lundi 27 février - par Amaury Grandgil

Violence politique et sodomie

Où l'auteur évoque les pratiques sexuelles du militant de base et les conclusions qu'il en tire...

Si je suis convaincu depuis longtemps déjà de la sottise crasse de certains militants, quel que soit leur camp, c'est aussi de par leur propension aux fantasmes homosexuels brutaux dés que confrontés à un interlocuteur les contredisant. Que ces militants soient de gauche, de droite, de « Nuit debout », ou plutôt réacs, qu'ils soient des « cailleras » des cités en pleine émeute, pour Théo ou Adama Traoré ou des petits bourgeois en révolte post-pubère, cela finit toujours par ressortir très grossièrement ou un chouïa plus subtilement.

Je ne parle même pas des distributeurs de tracts, que ce soit pour Fillon ou Mélenchon, pour Macron ou Marine le Pen.

On se dit également qu'ils ont une conception très étrange de la sexualité proche en définitive du viol à les entendre invectiver celui qui ne pense pas comme eux...

Comme si toute discussion politique n'était finalement qu'une compétition de sexes où chacun se confronte à l'autre tels des mâles alpha primatoïdes se disputant les faveurs d'une femelle accorte avec force cris et brassements d'air. Pourquoi parfois s'ennuyer à débattre, il suffirait sans doute de se frapper les poings sur la poitrine dressés sur ses pattes arrière, je ne sais pas, j'essaie de proposer des trucs, d'être constructif.

Comme si également celui faisant preuve d'un discours plus raisonné, plus argumenté était un compétiteur dangereux, prouvait qu'il était un meilleur reproducteur, et seulement ça, écrasant l'autre, l'humiliant, l'obligeant littéralement à fuir la queue entre les jambes.

Si j'ose dire....

Dés que leur rhétorique souvent violent et primaire s'arrête, l'agressivité pointe le bout de son nez il est vite question de choses inavouables qu'ils auraient à les entendre l'intention de nous faire ou nos mères afin de prouver combien on se trompe. Ou alors ils suggèreront en termes moins choisis de comparer la taille des appareils reproducteurs de chaque intervenant. Là encore, c'est une idée qui serait certes amusante pour les Présidentielles...

On se demande surtout si tout cela ne relève pas de désirs inassouvis chez le militant de base ?

Le type affolé de prouver sans cesse sa virilité, terrifié que l'on puisse en douter, voyant des homsexuels partout, friand « d'amitiés saines et viriles », souffre généralement d'une homosexualité latente et inavouée.

On s'aperçoit également à quel point les attitudes, les poses de civilisé moderne, de progressiste sont superficielles le plus souvent. Car si ces gens lâchent les vannes de toute cette haine, c'est surtout qu'ils sont peu nombreux à disposer d'un raisonnement politique équilibré. Ils se contentent bien souvent de slogans faciles à retenir et comprendre.

Cela montre enfin toute l'aliénation de cette société dans laquelle « l'autre », le différent, est forcément perçu en ennemi, dans laquelle toute interaction sociale directe est vécue comme une souffrance insupportable. Le Net permet d'ouvrir le robinet des injures, des invectives sans risques pense-t-on et accroît cette aliénation. On est encore très loin du fameux « Village global »...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury – Grandgil

illustration empruntée ici



28 réactions


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 27 février 17:18

    Le prochain article sera consacré aux supporters de foot et aux « hooligans » ?


    Ils ont en commun avec les militants et les militaires (même étymologie) de pouvoir se dispenser de cerveau : pour hurler des slogans, marcher au pas ou siffler l’rbitre, une moelle épinière suffirait.

  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 27 février 17:55

    P’tite bite ^^


  • Prosper Prosper 27 février 17:57

    eh ben dites donc....

    Dans ces situations je prône pour l’indifférence : le meilleur des mépris…et pour ceux qui ont besoin d’une béquille, il y a toujours ça...

    3, 2,....


  • Bartneski bartneski 27 février 18:13

    JE VOTE, ILS DEGAGENT TOUS !

  • armand 27 février 18:24

    C’est un « coming out » ?


  • oncle archibald 27 février 18:42

    Oui il y a une proportion de gens peu instruits et aux réactions épidermiques qui parait anormalement élevée dans la foule des « militants de base à gros bras velus » auxquels tous les partis laissent le sale boulot à faire sur le terrain, coller les affiches, distribuer des tracts, arracher les affiches de « l’ennemi », etc etc ...

    Oui ils sont grossiers, tout le monde sait ça depuis toujours. Et après ?


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 27 février 19:26

      @oncle archibald
      Je ne parle pas que de ça, je parle de tous ces gens sur internet se laissant aller à la violence verbale...


  • Louve Louve 27 février 19:45

     Les Antifas, plus fachos que les fascistes, sont souvent très inspirés lorsqu’il s’agit de se vautrer dans la grossièreté et la vulgarité. 


    J’avoue qu’ils dépassent de loin les militants Nationalistes...



  • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 27 février 19:45

    Je parle de toute la violence politique y compris celle sévissant régulièrement sur des forums internet, où l’injure part très vite...


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 27 février 19:47

      @Amaury Grandgil

      A notre image, à l’image de la société, violente ....


    • Louve Louve 27 février 19:59

      @Amaury Grandgil


      J’ai vu ça sur agoravox ! ça tourne parfois au pugilat, surtout quand on dénonce des faits liés a l’immigration...

    • Louve Louve 27 février 20:16

      @Amaury Grandgil

      Bonjour Auteur, 

      Je ne puis qu’être d’accord ! C’est marrant et révélateur votre association de l’insulte a la sodomie, car la sodomie est par essence improductive... et sale ! Ben ouais , désolée, mais ça sent pas la rose !

      J’ai effectivement remarqué plus d’une fois que les insultes tournaient souvent autour de l’anus chez les Antifas. 

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 28 février 08:03

      @bouffon(s) du roi
      oui, en effet, et de l’aliénation de l’individu paumé dans ses certitudes


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 28 février 08:04

      @Louve
      il y a une obsession de l’anus, de l’homosexualité supposée du contradicteur, de la longueur supposée de son membre etc...


  • Sergio Sergio 27 février 20:22

    Ce qui fait la différence avec les autres primates, et ce qui explique bien des choses (caca, pipi, bite et couilles, va te faire enc...) :


                        Ce sont les 2% de Néandertal en NOUS ! 

    Pour infos, les immigrés subsahariens en sont dépourvus, et sachez qu’ils ont une variabilité génétique bien supérieure à la nôtre. Au final, on frôle à défaut de la connerie, la consanguinité.

    Je crois bien que je vais ramasser, OUF

    • Louve Louve 27 février 20:26

      @Sergio

      ça vient du cerveau reptilien. Si vous voulez voir des beaux exemples de cerveaux reptiliens, les cours de recré sont de parfaites arènes de la cruauté humaine. 

    • Sergio Sergio 27 février 20:37

      @Louve


      Bonsoir Louve, je l’ai échappé belle. Pour la récré, je connais, chez moi la couleur c’est ma famille, bien à vous !

  • Christian Labrune Christian Labrune 27 février 21:05

    @Amaury Grandgil
    Les tweets récemment dévoilés d’une petite raclure de l’Internet, un certain Meklat, seraient une parfaite illustration de votre propos. Ce qu’il en reste, la plupart ayant été effacés, constitue quand même encore une véritable anthologie de ce qu’un primate au front très bas, quand il accède aux premiers rudiments du langage articulé, peut être capable de produire.


  • Christian Labrune Christian Labrune 27 février 21:18

    Comme si toute discussion politique n’était finalement qu’une compétition de sexes où chacun se confronte à l’autre
    -------------------------------------------------------------------
    Du petit sottisier que je me suis amusé à constituer au fil des jours à partir d’AgoraVox, j’extrais ce propos fort subtil reçu le 27 novembre :
    "Et si tu as des doutes envers l’humanité des musulmans, tu n’as qu’à palper ce qu’ils ont entre les jambes.... "
    A quoi j’ai répondu que les taureaux en avaient de plus grosses que n’importe quel musulman, mais que cela n’empêchait pas qu’à l’avant et sous les cornes, il n’y eût vraiment pas grand chose.

    O tempora ! ô mores !


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 28 février 08:01

      @Christian Labrune
      Il n’y a pas que sur Agoravox où dés que les faux argumentaires, les poses grandiloquentes cessent, la violence verbale, les allusions débiles pointent leur museau


  • ddacoudre ddacoudre 28 février 12:22

    bonjour Armaury G.

    j’ai trouvé bon cet article sur le comportement d’un nombre de citoyens grandissant où nique ta mère importé et vas te faire enculer caractérisent ceux qui sont en état d’infériorité et qui faute de passer au coup de point les replacent par de injures.
    cordialement. ddacoudre.over-blog.com.


  • Jao Aliber 28 février 12:51

    L’homosexualité est en tout cas une contradiction où désir sexuel entre en conflit ouvert avec la reproduction de l’espèce.Les couples hétérosexuels veulent en général faire le moins d’enfant possible(preuve vieillissement de la population et si rien n’est fait effondrement prochaine de l’espèce humaine) et avec le couple homosexuel, ce but est plus que atteint !


    L’ homosexualité n’est pas une contradiction naturelle mais une contradiction des rapports sociaux, une contradiction du capitalisme lui-même dont la logique interne est par essence inhumaine, c’est à dire vise, inconsciemment, à la destruction de l’ espèce humaine.

Réagir