lundi 13 janvier - par GÉOPOLITIQUE PROFONDE

Le métal du pauvre : investir dans l’argent

 

L'argent, un actif d'avenir

​L’argent métal est un des actifs les plus sous-évalués du marché, suivant l’or à la traîne. Nous sommes dans une période idéale pour accumuler de l'argent. Plusieurs éléments importants sont à développer pour comprendre ce marché. Je vais en introduire quelques points.
 
L’argent est considéré comme le «  métal du pauvre  » pour beaucoup d’investisseurs. En effet, face aux mouvements de l’or sur lequel tout le monde est focalisé, il conserve une couverture médiatique très mineure, voire inexistante. Pourtant l’argent a une histoire monétaire aussi longue que l’or et a très souvent été associé à lui en tant que monnaie d’échange dans le monde. Après le pétrole, l’argent est la matière première la plus utilisée par les entreprises avec environ 10 000 applications différentes. De nouvelles applications industrielles ou médicales continuent d’ailleurs de voir le jour, ce qui consommera de nouvelles quantités de métaux. L’argent est délégitimé, car c’est un métal particulier considéré comme une matière première industrielle plutôt que comme une valeur refuge ou un investissement : c’est une erreur.
 
Les cours de l’argent ont pour habitude de fluctuer dans le sillage de l’or (avec un peu de retard) et ils disposent actuellement d’un potentiel haussier encore important selon la société de conseil en investissement Long Leaf Trading Group.
​ 
La demande de fabrication d'argent est de plus en plus élevée
 
La demande d'argent est de plus en plus élevée


L’offre et la demande d’argent
 
La demande en métal gris est poussée par l’industrie, mais également par le secteur de l’investissement qui a un regain d’intérêt sur cet actif depuis dix ans :
 
L'investissement total en or et en argent physique (1999-2018)
 
L'investissement total en or et en argent physique (1999-2018) est quatre fois plus élevé qu'il y a dix ans

Les investissements ont littéralement explosé selon les meilleures sources de l’industrie, le World Gold Council et World Silver Surveys. Les investisseurs ont accumulé 4 fois plus d’or et 3,8 plus d’argent physique après la crise financière de 2008. Ils ont acheté 16 200 tonnes d’or et 57 800 tonnes d’argent entre 2009 et 2018 ce qui équivaut à 520 millions d’once d’or et près de 2 milliards d’once d’argent. Les 10 années précédentes, les investissements étaient bien plus faibles. Le graphique ci-dessus représente la demande physique de lingots et pièces d'or et d'argent par les particuliers, les investisseurs, les banques d’affaires et les banques centrales. Ne sont même pas compris les produits alternatifs boursiers (ETF, HUI et autres GDX), les chiffres sont donc en réalité sensiblement plus élevés et particulièrement pour l’argent métal.
 
À côté de cette demande en hausse, l’offre d’argent est en baisse depuis quatre années consécutives et devrait continuer de diminuer cette année également. Si l’or est déjà rare, l’argent l’est encore plus : en 1900, il existait 12 fois plus d’argent que d’or, alors qu’en 2010, il y avait 5 fois moins d’argent que d’or. Les stocks mondiaux sont tombés de 10 milliards d’onces en 1950 à 1 milliard en 2010 et il est vraisemblable que le mouvement continue.
 
Selon le Silver Institute, l’association internationale de référence de l’industrie de l’argent, les réserves d’argent métal pourraient s’épuiser ou au moins diminuer drastiquement entre 2021 et 2037 au rythme actuel de l’exploitation de l’argent. En fait, les réserves décroissent continuellement, car les besoins de l’industrie sont supérieurs à la production minière qui a des investissements trop lourds à faire pour le trop faible cours de l’argent. L’argent n’est même pas assez cher pour entamer un processus de recyclage bien plus coûteux : il se perd donc dans la nature une fois valorisée. Faute de rentabilité et donc d’investissement, les dix plus gros pays producteurs d’argent métal ont vu leur production baisser ces quelques années.
 
Photo
 
Production minière du top 10 des pays producteurs

Au moment où j’écris ces lignes, le 9 janvier 2020, le ratio or/argent est de 86,3 (prix de l’once d’or/prix de l’once d’argent en euro : 1390,9/16,12). Ce ratio or/argent avait grimpé à plus de 90 en juin 2019, une première depuis 27 ans  ! Cela veut tout simplement dire que l’argent est extrêmement accessible au commun des mortels  ; une pièce d’argent coûte actuellement moins de 20 €. De plus, le métal gris a atteint à peine le milieu de sa valeur sur cinq ans, alors que l’or a de son côté atteint son pic depuis six ans : il reste donc à l’argent un bon potentiel de rattrapage par rapport à la valeur qu’a atteinte l’or.
 
Il ne faudra pas attendre longtemps pour voir le retour de l’argent après le médiatisé retour de l’or de 2019. En plus, si le pire arrive pour les plus catastrophistes, il ne sera pas bon de trimbaler de l’or à tout va pour payer les biens de consommation de tous les jours (nourriture, médicaments…). L’argent peut servir à tous les achats mineurs en tout temps et en tout lieu, il s’agit de son rôle historique. On peut également l’échanger très facilement si l’on a besoin de liquidités rapidement. Il vous protégera aussi bien que le métal jaune dans l’éventualité d’une crise.
 
L’argent est un placement méconnu ou délégitimé. Quand tout le monde voudra acheter le même produit, il faudra surpayer sa valeur : profitons-en pendant qu’il est largement sous-évalué. Si la demande d’argent continue d’augmenter, d’où viendront les stocks vu qu’il n’y a en pas  ? La mise en place du recyclage aura du mal à faire face à la demande d’investissement des citoyens attachés à conserver de la valeur de façon souveraine en dehors du système bancaire.
 
Soyez contrarien : tout le monde investit dans l’or, investissez dans l’argent  !
 
 
Franck Pengam, le 12 janvier 2020
 

Suivez ma newsletter avec beaucoup d’informations à venir prochainement. Vous recevrez en cadeau 27 pages du livre : «  Géopolitique de l’or : le métal jaune au cœur du système international  ».
Photo


2 réactions


  • Slipenfer 1er Abou Darbrakam 13 janvier 20:15

    l’argent c’est génial pour les débutants en brasure ,je conseil vivement.Les échecs à la longue ça décourage.


    • GÉOPOLITIQUE PROFONDE GÉOPOLITIQUE PROFONDE 13 janvier 21:33

      @Abou Darbrakam
      Je conseille plutôt d’utiliser des alliages pour le brasage, gâcher de l’argent métal substituable dans ce cas précis cela ne vaut pas le coup smiley 


Réagir