mercredi 20 mai - par Wanted Pedo

Les viols d’enfants explosent en France : Statistiques du ministère de l’intérieur 2016-2019

Les abus sexuels sur mineurs ont plus que doublé entre 2011 et 2019.

Faisons un état des lieux à partir de la base des données du ministère de l’intérieur.

On a retrouvé les données du ministère de l’intérieur qui avait disparu du site “cartocrime.net”, qui n’existe plus sans que pour autant des raisons aient été données à son arrêt.

Ces même données qui ne seront plus étudiées par l’ONRDP, qui était en charge de les étudier, et qui vient d’être supprimée par le gouvernement.

Pour l’étude complète des données avant 2016 voir cet article réalisé à l’époque.

 

Données

Les données sont celles des actes constatés par les services de police et de gendarmerie de France, collectés et publiés par le service statistique du ministère de l’intérieur “Interstats”.

L’ensemble des actes délictueux ou criminels sont classés par index, ce fichier répond au doux nom de “Index 4001” et est publié sur data.gouv.fr.

Nous ne nous intéresserons qu’aux index 47 “Viols sur mineurs” et 49 “Harcèlements sexuels et autres agressions sexuelles contre des mineurs”.

L’avantage de ces données est qu’elle sont déclinées pour les mineurs (ce qui est rare) par mois et par départements.

Nous évoquerons brièvement aussi les enquêtes annuelles de victimation “Cadre de vie et sécurité” (CVS) réalisées par la ministère de l’intérieur.

Ces données sont donc celles des actes constatés qui donnent lieux à une plainte, ce qui ne représente au maximum que 8% des actes selon les études de victimologie concordantes.

Grâce aux “dysfonctionnements” de notre cher système judiciaire ces plaintes ne vont, pour la grande majorité, pas déboucher sur des condamnations d’emprisonnement physique réelles des prédateurs.

Voir notre article sur les statistiques du ministère de la justice.

 

Résultats

La pédocriminalité est en constante augmentation et cela s’accélère.

Avec un total de 12.379 viols sur mineurs et 18.837 agressions sexuelles sur mineurs en 2019 en France (+10% et +19% par rapport à 2018).

Elle a plus que doublé depuis 2011 (x2,1 pour les viols et x2.25 pour les agressions).

Les taux annuels d’augmentation sont effarants : +10%/an en moyenne depuis 2011 et +15% sur ces trois dernières années.

 

Nous pensons que la banalisation de la pédopornographie gratuite sur Internet (avant c’était cher et sous le manteau) y est pour beaucoup ainsi que la possibilité d’y aborder des mineurs via les réseaux sociaux et les tchats.

Voir notre article sur le sujet “Tchats pour ados = nids à pédos”.

Ou encore la légalité des forums pédos qui ont pignons sur rue depuis des décennies sans que l’État ne retrouve rien à y redire.

Et même les sites de rencontres “libertins” ou dédiés sur le darknet qui permettent aussi de mettre en contact des couples pédocriminels pour s’échanger les prestations sexuelles de leurs enfants.

 

On peut aussi visualiser les départements les plus touchés sur 2016-2019, bien que certaines cultures régionales d’omerta ou de corruption systémique soient à prendre en compte (PACA, Corse par exemple).

Les 4 premiers départements sont les DOM (Guyane = 221, La Réunion = 102, Guadeloupe = 89, Martinique = 84)

Légende : Rouge : 80-70 Orange : 70-60  Jaune : 60-55  Bleu : 55-50  Blanc : 50-35

Les départements des DOM (Guyane = 157, La Réunion = 145, Martinique = 98, Guadeloupe = 85)

Légende : Rouge : 170-110 Orange : 110-100  Jaune : 100-85  Bleu : 85-80  Blanc : 85-50

 

Confirmations

Nous pouvons de nouveau confirmer des résultats qui vont à l’encontre des poncifs habituels largement utilisés dans les médias ou même au sein des chambres parlementaires :

– Au maximum, seulement 28% des actes sont commis par des mineurs (2018).

Contrairement aux 50% comme souvent évoqués qui réduirait la pédocriminalité à un problème de touche-pipi à l’école, de tournante dans les toilettes du collège ou d’inceste fraternels chez les cas sociaux.

Mais ces 28% représentent bien 50% des condamnés.

Ce qui ne prouve qu’une seule chose, les prédateurs mineurs savent moins bien se défendre en justice que les majeurs.

Ce qui n’a rien d’étonnant mais ne prouve rien sur la réalité de la pédocriminalité.

On peut aussi penser qu’un mineur se fera plus facilement attraper quand à l’acte commis et à son éventuelle préparation.

On peut aussi se demander comment les 8% d’agresseurs de moins de 13 ans ont l’idée/la connaissance pour produire des actes sexuels sur leurs camarades.

Nous pensons que pour une grande partie, ces enfants sont eux-mêmes abusés et reproduisent ce qu’ils subissent.

Bien souvent ces “sales histoires de cour d’école” n’éveillent bizarrement aucun soupçons sur les parents.

Nous préconisons dans ce genre de cas une perquisition rapide au domicile parental des équipements informatiques et un recueil de la parole de l’enfant agresseur par la procédure Mélanie (enregistrement vidéo par un personnel formé dans une salle dédiée).

– Seulement 30% des abus sexuels sur mineurs sont réalisés dans le cadre intrafamilial (2016).

Contrairement aux 50% voir 80% qui sont régulièrement assénés un peu partout, réduisant la pédocriminalité à un problème d’inceste de pauvres et donc une fatalité à laquelle on ne peut pas faire grand chose.

 

Discussion

Cette explosion évidente tente d’être éludée par un discours classique :

c’est la parole qui se libère et non les actes qui augmentent.

Nous avons déjà traité cela dans un précédent article.

Mais on peut néanmoins se pencher sur la “mise en garde introductive” plutôt révélatrice qu’Interstats se sent obligé de mettre avant ses données.

Les séries qui composent l’indicateur des violences sexuelles enregistrées ont été affectées par le changement des systèmes d’information de la police et de la gendarmerie nationale entre 2012 et 2015.

Sauf que, comme vu sur le premier graphique la courbe est régulière sur ce laps de temps, donc a priori pas trop d’effet en tous cas sur les deux index qui nous intéressent.

Poursuivons.

En effet, une hausse du nombre enregistré des violences sexuelles peut traduire une révélation croissante des faits subis par les victimes, et parfois de faits anciens, aux forces de sécurité.

Nous y voilà.

On notera le “peut traduire” qui ne veut rien dire mais suggère sans preuve.

Il est indéniable que les données administratives dans les années récentes reflètent un plus grand recours à la plainte pour ces atteintes (du fait de la comparaison avec les données d’enquête).

Puis on relèvera le “indéniable”, dont le ton sonne étrangement dans ce genre de document très aseptisé.

Donc on est supposé comprendre que le taux de plaintes aurait augmenté et non la pédocriminalité.

Les “enquêtes” avec lesquelles sont faites les comparaisons sont en fait uniquement les enquêtes “CVS” évoquées précédemment qui ne s’adressent qu’à des personnes majeures.

Ou encore l’enquête Virage étudiée dans un précédent article et qui n’a pas été actualisée depuis 2015 (avant #Metoo donc).

 

Un premier problème est que cette mise en garde est formulée pour toutes les violences sexuelles qu’elles soient commises sur des victimes majeures ou mineures.

En effet, les données disponibles pour les “violences sexuelles hors ménage” ne différencient pas victimes majeures et victimes mineures.

Ce taux même chez les majeurs uniquement, n’a pas vraiment évolué.

De plus, les reformulations des questions des CVS introduisent un biais important (10%) entre 2017 et 2018.

La lecture de leur propre document en détail (p.229-231) semble même indiquer que ce biais va dans le sens inverse (tendance à minorer le nombre de violences sexuelles).

Désolé, mais nous ne voyons vraiment pas en quoi cette hypothèse serait “indéniable”.

L’auteur de cette “mise en garde” n’est certainement pas l’auteur de l’enquête évoquée.

Plus loin encore nous lisons :

Violences sexuelles (index 46 à 49) : les hausses des chiffres relatifs aux viols, harcèlements et autres agressions sexuelles apparaissent très élevés et ne reflétant pas la réalité du phénomène (…), sans qu’il soit à ce jour possible d’en proposer la correction .

Tout est dit de manière explicite, on est dans la propagande sans fondement.

En gros, les chiffres montent trop pour être vrais mais on sait pas pourquoi.

Magnifique !

 

Honneur, Force et Courage.

On lâche rien !

L’équipe Wanted Pedo



32 réactions


  • V_Parlier V_Parlier 20 mai 16:45

    Je n’ai pas tout lu car ce genre de sujet me rend malade, mais je ne suis hélas guère étonné. A chaque fois qu’on nous dévoile le cas d’un seul « people » lubrique (déjà de notoriété publique)pour nous occuper, il y a 100 violeurs récidivistes (*) remis en liberté après des peines dérisoires. (Mais bien sûr, il y a toujours une excuse, c’est impayable.)

    (*) Je parle des vraies ordures, pas d’un pinceur de fesses dont on va nous parler pendant un mois pour décrédibiliser le sujet et masquer l’horreur.


  • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 20 mai 18:54

    Et que fait-t-on contre les pédophiles intouchables de la haute sphère

    Depuis des décennies, ils pratiquent même des sacrifices d’enfants et ses horreurs sont dissimulés par les autorités internationales.

    Alors un gueux qui mate une jeune fille ou une accusation de viol dans le but de toucher de l’argent lors du procès, c’est vraiment anecdotique...

    https://www.youtube.com/watch?v=Ej01Ywun-Fw&fbclid=IwAR2p-Zpjj7aGjOLyp1ihfHlJGV5ZowhOe3PkuQ_SIhwt0HTFs_hZT4rcFVU

    https://www.youtube.com/watch?v=9fR8GD8pT8k


    • Wanted Pedo Wanted Pedo 20 mai 22:09

      @Florian LeBaroudeur
      Je veux bien accepter la première partie du com’

      Voilà du biscuit

      https://wanted-pedo.com/bis/affaires-reseaux/

      Par contre la deuxième partie est à vomir voir même suspecte car n’a aucun rapport avec la réalité de terrain qu’on vit avec les familles dans les tribunaux.

      Anecdotique...


    • chantecler chantecler 21 mai 11:05

      @Wanted Pedo
      De mes deux .
      Vous êtes une saloperie d’extrême droite spécialisée uniquement dans la dénonciation de la pédophilie .
      Mais avec extensions ....
      Votre sujet est un attrape mouches.
      Et vous racontez n’importe quoi !
      De Villiers a eu aussi quelques problèmes de cet ordre dans sa famille .
      Mais curieusement vous n’en parlez pas .

      Ce n’est pas sur des gens comme vous que l’on peut faire avancer les choses .
      Honte à vous et Agx qui laisse passer de tels torchons .


    • Wanted Pedo Wanted Pedo 21 mai 11:19

      @chantecler

      Ah ça y est les trolls sont de sortie, vous avez mis le temps !

      Wanted Pedo est apolitique, les membres sont de toutes origines et de toutes religions, pour la plupart ils ne votent plus depuis bien longtemps et n’ont aucun espoir dans une quelconque représentation politique par le biais des partis et des élections de quelque bord que ce soit.

      Le reste de votre com’ parle de soi même.

      Tenter de diviser, insulter, en appeler à la censure par la modération (et oui les pédos n’ont pas vu passer l’article, trop vite validé cette fois-ci).

      Pas de connaissance de l’histoire de De Villiers mais nous allons nous renseigner (il parle de réseaux ?).

      Je vous retourne le compliment final :
      Mais vous faites avancer quoi vous, à vrai dire ?
      Travaillez vous sur un sujet ?
      Êtes vous impliqué dans quelque chose à part, distribuer les bons et les mauvais points sans arguments avec votre jolie petite haine qu’on conserve bien précieusement pour se sentir... quoi d’ailleurs ? fort ? vivant ?

      Ou peut-être plus simplement un pédo qui sait bien placer les slogans du lobby.

      Je ne vous salue pas, vous êtes le passé, et je ne peux que vous souhaiter de trouver le bonheur avant de mourir. Courage.


    • chantecler chantecler 21 mai 11:24

      @Wanted Pedo
      Blabla etc etc ....
      Moi non plus je ne vous salue pas .
      Je n’aime pas les hypocrites .
      Vous savez bien évidemment combien ce sujet est explosif .
      Et le nombre de gens accusés à tort de pédophilie qui ont eu leur vie brisée ou se sont suicidés .
      Apprenti sorcier !
      Pauvre type !


    • Wanted Pedo Wanted Pedo 21 mai 11:40

      @chantecler

      Aucune hypocrisie de notre part, simplement l’indignation qui appelle l’action, aider les vulnérables, les enfants d’abord, refuser de tourner les yeux quand on a vu et compris cette facette atroce de ce monde.

      Nous sommes sur le terrain, venez donc nous le dire en face la prochaine fois, je suis persuadé que vous changerez de ton.

      Explosif ? En effet, ce sujet est LE sujet puisque c’est avec celui là qu’il tiennent tout les puissants de ce monde, ce qui influe sur nos lois, notre justice, les relations entre états, etc, etc (ex : affaire epstein)

      Mais surtout cela détruit notre dignité, notre intégrité, notre spiritualité pour ceux que ça intéresse. Accepter cette facette de ce monde est clairement la mort de l’enfant intérieur que l’on a en soit. Rien ne le justifie, dire NON est le premier pas.

      Encore les insultes du pseudo-sachant. Épargnez nous votre arrogance déplacée. Nous connaissons le sujet sur le bout des doigts pour avoir collectivement travaillé ce sujet depuis des années.

      Mais voilà le dévoilement ! Les « accusations à tort », que vous avez peut-être subi ?
      Dont quasiment chaque pédo se réclame.

      Non, les statistiques sont implacables, en ce qui concerne les témoignages d’enfants de moins de 15 ans devant des tribunaux, moins de 1% s’avèrent être des mensonges. Et dans bien de ces cas c’est le père qui induit le mensonge de l’enfant dans le cadre d’un conflit de garde.

      Votre propos est un mythe, d’une mythologie bien laide.


  • troletbuse troletbuse 20 mai 20:29

    La pédophilie se passe dans les milieux pauvres mais également dans les milieux riches, chez les notables qui ne sont jamis inquiétés.

    Affaire Emile Louis. Suicide de Jambert par 2 balles

    Affaire Dutroux en Belgique. Qui a soi-disant agi seul.


    • Wanted Pedo Wanted Pedo 20 mai 22:15

      @troletbuse
      Tout à fait, et les services sociaux ne vont structurellement mettre leur nez que chez les familles de pauvres.

      Comprenne qui voudra.


  • rita rita 21 mai 07:05

    Commençons a faire le ménage dans le cercle politique Français, ils sont légions les pédophiles !


    • rita rita 21 mai 08:33

      @rita
      L’affaire du Coral, dite également affaire du lieu de vie, ou affaire des ballets bleus du Coral
      L’affaire des ballets roses !
      Condamnation de Bernard Preynat, prêtre pédophile : « Oui, justice a été rendue »
      Christophe Bejach, l’un des fondateurs de Terra Nova, condamné pour pédopornographie à Londres
      Éditeur de “livres pédophiles” : Christine Angot condamnée
      Mgr Fort condamné à huit mois de prison avec sursis pour non-dénonciation d’actes pédophiles
      Pédophilie dans l’Eglise : la condamnation de Preynat marque-t-elle la fin de l’impunité ?
      Un pilote de ligne français a été condamné à cinq ans de prison pour avoir visionné en direct des agressions sexuelles sur des fillettes, qu’il avait lui-même commandées.

      En France, neuf prêtres sont actuellement emprisonnés pour des faits pédophiles

      L’épiscopat français publie ce lundi des statistiques démontrant que ce phénomène, actif dans les années 70, ne concerne qu’une infime minorité de prêtres.

      J’arrête là la liste est trop longue ?


    • Wanted Pedo Wanted Pedo 21 mai 08:56

      @rita
      Chère rita, il est visiblement temps pour vous de vous attaquer au cœur du problème

      https://wanted-pedo.com/bis/affaires-reseaux/


  • blablablietblabla blablablietblabla 21 mai 07:14

    "Tout à fait, et les services sociaux ne vont structurellement mettre leur nez que chez les familles de pauvres

    "

    Forcément je vois mal les services sociaux aller voir des familles munis d’un certain capital puisque les gens aisés n’en ont point besoin. Donc les services sociaux ne savent pas ce qui se passe chez eux.En revanche quand un enfant de milieu aisé va porter le pet ils n’aiment pas trop que ça s’ébruite , par crainte du quand dira-t-on sans doute un peu comme chez les musulmans.


  • gaijin gaijin 21 mai 09:20

    une pandémie invisible dont on ne risque pas de parler a bfmerde ....


    • Aimable 21 mai 11:35

      @gaijin
      Je suis d’accord avec vous et il n’y aura jamais de vaccin , vu que pour les acteurs de ces délits c’est une question de cerveau sous développé qui relève de psychiatrie avec enferment a vie pour cause de dangerosité .


  • koulouge 21 mai 12:55

    Il me parait évident que l’interdiction de recourir à des « courtisanes » et la paupérisation, qui en empêche aussi le recours, y sont largement pour quelque chose... prostitution ou pédophilie ? le gouvernement devrait réagir !


    • cedricx cedricx 21 mai 13:26

      @koulouge Vous voulez rire ! il n’a jamais été aussi facile d’avoir une relation sexuelle consentie avec un partenaire du sexe opposé, sans parler des prostitués (es) l’attirance envers les enfants est une perversion qui n’a rien à voir avec le manque de disponibilité de partenaires adultes !


    • Wanted Pedo Wanted Pedo 21 mai 13:27

      @koulouge

      Évidence, injonction...

      Il me paraît surtout évident que vous mélangez tout (à dessein ?).

      Certains parents prostituent leurs enfants certes (en faible proportion néanmoins), mais en quoi le désir inassouvi d’hommes adultes devrait être rempli par le gouvernement qui légaliserait la prostitution des majeures ?

      C’est bien ça le raisonnement tordu ? J’ai du mal à suivre. Le droit de jouir ?

      D’autant plus que les pédos ne sont majoritairement pas attirés par les majeurs.

      Alors quoi la légalisation de la prostitution de mineurs ?

      Pour jouir il faut savoir séduire et se mesurer à la gente féminine (adulte évidemment), triste d’apprendre cela à un français, citoyen de la nation de l’amour courtois.

      Bref, on va oublié ce com’ pour le moins étrange et a minima très loin de considérer qu’autour du trou il y a un être humain.

      Tenterais-je un petit « Ok boomer ! »


  • scorpion scorpion 21 mai 16:56

    C’est pas compliqué, castration immédiate de ces pourritures point barre ! A toujours chercher des excuses aux salauds et sans mettre des sanctions fermes et définitives ont conforte ces violeurs dans leurs perversités et, les laisser en liberté c’est leur donner un permis de recommencer. 


    • Wanted Pedo Wanted Pedo 21 mai 17:16

      @scorpion
      Je comprends votre sentiment, le laxisme judiciaire est au cœur du problème c’est sûr.

      A titre personnel, cela n’engage en rien l’asso, je suis pour l’internement à durée indéterminée en hôpital psychiatrique.

      En effet les pédophiles sont de plusieurs types (voir lien ci-dessous) et les psychopathes n’ont pas besoin d’organes pour aimer détruire, souiller, etc

      L’objectif est que ces personnes ne puissent plus jamais être en contact physiquement avec des enfants.

      On peut discuter sur les moyens pour y arriver.

      https://wanted-pedo.com/bis/les-pedocriminels-les-psychopathes-et-les-paraphilies/


    • cedricx cedricx 22 mai 06:34

      @scorpion oui tout à fait d’accord !


  • Esprit Critique 21 mai 19:13

    Un effet Macron ?


  • Julot_Fr 21 mai 20:35

    Pour les adherants du Talmud, la pedophilie sur les enfants goys, c’est naturel.

    Depuis que la police ne prete plus serment de proteger le peuple francais mais de servir la « shoa » (changement intervenu sous Valls), on entrevoit eventuellement un lien de causualite


    • Julot_Fr 22 mai 07:06

      j ajouterais que des initiatives financees par Soros veulent exploiter la crise covid et le traceage pour justifier l enlevement d enfant de la garde de leur parents (initiative en cours aux usa et en allemagne) on peut imaginer leurs vrais intentions


    • Julot_Fr 22 mai 07:10

      jusqu a present, ils passaient par des gang de musulmans organisant le traffic d enfant, voir ce qui s est passe en GB et en Hollande (note : deux pays dont la monarchie fait partie de l aristocratie bancaire globale)


    • Wanted Pedo Wanted Pedo 22 mai 07:57

      @Julot_Fr

      Plus précisément des pakistanais.

      Et comme ils faisaient de la prostitution de mineurs il est évident que ce n’était pas de bons musulmans, voir plus vraisemblablement des personnes qui ne sont pas du tout dans la religion à mon avis.


    • Cadoudal Cadoudal 22 mai 09:25

      @Wanted Pedo
      Askolovitch en 2018...lol...

      Et nous sommes passés à côté de cette histoire ? 

      Il a fallu attendre vendredi pour voir une dépêche de l’AFP reprise par Le Progrès, L’Alsace et Le Dauphiné. Mais ce sont d’autres réseaux qui ont amené Telford chez nous... 

      C’est un site internet qui s’appelle Fdesouche, qui dénonce l’immigration, qui a traduit immédiatement l’article du Sunday Mirror.

      https://www.franceinter.fr/emissions/la-revue-de-presse/la-revue-de-presse-19-mars-2018

      « Des mineures, parmi les victimes d’abus sexuels de la part de ces gangs nauséabonds, m’ont expliqué comment l’État avait fermé les yeux au nom du ‘politiquement correct’.
      Ce qui est arrivé à ces enfants est une des plus grandes hontes portant sur la conscience de notre pays.
      Je suis déterminé à rendre justice aux victimes et à faire en sorte que cela ne se reproduise plus jamais. »

      https://www.gov.uk/government/news/government-to-publish-paper-on-group-based-offending

      Si le traitement médiatique de Telford t’intéresse, t’as le dossier de Sautarel :

      http://www.fdesouche.com/?s=telford


    • Wanted Pedo Wanted Pedo 22 mai 09:34

      @Cadoudal

      Merci pour les infos.

      Pour l’instant on a ça sur Telford :

      https://wanted-pedo.com/bis/les-reseaux-pedocriminels-nexistent-pas-round-38-reseau-telford/

      Sais il y avait pleins de gangs pakistanais semblables dans d’autres villes d’Angleterre. C’est un système que les autorités ont laissé faire pour porter le trafic.


Réagir