jeudi 2 novembre 2023 - par C’est Nabum

Le football en ligne de mire

 

Symptôme et syndrome

 

JPEG

Alors que nombre de disciplines sportives ne provoquent aucun trouble à l'ordre public, il en existe une qui ne cesse de défrayer la chronique selon l'expression consacrée et surtout d'effrayer toute personne raisonnable qui se préoccupe de l'état mental de ses concitoyens. La norme dans ces tribunes de la honte est un ensemble de comportements qui auraient de quoi interroger sur la raison de ceux qui se livrent à pareils excès.

Le plus affligeant cependant est que ceux-là sont qualifiés de supporters, que des caméras aiment à montrer en gros plan leurs grimaces, leurs tenues, leurs comportements dignes des grands rassemblements fascistes d'autrefois : jeunes hommes surtout, torse nu, bras tendu, dos à la pelouse haranguent une masse de leur pareils pour que se multiplient gestes obscènes, propos homophobes ou racistes et cris de singe. Parfois quelques jets de projectiles complètent le tableau.

Leur pouvoir de nuisance ne s'arrête pas à la tribune. Sur le chemin du stade, ils sont encore capables de multiples prouesses allant de caillassage en règle de bus au tabassage de leurs rivaux, à la mise à sac de quelques commerces et d'autres réjouissances qui s'accompagnent du souillage systématique des rues.

Ils sont la lie de notre société, sont organisés en groupe de supporters aux noms non équivoques, ne leurrant personne sur leurs intentions belliqueuses certes mais trouvant grâce auprès des dirigeants sportifs de ces clubs qui espèrent acheter la paix sociale et sportive en leur accordant droits et considération. La pire des erreurs en somme.

À maintes reprises, la preuve est administrée que l'État est incapable d'assurer le maintien de l'ordre aux alentours et dans l'enceinte sportive en dépit d'un déploiement de forces de l'ordre qu'on ne retrouve pas dans d'autres sports. Pire encore, les sanctions ne sont jamais à la hauteur en dépit des caméras de surveillance, des stadiers qui sont souvent issus de ces groupuscules et des mesures spécifiques prises par la préfecture.

Les interventions de la ministre des sports ou du ministre de l'intérieur, en dépit de leur nature catégorique, ferme et définitive ne changent rien à la chose. Au lieu d'avouer leur impuissance, ils promettent de faire mieux la prochaine fois : antienne bien connue dans le langage sportif. La perspective des prochains Jeux olympiques devrait alerter les autres nations, la grande célébration fastueuse du sport mondial a été confiée à une nation totalement dépassée par ses troupes.

Le pire est que personne ne veut ou ne songe à penser que ce ne sont pas là des mouvements sporadiques, des coups de folie, des actes isolés mais qu'il s'agit bien d'une stratégie délibérée d'une fange politique qui espère semer le chaos pour accélérer son ascension électorale. Là où les analystes ne voient que des symptômes épars d'un mal être tricolore, il conviendrait d'envisager le syndrome d'une peste à venir.

Il n'est qu'à regarder ces hordes alcoolisées, ces êtres vociférant et beuglant, leurs gestes et leurs paroles pour se persuader que le sport n'est qu'un prétexte à un dessein noir et fangeux. Ces sont là les bataillons avancés d'une stratégie de pourrissement du corps social. Curieusement ou non, en s'attaquant ainsi au plus grand symbole de la déliquescence du système en place, le football, ils ne frappent pas au hasard.

Bien-sûr, il me sera rétorqué que j'agite l'épouvantail illusoire du complot. Que tout ceci n'est pas fomenté par une pensée haineuse et que bien au contraire, au parlement, les adeptes de cette idéologie se comportent fort bien au point de participer au maintien en place d'un pouvoir à l'asphyxie. Comme dans le même temps, l'autre extrême confond le parlement et une tribune de football, il n'est plus rien à dire ni même à espérer de notre déclassée classe politique.

À contre-pied.



28 réactions


  • Sirius Grincheux 2 novembre 2023 11:36

    le foot dont il est question dans cet article n’est pas un sport, mais l’équivalent des jeux du cirque romains : « panem et circenses »

    et quand la plèbe s’entretue, ça permet de justifier un renforcement des services d’ordre

    et s’il ne se passe rien, comme à la coupe du monde de rugby, on dit que c’est grâce à l’efficacité des mêmes services d’ordre

    c’est comme la poudre anti-éléphants : c’est parce que j’en mets tous les soirs que ces pachidermes ne viennent pas piétiner mes fraisiers


    • Seth 2 novembre 2023 12:24

      @Grincheux

      Pour ce qu’il en est du rujebi maintenant je ne sais pas ; autrefois il n’y avait jamais de baston hors des stades par contre ça tamponnait très fort sur la pelouse. Jusqu’à l’arbitre que j’ai eu vu en sang. Il arrivait que la match s’arrête après 20 minutes faute de combattants valides. Et la gueule des rugbymen le lendemain faisait peine à voir mais ils rigolaient.

      La sortie des boîtes le soir quand tout le monde s’était alcoolisé était délicate aussi. smiley


    • C'est Nabum C’est Nabum 2 novembre 2023 17:28

      @Grincheux

      Je n’en doute pas un seul instant

      L’incompétence ne doit en rien cacher la stratégie en action


    • L'apostilleur L’apostilleur 2 novembre 2023 22:26

      @Grincheux
      « ...quand la plèbe s’entretue, ça permet de justifier un renforcement des services d’ordre.. »
      Synonyme de mauvais esprit... insoumis.


  • juluch juluch 2 novembre 2023 11:52

    Sports de jobastres.....ça permet de défoulements de la plèbe.

    Perso je ne regarde rien en sport....par contre j’en fait.


  • jymb 2 novembre 2023 12:58

    Toute autre activité, groupement, manif, potentiellement à risque de désordres de ce degré serait quasi automatiquement interdit et dissout 

    Seul le fric et l’abrutissement des neuneus fait que le foot peut continuer à s’étaler de manière obscène 


    • Fergus Fergus 2 novembre 2023 16:32

      Bonjour, jymb

      Pas facile de casser le jouet préféré de 15 à 20 millions de Français !

      En réalité, il suffirait de radier à vie tout supporter coupable d’un débordement significatif pour venir à bout du fléau en quelques années.


    • Xenozoid Xenozoid 2 novembre 2023 16:44

      @Fergus

      c’est la fabrique du « lumpen proletaria,celui qui sert les classes dirigeantes quand les choses vont mal,c’est un concentré de bipèdes idiots qui tuent ,mais beaucoup moins dans les stades que dans les rues quand on les »liberent" sur le front ils deviennent des battaillons, dans les rue ils capturent tous ceux qui peuvent aller au front...., il y en a un paquet en europe, ils sont des millions de cinglés qui sont tenu en laisse dans les stades,....lol


    • C'est Nabum C’est Nabum 2 novembre 2023 17:29

      @jymb

      ça saute aux yeux et ça finira par leur sauter à la gueule


    • L'apostilleur L’apostilleur 2 novembre 2023 22:32

      @Fergus
      Vous voulez vider les stades ?
      Les joueurs et les policiers apprécient qu’ils soient là, les premiers pour remplir le réservoir de leur bizzarrini, les seconds pour les avoir sous la main.


    • L'apostilleur L’apostilleur 2 novembre 2023 22:42

      @jymb
      Depuis l’antiquité on se mélange dans les stades. Un des derniers lieux où c’est encore possible. Le foot agrège les couches sociales pendant 2h et une bière, c’est toujours ça. 
      Les anglais ont mater leurs hooligans en quelques années en augmentant aussi le prix des places.
      S’ils y sont arrivés..


    • Vivre est un village Vivre est un village 3 novembre 2023 09:03

      @L’apostilleur

      Les anglais ont raison...hélas...

      A bientôt.
      Amitié.


    • Aristide Aristide 3 novembre 2023 11:42

      @Fergus

      Pas facile de casser le jouet préféré de 15 à 20 millions de Français !

      Ouah, le mépris social de l’insoumis, mais pas trop !!!!


  • Fergus Fergus 2 novembre 2023 16:37

    Bonjour, C’est Nabum

    Qu’il y ait une volonté du RN de mettre le chaos dans le football, c’est possible, je n’en sais fichtre rien.

    Mais ce n’est pas la raison principale, à mon avis.

    Elle réside selon moi dans le fait que le football draine depuis longtemps les plus abrutis des supporters sportifs, et cela vaut non seulement pour les clubs professionnels, mais également dans de nombreuses compétitions d’amateurs où l’on ne voit pas quel gain le RN pourrait en retirer !


  • Vivre est un village Vivre est un village 9 novembre 2023 16:53

    Bien-sûr, il me sera rétorqué (à raison) que j’agite l’épouvantail illusoire du complot.

    Que tout ceci n’est pas fomenté par une pensée construite et que bien au contraire, les adeptes de cette idéologie se comportent fort bien dans d’autres domaines.

    Comme dans le même temps, les parlementaires confondent le parlement et une tribune de football, nous nous devons d’être inquiets...

    A bientôt.

    Amitié.


Réagir