vendredi 2 décembre 2022 - par C’est Nabum

Le système de santé est au mieux grippé

 

Le vaccin n'existe pas.

 

Une alerte à la bronchiolite, le retour en force du Covid, la grippe qui entre dans la danse et l’hôpital public a des accès de fièvres. On pourrait s'en étonner si nous étions un peu naïfs après les déclarations une main sur le cœur et l'autre dans les finances de l'état à propos de ces admirables personnels soignants qu'il conviendrait d'aider.

Au final, la situation au lieu de s'améliorer n'a fait qu'empirer tandis que des milliers de soignants réfractaires demeurent interdits d'exercer. C'est ubuesque, absurde, suicidaire mais qu'importe puisqu’ici, il ne s'agit pas de santé publique mais de main mise d'une conception libérale sur la médecine.

Les salauds sont en action. Se soigner va bientôt devenir un privilège alors que d’ores et déjà c'est très souvent un casse-tête pour ceux qui ne disposent pas de relations dans le milieu pour trouver un médecin traitant, un spécialiste ou des tarifs au niveau de leurs moyens. Car voyez-vous, se soigner n'est plus à la portée de tous, les mandarins sont devenus des pompes à fric qui insultent un serment qui n'a plus aucune valeur.

Quant aux gens de terrain, les largesses d'État continuent de leur permettre de s'installer où bon leur semble, choisissant le soleil, les grandes villes, les loisirs au lieu de couvrir de manière harmonieuse le territoire. Du reste, ils sont nombreux à faire le pied de grue sur les sites de télémédecine en affichant tous les mêmes lieux de résidence. Quelle logique dans tout ça ?

La seule logique qui mérite d'être soulignée c'est l'importance dans les deux assemblées des blouses blanches qui au lieu de soigner les patients, assurent régulièrement le maintien des privilèges éhontés qu'ils ont obtenus pour continuer à faire de l'argent en oubliant leur rôle essentiel. La liberté de s'installer où ils l'entendent n'est pas négociable ; allez donc demander aux enseignants, aux policiers, aux gendarmes et à bien d'autres corps de métier encore, s'ils choisissent leur lieu d'exercice.

Le système est grippé et une fois encore les hypocrites au pouvoir vont demander aux soignants de mettre de l'huile de coude pour lubrifier des rouages à bout de souffle. Les congés vont être menacés ou repoussés, les heures supplémentaires non payées s'accumuler plus encore tandis que des lits continueront d'être fermés au nom de la terrifiante dictature des tableaux Excel. Les comptables comptent bien plus que les patients à bout de patience et de soins différés, repoussés, annulés.

Les laboratoires s'enrichissent sans vraiment contribuer au redressement du grand corps malade. Bien au contraire, il semble de plus en plus évident que les décisions en haut lieu favorisent des tests, des analyses qui n'ont d'autres utilités que d'abonder un peu plus cette formidable manne. L'industrie pharmaceutique quant à elle se gave tout en étant incapable de répondre à la demande. La stratégie de la pénurie étant sans doute une belle manière d'imposer une hausse des prix.

JPEG

C'est à croire que le but ultime de cette farce est d'éloigner des soins les plus miséreux, les ruraux, les habitants des zones déshérites. Doit-on avouer que pour une fois, leur politique est diablement efficace. Chacun de nous a renoncé à une visite, s'est persuadé qu'il ne servait à rien de trouver tel ou tel spécialiste. D'autres n'ont pas changé leurs lunettes alors qu'ils en avaient besoin et plus nombreux sont les postulants à entrer dans la cohorte des sans-dents si chère à un ancien président sans vergogne.

Tout va bien puisque ce massacre se poursuit avec l'assentiment d'un corps électoral sous anesthésie générale. Le néolibéralisme est une gangrène dont la santé publique ne se remettra jamais.

À contre-visite.

 



30 réactions


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 2 décembre 2022 11:01

    Guy Boulliane l’a bien dit : nous allons rapidement passer de 8 milliards à quatre milliards d’habitants. Lire Christian Nots.


    • charlyposte charlyposte 2 décembre 2022 14:10

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      OUF .... on va pouvoir enfin respirer sans être montré du doigt...un bonheur smiley


    • C'est Nabum C’est Nabum 2 décembre 2022 15:11

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      La grande lessive s’impose


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 2 décembre 2022 16:01

      @C’est Nabum Pluton va entrer dans le signe du verseau. En capricorne, 2008-9, c’était les banques,.... et les institutions. Rejet de la politique et de l’Etat. On verra ce que cela donnera en Verseau....


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 3 décembre 2022 06:29

      Pluton en astrologie apparaît comme une planète maléfique, destructrice infernale, mortelle. Maus je vaus prendre un image. C’est comme si vous aviez un rosier. Si vous le coupez correctement (on préconise toujours de le faire à trois « yeux » ou épines. Il pousse beaucoup mieux. On a faut un ENORME élagage dans mon jardin. Le laurier (pas comestible) poussait comme du chiendent. Maic cela permettre à mon Pin de l’Hymalie. Rare et superbe à mieux se développer PLuton, c’est le signe du scorpion. Mourir pour régénérer. Bien sûr, mon point de vue est loin d’être politiquement correct. Maic comme on dit : à un moment, il faut TRANCHER...


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 3 décembre 2022 08:12

      Pluton en astrologie apparaît comme une planète maléfique, destructrice infernale, mortelle. Mais je vais prendre un image. C’est comme si vous aviez un rosier. Si vous le coupez correctement (on préconise toujours de le faire à trois « yeux » ou épines). Il pousse beaucoup mieux. On a fait un ENORME élagage dans mon jardin. Le laurier (pas comestible) poussait comme du chiendent. Mais cela permettre à mon Pin de l’Hymalie. Rare et superbe à mieux se développer. PLuton, c’est le signe du scorpion. Mourir pour régénérer. Bien sûr, mon point de vue est loin d’être politiquement correct. Mais comme on dit : à un moment, il faut TRANCHER...


    • C'est Nabum C’est Nabum 3 décembre 2022 08:23

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Tranchons chère Mélusine, dans le sujet encore vif


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 3 décembre 2022 08:51

      @C’est Nabum Je ne vais pas être hypocrite. D’ailleurs, je peux mourir aussi. Mais la camarde semble-t-il ne veut pas de moi. 


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 2 décembre 2022 11:08

    Ils n’ont pas besoin de tout le monde.


    • charlyposte charlyposte 2 décembre 2022 14:12

      @bouffon(s) du roi
      Je confirme que sans la marche en avant du consumérisme on a vraiment pas besoin de tout ce monde là smiley


    • C'est Nabum C’est Nabum 2 décembre 2022 15:12

      @bouffon(s) du roi

      Seuls les riches seront les survivants


    • sirocco sirocco 2 décembre 2022 20:14

      @bouffon(s) du roi
      « Ils n’ont pas besoin de tout le monde. » 

      C’est vrai : dans le monde d’après le Great Reset, quelques centaines de millions d’esclaves pour assurer toutes les productions nécessaires, l’entretien général de la planète et la fourniture de jolies fillettes (ou garçonnets), devraient leur suffire.


    • C'est Nabum C’est Nabum 3 décembre 2022 06:38

      @sirocco

      Une formidable perspective pour les survivants


  • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 2 décembre 2022 11:09

    Salutations,

    Personnellement je dis : bien votre article, je n’estime pas utile d’aller en rajouter plus sur le sujet ou alors nous devrions en faire une encyclopédie..en x volumes.

    Sur les lunettes juste un point, voila 10 ans que j’achète des lunettes de vue à 2.5 euro chez Lidl ici en Irlande , impeccable...en plus je choisi la force car celle des spécialistes sont si forte que cela affaibli la vue..et puis je vieillis et je fais avec, comme cela je lis moins de conneries..

    Mon voisin est allé en acheter des vrais, il se demande encore pourquoi et il m’a dit : tu aurais du voir la tête du spécialiste quand il m’a vu avec mes lunettes Lidl avec éclairage frontal..

    Et si tout ça allait dans le bon sens ??

    Ce business qui , tout en y participant avec la chimie etc utilise le mal être physique et psychique des gens pour s’en mettre plein les poches, ne doit t’il pas sombrer avec cet ancien désordre mondial des truands du sommet ?

    Bien sur..

    donc tout va bien, sauf ce qui ne va pas bien..

    respects et robustesse


  • juluch juluch 2 décembre 2022 12:32

    Encore on a pas à se plaindre par rapport aux RU ou USA....ici les urgences sont gratuites et la mutuelle avec encore des tarifs bien bas assume les dépenses...dans ces pays c’est tout autre, vous avez un cancer et pas de thunes....RIP !


    • C'est Nabum C’est Nabum 2 décembre 2022 15:13

      @juluch

      Ne nous plaignons pas et acceptons le saccage de notre système de santé


    • véronique 2 décembre 2022 20:52

      @juluch

      C’est sans doute mieux qu’aux usa, certes. Mais ça n’empêche pas de se plaindre car les choses se détériorent de plus en plus. D’ailleurs même les urgences ne sont plus gratuites, forfait de 20 euros à payer si on n’est pas hospitalisé ensuite. 
      Sans complémentaire santé, certaines hospitalisations peuvent s’avérer très coûteuses (même avec une ald car les séjours hospitaliers sont payants)
      Et les mutuelles sont très chères, vu ce qu’elles remboursent dans la plupart des cas. Il n’y a que pour les salariés que les mutuelles peuvent être plus abordables, si l’employeur prend une partie en charge.
      Il nous reste le régime général de la sécurité sociale. Oui il est très bien, mais il est de plus en plus attaqué. Médicaments moins ou plus remboursés, refus de prise en charge de frais de transport, entre autres.


    • juluch juluch 3 décembre 2022 12:22

      @C’est Nabum

      Se que je voulais dire, c’est qu’il y a pire, bien pire que nous.


  • charlyposte charlyposte 2 décembre 2022 14:08

    Je propose un vaccin pour sauver nos hôpitaux enrhumés à cause de la poudre de perlimpinpin frelatée  ! hum smiley


  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 2 décembre 2022 15:05

    ’’il ne s’agit pas de santé publique mais de main mise d’une conception libérale sur la médecine.’’

    >

    Une conception libérale ? non il s’agit de la main mise d’une mafia exterminatrice à tous les niveaux des organismes nationaux et internationaux de la santé.


    • C'est Nabum C’est Nabum 2 décembre 2022 15:14

      @Francis, agnotologue

      N’est-ce pas la même chose ?


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 2 décembre 2022 15:41

      @C’est Nabum
       
       ’’N’est-ce pas la même chose ? ’’

      >

       oui si l’on admet que le libéralisme et mafia c’est la même chose.

      Tous les beaux concepts sont pervertis désormais, dans ce monde à l’envers.


    • C'est Nabum C’est Nabum 2 décembre 2022 17:25

      @Francis, agnotologue

      Vous voyez c’est du pareil au même  !


    • Lynwec 2 décembre 2022 17:51

      @Francis, agnotologue

      En fait, c’est un détournement du sens des mots, pratique coutumière des cabalistes, qui permet de laisser croire à la « liberté » par l’emploi de « libéral » et « libéralisme » tout en pratiquant son exact contraire .
      C’est ainsi que pédophile (qui aime les enfants) a été détourné de sa signification initiale pour désigner ceux qui violent les enfants et laisser penser qu’ils les « aiment », c’est ainsi qu’un « pape » a pu dire que le vaccin (qui tue ou stérilise ou... et a déjà beaucoup tué entre autres conséquences néfastes) est un acte d’amour ...
      Monde inversé où on prétend que le mensonge est la vérité .


  • Lynwec 2 décembre 2022 16:22

    Ce n’est ni la grippe, ni le covid, c’est la vérole...

    Pour rester dans le domaine des maladies, plutôt que de parler de système grippé, parlez donc de système « vérolé », nous serons plus proches de la réalité .

    Le serment d’Hippocrate a disparu dans beaucoup de cas, laissant place au serment à Mammon .


  • the clone the clone 3 décembre 2022 09:16

    On s’en fout on a des masques, des gestes barrière, du gel et un splendide ministre de la santé ....


Réagir