jeudi 11 mars 2010 - par Voris : compte fermé

Ces écologistes qui polluent le débat

"Je voudrais dire un mot de toutes ces questions d’environnement. Parce que là aussi, ça commence à bien faire”, lance Sarkozy au Salon de l’agriculture. Mais Jean-Luc Bennhamias, du MoDem le crie aussi. Il est pourtant écologiste, lui. En réalité, il dénonce la démagogie verte d’Europe Ecologie, ce piège à gogos qui, d’après les sondages, devrait encore bien fonctionner aux Régionales.

Le "ça commence à bien faire" du chef de l’Etat déclenche aussitôt l’ire des intégristes populistes d’Europe Ecologie. C’est à celui de ces nouveaux hérauts de la Vertu qui prononcera la sentence la plus lapidaire : "calcul électoral" dit Cécile Duflot, "trahison" surenchérit l’association France Nature Environnement.
 
Or, Jean-Luc Bennhamias dit aussi, dans le Nouvel Obs du 9 mars, "ça commence à bien faire !" Et l’on comprend mieux à le lire ce que signifie ce cri d’exaspération. Il cite bien sûr cette petite phrase de Sarkozy pour dénoncer la contradiction qu’affiche ce dernier avec ses engagements, mettant en péril les mesures du Grenelle de l’Environnement. Mais il dit aussi, il me semble, que "ça commence à bien faire" cette imposture des écologistes regroupés autour de Cohn-Bendit, ce très vieux routard qui s’offre une nouvelle fraîcheur. Lavé avec adoucissant, le revoilà tout beau tout neuf pour faire oublier qu’il n’a rien fait avancer de concret dans sa longue carrière de militant.
 
Un blogueur de Marianne 2 s’amuse même à démonter l’imposture technocratique d’Europe Ecologie au verbiage creux qui n’engage à rien tant il est tortueux et fait de langue de bois.
 
Extrait pour sourire un peu (mais vous y lirez d’autres perles) : "Il s’agit d’identifier et mettre en contexte toutes les parties prenantes des politiques publiques, y compris l’environnement, et d’assurer que toutes les responsabilités politiques et économiques soient assumées, et non diluées." Bel exercice de langage technocratique, n’est-ce pas ?
 
Sur le fond, le blogueur souligne aussi les paradoxes flagrants de Cohn Bendit qui défend bec et ongles l’Europe et le libre-échange tout en dénonçant les méfaits que ces systèmes provoquent. Ces écolos ne sont pas à une contradiction près, mais peu importe, leur charme viendra à bout des électeurs hésitants qui voient là du tout beau, du tout neuf, du "dans le vent" ! En fait, du vent, que du vent !
 
Je donne le dernier mot à Jean-Luc Bennhamias qui conclut son billet sur son blog par ces mots :
 
"De la même façon, l’idée qui circule depuis quelques semaines, d’une journée sans viande est aussi incohérente. Et pourquoi pas une journée sans carotte, une journée sans fromage puisque le fromage est semble t-il issu de l’élevage d’animaux, une journée sans pain ; Rendez-vous compte la consommation d’énergie et la production de CO2 produite par la fabrication de nos baguettes, sans parler du blé qui utilise des milliers de mettre cube d’eau et le plus souvent des engrais...Les gens sont assez grands pour savoir ce qu’ils doivent manger.
 
On n’est pas obligé en cela de les infantiliser pour faire les bons choix. Une écologie qui impose des règles à tous n’est pas la nôtre. La Nôtre, c’est d’informer, de prévenir sur la qualité. Elle consiste à promouvoir une agriculture de proximité. Celle-ci concerne tout aussi bien les fruits et légumes que l’élevage, parti intégrante de nos identités et nos territoires.
In fine, une agriculture sans environnement, c’est contre-productif. Un monde rural sans animaux, c’’est un monde rural sans perspectives."
 
Ce n’est pas que je méprise l’écologie, ni que je me moque des dangers dénoncés par ces nouveaux chevaliers verts au discours intransigeant, mais c’est que je dénonce leurs excès et leur ridicule. En un mot, "ça commence à bien faire" ces écolos qui polluent le débat en infantilisant les foules !
 
 
 


75 réactions


  • Voris 11 mars 2010 09:41

    Pour compléter l’article :

    « Sur les propositions concrètes du Mouvement Démocrate en faveur des régions, François Bayrou a rappelé qu’à la différence du vote écologiste qui met l’environnement au premier plan, le Mouvement Démocrate met en avant »l’emploi, l’école, la recréation d’un tissu d’entreprises pour la France, la santé, qui sont à mettre eu même plan que la défense nécessaire de l’environnement"
     
    (extrait d’une interview de François Bayrou à la radio).


     


    • Voris 11 mars 2010 10:32

      Actias, vous faites dans la langue de bois technocratique. Soyez simple : que voulez-vous dire exactement ?


    • Voris 11 mars 2010 10:34

      à chanteclerc : Et Cohn Bendit, alors ? Carrément le dinosaure ! Bayrou est un jeunot à côté !


  • LE CHAT LE CHAT 11 mars 2010 09:43

    allez , un petit effort , et après l’éclatement du modem , Jean Luc Benhamias ira retrouver Lalanne et l’alliance écologique indépendante !

    oui les verts sont ridicules et complice du système et de Sarko pour la taxe carbone , mais ils sont aussi les alliés des losers du PS !


  • jako jako 11 mars 2010 09:45

    Tout à fait d’accord Voris, ce DCB n’a aucune crédibilité , je n’arrive pas à comprendre son ascension , perso il me dégoute ( mais pas que lui...)


  • JL JL 11 mars 2010 10:09

    « Le »ça commence à bien faire«  du chef de l’Etat déclenche aussitôt l’ire des intégristes populistes d’Europe Ecologie. » (Voris)

    Allons, Voris, vous n’avez pas mieux comme « arguments » ?

    ps. Je me suis arrêté là, désolé.


  • Voris 11 mars 2010 10:14

    Hier soir, je suis tombé par hasard sur un débat animé par Guillaume Durand avec l’invité Claude Allègre et je dois dire que certains écolos sur le plateau m’effrayaient par leur dogmatisme, leur aplomb, et leurs manières de traiter le débat...Ceux qui ont vu l’émission comprendront.


    • LE CHAT LE CHAT 11 mars 2010 10:19

      y’a les même pugilats chez Yves Calvi entre le guru du GIEC et laurent Cabrol ......


    • Voris 11 mars 2010 10:55

      Il n’empêche que si les socialistes avaient écouté Claude Allègre, on n’en serait peut-être pas aujourd’hui à ces coupes sombres sarkozistes dans les effectifs de l’Education nationale. Leur inertie a conduit à ces excès. 


    • LE CHAT LE CHAT 11 mars 2010 10:41

      salut Actias ,
      oui , comme disait Laurent Cabrol , on va pas s’éclairer à la bougie et rouler en calèche alors que chaque semaine les chinois construisent une centrale thermique au charbon et augmentent à vitesse grand V leur parc automobile , on nous prend pour des cons avec la taxe carbone !
      en revanche , on sera tous crevés avec les produits toxiques , le manque d’eau , la surpopulation , les déchets avant que la température moyenne augmente de 2 ou 3 degrés , ce dont on peut douter vu que la tendance semble s’inverser actuellement ..


    • mangemieux mangemieux 11 mars 2010 23:55

      Question : est-ce qu’interdire de rouler à plus de 130km/h sur l’autoroute c’est infantiliser les Français ? Et interdire de couper un arbre dans un square ?
      Je suis frappé par tous ceux qui critiquent Europe Ecologie au prétexte que les Ecolos voudraient tout régenter, tout interdire ! Et ce pour 2 raisons : d’abord dans le programme EE, je n’ai pas vu bcp d’interdictions. Et dans la société actuelle (qui est faite de lois votées par l’UMP), les interdictions sont légion : savez-vous combien de gardes à vue ont été effectuées en 2009 ?

      Mon impression ; on a d’autant plus tendance à rejeter EE qu’on refuse de voir la réalité en face. La réalité : 400 000 chômeurs en plus en 2009, une société qui est société de consommation, de spectacle et de divertissement...elle engendre des petits soldats d’un côté, des frustrés de l’autre. Eteignez vos télévisions et allez rencontrer des inconnus bon sang !

      Autre chose : il me semble que nous sommes arrivés à un stade d’individualisme à l’américaine où on rejette tout ce qui nous semble une atteinte à notre liberté individuelle. !
      Or, c’est justement ce rejet (des réglementations) qui aux USA a mené à la crise financière (les subprimes et les hedge funds sont filles de l’individualisme et de l’anti-étatisme).

      Autre chose : connaissez-vous Laurence Vichnievsky ?


  • Gemini Gemini 11 mars 2010 10:45

    Donc, si je résume : l’écologie c’est bien, nous sommes tous d’accord pour dire que nous avons de graves problèmes et qu’il faut agir au plus tôt, et … ah non là stop ! En parler suffit. Surtout ne faisons rien. Il ne faudrait tout de même pas exagérer. Moi changer mes petites habitudes et mon petit confort ? Mais vous n’y pensez pas monsieur. Vous n’êtes qu’un dogmatique ou tout autre nom d’oiseau qui vous plaira, comme tous ceux qui remettent en cause mon mode de vie actuel. C’est tellement plus simple que d’argumenter.

    Ceci étant dit, il est fort probable que les guignols d’EE sont également de ceux là. Ça ne fait que palabrer mais derrière, rien de concret et de réellement utile. Les seuls verts à proposer des solutions intelligentes ne sont que très peu médiatisés. On en reviens au problème initial : la médiocrité du débat politique dans notre pays. Ceux qui ont des choses à dire ne sont pas entendus. Seul compte le spectacle des petites phrases. Un vrai show ou cirque, très révélateur de l’état de notre société. Le paraître plutôt que le faire.


    • Voris 11 mars 2010 10:52

      Et bien vous ne maîtrisez pas suffisamment la méthodologie du résumé car je ne retrouve pas mon propos dans vos quelques lignes caricaturales.


  • foufouille foufouille 11 mars 2010 10:52

    con-biendit et bove sont des arrivistes
    on retourne sa veste des que le pognon et l’immunite arrive


    • foufouille foufouille 11 mars 2010 11:58

      pourtant bien ce qu’il font
      un ex bobo de 68
      et boveste qui apres son election adore l’europe


    • sisyphe sisyphe 11 mars 2010 15:20

      con-biendit et bove sont des arrivistes
      on retourne sa veste des que le pognon et l’immunite arrive

      L’immunité ??

      Fichtre !

      Quand tu auras les c..... de Bové, qui, pour défendre l’intérêt commun, a pris tant de risques, et FAIT DE LA TAULE, tu pourras te poser en donneur de leçons...

      Immunité ?

      Parcours judiciaire [modifier]

      Au cours de son parcours judiciaire, José Bové a été accompagné par François Roux, avocat à la Cour de Montpellier. En 2003, José Bové a sollicité une grâce présidentielle. Il a été entendu puisqu’il a été partiellement gracié et le reste de sa peine adapté. Il n’est resté en prison qu’un mois et 10 jours au lieu des 22 mois prononcés contre lui. Dans des conditions normales de remise de peine, il aurait dû effectuer au minimum 7 mois de prison.

      • 1976 Condamnation à quatre mois de prison avec sursis et privation de ses droits civiques pour activités antimilitaristes (il avait volé des documents concernant un projet d’extension du camp militaire du Larzac)[34].
      • 18 février 1998 : condamnation à huit mois de prison avec sursis par le Tribunal correctionnel d’Agen pour la destruction d’un stock de semences transgéniques sur un site de Novartis à Nérac en Lot-et-Garonne.
      • 20 octobre 1998 : le Tribunal de Tahiti le reconnaît coupable d’entrave volontaire à la navigation ou à la circulation d’aéronef. Néanmoins, il est dispensé de peine.
      • 27 octobre 1999 : le Tribunal correctionnel de Rodez (Aveyron) le reconnaît coupable, avec 8 membres de la Confédération paysanne, de « violence en réunion ». En mars 1999, ils avaient séquestré trois fonctionnaires de la préfecture. Néanmoins, il est dispensé de peine.
      • 13 septembre 2000 : trois mois de prison ferme par le Tribunal correctionnel de Millau pour le vandalisme du chantier de McDonald’s le 12 août 1999. Le 22 mars 2001, la Cour d’appel de Montpellier confirme la peine, et le condamne à 6 000 francs d’amende (915 ) pour la brève séquestration des fonctionnaires de la Direction départementale de l’Agriculture de Rodez en mars 1999.
      • 20 /fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9cembre_2001" title= »Décembre 2001">décembre 2001 : la Cour d’appel de Montpellier condamne José Bové à six mois d’emprisonnement pour destruction de plants de riz transgénique en juin 1999 dans une serre du CIRAD (peu de temps avant qu’il soit planté en Camargue) à Montpellier. En première instance, le 15 mars de la même année, le tribunal correctionnel de Montpellier avait infligé dix mois d’emprisonnement avec sursis et deux ans de mise à l’épreuve à José Bové.
      • 6 février 2002 : la Cour de cassation rejette son pourvoi formé au sujet de sa condamnation à trois mois d’emprisonnement ferme pour les dégradations du McDonald’s de Millau. Elle fait de même à l’encontre de sa condamnation à 915 € d’amende dans l’affaire de Rodez.
      • Du 19 juin au 1er août 2002 : José Bové purge le reliquat de sa peine de trois mois d’emprisonnement pour la destruction du McDonald’s de Millau, à la maison d’arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault) (trois semaines de détention provisoire avaient déjà été effectuées en 1999).
      • 22 octobre 2002 : le Tribunal correctionnel de Foix le condamne à 100 jours-amende d’un montant de 30 € par jour, pour le fauchage, en avril 2000 d’un champ expérimental de colza transgénique cultivé par le Centre technique interprofessionnel des oléagineux métropolitain (Cetiom) à Gaudiès (Ariège). José Bové ne fait pas appel.
      • 19 novembre 2002 : la Cour de cassation rejette le pourvoi formé contre sa condamnation par la Cour d’appel de Montpellier le 20 /fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9cembre_2001" title= »Décembre 2001">décembre 2001 à six mois d’emprisonnement ferme pour la destruction de plants de riz transgénique en juin 1999.
      • 26 février 2003 : condamnation à dix mois de prison ferme. Rejet du pourvoi par la Cour de cassation à l’encontre de la peine de six mois de prison prononcée par la Cour d’appel de Montpellier fin 2001 et révocation de la moitié du sursis des huit mois prononcé par le Tribunal correctionnel agenais. Les condamnations en question sanctionnent la destruction de plants de riz transgénique au centre CIRAD de Montpellier et de semences de maïs transgénique dans les locaux de la société Novartis à Nérac.
      • 22 juin 2003 : incarcération à la prison de Villeneuve-lès-Maguelone.
      • 2 août 2003 : libéré suite à une grâce présidentielle (à l’occasion du 14 juillet) et aménagement de peine avec assignation à résidence.
      • 8 novembre 2004 : cité à comparaître devant le tribunal de Toulouse pour répondre de sa participation à une action de destruction de parcelle de maïs transgénique le 25 juillet 2004 à Menville dans le département de la Haute-Garonne avec huit autres personnes inculpées (le député (Verts) /fr.wikipedia.org/wiki/No%C3%ABl_Mam%C3%A8re" title= »Noël Mamère« >Noël Mamère, le député européen (Verts) Gérard Onesta, José Bové, les élus municipaux toulousains François Simon (ex-PS) et Pierre Labeyrie (Verts), l’ancien secrétaire national des (Verts), /fr.wikipedia.org/wiki/Gilles_Lemaire" title= »Gilles Lemaire« >Gilles Lemaire, et le conseiller régional d’Aquitaine (Verts), Michel Daverat, Jean-Baptiste Libouban, des Communautés de l’Arche (fondées par Lanza del Vasto), fondateur du mouvement des faucheurs volontaires et un agriculteur Jean-Aimé Gravas). La cour a accepté de juger les 224 autres personnes qui avaient participé à cette manifestation et qui revendiquaient leur geste comme une « action collective de désobéissance civile ».
      • 17 mars 2005 : audience en appel de cette décision, à la demande du Ministère public, qui souhaitait limiter le jugement aux 9 principaux prévenus, et non à l’ensemble des faucheurs volontaires.
      • 15 novembre 2005 : condamnation à 4 mois de prison ferme par la Cour d’appel de Toulouse. Il se pourvoit en cassation.
      • 7 février 2007 : rejet de son pourvoi en cassation. Il déclare : « Je serai peut-être le premier prisonnier politique qui sera en même temps candidat à l’élection présidentielle », cette déclaration a été critiquée par l’avocat et blogueur Eolas (pseudonyme), car selon lui, José Bové savait qu’il n’y avait aucune chance pour qu’il aille en prison avant l’échéance électorale[35].
      ... désolé, je dois poster en 2 fois ; le message est trop long, parait-il....


    • sisyphe sisyphe 11 mars 2010 15:21

      suite.....

      • 27 mars 2007 : José Bové est convoqué devant le Tribunal de Villefranche-de-Lauragais (31) pour avoir participé au défrichement d’une culture de maïs OGM en Haute Garonne, le 30 /fr.wikipedia.org/wiki/Juillet_2006" title="Juillet 2006">juillet 2006[36].
      • 12 novembre 2007 : convocation à Millau, devant un juge d’application des peines, dans le cadre de sa condamnation à de la prison ferme pour un arrachage de maïs transgénique en juillet 2004 en Haute-Garonne.
      • 17 /fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9cembre_2007" title= »Décembre 2007">décembre 2007 : sa peine est finalement commuée en jours amendes d’un montant total de 4 800 euros[37].
      • 10 juillet 2008 : le procès de douze militants anti-OGM, dont José Bové, a été reporté au 27 août. Ils sont poursuivis pour la dégradation d’un stock de maïs transgénique effectué le 4 novembre 2006 à Lugos[38].
      • 4 septembre 2008 : le tribunal de Toulouse le condamne à 180 jours-amende à 100 euros pour destruction de maïs en 2006 en Haute-Garonne[39].
      • 17 septembre 2008 : « le tribunal correctionnel de Carcassonne a relaxé ce mercredi l’ensemble des militants anti-OGM, parmi lesquels José Bové, poursuivis pour entrave à l’exercice de la liberté du travail après avoir envahi le site du semencier Monsanto, à Trèbes (Aude) le 13 avril 2006 »[40].
      • 28 août 2009 : José Bové comparaît devant le tribunal de Béziers pour un arrachage de maïs transgénique effectué à Murviel-lès-Béziers en août 2007, délit qui pourrait lui valoir, en tant que multirécidiviste, dix ans de prison[41].

      D’autres assertions aussi cons, foufouille ?
       smiley

    • bonnes idées 11 mars 2010 19:54

      Tu peux pas dire un truc comme çà @Foufouille car Bové c’est un mec qui en a et qui va au casse pipe pour sa cause. Chapeau à ce qu’il a fait. Voilà un vrai battant.


    • foufouille foufouille 11 mars 2010 19:58

      ouais
      avant il crachait sur l’europe
      quand il etait jeune, sur que son engagement etait vrai
      maintenant, on sait tres bien conbien est paye un depute europeen ........
      et barrosso etait candidat unique


  • makibobet 11 mars 2010 11:08

    C’est bien triste, mais TOUS ceux qui se présentent à une élection, bref qui se lancent dans la politique, sont des guignols, des pourris, des escrocs, des branquignols, j’en passe et des meilleures.
    C’est peut-être vrai, pour tous les partis et mouvements ; dans ce cas, il ne reste plus qu’à s’asseoir en regardant tout s’écrouler autour de nous...
    Ce n’est pas du nihilisme, c’est du réalisme.


    • Croa Croa 11 mars 2010 21:19

      Le « TOUS » en majuscules est de trop !

      En cherchant on trouve des alternatives,
      Vois un peu du coté de ceux que les médias dominants boycottent  smiley


  • dapeacemaker911 11 mars 2010 11:10


    Pourquoi accepte t on encore (majoritairement) de donner notre Voix a tous ces escrocs ?

    de l extreme gauche a l extreme droite, il n y a que des pantins au service de leurs maitres.

    Votez bien : ne votez pas.

    J entend deja 1)« ca fait le jeu du gagnant », 1)« tu n assumes meme pas le plus important de tes Devoirs de Citoyen »

    1) quel que soit le gagnant, lesevolutions du pays suivront la meme route (celle que l on suit depuis 30ans) : Destruction des etats nations, depossession du bien commun, abrutissement des masses, divisions du Peuple, in fine un reel esclavagisme, un systeme dans lequel l etre humain n est qu un outil comme un autre.

    2)Le premier Dev oir Citoyen, n est pas de voter, mais de Savoir et de Comprendre pourquoi et pour qui l on vote (ou pas). De Savoir et de Comprendre comment fonctionne notre monde. L immense majorité de mes compatriotes se passent de celui ci et vont pourtant voter.

    La democratie ne fonctionne pas par Depit.

    Voter, dans les conditions actuelles, et quelque soit le bulletin que l on glisse dans l enveloppe, c est participer a la continuité de l absurde.

    J espere un jour connaitre la joie de voter par conviction....

    Courage et Dicernement a Tous.

    Dam


    • no_move no_move 11 mars 2010 11:34

      oui mais le problème c’est que la majorité des français pensent qu’ils vont changer les choses en allant voter. Pire ils font le jeux des politiciens en montrant du doigt ou en accusant ceux qui ne votent pas, comme si s’abstenir était irresponsable.

      Ces personnes là s’insurgeront lorsque le vote deviendra obligatoire...


  • BisonHeureux BisonHeureux 11 mars 2010 11:17

    EuropeEcologie,le rassemblement qui dérange !
    Pauvre Bennhamias,il a cru bon de quitter les verts pour rallier un Bayrou à 18% lors des dernières présidentielles et maintenant il ne lui reste plus que les larmes pour pleurer !Si c’était un véritable écologiste,il devrait se réjouir qu’une force de rassemblement alliant l’écologie politique traditionnelle et de nombreux mouvements associatifs ainsi qu’une femme d’une intégrité rare:Eva Joly puisse être à un tel score dans les sondages !
    Loin d’infantiliser,le mouvement s’amplifie par la prise de conscience des personnes venant très nombreuses aux meetings !
    Mr Foufouille,lorsque vous aurez fait de la prison comme José l’a fait pour ses idées,vous pourrez vous permettre de le critiquer !
    Hasta la libertad


    • foufouille foufouille 11 mars 2010 12:12

      il a eut des jours amendes
      maintenant il est immunise
      on le voit pas soutenir qui vont vraiment en prison
      ses anciens potes


    • lharmas 14 mars 2010 01:34

      « on le voit pas soutenir qui vont vraiment en prison
      ses anciens potes »

      Vous feriez mieux de vous taire !


  • veka veka 11 mars 2010 11:26

    Europe Ecologie n’est pas ( a mon humble avis ) un parti qui représente la véritable écologie.

    L’écologie est avant tout un mode de vie, une philosophie, et se ne sont pas des événement politique ou de nouvelle loi qui font qu’un peuple est écologique ou non.
    Quand la population francaise vivra avec une empreinte écologique inferieur a 1 ( je ne parle pas de CO2 ) et sera plus résiliente ( plus autonome dans tout les domaine , nouriture, énérgie, eau, ... ) alors elle poura se prétendre durable et écologique.
    En attendant tout le reste n’est que poudre au yeux, propagande éléctoraliste, et bonne conscience.

    Seul le partie pour la Décroissance est sur la bonne voie ( toujours un avis personel ) mais je répéte que se ne sont pas les partie qui ferons changer la France, mais ses citoyen en agisant eux-même, sans attendre que l’état fasse ces pseudo réforme écologique.

    J’en ai raz-le-bol de toute ces personnes qui se dise écolos alors qu’elle roule au biocarburant, mange bio et utilise des ampoules a économie d’énergie.

    Alors s’il vous plait, ne faite pas l’amalgame écologie = « Europe Ecologie » .
    ou encore écologie = éclairage a la bougie + vie dans les cavernes

    il s’agit d’un enjeu pour la survie de l’éspèce et non d’une vulgaire mode politique.

    L’écologie se ne sont pas des demi-mesure et on ne négocie pas avec la nature !


    • Croa Croa 11 mars 2010 21:36

      Les citoyens ne peuvent agir d’eux même qu’à la marge. D’ailleurs tu dis en avoir « raz-le-bol de toute ces personnes qui se dise écolos alors qu’elle roule au biocarburant, mange bio et utilise des ampoules a économie d’énergie. »

      Faudrait savoir smiley !

      Le parti de la Décroissance est invité à rejoindre l’Alliance écologiste indépendante. A cette heure nous ne voyons rien venir !


  • Kristen Kristen 11 mars 2010 11:33

    de quelle écologie parlez vous ....
     car a vous lire j ai le sentiment que vous reprochez à Europe Ecologie d’ être plus malin dans l utilisation spécieuse des thèmes écologistes...que vous même...
    malgré ton mon respect que je peux vous portez mais citer Mr Benhamias vert recyclé Modem n en est le meilleur argument...
    .car enfin si vraiment vous avez l exigeance de la défense de l ’ écologie politik je vous recommande la lecture de Serge Latouche Petit traité de la décroissance sereine aux éditions Milles et Une nuits si cela n est pas déja fait....le reste nest que greenwashing les politiciens ayant bien compris les profits personnels qu ils pouvaient en retirer...


  • no_move no_move 11 mars 2010 11:43

    L’écologie à toute les sauces a deux objectifs principaux :

    1/ culpabiliser le citoyen naïf et le faire passer à la caisse + au bureau de vote

    2/ provoquer un effet de lassitude et de saturation pour les autres

    Au final « ils » prennent le contrôle d’une des rares choses qui les gênaient jusque-là : la défense de notre planète.


  • Georges Yang 11 mars 2010 12:02

    Je suis rentré en France il y a deux jours et je tombe hier soir sur l’émission de Durand
    Je ne suis pas un fanatique d’Allègre, mais quand on entend les fous furieux de l’écologie militante, on a tout de suite envie de le soutenir.
    Et ces abrutis qui éteignent symboliquement la lumière et allume une bougie, il polluent encore plus avec leur chandelle qu’avec une 60W à l’électricité nucléaire
    Les écolos sont des clowns pitoyables mais sutout de dangereux fanatiques


  • ZEN ZEN 11 mars 2010 12:07

    Mister Yang
    Informez-vous
    Il y a écolos et écolos..


    • sisyphe sisyphe 11 mars 2010 15:30

      Zen, c’est louable à toi, mais essayer de parler intelligemment à Yang, c’est se heurter la tête à un mur de bêtise et d’inanité..

      D’un âne, on n’a jamais fait un cheval de course...
       smiley


    • Georges Yang 11 mars 2010 15:58

      Le côté consensuel de Sysiphe est une insulte à l’intelligence, ses éructations son en fait un hommage du vice à la vertu


    • sisyphe sisyphe 11 mars 2010 20:43

      Yang, un homme de petite vertu !!
       smiley smiley


  • LOKERINO LOKERINO 11 mars 2010 12:24

    pour faire simple , Voris , le principal problème causé par Europe Écologie , c’est qu’ils font de l’ombre a votre modem et sont les seuls a etre en mesure de contester le leader chaep au Ps contrairement aux espérances de votre idole !
    Rien de plus ...

    Vous pourrez bientôt vous en prendre aussi au Npa , front de gauche et fn qui vous passent aussi devant ...


  • LOKERINO LOKERINO 11 mars 2010 12:25

    je rajoute que le propre des democrates , c’est accepter la pluralité de l’offre politique...


  • cathy30 cathy30 11 mars 2010 12:50

    bonjour Voris
    j’ai regardé un peu l’emission avec durand hier soir, J’ai souffert un peu pour Allègre, face à une hystérique paléonthoclimatique. Une bande de fous furieux. Aucun débat possible, avec eux.


    • Voris 11 mars 2010 13:16

      Hélas ! Leur récent succès aux Européennes les a rendus arrogants. Ils ne parlent plus : ils assènent ! Il y en a même un qui s’est risqué sur le terrain de la calomnie contre Allègre, reprenant une rumeur infondée qui court sur la toile. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils n’ont pas employé les plus belles armes du débat.

      Pour ce qui est de leur arrogance, quelques déboires électoraux leur rendraient-ils un peu d’humilité ? A nous électeurs de faire ce qu’il faut. Sinon je crains que dimanche, leur succès ne leur monte encore plus à la tête.


  • Romain Desbois 11 mars 2010 13:01

    Pour qu’il y ait autant d’acharnement contre les partis écolos, il faut qu’ils fassent vraiment peur électoralement.

    Benhammias est un aigri qui souhaitait être calife des verts à la place du calife.

    Dommage qu’il en soit arrivé à ça. Je le plains vraiment !

    Mais je me suis toujours méfié des écolos fans de foot spectacle smiley


  • Micromégas 11 mars 2010 13:59

    Je ne comprends pas bien : votre titre est-il ironique ou pas ? S’il faut le prendre au premier degré, il signifie que vous souhaitez que l’écologie disparaisse du débat politique...

    Pourtant, vous alimentez ce débat...

    En fait, vous critiquez le mouvement Europe Ecologie. Mais je trouve l’argumentation de l’article un peu légère.


    • Voris 11 mars 2010 14:19

      On peut débattre mais sans polluer le débat (le verbe « polluer », je l’ai évidemment choisi à dessein). Il existe plusieurs manières de polluer le débat. La méthode employée hier soir lors du débat avec Claude Allègre en est une (fort de sa popularité de « nouveaux vertueux », couper sans cesse la parole, lancer des accusations calomnieuses sans citer aucune source...). L’infantilisation des masses en est une autre (Bennhamias donne des exemples). Ou encore, ramener tout à l’écologie, cela tue évidemment les débats sur les autres sujets pourtant aussi graves voire plus urgents. Respecter le débat démocratique, c’est tout ce que je demande aux écolos d’Europe Ecologie.


  • Voris 11 mars 2010 14:06

    Souvezn-vous, Voris s’était un peu moqué des excès de l’écologisme avec sa chanson « Le vélo zélectrique » (album ici). Un peu à la manière de Boris Vian.


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 11 mars 2010 14:41

    La désinformation est déjà assez abondante pour en rajouter la politique de la Verdure !

    La cacologie ce n’est pas sérieux dans un monde qui marginalise de plus en plus les humains : La richesse mondiale est entre les mains de quelques misérables milliardaires !

    La cacophonie dans les hémicycles est déjà à son comble pour en rajouter les discussions oiseuses autour des moulins à vent et sur la survie des papillons.

    Il faut du concret et le concret c’est la décision immédiate pour un vrai changement et le vrai changement c’est montrer où sont les richesses nationales afin de les récupérer et les investir au profit de tous ! Dans le monde politique, le débat doit rester politique et l’écologie cacolocacophonique n’est pas politique. Il faut se ressaisir avant de prendre la mauvaise orientation !

    Mohammed MADJOUR.


    • Croa Croa 11 mars 2010 21:51

      Tout est lié et la verdure est aussi concernée.

      Ce débat aurait effectivement dû être classé politique comme je j’ai fait moi-même.

      Mais cela n’a pas grande importance pour traiter du fond qui lui, pose la question fondamentale de l’avenir du vivant !


  • srobyl srobyl 11 mars 2010 15:23

    Ls candidats d’Eurpe écologie utilsent les mêmes ficelles que celles des autres partis, à la sauce verte cependant...de l’émotionnel, des « journées de », des coups d’éclat et de gueule, l’essentiel étant de se faire élire, pas de s’appuyer sur des études sérieuses


    • Croa Croa 11 mars 2010 21:58

      Le problème vient de ce que les médias dominants ne veulent pas de démonstrations magistrales. Ils n’aiment que les petites phrases et l’émotionnel, il n’y a donc pas d’autres choix que celui de leur donner ce qui leur plaît !


  • sisyphe sisyphe 11 mars 2010 15:26

    Qu’est-ce qu’on rigole, de voir tous les réacs ... VERTS de rage smiley smiley
    de constater le succès des listes des écolos... smiley

    Ben oui, il faut vous y faire, les ploucs, il y a de plus en plus de français conscients des problèmes écologiques ; vos pauvres dénégations font l’effet d’un pétard mouillé...

    (dommage qu’il n’y ait pas un smiley avec le doigt d’honneur)...
     smiley


  • xray 11 mars 2010 17:12


    Lorsque vous cesserez de croire que ce sont les élus qui ont le pouvoir, on pourra peut-être avancer. 
    La politique n’est que de la diversion.  Le pouvoir est ailleurs.

    Vos chers élus se moquent de vous. Ils ont bien raison. 
    Ils ne sont que des marionnettes d’un grand guignol. 
    Le pouvoir est dans les mains de ceux qui contrôlent le capital de la Dette publique. (Pour la France, cinq fois le budget net de l’État.) 

    Le « capital de la Dette publique » gagne à pourrir la vie du plus grand nombre. C’est de cette façon qu’il s’est construit. (Misères et maladies) 

    Le capital de la Dette publique est entre les mains de ceux qui bénéficient de la loi 1905. La loi 1905 défiscalise les immenses revenus des « curés ». 

    Le Grand Guignol politique 
    http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/ 

    Le bourbier européen 
    http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2009/05/09/le-bourbier-europeen.html 

    GOOGLE, Blog-spot, Le Post 
    http://echofrance.monblogue.branchez-vous.com/2009/11/21#215760  

    L’EUROPE 

    Le problème n’est plus de « construire » l’Europe. Le problème est : « Comment se débarrasser de cette saloperie ? » 

    On s’achemine vers une société européenne sans nom, sans repères matériels réels. Une société entièrement soumise au totalitarisme religieux. 


    Les
    Français sont revenus à la situation du début des « années 40 ». 
    Ils sont soumis à : 

    - Une monnaie d’occupation ; 

    - Des journalistes d’occupation ; 

    - Des mœurs judiciaires dignes du nazisme ; 

    - Des collabos financés et au service de qui ? L’Europe,  les
    Étasuniens, ou le Vatican ? 

    Néanmoins, dans les moyens mis en œuvre par l’Europe pour asservir les foules on reconnaît les méthodes de curés : 

    - « Générer l’incompréhension, les désordres, la délinquance, la criminalité, l’injustice,  la misère, les maladies, les épidémies, les conflits,  les guerres, les famines, etc. » 
    Le tout reposant sur l’ignorance permanente et des flots de mensonges sous lesquels les médias noient les individus. 

    L’EUROPE des curés
    http://mondehypocrite.midiblogs.com/ 

    Le bourbier européen 
    http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2009/05/09/le-bourbier-europeen.html 



    • Croa Croa 11 mars 2010 22:08

      TOUT à FAIT !

      Mais les élections existent et c’est mieux que rien ! Il existe quelques candidats hors système, évidemment peu médiatisés, l’AEI par exemple mais pas seulement, grâce auquel il est possible de montrer que l’on n’est pas dupes !

      (Ceux qui jouent « utile » aux élections n’ont vraiment rien comprit !)


  • olivier cabanel olivier cabanel 11 mars 2010 17:57

    Voris,
    pour une fois, je ne suis pas d’accord,
    et pourtant, pour une des rares fois de ma vie je ne vais pas voter europe écologie,
    mais pour une raison précise,
    en rhone alpes, c’est la seule région ou les verts ne contestent pas le projet Lyon Turin,
    dans les autres régions, les écolos contestent les projets d’infrastructure inutile et non rentable que sont généralement les lignes lgv,
    ceci dit ton article n’est pas convaincant,
    il y a les écolos authentiques,
    et ceux qui se collent l’étiquette pour séduire,
    or la liste d’europe écologie est incontestablement authentique,
    ce que n’est pas sarkozy, et les autres, qui saupoudrent leur programme de mesurettes démago bien éloignées du concept de l’écologie,
    il ne faut pas tomber dans ce piège, et mettre tout le monde dans un même sac.
    désolé.


    • Croa Croa 11 mars 2010 22:13

      « les écolos contestent les projets d’infrastructure inutile et non rentable que sont généralement les lignes lgv, »

      Tout à fait mais seul les écolos indépendants voteront finalement contre !

      (J’explique ça ici.)


    • Voris 12 mars 2010 10:47

      à alchimie : Je ne suis pas d’accord. Europe Ecologie n’est pas le MoDem d’il y a 2 ans car il n’incarne pas de troisième voie. Le MoDem a une polyvalence qu’ EE n’a pas : des programmes et des experts dans tous les domaines (Europe, économie, emploi, santé, environnement, institutions...). Ce n’est pas 100 % Ecolo-écolo et pas d’idée sur le reste. Il a un programme complet. Et il ne regarde pas tout à travers le prisme déformant de l’écologie béate, sectaire et infantilisante.

      La troisième voie, c’est le MoDem qui l’incarne toujours et il serait dommage que les électeurs l’oublient. Même s’ils sont momentanément déçus ou découragés, il faut qu’ils fassent le geste minimum de voter dimanche pour garder vivante cette troisième force qui nous sera utile demain.


    • Romain Desbois 13 mars 2010 19:23

      Voris
      « Ce n’est pas 100 % Ecolo-écolo et pas d’idée sur le reste. »
      Franchement ! Vous ne pensez même pas ca. Et qui peut vous croire ? C’est tellement vérifiable...

      Perso je considère le modem comme un parti bien plus fréquentable que l’UM-CPNT ou les pseudos centristes de droite. Et je suis écolo tendance MEI et trouve que Europe Ecolo a de la gueule avec Eva Joly , Augustin Legrand et quelques autres pointures un poil plus intègres , dont on connait le combat.

      Joly a failli rejoindre le modem, pour quelles raisons a-t-elle préférer Europe Écologie ?
      Peu importe.

      Je pense que nous n’avons pas besoin de copier les supporters de foot. Nous ne sommes pas en guerre.

      Vraiment j’essaie d’être objectif, Bayrou est éleveur de chevaux et je n’aime pas les éleveurs smiley


  • L'enfoiré L’enfoiré 11 mars 2010 20:30

    Salut Paul,
     Puisque tu parles des excès « verts », j’ai une question.
     Vos poubelles doivent-elles aussi être divisée en type sous peine d’amende ?
     Nouvelles règles depuis récemment chez nous.
     Le côté pratique n’y a pensé.
     En général, dans un appart, une poubelle trouve déjà difficilement sa place, alors 3 ou 4 cela devient vraiment difficile. Je ne parle même pas du prix des sacs en plastiques multiplier d’autant.
     Le tri était fait par les travailleurs ou automatiquement.
     Encore une manière d’éliminer du monde au travail ?


    • foufouille foufouille 11 mars 2010 20:43

      au danemark (ou un autre pays froid ), ils ont 9 poubelles


    • Romain Desbois 13 mars 2010 19:30

      Entièrement d’accord l’enfoiré.

      surtout que ces poubelles finissent parfois par rejoindre l’incinérateur pour respecter le cahier des charges qui impose minimas à fournir.

      Bien que le recyclage des piles est inclus dans le prix d’achat , seulement 17% sont recyclées !

      Dénoncé au ministère de l’écologie du temps de Nelly OLLIN, celui ci m’a fait répondre que tout allait bien , que le taux de recyclage était satisfaisant !!!!!


  • sobriquet 11 mars 2010 20:51

    Europe Écologie a peut-être un programme démagogue ou tout ce que vous voulez, mais les autres partis ne proposent rien de sérieux en matière d’écologie. Donc en attendant qu’ils se réveillent, je voterai Europe Ecologie.

    Quant à Jean-Luc Bennhamias, il est bien mignon, mais comme la plupart des critiques, il ne fait aucune mise en perspective entre la production de viande et la production de pain. Des chiffres, des chiffres !

    L’élevage peut bien être une partie intégrante de nos identité, ça n’en est pas moins une partie de notre identité qui nous étouffe. Est-ce que, comme W. Bush, vous considérez que notre mode de vie n’est pas négociable ?


    • sobriquet 11 mars 2010 21:13

      Des chiffres, vite fait :

      surface agricole française : 294 000 km²

      surface dédiée à la production de blé : 52 000 km²

      production de blé en 2007 : 32 millions de tonnes
      quantité de blé importé en 2007 : 294 000 tonnes
      quantité de blé exporté en 2007 : 14 millions de tonnes

      surface nécessaire pour produire 1 kg de viande : entre 50 et 350 m²
      consommation de viande en France en 2007 : plus de 4 millions de tonnes
      surface nécessaire pour nourrir tous ces Français en viande : plus de 200 000 km²

      A comparer à la surface agricole française. Remercions l’Argentine et le Brésil pour leur aide alimentaire. Je m’abstiendrai de m’attarder sur leurs OGM et leurs forêts primaires.


  • Voris 11 mars 2010 22:39

    à sobriquet : « les autres partis ne proposent rien ».

    Faux pour le MoDem, voir sur ce blog par exemple. Il est très fourni en informations.


    • sobriquet 11 mars 2010 23:07

      J’ai écrit : Les autres partis ne proposent rien de sérieux.

      Je trouve le Modem très attractif, surtout depuis que Corinne Lepage l’a rejoint. Son programme en matière d’écologie est plus sérieux que d’autres, je le reconnais. Mais il reste dans l’oxymore du « développement durable », et ça, c’est vraiment dommage. Europe Ecologie n’emploie jamais ce terme, et, libérés de cette hypocrisie, ils peuvent prendre sérieusement en main les problèmes écologiques.

      Pourtant, je trouve plutôt insensé de focaliser un parti politique sur un seul thème. J’ose espérer que les autres partis comprendront un jour le message.


    • lharmas 14 mars 2010 02:11

      « Je trouve le Modem très attractif, surtout depuis que Corinne Lepage l’a rejoint. »

      Corinne Lepage ne restera pas bien longtemps au Modem, ceux qui lisent le blog de Paul Jorion m’auront compris.
      Le 8 mars, lors d’un meeting dernier elle soutient Europe ecologie à Strasbourg :
      http://www.dailymotion.com/video/xcid14_corinne-lepage-soutient-europe-ecol_newsundefined




    • lharmas 18 mars 2010 00:42

       smiley


  • curieux curieux 11 mars 2010 23:09

    Malheureusement pour vous, j’ai appris que le couple présidentiel allait voter vert. Le petit Nico a succombé aux arguments de sa secrétaire d’état à l’écologie Chantal et Carla s’est mis à boire du lait bio. C’est sûr, c’est mon ami Benjamin qui me l’a dit


  • epapel epapel 11 mars 2010 23:46

    "Les gens sont assez grands pour savoir ce qu’ils doivent manger"

    Alors, comment se fait-il que le nombre d’obèses ne cesse d’augmenter dans tous les pays occidentaux ?


  • epapel epapel 11 mars 2010 23:50

    On n’est pas obligé en cela de les infantiliser pour faire les bons choix. Une écologie qui impose des règles à tous n’est pas la nôtre.
    La Nôtre, c’est d’informer, de prévenir sur la qualité. Elle consiste à promouvoir une agriculture de proximité. Celle-ci concerne tout aussi bien les fruits et légumes que l’élevage, parti intégrante de nos identités et nos territoires.

    In fine, une agriculture sans environnement, c’est contre-productif. Un monde rural sans animaux, c’’est un monde rural sans perspectives."

    C’est-à dire peu près l’inverse de ce qui se pratique actuellement en France pour 95% de la production.


  • Arafel Arafel 14 mars 2010 18:04

    con-biendit et bove............................comment bove en est-il arrivé là ?
    Ce gars là mérite mieux que cette compagnie ?


  • curieux curieux 15 mars 2010 09:38

    Hier soir, j’ai regardé 5 minutes les résultats des régionales. J’ai vu les écolos Lebevre et Copé. De sacrés pollueurs en effet. Je n’ai pas pu continuer à regarder. Ces gens-là et beaucoup d’autres devraient être licenciés de la politique. Je ne fais pas la liste des pollueurs en politique car il me faudrait la journée pour l’établir


  • Arafel Arafel 15 mars 2010 20:55

    C’est clair qu’en imposant des taxes écolos, notre petit conféti va sauver la planete à lui tout seul.
    C’est les chinois qui doivent bien se fendre la poire.
    Et dire qu’il y a de pauvres gens qui vont voter pour ces zozos....et après on se demande pourquoi la France se casse la gueule....
    Juste une question : est ce qu’il y a beaucoup de chomeurs qui doivent la perte de leur emplois au « écolos » et qui vont voter pour eux ?
    Je suis sur qu’il y en a.


Réagir