dimanche 2 février - par GÉOPOLITIQUE PROFONDE

Banque d’Israël, FED et BlackRock : mais qui est Stanley Fischer ?

Banque d'Israël, FED et BlackRock : mais qui est Stanley Fischer ?
 

​Il y a moins d’un an, un des vice-présidents de la Réserve Fédérale américaine rejoignait le centre de recherche de BlackRock (le BlackRock Investment Institute). Ce dernier intégrait donc discrètement le numéro un des gestionnaires d’actifs, quelques mois seulement après avoir démissionné de son poste au sein de la banque centrale étasunienne.

Cet homme a l’allure svelte (à gauche de la photo, aux côtés de Netanyahu) et au regard vif malgré ses 76 printemps, se nomme Stanley Fischer.
 
Photo
 

​Son nom et son visage ne vous disent probablement rien, mais s’il existe un individu qui symbolise à lui seul, l’Oligarchie financière contemporaine c’est bien ce petit Monsieur. En effet, le parcours exemplaire de cet homme de l’ombre révèle de précieuses informations sur l’influence d’une certaine élite dominatrice sûre d’elle-même, dans le fonctionnement de l’économie mondiale.

Fischer en plus d’être un parfait exemple de pantouflage, symbolise le poids considérable de la finance internationale sur le monde politique. Sa carrière et ses différentes responsabilités peuvent nous permettre d’identifier les rapports de force et les pratiques courantes des hautes sphères oligarchiques transnationales.

Attardons-nous donc un instant sur le profil de cette prestigieuse recrue de BlackRock. Élément intéressant, Fischer est né sur le continent africain, plus précisément dans la ville de Mazabuka en Zambie. Ce dernier est issu d’une famille juive résidant dans l’ancienne Rhodésie du Nord. La Zambie était à l’époque une colonie britannique, elle obtint son indépendance au cours de l’année 1964.

Fischer est donc né au milieu du second conflit mondial, en 1943, dans le monde colonial britannique dans la capitale zambienne : Lusaka. Au lendemain de la guerre, dans les années cinquante, sa famille part pour une autre colonie britannique : la Rhodésie du Sud (aujourd’hui le Zimbabwe).

En théorie, Fischer disposait de la citoyenneté britannique, mais ce qui est certain c’est que dès son adolescence Fischer va s’impliquer activement au sein d’un mouvement de jeunesse sioniste dénommé Habonim.

En 1960, dans le cadre de ce militantisme sioniste, il voyagea en Israël et étudia l’hébreu dans un kibboutz. Celui-ci prévoyait alors de commencer ses études à l’Université hébraïque de Jérusalem, mais il émigra finalement au Royaume-Uni, après avoir reçu une bourse de la prestigieuse London School of Economics. Après son cursus universitaire britannique, Fischer ne retourna pour autant en Israël. Il traversa cette fois l’Atlantique pour se rendre aux États-Unis pour étudier au MIT afin d’y obtenir un doctorat.

Au début des années 1970, Fischer entama alors une carrière de professeur agrégé à l’Université de Chicago. C’est au sein de cette grande université, fondée en 1890 par John D. Rockefeller, qu’il commença son activité professionnelle d’universitaire. Fischer enseigna naturellement au sein du département d’économie désigné comme l’École de Chicago (qui a d’ailleurs donné son nom à une école de pensée économique se rattachant à une vision néolibérale de l’économie).

En effet, l’École de Chicago est généralement associée à la théorie néoclassique des prix, au libre marché et au monétarisme ainsi qu’à une opposition au keynésianisme, dont la majorité des professeurs et élèves se rattachent. Ainsi cette école de pensée est souvent symbolisée pour le grand public par la figure de Milton Friedman, prix Nobel d’économie en 1976. Les théories de l’école de Chicago sont notamment à l’origine des politiques économiques de la Banque mondiale du milieu des années 1980 au milieu des années 1990, qui ont conduit à la privatisation de nombreuses entreprises publiques des pays en voie de développement...

Fischer est néanmoins présenté comme une figure centrale de l’économie «  néo keynésienne  », c’est-à-dire une optique économique qui ne vise pas à substituer l’État au marché, mais qui cherche à trouver les moyens d’améliorer le fonctionnement de l’économie... Il devient ensuite professeur au Département d’économie du MIT de 1977 à 1988. C’est à cette période qu’il sera notamment directeur de thèse de Ben Bernanke, plus tard dirigeant de la Réserve Fédérale américaine pendant la crise des Subprimes de 2007-2008, ou encore de Mario Draghi, directeur de la BCE de 2011 à 2018.

En janvier 1988, il commence une carrière de haut responsable au sein de grands organismes financiers, ainsi pendant deux ans il est vice-président section Économie du développement et économiste en chef à la Banque mondiale. Il est ensuite nommé premier directeur général adjoint du Fonds monétaire international (FMI), de 1994 à 2001. C’est d’ailleurs, à cette occasion qu’il intègre l’influent organe consultatif financier, basé à Washington, le Group of Thirty (pour en savoir plus sur le Groupe des Trente ou G30 cf. notre article précédent).


Pour ce qui est de son activité dans les Think Thank du mondialisme financier : il est également membre du groupe Bilderberg et a notamment assisté à ses conférences de manière officielle en 1996, 1998, 1999 et 2018. C’est également à souligner, il est membre émérite du Council on Foreign Relations (CFR).

Au début des années 2000, Fischer se décide à «  faire fortune  ». Il est alors recruté par une grande banque privée et devient vice-président de Citigroup, président de Citigroup International et chef du groupe des clients du secteur public. Fischer reste cadre chez Citigroup seulement trois petites années de février 2002 à avril 2005, assez pour empocher des millions de dollars en salaires et en actions.

L’une des premières «  consécrations politiques  » de sa carrière arrive au tournant de l’année 2005 ou Fischer est nommé gouverneur de la Banque d’Israël par le cabinet israélien, après avoir été recommandé par le Premier ministre Ariel Sharon et le ministre des Finances Benjamin Netanyahu. Évidemment entre temps, Fischer a pris la nationalité israélienne sans pour autant renoncer à sa citoyenneté américaine. D’ailleurs, il est à noter que Fischer avait déjà travaillé en collaboration avec la Banque d’Israël par le passé. Il avait notamment conseillé le gouvernement américain sur le programme de stabilisation économique d’Israël en 1985.
 
Photo
 

Sous sa direction, en 2010, la Banque d’Israël fait des merveilles dans un contexte de crise économique mondiale. Elle se classe même au premier rang des banques centrales grâce à son fonctionnement efficace, selon le World Competitiveness Yearbook d’IMD. Le régulateur Fischer fait l’objet de multiples éloges internationaux saluant sa gestion de l’économie israélienne au lendemain de la crise financière mondiale. En effet, en septembre 2009, la Banque d’Israël était la première banque du monde développé à relever ses taux d’intérêt...

Au cours des années 2009, 2010, 2011 et 2012, Fischer a même reçu une note «  A  » sur le bulletin de la banque centrale publié par le magazine Global Finance. En octobre 2010, Fischer est également déclaré gouverneur de l’année de la banque centrale par le magazine Euromoney. Fischer est donc au début de la décennie 2010 l’une des grandes «  stars  » des principaux banquiers centraux. Mais c’est aussi à cette période qu’il va connaitre son seul échec notable dans sa carrière.
 
En effet, sa candidature au poste de directeur général du FMI en remplacement de Dominique Strauss-Kahn est rejetée en 2011. Fischer ayant dépassé la limite d’âge nouvellement instituée par le FMI (67 au lieu de 65 ans). Le 30 juin 2013, à son zénith, Fischer finit tout de même par démissionner de son poste de gouverneur de la Banque d’Israël à mi-chemin de son deuxième mandat.

Et c’est ainsi que six mois plus tard, cas unique dans l’histoire, le président démocrate Barack Obama le nomme vice-président du Federal Reserve System (FED). Avant lui, aucun grand banquier central n’avait été nommé au sein de deux grandes banques centrales. Même s’il est binational (Israélo-américain), ayant joué un rôle fondamental pendant 8 ans dans la politique israélienne, il aurait pu être identifié, aux yeux de l’opinion publique, comme une personnalité israélienne.
 
Photo
 

Mais en nommant Fischer à ce poste, Obama appliquait des consignes. Il déclara pompeusement à cette occasion que Fischer avait déjà apporté des décennies de leadership et d’expertise à travers ses différentes missions au sein du Fonds monétaire international et à la Banque d’Israël. Ce fut également à cette occasion que la timide Janet Yellen devint la première femme présidente de la Réserve fédérale au début de 2014.
Néanmoins après trois ans d’activité, Fischer démissionna pour des raisons personnelles à la mi-octobre 2017, 8 mois avant la fin de son mandat de vice-président en juin 2018.
En réalité, il ne cachait pas son hostilité à Donald Trump. Et déclarera même plus tard que le président Trump «  ne comprend pas le commerce international  ».

Et c’est ainsi qu’à peine plus d’un an après avoir quitté la vice-présidence de la Réserve Fédérale, Stanley Fischer intégra la société BlackRock, géant américain de la gestion d’actifs. L’ancien banquier central est depuis moins d’un an, conseiller senior de l’institut de recherche de BlackRock. «  Son expérience et son expertise aideront nos investisseurs et nos clients à saisir l’impact des développements mondiaux sur leurs portefeuilles  », selon Larry Finck (directeur général) et Philipp Hildebrand (vice-président) dans le communiqué interne au début de l’année 2019.

Ce qui est significatif c’est que BlackRock n’a pas hésité à se payer le luxe de recruter l’un des banquiers centraux les plus importants du monde, amenant et mettant au service de l’entreprise ses réseaux et ses connaissances. D’ailleurs, au regard de l’âge de Fischer et de son goût des responsabilités, il ne semble pas qu’un homme comme lui intègre BlackRock uniquement pour satisfaire sa cupidité. À BlackRock, il va continuer à faire de la politique...

Il est incontestable que BlackRock a la capacité d’influencer la politique de nations et les décisions d’entreprises (on le voit avec la France et Macron). Et cet état de fait a sûrement pesé dans la balance, lorsque Fischer a décidé de rejoindre le gestionnaire d’actif. D’ailleurs, on le sait, l’exemple Fischer est loin d’être un cas isolé et ce n’est pas la première fois qu’un banquier central rejoint une institution financière privée. Mais il est symptomatique de voir cette figure âgée procéder de la sorte à une époque où la défiance légitime entre le politique et le financier, et plus généralement entre le peuple et la banque, ne cesse de croitre.

 
Photo
 

Il est vrai que la liste est longue :
 
  • Depuis 2015, Ben Bernanke, ancien président de la Réserve Fédérale durant la crise des Subprimes, a lui de son côté, rejoint Pimco (fonds obligataire filiale du 4ème gestionnaire d’actifs au monde : Allianz), en tant qu’«  expert  ». La même année, le gérant obligataire californien s’était également offert les services de Jean-Claude Trichet (BCE).
 
  • D’ailleurs, n’oublions pas que Philipp Hildebrand, époux de la veuve de Robert Louis-Dreyfus et actuel vice-président du colosse BlackRock «  asset management  » aux 6 000 milliards de dollars sous gestion, était l’ancien président de la banque centrale suisse (2010). Ce dernier avait toutefois dû quitter son poste en 2012 dans le cadre de soupçons de délit d’initié impliquant son ex-femme qui avait acheté pour 400 000 dollars de francs suisses quelques semaines avant que son mari n’instaure le cours plancher…
 
  • L’ancien gouverneur de la Banque d’Angleterre Mervyn King, a lui aussi «  pantouflé  » en rejoignant Citigroup. Alors que durant sa carrière de régulateur, King avait fait son cinéma, en osant dénoncer l’incompétence et la cupidité des banquiers.
     
  • Sans parler de notre ancien gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer qui entame sa reconversion dans le privé via une «  fintech de la Blockchain  » : nommée Selt (émanation du Crédit Agricole, de Citigroup et du cabinet d’audit Deloitte).


Le passage dans le privé n’est évidemment pas l’apanage des régulateurs. On s’en souvient, l’ancien président de la Commission européenne José-Manuel Barroso avait déclenché une vague d’indignation sur le vieux continent en rejoignant Goldman Sachs à l’automne 2016. Vice-président non exécutif des activités internationales, il avait d’ailleurs pour mission d’assister l’établissement dans le cadre du Brexit.

Ainsi le cas Fischer et tous ces exemples de pantouflages servent, encore une fois, à démontrer que malgré les mots, il n’existe aucune séparation entre les responsabilités publiques et le secteur financier. Nos politiques ou hauts responsables ne sont que des employés, là pour exécuter des consignes qui leur viennent du haut de la pyramide capitaliste.

Stanley Fischer et les grandes figures employées de l’oligarchie financière ne se cachent même plus face à l’opinion publique. Ce qui n’a rien d’étonnant quand on sait que nos élites raisonnent selon l’adage bien connu de l’écrivain huguenot anglo-néerlandais Mandeville : «  les vices privés font la vertu publique  ».

Mais si dans les pays anglo-saxons ces pratiques sont presque normalisées tant les peuples sont endormis, en France, pays de tradition latine et étatiste, elles sont en train de réveiller une partie des classes populaires. Demain, l’opulence, le népotisme et l’incompétence de nos responsables politiques cosmopolites qui doit selon eux, contribuer à l’édification future d’un monde meilleur pourrait bel et bien se retourner contre eux.

Aussi, les disciples de Mandeville et de la double éthique, qui soutiennent que la guerre, le vol, la prostitution, l’alcool et les drogues, ou encore la cupidité, par ce qu’ils contribuent «  à l’avantage de la société civile  », ont tort de penser que ce système est éternel...

En effet, il est très probable que la domination de nos élites vicieuses et illégitimes arrive à son terme d’ici peu.

 
Marc-Gabriel Draghi, le 1er février 2020.

www.geopolitique-profonde.com
 

Photo
 
Cliquez sur l'image pour vous procurer le livre


76 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 février 10:24

    Bon ben voilà, encore un article antisémite ! Ah la la la la...


    • Fifi35 Fifi35 2 février 15:05

      @Séraphin Lampion
      Bonjour,
      Le raccourci est un peu trop facile !
      Il est évident que le système financier occidental est contrôlé par des personnes de cette confession.
      Pourquoi ?
      En France par exemple, puis dans l’ensemble de l’Europe, ils étaient interdits d’activités manuelles et régaliennes dès le 14ème siècle. Ils ne leurs restaient plus que des métiers dits intellectuels. C’est à partir de ce moment-là que ces derniers se sont notamment tournés vers les activités bancaires .
      Il est donc normal à mon sens qu’ils soient devenus puissants et dominant dans ce domaine. 
      Les dérives liées à leur esprit communautaire et tribal sont donc logiques. Les juifs se protègent entre-eux, comme le font d’autres communautés.
      C’est une forme d’esprit de clocher voir de patriotisme !
      Se voiler la face ou nier l’évidence pour des conceptions, des idéaux pseudo-humanistes, ou historiques me semble déplacé.
      Bien à vous

       


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 février 15:28

      @Fifi35

      « Les dérives liées à leur esprit communautaire et tribal sont donc logiques. Les juifs se protègent entre-eux, comme le font d’autres communautés.  »

      C’est qui, une « communauté » ? Vous êtes américain ?


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 février 15:32

      @Fifi35

      « La loi de séparation des Eglises et de l’Etat établit une distinction entre l’espace public et la sphère de la vie privée. La religion appartient à la vie privée. Le communautarisme réduit l’individu à son identité ethnique ou religieuse. C’est le contraire de la citoyenneté républicaine. La citoyenneté ouvre sur l’universel, le communautarisme enferme. La citoyenneté intègre et rassemble dans un projet collectif. Le communautarisme divise, oppose, attise les conflits, mène au racisme et à l’exclusion. La République est le destin commun de tous ceux qui ont choisi la France, quelle que soit leur origine ou leur religion. C’est elle qui est la cible des communautaristes et des intégristes qui veulent imposer une société cloisonnée, fermée, à l’anglo-saxonne, où à chaque ethnie correspond un quartier, où plus personne ne communique avec l’autre parce qu’il est différent. »
      Georges Sarre - 6 mai 2003


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 2 février 17:00

      @Fifi35

      « En France par exemple, puis dans l’ensemble de l’Europe, ils étaient interdits d’activités manuelles et régaliennes dès le 14ème siècle. »

       

      Des preuves et les raisons qui auraient conduit à ces interdictions SVP.

       

      Par exemple, là, il y avait une bonne raison de les interdire :

       « un couple de juifs orthodoxes accompagné de leur bébé a été expulsé d’un vol American Airlines en raison de leur odeur corporelle. »

      https://www.medias-presse.info/des-juifs-orthodoxes-expulses-dun-avion-en-raison-de-leur-odeur-corporelle/117155/

      Un couple nauséabond : les nouvelles chambres à gaz !


    • Aimable 2 février 17:15

      @Séraphin Lampion
      En France c’est tout simple , il n’y a que la communauté Française , les autres communautés qui se déclarent ne sont pas Française et elles ne doivent considérer la France comme une colonie donc la porte vers leurs pays respectifs leur est grande ouverte .


    • machin 2 février 18:18

      @Fifi35

      "En France par exemple, puis dans l’ensemble de l’Europe, ils étaient interdits d’activités manuelles et régaliennes dès le 14ème siècle.

      "

      Sauf que c’est l’inverse...
      La religion Chrétienne, tout comme l’Islam interdit, en principe, l’usure...
      Ne restaient donc que les juifs pour la banque chez qui ce n’est pas interdit.

      De la même façon, l’obscurantisme cathos interdisaient la recherche médicale sur des corps... ou tout autre progrès, découvertes ou raisonnements scientifiques.
      .
      Longtemps la vraie médecine fut aussi l’apanage des juifs et des arabes.
      Comme les autres sciences en fait...

      Tout cela, simplement parce que pendant presque 2000 ans l’humanité et les sciences sont restées fâchées par la bêtise crasse d’un clergé confiscatoire.

      .


    • Odin Odin 2 février 19:31

      @Fifi35

      Bonsoir,

      « ils étaient interdits d’activités manuelles et régaliennes dès le 14ème siècle. »

      Je pense que vous devriez vous informer sur le 4ème concile du Latran en 1215 sous Philippe Auguste.

      • Interdiction « d’usure excessive »,
      • Interdiction de proférer des blasphèmes contre le Sauveur.
      • Interdiction d’accès aux charges publiques.
      • Obligation de port d’un habit distinctif..

      C’est durant ce concile que les juifs se voient ordonner des vêtements différents des chrétiens, que cela soit pour les hommes ou pour les femmes (la rouelle).

      Il y a aussi des événements similaires avec Saint Louis puis en octobre 1307 avec Philippe le Bel…


    • Jelena Jelena 2 février 19:44

      @Aimable >> En France c’est tout simple, il n’y a que la communauté Française

      J’ai le droit de dire que ce soir, je vais aller manger chinois ? ^^


    • Aimable 2 février 20:07

      @Jelena
      Vous avez fait votre choix alors assumez le .


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 2 février 20:21

      @machin

      « L’obscurantisme catho »

       

      Ben, ce ne sont pas les cathos qui ont émis la théorie de l’évolution, les millions d’années de la terre, la disparition des dinosaures, les datations longues (plus de 6 000 ans), les strates prétendument accumulées au cours de millions d’années alors que Guy Berthault a démontré qu’elles pouvaient se former simultanément, les couches dans les glaces de l’Antarctique et du Groenland qui représentent prétendument une année alors qu’il y en a des milliers sur 46 ans d’âge, la croissance de l’humanité prétendument en-dessous de 0,3 pour mille par an depuis 70 000 ans, l’interdiction de voir les monstres du Loch Ness, les ptérodactyles volant dans le ciel de l’Idaho, les figurines d’Acambaro et des pierres d’ICA, les Mokélé-Mbembé au Congo et au Cameroun, la responsabilité de l’homme sur le changement climatique, la théorie du genre, le mariage des homos.

       

      « interdisaient la recherche médicale sur des corps »

       

      Il me semble que les médecins, pour soigner Louis XIV, se faisaient la main sur des prisonniers avant d’opérer le roi.


    • daniel ahsaini 3 février 00:31

      @Fifi35
      Oui,le « Chrétien » n’avait pas droit à l’usure.Tout simplement prohibé.

      Du temps de Louis IX , parti pour la croisade depuis Aigues-Mortes ( morts marécages ?) après quelques aménagements en 1248.

      De retour en 1252,régence du royaume laissée à maman Blanche 2 Castille.
      Il était un peu énervé de voir ( même si maman avait fait du bon boulot)
      l’état de son royaume.
      Les Moeurs nouvelles lui déplaisaient tant..houla... sévère le Chrétien mais apparemment juste.
      Alors ,la prostitution via ! extra-muros de « Paris » ,la filles parties dans les bois marécageux , à l’abri de constructions qui donneront le nom de bordel , de par la nature du bois employé & la situation géographique.

      L’usure pratiquée par les manieurs de monnaies , était telle , que le montants des dettes dépassait ce que pouvait le débiteur.
      Contre ces abus , la rouelle fut appliquée.
      Cdlt,

       


    • daniel ahsaini 3 février 00:50

      @Odin

      En ces temps , les signes de reconnaissances de telle personne ou personnalité , passaient par les armoiries.
      Un peu une carte d’identité pour.On « Haraldait » son identité par armoiries propres"
      L’initié, noble etc savait l’adresse de part les armories  : une chambre à air+3 clous = Chez-moi .... 1 lion 3 belles femmes = C’est toi etc...

      Donc , signe distinctif, comme la prostitution = ruban jaune , usure = rond d’or d’étoffe.Pas d’habits distinctifs.
      Cdlt,


    • daniel ahsaini 3 février 00:50

      @daniel ahsaini
      herald


    • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 3 février 06:01

      @Séraphin Lampion
      C’est qui, une « communauté » ? Vous êtes américain ?

      Nul .
      Les zélotes développent un sentiment communautariste . Sans que l’on y soit pour ou contre .

      En France ils trouvent aisément toute une bande de renégats pour asseoir durablement leur communauté et leur racisme .

      Si cela ne vous convient pas alors vous dégagez du périmètre et tout ira très bien .

      Dans d’autres pays ils font presque la même chose .
      https://orientxxi.info/magazine/le-chili-terrain-d-experimentation-pour-les-armes-israeliennes,3440


    • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 3 février 06:16

      @Séraphin Lampion

      Wouais, wouais !

      Dernièrement on a même eu droit à la haine de Badinter, robert pour les intimes .


      Séraphin Lampion
       présent en permanence sur les commentaires de chaque article .
      Vous ne vivez plus,,,, !
      C’est quasi obsessionnel, une névrose ?
      Juste une petite pratique cannibale des articles ....


    • machin 3 février 08:03

      "Il me semble que les médecins, pour soigner Louis XIV, se faisaient la main sur des prisonniers avant d’opérer le roi."

      .

      Exemple définitif de l’esprit de charité d’un roi catho très croyant et très arrangeant avec le dogme...


      .


      Bien sûr..Bien sûr...

      Les superstitions, la religion catholique en ce qui nous concerne ont été salvatrice pour l’humanité...

      Sauf, pour ceux qui réfléchissaient par eux même, sauf pour les cathares, sauf pour les protestants, sauf pour les « sorcières », sauf pour les païens, sauf pour les esclaves, sauf pour les populations du Nouveau Monde, sauf pour les femmes...


      Litanie interminable, sans oublier, bien sur la multitude des petites victimes sexuelles du clergé, phénomène qui n’est pas nouveau, loin de là.

      .

      Bien sûr, bien sur, vous avez raison...

      ... et Galilée était un con.


    • Jelena Jelena 3 février 08:56

      @machin >> Longtemps la vraie médecine fut aussi l’apanage des juifs et des arabes. Comme les autres sciences en fait...

      Mwé... En Europe les physiciens, chimistes et autres scientifiques devenus célèbres ne datent que de 2-3 siècles et ce ne sont pas tous des juifs, loin de là (Pasteur, Darwin, Tesla, etc).


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 3 février 09:47

      @machin

      « et Galilée était un con. »

       

      Bingo !

      La vraie leçon de l’affaire Galilée, c’est que la bible en est sortie vainqueur mais que la science n’a pas voulu le reconnaître en trompant le monde :

      Les expériences de Michelson et Morley (1887) et de Michelson et Gale (1924) prouvent que la terre ne tourne pas autour du soleil.

       

      La bourde de Galilée, vous la connaissez celle-là ?

      Moy conclut que le livre de Galilée publié en 1632, qu’il croyait prouver enfin sa thèse du héliocentrisme, n’atteignit pas cet objectif mais plutôt :

      "La nouvelle preuve de Galilée n’avait aucun sens. Il s’agissait d’un argument sans queue ni tête, affirmant que le mouvement des marées permet de prouver que la Terre tourne en orbite autour du Soleil. Mais l’argument n’arrive pas à atteindre son objectif. Lorsque les critiques devinrent plus acerbes, on se rendait compte que Galilée ne savait pas comment prouver que la Terre se déplace véritablement. Galilée avait donc dépassé la limite, établie seize années auparavant, il avait fait la promotion d’une idée contraire aux Écriture sans fournir une preuve convaincante de sa véracité". (2001, p. 45).

      Lettre du 29/3/1641 de Galilée un an avant sa mort comme réponse à son collègue Francesco Rinuccini du 23 mars 1641. Galilée a renoncé au système de Copernic ; (lettres tirées des œuvres complètes du savant « Le Opere Di Galileo Galilei, 1968, Vol XVIII P. 316 »)

      « La fausseté du système de Copernic ne devrait pas être remise en question surtout pas par des catholiques, étant donné que nous avons l’autorité inébranlable de l’Ecriture Sainte interprétée par les théologiens les plus érudits dont le consensus nous donne une certitude concernant la stabilité de la Terre, située au centre, et le mouvement du soleil autour de la Terre. »

       

      Ah Ah ! Les universités vous disent que Galilée avait de bonnes raisons pour démontrer que la terre tournait autour du soleil alors que son raisonnement était basé sur l’effet des marées qu’il croyait même changeant toutes les 12 h au lieu de 6 heures.

      Ah  ! Les universités... !

       

      La résolution du problème de la courbe brachistochrone passionna les mathématiciens de la fin du XVIIe siècle. Il prend sa source dans une affirmation de Galilée en 1633, qui crut que la solution consistait en un arc de cercle.

      Le gros bêbête de Galilée a encore voulu briller et s’est de nouveau planté.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Courbe_brachistochrone


    • Cyril22 3 février 10:59

      @Daniel PIGNARD
      Sélénocentrisme : la Lune ne tourne pas autour de la terre, mais le contraire ...comme le montre indubitablement l’observation d’un téléscope placé sur la lune smiley


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 3 février 11:15

      @Cyril22

      Perdu ! Un télescope posé sur la lune montre que la terre est fixe par rapport à la Lune mais évidemment parcours les constellations en une année.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 3 février 11:17

      @Daniel PIGNARD
      Non, parcourt les constellations en un mois.


    • Fifi35 Fifi35 3 février 11:18

      @Séraphin Lampion
      Je suis tout à fait d’accord avec les propos de Georges Sarre.
      Je suis une personne athée et fidèle aux principes de notre pays.
      Reconnaissez quand-même que le communautarisme existe bel et bien dans notre société civile et dans notre administration !
      Cela ne se voyait pas ou peu avant l’arrivée d’un islam radical qui ne se cache plus.
      J’ai commencé ma carrière professionnelle en 1990 à Sarcelles et je vous assure que ma non-appartenance à la communauté juive m’a bien desservi. C’est ainsi, et je peux comprendre que ces personnes s’entraident après avoir été victimes de tant de persécutions à cause de leur religion. Cela n’empêche pas qu’ils soient Français et fiers de l’être, tout comme je suis fier qu’ils le soient aussi.


    • Fifi35 Fifi35 3 février 11:23

      @Daniel PIGNARD
      Bonjour,
      Vous digressez !
      Je ne vois pas le rapport entre cette histoire d’expulsion de vol et le sujet abordé.

      "Un couple nauséabond : les nouvelles chambres à gaz !"
      C’est du grand n’importe quoi. Selon vous, il semblerait que ce couple ait été expulsé d’un vol parce qu’il sont juifs.
      Les mauvaises odeurs n’ont pas de religion. Un peu de bon sens s’il vois plaît.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 3 février 12:19

      @Fifi35

      Mon propos était de vous demander de produire vos preuves de votre affirmation « ils étaient interdits d’activités manuelles et régaliennes dès le 14ème siècle. »

      et les raisons de ces interdictions car pour être interdit il faut des raisons.

      J’en ai exposé quelques unes ici :

      https://www.agoravox.fr/commentaire5656939


    • Cyril22 3 février 13:49

      @Daniel PIGNARD
      Vue de la lune, la terre reste « dans l’axe » de la rotation lunaire, mais tourne autour d’elle par rapport au « fond » céleste.


    • agent ananas agent ananas 3 février 14:17

      @Fifi35
      J’ai commencé ma carrière professionnelle en 1990 à Sarcelles et je vous assure que ma non-appartenance à la communauté juive m’a bien desservi.

      Hum ... Sarcelles ? Au contraire de l’ex maire DSK, sans doute vous vous demandiez pas en vous levant chaque matin comment vous pouviez être utile à Israël ...


    • Fifi35 Fifi35 3 février 21:59

      @Daniel PIGNARD
      Mea culpa.
      La religion juive n’a pas de problème avec la réussite sociale et l’argent, contrairement au catholicisme.
      Ce sont deux mondes et deux conceptions qui s’affrontent avec chacun leurs hypocrisies et leurs perversions, routes humaines !


    • Julot_Fr 4 février 12:51

      @Séraphin Lampion

      La France est un territoire occupe par les forces de la finance globale emanant de la city de Londres. Voir le livre ’raisons cachees du desordre mondial’ par V. Bugault sur ce sujet. Fisher fait partie de la minorite organisee largement utilisee pour operer cette finance, vous faites l’amalgame entre les deux (minorite / finance) afin de stopper les questions legitimes et ainsi cacher le role de la finance


    • Kapimo Kapimo 4 février 14:16

      @Séraphin Lampion

      La loi de séparation des Eglises et de l’Etat établit une distinction entre l’espace public et la sphère de la vie privée. La religion appartient à la vie privée.

      Sauf que si ladite religion porte un projet Politique, il n’est pas possible de lutter contre avec l’outil de la laicité. C’est tout le problème de ces communautés qui se présentent comme ethniques lorsqu’elles cherchent à bénéficier des lois anti-discrimination, religieuses lorsqu’elle cherchent à bénéficier des protections relatives à la liberté de penser, croire et s’exprimer, alors meme qu’elles portent bien un projet politique. Lorsqu’on attaque leur communautarisme politique, ces communautés se retranchent derrière la liberté religieuse ou la protection des groupes ethniques.
      La republique « laique » franc-maçonne est impuissante face à ce type de communautarisme, ne vous en déplaise.


  • Leonard Leonard 2 février 10:35

    https://www.geopolitique-profonde.com/

    Le site qui te parle de banque, de système financier et d’argent... Mais qui te dit d’investir dans l’Or...

    WTF ?


    • GÉOPOLITIQUE PROFONDE GÉOPOLITIQUE PROFONDE 2 février 12:37

      @Leonard
      J’investis dans l’or ET dans l’argent. Un moyen parmi d’autres de se débanquariser, de se constituer un patrimoine solide et diversifié ou encore de s’assurer des aléas politiques et économiques. Vous ne voyez pas la logique ? 


    • QAmonBra QAmonBra 2 février 19:12

      @GÉOPOLITIQUE PROFONDE

      Tout à fait logique, je fais d’ailleurs de même, non pour moi, j’ai bientôt 68 ans, mais pour protéger ma petite famille.

      Heureux de vous lire sur AV M. Draghi, pas mal le photo montage, cela a du être coton pour le détourage des doigts crochus de Fisher. . .


    • Kylo REN 42 Pazillon des zîles Number5 2 février 19:22

      @QAmonBra

      Oki doki

      Album PANINI FORTNITE PRÊTS À SAUTER

      Y’a évidemment 6 places déjà étiquetées unLimited : La vie/Rien/La Lune/Dominique B - Tout/Dieu/Alain B/Le soleil - leurs quatre enfants Olivier/Lionel/Arnaud/Bénédicte/4 points cardinaux de l’Univers et so much more - Bibi qui en fait partie + chapeaute, précède, devance, passé à travers, etc, etc, et un sacré trouduc de particule lambda en même temps - chaussette mon chat, œuf corse, seul référenciel stable et inviolable jusqu’ici.

      La distribution éventuelle de la suite ... ou pas ... va commencer !

      Machin QA chez pas quoi, tu penses que tu vas en faire partie ?


    • Kylo REN 42 Pazillon des zîles Number5 2 février 19:40

      @Fifille & les garçons

      Inutile de dire que vis-à-vis de mon écuyer FA, 100% dépositaire de l’univers rationnel et tangible dans lequel vous avez l’heur de résider actuellement, et face à moi dont aucune espèce d’autre considération ne peut échapper, pour quoi que ce soit qui a traversé l’espace et qui s’est surtout rapproché au plus près de nos deux trajectoires respectives, c’est pas vraiment le moment de jouer les chochottes, d’esquiver, snober, condescendre, etc, etc, etc !


    • Leonard Leonard 3 février 09:09

      @GÉOPOLITIQUE PROFONDE

      Non je n’en vois pas la logique car quand ça va s’effondrer, vous ne pourrez pas manger votre or ou votre argent... d’ailleurs que vaudront-ils à ce moment là ?


    • machin 3 février 16:53

      @Pazillon des zîles Number5

      « Machin QA chez pas quoi, tu penses que tu vas en faire partie ? »

      De grâce, exprimez vous en français, je ne comprends pas le Charabia.


    • Jonas 4 février 09:48

      @QAmonBra
      Savez-vous pourquoi , un grand nombre d’arabo-musulmans font de la politique ?

      Parce que , en politique , on devient riche rapidement grâce à la corruption et au bakchich généralisé.

      Être , un médecin, ingénieur, avocat, architecte , chirurgien , professeur , informaticien , petit commerçant , etc , il faut des années et des années pour pouvoir acheter un appartement.

      Un ministre arabo-musulman, lui, en quelques mois. Non seulement il se permet d’acheter un appartement , mais également pour sa progéniture, sans parler des comptes off shore et des appartements a l’étranger. C’est d’ailleurs pourquoi , les pays occidentaux leur bloquent , les comptes dans certains pays ou les bien mal acquis. 

      Certes la corruption existe , même dans les pays les plus riches. Mais elle demeure honteuse et rejetée et les coupables sont arrêtés et condamnés .

      Dans les pays arabo-musulmans la « corruption est une institution »même les banques y participent au blanchissant moyennant des royalties

       . Depuis l’agent de police , que l’on peut acheter avec une botte de poireaux ou une pastèque. Jusqu’aux tenants du pouvoir ( c’est la raison pour laquelle , une fois élus, ils s’agrippent au pouvoir , quitte à massacrer , la population qui les conteste, Saddam Hussein , Kadhafi, Omar al-Béchir , Hafez Al-Assad , Bachar Al-Assad, El-Sissi, Boumédienne, Boutéflika, sans parler des monarchies , toutes soi-disant issues de la famille du prophète) un gage de confiance , comme l’Arabie saoudite, le Qatar , et le autres, nous donnent comme exemple. 

      Partout dans ces pays , la corruption est répandue : Le gendarme , qui exige , un bakchich , sur les routes , parce que vous n’avez pas respecté le code de la route. Les ministres , détiennent , par des amis ou des membres de la famille des droits , pour obtenir des licences pour les importations et les exportations. Un bakchich , pour obtenir un logement, un rendez-vous avec un ministre , pour activer , les démarches pour un visa. Pour obtenir une place à l’hôpital etc


    • Jonas 4 février 10:07

      @GÉOPOLITIQUE PROFONDE

      Pourquoi ne souscrivez-vous pas aux banques Islamiques ? Allah et son prophète protégeront votre argent, puisque votre placement est halal.

      Un petit rappel. Dans les pays catholiques , l’argent et les banques sont décriés. Les riches sont voués aux gémonies.

      En recherche dans l’islam, un riche , même très riche , un entrepreneur qui réussi dans les affaires comme Bin Laden est béni par Allah .

      Jamais , vous ne verrez , dans les pays musulmans , des manifestations contre le capitalisme , contre les riches , ou contre l’argent, cela ne traversera jamais leur esprit. 


    • machin 4 février 16:25

      @Jonas

      Certes la corruption existe , même dans les pays les plus riches.

      mais pas en israheil.



    • Jonas 5 février 10:43

      @machin
      La corruption existe partout , même dans les pays riches et notamment en Israël.La preuve un Premier ministre est en prison pour corruption. 

      La différence avec les pays arabo-musulmans c’est l’impunité. Un dirigeant arabo-musulman, pense qu’une fois élu, lors du bidouillage de la Constitution ou du vote truqué , le pouvoir lui appartient , comme l’argent du peuple dont il se sert pour lui , sa famille et ses affidés. Et place son argent à l’étranger. D’ou le blocage des comptes des dirigeants arabo-musulmans en Occident. 
       
      D’ailleurs , tant que le dirigeant arabo-musulman est au pouvoir , il n’est jamais inquiété. Omar Bechir , Boutéflika ,Ben Ali, Saddam Hussein, Kadhafi- etc , mais dès qu’il est éliminé, les bouches s’ouvrent pour constater subitement, qu’ils vivaient sans libertés et sous un régime dictatorial.

      La seule différence entre l’islam, , le fascisme et le nazisme ,c’est la religion. Car comme pour le fascisme et nazisme ,l’islam utilise la violence et les menaces ( Affaire , Mila ). Etouffements des critiques.Culte de la personnalité , le zaïm , n’a pas de compte a rendre au peuple. Glorification de la mort. etc

      Savez-vous le mufti de Jérusalem avait comme amis Hitler et Himmer. Et le fondateur des « Frères musulmans » Hassan al-Banna s’est inspiré du fascisme et du nazisme dans son projet de la futur société musulmane. 
       


  • raymond 2 février 11:56

    Il semble de la famille à moderatus non ?


  • lloreen 2 février 15:48
    « La créature de Jekyll Island » : Tout sur l’histoire des banques, de l’auteur Edward Griffin (PDF en français)

    http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2015/05/la-creature-de-jekyll-island-tout-sur.html


  • Xenozoid Xenozoid 2 février 16:31

    ils vont mettre le chandelier d’or en vente au plus offrant ?


  • ribouldingue ribouldingue 2 février 17:51

    Dieu a dit : « Il faut partager ». Les riches auront la nourriture, les pauvres de l’appétit.
    Dans les fins de mois, ce qui est le plus dur, c’est les trente derniers jours.
    Les artichauts, c’est un vrai plat de pauvres. C’est le seul plat que quand t’as fini de manger, t’en as plus dans ton assiette que quand tu as commencé !
    Si on écoutait ce qui se dit, les riches seraient les méchants, les pauvres, les gentils. Alors pourquoi tout le monde veut devenir méchant ?
    Si tous ceux qui n’ont rien n’en demandaient pas plus, il serait bien facile de contenter tout le monde.
    Le jour où la merde vaudra de l’or, les pauvres naîtront sans trou du cul.
    Le prix de l’or augmente. Pauvres, achetez vite de l’or.
    Camarades pauvres, serrez-vous la ceinture pendant cinq ans et après vous serez habitué.
    À vingt heures, à la télé, quand tous les pauvres sortent du travail, on ne peut pas dire toute la vérité. Sinon, la majorité n’irait pas travailler le lendemain.
    Qui prête aux riches prête à rire.
    L’argent ne fait pas le bonheur des pauvres. Ce qui est la moindre des choses. Les pauvres sont des gens comme nous, sauf qu’ils n’ont pas d’argent. Maintenant, j’arrive enfin à dépenser le pognon que je gagne. C’est pas tout de gagner un milliard par an, il faut encore le dépenser... Coluche.


  • zygzornifle zygzornifle 2 février 18:04

    Encore un zombie de plus ....


  • Olivier 2 février 18:18

    Très bon article, qui confirme (si besoin était) la colonisation de la sphère politique par la finance et ses objectifs des plus louches. Ce n’est certes pas Macron, ex-employé de la banque Rothschild,qui va s’y opposer ! Les appuis énormes dont il a bénéficié pour être élu seront payés de retour, n’en doutez pas.

    Cela dit ce phénomène est inhérent au système démocratique. En l’absence d’une légitimité qui s’impose à la société, comme sous l’ancien régime, la politique n’est que le résultat des influences diverses qui partent à la conquête de l’état pour leur profit. 


  • cassandre4 cassandre4 2 février 19:56

    Fischer : l’a une bonne gueule de NAZI, ce chrétien ! (il ressemble à Heinrich Himmler !) ... (Que la bonne Vierge le pastafiole !)


  • Xovkipeu2 Xovkipeu2 2 février 20:43

    La finance, c’est l’avancé technologique qui va avec. Sans eux on serait encore à la préhistoire... Il n’y aurait peut être même pas internet où l’on passe de nombreuses heures à commenter sur ce site par exemple.


  • sound of sound of 2 février 21:22

    Hummm, tu la sens ? ... Ma profonde et grosse géopolitique smiley


    • Kylo REN 42 Shawford 2 février 21:27

      @sound of

      Non chez toi, c’est ton front lisse et noir de charbon, ce contour des yeux irrésistible et cette inexorable volonté inoxydable qui ressort dès la première scène, qui m’émoustille à un point totalement catalylitique !!! smiley smiley

      <3


    • sound of sound of 2 février 21:42

      @Shawford
      T"es un petit coquinou smiley quand est ce que tu sorts de ta grotte qu’on je te vois enfin ?


    • Kylo REN 42 Shawford 2 février 21:46

      @sound of

      Et bien si tu avais un tant soit peu de jugeote et de suite dans les idées ( ^^ ), t’aurais dû te pointer hier au Krakatoa, désormais tu n’as plus aucune maitrise du timing, du lifting et du Torok Maktu !

      A tout le moins, zyva, essaye encore !!!


  • sound of sound of 2 février 21:42

    oups le cidre skunky amnésia façon ongi ettori ^^


    • Kylo REN 42 Shawford 2 février 21:49

      @sound of

      Et sache bien que tout est désormais dans l’ardeur débridée ou pas de ton effronterie.

      Je t’ai lâché quelques milliers de <3 depuis tant de lunes, qu’ai-je reçu en retour ? smiley


    • sound of sound of 2 février 22:32

      @Shawford
      Bien plus que ce que ne penses ^^ #ba11840280 )) Je t’es offert moultes possibilités de contact ... Mais visiblement fury-load ! Tu n’as rien saisi a part le discourt ... Tapis tampis smiley Mais tout est toujours possible non ?!


    • Kylo REN 42 Shawford 2 février 22:42

      @sound of

      Oh que oui, ayé la toile de fond absolue dans laquelle nous cheminons de concert est posée.

      Agoravox est un épiphénomène d’une insignifiance quasi totale en ce moment, puisque j’ai dans la journée eu la manifestation sans aucune équivoque possible de l’âme de mes deux frères à travers le regard, le discours, l’empathie et le lâcher prise de deux personnes.

      C’est IRL que notre tâche nous attend désormais, d’une difficulté insoutenable : aller se faire bronzer les orteils sous le soleil tropical pendant que le Coronavirus et qques autres joyeusetés font leur effet sur nos « contemporains ». smiley smiley

      Tu seras au rdv ... ou pas ! smiley

      Si t’as pas assez d’indices, on peut aussi communiquer pour de vrai, à moins que tu veuilles rester un zombi pour moi, à l’instar de Ouam, pour ne citer que le plus goujat et snobinard d’entre tous actuellement.


  • sound of sound of 2 février 22:35

    kakatoa je n’y met pas les pieds ^^ni les mains ... J’étais plutôt ciam mais plus bord d’eau smiley Il est possible au 40000 la madeleine ... a toi de voir quand ^^pi C tout smiley


  • sound of sound of 2 février 22:46

    @Shawford focus

    Soundof@yopmail.com et c’est valable pour tous(tes) puisque c’est si difficile .. Etant ouvert et compréhensif voir compatissant dans la mesure du possible ... Mais faut pas me l’affaire a l’envers, hein ??!! smiley libérons le post et cet article ce n’est ni tête livre no tweeter ici !


    • Kylo REN 42 Shawford 2 février 22:50

      @sound of

      Écoute si tu as peur que je fasse la « donneuse » comme dirait Furtif, et que cela t’est insoutenable ; et/ou si tu crois que mon prosélytisme (ne serait-ce que si tu en vois dans ma démarche) divin te sont étrangers ou risibles, va manger tes morts !

      Over


    • Kylo REN 42 Shawford 2 février 22:53

      @Machin off

      Et comme toi, tu sembles parfaitement savoir qui je suis IRL, tu me contactes ou Pschitt !

      Moi je ne veux plus rien savoir des anonymes ectoplasmes qui par leur frigidité à s’assumer comme des êtres humain identifiables, me révulsent !


    • sound of sound of 2 février 22:57

      @Shawford T
      Arrête pas de ça avec moi et ici .. libère ce post et parles moi en MP  Je ne suis pas plus que toi bien au contraire  je viens de te donner un mail, je peut pas faire mieux  gage de confiance ...

      Salut 


    • Kylo REN 42 Shawford 2 février 23:02

      @sound of

      Négatif, puisque je vais engager une discussion avec quelqu’un qui comme Ouam ne va même pas signer de son vrai patronyme ses messages !!!

      Le simple fait d’imaginer qu’on me refasse le coup à deux jours d’intervalle me met dans une colère froide !

      En tout cas pour moi, sans faux-semblants, c’est arnauddom@yahoo.fr

      Bye


    • Jonas 5 février 10:51

      @Lola

      Vous interprétez , la lecture d’Attali, comme vous interpréter , la lecture du Coran ,d’une manière littérale. C’est pour cela qu’il y a tant de détraqués dans cette religion. Ils n’arrivent pas à séparer , la réalité du rêve paradisiaque comme celui des 72 vierges , dont on ne parlent plus . Pourtant ils faisaient flores , pendant un certain temps.  


  • ETTORE ETTORE 3 février 11:26

    En dehors de tout ça....Faut reconnaitre qu’il n’as pas une gueule bien fraîche, le gars !

    Ramses, dans son sarcophage se porte mieux que lui, visiblement !

    Sec comme un cornichon sans vinaigre....

    Mais voilà...l’encre des billets, à force, ça attaque quand même la peau !

    Par contre, le grassouillet BIBI à des côtés, lui il a compris, vaut mieux être corrompu par nature, l’être plus dans sa tête, que par le corps !

    Ils viennent tous de cette même « Banque du sperme » qui n’as qu’un donneur unique et déclaré en paternité..........Father Dollars !

    Dites pas non... Une vielle dame en a adopté un en France, un Golem, un pur, un pedigré en éprouvette azotée, vous le savez bien, il trône et enfume !


  • Kapimo Kapimo 4 février 14:04

    Un article de salubrité publique sur un des innombrables pions de la prédation institutionnelle dans le monde moderne.

    Comment on en est arrivé là :

    https://lilianeheldkhawam.com/depossession/


  • Jonas 5 février 12:59

    A l’auteur, 

    L’antisémitisme est un concept forgé , en 1879, par le journaliste allemand Wilherme Marr., dont son hostilité aux juifs et seulement aux juifs. En Allemagne , les arabo-musulmans , comme dans beaucoup de pays occidentaux , étaient presque inexistants. 

    En 1879, les pays arabo-musulmans , étaient colonisés par les musulmans ottomans pendant plus de quatre siècles , qui avaient remplacé les colonisateurs Mamelouks , qui ont eux aussi dominé ce monde arabo-musulman arriéré, enfermé dans sa nuit noire depuis la fin du XIe siècle. La France , venait à peine de commencer sa colonisation de l’Algérie , à la suite des attaques barbaresques. ( mais c’est une autre histoire) 

    Par ailleurs l’antisémitisme de l’islam est puisé dans le Coran et chaque musulman qui fait ces cinq prières par jour , commence par la « fatiha » maudissant , juifs et chrétiens : 5x 365 =1825 fois par an. Mêmes les pays musulmans sans juifs sont antisémites ,comme le Pakistan , le Bangladesh, Afghanistan, Malaisie , Indonésie etc sans compter les pays arabo-musulmans où il n’ y a presque pas de juifs. Tout est dans le Coran. Hadiths et Sunna. 

    C’est pour cela que le conflit Isrélo/arabe est RELIGIEUX et non TERRITORIAL. Puisque la Palestine n’a jamais existé comme Etat souverain à aucune époque. Même sous les colonisateurs Mamelouks et Ottomans. 

    Depuis Vatican II , ( Nostra astate) l’Eglise catholique , a revu son enseignement sur les juifs , et a repensé le rapport théologique de l’Eglise au Judaïsme . Et passe d’une théologie de la substitution a celle de la filiation. L’Eglise a eu le courage de reconnaître son erreur. Et les hauts dignitaires de l’Institution combattent l’antisémitisme. Au contraire des dignitaires de l’islam. 

    Par ailleurs , les deux premières religion , judaïsme et christianisme , ont fait leur aggiornamento , depuis fort longtemps. Pas l’islam. 



Réagir