jeudi 17 juillet 2008 - par morice

Les nouveaux sans-culottes : les sans-cravate

Dans tout le flot d’infos plus ou moins sérieuses survenues ces derniers jours, il y en a une qui m’a mis particulièrement en joie. Celle d’un député "vert", François de Rugy, qui a demandé à ne plus porter de cravate à l’Assemblée Nationale, afin de faire gagner quelques minutes de climatisation, la cravate ayant pour effet naturel de faire chauffer celui qui la porte. Refus sévère de l’étiquette  : "les huissiers nous surveillent, ils ont des consignes strictes  : interdit de rentrer habillé autrement", raconte France-Soir, le 3 juillet. "J’ai feuilleté le règlement de l’Assemblée et pour le moment, je n’ai pas lu cette règle vestimentaire" ajoute le député. Une interdiction sans réglement de référence ça, ça me tord de rire. C’est surréaliste. Ça me fait sourire pour une raison simple  : j’ai 57 ans et me targue de ne jamais avoir porté de cravate de ma vie. Pourquoi  ? Parce que j’ai toujours trouvé ce machin moche, encombrant et inutile. Et particulièrement ennuyeux à porter  : j’en ai vu des cravates atterrir dans le potage, d’autres se prendre dans les fermetures Eclair, d’autres encore aveugler celui qui la portait, courant pour prendre son train et se prendre un gadin monstrueux. La cravate est inutile et encombrante, et n’a donc qu’un intérêt de représentation. Sans elle on n’est pas un homme, sans elle on est impoli. Et depuis hier, en France , sans elle on n’est pas député  !!! Ou l’on n’a pas non plus le droit d’entrer dans l’ambassade de France au Liban. A l’Assemblée, notre homme de continuer  : "Dans le Nord — Pas-de-Calais, le président du conseil général a déjà pris cette disposition et au Japon, le Premier ministre a lancé l’idée il y a quelques années. C’est un geste simple, cela ne coûte rien de le faire. Nous légiférons pour qu’il y ait des avancées en matière de développement durable mais l’Assemblée est en queue de peloton dans ce domaine. Bernard Accoyer nous a invités à utiliser les escaliers plutôt que les ascenseurs pour lutter contre l’effet de serre. Il faut continuer sur cette lancée." C’est vrai ça  : à quoi sert donc cet acoutrement vestimentaire devenu uniforme obligatoire de députés et pompe à chaleur à la fois  ? Est-il aussi fondamental et indispensable que ça  ?

Billevesées. On m’avait dit lors d’un de mes exams, dans les années 70, "n’y va pas sans cravate, tu vas te faire tuer, le prof de géo est réac et note mal ceux qui n’ont pas de cravate"   : voyez où ça peut aller, la connerie humaine. Dans le couloir, j’étais le seul en polo. Ce n’est pas pour ça que j’ai réussi mon exam’  : tout le monde s’était mis en tête que c’était obligatoire, alors que ça ne l’était pas. Je n’ai donc jamais porté cet accoutrement que je juge ancestral et anecdotique depuis toujours. A peine ai-je porté un bolo-tie, (deux en fait  !) parfois, dont un orné d’un Remington Navy, superbe pistolet, moins bien connu que le Colt. On peut admirer une superbe collection de bolo-ties ou "bolas" au Desert Caballeros Western Museum de Wickenburg, en Arizona  : logique, ils ont été inventés dans cet état par Victor Cedarstaff, les plus beaux étant ornés de motifs des indiens Zuni. J’en ai acheté des accessoires de ce type, à une époque, tout ça chez "Cow-Boy Dream" à Paris, un magasin qui existe encore. Le must chez eux  : les pointes de col de chemise, le cauchemar du repassage et j’ai même toujours gardé depuis ce temps ma ceinture Nocona au confort incomparable  !

Ça ou un amusant petit nœud de cow-boy texan qui a l’avantage de se fixer par deux pinces, le nœud étant déjà fait. Le mettre ou le défaire prend 15 secondes, parfait avant le cocktail de mairie ou la manifestation préfectorale. On arrive, et selon l’ambiance on se déguise ou non en Robert Mitchum de la Nuit du Chasseur. On n’est pas obligé de passer ses doigts au marqueur pour autant ("Love" d’un côté, "Hate" de l’autre, ne pas se tromper, ça foit pouvoir se lire comme ça et non dans l’autre sens  !). Surtout en préfecture. J’ai fait ça vingtaine de fois dans ma vie, sans plus. Je me sens vite étranglé, sauf avec le faux-nœud à pinces, et je suis incapable de faire un nœud de cravate normal. Alors que je sais naviguer et faire des nœuds rigolos  : d’écoute, de tête d’alouette, de cabestan.... un jeu d’enfant, on m’avait dit  : je n’ai jamais été fichu d’y arriver . Quand je pense qu’il y en a pour vous faire des pages entières sur comment assortir votre étrangleuse à rayures avec votre tête des mauvais jours, j’hallucine.

Gare à ceux, selon ses doctes conseillers, qui ont le visage rond (ça n’est pas mon cas, ouf)  : "Si votre visage est plutôt rond ou ovale  : Il faudra alors privilégier des cravates avec des motifs simples comme des petites fleurs, des petits feuillages ou animaux d’un demi centimètre, cravates de 1 à 2 couleurs avec des petits ronds. Pour ne pas se tromper, choisissez une cravate unie  !". Je comprends mieux pourquoi mon receveur des Postes à la bouille comme un bocal à poissons rouges arbore toujours un véritable zoo autour du cou  ! Et purée, je découvre avec horreur qu’il n’y pas une seule sorte de nœuds mais... neuf (fondamentaux) J’aurais tendance personnellement à privilégier le nœud Atlantique, vu que de loin, comme ça, on dirait un noeud de lacet... C’est de loin le plus moche, ça me va très bien, puisque de toute façon... je n’en mets pas. Et puis de toute façon, question goûts, faut demander l’avis des femmes Et moi, ma femme, ça tombe bien, elle déteste les cravates. La séduction, nous disent les magazines de mode, ça passe par le vestimentaire. A voir mon bon président, je n’en suis pas persuadé. Une femme à poils, c’est bon pour faire une pub Aubade qui traîne dans tous les bureaux des gros machos. Et ça laisse la désagréable impression que rien n’est à conquérir. Tout l’inverse de la séduction, donc. Enlever, ("effeuiller" ils disent mais je suis rarement sorti avec des arbres) c’est mieux que déjà déballé, ça fait moins surgelé. Et s’échiner dix minutes sur des fermetures de sous-tifs, ça fait rire tout le monde... La maladresse est un gage de séduction masculine évidente  : un fou-rire, et déjà le courant passe. L’amour triste, aucun intérêt.

En revanche, notre bon président a plutôt l’air de faire lui une petite fixette sur cet accessoire... Une fixation démarrée jeune. Et demeurée bien vivace chez lui. Figurez vous en effet qu’il vient d’offrir aux 732 députés européens, pour se faire aimer sans doute, une malette. Dedans, crayon, bloc-notes, stylo (bleu-blanc-rouge si on compte l’effaceur  ?) et ... une cravate-surprise. Grise. Plutôt gris clair. Je sais pourquoi, au moins aujourd’hui je n’aurais jamais pu devenir député européen... moi, ça ne me fait trop rien, donc. En revanche pour le bon tiers de députés femmes qui composent l’hémicycle, le geste a plutôt été perçu comme un sommet de goujaterie ou de machisme... ou comment la cravate nous conduit directement à la parité....ou à son absence. Dans la tête présidentielle, il y a encore du travail à faire. Chez ses fistons aussi d’ailleurs.  Et si vous voulez avoir une idée de la cote d’amour à Bruxelles de notre président toujours encravaté, sauf quand il fait son jogging, (qu’il semble d’ailleurs avoir abandonné car plus assez médiatique), offrez-donc une cravate à votre femme. Et tendez la joue droite, ça ne devrait pas tarder à arriver. Nous avons un président goujat, faudra bien s’y faire. Plus de deux cent femmes sur le dos, voilà un joli chiffre venu de Bruxelles, pour ceux qui se plaignent qu’ils sont toujours mauvais.

En prime notre député anti-cravate, au moins, ne ment pas  : sur son site, il n’en porte effectivement pas. L’homme soutien une demandeuse d’asile et c’est tout à son honneur de député à idées. Il s’est engagé aussi pour restreindre l’accès aux Corridas pour les mineurs, chose que je partage également  : les bonhommes à pompons, pantalons moulants moule-fesses et chapeaux de Mickey qui trucident des taureaux, ça m’a toujours paru hors du temps et incongru, voire grotesque. Me plaît bien le bonhomme, disons  : or je ne suis pas plus vert que communiste.. ou musulman. Mais je déteste les cravates. Comme lui déteste les OGM, contre lesquels il s’était bien battu ces dernières semaines. En saluant le rejet du projet et en claironnant à l’Assemblée «  ce vote est un vote de résistance aux pressions économiques et financières effectuées par les grands groupes de l’agrochimie  ». On a beau être vert, on n’est pas un légume dans l’hémicycle. Même par 35°C et sans arrosage.

Tout ça, remarquez, ça ne nous dit pas comment on a réussi à faire porter pareil bazar idiot aux gens. A vrai dire, c’est un histoire assez tordue. Un peu comme le cou de David Martinon, expédié cravate comprise promptement aux States pour crime de lèse-majesté. Ou celui de Bachar el-Assad à qui on pourrait facilement mettre dix cravates empilées (ou dix nœuds coulants, j’en connais que ça ne gênerait pas trop). Depuis son éjection de l’autre côte de l’Atlantique, il s’est bien libéré de toutes ses contraintes, notre porte-parole muet préféré. La cravate peut donc bien être aussi la preuve d’une certaine servilité, ou le symbole de toutes les humiliations hiérarchiques. ’’La cravate est un symbole d’aliénation, de pouvoir ou le signe d’une attitude réservée ’’ nous dit il est vrai Paulo Coelho. J’approuve et les trois en même temps pour sûr. Il suffit de comparer Steve Jobs à Bill Gates pour s’en apercevoir  : l’un a tous les pouvoirs et une cravate, et n’en fait rien de bon sinon que reproduire ce que d’autres lui apportent sur un plateau, l’autre écoute, réfléchit, prend des risques et innove constamment. L’un a un polo, un jean et des baskets et lance des objets inimitables, l’autre à un costume et une coupe de cheveux ringardes et se plante à chaque tentative de faire du neuf  : le Zune, Windows Mobile, Vista. L’un est charismatique, l’autre.... banal et empesé. Le second est reçu par beaucoup de gens, dont le président, pas le premier. Oui, mais Bill Gates a une cravate, lui.

Mais revenons à l’historique de l’engin de torture pour députés. Selon tous les historiens, ce ne sont pas les Bourgeois de Calais qui ont inventé la cravate comme je l’avais toujours pensé jusqu’ici (auquel cas j’ai cru voir un soir il y a quelques mois à la télévision une tentative irakienne de relancer la mode). Non, au début, au XIVeme, c’est un bête foulard, noué d’ailleurs n’importe comment. J’aurais du naître il y a sept siècles  : le "n’importe comment" est pour moi une bonne façon de s’habiller. Le nom viendrait du croate "Hrvat", (à vos souhaits) des soldats de cavalerie légère du roi... ce qui pourrait expliquer cette immonde cravate Lustucru vue un jour sur un de mes anciens supérieurs hiérarchiques. Qui avait vite hérité dans ses services du surnom de la marque de pâtes. On passe les abominables "fraises", bidule de dentelle encore plus ridicule, pour en arriver au XVIIeme siècle et sous Louis XIV où ça devient un mélange de rubans à plus ou moins discipliner. Evidemment, s’est réservé à une partie de la population  : le paysan au champ est toujours cou nu (et tout bronzé, chanson à boire célèbre pour décérébrés). Avant le bronzage était pour les pauvres, aujourd’hui c’est réservé aux riches.

Et puis survient la bataille des Flandres, car le truc imméttable a été inventé...chez moi, à Steinkerque en 1692 lors d’une bataille bien classique. C’est alors un simple foulard noué dont on passe les bouts dans les boutonnières. Elle tombe très vite en désuétude, remplacée par la Crémone ("Simone, ou as-tu mis ma Crémone  ?") puis par un carré de dentelle nouée. On joue sur les tons  : noir dans la journée, blan le soir... et arrive le XIXeme, où l’étiquette royale fait place aux flonflons de la République. On passe avant par le le "stock", une sorte de col plastron montant et à partir de là ça se dégrade sec, la mode s’emparant du bidule immonde, ca devient une obligation d’en avoir une en société pour ne pas passer pour un rustre. Un freluquet prétentieux comme pas deux fait alors la une des gazettes avec ses fringues au cordeau et ses foulards noués, c’est le Beau Brummell, empereur déclaré du dandysme. C’est de lui que vient l’horreur, appellée alors Régate (ou Ascot) L’homme est anglais, et il a dû se réfugier en France car poursuivi par ses créanciers. Ruiné, il adopte le noir à la place du blanc... trop salissant. Il apporta avec lui cette satanée limace avec ses variantes de nouage et ses hauts de forme. Balzac et bien d’autres en font la renommée, puis arrive le XXeme siècle ou un couturier américain Jesse Langsdorf à (enfin) l’idée de simplifier le truc en le découpant en trois morceaux à assembler dans la diagonale du fil pour plus d’élasticité  : nous sommes en 1926 et la cravate actuelle est née. Dans les années 70, avec la vogue des t-shirts elle perd énormément de terrain, on la remplace par des foulards de couleur ou des colliers (les Stones, qui ont démarré encravatés, ou Hendrix en arborent), et il faut des grands couturiers comme pour la relancer, dont Pierre Cardin. Qui ira puiser chez Vasarely les horreurs nouvelles (et achétera quand même les incroyables maisons boules de Antti Lovag, faut bien se rattraper). On assiste au grand retour des cravates à pois et des chanteurs qui vont avec, et même aux cravates de tontons flingueurs. Au même moment, un vrai "kid" né en 1970 révolutionne les cours de tennis en abandonnant le blanc obligatoire, en s’affublant de shorts longs fluos de surfer et en arborant des coiffures invraisemblables  : c’est André Agassi, le trublion de la terre battue. Il mettra vingt cinq ans pour faire le chemin adverse et devenir le garçon encravaté le plus attachant des courts. L’habit n’a jamais fait le moine, et André le coigneur en est l’exemple vivant. Il s’habille comme un plouc de plage mais frappe comme un dieu des stades. Le vieux monde des institutions vestimentaires s’effondre progressivement, malgré la résistance émérite de Gilbert Bécaud et de Roger Gicquel. (Admirons au passage le décor de TF1 à cette époque  : tenir éveillé devant un tel psychédélisme relevait de la prouesse cérébrale).

Et comme dans les années 90 c’est une forme nouvelle de capitalisme sauvage qui s’instaure... la cravate fait son come-back. Celle du trader ou de l’attaché commercial prêt à vendre sa sœur pour remporter le marché. On a même alors droit au "manuel du bien porter la cravate" pour faire des affaires dans ce bas monde. La mondialisation vue sous l’angle de l’étrangleuse, ça devient croquignolet  : "Selon que l’on se retrouve dans une usine, un restaurant chic en ville, dans un bureau ou dans une boîte de nuit, il convient d’adapter l’appendice de tissu à la situation. Pour chaque pays enfin, il est conseillé de se renseigner sur la signification des couleurs pour éviter des erreurs qui pourraient compromettre le bon déroulement des affaires. En Chine, le jaune a une connotation pornographique tandis que le rouge porte chance par tradition. Le blanc est à éviter car synonyme de deuil dans ce pays ainsi qu’en Inde et au Japon". Je sens qu’on va me dire un jour qu’on n’a pas été fichu de vendre des Rafales au Maroc à cause d’un clampin qui arborait ce jour là un "appendice de tissu" à chameaux ou dromadaires...et dont le nœud parmi les 85 existants à ce jour n’était pas le bon  ! Même le show-bizz s’y est mis, la cravate nous joue en fait un dernier come-back. Sous la forme il est vrai de bout de ficelle infâme pour geek branché. Et ce, jusqu’au rugby, où c’est devenu une vraie figure de style... Mais ça sent la fin...

Car, finalement, on ne nous étrangle que depuis 82 ans. Historiquement, c’est assez peu, si bien qu’on peut raisonnnablement tabler sur une disparition rapide de cet accessoire de torture masculine. L’idée fait son chemin, parait-il  : même en haut lieu une révolution est en cours  : les cols roulés sont déjà de retour  !

Mais pas à l’Assemblée Nationale  : le 10 juillet, une dépêche nous annonce chaudement que "le bureau de l’Assemblée nationale a décidé de maintenir le port obligatoire de la cravate dans l’hémicycle pour les députés hommes, selon le compte rendu de cette réunion du bureau". Avec une explication à se rouler par terre à nouveau  : "le bureau, qui regroupe autour du président Bernard Accoyer (UMP) des députés de la majorité et de l’opposition, a également souhaité "rappeler à tous les membres de l’Assemblée la nécessité jusque là observée d’avoir en toutes circonstances une tenue respectueuse des lieux". Des bâtiments "respectés" par des cravates, il n’y pas, en France, à l’assemblée nationale, le surréalisme n’est jamais très loin.

PS  : Si on pouvait éviter les fines allusions sur les cravates et une autre institution chargée de rédiger des actes administratifs, je ne m’en plaindrais pas, tout au contraire. Ce qui compte, en définitive, pour ceux qui en portent une, c’est bien ce qu’il y a...derrière la cravate.



594 réactions


  • el bourrico 17 juillet 2008 15:34

    Je vais même plus loin, jamais de costard non plus.
    Quoi de plus ridicule qu’un type engoncé dans un costard par 35° à l’ombre... Accepter de puer le poney pour avoir l’air d’un pingouin en costard, ça me dépasse.
    En plus, c’est l’habit des plus grands voleurs, des plus grands escrocs. Quand je vois un type en costard, j’ai pas confiance.


    • sisyphe sisyphe 17 juillet 2008 22:42

      Moi non plus, je ne porte jamais de cravate : de là à en faire un sujet aussi long ; franchement.....


    • L'équipe AgoraVox L’Équipe AgoraVox 17 juillet 2008 23:58

      @ tous

      L’article a disparu durant quelques heures, à cause d’une fausse manipulation lors d’une correction. Veuillez nous en excuser.

      L’équipe AgoraVox


    • Avatar 18 juillet 2008 00:01

       smiley

      Ah bon et pour celui-ci aussi y’a fausse manipulation des votes ?

      http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=42202

      900 votes négatifs pour une vingtaine d’intervenants...


    • Halman Halman 18 juillet 2008 11:30

      Moi aussi, je suis très fier d’avoir choisi des métiers ou les costards cravates ridicules ne sont pas de mise.

      La seule cravate que j’ai portée est cet chose maron de la tenue de sortie à l’armée.

      Je suis sidéré du retour du costar chez lez jeunes. On voit même de plus en plus des pauvres gars de 25/30 ans porter ces horreurs de pardessus beiges à la Colombo des années 50/60. C’est une horreur, un retour 50 ans en arrière.

      Il arrive même d’en voir avec le chapeau et la pipe, à 25 ans, c’est une catastrophe, qu’est ce que cela va donner à 60 ans ?

      C’est carrément déshumanisant ce truc et c’est d’un laid.


    • Halman Halman 18 juillet 2008 11:36

      Bien sur j’avais oublié le principal, outre le ridicule et le déshumanisant de la cravate c’est un gros problème de santé : la chemise fermée par une cravate empèche la ciruculation de l’air autour du corps, le coeur est trop sollicité et les infarctus arrivent plus facilement.

      Les médecins préviennent les cardiaques de ne pas mettre de cravate, mais certains sont tellement obtus...


  • Dorice Dorice 17 juillet 2008 15:43

    "question goûts, faut demander l’avis des femmes" : alors je vous le donne momo, il n’y a rien de plus beau et classe qu’un homme en costard, cravate et ... boutons de manchette (mais c’est vrai quand été c’est un peu chaud tout ca ).


    • pseudo pseudo 17 juillet 2008 19:11

      @ Dorice

      Moi aussi je suis une femme et je trouve que , sans le costume, c’est quelquefois pas mal aussi ! smiley

      :D


    • sisyphe sisyphe 18 juillet 2008 00:49

      par Dorice (IP:xxx.x0.143.46) le 17 juillet 2008 à  15H43

       
      "question goûts, faut demander l’avis des femmes" : alors je vous le donne momo, il n’y a rien de plus beau et classe qu’un homme en costard, cravate et ... boutons de manchette

      Ouais ben les femmes, c’est comme les hommes ; y en a qui ont des goûts de chiotte...
      Alors, prononcez vous en votre nom, pas en celui des femmes : merci.

    • Dorice Dorice 18 juillet 2008 16:57

      En effet, j’ai oublié " mien". Sachez que je n’ai pas la prétention de répondre pour la majorité des femmes, surtout en plus sur ce domaine où je sais que je pouvais passer que pour une réac en aimant les costards, cravates et boutons de manchettes.

      En tout cas, je constate qu’il ne faut pas faire un faux pas sur ce site sinon tu te fais dégommer.

      Morice, je vous plains sincèrement de vous faire agresser toute la journée. Oh je viens de plaindre morice, je vais me prendre combien de votes négatifs encore ?


  • gecko gecko 17 juillet 2008 15:45

    ouaip moi tout ce que j en dis c’est qu on a la classe ou qu on l a pas... avec ou sans cravate d’ailleurs...


  • morice morice 17 juillet 2008 15:48

     En plus, c’est l’habit des plus grands voleurs, des plus grands escrocs. Quand je vois un type en costard, j’ai pas confiance.
    marrant, je suis pas loin de penser pareil : aurait-on dévoyé le costard à ce point ???


    • Halman Halman 18 juillet 2008 11:52

      Ah oui, le costume de clown commercial qu’on vous oblige à mettre pour mieux raconter des fadaises à vos clients. Rassurez vous les clients ne sont pas dupes et vous voient arriver de loin pour les entuber.

      Mon banquier qui se croit élégant en costume à carreaux du style du canapé du Pere Noël est une ordure.


  • morice morice 17 juillet 2008 15:57

     par Julien Larsen (Paris)
    (IP:xxx.x1.245.1) le 29 mai 2008 à 12H53 

    Vous avez tout à fait raison. Un fumeur de cannabis ne fait de mal à personne, lui !!! La peine de mort pour les delinquants sexuels, je suis d’accord, oeil pour oeil, dent pour dent !!!! Vous allez voir, dans quelques années, ce sera "cool" d’ être pedophile et on nous demandera d’ être tolérants à l’ egard de ces malades !!!! L’ occident tout entier est tombé une phase de decadence qu’ a connue, jadis, la Republique d’ Athenes.... Il est donc normal de se prémunir contre cela et de se tourner vers la religion.

    • Djanel 17 juillet 2008 20:03

      Julien Larsen (IP:xxx.x4.80.211) le 17 juillet 2008 à 15H56

      Moi, au boulot, je porte le costard et la cravatte. J’ ai le plus grand respect envers mes clients ! Ridicule voir insultant cet article !

      Je vous signale que l’article ne fait que 4 lignes. Si vous devez porter le costume trois pièces avec cravate au boulot, cela ne permet pas de vous prendre pour un membre permanent de l’élite nationnale car vos jugements démontrent que vous n’êtes qu’un fat.

      Quelle décadence attribuez-vous à la république d’Athènes ? La république d’Athènes fut détruite par Philippe Roi de Macédoine et père d’Alexandre le grand.


    • Halman Halman 18 juillet 2008 12:00

      Et qui sont ces décideurs patrons d’usines qui prennent les décisions les plus polluantes ? Bin oui, des cravatés dans leurs bureaux climatisés et leurs bagnoles 4*4 vitres tintées et gps à la mode. Pas vraiment l’ouvrier de base qui se détend comme il peut le week end en jeans alors que les cravateux sont bloqués en réunions avec leurs patrons pour faire les beaux et les lèches culs le week end aussi, au golf et au restau.

      Pendant ce temps là, nous tranquilles dans nos planeurs, derrière nos telescope, au soleil avec la copine, cool.

      En vieux jeans moulant et tellement agréable à porter, le col ouvert au soleil et à l’air, relax.


  • Serviteur Serviteur 17 juillet 2008 16:11

    Bof c’est traditionnel ce genre d’accessoire et puis ça permet de mesurer le degré de rigidité d’un rendez vous / soirée et donc d’adapter son comportement en fonction.

    Quand au machisme de M. S..... je dois dire que vous lui faite un faut proces car quoi de plus sexy qu’une femme en chemise blance assortie d’une cravate noir négligement nouée ? Bon des tas de choses sont plus sexy mais quand meme ça le fait !-> de cette phrase vous pouvez deduire que je ne porte actuellement pas de cravate

    petit exemple : http://img171.imageshack.us/img171/118/winonaryder02avan9.jpg


  • Castor 17 juillet 2008 16:18

    sans doute le meilleur article de Morice.
    Merci mon grand.


    • Olga Olga 17 juillet 2008 16:36

      Salut Julien

      Tu vas pas nous faire ton calimero ?
      Un grand garçon comme toi...


    • Avatar 17 juillet 2008 16:39

      A Tous,

      C’est une hallu ou l’article de momo a rétréci au lavage ?


    • Castor 17 juillet 2008 16:57

      pardon julien,
      ce ne serait pas plutôt conducteur et répulsif ?


    • Olga Olga 17 juillet 2008 17:03

      Morice

      Je suis déçue : pas un seul mot en anglais (je me sens intelligente quand j’arrive à comprendre les passages en anglais de vos articles ; par contre je me sens un peu conne, de ne pas toujours comprendre les passages en français...C’est très rare heureusement).
      Je suis rassurée : Après avoir appris, suite à une fuite inopportune, que vous alliez écrire un article concernant François de Rugy, j’étais plutôt inquiète pour son matricule. J’apprécie la vertitude de ce jeune député (pas encore dépité mais ça ne saurait tarder...) et j’aurais peu apprécié, si vous l’aviez "attaqué".
      Mais non, tout va bien, c’est juste une histoire de cravate. En voilà d’une idée qu’elle est bonne. Foutez-moi toutes ces cravates au feu ! Vous avez vraiment l’air tarte (sauf julien Larsen, bien sûr, qui sait rester classe en toute occasion) avec ce bout de tissu qui pendouille au cou (je ne serai pas tenue pour responsable des jeux de mots et autres calembours, qui pourraient survenir suite à cette phrase malheureuse).


    • Castor 17 juillet 2008 17:15

      Tu vois Julien, si le gouvernement cédait à la demande de régulariser les prostituées, on pourrait leur appliquer les règles applicables à tout commerçant, en l’occurrence punir le refus de vente...

      comme ça, tu pourrais contraindre la troisième à te prendre comme client, chose qu’elle peut aujourd’hui te refuser et qui explique ton score de 2/3...
       smiley


    • Castor 17 juillet 2008 17:30

      Mon Julien,

      ne sois pas triste, un jour tu auras toi aussi un plus gros zizi, avec lequel tu pourras jouer derrière les arbres.
      En attendant, je souhaite que tu arrêtes de me regarder faire, je trouve ça malsain et pour tout dire, pas très bon pour ton développement, intellectuel comme sexuel.


    • Castor 17 juillet 2008 17:49

      Tu l’as dit mon chéri...


    • Castor 17 juillet 2008 18:23

      rhôôôô, Julien, le sous-entendu que voilà...
      Alors quoi, tu vas nous faire une diatribe comme quoi t’as rien contre les homos ?
      Si elle est du même tonneau que ta tirade sur les femmes, ceux qui sont concernés vont apprécier...
      Jusqu’ici, je te trouvais rigolo et rafraichissant.
      Finalement, je trouve que tu as autant d’esprit qu’une loutre, foi de Castor.

      Bye chéri.


    • quen_tin 17 juillet 2008 18:40

      C’est qui le plus fort ?
      On vote ?


    • sisyphe sisyphe 18 juillet 2008 00:54

      par Julien Larsen (Paris) (IP:xxx.x4.80.211) le 17 juillet 2008 à 16H43

       
      En effet, j’ ai une personnalité complexe mais ce n’ est pas parceque je suis un seducteur compulsif que je ne respecte pas les femmes, ça n’ a rien

      Vas y julien, c’est bon ....

  • rocla (haddock) rocla (haddock) 17 juillet 2008 16:36

    maintenant on a la cravate , le noeud et la tête de noeud ...


  • Lucien Bretzel 17 juillet 2008 16:45

    Tiens, aujourd’hui, morice fait dans la dépêche.

    Quel talent ce momo smiley


  • morice morice 17 juillet 2008 16:52

     par Lucien Bretzel (IP:xxx.x48.59.48) le 17 juillet 2008 à  16H45 

     
    Tiens, aujourd’hui, morice fait dans la dépêche. 

    Quel talent ce momo

    ce qui veut dire ?

  • morice morice 17 juillet 2008 17:03

     Ça s’appelle comment ce charcutage.... sinon du hacking et de la destruction de site ? 


    • morice morice 17 juillet 2008 17:06

       par Lucien Bretzel (IP:xxx.x48.59.48) le 17 juillet 2008 à 16H59 

       
      salut momo 

      ça veut dire que, comme Avatar, je n’ai que les 5 premières lignes de l’article.

      normal, VOUS en êtes responsable, et venez de passer la DERNIERE LIMITE à ne PAS FAIRE !! avant vous VOLIEZ, maintenant vous DETRUISEZ ! votre FOLIE a pris le dessus !!! 

    • Avatar 17 juillet 2008 17:10

      A Morice,

      Je sais pas si ça peut t’aider, mais au moment ou j’ai cliqué sur le lien qui parlait du Monsieur qui s’était vu refuser l’entrée de l’ambassade de France de Beyrouth car il n’avait pas de cravate, j’ai remarqué que la photo illustrant ce lien était tronquée à 95%

      DES EXPLICATIONS DES GESTIONNAIRES SERAIENT TOUJOURS NECESSAIRES DANS DES HISTOIRES COMME CELLE-LA....


    • Lucien Bretzel 17 juillet 2008 17:14

      momo

      avant de crier au loup, adresses-toi plutôt à l’équipe technique pour leur signaler le problème, vérifies que tu n’as pas commis d’erreur etc.

      Tu me prêtes des intentions et des compétences que je n’ai pas.



  • morice morice 17 juillet 2008 17:12

     J’avais dit ce matin que le site avait été hacké, puisque Snoopy86 a avoué avoir lu quelque chose qui n’était qu’en préparation... cette après midi on est passé un ton au dessus : on DETRUIT. Bravo les trolls, vous pouvez être fiers de votre patron.  IL ne se tient plus... et va jusqu’au bout de SON idée : faire taire, par TOUS LES MOYENS EXISTANTS !!! bravo la démocratie : Bretzel vous n’êtes qu’un petit nazi, et AUJOURD’HUI je défie quiconque de me l’interdire de le dire. C’est un autodafé.


    • Castor 17 juillet 2008 17:20

      Il manque quoi à ton article, Morice, moi je le trouve très bien..sobre efficace, pas polémique pour deux sous...
      J’adoooore ton nouveau staïle !


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 17 juillet 2008 17:21

      Pour ceux qui roulent en vélodafé

      Un autodafé (du portugais auto da fé, qui est auto de fé aujourd’hui, venu du latin actus fidei - acte de foi) consistait, à l’origine, à brûler des livres considérés comme païens, blasphématoires ou immoraux (mesure qu’aurait pratiquée Paul de Tarse). Puis, au Moyen Âge, il devint la proclamation solennelle d’un jugement prononcé par l’Inquisition et dont l’exécution conduisait le coupable à sa destruction, mort ou vif, paLe dominicain Jérôme Savonarole a organisé un autodafé appelé bûcher des Vanités, en 1497 à Florence, où les habitants durent apporter bijoux, cosmétiques, miroirs, livres immoraux, robes trop décolletées ou richement décorées, images licencieuses, etc.

       

      Peu de temps après l’année cruciale et la chute du royaume nasride de Grenade, l’évêque de la nouvelle cité devenue très catholique précipite au feu les livres écrits en langue arabe. Ces traces de l’histoire du pays de 711 à 1492 disparaissent irrémédiablement.

       

      Il importe de lever un malentendu trop souvent répandu. En aucun cas l’Inquisition et les autodafés ne concernèrent les Juifs en tant que tels. L’objet des tribunaux inquisitoriaux était très précis : il s’agissait de rechercher parmi les Juifs convertis au catholicisme (appelés "conversos", ou encore "nouveaux-chrétiens"), ceux qui ne s’étaient convertis que par intérêt (car le statut de chrétien donnait de grands avantages) tout en continuant en fait à pratiquer le judaïsme en secret. Car ces conversions de façade avaient tendance à se répandre, déclenchant l’animosité populaire (troubles de Tolède et Cordoue en 1449, de Ségovie en 1474), mais également les protestations des Juifs sincèrement convertis au christianisme, qui voient l’attitude de ceux qui sont faussement convertis (les conversos) jeter le discrédit sur l’ensemble des "nouveaux-chrétiens". C’est pour cette raison que l’on trouvera de nombreux Juifs convertis parmi les promoteurs de l’Inquisition.

      Ainsi en 1499, l’inquisiteur Diego Rodrigues Lucero condamna à être brûlés vifs 107 juifs « convertis », convaincus d’être en réalité restés fidèles à leur ancienne religion. Ce fut un des plus meurtriers autodafés du pays. Au Portugal, il n’y eut pas d’autodafé avant 1540 (quatre ans après la création de l’Inquisition portugaise) mais durant les 40 ans qui suivirent, il y en eut environ 40, avec, précisons-le, "seulement" 170 condamnations au bûcher parmi les 2500 condamnations prononcées. Par la suite (1580), Philippe II d’Espagne envahit le Portugal : conformément à la précision apportée plus haut, le Roi garantit aux Juifs qu’ils pourraient continuer à pratiquer leur religion. Mais ceux qui se convertissent doivent le faire sincèrement, sous peine de risquer d’encourir les foudres de l’Église. Et de fait, en vingt ans, 3200 condamnations (dont, ici encore, "seulement" 160 au bûcher) seront prononcées. Les autodafés continueront dans la Péninsule Ibérique pendant tout le Moyen Âge et jusqu’au XVIIe siècle.

      L’exécution des accusés ne faisait pas partie de l’auto da fé et avait lieu à une cérémonie ultérieure, normalement à l’extérieur de la ville, où la pompe de la procession principale était absente. Les principaux éléments de la cérémonie étaient la procession, la messe, le sermon à la messe et la réconciliation des pécheurs. Il serait faux de supposer, comme il l’est souvent fait, que les exécutions étaient au centre de l’événement[1], bien que certains auteurs, tels que Voltaire dans son conte philosophique Candide, répandront l’idée contraire.

       

      « Là où on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes. »
       — Heinrich Heine,

      Par analogie des méthodes, ce terme fut employé pour désigner la destruction par le feu que les nazis appliquèrent aux ouvrages dissidents ou dont les auteurs étaient Juifs.

      Le premier autodafé nazi eut lieu le 10 mai 1933 à Berlin et fut suivi par d’autres à Brême, à Dresde, à Francfort-sur-le-Main, à Hanovre, à Munich et à Nuremberg. Furent ainsi condamnés au feu les ouvrages, entre autres, de Bertolt Brecht, d’Alfred Döblin, de Lion Feuchtwanger, de Sigmund Freud, d’Erich Kästner, d’Heinrich Mann, de Karl Marx, de Carl von Ossietzky, d’Erich Maria Remarque, de Kurt Tucholsky, de Franz Werfel, d’Arnold Zweig et de Stefan Zweig.

      Chine

      Le premier empereur de Chine, Qin Shi Huang brûla les écrits confucéens pour asseoir son pouvoir et l’idéologie du légisme.

      Pendant la Révolution culturelle, dans les régions musulmanes de l’ouest de la Chine, des Corans furent détruits dans de grands autodafés[3]. Des manuscrits bouddhistes furent également brûlés.

      Histoire récente
      • Plus récemment, en 1995, on a parlé d’autodafé quand le cardinal de Nairobi Maurice Otunga, a brûlé, en août, des boîtes de préservatifs en compagnie de l’imam de Jamia. Le 31 août 1996, il réitère devant 250 fidèles : aux boîtes de préservatifs viennent se joindre de petits livres sur le Sida et les moyens de s’en protéger[4].
      • 2007 : autodafé à la Mosquée rouge.
      • 20 mai 2008 : Le quotidien Maariv rapporte avec photos à l’appui, comment l’adjoint au maire de Or Yehuda, une petite ville israélienne de 32 000 habitants située à 7 km de Tel Aviv, a organisé un autodafé public du Nouveau Testament.

      Voir aussi

       
       

    • Avatar 17 juillet 2008 17:22

      A Julien Larsen,

      Et bien ce "bordel", comme vous dites, je n’en connais pas la nature.

      Par contre, ce dont je suis certain, c’est que sans explication des gestionnaires du site, il ne fera qu’empirer...


  • morice morice 17 juillet 2008 17:19

     par Lucien Bretzel (IP:xxx.x48.59.48) le 17 juillet 2008 à 17H14 

     
    momo 

    avant de crier au loup, adresses-toi plutôt à l’équipe technique pour leur signaler le problème, vérifies que tu n’as pas commis d’erreur etc. 

    Tu me prêtes des intentions et des compétences que je n’ai pas. 

    "gestionnaire de site interne"t et" connaissant le PHP".... vous savez faire, menteur, vous êtes un FOU DANGEREUX maintenant !!!! 

    • Lucien Bretzel 17 juillet 2008 17:22

      momo y’a gourance sur le bonhomme là.


    • quen_tin 17 juillet 2008 18:45

      Entre gérer un site en PHP et hacker agoravox, ya quand même un fossé.

      Je pencherai plutot pour une erreur technique de AVox. Je suis déjà tombé sur un article vide une fois, ça a été rétablit ensuite.


  • morice morice 17 juillet 2008 17:26

     par Lucien Bretzel (IP:xxx.x48.59.48) le 17 juillet 2008 à 17H22 

     
    momo y’a gourance sur le bonhomme là.

    CERTAINEMENT PAS....

  • morice morice 17 juillet 2008 17:35

     très souvent, l’assassin est présent sur les lieux du crime. Surtout les crimes de pervers :


    par Lucien Bretzel (IP:xxx.x48.59.48) le 17 juillet 2008 à  16H45 

     
    Tiens, aujourd’hui, morice fait dans la dépêche. 

    Quel talent ce momo

    juste après Avatar, qui s’aperçoit en premier et au moment où ça charcute, qui intervient ??? c’est tout aussi rapide qu’une revendication de l’ETA ça. Et c’est signé pareil : par des assassins de la démocratie. 

    • morice morice 17 juillet 2008 17:37

       rocla, au lieu de faire l’idiot, rendez-vous compte de ce qui se PASSE ICI BON SANG DE BONSOIR !


      « Là où on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes. » 

      on vient de faire quoi à votre avis ?????

    • Lucien Bretzel 17 juillet 2008 17:43

      ceci dit je la trouve bien ta dépêche, informative et tout. smiley


    • morice morice 17 juillet 2008 17:47

       REGARDEZ BIEN LES HEURES INDIQUEES :



       j’ai reçu ça :

      17 juillet 2008 10:54:12 HAEC

       
      Bonjour,

      Carlo Revelli est actuellement absent. Pourriez-vous nous expliquer
      précisément les problèmes que vous rencontrez et que vous avez
      signalés à M. Revelli ? Nous essaierons de les traiter au mieux.

      Si vous jugez que des commentaires sont abusifs, n’hésitez pas à nous
      les signaler. Dans tous les cas, ne répondez pas aux provocations,
      sinon les débats risquent de ne jamais se calmer sur vos articles.

      Cordialement

      L’équipe AgoraVox


      —  
      Cordialement    

      L’équipe de rédaction
      AgoraVox

       j’ai répondu ça :

      17 juillet 2008 16:41:59 HAEC

      À : revelli@agoravox.fr

      n’ayant pas le moyen de m’adresser à Carlo comme vous me l’indiquez, je vous demande de prendre en compte cette demande :

       

      vous avez été hacké jusqu’au trognon, ou quelqu’un chez vous informe mes trolleurs, ce que je réfute direct, moi je vous fais confiance.

       

      - depuis plusieurs semaines, Bretzel ,alias Calito, alias plus de 50 pseudos répertoriés me harcèle par tous les moyens possible.

       

      récemment, un post TRES surprenant de Marsupilami annonce ceci :

       

      La plus grosse erreur de Sarkozy : s’être mis l’Armée à dos

      par Marsupilami (IP:xxx.x3.143.230) le 4 juillet 2008 à 15H02

      @ Les zozos

       

      Indiscrétion de modo : le prochain article de Morice s’appelle La France de Sarkozy, c’est bien la France de Vichy. Et attention, c’est du lourd avec plein de nazis dedans. Bon, je vous laisse à vos trollages.

       

       

      C’est la SECONDE fois après TALL que l’on dévoile en qualité de rédacteur le contenu des textes des collègues.

      son explication :

       

       

      par Marsupilami (IP:xxx.x3.143.230) le 5 juillet 2008 à 14H08

      @ Morice

       

      Pourquoi avoir donné le titre ? Pour te rendre service, vu que tu n’es jamais aussi heureux que quand tu es assailli par des meutes de trolls que tu trolles toi-mêmes à grand coups d’injures. Je voulais te les préparer, pour qu’ils soient bien à point, comme tu les aimes. Car reconnais-le : objectivement, tu es le seul rédacteur d’Agoravox à attirer systématiquement autant de trolls. Ça ne peut pas être un hasard. Il faut que tu sois complice.

       

      Plus tard BRETZEL proxymus  qui annonce qu’il VOTE contre MES articles : (c’est un des pseudo de Carlito sont vous avez supprimé le nom d’origine).

       

      par Bretzel Proxymus (IP:xxx.x8.53.109) le 7 juillet 2008 à 13H53

      J’avais lu cet article avant qu’il ne soit publié. J’ai voté contre. Il passe quand même... ok.

      Mais j’ai le droit de dire ce que j’en pense... et je le répète : article mou du genou.

      Réagir à l’article | Réagir au commentaire | SIGNALER UN ABUS | Lien permanent

       

       

      par Olga (IP:xxx.x19.150.194) le 7 juillet 2008 à 13H57

       

      @Bretzel

       

      Comment fais-tu pour voter pour ou contre les articles, alors que tu n’es pas rédacteur, puisque tes commentaires sont sur fond gris, comme les miens ?

       

      Elle a déjà découvert un premier pot aux roses ; Bretzel a été et est toujours REDACTEUR et donc TRICHE.

       

       

      par morice (IP:xxx.x98.25.199) le 7 juillet 2008 à 13H58

      par Bretzel Proxymus (IP:xxx.x8.53.109) le 7 juillet 2008 à 13H53

       

      J’avais lu cet article avant qu’il ne soit publié. J’ai voté contre. Il passe quand même... ok.

       

      mr Bretzel, vous venez de vous griller : les seules personnes habilitées à REGARDER les textes sont des REDACTEURS... or vous n’avez jamais été rédacteur ici... à moins que vous agissiez sous un autre nom, qu’on finira bien par retrvouver : vous VENEZ ICI PAR VENGEANCE, car vous en avez déjà été EXCLU.... logiquement, vous ne POUVIEZ PAS voter... maintenant, les gens d’Agoravox savent qui vous êtes vraiment : c’’est con ce qui vous arrive....

       

       

      réponse de l’intéressé :

       

      par Bretzel Proxymus (IP:xxx.x8.53.109) le 7 juillet 2008 à 14H07

      "alors comme ça, Bretzel on s’en fout du pape mais pas du Talmud ? ? "

       

      Et revoilà l’antisémitisme qui ressort.... Comme si être d’origine juive interdisait d’être athé.... comme si cela ne s’étais jamais vu....Rappelons au passage que cela vien du morice qui a écrit "les juifs sont des dinosaures"

       

      Pour le reste, j’ai effectivement publié une petite dizaine d’articles sur ce site. Je ne le fait plus depuis que AV a pour objet de publier du sensationnel au détriment d’articles sérieux. Tous mes articles ont toujours été validés, il nee s’agit pas d’une "vengeance".

       

      Quant à mon identité réelle, elle est connue de tous les zozos...

       

      Par contre, la tienne, Morice, n’est connue de personne... Alors qui se cache derrière l’avatar du muppet show ? On rigolera bien quant on découvrira ton vrai visage.

       

      IL AVOUE DONC avoir un tire de REDACTEUR, sous un autre NOM ici.

       

      Il se sait découvert. Ce week-end, il fait disparaitre le compte CHRISTINA, très compromettant pour lui.... car c’est un de ceux qui lui permettent de voter CONTRE. Vérifiez vos logs, regardez QUI a enlevé CHRISTINA et vous avez l’auteur du trollisme ici.

       

      Mais ce n’est pas le plus grave. Car CE MATIN, un de ces sbires est allé plus LOIN encore. C’est Snoopy86, alias plein de PSEUDOS, qu’il a avoué lui-même :

       

       

      par walter sobchak (IP:xxx.x01.158.48) le 9 juillet 2008 à 12H19

       

      puisque tu n’as rien compris, une fois de plus je ne suis pas bretzel l’original mais suis intervenu sur tes fils (beaucoup moins que d’autres) exclusivement sous les pseudos suivants :

       

      snoopy86

      sagamore noonan

      bretzel noonan

      walter sobchak

      comité sapeur camembert

      colonel walter kurz ( trop peu de temps...)

      couscous59 (il y a longtemps)

       

      2 de ces pseudos ont été bloqués

       

      sans jamais le dissimuler ( tout le monde le savait sauf toi...) et sans jamais changer d’IP....

       

      le reste rien à voir, c’est TON problème...

       

      Ce matin il a posté ça : sous son pseudo de bretzel noonan

       

      > Le Drakkar : quelle responsabilité ?

      par bretzel noonan (IP:xxx.x01.26.226) le 17 juillet 2008 à  00H43

      on me communique à l’instant qu’il serait prochainement question de sans-culottes et d’aboyeurs dans les articles de morice. Il semblerait également que la qualité journalistique de ces articles soit de plus en plus contestable et contestée....

       

      belles occasions de nouveaux jeux en perspective...

       

       

      par bretzel noonan (IP:xxx.x01.26.226) le 17 juillet 2008 à 00H47

      j’oubliais momo

       

      aprés avoir lu ce que je viens d’écrire, dors bien....

       

       

       

      OR CE POST EST TRES IMPORTANT.... car il REVELE PIRE ENCORE : le contenu de deux textes non parus encore (le premier vient de l’être)... mais avec une ENORME DIFFERENCE : le premier était proposé à la relecture, le second EN COURS D’ECRITURE SEULEMENT..... c’est GRAVISSIME.... car CELA SIGNIFIE que l’un d’entre eux (Bretzel)  a tout simplement accés aux profondeurs du SITE, puisqu’il peut VOIR des textes encore en gestation....

       

       

      C’eST TRES TRES GRAVE, et vous demande d’en avertir au plus vite la DIRECTION : je ne peux et VOUS ne pouvez pas rester avec pareille INTRUSION.  Vous devez réagir et la BLOQUER. Il y va de la SURVIE de votre site. Un homme qui connait le PHP ; il s’en est vanté et a dit aussi avoir administré des sites et il vient d’aller LOIN DANS LE VOTRE.

       

      LES LOGS de vos serveurs permettent de retrouver qui est allé voir, et qui surtout à commencé à RETIRER les NOMS DE REDACTEURS qui donnent ça  piste... et remontent jusqu’à lui. IL est DANGEREUX POUR AGORAVOX, à vous d’en prendre CONSCIENCE.

       

      IL convient de bloquer l’auteur de tous ces forfaits : vous retrouverez TOUS ses pseudos et toutes ces attaques grâce à VOS LOGS. Faites le SVP au plus vite, pas pour moi pour vote site qui est en DANGER. Un homme regarde des textes que VOUS SEULS pouvez voir.... c’est une INTRUSION destructrice GRAVE.....

       

      je compte sur vous, et vous tient au courant s’il y a du neuf... sauvegardez vos LOGS, dans les heures à venir ça va devenir crucial, je crains qu’il n’aille encore plus loin. IL est fou à lier, fou de POUVOIR. ET a une dent contre vous, pourquoi je ne sais pas exactement....

       

    • rocla (haddock) rocla (haddock) 17 juillet 2008 17:48

      j’ croyais ça parlait de cravates ...


    • morice morice 17 juillet 2008 17:50

       par TALL (IP:xxx.x19.141.63) le 17 juillet 2008 à  17H42 

       
      Non momo, c’est moi qui ai hacké ton texte. Alors, si tu veux le revoir, tu reconnais être musulman, car on en a marre de tes mensonges. 

      Et tant que tu t’entêteras à nier, il en sera ainsi de tous tes articles. Agoravox ne peut rien y faire, j’ai injecté un virus, s’ils essaient de le remettre, tout pète en l’air. 

      A prendre ou à laisser 

      TALL

      MENSONGES, vous n’en n’avez pas la capacité intellectuelle.... et venir POURRIR encore plus une situation déjà bien pourrie est tout à votre manque d’honneur habituel,TALL. MENACER comme vous le faites, c’est bel et bien du nazisme. Vous, au moins, vous vous révélez.

    • morice morice 17 juillet 2008 17:56

       par maxim (IP:xxx.x64.244.145) le 17 juillet 2008 à  17H54 

       
      et bien je vais être sérieux pour une fois ... 

      difficilement, on ne peut plus lire que les 5 premières lignes... 

    • morice morice 17 juillet 2008 17:57

       

      par Papy (IP:xxx.x06.128.14) le 17 juillet 2008 à 17H36 
       
       Mais quel délire !!! Vous allez paraitre ridicule quand avox aura remis correctement votre article !!


      il ’a été, imbécile. 

    • Castor 17 juillet 2008 18:05

      Je crois malheureusement que l’esprit qui habitait Morice a fondu.
      Messieurs, prions, et occupons-nous du service athée.


    • Lucien Bretzel 17 juillet 2008 18:19

      momo

      faisez quêque chose là, parce que avec 5 lignes on va pas pouvoir tenir longtemps. smiley


    • morice morice 17 juillet 2008 18:23

       Vous êtes pitoyables à venir encore vous marrer.... vos textes, si vous en faisiez, subiraient le même sort, et  vous venez là, vous marrer. Vous me faites penser à ces gens qui ralentissent pour voir les accidents, encore un peu et ils prennent des photos : votre INCONSCIENCE est gravissime. Quelqu’un TUE en direct votre site, votre commentaire  c’est "à ce que c’est drôle". Vous n’avez AUCUNE CONSCIENCE CITOYENNE, AUCUNE !!


    • morice morice 17 juillet 2008 18:25

       Des gens fiers qu’on assassine une parole : on est chez Pinochet, là.... 


    • Castor 17 juillet 2008 18:31

      Ah... Pine hochet c’est du sur mesure pour Julien Larsen ...

      JULIEN ! JULIEN ? !!!


    • Avatar 17 juillet 2008 17:56

      A Papy,

      Et bien vous pouvez toujours attendre une réaction du site...

      Lisez mon post de 16h57 concernant un autre "problème" aussi significatif d’un grave dysfonctionnement....


  • brieli67 17 juillet 2008 17:47

  • maxim maxim 17 juillet 2008 17:54

    et bien je vais être sérieux pour une fois ...

    le sacro saint costard cravate ,c’est une marque de respect liée à la fonction ou à une circonstance ...
    que ce soit pour un RDV important ,pour une cérémonie qu’elle soit triste ,solennelle ,heureuse,pour un repas d’affaire dans un restaurant de bonne réputation ,pour celui qui sollicite un emploi ,pour le commercial etc....

    pour les rendez vous de chantier lorsque j’étais en activité ...la tradition exige une tenue correcte entre tous les participants ......

    à plus forte raison pour les politiques ,pour ceux ayant une fonction importante ,pour ceux qui ont eu une certaine éducation également ( mon beau père décédé recemment a toujours porté costume et cravate , été comme hiver ,je ne l’ai jamais vu débraillé même en vacances ! )
     il m’arrive également d’en mettre lorsque les circonstances l’exigent ( sinon,c’est jean’s 501) et short en été ....

    et bien voilà ,là au moins on ne me traîtera pas de Lepeniste ,analphabête, néonazi,crétin,Zozo,connard ,valet de l’impérialisme ,buveur de sang ,nostalgique de la colonisation,vieux con........

    vive les culottes ! (avec un peu de dentelle ).....vive les cravates !


  • snoopy86 17 juillet 2008 18:02

    Salut les zozos ...

    Momo est-il le premier martyr du journalisme citoyen ?

    Ou nous a-t’il bricolé un autodafesse façon Enderlin ?


  • Stephanesh 17 juillet 2008 18:10

     Le prochain article de Morice

    titre : Morice parle aux gueux

    article : Je vous emmerde tous sale troll

    Fin



  • rocla (haddock) rocla (haddock) 17 juillet 2008 18:17

    Morice , pour le linge à la main s d’ après-vous c ’est mieux Bonusque ou plutôt Ariel ( Sharon ) ?


  • Lucien Bretzel 17 juillet 2008 18:22

    morice

    faisez quêque chose, on va pas pouvoir tenir longtemps avec 5 lignes seulement. smiley


    • Castor 17 juillet 2008 18:27

      ARRETEZ de faire CHIER MORICE,
      je les trouve TRES bien, moi, ses articles de 5 lignes, en plus il est foutu de battre son score de commentaires AVEC juste quelques mots et un seul lien alors moi je DIS RESPECT.


    • snoopy86 17 juillet 2008 18:31

      pas mieux Castor ....

      c’est clair, concis, synthétique,plus facile à lire que d’habitude, moins de liens...

      je plusse et suis étonné qu’il ait autant de votes négatifs.


    • Lucien Bretzel 17 juillet 2008 18:31

      dans le genre 1200 commentaires en 1 semaine avec 5 lignes.

      faut voir, ça aurait de la gueule smiley


    • snoopy86 17 juillet 2008 18:37

      salut lulu

      on y va tout droit....chapeau à l’auteur !!! Francis n’aurait pas fait mieux et momo confirme ainsi qu’il figure parmi les plus grands comiques français


    • Lucien Bretzel 17 juillet 2008 18:50

      salut Snoopy

       smiley smiley smiley


  • snoopy86 17 juillet 2008 18:29

    notre ami momo s’est coupé son article en utilisant ses ciseaux à commentaires...


    • Castor 17 juillet 2008 18:33

       smiley)
       smiley


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 17 juillet 2008 18:36

      un article court c ’est un petit jaculat ...


    • Gül 17 juillet 2008 18:47

      Je prendrais bien une coupe de champagne, moi, Papy s’il vous plait !

      Môrice, vous devriez vous détendre. S’il y a eu piraterie, elle sera découverte et est sujette à procès, je suppose.

      Si ce n’est pas du tout le cas, vous devriez commencer tout de suite à prendre la vie du bon côté parce que là, il va vous falloir un paquet d’auto-dérision....


    • Gül 17 juillet 2008 18:52

      Merci Papy, c’est rafraîchissant dans cette atmosphère orageuse...


    • Gül 17 juillet 2008 19:02

      Salut Tall,

      Des lampadaires ? où ça, où ça des lampadaires ? je ne vois rien, la lumière m’éblouit !!! smiley


    • Gül 17 juillet 2008 19:18

      J’aime bien me brûler les ailes.....


  • catastrophy catastrophy 17 juillet 2008 18:34

     A poil ! Nus au soleil , exactement !


  • morice morice 17 juillet 2008 18:36

     ça va, tout le monde est content du boulot de son petit chef ??? Vous admirez un tueur de site citoyen, là je vous signale.... vous soutenez tous, les trolleurs, une action nazie. Je vous le rappelle, au cas ou vous ne sauriez pas la définition et viendrez me dire après que "pas du tout, on est pas comme ça".  On est à un sommet, là, et toujours la même claque pour APPLAUDIR, pas un du lot pour DENONCER.  Vous puez fort là....


    • Castor 17 juillet 2008 18:38

      ah non, Morice, !

      je ne schmoute pas, j’ai tombé la cravate depuis bien longtemps et j’ai même ouvert deux boutons du col de chemise.
       smiley


    • Gül 17 juillet 2008 18:51

      Heu....plutôt que faire sauter les cravates, désolée, Papy....

      Pourrait-on faire sauter les autres boutons de chemise ? smiley


  • thomthom 17 juillet 2008 18:42

    La cravate, c’est périmé... ridicule, encombrant, inconfortable (on ne respire plus, trop chaud, vole au vent, trempe dans l’assiette)
    Quand j’ai commencé à bosser il y a 9 ans, j’étais un des rares à ne pas en mettre... ca passait.. tout juste. Sauf pour aller voir les clients.... là, c’était cravate obligatoire

    Aujourd’hui, la majortié de mes collegues ne met plus de cravate au bureau. Chez les clients, la majorité en met encore, mais je fais partie de la minorité qui n’en met que quand je vais chez les clients les plus ringards/guindés (banques, cabinets d’avocats...)... sinon, je n’en met plus et ca passe très bien.

    Heureusement ! Il est grand temps de s’en débarasser pour de bon. Et ca n’a rien à voir avec une histoire de respect des collegues ou des clients... c’est juste une histoire d’habitude et de respect de traditions supides ! Y’a pas besoin de porter un cravate pour etre compétent, respecter ses clients et même avoir l’air assez élégant.

    Et pour le costar, c’est un peu pareil : en hiver ou mi-saison, ok, c’est très élégant et pas trop inconfortable (quoique...), mais en été quand il fait super chaud, il n’y a rien de plus stupide.

    C’est juste une question de bon sens et de responsabilité écologique (et donc citoyenne) : on s’habille en fonction des contraintes imposées par les conditions météo... à la fois pour notre confort mais aussi pour réduire notre consommation d’énergie !

    Que les députés mettent tous une cravate par habitude, pourquoi pas... à la limite, c’est leur droit. Qu’on oblige un député pour rentrer à l’assemblée, je trouve ca absolument scandaleux ! on se croirait au moyen age avec ce genre de regles protocolaires !


    • Gül 17 juillet 2008 18:56

      Des biens de "prestige" dans le Triangle d’Or ????????!!!!!

      Tu ne te mélanges pas un peu les pinceaux avec ta dernière conquête ? smiley


  • bretzel noonan 17 juillet 2008 18:42

    Momo

    Hacker vaillant rien d’impossible....

    Qu’en pense Maître Mignard ?


  • morice morice 17 juillet 2008 18:50

     TALL


    Ce rédacteur n’a pas encore publié d’article sur AgoraVox
     
     y’a pas de blème : le TALL a articles, le REDACTEUR n’existe plus....


    • morice morice 17 juillet 2008 18:58

       par Dom22 (IP:xxx.x14.115.77) le 17 juillet 2008 à  18H42 

       
      Pas de conscience citoyenne, rien que ça. Morice arrete ta parano. Si des gens voulaient détruire le site ils s’en prendraient à tous les articles, il n’y a que chez toi qu’il y a le bordel. 

      Si ça se trouve c’est toi qui a bricolé ton article, l’aubaine était trop grande, depuis que tu crois qu’il y a des auteurs qui votent contre toi en association

      DECIDEMENT, il ne s’arrêtera jamais dans sa veulerie, celui-là, tout ça pour défendre son chef et ainsi espérer ne pas être banni avec lui..
      1°) je vous rappelle qu’une fois envoyé en soumission de parution, il ne ne nous est plus permis de modifier qui que ce soit dans l’article : tentez de le laisser entendre, c’est de la DELATION.
      2) si l’individu est capable de le faire sur UN article il le peut pou tous. Pourquoi sur les miens ?  Car je suis le seul ici à avoir taxé les gens d’extrême droite de l’être, et d’avoir déjà fait 3 articles contre eux. Si ça peut vous faire déplaisir, un quatrième et un cinquième sont en préparation.  Il faudrait que vous vous rendiez compte que vous n’allez pas tous vous en tire comme ça. Il y a un hacker, et des gens qui l’applaudissent. Vous en faites partie, très bien, c’est VOTRE choix. Agoravox saura vous le rappeler en temps utile....

    • morice morice 17 juillet 2008 18:59

       par TALL (IP:xxx.x19.141.63) le 17 juillet 2008 à 18H58 

       
      Ah si tu insistes, momo, je peux en refaire.... surtout depuis qu’on peut les écrire en 5 lignes, ça prend beaucoup moins de temps. 

      Bon alors, tes aveux ? Y a pas de honte à être musulman. Ce qui est vilain c’est de mentir aux copains. 

      Tu vois bien que rien ne bouge chez Avox ... alors ?


      alors ce n’est pas vous, vous en êtes INCAPABLE et n’avez aucune connaissance en web.

    • Castor 17 juillet 2008 19:03

      Momo,

      plus tu râles comme un vieux con, plus tu me fais marrer avec ton avatar !!!


    • bretzel noonan 17 juillet 2008 19:09

      "Si ça peut vous faire déplaisir, un quatrième et un cinquième sont en préparation.."

      A cinq lignes par article, même Djanel peut en faire douze à l’heure


    • Avatar 17 juillet 2008 19:12

      Alors Tall toujours aussi ignorant des lois ?

      petit rappel :


      - La religion fait partie de la sphère privée et personne n’a à être inquiété pour cela.


      - l’incitation a un délit est un délit


      - s’attribuer un délit que l’on n’a pas commis en est un aussi ; tout comme le faux témoignage


      - hacker une page est un délit .

      Mais votre avocat se chargera de mieux vous l’expliquer lorsque vous préparerez ensemble votre défense.

       smiley

      smiley


    • Avatar 17 juillet 2008 19:39

      Tall,

      Vous êtes décidemment fort mal-comprenant.



      Seuls les 3 premiers points vous concernent et les propos délictueux concernant la religion de l’auteur sont toujours là et sur d’autres fils.

      Et je ne parle pas de diffamation ici (morice pourrait être musulman que cela ne changerait rien).

      Le procureur se moquera de la religion ou de l’athéisme de l’auteur Morice.
       
      L’incitation à la haine religieuse ou ethnique, ça rapporte pas mal en ce moment. (sans compter les associations de défense des musulmans qui vont se régaler de votre humour belge smiley)

      Votre faux-aveux de hacking, est là aussi.

      Seul le dernier point ne vous concernait pas directement ; car connaissant votre intelligence, je n’ai pas imaginé une seconde que vous étiez le hacker smiley



       


    • Avatar 17 juillet 2008 20:02

      Remets tes lunettes Papy et relis mon post.

      Je parle d’incitation à la haine religieuse, de faux-aveux donc de complicité du délit commis par le vrai hacker s’il existe. Car pour l’instant et sans réponse D’ AV, je ne suis pas sûr qu’il s’agisse de hacking mais plu^tot d’un problème concernant un des liens de Morice, comme je les ecrit bien plus haut... (pas la premiere fois que ça arrive avec Momo smiley)

      ps : Cependant, puisque vous parlez diffamation en étalant votre ignorance, vous pensez sérieusement qu’on ne peut pas diffamer Johny Hallyday et être poursuivi pour cela sous pretexte que ce n’est pas son vrai nom ? smiley

      Seul la popularité du pseudo et l’image compte. Et Morice est l’auteur le plus populaire de tout le site smiley, c’est facile à démontrer...


    • Djanel 17 juillet 2008 21:55

      .

      .

      Papy en littérature les pseudos sont souvent utilisés comme par exemple avec Molière, Voltaire, Romain Garry… etc. C’est l’usage du pseudo qui prévaut ici. La justice reconnaît les allias dans les identités. Si une communauté vous donne un surnom, la justice reconnaîtra ce surnom par réputation… etc. … ce qui veut dire que si vous diffamez Morice, Morice pourra porter plainte. Dans ce cas, il lui suffira de prouver qu’il est ce Morice et avec tout ce qu’il a publié avec ce pseudo, ce sera un jeu d’enfant de convaincre la justice et d’autant plus facilement qu’il n’a jamais changé de pseudo.

      Si vous croyez que vos changements de pseudos vous garantissent l’anonymat, détrompez-vous, la justice obligera votre fournisseur d’accès à fournir les informations vous concernant et permettant de vous identifier quel que soit le pseudo utiliser qui s’ajoutera à la liste. Votre identité sera aussi révélée par votre compte rédacteur lors de votre inscription : le numéro de téléphone étant votre identifiant même si vous en avez donné un faux, il y a des logiciels capables d’identifier le numéro d’appel. Si un procès en diffamation ou autre chose est lancé contre vous, les risques de payez les frais d’expertise seront déjà suffisamment énorme pour vous dissuader de recommencer.

      Devant la justice, c’est la loi qui s’applique quel que soit le préjudice qu’aurait subi le plaignant. Demandez donc le conseil d’un avocat.

      Tall, nous l’avons suffisamment averti qu’il commettait un délit lorsqu’il obligeait Morice à blasphémer. Une plainte sera suffisante pour attirer des associations qui ne demandent qu’à gagner du prestige en se portant partie civile et par la même occasion de l’argent en réclamant des dommages et intérêts. Je crois que Tall ne comprend pas le monde dans lequel il vit. Il devrait interroger Philippe Vassé qui en connaît un rayon sur les pratiques de certains maires qui ont porté plainte systématiquement dans le 92 contre leurs opposants. Même s’ils perdaient leur procès, ils faisaient appels ce qui augmentaient les frais de procédure en ruinant et en tourmentant tous ceux contre qui ces plaintes ont été dirigées. Et comme, ils agissaient au nom d’une municipalité au bout du compte, c’était le contribuable qui payait l’addition des frais de justice. Leur technique était simple : faire reconnaître par la justice que leurs plaintes étaient nécessaires et de bonne foi pour que la partie adverse se ruine en procès sans obtenir le dépend à leur avantage.

      Avis aux amateurs.


    • Avatar 17 juillet 2008 22:01

      You’re right Djanel.

      Mais faut pas leur en vouloir aux zozos, y’a un esprit d’équipe.

      Enfin, y’a un esprit pour toute l’équipe smiley


  • brieli67 17 juillet 2008 18:53

    HIER UN CONCURRENT SIGNALAIT YEMENTALL S-clu d’Agoravox ! Information non relayée sur le site

    Ne voilà t’il pas le Pied-bot cybercynical se pavaner tel Maître Coq sur le tas de fumier avant son départ proche aux States.

    Bretzel et ses 50 aux Antilles 
    Snoupe et ses Kurtz voyons voyons au Golf

    Tiens Alibis quand tu nous tiens. Tiendra ou tiendra pas.


Réagir