vendredi 20 avril 2018 - par C’est Nabum

Les mémoires de Pantalon

La comédie du raté

Il était une fois un Prince qui avait tout fait de travers. L’homme s’était retrouvé propulsé au pouvoir par un malencontreux concours de circonstances, le seul d’ailleurs qu’il n’ait jamais réussi. Il venait d’épuiser, sur ce triomphe factice, tout le crédit que la destinée lui avait consacré. La suite ne serait plus qu’un long chemin semé d’embûches, de drames, de coups foireux et de pitreries grotesques.

Pantalon premier avait été jusqu’alors habile à retourner sa veste, à sentir le vent venir, à jouer de la synthèse et du consensus pourvu qu’il fût , à son image, mou et sans saveur. Non seulement la suite allait lui faire prendre une veste mais bien souvent il s’amusa à singer le bon Roi Dagobert, un modèle pour lui qui aimait à ne rien faire …

La Pantalonnade était en place et cinq années durant l’homme brûla les planches, amusa la galerie, fit se tordre de rire les spectateurs du balcon et se permit même d’étaler ses frasques amoureuses pour distraire les lecteurs de la presse caniveau. Du grand art en scène et à défaut de masque et de grand nez, il s’affublait d’un casque pour courir le guilledou sous les objectifs amusés de quelques voleurs d’instant.

Nous aurions pu nous poiler, réclamer encore et encore ce joli numéro de fantaisiste, si la situation du pays avait été favorable. Au lieu de quoi Pantalon traversa bien des tourmentes, connut des heures sinistres et dut prononcer des discours pour remonter le moral en berne d’un pays en deuil. Le comique troupier se trouva pris au dépourvu, il eut beau se faire écrire ses interventions par les meilleures plumes du royaume, son ton de premier communiant ne tenait pas la route, le pitoyable était au rendez-vous.

Pantalon n’en avait cure ! Il n’écoutait pas la colère du pays. Il passait son temps avec ses amis les gazetiers, leur faisant des révélations oiseuses, leur ouvrant parfois les secrets de l’état. Il était fait pour la conversation en boudoir, non pour l’action au grand jour. Son règne sera ainsi un long crépuscule, un moment atone dans l’histoire du royaume.

Il est vrai qu’il avait mieux à penser. Le démon de minuit, la crise de la soixantaine vinrent le titiller. Après avoir étalé ses déboires conjugaux, il avait besoin de relever la tête et le gland. Il jeta son dévolu sur une petite starlette, Madame Pompadour n’étant plus de ce monde. Voilà, pensa-t-il de quoi redorer son blason, à l’image de son prédécesseur qui avait joué de la même stratégie.

Ce fut un fiasco colossal d’autant que l’heure n’était pas vraiment à la minauderie. Il fut si ridicule qu’il dut se résoudre à ne pas prétendre à sa propre succession. Pantalon prenant une déculottée, si l’idée eut été plaisante, la chose n’était guère avantageuse pour l’image de la nation. En fin stratège qu’il était resté, uniquement pour les coups tordus et les conspirations souterraines, il mit en place un pantin, un jeune freluquet qui allait conquérir par ses soins la chaise percée qui lui avait servi de trône.

Même là, il se leurra. Si son plan machiavélique fonctionna parfaitement, l’élu de son cœur, fit exactement tout le contraire de ce que Pantalon espérait. Une fois en place, Freluquet mit à bas la forteresse de Pantalon. Un champ de ruines qui faisait de son ancien parti, un pédalo à la dérive, un frêle esquif privé de passagers. Pantalon avait échoué sur toute la ligne.

Que pensez-vous qu’il fit ? Il eut pu choisir l’exil pour aller ruminer sa honte et se cacher de tous. Non, il croit toujours en sa bonne étoile et aime à se ridiculiser plus encore. Il a couché sur le papier ses mémoires d’un raté, son récit pathétique de tout ce qu’il fit de travers. Il trouva maison d’édition pour publier ce manuel du parfait incompétent et il se murmure qu’il y aura encore des gogos et des crédules, des nostalgiques et des ignorants pour acheter la chose.

Pour éviter que ce parasite qui vit déjà à nos dépens, ne vienne vous détrousser de quelques écus supplémentaires, j’ai pris la peine de résumer sans l’avoir lu, cette épopée de l’échec, ce récit de la déconfiture. Épargnez vous perte de temps et d’argent, bottez le train à ce vilain Pantalon et à tous ceux qui participent encore à cette comédie d’un raté !

Vacuitement sien.



57 réactions


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 20 avril 2018 15:18

    J’ai eu un patron qui lui ressemblait. Misère,.... J’aurais pu l’épouser et ainsi mettre le pied à l’étrier d’un avenir prometteur. Mais voilà,...que voulez-vous, le coeur n’y était pas. C’était il y a très longtemps. Je connais ce genre d’homme auquel la mère devait dire en permanence : tu es les plus beau, le plus intelligent, le plus doué, ma promesse, mon avenir. Il s’est définitivement miré dans le miroir aux alouettes, d’autant plus que son père, un homme de droite-extrême ne devait pas être un cadeau pour sa femme. 


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 20 avril 2018 15:51

    Technique classique de vente. On vous refile un apparail bas de gamme qui risque de tomber rapidement en panne. Mais comme l’apparail en question est essentiel à votre existence, vous êtes tellement dégoûté que le vendeur alors vous présente le haut de gamme. Sur les genoux, vous payez sans même regarder le prix. Classique. 


  • zygzornifle zygzornifle 20 avril 2018 17:08

    Le pire c’est qu’il a du veauter Macron ce couillon .....


  • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 20 avril 2018 17:11

    Personnellement , je trouve assez honteux de tirer sur un corbillard ou de pisser dans un cimetière fut-il d’éléphants ....


    Et vous proclamant de gôche vous avez beaucoup moins d’excuses que je n’en aurais moi-même smiley

  • Gollum Gollum 20 avril 2018 17:58

    Je serai assez curieux d’avoir le chiffre des ventes.. histoire de rigoler un bon coup.. smiley


    Bien évidemment, là aussi, notre Pantalon narcisse réussira à transformer cette pantalonnade en incapacité du public à percevoir son talent..

    Je suis tellement allergique au bonhomme que même de regarder sa photo a le don de m’indisposer.

  • Plus robert que Redford 20 avril 2018 19:29

    Mouais....

    Dans le style, Partick Rambaud fait mieux sur 200 pages...
    Excusez, mais il faudra éviter le plagiat...

  • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 20 avril 2018 19:51

     
     @Mémé l’usine
     Toujours le mot pourrire  smiley Hollandouille dans son cercueil !! arf ...excellent  !
     
     un , deux ,...et un deux trois !
     ♫ Flamby 1er dans son cercueil
     ♪ B*ndait encore comme un chevreuil
     Avec sa p*ne en arc de cercle
     il essaya d’ soulever le couvercle ♫

     à la one two three o’ clock rock ..... le yaourt lover , notre zizi rider à nous... ptdr
     
     Bien joué sur ce coup là @Cénabum  smiley
     
     
     


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 20 avril 2018 20:36

    Nous supposons que son livre commence par : Moi Président,... et se termine par : Moi, Post sans dent.


  • Clocel Clocel 20 avril 2018 20:43

    Quand on pense qu’il se trouve des nanas pour aller se rouler sous ce tas de lipides...


  • Arnes Arnes 20 avril 2018 20:59

    Hollande donnant des leçons de présidence à Macron, c’est comme Ribery donnant des cours de français à D’Ormesson


  • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 20 avril 2018 21:16

     C’est exactement cela @mémé l’usine ,... c’est ce que certains appellent la « french touch »
     Moi président :je te marde  ! ...  hélas ...et là aussi c’est tellement vrai ! Si c’est cent sous la saucisse : les six saucisses c’est six cent sous .
     Lui y’en a vouloir des sous ?
     


  • arthes arthes 21 avril 2018 00:04

    Ouais, bon, à un moment il y en a bien qui ont voté pour lui, puis ensuite pour le suivant.

    Enfin pas moi.
    Du coup , si on va au bout du trip, y’a pas de quoi non plus être fier d avoir mis ce blaireau au pouvoir.




  • kirios 21 avril 2018 11:40

    C’est Nabum :
    votre titre est accrocheur mais je ne suis pas d’accord avec votre analyse.
     vous présentez Hollande comme une grosse merde mais il est pire que çà : Hollande est celui qui a fait pire que Sarkozy et qui a ouvert le chemin à Macron .
    ... tous les 3 sont des Bilderberg et chacun à sa façon exécute les consignes... qui n’ont rien à voir avec l’intérêt de la France et des français .


  • Coriosolite 21 avril 2018 15:03
    Bonjour,

    Je fais un petit commentaire sans rapport direct avec l’article, article assez bien vu et bien tourné soit dit en passant.
    Combien de votants, après avoir choisi Hollande en 2012, ont choisi Macron en 2017 ? 
    Le savoir nous donnerai une idée sur la proportion d’électeurs français aimant être cocufiés.

    Pour finir un thème de réflexion pour tous : si M. Strauss-Kahn n’avait pas été victime d’un accident de soubrette callipyge aux USA, il aurait été élu chef de notre Etat presque à coup sûr. 
    Question : les chefs du PS ont-ils un problème avec leur entre-jambes ?

    • Clocel Clocel 21 avril 2018 18:12

      @Coriosolite

      Les français sont des esthètes ! Ils aiment être baisés par des professionnels, et, avec la manière !

      Si DSK avait échappé le tuyau d’arrosage en France, la lessiveuse médiatique aurait tourné à plein régime et on en prenait pour cinq ans, n’en doutez pas !

      Cet ersatz de pays est répugnant...

       


    • C'est Nabum C’est Nabum 22 avril 2018 10:15

      @Coriosolite

      Les français sont des veaux


    • Aristide Aristide 23 avril 2018 20:50

      @C’est Nabum


      Vous êtes chinois ?

    • C'est Nabum C’est Nabum 25 avril 2018 10:19

      @Aristide

      Presque

      Homme d’influence souterraine


  • nono le simplet nono le simplet 22 avril 2018 07:58

    ça me fait de la peine, mais par honnêteté, je suis obligé d’admettre que je suis plutôt en accord avec le com de Starshiptrooper ...


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 avril 2018 10:56

    Je me souviens d’un article dans le Marianne avant les élections. Les présidentiable sous la loupe des psys. Avec le recul,...quelle mauvaise publicité pour le métier. Hollande, un homme « normal » dans lequel les trois-quart des français se reconnaîtront. Ils admettaient malgré tout en finale : est-ce une garantie de réussite ? Mais nous ne pouvons nous empêcher de penser. c’est cet homme « normal » qui vote. Celui qui changea l’or déjà bien entamé par Sarkozy en plomb. 


  • troletbuse troletbuse 22 avril 2018 11:46

    Le plus triste, c’est que Hollandouille a beaucoup de sang sur les mains. J’espère qu’un jour, il sera jugé.


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 avril 2018 11:53

    Son nom de Hollande m’a toujours intriguée. Effectivment, si nous remontons dans sa géné alogie, ontre trouve beaucoup de meunier. Pour ceux que la symboliqe sous-jacente intéresse. Remarquons qu’il est aussi l’homme du « mariage pour tous et surtout : tous pour : UN) et que celui-ci a justement débuté en Hollande. La boucle est bouclée et le »hollandais volant" toujours plus haut comme Icare a fini par se brûler les ailes. A force de faire l’ange,... https://www.youtube.com/watch?v=Mcipb9PR8PE


  • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 22 avril 2018 13:49

     Bien vu @ troletbuse
      Effectivement , l’heure venue souhaitons que le Joufflu soit déféré devant le TPI .. les fers aux pieds et les poings liés avec ses compères « le détrousseur de vielle dame » et notre actuel Marcon sous l’inculpation de crimes contre l’humanité ...en espérant que justice soit faite !
     çà leur apprendra à vivre  ! (sans oublier et surtout "lolo la seringue )


Réagir