jeudi 12 mai - par CHALOT

Un jambon au prix de 178 € le kg à Intermarché !? Qui dit mieux ?

La vérification des étiquettes est nécessaire et le manque de vigilance peut coûter cher !

JPEG

« Alors que la loi anti-gaspillage prévoit de supprimer l'impression du ticket de caisse au 1er janvier 2023, sauf lorsque le client le demande expressément, 12 associations de consommateurs alertent sur les risques entraînés par cette suppression et demandent qu'il soit systématiquement proposé. »

 

Samedi dernier j'ai fait mes courses à Intermarché de Vaux-le-Pénil et j'ai acheté, entre autres, deux tranches de jambon.

En rentrant, étonnement : le jambon a été payé 37,74 € et le poids était de 212 g

Je suis allé voir à l'accueil et la responsable m'a remboursé la différence car le coût est de 2, 04€.

 

C'est étonnant mais cela montre que, même si on est pressé, il vaut mieux vérifier !

 

Pour rire, j'ai dit que je comprenais comment ils avaient pu faire les travaux d'agrandissement !?

L'employée a souri et la directrice est resté de marbre !

 

Cette « aventure » m'inspire quelques réflexions ?

 

  • suis-je le seul à avoir subi cette erreur d'étiquetage et de calcul ?

  • Comment vont faire les consommateurs si, pour un souci « d'anti-gaspi » les tickets de caisse sont supprimés ?

 

Les associations de consommateurs ont une lourde responsabilité.

 

Elles doivent :

  • pouvoir disposer de moyens pour informer les familles de la nécessité de contrôler les tickets de caisse, un « clip » consomag devrait être réalisé.

  • demander le maintien du ticket de caisse... l'idée de laisser au « client » l'opportunité de demander ou de refuser le ticket de caisse est une fausse bonne solution : au début on leur demandera et après cela ne se fera plus.

 

Jean-François Chalot



72 réactions


  • Gégène Gégène 12 mai 19:06

    Maintenant, il est aussi question de ne plus fournir d’attestations d’assurance auto aux conducteurs, toujours pour « économiser » du papier . . .


    • Fergus Fergus 13 mai 09:18

      Bonjour, Gégène

      C’est vrai, mais là c’est justifié et non-pénalisant pour le consommateur, les flics ayant la possibilité d’interroger une base de données en scannant l’immatriculation.


  • Mondot Mondot 12 mai 20:26

    M’est arrivé le même truc avec des crevettes.

    Heureusement je m’en suis aperçu à la caisse.

     

    Bon je ne veux pas généraliser, mais l’intermarché de chez moi est le pire magasin à 20 bornes à la ronde.

    Des produits de merde, à des prix... hors de prix.

    Des voleurs patentés !

     

    De toute évidence bien en cour auprès de la mairie puisque celle-ci refuse systématiquement depuis bientôt 40 ans l’installation d’un concurrent sur la commune... 

     


  • charclot charclot 12 mai 23:52

    ce matin j’ai trouvé 1 litre d’huile de colza à 4 euros d’une marque que je ne cite pas... Je me pose la question puisqu’il n’y a plus d’huile d’arachide non plus si l’Ukraine et la Russie sont aussi les premiers exportateurs d’arachide en direction de l’Europe... ? Va falloir que je demande à Bouba si le Sénégal en produit toujours on sait jamais avec le marché globalisé... !

    Pour ce qui est des économies de papier , un ordinateur représente l’équivalent 1 tonne de co2 entre la fabrication et l’utilisation sans compter l’imprimante, le clavier la souris et tout ce qui va autour en gros 1,5 tonnes... par ordi... Il y en a des centaines de millions... Du coup, l’économie papier c’est la pire arnaque qui soit... Un bouquin, une fois imprimé, il peut durer 500 ans si on en prend soin ( bon après avoir une Gutenberg chez soi ça veut déjà dire que t’as eu ta rolex avant 40 ans ).... Bref, la déforestation de l’Amazone est du à la production de soja pour produire du tourteau pour le bétail nord américain ou du bois précieux pour les grands bourgeois et autres oligarques mondiaux... 

    Et je suis sûr sûr qu’on nous prend pour des ...


    • Occitan Occitan 13 mai 11:32

      @charclot
      Bonjour charclot,

      Sur ces 2 points, tout a fait d’accord avec vous.

      J’en suis même arrivé à penser une chose. Comme il ne reste en rayon que les produits les plus chers et que les autres rayons sont pour la plupart vides, je me demande, connaissant la roublardise des grandes surfaces, s’ils ne feraient pas un peu de rétention de produit courants, espérant ainsi pouvoir les ressortir au moment opportun c’est a dire quand les prix auront encore augmenté (parallèlement aux produits qui auront, bien sur, subi une hausse eux aussi)...

      Quand à « l’économie de papier », prétexte vaseux utilisé pour justifier la non délivrance du ticket de caisse, ce n’est qu’une vaste fumisterie pour ne pas dire une arnaque.

      1 . Le reçu de caisse est l’équivalent d’une facture avec le descriptif des produits achetés, le prix HT et TTC, la TVA, la date et l’heure d’achat. Il est donc indispensable

      et obligatoire. Quoique vous achetiez chez les commerçants vous aurez toujours un justificatif d’achat.

      2 . Sans reçu de caisse, il n’est pas possible d’effectuer une vérification immédiate des achats. S’ils se sont trompés, impossible de contester cette erreur une fois les produits à la maison. Si vous ne vous en rendez pas compte, c’est tout bénef pour eux !.

      3 . Plutôt que de prétendre une économie sur quelques petits cm² d’un ticket ils feraient (beaucoup) mieux de réduire (pas obligatoirement de supprimer) considérablement leurs publicités dans les boîtes aux lettres qui se chiffrent par plusieurs dizaines de kilogrammes et qui partent le plus souvent au recyclage. Ils y seraient même gagnants !

      4 . Et, cerise sur le gâteau, certains proposent de vous envoyer le ticket par e-mail. Hormis le fait que ceux-ci ne parviennent pas toujours le jour même dans votre BAL, qui sera le dindon de la farce ? Le consommateur bien sur puisque les consommables seront à sa charge (encre ou toner, papier etc...)

      La politique du profit à outrance... Ignoble !

      Cordialement


    • tashrin 13 mai 14:33

      @Occitan
      Et, cerise sur le gâteau, certains proposent de vous envoyer le ticket par e-mail

      Ce qui met à mal l’argument écologique d’ailleurs, puisque le stockage de ces millions de mails que personne n’effacera (soit parce qu’on s’en fout, soit pour garder une trace des achats effectués) consommera énormement de ressources...
      Plus la problématiques des garanties pour des achats un peu importants


    • Fergus Fergus 13 mai 17:02

      Bonjour, tashrin

      Bien vu !


    • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 14 mai 13:33

      @charclot
      Et je suis sûr qu’on nous prends pour des cons...
      Ben, perso, quand je vois des sans le sou voter pour des friqués royalistes, je me demande si « ils » ont vraiment tort !!!  smiley


    • Seth 15 mai 10:54

      @charclot

      En ce qui concerne l’huile, en cherchant depuis 2 semaines j’ai du me rabattre sur ce que je trouvais (et pas du bon marché). Il n’y a pratiquement plus d’huile courante (par contre on croule sous l’olive), les huiles alimentaires et les céréales faisant en ce moment l’objet de stockage systématique afin d’en faire monter les prix. Au Bon Beurre à grande échelle en somme.


  • Armelle Armelle 13 mai 08:49

    Dans ce genre de magasin, quand les virgules se déplacent « malencontreusement » (ha ! l’informatique a fait une erreur), c’est toujours vers la droite !!! 

    En ce qui me concerne, jamais je n’ai vu une erreur en ma faveur, c’est toujours dans le même sens... 

    Il y a effectivement ces erreurs de prix comme votre jambon à 178,00 euros le kg, qui est d’ailleurs payé 1.80 euros à l’éleveur !!! mais il y a aussi ces prix affichés en rayon, qui bizarrement (ha ! l’informatique a encore fait une erreur) subissent une légère inflation sous le « bip » de la caissière, qui elle n’y est pour rien la pauvre avec ses 1200 euros par mois, des heures à la con, et des périodes de congés systématiquement imposées...

    Maintenant heu... quand je privilégie le circuit court, par exemple les légumes sur le marché du maraîcher local, qui fournit le monstrueux Leclerc d’un peu plus loin et que je constate qu’ils y sont moins chers, j’en déduis que chacun agit en fonction de ses intérêts, le maraîcher lui, écoule son gros stock chez le gros distributeur, lequel lui fait un gros chèque et fait donc des économies d’échelle vu qu’il ne vend plus 100 paniers à 20 euros mais un seul à 1700 ou 1800...

    Enfin en deux mots, on est pas près de sortir du merdier...

    Mais pour en revenir au sujet, certes il faut maintenir les tickets de caisse. Personne ne dit mot quant aux tonnes de papier imprimées d’âneries la plupart du temps, envoyées par la poste svp, quant il s’agit de propagande électorale...et l’on voudrait nous faire croire que les tickets de caisse doivent être supprimés pour le bien de notre planète ? 

    Déjà que les personnes âgées sont de formidables proies...


    • Seth 15 mai 10:58

      @Armelle

      Il est parfois bon de lire les chiffres sous le code barre du produit qu’on achète (avec une loupe SVP) ; ils ne correspondent pas toujours à celui affiché. Et le produit acheté est toujours plus cher bien sûr.


  • zygzornifle zygzornifle 13 mai 09:04

    A ce prix j’espère qu’il est Allal ....


  • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 13 mai 09:12

    Effectivement l’absence de ticket de caisse doit être compensée par une information immédiate sur l’application du smartphone et le magasin doit le proposer sur son application, et pas que par un mail.

    Les jeunes générations préfèrent le « drive » et sont familières de l’absence de ticket


    • Seth 15 mai 11:01

      @Spartacus Lequidam

      Le problème du Drive est un peu différent : on n’y a guère de choix et on n’y trouve que les produits les plus chers.


  • Fergus Fergus 13 mai 09:17

    Bonjour, Chalot

    Une nécessaire mise en garde.

    Personnellement, je vérifie toujours les tickets de caisse, ce qui me conduit à constater qu’il y a de temps à autre des erreurs.

    Parfois à mes dépens. Dans ce cas, je fais valoir mes droits.

    Parfois à mon avantage. Dans ce cas, je rembourse la différence aux commerçants indépendants, mais je passe mon chemin s’il s’agit d’une grande enseigne.

    Oui au maintien des tickets de caisse !


    • Aristide Aristide 13 mai 09:29

      @Fergus

      Parfois à mon avantage. Dans ce cas, je rembourse la différence aux commerçants indépendants, mais je passe mon chemin s’il s’agit d’une grande enseigne.

      Ahhh, c’est’y pas beau l’honnêteté anticapitaliste !!! 


    • Fergus Fergus 13 mai 09:36

      Bonjour, Aristide

      Je plaide coupable.
      En réalité moins par « (mal)honnêteté anticapitaliste » que pour ne pas poireauter à l’accueil du magasin comme cela m’est arrivé en quelques accasions, par exemple pour un retour de vin manifestement bouchonné.


    • Aristide Aristide 13 mai 09:44

      @Fergus

      Voyez, je n’ai pas du tout le même avis que vous. Par expérience, les grandes surfaces, comme pour Amazon, ont des politiques de retour très compréhensibles. Personne ne conteste votre justification pour retourner un article. Mieux sur Amazon, si vous appelez ou vous faites appeler gratos, cela fini souvent par un petit bon d’achat !!!

      Je crois que les petits comme vous dites sont souvent très ... emmerdants, une véritable enquête, une inquisition et pourquoi, et quand, et pourquoi vous l’avez acheté, et la boite a été ouverte, ....et tout cela pour concéder éventuellement à un remboursement ? Même pas, un remboursement ? Non, un avoir !!! 


    • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 13 mai 09:47

      @Fergus

      La grande enseigne serait donc moins « respectable » que les autres ?
      On légitime le vol ?

      Voler l’enseigne, c’est voler le capital de l’enseigne, c’est voler l’intéressement, ou la participation des salariés et des caissières.

      Une enseigne de distribution, c’est souvent une coopérative comme Leclerc, ou système U, loin du cliché capitaliste


    • chantecler chantecler 13 mai 10:26

      @Spartacus Lequidam

      Une coopérative comme Leclerc ... !
      Ben voyons !

      Avez vous un idée de la richesse de certains propriétaires , PDG ,de magasin Leclerc ?
      J’en ai connus : leur maison était un château , implanté dans les zones résidentielles les plus huppées .
      Ils avaient des voitures de luxe .

      Vous parlez d’intéressement , de participation des salariés ...
      En avez vous discuté avec eux ?

      Avez vous déjà été salarié dans ce type de magasin ?
      En connaissez vous les contraintes , les salaires toujours très faibles ?
      Ce sont la plupart du temps des jeunes femmes avec un enfant qui y travaillent .

      Par contre vous ne parlez pas des cotations en bourses , des revenus des actionnaires ...

      Vous croyez à leur philanthropie ?

      Bref selon vous , tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes...
      C’est ce que pensent tous les fils à papa .


    • Aristide Aristide 13 mai 11:13

      @chantecler

      Les magasins Leclerc sont des indépendants, et c’est une coopérative.

       Avez vous un idée de la richesse de certains propriétaires , PDG ,de magasin Leclerc ?
      J’en ai connus : leur maison était un château , implanté dans les zones résidentielles les plus huppées .
      Ils avaient des voitures de luxe .

      Moi, j’en connais un, qui a mis tout un petit capital initial dans un petit supermarché d’une ville du Sud-Ouest. Au bout de quinze ans d’un travail de forçat, il a vendu et à de nouveau pris des risques engageant sa fortune personnelle. Il a construit et créé un nouveau centre et toujours avec ce travail de forçat !!! Plus de 12 heures par jours, 365 jours par an.

      Ah c’est sur, il s’est construit une richesse assez remarquable ... 

      MacDo et d’autres fonctionnent sur le même modèle, des indépendants qui travaille comme des bétes !!!

      Avez vous déjà été salarié dans ce type de magasin ?
      En connaissez vous les contraintes , les salaires toujours très faibles ?
      Ce sont la plupart du temps des jeunes femmes avec un enfant qui y travaillent .

      Ce sont effectivement des métiers difficiles et mal payés, horaires décalés, coupés, ... mais je n’ai pas rencontré des patrons qui abusent, ce ne sont pas des mécènes, mais ils ont tous interet à soigner le personnel, c’est du service et cela se ressent ... Après, il ne manque surement pas d’exemples d’abus comme dans tous les métiers.



    • Occitan Occitan 13 mai 11:55

      @Aristide
      Dans mon département et dans un rayon d’une trentaine de kms, les principales grandes surfaces sont : 2 Intermarché, Hyper U, LIDL, et Leclerc.
      Devinez qui propose le prix du gasoil le plus élevé ?
      La « coopérative » Leclerc...


    • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 13 mai 14:34

      @chantecler

      Les patrons de Leclerc sont à 80% des anciens salariés rentrés au bas de l’échelle. Pas des fils a papa.

      La participation et l’intéressement est loin d’être négligeable pour les salariés et les bonnes années peuvent s’élever a 2 mois de rémunération.

      La convention collective de la distribution impose un 13eme mois. Il n’y a pas de salarié au SMIC dans la distribution, et les salariés travaillent les mains propres dans des structures propres.

      Les femmes avec enfant comme les autres travaillent dans la distribution. Elles sont mieux que l’hôtellerie ou la restauration.

      Les actionnaires n’ont pas de « revenus » mais des dividendes.
      Les dividendes sont une part de leur capital, pas un revenu. En général le capital d’un gérant de Leclerc, c’est sa maison. 

      C’est sur que comme toi qui n’a jamais rien risqué, jamais rien investi, jamais pris de risque et bouffé a la gamelle de l’état toute ta vie comme petit bourgeois abonné de l’état, tu découvres un monde qui te ressemble pas.


    • tashrin 13 mai 14:37

      @Aristide
      mais ils ont tous interet à soigner le personnel

      Lol...
      entre le nombre d’accidents de travail, les cadences imposées, les licenciés pour vol après avoir emporté un produit périmé destiné à la benne, les licenciés pour avoir donné des invendus à des sdf, les salaires de misère, etc etc... Je ne suis pas sûr que le secteur soit un exemple en matière de Gestion des Ressources Humaines
      C’est l’usine moderne, avec les mêmes problematiques


    • tashrin 13 mai 14:42

      @Spartacus Lequidam
      Mouarf
      Pfff...
      Ca faisait longtemps qu’on avait pas eu ce genre de discours bullshit, vous nous manquiez (ou pas)


    • Aristide Aristide 13 mai 15:04

      @tashrin

      Il faut avaler vos poncifs sur les patrons !!! Qu’il y ait des salopards est une évidence, Pour la plupart des patrons, le personnel n’est pas seulement des bêtes de somme ...

      Mais dans le monde du bien et du mal, il faut faire simple, continuez vous êtes parfait ...


    • tashrin 13 mai 15:19

      @Aristide
      Et vous vos sarcasmes
      Je suis parfaitement conscient de ce que je dis, et la grande distribution est connue pour un environnement de travail hostile, tout comme la restauration rapide que vous citez en exemple d’ailleurs
      Le succès entrepreneurial de ces petits patrons méritants, franchisés ou pas, ils l’ont pas réalisé seuls : je vous mets au defi de m’en trouver ne serait ce qu’un seul qui a commencé en servant des sandwiches ou en faisant des frites. Par contre, pour bidouiller les effectifs pour eviter les seuils du droit social, payer le minimum, imposer des conditions de travail de fou, là des exemples yen a plethore. On est dans un domaine où les salariés sont completement interchangeables, corveables à merci, en situation de fragilité, et le modele economique est basé là dessus. Et si l’on conserve l’exemple de la grande distribution, les mêmes contraintes sont appliquées aux fournisseurs
      Mais dans le monde de oui oui, le beau patron en costume est forcement un self made man... a la force du poignet évidemment
      L’entrepreneuriat je connais bien. C’est mon métier. Parlons d’un artisan, d’un petit employeur et là votre discours aurait peut etre du sens. Mais dans les secteurs que vous citez, c’est parfaitement ridicule. au moins autant que la theorie du ruissellement
      Alors niveau poncifs éculés, vous vous posez là


    • tashrin 13 mai 15:26

      @Aristide
      https://www.ameli.fr/entreprise/sante-travail/votre-secteur/grande-distribution
      https://www.distrijob.fr/salaires/salaires-distribution/p/leclerc.aspx
      = hotesse de caisse chez leclerc 1300 bruts mensuels. Le tout à temps partiel, en horaires morcelés, avec troubles musculo-squelettiques au bout de quelques mois avant de se faire licencier ou de trouver un vrai boulot pour ceux qui ont la chance de n’être là qu’en complément de leurs études


    • Aristide Aristide 14 mai 09:47

      @tashrin

      Si vous voulez démontrer que ces boulots, entre autres, sont des boulots de merde et mal payés, qui peut vous contredire. J’ai simplement essayé de montrer que tous les patrons de Leclerc ne sont pas de fieffés salopards. J’ai illustré simplement que ces « patrons » sont souvent des personnes qui bossent comme des bêtes.

      Maintenant c’est un fait que 12% des salariés sont au SMIC, que ce salaire soit à revaloriser est une évidence. Et cela ne concerne pas seulement les employés de grandes surfaces. C’est plus de 2 millions de personnes.


    • Aristide Aristide 14 mai 10:14

      @tashrin

      Le succès entrepreneurial de ces petits patrons méritants, franchisés ou pas, ils l’ont pas réalisé seuls : je vous mets au defi de m’en trouver ne serait ce qu’un seul qui a commencé en servant des sandwiches ou en faisant des frites.

      C’est bizarre votre posture.

      Dans le Tarn, employé d’une toute petite surface, homme à tout faire, mise en rayon, etc .. Il décide de se lancer dans l’affaire, il fait des prêts et monte son affaire. 18 ans après, il est proprio d’une moyenne surface, une trentaine de salariés. Il bosse come une bête et il adore le ski, il a un appart dans une station des Pyrénées.

      Un autre exemple, mon beauf, carreleur salarié pendant des années, si vous connaissez le boulot vous savez la répercussion sur la santé, le squelette, les genoux, le dos, ... Il y a plus 20 ans, il se décide à passer à l’artisanat, seul pendant quelques temps, il se fait une clientèle, embauche, etc ... Il a une société de plus de 50 salariés, son hobby c’est le bateau, un voilier ... 

      Un autre, un lointain cousin, il était ouvrier tourneur dans une PME de Loire Atlantique, il décide de se spécialiser dans l’aéronautique, formation puis vite il fonde une petite société, seul avec sa conjointe à la paperasse au début. Aujourd’hui après 15 ans, il a une entreprise avec 10 salariés et croule sous les commandes. Lui c’est pas le bateau, c’est le golf !!! 

      Donc vous histoires de fil à papa ou de bidouilleurs pour le fisc ou l’Urssaf, ... indécrottable. La réussite professionnelle ne peut être du à la personne !!! Vous vous rendez compte de la connerie !!! Même pour les cadres, tous n’ont pas couché ou simplement fayoté !

      L’entrepreneuriat je connais bien. C’est mon métier. 

      Il faudrait donc avaler toutes vos affirmations oiseuses avec cet argument d’autorité.


    • tashrin 18 mai 10:45

      @Aristide
      Bullshit
      Il faudrait donc avaler toutes vos affirmations oiseuses avec cet argument d’autorité.
      Pas du tout, mais éviter de parler de ce qu’on connait pas, ca evite de dire des aneries
      Vos exemples sont super. Mais sont anecdotiques au vu des statistiques. Meme si c’est votre beau frere... Les capitaines d’industrie partis de rien n’existent plus depuis longtemps, la plupart étant des héritiers, je le maintiens. Les salaires sont sous pression depuis des dizaines d’années tandis que les rémunérations des dirigeants s’envolent. La fiscalité n’a jamais été aussi profitable au capital et défavorable au salaire. On exonere de cotisations sociales à tour de bras depuis 30 ans et on remplace des salaires en principe ajustés par la loi de l’offre et de la demande par de l’immigration des fonds publics payés par ... les impots des autres (prime d’activité, etc...)
      La plupart des dirigeants s’arrangent en effet avec le droit social et la fiscalité. Pourquoi ? Parce qu’ils le peuvent, à l’inverse d’un salarié lambda


  • Aristide Aristide 13 mai 09:37

    Ils ne vont pas supprimer les tickets de caisse, mais le proposer, vous pourrez l’avoir si vous le voulez !!! Pour ceux qui le désirent les recevoir sur un mail, ou sur l’application du magasin, c’est aussi un choix. 

    Idem pour toutes les factures, on peux sans difficultés opter pour la dématérialisation qui est un progrès !!!

    C’est bizarre ce conservatisme assez étroit !!! Cela me rappelle l’apparition de l’horaire variable, un apport évident enlevant le stress de la sonnerie d’entrée, oui mais voilà on donnait une liberté qui ne plaisait pas à ceux qui voulaient rentrer toujours à la même heure. 


  • Pauline pas Bismutée 13 mai 10:05

     Je ne sais pas en France, mais ailleurs c’est « l’encre qui disparaît ».
    Quand on ressort un ticket de caisse comme preuve d’achat, pouf, encre invisible !
    Pour les trucs a garder il faut donc faire une photocopie (donc format A4) d’un petit ticket de caisse.
    Gâchis de papier mais tout benef pour le vendeur, au cas ou on a oublie le tour de passe passe de l’encre « kidisparait » smiley

    PS ca vous apprendra a acheter du jambon ! mais non, je plaisante smiley


    • Occitan Occitan 13 mai 11:46

      @Pauline pas Bismutée

      Il est exact que l’encre de certains de caisse « disparait » au bout de quelque temps.
      Pour ma part, je tiens une comptabilité personnel ou je mentionne toutes les rentrées et les dépenses. Ensuite, lorsque je reçois le relevé mensuel de ma banque je vérifie. Si c’est bon, je jette les tickets de caisse puisque j’ai mes preuves d’achats sur le relevé bancaire.


    • Fergus Fergus 13 mai 17:05

      Bonjour, Pauline pas Bismutée

      Il n’y a pas que les tickets de caisse : j’ai eu récemment le même problème d’encre avec une garantie Darty.


    • itzi bitsy HER-mythre 13 mai 17:14

      @Pauline pas Bismutée

      En fait , cerise sur le gâteau , ta photocopie n’ est pas valable en justice smiley


    • Pauline pas Bismutée 13 mai 17:45

      @Fergus

      Bonjour Fergus et Cyrus

      Photocopies pas recevables et encre « kidisparait » sur les garanties ???
      Contente de constater qu’on n’arrête pas le progrès, en plus des trucs qui se déglinguent vitesse grand V...
      Franchement ca commence a puer l’arnaque organisée...

      Maintenant, il faudrait aussi parler de l’arnaque des banques, qui piquent le fric sans vergogne (scusez moi : qui bloquent les comptes en continuant de s’octroyer des « frais de gestion »)
      Bref c’est maintenant notre fric ’kidisparait" aussi smiley
      Oui, je sais, pas le sujet...


    • itzi bitsy HER-mythre 13 mai 17:54

      @Pauline pas Bismutée

      He oui , pour des grosse boite tres malhonette ca permet de superbe arnaque avec tout ce que tu as payer en liquide ( ton cheque est une preuve d’ achat ) ta CB egalement ... mais le le liquide est anonyme ce sont eux qui se font excroquer avec cette methode .

      Tout les commercant ne sont pourtant pas des escroc ...
      heureusement..


  • ETTORE ETTORE 13 mai 11:16

    En ces temps « où nous faisons blocus à l’économie Russe » et que tout vas bien chez nous....

    Je constate, que, une fois passé la caisse « bip bip » les gens sont arc boutés sur leur caddie, les yeux rivés sur leur petit parchemin des octrois.

    Leurs yeux allant de la somme ( grande) aux contenant (petit) de leur poussette à jeton, accusant tous les produits, un par un, d’être un mercenaire du capitalisme.

    Il n’est pas compliqué de deviner ce qui questionne le chaland coursé à roulettes...

    « Qu’est je acheté de solide, pour autant de liquidité ? »

    Et la première bouche qui s’ouvre, est le coffre de la voiture, qui avale tout, angoisses et culpabilités.

    Serions nous devenus de simples bou(r)siers ?


    • eau-mission eau-mission 13 mai 11:24

      @ETTORE

      Prends donc le train, tu comprendras ce que ressent un produit à la caisse quand le contrôleur viendra bipper ton QR code.


    • charlyposte charlyposte 13 mai 11:35

      @eau-mission
      Je propose une course à l’échalote chaque samedi dans la galerie ... le gagnant aura droit à une pizza de marque inconnue ! bonne chance à tous et à toutes smiley


    • charclot charclot 14 mai 08:51

      @ETTORE
      on pourrai presque faire une chanson avec ça, sérieux, le désespoir qui s’exprime dans ces quelques lignes est à l’image de la pédance de nos maitreuuux 


  • agent ananas agent ananas 13 mai 11:27

    Est-ce qu’au nom de l’anti-gaspillage, l’ausweiss ou l’auto attestation lors du prochain confinement sera t’il aussi supprimé ?


    • Belpère 14 mai 09:34

      @agent ananas
      Pour ce qui est des auto attestations, comme les directives ne fixaient pas de format précis au document, j’avais imprimé les miennes au format A et police microscopique. Seul les noms et prénoms ecrit à la main étaient directement lisibles.
      Et aucun contrôle ne s’en est plaint. 


    • Belpère 14 mai 09:36

      @Belpère
       Format A6.


  • charlyposte charlyposte 13 mai 11:30

    Le caviar de porc au juste prix ? smiley


  • wagos wagos 13 mai 11:36

    Autre mésaventure, mais là, c’est la facture d’un garagiste bien gonflée ....

    J’avais prêté ma voiture à ma fille pour les vacances, avec ses 3 gosses et son ami...

    Un petit soucis sur la route, en fait à l’origine la courroie de l’alternateur qui s’est mise à couiner...incident mineur, mais pour une néophyte, une femme en plus le garagiste en a profité ..

    Donc il lui a facturé une courroie de distribution !! rien que ça, c’est celle qui commande l’ouvertures des soupapes via l’arbre à cames.....plus les galets tendeurs et la MO...et pièces, c’est facturé dans les 1200 €.....

    Sauf que cette voiture c’était une Safrane V6 3.0 litres qui n’a pas de courroie, mais un chaine de distribution ...

    Bon, mon assurance qui couvre le juridique à pris l’affaire en mains ...dépôt de plainte pour escroquerie à la Gendarmerie, tribunal, etc.....dommages et intérêts ...

    Là le garagiste en a senti le vent du boulet....

    C’était en Charente maritime là ou l’affaire se passait, je m’étais déplacé au tribunal, assisté par l’avocat de mon assurance ...

    Cet indélicat n’en était pas à son coup d’essai , là ça y’a fait tout drôle !! 


  • chantecler chantecler 13 mai 12:24

    Puisque nous sommes tous dans l’anecdote je dénonce les passages à la caisse .

    La plupart du temps une longue file d’attente .

    Les gens sont impatients , les caissières pressées .

    Les achats sont enregistrés à toute vitesse et vous devez en remplir vos sacs à la même vitesse que le passage à la caisse .

    Autant dire que vous n’avez pas le temps dans ce défilé , de jeter un oeil aux prix annoncés par les caisses quand elles sont bien visibles .

    Et de déceler une anomalie légère ou importante .

    Vous devez encore payer le plus rapidement possible , parce que derrière la file pousse , s’impatiente .

    Et je sais que périodiquement je me fais avoir , sur un tarif ou sur un produit enregistré qui n’existe pas ou que je n’ai pas choisi ...

    S’il s’agit de 2 ou 3 euros j’écrase en général car une réclamation ça dure au minimum quinze minutes et que j’ai envie de me tirer le plus rapidement possible .

    En me jurant d’être plus vigilant la fois d’après ...


    • Armelle Armelle 13 mai 14:06

      @chantecler
      « En me jurant d’être plus vigilant la fois d’après ... »
      ...Et la fois d’après, ça recommence !!! Voyons Chanteclerc, un peu de vigilance !!!
      Sinon, vous mettez en bout de tapis, un produit sur lequel vous déchirer un peu le code barre, la gentille et aimable caissière devra taper le numéro correspondant, ça vous laissera le temps de ranger vos achats...en siffant, et si le code barre est imprimé sur un emballege plastique souple, c’est encore mieux, vous le distendez (bcp) et ça vous laissera 3mn de plus...
      Au fait je ne vous ai jamais reposé la question ; vous maîtrisez bien l’acier rouge depuis qqes années ?


    • tashrin 13 mai 14:48

      @chantecler
      Vu le nombre de clients, une petite majoration de quelques centimes par passage en caisse suffit à générer des flots d’argent quand on les multiplie par le nombre de personnes et de jours d’ouverture
      Sachant qu’un pourcentage infime des clients epluchent le ticket
      Sachant qu’un pourcentage encore plus infime y trouve une anomalie (faut se rappeler du prix affiché, etc...)
      Sachant qu’en ayant décelé une anomalie, seul un encore plus petit pourcentage de gens ira jusqu’à formuler une réclamation (trop chiant, trop long pour 10 cts)
      Sachant que ceux qui iront jusqu’au bout se verront répondre qu’il s’agit d’une erreur, scusez nous ca arrive
      => des millions
      Evidemment que c’est institutionnalisé


    • Armelle Armelle 13 mai 14:54

      @tashrin
      Et ces magasins n’ont pas le monopole de ça, les banques excellent aussi dans ce domaine !!! De nos jours les fras bancaires sont devenus exoritants...Mais comme nous n’avons pas le choix...


    • tashrin 13 mai 14:54

      @Armelle
      tout à fait


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 13 mai 16:49

      @Armelle

      Pour les frais bancaires,

       

      Objet : Vol sur compte XXX

      Madame,

      Un voleur s’est introduit chez vous et me pompe 30 euros sur mon compte de dépôt N° XXX

      Si vous pensez que ce voleur va s’en tirer à bon compte, vous vous trompez lourdement et le psaume 58 est là pour vous montrer comment ces affaires vont être réglées.

       

      l’article 1930 du code civil énonce : « Le dépositaire ne peut se servir de la chose déposée, sans la permission expresse ou présumée du déposant. »

       

      Art. 1947 du code civil : Jurisprudence : « le déposant ne peut être tenu de payer une indemnité au dépositaire s’il n’est pas constaté que le dépôt avait été convenu à titre onéreux ou que le dépositaire avait fait des dépenses pour la conservation de la chose. » (Civ 1ère 7 mars 1973 : Bull. civ 1 , N°88)

       

      Veuillez donc régler cette question au plus vite.


    • Fergus Fergus 13 mai 17:13

      Bonjour, Armelle

      Je dois à la vérité de dire qu’il y a en effet parfois des différences de prix (de quelques centimes à, plus rarement, de quelques dizaines de centimes) entre celui qui est affiché en rayon et celui qui est enregistré en caisse, mais dans les deux sens !
      La raison : les prix sont réajustés manuellement dans les rayons (souvent avec retard), mais automatiquement mis à jour en temps réel dans les bases de données informatiques.


    • chantecler chantecler 13 mai 17:44

      @Armelle
       ???
       smiley
      Je sais pas ce qu’est l’acier rouge !
      C’est de l’acier russe ?


  • Jetokex Jetokex 13 mai 15:36

    La super glue a 1800€ / L chez francprix smiley


  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 13 mai 16:44

    Il parait même qu’autour de vous il y en a qui ne paient pas leur loyer et que vous les soutenez dans leur attitude, donc là vous acceptez que le propriétaire se fasse gruger, mais pour le jambon, vous ne l’acceptez pas.

    Expliquez-nous voir.


  • CHALOT CHALOT 13 mai 20:41

    Daniel ! Lisez un peu ce que j’écris. La dame qui a été expulsée à Fontainebleau avec son mari et ses deux enfants avait réglé tous son loyer à notre demande. La famille avec six enfants de Nemours, expulsée avait réglé à notre demande tous ses loyers !


    • charclot charclot 14 mai 08:53

      @CHALOT
      ya pas pires aveugles que ceux qui ne veulent pas voir ...


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 14 mai 10:50

      @CHALOT
      Ben oui, mais le loyer ne doit pas être payé à votre demande mais à la demande du propriétaire ; Ne le saviez-vous pas ? Avez-vous engueuler les locataires parce qu’ils ne l’avaient pas fait ? Avez-vous fait un article scandalisé sur Agoravox parce qu’ils n’avaient pas payé leur loyer ?


    • CHALOT CHALOT 14 mai 12:02

      @Daniel PIGNARD
      Hors sujet ! désolé !


  • yakafokon 14 mai 06:23

    Tout dépend de ce qu’on appelle « jambon » !

    A titre indicatif, c’est à peu de chose près le prix du kilo de jambon cru espagnol, appelé « Jamon de bellota », un jambon sec de porcs noirs, nourris uniquement de glands, et que vous voyez débité en très fine tranches dans tout bon restaurant espagnol qui se respecte !

    Mais si c’est le prix du jambon cuit dit « de Paris », là, c’est très cher !

    Donc, il manque une indication sur l’étiquette, pour se faire un opinion.


  • LeMerou 14 mai 07:22

    Dans les gaspillages, il bien d’autres choses bien plus importantes à mettre en oeuvre avant de supprimer les tickets de caisse.

    Cela démontre l’idiotie ou l’hypocrisie générale, concernant les actions environnementales, des mesurettes aux résultats si faibles, qu’ils seront difficilement mesurables, ou auront un impact insignifiant.

    Interdire la circulation routière des poids poids lourds traversant notre Pays, pour les mettre sur des trains, aurait eu par exemple le mérite non seulement de réduire fortement la pollution générée par les camions, de réduire considérablement les dégradations de notre système routier, de générer aussi du C.A à la SNCF qui en à bien besoin.

    Mais au lieu de cela, ont supprime les tickets de caisse..........................

    Je vous laisse juge du bon sens qui anime nos politiques de tous bords, ainsi que cette écologie « boboïste ».

    Je n’irais pas jusqu’à dire que la grande distribution va profiter de cela, quoique. Mais les erreurs d’étiquetages deviendront invisibles, à moins qu’un dispositif soit présent pour contrôler le prix de son « caddie » au fur et à mesure de ses courses.

    Evidemment, une certaine tranche d’âge, sera fortement ennuyée, n’étant pas des « Silver connecté » recevoir son ticket de caisse par internet est étant complètement loufoque.

    Tranche d’âge qui coûte à la société et qui hélas n’a pas encore complètement disparue avec le Covid doivent penser certains.


  • zygzornifle zygzornifle 14 mai 08:00

    De Rugy paye (en réalité fait payer par le con tribuable) ses homards moins cher ......


  • charclot charclot 14 mai 08:55

    PROFITEURS DE GUERRE LE RETOUR

    Ce matin de l’huile à mon super U de tournesol s’il vous plait : mais c’est plus 2 pour 1 mais un pour deux

    Vivement que Pétain revienne !


  • Belpère 14 mai 09:24

    Sur ce mème registre. Les volucompteurs des stations service. 

    On peut se demander si la précision en volume est aussi grande que la précision en euros. 

    Les tarifs des carburants ont affichés avec TROIS chiffres après la virgule, soit au millième d’euro. 

    La quantité de carburant mise dans le réservoir du client est elle mesurée à un millième de litre près ? Soit un centimètre cube. 

    Sachant qu’entre la fraicheur du petit matin et la torpeur de la fin d’aprés midi, le carburant se dilate dans les cuves.

    Plus fondamentalement, le carburant devrait être vendu au poids et non au volume.


Réagir