mercredi 6 décembre - par taktak

L’INSEE le confirme, l’effet MACRON c’est l’augmentation du chômage

L’effet des ordonnances qui va augmenter les licenciements – moins coûteux et plus faciles et rapides pour les patrons – ne s’est pas fait sentir que déjà les chiffres du publiés par l’INSEE confirment que l’effet c’est l’augmentation du . Logique, la politique économique de Hollande était déjà celle de Macron, son conseiller à l’Elysée puis ministre du Budget, imposée par la grande finance. Cette politique est écrite par les multinationales, les grandes banques, les milliardaires et est mise en œuvre et ordonnée depuis Bruxelles et Francfort par l’Union Européenne, en étranglant les peuples avec l’Euro.

Quoi qu’en dise la propagande du gouvernement Philippe et les effets de manche de Pénicaud, la ministre du travail qui a demandé de supprimer la publication mensuelle des chiffres du chômage (faut pas parler du bilan catastrophique du pouvoir), le chômage augmente.

L’effet Macron = l’Augmentation du chômage -> les chiffres

+0,2% entre juillet et septembre, atteignant selon les chiffres de l’INSEE 9,7% de la population active. Sur le troisième trimestre, il y a pour l’institut officiel de la statistique nationale, 2,88 millions de chômeurs. En réalité si on compte l’ensemble des chômeurs, comme a déjà pu le montrer Initiative Communiste le journal du PRCF, par et pour les travailleurs, plus de 6,5 millions de chômeurs soit près de la moitié des travailleurs hors secteur public.

Avec Macron, le chômage de longue durée continue de croître et le chômage des jeunes demeure à des niveaux stratosphériques de près de 22%, soit plus d’un jeune de 15 à 24 ans au chômage !

Les chiffres du chômage en octobre confirment que Macron c’est le président du chômage

Indépendamment de l’Insee, le ministère du travail a publié ses chiffres pour Octobre. Et une nouvelle fois, ils sont terrifiants. Expliquant le silence d’un système médiatique aux ordres, détenu qu’il est par les milliardaires du CAC40. Mais ces chiffres sont tellement mauvais que l’ex-DRH de Danone, spécialiste es licenciement, millionnaire et ministre du travail Murielle Pénicaud a purement et simplement décidé de supprimer cette publication mensuelle des chiffres du chômage.

On comprend pourquoi le régime ne veut pas que l’on puisse regarder trop souvent et de trop près ces chiffres. On y découvrirait, comme en ce mois d’octobre, que les radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, moyenne mensuelle (basée sur 1 trimestre) de octobre 2017 concernent plus de 314 200 personnes soit près de 2 sorties du chômage sur trois. Dont 217 000 par défaut d’actualisation (42% des sorties) en augmentation de 1,6% sur un an. 47 200 radiations administratives, chômeurs rayés des listes pour faire du chiffre (1 sortie sur dix). Et près de 50 000 pour d’autres tristes raisons (décès, suicide, emprisonnement, expulsions etc..).

Les stages parking visant à réduire légèrement le nombre de chômeurs (56 000) représentent près de 11% des sorties, et les arrêts maladie, maternité et départs en retraite (44 000) en hausse de 11,6% sur un an, expliquent quasiment tout le reste.

En réalité, les reprises d’emploi déclarées, 106 700 au mois d’octobre 2017, ne représentent que 20,5% des sorties des chiffres du chômage

Les chiffres du chômage d’Octobre 2017

Selon la catégorie, enregistrés par la DARES (ministère du travail)

  • A : 3 483 600 +0,2 % ( + 0,2 % sur 1 an ).
  • B : 738 900 -2,2 % ( + 1,8 % sur 1 an ) travailleurs pauvres moins de 78 heures.
  • C : 1 393 500 +0,7 % ( + 10,7 % sur 1 an ) travailleurs pauvres de + de 78 heures.
  • D : 271 600 -0,7 % ( – 17,3 % sur 1 an ) stages parking, occupationnels etc.
    E : 399 400 -2,6 % ( – 6,8 % sur 1 an ) contrats aidés etc.

TOTAL : 6 287 000 ( données corrigées ), hors DOM TOM, soit + 1,1 % sur 1 an, 12 500 chômeurs de moins, par rapport à septembre.

TOTAL, dom-tom compris : 6 623 100

Quelques chiffres qui montrent ce qu’est le terrible bilan de Macron, président depuis désormais plus de 6 mois, après avoir fait partie du pouvoir Hollande en tant que conseiller à l’Elysée puis ministre durant 5 ans :

  • Chômage Longue durée (entre 2 et 3 ans) : – 1 % sur 1 an.
  • Chômage Très Longue Durée + de 3 ans : + 4,1 % sur 1 an.
  • Chômage des 50 ans et +, + 6 % sur 1 an.
  • 1 chômeur inscrit à pôle emploi sur 2 (50,05 %) ne perçoit AUCUNE INDEMNITÉ, ni ARE (allocation retour à l’emploi), ni allocation de solidarité (ASS, AER)

 

https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/linsee-confirme-leffet-macron-cest-laugmentation-chomage/



20 réactions


  • Choucas Choucas 6 décembre 15:03

     
     
    LES CHANCES POUR BOOBALAND NE SAVENT PAS LIRE, CHUTE DU QI
     
    https://francais.rt.com/france/46220-ecoliers-francais-ont-baisse-lecture-dictee-quotidienne
     
     
    UNE LIBRAIRIE PAR MILLION D’ALGÉRIENS, BOOBAFICATION = CHÔMAGE
     
     
    http://www.algerie-focus.com/2017/05/livre-nombre-de-librairies-algerie-ne-depasse-40/
     
    FOXCONN RAPATRIE SA PRODUCTION AUX US ET VA UTILISER UN MILLION DE ROBOTS IA : MOINS CHERS QUE L’IMPORTATION DE BARBUS ET BOUBOUS PAR LA BAUDRUCHE A SOROS
     
    Volonté de Trump
    Pas de kalachs, béton hlm, chômage 24h/24 de boulot, pas de surponte, deal, rap crétinetc...)
     
    https://www.reuters.com/article/us-foxconn-robots/foxconn-plans-to-use-1-million-robots-in-3-years-idUSTRE77016B20110801

    http://www.slate.com/blogs/future_tense/2017/07/27/the_wisconsin_foxconn_pl ant_will_be_staff_by_robots.html
    https://www.theguardian.com/technology/2012/nov/08/foxconn-plan-factories-us-america
    https://www.roboticsbusinessreview.com/manufacturing/are_foxconns_robots_com ing_to_america/


    • Le421 Le421 6 décembre 18:00

      @Choucas
      Pourquoi faut-il qu’à chaque fois, une purge facho vienne pourrir les fils de discussion ??
      Ils ont coupé les vivres sur fds.com ??


  • francois 6 décembre 16:31

    C’était prévu. Le seul moyen d’accepter les effets de la loi macro est de transformer une grosse partie de la populace active en faignant (Ironie au cas où)


    André Gorz avait raison avec 20 ans d’avance quand il prédisait que les sans emplois seraient le bouc émissaire dans la société sans travail DIGNE.

  • francois 6 décembre 16:33

    feignant et fainéant, peuvent harmonisé l’aurthographe !


  • Le421 Le421 6 décembre 18:03

    De toute façon, même le dernier des cons sait que ce n’est pas en facilitant les licenciements qu’on crée de l’emploi.
    On crée de l’emploi en remplissant le carnet de commande, en fabricant des choses utiles avec une valeur ajoutée.
    Les couillardises à deux balles, les yeux bridés savent faire mieux que nous...

    Et la France a des gens capables sur son territoire.


    • zygzornifle zygzornifle 7 décembre 08:50

      @Le421
       ce n’est pas en facilitant les licenciements qu’on crée de l’emploi...


      partant de ce principe je vais me faire couper une jambe pour avancer plus vite et me faire couper les testicules pour avoir un enfant ....

    • francois 7 décembre 09:26

      @Le421
      ça c’était avant que l’argent tombe du ciel et soit créer ex nihilo avec la financiarisation de l’éco.


      Les enarques sont persuades de leur pouvoir télépathique.

    • Le421 Le421 7 décembre 11:17

      @zygzornifle
      Trouvez-moi un seul exemple dans le monde où ça a marché...


    • pipiou 7 décembre 12:55

      @Le421

      ça marche aux US et en Grande-bretagne.

      les « tout le monde sait que » sont un argument d’autorité, en fait vous n’en savez rien.


    • francois 7 décembre 13:57

      @pipiou
      je me la répète « ça marche aux US et en Grande-Bretagne. » les deux pays où le taux de participation à l’emploi est bas.

      Le chômage c’est comme l’électeur, t’es inscrit sur existe, 

      Le conditionnement de classe est toujours aussi efficace.
      Pipiou manque de chance, je suis rentier mais j’ai su m’extraire des déterminismes de ma caste.

  • zygzornifle zygzornifle 7 décembre 08:47

    En plus tout ceux qui ont veautés pour lui étaient au courant , tout le monde en dehors des médias lécheurs de bottes le disait .....


  • Petit Lait 7 décembre 09:34

    Les ordonnances Macrcon sont déjà entrées en vigueur ? Oui ? non ?


    Je n’ai toujours pas compris une chose : les employeurs sont tellement méchants que leur seul intérêt, c’est de licencier des employés ? Pourtant, si ils les ont engager, c’est qu’il y avait une raison ? Donc si ils licencient aujourd’hui, c’est aussi qu’il y a une raison, non ? 

    Bref, tant que ce genre de « constat » aussi peu éclairé sera présent dans une partie de la population, les pouvoirs publiques ne pourront que chercher à y répondre au détriment de réelles solutions viables à long terme.

    • francois 7 décembre 10:43

      @Petit Lait
      vu de suisse, il y a beaucoup de brume.


      La productivité augmentant, les carnets de commandes stagnant, le licenciement progresse.

    • Le421 Le421 7 décembre 11:18

      @francois
      De la même façon, deux plus deux font quatre.


    • sweach 7 décembre 12:20

      @Petit Lait
      Vous êtes d’un pragmatisme


      *Les ordonnances Macrcon sont déjà entrées en vigueur ?*
      Oui, elles commencent à avoir des répercutions au sein de mon entreprise on va avoir 65 postes supprimés, c’était bien plus complexe à faire avant les ordonnances.

      *les employeurs sont tellement méchants que leur seul intérêt, c’est de licencier des employés ?*
      Méchant n’est pas le bon terme, ils sont juste capitaliste, ils appliquent l’économie de marché, achète bas, vend haut. Si on ne met pas des freins ou des gardes fou, on arrive vite à la guerre du plus fort et à l’esclavagisme.

      *si ils licencient aujourd’hui, c’est aussi qu’il y a une raison, non ?* 
      Oui, mais il y en a des bonnes (ou plutôt qui se comprenne) et des mauvaises (totalement injustifiable)
      Si un employeur ne parvient pas à vendre ses produits ou ses services (quand c’est réel), on peut comprendre le licenciement.
      Mais si un employeur licencie pour réduire ses coûts alors même qu’il fait des bénéfices, on est en pleine injustice.


      La politique du mouvement « en marche » ne peut pas fonctionner, mais en réalité la situation est encore plus préoccupante car avant 2008 (hors dette) les budgets étaient à l’équilibre, mais depuis on perd près de 40 milliard par an, pour le moment on est copain copain avec la BCE, mais on va finir par le payer chère quand la banque ne suivra plus.


  • pipiou 7 décembre 12:56

    Les ordonnances n’ont pas eu d’effet sur l’emploi, c’est l’évidence.

    L’article est malhonnête, comme tant d’autres.


    • pipiou 7 décembre 12:57

      @pipiou

      n’ont pas encore eu d’effet


    • francois 7 décembre 13:54

      @pipiou
      les ordonnances devaient avoir un effet immédiat puis à 6 mois puis à 12 mois puis... à la fin que deuxième quinquennat de Manolo del Moncra.

      La politique macron : bullshit 

    • sweach 7 décembre 15:18

      @pipiou
      *Les ordonnances n’ont pas eu d’effet sur l’emploi, c’est l’évidence*

      Ce n’est qu’une question de temps, mais l’effet ne sera pas celui escompté.
      Dans mon secteur j’ai observé malheureusement un gel, alors que ça commençait à repartir.


      Quand est-ce que vous comprendrez que c’est avec l’impôt et les salaires qu’on fait tourner une économie ....

      Les salaires donnent du pouvoir d’achats aux gens, les impôts font tourner la société et ses services, puis l’état est un gros client pour les entreprises.

      En licenciant et en ne payant plus d’impôt, les entreprises se tire une balle dans le pied.

    • francois 7 décembre 15:42

      @sweach

      Vous n’avez rien compris. La france ne fabrique plus rien de consommable electro ménagé, prêt à porter abordable, électronique.

      Si vous donnez du PA, celui-ci ira engraisser les pays à bas coup fabriquant les biens cités au dessus et à qui nous avons ouvert nos frontières (La Chine est un pays protectionniste)

      La balance commerciale est malade.

      La ploutocratie se fout de savoir que la consommation générerait des d’emplois. La ploutocratie veut que la balance commerciale soit allemande et que la minorité qui en profiterait en profite encore plus.
      Ca s’appelle la politique de l’offre, problème nous avons rien à offrir sauf de la daube à prix germain de qualité Corse.

Réagir