lundi 1er juillet 2013 - par kergen

LE PROBLEME DU FN

Les deux raisons pour lesquelles l'UMPS ne craint absolument pas le FN.

Il y a deux raison assez simples pour lesquelles les partis de gouvernement ne craignent pas vraiment le FN.

Une raison électorale :

Les apparatchiks professionnels qui dirigent ces partis, ont perdu, depuis longtemps, non seulement le sens de l’intérêt général, mais même toute vision générale. Ils ne voient pas plus loin que le cul du prochain scrutin. Et en analysant par scrutin, le FN n’a aucune raison de faire peur à l’establishment.

MUNICIPALES :

Combien de mairies mon Général ? Au pire(ou au mieux suivant où on se situe) 10 de plus de 15000 habitants, 2 de plus de 50000, 1 de plus de 100000. En comptant que chacun, au mieux, n’aurait pu en viser que la moitié, le risque de perte d’une municipalité pour le PS ou l’UMP est quasi nul. Le fait que l’ensemble des Français vote massivement FN aux municipales n’y change rien. Ils s’en foutent. Ce qui les intéresse, ce sont les mandats, pas les intentions. Il faut comprendre que ces gens-là, du PS ou de l’UMP, sauteraient de joie sur un brasier, si tant est qu’ils en seraient l’élu. Au contraire, un fort vote FN leur permettra de faire des effets de manche, tremolos dans la voix, regards pathétiques, en appelant au vote utile.

EUROPEENNES :

Combien de députés ? Une dizaine ? Pas grave, aucun impact sur la direction de l’UE, et accaparement d’à peine une poignée de mandats pouvant revenir à l’UMPS. Postes dévolus de toute manière, aux recalés du suffrage direct, apparatchiks généralement craints, haïs et ou méprisés dans leur propre parti. Un fort vote FN aura le même effet « bénéfique » que pour les municipales.

CANTONALES :

Combien de conseillers par département ? Un, deux ? Aucun problème, les départements restent sous contrôle. Et toujours l'effet "bénéfique".

REGIONALES :

Idem. Si l’UMP maintient sa discipline anti-FN, aucune région ne sera FN. Si l’UMP fait alliance avec le FN, alors tout le discours « hors parti » du FN s’effondre et il peut s’attendre à une mobilisation efficace contre lui. Le desperado de l’extrême droite, du centre ou de la gauche, peut envisager de voter pour un FN « coup de balai », pas pour un simple « Harki » de l’UMP.

PRESIDENTIELLES :

Presque aucune chance. Et au cas où le candidat FN passe président, son espace de décision sera nul sans majorité parlementaire et celui d’opposition, presque nul, surtout depuis la réforme constitutionnelle Sarkozy qui soumet l’organisation du référendum à un vote majoritaire préalable de l’Assemblée. Et oui, le référendum comme outil de souveraineté populaire à même de passer outre les clabauderies parlementaires, c’est fini.

Législatives :

Avec 18% des voix, le FN a deux députés. Il n’y a donc pas péril en la demeure.

 

Une raison fonctionnelle.

Des votants pour prendre le pouvoir, c’est nécessaire mais pas suffisant.

A moins d’avoir une très longue tradition comme notre UMPS, un parti aspirant doit avoir une doctrine solide. Sans cette clarification, le vote et la militance sont aussi stable que de la poussière dans le vent. C’est la raison pour laquelle Bayrou, par exemple, a échoué. Se basant lui aussi sur une coalition des « non », il n’a jamais su établir un socle doctrinaire solide dans la crainte de ne fâcher ni la chèvre en colère, ni le choux mécontent. Moralité, il a perdu les deux. Si MLP garde en héritage de Papa sa base facho, atlantiste, catho tradi, islamophobe et raciste, elle progresse aussi grâce à une coalition des non. Ceci ne fait pas un programme. Il suffit d’aller lire celui du FN pour s’en convaincre. Plutôt qu’une orientation claire, on a un agrégat de propositions où l’on cherche la cohérence. C’est plutôt : « tu aimes le poulet ? tu aimes la chantilly ? Alors vote pour moi, t’auras du poulet à la chantilly ». Sans cette doctrine, le FN sera contraint aux alliances avec la droite classique. Et elle y perdra ses choux ou ses chèvres ou les deux.

Ensuite, et c’est probablement le plus tragique pour le FN, un parti doit avoir des militants et des cadres. Partout, prêts à prendre chaque mandat. Quand on voit le niveau local des prétendants FN… quand on voit que sur une ville de 150 000 habitants ou 30 000 personnes votent pour eux, ils ont du mal à présenter cinq assesseurs dans 130 bureaux de vote, on est en droit d’estimer qu’ils n’ont aucune chance de prendre le pouvoir où que ce soit. Mussolini disposait de centaines de milliers de militants déclarés, Hitler plus d’un million. Orban en Hongrie a récupéré ceux de la droite mais la Hongrie est excusable, elle n’a que 20 ans de tradition démocratique économiquement horrible sous l'égide de leur UMPS locale. La ligue du Nord Italienne peut compter sur une multitude de militants déterminés, et en Grèce, les néonazis s’affichent par dizaines de milliers. En France, on vote FN en douce, en famille ou entre copains mais peu sont les électeurs qui viennent proposer leur énergie et offrir leur réputation. Avec ce genre d’électeurs furtifs, le FN n’a aucune chance d’accéder au pouvoir. Quand on connait, de plus, la capacité des quelques nouveaux notbles FN à se faire racheter par l’UMP ou autre , ça en dit long sur la probité et la discipline de ces gens qui se font élire en prônant l’ordre, la loyauté et l’honnêteté.

L’UMPS ne craint nullement le FN.



119 réactions


  • Michel DROUET Michel DROUET 1er juillet 2013 10:29

    Plus que les équilibres entre partis, c’est davantage de l’abstention dont il faut se soucier.

    C’est sans doute sur cette question que doit se juger l’état de notre démocratie.

    Certes le FN a peu de chances de parvenir au pouvoir mais il sert d’idiot utile aux autres partis qui cachent derrière un discours antifrontiste leurs propres turpitudes, à savoir en premier lieu leur asservissement aux mondes économique et financier.


    • Anaxandre Anaxandre 1er juillet 2013 15:22

        Avant que d’être strictement anti-FN, le discours de tous nos grands Partis est d’abord anti-national, européiste, immigrationniste, progressiste, etc. Reprocher au FN, qui prétend incarner la défense de la Nation et d’une certaine tradition française, d’être critiqué par ses adversaires idéologiques relève d’une étonnante mauvaise foi.


        À en lire certains, il faudrait que le FN, pour ne plus servir « d’idiot utile aux autres Partis », ne soit plus qu’un Parti pro UE/euro et immigrationniste. En fait, il leur faudrait que le FN n’existe plus ! Qu’on adhère ou pas aux thèses du FN, il faut avouer que les raisonnements de ses adversaires sont bien souvent, et paradoxalement pour de si fervents républicains !, bien peu démocratiques... (J’ajoute au passage qu’il serait temps que tous ces « républicains » se rendent compte qu’ils défendent des politiques et des idéologies qui vont nécessairement finir par abattre la République française ; c’est être aveugle que de ne pas le voir.)


    • Le chien qui danse 1er juillet 2013 16:18

      Anax.. je ne veux pas faire du gowin mais pendant qu’un certain adolf aranguait pour défendre un nationalisme conquérant un autre au même moment surnommé mahatmah aranguait pour un certain nationalisme par des voies bien différentes et dans une direction différente aussi.
      Tous deux ont échoué certes, mais les perspectives qu’ils ont laissé n’ont pas du tout la même résonnance, faites votre choix.


    • Anaxandre Anaxandre 1er juillet 2013 17:38

        Cher historien du monde, pourquoi omettre la partition des Indes avec ses guerres civiles, ses 12,5 millions de déplacés, son million de morts, avant que ne s’instaure un certain « consensus national » ? Pourquoi de tels anachronismes, de tels non-sens sociologiques, culturels, religieux, ethniques, économiques, en voulant comparer l’Inde et l’Allemagne ?

        Et surtout, pourquoi aurais-je, en tant que nationaliste français, à me déterminer pro-Adolph ou pro-Mahatma ? Vos raisonnements m’échappent, mais peut-être pas autant qu’à vous-même...

  • LE CHAT LE CHAT 1er juillet 2013 10:41

    on a du mal à croire que le FN ne les dérange pas , au vu de l’hystérie déchenchée à l’idée d’un élu éventuel du FN dans un bled perdu ou le temps passé par Melenchon à cracher dessus !

    à part ça , l’article godwinne sec , le FN n’a rien à voir avec Hitler et Mussolini , faudrait voir à arrêter de faire dans l’outrance et d’insulter les millions d’electeurs qui veulent que la France reste la France et non pas une simple province de l’empire Zunien , et dont le programme et les idées sont en gros celles de De Gaulle !


    • Fab81 1er juillet 2013 11:08

      L’auteur n’a pas dit que le FN avait à voir avec Hitler et Mussolini. Il a simplement écrit, me semble-t-il que ces deux tristes sires avaient, eux, des troupes très nombreuses, condition nécessaire pour arriver au pouvoir.
      Par ailleurs, le FN a longtemps compté dans ses rangs des anciens Waffen SS français et autres collabos, qui eux, pour le coup, avaient à voir avec Hitler et Mussolini ! Qui peut être sûr qu’ils ne sont plus là, et que le FN a vraiment rompu avec cet héritage ?


    • LE CHAT LE CHAT 1er juillet 2013 11:20

      @fab81

      la présence d’anciens admirateurs de l’URSS au FDG est autrement plus inquiétante , il y a y certainement d’anciens agents du KGB dedans .....


    • Fab81 1er juillet 2013 11:42

      Vous bottez en touche et détournez le débat, comme toujours quand une question vous gêne. Y-a-t-il, oui, ou non, aujourd’hui encore d’anciens collabos au FN ?
      Vous préférez ne pas répondre...


    • Mr Dupont 1er juillet 2013 12:05

      Mr Fab 81

      Certainement moins que dans les Partis des gauches ; puisque les collabos étaient pour la plupart de gauche

      Encore un article méthode Coué

      Très encourageant pour l’avenir du FN


    • kergen 1er juillet 2013 12:07

      @LE CHAT

      C’est Fabien qui a raison.

      Il n’y a aucun amalgame entre les militants du FN et ceux précités.

      Comme il n’y a aucun amalgame entre eux. On ne saurait confondre fascisme et nazisme.

      Simplement, ces partis de droite « renverseurs de table », avaient des légions de militants. Pas le FN.


    • Andreï 1er juillet 2013 12:20

      ils ne se gènent pas de faire l’amalgame entre le FDG/ DVG PC et le communisme stalinien jusqu’au goulag du Maoïste.

      Et pourtant on ne parle pas du fascisme ou du Nazisme.

      Oui on le sait, Marine n’est pas de ce bord, et le nettoyage est en cours.
      (On voit le visage derrière le masque)


    • cyril 1er juillet 2013 12:23

      «  Y-a-t-il, oui, ou non, aujourd’hui encore d’anciens collabos au FN ? »

      Francois Mitterrand et sa Francisque, haute distinction décerné par le maréchal Pétain ? Ah non c’est vrai, lui il est au PS   smiley

    • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 1er juillet 2013 12:33

      il a encore de beaux jours ce clivage, FDG = lenninisme, FN = nazisme... smiley


    • Andreï 1er juillet 2013 13:15

      Il y a pire :

      Sionisme = Nazisme, colonialisme, racisme, nettoyage ethnique, christanophobie, judéophobie, islamophobie.

      La LDJ et la hasbaRAT a de beaux jours devant son cher maitre sionistan. :D


    • kergen 1er juillet 2013 13:17

      @Ronald tatcher, vous confondez « clivage » et « amalgame ».


    • Le chien qui danse 1er juillet 2013 13:36

      Nan mais là y’a une évolution chez ronald, p’tin y serait presqu’à dire que c’est stérile ces comparaisons au passé, bon c’est pas faute de l’avoir clamer sur tous ses commentaires, mais là j’avoue que ça m’en bouche un coin, même ronald son cerveau est pas mort y bouge encore...


    • Anaxandre Anaxandre 1er juillet 2013 14:01

        On se pose ici la question de savoir s’il y a « encore des collabos au FN », quand on devrait davantage s’inquiéter du simple constat que quasi tous les Partis français sont collabos.


    • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 1er juillet 2013 14:02

      tous main dans la main sous le soleil pour bouter le grand satan et ses méfaits hors du sol de nos ancêtres de souche, et batissons le « nouvel Homme » connecté et futile, partageurs avec l’argent des autres, et acceuillons tous les damnés prolo de la terre massacrée par les armées de l’Empire, donne-moi ta montre je te dirais l’heure, ta femme est enceinte de ma soeur éprouvette.


    • paulau 1er juillet 2013 16:54

      Et c’est la Chambre du Front Populaire qui a voté les pleins pouvoirs à Pétain ( sauf les communistes , ils étaient interdits su fait de leur collaboration avec l’Allemagne )


    • kergen 1er juillet 2013 17:49

      Paulau, au lieu d’écouter les conneries dans les bistrots, va lire l’Histoire. Le Front Populaire n’était plus au pouvoir depuis deux ans quand Pétain a pris le pouvoir. Par ailleurs, ce décompte est fallacieux, car il intègre comme « de gauche » des tout petit partis qui, bien que portant le nom « machin socialiste » « truc populaire » était aussi de gauche que peuvent l’être l’UDI, le NC, le FN ou DLR.
      Par contre, sur les 80 parlementaires à avoir voté contre, il y a 100% de gens de gauche.

      On a le droit d’avoir un avis mais pas de raconter n’importe quelle connerie.


    • fred74 fred74 1er juillet 2013 17:59

      Bonjour,




      Le Nazisme est le national socialiste alors que le FN est de droite ....cherchez l’erreur, rien a voir non plus avec le fachisme....qui est le contraire de ce que recherche le FN....

      Les racoursis ont la vie dure et à qui prifite le crime....

    • Pere Plexe Pere Plexe 1er juillet 2013 18:35

      @ fred74 oui le nazisme était socialiste puisque c’est dans son nom.

      Autant que la République populaire démocratique de Corée est démocratique et populaire !
      Faut il être naïf pour remettre en cause ses évidences !
      Il faut vraiment voir le mal partout pour croire que c’est juste pour abuser les cons.

    • berry 1er juillet 2013 18:41

      Rendre hommage aux résistants d’hier, encore et encore................
      pour empêcher les gens de résister aux envahisseurs d’aujourd’hui.


    • Captain Marlo Pilou Camomille 1er juillet 2013 18:57

      le chat,

      Laissez De Gaulle tranquille, le programme du Conseil National de la Résistance n’a rien à voir avec le programme « attrape- couillons » du FN, qui change au gré des sondages.

      Le CNR était d’abord une organisation de libération nationale contre l’occupant, ensuite un programme de reconstruction du pays.

      Passez donc au large de cette page d’histoire de la France où l’extrême droite française s’est déshonorés avec l’Italie fasciste et l’Allemagne nazie.

      Le FN s’attribue tous les symboles de la France, comme si c’était sa propriété personnelle.

      Si on vous écoute, vous allez aussi vous attribuer la Résistance et De Gaulle, mais jusqu’où va aller votre ignominie ?

      De Gaulle était pour l’indépendance de la France, alors que le FN est un parti européiste qui fait semblant de proposer des solutions anti- européennes :

      * sortir de l’euro, c’est impossible. C’est un argument bidon.
      * sortir de l’ UE par référendum, c’est impossible, il faut sortir par l’ article 50.

      Dans aucun document le FN n’écrit : « sortir de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN par l’article 50 ».

      Assez de mensonges et d’impostures !


    • Henrique Diaz Henrique Diaz 1er juillet 2013 20:05

      A Fred74 et les autres partisans sous pseudo du FN,
      Sur la question du rapport fascisme/FN.
      Dans National-socialisme, il y avait d’abord « national » : le nationalisme, c’est l’idée que la pureté de la nation (et donc le maintien d’une faible présence d’étrangers sur son territoire ainsi qu’une forte indépendance à l’égard des autres nations) est la solution aux problèmes les plus importants du pays. C’était une idée commune à Hitler et à Mussolini, ainsi qu’au FN et au MSI (Mouvement social italien, ouvertement néo-fasciste, auquel le FN a emprunté son logo et le côté « social » de ses idées).

      Etes vous nationalistes oui ou non ? Si oui, comment pouvez vous affirmer qu’il n’y a « aucun rapport » entre le FN et le fascisme historique ?

      Quant au terme « socialiste », vous savez fort bien qu’à l’époque le terme était compris ou du moins interprété comme « ce qui est favorable à la société », ce qu’évidemment tout parti était prêt à endosser dès lors que le terme est vidé de sa signification économico-politique (socialisation des usines, ce qu’évidemment le nazisme n’a jamais fait, ayant seulement nationalisé, comme tout pouvoir conservateur a pu le faire, les usines en difficultés économiques), comme aujourd’hui le terme « populaire », vidé de sa signification politique réelle, peut même être repris par l’UMP ! Les partis nazis et fascistes ont toujours été classés à droite, jamais à gauche par tous les observateurs politiques.

      D’autre part, le FN partage non seulement ses idées fondamentales avec les partis d’extrême droite des années 30 mais il a été constitué en 1972 par des groupuscules qui étaient des héritiers directs de ces partis, Ordre nouveau avec sa croix celtique et le PFN. Vous pourrez me moinsser tant que vous voulez, ça ne suffira pas à changer la réalité historique.

      Enfin, quand on voit comment à l’occasion de l’affaire Méric vous prenez la défense systématique des néo-fascistes les plus extrêmes, et comment vous vomissez ceux qui font profession d’anti-fascisme, certes de façon naïve voire contreproductive mais de façon indiscutablement sincère, comment ne pas vous rendre compte vous-mêmes de votre sympathie pour le fascisme historique ? Quand on voit les inévitables tatouages néo-nazis ainsi que les discours xénophobes à la fête du 1er mai, comment douter qu’il y ait encore des rapports entre FN et fascisme ?
      Regardez cette vidéo, au delà de la forme dépassée, si vous pouvez comprendre l’original ou les sous-titres anglais : sur le fond économique et politique, indépendance économique et militaire, recherche de l’autarcie économique etc., qu’est-ce que vous ne partagez pas ? Pouvez vous me citer des idées fondamentales, en dehors de la question juive, communes au fascisme et au nazisme que vous ne partagez pas ?

      Pourquoi n’assumeriez vous pas votre héritage nationaliste qui remonte bien avant les années 1930 ? Pourquoi ne considéreriez vous pas enfin les expériences du pouvoir politique, d’Hitler, de Mussolini, de Franco et de Pétain uniquement comme des expériences avec leurs nécessaires lots d’erreurs voire des trahisons des idéaux qui sont les vôtres ? Franchement, qu’est-ce qui vous empêcherait aujourd’hui de dire « à part l’antisémitisme et la politique de colonisation, les partis fascistes ou nazis au pouvoir ont fait pas mal de bonnes choses ? » Qu’est-ce vous dites alors ?


    • appoline appoline 1er juillet 2013 22:11

      Ben, il va falloir que beaucoup voient juste un peu plus loin, car les gars, au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, nous sommes dans une merde monstre. Face aux branquignoles du pouvoir et de la noirceur qui les dirige, il faudra se serrer les coudes et pas qu’un peu.


    • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 2 juillet 2013 03:03

      Le FN n’a rien à voir avec Hitler ou Mussolini, écrit LE CHAT.

      Dans ce cas, puisqu’il semble proche de ce parti, qu’il demande à sa direction :

      1/ pourquoi ils ont conservé le logo s’inspirant du symbole fasciste, même en en modernisant le tracé. D’ailleurs certains sites régionaux ou locaux ont conservé l’ancien logo montrant plus nettement le symbole des faisceaux, le même d’ailleurs que la branche la plus radicale dissidente de l’ancien parti fasciste italien.

      2/ qui est allée rejoindre le temps d’une valse en Autriche la candidate FN aux Présidentielles. Selon la presse, ce serait un dirigeant d’un parti néo-nazie ... et la raison en serait de construire autour de « l’Alliance » une sorte de rassemblement des extrêmes droites européennes dont certaines sont ouvertement néo-fascistes ou néo-nazies. Elle n’a pas attaqué la presse en diffamation à l’époque et cela ressemble donc à un accord (ou un aveu si vous préférez).

      3/ comment expliquer les relations étroites du FN avec la Troisième Voie et les JNR dont les coups ont provoqué la mort d’un jeune de 18 ans. Internet fourmille de vidéos en apportant la preuve.

      et je ne parle même pas des levées d’immunité récentes de la famille Le Pen, lesquelles sont toujours votées seulement pour des cas graves.

      Enfin, sa plainte contre une avocate qui ne faisait que son travail en représentant son client victime d’un faux tract (manoeuvre reconnue par M. LP) et qui avait exposé les motifs de son recours, constitue UNE ATTEINTE JAMAIS UTILISEE à ma connaissance contre les Droits de la Défense. L’existence des avocats auprès des victimes ou des accusés est un des piliers de toute organisation judiciaire dans un pays démocratique. Sa suppression ne peut exister que dans un régime totalitaire. La présidente du FN a montré là son mépris de la République et de la démocratie.


  • Andreï 1er juillet 2013 11:00

    Législatives :

    Avec 18% des voix, le FN a deux députés. Il n’y a donc pas péril en la demeure.

    Il a fait 13.6% aux législatives 2012.

    Je radoterai toujours, le FN gagnera des voix grâce à l’abstention et le RLB des votant de l’UMP.


    • Fab81 1er juillet 2013 11:15

      Marine Le Pen semble plutôt miser sur les déçus du PS, parti qu’elle semble considérer comme le vrai maillon faible entre les deux forces dominantes PS-UMP. D’où le vernis « social » appliqué sur la devanture du FN reaganien de papy Le Pen... L’UMP, MLP entend plutôt y mettre la pagaille en le soumettant à la tentation des alliances, en récupérant un certain nombre de cadres... Elle ne peut ignorer que ce parti a un socle électoral solide (personnages âgées, gens aisés) de gens qui s’abstiennent peu...


  • Fab81 1er juillet 2013 11:04

     Le nombre de députés européens, puis de députés à l’assemblée nationale que peut espérer le FN est à mon avis sous-estimé. Mais ce n’est pas l’essentiel. Il faut voir au-delà de la question du nombre d’élus.
    Si, comme c’est probable, le FN continue à grimper, UMP d’un côté, PS de l’autre pourront fort bien ne plus parvenir à rassembler de majorités (sauf dans les conseils municipaux et régionaux, où il y a une prime à la liste en tête). Il seront alors confrontés à un terrible dilemme : revenir à une situation d’instabilité type 4eme république, ou s’entendre au risque de conforter le discours FN sur « l’UMPS ».
    Cette situation, les forces dominantes ont tout lieu de la redouter.
    La faiblesse des forces militantes du FN (difficile à évaluer) ne l’a jamais vraiment gêné...

    Il est par ailleurs indéniable que ce parti est très hétérogène sur un plan idéologique. Mis à part l’immigration l’insécurité, l’Europe et la dénonciation de la classe politique, ses électeurs ne sont pas d’accord sur grand chose. Les positions des marinistes actifs sur AV en sont une bonne illustration. Certains sont des ultra-libéraux assumés, d’autres défendent la Fonction Publique et tiennent un discours plutôt moins libéral que celui du PS, pour ne même pas parler de l’UMP...Mais je ne crois pas que cela soit un vrai handicap pour le FN, qui prospère en tant que parti attrape tout, amalgamant des électorats sociologiquement et idéologiquement opposés.
    L’incompétence notoire du FN aux affaires n’est pas plus un handicap. Les gens ont la mémoire trop courte pour se souvenir du fiasco de Toulon et Vitrolles (Mégret a été élu comme FN !).
    Cela étant dit, je partage votre conclusion : l’UMPS ne craint nullement le FN. Mais pas pour les même raisons. L’UMPS ne craint nullement le FN car ce parti sert à canaliser le mécontentement des français pour le rendre inoffensif pour le système. Marine Le Pen tient de beaux discours « sociaux ». Mais à l’assemblée, ses députés s’opposent systématiquement à toutes les propositions qui pourraient bousculer ce capitalisme sauvage, comme celle déposée contre les licenciements boursiers. MLP ne défend pas les petites gens, elle les manipule. Et il faut bien admettre que la gauche (la vraie, je ne parle même pas du PS) n’a pas encore trouvé la parade...


    • LE CHAT LE CHAT 1er juillet 2013 11:10

      L’incompétence notoire du FN aux affaires n’est pas plus un handicap.

      D’autant plus que UMP et PS ont nettement démontré la leur !!!!!!!


    • Fab81 1er juillet 2013 11:20

      Le Chat, s’agissant d’incompétence, si vous nous parliez de la gestion de monsieur Le Chevallier, à Toulon ? Ou bien de celle de M. Mégret à Vitrolles, qui fut des vôtres je vous le rappelle ?
      Et que pensez-vous de l’opposition de mademoiselle Maréchal Le Pen à la proposition de loi sur les licenciements boursiers ? Et de ses minauderies avec les députés UMP pendant que sa tante pourfend « l’UMPS » ?


    • Mr Dupont 1er juillet 2013 12:12

    • Mr Dupont 1er juillet 2013 13:07

      Mr Cogno

      Vous ne voudriez quand même pas que j’aille me commettre sur des sites comme Libé, le Monde , le Nouvel’Obs ou autres médias à la botte du pouvoir socialiste par réductions fiscales accordées , ce pour y puiser les vérités qui vous dérangent ?

      Outre qu’elles y sont introuvables : vous insulteriez mon intelligence

      Au plaisir Mr Cogno ( et bonne lecture )


    • Le chien qui danse 1er juillet 2013 13:39

      Hé hé, c’est dupont ou dupont avec un d ou t le roi de la pirouette, se fait épingler comme buse à tout faire et tente de s’en sortir en vrille, si ça tombe c’est calmos ou sa réincarnation, mais en tout cas des spécialistes de la buse racornie...


    • Captain Marlo Pilou Camomille 1er juillet 2013 19:15

      le Chat,
      *L’ardoise laissée à la ville de Toulon par le couple le Chevallier en 2001 est évaluée à 15 millions de Francs.

      * JM Le Pen a eu un redressement fiscal de 1,4 millions de francs.

      * Sylvain Ferrua (FN)a été condamné pour proxénétisme

      * Roger Fabrègues et Yannick Lecointre (FN) 1996 & 2010, condamnés pour trafics de drogue

      * 1992/96, le FN est condamné pour avoir vendu une investiture.

      * Gabriac 2007, (FN)condamné pour avoir tenté de cambrioler un stand de tir à St Andéol, et meurtre d’un gendarme.

      * Mégret, condamné en 2006 pour détournements de fonds.

      * Guy Cannie(FN) 2009/2011, pour escroquerie en bande organisée.

      * Jacques Bompard (FN) pour prise illégale d’intérêts.

      * Jean Holtzer (FN) vol à main armé pour avoir cambriolé une banque (8 ans fermes)

      * 1995, trois colleurs d’affiche du FN condamnés pour meurtre.

      * Laurent Mirabeau, le financier du FN 1994, condamné pour escroquerie et exercice illégal de la profession de banquier...
       etc, etc

      Et vous osez vous présenter comme un recours exemplaire ?


    • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 2 juillet 2013 03:15

      @ Fab81

      Le Front de Gauche est sur tous les fronts, mais j’espère bien qu’il va décrédibiliser l’extrême droite.
      Ce n’est d’ailleurs pas difficile : il suffit de dire la vérité. Comme vous le signalez, les paroles maternelles et bienveillantes de M. LP sont en total désaccord avec leurs votes à tous niveaux, toujours contre le petit peuple et défendant les intérêts des favorisés et de la finance.

      Par contre, je suis surprise que personne n’ait écrit dans ses commentaires « Front de Gauche » et « Parti de Gauche ». Ils ont beaucoup travaillé ces derniers mois et ont des projets solides à proposer, contrairement aux autres partis.


    • Onecinikiou 7 juillet 2013 22:57

      Pilou Camomille, quelque chose à répondre à Daniel Dugelay ? Sur la « solidité » du programme du Front de gauche... ?


      Et c’est vous qui osez parler d’imposture ?!

  • Robert GIL ROBERT GIL 1er juillet 2013 11:30

    Le discours actuel du FN sur l’ »Etat vampire » et sa haine des fonctionnaires est dans la ligne directe des doctrines véhiculées par le FMI et les différents organismes officiels et officieux, responsables de la dégradation de vie de millions d’êtres humains ; son programme est parfaitement libéralo-compatible. Donc ce n’est pas seumelent l’UMP ou le PS qui n’ont rien a craindre, mais c’est le systeme dans son ensemble qui n’a pas a se faire du soucis...

    voir : LES VIEILLES RECETTES ANTISOCIALES DU FN


  • foufouille foufouille 1er juillet 2013 11:48

    il suffit pour le FN de dire que l’on sort de l’europe tout de suite .................


    • Le chien qui danse 1er juillet 2013 12:05

      Ce serait la fin de leur buisines aux milliardaires, la mondialisation à du bon et surtout faudrait diriger un pays, je leur donne pas trois mois avant la déculottée.


    • Le chien qui danse 1er juillet 2013 13:48

      « Les pauvre petites victimes.... »
      Le pire c’est qu’ils le sont ... d’eux mêmes, ils ont du sentiment eux, ils aiment le pays à l’en faire crever d’étouffement.

      Quand à leur don d’analyse, tu es bien généreux, sont pas autonome pour deux rond, sont tous encore à la tétée.


    • Mr Dupont 1er juillet 2013 19:59

      Messieurs Cogno et et Chien qui Danse

      Vous avez tant d’affinités tous les deux de cela en est attendrissant

      Il est parfois des miracles qui se font sur Internet

      Votre rencontre en est un

      Vous êtes au courant qu’une nouvelle loi vient de sortir ?

      La Loi Taubira

      Qui vous autorise à vous marier

      Veinards va !!!

      PS : si vous faites des petits ; noyez les ne serait-ce que par humanité


    • Piere CHALORY Piere Chalory 1er juillet 2013 21:49

      Mdr Dupont,


      C’est tout le problème du who’s who à l’envers que l’utilisation des pseudos génère chez les cinglés, les web skizos. Bon, je ne partage et pour cause aucune opinion politoc, néanmoins, la veille internet est trop facile ; raconter n’importe quoi, mais toujours l’air convaincu. 

      Du mainstream interactif : le top !

  • Piere CHALORY Piere Chalory 1er juillet 2013 12:01

    ’’Avec 18% des voix, le FN a deux députés. Il n’y a donc pas péril en la demeure.’’


    Elle est bien bonne ! 


    C’est peut être à cause de ça que l’umps n’a rien à craindre ?


    ’’A moins d’avoir une très longue tradition comme notre UMPS, un parti aspirant doit avoir une doctrine solide.’’ 


    Étonnant pour un nostagique des ’’cocos’’, ( le-bon-temps-des-cocos- ), cette envolée défenderesse d’une ’’longue tradition Umps’’, en MAJUSCULES siouplait ; ici le fil rouge de l’article est clair.


    Au fait, qui êtes vous ’’kergen’’ ? 


    Quand on prétend informer les lecteurs ou donner une opinion quelle qu’elle soit, la moindre des politesses voudrait que l’on sache un minimum à qui nous avons affaire, même si votre (vos) pseudos vous couvrent d’une éventuelle risée de vos proches, convaincus jusqu’à lors de votre militantisme à caractère écolo dreamer.



    • Le chien qui danse 1er juillet 2013 12:07

      Ca botte en touche et ça attaque les personnes, a part ça quelque chose à dire sur le sujet ?


    • kergen 1er juillet 2013 12:12

      Alors c’est une politesse que vous devriez exiger de journalistes pro en premier. Et surtout des patrons de presse......

      Si vous avez pris mon papier « le bon temps des coco » pour une apologie du PC c’est soit que vous ne l’avez pas lu auquel cas vous êtes un crétin de la ramener, soit vous l’avez lu et alors vous êtes un crétin de le croire.

      Ensuite, le fil rouge est très simple, et même rappeler en conclusion au cas où. Visiblement, ça ne suffit pas aux simples d’esprit : les raisons pour lesquelles l’UMPS ne craint pas le FN. C’est ça un fil rouge. Vous savez au moins ce qu’est un fil rouge ?

      Ma propre opinion politique n’a rien à voir car je ne fais ni l’apologie du FN ni ne le critique. Si, encore une fois, vous êtes incapable de faire le distinguo entre évaluation et profession de foi, un bon conseil, restez aux pinceaux et arrêtez le cerveau.


    • kergen 1er juillet 2013 12:16

      D’ailleurs, j’aurai aussi pu faire un papier sur « pourquoi l’UMPS ne craint pas le FG ». Sauf que le FG, lui, dispose d’une force de militant et d’un nombre d’élus exceptionnels pour son score de vote.
      Sans compter que l’ump peut se faire élire malgré le FN dans les pattes. Alors que le PS, avec la désaffection des électeurs FG, est mort.
      Donc, la technique du PS est de renforcer le FN pour mieux s’en servir en repoussoir.

      Si vous n’avez pas compris, dites moi le, je vous ferai des petits dessins.


    • Piere CHALORY Piere Chalory 1er juillet 2013 12:20
      N’essayez pas de vous justifier, ’’kergen’’, ’’notre UMPS’’ est suffisamment évocateur pour qu’un simplet comprenne aisément le message que vous tentez de faire passer...

       smiley

      Au fait, vous êtes qui ?

    • Mr Dupont 1er juillet 2013 12:33

      Mr l’Auteur

      1500 chômeurs de plus par jour

      Les plans de licenciements qui s’enchainent les un aux autres

      Tous les indicateurs passés du rouge au rouge écarlate

      L’insécurité et les délits en hausse exponentielle

      Une mise à l’index de la France sur le plan international

      Si vous appelez çela de la stratégie de la part du PS et de son président inapte à la fonction ; dans le but de contrer le FN : c’est finement joué

      Quoiqu’un peu mortifère pour le PS : au point qu’a l’heure actuelle une vache se présenterait devant un ou une candidat(e) PS , à n’importe quelle élection : la vache serait élue


    • Le chien qui danse 1er juillet 2013 12:34

      Et en plus cette tranche de bleu (martien) se rend ridicule, la semaine commence bien, cool.


    • kergen 1er juillet 2013 12:51

      @MONSIEUR DUPONT

      Si vous vous contentez de regarder un titre avant d’écrire sur le sujet, vous êtes un âne. Votre post est totalement hors sujet car mon papier n’est ni une critique du FN ni une apologie de la stratégie du PS.


    • Onecinikiou 1er juillet 2013 13:01

      « Donc, la technique du PS est de renforcer le FN pour mieux s’en servir en repoussoir. »


      Kergen, sauf votre respect, il faut arrêter la branlette au bout d’un moment. 

      La politique c’est très simple : on ouvre le programme des candidats et des partis et on choisit celui ou celle dont on se sent le plus proche politiquement et idéologiquement. 

      Si vous voulez la réinstauration de mesures protectionnistes et la sortie de l’euro, qui sont les deux préalables absolument nécessaires pour recouvrer quelque points de croissance et ainsi lutter contre les déficits jumeaux, les délocalisations, la désindustrialisation, et inverser la courbe du chômage ; si concomitamment vous cherchez à lutter contre les tendances mortifères qu’impose le mondialisme destructeur qui tend à éradiquer les peuples en détruisant leur homogénéité et substrat culturel, renverser les nations, atomiser les individus ; si vous souhaitez de retrouver votre souveraineté et le droit inaliénable du peuple français à s’autodéterminer ; si vous refuser que votre pays multi-séculaire et dont l’héritage est illustre, disparaisse sous les flots d’une submersion migratoire à l’oeuvre ; si vous souhaitez un rééquilibrage de la politique étrangère de la France sous contrôle intégral des néoconservateurs atlanto-sionistes ; si vous vous inquiéter de l’inversion systématique de toutes les valeurs de bon sens, de la remise en cause du « naturellement bon », voire de la simple idée de morale fussent-elles transcendantale ou immanente (mariage « pour tous », « théorie » du genre, dictature du politiquement correct, terrorisme intellectuel de la doxa dominante) ; et bien il n’y a qu’un parti et un seul pour incarner ce projet et le défendre de tout l’éventail politique : c’est le Front national

      Moyennant quoi vos objections sur les prétendues instrumentalisations dont ce dernier serait l’objet ou la victime sont définitivement nulles et non-avenues, puisqu’il n’y a pas le choix.

    • Mr Dupont 1er juillet 2013 13:24

      Mais oui Mr Kergen qui mettez de l’huile sur le feu à chacun de vos articles

      Nous l’avons bien compris ; vous êtes un incompris

      La finesse de vos articles échappe aux être frustres que nous sommes

      A l’avenir , dans vos articles , essayez de vous mettre à notre portée ; nous sommes si bêtes


    • Le chien qui danse 1er juillet 2013 13:50

      « La finesse de vos articles échappe aux être frustres que nous sommes »

      Merdre, c’est qu’il serait un peu plus fin le lundi...


  • Le chien qui danse 1er juillet 2013 12:10

    Bien vu l’auteur, c’est clair net et tranché. J’en suis à me demander si la Marine y sera encore en 2017.
    N’avoir qu’un gamin de 23 ans qui annone son discourt prémaché et rééquilibré en temps réel par sms ça fait tâche.


  • DanielD2 DanielD2 1er juillet 2013 12:16

    « Mussolini disposait de centaines de milliers de militants déclarés, Hitler plus d’un million. »

    1- On se serait passé de cette comparaison, un « point godwin » comme on dit maintenant.
    2- Le fascisme et le nazisme ont été largement soutenu par la haute bourgeoisie qui les a utilisé pour se débarrasser du communisme. Les temps ont changé, la haute bourgeoisie aussi, et je ne pense pas que le FN soit très populaire chez la racaille libérale mondialiste ploutocrate qui nous sert maintenant de bourgeoisie, demandez au MEDEF ( Parisot à même écrit ( soi-disant ) un livre pour cracher sur le FN )
    3- Tout ça prend du temps. Les nations changent, mais ces changements mettent des 10aines d’années à arriver, l’échelle de temps n’est pas la même que pour les individus, donc ça semble très lent.


    • Le chien qui danse 1er juillet 2013 12:33

      Votre crédulité serait touchante s’il elle n’était pas aussi bête que méchante. Ce qui est sur c’est qu’au moins vous vous touchez, c’est toujours ça de pris...


  • kergen 1er juillet 2013 12:52

    Si vous ne savez pas faire la différence entre une analogie et une comparaison, c’est toute une éducation à faire.


    • DanielD2 DanielD2 1er juillet 2013 14:10

      Ca s’adresse à moi ? Ha parce qu’en plus d’écrire des articles insipides, monsieur est faux-derche.

      " on est en droit d’estimer qu’ils n’ont aucune chance de prendre le pouvoir où que ce soit. Mussolini disposait de centaines de milliers de militants déclarés, Hitler plus d’un million. Orban en Hongrie a récupéré ceux de la droite mais la Hongrie est excusable, elle n’a que 20 ans de tradition démocratique économiquement horrible sous l’égide de leur UMPS locale. La ligue du Nord Italienne peut compter sur une multitude de militants déterminés, et en Grèce, les néonazis s’affichent par dizaines de milliers. "

      Je laisse admirer aux lecteurs l’impartialité bienveillante de l’auteur envers le FN. @l’auteur, je me demande pourquoi vous n’avez pas précisé combien il manque de division SS au FN pour prendre le pouvoir, et ce qui lui manque par rapport à l’Afrique du Sud pour établir l’Apartheid, et ce qu’en aurait pensé Pinochet et Hirohito. L’article aurait été plus complet.

      Peut-être dans un prochain article bienveillant, qui sait. 


  • bollard 1er juillet 2013 13:06

    La poussée du FN et ses conséquences sur les élections à venir engendre des réactions diverses des partis habitués au pouvoir , ainsi que de la Presse ou médias les soutenant. L’inquiétude commence à se faire sentir, tout est mis en oeuvre pour amoindrir le parti émergent , cet intrus qui veut déranger le « système ». Il n’a pas les personnalités voulues, ses électeurs sont des nuls qui ont peur de se faire connaitre, il est l’héritier du nazisme, va ruiner la France en supprimant l’immigration, en quittant le paradis Europe, en abandonnant l’Euro, et en mettant en place un programme économique absurde et destructif.
    Cette panique ressentie est la réaction des hommes politiques gardiens d’un pouvoir qui inexorablement va leur échapper. A force de tricher , d’oublier la France et les français, de se servir, de mener le Pays à la ruine , ils engendrent une réaction du peuple qui va aller en s’amplifiant jusqu’à la reprise en main du pouvoir.


  • berry 1er juillet 2013 13:11

    Le problème du FN, c’est qu’on est pas en démocratie, les dés sont pipés :

    - Au niveau des médias qui sont verrouillés par l’UMP et le PS.
    Ces deux partis ont un monopole total sur les médias traditionnels, payé en partie par nos impôts (2 milliards d’aides diverses à la grande presse chaque année).
    On ne compte plus les mensonges des journalistes, en toute impunité, tous les jours.
    Internet ne pèse pratiquement rien.

    - Au niveau des modes de scrutins majoritaires qui ne permettent pas l’émergence de nouveaux partis indépendants.

    - Au niveau du corps électoral qui est modifié par l’immigration.
    Le vote des français de souche est dilué par l’arrivée de nouveaux électeurs immigrés.
    C’est un des buts de l’immigration. Ca fait bien marrer l’extrême-gauche.

    - Au niveau du fonctionnement partial de l’état.
    On pourrait aussi parler des pots-de-vins, des écoutes téléphoniques, des manipulations (Carpentras, Mérah,...), voire des assassinats.

    Tous ces faits constituent une fraude massive, en amont des élections proprement dites.
    Après ça, ne vous étonnez pas de voir des gens comme Copé et consorts gagner toutes les élections.


    • kergen 1er juillet 2013 13:21

      Merci de résumer très exactement ma pensée qui a failli être la conclusion mais que j’ai préféré laisser au libre arbitre de chacun.

      Le plus marrant, c’est que les gros cons du FN car hélas, ici, il n’y en a pas un pour relever l’autre, et c’est au point où on peut légitimement se demander s’ils ce ne sont pas des pros qui viennent ici pour déconsidérer MLP par leur crétinerie, leur ignorance et leur parano.

      En effet, n’importe quelle personne sensée peut voir, d’un coup d’oeil, que cet article n’a rien d’une critique du FN. Ben, c’est plus fort qu’eux,, ces bourrins à front de boeuf rentrent dedans cornes en avant.


    • Andreï 1er juillet 2013 13:52

      Ils défendent ce qu’on appellent leur « Messie » :
      Marine va sauver la France par certains miracles.

      Lorsque l’hemorragie ne sera plus, appelez-moi hein.


    • gorgonzola 1er juillet 2013 22:38

      S’il n’y avait que le FN qui comptait ce genre d’individus, mais il y a les mmes au Front de gauche...


      Bravo pour votre article qui me donne matire rflexion, n’oublions pas que le FN est promu par les mdias et que sans eux, le FN ne serait probablement qu’un parti anecdotique au lieu d’tre l’pouvantail qui sert l’UMPS (comme on l’a encore vrifi dans le Lot et Garonne dernirement). Rappelons encore et toujours que la tendance lourde de ces 20 dernires annes c’est l’abstention et non le vote FN comme certains voudraient nous le faire croire... il suffit de comparer l’volution des chiffres de l’un et l’autre.

    • gorgonzola 1er juillet 2013 22:43

      Desole, visiblement il y a un probleme d’accent...


    • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 2 juillet 2013 04:00

      @ Gorgonzola

      Je suis désolée de vous reprendre sur l’assimilation du FN et du Front de Gauche, même si elle s’applique seulement à la psychologie de leurs militants.

      Le FN est un vieux parti dont ceux qui en ont l’âge ont connu toutes les turpitudes.

      Le Front de Gauche est un rassemblement nouveau qui, justement, est différent. Je parlerai surtout du Parti de Gauche que je connais bien. Je ne pense pas qu’on puisse y découvrir des élus qui aient été inquiétés pour des affaires louches. Les militants sont courageux car ils ont un idéal : rendre le pouvoir au peuple et nous sortir de ce piège qui utilise essentiellement la propagande en ce qu’elle a de plus scientifique. Il faut nous libérer de cette oligatchie internationale qui est en train de détruire les valeurs sociales et citoyennes. Partout où nous le pouvons, nous faisons participer les habitants à nos réflexions car c’est aussi de leur avenir qu’il s’agit. Nous travaillons énormément et surtout dans l’honnêteté, la sincérité. Non, nous ne sommes pas un parti comme les autres, nous sommes différents, au service de tous, de la démocratie, de l’intérêt général, de l’écologie et du socialisme que nous avons réunis dans l’écosocialisme, un vrai programme pour l’Humain d’abord, sans cesse actualisé avec tous ceux qui souhaitent travailler avec nous.


  • Cocasse Cocasse 1er juillet 2013 13:22

    Bonjour,
    Je trouve votre article, critique de certains défauts du FN, cohérent.
    Cependant, on a pu voir ces dernières années, son évolution, avec la RBM et de nouvelles têtes. Donc, je ne ferais pas de conclusion si radicale que la vôtre, il y a du chemin à faire.
    Le problème est, vous l’avez pointé, un manque d’élus.


    • kergen 1er juillet 2013 13:32

      Merci de tout coeur de relever le niveau des présents sympathisants. La plupart de ceux qui hantent le site desservent gravement tout le travail entrepris depuis quelques années.
      Manque d’élus, mais manque de candidats valables, manque cruel de militants, et surtout manque de démocratie dans notre pays quand 13 à 18% des Français ne sont pas représentés, ce qui est délirant. Mais si on est contre le FN.

      Ma conclusion, est autre, en fait, je vous la livre : si les sympathisants FN veulent renverser la table, leur vote ne suffit pas, il faut beaucoup plus assumer sa militance. Tant que les gens auront peur et honte de leur propre vote, il n’y a rien à attendre, on est dans la procuration, pas dans la citoyenneté et encore moins l’action politique sans laquelle toute prise de pouvoir est illusoire.

      Merci de la qualité de votre intervention.
       


    • Cocasse Cocasse 1er juillet 2013 14:13

      Bah je me pose les mêmes questions que beaucoup. Vouloir arriver au pouvoir et appliquer ses idées (que je trouve au demeurant bonnes), cela demande déjà un certain cursus. Le FN râle souvent pour ses 500 signatures, mais s’il était vraiment populaire, il aurait beaucoup plus de maires, plus d’élus. Vouloir le pouvoir en haut, c’est bien, mais il faudrait déjà l’avoir à la base.

      J’ai l’impression que le désintérêt en militance politique touche un peu tout les partis, et pas juste le FN. Mais oui, là c’est plus dur à assumer, et en plus, il y a pas mal d’agressions de ses militants. De plus, à cause du coté brebis galeuse, les gens vont plus facilement vers d’autres partis. Et là je croise parfois des gens qui vont en politique sans conviction. Donc ils choisissent juste les « partis qui marchent », ceux qui pourront leur apporter un réseau relationnel, une situation.

      Le FN a besoin de mettre davantage « le pied à l’étrier » pour créer cet effet d’auto-entrainement.
      Il y a un coté bassement matériel. Un élu UMP rechigne et ne se sent pas représenté par son parti. Va-t-il démissionner pour aller au FN ? Non, sauf si sa situation future est assurée, si sa nouvelle position semble moralement acceptable pour ses électeurs.

      D’un autre coté, pour l’instant, ce manque de perspective fait que beaucoup de candidats sont avant tout des gens sincères dans leur engagement. Mais il y aura toujours des opportunistes. Ce n’est pas forcément une mauvaise chose, lorsque le contrat est respecté (bonne gestion au niveau local).


    • kergen 1er juillet 2013 14:38

      Et quand vous considérez les .... « sinuosités » de Maigret, Chevalier, Bompard et j’en passe....

      Votre reflexion sur la militance est fondée, je m’amuse à passer dans les permanences pour le pot du vendredi soir, pour renifler un peu. Dans ma ville, la mairie est UMP, qui croyez vous que soit l’employeur de la plupart des militants ? Le Conseil général est PS. Que croyez vous qu’on rencontre à la permanence PS ?


  • kergen 1er juillet 2013 13:26

    Les Frontistes du site prouvent à eux seuls le propos de l’article.

    Normalement, à la lecture de ce papier, les réactions d’un sympathisant du FN aurait du être :
    - c’est normal, nous ne somme plus en démocratie.
    - déjouons les pronostics, renversons la table.
    -Il a raison, soyons fiers de nos votes et offrons notre énergie et notre réputation au FN
    -Attention, à jouer au plus fin et à ne pas voir plus loin que le cul de ses scrutins, l’UMPS risque la méga-surprise.

    Ben non. L’auteur n’ayant ni propos raciste, ni anti-fonctionnaire, ni islamophobe, il est perçu comme un agresseur contre qui cette meute pavlovienne ressort ses habituelles litanies.

    Ho Marine, c’est dur d’être aimée par des cons.


    • Andreï 1er juillet 2013 14:00

      C’est clair :
      -Ceux qui ont voté pour Marine en 2012, j’en connais, ils sont de toutes origines, toutes classes sociales, toute hégémonie (noir, maghrébine, en couple, célibataire) : ils osaient me répondre « oui ! j’ai voté le pen car j’en ai marre de ce système ».
      -J’en connais QU’UN SEUL qui est sympathisant du FN, et qui protège et défend ses idées sans être saugrenu et pitoyables comme certains qui sont ici, mais ils font tout le contraire, ils aiment l’arrogance et le manque d’esprit pour la plupart.
      T’aurai dû taper sur « les jeun’s de cités qui mangent du Hallal et qui font des prières dans les rues ».

      Pour moi, on voit que certains Sarkozy de la droite forte ont changé de fusil pour aller plus à droite et ridiculiser leur propre partie.


    • Le chien qui danse 1er juillet 2013 14:00

      Mais Marine ne veut pas le pouvoir, elle est assez fine pour savoir que dans ce cas ce serait la fin du FN. Elle à donc besoin de bourrins superficiel allaité au prisme basique et qui n’évolue pas trop vite.
      Comme pour la pub et les consommateur compulsif, les pro FN du site n’en sont pas plus loin ni plus haut.
      Depuis que je traine ici je n’ai jamais lu un article de quelqu’un du FN qui se fendrait d’un travail intellectuel de réflexion personnelle, ce ne sont que des perroquets et comptent sur le harcèlement.

      A quand une FN pride, ça aurait de la gueule...


  • Andreï 1er juillet 2013 13:55

    Voila ceux qui est accidentellement fâcheux chez les électeurs du FN, ça me rappel un certain fanatisme du Sarkozysme !

    Nous aimons Sarkozy et non la France !
    Nous aimons Marine le Pen et non la France !

    Justement, et la France dans tout ça ? Pensent-on à ses intérêts ?


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 1er juillet 2013 15:03

    Le FN est un partie politique très utile (complémentaire) à l’UMPS dans le sens qu’il sert de pare-feux permettant ainsi de faire barrage au nouveaux partie politiques émergentes tout en les marginalisants. La France se trouve donc dans une voie sans issue, c’est à dire prisonné d’un système ou une fois c’est la droite une fois la gauche (PS) qui gouverne et ceci selon l’arbitrage décisif du FN !

    En gros nous sommes mal barré pour en sortir de cette impasse qui favorise le maintien d’un système corrompu et couvert par des nombreuses affaires, système qui est aux ordres du monde de la finance ...


  • FritzTheCat FritzTheCat 1er juillet 2013 15:59

    Bonne analyse critique de la situation du FN face à notre « démocratie » française.


    • FritzTheCat FritzTheCat 1er juillet 2013 16:53

      Bonne analyse critique de la situation du FN, dans le sens où cette analyse n’est pas partisane.

      Bonne analyse de fond montrant que le socle électoral et partisants est à la fois à géométrie très variable et en même temps peu engagé (le coming out de l’électeur FN commence à se faire mais n’est pas quelque chose de particulièrement répandu).

      En revanche, le socle idéologique (froncièrement National Socialiste, anti européen, anti globalisation, anti euro, anti immigration massive) est assez cohérent et mériterait un peu plus de considération. En tout cas, une analyse un peu plus fouillée que celle présentée ici même si le but de l’article est comprendre que le FN est (et restera) le poil à gratter de la politique nationale sans devenir pour autant une vraie 3ième voie.


  • Le chien qui danse 1er juillet 2013 16:24

    Puisque beaucoup ici nous rabache qu’ils sont les seuls détenteurs du bon esprit nationaliste, je les invite à méditer sur une page de l’histoire ou le nationalisme comme base à été mis en évidence. Je veux parler, sans faire de godwin, de la période ou adolf portait un nationalisme conquérant, de soumission, hiérarchisant voire rayant de la carte ce qui n’entrait pas dans la vision alors qu’un autre surnommé mahatma défendait un nationalisme d’intégration et d’union du peuple. L’un a vu son impérialisme écrasé, l’autre à foutu les impérialistes dehors .
    Ayez la bonne lecture et on en reparlera.
     


  • Le chien qui danse 1er juillet 2013 16:25

    Et l’inde en matière de diversité c’est autre chose que la France...


    • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 1er juillet 2013 18:12

      et quelles différences essentielles par exemple ?
      la différence injustifiée des castes ? le tabou de l’homosexualité ? l’ostracisme des peuplades primitives ? l’hindouisme, religion d’Etat absolue ? le rôle mineur de la femme ? les pogroms anti-chrétien et anti-muslim ?


    • Le chien qui danse 2 juillet 2013 08:07

      Il est évident que gandhi à réussi l’expulsion de l’empire mais n’a pas pu révolutionner la culture et les mentalités. C’est un constat bien partagé par beaucoup d’analyste de cette période. Si pour vous seul la mentalité proprette des trente glorieuses représente l’esprit français sans diversité vous allez être déçu de l’avenir.


    • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 2 juillet 2013 09:02

      et ces différences se retrouvent aussi bien dans l’islam, alors votre « diversité » avec des gens aussi peu ouverts à la laïcité et à l’esprit républicain, ne sera plus « diversité » quand le nombre deviendra majorité, toi comprendre ?


  • Robert GIL ROBERT GIL 1er juillet 2013 16:26

    lorsque le FN prendrat le pouvoir il n’y aura plus qu’une seule questions a se poser...

    voir : A QUI LE TOUR ?


    • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 1er juillet 2013 18:14

      bien vu ! la honte socialiste absolue, le mépris du chômiste et le fanatisme solidaritariste... le grand rassemblement est en marche, tchou tchou


  • Pere Plexe Pere Plexe 1er juillet 2013 17:07

    Le Probleme du fn :

    Une raison électorale 
    Merci de confirmer que le principale problème de ce parti est cette foutue démocratie qui fait que l’on persiste à consulter les Français.

    Municipales
    « Le fait que l’ensemble des Français vote massivement FN aux municipales n’y change rien » 
    Sauf que la réalité c’est que les français ne votent pas massivement FN.
    Sans quoi les candidats de ce parti serait élus !

    Européennes

     :« Postes dévolus de toute manière, aux recalés du suffrage direct, apparatchiks généralement craints, haïs et ou méprisés dans leur propre parti. »

    Ne faite pas du cas de MLP une généralité !


    • kergen 1er juillet 2013 17:39

      A force de vouloir faire le beau, on dit des c....

      Pour la raison électorale, votre reproche est tordu car ce qui tombe sous le sens c’est que la démocratie est biaisée par le système électoral. Pas que la démocratie est une calamité. Faux procès. A coté de la plaque.

      Pour le 2, vous êtes encore largué, massivement, au niveau national. Visiblement, vous êtes le seul à n’avoir pas compris. Or, si le FN récolte 20% au niveau national, c’est tout à fait massif, et pourtant, il n’aura quasiment pas de mandat.

      Pour le 3, vous voulez qu’on parle de Dati, de DCB, ou Harlem Desir. Or, encore une fois, vous êtes nul, car même si on n’aime pas MLP, dans son parti, elle, elle est plebiscitée.

      Encore un petit malin qui se croit beaucoup plus qu’il ne l’est.


    • Pere Plexe Pere Plexe 1er juillet 2013 18:27

      la démocratie est biaisée par le système électoral. 

      C’est sur qu’une election ou le vainqueur doit obtenir la majorité est necessairement biaisée !


      Si le FN récolte 20% au niveau national, c’est tout à fait massif, et pourtant, il n’aura quasiment pas de mandat.

      Encore la faute a ces iniques lois electorales qui voient élus ceux qui obtiennent le meilleur score...

      MLP, dans son parti, elle, elle est plébiscitée.

      Il faudrait demander l’avis du révisionniste Gollnish...Reste que MLP n’a jamais gagné une élection uninominale !



    • kergen 1er juillet 2013 19:06

      Ainsi selon vous, le scrutin uninominal à deux tours est le seul possible ? Voilà qui est bien ne voir qu’au cul du scrutin. La proportionnelle, partielle, intégrale, avec bonus au premier, vous n’en n’avez jamais entendu parler ?

      Selon vous, un mode de scrutin qui interdit de représentation 15% des suffrages est le signe d’une démocratie infaillible ?

      Si vous voulez, on peut faire le tour des apparatchiks de l’UMP du PS des Verts et du FG parlementaires à l’UE et qui n’ont jamais été élu au suffrage universel, et pourtant eux, ont des tonnes de mandats. C’est dire s’ils sont nuls.


  • Frabri 1er juillet 2013 17:19

    Le problème du FN c’est que la majorité des électeurs et électrices savent que partout où l’extrême droite a été toute seule au pouvoir ça a été catastrophique a tous points de vues.

    tout ce que peut espérer Marine c’est d’être ministre d’un gouvernement de droite en s’alliant avec L’UMP, en remplaçant l’UMPS par L’UMPFN.

    L’alliance droite- extrême droite a déjà eu lieu en Italie et dans d’autres pays d’Europe.


    • Anaxandre Anaxandre 1er juillet 2013 19:15

        La France est la France, quand va-t-on cesser de prendre toujours exemple ailleurs ?


        La réalité c’est que ce sont majoritairement des sympathisants UMP qui souhaitent un rapprochement avec le FN quand ce dernier sait bien, lui, qu’un tel rapprochement serait vu par ses fidèles comme une profonde trahison. Un FN simple supplétif électoral de l’UMP (et donc totalement rallié aux positions de la droite libre-échangiste) signerait demain sa propre mort immédiate et son remplacement rapide (la nature ayant horreur du vide) par un Parti sans doute plus nationaliste et intransigeant que lui.

    • kergen 1er juillet 2013 22:58

      En attendant, il aura fixé la « clientèle ». Et les deux dernières élections ont quand même démontré une grande attraction de l’électorat Le Pen, non pas pour l’UMP, mais pour Sarkozy.
      Après son premier tour, Sarkozy était supposé n’avoir aucune réserve, il a eu la quasi totalité des 6000 000 de voix de MLP.
      Sarkozy a compris la leçon. Il a vraiment affaire à des cons. Il saura en jouer en virtuose.

      Il est là le résultat de la montée du FN : Sarkozy en 2017. Que les desperados de gauche et du centre y réfléchisse.

      La France ne survivra pas dans son intégrité à un deuxième mandat de Sarkozy l’Américain.


    • Onecinikiou 7 juillet 2013 23:12

      « Après son premier tour, Sarkozy était supposé n’avoir aucune réserve, il a eu la quasi totalité des 6000 000 de voix de MLP. »

      La quasi-totalité ? vous n’en avez pas marre de désinformer vos lecteurs ? Seul 1 électeurs sur 2 ayant voté Marine Le Pen au premier tour à voté pour Saközy au second :

      http://www.huffingtonpost.fr/2012/05/07/report-des-voix-de-marine-le-pen-francois-bayrou_n_1493352.html

      Ecoutons d’ailleurs ce qu’en pense le premier intéressé :

      http://www.sudouest.fr/2012/05/09/sarkozy-en-conseil-des-ministres-c-est-marine-le-pen-qui-m-a-fait-battre-710630-4705.php


      « Sarkozy a compris la leçon. Il a vraiment affaire à des cons. »

      Pauvre connard, quand on a voté comme vous pour l’illustre incapable actuellement au pouvoir, pas moins social traitre et soumis aux oukases mondialistes que son prédécesseur, on se passe d’insulter ses détracteurs au risque autrement de prendre un violent coup de pelle dans les dents, et mérité.


      « La France ne survivra pas dans son intégrité à un deuxième mandat de Sarkozy l’Américain. »

      Pauvre connard (bis) : la France ne survit déjà plus au mandat de l’illustre incapable que VOUS avez porté au pouvoir, en cautionnant au passage la mascarade du faux clivage gauche droite UMP-PS. 


  • fred74 fred74 1er juillet 2013 18:29

    Bonjour à tous,


    Que dire de tout ces discours....tous plus ou moins partisant....garder sa place est basta...

    Dire que le FN est un bon parti, sans doute que non,,,,,,et alors,,,,il n’a jamais eu le pouvoir....

    J’entend les detracteurs qui m’enverons à la figure les villes ou ils ont sévis....je leur réponds qu’aujourd’hui on devrait compter les villes qui sont géré par les partis traditionel et voir leur bilan....tous plus ou moins déclaré en faillite....avec des poursuites judiciaire pour d’autre....
    Alors pour ce qui est de la moral....il repasse...

    J’espére et souhaite qu’il arrive la ou il doit être....au manette...en espérant ne pas me gourer...
    J’ai voté mittérand la première fois....et la seconde....bonjour ensuite...


  • Pere Plexe Pere Plexe 1er juillet 2013 18:49

    Le paradoxe du FN est qu’il tire auprès de certains une certaine crédibilité du fait de n’avoir jamais dirigé (ou presque).

    C’est à dire des ses échecs électoraux et de la défiance des français à son égard.
    Il est un peu comme un joueur de foot jamais sélectionné qui critique sévèrement son équipe et impute les mauvais résultats à sa non sélection.
    C’est bien sur peu crédible 
    Mais apparemment suffisant pour abuser les plus faibles.

  • travelworld travelworld 1er juillet 2013 18:51

    Le FN est une PME familiale uniquement dédiée aux intérêts financiers de ces membres.
    Ma famille est de ST Cloud, nous connaissons !


    • fred74 fred74 1er juillet 2013 19:38

       travelworld



      Désolé de vous contre dire monsieur je sais tout....Mais vous ne connaissez rien du tout à part ce qu’en dise les mérdias....ce qui veux dire pas grand chose !!!

      Vous n’êtes pas de la famille, moi non plus d’ailleurs, alors mettez la en veilleuse....on parle de ce que l’on connais et rien d’auitre....l’election à été démocratique....contrairement au autre partis...
      A vous d’enlever les oeillières qui vous serve de dirigeable...

      Votre famill est de ST cloud...et qu’es ce que cela prouve ...il y en a d’autre ! 
      Rien du tout...Si une chose peut être si votre famille est partisanne de sieur Sarko...
      Ou autre...
      Et quand bien même aurriez vous raison...un changement ne peu qu’être bénéfique !!!

  • Captain Marlo Pilou Camomille 1er juillet 2013 19:50

    Ce n’est pas la « montée » du FN qui inquiète les états majors.
    20, 81% des inscrits ce n’est pas une ruée vers le FN. D’autant qu’il est difficile de savoir la part des protestataires.

    Le FN a un programme qu’il est impossible de mettre en place dans le cadre des Traités européens. Voir le site « contrelacour »
     « Le programme de Marine le Pen au regard du droit de l’ Union européenne »

    Tous les Partis politiques le savent parfaitement, ils pourraient sans difficulté montrer les incohérences et les mensonges du FN, mais jusqu’ici le FN arrangeait bien leurs affaires.. au 2e tour, un appel « au rassemblement républicain », et l’affaire était pliée.

    Le FN servait d’épouvantail pour rabattre les voix au 2e tour, vers les Partis dominants.... et surtout vers la Gauche.

    Mais ça c’était avant.

    Maintenant, les électeurs votent blancs ou nuls, ou s’abstiennent massivement, ils refusent désormais le jeu de cons qui marchait si bien avant...

    Le problème des états majors, n’est pas le FN, mais les électeurs...

    Que faire alors de cette création de Mitterrand, qui a si bien servi pendant 30 ans, et qui devient inutile, voire nuisible... ???

    Les électeurs ne vont plus voter, et en cas de triangulaires, le FN peut obtenir des sièges...

    Bien emmerdés qu’ils sont !

    Ils pourraient aussi devenir intelligents, demander la sortie de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN, faire une politique dans l’intérêt des Français, et couper l’herbe sous les pieds au FN...

    Mais ils sont tous européistes ! Bien emmerdés qu’ils sont...


Réagir