vendredi 5 août - par GÉOPOLITIQUE PROFONDE

L’hiver arrive : l’Europe en panique injecte des milliards dans la recherche sur l’hydrogène

Tout sauf le nucléaire ?

Alors que la plupart des États membres de l’Union européenne attendent avec impatience de voir si la Russie rétablira le gaz après la fermeture pour maintenance du Nord Stream 1, la Commission européenne a approuvé une enveloppe de 5,4 milliards d’euros pour la recherche et le développement de l’hydrogène.

L’hydrogène est souvent présenté à tort comme la solution au « changement climatique » et aux émissions de carbone (qui ne constituent en aucun cas une menace légitime pour la planète, comme le montrent les données de température NOAA et l’augmentation d’à peine 1 degré Celsius de la température mondiale au cours du siècle dernier).

L’hydrogène est une technologie notoirement difficile à produire en termes d’efficacité. Pour que l’hydrogène soit totalement écologique, il doit être produit par électrolyse de l’eau, qui se sépare en H2 et en O dont elle est composée au lieu de produire du carbone supplémentaire comme l’essence. Les piles à hydrogène s’avèrent toujours inférieures aux normes et perdent 30 % de leur énergie dans le processus de séparation du H2 et de l’oxygène, en plus de la perte d’énergie de 26 % liée au transport de l’eau d’électrolyse.

Pourquoi les dirigeants de l’UE continuent-ils à s’intéresser aux technologies de conte de fées alors qu’ils ont déjà accès à la production d’énergie verte sous la forme de l’énergie nucléaire ? Bien que l’énergie nucléaire soit souvent diabolisée par les écologistes, il s’agit d’une source d’énergie « zéro émission » qui est déjà développée et qui attend d’être utilisée. S’ils se souciaient réellement d’une réduction immédiate des émissions de carbone, les gouvernements cesseraient de perdre leur temps et l’argent des contribuables dans des fermes éoliennes terriblement inefficaces et des technologies de rêve comme l’hydrogène, et se concentreraient sur des sources d’énergie « propres » qui ont déjà fait leurs preuves.

Le principal inconvénient de l’énergie nucléaire est son coût, qui est d’environ 15 milliards de dollars par centrale. Mais l’UE a déjà dépensé 232 milliards de dollars de 2014 à 2020 pour des initiatives de lutte contre le changement climatique qui n’ont apparemment servi à rien puisqu’ils continuent à ce jour à propager l’hystérie sur le réchauffement climatique. Ils auraient pu construire des dizaines de centrales nucléaires à travers l’Europe pendant ce temps et en finir avec cela.

Le rempart « réchauffiste »

Mais ils ne l’ont pas fait, car les mouvements de lutte contre le changement climatique ne sont pas des mouvements scientifiques, mais idéologiques, et une partie de leur idéologie consiste à faire tomber l’industrie et à saper le capitalisme. L’énergie nucléaire ne correspond pas à cette image et fonctionne un peu trop bien pour l’industrie, alors ils l’ignorent.

Pendant ce temps, les nations européennes commencent à réaliser qu’elles sont vouées au désastre en termes d’économie et de capacité à fournir du chauffage pendant les mois les plus froids. Certaines d’entre elles reviennent à des solutions de rechange fiables, comme le charbon, alors que les questions relatives à l’approvisionnement en gaz russe persistent.

Il semble que l’UE soit sur le point d’être humiliée et qu’elle doive réapprendre la nature des priorités. La plus grande priorité de toutes est la survie, et presque personne dans la population ne va se soucier des émissions de carbone ou de la recherche sur l’hydrogène au beau milieu d’une crise énergétique en plein hiver.

www.geopolitique-profonde.com/



96 réactions


  • Tolzan 5 août 12:46

    Malheureusement, il faut espérer un hiver très dur conjugué à l’arrêt total des livraisons de gaz russe pour bloquer l’économie européenne. Ce sera dur pour les peuples, MAIS CELA ABATTRA l’UNION EUROPÉENNE, TOUTE CETTE OLIGARCHIE NON ÉLUE QUI A CONFISQUÉ UN POUVOIR EXORBITANT, AU SERVICE DE LA MONDIALISATION, DE LA DESTRUCTION DE NOS PAYS, DE NOS CULTURES, ET ULTIMEMENT DE NOS VIES.


    • Gégène Gégène 5 août 14:00

      @Tolzan

      si ça peut niquer l’UE, j’ai hâte de me les peler smiley
      (entre ça et l’inflation, l’espoir est permis)


    • sylvain sylvain 5 août 14:03

      @Tolzan
      Vous auriez un exemple de société ou les choses deviennent très dur et ou la gouvernance devient plus juste, plus humaine, tout ça tout ça ?

      En tout cas, pour ce qui est de la destruction de nos vies, il semble que vous ayez déja le programme


    • Tolzan 5 août 14:30

      @sylvain, Ce n’est pas moi qui ai le programme, c’est l’UE ! Elle est dirigée par des mondialistes cooptés et non élus directement par les peuples qui constituent une oligarchie dont les décisions consistent toujours à remettre en cause les cultures, les nations originelles, à imposer de force la submersion migratoire et la formation de sociétés multiethniques suicidaires. Il n’y a JAMAIS eu de référendum pour connaître directement l’avis des peuples sur ces questions .... L’UE a bien programmé la disparition des peuples européens économiquement et ethniquement. Comme le système est TOTALEMENT verrouillé en interne, espérons qu’un hiver rude, la coupure du gaz et l’inflation donneront enfin la parole aux peuples.


    • sylvain sylvain 5 août 18:35

      @Tolzan
      Et les référendums qu’il y a eu n’ont de toute façon pas été respecté .
      Mais ça ne répond pas la question que je vous posais, ou avez vous déja vu que la misère donnait la parole aux peuples ??


    • Tolzan 5 août 21:01

      @sylvain

      Vous posez là une question bien intéressante, mais qui dépasse largement le cadre de ces courts commentaires. On pourrait même écrire un livre entier sur votre question et organiser une conférence ! Je ne peux répondre que de façon sommaire, incomplète et très fragmentaire. Voici les idées qui me traversent l’esprit : si l’on postule que la misère ne donne pas la parole aux peuples, cela semble impliquer que les peuples misérables sont condamnés à vivre et rester éternellement misérables.

      On peut arguer que les changements de régime, de constitution... les coups d’État ou même les révolutions ne sont que des variantes du même scénario où une minorité prend le pouvoir en exterminant la précédente sans que le peuple ne soit jamais consulté. C’est en partie vrai. Cependant, comme je suis de nature optimiste, je dirais que lors d’un changement de pouvoir, on peut espérer, au moins au début, l’instauration d’une période pendant laquelle les injustices et les excès contre le peuple commis lors de la période antérieure cesseront ... On ne peut qu’ espérer parce que l’Histoire regorge de contre-exemples. Je suis conscient qu’au bout de quelques années, la nature humaine reprendra toujours le dessus. C’est pour cela que Céline écrit dans Mea Culpa : « .... pour ça même, une Révolution faut la juger vingt ans plus tard ».


    • sylvain sylvain 6 août 13:44

      @Tolzan
      merci pour la réponse . Je n’ai pas le temps de développer ici, mais ce que vous dites est intéressant


  • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 5 août 13:06

    Si il y a un sujet tabou à propos du nucléaire, c’est l’état des réserves d’Uranium, on en parle très peu...


    • Gégène Gégène 5 août 13:57

      @Florian LeBaroudeur

      on pourrait aussi parler des réserves de thorium . . .


    • CN46400 CN46400 5 août 18:24

      @Florian LeBaroudeur
      Les réserves d’uranium sont incommensurables et seront abandonnées bien avant leur disparition par le nucléaire qui sait, depuis Superphenix, abandonné en 1998 sous la pression des écolos(Mme Voynet), produire plus de combustible (plutonium) qu’il n’en consomme.
       Et ceci sans parler du thorium qui pullule dans nos campagnes, ni des déchets de la préhistoire du nucléaire qui, grâce à la G4 (Astrid abandonné par Macron) pourrait redevenir utile.
      En tapant :https://www.rte-france.com/eco2mix/la-production-delectricite-par-filiere, vous y constaterez que pendant cet été, la France importe, à grand frais (300€ le MWe), l’équivalent de la production de 4 ou 5 réacteurs REP du fait des retards de maintenance accumulé depuis 3 ans sur 25 réacteurs sans parler de la fermeture de Fessenheim décidée par le tandem Hollande-Macron.
       Nous étions exportateurs, nous sommes des importateurs.....


    • chantecler chantecler 5 août 18:49

      @CN46400
      Et c’est reparti avec superphénix !
      Que ce prototype révolutionnaire fonctionnant avec les « déchets nucléaires » et refroidi au sodium liquide , très corrosifs , ait été totalement ruineux, très dangereux , et presque toujours en panne , ça ne suffit pas !
      Mais : que les amateurs le financent avec leurs sous , le prochain super phénix et le construisent...
      (mais l’installent ailleurs que dans notre pays)
      Il revendront l’électricité produite avec un super bénéfice et tout sera pour le mieux dans le meilleur des mondes !
      L’autre projet a déterrer est l’avion renifleur d’hydrocarbures ...
      Et puis refabriquer le concorde aussi tant qu’à faire , histoire de démontrer le génie français de certains pour ruiner l’état .


    • CN46400 CN46400 5 août 19:46

      @chantecler
      Désolé, mais les RNR (neutrons rapides) sont l’avenir du nucléaire, G4 notamment.

      Dix pays sont convenus en 2001 d’un accord de coopération pour mener des recherches sur une nouvelle “génération” de systèmes nucléaires producteurs d’énergie, dits de Génération IV. Ces pays sont par ordre alphabétique l’Afrique du Sud, l’Argentine, le Brésil, le Canada, la Corée du Sud, les États-Unis, la France, la Grande-Bretagne, le Japon, et la Suisse. La Commission Européenne a rejoint en 2003 cette communauté suivie de la Russie et de la Chine en 2006.

      Les nouveaux réacteurs, qui seront le fruit de ces recherches, sont dits de quatrième génération. L’accord international se concrétise par des réunions de travail régulières où sont discutés les résultats et où est définie la marche à suivre, la feuille de route technologique pour employer le jargon en vogue.

      Dans le cadre de cette initiative, six concepts de réacteurs ont été sélectionnés, dont quatre sont surgénérateurs, c’est-à-dire qu’ils régénèrent le combustible fissile qu’ils utilisent. Certains seront capables de brûler du plutonium et des actinides mineurs dont les stocks pourraient alors diminuer. Un des quatre types de réacteurs surgénérateurs, utilise du thorium comme noyau fertile au lieu de l’uranium 238 ce qui lui permet de produire très peu de plutonium et d’actinides mineurs et dans sa version utilisant des neutrons rapides de pouvoir être un excellent brûleur de plutonium et actinides

       En abandonnant « ASTRID » (2019) que la France conduisait avec le Japon, Macron et Pompili se sont fourvoyés alors que Superphénix avait résolu le pb sodium (qui explose à l’eau et s’enflamme à l’oxygène). Avec les BN600 et BN800, les russes maîtrisent aussi le sodium et revendent cette technologie (Inde, Chine)


    • amiaplacidus amiaplacidus 6 août 08:59

      @Florian LeBaroudeur
      Sans oublier que la majorité de l’uranium enrichi utilisé en France vient de Russie.

      Autre chose, parler du nucléaire pour résoudre la crise climatique, alors que les centrales française, encore en état de fonctionnement, sont obligées de réduire considérablement leur production, température trop élevée et volume trop bas des eaux de refroidissement obligent, relève de la plaisanterie.

      Au surplus, a-t-on calculé la production de CO² par kWh produit d’une centrale nuke, production calculée sur la conception, la construction, la production, le démantèlement et le stockage à très long terme des déchets ?

      De façon similaire, a-t-on calculé le rendement énergétique total d’une centrale nucléaire, de nouveau, en intégrant la conception, la construction, la production, le démantèlement et le stockage à très long terme des déchets ?


    • chantecler chantecler 6 août 09:51

      @CN46400
      Désolé mais les pronucs surtout en ce qui concerne superphénix racontent toujours les mêmes ritournelles : dans le genre L.Jospin et les écolos ont eu la peau de superphénix , cette merveille de la technologie française , sans raison valable .

      Ce prototype a accumulé des retards , des surcoûts , des incidents majeurs , des pannes ,un énorme déficit de la production électrique attendue , qui font que la décision de tout arrêter , de stopper les frais , a simplement été devancée de deux ans .
      Ca ne concerne donc pas seulement le gouvernement de L. Jospin ni « les écolos », ni la « gauche » mais les gouvernements successifs qui ont lancé et financé le projet et constaté l’échec cuisant .

      Voir entre autre le rapport incendiaire de la Cour des comptes par exemple , mais on trouve beaucoup d’articles , de documents sur le net concernant ce dossier .

      Les pronucs , sans doute le CEA en ont fait une affaire personnelle , une « trahison » sans jamais tenir compte du bilan réel .
      Et apparemment ils ne débanderont jamais après avoir politisé cette affaire au maximum .

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Superph%C3%A9nix

      Par ailleurs je lis plus bas les projets de centrales au thorium ....
      Je ne m’avancerai pas n’étant pas « spécialiste »...
      Mais pour se faire une idée des avantages et des inconvénients du thorium on trouve également sur le net beaucoup d’articles et de documentation ...


    • CN46400 CN46400 6 août 12:03

      @chantecler
      Superphenix a été arrêté en 98, sur une promesse de Jospin aux écolos pour les intégrer dans sa majorité. Ce réacteur venait de clore une année de fonctionnement sans aucun pb, il était donc au point, et premier au monde. Qu’il ait dû essuyer beaucoup de plâtres est normal, puisque bien plus complexe que l’EPR actuel. La commission d’enquête parlementaire qui a validé cette décision est éloquente. Les socialistes ont baissé le pouce tout en reconnaissant la valeur du bébé, notamment les « savants » Hubert Currien et Claude Allègre. Le PCF (Maire de Gardanne) s’est abstenu, tout en précisant qu’il ne voulait pas entraver la « gauche plurielle ». Les écolos, connaissant le résultat, se sont tus et la droite a « levé le pouce.
       Noter que Superphénix n’était que la version »civile", plus puissante, de Phénix(militaire) qui a fonctionné pendant 40 ans à Marcoule sans aucun pb.


    • CN46400 CN46400 6 août 15:16

      @amiaplacidus
      "alors que les centrales française, encore en état de fonctionnement, sont obligées de réduire considérablement leur production, température trop élevée et volume trop bas des eaux de refroidissement obligent, relève de la plaisanterie."
      A cette heure (14h45) les 25 réacteurs en fonctionnement produisent plu de 23 MWe, ce qui veut dire qu’ils tournent à bonne cadence. Le pb est dans le fait qu’ils ne sont que 25, l’autre moitié (27) attendant de passer, enfin, en maintenance. De là à penser que nous sommes encore, et sans le dire, dans les 50% de Hollande, il y a un pas qui est tentant, pour le moins.....


    • amiaplacidus amiaplacidus 6 août 16:51

      @Florian LeBaroudeur
      Absolument faux, les réacteurs travaillent à faible régime ou ils ont des dérogations pour rejeter des eaux plus chaudes, au détriment des cours d’eau et des poissons (les pêcheurs vont apprécier).
      Quelques références qui ne sont pas par principe antinuke :
      https://www.france24.com/fr/france/20220802-france-quels-risques-la-troisi%C3%A8me-canicule-fait-elle-peser-sur-les-centrales-nucl%C3%A9aires


      https://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/climat-la-production-nucleaire-ralentie-par-la-secheresse_5134273.html

      https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/faible-d%C3%A9bit-du-rh%C3%B4ne-edf-pourrait-r%C3%A9duire-%C3%A0-nouveau-la-puissance-dun-r%C3%A9acteur-nucl%C3%A9aire-en-is%C3%A8re/ar-AAYp8F2

      https://www.francebleu.fr/infos/environnement/la-centrale-nucleaire-de-tricastin-pourrait-fermer-un-reacteur-a-cause-de-la-chaleur-1659523612

      Etc.

      Quant aux réacteurs arrêtés, une partie l’est pour une maintenance. Mais l’autre partie, importante, l’est pour des raisons de corrosion et de fissures. « Corrosion inédite et inattendue », citation de :
      https://energiesfrance.fr/centrales-nucleaires-probleme-inedit/
      Situation inattendue, pourtant le pro-nuke nous affirment, les yeux dans les yeux, que tout a été étudié et est sous contrôle. Le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est inquiétant, si même les gens qui ont tout prévu sont surpris.
      D’autant plus, qu’à l’heure actuelle, les « experts », ne savent pas trop comment faire pour réparer (si réparer est possible).

      Autres sources et je me suis abstenu de mettre des sources issues de l’écologie :
      https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/04/21/edf-de-plus-en-plus-inquiet-pour-son-parc-nucleaire-en-raison-de-problemes-de-corrosion_6123074_3234.html

      https://www.francetvinfo.fr/economie/energie/nucleaire-soupcons-de-corrosion-sur-plusieurs-reacteurs-du-parc-francais_5095948.html

      https://www.irsn.fr/FR/Actualites_presse/Actualites/Pages/20211216_NI-Detection-fissures-tuyauteries-RIS-reacteurs-1-2-Civaux.aspx

      https://www.francetvinfo.fr/economie/energie/corrosion-sur-les-reacteurs-nucleaires-ces-microfissures-pourraient-causer-la-rupture-de-ce-circuit-alerte-un-expert_4917221.html

      Pour aujourd’hui, je vais vous épargner la saga de l’EPR de Flamanville.
      Pour les EPR chinois, après moins d’une année de fonctionnement, ils sont tous les deux à l’arrêt pour des anomalies : matériaux de confinement du coeur usés prématurément (après moins d’une année !).
      https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/energie/nucleaire-le-second-epr-chinois-aussi-touche-par-des-anomalies_AV-202205300318.html

      Personnellement, je ne crains rien pour l’hiver : avec mes plus de 30 m² de photovoltaïque + accu de 10 kWh (avec backup), j’ai largement de quoi faire, en moyenne annuelle, sur 8 ans, je produit 8166 kWh alors que je consomme 4743 kWh (chauffage par PAC inclus). Dans les pires des mois (décembre-janvier), le déficit de production est de 520 kWh (17 kWh / jour), l’accu me permets de passer le cap, en diminuant le chauffage par PAC durant 2 mois et en utilisant ma cheminée à pellets.

      Le nuke est une technologie du passé. L’avenir est au photovoltaïque, mais voilà, les patrons des entreprises du nuke ne veulent absolument pas voir des gens qui, comme moi, sont pratiquement autonome. Ils ont trop à perdre en termes de profits et de pouvoir.


    • amiaplacidus amiaplacidus 6 août 17:11

      @amiaplacidus
      Mon post s’adressait à CN46400 et non pas à Florian LeBaroudeur.

      Quand donc pourra-t-on corriger les erreurs flagrantes ?


    • CN46400 CN46400 6 août 18:50

      @amiaplacidus
      "Pour les EPR chinois, après moins d’une année de fonctionnement, ils sont tous les deux à l’arrêt pour des anomalies : matériaux de confinement du coeur usés prématurément (après moins d’une année !"
       Pas d’affolement, ce n’est pas parce qu’aucun communiqué officiel français n’a pas été publié sur les réparations et le redémarrage des EPR chinois, que ceux-ci sont encore à l’arrêt (voir Le Floch Prigent sur Youtube). Il s’agissait de vibrations anormales sur les ensembles de combustibles fourni par les français et qui aurait sans doute concerné aussi l’EPR de Flamanville.....


    • CN46400 CN46400 6 août 18:57

      @amiaplacidus
      Ce jour à 18h30 les 25 réacteurs produisent plus de 1000MWe chacun (voir Eco2mix), ce qui est, en moyenne, tout à fait normal malgré la chaleur de ce jour.....


  • Lynwec 5 août 13:16

    Injection de milliards d’argent magique qu’on n’a pas et qui va disparaître dans les poches de quelques-uns (qui n’ont jamais, les yeux dans les yeux, eu de compte en Suisse) sans que la recherche n’avance d’un millimètre...mais qui grossira encore la Dette esclavagiste...

    Alors qu’il suffirait de négocier avec la Russie en s’affranchissant du parrain US.

    Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué...


    • Louis 6 août 09:31

      @Lynwec

      Trop tard pour négocier. Si vous aviez contribué à la mort de mes enfants pensez -vous que je discuterai avec vous de quoique ce soit ? C’est ça on oublie tout et on recommence comme avant vous assurez mon existence confortable à petit cout et moi je vous insulte et vous sanctionne. Cher monsieur vous êtes un doux rêveur.


  • Le tableau de mendeléev est alchimique. Et ce n’est pas par hasard que l’Hydrogène (Le H da Abra« H »am) est en 1 er. Pour le mercure HERMES a le chifrre 80. Pourquoi le souffre a le chiffre 16. Maison Dieu au tarot, c’est la foudre qui s’attaque à la tour de BaBel. Pourquoi vouloir contrarier le plan divin. L’OR 79. Pourquoi ? Parce que 7 correspond à saturne le plomb et qu’avec le neuf (oeuf), le cobalt, on fabrique de l’OR :  Or, ce trioxyde d’antimoine migre dans l’eau et se concentre ... du raffinage de plusieurs métaux (plomb, nickel, cobalt, cuivre).


    • carolus 8 août 22:28

      @Mélusine ou la Robe de Saphir a écrit : le tableau de Mendeléev est alchimique.
      .
      Bien sûr.
      .
      ce n’est pas par hasard que l’hydrogène est en premier
      .
      En effet : les éléments sont classés par numéro atomique dans le tableau et le numéro 1 s’appelle hydrogène. 


  • L’uranium a comme nombre 92. 9 plus 2 deux 11.. Chiffre double qui peut aussi être diabolique. Le nombre 2 représente la dualité, l’échange et la confrontation.... 


  • Cessez d’écouter les soi-disant experts. Le nucléaire, c’est le diable....


  • sylvain sylvain 5 août 14:05

    notre spéculateur de service vient encore balancer ses messages angoissants histoire de faire monter le cours de ses placements...


  • Observez les nombres du tableau de Mendeléev. Quel sont les chiffres divins : 11 (le sel, 22 (le titane) et 33 l’arsenic. Lire Rhonan de Bar : Maurice leblanc ou maître du savoir perdu. C’est moi l’arsène.... Palme d’or : Film TITANE...


  • C’est quoi l’histoire de Titane ?
    Résumé : Après une série de crimes inexpliqués, un père retrouve son fils disparu depuis dix ans. Titane : métal hautement résistant à la chaleur et à la corrosion, donnant des alliages très durs. Critique : Premier constat : Titane est un choc, inévitablement.

    • carolus 9 août 19:54

      Mélusine ou la Robe de Saphir a écrit : titane : métal hautement résistant à la chaleur et à la corrosion................ Titane est un choc, inévitablement.

      A propos de choc comme en ce moment sur les blindages de chars, à quels éléments mythologiques rattachez-vous les eutectiques fer-uranium ?


  • Deux horloges à retardement apparaissent : Quand Alexia donnera-t-elle naissance à son bébé de voiture, et quand Vincent réalisera-t-il qui est réellement cette personne ? A la fin de Titane, les deux horloges sonnent leur alarme, mais avec des résultats inattendus.

    Le corps d’Alexia ne peut plus contenir ce bébé-voiture. Son estomac se gonfle, sa peau se brise pour révéler une version en titane d’un squelette. Ses seins et ses organes génitaux commencent à sécréter une sorte d’huile de moteur. Et tout cela se passe sous les yeux de Vincent, qui ne peut plus croire qu’il s’agit d’Adrien, son fils disparu.

    Mais, gentiment, Vincent accepte son identité réelle et la vérité qu’elle est en train d’accoucher. Il continue à s’occuper d’elle d’une manière à la fois psychosexuelle et paternelle, lui ordonnant de s’allonger sur le lit et de pousser son bébé. Mais l’expérience tue Alexia. Alors qu’elle gît, décédée et détériorée, sur le lit de Vincent, celui-ci tient ce nouvel enfant. Son « petit-fils ». Et il promet de s’en occuper. Et Titane prend fin, et tous les spectateurs se tournent les uns vers les autres et crient « Ahhhhh ! ».


  • Le christ est mort à 33 ans. L’arsenic, c’est la putréfaction qui permet une renaissance.... https://www.cgjung.net/espace/bernard-long-homeopathie/arsenic/


  • Et le HUIT bien sûr, c’est l’oxygène. ThOt HERMES dieu du verbe. Sans oxygène pas de vie ni de mot....


  • Ah ces Russes, des coquins. Pas étonnant que Raspoutine et BLAVATSKY étaient russes. Il paraît même que les russes ont trouvé le moyen d’envoyer des ondes par télépathie cérébrales à leurs ennemis... 


  • Cétait le style dans la région. Pour se venger, Olga de Kiev il y a longtemps, avait attaché des brindilles avec du feu à des pattes de pigeons qui se posaient sur les les toits de chaumes de ceux qui avait asssassiné son mari adore..


  • L’année 22 de l’an 2000. C’est le fou au Tarot. Et les chinois sont fous.... Leur zodiaque est lunaire. Et voici ce que dit Soleil de lumière : http://soleildelumiere.canalblog.com/archives/2013/03/01/26542075.html


  • Ils vénèrent aussi le chiffre 8 et nous sommes bientôt le 8 du 8..... le 9 aout, le jour de la Saint-Amour : ce fut Hiroshima... ;


  • En gématrie YHVH donne 26. 2 plus 6 égale HUIT. Et le 26, c’est le FER : Kali yuga...


  • Soucougnan Soucougnan 5 août 16:22

    Avec des isotopes dont la demi-vie excède le milliard d’année, l’uranium n’est sûrement pas la plus écologique des sources d’énergie... Mais l’hydrogène produit par électrolyse n’est écologique que si l’électricité utilisée est verte. Or, le problème récurent des sources d’électricité verte est leur intermittence. Devant ce casse-tête inexpugnable, on peut en arriver à songer que finalement, enterrer quelques déchet radioactifs pour des milliards d’années, n’est pas une solution si détestable que ça... De toute façon, le temps que nos déchets perdent leur radioactivité, le Soleil aura déjà consumé tout son système planétaire. Reste à savoir si nous n’aurons pas à regretter de les avoir enterrés, avant !


    • CN46400 CN46400 5 août 18:46

      @Soucougnan
      L’hydrogène n’est pas un gaz à mettre dans toutes les mains, il explose sans se faire prier. C’est lui qui a soulevé la dalle de Tchernobyl (5 000 tonnes) et aussi les protections de Fukushima (apparu suite à la décomposition de l’eau par surchauffe= plus de 1000 degré). La sécurité nucléaire a, depuis, équipé les réacteurs pour évacuer ce gaz en cas d’incident.


    • Iris Iris 5 août 18:57

      @Soucougnan

      Or, le problème récurent des sources d’électricité verte est leur intermittence.


      C’est justement pour ça que le stockage par l’hydrogène est intéressant, s’il est maîtrisé correctement bien-sûr.


    • Soucougnan Soucougnan 5 août 20:26

      @Iris

      C’est justement pour ça que le stockage par l’hydrogène est intéressant

      Pour l’utiliser dans des centrales qui suppléeront les éoliennes pourquoi pas. Mais ça imposerait quand même de produire plus d’énergie verte que n’en produisent aujourd’hui toutes les centrales thermiques. Car l’essor de la voiture électrique va requérir une quantité faramineuse d’électricité. Sauf si on limite par le prix l’usage de la voiture individuelle aux plus riches bien sûr. Mais ça ne pourra être qu’une décision politique. Si on laisse faire le marché, il tendra forcément à démocratiser l’usage de la voiture électrique ce qui épuisera très vite les capacités du réseau et suscitera le mécontentement populaire. Bref, demi-vie de l’uranium ou pas, j’ai bien peur que les centrales nucléaires ne soient pas sur le point de disparaître du paysage. Même l’Allemagne y reviendra avant peu. Cet hiver, ils n’auront plus de gaz russe, c’est couru, ça les amènera à des compromis saisissants vous allez voir...


    • lacerta moonhaven 5 août 20:29

      @CN46400

      exact c’ est aussi pôur ca que les rare dirigeable sont gonflé a l’ helium et non plus a l’ hydrogene .


    • Pangloss Pangloss 5 août 20:48

      @moonhaven
      "c’ est aussi pôur ca que les rare dirigeable sont gonflé a l’ helium et non plus a l’ hydrogene

      « 
      C’est surtout depuis l’explosion du LZ-129 Hiddenburg en 1937 (catastrophe de Lakehurst).
      Les américains avaient déjà compris la dangerosité de l’hydrogène et lui préféraient déjà l’hélium dès le début des 30’s, les dirigeables »porte-avions" USS Akron et Macon (non non il ne manque pas un R) sont remplis à l’hélium et non à l’hydrogène.


    • lacerta moonhaven 5 août 21:06

      @Pangloss

      tout a fait , mais il faut aussi expliquer que contrairement a l’ hydrogene ( que l’ on peut produire facilement avec 20 methode ( vapoformage de methane , crackage , electrolise , reaction aluminium/base aluminium acide .)

      l’ helium lui ne peut venir que par congelation du gaz naturel ... gaz naturel dont les plus grande source sont en russie et aux usa .

      voila qui va rendre tres compliqué les projet de fusion si on ne trouve pas d ’ abord le moyen de fusioner l’ hydrogene a froid .


    • Pangloss Pangloss 5 août 21:58

      @moonhaven
      "l’ helium lui ne peut venir que par congelation du gaz naturel ... gaz naturel dont les plus grande source sont en russie et aux usa .

      "
      Vous avez parfaitement raison.


    • lacerta moonhaven 5 août 22:27

      @Pangloss

      c’ est la clef d’ une energie abaondante , forcer D et T a nous faire un bon vieux He pas trop cher ... j’ jusque la seule la fission fonctionne malgres certain risque ...


    • Pangloss Pangloss 6 août 01:51

      @moonhaven
      c’ est la clef d’ une energie abaondante


      Et oui ! Il suffit de séparer les molécules d’H et d’O dans l’H2O, mais il faut énormément de puissance. C’est d’ailleurs comme ça que les sous-marins à propulsion nucléaire font pour renouveler l’oxygène en rejetant l’hydrogène.


  • Lynwec 5 août 16:30

    Et ces milliards, devinez un peu d’où on les sort ?

    Du chapeau...

    Mais c’est nous qui allons le porter au final, le chapeau...

    https://www.crashdebug.fr/la-france-emet-des-emprunts-toxiques-pour-enjoliver-sa-dette-or-fr

    Mozart de la finance ? mon œil ...


  • Tolzan 5 août 18:59

    L’Europe a cru écraser la Russie avec ses sanctions. Mais, le FMI a révélé qu’elles n’étaient pas aussi efficaces qu’espérées et d’autre part, le rouble n’a jamais été aussi fort. Les gouvernements européens, la commission de Bruxelles auraient-ils surestimé leur position ? Seulement voilà, les Russes sont de remarquables joueurs d’échecs, un jeu passionnant, qui développe les capacités à voir loin et élaborer des stratégies multiples. Le plus décisif n’est sans doute plus la guerre dans le Donbass. Poutine n’a nullement besoin d’y poursuivre un « forcing » militaire. Il lui suffit d’attendre l’hiver. Dans 6 mois, l’Europe risque de faire face à de très graves difficultés en raison de l’inflation, de la pénurie de gaz... de la flambée des ressources énergétiques, et des produits alimentaires.... L’heure de vérité sera pour la fin de l’année. Qui vivra verra !


    • titi titi 5 août 19:27

      @Tolzan

      "Seulement voilà, les Russes sont de remarquables joueurs d’échecs, un jeu passionnant,

      « 
      Tient ça faisait longtemps qu’on nous avait pas ressorti ce couplet.

      L’armée russe enlisée... 2 pays de plus dans l’OTAN... l’Allemagne qui réarme...

      Moi je veux bien que ce soit bien joué de la part de Poutine, mais au niveau »ouverture" c’est pas génial.


    • Astrolabe Astrolabe 5 août 19:42

      @titi

       
      Le problème, c’est que Poutine dès l’ouverture s’est vu refusé son gambit du roi.
      Il en perdra sa tête pour n’avoir pas su gérer la suite.
      Par ailleurs, depuis 2007, plus aucun champion du monde n’est russe.
      Il y a eu ensuite pendant plusieurs années Anand (un Indien) et depuis 2013 Carlsen (un Norvégien).


    • Tolzan 5 août 22:24

      @titi

      Je vous accorde que l’ouverture ne fut pas géniale, mais Poutine a toujours l’initiative du jeu. Quand vous écrivez l’armée russe enlisée... c’est votre interprétation et rien n’est moins sûr. Vous lisez trop les nouvelles diffusées par Zelenski et relayées par tous nos médias. Moi, j’aurais tendance à penser que la partie ne se joue plus vraiment dans le Donbass... et que Poutine n’a pas intérêt à faire tuer ses hommes pour des gains positionnels mineurs (comme on dit aux échecs). Donc, les lignes ne bougent pas beaucoup.

      Mais alors, où se joue la partie ? La partie est économique et c’est une guerre encore plus violente. On verra comment l’économie européenne et l’économie russe se comporteront comparativement dans les prochains mois. Concernant l’Europe, que va-t-il se passer en raison de l’inflation, de la pénurie de gaz... de la flambée du coût des ressources énergétiques, et des produits alimentaires.... L’heure de vérité sera pour la fin de l’année.


    • titi titi 6 août 11:49

      @Tolzan

      "Moi, j’aurais tendance à penser que la partie ne se joue plus vraiment dans le Donbass...

      « 

      Dans les années 50, les russes ont atteint tous leurs objectifs en matière de conquête spatiale. 100% de réussite.
      Et vous savez pourquoi ?
      Par ce qu’ils annoncaient les projets uniquement s’ils avaient réussi.
      Jamais les échecs pour y arriver.

      Vous reprenez la méthode russe des années 50.
      Ils perdent la bataille de Kiev ? Ah mais c’était pas l’objectif. C’était une diversion pour prendre le Dombass
      Ils n’avancent plus dans le Dombass ? Ah mais c’était pas l’objectif. C’était une diversion pour une guerre économique.
      Par contre ils occupent Kherson. Bingo ! Ah mais c’était l’objectif !

      Bref ce serait risible, s’il n’y avait pas des vies en jeux.

       »L’heure de vérité sera pour la fin de l’année.

      « 
      En fin d’année ça fera 10 mois.
      10 mois pour une »opération spéciale", c’est un enlisement.


    • jjwaDal jjwaDal 6 août 12:12

      @Tolzan
      Toute la région Est, face au Donbass a été très fortement fortifiée pendant 8 ans et les meilleures troupes y étaient placées. Par ailleurs ils ne pouvaient pas « tirer dans le tas » comme les USA font un peu partout, vu qu’ils cherchent à « libérer » des populations qui leur sont favorables.
      D’où la lenteur apparente pour les observateurs peu attentifs. Ils ont quand même tués et blessés près de 190 000 soldats ukrainiens depuis le 24 février, tout sauf une promenade... A noter que ce chiffre ne décompte pas les « manquants » dont tout le monde ignore le nombre.
      Une fois le dernier verrou sauté (près de Bakhmut), il n’y a plus rien sinon des champs et prairies jusqu’au Dniepr et le visage des opérations militaires pourrait radicalement changer (les ukrainiens ont perdu l’essentiel de leurs forces entrainées pour le combat).
      Un observateur pouvait prédire dès le début de l’année (je l’ai fait) que faute de pouvoir annexer l’Ukraine et faute de pouvoir empêcher la partie ouest de rejoindre l’OTAN, alors la Russie repousserait la frontière ukrainienne le plus loin possible vers l’Ouest pour protéger son propre territoire.
      Le Dniepr ferait une frontière parfaite, mais l’Ukraine perdrait l’essentiel de son territoire et surtout de ses richesses.
      Demander des missiles de longue portée aura été la boulette de trop en donnant aux russes la motivation ( ou le prétexte)pour aller au delà du Donbass.
      -


    • titi titi 7 août 01:08

      @jjwaDal

      "Par ailleurs ils ne pouvaient pas « tirer dans le tas »

      "

      Vous ne manquez pas d’humour, sachant que les russes bombardent à tout va.

      Vous pensez qu’ils ont amené des lanceurs thermobariques juste pour les sortir du garage ?


    • titi titi 7 août 01:10

      @jjwaDal

      "ace au Donbass a été très fortement fortifiée pendant 8

      "
      Sauf que les russes ont contourné ces fortifications.

      Exactement comme les nazis ont contourné la ligne Maginot.


    • jjwaDal jjwaDal 7 août 08:37

      @titi
      S’ils les avaient utilisés massivement en zones habitées ils n’auraient pas mis autant de temps à prendre les deux régions sécessionnistes (désormais) et auraient tué des civils en masse, vu la tendance malsaine des ukrainiens à faire cohabiter militaires et civils. Je doute que cela aurait motivé les troupes issues de ces régions à combattre au côté des russes.
      Rien n’aurait pu empêcher la Russie de faire du « Carpet Bombing » sur les villes si vous pensez qu’ils ont jugé utile de les utiliser sur des cibles civiles.


    • titi titi 7 août 15:35

      @jjwaDal

      "Rien n’aurait pu empêcher la Russie de faire du « Carpet Bombing » sur les villes

      "

      Je suis fort aise de savoir que les russes ont mobilisé des milliers de pièce d’artillerie, sans s’en servir.

      Je suppose que c’est en prévision du défilé ?


    • Xenozoid Xenozoid 7 août 15:45

      @titi

      d’un autre coté pourquoi les russes devraient se presser ?

      ils ne partiront plus, ça c’est évident...mais pas seulement, comment va faire l’europe pour fabriquer tout les cannons que demande bernard 29, sans gaz ?

      sans le bon diésel ? ...etc etc etc......et on est pas encore en hiver titi,j’esper que tu as encore un duvet et to laissé passé covid,good luck


    • Xenozoid Xenozoid 7 août 15:47

      @Xenozoid

      le gouvernement ,lui ,a prévu plein de grenades et autre ldb, pour le cas ou ça chauffe


  • christophe nicolas christophe nicolas 5 août 21:39

    Serieux, vous pensez que ceux sur qui vous chiez vous aiment au point de rétablir le gaz ? Vous raisonnez ainsi, sérieux ?

    Alors que la plupart des États membres de l’Union européenne attendent avec impatience de voir si la Russie rétablira le gaz après la fermeture pour maintenance du Nord Stream 1


  • Pour que l’hydrogène soit totalement écologique, il doit être produit par électrolyse de l’eau, qui se sépare en H2 et en O dont elle est composée .....

    Toucher à l’eau c’est mettre en péril notre survie ...

    Il n’y a que les pourris/racistes du W E F pour promouvoir l’hydrogène


  • https://twitter.com/SoignantsMLU/status/1555650203457388544

    Fauci a menti sous serment. La covid et le Monkeypox sont un même crime contre l’humanité organisé pour servir l’agenda 2030. Tous les nœuds se connectent, et les responsables doivent tomber.


  • https://twitter.com/Marcaus81441689/status/1555631942749618176

    RETOURNEMENT EN ITALIE : L’agence médicale du gouvernement italien, la Fédération nationale des ordres des chirurgiens et des dentistes (FNOMCeO), a annoncé que tous les médecins et le personnel médical suspendu pour ne pas avoir leurs vaccins Covid peuvent retourner travailler.


  • https://twitter.com/Pierre_GTIL/status/1555475567381827584

    Il y a 2 ans, une armée de dingues s’éveillait.

    Souvenez-vous.


  • jjwaDal jjwaDal 6 août 07:14

    Fabriquer de l’hydrogène, qui n’existe pas dans la nature contrairement aux hydrocarbures, implique qu’il ne peut être une source d’énergie. En fait c’est un puits puisqu’il ne peut redonner plus d’énergie qu’on a dû en dépenser pour le produire, surtout un moyen de stockage.
    Le but de ces recherches est de pouvoir en produire pour éponger les excès de production du parc éolien quand l’ineffable projet « RePower E.U. » aura été mis en oeuvre.
    On ne sait pas stocker à cette échelle et durablement l’hydrogène. Soit on le liquéfie mais le stocker durablement pose de sérieux problèmes de refroidissement (il faut le maintenir à -270°C) et de réservoir métallique (il rend cassant le métal et profite de la moindre micro fissure pour diffuser, or il est très explosif), soit sous forme solide (hydrures par ex), mais ce sera alors un gouffre métallique avec en amont tous les problèmes de l’industrie minière.
    Les « recherches » visent à trouver un moyen de stockage peu coûteux à échelle des besoins. La probabilité que ce sera « écologique » est faible.


    • jjwaDal jjwaDal 6 août 08:49

      @Francis, agnotologue
      Oui plutôt -253°C, mais ça ne change rien au raisonnement.


    • Tolzan 6 août 09:19

      @jjwaDal
      Merci pour votre excellent résumé sur les aspects techniques. Mais il faut souligner que la Commission européenne va injecter des milliards en pure perte dans les recherches sur l’hydrogène. La magouille géniale, qui dure depuis des dizaines et dizaines d’années, est que la Commission « file » directement le pognon aux industriels (qui vont donner quelques miettes à quelques universitaires), lesquels industriels sont juge et partie dans les décisions d’attribution des crédits... Ils se servent donc, et il n’y a JAMAIS (j’insiste : JAMAIS) d’évaluation des résultats par quelque organisme indépendant ! La majorité des programmes « foirent » (ce qui est normal puisque ce sont essentiellement des pompes à fric basées sur la corruption) mais on refinance les mêmes. Voilà la vérité sur le financement de la recherche-développement par la Commission.


  • pascal58 6 août 07:42

    « Le principal inconvénient de l’énergie nucléaire est son coût, »


    Faut surtout pas parler des risques nucléaires, ni des déchets. C’est tellement plus zen de se mentir à soit même. 


  • L'apostilleur L’apostilleur 6 août 08:37

    @ l’auteur 

    « ...Ils auraient pu construire des dizaines de centrales nucléaires à travers l’Europe pendant ce temps ... »


    Plus facile à dire aujourd’hui qu’il y a qqs années quand l’ideologie grünen battait son plein, ou après Fukushima.


    Les politiques sont devenus des gestionnaires d’évènements sauf depuis le Haut-Commissariat au Plan d’E. Macron.


    Soutenu même par Mélenchon !!


  • jjwaDal jjwaDal 6 août 09:00

    Le problème majeur de la filière nucléaire est d’utiliser un combustible engendrant des produits radioactifs à durée de vie longue et surtout de faire appel à un concept de centrale où tout doit fonctionner nominalement sinon ça diverge vers une fusion du coeur voire une explosion.
    D’autres filières ne produisent pas ces déchets à vie longue et nécessitent que tout marche pour la production électrique, sinon le réacteur s’arrête spontanément.
    Pour des raisons historiquement compréhensibles on a choisit la première filière disponible et y persister est une erreur. Il y a par ex bien plus de thorium sur terre que d’uranium.
    Pour des raisons écologiques, l’avenir énergétique passe par l’énergie nucléaire, mais ce serait une erreur de persister à utiliser la filière actuelle.


    • carolus 8 août 22:34

      @jjwaDal a écrit : un concept de centrale où tout doit fonctionner nominalement
      .
      A vrai dire c’est le cas de toute machine qui fonctionne correctement.
      .
      sinon ça diverge vers une fusion voire une explosion
      .
      Hé bé non pour les types de réacteur à coefficient de vide négatif. Le RBMK n’est plus à la mode.


  • carolus 8 août 22:37

    Vous croyez que Poutine fait la guerre à Zaporijia pour relancer à l’ouest le mouvement antinucléaire et espérer ainsi lier davantage les pays occidentaux à son gaz naturel ? 


    • lacerta lacerta 8 août 22:41

      @sol carolus
      https://www.youtube.com/watch?v=stc8f-w86fs

      carolus 8 août 22:37

      Vous croyez que Poutine fait la guerre à Zaporijia pour relancer à l’ouest le mouvement antinucléaire et espérer ainsi lier davantage les pays occidentaux à son gaz naturel ? 



    • chat maigre chat maigre 8 août 22:50

      @lacerta

      trop bon smiley
      on voit direct qu’on a à faire à un contributeur sérieux smiley

      qu’est-ce que t’en penses, je lui en parle maintenant de la nouvelle religion ou j’attends un peu ??


    • lacerta lacerta 8 août 22:53

      @chat maigre

      tu crie fufu fufu .... la soupe , et moi je l’ allume hors du trou quand il rampe ...

      on as trouver le diable porte benitier pour l’ entrer du hounfor-maconojudeique 

      empailler et versnis il sera du plus bel effet ...


    • chat maigre chat maigre 8 août 22:59

      @lacerta

      il fait un peu peur ton diable bénitier !!!
      bon je le tente...tiens toi prêt smiley


    • chat maigre chat maigre 8 août 23:10

      @lacerta

       non mais le corolus il vient de s’inscrire ce soir, 10 commentaires, un puceau d’avox quoi smiley
      il est beaucoup trop tard pour que ça soit nono, en plus à cette heure-ci il est en plein coma éthylique notre nono
      le mystère devient quasiment insoutenable smiley


    • lacerta lacerta 8 août 23:13

      @chat maigre

      il est presque aussi bete que le civet mais pas aussi arogant smiley


    • chat maigre chat maigre 8 août 23:19

      @lacerta

      non mais l’autre c’était vraiment un lapin je pense smiley
      on ne le verra plus, il gambade dans la garenne à l’heure qu’il est smiley


    • lacerta lacerta 8 août 23:21

      @chat maigre

      il revienne toujours smiley

      c’ est ca les criminel en impuissance smiley

      bonne nuit matou ... tape pas trop sur le menu fretin ya la grande messe demain ...


    • chat maigre chat maigre 8 août 23:27

      @lacerta

      la bonne nuit smiley
      je vais me manger une bonne glace à la vraie pistache en terrasse 


Réagir