mercredi 13 juin - par olivier cabanel

Hulot, toute honte bue...

 Alors que la plupart des citoyens de ce pays ont compris à quel point Hulot n’était qu’une caution destinée à colorer de vert un gouvernement peu inspiré en matière de protection de l’environnement, Hulot a prouvé qu’en matière de langue de bois, il avait fait beaucoup de progrès...

Interviewé sur l’antenne de France Inter, le 6 juin, il a « positivé », assurant que l’interdiction du glyphosate serait dans la loi... d’ici 2022.

Et il a surtout contourné les questions, dans une posture d’aveuglement.

L’introduction que fait l’intervieweur Nicolas Demorand avait pourtant le mérite de la clarté : « pas d’interdiction du glyphosate, peu de chose sur la vidéo-surveillance dans les abattoirs, rien sur la souffrance animale, les poussins continueront à être broyés, les porcs castrés à vif, les poules resteront en cage, on pourra toujours continuer à répandre des pesticides à proximité des habitations, rien non plus sur l’interdiction de la pub sur les aliments transformés dans les programmes pour enfants, comment le ministre de l’écologie a-t-il reçu cette loi ? » questionne le journaliste.

Contre toute attente, droit dans ses bottes, Hulot affirme « il est notoire que je ne me satisfais jamais de cette situation ».

Mais qui pourrait s’en satisfaire ?

Pourtant il persiste dans la plus banale mauvaise foi : « j’engrange des progrès », affirme-t-il, assurant qu’il essaye d’être le « plus objectif que possible ».

Et il déroule alors un discours surprenant basé sur le bilan qu’il entend défendre : « séparation de la vente et du conseil sur les pesticides... ça on n’en parle pas... on a obtenu le retrait du titane... ça on n’en parle pas... on a obtenu que dans les cantines, un repas sur deux (donc 50%) soit ou bio, ou de qualité, ou de proximité... »

Arrêtons-nous à cette dernière affirmation.

La réalité est autre.

En effet, cet objectif devrait être atteint d’ici 2022...dans 4 ans donc...et on est en droit de se demander quelles sont les obscures raisons qui interdisent d’appliquer cette loi tout de suite ?

De plus, la loi prévoit que la part des produits bio devra atteindre au moins 20% de la valeur totale... on est donc bien loin des 50% annoncés triomphalement par Hulot. lien

Ça n’a d’ailleurs pas échappé à plusieurs associations ou ONG qui évoquent « un texte encore flou... décevant... ne reflétant pas la richesse des travaux réalisés... pointant du doigt le fait que les financements attribués à l’agriculture biologique ont été baissés drastiquement » et ajoutant « qu’une cinquantaine d’organisations avaient plaidé pour que l’objectif bio soit porté à 30% au lieu des 20 % prévus dans la loi  ».

Ajoutons que la loi ne prévoit aucune contrainte, pas plus que d’incitations financières. lien

On pourrait aussi s’interroger sur l’échéance fixée par Macron qui est toujours, soit pour le glyphosate, soit pour le bio à la cantine, à la date de 2022...alors que son mandat finira le 13 mai 2022...

Serait-il déjà convaincu d’être réélu...ou est-ce une posture permettant de passer le bébé au suivant ?

L’avenir nous le dira.

Mais reprenons les réponses de Hulot.

« Sur la condition animale, moi je vais engager une réflexion sociétale sur ce sujet-là »...évoquant la nécessite de faire « une introspection sur notre relation avec la souffrance animale  ».

C’est Clémenceau qui disait : « lorsqu’on veut enterrer un problème, il faut créer une commission »... et on voit que Nicolas Hulot a bien retenu la leçon.

Puis il revient sur le glyphosate, affirmant « est-ce que l’objectif de son interdiction est remis en cause ?... pas une seconde » assure-t-il.

Ce qui prêterait plutôt à sourire, si la situation n’était pas si dramatique, car l’on sait que, même après son éventuelle prochaine interdiction, la nocivité du produit restera active de nombreuses années.

Pas étonnant dès lors que les Faucheurs Volontaires ariégeois aient décidé de déposer une plainte le 15 juin prochain contre les fabricants de pesticides... et ceux qui ont autorisé leur mise sur le marché.

Cette plainte est la première phase d’une campagne intitulée « j’ai du glyphosate dans mes urines et toi ?  ». lien

Hulot pose ensuite la question des alternatives, laissant croire qu’elles n’existent pas aujourd’hui, assurant «  qu’on va se donner les moyens d’évaluer notamment avec l’Inra toutes les alternatives  »...semblant oublier que c’est cette même Inra qui a produit un rapport prouvant que ces alternatives existent depuis belle lurette. lien

Puis il se lance dans une fiction d’opérette affirmant « bientôt on aura des étiquettes sans glyphosate... », assurant que « les industriels vont anticiper  »... lien

Qui pourrait le croire ?

Le plus drôle ayant été le moment où le ministre, champion de la nuance, a préféré que soit utilisé les termes de « non avancée », plutôt que celui de « recul ».

Par contre, notre optimiste ministre de l’écologie est très silencieux sur la décision prise récemment par son gouvernement d’autoriser Total à produire de l’huile de palme, se rendant donc complice de la disparition des orangs outans, dû au saccage des forets d’Indonésie.

Pourtant, il y a peu, il assurait avoir agi au sein d’une commission européenne pour « lutter contre la déforestation importée  »... sans beaucoup de résultats apparemment. lien

En tout cas, les jeunes agriculteurs, et la FNSEA sont très remontés contre le gouvernement, qui, en actant la déforestation indonésienne provoque une concurrence déloyale, faisant de l’ombre à leur culture du colza.

Il s’agit tout de même de 550 000 tonnes d’huile de palme, qui viendront s’ajouter aux 136 000 tonnes d’huile de palme destinée à la consommation alimentaire, le Nutella en tête. lien

On trouve sur le net une courte vidéo, celle d’un orang outan tentant en vain de sauver sa forêt.

Le ministre de l’agriculture devant les blocages de raffineries assure qu’il n’y aura pas de retour en arrière. lien

C’est l’occasion de faire le point entre les « agro-carburants », et les « éco-carburants », les premiers sont bien sûr du domaine des énergies renouvelables, mais ils sont rarement respectueux de l’environnement... alors que les éco-carburants fabriqués par exemple en transformant les déchets verts sont renouvelables aussi, mais surtout propres.

Hulot reste très silencieux sur le sujet pour l’instant, mais nul doute que dans les jours à venir, il trouvera le moyen de proposer des réponses diplomatiques.

Il aura peut-être déjà oublié que sa fondation assure « agir contre la déforestation », laquelle fondation a déjà récolté 75 000 euros pour agir, sans trop de résultats manifestement. lien

Parallèlement la déforestation se poursuit en Amazonie, mais soyons rassurés le ministre de l’écologie avait dénoncé ce système frauduleux assurant que, d’ici à quelques mois, une stratégie nationale sera mise sur pied pour mettre fin à la déforestation importée, d’autant que le plan climat, adopté en juillet 2017 par le gouvernement français avait la volonté de mettre fin à cette déforestation...sans beaucoup d’effets à ce jour. lien

Par contre, ce que personne (ou presque) ne dit, c’est qu’il y a un deal... les rafales de Dassault en échange de l’huile de palme : lien

Mais revenons au glyphosate, les incriminés ont trouvé déjà une première parade : Monsanto a changé de nom, mais les pesticides seront tout aussi dangereux, tout comme la Fondation Nicolas Hulot qui, elle aussi, avait changé de nom, devenant la Fondation pour la Nature et pour l’Homme...gardant, probablement par souci d’économie, ou par duplicité, les initiales FNH. lien

Il n’y a pas si longtemps, le ministre de l’écologie avait évoqué son éventuelle démission à l’été 2018, « si la cause animale n’évoluait pas », s’il faut croire les propos de Brigitte Bardot à ce sujet, mais aujourd’hui, il semble qu’il n’en soit plus question. lien

En tout cas, avec un savant mélange de langue de bois, et de promesses floues, Hulot a fait la démonstration lors de l’interview mené par Nicolas Demorand, qu’il était plus facile de manier la parole, d’agiter des écrans de fumée, d’avancer des promesses fallacieuses, voire infondées, que d’acter de vrais décisions.

Pas surprenant donc que Brune Poirson, secrétaire d’état auprès de Nicolas Hulot, s’est entendue soupçonner par Charline Vanhoenacker, le 4 juin dernier, sur l’antenne de France Inter, de passer son temps à s’occuper à tailler les rosiers. lien

Pas étonnant aussi que Dupont-Aignan ait déclaré qu’après l’affaire de l’huile de palme, Hulot devrait démissionner. lien

Comment ne pas le comprendre, car il n’y a finalement aucune réelle avancée dans le domaine de la défense de l’environnement : du nucléaire, au recul de la date de la transition écologique, en passant par l’huile de palme, le glyphosate, la détresse animale, et le reste, le bilan du ministre vert n’est pas vraiment glorieux.

Comme dit mon vieil ami africain : « c’est quand le vieux seau est encore là qu’il faut en fabriquer un nouveau ».

Le dessin illustrant l’article est de Langer

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Ces lobbys qui tuent la planète

Un ministre qui fait tout de Travert

Hulot ne manque pas de culot

Macron tend un piège

Les outrances de Mr Hulot

Hulot, la culotte à l’an vert

Du round up aux OGM

OGM, l’Amérique s’inquiète

Globalement mauvais

L’amarante, plante espiègle

Face à la chimie de la mort

Dites oui à l’oignon

Guérir ou mourir en mangeant

Prenons-en de la graine !

Des racines et des arbres

Finissez vos assiettes

Main verte pour tomate rouge

L’huile de l’arbre

A table avec les sauvages

Arrêtez la terre, je veux descendre

A l’oreille des feuilles

La terre folle

Au bois de mon cœur

Les dessous du chou

Un article à la noix

Le jardin extraordinaire

Ces plantes qui tuent les virus

Des pommes, des poires, mais pas n’importe quoi

Aimer la Terre

Jamais déçu par le chou

Sauvé par l’écorce

Les vilains secrets du terroir

OGM, globalement mauvais

Un monde en mutation est en route



83 réactions


  • Extra Omnes Extra Omnes 13 juin 09:34
    La photo de l’Orang Outan (en Indonesien Orang Hutan = homme de la Jungle ) escaladant excavatrice me fait gerber. J’habite en Indonésie dans l’ouest de l’archipel. La corruption active des multinationales est le moteur de ces destructions de forets. La corruption passive des élites indonésiennes en est le carburant. C’est triste a dire, mais le point de non-retour est atteint. Nos enfants, Indonésiens comme Français, sont condamnés par notre passivité et leur avidité.


    • olivier cabanel olivier cabanel 13 juin 10:28

      @Extra Omnes
      comment agir pour faire cesser ce scandale ?

      certes, des pétitions ont été lancées...mais notre gouvernement complice de cette indignité, c’est vrai, c’est à vomir.

    • #Shawford #Shawford 13 juin 10:30

      @olivier cabanel

      Pronto, grand Sachem ?

      Même punition qu’à Pénible 1st from #U2 !

      Fissa ! smiley


    • mmbbb 13 juin 20:19

      @olivier cabanel Vous ecrivez un artcile au sujet de N HULOT Il est autant ecolo que je suis charcutier traiteur L ecologie a ete phacocyte par le politique Hulot la Bande a Con Bendit et tant d autres sont plus préocupés par leur carrière que par la defense de l ecologie Quant a l huile de palme ce n est pas le seul ecosyteme a etre ravage Le bresil l argentine ont arrase des terres entieres pour la monoculture En Romanie, les forets primaires sont saccagées, aucun plan de coupe n est respecte Ce pays est dans l Europe Les exemples il y en tant


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 juin 18:14

      @olivier cabanel

      comment agir pour faire cesser ce scandale ?

      En vous décidant à sortir de l’ Union européenne.
      L’agriculture, l’environnement, la défense des consommateurs, la mer et la pêche ne font plus partie des compétences des Etats, mais de la Commission européenne.

      La Commission européenne est à l’initiative des lois, chargée de les faire appliquer, et elle passe 90% de son temps avec les lobbies industriels. Ce sont eux qui décident, le véritable pouvoir et les vrais décideurs ne sont plus à Paris.

      Taper sur la lampiste ne sert qu’à cacher que les Ministres de l’écologie n’ont plus la main, qu’ils servent d’alibi, et à détourner les citoyens de la sortie de l’ UE en cachant les vrais responsables.

      En sortant de l’ UE on peut interdire les lobbies et surveiller régulièrement les conflits d’intérêts entre les élus & les lobbies, ce qu’il est impossible de faire en restant dans l’ UE.

  • bob14 bob14 13 juin 09:36

    Hulot la honte..The last offenders !


  • jmdest62 jmdest62 13 juin 09:44
    Salut Olivier
    Pour l’huile de palme il ne s’est pas tu ...il s’est défaussé sur le gouvernement précédent.
    Inopérant sur le nucléaire , sur le glyphosate , sur l’huile de palme , sur la condition animale etc ....
    @+

    • olivier cabanel olivier cabanel 13 juin 10:30

      @jmdest62
      2 ours de plus...bien sur...mais pour combien de temps ?

      n’est-ce pas l’arbre qui cache la forêt ?
      merci de ton commentaire

    • #Shawford #Shawford 13 juin 10:33

      @olivier cabanel

      Oki je ne saurai rien de ton bois.

      Mais tu jerkes de ma peloose quand même ou tu te démerdes pour que de la fraîche se hume sur la tienne right now !

      Capucine ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 13 juin 10:35

      @#Shawford
      bah, dans mon bois, a part quelques bolets et chanterelles, il n’y a rien d’exceptionnel.


    • #Nono LP/R #Nono LP/R 13 juin 10:37

      @olivier cabanel

      Je ressors Octobre rouge ou pas, l’âmi, d’après toi ?


    • amiaplacidus amiaplacidus 13 juin 11:56

      @jmdest62

      Sur l’huile de palme, c’est d’autant plus navrant qu’en plus de détruire complètement un écosystème, c’est une vraie saloperie pour la santé, elle bouche le système cardio-vasculaire avec une grande efficacité.
      Ses seules qualités : pas chère et viscosité à température ambiante idéale pour travailler la bouffe industrielle.

      A contrario, une alternance d’huile de colza et d’olive est idéale pour la santé.
      Et, cerise sur le gâteau, ces deux huiles sont produites en France, par des paysans qui aimeraient bien vivre de leurs productions.


  • Fergus Fergus 13 juin 09:52

    Bonjour, Olivier

    Il est évident que, malgré son rang éminent dans le gouvernement, Hulot ne pèse quasiment d’aucun poids dans les arbitrages de Macron et de Philippe.

    J’emploie le mot « quasiment » car le seul rôle de Hulot est de freiner - et encore ! - ici ou là quelques initiatives qui iraient encore plus loin dans le mépris du pouvoir en place pour les causes environnementales s’il n’y avait le risque d’un départ de ce ministre si inconsistant. Un Hulot qui, comme tu le soulignes, n’est qu’une « caution » destinée à verdir une action libérale peu soucieuse du bien-être des populations et des animaux.

    Face à Travert - très largement phagocyté par la FNSEA -, Hulot n’est rien, à tel point qu’on en aurait honte pour lui si l’on n’avait pas cerné le personnage bien avant qu’il accepte son maroquin. Et même dans le dossier Notre-Dame-des-Landes, il n’a pas pesé, la décision de renoncement ayant été actée par crainte des affrontements avec les zadistes en cas de feu vert à l’aéroport.

    Bref, Hulot est inutile, et il le sait. Mais la soupe est bonne et, avec une image aussi dégradée, il n’a pas de débouché de nature à lui rendre sa (surfaite) popularité de naguère.


    • olivier cabanel olivier cabanel 13 juin 10:32

      @Fergus
      perso, comme je l’ai écris dans plusieurs articles, bien avant qu’il n’arrive au pouvoir, je n’attendais rien de Hulot, juste surpris qu’il y ait encore quelques écolos qui le soutiennent.

      ce mec est l’idiot utile du gouvernement.
      merci de ton commentaire que je partage.

    • mmbbb 13 juin 22:15

      @Fergus j ai visionne rapidement une video de ONPC Onfray etait l invite ? C est pour cela que j ai regarde cette video bien que je connaisse les themes abordes par Onfray Celui ci dans l un de ses derniers bouquins, relate une des sequence suivante , N HULOT etait avec un inuit a l affût d un ours blanc Il utlisait le style Hulot , commentaires emphatiques il s approcha de pres de cet ours blanc et en de longs commentaires decrivit le danger de cet animal il est vrai que c est un redoutable predateur Par ailleurs les sculpteurs animaliers font ressortir le cote « design » de la morphologie de cet animal . Hors dans une prise de vue qui n avait pas ete ou pu etre coupee, Onfray remarqua que l Inuit etait armé . Ruquier lui rétorqua que c etait peut etre une balle anesthésiante. Onfray qui a du bon sens lui fit remarquer que d une part , la velocite de l animal et le temps de latence de l anesthésiant n ’etaient pas une solution plausible En d autres termes , Hulot va chatouiller l ours polaire nous faire tirer des larmes mais en cas d attaque l ours aurait ete abattu et la séquence evidemment non diffusée . Du pur N HULOT 100 % BIO


    • Fergus Fergus 14 juin 09:32

      Bonjour, mmbbb

      Cela fait belle lurette que l’on a pris conscience que Hulot est un faux-cul. Cette anecdote en est une belle illustration. Pourquoi ne sommes-nous pas surpris ?


  • Graal 13 juin 10:16
    Votre « vieil ami africain » fatigue.
    Il a néanmoins encore quelques éclairs de lucidité, tel aujourd’hui à propos des vieux seaux.

  • ZenZoe ZenZoe 13 juin 10:40
    Bonjour Olivier,
    Je ne comprendrai jamais pourquoi cet homme est si populaire auprès des Français. Pour moi, il a perdu toute crédibilité quand il a commencé à vendre ses produits Ushuaia dont la composition est très peu écolo. Hulot est une arnaque, un premier de cordée comme Macron les aime, avide d’argent et peu regardant sur les modalités, mais il n’est pas un défenseur de l’environnement, ah ça non !

  • Clocel Clocel 13 juin 11:06
    Avec Bové et Hulot aux manettes, z’avez pas fini d’en bouffer de la merde !

    Hééé les gars, ces clowns sont là pour les meufs et la caillasse, pensez bien qu’ils s’en branlent de ce que vous foutez dans votre assiette !

    En même temps, si adulte vous ne savez pas ce qui est bon pour vous, on peut considérer que le darwinisme est à l’œuvre, qu’il élimine les plus tartes pour le bien de l’espèce !

    Courage le fond ne doit plus être bien loin ! smiley



    • olivier cabanel olivier cabanel 13 juin 11:40

      @Clocel
      ne confondez pas Bové et Hulot...

      le premier est un authentique militant écolo, et l’a prouvé à de nombreuses reprises.
      le second est un avatar.

    • Clocel Clocel 13 juin 11:55
      @olivier cabanel

      Réveillez-vous et allez voir de plus près !

    • olivier cabanel olivier cabanel 13 juin 12:55

      @Clocel
      c’est tout vu.

      vous avez oublié qu’il a été présent et actif au larzac
      qu’il a défendu réellement NDDL. lien
      qu’il a fauché avec d’autres des maïs OGM
      et la liste est longue
      aucune comparaison possible avec Hulot qui ferait bien de prendre des vacances.
       smiley


    • Clocel Clocel 13 juin 13:17
      @olivier cabanel

      La planète a du soucis à se faire avec des bœufs à œillères dans votre genre !

      Bougez-vous le cul, allez discuter de Bové avec les gens du Larzac, on est officiellement mal informé mais l’information est disponible, c’est un scandale de lire des conneries pareilles !



    • biquet biquet 13 juin 16:57

      @Clocel
      Bové a fait de la prison en tant que faucheur de champs de maïs OGM. Et vous, Clocel, avez-vos fait de la prison en voulant défendre l’environnement ?


    • mmbbb 13 juin 22:33

      @olivier cabanel avec un tres gros bémol . Bove et ses copains du Larzarc se sont opposes a l implantation d une foret d éoliennes
      http://www.midilibre.fr/2014/05/05/eoliennes-la-grogne-souffle-sur-l-aveyron,856801.php
      Par ailleursn Bove comme Herou qui devraient avant tout defendre l agriculture a pris parti pour l accueil de milliers de refugies Si l on construisait ex nihlo des villes dans son Larzac afin d ’accuillir ces gens la , il serait le premier a beugler Il est par ailleurs pour l abattage des loups C ’est son droit mais pour un ecolo il est selectif Il arrive que ces ecolos la ne soient plus credibles


    • #Shawford #Shawford 13 juin 22:36

      @mmbbb

      N•609 - zéro dérogation possible !

      Ce sera tout pour ce soir houpe à.

      Tschuss


    • #Nono LP/R #Nono LP/R 13 juin 22:42
      @#FurtiveAgora42

      Je parlais bien évidemment de l’album Panini FIFA World Cup RUSSIA 2018 !
      Robert LEWANDOWSKI pour le Sieur mmbbb, je dirais plutôt d’ailleurs le Sir Aime-BB-8 !

      (pour les conspis conscrits contrits, bon courage pour trouver un tabac ouvert à cette heure qui l’a ! ^^^ smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley



    • olivier cabanel olivier cabanel 14 juin 06:37

      @mmbbb
      merci de m’apprendre tout ça...Bové pour l’abattage des loups !

      décidément, la vieillesse est un naufrage...pour certains. smiley

    • olivier cabanel olivier cabanel 16 juin 21:57

      @Clocel
      ne vous inquiétez pas pour mon cul.

      par contre, vous devriez interroger le votre.
       smiley

  • Toners Guy Mauve 13 juin 11:10

    Olivier, Bonjour,

    En résumé, Nicolas à de l’huile sur les mains ! Avec tout ça on pourrait même lui décerner  la palme du combat écologique. Manquerait plus maintenant qu’il prenne des actions chez nutella. Le pauvre vieux tout lui glisse entre les doigts.


  • nono le simplet nono le simplet 13 juin 11:46
    salut Olivier,
    j’ai, dans un premier temps soutenu N. Hublot, pensant, que de l’intérieur, il pouvait faire quelque chose ...
    force est de constater qu’il n’est plus qu’un faire valoir sans autre intérêt ... s’il est sincère la démission est le seul acte positif qu’il peut encore faire ... mais vite !

    • olivier cabanel olivier cabanel 13 juin 12:49

      @nono le simplet
      démissionner, bien sur...mais la place est bonne, et surtout, il veut en sortir par le haut.... et là, c’est pas gagné. smiley


    • Toners Guy Mauve 13 juin 13:08

      @nono le simplet

      (s’il est sincère la démission est le seul acte positif qu’il peut encore faire)

      Il s’est effectivement positionné sur terrain très glissant depuis qui s’est fait prendre le doigts dans le pot de nutella. Entre Total et le pauvre orangs outans il a fait son choix, un choix bien étrange pour quelqu’un qui a tant fait d’émissions sur mère nature et ses habitants. Le pouvoir semble ne pas l’avoir aider, bien au contraire il l’a fait s’assoir sur ses convictions.


    • gaijin gaijin 13 juin 20:00

      @nono le simplet

      « j’ai, dans un premier temps soutenu N. Hublot, pensant, que de l’intérieur, il pouvait faire quelque chose ... »
       smiley smiley smiley
      c’est pas beau la naïveté ?
      et tous les 5 ans on nous le ressert le discours sur on va changer les choses de l’intérieur ....et plus ça change moins ça change ....
      mais bon on a au moins arrêté fessenheim c’est toujours ça ...... smiley

    • Âne-Solo Âne-Solo 13 juin 20:17

      @gaijin

      Tu l’as dit Bouddhi ! smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley


  • BA 13 juin 11:49

    Le scandale du jour :


    Mercredi 13 juin, le Canard Enchaîné révèle que Brigitte Macron et Emmanuel Macron ont commandé un nouveau service de table pour le Palais de l’Elysée. Les contribuables français vont devoir payer 500 000 euros !


    Article du Canard Enchaîné, page 2 :


    « La douloureuse devrait atteindre, voire dépasser, le demi-million d’euros, au vu des tarifs courants affichés par la manufacture de Sèvres (dont les comptes sont juste à l’équilibre). Soit 400 euros pièce pour les assiettes les plus simples, et à partir de 500 euros pièce pour les modèles contemporains. A ces prix-là, ce sont les comptables publics qui ne se sentent pas bien dans leurs assiettes. »


    • olivier cabanel olivier cabanel 13 juin 12:51

      @BA
      il est beau notre président...

      il s’est offert des remises pour sa campagne...illégales, mais validées...
      il tire à bout portant sur les pauvres...
      et il s’offre de la belle vaisselle.
      on a gagné le jack pot
       smiley

    • Trelawney Trelawney 13 juin 13:13

      @BA
      C’est une façon de conserver en l’état la manufacture de Sevres. Soit on commande un nouveau service pour l’Elysée, soit on subventionne cette manufacture. mais on peut trés bien faire comme pour la SNCF et bientôt EDF

      A votre avis dans quoi mangent les journalistes su canard. Vous seriez trés surpris de la réponse

  • gaijin gaijin 13 juin 14:10
    ok ok
    mais en même temps le mec qui a du glyphosate dans les urines il peut pisser sur les mauvaises herbes ...........
    encore que ça puisse lui causer des problèmes avec bayer-monsanto pour des question de brevet
    et dans le cas d’ intoxication au glyphosate a cause de gloden showers a répétition est ce que ça va être reconnu comme maladie professionnelle chez les prostituées ?
    on vit un monde formidable non ?

  • zygzornifle zygzornifle 13 juin 14:29

    Hulot le bulot et ses shampoings ou chiassa , cette mauvaise herbe a bien toute sa place en Macronnerie a coté des ronces et autres amanites phalloïdes et ciguës ....


  • Croa Croa 13 juin 14:31
    Et j’en dirai même plus,

    Que c’est surtout Macron qui a tout comprit de la leçon de Clémenceau,

    En nommant Hulot ministre de l’écologie pour ne pas faire d’écologie !

    • Clocel Clocel 13 juin 14:52

      @Croa


      Ouais, pour pervertir d’abord et tuer ensuite une discipline, créer un ministère et confiez-le à des fêlés consanguins...

      Voir, la culture, l’éducation nationale, etc.

  • Trelawney Trelawney 13 juin 17:34

    Hulot c’est la fuite en avant. Comme Yann Arthus Bertrand, lors de leur voyage touristique dans des lieux du même nom, ils ont découvert que la planète était en danger. 

    Si certains se serraient contenté d’alerter, eux ont suivi l’exemple de Cousteau qui passait son temps à faire chier les mérous avec une lampe de poche. C’est à dire : « il y a du fric à se faire »
    Et voilà que l’un photographie de son hélicoptère, pendant que l’autre nous joue la séquence émotion en se filmant au côté d’un ours polaire mais en armant les techniciens avec ordre de tuer l’animal s’il devenait agressif. 
    Ses reportages à sensation ne durent que le temps d’une mode et le voilà comme son compère à se créer une « fondation » et pourquoi pas se nommer grand gourou.
    Il va taper à toutes les portes pour comme il le dit « prendre l’argent là où il est ». Les généreux donateurs de sa fondation sont EDF, Total, Loréal, Vincy, Veolia etc.

    Maintenant que la fondation ne peux plus rien lui rapporter il se tourne vers la politique où son bilan de ministre de l’écologie est proche du néant. Montagne d’or en Guyane, Glyphosate, nucléaire, énergie renouvelable, pacte alimentaire, importation d’huile de palme, agrocarburant ; n’en jetez plus la cours est pleine

    Parler de cette engeance c’est lui donner trop d’importance


    • olivier cabanel olivier cabanel 13 juin 18:48

      @Trelawney
      bon historique de la situation...

      ceci dit, pour votre phrase de conclusion, ne rien dire, fermer les yeux, c’est ce qu’a fait récemment macron au sujet de l’aquarius...il regarde ailleurs, histoire de ne pas s’impliquer...un peu comme cette vidéo qui circule sur le net, un handicapé qui tombe de son fauteuil, et personne ne s’arrête pour l’aider, en regardant ailleurs.

  • Samson Samson 13 juin 20:00
    « Hulot, toute honte bue... »

    De quoi donc aurait-il honte ???

    C’est toute la différence entre sensibilité et marketing, en l’occurrence écologiques !
    Tandis que certains se battent et crient dans le désert pour arrêter le massacre et préserver une planète viable, d’autres ont le flair d’habilement profiter du créneau pour fourguer leur daube et améliorer leurs propres plans de carrière.
    Le fonctionnement médiatique ne promeut en toute logique que les prometteurs de beaux jours, les marchands de lendemains qui chantent et autres savonnettes certifiées « bio » : ils portent beau et présentent l’immense avantage de n’incommoder ni leurs puissants sponsors, ni outre mesure - au risque sinon d’une baisse de l’audimat !!! - la digestion du téléspectateur repu. Formatés au même moule que les slogans publicitaires, leurs arguments n’empiètent de plus que très marginalement avec le temps de cerveau qui doit rester disponible aux autres annonceurs !

    En matière de marketing bien ficelé, Nicolas Hulot se révèle manifestement maître et - quoique pas encore milliardaire ! - représente en Macronie un exceptionnel exemple de réussite pour notre belle jeunesse en quête de modèles !

    Quoiqu’il advienne ensuite à notre monde et son environnement, peu importe ! ..., mais l’avenir de la planète lui aura personnellement très bien servi !!!  smiley

    En vous présentant mes cordiales salutations ! smiley

    • Samson Samson 13 juin 22:05

      @Samson

      PS :
      De la plus noble à la plus dévoyée, quelle que soit la cause - écologique, humaniste, féministe, communiste, anarchiste, républicaine, religieuse ou philosophique, ... -, on peut à l’usage en distinguer ceux qui avec plus ou moins de passion la servent de ceux qui avec plus ou moins de talent s’en servent !

      Et quand bien même leurs promesses ne s’avèrent que vent, certains charlatans sont manifestement plus doués que d’autres dans l’art de nous en faire accroire ! smiley

    • olivier cabanel olivier cabanel 14 juin 06:39

      @Samson
      pas encore milliardaire, mais déjà l’un des millionnaires de ce gouvernement.

      c’est toute la différence entre un élu au service de la nation, et un élu qui SE SERT de la nation.
       smiley

    • Croa Croa 14 juin 11:28

      À Samson
      Ma fois t’as peut-être raison. Hulot voulait peut-être faire carrière, pas sauver l’humanité... J’y ai cru moi-même... Mais qu’est-ce que je me sent con !  smiley


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 juin 18:31

      @Croa

      Vous y avez cru, car vous n’avez pas lu les Traités européens.

      - Les compétences exclusives sont celles de la Commission : union douanière, règles de la concurrence, du commerce, la monnaie, la pêche etc

      - Les compétences partagées : l’agriculture, l’environnement, la défense des consommateurs, l’énergie etc. Elles ne sont pas partagées du tout, les Gouvernements demandent, et la Commission décide.
      C’est elle qui décide en dernier ressort. 

  • cassini 13 juin 20:53
    Remplacez Hulot ; le suivant qui qu’il soit ne fera pas davantage de ce que vous appelez l’écologie.
    Mettez-en un qui par impossible fasse beaucoup de ce que vous appelez écologie ; vous souhaiterez rapidement voir la batterie de sa voiture électrique exploser pendant qu’il roule. 

    • olivier cabanel olivier cabanel 14 juin 06:40

      @cassini
      je ne suis pas si pessimiste...n’importe quel vrai écolo ferait mieux que tous ces guignols.

      et je ne crois pas qu’il en manque.

  • Blé 14 juin 06:07

    Avec Macron, il est utile de comprendre qu’il ne faut rien attendre de l’état en ce qui concerne la santé, l’agriculture bio, l’éducation, l’écologie, etc... à partir du moment où on n’appartient pas à la caste des riches et des très riches.

    Hier j’ai appris qu’il fallait « responsabilisé » les pauvres car ils coûtent beaucoup de pognon à la société. Sans doute faut-il croire que les milliardaires et les millionnaires, eux, sont des gens responsables car les cadeaux que Macron leur a fait depuis qu’il est président ne coûtent rien.

    A la tête de l’état, les gens vivent dans une opulence scandaleuse, dans un luxe écœurant, dans un mode de vie dont l’impacte écologique est énorme, bref les ceux et celles « d’en bas » sont prié-e-s de se « responsabiliser » afin que ceux et celles d’en haut puissent mener une vie de luxe et de gaspillage.


    • olivier cabanel olivier cabanel 14 juin 06:42

      @Blé
      quand, comme macron, on s’offre un service de table à 500 000 €, on est mal placé pour donner des leçons de citoyenneté.


    • cassini 14 juin 09:59

      @olivier cabanel


      Vous voudriez qu’il reçût les grand-e-s de la Terre dans de la vaisselle de pique-nique en carton. 

    • cassini 14 juin 12:30

      @olivier cabanel


      Le prochain président de gauche revendra ce service au profit de l’état. Prenez note pour ne pas oublier le jour venu de le lui rappeler. Ainsi les choses reviendront-elles en ordre, peut-être même avec bénéfice : madame Macron a bu dans cette flûte ; monsieur Poutine a porté cette fourchette à sa bouche ; la reine d’Angleterre s’est blessée avec ce couteau... Quelles plus-values en perspective ! 

    • olivier cabanel olivier cabanel 14 juin 13:26

      @cassini
      sur le chapitre « mauvaise foi », vous êtes performant.

       smiley
      parce que vous pensez que l’alternative à une vaisselle à 500 000 euros ne peut être qu’une vaisselle en carton ?
      zètes marrant cassini
       smiley

    • olivier cabanel olivier cabanel 14 juin 13:29

      @cassini
      on le voit bien, vous êtes à court d’arguments.

      imaginer une plus value parce qu’un enfoiré, tout élu soit il, aurait bu dans une flute ?
      sacré cassini.
       smiley
      et même si c’était le cas, croyez vous que cette éventuelle plus value irait dans la poche du citoyen ?
       smiley

    • nono le simplet nono le simplet 14 juin 18:22
      @olivier cabanel
      parce que vous pensez que l’alternative à une vaisselle à 500 000 euros ne peut être qu’une vaisselle en carton ?
      comment un pronuc pourrait être dans la demi mesure ? « le nucléaire ou l’âge de pierre » étant leur slogan smiley

    • cassini 15 juin 08:46

      @olivier cabanel


      croyez-vous que cette éventuelle plus-value irait dans la poche du citoyen ? smiley

      Vous pensez que l’argent de la vente des biens d’état va dans une poche de particulier ? 

    • olivier cabanel olivier cabanel 16 juin 21:54

      @cassini
      bah, quand l’on voit toutes les dérives possibles, qui ne sont même pas condamnées sérieusement, cahuzac en amène la preuve, pourquoi cet argent n’irait pas dans la poche d’un « particulier » ?


  • biph74 14 juin 20:45

    Ushuaia, c’étais mieux avant !


  • dominique 15 juin 09:04

    Hulot il faudrai l’équiper d’une éolienne, Il ne fait que du vent !


  • eric 15 juin 11:27

     Il y a deux sorte d’écolos, politiques, au sens traditionnel du terme.

    Ceux qui ont réussi, atteignent à la notoriété, au pouvoir. Ceux là se révèlent très généralement malhonnêtes, harceleurs sexuels, traîtres à leurs cause, hypocrites, voir racistes et alcooliques. Prêt à retourner leurs vestes. Je ne mettrait pas les noms, tous le monde les connaît ou peut les retrouver sur le net.
    A nouveau, j’évoquerai juste au passage, l’élue en banlieue, ex ministre qui est favorable à la carte scolaire pour les autres, mais a réussi à faire pistonner son fils pas particulièrement brillant dans un grand lycée public du centre parisien, afin qu’il ne soit pas victime de la diversité dans sa ville à elle. Et ne utilisant les quotas racailles destinés aux pauvres.... !

    Ceux qui sont resté purs : en général peu connus, sans pouvoir, sans grande influence. D’un point de vue structural, il est probable aussi que ce ne sont pas eux qui se tapent les plus belles jeunes militantes. Ce sont les dindons de la farce. En effet, ce sont leurs efforts et leur militantisme qui ont permis aux premiers leurs réussites personnelles. c’est assez dire leur clairvoyance, leur intelligence politique et humaine...

    Cette structure est trop systématique pour être le fruit d’un hasard.

    L’écologie est un truc d’arriviste qui ne croient pas à grand chose et d’imbéciles qui croient les précédents. Ce n’est pas un jugement de valeur, c’est un constat sociologique.

    Pour les autres, comment peut on donner du crédit à des gens qui on fait confiance à des Dufflot, Cohen-bendit, Hulot, Placé, Rugy, et j’ai oublié le nom des harceleurs...tous dirigeant de la mouvance... ?

    Alors cet article pour pleurnicher en révélant une fois de plus que vous vous faites systématiquement avoir. C’est méritant.

    Ce le serait encore plus d’en tirer de vagues conséquences. ..


    • olivier cabanel olivier cabanel 15 juin 11:52

      @eric
      j’avoue ne pas comprendre où vous voulez en venir ?

      mais le savez vous, vous même ?
      j’ai des doutes...
       smiley
      on n’écrit pas un article pour espérer une notoriété...il s’agit d’enquêter, de dénoncer, preuves à l’appui, rien de plus.
      Hulot est tout, sauf un écolo...et ça, maintenant, tout le monde le sait.
      rideau.

    • eric 15 juin 21:24

      @olivier cabanel
      https://www.youtube.com/watch?v=mMkH4uowDTo
      Le prolétariat français, lui, a trouvé des leaders qui eux, ne l’ont jamais trahi...
      Donc les bac moins trois sont plus malins que les écolos...


    • olivier cabanel olivier cabanel 16 juin 21:47

      @eric
      ce qui confirmerait une théorie.... n’allez pas à l’école, qu’elle soit publique ou privée, et prenez les chemins de traverse.

       smiley

  • Eric F Eric F 16 juin 09:32

    N’aurait-il pas mieux valu commencer par une utilisation raisonnée réduisant fortement la quantité utilisée plutôt qu’une interdiction couperet, car les alternatives « sans produit phytosanitaire » doublent le cout de production des céréales. Il faudrait alors que le monde entier le fasse en même temps, car on verrait exploser les importation (l’Algentine utilise 300 000 tonnes de glyphosate chaque année, la France 9000)


    • olivier cabanel olivier cabanel 16 juin 21:51

      @Eric F
      certainement pas.

      quand un produit est finalement démontré comme dangereux, est-il acceptable de le laisser dans le commerce ?
      la dose fait le danger...certes... mais quand la limite est atteinte, il faut prendre les bonnes décisions, interdire le produit, et tout de suite.
      d’autant que, comme prouvé dans l’article, les alternatives existent depuis longtemps.
      quand aux exportations, à quoi servirait l’europe si elle n’est pas capable d’empêcher le pire ?

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 juin 18:45

      @olivier cabanel

      L’Europe sert les lobbies des multinationales.

      Quand la majorité des pays vote contre, ce n’est pas suffisant. 

      Et quand la France a refusé un maïs OGM : une pénalité financière de 10 millions d’euros. Vous comprenez pourquoi Hulot fait profil bas ?

      Ce que je lui reproche, c’est de ne pas expliquer le fonctionnement des Institutions européennes. Les écologistes devraient être les premiers à demander la sortie de l’ UE !

  • lloreen 17 juin 11:00
    Le pacte secret (A sauvegarder et à diffuser).



  • zygzornifle zygzornifle 17 juin 13:17

    Hulot a été choisi pour faire passer des taxes et des contraintes en se cachant derrière l’écologie , Hulot au cours de sa carrière a pollué plus que la ville de Paris en plusieurs décennies ....


Réagir