lundi 3 décembre 2018 - par Daniel Debrus

A propos du pouvoir d’achat

Si le pouvoir d'achat se définit comme "la capacité des ménages à pouvoir acheter des biens et services grâce à leur revenu disponible", il est fortement influencé par certaines charges, qui ne sont pas celles que l'on croit, ou que l'on veut nous faire croire.

Depuis 1980, le SMIG brut est passé de 353€ à 1498€, soit 4,2 fois plus. Pendant ce temps, le prix de l'essence est passé de 4,17 F( soit0,63€) le litre à 9,50F( soit 1,45€), à fin novembre 2018 , soit 2,3 fois plus.Si l'on tient compte du fait que les véhicules consomment beaucoup moins actuellement, on peut dire que le budget carburant pèse moins lourd sur le salaire aujourd'hui qu'il y a 38 ans. En effet, pour faire 100 km en 1980, il fallait 5 € ( avec une voiture de 7 ch), alors qu'aujour'hui il faut 8 € en moyenne, soit seulement 1,6 fois plus. Prendre pour cible le prix des carburants est donc une erreur.

Mais alors où passe l'argent ?

Il est une charge dont personne ne parle et qui pourtant a explosé, c'est le prix de l'eau . En 1980, à Paris, le m3 d'eau valait 0,40€. Aujourd'hui il est facturé 4€, soit 10 fois plus ( source Insee). Hallucinant ! Le prix moyen en France est de 4,15€, et quand on sait qu'une famille de 4 personnes en consomme 150 à 200 m3 , on arrive à une somme de 69€ par mois.

L'électricité a aussi augmenté plus vite que les revenus. Il y a 38 ans, le prix du kWh coûtait 2,2cts d'euro ( source Ademe), alors qu'en 2018, il est facturé en moyenne selon le type d'abonnement 15 cts , presque 7 fois plus cher. Soit une augmentation 3 fois plus forte que celle des carburants !

L'autre charge incontournable et incompressible est le logement. En pourcentage des dépenses totales, le logement peut représenter un tiers, quote-part maximum conditionnant l'accés au prêt immobilier, ou bien à la location d'un logement. Dans certaines régions, le prix de l'immobilier a explosé, de sorte que l'accession à la propriété est devenu impossible pour les classes populaires et même moyennes. Les impôts locaux ont augmenté aussi de manière significative pour financer des infrastructures souvent démesurées, à la gloire de certains élus locaux.

Il faut aussi mettre en lumière un nouveau poste de charge qui n'existait pas il y a 30 ans, et qui est devenu indispensable pour ne pas dire addictif dans le mode de vie actuel : les multimédias et la téléphonie mobile. Pour une famille de 4 personnes, on peut compter jusqu'à 4 ordinateurs, 4 smartphones, qui tombent en rade au bout de 4-5 ans, en raison de leur obsolescence programmée. La note est donc salée, d'autant qu'il convient d'ajouter les abonnements de téléphone et internet, et éventuellement des bouquets satellites pour la tv.. Le poste peut atteindre, tenant compte des amortissements des appareils, 2400€ par an pour une famille de 4 personnes, soit 200€ par mois.

Enfin, le budget loisirs et vacances est passé de 10% en 1960 à 16% des dépénses actuellement. Il représente en moyenne 662€ par personne. La diminution de la durée du temps de travail a favorisé logiquement la forte augmentation de ce poste.

Comment les français ont-ils fait pour éponger ces nouvelles dépenses ?

La réponse est simple, en rognant sur le budget alimentation. En 1960,les français consacraient 34% de leur revenu à l'alimentation, contre 20% seulement aujourd'hui. Soldes, discount, produits alimentaires bradés, tous les moyens sont bons pour faire baisser les prix, et d'ailleurs souvent au détriment des producteurs en amont. La malbouffe se généralise, et les problèmes de santé liés à une mauvaise alimentation se multiplient.

Pour apporter des solutions aux problèmes de pouvoir d'achat des français, il vaut mieux envisager une hausse conséquente des salaires, qui relanceraient la consommation, plutôt qu'une baisse des taxes. il ne faut pas oublier en effet que le budget de l'Etat est déficitaire et que la dette publique ne cesse de s'alourdir. Rien ne sert de faire de la démagogie ou du populisme. L'équation à résoudre réside dans la répartition de ces taxes de manière équitable suivant les revenus des citoyens. Cette question n'a jamais été abordée, les gouvernements successifs se contentant d'augmenter de manière aveugle la tva, la tipp ou la csg.

La hausse des salaires pourrait être assortie d'une exonération de charges permettant d'alléger la masse salariale des entreprises. Les plus grosses d'entre elles peuvent payer des salaires plus élevés, il suffit de diminuer ceux des cadres supérieurs, ainsi que les versements aux actionnaires.

Quant aux retraites, il n'est pas normal qu'un agriculteur ou un artisan ayant travaillé 42 ans touche 700€ par mois, en dessous du seuil de pauvreté. Il avait été acté que les retraites agricoles devaient atteindre 75% du Smig, mais on attend encore le décret d'application... Quant au minimum contributif ( pension de retarite minimum), il n'est que de 634€ par mois pour moins de 120 trimestres cotisés, alors que le seuil de pauvreté est de 855€ pour une personne seule (seuil à 50%), ou de 1026€ ( seuil à 60%). Il y a ici une anomalie scandaleuse !

En conclusion, si le niveau de vie a considérablement augmenté depuis 40 ans, il apparait que la notion de pouvoir d'achat est néammoins floutée par de nouvelles dépenses, ou par l'augmentation exponentielle de certaines charges. La fronde poujadiste actuelle, amorcée par le cheval de bataille des taxes sur le carburant, fait fausse route. Le vrai problème est l'insuffisance des revenus des classes pauvres et populaires, et l'impact inéquitable des taxes. Le gouvernement a du pain sur la planche, s'il veut éviter une nouvelle révolution, 230 ans plus tard que la première.

 



63 réactions


  • zendragon zendragon 3 décembre 2018 11:23

    A propos du SMIG...

     

    « Le SMIG est remplacé après le vote de la loi du 2 janvier 1970 par le SMIC et par le minimum garanti, qui sert de base de calcul pour l’allocation de certaines prestations sociales. La raison de cette modification était la suivante : le SMIG, indexé uniquement sur les prix, progressait moins vite que la moyenne des salaires du fait de l’augmentation de la productivité, qui fait que de moins en moins d’heures de travail sont requises pour produire des biens, ce que Georges Pompidou considérait comme anormal.

    Depuis lors, il arrive parfois qu’on utilise à tort l’acronyme SMIG pour désigner le SMIC. C’est par exemple ce qui arriva, lors de la campagne pour les présidentielles, à François Mitterrand lors de son face à face le 10 mai 1974 avec Valéry Giscard d’Estaing, qui ironisa sur cette erreur et qualifia son interlocuteur d’« homme du passé »8.

    Pour comparaison, le SMIC actuel (au 1er janvier 2017) est de 1 480.30 € brut mensuel.  »


  • Spartacus Spartacus 3 décembre 2018 12:09

    C’est absurde de prendre des produits choisit du passé et de les comparer à des années d’intervalle. Par ailleurs, si des nouveaux besoins arrivent, ils compensent d’autres devenus obsolètes par la modernité ou les nouveaux usages. 


    C’est ridicule de prendre un SMIC net alors que l’employeur paye un brut de brut taxes incluses. De combien la part taxée de l’employeur cachée a augmenté ? La CSG elle existait il y a 38 ans ?


    Le pétrole a baissé mais le pourcentage des taxes sur celui-ci, il fait quoi ? 


    L’électricité ? Quel pourcentage de taxe comparé ? Aujourd’hui on n’achète plus de l’énergie on achète des taxes.


    Ça ne veut rien dire d’un pouvoir d’achat global


    Par contre comparer le pourcentage de prélèvement par rapport à celui actuel est largement plus significatif.

    Quelles cotisations ont baissées en 38 ans ?

    Combien de nouvelles taxes indirectes sont apparues ?

    Nous sommes devenus le premier pays au monde des prélèvements obligatoires.

    Vivons nous mieux que dans les pays ou c’est moindre ?

    Les services public sont ils meilleurs que là ou c’est moins cher ?

    L’auteur plaint les agriculteurs à 700€ de retraite, mais nous avons les premiers prélèvement sociaux du monde....Y’a pas un bug ?

    L’état est le premier problème du pouvoir d’achat.


    • pemile pemile 3 décembre 2018 12:17

      @Spartacus « De combien la part taxée de l’employeur cachée a augmenté ? »

      Plutôt que d’aligner erreurs et mensonges, expliquez en quoi elle serait cachée et donnez la réponse ?


    • Spartacus Spartacus 3 décembre 2018 13:20

      @pemile
      Les charges « patronales » sont des charges cachées.
      Elles n’apparaissent pas sur la feuille de paye. Elles sont perçues en plus du brut.

      Il n’y a aucune différence entre charges salariales et patronales sauf l’intérêt de cacher ces dernières sur la réalité du coût d’un salarié.


    • pemile pemile 3 décembre 2018 13:59

      @Spartacus « Les charges « patronales » sont des charges cachées. »

      Non, vous pouvez trouver les stats de leur évolution depuis 30 ans et vérifier que vous mentez sur leur augmentation smiley


    • Spartacus Spartacus 3 décembre 2018 14:34

      @pemile

       smiley  smiley
      Amusant comme réponse..
      Une vraie réponse de fonctionnaire qui n’a jamais payé de sa vie des charges patronales.
      Faut pas parler de ce que tu ignores.

      Ca existait il y a 30 ans la CSG ? La CRDS ?

      Ici un tableau de l’évolution globale des contributions sociales.
      https://www.contribuables.org/wp-content/uploads/2016/07/evolution_impots_2007_2017.png


    • Daniel Debrus Daniel Debrus 3 décembre 2018 14:37

      @Spartacus
      Il n’y a rien de caché, employez quelqu’un et payez -le avec le CES ( cheque emploi service) ; vos charges patronales seront calculées et retenues sur votre compte ; il n’y a plus qu’à diviser par le nombre d’heures, et vous aurez le coùt horaire. Je pense que sur internet vous pouvez trouver ces informations.


    • pemile pemile 3 décembre 2018 14:50

      @Spartacus « Faut pas parler de ce que tu ignores »

      Exact, donc plutôt que de répondre à coté (impot global), cherche un peu et donne nous l’évolution des charges patronales !

      « Une vraie réponse de fonctionnaire qui n’a jamais payé de sa vie des charges patronales. »

      Bouffon, je t’ai déjà dit que je n’ai jamais été fonctionnaire et que je n’ai été salarié (intérim) que de 18 à 21 ans et suis entrepreneur depuis 35 ans smiley


    • merthin 3 décembre 2018 14:52

      @Spartacus

      ça semble assez clair.

      L’argent va dans le remboursement de la charge de la dette. Et ça a fortement augmenté juste après la crise de 2007-2008


    • nono le simplet nono le simplet 3 décembre 2018 14:58

      @Spartacus
      Les charges « patronales » sont des charges cachées.

      les charges patronales apparaissent obligatoirement sur les feuilles de paie depuis 1989 ...
      ce n’est plus obligatoire depuis le 1er aout 2000 pour simplifier les feuilles ...


    • Spartacus Spartacus 3 décembre 2018 15:34

      J’aime beaucoup ce concept de ne pas comprendre..

      Demande donc a n’importe quel salarié que tu croises « quel est ton salaire ».
      100% connaîtrons leur salaire net....
      50% connaîtrons leur salaire brut
      Et seulement 1% connaîtrons leur vrai salaire complet, le brut de brut....
      Seuls les employeurs, les gens au fait du social avec une culture comptable pourront te le dire, soit une infime minorité.

      Oui, le salaire complet est caché.
      Et il est caché parce que cela entraînerait des questions bien embarrassantes.

      Du genre « que fait on du pognon de la moitié de mes revenus »
      Du genre comparatif « mais quelle est la part patronale du fonctionnaire ? Quoi ? 250% du salaire net ».


    • pemile pemile 3 décembre 2018 15:39

      @Spartacus « Seuls les employeurs, les gens au fait du social avec une culture comptable pourront te le dire, soit une infime minorité. »

      Donc, prétendant depuis longtemps sur ce forum, que êtes patron, vous allez nous expliquer bien en détail l’évolution depuis 25 ans des charges patronales ?


    • Buzzcocks 3 décembre 2018 16:48

      @pemile
      Un patron qui passe son temps à lire agoravox en journée, ça sent quand même la mythomanie. Spartacus est un gros glandeur, surement une genre de PMO, ou de Process bullshiting Manager. Bref, une sorte de cadre avec un titre hyper ronflant, placardisé d’une boite privée qui se fait mega chier au taf.


    • Rmanal 3 décembre 2018 17:00

      @Buzzcocks
      En même temps il allume les lampes avec des taxes en lieu et place de l’électricité. avec ce type de raisonnement n’importe quel employeur sain d’esprit l’aurait mis au placard.


    • Le421 Le421 3 décembre 2018 17:28

      @Spartacus
      C’est bizarre.
      Dans la bouche des gens comme vous, La TFE est devenue CFE. C’était une « taxe » et c’est devenu une « cotisation ».
      Et les « cotisations » patronales sont devenues des « charges ».
      J’ai bien compris ? Pauvres, pauvres patrons !! Obligés de truander le fisc pour se payer le dernier yacht à la mode... Une pitié.
      Quand aux explications fumantes sur l’ignorance crasse des employés qui touchent un salaire, votre suffisance devrait savoir que parmi ces gueux, il y a des gens qui ont fait des études sérieuses, même si ils ont été obligés de choisir plaquiste... Petit boulot très fatigant mais très intéressant. A la fin de la journée, on voit ce que l’on a fait !! Ce n’est pas le cas de tout le monde.
      On prends quatre dossiers dans un placard, on les mets sous le bras en sortant du burlingue pour faire croire qu’on va même bosser le soir.
      Je connais...


    • Spartacus Spartacus 4 décembre 2018 00:15

      @Le421

      Tu tombes bien. 
      Prenons donc ton exemple puisque tu surjoue le fanfaron plus intelligent, mais qui a pleine conscience de faire partie de la caste des nantis de la gamelle indirecte de l’état. 

      Comme militaire quelle a été ta cotisation réelle retraite patronale que l’état employeur a payé pour toi ?
      126,07 % de ton brut. 
      Elle pose pas question sur l’indécente différentiation et la part cachée ?

      En moyenne, la cotisation de retraite à la charge des employeurs du secteur privé est de 16 %.
      https://fr.irefeurope.org/4059
      https://www.contrepoints.org/2016/05/18/253244-gouffre-des-cotisations-retraite-des-fonctionnaires

      C’est dIre si la caste d’état qui surjoue la solidarité et la justice est hypocrite et indécente et encule la société toute entière pour ses privilèges..


    • Balkanicus 4 décembre 2018 00:28

      @Spartacus

      Un militaire risque ca vie pour toi et moi

      On ne peut pas etre uniquement un comptable !

      Un prof va eduquer tes enfants pour qu ils aie t un good job

      Une infirmiere va te soigner pour que tu ne nourisse pas les asticots....

      Tout n est pas comptable.... perso, je trouve que ces metiers sont sous payer et pas assez respecter !

      Y en a plein qui ne touche pas leur retraite ! Je parle des militaires, bien sur


    • prong Cyrus 4 décembre 2018 00:52

      @Balkanicus

      Merci pour cette défense des militaires , mais aussi des autres professions .
      Tu as totalement raison , c’ est la pierre angulaire de notre société .

      On peut être pacifiste , voir même non-violent , mais on ne peut pas le traiter comme de la merde . Surtout si soit même on as pas fait au moins son service militaire et compris a quoi ca sert .

       


    • Mylène 4 décembre 2018 01:07

      @nono le simplet
      Pas forcément on peut les faire apparaitre ou non, ce n’est pas obligatoire ni interdit, vous avez les taux de cotisations sur le site de l’urssaf. 
      Ce que vous ne voyez pas sur un bulletin de salaire, c’est le coefficient RDS appliqué sur le brut (le premier montant de votre bulletin de salaire).
      C’est le montant augmenté de la taxe que vous voyez et qui sert de base de calcul pour la prévoyance, mutuelle, CSG...
      les autres cotisations sont calculées sur le Plafond mensuel de la sécu (maladie, vieillesse etc).
      Vous ne voyez pas le coef Fillon qui est une réduction des charges sur les bas salaires.(le coef diffère selon la taille des entreprises et le nombre d’employés).
      En gros, l’employé paie environ 22% de charges, avant le net imposables (Re-CSG, Tickets repas, Navigo) en bas de page :
      Les charges qui vont dans els caisse publiques sont minimisées.
      les charges qui vont dans les caisses privées sont plus importantes (sans compter que la mutuelle et prévoyance sont indexés chaque années sur le plafond de la sécu mais elles ne suffisent pas et sont souvent négocier pour une protection minimale. L’employeur bénéficie d’une prime puisqu’il contracte les adhésions pour la compagnie d’assurance).
      L’adhérent n’a donc pas le choix sur deux plans : 
      1) la collective est obligatoire (c’est une décision unilatérale) et la compagnie d’assurance peut réviser le montant négocié par l’employeur en fonction du taux d’absentéisme, accidents du travail, flux du personnel (licenciements embauches etc...
      2) les protections sont minimisées de manière à ce la plupart du temps, les adhérents sont contraints de souscrire à une sur complémentaire prélevée sur le compte bancaire. Les contrats familles sont également minimisés.


    • Balkanicus 4 décembre 2018 01:18

      @Cyrus

      Je l ai fais, et parler avec des commandant et des hauts grades

      Ce sont des gens pour la plupart droit, severe mais juste

      Et avec une bonne culture et le sens de l essentiel

      Et c est la que je decouvert qu il y avait reelement plein d analphabete, alors que je pensais que c etait une fable.... quelle surprise !

      Pas des personnes bete, mais juste hors systeme pour x raison

      Enfin, bref on est d accord.... le respect est la base.....


    • prong Cyrus 4 décembre 2018 02:17

      @Balkanicus

      Le mien m’ as éviter de mal tourné ... J’ etait anarchiste dans le mauvais sens du terme , beaucoup de chose m’ échappais dans le fonctionnement de la société et de la république qui l’ encadre . J’ était plus que rebelle , alors que nous vivions encore un age d’ or mais je ne le voyais pas .

      L’ esprit de corp c’ est autre nom pour la fraternités , L’ egalité on la trouvait justement dans le fait que même « analphabete » on pouvais etre reconu sur d’ autre qualité la ou la societe civile est impitoyable envers la dysgraphie ou la dysorthographie (quand on ne peut meme avec des effort progresser aussi bien que les gens supposé « normaux » ) ... la libertée il me l’ on enseignée par l’ autocontrainte , aucun gradé n’ aime te malmener il n’ ont pas que ca a faire , pour etre libre il fallait s’ autodiscipliner .

      « droit, severe mais juste » c’ est exactement la definition qui convient . a part quelque exeption qui ne fon pas long feu , il sorte tres vite des cadre et retourne au civil contraint ou forcé lol.

      J’ était technicien radar sur missile hawk 

       


    • Balkanicus 4 décembre 2018 02:33

      @Cyrus

      C est pas rien

      Du coup, mon taf est proche, pas dans les meme longueur d onde

      Plus bas, vous c st plusieur giga/hertz

      Moi moin, mais c est super interessant les ondes

      Et les missiles, les equations de suivie m on beaucoup interesser dans les annes 2000, dans un autre domaine, proche, la 3d.

      De toute facons c est la meme chose en virtuel

      Ce que je trouve incroyable, c est les v2 allemand, sans point de reference cible, arriver a ce resultat.... c est carrement dingue


    • prong Cyrus 4 décembre 2018 02:42

      @Balkanicus

      Tu travaillais avec un systeme lidar ? pour modeliser en 3D ?

      Pour les V2 , ils ont servit a creer les programme spaciaux us et russe ...
      Avant la deuxieme guerre mondiale , la technologie allemande était l’ une des plus évolué au monde , sans ce tranfert de technologie l’ amerique et les russe aurais eu beaucoup de mal a progresser aussi vite et a devenir des super puissance .

      ils arrivait a faire voler ces « machin » avec un simple gyroscope domage que l’ allemagne ais élu hitler , ca as rammener l’ europe 50 ans en arriere .


    • Balkanicus 4 décembre 2018 02:57

      @Cyrus

      Nan dutout, suis dans le civil

      Et la 3d, c etait un hobit, mais je programme aussi, donc j ai fait des petits truc a l epoque pour faire de la cinematique de suivi avec contrainte

      Modeliser les mouvements de facon naturel avec le minimum, je me suis bien amuser

      Pour la suite, j ai un bemol, les russes doivent leur system a korolev, pas tellement a verner von braun, ca c est plus les americains, systeme de propulseur completement different entre l est et l ouest Verner von braun a montrer que c etait possible ! Et oui c etait un reel genie, et l allemagne etait reelement en avance technologiquement parlàt Avion a reaction, fusee v1,v2.... recherche nucleaire...et les fameuse soucoupe volante .... mais la c est le mystere qui plane

      Si l allemagne n avait pas ete nazie.... l europe serait la premiere puissance mondial et de tres loin.....

      Mais bon....ce n est peut etre pas un mal !


    • prong Cyrus 4 décembre 2018 03:26

      @Balkanicus

      j’ ais travailler un peut sous 3DMAX au lycée, puis sous blender , pour reprogrammer un serveur« world of warcraft » avec MANGOs si tu connait https://www.getmangos.eu/ a une dizaine de pote on avais entierement reconstruit un jeux differend ce qui etait mieux que les jeux de plateau.Et legale puisque on ne se servait que des fichier du client legalement acheté en virant totalement les contenue artistique sous license et en les remplacant par les notre , le tout bien sur sans aucun profit on y passait pourtant 40 heure par weekend ...
      Je faisiat l’ integralité de la DB mysql et les script .

      J’ ais arrété en rencontrant ma femme lol ca prend du temps une nana smiley
      Oui c’ est vrai , j’ ais un grand respect pour korolev , dire que staline l’ avais foutu au goulag , il en est sortie justement pour aller en allemagne recuperer ce qui pouvais l’ etre , mais j’ accepte ton bemol , il as beaucoup reinventer face a ses concurent qui eux voulais aller vite et copier « von braun » comme l’ on fait les americain .

      Voshtock as été une sacré reussite , si korolev n’ etait pas mort les russe aurais problablement eté les premier sur la lune (il est mort en 66) on peut parier qu’ en 67-68 ils aurais reusit avec un ans d’ avance .

      Ma preuve ? on ravitaille l’ ISS avec un soyouz et son lanceur, a la foi fiable et Economique et pas encore obsolete presque 30 ans apres ..

      La soucoupe ou la cloche allemande j’ y croit un peut moins ....
      le regime nazi partait vraiment sur des « piste tres aleatoire » alors meme qu’ il avait une tres bonne technologie notament nucleaire .Mais se couper des science « juive » as été le commencement de la fin , il on perdu du temps dans des concept qu’ il ne maitrisait pas , et imppossible a resuciter a partir de vieux texte ... meme pas un prototype fonctionel ....

      Tant mieux , un III reich de mille ans nous aurais ramener a l’ age de pierre .
      voir pire , et la tech ne vaut pas le prix humain payer .

      Non l’ europe n’ aurais pas reussit a se construire , mais on aurais certainement progressé aussi vite que la russie ou l’ amerique au lieu de prendre du retard .


    • Balkanicus 4 décembre 2018 03:39

      @Cyrus

      Moi, c est lightwave, un modeleur imbattable, et le layout moin bien Mais le rendu superbe Blendet, j ai essayer vite fait, mais etant moin bien ....

      Enfin c etait les debut de la 3d

      Pour ce qui est de la cloche, je pense que c est reel, mais qu il n ont pas eu le temps de maitriser la propulsion

      Toujours est il que je pense que cela a ete copier et ameliorer , uniquement sous forme d arme secrete.... bon c est juste mon avis

      L europe d aujourd hui est un gachis.... je me rappel du projet hermes..... on est a la ramasse des nations....

      Concernant la lune, y a du nouveau.... les russes veulent aller verifier si les us ont reelement marcher dessus suite au declaration de la nasa, qui revele qu elle n a plus la texh’olofie et le savoir pour retourner sur la lune

      C est un comble a peine 50 ! Ans apres !


    • prong Cyrus 4 décembre 2018 03:52

      @Balkanicus

      « di glocke » etait supposer percer l’ espace temps ,
      je serais très etoné qu’ il ais réussit
      ... sauf s’ il on atteint un agartha et trouver un engin ...
      En fait je ne sait pas ... pure sf pour le moment .

      Tout le monde annonce la conquete de la lune , meme les isralien smiley
      du coup les emirat anonce mars ...

      ca ressemble fort a un concours de bite a qui pissera le plus loin lol

      aller au dodo , une petite berceuse reflet des probleme actuel 
      ravi de « te/vous » conaitre en tout cas 


    • Balkanicus 4 décembre 2018 03:55

      @Cyrus

      La lune doit etre gener devant un tel concour de bite !

      Content de vous commaitre egalement.... good night


    • machin 4 décembre 2018 07:21

      @Spartacus

      " Aujourd’hui on n’achète plus de l’énergie on achète des taxes.

      "

      Tout arrive...

      C’est bien la première fois que je vous vois dire quelque chose chose d’intelligent...

      Aussi, je doute que cela soit de voit...
      vos sources SVP.


    • Jean Louis Trillo 4 décembre 2018 10:06

      @Spartacus
      merci, voila qui a du sens continuez a enrichir la connaissance merci un citoyen du monde


    • JL JL 4 décembre 2018 10:23

      @Spartacus,
       
       qu’y a-t-il de pire que la social démocratie ?
       
      Réponse : le libéralisme qui taxe !
       
       Force est de reconnaitre ici l’échec du néolibéralisme qui apporte aux peuple la peste, le choléra et le cancer : des taxes, des guerres, et la misère.


    • jeanpiètre jeanpiètre 10 décembre 2018 19:43

      @Spartacus
      la seule chose qui n’apparait jamais sur une fiche de salaire, c’est l’ensemble des charges patronales, et la marge de l’employeur sur ledit employé, faut dire que çapourrait bousculer l’organisation interne d’une entreprise, particulièrement entre des postes productifs et certains postes administratifs 


  • markos 3 décembre 2018 13:23

    j’ai retrouvé une fiche de paye de 1981.

    j’étais à 23,90 Frs de l’heure.

    pour 173 heures de travail par mois, je gagnais 4134 Frs brut.

    les cotisations étaient de 3,5% cotisation assurance maladie, 6 % retraite et 1,50% de cotisation spécifique à mon entreprise.

    ça fait 11 %.

    en net je gagnais donc 3679,88 frs = 560,96 €

    les cotisations 2018 sont d’environ 25% sur le brut.

    pour faire un calcul juste des charges contraintes sur 40 ans, c’est mieux de le faire sur le salaire net.


    • Daniel Debrus Daniel Debrus 3 décembre 2018 14:27

      @markos
      Merci pour votre exemple.
      la part la plus importante des charges reste toujours la retenue pour les retraites. Les caisses de retraites vont avoir de plus en plus de mal à les payer. C’est pour celà que les pourcentages augmentent. Et à cela on ajoute la Csg.


  • Nowhere Man 3 décembre 2018 14:15

    Le prix des clopes est depuis peu exclu du pseudo calcul de l’inflation. Les plus déshérités sont les plus touchés parce que ne bénéficient d’aucune aide pour se désintoxiquer de cette saloperie.

    Dans certains services psy (peut-être tous), une salle de 10 m2 « détente-télé » sert de fumoir totalement clos. Je connais des malheureux qui fument 1/3 de leur RSA (bientôt la moitié). Ils crèvent la dalle. 

    Autre exemple : il y a 5 ans je me suis rendu en préfecture pour faire immatriculer une voiture récente. « Plus possible mon pauvre monsieur » et on m’a refilé une liste d’adresses de pros qualifiés pour le faire.

    J’ai choisi un garage qui me l’a fait mais y’avait un coût ! 30 euros environ en plus du prix de la carte grise. Un coût qui n’entre certainement de le fameux calcul.

    Il y a quelques semaines j’ai eu besoin de changer l’adresse d’une carte grise. Service autrefois gratuit en préfecture et réalisé en 10 mn. Désormais passage obligé par internet. Plus de 39 euros. J’ai abandonné en cours : beaucoup plus merdique que de refaire un passeport périmé.

    Il existe dans ma ville une boutique pour aider à réaliser ce genre de manip. Mais y’a un coût !!!

    etc.


    • Le421 Le421 3 décembre 2018 17:32

      @Nowhere Man
      Dans les calculs de l’INSEE, pour l’inflation, on indexe aussi sur le gain en avantage technologique. Ce qui fait que plus on a de matériel performant pour le même prix, plus le niveau de l’inflation est bas. Et comme tout est calculé sur l’inflation, donc, faussé, on se fait avoir à tous les coups.
      Vous avez acheté une voiture récente ? Bien. Vu qu’elle a des caméras de recul et un auto-start, vous avez gagné en pouvoir d’achat !! C’est très con mais c’est l’une des astuces des technocrates pour nous fister à sec !!


  • zygzornifle zygzornifle 3 décembre 2018 15:48

    Pouvoir d’achat ?

    Au Luxembourg le 1er Janvier 2019 augmentation du Smic de 100€ net

    2 jours de CP supplémentaires et les transport en commun gratuit , leur gouvernement arrive a ruisseler sur les employés et les ouvriers alors que le notre ruisselle sur les riches .

    Ha Macron est un trader banquier de chez crottethschild donc il déteste les gagnes petits les pauvres les retraités ,il se fait un plaisir sadique de sérial-taxeur a les ratisser .

    Macron ton humanité est tellement petite que même avec un microscope électronique on ne pourrait l’apercevoir .....


  • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 3 décembre 2018 16:14

    Il ne vient pas à l’esprit de l’auteur que le meilleur moyen de diminuer la pression fiscale c’est de diminuer la dépense publique smiley


    • Xenozoid 3 décembre 2018 16:16

      @Sharpshooter - Snoopy86

      et les dettes qui y sont associées.donc les banques...bonne idée


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 3 décembre 2018 17:00

      @Xenozoid

      Et oui Gogolito, la première cause de la dette c’est bien la dépense ...


    • Xenozoid 3 décembre 2018 17:02

      @Sharpshooter - Snoopy86

      nons c’est le fait que les banques prete a un proxénete


    • Le421 Le421 3 décembre 2018 17:40

      @Sharpshooter - Snoopy86
      Bien apprise la leçon. Bravo !!
      Au lieu de payer le technicien municipal 100€ pour peindre les bancs du jardin public, on le vire et on fait bosser une entreprise locale de peinture copine du maire, of course !! qui nous prends 200€ pour le même boulot*.
      Mais vu qu’on a éliminé un fonctionnaire, on a diminué la « dépense publique ».
      Au final, pinpin se prends une bonne sarclée sur les impôts locaux, mais bon...
      On a diminué la « dépense publique ».
      En apparence. Mais seulement en apparence.
      Je parle de ça parce que ça s’est passé à Sarlat.
      Et la baisse de la TH, ben, elle est pas trop grosse, et elle s’est retrouvée au TF !!
      Les propriétaires baisés comptez-vous !!
      *Vous avez compris. 100€ pour le boulot, 50€ pour le boss, 50€ pour le Maire... Imparable !!


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 3 décembre 2018 17:44

      @Le421

      Sauf que pour faire le boulot de l’entreprise à 200 € il faut généralement trois ou 4 glandeurs municipaux ( eux aussi copains du maire ) à 100 euros pièce smiley


    • Xenozoid 3 décembre 2018 17:46

      @Sharpshooter - Snoopy86

      dans les deux cas le pouvoir d’achat n’existe pas


    • Daniel Debrus Daniel Debrus 3 décembre 2018 18:42

      @Sharpshooter - Snoopy86
      diminuer la dépense publique en baissant les salaires et avantages des élus, ok ; Arreter de faire des grands projets inutiles, ok. mais sacrifier le service public, et laisser régner la logique du profit, c’est exclu. Un exemple : il y a plein de zones blanches en France qui ne seront jamais couvertes par la téléphonie mobile, des zones rurales même pas desservies par l’Adsl, tout simplement parce qu’on estime que ce n’est pas rentable. Si on avait raisonné comme celà il y a 60 ans, aucune zone rurale n’aurait l’électricité aujourd’hui, et encore moins le téléphone fixe.


    • Jean Keim Jean Keim 4 décembre 2018 08:36

      @Sharpshooter Tiens ! Vous allez régulièrement à la messe macro(n)-économique, ses idées ont fait une place de choix dans votre cervelle.


    • CN46400 CN46400 4 décembre 2018 13:24

      @Le421
       Le raisonnement est correct, mais les maires « tous ripoux » est largement exagéré...


    • jeanpiètre jeanpiètre 10 décembre 2018 19:50

      @Sharpshooter - Snoopy86
      et y font quoi maintenant ces invirables ? ils font les jardins du maire et du boss de btp ?


  • Xenozoid 3 décembre 2018 17:34

    le pouvoir d’achat,ç’a ressemble a dieu est mort,en quoi est ce un pouvoir,en fait ?

    quand a la bourse on fait des algorythmes qui filtrent les abonnées ?


  • Jason Jason 3 décembre 2018 17:40

    « Si le pouvoir d’achat se définit comme »la capacité des ménages à pouvoir acheter des biens et services grâce à leur revenu disponible« , il est fortement influencé par certaines charges, qui ne sont pas celles que l’on croit, ou que l’on veut nous faire croire. »

    Avec la seule revendication de plus de pouvoir d’achat, vous tombez dans le panneau de l’inflation. Plus de liquidités, plus les prix montent. C’est mécanique. Vous en montrez vous-même des exemples.

    Les gouvernements de la France, pratiquant une économie néo-classique orthodoxe, sanctifient la rente, le patrimoine (et je ne parle pas du propriétaire de son 2 pièces, mais des capitaux à la recherche de profits), et la finance en général.

    Une politique économique qui ne fonctionne que sur le seul pouvoir d’achat, ne marche que sur une jambe.  Des gouvernements de handicapés qui font croire qu’il n’y a pas d’alternatives. Et on a l’hypocrisie de s’étonner des résultats. Ah, les cuistres !

    C’est tellement évident que personne n’en parle.

  • zygzornifle zygzornifle 3 décembre 2018 18:50

    Ceux qui sont a découvert le 20 du mois en connaissent un rayon sur le pouvoir d’achat , les députés , sénateurs, ministres et autres parasites aussi en connaissent un rayon , ils doivent se demander comment des gens font pour vivre avec si peut , comment ils font quand on les taxes encore plus , en fait ils se demandent si on est pas des débiles de supporter tout cela sans foutre le pays a feu et a sang ....


    • Samson Samson 3 décembre 2018 21:27

      @zygzornifle

      "Ceux qui sont a découvert le 20 du mois en connaissent un rayon sur le pouvoir d’achat « 

      Ben tiens ! En début de mois, je me dépêche de régler tous les fixes (loyer, assurances, eau, électricité, taxes diverses, abonnement gsm, ...), d’acheter la nourriture pour le mois et de faire mon plein. Et puis, en gros, j’attends le mois suivant !

      Avec l’avantage de n’avoir personne à charge et tant qu’il n’y a pas de pépin, j’arrive à assurer ! smiley

       »... , les députés , sénateurs, ministres et autres parasites aussi en connaissent un rayon « 

      Ils se limitent aux chiffres et aux statistiques, bien présentés sur tableur exel, C’est plus facile quand les gens sont réduits à des numéros : si les chiffres sont par trop déprimants, il suffit d’éteindre l’écran !

      Hors psychopathes qui de toute façon s’en foutent, comme le premier de cordée de la start-up France pour qui ils ne sont »rien«  ! -, je doute que même le cas échéant en toute bonne foi ils puissent jamais se faire la moindre idée de ce que cela représente au quotidien comme stress, comme angoisses et comme frustrations dans la vie des »gens".


  • Jean Keim Jean Keim 3 décembre 2018 23:03

    Quasiment tous nos impôts passent dans le remboursement d’une dette, dite souveraine, fictive et bidon, que faut-il rajouter pour expliquer pourquoi les français dans leur majorité doivent se serrer la ceinture, et subir des mesures d’austérité de plus en plus lourdes ? De plus un chômage chronique savamment entretenu muselle toute initiative alternative. Voilà vous savez tout ou tout au moins l’essentiel, tout le reste est du verbiage technocratique.


    • Balkanicus 3 décembre 2018 23:15

      @Jean Keim

      Le vrai probleme de la dette d etat, c est qu historiquement, elle n est jamais remboursser

      Et qu egalement, historiquement, elle conduit a la guerre.

      D ailleur, les 2 dernieres guerres etait au fond des guerres de dettes, trop elever, irrembourssable

      Donc la dette, est d extreme importance, et ne doit pas etre imputer au preteur, meme si il en profite, mais a ceux qui l ont creer

      La loi de 1973 .... c est le doigt dans le pot de confiture....

      Apres tous les elues sont responsable de son agravation, et de ne pas avoir mis fin a cette loi scelerate


    • Yaurrick Yaurrick 4 décembre 2018 09:57

      @Balkanicus
      On en revient toujours au même constat : pourquoi l’état n’a pas été fichu de signer un budget en équilibre depuis presque 50 ans ?
      Le problème de la dette se situe là et pas ailleurs.


    • Jean Keim Jean Keim 4 décembre 2018 14:02

      @Yaurrick Non pas seulement, cherchez un peu ce qu’est une dette, comment se fait-il que des banques puissent prêter de l’argent qu’elles ne possèdent pas ? Pourquoi les marchés financiers prêtent-ils de l’argent virtuel, créé à partir de qq. clics sur un clavier d’ordinateur, argent qu’il faut néanmoins rembourser avec des intérêts ? Ce système est maffieu ; les banques ne veulent pas notre bien, elles veulent nos biens – c’est comparable à un individu apprenant qu’une des ses connaissances a besoin d’argent, emprunte la somme à x % pour ensuite lui prêter au double – et ce sont ceux qui sont directement soumis àu fisc, sans espoir de s’y soustraire qui remboursent, ce qui n’est finalement que les frasques de dirigeants politiques sans conscience qui roulent sans considération pour les gens qu’ils sont censés représenter, dans les faits ils œuvrent pour d’autres finalités, notamment les leurs... constat affligeant, triste réalité.

      Toutefois tout cela ne pourrait exister sans notre tacite consentement.


  • HELIOS HELIOS 3 décembre 2018 23:49
    • pour faire 100 km en 1980, il fallait 5 € ( avec une voiture de 7 ch), alors qu’aujour’hui il faut 8 € en moyenne, soit seulement 1,6 fois plus. Prendre pour cible le prix des carburants est donc une erreur. *

    sauf qu’en 1980 on faisait 100 km par semaine pour aller le dimanche voir la famille et qu’aujourd’hui on fait 100 km par jour pour aller bosser et surement plus le dimanche soit 7 fois plus...



  • seken 4 décembre 2018 02:40

    Résistez de toutes vos forces a la quatrième révolution industrielle, pour en atténuer les inévitable conséquences en chômage de masses, comme on l’a vu lors de l’automatisation de masse du transport naval et plus récemment, de l’agriculture.

    Marché par marché, il ne restera tôt ou tard qu’un ou deux % d’emploi primaires. Ceux qui voient la vie en société, l’activité de l’humanité, comme essentiellement des liens et activés économique, s’inquiètent de la disparition progressive de beaucoup d’interdépendances. 

    Le secondaire est le plus automatisable. Il l’est déjà en bonne part. On en as presque plus des ouvrier, il nous reste des tech spécialiste en production et des ingés ultra-spécialiste en recherche et conception de nouveaux trucs a fabriquer, d’optimisation pour avoir encore moins de tec.

    Le tertiaire, c’est a dire l’entre brossage de dents, l’entre coupage de cheveux, l’entre cuisine excetera, ce sont des construction culturelles ,mais aussi les soins pédiatriques et gériatriques, des disposition vitale, fondamentales. Il restera du médical du social, mais la cuisine et la coiffure, la jardinerie votre métier est foutu.

    Le quaternaire, c’est a dire le cinéma, les séries, la bourse, les jeux d’argent, les course automobiles, cycliste, le football, le poker, tout ce qui n’a absolument aucune importance de quelques sorte que ce soit sur la survie ou la vie.

    Si c’etais a moi de gerer le choc (temporairement, pour un mandat de 5-10 ans) le problème c’est vite vu, vous votez pour l’utilitarisme ou la théocratie ? L’utilitarisme c’est bien ce que je me disais. mais ca ne change pas grand chose, vous le ferez juste pour le progrés social l’avenir et la patrie au lieu de dieu l’amour et la foi.

    Donc, je vais nationaliser (ou bolcheviser, ou posséder...) énergie transport agriculture bref le primaire, donc 2% de « fonctionnaires » ultrapeinard a 15h la semaine, et je file effectivement, un régime de moine open bar aux 98% d’autres.

    zéro luxe, zéro divertissement, c’est juste docteur clapier bol de riz « survie garantie » c’est le terreau de ma société, je crée une masse de temps libre insensée, jamais vue dans l’histoire. A ce stade, j’ai un genre d’idéal communiste stagnant et des émeute de l’ennui, pas mal de suicide, de troubles mentaux. c’est intenable sans :

    La loi de la physique du libéralisme du désir la culture l’ego mayonnaise, bref, il y aura évidement de la gastronomie, du cinéma, des gents qui s’entre-brosserons les dents et s’entre divertirons, avec des relation financières imaginaires entre eux, des régles qui s’excluent les uns les autres d’associations librement consenties. Si ca les amuse, du trafic d’influence et de la prostitution, si ca les amuse.

    Mais en dépit de ceux qui poursuivrai donc la vie ’futile’, le divertissement et le désir du tertiaire quaternaire post babylonien(ou l’abondance de bien est encore plus abusé qu’a l’heure actuelle des « chaines automatisés reconfigurable » primitive) Il y aura toujous quelque part de la folie et de la haine, donc de la police/justice.

    Il y aura des étranger qui nous traiterons de communiste d’ultralibéraux d’occidentaux d’isolationnistes ou de société de consommation, il faudra bien opposer a leur espions leurs soldats et leurs machines de guerre, les nôtres.

    Il y aura du bordel religieux, du bordel de classe de caste, d’ethnie et de philosophie végétalienne et cannibales opposées ou que sait-je encore quels problèmes ils s’inventerons s’il n’on plus faim ni froids. Donc, de l’activité politique, associative, rituelle, de la propagande des libres associations pour penser et peser sur le futur.

    Donc, des forces de maintien de l’ordre pour les empécher de s’entre tuer, des personne avec des problématiques infiniment humains et complexe a gerer, des magistrat, qu’on ne remplacera pas par des ia.

    Aaaaa 2h40 ca ira pour aujourd’hui.


  • stef 4 décembre 2018 08:04

    Sur les agriculteurs petit bémol car certain ont de gros patrimoines. La plupart du temps ils sont propriétaires de leur logement et ont un petit lopin de terre donc pas de loyer à payer et une partie de la nourriture gratuite . Rien à voir avec le retraité urbain qui doit faire face à de nombreuses charges : ne mélangeons pas tout. 


  • stef 4 décembre 2018 08:09

    Les responsables sont les gouvernements précédents qui se sont succédé et qui ont laissé S ACCUMULER 2 300 MILLIARDS D’€ DE DETTE.

    AUJOURDHUI et il est bon de le rappeler le seul paiement des intérêts de la dette absorbe l’impôt sur le revenu lequel ne sert plus qu’à ça ! ! ! 


    • jeanpiètre jeanpiètre 10 décembre 2018 19:56

      les gouvernements précédents ont même renfloués les organisme qui nous endettais à taux 0, heureusement que super manu va changer tout ça , et en grand gestionnaire lancer un audit sur toute cette arnaque


  • zygzornifle zygzornifle 4 décembre 2018 09:57

    Avec tous les glaviots que les politiques nous balancent dessus tous les jours c’est devenu le pouvoir de crachats


Réagir