lundi 6 septembre - par Sylvain Rakotoarison

Les attentats du 11 septembre 2001 et la naissance du complotisme 2.0

« Les récits complotistes ont toujours existé et ils ont toujours fait partie de la narration globale. D’ailleurs, plus les sociétés se sont structurées, plus ils ont été importants. Ils sont une forme de contre-discours et l’analyse par ceux qui ne savent pas l’observer. (…) Il existe une maladie en psychiatrie qui s’appelle l’apophénie. C’est le fait de voir des choses qui n’existent pas, et le complotisme est à la fois un facteur et un symptôme des sociétés modernes. » (Thomas Huchon, le 25 août 2021 sur Public Sénat).



Dans quelques jours, le samedi 11 septembre 2021, aura lieu le vingtième anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis. Quatre avions détournés qui se sont écrasés, deux sur les deux tours géantes du World Trade Center (WTC) à Manhattan, le quartier d’affaires de New York, symbole de la grandeur économique du pays, un sur le Pentagone à Arlington, tout près de Washington, symbole de la puissance militaire du pays, et un autre qui a "réussi" à éviter une quatrième cible qui aurait été la Maison-Blanche, symbole et cœur politiques des États-Unis, et qui est tombé en Pennsylvanie, à Shanksville.

En tout, sans compter les 19 terroristes auteurs de ces quatre attentats-suicides, 2 977 personnes y ont laissé la vie, dont 2 753 dans les deux tours jumelles du WTC, dont 343 pompiers et 60 policiers. Seules, 1 643 victimes ont été identifiées. De plus, il y a eu 6 291 personnes blessées, mais outre les États-Unis, c’était le monde entier qui a été blessé, traumatisé, y compris la Russie qui a été l’un des premiers pays à exprimer sa solidarité avec le peuple américain.

J’ai déjà eu l’occasion d’écrire que ce 11 septembre 2001 avait marqué l’histoire du monde. Le changement a commencé le 9 novembre 1989 (l’inverse pour les mois et jours 9-11 et 11-9) avec la chute du mur de Berlin, un point de singularité historique positif, la fin définitive du bloc communiste et la victoire des démocraties libérales, contrariées par cette horreur de la terreur islamiste qui est le pendant négatif de la singularité avec un nouvel "ennemi", le terrorisme islamique qui peut se décliner sous divers visages, parfois antagonistes, partout dans le monde.

Comme un pied de nez de l’histoire, les Talibans, chassés par la coalition internationale créée à la suite du 11 septembre 2001, sont revenus à Kaboul parallèlement au départ de cette coalition internationale dont le bilan politique est très amer.

Vingt ans, c’est une génération. Pour les jeunes, c’est déjà dans les manuels d’histoire mais sans connaissance "en direct". Et c’est cela qui est important : plus l’événement est lointain, plus on peut dire n’importe quoi. En quelque sorte, je comprends très bien pourquoi les rescapés des camps d’extermination se sont pour la plupart tu lors de leur retour dans leur pays d’origine. Pourquoi témoigner alors que c’était absolument indicible, incroyable ? On ne les aurait pas crus. Heureusement, certains sont passés outre, comme Primo Levi, mais le risque de mépris, d’indifférence, de rejet de leurs témoignages était trop grand. C’était incroyable, alors pourquoi les auraient-on crus ? Même s’ils étaient eux-mêmes la preuve vivante de cette horreur industrielle. Sans compter le complexe de culpabilité d’avoir survécu. Mieux valait tourner la page et vivre l’avenir sans retour vers le passé. Il a fallu attendre des décennies avant d’entendre ces témoins traumatisés, parfois sur leur lit de mort. Aujourd’hui, il n’en subsiste plus beaucoup. Ils vont surtout dans les écoles, témoigner discrètement, en dehors du fracas médiatique et des polémiques inutiles, inutiles sauf pour gagner de l’argent.

Le complotisme naît souvent de l’incrédulité. Par un sophisme carrément sauvage, on s’exonère de la croyance aveugle d’une "version" des faits par un doute salutaire, mais aussi par une replongée encore plus crédule dans une "version" complètement stupide (avec des variantes puisque cette nouvelle version ne repose sur aucun fait).

Les fausses informations, les raisonnements détournés de raison, l’exploitation d’événements particulièrement traumatisants, les interprétations loufoques et hasardeuses ont toujours existé depuis que l’homme est homme, comme disait le journaliste Thomas Huchon, mais les attentats du 11 septembre 2001 sont arrivés à un moment où la société mondiale s’était équipée de smartphones, d’ordinateurs portables, avec des contenus qui sont devenus quelques années des réseaux sociaux où le moindre pet de cigogne se fait entendre à l’autre bout de la planète en quelques microsecondes, le temps de parcourir la fibre optique ou de passer de satellites en satellites.

J’aurais voulu écrire qu’avec ces attentats, jamais on n’avait écrit autant de stupidités complotistes sur un événement… mais depuis un an et demi, il m’est pénible de constater que la destruction du World Trade Center est du pipi de chat complotiste à côté de toutes les bêtises qu’on peut lire sur la pandémie de covid-19. Sournois, les propos complotistes n’affirment jamais rien mais remettent tout en cause, même quand il n’y a plus débat sur le sujet. En posant quelques questions manipulatrices, qui dévoilent surtout ignorance et incompétence du sujet, les complotistes sont censés faire réfléchir et amener leurs interlocuteurs à aboutir eux-mêmes à des conclusions particulièrement fantaisistes (je conseille, comme exercice de belle désinformation, de regarder la série documentaire "Alien Theory" aux images très belles, mais disant n’importe quoi, de l’origine de l’homme venu de Mars à la connaissance des hélicoptères par les pharaons).

Je n’ai pas lu les volumineux rapports pondus depuis vingt ans sur ces attentats de 2001, parfois par les commissions d’enquête particulièrement rigoureuses et indépendantes, mais j’ai lu de nombreuses absurdités complotistes sur le sujet et il serait bien vain de vouloir utiliser la raison pour tenter de raisonner ceux qui sont manipulés par ces propagandistes du complot-minute (un complot à la minute, comme la cocotte-minute). C’est la loi de Brandolini : il est plus facile de créer une fausse information que de la démonter. C’est donc techniquement impossible de démonter toutes les fausses informations, et de toute façon, ce n’est plus une question de raison mais de croyance, et cela paradoxalement au nom de l’incrédulité.

Néanmoins, on peut comprendre toute l’imbécillité des théories complotistes quand on peut apprécier personnellement des faits avec ses propres observations. J’ai deux exemples en tête concernant le 11 septembre 2001.

_yartiWTC20ansA02

Il se trouvait qu’à cette époque, je travaillais pour un groupe américain de nouvelles technologies. Je travaillais notamment avec une collègue américaine qui venait de s’expatrier en France. Elle était alors installée dans le même bureau que moi (provisoirement). Elle ne parlait encore pratiquement pas le français (elle l’apprenait) mais adorait déjà la France (il en existe, même d’origine texane !), ayant déjà visité par exemple la Corse. Mon bureau était plutôt spacieux et la porte était vitrée. C’était une question de sécurité, pouvoir voir tous les salariés du couloir, si par exemple, j’étais évanoui, qu’on puisse venir me secourir rapidement. Mais comme j’étais dans un couloir très passant, pour éviter les centaines de regards indiscrets, j’avais scotché un grand poster à l’intérieur, contre la vitre, pour montrer à l’extérieur une magnifique photographie de New York by night, où l’on voyait évidemment les deux tours jumelles, un peu l’équivalent de silhouette de notre Tour Eiffel. Après les attentats, j’ai rapidement été gêné lors de la venue de mes premiers visiteurs américains d’après attentats, ayant oublié ce poster qui pouvait leur rappeler de terribles émotions. Je l’ai immédiatement déchiré et mis à la corbeille.

Mais revenons à ce jour funeste. C’était dans l’après-midi et les premières informations qui arrivaient étaient qu’il y avait eu un acte de guerre contre New York. C’était bien avant l’effondrement des tours, mais après le choc du premier avion. Il devait être aux alentours de 15 heures. Ma collègue et moi-même, nous avons plongé sur mon ordinateur, à la recherche de "news" souvent floues et contradictoires. Nous avons vu en direct le deuxième avion ainsi que l’effondrement des deux tours. Vous imaginez l’état de choc de ma collègue (et le mien).

Ce n’était pourtant pas cela qui l’avait choqué le plus. D’autres informations nous parvenaient. Tous les aéroports américains mais aussi européens ont fermé. Beaucoup de pays se mettaient en état de guerre. Certains avions à destination des États-Unis ont dû faire demi-tour. Rien ne disait que des actes de guerre ne surviendraient pas dans d’autres pays alliés aux États-Unis. Pendant ce temps, je l’ai vu après coup, cette image de George W. Bush, en train de discuter avec des écoliers, apprenant en direct le sinistre événement. Il semblait cauchemarder. Tout le monde cauchemardait. On a parlé d’un troisième avion qui est tombé sur le Pentagone. Sommet de l’émotion. Pour ma collègue : son père était en train de travailler au Pentagone. Ensuite un quatrième avion. Cette multitude d’informations, et probablement, dès ce moment, de désinformations a renforcé l’émotion de ceux qui pouvait être touché de près.

Ma collègue est allée rejoindre d’autres expatriés américains au consulat à Paris le soir, une soirée de recueillement, de solidarité, d’information. Selon les premiers constats, aucune personne de mon entreprise n’était présente au World Trade Center ce matin-là. Le père de ma collègue a aussi réchappé au pire, mais dans le bâtiment détruit, il y a eu beaucoup de dégâts, et le crash a tué les 64 passagers de l’avion et 165 personnes travaillant au Pentagone.

Or, la première désinformation médiatisée de ces attentats, provenant d’un livre d’un pseudo-journaliste que je ne citerai pas et qui s’est expatrié entre-temps dans un pays plus prometteur en manipulations, c’était qu’il n’y aurait jamais eu d’avion s’écrasant sur le Pentagone. Je savais nécessairement que cette idée était fausse, et le pire, c’est que sur Internet, on peut retrouver en deux minutes une vidéo d’une caméra de surveillance qui a filmé cette horreur.

Le soir, je suis rentré chez moi relativement tôt (avant 20 heures). Je me demande aujourd’hui pourquoi je n’ai pas accompagné ma collègue américaine au consulat. Je me disais que je n’étais pas Américain et que ce n’était pas ma place. C’était probablement une erreur. Dès mon arrivée chez moi, j’ai bien sûr mis la télévision. À l’époque, il n’y avait pas du chaîne d’information continue, du moins sur les chaînes hertziennes classiques, mais TF1 et France 2 étaient en information continue elles-mêmes, une sale habitude prise depuis la Guerre du Golfe quand il y avait des événements majeurs.

Je ne sais plus laquelle des deux chaînes laissait en continue l’image de la chaîne américaine CNN afin d’assister en direct aux mêmes informations que les Américains, avec un doublage en français des déclarations. Ce fut sur le coup de 23 heures que j’ai bien entendu une présentatrice américaine annoncer que des pompiers ou des policiers (je ne sais plus) avaient bourré d’explosifs la septième tour du WTC parce que les fondations se fissuraient et que le bâtiment allait s’écrouler, trop secoué par les deux premiers effondrements. Ils avaient pris leur temps et avaient réussi à la faire évacuer. Puis, j’ai assisté devant mon téléviseur en direct à l’effondrement programmé de cette septième tour. Tout était logique et expliqué, explicable en tout cas.

Je n’étais évidemment pas à New York ce soir-là, mais je me rappelle très bien la chronologie, les raisons, la scène, cette présentatrice, ces images qu’on peut retrouver sur Internet. Ce n’est que bien plus tard que j’ai lu que des théories complotistes complètement stupides parlaient de l’effondrement de la septième tour, amalgamaient en disant que les deux tours jumelles avaient été aussi bourrées d’explosifs, etc. Pourtant, il n’y avait aucun mystère, puisqu’il fallait éliminer un danger, une menace urgente, en précipitant la destruction de la septième tour. Simplement, le ou les auteurs de cette théorie n’avaient pas vu que cette explosion s’était faite en toute transparence, en direct devant des dizaines de millions d’Américains (et d’Européens).

Les théories fumeuses jouissent de la mémoire qui s’effiloche de ceux qui ont pu voir, observer, à l’époque des faits et qui pourraient invalider ces théories fumeuses. Et finalement, être témoin par la télévision n’empêche pas l’être, les images n’étaient pas inventées, et ici, je ne veux pas réfuter toutes les affirmations fumeuses, sinon pour dire que la probabilité est beaucoup trop faible pour qu’un véritable complot reste toujours dans le secret de la conscience de dizaines de milliers de personnes aussi longtemps (vingt ans), dont certains auraient pu avoir mauvaise conscience, regretter, se confesser sur leur lit de mort, etc. Impossible qu’il n’y ait pas eu des fuites. Quand on sait que le moindre fait et geste est quasiment en direct reproduit sur les réseaux sociaux, comment un tel secret aurait-il pu durer aussi longtemps ?

Cette observation par la télévision a son intérêt : c’est que c’est facilement retrouvable, que plusieurs personnes, des millions de personnes peut-être, ont été capables de voir les mêmes faits. Je termine par une fausse information dérisoire. Dérisoire car c’est sans intérêt mais cela montre à quel point cette culture du complotisme est fertile, souvent sur un élément d’incompréhension, car il manque une information, une donnée qui peut expliquer un fait qu’on pourrait trouver "bizarre" ou "insolite", voire choquant.

C’était le 1er septembre 2021. Le Président de la République Emmanuel Macron a entamé sa visite de trois jours à Marseille. Une "séquence" importante, la visite des quartiers nord, la rencontre avec les habitants. Concrètement, rien de concret n’en sortira, mais c’est un exercice essentiel, d’écoute de la population, d’empathie (Emmanuel Macron sait y faire), avec risque de débordement, voire de gifle. Toutes les télévisions étaient là, à l’affût du moindre incident, ou d’un dialogue remarquable, en quête d’un futur buzz.

Pendant qu’il marchait dans la rue, pas très loin de ses gardes du corps, il y avait surtout des jeunes, de l’autre côté de barrières, et le Président est venu vers eux, leur parler. C’était le but. Moi, j’ai tout de suite remarqué quelque chose : Emmanuel Macron était le seul qui portait un masque, dehors, en plein soleil, ciel bleu. Tous ses interlocuteurs, les jeunes, étaient sans masque mais on pouvait l’accepter, c’était en plein air, même si les distances de sécurité n’étaient pas respectées.

Et puis, un moment qu’il allait en marchant d’un pâté de maisons à un autre, il a parlé avec un proche, un assistant, et ce qu’on entendait vaguement, c’était (en substance) : ah oui ? le masque n’est pas obligatoire dehors ? Bon, d’accord, je l’enlève. Et il s’est mis à enlever son masque et à continuer à rencontrer d’autres habitants sans masque.

Il n’a fallu que quelques heures pour que des sites complotistes, ou plutôt, actuellement spécialisés dans l’antimacronisme primaire, en fissent leurs choux gras : ah, regardez ! Macron ne porte pas de masque, se moque des gestes barrières alors qu’en classe scolaire, les enfants doivent porter des masques (je ne ferai pas l’injure de rappeler qu’une salle de classe n’est pas en plein air à Marseille, aussi vétuste soit-elle).

Bref, tout est bon pour critiquer, mais critiquer Emmanuel Macron sur les gestes barrières à Marseille alors qu’il était probablement le seul qui les respectait au mieux, c’est d’autant plus stupide qu’Emmanuel Macron a certainement bien d’autres points où on peut le critiquer, mais …intelligemment (par exemple, sur ce qu’il a dit le lendemain, mais pour cela, il faudrait écouter ou lire son discours, ce qui doit un effort insurmontable pour les professionnels des stupidités complotistes).

C’était dérisoire mais c’était exactement la même mécanique que pour la septième tour : il suffisait de regarder la télévision pour comprendre la stupidité de ces affirmations fumeuses et pour les démonter. C’est pour cela qu’il faut savoir choisir son camp dans la guerre des sources : Ce qu’on veut entendre ou ce qu’on veut apprendre. Des sites qui ont toujours diffusé des informations pourries, rien ne peut sortir de bon et fiable.

Restent donc simplement les "vrais" journalistes, ceux qui sont payés pour faire de l’information et qui sont bien sûr parfois très critiquables, souvent par leur inculture et leur manque de perspective dans le temps, ils peuvent se tromper, ils peuvent même vouloir tromper les autres, manipuler, mal interpréter, mais dans tous les cas, la bataille d’ego étant ce qu’elle est, la concurrence tellement rude, que lorsqu’un "vrai" journaliste dit une bêtise, il y aura forcément un autre collègue pour le rembarrer et s’assurer une courte gloire avant une prochaine "séquence". Car il ne faut pas croire, les journalistes sont comme des mandarins d’hôpitaux, ils sont des individualités solitaires, sont rarement solidaires et ne ratent jamais leurs proies, c’est pour cela qu’il y a une régulation naturelle au marché de l’information : le faux ne tient jamais bien longtemps, de nos jours, et c’est heureux.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (04 septembret 2021)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Les attentats du 11 septembre 2001 et la naissance du complotisme 2.0.
Les attentats du 11 septembre 2001.
Complot vs chaos : vers une nouvelle religion ?
Nouveau monde.
Qu’aviez-vous fait le 11 septembre 2001 ?
11 septembre, complot ?
Les théories du complot décortiquées sur Internet.
Ben Laden, DSK, même complot ?
L'attentat de Kaboul du 26 août 2021.
Jacques Hamel, martyr de la République autant que de l’Église.
Fête nationale : cinq ans plus tard…

_yartiWTC20ansA03



150 réactions


  • xana 6 septembre 09:46

    A menteur, menteur et demi...


    • ASTERIX 7 septembre 11:46

      @xana
      RAKOTO toujours aussi niais et naif §§§§§

      les complotistes ca n’existe pas les comploteurs oui l’état les labos medicaux

      les profs de medecine les marchands de bienset de sommeil les groupes financiers et TOTAL  !!!!!!


    • Ecométa Ecométa 12 septembre 17:24

      @ASTERIX

      Rakoto racole !

      Il y a des « comploteurs », ils ont pignon sur rue et on connait leurs opinion car ils sont tellement sûr de leur coup qu’il ne se cachent pas ; mais c’est tellement énorme que les gens n’y croient pas : ils ont grandement torts !

      Ils y a donc des « comploteurs » ploutocrates scientistes et affairistes, qui complotent 
      contre une « Démocratie » qu’ils exècrent, contre le « Principe d’Humanité » ; contre une « Humanité » faite de solidarité, voire une politique sociale, qui ne leur convient pas ! Des comploteurs , qui au comble du sophisme et de cynisme, traitent de « complotistes » des « lanceurs d’alertes », qui, dans leurs connaissances scientifiques sont des sommités mondiales !

      Ne cherchez plus « Her Doktor » : devenu totalement paranoïaque et schizophrénique ce monde est « savamment » et « délibérément » malades !

      Avec les mots en « isme » qui fleurissent dans notre culture exclusivement scientiste, nous avons développé une civilisation du paroxysme qui abuse tout ! Une autre logique, une autre raison, un autre savoir et une autre culture ; tout ceci s’impose et en étant plus ouvert sur la démocratie et le principe d’humanité dans un savoir humain ! 


  • charlyposte charlyposte 6 septembre 09:56

    J’étais dans l’avion... j’ai vu celui-ci entrer dans la tour... traverser la tour et continuer son vol comme une lettre à la poste ! smiley en remerciant au passage le pilote pour ce beau et bon moment. smiley


  • charlyposte charlyposte 6 septembre 09:59

    J’ai même perdu ma carte d’identité ( mince ) en ouvrant le hublot ! il faisait tellement chaud ce jour là smiley


  • cevennevive cevennevive 6 septembre 10:06

    Et Ben Laden, pendant ce temps, était à Eurodisney sur l’attraction « la guerre des Etoiles ». Il écoutait les bêtises de R2D2 en se cramponnant à son fauteuil.


    • charlyposte charlyposte 6 septembre 10:09

      @cevennevive
      Il était au Qatar en fin de vie ! via l’hôpital Américain ) il me semble smiley


    • cevennevive cevennevive 6 septembre 10:18

      @charlyposte, bonjour,

      L’information que j’ai donnée n’est pas plus fantaisiste que celle des « non complotistes »...
      Ben Laden, Massoud, etc, quels merveilleux et utiles boucs émissaires !
      Pourtant, une fois assassinés, rien ne change...


    • charlyposte charlyposte 6 septembre 10:20

      @cevennevive
      Exactement.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 6 septembre 11:01

      @cevennevive
       
       ’’L’information que j’ai donnée n’est pas plus fantaisiste que celle des « non complotistes »...

      ’’
       
      Il n’y a pas de non-complotistes, même avec des guillemets : il n’y a que des complotistes contre la pensée unique, en précisant bien que pour les chiens de garde de la Doxa, la pensée unique c’est celle de l’opposition.
       
      Merci Sarkozy pour nous avoir éclairé sur votre credo : La boucle du grand amalgame a été bouclée quand dans vos discours l’opposition est devenue antisémite et théorie du complot.


    • ASTERIX 8 septembre 15:12

      @charlyposte

      chère cévenne vous n’allez quand meme pas fraterniser avec« charlyposte »un « individu » qui ne vaut meme pas le prix de la CORDE POUR LE PENDRE UN GRAND MALADE MENTAL DANGEREUX §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§


  • Docteur Faustroll Séraphin 6 septembre 10:11

    Le « patriot act » a engendré le « complotisme 2.0 » comme l’inquisition avait engendré l’héliocentrisme.


  • tinga 6 septembre 10:13

    Attendons le procès, les tortures à Guantanamo ne sont pas encore terminées, mission accomplie en Afghanistan, Irak, Syrie, Libye.

    La fin de l’occident... 


  • Gégène Gégène 6 septembre 10:32

    les complotistes, ça existe, malheureusement

    les complots, ça n’existe pas, heureusement . . . smiley


  • John John 6 septembre 10:41

    Salut Sylvain !


    « Ce fut sur le coup de 23 heures que j’ai bien entendu une présentatrice américaine annoncer que des pompiers ou des policiers (je ne sais plus) avaient bourré d’explosifs la septième tour du WTC parce que les fondations se fissuraient et que le bâtiment allait s’écrouler, trop secoué par les deux premiers effondrements. Ils avaient pris leur temps et avaient réussi à la faire évacuer. Puis, j’ai assisté devant mon téléviseur en direct à l’effondrement programmé de cette septième tour. »

    Peu-tu sourcer ce que tu as écrit ci-dessus ?

    D’après la thèse officielle il semblerait que le WTC7 n’ait jamais été bourré d’explosif ... Les pompiers ne pouvant plus rien faire ont abandonné le bâtiment en proie aux flammes c’est ce qui aurait causé son effondrement ...


    • John John 6 septembre 10:47

      Puis je rajoute ... Qu’il semble quant même bien plus probable que les pompier ou policier avaient d’autres choses bien plus importantes à faire ce jour là que de prendre ou perdre leur temps à aller bourrer d’explosif le WTC7 ... 

      J’aimerais bien que tu donnes une source sur → « des pompiers ou des policiers (je ne sais plus) avaient bourré d’explosifs la septième tour du WTC » ...


    • charlyposte charlyposte 6 septembre 10:52

      @John
      Les flammes sont le résultat des milliers de dossiers papiers à faire disparaître et il ne fait aucun doute que le WTC7 a était miné via une implosion digne de ce nom smiley


    • John John 6 septembre 10:54

      Sans source je pourrais (sur ton) → « des pompiers ou des policiers (je ne sais plus) avaient bourré d’explosifs la septième tour du WTC » en conclure que les derniers mots de ton article se retournent malencontreusement contre toi ...« le faux ne tient jamais bien longtemps, de nos jours, et c’est heureux. »

       


    • John John 6 septembre 11:05

      Charlyposte salut !

      « il ne fait aucun doute que le WTC7 a était miné via une implosion digne de ce nom »

      Oui sûrement mais pas comme l’explique Sylvain dans son article ... En tout cas il admet que la tour 7 a bien été dynamitée ... Peut-être à la longue après multe observations videos et autres il en aurait conclu que l’on ne pouvait effectivement pas nier les explosions ... 


    • Disjecta Disjecta 6 septembre 13:44

      @John
      Notre ingénu Sylvain ne le sait pas mais il a levé un véritable lièvre avec cette phrase. En effet, la thèse que le WTC7 avait été dynamité car trop instable n’a été soutenue par les autorités que dans un premier temps. Larry Silverstein, le propriétaire du bâtiment (et des tours jumelles), avait déclaré le jour même qu’il avait demandé aux pompiers de le faire tomber (« pull it ») autrement dit de le détruire par démolition contrôlée. Par la suite, il y a eu quelques débats à ce sujet dont l’idée centrale était qu’il était évidemment impossible d’avoir installé des explosifs dans le WTC7 en un temps aussi court (sept heures entre la chute des tours jumelles et la chute de celui-ci) pour le « pull it » : le bâtiment faisait la taille de la tour Montparnasse et quatre fois sa largeur. Un tel travail aurait réclamé des semaines à une équipe d’artificiers professionnels. Du coup, la version officielle a totalement abandonné cette idée (pourtant effectivement la seule possible mais pas avec une installation d’explosifs en moins de sept heures), l’organisme du NIST qui a sorti une enquête sur l’effondrement du WTC7 a déclaré que tout était dû aux incendies et Larry Silverstein a expliqué qu’en disant « pull it », il entendait par « it » les gens qui étaient encore dans le bâtiment.
      Sans le savoir donc, Sylvain vient de corroborer un des points clefs de la thèse du complot intérieur et de l’attentat sous fausse bannière...


    • alinea alinea 6 septembre 13:48

      @Disjecta
      Si c’est pas une synchronicité ça !! 13h44 !!
      bon, je remonte terminer cet admirable article. smiley


    • Disjecta Disjecta 6 septembre 15:07

      @alinea
      Bonjour Alinea,
      Comme c’est rare de trouver une telle pépite, et ayant mauvais esprit, j’en ai fait un article...


    • Luc24 Luc24 6 septembre 15:50

      @Disjecta
      Sylvain a mauvaise mémoire, cela peut arriver à tout le monde. Personne n’a annoncé dans les médias que le WTC 7 allait être dynamité... D’ailleurs, personne ici ne s’en souvient. Donc très probable que Sylvain se souvienne mal. Au bout de 20 ans, c’est compréhensible. Quant à l’expression « pull it », elle a été utilisée le jour du 11 septembre par de nombreux pompiers, dans le sens de « évacuer le bâtiment ». De manière très explicite. En faisant vos propres recherches, vous devriez retrouver tous ces témoignages de pompiers.


    • Disjecta Disjecta 6 septembre 16:49

      @Luc24
      Hum... Je vous déconseille par contre de trop fouiller dans les témoignages des pompiers du 11 septembre : ça pourrait ne pas vous plaire... En tout cas, me voilà rassuré pour le WTC7 : la mauvaise mémoire de Sylvain, diagnostiquée je suppose par télépathie, permettrait d’expliquer qu’il se soit trompé sur ce passage. Merci, Luc24 !


    • charlyposte charlyposte 6 septembre 16:56

      @Disjecta
      C’est normal... ratokoptère bosse à la CSV smiley


    • alinea alinea 6 septembre 18:45

      @Disjecta
      Dis donc tu as l’air d’être bloqué à +4 ( + 19 /  15 !!) tout de suite là ! mais ça intéresse !!!


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 6 septembre 19:02

      @alinea
       
       à 19:01 après mon vote : +15 -11  !


    • Disjecta Disjecta 6 septembre 20:12

      @Francis, agnotologue, Alinea
      Ach so ! Le fameux +4 bidon d’Agoravox...


    • alinea alinea 6 septembre 20:37

      @Disjecta
      Pourquoi bidon ? On l’a essayé à deux, à trois secondes maxi d’intervalle : quand tu plusses, ça plusse et ça moinsse en même temps. Et on l’a fait pas qu’une fois !
      Mais on ne sait pas, c’est comme le 11 septembre, on sait pas alors on cherche des indices !!
      Si Francis a raison, je me suis gourée dans les chiffres !


    • alinea alinea 6 septembre 20:45

      @Disjecta
      J’avais loupé celle-là :
      "C’était dérisoire mais c’était exactement la même mécanique que pour la septième tour : il suffisait de regarder la télévision pour comprendre la stupidité de ces affirmations fumeuses et pour les démonter. C’est pour cela qu’il faut savoir choisir son camp dans la guerre des sources : Ce qu’on veut entendre ou ce qu’on veut apprendre. Des sites qui ont toujours diffusé des informations pourries, rien ne peut sortir de bon et fiable."


    • Disjecta Disjecta 6 septembre 21:41

      @alinea
      Un article qui regorge de pépites en vérité ! Les anti-complotistes devraient toujours s’en tenir à la seule chose qu’ils savent faire : traiter leur contradicteur de complotiste pour ne surtout pas rentrer dans le débat. J’ai eu affaire une fois, dans une soirée, à cette sorte d’individu. Contre les Gilets Jaunes, il disait qu’en plus ils étaient « complotistes ». Je l’ai poussé un peu dans ses retranchements pour savoir ce qu’il entendait par « complotiste » et si la thèse officielle, celle d’un « complot » musulman, ne devait pas être tenue aussi, par force, pour complotiste. Le type (authentique) s’est bouché les oreilles et ne voulait plus écouter. Il est vrai qu’on touche avec cet événement des frontières psychiques délicates à franchir. C’est le même problème aujourd’hui avec la secte covidiste : leur vision du monde ne saurait intégrer que le gouvernement macroniste (pour qui beaucoup ont voté, dès le premier tour) est un pouvoir assassin, qui a interdit les traitements précoces type ivermectine, fait des milliers de morts et impose aujourd’hui un vaccin parfaitement inefficace, meurtrier mais très profitable pour une petite clique mafieuse (mon neveu de 14 ans vient de passer une semaine à l’hôpital après sa deuxième dose ; bilan : une glomérulonéphrite ; j’aimerais bien savoir ce qu’en pense cette collabo de Karine Viard qui vient de dire que les non-vaccinés devaient assumer et ne pas être soignés pour ne rien coûter à l’hôpital : une semaine à l’hôpital à cause d’une glomérulonéphrite due au vaccin, ça coûte combien Karine Viandard ?)


    • alinea alinea 6 septembre 22:38

      @Disjecta
      Des pépites de vérité tu veux dire ; c’est intéressant ces mots écrits qui veulent dire une chose et son contraire, qui décrivent une chose et son contraire plutôt !
      On voit tout de suite les limites de l’échange ( tiens ce mot est bien mal venu ici, à cet endroit précis !!), les limites de la communication !
      J’ose à peine dire ce que j’ai ressenti à l’annonce de cet évènement ! j’étais contente ; je me disais ah, enfin, il y en a qui se rebiffent ; une claque dans la gueule ça fait jamais de mal...
      bref j’ai vite déchanté, et je pensais après que le fier empire vexé se vengeait de manière démesurée, et je pleurais la naïveté de mon premier ressenti !
      Et puis je suis tombée sur un site complotiste de chez complotistes, et c’est fou le nombre de choses que j’ai vues autrement ! Ça m’a tellement convenu que j’y suis toujours !!smiley


    • alinea alinea 6 septembre 22:44

      @Disjecta
      Ah oui, j’oubliais : tu as remarqué qu’il s’agissait d’une septième tour, bon un nœud avec le vvtc7 ? peut-être mais 7 n’est pas un chiffre banal, il y a les jours de la semaines, les nains, le candélabre, les merveilles, bref un paquet de sept à décrypter dans la psyché de notre ami Sylvain !


  • Gégène Gégène 6 septembre 10:46

    j’ai toujours adoré la blague :

    « George W Bush est vraiment nul aux échecs, se faire prendre deux tours par un fou »


  • phan 6 septembre 12:34

    Le 11 septembre 2001 et le journalisme 2.0, celui qui informe plus vite que son ombre : La BBC et CNN, annoncent dès 16h15 que le « WTC7 », le « troisième immeuble », celui qui n’a pas été frappé par un avion, s’est effondré. L’immeuble numéro 7 du WTC s’écroule vraiment à 17h20.


    • Luc24 Luc24 6 septembre 15:45

      @phan
      Vos informations sont parcellaires, lacunaires. Vous oubliez ou vous ignorez que de nombreux autres médias américains ont annoncé dès le début de l’après-midi que le WTC 7 risquait de s’effondrer, tout simplement car c’était la prévision des pompiers de New York, au vu des dégâts dont souffrait le bâtiment. La BBC, contrairement à ces autres médias, s’est plantée en disant non pas que les pompiers prédisaient son effondrement, mais que l’effondrement avait déjà eu lieu. Les complotistes, souvent, ne connaissent que l’erreur « incompréhensible » de la BBC, mais ignorent les annonces des autres médias, basées sur les dires des pompiers. En remettant tout ça en contexte, tout devient plus compréhensible.


    • phan 6 septembre 16:27

      @Luc24
      Selon les informations parcellaires et lacunaires, l’Irak était présenté comme responsable entre autres de l’attentat contre le navire militaire USS Cole, des attentats contre plusieurs ambassades des États-Unis en Afrique et des attentats du 11 septembre 2001.
      Selon les journalistes embarqués, l’Irak possède des ADM : Fake news et complotisme : comment l’Etat nous manipule.


    • Luc24 Luc24 6 septembre 22:15

      @phan
      Vous confondez beaucoup de choses. L’Irak n’a jamais été présenté comme responsable des attentats que vous dites. C’est Al Qaïda et d’autres groupes terroristes islamistes qui ont été désignés comme responsables (et qui ont d’ailleurs revendiqué).


    • phan 6 septembre 23:27

      @Luc24
      Le président américain George Bush a fourni 2 explications à l’attaque américaine en Irak.
      1 : Saddam Hussein, le président irakien, fabrique des armes de destruction massive comme des armes nucléaires ou des bombes bactériologiques, des bombes qui transportent les virus de maladies mortelles,
      2 : Saddam Hussein aide l’organisation terroriste Al-Qaida, responsable des attentats du 11 septembre 2001 à New York et à Washington.
      .
      Richard Clarke, l’ancien conseiller de Bush pour la lutte antiterroriste, dans un livre paru aux Etats-Unis, Against All Enemies. Clarke, a notamment assuré lors de l’émission télévisée Sixty Minutes que le Président lui avait « ordonné » de trouver les preuves que Saddam Hussein était le responsable du 11 septembre, alors que lui-même était arrivé à la conclusion qu’« elles n’existaient pas ».
      .
      P. Wolfowitz était certainement le plus déterminé à en finir avec S. Hussein.
      Selon lui, Al-Qaïda ne pouvait avoir agi seule, sans l’appui de l’Irak. Le 17 septembre, lors d’une réunion du NSC, G. W. Bush met toutefois fin aux délibérations : « Je crois que l’Irak est impliqué [dans les attentats] mais je ne veux pas l’attaquer maintenant », déclare-t-il ; le 19 septembre, il redira : « S’agissant de l’Irak, nous devons être patients » [6]. Pour le moment, l’attention est tournée vers l’Afghanistan.
      [6]Bob Woodward, Bush at War, New York, Simon & Schuster, 2002,…
      .
      Hillary Clinton admet que les États-Unis ont créé et financé Al-Qaïda
      .
      Quant à la revendication c’est Ethan Hunt qui a fait cette vidéo.


  • alinea alinea 6 septembre 13:44

    Il n’y a pas eu de blessés dans la troisième tour ? Putain, c’est une chance, quel hasard : personne !!

    Par contre, cette narration à votre sauce est à conserver, c’est un monument !


    • alinea alinea 6 septembre 14:05

      @alinea
      Je parle trop vite : pour ne pas qu’elle s’écroule on bourre d’explosifs la troisième tour ; on dit qu’on bourre...


    • charlyposte charlyposte 6 septembre 15:35

      @alinea
      Ça fait pourtant plus de 15 ans que beaucoup ont compris l’arnaque du WTC 7 smiley


    • Aimable 7 septembre 14:38

      @alinea
      Vous confondez , c’est dans la4éme tour qu’il n’y a pas eu de blessés ni de morts .


  • alinea alinea 6 septembre 13:54

    again !!

    "C’est la loi de Brandolini : il est plus facile de créer une fausse information que de la démonter. C’est donc techniquement impossible de démonter toutes les fausses informations, et de toute façon, ce n’est plus une question de raison mais de croyance, et cela paradoxalement au nom de l’incrédulité.« 

    C’est votre inconscient qui parle ? Vous savez qu’il ne connait ni mensonge ni tromperie, il attend sagement qu’on lui ôte son »in".


  • Eric F Eric F 6 septembre 13:54

    La pente naturelle est de s’en tenir à un mode de pensée « en noir et blanc », il y donc une démarche assez fréquente, passant de doutes concernant la thèse officielle, à la certitude de la thèse opposée. Or la réalité est généralement complexe, en nuance de gris.

    Lorsqu’une « anti-thèse » est émise sur un évènement, il est possible de l’étayer à partir de faits partiels, ajustés, adaptés et complétés d’hypothèses et quelques artifices pour constituer un ensemble qui parait cohérent. On peut alors démontrer que Napoléon a volontairement perdu la bataille de Waterloo ... ou même qu’il n’a pas existé


  • Fergus Fergus 6 septembre 14:23

    Bonjour, Sylvain

    Excellent article ! Rien à ajouter aux consternants constats que vous faites sur le complotisme et ses délirantes fuites en avant.


    • Zolko Zolko 6 septembre 17:48

      @Fergus : on n’en attendait pas moins de vous, mais même vous devriez avoir les 3 neurones nécessaires pour savoir que la complotisme a commencé avec l’assassinat de Kennedy en 1963.

      Et que ça a continué avec le témoignage de Nayirah en 1991 qui a mené à la première guerre d’Irak

      Pfffffffff ..... tellement pressé de lécher les bottes que vous en oubliez les classiques


    • charlyposte charlyposte 6 septembre 18:05

      @Zolko
      Et aussi en 1968 , l’assassinat de Robert et aussi celui de Luther King.


    • Clouz0- Clouz0- 6 septembre 22:41

      @Fergus

      Oui, certes.

      Il y a quinze ans quand moi et quelques rares autres nous nous bagarrions quotidiennement ou presque contre les premiers complotistes qui envahissaient l’AgogoVox d’alors, contre Carlo Revelli, contre les articles Reopen — Nanothermite—No PlaneJuifs dansants—J’en passe et des meilleures.... Je n’ai pas le souvenir de vous avoir vu une seule fois nous prêter main forte.
      Pas concerné, vous étiez à l’époque.
      Alors maintenant que cette espèce de cancer complotiste a gangrené sur tous les sujets, maintenant qu’avec « surprise » on s’aperçoit que celui qui « croit » au complot du 911 croit aussi à tout un tas d’autres conneries du même ordre, qu’il est antivaxx (comme si il y avait un rapport) ... maintenant qu’il devient évident que ces théories complotistes ont foutu en l’air ce site et risquent de saper la démocratie (cf Trump/Bolsonaro...), vous vous réveillez enfin !
      Je préfère votre attitude de maintenant à celle d’alors, mais puis-je me permettre de vous dire que c’est un peu tard, et qu’à vouloir jouer au grand seigneur qui laisse s’exprimer tous les tordus sans moufter, vous (et d’autres bien sur) vous êtes un peu responsables de ce qui est arrivé.


    • ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ cyrus 6 septembre 22:50

      @Clouz0-

      je croit surtout que fergus a tres bien fait de ne pas cautionner le groupe des medisont , qui sous pretexte de chasser les fakir est encore plus sectaire que le pire des alumé de ce site ...

      les fufu pretendait creer la democratie en votant 30 fois chacun avec leur multicompte +vpn , une vrai democratie censitaire bien verolé ...

      rien de tel avec les conspi , il se bouffe tous le nez entre eux sur chaque theorie du complot ... pas trop dur a gerer pour fergus ...mais qu’ est ce que ca peut vous faire rager d’ avoir louper votre coup smiley


    • joletaxi 6 septembre 23:18

      @Clouz0

      moi j’avais bien aimé, là c’est du réchauffé, sans saveur
      je remarque qu’il n’y a plus de nano thermites, certains concèdent qu’il y aurait eu des navions, c’est dire comme cela a ranci

      c’étaient des complotistes, déjà ?
      mais il n’y a pas besoin d’être complotiste pour se demander comment tous les services de renseignements US ont pu être autant à la ramasse,
      bien sur, l’hypothèse qu’ils soient assez cons, et ils l’ont maintes fois prouvé n’est pas à écarter
      n’empêche, il se peut que quelques malfaisants aient laissé faire

      Cela n’en fait pas un grand complot magistral mais plutôt une sale combine de quelques salopards
      tiens comme pour le covid ?


    • Clouz0- Clouz0- 6 septembre 23:30

      @joletaxi

      OK, je vous concède le côté amusant, déjanté, baroque, d’alors qui nous mettaient en joie. Exact. Et c’est vrai que c’était aussi un divertissement.
      Un charmord de l’époque c’était un Doctorix d’aujourd’hui.
      Mais bon, on ne sait pas trop où tout cela nous entraine.


    • Ben Schott 6 septembre 23:36

      @Clouz0-
       
      « Je préfère votre attitude de maintenant à celle d’alors »
       
      Si tu savais comme on s’en branle, mon pauvre ami !...
       


    • Ben Schott 6 septembre 23:42

      @cyrus
       
      Ce crétin croira dur comme fer jusqu’à la mort que Lee Harvey Oswald a assassiné JFK avec des balles magiques.

      Quiconque de normal et d’honnête se met sérieusement dans le dossier 9/11, comprendra que la version officielle des évènements est un gros bobard.
       


    • ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ cyrus 6 septembre 23:44

      @Ben Schott

      l’ histoire begaye , fufu etait persuader de faire deux fois le score d’ agoravox quand il as lancer medisons smiley ...la chute fut rude pour son ego hypertrophié ...

      On entend encore les rire fantome de revelli et de l’ equipe raisonner dans les couloir d’ agoravox tard le soir ....quand les vieux con sont coucher ...

      Et ca raissonne sans fin comme un dopler , les long de ces millier d’ article complotiste ...

      « mais qu’ ils sont con , mais ki sont kon , mé ki son kon , mekisonkon , m.k.s.k , mksk .... » 


    • Ben Schott 6 septembre 23:51

      @cyrus
       
      En tous cas, tous ces braves débunkers ont été tellement performants qu’une majorité de gens ont désormais compris que la V.O. c’est du bidon !
       
       smiley
       


    • ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ cyrus 6 septembre 23:56

      @Ben Schott

      quand c’ est eux qui debunke une fakenews c’ est recevable mais quanc c’ est nous c’ est complotiste ...

      sans partir sur les « balle magique » , la simple cadence de tir d’ un lee enfield est un peut legere pour coller au detonation enregistrer par les media .sans meme parler de garder le tir ajusté sur une cible mouvante pendant la manipulation du verou/culasse de la carabine 

      https://youtu.be/GPPElqVNPbY?t=674

      et en prime c’ est un comuniste ( anciene version de l’ antivaxx complotiste ?)
      qui se fait trucider par un truand ex associé des kenedi smiley


    • ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ cyrus 7 septembre 00:01

      @Ben Schott

      En tous cas, tous ces braves débunkers ont été tellement performants qu’une majorité de gens ont désormais compris que la V.O. c’est du bidon !


      Et le travail de reeinformateur des « non-expert non corrompus » est d’ autant plus meritoire , que la section Q des agit prop du deep state , on lacher :
      • des histoire d’ ovni (https://www.dailymotion.com/video/xuaz2)
      • des mini nuke genre davy crocket 
      • et meme parfois la volonté divine et la magie d’ allah smiley
      • (ou la vengeance de dieux , pour les secte chretienne milenariste 

      la version officielel est une belle rigolade , mais l’ infiltration des mouvement « non docile » merite le meilleur oscar d’ holliwood


    • Ben Schott 7 septembre 00:03

      @cyrus
       
      Bah oui, les complotistes, c’est comme les chasseurs... 
       
      Y a les mauvais complotistes, et les lanceurs d’alerte (ceux qui font des « révélations » sur Trump et Poutine, par exemple...).
       
       smiley


    • ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ cyrus 7 septembre 00:11

      @Ben Schott

      Si tu peut pas detruire un mouvement , ni le controler de maniere fiable ...
      la meilleur option reste de le pourrir de l’ interieur smiley


    • Ben Schott 7 septembre 00:22

      @cyrus
       
      Le réel finit toujours par s’imposer.
       
      Si bon nombre de crétins des alpes mourront dans la cécité ou le déni, le plus grand nombre finit tôt ou tard par connaître la vérité et la poignée de salauds est très vite débordée...
       


    • ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ cyrus 7 septembre 00:31

      @Ben Schott

      les complotistes , sont en fin de compte des comploteur qui n’ ont pas assumé le destin de vouloir nuire a autrui smiley ... le poid de la masse est une donné politique fondamentale a ne pas negliger dans la lutte perpetuel entre les altruiste et les nocif ...


    • eau-pression eau-pression 7 septembre 22:19

      @samy Levrai

      Merci. Je ne connaissais pas. Je ne sais que des choses futiles : la belle-fille de Fergus le moralisateur n’est pas de ces équipes de modélisateurs.


  • charlyposte charlyposte 6 septembre 14:29

    Le WTC fût bien préparé en amont pour une démolition contrôlée smiley sauf que foutre un pseudo avion dedans relevé de l’impossible et donc merci aux deux tours pour cette diversion tel une oeuvre du messie ! hum, à demi seulement smiley on est pas tous dupes, non mais. smiley


  • sheridan31 6 septembre 14:38

    Citation de Thomas Huchon pour commencer l’article.

    Ca c’est de la référence ! 


  • zygzornifle zygzornifle 6 septembre 15:02

    Parait que c’est une bouteille de camping gaz qui a explosé dans son réchaud .... 


  • La Racaille et LES MONSTRES...................

    1-The Independent (Londres) célébre Oussama ben Laden. Au même moment l’Heritage Foundation (Washington), le think tank du président Reagan, distribuait des tee-shirts à son effigie avec le slogan "Il se bat pour nos libertés".

    2-Gulbuddin Hekmatyar reçoit l’allégeance de Rached Ghannouchi (actuel président de l’Assemblée nationale tunisienne) et de Recep Tayyip Erdoğan (actuel président turc).

    3-Quand la Légion arabe d’Oussama ben Laden défilait en Bosnie-Herzégovine

    4-Le général pakistanais Muhammad Zia-ul-Haq, le milliardaire saoudien Oussama ben Laden, le médecin égyptien Ayman al-Zawahiri, le milicien turc Recep Tayyip Erdoğan et le professeur de religion tunisien Rached Ghannouchi sont des membres de la Confrérie des Frères musulmans.

    5-L’assistant de l’amiral Cebrowski a vulgarisé sa pensée sur la manière d’adapter les armées US au capitalisme financier

    La stratégie a été élaborée par Donald Rumsfeld, le secrétaire à la Défense de George W. Bush, et par l’amiral Arthur Cebrowski, qui avait déjà informatisé les armées US.

    Elle est devenue, le 11 septembre 2001, la manière de penser de l’état-major US. Elle a été vulgarisée par l’adjoint de Cebrowski, Thomas Barnett, avec son livre The Pentagon’s New Map

    https://www.amazon.fr/Pentagons-New-Map-Twenty-First-Century/dp/0425202399


    Mange ton é..... et reviens nous en parler !


  • Michel Hervé Bertaux-Navoiseau Michel Hervé Bertaux-Navoiseau 6 septembre 15:04

    Episode d’une guéguerre entre circoncis !


  • The American Deep State : Wall Street, Big Oil, and the Attack on U.S. Democracy

    https://www.amazon.fr/American-Deep-State-Street-Democracy/dp/1442214244


  • Réago 6 septembre 15:42
    Sur les évènements du 11 septembre 2001 le complotisme était et est encore parfaitement justifié. Les preuves irréfutables qu’il s’agissait d’une false flag d’Etat sont présentées dans ce documentaire exceptionnel du réalisateur italien Massimo Mazzucco « 11 Septembre 2001 : Le Nouveau Pearl Harbor ». Je l’ai déjà signalé mais je me répète en le signalant de nouveau : 


    • Eric F Eric F 6 septembre 18:11

      @Réago
      Il y a des indices et éléments qui mettent à mal la thèse officielle sur certains aspects, mais les extrapolations en tant qu’opération sous false flag ne sont pas « irréfutables », sinon tout le monde y adhérerait.


    • Réago 6 septembre 19:30

      @Eric F

      A défaut de preuves irréfutables il s’agit pour le moins de preuves accablantes. Il y a tellement de faits, y compris des impossibilités physiques, dans le cadre de l’explication officielle des bâtiments du WTC, qui suggèrent qu’ils s’agit d’une False Flag, qu’il devient très difficile de douter que ce ne soit pas le cas. Mais de toute façon la vérité ne sera sans doute jamais connu sur ces évènements. Il y a bien encore quelques tentatives aux États-Unis pour tenter de la faire connaître émanant d’un comité d’avocats et de l’association « ae911truth.org » mais elle sont étouffées soigneusement.


    • JC_Lavau JC_Lavau 6 septembre 19:33

      @Eric F. Et tu fais comment pour forer ce trou d’environ 2,20 m de diamètre dans l’AE-drive du Pentagon ?
      Selon la première version officielle, c’est le radome du 757 qui a fait ce grand trou.
      Selon la seconde version officielle, c’est le train d’atterrissage qui a percé le trou, puis rebondi dix mètres en arrière dans le bâtiment, tout en trouvant le moyen de ne pas abîmer les piliers sur ce trajet.

      Alors ? Tu qui veux poser au sage centriste, tu fais comment avec ce trou ?

      Je demande aussi au « sage centriste » quels « aspects » au juste il trouve corrects dans la version officielle. S’il en trouve.


    • pipiou2 6 septembre 19:59

      @JC_Lavau
      C’est pas parce tu n’as pas de réponse à cette question que ça fait un complot gros malin .


    • ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ cyrus 6 septembre 21:05

      @pipiou2

      ta voiture est 10 fois plus solide qu’ un avion ...
      Faudrait que tu te demande pourquoi elle plit en acordeon au lieu de faire un trou dans le mur en beton armée meme pas au norme miltaire ...

      je te conseil de faire l’ experience , tu fonce a 90 sur un mur beton d’ 1M , et si tu fait un trou on te paye le champagne par contre si tu te louppe on te paye ni les frais d’ hosto ni le nouveau dentier ...

      DEAL ??? 


    • ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ cyrus 6 septembre 22:20

      @pipiou2

      tient regarde bébé groot ...
      https://www.koreus.com/video/crash-test-avion-ligne.html

      meme sans mur ton super avion solide se desintegre ...

      @tous si quelquun a dus schotch dans la salle qu’ on scotche le buton de pipiou je suis pas trop rassuré de lui laisser une bombinette dans les main ...


    • JC_Lavau JC_Lavau 6 septembre 23:04

      @pipiou2. Truffe entre les truffes ! La réponse à la question est publique, et je t’ai donné le lien...
      Il est impossible que ce trou ait été foré de l’intérieur, « accidentellement ». Ce carneau a été ouvert de l’extérieur par un comparse, afin d’assurer la combustion totale des pièces comptables, et la carbonisation complète des comptables gênants.

      Ne quand même pas oublier à qui le crime profite.


    • Réago 12 septembre 11:58

      Quand je parle d’impossibilités physiques, ce ne sont pas des paroles en l’air. Voyez cette brève vidéo concernant la première des tours jumelles à s’être effondrée : "South Tower Smoking Guns by David Chandler-French subtitles" :


      https://www.youtube.com/watch?v=PJ67NUF6aEw


  • charlyposte charlyposte 6 septembre 16:50

    Y ont même depuis embauchés des aiguilleurs du ciel  smiley c’est dire le formidable essor Américain ! ! le rêve en quelque sorte smiley comme dab.


  • sylvain sylvain 6 septembre 17:03

    Par un sophisme carrément sauvage, on s’exonère de la croyance aveugle d’une « version » des faits par un doute salutaire, mais aussi par une replongée encore plus crédule dans une « version » complètement stupide

    Pourtant la plupart des gens que je connais et qui ne croient pas a cette histoire dans sa version officielle n’ont pas d’explication et sont parfaitement conscients qu’ils ne peuvent pas en avoir.

    C’est la base du complotisme actuel, qui n’est en fait en général pas précisemment complotiste, mais qui est la conviction que quelque chose ne va pas, encore et encore, dans les versions officielles et médiatiques. Et c’est, si l’on a s’intéresse minimum a ce qui se passe, le doute minimum que l’on peut déduire de ce qu’on voit


  • robert 6 septembre 17:03

    C’est la première fois que je remarque cela, Avant l’impact du 2ème avion les deux tours sont en feu, un loupé au montage ?


  • Le Panda Le Panda 6 septembre 17:19

    Sylvain, bonjour ou bonsoir,

    Je suis plus que surpris, surtout PAS à la lecture des commentaires, réactions etc. En termes plus clairs, les Français sont quoi du Caca ou di Pipi de chiens. J’ignore qui a eu l’idée splendide de mettre un tel article fantasque à LA UNE. Que deviennent les morts du Bataclan, les blessés, les traumatisés à vie ? Alors pour ceux que cela intéressent voila ce qui frappa la France une soirée de 2015. Tu l’ignorais peut-être pour ceux qui font passer le 11 septembre 2001 en seconde zone, voici dans ce LIEN, ce que je pense au plus profond de mon être. Pas une seule vidéo pas un seul article : BRAVO !

    Bon courage à toi, mais déjà qu’en temps normal tu ne réponds pas, me répondras-tu cette fois ? J’ai bien des doutes. Prends soin de toi et cesses stp de rêver, merci.

    Le Panda

    Patrick Juan


    • robert 6 septembre 17:35

      @Le Panda
      patience, il doit être en train de traduire ton post et il arrive, là il a Bemondo sur le grill


    • Le Panda Le Panda 6 septembre 17:39

      @robert
      Merci mais je sais la preuve uniquement un extrait : Acteur cascadeur, icône de la Nouvelle Vague, champion du box-office, Jean-Paul Belmondo, alias Bébel, a eu mille vies. La star est décédé ce lundi 6 septembre à son domicile parisien a indiqué son avocat à l’AFP. Il avait 88 ans. La France est en deuil.

      Le Panda
      Patrick Juan


    • charlyposte charlyposte 6 septembre 17:43

      @Le Panda
      Pour moi il est mort en 2001 d’un AVC. ou à cause du 11 septembre ! smiley


Réagir