vendredi 14 février - par Michel DROUET

Le flouze, le pèse, le pognon, la fraîche…

Avant pour être très riche, on pouvait braquer une banque, un train postal ou un camion blindé rempli de lingots.

Les truands prenaient leur risque, quitte à se taper 20 ou 30 ans de placard ou à se faire raccourcir lorsque le braquage avait mal tourné, et quand les comptes étaient à sec, ils remontaient au charbon ou se diversifiaient dans le jeu ou la prostitution.

Aujourd’hui, pour faire fortune, mieux vaut miser sur l’économie et le néolibéralisme, avoir fait Harvard ou HEC, savoir se jouer des règles fiscales internationales et faire de l’entrisme dans les sphères du pouvoir pour se constituer un matelas pour ses vieux jours.

Une autre forme de truanderie, mais bien légale celle-là, puisque ce sont eux qui dictent les règles…

L’économie pour seul horizon

Le moindre frémissement d’un indice, la publication d’une statistique, le coronavirus qui risque de peser sur les échanges et par conséquent plomber la croissance ou le chiffre d’affaires d’un milliardaire grand pourvoyeur de consommateurs chinois en France, sans parler du risque terroriste ou la menace d’une crise entre un président à perruque et un dictateur à la coiffure improbable, tout est décortiqué, analysé au l’aune de l’impact sur le commerce mondial, de la pérennité des « chaînes de valeur » et du rendement des investissements.

Peu importe ceux qui triment six jours sur sept, les conditions de travail qui tuent ou rendent malade, les salaires de misère de ceux qui nous fournissent en objets en plastique inutiles, le sous-développement ou bien encore la pollution et la destruction de la planète, il faut de la fraîche, du cash pour faire vivre la bête et montrer à la face du monde qu’on est celui qui pisse le plus loin et qui a la plus grosse.

Vous, vous n’êtes rien, juste une variable d’ajustement, une merde de mouche sur votre toile cirée made in china. On vous demande seulement de consommer ce qu’on vous propose, c’est tout. Bientôt la Saint Valentin : courez vite acheter un bouquet de roses cultivées au Kenya sur des parcelles détruites pour les cultures vivrières.

Vous faites partie de la même communauté, celle qui représente 95 % de la population mondiale et qui nourrit les 5 % qui dirigent réellement le monde avec la complicité des politiques corrompus, intéressés ou complices et pourtant vous avez tendance à montrer du doigt celui qui s’en sort mieux que vous et à le déclarer responsable de vos malheurs, en vrac, le salaud de gréviste et gilet jaune qui plombent l’économie (puisqu’on vous le répète), le privilégié avec son statut de la Fonction publique ou de la SNCF.

Vous vous plantez en montrant du doigt les lampistes puisque de toutes façons, une fois que ces « privilégiés » auront été mis au même niveau que vous, c’est vous qui deviendrez les privilégiés parce que le système de réformes qui s’attaque aux rémunérations, aux retraites, à la couverture sociale et aux allocations est un mouvement perpétuel, parce que là-haut, ceux qui se tirent la bourre pour être dans le top 10 du classement des plus grosses fortunes, en veulent toujours davantage pour écraser la concurrence.

Votre horizon, si vous vous laissez faire, sera de devenir les Chinois ou les Ethiopiens de l’Europe.

Nous sommes passés du capitalisme ou néolibéralisme, et ça change tout

Les capitaux et les moyens de production et d’échanges ne vous appartiennent pas et ne vous appartiendront jamais. Vous êtes juste là pour les faire fructifier et permettre à quelques-uns de s’enrichir sur votre dos.

Le libéralisme protège ce système, mais il y a des pays, comme le nôtre, où il existe des marges de progression considérables, des pays où l’Etat Providence organise et gère la protection sociale et des services publics financés par les impôts et des prélèvements sociaux. Quelle horreur pour les néolibéraux !

Il faut donc casser, déréguler, privatiser pour ne plus payer d’impôts sur la production ou le bénéfice et s’accaparer les biens communs comme l’eau les transports, les autoroutes, la santé… en laissant le soin à l’Etat de « réguler les tensions sociales » avec sa police. Il faut que vous compreniez que le mètre étalon, c’est désormais la Chine, en attendant que ce soit le Vietnam, etc…  Circulez ! Il n’y a rien à voir !

Et tant pis, si le paracétamol ou la pénicilline, médicaments fabriqués à 90 et 50 % en Chine viennent à manquer chez nous à cause du coronavirus, vous pourrez certainement continuer à vous en procurer, à 10 ou 20 fois le prix actuel, mais avec la même base de remboursement de la Sécu…

Cela ouvre des perspectives intéressantes concernant le raccourcissement de la vie et donc sur la durée de versement des pensions de retraites. Avec un petit effort on devrait arriver au système prôné par Bismarck où le meilleur système de retraite faisait coïncider l’âge de la fin du travail avec la mort.

C’est cela le néolibéralisme : des tableaux de bords débouchant sur des calculs de rentabilité indécents.

Bon, en même temps, vous avez voté pour… 

Rien de mieux qu’une bonne vieille démocratie pour faire passer la pilule. Vous avez l’impression d’avoir fait votre « devoir » de citoyen en allant voter, par défaut, pour faire barrage à la menace brune, et hop, pas de bol, vous ne vous êtes même pas rendu compte que vous avez mis en place une gouvernance d’extrême centre autoritaire acquise aux thèses du néolibéralisme.

C’est clair, le vrai pouvoir, celui qui décide de payer ou pas des impôts n’est pas élu et il se cache derrière des larbins qui font le sale boulot et mettent en œuvre un programme dont vous avez oublié de lire les clauses restrictives en petits caractères au verso de la profession de foi.

« Y’a pas à dire, c’est du brutal ! » et ça commence à se voir, si bien que ça regimbe un peu dans la rue et qu’il faut lâcher du lest pour mieux repartir : exactement le scénario des 17 Milliards lâchés aux gilets jaunes suivi de la réforme des retraites.

« Ils osent tout et c’est à ça qu’on les reconnait », alors de temps à autres, la boîte à connerie s’ouvre, comme pour le rejet de l’allongement du congé suite à la mort d’un enfant, tellement bien cadré par les petits hommes gris des cabinets ministériels, que les « marcheurs » se sont autorisés, sans vergogne, à voter.

Comme disait Einstein « Pour marcher au pas, pas besoin de cerveau, la moelle épinière suffit », citation qui convient très bien à cette équipe de parlementaires recrutée sur CV, mâtinée d’opportunistes en mal de repères de gauche ou de droite.

Un Président, une majorité, et des médias…

 A côté de la police tout court, de plus en plus violente depuis la création des Uhlans du Préfet Lallement, il faut en plus une police de la pensée, celle qui officie dans les médias quasiment tous aux mains du pouvoir économique et fortement dépendants des recettes de la publicité.

Dans ces médias, sous couvert de pédagogie, on tape très fort sur les opposants, les grévistes, les régimes spéciaux… La conclusion des éditorialistes et commentateurs est toujours la même : il n’y a pas d’alternative (comme disait la bonne Mme Tatcher). Les bons jours, ils s’autorisent parfois (suprême transgression) à critiquer les bévues présidentielles (le T-shirt LBD par exemple).

Et pour éviter les choses qui fâchent (l’hôpital, l’état de la justice et des prisons, l’aide sociale à l’enfance ou bien encore les APL qui baisseront après les municipales,…) rien de mieux que des « reportages » ou des « magazines d’information » sur des peoples accablés de misères, comme Tapie, Goshn, Fillon, et le pauvre Balkany, injustement traqués et vilipendés parce que « les Français n’aiment pas ceux qui réussissent ».

Comme disait le plus naturellement du monde Séguéla « Quand tu n’as pas de Rolex à 50 ans, c’est que tu as raté ta vie ». La question ne se pose même pas de savoir avec quel argent elle a été achetée, pourquoi on t’a offert des costumes sur mesure ou pourquoi on t’a prêté un yacht pour tes vacances : un prêté pour un rendu, c’est tout.

C’est tout cela le néolibéralisme

Un monde de connivences, un pouvoir occulte qui envoie en première ligne ses chevaux légers qui vous disent « ayez confiance, votez pour moi », en pensant à leur parachute doré qui les attend dans une banque, un grand groupe ou une institution internationale.

Ce sont des représentants du peuple qui ont cru un instant qu’ils pouvaient faire bouger les lignes et qui se retrouvent à voter avec le petit doigt sur la couture du pantalon des conneries inhumaines.

Ce sont les médias qui concourent désormais dans la même catégorie que la défunte Pravda et la Télé chinoise.

C’est une petite caste qui vous considère comme des sous merdes, des variables d’ajustement du casino mondial.

Ce sont enfin des hommes, des puissances financières considérables, supérieures aux Etats qui distribuent les rôles, les cartons rouges et dictent leur loi, pas la vôtre.

C’est la nouvelle truanderie mondiale et ses porte flingues. 



132 réactions


  • lala rhetorique lala rhetorique 14 février 09:16

    Eh oui, l’humain est resté un grand enfant. Il aime, adulte, jouer à la marchande.... et aussi au monopoly, mais les conséquences sont très différentes car l’adulte va provoquer, dans sa persistance infantile, de graves dégâts, génocides, spoliations, j’en passe.... De même, on pourrait dire que tous ces pédophiles (eh oui ça ne concerne pas que l’église hein) et violeurs, sont des éternels enfants jouant au docteur ! C’est aussi pour cela que les juges, eux-mêmes anciens enfants, sont finalement assez tolérants, cependant en tenant compte de la notoriété du félon et non de la reconnaissance de la victime de ces êtres ayant oublié de grandir !


    • Michel DROUET Michel DROUET 14 février 11:18

      @lala rhetorique
      Eh oui, Macron est resté un grand enfant qui aime jouer au monopoly, mais en maîtrisant parfaitement les conséquences, puisqu’il est au pouvoir pour ça.


    • lala rhetorique lala rhetorique 14 février 13:00

      @Michel DROUET Macron ne maîtrise rien du tout, il ne fait que ce que Bruxelles demande. Sa maladie (mégalomanie) est ainsi alimentée mais surtout utilisée par les financiers... Quant à l’argent, qui dirige le monde (car sommes dans la financiarisation mondiale de l’économie), l’avantage est qu’il n’a pas d’odeur, d’origine, de religion etc.....


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 février 18:33

      @Michel DROUET

      Le monde a toujours été injuste et violent... Il reste inujste, mais il est de moins en moins violent. Pas parce que les gens sont moins méchants, mais simplement parce qu’une société où il y a plus peut se permettre d’en donner un peu plus a tout le monde. En fait, une société où la première activité est de s’arnaque les uns les autres  disons « faire du commerce »  DOIT absolument mettre un peu de fric dans la poche de tout le monde, sans quoi les gagnants n’ont plus le plaisir de le leur en enlever et on finit par faire la guerre pour rien, comme en "14, parce qu’on s’ennuie.... Donc PATIENTIA ! On bonifiera les retraites assez pour que le jeu continue. PAS PLUS... mais juste assez. 

      PJCA


    • JulietFox 14 février 18:38

      @lala rhetorique
      AAAAHHHHHHH la mondialisation ! Grace au COVI-19 plus de médocs pour les zeuropéens, nananèreuuu !


    • Michel DROUET Michel DROUET 14 février 19:01

      @Pierre JC Allard
      Je ne partage pas votre optimisme, ni votre opinion sur le fait que le monde est de moins en moins violent.


    • Captain Marlo Captain Marlo 14 février 21:46

      @Michel DROUET

       Eurowars : « Si les Traités tu n’as pas lu, alors perdu déjà, tu as ! »
      .
      Et si vous preniez le temps de lire le TFUE, qui résume tous les Traités européens, depuis le Traité de Rome ??

      D’accord, ce n’est pas passionnant, mais vous y trouverez les décisions, acceptées par les Gouvernements successifs, ( et sans en informer les citoyens), qui ont permis à la France d’entrer dans la mondialisation des échanges, et dans le néo libéralisme que vous dénoncez....
      .
      TFUE : Traité de Fonctionnement de l’Union européenne.

      Exemple, la libre circulation des capitaux, article 63 :
      Article 63(ex-article 56 TCE)1. Dans le cadre des dispositions du présent chapitre, toutes les restrictions aux mouvements de capitaux entre les États membres et entre les États membres et les pays tiers sont interdites.2. Dans le cadre des dispositions du présent chapitre, toutes les restrictions aux paiements entre les États membres et entre les États membres et les pays tiers sont interdites.
      .
      Ou bien l’article 123, sur l’interdiction de l’ Etat et des Collectivités locales d’emprunter à taux 0% à la Banque de France, d’où les intérêts de la dette (40 ou 50 milliards d’euros par an) à payer aux banques privées...
      .
      Article 123(ex-article 101 TCE)1. Il est interdit à la Banque centrale européenne et aux banques centrales des États membres, ci-après dénommées « banques centrales nationales », d’accorder des découverts ou tout autre type de crédit aux institutions, organes ou organismes de l’Union, aux administrations centrales, aux autorités régionales ou locales, aux autres autorités publiques, aux autres organismes ou entreprises publics des États membres ; l’acquisition directe, auprès d’eux, par la Banque centrale européenne ou les banques centrales nationales, des instruments de leur dette est également interdite

      .


    • Michel DROUET Michel DROUET 14 février 22:30

      @Captain Marlo
      Bonjour fifi
      Aucun commentaire à faire, sinon que vous ne lisez pas les miens, comme d’habitude...


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 15 février 19:31

      @Michel DROUET

      Sauf dans les zones de guerre ou d’anarchie, les crimes impliquant violence sont partout en régression. Je ne y vois cependant pas une cause d’optimisme, car la violence qui a diminué, là où régne l’ordre, est celle qui cherchait à s’affranchir du mal et de l’injustice et auquel le soutien du pouvoir donne désormais une force à laquelle il semble futile de s’opposer. La paix non pas des braves... mais des écrasés ete des résignés.


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 février 09:21

    « S’il y a des mecs qui ont du pognon et qui sont emmerdés parce que l’argent ne fait pas le bonheur, ils n’ont qu’à le dire : on trouvera toujours des pauvres assez cons pour le leur piquer. » - Coluche


    • ZenZoe ZenZoe 14 février 14:28

      @Séraphin Lampion
      Alors là, Coluche est une mine d’or sur le sujet ! Mes préférées :
      * Le jour où la merde vaudra de l’or, les pauvres naîtront sans trou du cul.
      * Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c’est une crise. Depuis que je suis petit, c’est comme ça.

      Et la célébrissime :

      * Dieu a dit : « Il faut partager ». Les riches auront la nourriture, les pauvres de l’appétit.


    • Captain Marlo Captain Marlo 14 février 21:56

      @ZenZoe

      Une autre citation de Coluche :
      « De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent ! »


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 février 08:35

      @Captain Marlo

      dans ces conditions, de nombreux commentaires sur ce siteseraient mort-nés !


    • JL JL 15 février 09:17

      @Captain Marlo

       
       Et Michel Audiart aurait rétorqué : « Ce n’est pas parce qu’on a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule »

       
       Ps. Si tous ceux qui n’ont rien à dire la fermaient, qu’est-ce qu’on foutrait ici ?
       


    • Captain Marlo Captain Marlo 16 février 09:38

      @JL
      Ps. Si tous ceux qui n’ont rien à dire la fermaient, qu’est-ce qu’on foutrait ici ?
      .
      Vous apprendriez ce que vous ignorez, avec ceux qui ont justement des choses à dire !! Par exemple, que le couple franco-allemand, c’est du pipeau, uniquement destiné au public français !


      Le vrai couple est germano américain :
      "Site Internet de la Maison Blanche : The German-American Alliance for the 21st Century Joint Statement by President George W. Bush and Chancellor Gerhard Schroeder.
      .
      Enfin..., avec Trump, il y a un peu d’eau dans le gaz actuellement, à cause du gaz russe...


  • rita rita 14 février 09:52

    Les peuples ne sont que des marionettes, trimant pour les patrons pour des salaires de misères !

    Des milliards d’individus esclaves de l’argent !

    Macron est de la race des « saigneurs » esclavagiste !


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 février 10:10

      @rita

      Vous n’avez pas compris, les gens, c’est des irresponsables, il faut les éduquer, c’est tout :

      "On met un pognon de dingue dans les minimas sociaux et les gens ne s’en sortent pas. Les gens pauvres restent pauvres, ceux qui tombent pauvres restent pauvres. On doit avoir un truc qui permet aux gens de s’en sortir...«  »Il faut prévenir la pauvreté et responsabiliser les gens pour qu’ils sortent de la pauvreté. Et sur la santé c’est pareil" – Emmanuel Macron – 12 juin 2018

      Lien vidéo


    • rita rita 14 février 10:36

      @Séraphin Lampion
      Macron ne raconte que des mensonges, ses vidéos ne sont que le reflet de sa paranoïa !
       smiley


    • Michel DROUET Michel DROUET 14 février 11:14

      @Séraphin Lampion
      Un discours très néolibéral ! Les pauvres quand même, ils sont bien un peu responsables de ce qu’il leur arrive... Et s’ils sont malades, c’est qu’ils mangent n’importe quoi (cinq fruits et légumes par jour c’est tout de même pas compliqué !).
      Par conséquent il faut responsabiliser les pauvres en diminuant les allocations, comme ça ils seront bien obligés d’aller bosser, ces feignasses... Et comme le travail, c’est la santé, hop, plus de problèmes.
      On vit une époque formidable....


    • Michel DROUET Michel DROUET 14 février 11:22

      @rita
      Il y a également beaucoup de com et du « transgressif » qui fait se pâmer les commentateurs bien en cours.


    • HELIOS HELIOS 14 février 13:17

      @rita et les autres...

      = = = Macron ... etc... = = =

      ... bandes de menteurs, de dissimulateurs, de sans-couilles... Vous vous indignez lorsqu’on vous met le nez dans le caca, mais une fois dans l’isoloir, c’est le bulletin pour Macron que vous avez mis et que vous remettrez.

      ... Entre ceux qui disent que l’unique alternative est une manipulation des pouvoirs en place, ceux qui ne « veulent pas de ça, monsieur », et les autres qui parlent de memoire depuis 70 ans et qui ne se rappellent pas de ce qui s’est passé depuis moins d’un an... vous vous complaisez dans ce que dénonce l’auteur de ce billet.

      Vous meritez tous ce qu’il arrive et ce n’est pas fini.. ; dans peu de temps, vous n’aurez plus de secu. cela ne se passera pas un beau matin, mais a coup de reformette pour combler le trou, de gabegie (2,5 millions de cartes de secu qui ne consommeraient pas et pourtant on donne un chiffre)... le systeme va mourir comme sont mort EDF, la SNCF, La Poste, Air Inter... le code du travail, bientôt la retraite.... et tout cela sans oublier l’école qui vous aurait permis de comprendre.

      Et, comme cela ne suffit pas, on importe des plus pauvres que vous pour vous convaincre de serrer la ceinture... et pour etre bien sûr que vous ne vous reveillez pas on vous a concocté un (des) traites aux petits oignons qui vous ligotent comme une saucisse au nom de je ne sais quelle grandeur tapissée de papier monnaie décorée de ponts !... et pas de retour en arrière possible.

      Pourquoi croyez vous que les anglais se sont barrés ? s’il y avait eu la moindre chance de bénéfice pour leur population, ils seraient aux commandes de l’UE... ben non, ils se sont enfuis !

      De Gaulle avait raison, les français sont des veaux, même pas des moutons, car au moins, les moutons suivent et les majorités pourraient changer.

      Il n’y a pas ce jour, apres ce dernier épisode que vous devriez ignorer, car c’est encore une manoeuvre tactique pour conquerir Paris, même si la capitale n’est pas dans de bonne mains,... il n’y a pas d’alternative sans passer par la reconquete de sa souveraineté de notre pays, il n’y a pas de solution sans voter pour une rupture la moins douloureuse possible, mais une rupture quand même... il n’y a aucune solution possible sans passer par un recentrage sur nous même, Français... si nous ne voulons pas, demain vivre comme des sous-merdes au service des Bernard Arnault (pas l’homme, le système) candidat au podium de l’inhumanité mondiale....

      Si vous ne votez pas.... FI, RN... ne vous plaignez pas, vous n’en avez pas le droit ! (je n’ai pas cité de nom, volontairement). et vous serez responsables...


    • ZenZoe ZenZoe 14 février 14:34

      @Séraphin Lampion
      ...On doit avoir un truc qui permet aux gens de s’en sortir... disait sa majesté

      en se rajustant les boutons de manchettes sur son trône doré.

      Bien sûr qu’il y a un truc, ça s’appelle la justice sociale (voir 1789).


    • Michel DROUET Michel DROUET 14 février 15:14

      @HELIOS
      Merci pour ce coup de gueule salutaire !


    • Michel DROUET Michel DROUET 14 février 15:19

      @Michel DROUET
      En cour !


    • Jeekes Jeekes 14 février 15:56

      @HELIOS
       
      Bon, j’suis d’accord à 99%.
      Sauf avec ça :
       
      ’’Pourquoi croyez vous que les anglais se sont barrés ? s’il y avait eu la moindre chance de bénéfice pour leur population’’
       
      Pour leur population, sans déc, vous y croyez vraiment ?
       
      Et en quoi les banksters et pourriticards rosbifs se préoccuperaient plus de leur population que les n’autres à nous ?
       
      Les uns comme les autres ne vivent, ne pensent et n’agissent qu’en fonction de leurs intérêts. En un mot comme en cent : que pour leurs gueules !
       
      De pures ordures démunis du moindre sens moral...
       


    • HELIOS HELIOS 14 février 16:17

      @Jeekes

      ... vous n’avez pas tort, juste une question de dosage ! 

      Peut être cela vient-il de leur reine, de leur insularité, de leur histoire, j’en sais foutre rien... depuis la guerre de 100 ans, on ne peut pas dire qu’ils se soient vraiment trompés, même sur la décolonisation !


    • Eric F Eric F 14 février 19:05

      @HELIOS
      Vous avez raison, Macron est au commande parce que 20 millions d’électeurs ont mis un bulletin à son nom dans l’urne. Un millions y avaient peut être intérêt, 19 millions ...ont cru bien faire, soit en pensant que le libéralisme n’ayant pas été tenté en France, il fallait faire l’essai, soit parce qu’on leur a dit qu’il fallait « faire barrage » sous peine de perdre son âme.


    • Captain Marlo Captain Marlo 14 février 22:03

      @Jeekes
      La différence, c’est que désormais, ce sont les Britanniques qui décident.
      Et plus les lobbies industriels et financiers qui font les lois à Bruxelles !
      .
      Et s’ils ne sont pas contents des gens qu’ils ont élus, ils peuvent en changer. 

      Nous, depuis Maastricht, qu’on vote à Droite, à Gauche, ou au Centre, on a toujours les mêmes politiques néo libérales pourries... !!

      « Les Britanniques récupèrent le droit de déterminer les politiques qui concernent leur avenir »

    • Michel DROUET Michel DROUET 14 février 22:32

      @Captain Marlo
      C’est à la fin du marché qu’on compte les bouses : attendons 2021 pour voir...


    • Captain Marlo Captain Marlo 15 février 07:20

      @Michel DROUET
      du « transgressif » qui fait se pâmer les commentateurs bien en cours.

      Tout dépend de quel « transgressif » !! Quand l’artiste russe poste des vidéos qui dénoncent le mensonge en politique, les médias digressent rapidement...
      .
      Son objectif était clair : dénoncer la contradiction entre les thèmes de campagne de Griveaux, très « défenseur de la famille », et sa vie réelle de patachon.
      .
      « (Griveaux) C’est quelqu’un qui s’appuie en permanence sur les valeurs familiales, qui dit qu’il veut être le maire des familles et cite toujours en exemple sa femme et ses enfants. Mais il fait tout le contraire. Ça ne me dérange pas que les gens aient la sexualité qu’ils veulent, ils peuvent même baiser des animaux, pas de problème, mais ils doivent être honnêtes », justifie Piotr Pavlenski dans les colonnes du quotidien

      ...
      .
      Le mensonge en politique, sujet tabou !
      Les médias ont tous très vite fait dériver les débats sur d’autres sujets :
      le rôle néfaste des réseaux sociaux, la vie privée des politiques, le puritanisme ambiant (?) , qui pour remplacer Griveaux ? etc, etc


    • Michel DROUET Michel DROUET 15 février 08:03

      @Captain Marlo
      J’adhère !


    • Attila Attila 15 février 08:22

      @Jeekes
      «  Pour leur population, sans déc, vous y croyez vraiment ? »
      C’est la population elle-même qui a voté pour le Brexit :
      Les villes du littoral sud, où vivent beaucoup de retraités, de chômeurs et d’autres personnes défavorisées et les vieilles cités du nord en voie de désindustrialisation concentrent le plus d’habitants hostiles au maintien dans l’UE. "
      Ce sont les chômeurs, les personnes défavorisée, les retraités qui ont voté pour le Brexit.
      Lien

      .


    • Jeekes Jeekes 15 février 15:48

      @Captain Marlo
       
      ’’La différence, c’est que désormais, ce sont les Britanniques qui décident.’’
       
      Bon sang, mais c’est bien sûr !
       
      Et ils décident de quoi, fifi-les-couettes, de continuer à se la faire mettre ?
      Faudrait peut-être arrêter la branlette, ma fi-fille.
       
      Autant je suis à 1000% pour qu’on se barre de toutes ces merdes immondes que sont ; l’UE, l’Euro, l’OTAN, autant tu nous saoules avec tes copiés-collés de militante de base extasiée devant LA pensée de son gourou.
       
      Tu sais quoi ?
      A toi toute seule, t’es un véritable repoussoir.
      Rien qu’à subir tes incessantes interventions sur tout et sur rien, tu nous dégoûtes carrément de ta secte.
       
      Tiens, si j’étais ton gourou, je te licencierai illico-presto.
      Pour contre-productivité !
       


    • Eric F Eric F 15 février 19:12

      @Captain Marlo
      « Son objectif était clair : dénoncer la contradiction entre les thèmes de campagne de Griveaux, très « défenseur de la famille », et sa vie réelle de patachon »
      Griveaux avait déjà baissé dans les sondages et sa liste était descendue en 3ème position, il n’avait aucune chance de devenir maire de Paris, c’est un peu un coup pour rien. Mais c’est aussi un « avertissement » à la classe politique, il n’y a plus de sanctuarisation de la vie privée, et il faut s’attendre à la captation de données personnelles et d’échanges restreints.


    • Xenozoid Xenozoid 15 février 19:13

      @Eric F

      ça vaut pour tout le monde,n’oubliez pas vous êtes surveillé


    • Attila Attila 15 février 19:17

      @Jeekes
      Vous inversez le problème : il n’y aurait pas tant besoin de répéter les informations si autant de personnes ne se complaisaient pas à répéter leurs délires. Quand vous mettez sous le nez des gens des preuves que la réalité est différente et qu’ils veulent obstinément vivre dans leurs rêves, il est de notre devoir de dire aux autres quelle est la réalité.
      .
      Exemples : on va faire une autre Europe, on va renégocier les Traités, on va exercer un rapport de force contre 27 pays alors qu’on n’est même pas capable d’empêcher la loi Travail et la réforme des retraites dans son propre pays, etc.

      .


    • Eric F Eric F 15 février 19:24

      @Xenozoid
      « ça vaut pour tout le monde,n’oubliez pas vous êtes surveillé »
      Exact, et il ne me viendrait pas à l’idée de prendre des photos intimes (moins encore de les diffuser). Rien sur le « nuage », et données personnelles sur disque externe non connecté en ligne.

      PS : j’ai mis un sparadrap sur la webcam, même si elle n’est pas tournée vers le lit conjugal smiley


    • Captain Marlo Captain Marlo 15 février 21:03

      @Michel DROUET
      C’est à la fin du marché qu’on compte les bouses : attendons 2021 pour voir...
      .
      En France, sûrement, mais pas en GB. La GB est une Monarchie, c’est la Reine qui a lu le programme législatif de Johnson, il ne pourra pas revenir en arrière.
      .
      Son programme est à l’opposé des oukases de Bruxelles :
      fin de l’austérité des salaires, une augmentation de + 6,2% en avril 2020
      financement massif de la santé, 40 hôpitaux à construire.
      priorité aux services publics, à l’éducation & à la recherche.
      renationalisation de la ligne ferroviaire Glasgow/Londres.
      réforme de la BBC, jugée pro européenne.
      fin de l’immigration de masse.
      .
      Depuis, Johnson a annoncé que la City allait devenir Singapour, ce qui fait faire des cacas nerveux aux Mamamouchis européens ! Ils n’ont jamais rien fait pour faire disparaître les paradis fiscaux de l’UE ( Malte, Irlande, Luxembourg, Belgique, Pays Bas) , mais ils accusent Johnson de faire pareil ! Des Mickey !!


    • Captain Marlo Captain Marlo 15 février 21:22

      @Jeekes
      A toi toute seule, t’es un véritable repoussoir.
      Rien qu’à subir tes incessantes interventions sur tout et sur rien, tu nous dégoûtes carrément de ta secte.


      .
      Mon pauvre ami, calmez-vous ! Vous allez péter une durite.
      Lisez la réponse que je viens de faire à l’auteur, sur la politique de Johnson.
      .
      Johnson se retrouve dans la même situation que de Gaulle à la Libération, poussé aux fesses par le PCF et la CGT. Sans eux, de Gaulle n’aurait jamais mis en place le programme du CNR, ou alors une partie seulement..., ça s’appelle un rapport de force.
      .
      Johnson a été élu par l’électorat de Corbyn. Il veut rester 1er Ministre longtemps, et n’a pas d’autre choix que de mettre en place le programme social qu’attendent les électeurs, sinon, à la prochaine élection, il ira aux fraises..., ça s’appelle un rapport de force.
      .
      Il a aussi parfaitement compris, que pour attirer les investisseurs, la GB doit offrir un environnement de services publics de qualité, pour leurs salariés et leurs familles. Ce n’est pas le climat de la GB en hiver, qui peut attirer les foules...
      .
      Johnson est quelqu’un d’intelligent, il a compris tous les avantages que, lui, la GB et les Britanniques pouvaient tirer du Brexit. Ce qui n’est pas le cas des euronouilles du continent !


    • Captain Marlo Captain Marlo 15 février 21:24

      @Eric F
      La question n’est pas la vie privée, mais les mensonges des politiques.


    • Michel DROUET Michel DROUET 15 février 23:47

      @Captain Marlo
      Je parlais de l’accord qui sera signé avec Bruxelles, pas d’un programme dont on sait que ce n’est qu’un programme...


    • Captain Marlo Captain Marlo 16 février 09:50

      @ZenZoe
      .
      Deux économistes français, Conseillers de Bernie Sanders, viennent de publier un livre sur la justice sociale par la justice fiscale, en prenant comme exemple les dérives de la fiscalité américaine et son évolution dans le temps...
      .
      Gabriel Zucman : « Le triomphe de l’injustice » Richesse, évasion fiscale & démocratie.
      .
      "(...) Mêlant récit historique et analyse économique, Emmanuel Saez et Gabriel Zucman analysent les choix (et non-choix) qui ont conduit au triomphe de cette injustice fiscale, de l’exonération progressive des revenus du capital au développement d’une nouvelle industrie de l’évasion fiscale, en passant par l’engrenage de la concurrence fiscale internationale. Avec clarté et concision, ils expliquent comment l’Amérique, qui a été à la pointe du combat pour la justice fiscale pendant la moitié du XXe siècle, a tourné le dos à sa propre tradition...etc

      .
      Ou comment les lois fiscales ont provoqué le ruissellement à l’envers...


    • Captain Marlo Captain Marlo 16 février 09:55

      @Michel DROUET
      pas d’un programme dont on sait que ce n’est qu’un programme...


      .
      C’est curieux pour quelqu’un qui se dit de Gauche, vous ne comprenez toujours pas ce qu’est un rapport de force...

      Prenez l’exemple de la Sécurité sociale, elle a été créée dans un pays économiquement et politiquement dévasté, parce qu’il y avait un rapport de force.


    • Eric F Eric F 16 février 21:16

      @Captain Marlo
      « La question n’est pas la vie privée, mais les mensonges des politiques ».
      Exact, mais aucune chance que sur ce point la leçon ait pu porter. Par contre il est possible qu’ils mettent un peu de retenue dans leurs postures (dans tous les sens du terle).


    • Ganesh 19 février 07:26

      @Captain Marlo ce sont les britanniques eux-mêmes qui ont donné cette orientation néo libérale à l’UE, et maintenant leurs dirigeants vont faire croire à la population que c’est l’inverse !


    • Ganesh 19 février 07:28

      @Captain Marlo ce sont les britanniques eux-mêmes qui ont donné cette orientation néo libérale à l’UE, et maintenant leurs dirigeants vont faire croire à la population que c’est l’inverse !


  • Pcastor Pcastor 14 février 12:30

    Bonjour,

    Un monde malade de l’argent avec peut être une spécificité française, dans une UE succursale de la mondialisation, l’existence d’une « aristocratie stato-financière » (pour reprendre l’expression d’E.Todd) qui navigue allègrement entre les hautes sphères du pouvoir ( et à son sommet) et la finance mondialisée.( outre les énarques, l’ex qui me chagrine le plus : les ingénieurs des ponts et chaussées, avant fiers de participer à la conception d’ouvrages d’art parfois exceptionnels - le viaduc de Millau est une remarquable performance technique -  qui « s’égarent » dans les salles de marché pour y concevoir des produits financiers sophistiqués.)

    Bref la spéculation et la cupidité qui asphyxient l’économie et tuent la planète à petit ou grands feux...


    • Michel DROUET Michel DROUET 14 février 15:22

      @Pcastor
      Le mélange des genres par le pantouflage participe de la perte de repères collective. Dans le Canard enchainé de cette semaine il y a un article édifiant sur la reconversion de nos éminences les ambassadeurs....


    • Pcastor Pcastor 14 février 16:11

      @Michel DROUET
      Oui, j’ai lu, il cite d’ailleurs JAUVERT qui vient de sortir un bouquin : « les voraces ,les élites et l’argent sous Macron », particulièrement édifiant sur le sujet et qui, pour tout dire, m’a foutu les boules.
      Au passage, une nouvelle fois bravo pour la qualité de vos interventions.


    • Michel DROUET Michel DROUET 14 février 16:18

      @Pcastor
      Merci à vous également et bon WE ;


    • Captain Marlo Captain Marlo 14 février 22:32

      @Michel DROUET
      Le mélange des genres par le pantouflage participe de la perte de repères collective

      .
      ça existe depuis longtemps : « Argent public, fortunes privées ».
      Et le PS a fait la même chose que la Droite !
      D’où viennent la fortune de la plupart des CAC40 ?
      De cette collusion public/privé.
      On socialise les pertes et on privatise les profits.
      .
      Mais vous devriez jeter un œil sur « les portes tournantes » à la Commission européenne ! Vous savez, ces Mamamouchis élus par personne et qui ont l’initiative des lois, qui s’appliquent ensuite à tous les pays européens !
      .
      Sans parler des milliers de lobbies qui imposent leurs intérêts à ces mêmes Commissaires...Bruxelles est la 2e concentration de lobbies au monde, après Washington ! La différence avec le pantouflage en France, c’est que 75% à 80% de nos lois viennent de Bruxelles.
      .
      Le vrai pouvoir de décision n’est plus à Paris !


    • Michel DROUET Michel DROUET 14 février 22:34

      @Captain Marlo
      Rien de tout cela ne m’avait échappé !


    • Captain Marlo Captain Marlo 15 février 21:26

      @Michel DROUET
      Rien de tout cela ne m’avait échappé !

      .
      Il faut croire que oui, vous passez votre temps à éviter soigneusement de traiter du sujet européen, comme si la France était un pays souverain...


    • Michel DROUET Michel DROUET 15 février 23:49

      @Captain Marlo
      J’ai déjà dit à maintes reprises ce que j’en pensais, mais j’ai l’impression que vous ne lisez pas mes réponses.


    • Captain Marlo Captain Marlo 16 février 10:31

      @Michel DROUET
      .
      Oui, je vous ai lu, et attentivement en plus ! « Bruxelles n’est qu’une petite agence locale d’un truc qui s’appelle la mondialisation. » Je passe sur vos insultes envers l’ UPR. Et votre conclusion ? C’est qu’on ne peut rien faire.
      .

      La mondialisation s’impose inexorablement, snif, snif !
      L’UPR ne sert à rien, ouin, ouin !
      Le Frexit, c’est de la merde, ha,ha, ha !
      Les programmes hors UE sont tous bidons, sauf « refonder l’ UE », of corse !
      Il faut rester dans l’ UE & l’euro, sinon, c’est caca boudin !
      .
      Et faire quoi ? La stratégie habituelle de la GÔooche européenne depuis 40 ans, pardi, chacun de vos billets en est l’illustration ! DÉNONCER !
      .
      Couiner et pleurnicher chaque jour sur les dégâts de la mondialisation, sur la corruption des élites, verser des larmes sur l’impuissance de l’ UE, qui a cassé vos rêves, dénoncer, dénoncer, dénoncer, comme fait toute la Gauche depuis 40 ans !
      .
      Mais surtout, ne rien proposer, ne pas entrer en Résistance, ne pas se rassembler !
      Et cracher sur la Nation, sur la souveraineté et l’indépendance tous les matins, tout en soutenant l’indépendance et la souveraineté des Palestiniens....
      Car ce qui est bon pour eux, c’est très mauvais pour les Français... ! 
      .
      « Le néo colonialisme de la Gauche européenne »


    • assouline assouline 16 février 12:03

      @Captain Marlo
      .
      L’UPR nous dit :
      .

      La mondialisation s’impose inexorablement, snif, snif !


      .
      Qu’est-ce que je disais...
      A l’UPR on s’imagine encore qu’avec des frontières fermées, on échappera au phénomène de mondialisation...
      Il suffirait ainsi de se masquer les yeux pour ne pas voir et nier l’existence du monde autour de nnous...
      .

      Il faut rester dans l’ UE & l’euro, sinon, c’est caca boudin !


      .
      Et en plus, on a des arguments...
      Parce que faut pas croire, on est des gens sérieux...
      .

      Mais surtout, ne rien proposer, ne pas entrer en Résistance,


      .
      La Résistance, le CNR...
      Le CNR de 1945, l’obsession de l’UPR...
      Parce qu’à l’UPR, faute d’idées, on reprend celle d’il y a 70 ans...
      Et on appelle ça le progrès social...
      Avoir pour unique projet de refaire ce qui a été fait depuis 70 ans, il fallait y penser...
      Voilà... ce que l’UPR a à proposer...
      Les retraités adorent ça...

    • Michel DROUET Michel DROUET 16 février 12:04

      @Captain Marlo
      Bonjour Fifi
      Il va être temps d’aller prendre une tisane, vous commencez à développer les arguments du RN.


    • Attila Attila 16 février 13:52

      @Michel DROUET
      «  vous commencez à développer les arguments du RN.  »
      .
      Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, préambule de la Constitution :
      «  Art. 3. Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation »
      "
      Dés les premiers jours de la révolution française de 1789 le concept de nation fut formalisé et légalisé par la déclaration des droits de l’homme et du citoyen qui existe en préambule à notre constitution.
      L’article 3 concerne la souveraineté qui devrait appartenir à la nation et non plus au roi de droit divin.« 
       »La famille, la nation et l’état-nation protègent, le mondialisme destructeur de lois met les peuples à la merci de la prédation capitaliste 
      "
      Famille, Nation, État-nation.
      .
      Le néo-colonialisme intellectuel de la gauche européenne

      .


    • Attila Attila 16 février 13:57

      @Attila
      « Jusque là, l’État et la Nation ont été les oppresseurs de la classe ouvrière. Mais maintenant, avec la mondialisation, c’est l’État-nation qui protège les classes populaires. »
      Michel Clouscard, philosophe marxiste.

      .


    • Attila Attila 16 février 15:08

      @Michel DROUET
      "Nations ethniques, nations civiques et mondialisme.

       

      Il y a deux conceptions de la nation portées par deux idéologies différentes. L’idéologie allemande nous donne une définition ethnique issue de la fin du 19ème siècle. Pour cette idéologie, la nation ne serait qu’une communauté de culture, de langue, et d’histoire. Cette vision réductrice est non envisageable en Europe tant les cultures, les langues et l’histoire sont imbriquées, elle signifierait qu’il n’existerait pas de nation française.

       

      L’idéologie française avait déjà défini une conception civique de la nation dés 1789. Pour les français une nation est composée de citoyens habitant à l’intérieur de frontières mutuellement reconnues par ses voisins et soumis à un corpus de lois communes. On comprend que cette conception de la nation légale, reprise aujourd’hui officiellement par toutes les nations et la charte de l’ONU pose un grave problème à l’impérialisme. "

      La gauche inculte d’aujourd’hui et qui a trahi les classes populaires fait un amalgame entre ces deux conceptions de la Nation pour dire que toute idée de nation est d’extrême droite. Elle fait le jeu de la classe des très riches cupides :

      La gauche, dernier rempart du capitalisme.

      .


    • Attila Attila 17 février 09:55

      « vous commencez à développer les arguments du RN. »
      Jusque dans les années 1970-80, le Parti Communiste défendait l’idée de nation civique issue de la révolution française.
      Depuis, la gauche a abandonné les thèmes politiques auxquels tenaient les classes populaires ce qui a ouvert un boulevard à Marine Le Pen pour sa stratégie de dédiabolisation.
      C’est la gauche qui a abandonné les classes populaires au FRN.

      .


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 février 11:23

      @Attila
      Le soir du Brexit, il y a eu une bien belle vidéo rassemblant Philippot, Dupont Aignant et Asselineau reprenant un bien beau refrain en coeur...


    • Attila Attila 17 février 11:33

      @Michel DROUET
      C’est c’là, on connaît : l’accusation par association. Vous faites exprès d’oublier la présence de Djordje Kuzmanovic et le fait que Jean-Luc Mélenchon était invité aussi, ainsi que Brossat du PCF.
      Et vous n’avez rien à répondre sur l’amalgame que fait la « gauche » d’aujourd’hui entre la nation ethnique et la nation civique issue de la Révolution et défendue par la gauche sociale d’avant.

      .


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 février 11:58

      @Attila
      Sauf que ceux que vous citez ont eu l’intelligence de ne pas se compromettre avec des bras cassés chantant des chansons grivoises en fin de repas.


    • Attila Attila 17 février 12:07

      @Michel DROUET
      Vous essayez de détourner l’attention sur des anecdotes pour éviter d’affronter l’essentiel : la gauche a trahi les classes populaires et a laissé des thèmes politiques de gauche être récupérés par le FRN.
      Le résultat est bien fait pour vos gueules : les classes populaires se sont détournées de la gauche, les Gilets Jaunes ne se sont pas réclamés de la gauche.
      Malheureusement, comme l’a montré Christophe Guilluy, il n’y a plus de force politique pour défendre les classes populaires.

      .


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 février 12:15

      @Attila
      Je ne cherche pas à détourner l’attention car je suis d’accord avec votre constat concernant la gauche et sur les gilets jaunes. Je dis simplement que cela ne permet pas de faire n’importe quoi pour racoler comme l’ont fait les « stars » de la politique dont je parle.


    • Attila Attila 17 février 12:45

      @Michel DROUET
      Je vous rappelle que j’ai réagi à votre message : «  vous commencez à développer les arguments du RN. » Lien
      J’ai mis suffisamment de référence pour que les lecteurs comprennent que la réalité est à l’inverse : c’est l’abandon par la gauche de valeurs populaires qui a permis à Marine Le Pen de les récupérer, uniquement dans son discours.
      Que Marine Le Pen ait récupéré des valeurs défendues par la gauche sociale d’avant n’en fait pas pour autant des valeurs d’extrême droite. Vous tombez dans l’erreur bien connue : si Marine Le Pen dit : « il va faire beau aujourd’hui », je sors mon parapluie car je ne veux pas être assimilé à l’extrême droite.
      C’est ainsi que Moscovici avait traité l’économiste Jacques Sapir « d’économiste d’extrême droite » sous prétexte que le FN avait récupéré certaines conclusions de ses travaux.

      .


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 février 13:29

      @Attila
      Oui, mais je m’adressais à Fifi Marlo et ses méthodes agressives, pas à vous...
      Pour le reste, je considère que la classe politique est à jeter dans son ensemble et je ne vote plus, c’est dire que vous aurez du mal à me convaincre...


  • Aristide Aristide 14 février 12:36

    Vous faites partie de la même communauté, celle qui représente 95 % de la population mondiale et qui nourrit les 5 % qui dirigent réellement le monde 


    Allons donc, nous serions donc dans le même bateau avec 95% de la population mondiale ! 


    Peut être ignorez vous que NOUS sommes dans les 5% les plus riches et que près de la moitié de la population mondiale vit avec moins de 5$ par jour. Si vous ajoutez, guerres,violences, insécurité, maladies, absence d’éducation ... NOUS sommes les enfants gâtés de ce monde, et même nos plus pauvres vivent cent fois mieux que la majorité des populations.


    Quel besoin donc a arguer de cette fausse communauté de condition sociale pour mener des combats politiques, dénoncer tel ou tels excès du système qui nous entoure ... 




    • HELIOS HELIOS 14 février 13:25

      @Aristide

      Les français construisent leur pays, vous devriez etre content que la richesse de notre pays ruisselle sur ceux qui sont moins développés.

      Ce n’est pas en renonçant et et l’appauvrissant que les autres s’en sortiront mieux, au contraire !


    • Michel DROUET Michel DROUET 14 février 13:36

      @Aristide
      ça ne va pas durer...


    • Michel DROUET Michel DROUET 14 février 15:04

      @HELIOS
      Un ruissellement qui ressemble à une douche froide, mais vous vous en apercevrez un peu plus tard.
      P.S. l’explosion des richesses n’est pas une fable...


    • Michel DROUET Michel DROUET 14 février 15:24

      @Aristide
      Ce qui compte, c’est la communauté des 5 % et leur ardeur à niveler par le bas la condition des 95 % ; On y va, doucement mais surement...


    • Captain Marlo Captain Marlo 16 février 10:45

      @Aristide
       NOUS sommes les enfants gâtés de ce monde, et même nos plus pauvres vivent cent fois mieux que la majorité des populations.


      .
      C’est le discours du PS depuis le néolithique ; ça ne lui a pas porté chance, il va sans doute disparaître, bon débarras ! Et je n’oublie pas les pseudo Socialistes de l’élevage de DSK, genre Griveaux, plus macroniens qu’eux, tu meurs !
      .
      Allez, à dégager, on se les coltine depuis le Traité de Rome ! Ce sont eux qui ont dérégulé le système bancaire, ils devraient être tous en prison pour Haute Trahison !
      .
      "Le 24 janvier 1984, le PS votait la première loi bancaire au monde – qui mettait fin à 40 ans de séparation des activités bancaires en France.

      10 ans plus tard, ses effets commenceraient à se faire sentir, avec le début de la constitution des mégabanques universelles. Mais ce n’était que le début du processus de dérégulation massive du système financier français, déjà étudiée dans ce billet. N’oublions jamais…

      .
      PS : Le problème n’est pas la richesse, mais sa répartition !! Y compris dans les pays pauvres d’ailleurs, où la classe dirigeante vit dans le luxe. Et le modèle social français participait à cette redistribution.


    • assouline assouline 16 février 11:14

      @Captain Marlo
      .
      L’UPR nous dit :
      .

      Et je n’oublie pas les pseudo Socialistes... bla bla bla... on se les coltine depuis le Traité de Rome ! Ce sont eux qui ont dérégulé le système bancaire,


      .
      Quel rapport entre les « pseudo-socialistes » et le Traité de Rome ?
      C’est encore la grande confusion...
      .
      Mais surtout, le lien mensonger renvoie à un texte où l’on peut lire ceci ;
      .
      D’abord :
      .

       « Jacques Delors, en tant que président de la Commission européenneHenri Chavranski, président des mouvements de capitaux à l’OCDE de 1982 à 1994, et Michel Camdessus, président du FMI de 1987 à 2000 ( …) Sans eux, un consensus en faveur de la codification de la norme de la mobilité des capitaux aurait été inconcevable. »

      .

      Et surtout :

      .
      « L’explication d’Abdelal est que les français se sont impliqués de la sorte dans le but non pas de déréguler, mais de maîtriser. Il cite Pascal Lamy qui dit, en 1999 : “l’approche française du problème de la libéralisation, c’est que si on libéralise, il faut organiser”. Cette façon de voir les choses est confirmée par un discours de Lionel Jospin, en 1999, devant l’assemblée générale de l’Onu : “plus le monde se globalise, plus il a besoin de règles”. C’est pour contrer la vision américaine d’une “mondialisation incontrôlée” et “la domination écrasante des USA sur les marchés financiers” que les français, “surtout de gauche” selon Abdelal, ont cherché à promouvoir une mondialisation encadrée .
      .
      Où l’on apprend donc qu’en réalité les »pseudo-socialistes« français n’ont pas »dérégulé le système bancaire« mais au contraire encadré plus strictement le fonctionnement des marchés financier... »

      .

      Juste une arnaque de l’UPR...
      Encore une...


    • Ouam Ouam 16 février 11:30

      @assouline
      Encader la mondialisation financiere débridée...

      Hihihi.... on le voit tous les jours ... hihihi


    • Aristide Aristide 16 février 12:12

      @Captain Marlo

      Vous vous méprenez, il ne s’agit pas dans ma remarque de contester quelques droits que ce soit à la contestation pour l’amélioration, au progrès social dans nos sociétés, il s’agissait simplement de mettre en exergue cette propension à amalgamer toutes les populations aussi diverses dans ces fameux 95%. Rien de commun entre la majorité de la population mondiale en état de grande pauvreté et notre situation, même celle de nos plus défavorisés.

      Pour ce qui est des socialistes, que je ne défend pas c’est impossible, je vous suggère d’en parler avec Mélenchon et ses copains qui sont restés les plus fervents admirateurs de Mitterrand ... et de son action.

      Pour les banques, vous ignorez volontairement ou pas, que la séparation des activités bancaires étaient largement entamée depuis des décennies le début des années 60. Historiquement il s’agissait d’éviter de laisser en vigueur une loi de 1945 qui constituait un handicap pour nos banques, la concurrence étrangère n’avait pas cette contrainte.

      Depuis 1984, il me semble que les crises financières n’ont entraîné aucun rétablissement de cette séparation des activités bancaires, il n’y aucune certitude que cette séparation, si elle avait été en place, aurait évité toutes les dérives du système bancaire.

      Mais c’est vrai que sur les tribunes, avancer des solutions simplistes à des questions d’une complexité extrême est d’une grande facilité. Et comme on ne sera jamis au pouvoir, c’est encore plus commode ...


    • nono le simplet nono le simplet 16 février 12:51

      @Aristide
      même celle de nos plus défavorisés.


      crever de froid dans une rue parisienne c’est mieux que de faim dans les rues de Jakarta ?


    • foufouille foufouille 16 février 13:25

      @nono le simplet

      Il pense certainement que le 115 a de la place pour tout le monde.

      Promesse habituelle pour les élections.


    • nono le simplet nono le simplet 16 février 14:03

      @Aristide
      la moitié de la population mondiale vit avec moins de 5$ par jour
      « 5$ par jour » ça ne veut pas dire grand chose ... selon les pays ...
      en France, 2 millions de français ont moins de 20 € par jour, ce qui n’est guère mieux que 5$ dans d’autres pays ...


    • foufouille foufouille 16 février 15:22

      @Aristide

      Mais tu peux essayer de vivre en France avec 38€ comme dans certains pays africains et en travaillant avec un logement.


  • zygzornifle zygzornifle 14 février 13:01

    Et le Bitcoin coin


  • Spartacus Lequidam Spartacus 14 février 13:37

    Le titre aurait pu être : la jalousie, l’envie, la détestation des plus riches que soi par les rentiers de la gamelle de l’état.......


    • Michel DROUET Michel DROUET 14 février 15:05

      @Spartacus
      Je pense bientôt écrire un article sur la bêtise. Vous y aurez toute votre place...


    • Jeekes Jeekes 14 février 16:00

      @Michel DROUET
       
      J’crois pas...
       
      Que spartacul soit si bête.
      Il est juste comme je l’écris un poil plus haut, une belle ordure dépourvu de tout sens moral qui ne pense qu’à sa gueule !
       
      Ps : j’adore le coup du coffre-fort et de l’enterrement...
       


    • Michel DROUET Michel DROUET 14 février 16:17

      @Jeekes
      On peut dire qu’il ne pense qu’à sa gueule, effectivement.
      Pour le coffre fort, je pense qu’il faut abondamment partager, car je ne suis pas certain que les ultra-riches pensent qu’un jour il vont mourir...

      Autre maxime, qui donne de l’espoir : « La première génération constitue le capital, la seconde le gère et la troisième le dilapide ».
      Dès fois ça va plus vite : Lagardère, seconde génération fait des efforts pour faire partie de la troisième sans attendre.


    • Michel DROUET Michel DROUET 14 février 16:20

      @dimitrius
      Ce qui est certain, c’est que vous n’avez bossé ni dans l’orthographe, ni dans la grammaire ni dans l’élégance. smiley


    • Steph87 14 février 17:34

      @Spartacus
      Ton pseudo aurait pu être : Le Verbeux ou L’Outrecuidant ou Narcisse.
      Mais tu t’es trahi toi-même en te nommant comme un personnage dont tu t’es fabriqué une histoire qui te convenait ce qui révèle toute la taille de ton intelligence.
      Tu ne comprend décidément rien à rien, tel un clown désabusé tu erres sur ce site à vomir ta haine agglutinée depuis des années. Tu fais presque pitié. J’ai rarement vu autant d’inepties, de fausseté de jugement. Incapable de te remettre en cause, de t’élever, de prendre du recul.


    • Steph87 14 février 17:36

      @Jeekes
      Ben si il est pas si bête, il cherche tout de même des livres sur Amazon et si il ne les trouve pas c’est pour lui qu’ils n’existent pas !!!


    • Captain Marlo Captain Marlo 15 février 07:47

      @dimitrius
      des leçons de gochiasseries à l’ensemble du site , t’as bosser dans le bâtiment toi ???? Hum plutôt délégué syndical CGT

      .
      Vous pourriez au moins avoir la reconnaissance du ventre... ! On peut ne pas être communiste, mais avoir de la reconnaissance pour ce que nous leur devons, en France à la Libération.
      .
      Le modèle social français, dont vous et votre famille, avait bénéficié toute votre vie, c’est au PCF & à la CGT que nous le devons. Sans eux, il n’y aurait jamais eu de programme social du Conseil National de la Résistance. 


      Aux USA, un pansement aux urgences peut vous coûter plus de 600 euros !

      En France, la moindre opération un peu complexe, c’est entre 8000 & 10 000 euros, payé par la Sécurité sociale, c’est à dire par la solidarité nationale.
      .
      Alors, à tous ceux qui crachent dans la soupe, vous, Spartacus, Armelle et compagnie, tout en encaissant les allocations familiales, la retraite par répartition et les remboursements de la Sécu, donnez l’argent aux restaus du coeur ou au Secours Catholique ! C’est que vous êtes riches, tant mieux pour vous !

      Les autres préfèrent la solidarité.


    • Michel DROUET Michel DROUET 15 février 08:04

      @Captain Marlo
      Totalement d’accord !


    • Michel DROUET Michel DROUET 15 février 09:11

      @dimitrius
      Je sais faire le tri et quand je trouve un commentaire intéressant, je le dis.
      Bon, pour vous, ce n’est encore jamais arrivé, mais sait on jamais ? smiley


    • Spartacus Lequidam Spartacus 15 février 12:41

      @capitaine marlo

      Alors, à tous ceux qui crachent dans la soupe, vous, Spartacus, Armelle et compagnie, tout en encaissant les allocations familiales, la retraite par répartition et les remboursements de la Sécu, donnez l’argent aux restaus du coeur ou au Secours Catholique ! C’est que vous êtes riches, tant mieux pour vous !

      Les autres préfèrent la solidarité.

      La solidarité « dans la bouche des gauchiste rentiers de la gamelle de l’état c’est surtout l’argent des autres prélevé par la force sur le dos des autres pour sa gueule...

      Un joyeux concept d l’enculage des autres avec une belle excuse a chier

      Prenons un a un les exemple de la déguelassrie intellectuelle des rentiers des prvilèges de la »sôôôôlidarité" 

      les allocations familiales ? La caste des fonctionnaires a des droits supérieurs comme le supplément familial..

       https://www.ifrap.org/emploi-et-politiques-sociales/supplement-familial-de-traitement-le-privilege-fossile-des-agents

      la retraite par répartition ? Les agent public sont des privilégies des régimes spéciaux. Pas de caisse mais l’impot..

      https://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/retraites-des-privilegies-le-220362


      remboursements de la Sécu ? les fonctionnaires cotisent moins et ne cotisent pas sur leurs primres...


      Beaux argument des voleurs regroupés en foules et caste cette solidarité

      L’exploitation des autres en bande corporatiste a vomir utilisant la force de l’état pour se gaver et appauvrir les autres...


    • Captain Marlo Captain Marlo 15 février 21:41

      @dimitrius
      tu devrais avoir un peu de respect pour les gens comme moi qui ont travaillé et n’ont jamais emmerde qui que ce soit dans ce pays.
      .
      Je vous respecte et je comprends le problème des artisans, des PME, des PMI, des TPE, contrairement à ce que vous croyez !
      Mais vous vous trompez de cible !
      .
      Ce sont les grosses entreprises, les gros investisseurs, qui souhaitent leur disparition, il faut qu’ils payent plus de taxes et d’impôts, pour les faire crever !
      .
      Comme ils ont fait crever les petits commerces, au bénéfice de la grande distribution, et maintenant d’Internet, Amazon etc.
      .
      Et comme ils sont en train de tuer l’agriculture familiale, au bénéfice des fermes aux 1000 vaches !
      .
      Vous vous en prenez aux fonctionnaires, qui n’y sont pour rien ! Eux aussi sont dans le collimateur, Bruxelles demande à Macron de vendre les biens publics (pour une poignée de cacahouètes aux copains) et de privatiser les services publics ! C’est comme les artisans, circulez, ya plus rien à voir !
      .
      Et si vous vous en prenez à la Gauche socialiste, avec raison, n’oubliez pas la Droite, qui a fait exactement la même politique que Mitterrand, depuis Maastricht !


    • Steph87 15 février 23:15

      @Spartacus
      C’est drôle un clown !
      La solidarité envers les petites gens ça te rend haineux.
      La solidarité forcée de tout le monde envers les patrons rentiers ça ne te vient même pas à ton tout petit, petit esprit...exemple le CICE, tous les biens communs que tous les bandits successifs au pouvoir ont vendu (alors que ça nous appartenait) à leurs copains fortunés pour se gaver comme des cochons, les dettes abyssales des banques que nous tous renflouons (toujours de force) parce qu’on socialise les pertes et on privatise les bénéfices. C’est qui les gauchistes rentiers dans l’histoire ??? C’est tes copains.
      Hé oui spartaclown, tu es un gauchiste, à travers toutes tes insultes, c’est toi que tu nommes, c’est toi qui est le gauchiste que tu détestes, tu es le type qui force la solidarité lorsque ton système ne fonctionne plus et tu craches ensuite sur la solidarité pour ceux d’en bas.
      Tu noteras que les montants sont bien plus importants dans ton sens que dans l’autre, c’est bien de cet enculage là dont tu voulais parler ? Tu défends les gros voleurs.
      Tu inverses la réalité des choses spartaclown.
      Les voleurs regroupés jusqu’à preuve du contraire sont en col-cravate.
      C’est eux qui font l’exploitation des autres en bande corporatiste à vomir en utilisant la force de l’état avec les gouvernants qu’ils nomment pour se gaver et appauvrir les autres.


    • Captain Marlo Captain Marlo 16 février 10:58

      @ dimitrius,
      .
      La meilleure réponse qu’on puisse faire à la classe moyenne en voie de déclassement, c’est celle de Christophe GUILLUY  sur les effets de la mondialisation orchestrée par les Traités européens. L’article est trop long pour être résumé, il faut le lire en entier.
      .
      Extrait :

      "Ce sont des dynamiques de temps long qui vont avoir un impact d’abord sur les catégories qui sont concernées par ce grand plan social de l’histoire : celui des classes moyennes. Tout cela se fait au rythme de la sortie de la classe moyenne. Logiquement, ce sont d’abord les ouvriers, qui subissent ce processus de désaffiliation politique et culturelle, qui sont les premiers à grossir le nombre des abstentionnistes et à rejoindre les mouvements populistes.

      Puis, ce sont les employés, les agriculteurs, qui suivent ce mouvement. La désaffiliation aux appartenances s’accentue. Les ouvriers qui votaient à gauche se retrouvent dans l’abstention ou dans le vote Front national, c’est également le cas aujourd’hui du monde rural qui votait à droite.

      Ce que l’on constate, c’est que l’effet majeur de la disparition des classes moyennes est de mettre hors-jeu les partis traditionnels.

      Parce que le Parti socialiste ou Les Républicains ont été conçus pour et par la classe moyenne. Or, ces partis continuent de s’adresser à une classe moyenne qui n’existe plus, qui est mythique...etc.


Réagir