jeudi 7 janvier - par Jean-Paul Tisserand

A propos de la Grande Réinitialisation

ou le syndrome du vélo-taxi

La Grande Réinitialisation, ou Great Reset, est actuellement l’objet d’une méfiance légitime mais aussi des fantasmes les plus divers, ce à quoi se prête particulièrement bien son caractère multiforme et attrape-tout. Pour essayer d’y voir plus clair, mieux vaut sans doute s’intéresser au discours le plus officiel et le plus « politiquement correct » qui soit, afin de discerner quelles peuvent être les intentions explicites et implicites de ceux qui tentent de façonner le système international sous tous ses angles. Tel est The Great Reset, livre de Klaus Schwab et Thierry Malleret, le premier des coauteurs étant Président et fondateur du World Economic Forum, ou Forum de Davos.

Cet ouvrage, qui aborde les thèmes les plus divers, apparaît tout d’abord remarquablement composite – comme l’est la question de la Grande Réinitialisation elle-même. Mais cela n’est pas non plus sans lien avec la volonté d’amalgamer différentes réalités qui n’ont véritablement rien à voir les unes avec les autres, comme en témoigne par exemple l’étonnant inventaire[1] de tout ce que la crise du coronavirus devrait changer à l’avenir. En mêlant des domaines qui ne peuvent que connaître des évolutions durables du fait de la crise sanitaire (un certain essor du numérique, l’éloignement croissant des Etats-Unis d’avec la Chine,…) et d’autres pour lesquels cela n’a rien d’évident (la politique fiscale, la recherche d’un « bien commun » mal défini,…), les auteurs créent des évidences qui ne sont que de fausses évidences. Quand ils envisagent, parmi les conséquences de la crise, l’essor des revendications relatives au changement climatique, à l’égalité des sexes (dits « genres ») et aux droits des homosexuels (dits « LGBTQ »)[2], on croit tout simplement rêver… Il semblerait qu’en procédant ainsi ils veuillent faire admettre, à la faveur des modifications inévitables qui résulteront à court et moyen terme de la crise du coronavirus, le caractère fatal et définitif de modifications de bien plus grande ampleur dans des domaines fort éloignés du domaine sanitaire. « Beaucoup d’entre nous se demandent quand les choses vont revenir à la normale. La réponse est : jamais[3] », « Cela n’arrivera pas parce que cela ne peut pas arriver[4] », assènent-ils de façon plus lapidaire encore. Or, personne ne peut affirmer de façon péremptoire que le monde d’avant le coronavirus est dissous, alors qu’il est beaucoup plus probablement mis entre parenthèses. Certes, si l’on s’acharne sur des pans entiers de l’économie, comme on le fait pour le commerce de détail et en particulier pour les métiers de la restauration, on peut en effet les détruire. Mais alors il s’agira d’un processus purement volontaire et pervers, pas d’une évolution directement due à la crise. Klaus Schwab et Thierry Malleret, s’ils ne vont pas jusqu’à se réjouir ouvertement de l’effondrement de certains secteurs et des pertes définitives d’emplois qu’ils envisagent (86 %, 75 % et 59 % des emplois respectivement dans la restauration, le commerce de détail et le secteur des loisirs[5] ; toujours selon les coauteurs, fermeture en France et au Royaume-Uni de 75 % des restaurants qui ne sont pas liés à de grands groupes[6], comme ils le précisent fort opportunément[7]), ne semblent pas s’en préoccuper beaucoup, Klaus Schwab allant jusqu’à affirmer : « La pandémie nous offre (…) une « fenêtre d’opportunité » rare mais étroite pour penser, réimaginer et réinitialiser notre monde[8] ». La virtualisation et la robotisation à outrance seraient donc un nouvel avenir radieux ?

Une impression de malaise se dégage donc à la lecture de cet ouvrage, même s’il est suffisamment habile pour ne pas sombrer dans la caricature mondialiste. Il mêle en effet les observations pertinentes, les constatations empreintes de bon sens tombant parfois dans les lieux communs, les propos qui veulent apparaître comme des évidences scientifiques en se contentant de revêtir les habits d’un style terne et froid, les affirmations péremptoires et les raisonnements forcés et biaisés – comme si, en invoquant de vrais problèmes dont ils exagèrent démesurément l’ampleur, Klaus Schwab et Thierry Malleret ambitionnaient de mettre en œuvre une refonte totale de notre mode de vie… au bénéfice de qui ? En lisant tout ceci, il est impossible de ne pas penser aux GAFAM, les nouveaux fers de lance de l’économie américaine et, plus encore, du mondialisme, qui sont les seuls véritables gagnants de la crise sanitaire. L’effondrement pur et simple de pans entiers de l’économie ne leur poserait guère de difficultés, surtout si cette ruine concernait essentiellement le commerce de détail :

- elle supprimerait une concurrence gênante, et les coûts qui en résulteraient seraient supportés par la sphère publique selon le merveilleux principe de la privatisation des profits et de la nationalisation des pertes ;

- en effet, cet effondrement, en poussant de nombreux artisans et commerçants vers le chômage (au titre duquel ils n’ont généralement droit à aucune indemnité), inciterait les Etats à créer un revenu de base universel, moins coûteux que les allocations-chômage et qui, en France, pourrait être intermédiaire entre le RSA et le SMIC, soit par exemple du niveau de l’allocation pour adultes handicapés ;

- ce pouvoir d’achat minimal ne suffirait pas pour autant aux besoins d’une grande partie des laissés-pour-compte, beaucoup étant chargés de famille ou se trouvant dans la force de l’âge. Il en résulterait la création d’une armée de tâcherons sous-payés, chargés d’emballer et de livrer les produits commercialisés par les GAFAM. L’importance des effectifs de cette main d’œuvre au rabais, fort opportunément apparue sur le marché du travail, serait défavorable aux pressions à la hausse de leurs rémunérations (qui ne seraient de toute façon pas de vrais salaires, mais des paiements à la vacation) ;

- notons que pour se soigner, ces « travailleurs réinitialisés » n’auraient aucun problème grâce à la télémédecine dont les auteurs font l’apologie[9], alors qu’elle est un exemple typique de pis-aller provisoire, mais que certains rêvent de pérenniser en tant que formule dégradée destinée aux pauvres et aux isolés. Voilà encore un merveilleux prétexte pour continuer à laisser à elle-même la France périphérique et ses équivalents dans les autres pays développés...

L’ubérisation du monde deviendrait ainsi totale.

Est-ce cela que veulent les hommes du Système international ? Ils sont assez habiles pour ne pas le dire clairement, mais ils décrivent ce scénario avec une telle complaisance que l’on comprend où vont leurs intérêts et leurs préférences.

Certes, il y a des enseignements à tirer de la crise du coronavirus, et de vrais changements durables à mettre en œuvre. Seulement, ils ne sont pas les mêmes que ceux voulus par Klaus Schwab, Thierry Malleret et les GAFAM, mais bien plutôt ceux-ci :

- améliorer les processus de décision dans les situations de crise[10] ;

- réorganiser la production de façon à ne pas dépendre entièrement de l’étranger (surtout si cette dépendance s’exerce à l’égard d’un seul pays) pour des produits vitaux, tels que les équipements sanitaires ;

- faire face au problème de la dette publique en réduisant les dépenses superflues et, si possible, en rééchelonnant à très long terme la part de la dette publique détenue par la Banque centrale, tout en augmentant le nombre de places de réanimation et en accroissant le nombre et la rémunération des personnels hospitaliers.

Publicité

Quant au télétravail, il sera probablement davantage pratiqué que par le passé, car beaucoup de salariés l’ont découvert à l’occasion de la crise sanitaire. Mais, de même que tout ce qui est robotisé ou virtuel, il trouvera ses limites dans ce fait qu’une entreprise, non plus d’ailleurs que n’importe quelle organisation, ne peut fonctionner de façon pleinement satisfaisante sur un mode essentiellement virtuel.

Tout ceci est important, mais ne bouleversera pas le monde. Il s’agira d’ajustements et d’évolutions, non d’une révolution. On ne peut exclure que ceux qui prétendent le contraire le fassent en vue de promouvoir des buts et des intérêts spécifiques. Ils font penser à l’un des personnages du fameux film Le Viager qui, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, se lamentait de la faillite d’une compagnie de vélos-taxis dans laquelle il avait investi. Or, ce n’est pas ainsi que marche le monde : quand la jambe est guérie la béquille retourne au placard et, après la crise sanitaire, les gens reviendront à la vraie vie. Avec tout de même un problème, et de taille : ceux qui prétendent aujourd’hui le contraire ont, hélas, beaucoup plus de moyens de pression que le pauvre homme aux vélos-taxis.

 

Jean-Paul TISSERAND

 


[1] COVID-19 : The Great Reset, p. 16.

[2] Ibid., p. 78.

[3] Ibid., p. 11.

[4] Ibid., p. 131.

Publicité

[5] Ibid., p. 119.

[6] C’est l’auteur du présent texte qui souligne.

[7] Ibid., p. 146.

[8] Ibid., p. 185.

[9] Ibid., p. 118-119.



92 réactions


  • Yoann Yoann 7 janvier 13:04

    De bons constats mais je pense que vous ne mesurez pas le tsunami économique qui arrive. L’économie est complètement interconnecté aujourd’hui, la faillite des restaurateurs/commerçants/indépendants en tous genre n’est que la partie émergée de l’iceberg.

    Quand ces 3 millions de personnes, avec un pouvoir d’achat nettement au dessus de la moyenne vont pérécliter, ils vont entrainer des pans entiers de notre économie avec eux.Tous les secteurs vont être impactés, la demande industrielle va s’effondrer, l’immobilier avec, etc ... C’est l’effet boule de neige ...

    En espérant que c’est vous qui ayez raison, vraiment ...


    • Jean-Paul Tisserand Jean-Paul Tisserand 7 janvier 13:33

      @Yoann
      J’ai abordé la question des cafés et restaurants parce qu’elle est la plus criante, et parce qu’elle est citée de façon emblématique dans The Great Reset. Mais il est clair qu’elle aura un impact au-delà du secteur, en particulier sur leurs fournisseurs.
      Quant à mon optimisme, il ne repose que sur ce qui devrait arriver, me semble-t-il, si la situation évoluait librement, en particulier lorsque l’épidémie se terminera. Mais voyez les derniers mots du texte : de puissantes forces peuvent s’opposer à cela, en particulier parce qu’elles visent à la numérisation à outrance et à l’ubérisation.


    • HELIOS HELIOS 8 janvier 11:58

      @Jean-Paul Tisserand

      ... personnellement, je pense que ce que vous nommez « l’uberisation » ou bien les concepts que vous associez dans votre article sont en fait un immense déclassement.

      Je démontre... la Chine, que vous imaginez en développement rapide va se bloquer elle aussi dans peut de temps, si d’aventure elle ne l’etait pas déjà. Il se passe actuellement une immense remise a niveau où l’objectif flou mais non rejeté est qu’il puisse exister deux mondes, un premier, de type occidental c’est a dire profitant de toute la planete et de tout ce qui peut s’imaginer... la santé l’energie, les télécoms, les déplacements, l’art etc et tout cela au plus haut niveau de qualité...
      ... et un autre monde constitué de tous les humains de la planete travaillant pour fournir exclusivement a la « premiere » classe tout ce qu’ils desirent et ont besoin..
      Cette deuxieme classe ne doit pas obtenir les moyens d’interferer avelc l’autre d’où le verrouillage presque parfait partout sauf bien sur chez ceux qui n’ont pas encore atteint le point de neccessite (comme une partie de l’Asie, l’Afrique 
      -pas partout- et quelques zones eparpillées 

      un exemple proche mais pas parfait est bien l’ouverture des cantines des grandes entreprises pour les cadres de celles de l’assemblée ou du senat etc... en regard de la fermeture des restaurant.... et pour les zones continentales, regardez l’Afrique, la pandemie ne circule essentiellement que dans les endroits déjà dévéloppés.

      Cet « structure » globale existe déjà, mais exclusivement possible grace a l’argent et au pouvoir des cooptations mais à laquelle il existe encore des passerelles. Ces passerelles vont petit a petit disparaitre (certes il restera toujours quelques passages)

      Ce qu’on nomme « grand reset » c’est la prise de conscience de cette première classe que le modèle généralisé ne peut pas continuer sur une planete finie surtout si la Chine, l’Inde et demain l’Afrique y accèdent totalement. Il faut donc preparer une segmentation qui ne peut etre acceptée que par tous les dirigeants du monde pour qu’elle marche.

      J’en conclu, sans parler des multiples « associations », « fondations » qui participent, que les conditions et les consequences d’une telle segmentation est an train d’arriver et donc qu’il faut juste un peu l’aider.

      Cette pandemie  si elle n’est pas volontaire  tombe a point nommé... en France les décisions gouvernementales vont dans ce sens.

      Sans complotisme, bien sur, mais avec réalisme.....


    • Et hop ! Et hop ! 8 janvier 13:13

      @Jean-Paul Tisserand : «  Quant à mon optimisme, il ne repose que sur ce qui devrait arriver, me semble-t-il, si la situation évoluait librement, en particulier lorsque l’épidémie se terminera. »

      L’épidémie ne se terminera pas parc qu’il n’y a ce genre d’épidémies virales tous les ans depuis la nuit des temps, et qu’elles ont tours tués les personnes très âgées, ou très malades, ou ayant une santé faible.

      Cette épidémie est une mise en scène administrative et médiatique.

      Elle se teminera quand on arrêtera de faires des tests PCR à des personnes saines pour faire apparaître 5 % de positifs, et faire croire qu’ils sont malades.


    • Et hop ! Et hop ! 8 janvier 13:15

      Edit : 

      L’épidémie ne se terminera pas parce qu’il existe ce genre d’épidémies virales tous les ans depuis la nuit des temps, et qu’elles ont toujours tués les personnes très âgées, ou très malades, ou ayant une santé faible.

      Cette épidémie est une mise en scène administrative et médiatique.

      Elle se teminera quand on arrêtera de faires des tests PCR à toute une population de personnes saines pour faire apparaître 5 % de positifs, et faire croire qu’ils sont malades ou menacés par la maladie.


    • alinea alinea 8 janvier 18:03

      @Et hop !
      Elle s’arrêtera quand on décidera que ça suffit : on ne se fera pas baiser plus profond ! Mais il y a des tas de gens d’une insensibilité inquiétante !


    • Super Cochon Super Cochon 8 janvier 20:36

      .
      Le GRAND Reset
      .
      .
      .
      Le Covid est l’outil qui permettra d’imposer le Grand Reset ...... comme l’explique le directeur du Forum économique Klaus Schwab .
      .

      Klaus Schwab auteur du Livre « Covid-19 The Great Reset » , le monde ne reviendra « JAMAIS » à la normale


      CITATION et extraits du Livre « Covid-19 The Great Reset » Klaus Schwab 
      .
      « Beaucoup d’entre nous se demandent quand les choses reviendront à la normale. La réponse courte est : jamais. Rien ne reviendra jamais, au sens « brisée », à la normalité qui prévalait avant la crise, car la pandémie de coronavirus marque un point d’inflexion fondamental dans notre trajectoire mondiale. »

      « Des changements radicaux d’une telle importance sont à venir que certains experts les ont qualifiés d’ère « avant coronavirus » (BC) (Before Coronavirus) et « après coronavirus » (AC) (After Coronavirus). Nous continuerons à être surpris par la rapidité et la nature inattendue de ces changements - en se combinant les uns aux autres, ils provoqueront des conséquences de second, troisième, quatrième ordre et même plus, des effets en cascade et des résultats imprévus. »

      https://fr.sott.net/article/36267-Pour-le-mondialiste-Klaus-Schwab-apres-le-COVID-le-monde-ne-reviendra-jamais-a-la-normale
      .
      .


    • Djam Djam 8 janvier 21:47

      @Jean-Paul Tisserand
      « Lorsque l’épidémie se terminera »...
      Vous êtes optimiste et je trouve ça plutôt rafraîchissant. Pour autant, je crains que l’épidémie justement ne cessera pas... tout bêtement parce qu’en réalité il n’y a jamais eu de covid19, le virus de ce nom n’a jamais été isolé. C’est cela l’incroyable vérité. 

      En revanche, des coronavirus, mutants toujours, manipulés parfois (2 inserts dans celui qu’ils ont nommé « covid19 », il y en a toujours eu et ils y en aura encore longtemps. 

      Nous vivions avec depuis des années, ils ont généré chaque année des grippes plus ou moins violentes, des pneumopathies infectieuses que les toubibs soignaient alors qu’ils avaient encore le pouvoir de prescrire ce qu’ils savaient être efficaces.

      Et depuis des années, les personnes âgées, les atteints de « co-morbidité » (comme ils disent aussi), les enfants trop fragiles... mouraient chaque année, sauf que....pendant des décennies on ne nous balançait pas à jet continu des chiffres invérifiables, des statistiques commodément arrangées, des discours volontairement alarmistes et des décisions d’une perversion achevée.
       
      Personne autour de soi ne s’intéressait à la « létalité » grippale, sauf... à partir de mars 2020 ! Habile et effroyable manipulation mondiale, médiatisée façon hollywood par les fabricants de terreurs et de peurs en tout genre, le monde était mûr pour être accablé, malmené, contraint, assomé, écrasé par le machiavélisme des puissants qui exigent que l’économie réelle soit détruite dans l’intérêt de leur « nouveau modèle » aliénataire.

      Ils firent plusieurs galops d’essai. D’abord avec le HIV (virus jamais isolé non plus... Montagnier le reconnait depuis quelques années et surtout depuis qu’il ne travaille plus dans le circuit médical officiel).

      Puis il tentèrent une panique nationale avec l’hépatite C pour laquelle ils voulaient que tout un chacun soit là aussi vacciné.

      Enfin il y eut la H1N1 qui râta également puisque la mère Bachelot du se délester des stocks de Tamiflu vers quelques pays d’Afrique.

      Juste avant, souvenez-vous, il y avait eu aussi le délire « prions » et vache folle qui « devait décimer les cerveaux de milliers de personnes »... toutes ces tentatives servirent aux agences du terrorisme pour tous à évaluer les réactions des masses.`

      Enfin, advint le coronavirus 2019. Il y eut tous les ingrédients utiles à une bonne prise de la mayonnaise :


      1/ il venait de Chine... pays exotique que Washington et ses larbins veulent bloquer dans son expansion,
      2/ il y eut les étapes animales, un détail qui confère au virus incriminé une caractéristique exotique et dangereuse,
      3/ il y eut un délire, un torrent, une cataracte énorme médiatique qui s’empara du sujet et fit ses choux gras en balançant à peu près n’importe quoi quotidiennement (plus c’est gros et plus ça passe).

      Les masses, bovinisées à point, plongèrent dans le plus gros mensonge de l’époque des modernes. Plus fort encore que le 11/9, le Covid19 devint l’ennemi invisible parfait pour enfin aliéner les 3/4 du globe. 

      Un crime presque parfait...


    • alinea alinea 8 janvier 22:00

      @Djam
      J’adore, et j’adhère, même si j’ai conscience de ne pas savoir tout, je sais de manière profonde, que l’homme a envie et tendance à tout vouloir gérer.
      Donc bien sûr, le possible s’ensuivant nous mène à tout ce qui était impensable, il n’y a pas si longtemps !
      La chose qui me blesse, profondément et pour toujours, c’est le meurtre des vaches anglaises, dont le bûcher envoyait ses odeurs jusqu’en France ; ces millions de volailles assassinées, tout ça, pour notre sécurité !!
      Où a-t-on jamais vu que la sécurité se posait sur le meurtre à grande échelle ?
      Qui sont ceux qui, jetant par dessus l’épaule l’information, pouvaient continuer à vivre et consommer comme avant ?
      Et les visons ?
      Nous vivons depuis longtemps dans un monde de fous avec, énormément, de complices.
      Je souhaite que l’épisode de ce virus , heureusement anodin bien que voulu autre par l’homme, nous ouvre les yeux, sur l’absurde, l’abject, l’intolérable volonté de maîtrise, en l’oubli total d’humanité.


    • Yoann Yoann 8 janvier 23:15

      @alinea

      Elle s’arrêtera quand on décidera que ça suffit : on ne se fera pas baiser plus profond !
      C’est exactement ça, c’est à nous de décider quand s’arrêtera la mascarade ... La seule vrai question : Quand atteindrons nous la masse critique ? Ou le 100ème singe si vous préférez smiley


    • Jean-Paul Tisserand Jean-Paul Tisserand 9 janvier 15:04

      @Djam
      Désolé, je ne suis pas conspirationniste. Cela n’empêche pas qu’il existe des conspirations. Mais on ne peut pas tout expliquer par ce biais... La crise du coronavirus est réelle et pose des problèmes réels, qu’on le veuille ou non. La conspiration commence (peut-être) là où (peut-être) certains essaient de tirer parti de cette situation.


    • Yoann Yoann 10 janvier 19:05

      @Jean-Paul Tisserand

      La conspiration commence (peut-être) là où (peut-être) certains essaient de tirer parti de cette situation.
      C’est tout à fait exact. Pour le moment, on peut être sûr que le gouvernement en tire parti pour restreindre nos libertés et que Bigpharma, du genre de Gilead, ont eût l’autorisation de vendre leur remdesivir à 2085€ le traitement pour 6 jours, qui ne marche pas et qui est bourré d’effets secondaires ... On dézingue les médicaments pas chers dont pas mal de médecins disent que ça fonctionne en stade précoce ou en prévention.....
      Etude du Lancet fausse, on interdit l’HCQ, puis quand l’étude est démasquée, des excuses, et on ne ré-autorise pas l’HCQ ... Incompréhensible pour ma part ...
      Puis arrive les vaccins des autres qu’on achète à cout de milliards ... Un truc nouveau à ARNm, bref impossible de savoir, certains scientifiques disent qu’il n’ y a pas de danger, d’autres disent que c’est hyper dangereux, que ça va modifier l’adn ou créer des virus mutants encore plus dangereux, et d’autres encore disent qu’on n’en sait rien du tout ...
      Principe de précaution  ? Que Nenni, il ne sera pas obligatoire d’après notre président, sauf qu’un passeport vert est à l’étude, les non vaccinés pourraient être restreint dans leur activités/déplacements ... On voit tout de même de quel côté se portent leurs réflexions ... Une obligation volontaire peut-être ? Après la croissance négative, plus rien de me choque smiley
      La science est complètement lobbyisée ou orienté par les labos, au moins 50% d’après Horton, ancien directeur de publication du Lancet ...

      Voilà, j’ai tenté de rester factuel, tout ce qui est écrit ci dessus est officiel et accessible dans tous les médias, il faut juste décrypter un peu et se rendre à l’évidence, qui fait mal je le concède ...
      Il ne faut pas tomber dans le piège du complotisme à ce moment là, car il y a choc et et certains repères psy volent en éclats, c’est déstabilisant mais je vous fais confiance pour ne pas croire que c’est la reine d’Angleterre, qui en fait est un reptile, qui a commandé le virus Covid en 1978, puis le relache aujourd’hui avec ses copains lézards smiley
      Désolé, je n’ai pas pu m’empêcher, une note d’humour ne fait pas de mal de tps en tps smiley
      Je ne sais pas si vous l’avez déjà vu, mais il y a eût un bon reportage d’Arte sur Bigpharma. : https://www.youtube.com/watch?v=ma7rf7TjXaE


    • Jean-Paul Tisserand Jean-Paul Tisserand 11 janvier 09:41

      @Yoann
      Nous sommes sur la même longueur d’onde. Merci pour l’info sur le reportage.


  • I.A. 7 janvier 15:39

    Très bonne analyse, vraiment. Même si Yoann n’a pas tout à fait tort (tout dépendrait des moyens mis en oeuvre, et de la volonté d’un rétablissement ne laissant personne sur le bas-côté)

    Autre danger : la peur des procès et de l’opprobre pourrait également freiner les volontés d’un retour à la « normale »...


    • Et hop ! Et hop ! 8 janvier 13:16

      @I.A.

      L’épidémie ne se terminera pas parce qu’il existe ce genre d’épidémies virales tous les ans depuis la nuit des temps, et qu’elles ont toujours tués les personnes très âgées, ou très malades, ou ayant une santé faible.

      Cette épidémie est une mise en scène administrative et médiatique.

      Elle se teminera quand on arrêtera de faires des tests PCR à toute une population de personnes saines pour faire apparaître 5 % de positifs, et faire croire qu’ils sont malades ou menacés par la maladie.


    • Captain Marlo Captain Marlo 8 janvier 23:15

      @Et hop !
      Cette épidémie est une mise en scène administrative et médiatique.

      Nous vivons depuis toujours au milieu de milliards de virus qui passent leur temps à muter !

      Si c’est le critère pour revenir à la normale, on peut attendre... des milliards d’années !!


    • I.A. 9 janvier 10:48

      @Et hop !

      La population espère retrouver une vie saine (moi aussi, sans trop y croire désormais), ce que je peux comprendre.

      Mais effectivement, trop de décisions liberticides ont été appliquées, avec des conséquences gravissimes à court, à moyen et à long termes  pour qu’un retour à la normale s’opère aussi simplement.

      La létalité de ce virus est tellement insignifiante, que toute personne sensée devrait se poser un tout petit peu plus de questions...


    • Jean-Paul Tisserand Jean-Paul Tisserand 9 janvier 15:06

      @Captain Marlo
      Soyons sérieux. Connaissez-vous beaucoup de virus qui donnent une telle pandémie ? Je ne souhaite pas argumenter davantage, les faits suffisent.


    • Michel DROUET Michel DROUET 11 janvier 09:45

      @Captain Fifi
      Y compris le virus du complot !


  • troletbuse troletbuse 7 janvier 16:28

    Un sujet absent ; Et quid des libertés ?

    Les gens voudront se révolter mais ils vont prévoir une armée de mercenaires à leur solde afin que tous soient contraints à obéir. Le système chinois a gagné grâce à nos dirigeants pourris.


    • Jean-Paul Tisserand Jean-Paul Tisserand 7 janvier 16:36

      @troletbuse
      Le livre que j’évoque mentionne les dangers pour les libertés, sur un ton assez convenu qui n’a pas appelé de commentaires de ma part. Mais il est certain qu’une flambée brutale du chômage entraînera des troubles sociaux.


    • Super Cochon Super Cochon 8 janvier 20:37

      .
      Le GRAND Reset
      .
      .
      .
      Le Covid est l’outil qui permettra d’imposer le Grand Reset ...... comme l’explique le directeur du Forum économique Klaus Schwab .
      .

      Klaus Schwab auteur du Livre « Covid-19 The Great Reset » , le monde ne reviendra « JAMAIS » à la normale


      CITATION et extraits du Livre « Covid-19 The Great Reset » Klaus Schwab 
      .
      « Beaucoup d’entre nous se demandent quand les choses reviendront à la normale. La réponse courte est : jamais. Rien ne reviendra jamais, au sens « brisée », à la normalité qui prévalait avant la crise, car la pandémie de coronavirus marque un point d’inflexion fondamental dans notre trajectoire mondiale. »

      « Des changements radicaux d’une telle importance sont à venir que certains experts les ont qualifiés d’ère « avant coronavirus » (BC) (Before Coronavirus) et « après coronavirus » (AC) (After Coronavirus). Nous continuerons à être surpris par la rapidité et la nature inattendue de ces changements - en se combinant les uns aux autres, ils provoqueront des conséquences de second, troisième, quatrième ordre et même plus, des effets en cascade et des résultats imprévus. »

      https://fr.sott.net/article/36267-Pour-le-mondialiste-Klaus-Schwab-apres-le-COVID-le-monde-ne-reviendra-jamais-a-la-normale
      .
      .


    • mmbbb 9 janvier 11:32

      @Jean-Paul Tisserand vous faites l impasse sur la responsabité et la faillite de notre elite Le professeur Raoult dans un rapport de 2003 avait mis en garde les autorites francaises sur l impréparation de notre pays face a une maladie emergente Il ne fut pas ecoute, Quiconque lit la presse scientifique , sait que ces maladies ne sont pas nouvelles , On a deja eu le SRAS en Chine en 2003 dont le reservoir etait la civette , Il y eut la grippe de Hong Kong , Hollande commença a faire des economies de bout de chandelles c est a dire réduire les stocks de masques rapport du SENAT de 2015 . De surcroit nous consacrons en point PIB soit 11 % pour notre systeme de santé le même que l Allemagne Mais notre système de santé comme la gestion de la France est sur-administre  ; Il y a une organisation administrative pléthorique au sein du ministère de la santé Il y a même un bureau dédie à épidemiologie Ces cadres ne sont pas uberises et gagnent mieux que le personnel soignant Il n est pas étonnant que Martin Hirsch veuille dégommer les iconoclastes :Raoult , Perronne et d autres qui ont critique l organisation a la française .
      Extraordinaire polémique sur la chloroquine et sur les tests randomisés alors que le vaccin lui aurait été impose d office sans la résistance des français La les labos ne parlent pas de leur test « randomises »

      Quant a Buzin après sa gestion calamiteuse dont une de ses actions aura été d interdire la chloroquine a été nommé  a OMS . On s étonnera pas de la montée de l antisémitisme et de l adhésion au complotisme

      En revanche K LACOMBE ayant promue il y a un an, le Remdivisir  ( 500 morts en France silence radio ) et ayant traine sur les plateaux de TV a ete récompenséepar Macron en janvier ,Elle fut médaillée !

      Nous sommes dans le syndrome de 1940 , , stratégie nulle , logistique défaillante malgré la dépense consacrée a notre système de santé et le taux de prélèvement obligatoire qui est un des plus des pays de l OCDE , il est facile de s en prendre a l Europe a la mondialisation alors que la source de nos maux est dans notre organisation ,

      Uberisation les Gafam Euope mondialisation les cibles de l UPR et d autres partis ( le cheval de bataille de FI FI clone en Captain Marlo dont son mentor ne remet pas en cause la caste dont il est issu ) , tous nos hauts fonctionnaires si nombreux ne sont pas ubérises et sont protégés par leur statut Le mal français , récurrent dénonce depuis fort longtemps par A Peyreffite honni par la gauche " Mal » français : les règles tatillonnes de l’administration, l’excès de bureaucratie, la centralisation, le manque de confiance des entrepreneurs, un État trop dirigiste " Nous n avons pas changé d un iota ! Durant cette crise le privé fut écarté C est même pire ! 


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 16 janvier 10:16

      @mmbbb

      « Quant a Buzin après sa gestion calamiteuse dont une de ses actions aura été d interdire la chloroquine a été nommé a OMS . On s étonnera pas de la montée de l antisémitisme et de l adhésion au complotisme »

       

      Oui, la Buzin est dans la ligne de la Veil qui a institué la peine de mort pour les innocents bébés dans le sein de leur mère et dans la ligne du Badinter qui a institué l’abolition de la peine de mort pour les coupables de meurtres.

      Ils nous font une France ou il faut appeler le mal bien et le bien mal.

       « Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, Qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres, Qui changent l’amertume en douceur, et la douceur en amertume ! » (Esaïe 5:20)


  • hocagi@1shivom.com 7 janvier 20:35

    la crise de 1929 a mené a la deuxième guerre mondiale ou le Nazisme aurait très bien pu l’emporter effet papillon d un épiphénomène ? la confiance si chère aux marches mais aussi contribuables de la rue est une château de cartes dont depuis 10 ans on retire des cartes a la base même, diantre ...


    • Armelle Armelle 8 janvier 01:00

      @hocagi@1shivom.com
      « la crise de 1929 a mené a la deuxième guerre mondiale »
      Je pense plutôt que c’est le traité de Versailles qui a fabriqué la deuxième guerre mondiale, une liste des représailles à l’encontre de l’Allemagne et ses alliés, et que le petit caporal moustachu et ses amis n’ont pas digéré !!! la crise de 1929 à juste servi de cataliseur !


    • Copain 8 janvier 11:41

      @hocagi@1shivom.com
      Avant le nazisme il y a le bolchévisme. 20 millions de chrétiens exterminés et la moitié des bolchéviks étaient des juifs un peu comme actuellement de nos gouvernements mondialistes de la pensée pure, talmudique. C’est marrant non ? comme l’histoire ne se répète pas


    • Et hop ! Et hop ! 8 janvier 13:17

      @Copain

      85 % des dirigeants d’après M. Poutine dans son discours d’inauguration d’un musée juif.


  • sylvain sylvain 7 janvier 20:38

    après la crise sanitaire


    ça se profile pas à l’horizon après une année de pandémie... qui suit des années d’état d’urgence sur le terrorisme . On est passé de l’état de crise permanente à l’état d’urgence permanent . Je ne vois pas vraiment pourquoi ça changerait maintenant, nos élites ont l’air de beaucoup aimer ça

    Et quand ça se terminera, ça se terminera forcément nos lois seront dignes de la russie stalinienne


  • pierrot pierrot 7 janvier 22:39

    Nous vivons une grave crise sanitaire ou de nombreux domaines d’activité ont été impactés, mais ce n’est pas une crise économique comme celles de 1929 ou 2008 et je pense que l’économie permettra un rebond fort en 2021 et 2022 qui équilibreront les pertes de 2020, tout au moins en France.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 7 janvier 23:06

      @pierrot. Pensée de bobo de centre métropole .


    • Yoann Yoann 8 janvier 07:47

      @pierrot

       smiley

      Le PIB va plonger de 10 à 14% en 2020 sans même parler de la dette qui a littéralement explosé en 2020.
      Vous croyez vraiment qu’on va faire +5 à +7% de pib par an sur 2021 et sur 2022 ?? Sachant que début 2021 est déjà à moitié arrêté ??
      Faut se réveiller pierrot, ce que vous dites est IMPOSSIBLE ...


    • Silence, on pique ! Silence, on pique ! 8 janvier 10:44

      @pierrot

      La grave crise sanitaire est due à la destruction de l’hôpital public.

      Faute de soins et de manque de matériel, usage du Rivotril autorisé par décret.

      Usage de la chloroquine interdit par décret signé par Buzin.
      La Chloroquine soigne.

      De quel rebond de l’économie parlez-vous ?

      Il n’y aura aucun rebond après la destruction totale de l’économie en France, en Europe et dans le monde par les mondialistes.


    • Et hop ! Et hop ! 8 janvier 13:25

      @pierrot : «  je pense que l’économie permettra un rebond fort en 2021 et 2022 qui équilibreront les pertes de 2020 »

      Vous pensez qu’un restaurateur, un exploitant de salle de cinéma, et des dizaines de milliers d’autres commerçants qui auront 3 ans de retard de loyer, de charges sociales, de salaires, de remboursements de crédit et d’impôts accumulés à payer vont rebondir en 2020 ?

      Vous pensez que les femmes dont le cancer du sein ou du colon n’a pas été dépisté à temps vont rebondir ?


    • pierrot pierrot 8 janvier 15:32

      @Silence, on pique !
      Les experts économiques pensent quasi unanimement que le rebond économique en France en 2021 et 2022 compenseront la diminution d’activité de 2020.
      Bien évidemment dans ce schéma global il y a des secteurs d’activités en progression et d’autres en déclin comme dab.

      C’est aussi le cas dans presque tous les autres pays d’Europe Occidental à l’exception de l’Espagne et du Royaume Uni pour des causes endogènes connues.


    • Silence, on pique ! Silence, on pique ! 8 janvier 19:46

      @pierrot

      Le projet mondialiste est de supprimer les classes moyennes. Ceux qui produisent du réel et ne rentrent pas dans leur nouveau plan mondial de la 4ème révolution industrielle. Voir Klaus Shraub, forum économique mondial.


    • Yoann Yoann 9 janvier 09:11

      @pierrot

      Les experts économiques pensent quasi unanimement que le rebond

      ....

      Citation : Celui qui croit que la croissance peut être infinie dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste.

      Et vous croyez encore ceux là même qui nous ont envoyé dans le mur en pensant que la croissance infinie était possible sur notre petite planète. C’est bien ça ?


  • Trelawney Trelawney 8 janvier 07:40

    Si vous pensez que le grand resset (franglais), c’est réallumer un système économique dans l’intérêt des dirigeants vous vous trompez lourdement. Car le système économique actuel fonctionne en parfaite autonomie et sans l’intervention humaine. L’humain par ses interventions individuelles le crée et subit ses affres (crises, relance etc) sans pouvoir faire quoique ce soit pour en modifier ses paramétres.

    Aussi comment pouvons nous définir les signes avant-coureur d’un grand changement économique et sociétale du à la crise économique induite par ce Covid ?

    Aujourd’hui à cause de températures météorologiques basses, mais pas si extrême que cela, RTF a déclenché une alerte rouge avec des coupeurs de délestage probables dans le courant de la journée. Et c’est valable pour tous les pays d’Europe, mais aussi en Chine. Pour de simples raisons économiques (faut bien trouver le fric là où il se trouve) on a préféré fermer des centrales et nous sommes désormais, tributaires de la météo pour la diffusion d’énergie. Sacré recule !

    La France est le pays de la gastronomie : Est-ce que vous pensez qu’il y aura le même nombre de restaurants après qu’avant la crise Covid ? Comment évoluera cette profession ? Est-ce que la France sera encore le pays de la gastronomie après ?

    Pour ce qui est des transports, on peut en faire un article entier. Rien ne sera plus comme avant pour ce qui concerne les trains, avions, routes et autoroutes, taxi, Ubber etc. Le syndrome du vélo taxi qui nous explose en pleine figure

    Quand à la « révolution » tant prônée par certains ici. Les gens seront trop occupé à préserver leur intégrité individuelle pour y penser. On sera plus proche de l’age de pierre que du temps des cerises.


    • Citoyen de base 8 janvier 09:05

      @Trelawney
      Effectivement, ce que ne voit pas l’auteur ni quasiment personne sur ce site complotiste qu’est AV, et j’en fais partie, c’est qu’on ne reviendra jamais au niveau de 2019. Pour une raison physique. Nous avons passé le pic pétrolier fin 2018, et je pense que derrière ce « nouveau départ », la décroissance inéluctable qui va en découler (PIB et flux pétrolier sont intrinsèquement liés) sera organisée par certains à leur profit, et au détriment de la masse à qui elle sera appliquée.


    • Silence, on pique ! Silence, on pique ! 8 janvier 10:49

      @ Trelawney

      Vous oubliez un élément : une telle crise fait naitre une prise de conscience générale. Elle se développe en ce moment devant le désastre.


    • Septimanie24 Septimanie24 8 janvier 12:53

      @Silence, on pique !
      De quelle conscience générale parlez-vous ? Autour de moi, j’observe beaucoup de personnes qui ont l’esprit très endormi, qui continuent à donner du crédit aux informations dont ils sont abreuvés et qui telles des brebis guidées par l’instinct de la peur, se dirigent tout droit vers le précipice. Il faut que les gens cessent de croire au bon sentiment. Mis à part quelques êtres éveillés pourvus de compassion et de sagesse, la plupart des gens sont gouvernés par leur ego et cela inclut tous les dirigeants. Les bons sentiments de Schwab, leur accorder du crédit c’est comme croire au loup qui frappe à la porte en vous promettant qu’il est là pour votre bien. Les gens doivent éveiller leur discernement, réfléchir, analyser, ouvrir leur esprit et réaliser vers ce quoi où nous conduit.


    • gouzier gouzier 8 janvier 13:12

      @Septimanie24

      Les gens doivent éveiller leur discernement, réfléchir, analyser, ouvrir leur esprit et réaliser vers ce quoi où nous conduit.

       
      Vous voulez dire : les gens devraient éveiller...
      Ce qui est loin d’aller de soi parce que le régime fait tout pour que cet éveil ne se réalise pas, avec le concours de la totalité des merdias à sa botte.

       
      Profitons de l’existence d’un forum comme Agoravox permettant de transmettre et recevoir des infos autres que la doxa, de les analyser, de les commenter... Cette possibilité ne durera sans doute pas éternellement, le Système s’emploiera à nous en priver.


    • Septimanie24 Septimanie24 8 janvier 13:40

      @gouzier
      Je parle au présent et non au conditionnel car il s’agit d’un impératif sinon ... il sera trop tard.
      Tant que ce type de forum existe et tant qu’il n’y aura pas de surveillance généralisée, bien que je pense que cela existe déjà, en particulier sur ce type de forum.


    • Captain Marlo Captain Marlo 8 janvier 14:33

      @Silence, on pique !
      Vous oubliez un élément : une telle crise fait naitre une prise de conscience générale.

      Je ne crois pas, tout simplement parce que ni les politiques, ni les médias n’expliquent de quoi il retourne et qu’ils maintiennent les gens dans la peur.

      Voici de quoi il s’agit, d’un coup d’état pour une dictature mondiale :

      "(...) Chaque jour, on sent les attaques se multiplier de ceux qui veulent détruire la base même de la société : la famille naturelle, le respect de la vie humaine, l’amour de la patrie, la liberté de l’éducation et des affaires. Nous voyons des chefs de nations et des chefs religieux se plier à ce suicide de la culture occidentale et de son âme chrétienne, tandis que les droits fondamentaux des citoyens et des croyants sont niés au nom d’une urgence sanitaire qui se révèle de plus en plus instrumentale à l’établissement d’une tyrannie inhumaine et sans visage.

      Un plan mondial appelé Great Reset est en cours. Son architecte est une élite mondiale qui veut soumettre toute l’humanité, imposant des mesures coercitives avec lesquelles limiter drastiquement les libertés individuelles et celles de populations entières. Dans plusieurs pays, ce plan a déjà été approuvé et financé ; dans d’autres, il n’en est qu’à ses débuts. Derrière les dirigeants mondiaux qui sont les complices et les exécuteurs de ce projet infernal, il y a des personnages sans scrupules qui financent le Forum économique mondial et l’Event 201, faisant la promotion de leur agenda.

      Le but de la Grande Réinitialisation est l’imposition d’une dictature de la santé visant à l’imposition de mesures liberticides, cachées derrière des promesses tentantes d’assurer un revenu universel et d’annuler la dette individuelle. Le prix de ces concessions du Fonds monétaire international sera la renonciation à la propriété privée et l’adhésion à un programme de vaccination contre Covid-19 et Covid-21 promu par Bill Gates avec la collaboration des principaux groupes pharmaceutiques. Au-delà des énormes intérêts économiques qui motivent les promoteurs de la Grande Réinitialisation, l’imposition de la vaccination s’accompagnera de l’exigence d’un passeport sanitaire et d’une identification numérique, avec pour conséquence le suivi des contacts de la population du monde entier. Ceux qui n’accepteront pas ces mesures seront confinés dans des camps de détention ou placés en résidence surveillée et tous leurs biens seront confisqués...etc


    • Captain Marlo Captain Marlo 8 janvier 14:50

      @Trelawney
      Aussi comment pouvons nous définir les signes avant-coureur d’un grand changement économique et sociétale du à la crise économique induite par ce Covid ?

      Réveillez-vous, c’est déjà en place. 
      Vous avez sous les yeux :
      les ordres donnés aux Etats par l’OMS, dont les dirigeants ne sont élus par personne.
      les études foireuses faites par des équipes financées par Gilead.
      les atteintes aux libertés publiques.
      les non-traitements pour euthanasier les vieux dans les Ehpad avec du Rivotril.
      le refus de soigner les malades autrement qu’avec du Doliprane.
      les interdictions idiotes pour les restaurants, mais pas pour les restaurants d’entreprises, ni les cantines de Matignon, de l’ Elysée, de l’Assemblée nationale et du Sénat, qui elles, ont toujours fonctionné, ainsi que les MacDo et les Starbust.
      —le refus de Véran de permettre le choix d’un vaccin russe ou chinois, qui sont des vaccins classiques, pas avec ARN messager.
      le maintien des masques qui sont des nid à microbes.
      les tests foireux qui sont positifs même avec du Coca Cola.
      les vaccins foireux.
      et la dette, le chômage et la pauvreté qui explosent.



    • alinea alinea 8 janvier 18:08

      @Septimanie24
      Alors il est temps, comme ils ont fait en Amérique du sud, de casser tous les relais télé !
      Quand ils n’auront plus que l’underground pour s’instruire, nous saurons les guider ! smiley


    • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 8 janvier 20:07

      @Citoyen de base C’est la marotte de certains « On a passé le pic pétrolier », cela fait intelligent dans certains milieux mais je vous ferai remarquer que le pétrole est meilleur marché que depuis très longtemps. 


    • Super Cochon Super Cochon 8 janvier 20:37

      .
      Le GRAND Reset
      .
      .
      .
      Le Covid est l’outil qui permettra d’imposer le Grand Reset ...... comme l’explique le directeur du Forum économique Klaus Schwab .
      .

      Klaus Schwab auteur du Livre « Covid-19 The Great Reset » , le monde ne reviendra « JAMAIS » à la normale


      CITATION et extraits du Livre « Covid-19 The Great Reset » Klaus Schwab 
      .
      « Beaucoup d’entre nous se demandent quand les choses reviendront à la normale. La réponse courte est : jamais. Rien ne reviendra jamais, au sens « brisée », à la normalité qui prévalait avant la crise, car la pandémie de coronavirus marque un point d’inflexion fondamental dans notre trajectoire mondiale. »

      « Des changements radicaux d’une telle importance sont à venir que certains experts les ont qualifiés d’ère « avant coronavirus » (BC) (Before Coronavirus) et « après coronavirus » (AC) (After Coronavirus). Nous continuerons à être surpris par la rapidité et la nature inattendue de ces changements - en se combinant les uns aux autres, ils provoqueront des conséquences de second, troisième, quatrième ordre et même plus, des effets en cascade et des résultats imprévus. »

      https://fr.sott.net/article/36267-Pour-le-mondialiste-Klaus-Schwab-apres-le-COVID-le-monde-ne-reviendra-jamais-a-la-normale
      .
      .


    • Captain Marlo Captain Marlo 8 janvier 23:34

      @Bernard Mitjavile
      C’est la marotte de certains « On a passé le pic pétrolier »

      Si on a passé le pic pétrolier, cela signifie qu’on a du pétrole encore pour 100 ans au moins, de plus en plus cher à produire, mais on sait produire du pétrole avec du soleil, du CO2 et des algues, donc tout ça c’est du pipeau.

      La question économique centrale, c’est que les marchés sont saturés, le capitalisme est en voie d’effondrement, les profits ne sont plus assez importants.

      Il faut passer à d’autres sources de profits : les vaccins à appliquer mondialement et la transition écolo avec Ste Gréta : vous jetez tout ce que vous avez et vous achetez des produits Verts.

      Ikea est le prototype de l’entreprise écolo bobo à la pointe du progrès Vert, version profits. Ikea vous conseille de consommer toujours plus, mais comme c’est Vert, vous ne vous sentez pas coupable, toute l’astuce est là !

      Le Financial Times, 27 juillet 2014 :

      « Nous sommes maintenant à un moment crucial pour les investisseurs, poursuit-il. « Les cinq à dix prochaines années seront la période la plus critique pour accélérer la transition vers une économie faible en carbone. Nous pensons que le capitalisme est en danger d’effondrement. En conséquence, l’entreprise, qui s’est montrée assez réticente dans le passé sur les mécanismes de l’investissement durable, prévoit d’accroître sa visibilité. Nous devons y aller à fond. Nous allons être plus agressifs parce qu’il le faut. » – David Blood and Al Gore : « Capitalism is in Danger of Falling Apart » (« Le capitalisme est en danger d’effondrement »), Financial Times, 27 juillet 2014

      .
      Et à la fin de l’article, ne ratez pas « Une étude de cas gênante : M-Kopa Solar, Afrique » ! Vous allez voir quel sorte d’humanisme Vert et écolo, bien compris, est déjà en application.


    • pierrot pierrot 9 janvier 08:17

      @alinea
      le plus simple est de jeter vos TV et de n’écouter que France Culture, désabonnez vous surtout aux sites dits sociaux qui sont une calamité pour l’intelligence tels que you tube, agora fasse book etc.


    • Yoann Yoann 9 janvier 09:28

      @alinea

      Alors il est temps, comme ils ont fait en Amérique du sud, de casser tous les relais télé !
      ça peut être une bonne idée mais en France, la télé est majoritairement reçu par satellite ou par internet (fibre/adsl ...), bref pas si facile mais j’aime l’idée smiley

      @pierrot
      le plus simple est de jeter vos TV et de n’écouter que France Culture,

      Mais bien sûr, comme en ex-URSS, un seul média, je ne sais pas si vous vous rendez compte des inepties que vous sortez smiley
      Mon père, à la retraite, écoute France culture tous les jours, et il devient de plus en plus con, avec une vision binaire de plus en plus étroite, certain qu’il est, de détenir la vérité parce qu’il écoute France Culture. Je ne cherche même plus à le mettre devant ses contradictions tellement c’est facile, alors je change simplement de sujet pour ne pas qu’on s’engueule : Tiens, t’as planté des nouvelles fleurs, Il fait beau aujourd’hui, on pourrait aller aux champignons, etc, etc .... Bref pathétique, alors France Culture, non merci. (même s’il doit y avoir tout de même qques trucs intéressants, je n’en doute pas ... ).

      Je suis d’accord pour les réseaux sociaux, la télé réalité, les jeux débiles mais mettre agoravox la dedans est incompréhensible car même s’il y a des énormités, il y a aussi des articles remarquables pour s’informer ...
      Il ne nous reste qu’internet pour se former à la citoyenneté, avec la tv et radio, on oriente la pensée comme on le souhaite. Il y a bien entendu encore qques exceptions comme par exemple Taddeï sur RT avec « Interdit d’interdire » ...


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 janvier 09:49

      @pierrot
      n’écouter que France Culture, désabonnez vous surtout aux sites dits sociaux qui sont une calamité pour l’intelligence tels que you tube, agora fasse book etc.

      Internet, c’est Radio Londres !

      France culture débite les mêmes infos à la noix que tous les autres médias.
      Ils ont de moins en moins de journalistes, et copient servilement les agences AFP & Reuters. La CIA contrôle les journalistes des grands médias européens qui disent tous la même chose : ce qui convient aux riches et à l’oligarchie mondialiste.


    • Francis Francis 9 janvier 10:04

      @pierrot lalune,
       
       ’’le plus simple est de jeter vos TV et de n’écouter que France Culture,’’
       
      Faites comme vous voulez. Perso je n’écoute plus les radios qui diffusent ad nauseum les « avertissements » du gouvernement, vous savez, les gestes barrière toussa.


    • alinea alinea 9 janvier 11:45

      @Yoann
      Bon, tant pis !!
      en tout cas, je n’ai ni télé ni radio ; France Culture assène ses mensonges avec l’accent de sa supériorité, je ne l’écoute plus depuis des années ; leur manière d’aborder des problèmes annexes avec le sérieux qui les caractérise me hérisse le poil.


    • mmbbb 9 janvier 11:53

      @Captain Marlo il y a radio UPR Radio UPR vous dit que l on peut faire du pétrole avec des algues ! C est vrai mais c est comme la bidoche artificielle , le stade expérimental . Radio UPR vous dit que le virus existe depuis fort longtemps . C est vrai comme les microbes Ils ont ete la bien avant l apparition de homme notamment les eucaryotes Mais Radio UPR ne vous dit pas que beaucoup de microbes et de virus ne sont pas nocifs mais que quelques uns sont tres virulents comme jadis la grippe aviaire ou grippe espagnol a l origine de 25 millions de morts et la peste dont l agent pathogene et la bacterie Yersina . Radio UPR enfonce des portes ouvertes .
      Quant a la CIA , la CIA c est le MOSSAD , ils sont partout . je regarde le temps par la fenetre , il est « MOSSAD » ,


    • Yoann Yoann 9 janvier 14:28

      @alinea

      ça m’embête autant que vous, j’aurais préféré avoir des solutions simples. Ce qui me fait peur, c’est que plus je vois le problème et plus je me dis qu’il ne nous reste plus que la confrontation violente alors que je suis complètement non violent. Je ne pense pas être capable de ça ...

      Complètement d’accord avec France culture, je ne les supporte plus non plus smiley


  • Septimanie24 Septimanie24 8 janvier 12:33

    A propos du « Great Reset » il convient de lire le livre dans son intégralité pour clairement discerner dans quelle direction on veut nous conduire (ou nous amener) et les enjeux réels de cette politique. Si vous n’avez pas le temps, il est possible de lire une analyse intégrale du livre sur le site : https://lecourrierdesstrateges.fr/

    A chacun d’en tirer les conclusions qui s’imposent (ou pas) mais personne ne pourra se plaindre de ne pas avoir été prévenu.

    Cela ressemble étrangement à ce que fit un certain caporal dans les années 1920. Tout était écrit et il appliqua son programme une fois parvenu au pouvoir. A ne pas en douter, il en sera de même avec des moyens financiers colossaux. En bon entendeur ...


    • alinea alinea 9 janvier 19:00

      @Septimanie24
      Merci pour me faire découvrir le courrier des stratèges ! je l’ai engrangé et y retournerai !
      Septimanie, ça me fait penser à Frêche qui a su transformer le Languedoc Roussillon en une vaste colonie de bobos, dans les campagnes : trois fois plus d’habitants qu’il y a quarante ans !! la multiplication des lotissements dortoirs : un vrai bonheur esthétique et de qualité de vie en « commun » !!


  • racbel 8 janvier 13:52

    Actuellement, les élites mondialistes contrôlent 99 pourcents des ressources de la terre grâce aux guerres aux subversions aux assassinats aux escroqueries financières aux médias au terrorisme et bien sur aux fausses pandémies.

    Il ne reste plus que ce 1 pourcent pour parachever leur œuvre pour définitivement instaurer le nouvel ordre mondial.

    Ce 1 pourcent représente en effet la population mondiale qui est à leurs yeux le plus gros obstacle car bien trop nombreuse pour atteindre le but ultime « le contrôle total ».

    Donc réduction de la population à prévoir par le biais de la vaccination, rappelez-vous de la grippe espagnol et si cela ne suffit pas guerre nucléaire limitée .

    Je vous pose une question, pourquoi voulez vous que les choses reviennent à la normal alors que leur plan marche à merveille ?

     


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 8 janvier 14:46
    Qu’est-ce que la Grande Réinitialisation ? | Forum Économique Mondial
    .
    Enfin selon cette vidéo le Grand Reset revient au fait que nous, les travailleurs et et la classe moyen n’auront plus besoin de posséder de quoi que ce soit et il parait que toutes les services seront gratuites.... smiley
    .
    Bref je conclus qu’on sera ainsi dépossédé de tous nos biens même nos maisons, terrains pour ceux qui en possèdent et entre temps l’élite mondialiste deviendra le propriétaire de tout, en clair les ultra-riches seront encore plus riches.
    .
    Les gouvernements qui ont promis l’égalité et la gratuité ont toujours fini par priver les gens de leur argent, de leurs droits de propriété ainsi des libertés fondamentales comme par exemple la liberté d’expression !!!
    .
    Tous contre le grand reset qui est le clone du mondialisme au stade final !

    • Captain Marlo Captain Marlo 8 janvier 14:54

      @eau-du-robinet
      nous, les travailleurs et et la classe moyen n’auront plus besoin de posséder de quoi que ce soit et il parait que toutes les services seront gratuites.... 

      C’est le modèle capitaliste à la chinoise qui enchante l’oligarchie mondialiste !!
      Cf vers un capitalisme communiste.

      On vous prend tout, y compris vos libertés, et on vous donne des cacahouètes !


    • alinea alinea 8 janvier 18:10

      @Captain Marlo
      Vous n’aimez pas les cacahuètes Capt’ain Marlo ? c’est très nourrissant vous savez.
      Toujours à se plaindre, pff
       smiley


    • Super Cochon Super Cochon 8 janvier 20:57

      @eau-du-robinet
      .
      Le GRAND Reset
      .
      .
      .
      Le Covid est l’outil qui permettra d’imposer le Grand Reset ...... comme l’explique le directeur du Forum économique Klaus Schwab .
      .

      Klaus Schwab auteur du Livre « Covid-19 The Great Reset » , le monde ne reviendra « JAMAIS » à la normale


      CITATION et extraits du Livre « Covid-19 The Great Reset » Klaus Schwab 
      .
      « Beaucoup d’entre nous se demandent quand les choses reviendront à la normale. La réponse courte est : jamais. Rien ne reviendra jamais, au sens « brisée », à la normalité qui prévalait avant la crise, car la pandémie de coronavirus marque un point d’inflexion fondamental dans notre trajectoire mondiale. »

      « Des changements radicaux d’une telle importance sont à venir que certains experts les ont qualifiés d’ère « avant coronavirus » (BC) (Before Coronavirus) et « après coronavirus » (AC) (After Coronavirus). Nous continuerons à être surpris par la rapidité et la nature inattendue de ces changements - en se combinant les uns aux autres, ils provoqueront des conséquences de second, troisième, quatrième ordre et même plus, des effets en cascade et des résultats imprévus. »

      https://fr.sott.net/article/36267-Pour-le-mondialiste-Klaus-Schwab-apres-le-COVID-le-monde-ne-reviendra-jamais-a-la-normale
      .
      .


    • Captain Marlo Captain Marlo 8 janvier 23:10

      @alinea
      Toujours à se plaindre, pff

      Salut alinéa ! Si, si j’aime bien les cacahouètes, mais si c’est moi qui choisis, pas si on me les impose pour solde de tous comptes !!


    • alinea alinea 8 janvier 23:46

      @Captain Marlo
      J’avais compris !!!

       smiley

    • pierrot pierrot 9 janvier 08:20

      @Super Cochon
      l’ancien « monde » capitaliste, où l’argent était la priorité au débat des travailleurs me déplaisait donc j’aspire à un monde nouveau, plus solidaire, plus égalitaire centré sur des grandes valeurs humaines : cultures, sociales etc.


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 janvier 09:55

      @pierrot
      j’aspire à un monde nouveau, plus solidaire, plus égalitaire centré sur des grandes valeurs humaines : cultures, sociales etc.

      Vous prenez vos désirs pour des réalités. Avec un revenu de 800 euros, vous allez pouvoir vous loger, vous chauffer, vous soigner, et oui, fin de la Sécu oblige, payer l’école de vos enfants, vous déplacer et vous distraire etc ??

      D’ailleurs pas question de se distraire, c’est boulot/dodo !


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 9 janvier 16:51

      @Captain Marlo

      Vers un capitalisme communiste  ?

      Non. On y est déjà. Et ce n’est pas un capitalisme “communiste“, c’est un capitalisme tout court. Le capitalisme chinois est très brillant en terme de réalisation de profits privés dans des grandes entreprises exploitant le peuple chinois, brillant en terme de néo-colonialisme mondialisé, et de menaces diverses sur le monde... comme les autres capitalismes, tout simplement.

      C’est un capitalisme particulièrement violent, totalitaire, et particulièrement menteur. Alors, comme nos journalistes ne peuvent reconnaître ça, il leur faut ajouter “communiste“, pour faire croire que l’ensauvagement et la barbarie ne peuvent en aucun cas être “capitalistes“.

      La Chine de Mao n’était pas communiste, elle était stalinienne. La Chine qui lui a succédé n’est pas plus, si peu que ce soit, communiste.


  • Voila , d’où vient le vent de la tempête ...

    https://www.facebook.com/RTSinfo/videos/macron-est-le-guide-pour-renouveler-leurope-selon-klaus-schwab/920424528120736/

    Le covid était déjà dans les tuyaux

    Macron veut devenir le Fuhrer Europereich .MDR .

    Les Allemands, leur imposer une chocotte copain-copine avec Stéphane Bern , là MDR !



    • alinea alinea 8 janvier 18:12

      @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
      J’ai pas écouté !! saturée ! mais s’il n’y a que lui comme guide, c’est bon : il suffit de ne pas le suivre.

       smiley

    • Captain Marlo Captain Marlo 8 janvier 23:51

      @SPQR Sono Pazzi Questi Romani

      Merci pour la vidéo, Macron 1er de cordée de la mafia européenne.


    • @Captain Marlo

      Si après avoir vu cette vidéo les gens n’acceptent pas que l’arrivée de Macron n’est que le résultat d’un complot , d’une effraction .
      TOUS POURRIS ...


    • pierrot pierrot 9 janvier 08:23

      @Captain Marlo
      les individus les plus abjectes en politiques sont Marine Le Pen la chatelaine de Montretout et Asselineau.


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 janvier 09:39

      @pierrot
      les individus les plus abjectes en politiques sont Marine Le Pen la chatelaine de Montretout et Asselineau.

      L’ennui c’est que vous affirmez sans aucune preuve. Cela s’appelle de la diffamation, sanctionnée dans le Code pénal, et passible d’une amende de 12 000 euros.

      Le programme de l’UPR est une copie actualisée du programme du Conseil National de la Résistance, qui a été rédigé essentiellement par les Communistes en 1943.

      Cf Programme du CNR de 1943, 
      qui a permis, à la Libération, la mise en place du modèle social français, dont votre famille et vous même avez bénéficié toute votre vie.

      Expliquez nous ce qui ne vous convient pas dans le programme de l’ UPR.
      Soyez précis et factuel, merci.


    • pierrot pierrot 9 janvier 14:21

      @Captain Marlo
      Pour appliquer le programme du Conseil National de la Résistance, j’ai plus confiance dans l’action des communistes, Fi, socialistes que dans celui due l’UPR complotiste avéré.


  • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 8 janvier 20:20

    Cela fait penser un peu au meilleur des mondes. 


  • Jonas Jonas 8 janvier 20:21

    la Grande Réinitialisation ou « Great Reset » est le programme politique progressiste qui permet d’aller vers la mondialisation, la fin des états nations avec la collaboration des mass-média, de nos élites politiques républicaines (gouvernance mondiale), des industriels et des banquiers (forum de Davos).

    L’objectif est d’obtenir un contrôle total et absolu des populations, tout individu doit devenir un consommateur lambda interchangeable, abêti par la société des loisirs, sans histoire, sans passé, sans spiritualité, une machine manipulable par les média et les gouvernants, recadré par une censure généralisée sur les réseaux sociaux qui ostracise et détruit socialement tout individu qui refuse de se plier à la pensée unique.

    Dans la gouvernance mondiale et la globalisation, les villages, les petites villes, les agriculteurs, les artisans, les restaurateurs, les paysans, sont voués à terme à disparaître (fermeture des crèches, des maternités, des hôpitaux, des écoles, des épiceries, des boulangeries, suicide des agriculteurs, etc...), pour être aspirés par les mégapoles mondialistes (Paris, Lyon, Bordeaux, Marseille, etc...) et leurs immenses centres commerciaux.
    Le mouvement des gilets jaunes ne fut qu’un symptôme de cette disparition programmée.

    La civilisation européenne orientée vers Dieu qui pendant des siècles s’est construite sur le sacré, l’humilité, la contemplation, le don de soi, le sens du sacrifice, la vérité et la connaissance, l’incarnation du souverain en son Peuple, a été lentement et progressivement érodée par la république universelle pour la remplacer par Mammon, le Dieu argent cupide, vil et individualiste.

    « Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, et qui parlait comme un dragon. Elle exerçait toute l’autorité de la première bête en sa présence, et elle faisait que la terre et ses habitants adoraient la première bête, dont la blessure mortelle avait été guérie. Elle opérait de grands prodiges, même jusqu’à faire descendre du feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes.
    Et elle séduisait les habitants de la terre par les prodiges qu’il lui était donné d’opérer en présence de la bête, disant aux habitants de la terre de faire une image à la bête qui avait la blessure de l’épée et qui vivait. Et il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parlât, et qu’elle fît que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête fussent tués.
    Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. »

    Apocalypse 13:11-17


    • mmbbb 9 janvier 12:57

      @Jonas la gouvernance mondiale, c est tres bien , le siege sera a Jerusalem comme le souhaite Attali , la terre de Jesus ! 


  • Super Cochon Super Cochon 8 janvier 20:37

    .
    Le GRAND Reset
    .
    .
    .
    Le Covid est l’outil qui permettra d’imposer le Grand Reset ...... comme l’explique le directeur du Forum économique Klaus Schwab .
    .

    Klaus Schwab auteur du Livre « Covid-19 The Great Reset » , le monde ne reviendra « JAMAIS » à la normale


    CITATION et extraits du Livre « Covid-19 The Great Reset » Klaus Schwab 
    .
    « Beaucoup d’entre nous se demandent quand les choses reviendront à la normale. La réponse courte est : jamais. Rien ne reviendra jamais, au sens « brisée », à la normalité qui prévalait avant la crise, car la pandémie de coronavirus marque un point d’inflexion fondamental dans notre trajectoire mondiale. »

    « Des changements radicaux d’une telle importance sont à venir que certains experts les ont qualifiés d’ère « avant coronavirus » (BC) (Before Coronavirus) et « après coronavirus » (AC) (After Coronavirus). Nous continuerons à être surpris par la rapidité et la nature inattendue de ces changements - en se combinant les uns aux autres, ils provoqueront des conséquences de second, troisième, quatrième ordre et même plus, des effets en cascade et des résultats imprévus. »

    https://fr.sott.net/article/36267-Pour-le-mondialiste-Klaus-Schwab-apres-le-COVID-le-monde-ne-reviendra-jamais-a-la-normale
    .
    .


  • Petite leçon de complotisme... ou pas... Le laboratoire chinois de Wuhan appartient en fait à Glaxo, qui par le plus grand des hasards, possède Pfizer, qui (ho coïncidence) gère les finances de Black Rock, qui par le plus grand des hasards gère les finances de l Open Foundation Society (Soros), qui sert hoo (encore une coïncidence) les intérêts de l’AXA française , qui encore 1 beau hasard, la société allemande Winterthur qui a construit l’atelier chinois, acheté accidentellement par les allianz allemands, et décidément quel hasard, a comme grand actionnaire avant-garde, un actionnaire de Black Rock contrôlant les banques centrales et gère 1/3 du capital d’investissement mondial , qui, holala encore un bel hasard - est à la fois un grand actionnaire de Microsoft et Gates, qui est.. par encore une magnifique coïncidence, un actionnaire de Pfizer et actuellement le premier parrain de l’OMS.

    Si ce n’est pas assez clair Alors on ne peut plus rien pour vous


    • pierrot pierrot 9 janvier 08:27

      @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
      Tout cela est dans les mains sales de Marine Le Pen la grande complotiste foldingue.


  • LREM et le gouvernement s’empressent de rendre légal le vote par correspondance et d’acheter des machines« dominion ».
    L’exemple américain de falsification des scrutins leur a donné des ailes à ces pourris .

    Le tas de planches pourri d’AGV n’a pas investi cet article , curieux !


    • pierrot pierrot 9 janvier 08:25

      @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
      Aucune preuve de tricheries dans les récentes élections américaines n’ont été présentée.

      Trump est un grand malade schizoptère et abjecte.


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 janvier 10:04

      @pierrot
      Aucune preuve de tricheries dans les récentes élections américaines n’ont été présentée.

      Si, si, elles ont été présentées, mais la Justice est corrompue et a refusé de les prendre en compte. Faut cesser d’écouter France Cuculapraline !

      Rapport complet sur les fraudes électorales des Démocrates.


    • @pierrot

      Fer-gugus sort de corps , Pschitt !


    • Michel DROUET Michel DROUET 9 janvier 16:33

      @Captain Marlo, Fifi
      Même les juges nommés par Trump ? Ce serait donc la preuve qu’il a fait n’importe quoi pendant son mandat smiley


    • Michel DROUET Michel DROUET 9 janvier 16:38

      @Captain Marlo
      A quoi sont dus les votes par correspondances ? A l’inconséquence de Trump concernant le Covid. S’il avait traité le problème, il n’y aurait pas eu cette vague de votes par correspondance.
      L’ art de se tirer une balle dans le pied...
      Au fait que pensez-vous de l’eau de javel pour traiter le virus ?


  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 11 janvier 11:00

    La contamination de la première dame de France était un sujet tabou .

    Mais bon ...

    https://twitter.com/LE_GENERAL_FR/status/1348327990049058824

    Dr Claude Escarguel microbiologiste et ancien collègue de Pr Raoult à Marseille « le traitement ambulatoire précoce est l’ouverture vers une vie normale et nous avons reçu 3 coups de tél de la part de la 1ère dame ! »


Réagir