lundi 9 juillet - par nono le simplet

La radioactivité pour les non savants

 Comme Monsieur Jourdain découvrant qu’il faisait de la prose sans le savoir, j’ai découvert un jour que j’étais radioactif sans le savoir et même sacrément radioactif. Environ 8000 Becquerels par seconde ! Diable ! Mais c’est énorme ! Je propose de jeter un coup d’œil pour comprendre un peu mieux de ce qu’il en est exactement. Et que les savants me pardonnent si mes termes sont un peu approximatifs et mes explications un peu succinctes. 

 

 

Depuis les accidents de Tchernobyl ou de Fukushima on entend souvent parler de radioactivité, on parle de Becquerels, de Sieverts, qui sont des unités de mesure de la radioactivité, sans en connaître la valeur et la signification exactes.

 Il faut d’abord savoir qu’à la naissance la Terre la radioactivité était si intense que la vie y était totalement impossible. Les éléments radioactifs étaient présents en énorme quantité. Mais les atomes radioactifs se désintègrent plus ou moins rapidement en émettant du rayonnement et quelques milliards d’années plus tard ne restent que ceux qui se désintègrent lentement comme l’uranium U238 ou le potassium K40 qui mettent plusieurs milliards d’années pour perdre la moitié de leur masse. C’est la radioactivité naturelle.

 Depuis un siècle l’homme a conçu des techniques pour utiliser cette radioactivité et même en créer comme la radiothérapie, les bombes nucléaires et les centrales nucléaires. Les essais de bombe nucléaire atmosphérique, les rejets des centrales nucléaires et les accidents sont les principaux « fournisseurs » de la radioactivité artificielle.

 Le Becquerel

 Les matières radioactives émettent des rayonnements de plusieurs types : Alpha, bêta, gamma, rayons X et d'autres encore … de nature et de « puissance » différentes.

 Pour compter ces émissions de rayonnement on utilise le Becquerel ( Bq )

1 Bq = 1 émission de 1 rayonnement soit 1 désintégration par seconde.

On peut mesurer cette radioactivité avec des compteurs comme le compteur Geiger mais il faut savoir, par exemple qu’un compteur Geiger ne comptera pas les rayons α stoppés par le moindre obstacle comme une simple feuille de papier et une partie seulement des rayons β.

 Quelques exemples :

Un homme de 70 kg émet donc environ 8000 Bq (plus de la moitié venant du potassium radioactif K40 contenu dans notre organisme soit 0,02% des 150 mg/kg de tout le potassium).

Mais si on compare à 1 gramme de plutonium Pu 239 on obtient 2,3 GBq soit 2,3 TBq/kg soit 1610 TBq pour 70 kg soit 1 610 000 000 000 000 Bq … les 8000 Bq de l'homme sont tout de suite moins impressionnants …

Le combustible usé d'une centrale nucléaire c'est environ 1019 Bq soit un 1 suivi de dix-neuf 0 … 10 000 000 000 000 000 000 Bq … énorme par rapport à un homme. On tombe dans des chiffres qui dépassent l'imagination. Pour donner une idée ce serait approximativement comme comparer le poids d'un homme à celui de la totalité des glaces de l’Antarctique. Il faut donc être attentif à l'échelle de comparaison.

Lors de l’accident de Tchernobyl les estimations de rejets dans l’atmosphère sont de :

85 PBq pour le césium 137

1760 PBq pour l’iode 131

P étant l’abréviation de peta soit 1015 soit un billiard soit un million de millards. Encore une fois, le rapport entre les Bq et les PBq soit 1015 est monstrueux.

 Le Bq a aussi un défaut qui est qu’il ne fait que compter les désintégrations sans tenir compte de leur nature, α β γ ou autres rayonnements de nature différente. Il ne donne aucune approche de la dangerosité du rayonnement sauf dans les chiffres énormes.

  Le Sievert

 Deux autres unités le Grey (Gy) et le Sievert (Sv) tiennent compte de la nature des rayonnements α β γ et de leur énergie.

 Le Gy mesure la dose absorbée par un corps en contact avec une source radioactive.

1 Gy = 1 Joule/kg ou 1 Watt par seconde et par kg.

 Il ne permet cependant pas de connaître les conséquences sanitaires de ces impacts. Le rayonnement α est par exemple arrêté par une simple feuille de papier. De plus les modes de contamination peuvent être de plusieurs sortes : contact par sol, air ..., inhalation par poussières, gaz ..., ingestion par eau, aliments contaminés. Une exposition à 40 Gy soit 40 W /s et /kg ou 168 KW par minute pour un humain est mortelle en quelques minutes. C’est à peu près la moitié de cette dose que recevaient les liquidateurs de Tchernobyl pendant une trentaine de secondes ... Il n’est pas surprenant qu’un certain nombre d’entre eux soient morts (officiellement moins d’une vingtaine, officieusement entre 4000 et 25 000 sur les 500 000 qui ont travaillé au plus près du réacteur éventré).

 Le Sievert ( Sv) exprimé aussi en Joule/kg mesure la dose équivalente et la dose efficace absorbée en tenant, enfin, en essayant de tenir compte des différences de rayonnement et aussi de la sensibilité des organes à ces rayonnements en utilisant des facteurs de pondérations suivant le type de rayonnement et aussi un facteur de modération en fonction de la vulnérabilité des organes. Le Sievert est une unité subjective sujette à des variations dans le temps en fonction de nouvelles connaissances, expérimentation, étude de personnes contaminées et ne doit être utilisé que pour des doses faibles infèrieures à 1 Gy...

 0.1 Sv/an est actuellement considéré comme la dose ayant un effet cancérigène avéré. La dose de radioactivité d’origine naturelle est d’environ 3.2 mSv /an soit 0.003 Sv/an. En France la dose admissible pour la population, en plus de la dose naturelle, est de 4mSv/an.

Il faut aussi savoir qu'il est actuellement impossible de déterminer si l'origine d'un cancer est due à une exposition radioactive ou non. On fait appel aux statistiques pour déterminer cette possible origine avec toute l'approximation que cela peut comporter. Un écart de 0.1% pour une population de 10 millions d'habitants représente 10 000 personnes.

Par exemple, il n'existe aucun registre national ( maladies à déclaration obligatoire ) en France sur le cancer de la thyroïde et les études statistiques sont faites sur quelques registres parcellaires.

 Donc, contrairement au Bq le Sv est une très petite unité à l’échelle humaine, ce qui peut conduire à des confusions.

Quelques exemples :

Pour l’homme on considère qu’une dose de 0.1 Sv par an est dangereuse.

Dans les premiers jours à Fukushima ; la radioactivité était d'environ 0.5 Sv/h soit 4380 Sv/an soit 88 000 fois la dose dangereuse pour l'homme au dessus des réacteurs "endommagés".

Conclusion :

Quand quelqu’un vous dira que l’homme est radioactif, vous êtes autorisé à sourire !

Et comme dit le copain africain d’Olivier Cabanel « une piqûre de fourmi ne fait pas très mal mais il ne faut pas s'asseoir sur leur nid ! »

liens :

étude CRIIRAD Fukushima

Becquerel Gray Sievert

La radioactivité expliquée pour tous

préfixes du système international

Liste-des-maladies-a-declaration-obligatoire

poids de la lune, Fukushima, Tchernobyl ... Wikipedia

P.S : il est possible, malgré le soin apporté et les vérifications, que des erreurs aient été commises, je vous remercie de les signaler ... avec indulgence si possible ... au moins avec courtoisie.

 



82 réactions


  • nono le simplet nono le simplet 9 juillet 17:25
    les personnes qui ne respecteront pas la charte seront immédiatement virées !

    non, je rigole, lâchez vous !

    • Xenozoid Xenozoid 9 juillet 17:32
      @nono le simplet

       bonne chance

    • nono le simplet nono le simplet 9 juillet 17:36

      @Xenozoid

      merci !
      je t’ai remercié dans un autre article pour ton vote, ayant vu ton com en modération !

    • Xenozoid Xenozoid 9 juillet 17:38

      @Xenozoid


      et on notera la reactivité de ceux ci....en milli Xen j’usqu’a godwin brune..sans oublier tes pseudos

    • Xenozoid Xenozoid 9 juillet 17:38
      @Xenozoid

      je blague

    • zygzornifle zygzornifle 10 juillet 09:58

      @nono le simplet


       pas toucher la charte a la voisine ....

    • Alren Alren 11 juillet 12:36
      @nono le simplet

      Il ne faut pas s’inquiéter de la radioactivité ambiante, même celle qui est plus grande en présence de granite comme en Bretagne : nos organismes sont capables de « réparer » les modifications de liaisons électriques que les rayonnements ionisants causent parfois sur les molécules organiques fragiles qui nous constituent.

      Tout est une question de quantité de rayonnements. Nous survivons très bien aux rayons X des radiographies et même aux rayons gamma des traitements du cancer émis par le cobalt radioactif ainsi qu’à la désintégration de molécules rendues radioactives placées dans certaines tumeurs ou ingérées pour des scintigraphies, ces dernières expulsant aussi des neutrons des noyaux des atomes. Une autre technique consiste à bombarder la tumeur de protons accélérés dans des synchrotrons.
      En revanche si le flux est trop important, les cellules, même saines, meurent, le réparation ne se fait pas et la victime succombe.

      Nous sommes bien davantage menacés par les polluants chimiques, les perturbateurs endocriniens, que par la radioactivité ambiante.


    • nono le simplet nono le simplet 11 juillet 14:41

      @Alren

      salut Alren,
      je suis d’accord avec toi sur les polluants chimiques et les perturbateurs endocriniens qui sont une menace de première importance !
      par contre pour ce qui est de la radioactivité artificielle je suis d’accord avec toi uniquement parce que je vis en France et à l’ouest en plus ... si je vivais dans l’est du Japon ou un peu au nord de Tchernobyl je me sentirais un peu plus menacé ...

    • mmbbb 15 juillet 16:19

      @nono le simplet lors de l explosion de Tchernobyl la France a ete atteinte notamment le Mercantour , des zones radiactives d ou l expression taches de leopard Quant a la Russie, il a y des cimetieres de dechets nucleaires dans la region de Murmansk Les scientifiques craignent a terme une pollution des ecosystemes Il en est de meme en Méditerranée ou la Mafia transforme en poubelle cette mer . Dans ces deux cas, il n y a pas evidemment de base de donnees mises a jour et en Italie les autorites ont une certaine clemence Quant a la France la gestion des dechets nucleaires sont neanmoins plus rigoureux mais les sites peuvent presentes des vunérabites Arte avait diffuse un reportage sur le transfert des dechets nycleaires par voies ferroviaire et routiers Il y a tout de meme des lacunes


  • amiaplacidus amiaplacidus 9 juillet 17:37

    @ l’auteur


    Je vous signale, avec courtoisie, une imprécision.

    Vous dites « ...Les matières radioactives émettent des rayonnements de plusieurs types : Alpha, bêta, gamma, rayons X et d’autres encore... ».

    Les types de radioactivité alpha et bêta ne sont pas, à proprement parler des rayonnement. Il s’agit, pour le type alpha de noyaux d’hélium et pour le type bêta d’électrons. Ces particules sont éjectées, à haute énergie, par un noyau instable qui tend vers une forme nucléaire stable.

    En revanche, la radioactivité gamma est bien un rayonnement électromagnétique, tout comme les rayons X, l’ultra-violet, la lumière visible, l’infra-rouge, les ondes radar, micro-ondes, ondes gsm, télé, radio, etc.

    Mais la radioactivité gamma et les rayons X sont des rayonnement ionisants (pour faire simple, ils peuvent changer l’état électrique d’un atome ou d’une molécule (ils produisent des ions).
    Les autres ondes électromagnétique ne sont pas ionisantes. Enfin un peu tout de même, sinon il n’y aurait pas de photovoltaïque, mais cette ionisation est, en principe, inoffensive, encore que coups de soleil et cancer de la peau...

    • nono le simplet nono le simplet 9 juillet 18:26

      @amiaplacidus

      merci pour la précision et pour l’amabilité
      j’avoue avoir escamoté cette partie pour faire très simple, trop simple ... mails l y a un lien qui explique bien ...

    • Doume65 11 juillet 00:01

      @nono le simplet

      Une autre correction s’impose :
      Notre corps n’émet pas « 8000 Becquerels par seconde », mais 8000 désintégrations par seconde, soit 8000 Beckerel. Vous écrivez en quelque sorte « 8000 désintégrations par seconde par seconde ». C’est redondant.

  • wawa wawa 9 juillet 17:37

    une autre conclusion est que lorsque un ecolo essaye de vous faire peur en annonçant une contamination radioactive de quelques becquerel /m² ou m3, vous êtes aussi autorisé a sourire.....


  • nono le simplet nono le simplet 9 juillet 18:28
    merci pour cette précision sans intérêt


  • Jean Roque Jean Roque 9 juillet 18:45

     
    TSUNAMI 10000 MORTS
     
    FUKUSHIMA 0 MORT
     
    A QUOI SE MASTURBE LE NÉGRIER BÉTONNEUR BONOBOBO VERT ?
     
     
    Ce bobo a peur de son petit cancer atomiiiiiik .... le narcissique à vomir veut polluer longtemps, et faire venir beaucoup de colons pour beaucoup bétonner de colonies...
     
     


    • nono le simplet nono le simplet 9 juillet 18:54

      @Jean Roque

      TSUNAMI 10000 MORTS...FUKUSHIMA 0 MORT

      ceux qui sont morts dans le tsunami ont échappé aux radiations ...
      quand ça veut pas ça veut pas ...

  • foufouille foufouille 9 juillet 20:47

    "

    Lors de l’accident de Tchernobyl les estimations de rejets dans l’atmosphère sont de :

    85 PBq pour le césium 137

    1760 PBq pour l’iode 131

    P étant l’abréviation de peta soit 1015 soit un billiard soit un million de millards. Encore une fois, le rapport entre les Bq et les PBq soit 1015 est monstrueux."

    la taille de l’atmosphère est simplement monstrueuse.

    en iran à ramsar, la population reçoit 260mSv par an = ils sont tous mort vivant.


  • Bernie 2 Bernie 2 9 juillet 23:08
    Moi qui ne connait pas tellement le sujet, voir nono me dire que c’est le nucléaire pour les nuls me rassure.

    Je me bétonne contre les spécialistes du calcul au carré, cassini, joletaxi, berniolles et toute la clique. Mais voilà, sans aller bien loin, la brouette me parle de 60 milliards d’êtres humains sur terre. Next !

    Attendre si longtemps pour nous pondre si faible, mais bon vous êtes passé modérateur. 3 articles cahin caha, et roule ma poule.

    Vous avez l’arme absolu contre un troll, et vous quels sont vos écrits ?

    Franchement, je me suis abstenu, et je pense avoir bien fait. Ma mère disait toujours, il vaut mieux se taire et passer pour un con, que de l’ouvrir et ne plus laisser aucun doute à ce sujet.

    • arthes arthes 10 juillet 09:09

      @Bernie 2
      Et bien moi ça ne me rassure pas, car je n’ai rien compris au billet, et pourtant je suis nulle sur le sujet !!!

      C’est inquiétant, suis je plus que nulle ?

      La , je comprends mieux : https://youtu.be/M0D7MBBI2Ik

      Comme ma copine Mylène le disait souvent : « C’est dans l’air, c’est dans l’air, c’est nucléaire, on s’en fout, on est tout, on finira au fond du trou »


    • amiaplacidus amiaplacidus 10 juillet 10:55

      @Bernie 2
      Votre estimée mère est sans doute une admiratrice du regretté et estimé Pierre Dac pour le citer si souvent !


  • grangeoisi grangeoisi 10 juillet 09:50

    Nom d’un troll ! J’ai rien compris à l’article !


    Vous pouvez reprendre à partir de : « La rad... » ?



    • nono le simplet nono le simplet 10 juillet 10:36

      @grangeoisi

      comme il semblerait que je n’y comprenne moi même pas grand chose, il serait sûrement mieux de demander à cassini ... mais je peux résumer ma pensée en quelques mots ...
      la radioactivité naturelle c’est pas dangereux
      la radioactivité des centrales nucléaires, surtout quand elles pètent, c’est très dangereux
      ( je ne peux pas faire plus simple )

    • grangeoisi grangeoisi 10 juillet 10:57

      @nono le simplet

       :)...et des centrales nucléaires il en pète combien par jour ? 

    • nono le simplet nono le simplet 10 juillet 12:27

      @grangeoisi

      et des centrales nucléaires il en pète combien par jour ?
      deux en 60 ans répond cassini, plein de mauvaise foi, considérant que la première centrale date de 60 ans ...
      moi je dis 4 en tout, plein d’une autre mauvaise foi, considérant que Fukushima compte pour 3 ( je fais grâce de Three Mile Island qui a pété mais assez proprement ) et que la première a pété en 1986 et les autres en 2011 ... par contre je ne ferai pas le calcul par jour de la même manière ... je dirai : une par jour de 1986 à 2011 et 4 par jour de 2011 à nos jours puisqu’elles pètent toujours ...

    • JC_Lavau JC_Lavau 10 juillet 13:24

      @cassini. je vous encourage à vous intéresser à l’état des centrales en Ukraïne. quand l’argent de la maintenance a été bouffé par la corruption.

      Les amers loques s’en foutent : ça ne pètera pas chez eux.

    • nono le simplet nono le simplet 10 juillet 13:37

      @JC_Lavau

      tiens ! une visite inattendue .... la pudeur n’est pas une qualité que l’on peut te décerner les yeux fermés
      ( j’explique pour d’éventuels lecteurs : JC m’a viré de son article sur le poids des nuages parce que je rigolais plutôt que de l’admirer )

    • nono le simplet nono le simplet 10 juillet 13:41

      @cassini
      concernant la dangerosité du Concorde, il y a deux catégories d’avis tranchés ... parmi ceux qui le jugent dangereux sans conteste il y a ceux qui étaient dans celui qui s’est crashé, ceux qui l’ont pris sur la tête et leurs familles ...


    • nono le simplet nono le simplet 10 juillet 13:45

      @cassini

      @nono le simplet

      Le amers loques s’en foutent : ça ne pètera pas chez eux

      que tu me confondes avec JC a quelque chose d’assez désagréable ... et que « tu regrettes » que JC m’ait viré a quelque chose d’assez trivial smiley


    • nono le simplet nono le simplet 10 juillet 18:48

      @cassini

      Raisonnement Nono : le Concorde avec zéro planté gna gna gna
      pour être sérieux, l’accident du Concorde de Roissy est un concours de circonstances hallucinant qu’on ne peut pas envisager se reproduire tellement il est improbable
      mais il n’a rien à voir avec celui de Fukushima où le tsunami n’était pas improbable mais négligé et le concours de circonstances tient au manque de prévoyance et non au « fatum » ...
      ta comparaison est donc sans objet !

    • gaijin gaijin 10 juillet 19:19

      @nono le simplet

      « tient au manque de prévoyance »
      s’cuse moi partner de te demander pardon mais pas du tout

      ça tient a une maladie appelée « économie »
      la digue était trop basse pour économiser du pognon
      la centrale trop près de l’eau pour ne pas avoir a tirer des tuyaux ( économie )
      les générateurs de secours dans le même batiment que le reste de l’ instalation électrique ( économie )
      la vanne de secours en position fermée par défaut pour continuer a produire ( économie )

      j’ai plus tout en tête mais de bout en bout tout a été fait dans le sens de l’économie de bout de chandelle la voilà la vérité
      ce n’est pas un manque de prévoyance c’est de la connerie délibérée !

    • nono le simplet nono le simplet 11 juillet 07:01

      @gaijin

      s’cuse moi partner de te demander pardon mais pas du tout
      c’est pas faux mais je vais pinailler un peu ...
      même sur le plan économique on peut considérer que c’est un manque de prévoyance au vu des conséquences économiques catastrophiques pour le Japon ... 1300 M$ de 2011 à 2015 en perte de PIB plus le coût exorbitant de quelques autres centaines de M$ pour nettoyer le site ...
      oué, bon, en fait c’est bien de la connerie délibérée smiley

    • nono le simplet nono le simplet 11 juillet 07:44

      @cassini

      Vous n’avez pas compris. J’ironisais sur votre théorie
       smiley
      bizarre, tu me soupçonnes ( à tort ) de ne pas comprendre ton humour alors que tu ne vois pas le mien ... le mien qui répondait à celui de @grangeoisi et à la lecture du tien ... faut suivre ...

    • nono le simplet nono le simplet 11 juillet 07:51

      @nono le simplet
      PS : je prends le mot « péter » dans son sens trivial soit « émettre des gaz », ce qui donne un sens à mes « 4 par jour » ... smiley


    • gaijin gaijin 11 juillet 12:51

      @nono le simplet

      vous oubliez le dogme : les accidents ne peuvent pas se produire 
      faire preuve de prévoyance en matière de nucléaire signifie : ne pas y toucher

    • nono le simplet nono le simplet 11 juillet 14:47
      @gaijin
      vous oubliez le dogme : les accidents ne peuvent pas se produire
      on peut rajouter « ne peuvent pas se produire en France » ... la meilleure preuve étant que ça n’est encore arrivé  smiley
      merci à toi !


    • nono le simplet nono le simplet 11 juillet 14:57
      @cassini
      Je vous en prie, continuez vos cabrioles diverses pour chercher à faire oublier un article mal foutu au possible.
      il vaut mieux un article « mal foutu » que pas d’article du tout ... mais j’ai appris en quelques jours à faire illusion comme savant ; c’est déjà pas mal smiley

  • zygzornifle zygzornifle 10 juillet 09:59

    Hier actif , aujourd’hui radioactif ....


  • zygzornifle zygzornifle 10 juillet 13:34

    On parle de traitement ou recyclage des déchets mais quand on vois ceux qui siègent au parlement et au sénat ça fait peur ....


  • gueule de bois 10 juillet 15:53
    Mais les atomes radioactifs se désintègrent plus ou moins rapidement en émettant du rayonnement et quelques milliards d’années plus tard ne restent que ceux qui se désintègrent lentement comme l’uranium U238 ou le potassium K40 qui mettent plusieurs milliards d’années pour perdre la moitié de leur masse.
    Ce n’est pas bien dit. Votre texte suggère une disparition de matière, de fait il y a transformation (par exemple en plomb) et dans le composé transformé après une durée d’une période il ne reste plus effectivement que 50% du matériau radioactif initial.

    • Michel Maugis Michel Maugis 10 juillet 17:31

      @gueule de bois


      J’allais justement faire la même remarque, que personne jusque là n’avait relevé.
      Effectivement ce sont les atomes radioactifs qui ont perdu leur radioactivité mais existent toujours en devenant des atomes normaux, ordinaires, non radioactifs.

      La demi vie d’un matériau radioactif n’est donc pas le temps pour perdre la moitié de sa masse, mais celui pour perdre statistiquement la moitié de sa radioactivité.

    • nono le simplet nono le simplet 10 juillet 18:40
      @gueule de bois
      merci pour cette remarque que j’avoue avoir édulcoré de peur de m’entraîner dans des considérations longues et compliquées et, en plus, que je maîtrise mal smiley
      merci aussi à Michel Maugis

    • popov 11 juillet 17:47

      @Michel Maugis


       
      La demi vie d’un matériau radioactif n’est donc pas le temps pour perdre la moitié de sa masse, mais celui pour perdre statistiquement la moitié de sa radioactivité.
       
      C’est un peu plus compliqué : la demi vie d’un élément radioactif est le temps qu’il faut pour que la moité des noyaux soient transformés en noyaux plus stables.
       
      Mais ces noyaux, quoique plus stables, peuvent encore être radioactifs et se désintégrer à leur tour avec une demi vie différente du noyau parent. On parle alors de chaînes de désintégration.


  • JMBerniolles 10 juillet 19:23
    Bon je ne veux pas particulièrement être méchant mais ce n’est pas avec des notions mal assimilées que l’on peut faire une démonstration définitive…. 

    Ainsi après avoir préciser dans le texte que le Becquerel correspond à une désintégration par seconde, l’auteur nous inflige un « Bq par seconde » dans le chapeau…. 

    De même il ne faut pas confondre irradiation interne (à partir d’éléments radioactifs qui sont fixés dans le corps humain, K40, C14, .. mais aussi des traces de Po210 par exemple. A noter que des éléments radioactifs peuvent être aussi des poisons comme le Pu .. ) et irradiation externe.

    Parmi les sources d’irradiation externes « naturelles » les plus fortes, on trouve le rayonnement cosmique. L’effet biologique des neutrons est beaucoup plus fort que celui des rayons Gama par exemple. Les isotopes de Plutonium que l’on retrouve dans les sols sont des retombées des essais nucléaires. IL a été montré que le sol de la centrale de Fukushima Daiichi après les accidents nucléaires contenait surtout du plutonium militaire. Même en cas de fusion extrême d’un cœur de réacteur nucléaire, les plutonium, uranium, et autres actinides contenus restent pratiquement dans le corium, très peu est émis.

    En ce qui concerne le Plutonium ses rayonnements émis sont facilement arrêtés. Sa dangerosité est lié à son ingestion. Les accidents rencontrés avec le Pu, dans la pratique, se rencontrent uniquement dans le cas d’accident de boites à gant dans lesquelles il est manipulé sous forme de poudre ou bien gazeuse (Hexa fluorure de Pu). 





  • grangeoisi grangeoisi 10 juillet 22:21
    Bonsoir...désolé rien à voir avec l’article mais il faut que ça sorte...

    Une honte la victoire de l’équipe de France de football !

    Faute d’actions probantes des avants français c’est finalement un arrière - hyper dangereux, par ailleurs, dans sa ligne de défense - qui marque sur corner !

    Des avants qui refusent de se faire des passes sinon merdiques et inappropriées dans l’opportunité !

    Heureusement on avait Kanté, Matuidi et LLoris, et des arrières ailiers qui ont fait de leur mieux et à revoir dans le futur.

    Désolé les amis belges vous ne méritiez pas cela. En fait ce match fut une imposture et c’est l’équipe la plus faible, la plus médiocre qui passe !



    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 juillet 22:36

      @grangeoisi

      Suis pas foot mais faut avouer N’Golo Kante est un grand bonhomme .Il fera un grand capitaine.


    • nono le simplet nono le simplet 11 juillet 03:44

      @grangeoisi

      y a pas de mal smiley
      ici c’est open bar, sauf signalement fait par quelqu’un bien sûr smiley
      j’ai regardé la deuxième mi temps dans un élan patriotique smiley
      effectivement je n’ai pas trouvé le match passionnant et j’ai compris pourquoi les belges étaient arrivés à ce niveau ... j’ai aussi bien peur qu’on est fait de M’Bappe une idole avant d’en faire un champion ... mais bon , seul le résultat compte ...

  • grangeoisi grangeoisi 11 juillet 08:23

    Bonjour et merci Nono ! 


  • OMAR 11 juillet 10:51
    Omar9
    .
    Bonjour @nono« ..j’ai découvert un jour que j’étais radioactif.. »
    .
    J’ai apprécié votre article que j’ai trouvé assez instructif.
    .
    Cependant, je pense qu’il aurait été un peu plus complet si vous aviez ajouté un petit paragraphe expliquant simplement ce qu’est la radioactivité, et comment ce phénomène physique peut engendrer des problèmes et maladies au corps humain ( ou autres).
    .
    Amicalement.

    • nono le simplet nono le simplet 11 juillet 11:11

      @OMAR

      bonjour et merci pour le compliment
      pour le reste c’est une idée ...




    • OMAR 11 juillet 12:10
      Omar9
      .
      Bonjour @cassini :« Eh bien, dites-nous ce que vous en retiendrez. ».
      .
      Eh bien, que si vous relisez attentivement et intelligemment cet article, vous en sauriez autant que moi !!!

    • nono le simplet nono le simplet 11 juillet 13:21

      @cassini

      Bien entendu ses conclusions antinucléaires ne sont pas « solides » ; elles sont décidées d’avance.
      un crime anti nucléaire avec préméditation sans circonstances atténuantes ... peine maximum smiley

    • nono le simplet nono le simplet 11 juillet 14:17

      @cassini

      Mais peut-être faites-vous une lecture attentive et intelligente de mon commentaire-exposé concis
      Bien entendu ses conclusions antinucléaires ne sont pas « solides » ; elles sont décidées d’avance.
      A la différence de l’article, il n’y a pas de merdouille dedans. 
      marrant smiley
      en lisant ton brillant « exposé-commentaire » sans aucun calcul fantaisiste, on apprend ...bien moins que sur Wikipédia ... trois liens wiki auraient suffi Becquerel Gray et Sievert
      moins concis certes mais complets ...
      et pour ce qui est de mes calculs fantaisistes c’est vrai que j’aurais pu en mettre d’autres encore plus fantaisistes comme :
      la limite de contamination jugée comme ne nécessitant pas de décontamination est de 400 Bq/m², les retombées de Tchernobyl, en moyenne, en France, ont été de 4000 Bq/m² ... en France et en moyenne ! et c’est dans le lien wiki « becquerel »
      et plein d’autres calculs « fantaisistes » qui ont le défaut de donner une idée de l’échelle de comparaison quand on entre dans des chiffres avec des 0 partout ...
      je regrette par contre de ne pas avoir bien traité le débit de dose où le Sv/s et le Bq/s ne sont pas des incongruités smiley
      on peut noter, au passage, que ta remarque disant que le Sv/s n’existait pas est une ânerie smiley


    • nono le simplet nono le simplet 13 juillet 09:25

      @cassini

      les retombées de Tchernobyl ne semblent contenir que du bêta :

      ahhhh ! et quand l’IRSN trouve en 2005 quelques zones à 100 000 Bq/m² (reconstitution des retombées initiales) uniquement pour le Césium137 et de nombreuses zones à plus de 40 000 Bq/m², on est dans la norme ?
      on trouve encore aujourd’hui des zones très petites (de l’ordre du m²) à 100 000Bq/m² dans les Alpes ...

  • Ruut Ruut 11 juillet 12:57

    Pour perdre le non instruit changeons les tables de références, et l’exemple du nucléaire fonctionne a merveille. B, Sv, mSv, PB, etc....
    Rien que faire du multi référencement avec des tables différentes implique qu’il y a anguille sous roche et un truc pas bon pour le citoyen de base a bien planquer.


    • nono le simplet nono le simplet 11 juillet 14:21

      @cassini

      Pardon, qui suis-je pour décerner une palme
      qui suis je, où cours je, où gambade je, dans quel état j’erre ? smiley
      de toutes façons qui t’autorise à t’autoproclamer membre du jury et à te donner le droit de vote ?

    • nono le simplet nono le simplet 11 juillet 14:52

      @Ruut

      Pour perdre le non instruit changeons les tables de références, et l’exemple du nucléaire fonctionne a merveille. B, Sv, mSv, PB, etc...
      même les « savants » d’Agoravox s’y perdent comme pour les Sv/s censés ne pas exister smiley
      c’est dire !

    • pemile pemile 12 juillet 15:33

      @nono le simplet « prétendant que c’était un ancien V&V ... avec 2 fils ... un bon ... aucun doute »

      C’est donc vrai que nos sociétés modernes ont perdu le savoir des anciens ! smiley


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 12 juillet 15:42

      @pemile

      Et si le gars tombe sur un montage cage d’escalier (permutateurs) là tant qu’il trouve...lol


    • pemile pemile 12 juillet 16:01

      @Aita Pea Pea « Et si le gars tombe sur un montage cage d’escalier (permutateurs) »

      Un grand classique du permutateur, c’est aussi la chambre à coucher avec un inter à la porte et de chaque coté du plumard smiley


    • nono le simplet nono le simplet 13 juillet 05:48

      @pemile

      Un grand classique du permutateur, c’est aussi la chambre à coucher avec un inter à la porte et de chaque coté du plumard
      une vieille ficelle oubliée ... smiley
      tu dis ça à un jeune électricien ...

    • nono le simplet nono le simplet 13 juillet 07:03

      @pemile


      je ne sais pas si on trouve encore de permutateurs dans les gammes courantes mais on peut le « remplacer » par un double inter ...

    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 13 juillet 08:53

      @nono le simplet

      Bonjour. Avec deux Vv un module et en adaptant une « touche » deux modules ont fait un permutateur .je l’ai déjà fait avec du mosaic Legrand.


    • nono le simplet nono le simplet 13 juillet 11:54

      @Aita Pea Pea

      salut Alta,
      je l’ai dit avant toi, nananère smiley

  • armand 12 juillet 18:42

    pas mal, faut dire que sans l’abominable victor laily c’est plus calme


    • nono le simplet nono le simplet 13 juillet 04:43

      @armand
      merci ... je ne le connais que de nom smiley


    • nono le simplet nono le simplet 13 juillet 08:15

      @cassini

      et cette élec ça avance ?


    • nono le simplet nono le simplet 13 juillet 12:04
      @cassini
      à percer le granit dans la chaleur ...
      mieux vaudrait mettre une combinaison et un masque rapport aux radiations ...
      plus sérieusement, il y a 20 ans je posais des fenêtres dans le nord des Deux Sèvres et j’ai cru en perçant les trous pour chevilles que mon Hilti était en panne ou mon foret neuf de mauvaise qualité ... ça rentrait mal ... puis j’ai réalisé que je perçais du granit et non du calcaire comme dans le sud du département ... smiley

  • arthes arthes 16 juillet 09:32

    @nono

    En meme temps...Il me semble que chaque corps de métier est spécialisé.. Pour l électricité , en principe, on fait appel à un électricien, pour la plomberie à un plombier, pour le gros oeuvre a un terrassier , pour la toiture un charpentier et un couvreur, et pour l ingénierie à un ingénieur . 

    J ai bosse 10 dans le BTP et le TP , vente et loc de matos, j etais pas sedentaire, mais sur le terrain, j aurais pu te conseiller sur les forêts à employer en fonction de ce que tu voulais percer, et la puissance de l outil, parfois faut le piqueur , béton arme, granit ou calcaire c est pas pareil.
    Les forêts c est comme les disques diamant.

    Enfin, c est un peu loin cette époque, mais c était passionnant , le BT et BTP c est un domaine de batisseurs, c est vivant , concret, technique, et infiniment varié.

    • arthes arthes 16 juillet 09:34

      @arthes
      Les forets et pas les forêts ... (lol de correcteur)


    • nono le simplet nono le simplet 16 juillet 11:18

      @arthes

      J ai bosse 10 dans le BTP et le TP , vente et loc de matos
      je n’avais que du Hilti

      Les forêts c est comme les disques diamant.
      ça c’est clair, entre un foret de casto ou Hilti, Etanco ... y a pas photo

      le BT et BTP c est un domaine de batisseurs, c est vivant , concret, technique, et infiniment varié.
      c’est clair aussi, j’adore !

    • nono le simplet nono le simplet 16 juillet 11:20

      @arthes

      Les forets
      pas grave, j’avais compris que tu vendais pas des bûches pour faire des trous smiley

    • arthes arthes 16 juillet 16:43

      @cassini

      Oui, construire son avion par himself, ce n’est pas rare, et puis il y a des personnes qui ont des aptitudes , à l’ élec, à la plomberie etc...., question économies, on a toujours des potes qui peuvent venir résoudre un problème quant soi même on a atteint ses limites de compétences, mais parfois, ça se termine par : Désolé, la je fais pas, mieux vaut faire appel à un élec, je veux pas faire une connerie.
      Avec un pro, il y a une décénale et surtout une assurance.
      Lorsque on construit du neuf, c’est mieux, les assureurs ils sont plus souples en cas de pépin.
      Surtout pour les locaux professionnels.
      Ahhh, les normes, les certificats de conformités, toute cette joyeuseté.


    • arthes arthes 16 juillet 16:53

      @arthes
      Puis en plus tu parles d’un loisir !!!

      Franchement ça me gonflerait de vivre avec un mec qui a la passion du bricolage, ou même la passion d’un truc en particulier, faudrait centrer sa vie la dessus durant les loisirs (donc que j’aime aussi), 
      Pierre et Marie Curie, c’est exceptionnel quand même comme cas.

    • arthes arthes 16 juillet 18:19

      @cassini

      bah bah bah....

      Ma digression portant sur le thème de la difficulté de vivre avec un être qui voue sa vie exclusivement à une passion.....
      J’évoque la singularité d’un couple formé par deux personnalités de sexe différent animées et unis par la même passion, dans le domaine scientifique , surtout apanage des homme à l’époque du couple susnommé.

      J’aurais pu tout aussi bien évoquer le domaine artistique avec Camille Claudel et Auguste Rodin, mais ils n’ont pas vieilli ensemble....Et c’était moins en rapport avec le sujet.



  • Matlemat Matlemat 23 juillet 13:09

     Salut Nono, excellent article, je suis passé à côté..


Réagir