lundi 4 mars 2019 - par PRCF

+8.5% : les dividendes pour les capitalistes explosent preuve de l’augmentation de l’exploitation capitaliste

Les dividendes versés aux capitalistes n’ont jamais été aussi élevés. C’est ce que révèle l’étude 2019 du cabinet Henderson.

Les capitalistes se gavent : +8.5%

En 2018 : Les entreprises cotées ont distribué 1.370 milliards de dollars de dividendes dans le monde. Ils ont crû de 8,5 %. C’est la plus forte progression depuis 2015. Ce montant permettrait de rachetter la totalité des entreprises du CAC40, les 40 entreprises les plus importantes de la Bourse de Paris.

 

Ce qui est vrai au niveau mondial est particulièrement vrai en France.
En 2018, selon l’étude de Vernimmen.net, les groupes du CAC 40 ont versé 46,5 milliards d’euros de dividendes à leurs actionnaires . Au total, selon l’étude, la France reste le principal payeur de dividendes en Europe avec un montant de 63,1 milliards de dollars (+7,5 % en sous-jacent), bien au dessus de la moyenne européenne.

Les travailleurs exploités : l’augmentation des salaires

Ces chiffres, indécents, sont à comparer à la stagnation de la croissance mondiale, deux fois plus élevés que la croissance du PIB mondial (3.7%) et même 4 fois plus élevés que la croissance du PIB en France.

 

Ils témoignent du pillage que constitue l’exploitation capitaliste des richesses produites par les travailleurs. En France, si la richesse produite annuellement mesurée par le PIB a augmenté de 1,8% en 2018, les salaires n’ont eux pas augmenté (+0.1% selon l’OIT en 2017 en France).

Selon l’Organisation international du travail (OIT), depuis dix ans, les salaires stagnent. Pas d’augmentation et ce pour la quasi totalité des 130 pays étudiés.

Selon l’Organisation, la poursuite de la réduction de la hausse des salaires s’amplifie. De 2,4% de hausse des salaires en 2016, on est passé à 1,8% en 2017, soit le taux le plus bas depuis la crise de 2008. Et ça, c’est au niveau mondial ! Quand on regarde les pays développés, c’est encore pire. Les rémunérations ont carrément stagné. La France n’échappe pas à cette tendance, car en 2017, les salaires ont augmenté d’à peine 0,1%

Résumons pour la France :

  • croissance : +1.8%
  • dividendes : +7.5%
  • salaires : 0.1%

Cela signifie que les capitalistes ont augmenté leurs dividendes 75 fois plus que les salaires des travailleurs. Ils ont accaparés la totalité de la croissance et même plus.

Et on voudrait nous faire croire qu’il n’y a pas de guerre contre les salaires ? pas de lutte des classes ?

Certains éditocrates prétendent ne pas comprendre pourquoi les gilets jaunes manifestent depuis le 17 novembre. Eh bien il n’est que de comprendre ces chiffres pour l’expliquer.

https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/8-5-les-dividendes-pour-les-capitalistes-explosent-preuve-de-laugmentation-de-lexploitation-capitaliste/

 



13 réactions


  • Massada Massada 4 mars 2019 14:39

    Mais devenez capitaliste, bon sang ! au lieu de vous plaindre sans arrêt
    Apprenez les bases du trading et lancez vous.

     
    Communiste c’est bien à l’adolescence, mais grandissez un peu !!


    • Cyril22 4 mars 2019 15:17

      @Massada
      curieux, tous les thuriféraires d’Israël sur ce site sont aussi défenseurs du capitalisme financier mondialisé, étonnez-vous ensuite de certains « stéréotypes »...


    • Le421... Refuznik !! Le421 5 mars 2019 13:35

      @Massada

      Apprenez les bases du trading

      Pour faire pousser les tomates dans mon jardin, j’ai cherché l’appli pendant deux ans sans succès. J’ai voulu acheté de la semence de patates avec des bitcoins, je me suis fait envoyé paître.
      Je suis un décalé temporel.
      Mais vous avez sûrement raison.
      Pour acheter mes semis, je devrais regarder le cours sur internet... smiley


    • Le421... Refuznik !! Le421 5 mars 2019 13:36

      @Le421
      acheter... Pardon.


  • Cyril22 4 mars 2019 15:21

    « les dividendes [ont augmenté] 75 fois plus que les salaires des travailleurs »

    Moralité selon certains : il faut être crétin pour travailler alors qu’il suffirait d’être trader.


  • Claude Courty Claudec 4 mars 2019 17:31

    L’augmentation des dividendes, qui vont à ceux qui investissent – raison pour laquelle ils investissent – est d’abord la manifestation du développement de l’économie mondiale, quelles que soient les conditions du partage de l’enrichissement collectif qui en résulte. Il n’est donc pas inutile de se demander, pourquoi cette prospérité ?

    Parce que la consommation, et la production des biens et services destinés à la satisfaire, augmente incessamment avec le nombre des consommateurs, lesquels déferlent sur Terre à la cadence de plus de 250 000 supplémentaires chaque jour.

    Or, par effet structurel découlant du caractère incontournablement pyramidal de la société, sur les humains qui naissent

    86% se partagent la moitié de la richesse collective alors que 14% se partagent l’autre moitié. Ce sont donc les moins favorisés qui aggravent leur propre sort en se multipliant 20 fois comme les riches, comme pour s’empresser de servir leurs intérêts, ne serait-ce que par l’augmentation de leur besoins, à la satisfaction desquels ils contribueront par leur travail, pour le bonheur des investisseurs grands et petits, publics comme privés.

    La solution n’est pas dans une lutte des classes qui a fait la preuve de son insuffisance depuis qu’elle existe, mais dans la stabilisation puis la réduction de la population humaine mondiale pour les générations futures par la dénatalité. (Sans compter les bénéfices qui en résulteraient pour l’environnement).

    https://claudec-abominablepyramidesociale.blogspot.com/


    • Garibaldi2 5 mars 2019 12:48

      @Claudec

      ’’La solution n’est pas dans une lutte des classes qui a fait la preuve de son insuffisance depuis qu’elle existe...’’

      Il y a donc bien une lutte des classes.


    • Claude Courty Claudec 5 mars 2019 16:42

      @Garibaldi2

      Qui a dit le contraire ?
      Il y a toujours eu une lutte de classes, en ce sens que « l’esclave est au propriétaire d’esclaves ce que le prolétaire est au capitaliste et ce que le serf est au seigneur féodal. » Geoffrey de Sainte-Croix
      Ce qui ne l’a pas empêchée d’être en échec permanent par erreur d’adversaire ; ses tenants refusant opiniâtrement de reconnaître le caractère incontournablement pyramidal de la struture de notre société.


  • louis-ferdinand 4 mars 2019 18:06

    Le CAC 40 a distribué 240 milliards de salaires (71% du total), 66 milliards d’impôts (20%) et 32% de dividendes(9%) !


    • Garibaldi2 5 mars 2019 12:51

      @louis-ferdinand

      ’’71% du total’’

      Du total de quoi ?

      D’où sortent ces chiffres ?


    • julius 1ER 5 mars 2019 19:13

      @louis-ferdinand

      grotesque 240 milliards de salaires pour quel CA ??? chiffres complètement tronqués !!!


    • Cyril22 6 mars 2019 11:31

      A titre d’information, j’ai cherché la source de ces chiffres : la voici (ça se rapporte à 2016) : http://www.institutmolinari.org/IMG/pdf/entreprises-cac40-2018_fr.pdf
      noter que l’institut Molinari est un think tank libéral.

      Analyse : en fait, ces données sont à mettre en relation avec le chiffre d’affaire total de 1243 milliards d’euros, le résultat net est de 77 milliards (une partie est investie, une autre distribuée, une autre va en impôt sur les bénéfices). Mais il y a des prélèvements autres que ces impôts sur les bénéfices, d’où les chiffres indiqués. Ce qui revient aux salariés comprend le salaire et les contributions.
      Les 338 milliards évoqués sont la contribution sociale et fiscale (hors les couts et les biens fabriqués), concept original, différent de la « la valeur ajoutée ».

      Ce qui n’apparait pas dans l’étude, c’est que dans les 1243 milliards de CA il y a des frais financiers, remboursements d’intérêts, etc. qui vont générer des dividendes pour les actionnaires des banques. Un autre aspect non abordé concerne les plus valus boursières. Donc en réalité un volet relatif à l’enrichissement financier induit serait à ajouter.


  • Analyzer Analyzer 16 mars 2019 19:37

    Il y a certainement des options de valoriser son placement que ce soit en sicavs monétaires ou en dérivés financier comme sur sa page officielle. Les consultants en fiances sont faits pour ça aussi. 


Réagir