lundi 17 avril - par Philippe Huysmans

Vers une nouvelle guerre de Corée

Va-t-on assister à la énième agression Américaine d'un État souverain en dehors de tout cadre légal ? L'agitation diplomatique, pour ne pas dire frénétique des Américains et la relation à sens unique qui en est faite dans nos médias le donnent à penser.

Le 2 avril dernier, soit quatre jours avant la rencontre prévue entre le président Américain et son homologue chinois Xi Jinping, le Financial Times publiait une interview de Donald Trump dans laquelle celui-ci déclarait « Eh bien, si la Chine ne résoud pas le problème de la Corée du Nord, nous le ferons, voilà ce que je dis ». Dans la nuit du 6 au 7 avril, alors que le président chinois était toujours l'invité de Donald Trump dans sa résidence d'hiver de Mar-a-Lago, celui-ci ordonnait une frappe de missiles Tomahawk contre l'aéroport militaire d'Al-Chaayrate, au sud de Homs.

À peine une semaine plus tard, jeudi 13 avril, l'aviation américaine larguait une bombe GBU-43b, soit la plus grosse des bombes conventionnelles sur un réseau de tunnels à Nangarhâr[1], en Afghanistan. Cette munition thermobarique, par son effet de souffle, est supposée détruire au plus profond les galeries et leur contenu. Et nous, eh bien on va faire semblant de croire que de telles galeries aménagées auraient jamais existé, en dépit du fait qu'il a été prouvé depuis 15 ans, par les Américains eux-mêmes, qu'il n'y a là rien d'autre que des grottes naturelles qui servaient d'abris aux terroristes. Accessoirement on peut s'interroger sur les motifs stratégiques d'une telle intervention, sachant qu'on parle bien de combattants qui n'ont strictement aucun rapport avec l'État Islamique présent en Syrie et en Irak. Accessoirement, on peut aussi s'interroger sur la légitimité de cette action au regard du droit international.

On doit alors conclure qu'il s'agit là d'un message envoyé au régime de Kim Jong-un et à son puissant allié, la Chine.

La Corée du Nord

La République populaire démocratique de Corée (RPDC), d'une superficie de 120.540 Km2, recouvre toute la partie Nord de la péninsule coréenne, au dessus du 38ème parallèle. 

la Corée du Nord est un État à parti unique avec un « Front uni » mené par le Parti du travail de Corée (KWP). L'idéologie officielle du pays est le Juche, doctrine basée sur l'autosuffisance développée par Kim Il-sung, fondateur du régime. Après la mort de ce dernier en 1994, Kim Jong-Il, son fils, lui a succédé à la tête de l’État mais non en tant que Président de la République, cette fonction étant restée « éternellement » rattachée à la personne de Kim Il-sung. Après la dislocation de l'URSS et une série de catastrophes naturelles, la Corée du Nord a subi une famine faisant de 900 000 à 2 millions de morts. Kim Jong-Il adopte alors la politique du Songun ou « l'armée d'abord » afin de renforcer le pays et le gouvernement. Source Wikipedia

Le pays, qu'on peut qualifier de régime communiste de type stalinien, est actuellement dirigé par Kim Jong-un, le fils cadet de Kim Jong-il. Le pays, qui s'est retiré du Traité de non prolifération nucléaire (TNP) en 2003 a procédé à son premier test de détonation d'un engin nucléaire en octobre 2006, devenant ainsi le neuvième État à posséder l'arme atomique.

La Corée du Nord, qui sur le papier reste en état de guerre avec son voisin du Sud, a par ailleurs un sérieux contentieux avec le Japon, puissance occupante de 1905 jusqu'à 1945. En pratique, le seul allié de la Corée du Nord est la Chine, pour une raison toute simple : elle voit la Corée du Nord comme un État-tampon entre ses propres frontières et la Corée du Sud, notoirement alliée des Américains, pour ne pas dire inféodée.

Ainsi, croire que les Chinois pourraient renoncer à soutenir économiquement et militairement la Corée du Nord relève de la bêtise crasse, ou du wishful thinking d'un président américain qui n'est pas fichu de faire la différence entre la Syrie et l'Irak. Un véritable monument d'ignorance de l'histoire et des réalités géopolitiques.

Frappes préemptives et risque d'escalade

L'idée de frappes sur la Corée du Nord n'est pas neuve. En 1994 déjà, les Américains, qui suspectaient le régime de vouloir acquérir l'arme nucléaire, avaient envisagé très sérieusement le scénario et la guerre avait été évitée in extremis par des négociations dans lesquelles le gouvernement s'engageait à ne pas fabriquer de telles armes en l'échange d'un programme d'aide d'un milliard de dollars.

Les préparatifs américains, et notamment l'envoi d'un groupe aéronaval constitué du porte-avions USS Carl Vinson, de trois navires lance-missiles et de sous-marins nucléaires semblent indiquer que les États-Unis n'excluent pas l'option d'une frappe militaire sur les infrastructures de lancement de missiles, ainsi que sur les installations souterraines où sont testées les armes nucléaires.

Est-il nécessaire de rappeler qu'au cas où les Américains attaqueraient la Corée du Nord, ne serait-ce qu'avec des armes conventionnelles dans le but de renverser le pouvoir et de prendre le contrôle des armes nucléaires coréennes, non seulement ceux-ci ne se laisseraient pas faire, mais il est très improbable que les Chinois restent au balcon en attendant l'issue des événements. La Corée du Nord est au coeur de la zone d'influence de Pékin qui n'entend pas la voir basculer dans le giron américain. Ils sont parfaitement capables de comprendre la stratégie d'encerclement et d'étouffement auxquelles sont en train de se livrer les États-Unis d'Amérique en Asie, et tôt ou tard, les frictions se transformeront en confrontation. Les Chinois se retrouveraient dans la même situation que JFK lorsqu'il avait été informé que les Russes avaient installé des missiles nucléaires à Cuba, à moins de 400 Km de Miami.

Propagande de guerre

Mais finalement, ce qui devrait nous inquiéter le plus dans cette affaire est la propagande de guerre qui nous est obligeamment servie dans les médias, qui présentent la Corée du Nord comme un pays « agresseur », membre de l' « axe du mal », et les États-Unis comme le bon gendarme qui, au nom de la « communauté internationale », exercerait ni plus ni moins que son droit de police, que dis-je, son devoir civilisateur. Amen.

Morceaux choisis

Corée du Nord : l'arsenal de Pyongyang

Le pays a déjà effectué 5 essais nucléaires, malgré l’interdiction de la communauté internationale. Aujourd’hui, l’arsenal nord-coréen serait opérationnel d’après le régime, qui assure être en mesure de frapper ses voisins de Corée du Sud, du Japon, ainsi que la base militaire de Guam, propriété des États-Unis.

L’arme nucléaire serait prête

Pour François Heisbourg, expert de la Corée du Nord, l’arme nucléaire est prête, et les tirs à très longue portée le seront dans peu de temps. « Les étapes qu’ils vont franchir, c’est avoir des charges nucléaires à mettre en haut de leurs fusées. Ensuite, ils vont se préparer à avoir des fusées prêtes à être tirées de n’importe où, n’importe quand », explique-t-il. Source : FranceTV

Corée du Nord : pour les États-Unis, la situation « ne peut durer »

Les USA ont vivement réagi au lendemain d'un tir de missile raté du régime nord-coréen.

La Corée du Nord a échoué dimanche à mener un nouveau tir de missile au lendemain d'une vaste parade militaire, un essai qualifié de « provocation » par le vice-président américain Mike Pence, en visite à Séoul. Le conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump a lui affirmé dimanche que les dirigeants chinois travaillaient étroitement avec les Etats-Unis pour résoudre la question du nucléaire nord-coréen. Source : Europe1

Corée du Nord : Les Etats-Unis menacés d'une « guerre totale »

Jusqu'où ira cette escalade des tensions ? Après l'envoi, par le président américain Donald Trump, d'un groupe aéronaval articulé autour du porte-avions Carl Vinson vers la péninsule coréenne, le temps des répliques est annoncé. Elles sont en tout cas brandies, par le régime nord-coréen, comme des menaces. S'exprimant avant une gigantesque parade militaire organisée à Pyongyang à l'occasion du 105e anniversaire de la naissance de Kim Il-Sung, le fondateur de la République populaire de Corée, le numéro 2 du régime, Choe Ryong-Hae a averti et a promis que son pays était « prêt à répondre à une guerre totale par une guerre totale ». [...]

Selon plusieurs observateurs, la Corée du Nord, dont le programme nucléaire est à l'origine de tensions internationales grandissantes, pourrait procéder prochainement à un nouveau tir de missile balistique, voire à son sixième essai nucléaire, en dépit des interdits de la communauté internationale. Source : La Dépêche

La première chose qui frappe dans cette rhétorique guerrière, c'est l'inversion accusatoire. On présente la Corée du Nord comme l'agresseur (Les Etats-Unis menacés d'une « guerre totale »).

On évoque des programmes d'armement « interdits par la communauté internationale ». Pourtant, la Corée du Nord ne faisait plus partie du TNP depuis 2003. Ils sont un peu dans la même situation que l'État d'Israël, qui n'étant pas partie au traité possède bel et bien l'arme nucléaire, ainsi que les vecteurs pour les lancer, et notamment des sous-marins. Mais étrangement, la « communauté internationale » n'y trouve rien à redire. Deux poids, deux mesures ?

Justification et légalité d'une intervention

En l'absence de toute agression militaire par le régime de Pyongyang, une intervention militaire unilatérale constituerait une agression caractérisée d'un État souverain. Et non, il ne suffit pas de dire, comme le poivrot accusé d'avoir trucidé sa femme :

C'était de la légitime défense, Monsieur le Juge ! Elle m'avait dit " Si tu me rate, je ne te raterai pas "

Ainsi, en l'absence d'un casus belli avéré, une action militaire américaine dans la péninsule serait parfaitement illégale au regard du droit international. Par ailleurs, la probabilité que les États-Unis puissent faire voter une résolution contraignante par le Conseil de Sécurité des Nations Unies dans le cadre du Chapitre VII est hautement improbable, parce qu'elle susciterait inévitablement un veto chinois qui pourrait bien être doublé par un veto russe.

Quelles seraient les conséquences d'un conflit ?

En cas de frappes limitées à de l'armement conventionnel, et en l'absence d'une véritable invasion (boots on the ground), les conséquences resteraient insignifiantes et appelleraient une riposte nord coréenne, voire l'intervention de son grand allié chinois. Au contraire, une invasion au sol nécessiterait des moyens tout à fait considérables dont l'armada dépêchée sur place est dépourvue. Mais alors, quel est exactement l'objectif poursuivi ? Provoquer jusqu'à l'incident nucléaire pour justifier une riposte de même nature ? Pense-t-on sincèrement que les Chinois laisseraient atomiser leur voisin sans broncher ? 

Les armes nucléaires sont une abomination, soit. Force est de constater qu'un seul pays en a fait usage, par deux fois, au Japon, alors que par ailleurs les Américains savaient de source sûre[2] que la marine et l'aviation impériales ne représentaient plus aucune menace pour eux. Depuis, ces armes ont principalement servi de dissuasion, et jusqu'à plus ample informé, il n'y a aucune raison de penser que les Coréens y voient autre chose que cela.

On nous présente la Corée du Nord comme un pays agressif, mais eux se voient en pays agressé, et pour le coup, ils n'ont pas tort : les Américains sont décidément bien loin de chez eux pour invoquer sérieusement la légitime défense, alors que ce sont eux qui ont dépêché sur place une armada capable de vitrifier entièrement le nord de la péninsule coréenne.

Je terminerai en citant le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi : quiconque sera à l'origine d'un conflit « devra assumer une responsabilité historique et en payer le prix ».

Article original : Le Vilain Petit Canard

Page Facebook : https://www.facebook.com/LVPC.be

Notes

[1] Nangarhâr est une province frontalière du Pakistan, dont la capitale est Jalalabad. Il est amusant de noter que dans Le Parisien, il est fait mention d'un « réseau de tunnels utilisés par Daech ». Ah bon, parce qu'ils sont là aussi  ? À deux milles kilomètres de Raqqa, la « capitale » de l'État Islamique ? Lapsus révélateur ou éléments de langage post-vérité ?

Vérification faite, les journaux anglo-saxons font eux aussi référence à des combattans de ISIS :

More than 90 Islamic State militants were killed when the US military dropped an 11-ton bomb on eastern Afghanistan, according to the Afghan government.

The US military has not released a casualty toll and declined to comment on the Afghan numbers. “We are still conducting our assessment,” it said.

The US deployed the largest conventional bomb it has ever used in combat on 13 April, striking a complex of tunnels and bunkers used by Isis militants in Achin district in Nangarhar province. Source : The Guardian

Étrange, quand on sait que l'acronyme ISIS signifie Islamic State in Iraq and Syria. Est-il permis de penser qu'ils sont un peu loin de leurs bases ?

[2] CBS Reports - The hot and cold war of Allan Dulles (26.04.1962), pages 5 et 6.



57 réactions


  • redneck Boris 17 avril 08:50

    Si les Navy Seals pouvaient éliminer Kim Jong-un ce serait une délivrance pour la Corée du Nord qui s’empresserait de sortir de cette horreur communiste.

     
    Et dire qu’ici certains veulent un Kim Melenchon pour une dictature communiste en France !!!!



    • devphil devphil 17 avril 09:23

      @Boris

      Change de pseudo Sam irait bien à ton cerveau décérébré.

      Tous les méchants pour les Américains se trouvent comme par hasard autour de la Russie....

      Aucune intervention en Afrique malgré les massacres perpétués depuis un demi siècle par des régimes soutenus ou mis en place par les anciens colonisateurs tels que la France.

      Le communisme a été poussé par les Américains en 1917 qui voulaient mettre la Russie sous leur coupe pour en capter les ressources , rien de nouveau.

      Sauf que les soviétiques ont pris leur indépendance vis à vis des manigances US.

      Ensuite les Américains ont soutenu Hitler pour détruire la Russie et ils ont attendu le plus longtemps pour intervenir en Europe avant que les Russes ne gagnent totalement la guerre.

      Ensuite la guerre froide , la guerre de Corée , Cuba , l’Amérique du Sud ,le Vietnam , l’Afghanistan , l’Irak , la Libye , la Syrie , déstabilisation de l’Ukraine et de nouveau retour à la Corée.
      Ils ont toujours une soi disante bonne raison basée sur une attaque sous faux drapeau... !

      L’Irak détruit pour des petites fioles remplies d’eau que Collin Power à montrer à l’Onu et on nous refait le coup avec des photos d’enfants Syriens ...et hop 59 missiles envoyés sur un aéroport pour montrer ses muscles.

      Ensuite une méga bombe pour détruire quelques tunnels en Afghanistan , tunnels mis en place par les USA dans les années 79-80 pour contrer les Russes en Afghanistan ayant eu même créer des troubles pour impliquer les Russes dans une guerre dans ce pays.

      Les USA sont une plaie pour le monde civilisé et pour la paix mondiale.

      C’est un pays qui n’a eu de cesse de faire la guerre , de prendre des territoires et de détruire de peuples , son industrie est basé sur la destruction.

      Le but des USA est de mettre le monde sous sa coupe , toujours des troupes US en Allemagne ...est-ce normal ? , au Japon ,

      Tu as vu l’image indiquant combien les frontières de la Russie se sont étendues pour se rapprocher des bases de l’Otan ...
      Tout est dit et limpide avec cette image

      Philippe


    • redneck Boris 17 avril 09:25

      @devphil
       

      communiste !

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 avril 09:38

      @Boris
      Bases militaires américaines dans le monde.
      C’est clair, la Russie, la Chine, l’Iran et la Corée du nord encerclent les USA !


      La Russie et la Chine, en particulier, on voit bien que ces pays sont allés se coller sur les bases américaines, juste pour les menacer !

      Quant à l’ Iran, je vous dis pas comme il menace la paix mondiale !

    • parousnik 17 avril 12:42

      @devphil Les EU ont été créés par des européens génocidaires déjà en Afrique Asie et Amériques. Et aujourd’hui les EU servent de char d assaut à ces pays d Europe ex colonisateurs que sont la France La GB l Italie l Espagne la Hollande le Portugal et la Belgique....qui avance aux côtés et à l’abri du mastodonte quelque peu débile...à se demander qui gouvernent réellement les EU et si ce n est pas Londres qui tire sur les mannettes de ce char USA. Il ne faut pas oublier les origines de cette union née il y a à peine 200 ans.... Malgré leur puissance il me semble que les EU sont les dindons de ces anciennes oligarchies européennes. Comment expliquer sinon l’état réel de cette union qui avait tout pour réussir à faire avancer l occident vers la démocratie et s échoue en une dictature barbare ?


    • devphil devphil 17 avril 18:11

      @Boris

      Quel argument , c’est pathétique ........

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_communiste_fran%C3%A7ais


    • Louve de France Louve de France 17 avril 18:28

      @Boris


      Vous allez vous faire lyncher l’ami. Nous sommes ici sur un site ou les fervents adeptes de l’ersatz de Pol Pot sévissent encore. 

    • microf 17 avril 22:22

      @Boris
      Je terminerai en citant le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi : quiconque sera à l’origine d’un conflit « devra assumer une responsabilité historique et en payer le prix ».


    • microf 18 avril 02:22

      @Boris

      Les Usa un pays de diables.
      A tous ceux qui supportent ce pays sorti des enfers, voici un film sur la guerre de Corée, une horreur, mais pour la 2e guerre que les Usa veulent lancer en Corée, elle sera l´apocalyse.

      https://youtu.be/xa9SiFLLj2M


    • Paul Leleu 19 avril 12:36

      @Boris


      on sent remonter toute la haine capitaliste dans votre message... la bourgeoisie prête à assassiner... 

      des millions d’êtres humains meurent chaque année de famine dans le monde capitaliste... mais on les laisse crever pour « maintenir les cours » des céréales à Chicago... le capitalisme est mille fois plus meurtrier que le communisme stalinien... c’est dire... 

    • jjwaDal jjwaDal 23 avril 19:16

      @Fifi Brind_acier
      The best defense is a good offense...


  • Leonard Leonard 17 avril 10:27

    Cinéma...


    Les US n’attaqueront pas la Corée du Nord qui dispose de la 4eme armée du monde en terme de soldat si je ne m’abuse...

    Séoul serait bombardé en 30 secondes (Séoul est à 40 km de la frontière)

    La région serait déstabilisée et ni la Chine, ni le Japon n’ont intérêt à cette destabilisation.

    Les americains veulent juste jouer les gros bras...

    • jaja jaja 17 avril 10:35

      @Leonard

      Espérons que votre boule de cristal ne se trompe pas !


    • Leonard Leonard 17 avril 11:03

      @jaja

      Tu porterais la responsabilité d’une troisième guerre mondiale a l’autre bout du pacifique toi ?

      Trump non plus et il aurait dû s’abstenir en Corée du Nord...

      Il a perdu sa position de chef de guerre qu’il a pris apres les 59 tomahawks et la MOAB... d’ailleurs on pourrait se dire que ce sont ces généraux qui ont pris ces deux décisions.

    • jaja jaja 17 avril 11:30

      @Leonard

      Non je n’aurai pas pris cette responsabilité étant pour le désarmement unilatéral... Maintenant ce que ce cinglé de Trump va faire dépend de ses maîtres néocons de l’impérialisme US...
      Il est évident que le Capital US cherche à se déployer autour de la Chine qui est son concurrent le plus dangereux pour tout ce siècle...

      Peut-être que les néocons pensent avoir encore une avance technologique militaire suffisante pour défier la Chine le plus vite possible avant qu’elle ne rattrape son retard... ?

      Mais tout ceci n’est que suppositions n’étant pas dans le secret des encore maîtres du Monde...

      Ceci dit que l’UPR, le FN et tant d’autres nous aient vanté ce maboul totalitaire de Trump à longueur de commentaires, le parant de toutes les vertus anti-impérialistes devrait être une bonne leçon pour eux qui devraient maintenant se faire discrets sur leurs analyses politiques, surtout en politique internationale...


    • Leonard Leonard 17 avril 11:58

      @jaja

      Chine ? Concurrent ?

      60% des produits de consommation courante viennent de Chine...

      C’est la manufacture du monde...

      Il n’y aura jamais de guerre avec la Chine... réveillez vous... c’est 1,5 milliards de population... presque 1/4 de la population mondiale

    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 17 avril 12:46

      @Leonard

      Si je te dois cent dollars, j’ai un problème. Si je te dois mille milliards de dollars et que je suis armé jusqu’aux dents, et pas trop regardant sur l’éthique, c’est bien toi qui as un problème.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 17 avril 12:49

      @jaja

      Ceux qui préféraient voir Trump plutôt que Clinton à la présidence, (dont j’étais) l’avaient choisi parce que des deux candidats, il semblait celui qui serait le moins porté à mettre le monde à feu et à sang au nom de l’idéologie néocon.

      Mais il semble que l’État profond américain ait été plus fort que le candidat. Ceci dit, je ne crois pas que c’eût été mieux avec la folle de Chaillot.


    • jaja jaja 17 avril 12:52

      @Philippe Huysmans

      Entre la peste et le choléra on ne choisit pas...Jamais !


    • Leonard Leonard 17 avril 12:53

      @Philippe Huysmans

      Rappelez moi qui détiens la dette américaine svp ?

      C’est le serpent qui se mord la queue... et vous le savez très bien...

      Les US et la Chine sont interdépendants.

      Les américains sont des consommateurs... c’est ce qui les occupent... donc vous n’allez sûrement pas entacher le processus de canalisation des foules US par la consommation en détruisant la Chine...

      Soyez réaliste svp 

    • Leonard Leonard 17 avril 12:54

      @Philippe Huysmans

      Quand à armée jusqu’au dent... bla-bla-bla...

      On a bien vu le Vietnam lol...

      La vous nous parlez de la Chine...

    • jaja jaja 17 avril 12:59

      @Leonard

      Bien sûr concurrente des USA la Chine... Vous croyez que les Chinois vont acheter éternellement la dette américaine en bons du Trésor US qui n’est que du simple papier signé par les autorités monétaires Yankee...
      D’ailleurs les Chinois ont compris et cherchent à développer leur marché intérieur afin de n’être plus tributaires des USA... Et les USA eux ont compris que les Chinois ont compris...Ce que vous-même devriez enfin comprendre !

      Croyez que les productions chinoises vers l’Occident ne sont pas facilement délocalisables ailleurs en cas de conflit ouvert ?


  •  Neo 17 avril 11:43

    Salut !

    Un pays qui fabrique et vend des armes à besoin de conflit pour que ses usines tournent, que les ouvriers ne soient pas licenciés et viennent augmenter les rangs des chômeurs ...

    Alors, soit les armes sont vendues, soit elles sont utilisées, parce que de stocker et de stocker ça va un moment mais à un certain stade ça devient trop ... Faut donc écouler les marchandises ... La Corée du Nord en serrait peut-être un bon moyen ... 

     


  • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 17 avril 11:55

    Trump ne fait que confirmer ses projets de déstabiliser la Chine ! C’était bien ce qu’il avançait sitôt élu ! Iran et Chine, ses deux priorités. Trump a une mentalité non seulement néo-con mais aussi colonialiste datant du 19 eme siècle. Il considère encore les Chinois et les Asiatiques en général, comme les Anglo-saxons les considéraient, du temps des concessions en Chine avant la Révolution de Mao Tsé Toung qui y mit un terme. On peut constater, chez Trump et les néo-cons en général, un manque de finesse d’analyse sur la mentalité Est-Asiatique. A travers les provocations dangereuses des States, envers la Corée du Nord, c’est la Chine qui est visée en priorité, car la Corée du Nord constitue une sorte de poste avancé frontière de la Chine. Il raisonne en fait comme l’OTAN avec la Russie, avancer ses pions jusqu’à l’extrême limite des objectifs à conquérir.


  • bob de lyon 17 avril 12:09

    Maigres rappels de 1950-1953 sur le conflit au Pays du Matin Calme.

    1,8 million de GI sous les drapeaux, entre autres un contingent français (Vietnam oblige), 50 milliards de dollars de dépenses, une tentation de la part des USA de se servir de la bombe atomique (Mac Arthur complètement cinglé viré du commandement…), les premières batailles aériennes entre avions à réaction, un été à 50 °C, un hiver à -40 °C, une topographie montagneuse tourmentée… Et bilan, en 1953, à l’arrêt des combats sans aucune signature de traité de Paix : deux millions de morts femmes et enfants confondus…

    Merci à l’Oncle Sam !

    Quant aux prétextes du conflit, lire : La guerre de Corée 1950-1953 - Ivan Cadeau (Perrin), seul ouvrage actuellement en Français. À cette heure, aucune traduction d’ouvrages d’auteurs anglo-saxons n’est disponible. On comprend, sans parti pris, que les USA n’ont rien à faire là-bas.


  • GetREDy 17 avril 12:35

    La politique extérieure belliqueuse et expansionniste de ces Ricains qui n’ont cessé de rechercher la provocation tous azimuts arrive á son paroxysme. 


    Dieu sait jusqu’ou ira la patience et la retenue dont les « rouges » ont fait preuve jusqu’á présent.
    Quelque chose me dit que les RS-28 Sarmat sont déjá préparés et opérationnels pour une éventuelle sortie qui n’aura rien d’une petite ballade de santé.

    J’espere me Trumper.



  • parousnik 17 avril 13:02

    Qui gouvernent les EU ? Ce mastodonte n est il pas le fruit ultime des colonisations européennes et mastodonte qui permet aux oligarchies européennes à continuer à piller le monde avec un parapluie otanesque qui malgré toutes leurs agressions illégales au regard de la Charte de l onu corrompue ne sont jamais condamnés....et les exemples ne manquent pas....en ce qui concerne rien que la France de la guerre d’Algérie à l assassinat de Kadhafi et la destruction de la Libye les crimes impunis ne manquent pas. Nos pays occidentaux devraient être condamnés au moins à payer des dommages de guerre à tous ces pays violés meurtris pillés....et curieusement ils ne le sont pas grâce au parapluie de l onu soumis au seuls intérêts des barbares....


  • goc goc 17 avril 13:36

    Il est quand même étonnant de constater que les deux pays les plus virulents envers le régime de CdN sont aussi les deux pays qui ont tout intérêt à voir perdurer la division de la Corée en deux états « ennemis »
    1 - Le Japon, car une Corée unifiée serait un concurrent plus que sérieux en matière économique. Déjà que la CdS dame le pion à un Japon en grande difficulté, alors pensez 2 Corées en même temps, quels dégâts !
    2 - Les USA qui ont un besoin vital et stratégique à garder, voir développer des bases US le plus près possible de la Chine et de la Russie orientale.

    Voila pourquoi il ne faut rien attendre de ces deux pays, dans les meilleurs des cas, voir continuer a entretenir le statuquo à coup de provocations, de sanctions économiques et autres joyeusetés

    autre point :
    1 - Savez-vous que la Corée du Nord a une frontière commune avec la Chine mais aussi avec la Russie
    2 - la distance entre Pyongyang et Los Angeles est de 9500km

    Maintenant tout cela n’a de sens qu’avec des des gouvernements responsables et un tant soit peu intelligents. Or nous avons, du coté yankee, un certain Trump. Et là tout est permis, même et surtout, le pire

    donc :
    si vous pensez qu’une guerre va éclater avant l’été, tapez « 1 »
    si vous pensez qu’elle va éclater avant la fin du mois, tapez « 2 »

    Pour quels motifs ??
    Allez je prends les paris
    1 - une attaque type « false-flag » à gwam type « pearl-harbor » : il faudra surveiller les bateaux de guerre reformé faisant escale à Gwam
    2 - un avion civil de la Malaysia airline, « abattu » par la chasse nord coréenne
    3 - une invasion americano/sud-coréenne qui tourne au fiasco


  • Montdragon Montdragon 17 avril 16:48

    Et si, et si,
    ce serait l’occasion pour les USA de re-foutre la merde pour provoquer un très fort appui sud-coréen contre le frère du Nord, alors que l’opinion sud-coréenne est de moins en moins belliciste car jeune et productive, et souhaite un rapprochement à long terme ?
    Le Sud vient de virer sa PM ultrapourrie..


  • Esprit Critique 17 avril 17:21

    Monsieur Philippe Huysmans, pourquoi ne partez vous pas habiter en Corée du nord qui vous satisfait temps, en plus vous pourriez vous engager dans son armée pour combattre les méchants coréens du sud !

    Sérieusement il semble que les chinois ont décidés que la Corée du nord actuelle commence a devenir dangereuse pour eux,.

    C’est pourquoi les choses vont évoluer, en accord avec les USA , ce ne sera pas sans risques, de grosses éclaboussures, pour réaliser un anéantissement brutal de l’armée du Kim Fou.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 17 avril 19:11

      @Esprit Critique

      Dans la même idée on pourrait bombarder Tel Aviv... Pour les mêmes bonnes mauvaises raisons me semble-t-il ?

      Aucune nation ne peut se faire justice, quels que soient les griefs, c’est tout le sens du chapitre VII de la Charte des Nations Unies.

      Autrement, pour le même prix, ils pouraient aussi décider de raser Paris, s’il venait l’idée au prochain président de contrarier Ze Donald ?

      Puis-je vous faire remarquer qu’en dépit des rodomontades, des articles bellicistes écrits par des valets de Washington, dans les faits, la Corée du Nord n’a agressé personne ?

      Il est parfaitement légal de procéder à des tests de missiles, les grandes puissances le font tout le temps. Ou alors faudrait me montrer où il est écrit le contraire, et que ce document ait été signé par la Corée du Nord, qui s’est retirée du TNP en 2003.

      En fait, la Corée du Nord ne présente aucun problème de sécurité pour la bonne raison qu’elle serait vitrifiée en 20 minutes s’il lui prenait la mauvaise idée d’attaquer le Sud ou le Japon.

      Mais la Corée du Nord représente une formidable opportunité d’installer une tête de pont Américaine aux frontières même de la Chine...

      Seulement voilà, les Chinois ne sont pas cons.


  • Spartacus Spartacus 17 avril 17:52

    Un gouvernement de communistes débiles qui organise une « planification » qui engendre une famine de 2 millions de personne au 20 eme siècle.

    Défendre cette merde de pays démontre le vrai problème, plus que ne pas vouloir changer le sort des malheureux qui vivent dans les camps et n’ont jamais vu autre chose que l’égalitarisme dans la misère communiste.....
    Oui il est temps de percer l’abcès de ce dernier furoncle communiste. 

    Il y a longtemps que les chinois sont plus capitalistes que les capitalistes et on adopté l’économie de marché par bon sens et qu’il ne reste du marxisme que la dictature d’un parti unique parce que ca arrange la nomenklatura.
    Que les Coréens du Nord ne sont pas grand chose et qu’au 1er coup de vent des USA, ils feront les autruches et donneront un coup de main aux USA.

    Trump va enfin s’attaquer a cete dictature de merde et expliquer à ses pauvres gens qui vivent en mangeant les rats et de la soupe d’herbe que le micro-onde existe.

    Au moins Trump, ce type a du bon que OBama n’avait pas.
    Il fait peu de morts avec des démonstrations de force.
    Maintenant le connard de dictateur Syrien réfléchira à 2 fois et n’enverra plus jamais de gaz sur des populations.
    Il a déployé une bombe gigantesque pour la mort d’un Américain en Afghanistan.
    Maintenant, les totalitaristes musulmans d’Afghanistan réfléchiront à 2 fois avant de tuer un Américain. 
    Il ne reste plus qu’a libérer la Corée du Nord de la prison de sa dictature Marxiste.

    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 17 avril 19:14

      @Spartacus

      De même que le droit à la liberté d’expression n’est pas là pour protéger qui vous encense, le droit international n’est pas là pour protéger qui vous plaît.

      Il vous suffit qu’on vous présente la Corée comme un pays dirigé par des mangeurs de chatons mignons pour que vous alliez massacrer quelques centaines de milliers de personnes qui ne vous ont rien fait ?

      Vous êtes complètement à l’Ouest.


    • Jean Pierre 17 avril 23:29

      @Spartacus
      Trump est à la tête d’un Etat. Et en plus d’un Etat puissant. Or l’Etat, c’est le mal ! Vous nous l’avez assez dit. L’Etat n’est là que pour asservir les individus. les priver de liberté. Vous l’avez répété des centaines de fois. Si vous commencez à penser qu’un Etat peux être utile, ou va t’on ? Horreur, vous devenez socialiste ! Reprenez-vous Spartacus !



    • Spartacus Spartacus 18 avril 10:27

      @Philippe Huysmans
      « on vous présente la Corée comme un pays dirigé par des mangeurs de chatons mignons »..


      C’est vrai cette visite de 44 minutes de la TV Anglaise en Corée du Nord est une invention...Les vidéos de la viue sur place des montages, les témoignages des montages et les gens qui fuiient des inventions....

      C’est vrai le témoignage de ce monsieur qui a fuit les camps de concentration est un faux...

      Les témoignages des rescapés sont évidemment des mensonges

      Le déni des évidences est juste ridicule.....
      C’est vrai que ca fou mal quand on est un coco de voir en réalité le devenir de sa religion politique.
      Mieux vaut le déni

    • L'enfoiré L’enfoiré 18 avril 17:08

      @Spartacus salut,


        Il y a une énorme différence entre les pays dit démocratiques et les autres.
        Quand vous allez dans un pays que je ne citerai pas pour ne pas faire dévier les commentaires où j’ai été et que vous voyez la tête du dirigeant à tous les coins de rue, la moindre conclusion que l’on doit se faire, c’est que vous n’y avez plus de démocratie ou si elle existe elle n’est que de façade.
        C’est le cas dans beaucoup de pays où le libéralisme n’existe pas.
        La Turquie a depuis peu ce virus du culte de la personnalité. La laïcité n’y est plus la bienvenue.
        Le pays va perdre à nouveau un bon 20% de touristes.
        Ce ne sera pas le terrorisme comme en Tunisie qui en sera la cause. 
        Quand au niveau des relations commerciales, cela dépendra des prochaines décisions.
        La restauration de la peine de mort, une rupture diplomatique. 
        Les Européens ont été emm...à cause des réfugiés... mais... 

    • L'enfoiré L’enfoiré 18 avril 17:12

      @Jean Pierre bonjour,


       Je suis adversaire avec l’idée de nationalisme. Comme vous dites cela asservi les individus.
       Les frontières ont toujours créé des tentatives de guerres avec le drapeau qui précède.
       Regardez une multinationale. Elle ne connait pas de frontière. Elle s’installe dans un pays, si le pays lui donne des avantages. C’est aussi simple que ça.

    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 18 avril 18:37

      @L’enfoiré

      Et pourtant c’est le capitalisme qui est à la base des guerres. Va comprendre.


    • Oceane 18 avril 22:06

      @Spartacus

      On ne tue pas un membre de la « race des Seigneurs », mais celle-ci a le droit de tuer ceux des « races inférieures » après avoir perpétré un génocide pour s’emparer des terres des « races inférieures » et parquéles les rescapés dans des enclos. La « démocratie » pour la « race des Seigneurs » consiste à se soumettre à sa dictature. Lui tenir tête est un crime inadmissible pour ceux qui sont assis sur le plus grand monceau de cadavres de l’humanité.


    • Oceane 18 avril 22:18

      @Spartacus

      Les couveuses

      Le coup d’Etat en Côte d’Ivoire et l’incarcération du president en Europe.

      La fiole du nègre utile à l’Onu

      Les manifestations des « opposants » filmées au Qatar

      Les « massacres » de Kadhafi.

      Les attentats en Europe en représailles.


    • jjwaDal jjwaDal 23 avril 19:51

      @Spartacus
       Mais d’où vous sort cette arrogance de penser qu’un Etat peut bombarder autant d’Etats souverains qu’il veut du moment que c’est pour « le bien » des populations bombardées ? Les Afghans, Libyens, Syriens, Irakiens auraient donc retrouvé la démocratie ? Et bientôt les Yemenites et la Corée du Nord ?. Ils ont une « autorisation écrite de »Dieu«  » qui leur donne un droit que vous refuseriez à tout autre pays ? Ou bien avez-vous votre liste perso d’Etats dans le camp du BIEN et ceux dans le camp du MAL ? Donc le colonialisme était pour leur bien, le néo-colonialisme tout autant (Programmes d’ajustements structurels et autres) et le carpet bombing des villes nord coréenne lors de la guerre de Corée juste un mal nécessaire (déjà ?).
      Les soins en psychiatrie sont remboursés chez nous mieux que chez vos amis en guerre permanente depuis 1945. Vous devriez peut-être y songer. Tant de haine dans vos propos...


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 17 avril 18:36

    Nous sommes juste aux conséquences intarissables et incalculables qui résultent de la politique et de l’idéologie occidentales ! 


    C’est à la fin de la grande guerre européenne menée par les Visages Pales américains dans le but de faire échouer le projet nazi de la Vieille Europe que sont nés les problèmes principaux qui déstabilisent encore aujourd’hui plusieurs régions du monde. 


    L’Europe a fini par réunifier Allemagne, mais le Corée reste toujours divisée et même que tout est fait par l’Occident pour empêcher la réunification ! 

    Question de droit élémentaire : J’avais toujours dit qu’il était plus qu’idiot de vouloir empêcher l’Iran de fabriquer un pétard nucléaire, comme je dis aujourd’hui que la politique américaine qui s’acharne sur la Corée est plus que débile !

    Question de sécurité mondiale : Ceux qui se croient forts et puissants doivent donner l’exemple ; il faut arrêter de produire et de vendre les armes de destruction massive ou même d’apocalypse, les petits pays suivront !

    Moralité : Les USA, encouragés par la France et par l’Occident en général n’ont aucun intérêt à bombarder la Corée ...


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 17 avril 19:16

      @Mohammed MADJOUR

      Objectivement parlant ce n’est pas l’occident qui est contre la réunification mais la Chine, qui ne veut pas d’un McDo à sa frontière Sud.


  • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 17 avril 22:40

    La Corée du Nord semble faible militairement dans le cas d’un conflit de grande envergure :
    d’après les données disponibles en occident, son principal atout est de la chair à canon (plus de 10 millions d’hommes avec les réservistes) ;
    son aviation est limitée, obsolète ;
    sa force blindée terrestre comporte encore d’antiques T-34 ! 
    sa marine est une marine côtière avec de petites unités ;
    ses missiles sont toujours à carburant liquide, difficilement maniable (voir en exemple le dernier test raté).

    La Corée du Nord gaspille un potentiel absolument colossal ; un potentiel touristique, car y circuler correspond à un véritable voyage dans le temps ; Corée du Nord, destination VINTAGE assurée !


  • antiireac 18 avril 12:08

    Le dictateur de la Corée du Nord mérite une recalée pour tous les méfaits qu’il a fait subir à son peuple...


  • Ruut Ruut 18 avril 16:22

    L’OTAN c’est la guerre...


    • antiireac 18 avril 18:05

      @Ruut
      Erreur L’OTAN c’est la préservation de la paix

      Grace à l’OTAN l’UE conait 72 ans de paix

    • antiireac 18 avril 18:17

      @Ruut
      Qui peut dire mieux.


    • antiireac 18 avril 18:25

      @Ruut
      Par contre les anciennes républiques communistes elles ont bien connu la guerre ::

      la Moldavie
      la Serbie et ses républiques
      l’Abkhazie
      La Crimée
      le Donbass 

    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 18 avril 18:36

      @antiireac

      Guerre de Corée
      Guerre du Vietnam
      Panama
      Irak
      Yougoslavie
      Irak
      Afghanistan
      Libye
      Syrie

      Vous avez raison, c’est la paix smiley


    • antiireac 18 avril 18:50

      @Philippe Huysmans
      J’ai parlé de l’UE le noyau dur de l’OTAN


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 18 avril 21:28

      @antiireac

      L’Europe n’est pas le « noyau dur » de l’OTAN, surtout depuis que la Grande-Bretagne a décidé de se barrer. L’Europe a toujours été vue par les Américains comme l’autre face de l’OTAN, une réserve de chair à canon pour les guerres de proxy américaines. C’était d’ailleurs le but premier de la construction européenne (CED).

      En fait les Américains sont plus qu’ennuyés qu’un pays comme la France dispose de sa propre force de dissuasion nucléaire.

      Ils veulent bien les bombes A mais ils veulent le contrôle du bouton, et qu’accessoirement, la riposte tombe loin de chez eu (en l’occurence à moins de 30km de chez moi).

      Accessoirement, il n’y a pas eu de guerre en Crimée, mais un référendum, exactement comme au Kossovo, valide pour la même raison : le droit des peuples à l’autodétermination.


  • L'enfoiré L’enfoiré 18 avril 16:44

    Salut Philippe,


     Tout est évidemment vrai.
     Il y a le vieux dicton « Si tu veux la paix, prépare la guerre » et c’est ce qui a toujours tenu en respect les plus brillants belligérants.
     Nous ne sommes plus dans le temps de petites guerres locales avec des armées qui se faisaient face.
     Ici nous sommes dans une guerre moderne, une guerre avec des leurres, des jeux vidéos qui se font face et des drones qui opèrent en silence.
     Les Américains n’envoient des troupes au sol que dans un deuxième stade.
     Il y a le Congrès qui doit donner un accord au président. Même Trump a dû ressentir qu’il n’est pas seul.
     Cela est peut-être la différence avec la Corée du Nord qui pourrait jouer au Docteur Folamour.
     La Turquie prend cette voie aussi après le référendum de dimanche.
     La meilleure démocratie est celle qui a toujours une opposition et qui ne donne pas les mains libres à son dirigeant.

    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 18 avril 18:34

      @L’enfoiré

      Une vraie démocratie applique strictement la séparation des pouvoirs, et le contrôle de ses dirigeants. C’est tout le reste qui est un leurre :)


    • Oceane 18 avril 22:39

      @L’enfoiré

      « Si tu veux la paix, prépare la guerre ».

      C’est ce que fait la Corée. Si le Japon a oublié qu’il a été le seul Etat à avoir été le cobaye de la « plus grande démocratie du monde », la Corée du Nord ne risque pas de l’oublier. Le complexe de supériorité du Visage Pâle pousse celui-ci à effacer de sa mémoire ses génocides sur d’autres peuples, sauf celui perpétré sur lui-même. Mais les autres n’oublient pas.

      Tu devrais relire le Discours sur le colonialisme, qui n’a pas pris une ride.


    • francesca2 francesca2 18 avril 22:52

      @Oceane


      nope, pas une seule.
      En attendant Il y a fort à parier que ça ce termine comme d’hab : les visages pâles qui mettent la branlée aux alternatifs... 


Réagir