mercredi 23 décembre 2020 - par JC_Lavau

Maître Panisse t’a vendu le Pitalugue, et tu admires ta perspicacité...

Maître Panisse t'a vendu le Pitalugue, et tu admires ta perspicacité...

Admire :

J'admire moing, car moi au moing, j'ai déjà fait tomber un escroc international parmi ceux que j'ai eu le douteux privilège de fréquenter. Je commence à connaître leurs ruses.

 

Toutes les ruses employées par les escrocs utilisent votre affectivité.

Ils vous la jouent affectif, mais sans que votre vigilance s'en soit avertie.

Flagorner votre narcissisme, ça marche toujours. Vous promettre de gros gains en territoires, en prestige, en rang social, ou en attrait sexuel et partenaires sexuels, ça marche.

Regardons l'exemple de cette Danny Kada, qui depuis a fermé son site, où elle recrutait des escrocs détaillants pour son escroquerie en gros : 

http://deonto-ethics.org/impostures/index.php?topic=163.0

 

Ils utilisent l'hypnose, puis l'intimidation.

Nul ne conteste qu'André Lichnérowicz était un mathématicien surdoué. Pourtant admirez comment Joël Sternheimer l'a hypnotisé et dupé :

http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/Theorie_fondee_sur_l_hypnose.html

Compte-rendu de l'Académie des Sciences, 12 décembre 1983. Du travail d'hypnotiseur et imposteur professionnel.

Il n'y a jamais eu d' "ondes d'échelle", ni d'"invariance d'échelle". Ce sont des pseudo-concepts, à usage purement hypnotique. L'existence même de la limite atomique ruine tout rêve d'"invariance d'échelle". Oui, mais, chez les matheux, le terme était alors à la mode, dans le sillage de Mandelbrot, des fractales, et de Laurent Nottale...
La totalité des phrases utilisant ces expressions sont des phrases dépourvues de sens. "Invariance d'ordre causal", "transformation d'échelle", "équivalence des différences d'échelles d'observation", "décomposabilité", "ce qui rétablit globalement une invariance d'échelle", "en même temps par symétrie (chaque particule...) ce spectre devra être exponentiel", autant d'expressions qui n'auront jamais le moindre sens, qu'on ne pourra jamais associer à aucune expérience ni à aucun résultat expérimental, et dont la confusion a pour unique but de saturer et endormir la rationnalité du lecteur. Nous pouvons mettre Sternheimer au défi d'exhiber une seule expérience qui mette en évidence l'existence d'un seul des prétendus phénomènes, désignés par l'un de ces pseudo-concepts, il est dans l'incapacité de relever ce défi.

Quand Sternheimer annonce dans le résumé, que sa théorie est "basée sur la causalité", c'est un mensonge délibéré. Oui, il y a des bouts de phrase où le mot "causalité" apparaît, mais justement ce sont des bouts de phrase qui n'ont aucun sens, qui ne font que du bruit dans la tête du lecteur.
 

Et quand le charme hypnotique est rompu ? Les frères Sternheimer passent aussitôt à la menace :

http://deonto-ethics.org/impostures/index.php?topic=3.0

Leur dossier : http://deonto-ethics.org/impostures/index.php?board=2.0

Bon, là on a de la chance : les frères Sternheimer ne sont jamais devenus hégémoniques à l'échelle nationale. Il est resté possible de signaler dans Sciences et Vie qu'il n'y là rien de plus qu'une escroquerie.

Vous détailler d'autres escrocs et fraudeurs, il y en a tellement... Des vendeurs de mouvements perpétuels ? Ou Girard qui dupe Charles Crussard ? Ou le vendeur de remèdes miracles contre le cancer qui meurt d'un cancer ? Ou Jean Staune, son offensive catholique et créationniste, avec "Intelligent Design"...

Par chance, tous ceux là sont des minoritaires... Eventuellement ils peuvent vous assassiner furtivement, mais pas vous faire incarcérer par l'appareil répressif national. D'autres escroqueries sont autrement plus dangereuses, disposant de l'appareil répressif national au service d'une criminalité organisée ou d'une puissance étangère, voire disposant d'un appareil de propagande Intergouvernemental qui régit la totalité des media de masse.

Justement, je ne peux classer Naomi Oreskes, historienne de grande autorité car elle sait l'existence de l'ouragan Katrina en 2005, parmi les minoritaires : cette paranoïaque institutionnelle est un rouage d'une très grande escroquerie, à l'échelle planétaire.

Et alors là attention : Quand une propagande est localement hégémonique, elle ne peut plus ni se tromper ni vous tromper, et la Sainte Inquisition est là pour vous couper la langue et vous brûler sur un bûcher, a minima sous l'accusation de "hérétique et complotisse", sans préjudice d'autres accusations et insultes, selon le goût du jour.

 

Vous, vous ne savez pas cartographier vos lacunes scientifiques, mais le vendeur, le charlatan et l'escroc le savent. Ils l'exploitent.

Les vendeurs de mouvements perpétuels sont certains que vous n'avez pas les bases en thermodynamique, encore moins appliquée aux machines. De plus, étant eux-mêmes incapables de délimiter l'intérieur et l'extérieur de leur cafouillazibule, incapables de lister les forces et actions entrantes et les sortantes, ils parient que vous partagez les mêmes infirmités. Pari souvent gagné...

Michel Lefèbvre, qui faisait passer son DEA de mécanique des fluides pour un doctorat, était bien certain qu'aucun de ses clients (industriels du textile) n'avait assez de bases en méca-flu, et faisait aisément gober des "ondes de choc de décompression". Il avait découvert que la seule ligne d'un bilan qu'un banquier sait lire est celle des bénéfices, et qu'il ne regardait pas les engagements hors-bilan. 

http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/TITRstargil.htm

http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/Stargil_en_galerie_d_escrocs.pdf

Après sa fuite en Australie, jamais il n'a produit le moindre résultat technologique : zéro réalisation. En revanche, pour savoir hypnotiser et éblouir, là il était fort.

 

Au 19e siècle, grâce à l'astronomie, et appliquée aux machines à tisser puis aux machines à vapeur, la mécanique était la science de pointe. La Relativité galiléenne a quelques 410 ans, la mécanique newtonienne quelques 340 ans. DONC c'est assimilé à présent ? Hem ! Dès que vous ne reconnaissez plus un cas scolaire, c'est panique et compagnie.

Ils ont reçu des cours de mécanique lors de leur formation initiale, ils sont à présent couverts de galons, voire d'étoiles, vous pourriez donc créditer ces pilotes retraités de l'Armée de l'Air d'une bonne compréhension de la mécanique du vol. Voire ! Leurs bourdes, défendues avec combativité, pour ne pas dire belliquosité, sont ahurissantes : 

http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,1682.0.html

Ils te la jouent au narcissisme, et prétendent traiter de questions statiques et stationnaires à coups de botte : "Et que je te donne un coup de botte à droite ! Tu vas voir que la bille elle va s'enfuir à droite ! Et puis d'abord, t'es même pas pilote !". Ils n'ont pas encore assimilé les bases de la mécanique, ni même les changements de repère galiléens. Ils n'ont pas non plus assimilé que la mécanique est commune à de nombreux métiers, et que leur meute d'orgueilleux narcisses n'en est pas propriétaire.

Pire encore : au permis de conduire, une question est "Vous roulez à 100 km/h. Un objet de 1 kg est posé sur la plage arrière. Quel est son poids quand vous freinez brutalement ?". Et il faut répondre "40 kg"...

 

Professeur de génie civil, spécialité béton, Michel Laquerbe n'avait aucune base en mécanique des sols et des fondations, alors que cette spécialité était juste un étage au dessus de la sienne dans les bâtiments de l'INSA de Rennes. Et il n'avait pas la plus petite idée en minéralogie, mais il comptait bien sur son assurance dans ses bluffs :

http://deonto-ethics.org/impostures/index.php?board=24.0

http://deonto-ethics.org/impostures/index.php?board=26.0

Finalement, nous l'avons fait tomber, en procès international, mais hélas il n'a jamais été jugé au pénal, pour escroqueries et faux en écriture.

 

Au paragraphe suivant, nous allons examiner quelques fraudes de Gilles Delaygue, communes à toute la propagande carbocentriste. Fraudes au pouvoir intergouvernemental. Sur quelles ignorances communes comptent-ils, avec succès ? Dans votre immense majorité, vous n'avez jamais pratiqué la chimie analytique, vous n'avez jamais pratiqué la spectroscopie, ni la colorimétrie, ni la teinture des hauts polymères, vous êtes ignorants en physique de l'atmosphère et du rayonnement, vous n'avez aucune idée des temps de libres parcours moyens dans l'air en fonction de la température et de la pression, vous n'avez pas pratiqué la thermodynamique de l'air humide, vous êtes ignorants en physiologie végétale, en pédologie, et en géosciences, Vous ne savez pas détecter les périodes d'intense volcanisme par une micro-électrode de pH dans des carottes de glace, vous ne savez pas dater les périodes de tragique pénurie en dioxyde de carbone atmosphérique, vous n'avez pas idée de consulter les documents paroissiaux et monastiques pour connaître les précédentes fluctuations climatiques historiques, vous avez oublié l'essentiel des glaciations du Quaternaire, vous ignorez tout des évolutions géochimiques des quatre derniers milliards d'années... Ainsi les escrocs aux ordres jouent sur du velours. 365 jours par an de matraquage publicitaire pendant trois décennies, et passez muscade ! Vous gobez les pires énormités, surtout si ça flatte votre narcissisme : C'est moi que je suis l'élite des citoyens conscients !

 

On a beau vous signaler la fraude, vous ne l’avez toujours pas captée. Vous demeurez télécommandés par le matraquage publicitaire.

La propagande carbocentriste serine qu’il suffit qu’une molécule ait capturé un photon à sa fréquence de résonance (ou l'une de ses fréquences de résonance si elle est polyatomique), pour qu’elle le réémette, avec 50 % de chances que ce soit vers le sol terrestre et non l’espace intersidéral.

Exemple par Gilles Delaygue :

https://planet-terre.ens-lyon.fr/article/explication-effet-de-serre.xml

En toutes lettres, Delaygue, prétend que la molécule qui a absorbé un photon à sa fréquence de résonance mécanique, va REEMETTRE ce photon, dont en moyenne statistique, la moitié vers la Terre. 

 

Sauf que c’est une fraude : à moins qu’on ne soit en très haute altitude, à pression négligeable et long parcours moléculaire, aux pressions troposphériques la désexcitation est cinétique, par chocs, longtemps avant qu’une désexcitation photonique puisse avoir lieu.

Calcul par Georges Geuskens, déjà évoqué plusieurs fois. Les gaz aux pressions et températures troposphériques n’émettent pas.

http://www.science-climat-energie.be/2019/02/14/le-rechauffement-climatique-dorigine-anthropique/

http://www.science-climat-energie.be/2018/08/06/le-co2-et-le-climat-avec-et-sans-effet-de-serre/

http://www.science-climat-energie.be/2018/04/26/du-bon-usage-de-la-formule-de-stefan-boltzmann

/http://www.science-climat-energie.be/2018/03/28/le-co2-dans-les-basses-couches-atmospheriques/

http://www.science-climat-energie.be/2018/04/02/le-co2-dans-les-basses-couches-atmospheriques-2/

...

https://climatorealiste.com/effet-de-serre/ 

Quelle est la faiblesse du calcul de Geuskens ? Il sous-évalue l'effet anti-serre diurne des gaz polyatomiques. Le dioxyde de carbone a deux fréquences de résonance dans l'infra-rouge, et non pas une seule : à 4,3 µm et à 15 µm. euskens n'a fait le calcul que pour la raie d'absorption à 15 µm de longueur d'onde. Or à 4,3 µm, la Terre émet nettement moins de puissance, tandis que le jour, le Soleil nous y envoie bien plus de puissance qu'à 15 µm. Le jour, cette fréquence est interceptée, n'atteint jamais le sol ; cette partie spectrale de la puissance solaire ne chauffe que l'atmosphère, haute, et pas le sol. Les effets anti-serre diurnes de la vapeur d'eau sont encore plus accusés.

Que le photon capturé vienne du Soleil ou de la Terre, l’unique effet thermique est d’atténuer légèrement le gradient thermique atmosphérique local, par rapport à un gradient adiabatique pur. Pas plus d’effet de serre par des gaz préposés à cet effet politique, que de beurre en branche. Seuls les nuages sont des plafonds de serre

Deux gaz diatomiques, CO et NO, et tous les polyatomiques, O3 par exemple, ont des résonances mécaniques vibrationnelles avec couplage électromagnétique.

Résonances toutes utilisables en analytique spectrale : toutes sont absorbantes, pratiquement jamais d’émission à pression courante, la désexcitation est mécanique par chocs.

Or selon les escrocs aux ordres, rétribués via le GIEC (Gang Intergouvernemental d’Escrocs Carbocentristes), ces gaz polyatomiques réémettraient le photon absorbé, ce qui les transformerait miraculeusement en « gaz à effet de serre ». Du coup l’efficacité analytique tomberait drastiquement : au lieu de n’en laisser passer aucun, le monoxyde de carbone ne bloquerait plus que la moitié des photons résonants incidents. Et le détecteur spectral de monoxyde que nos élèves avaient à étudier en 1995 ne pourrait même pas fonctionner. Les détecteurs spectraux qu’on utilise en reconnaissance aérienne de la pollution ne pourraient pas fonctionner non plus, ou très très faiblement. 

Le Gang Intergouvernemental d’Escrocs Carbocentristes a refait la physique des gaz et du rayonnement sur des bases toutes nouvelles ! La spectrographie dans le domaine du visible, par émission ou par absorption est opérationnelle depuis le 19e siècle, depuis Kirchhoff et Bunsen. La colorimétrie aussi est d'usage quotidien dans les laboratoire d'analyse chimique.

Certes, certes, mais le grand public n'a aucune pratique des méthodes spectrales d'analyse chimique... Et même parmi les instruits, il y a tellement de connaissances indispensables qui ne franchissent jamais la distance entre deux amphis sur le même campus...

Ces bases toutes nouvelles permettent aussi au gang de recruter Vénus comme planète brûlée par l’effet de serre du CO2Et la compression adiabatique, c’est fait pour les chiens ? Les nuages d’acide sulfurique sur Vénus sont à altitudes de 50 à 59 km. C’est là haut que s’établit l’équilibre radiatif dynamique, avec le Soleil et l’espace intersidéral, c’est cela le plafond de serre. Entre cette altitude et le sol vénusien, la compression adiabatique fait toute la différence.

Mais l’homme de la rue est tellement ignorant en physique de l’atmosphère et en thermodynamique, qu’on peut lui refiler n’importe quoi. 

Transmittance spectrale de l'atmosphère terrestre claire :

Spectre infrarouge de la Terre vue depuis l'espace :

Le contrat social du scientifique inclut le mandat de se piloter en exactitude : le système de production des connaissances, il est présumé le piloter en exactitude et non en traditions, ni en stratégies de pouvoir, ni en narcissisme, ni en corruption.

Et sur Vénus ?

Là où la fraude de Delaygue atteint des sommets, c'est pour l'atmosphère vénusienne. On le cite :

Modéliser l'effet de serre pour une atmosphère épaisse (cas de Vénus)

L'atmosphère planétaire peut être si dense que les photons infrarouges provenant de la surface sont absorbés puis réémis de nombreuses fois par l'atmosphère avant de s'échapper vers l'espace. Comment modéliser cet effet ?

On peut considérer qu'il est nécessaire d'ajouter une seconde couche de gaz par dessus la première (sachant le modèle à une couche ne peut être « épaissi » pour prendre en compte la présence de plus de gaz). Cette couche additionnelle absorbe le rayonnement infrarouge issu de la première couche, et l'émet à son tour dans toutes les directions, soit pour moitié vers l'espace et pour moitié vers le bas.

On peut empiler encore plus de couches absorbantes (des couches de gaz complètement absorbantes sont des couches de type corps noir). Il s'ensuit qu'avec N couches empilées, la puissance totale qui arrive au sol (incidente) est égale à (N+1) fois la puissance qui arriverait sans atmosphère.

La force de l'effet de serre (greenhouse strength) de l'applette Effet de Serre est égale à ce facteur (N+1). Si on sélectionne le bouton Venus dans cette applette, on constate que le pouvoir de l'effet de serre de l'atmosphère vénusienne est de 12, ce qui signifie qu'il faut 11 couches totalement absorbantes pour modéliser l'effet de serre de l'atmosphère de Vénus.

ce bon apôtre vous a seulement dissimulé trois faits essentiels :

1. L'équilibre radiatif dynamique entre le Soleil et l'espace intersidéral se fait sur des nuages d'acide sufurique, à des altitudes de 50 à 59 km. Ce sont ces nuages les seuls détails que nous distinguons au télescope optique : ils sont opaques dans le domaine du visible.

2. Avec les vents vénusiens gigantesques (le tour de la planète en quatre jours), le gradient thermique entre les nuages et le sol est régi par la compression adiabatique, largement sans condensation.

3. Le gradient adiabatique dépend de la gravité, de la chaleur spécifique du gaz, de la présence de condensation. Sur Terre et proche de nous, le gradient sec est d'environ 1°C par cent mètres, 0,65°C avec condensation. D'où les formes des nuages de convection ; cumulus congestus par exemple. Sur Vénus, il est du même ordre de grandeur.

Et voilà, vous en savez assez pour comprendre pourquoi la température au sol de Vénus est aussi élevée. Cela n'a rien à voir avec la mythologie des "gaz à effet de serre".

 

Nos grands parents ont connu la science aryenne. Nos parents ont connu la science prolétarienne. Dans un de mes manuels de thermique figure le paragraphe politique obligatoire contre le second principe de la thermodynamique : science bourgeoise et idéaliste...

On n'arrête pas le progrès : nous avons simultanément la science féministe, la science islamique, et la science citoyenne, qui comme Sganarelle quand il mettait le foie à gauche et le coeur à droite, refont les sciences sur des bases toutes nouvelles...

 

Rappel des chapitres précédents :

Consensus, corruption, et autoconfirmation « climatiques »

 

Combien de locomotives pèse un cirrus ?

 

Tiens ? Il y avait des changements climatiques à l’Eocambrien ?

 

Ces ruses pour compromettre des milliers de scientifiques naïfs
http://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/ces-ruses-pour-compromettre-des-154986

 

Non, le dioxyde de carbone est incapable de diriger le climat 
http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/non-le-dioxyde-de-carbone-est-154558

 

Le GIEC n’est pas sans précédents dans l’histoire de l’humanité 
http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/le-giec-n-est-pas-sans-precedents-153653

 

La fraude à « 70 % des arbres menacés par le changement climatique » 
http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/la-fraude-a-70-des-arbres-menaces-153196

 

Fraude : nulle trace de corpus expérimental soutenant « acidification des océans » 
http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/fraude-nulle-trace-de-corpus-152331
 

https://en.wikipedia.org/wiki/Climatic_Research_Unit :

« Initial sponsors included British Petroleum, the Nuffield Foundation and Royal Dutch Shell The Rockefeller Foundation was another early benefactor »

 

CREDO des croyants :

Je crois au GIEC tout puissant,

à l'extinction du Gulf Stream pour nous punir de nos péchés,

à la submersion des atolls quelle que soit l'évolution verticale de leurs planchers océaniques,

à la disparition des glaciers de l'Himalaya en 2035.

Je crois que la neige est un souvenir du passé que nos enfants ne verront plus.

Je crois en des usines d'enfouissement du dioxyde de carbone, et tant pis pour la minorité de riverains malchanceux.

Je crois que les gaz polyatomiques sont donc "à effet de serre", et qu'il faut les éradiquer.

Je crois que la spéculation sur les indulgences-carbone est une bénédiction pour la planète.

Je crois que l'ours blanc est menacé par le réchauffement climatique.

Je crois que le Soleil est une étoile invariable.

Je crois que Greenpeace n'est pas actionnaire de BP.

Je crois que le climat va se dérégler et échapper à toutes les prévisions sauf celles du GIEC...

Je crois que la Provence et le Languedoc vont périr de sécheresse, à la façon du Sahel.
Je crois qu'il y aura 50 millions de réfugiés climatiques en 2010, oups ! en 2020 ! Oups ! 143 millions en 2050. Enfin très prochainement, quoi.
Je crois que le plus gros avantage d'un mouvement perpétuel, tel que ceux de Nextwatt ou de "Aixogen-Motors", c'est qu'il ne produit pas de gaz à effet de serre.
Je crois que les Maldives seront prochainement submergées par l'Océan Indien.

Je crois que la physiologie végétale c'est tout des menteries inventées par le démon.

Je crois que le volcanisme sous-marin, c'est rien que des menteries inventées par les marchands de cigarettes.

Je crois que le rôle des nuages et de leur nucléation, c'est rien que des menteries inventées par des infidèles.

Je crois que les journalistes de Libé sont honnêtes, courageux et indépendants de leur patron.

Je crois que les infidèles, hérétiques et incroyants, c'est rien que des crétins, des abrutis, des criminels et des connards, et tous d'extrême droite, et qu'on fait drôlement bien de les assaillir de menaces de mort, pour les ramener dans le droit chemin de la crédulité obéissante.

Je crois que Michael Mann est le plus honnête faussaire que la Terre ait porté depuis Trofim Dénissovitch Lyssenko, car s'il a falsifié, c'est tout pour la bonne cause.

Je crois que sa crosse de hockey est la plus belle invention depuis celle du mouvement perpétuel.

Je crois que Jean Jouzel est assis à la droite du GIEC le tout-puissant, pour les siècles des siècles. 

C'est ainsi que je deviens l'élite des citoyens conscients, par la vertu de ma crédulité.

Amen. 

 

Ouais, bon. le Pitalugue a bien vite chaviré dès que monsieur Brun a mis le pied à bord, mais on a secouru à temps l'heureux propriétaire, et il n'est mort que plus tard, à son heure. Et vous ? Quel sera votre sort d'heureux crédule ?



52 réactions


  • Jeekes Jeekes 23 décembre 2020 16:07

    ’’Je crois que la neige est un souvenir du passé que nos enfants ne verront plus.’’

     

    C’est pas franchement nouveau.

    François Villon, poète ’’médiéval’’, s’interrogeait déjà (en 1458), à l’époque de l’optimum du même nom :

     

    ’’Mais où sont les neiges d’antan ?’’

     

    (Ballade des Dames du temps jadis) 

     

    Ce n’était plus le cas sous Louis le quatorzième...

     

     smiley

     


    • JC_Lavau JC_Lavau 23 décembre 2020 16:37

      @Jeekes. L’expression proverbiale existe aussi en norvégien, et figure dans la dispute initiale entre Peer Gynt et sa mère Aase (orthographe à la danoise de l’époque) : Hvor er sneen fra ifjor ?


    • Jeekes Jeekes 23 décembre 2020 19:24

      @JC_Lavau
       
      Là j’vous crois sur parole.
      Je maitrise mal le danois ancien. (le norvégien non plus d’ailleurs...) 
       

       


    • JC_Lavau JC_Lavau 23 décembre 2020 20:41

      @Jeekes. Réformes de l’orthographe danois en 1872, 1889, 1892 et 1948, avec création de trois nouveaux caractères :
      ø remplace oe (son « eu » français), comme dans Grønland ;
      å remplace aa (un o ouvert, comme dans « sotte ») ;
      æ remplace ae : un è bien ouvert.

      Le norvégien a le même alphabet, mais les prononciations diffèrent.
      Norvégiens (il en est deux) et suédois sont des langues chantées ; le danois ne l’est pas.


    • JC_Lavau JC_Lavau 25 décembre 2020 00:18

      @Jeekes. Ambiguïté sur « d’antan ». Le norvégien est clair : « Où est la neige de l’an passé ? », « snøen fra ifjor ».
      Etymologiquement, antan, c’était « ante annum » : l’an passé.
      Or le mot ayant vieilli, en notre époque moderne on a glissé son sens vers « de l’ancien temps », ce qui conduit à lire Villon à contre-sens.

      Le 15e siècle n’est déjà plus le Moyen-âge climatique, ou approche de sa fin, et je doute fort que Villon pensait à une fluctuation climatique, à une échelle dépassant une seule vie humaine. Lisant les auteurs latins, certes il savait qu’Hannibal avait fait franchir les Alpes à ses éléphants, mais n’en déduisait rien de climatique, car il n’avait aucune expérience alpine.


  • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 23 décembre 2020 17:53

    Pendant que Lyssenko mettait en application un développement de la « vernalisation » qui reposait sur sa théorie de la transmission des caractères acquis qu’il appelait « pangenèse », une imposture qui a eu des conséquences catastrophiques en URSS, Nikolai Ivanovich Vavilov (qui l’avait soutenu à sesdébuts) apportait de nombreuses contributions aux domaines fondamentaux et appliqués de la génétique et de l’agriculture, comme la création de la plus grande banque de graines au monde à son époque, l’idée de « séries homologues dans des variations héréditaires » et les concepts de « centres d’origine des plantes cultivées » et d ’« érosion génétique ». Mais lui, il est mort de faim en prison.


    • JC_Lavau JC_Lavau 23 décembre 2020 18:01

      @Séraphin Lampion. Françoise Héritier, dans la ligne de Lyssenko, voilà la science féministe !
      Au Collège de France, Françoise Héritier à professé que jamais le matriarcat n’a existé en préhistoire, et que le dimorphisme sexuel dans l’espèce humaine résulte d’un complot masculiniste et patriarcal des hommes des cavernes contre les femmes des cavernes : les sous-alimenter pour qu’elles soient plus petites.

      Ainsi, Françoise Héritier était première à établir l’hérédité des caractères acquis.

      Bin ! Du moment que ça se vend !

      Je suis juste étonné qu’elle n’ait pas eu le Nobel pour une telle « découverte ». Tout au plus l’Ignobel.

      Bien entendu seuls des complotisses névrosés oseraient s’apercevoir de la politisation des postes de prestige, organisée depuis Richelieu.


  • reptile hψβƦιδ 23 décembre 2020 18:19

    Vachement pratique , 

    les bobo sont tous dans les magasins et le noyaux « philosophique » de l’ agora peut a nouveau passer de "bon articles contradictoire a souhait .


    • reptile hψβƦιδ 23 décembre 2020 18:22

      @hψβƦιδ

      si je peut me permettre , cet année prévoit des semis sous néon(ou pret d’ une fenetre ) pour ton petit plan de potager .

      j’ imagine que tu as deja ca sous le crane , mais met en oeuvre ca va servir .


    • reptile hψβƦιδ 23 décembre 2020 18:24

      @hψβƦιδ

      et si je me trompe tu auras pas perdu grand chose ...
      tu as mon mail pour me joindre si besoin de conseille sur le spectre lumineux necessaire .(engrais , ph et le reste )


  • vachefolle vachefolle 23 décembre 2020 21:08

    Divergence de la Réalité Agoravoxienne N°349870987 Monde Alternatif 1 : Le monde se rechauffe et c’est lié à l’activité Humaine

    Monde Alternatif 2 : Le monde se rechauffe et ce n’est lié à l’activité Humaine.

    mais alors quoi, parce que j’ignore ce que vous ignorez.

    Donc si vous acceptez le fait que FACTUELLEMENT la terre se rechauffe, ce qui est visible pour tout le monde a travers la fonte des glaces, le recul des glaciers, les canicules, alors d’ou vient ce rechauffement d’origine Naturel ?

    Je suis perplexe ...


    • JC_Lavau JC_Lavau 23 décembre 2020 21:24

      @vachefolle. Je t’encourage vivement à étudier les sciences naturelles. C’est ce qu’on a fait de mieux à ce jour pour appréhender les phénomènes naturels.
      Ici : planétologie, géosciences, physiologie végétale, écologie végétale, pédologie et paléopédologie, physique de l’atmosphère, océanographie, astrophysique du Soleil, nucléation des nuages, variations des rayons cosmiques, variations du magnétisme terrestre, et ne surtout pas éluder l’Histoire...

      Au fil des siècles, les refroidissements et les réchauffements climatiques ont rythmé la vie de nos ancêtres. Quand les éléphants d’Hannibal ont traversé les Alpes, étaient-elles aussi englacées qu’à présent ?

      Jusqu’à plus ample informé, notre Soleil demeure une étoile variable. J’ai donné une liste précise des inepties et contre-vérités charriées par la propagande aux ordres. Autant de boussoles qui indiquent le Sud : prendre le contraire de ce que serine la propagande aux ordres. La propagande, ça sert à faire croire des choses qui ne sont point vraies.


    • JC_Lavau JC_Lavau 24 décembre 2020 10:03

      Les ordres sont les ordres, quoi à la fin ! 

      Vous les manants-sans-dents, vous avez ordre de ne jamais rien comprendre aux problèmes miniers : leur compréhension est réservée à une élite-qui-sait, et surtout qui possède.

      Vous les manants-sans-dents, vous avez ordre de confondre « climat » avec pollution.

      Et gare à qui oserait désobéir aux ordres !


  • rogal 24 décembre 2020 02:07

    La fraude existe et fait beaucoup de mal à la science. Il est donc bon de la pourchasser.

    Faut-il toutefois crier à la fraude dès que se manifeste un désaccord, avant même de tenter de le résoudre par les voies du débat scientifique ? L’erreur aussi existe.


    • JC_Lavau JC_Lavau 24 décembre 2020 08:39

      @rogal. Cette mafia aux ordres a immédiatement employé la violence maximale. La duperie est consubstantielle au pouvoir.
      Exemples, les actions de Naomi Oreskes et de Raymond Pierrehumbert... J’ai reçu des centaines de menaces de mort, pour délit d’incroyance documentée.
      Pièces :
      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/des-chercheurs-etatsuniens-payes-116547

      Ce n’est pas hasard que le modèle carbocentrique de l’Intergovernmental Pack of Carbocentric Crooks est archifaux : il est volontairement fallacieux. Un de ses buts est d’aboutir à proclamer que toute activité humaine et toute existence humaine sont nuisibles, et à détruire de toute urgence. Un autre but, à court terme celui-là, est d’utiliser tous les petits-bourgeois déci-instruits (instruits à 10% maximum) à une féroce guerre de religion contre tous les sceptiques et incroyants. Hyargh hyargh ! Toute guerre de religion est une guerre civile, et c’était bien ça le but, pour annihiler le peuple français... Hyargh ! Hyargh ! Hyargh ! Hyargh ! Hyargh ! Hyargh ! Hyargh ! Hyargh !


      Judith Curry a été traitée de malade mentale dès qu’elle a commencé à douter, et à débusquer les fraudes collectives, et les moyens de corruption qui sont employés.

      La princesse NKM déclare que tous les incroyants « sont des connards », Alain Lipietz proclame que les incroyants « sont des criminels », Naomi Oreskes proclame que les incroyants sont tous des paranoïaques, affligés d’un Ego surdéveloppé, Raymond Pierrehumbert proclame que les incroyants sont des « 

      chevaliers de la Terre plate », sur feu le forum de l’Observatoire Zététique, Nicolas Vivant a nommé Immodérateur le pseudonyme « Bobby », en récompense d’avoir traité d’« abrutis »

      tous les incroyants, et d’avoir exprimé le souhait que l’humanité disparaisse de la Terre le plus vite possible, Et sur d’autres sites climato-crédules, les incroyant sont traités de « crétins, idiots », etc. puis bannis par décision administrative...

      Revoir les menaces que m’a adressées Marc Dubois quand il m’a pris pour Sylvain Delzon. 

      https://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/ces-ruses-pour-compromettre-des-154986

      Cet article tentant d’expliquer la fraude aux agoravoxiens a déjà été bloqué à quatre reprises.

      https://www.agoravox.fr/commentaire5542296


  • cevennevive cevennevive 24 décembre 2020 08:56

    Bonjour « Maître Lavau »

    « Au lieu que ça soit l’hélice qui tourne, c’est le bateau... »

    Je crois, hélas, que nous sommes sur le Pitalugue ! « Une fois que la quille est en l’air, vous ne risquez plus grand chose » disait Raimu.

    Votre « crédo » est sérieux et sévère, mais il est comme le crédo des chrétiens, il n’est écouté par personne. C’est une litanie qui nous rassure, mais qui ne mène à rien.

    Aujourd’hui, il n’est question que de gaspillage, d’orgies et de n’importe quoi ! La foule se rassure en bouffant, en buvant et en consommant. Demain, on verra bien ! après nous le déluge !

    Cela me rend triste. Je n’arrive pas à « relativiser ».


    • JC_Lavau JC_Lavau 24 décembre 2020 09:21

      @cevennevive, ? ? ?
      Dans le film de Pagnol, l’image ne suit pas le texte : je n’ai pas vu d’hélice (ou pas retenu), mais une pirogue pontée, surmontée d’un mât trop lourd, qui oscille lentement deux fois avant de se mettre à l’horizontale.

      Les gags nautiques de Buster Keaton aussi sont assez approximatifs.


    • JC_Lavau JC_Lavau 25 décembre 2020 23:06

      @JC_Lavau. J’ai pu trouver une vidéo qui montre l’équipée nautique après achat. Dans ces images, le Pitalugue est un infâme bachot non ponté, à fond plat et murailles verticales, à la flottaison courte et gros élancements dans les hauts, hors eau. Avant comme arrière sont en cul de poule. Mais surmonté d’une grosse barre à roue. Disons que l’architecte naval n’avait guère dépassé l’âge de six ans. Même en rivière calme, un pareil loupé serait inacceptable.
      Tout le contraire d’un « lévrier des mers ». Sans doute que le budget du film ne permettait que cette pantalonnade ? On ne comprend pas bien pourquoi monsieur Brun s’active à la barre à roue, alors que le bateau est quasi immobile, excepté son balancement ; il a été lancé à la main du quai, aucun moteur n’est en route.
      https://www.dailymotion.com/video/x81s0i
      Le film ne montre pas non plus que monsieur Brun ait jamais acquis le moindre rudiment nautique. Pagnol non plus, semble-t-il.


  • cevennevive cevennevive 24 décembre 2020 09:33

    C’est le moment à M. Brun va acheter de la voile pour le Pitalugue chez Maître Panisse. Raimu, à son habitude, brocarde ironiquement M. Bun et le Pitalugue.

    Et Maître Panisse donne une bouée à M. Brun, on ne sait jamais ?

    Aurons-nous une bouée ? Ma foi, moi je sais nager. Mais pour aller où ?


    • JC_Lavau JC_Lavau 2 janvier 07:41

      @cevennevive. J’aime ou j’aimais ?
      (2007).
      J’aime fouler de mes spatules la neige vierge, à longues foulées glissées. J’aime les roitelets dans les épicéas et dans les pins mugho.

      J’aimais contempler le Scorpion et Antarès dans la fin de nuit de printemps, depuis un bivouac à skis. J’aime quand seuls les sifflements des marmottes, ou les alertes des pluviers dorés, donnent de l’animation aux murmures du vent. J’aime découvrir un reposoir à chamois, d’où ils surveillaient toute la vallée en ruminant. J’aime le thym et les baies de genièvre.

      J’aimais l’ultime lutte dans le ressac, en accostant à la grève, après mes kilomètres de nage côtière. J’aime les moules sauvages, récoltées sur le rocher au loin. J’aimais les sars grillés sur des braises de pommes de pin. J’aime explorer les ramifications des estuaires, à godille ou à pagaie. J’aime les parades des grèbes dès février, et plus tard leurs petits sur le dos.

      J’aime l’eau vive, maintenant que mes épaules ne me jouent plus de tours trop graves. Je suis bien heureux d’avoir près de chez moi à Décines ce club de pagaie où il n’y a que des gens agréables.

      J’aimais tailler de la route à toutes les allures, dans une mer non polluée, où les dauphins viennent souffler et jouer autour de nous. J’aimais prendre le quart de l’aube, quand les étoiles s’éteignent une à une, quand l’horizon et les couleurs apparaissent, et quand les équipiers dorment encore, jusqu’à ce que l’odeur du cacao chaud chatouille leurs narines. J’aime boucler un agui en deux secondes. Je n’aime pas casser une ancre, bêtement engagée sous un rocher. Je préfère plonger pour la dégager.

      J’aime les curiosités et les audaces des bébés. J’aime leur sommeil. J’aime chacune de leurs victoires sur la maladresse d’hier.

      ...
      http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,3.0.html


  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 24 décembre 2020 10:01

    « Vous détailler d’autres escrocs et fraudeurs, il y en a tellement... »

     

    D’abord l’ « intelligent design » n’est pas une fraude mais du bon sens puisque le hasard ne peut savoir ce qu’il faut faire.

     

    Autrement dans votre credo des crédules, vous avez oublié les fraudes qui veulent démontrer la théorie de l’évolution et contre lesquels j’ai beaucoup œuvré sur ce site.

    La théorie de Haeckel sur le développement de l’embryon.


    • JC_Lavau JC_Lavau 24 décembre 2020 10:14

      @Daniel PIGNARD. Pff ! Je te rappelle qu’Alain Bombard a pu traverser l’Atlantique avec une presse à poissons, pour pouvoir boire une eau bien moins salée que l’Océan actuel.
      Tes larmes, ta sueur et ton urine sont bien plus salées que tes solutions internes.
      C’est ton dieu-des-trous qui s’en est occupé personnellement ?


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 24 décembre 2020 12:24

      @JC_Lavau
      Oui, et alors ?


    • JC_Lavau JC_Lavau 24 décembre 2020 12:49

      C’est ton dieu-des-trous qui s’est personnellement occupé de rendre au fil des milliards d’années, les océans beaucoup plus salés et surtout sodiques qu’ils ne l’étaient à l’Hadéen, et aux débuts de l’Archéen ?


    • JC_Lavau JC_Lavau 24 décembre 2020 15:57

      @Daniel PIGNARD. Prenez votre cahier de texte, Pignard, et notez pour lundi 28 :
      Utilisation des denticules de conodontes en stratigraphie. En quatre pages.
      Accessoirement : donnez une description et la position systématique de l’animal conodonte.

      Et si vous recommencez, la prochaine fois, vous aurez à faire la répartition des angiospermes au Crétacé.


    • JC_Lavau JC_Lavau 2 janvier 07:32

      @Daniel PIGNARD. http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,1091.0.html
      Les sciences de l’évolution : 40 années d’avancées inaperçues

      Hervé Le Guyader

      UMR 7138 Systématique, Adaptation Evolution, Université P & M Curie,

      Résumé :
      En 1859, Darwin propose un cadre général pour l’évolution biologique, articulé autour de la descendance avec modification et la sélection naturelle. La rencontre avec la génétique donnera naissance, au milieu du XXe siècle, à la Théorie Synthétique de l’Evolution. A partir des années 70, divers aspects de cette synthèse vont être remis en cause, par l’apparition de nouvelles techniques (accès aux séquences de macromolécules) et de nouveaux concepts (neutralisme, fluidité du génome, transferts horizontaux). Ces avancées importantes qui ont bouleversé le cadre classique, sont ici résumées.

      ...


  • Eric F Eric F 24 décembre 2020 10:51

    "l’homme de la rue est tellement ignorant en physique de l’atmosphère et en thermodynamique, qu’on peut lui refiler n’importe quoi"

    L’homme de la rue -dont je suis-, est certainement ignorant en la matière, mais la grande majorité des experts dans ces disciplines tiennent pour le réchauffement lié aux rejets des activités humaines, sont-ils tous sciemment des pourris ou des incompétents ? J’hésite vraiment à en être persuadé.


    • JC_Lavau JC_Lavau 24 décembre 2020 10:58

      @Eric F. Il suffit de faire taire celui qui cesse de croire.
      Les chefs des Témoins de géotruc te donnent le truc :
      http://info.deonto-famille.org/index.php?topic=254.msg581#msg581
      Du jour où elle a cessé de croire, Judith Curry a été couverte d’insultes de ce genre.


    • Eric F Eric F 24 décembre 2020 11:08

      @JC_Lavau
      Je ne peux pas croire que la majorité des scientifiques ne sont que des pleutres qui piétinent leurs propres convictions.


    • JC_Lavau JC_Lavau 24 décembre 2020 11:14

      @Eric F. Tu confonds « la majorité des scientifiques » avec la majorité de ceux qu’on te laisse voir. Tu oublies le maniement du gros bâton et des médias.
      Le journaliste météo de TV Philippe Verdier a été viré alors qu’il persistait à croire les bobards carbocentriques, juste parce qu’il commençait à trop connaître l’hypocrisie de ces pantins.


    • JC_Lavau JC_Lavau 24 décembre 2020 12:46

      @Eric F. Pour avoir « des convictions », encore faut-il avoir travaillé et fouillé.

      Or en milieu féodal universitaire, tu dois plaire à un patron, qui doit plaire à la bureaucratie qui attribue ou coupe les crédits. Précarité, précarité... Expérience en maîtrise de psycho : si tu as des curiosités qui inquiètent le prof, tu te ramasses des notes éliminatoires, ou une injonction de changer de section.

      Par exemple en psycho judiciaire, tu dois prouver ta totale complicité avec les fraudes, abus et truquages qui y sont coutumiers.

      Marion Tafani s’intéresse en vrai aux tactiques d’adultère chez les marmottes femelles  féminisme oblige  mais elle affiche en université qu’elle étudie les effets « du changement climatique » sur les marmottes. Cet hiver là, les marmottes souffrirent d’un enneigement énorme, et la mortalité des jeunes fut élevée ; mais les fanatiques crédules, là chez les photographes animaliers, se mirent à hurler que c’est la faute « du réchauffement climatique ! ». Inutile de rappeler que l’incrédule est immédiatement banni du forum, sous les hurlements de rage et de haine par les crédules.

      J’ai donné l’exemple, et Jacques Duran en a donné d’autres, où l’équipe a obtenu des résultats, qui sont en clair dans le contenu de l’article, mais qui sont le contraire de ce qui est exprimé en « abstract » (résumé) et en conclusion. Or les décideurs qui coupent ou renouvellent les crédits ne lisent que le résumé et la conclusion, qui doivent flatter leurs consignes.

      La fraude à « 70 % des arbres menacés par le changement climatique »

    • joletaxi 24 décembre 2020 13:03

      @JC_Lavau

      et oui, le crétin vert est prêt à tout gober, du moment que l’église de la poele à frire « a dit »
      pour les arbres

      https://notalotofpeopleknowthat.wordpress.com/2020/12/23/stop-planting-more-trees/

      pas si « charlie » les arbres,
      pas si accueillante la forêt primaire
      mais ça fait rien, le zinzin vert a enregistré que les arbres, c’est « durable » et du coup, on crame quelques milliards pour planter des arbres

      c’est extraordinaire comme cela marche sur tous les sujets
      entendu distraitement dans le poste
      ... les prélevements dans les captages d’eau montrent des pics de « pollution » aux nitrates, supérieurs à la norme
      sauf que la norme... a été fixée au doigt mouillé il y a quelques décades, que toutes les études récentes montrent que les nitrates ne posent aucun problème de santé
      mais on continue à cramer « un pognon de dingue » pognon qui sort de votre poche, juste pour complaire à la secte

      on peut répéter cela sur les pesticides, le bio, le diesel etc etc

      cette clique de crétins nous aura et va encore nous coûter « un pognon de dingue » juste pour tenter( en vain généralement, il n’y en a jamais assez) de se plier à leurs délires

      vous la sentez venir la bonne taxe carbone ?
      Al Gore en bave déjà


    • JC_Lavau JC_Lavau 25 décembre 2020 00:20

      @joletaxi. S’il te plaît, ne pas raisonner par insultes, leur laisser ce privilège !


    • Eric F Eric F 25 décembre 2020 19:09

      @JC_Lavau
      Si une majorité des climatologues professent que le réchauffement (ou le dérèglement) a -entre autres- des causes liées aux rejets de l’activité humaine, cela ne me parait pas lié à la crainte, l’ignorance ou hypocrisie, mais parce que les indices leur semblent aller en ce sens, et aussi par suivisme et parce que cela « valorise » leur discipline, devenue une préoccupation majeure de notre temps.
      Mais dans tout courant de pensée, il y a des mystiques et des opportunistes, les premiers ont tendance à l’exagération, et les second à utiliser l’opportunité pour de toutes autres buts (politique, business, etc.). Il y a aussi les « dissidents ».

      On peut constater que c’est exactement la même chose dans le milieu médical avec l’épidémie de covid : majorité catastrophiste, minorité rassuriste, et les manipulations des affairistes et politiques.


    • Eric F Eric F 25 décembre 2020 19:19

      @joletaxi
      « les nitrates ne posent aucun problème de santé »
      En faible quantité, oui, mais au delà il y a des effets néfastes pour la santé (transformation en nitrites...), et l’environnement (concentration dans les sols, ruissellement). 
      En tant qu’engrais une certaine concentration entraine la prolifération d’algues vertes, mais davantage concentré encore il peut les détruire.


    • JC_Lavau JC_Lavau 25 décembre 2020 19:25

      @Eric F. Et qui sélectionne ceux des étudiants qui seront autorisés à suivre une filière qui les qualifiera de « climatologues » ? Mmh ?
      Qui évince ceux qui osent douter du dogme central, climatocentriste ?
      Combien de temps a duré le parcours du combattant de l’équipe de Hendrik Svensmark, pour parvenir à publier leurs résultats ?


      Cela peut se dire aussi par la fable de l’adorable et appétissant petit lapin :

      C’est l’histoire d’un tout petit et adorable lapin. Un jour qu’il est furieusement occupé à taper comme un malade sur le clavier de son portable connecté en Wifi sur Internet au milieu d’une prairie de cresson, un loup passe et se dit qu’il se le mangerait bien pour son quatre heures, un lapin aussi mignon, hein. Mais interloqué par l’acharnement du lapin à appuyer sur les touches, il demande :

      - Mais qu’est ce que tu fais donc, adorable et appétissant petit Lapin ?

      - Bin, je fais des recherches pour ma thèse ! répond l’adorable et appétissant sans même broncher d’une oreille.

      - Une thèse !? ? Ha ha ha, se gausse le loup. Et c’est quoi ton sujet ?

      - De la supériorité du lapin sur le loup, répond la boule de poils.

      Mort de rire, se tenant le ventre poilu des quatre pattes, le loup n’en croit mot. Et le lapin d’insister, si, si et de proposer au loup de lui faire une démonstration complète dans son petit terrier, ça tombe bien, c’est à deux bonds de là. Le loup se disant qu’après tout, il n’est pas pressé, et que de toute façon, il peut se le manger quand il veut et sans aucun problème, accepte.

      On ne revit jamais plus le loup…

      Un mois plus tard, c’est un léopard qui remarque le même lapin, toujours au milieu de sa clairière de cresson, très occupé à faire des tas de calculs sur un Cray X11 rutilant.

      - Mais qu’est ce que tu fais, adorable et appétissant Lapin ?

      - Bin, je fais des calculs pour ma thèse ! répond l’adorable et appétissant sans même lever la tête.

      - Une thèse !? ? Ha ha ha, se gausse le léopard, et c’est quoi ton sujet ?

      - De la supériorité du lapin sur le léopard, répond la boule de poils.

      Le léopard n’en peut plus de rire, en fait même pipi dans sa belle fourrure, et accepte de suivre le lapin dans son terrier pour qu’il lui démontre de A à Z que si, si, d’ailleurs ça tombe bien le terrier est toujours à deux bonds de là.

      On ne revit plus jamais le léopard…

      Un mois plus tard, un renard croise le lapin, et là encore, même scénario. Le lapin, fort occupé à bavarder sur IRC, lui explique qu’il fait une thèse sur la supériorité du lapin sur le renard. Le renard, après avoir manqué de s’étouffer de rire dans le cresson, suit le lapin chez lui pour la démonstration. D’ailleurs, ça tombe bien, le terrier est toujours à deux bonds de là.

      Deux bonds plus tard, au fond du terrier universitaire, le renard ébahi découvre un tas d’os de loup et un tas d’os de léopard et un tas d’autres os, et au milieu de la pièce un lion. Un magnifique, un énorme, un terrible lion.

      - Je te présente mon directeur de thèse, dit le lapin.

      Et le lion se jette sur le renard et le dévore sans façons.

      Moralité : Peu importe ton sujet de thèse, ce qui compte c’est le pouvoir de ton patron.

  • Old Dan Old Dan 27 décembre 2020 01:02

    Après un si long moment de silence, nous découvrons tous votre retour sur AGV avec bonheur !

    Enfin la vérité vraie telle que vous la concevez à partir de références célèbres, et de vos propres écrits si originaux !

    Pour 2021, continuez donc à nous abreuver de vos lumières, en attendant votre passage sur C News, et la célébrité internationale que vous méritez !...

    .

    [Que n’êtiez-vous pas au générique de « Hold-Up »... ]


  • JC_Lavau JC_Lavau 28 décembre 2020 19:45

    Les fraudes à L’art d’être sceptique envers les climato-sceptiques :

    Les fortes variations de la puissance reçue sur 72 h dans l’Oklahoma sont contradictoires avec la doctrine « C’est le CO2 ». Elles suivent les variations de température au cours de la journée, et accusent les passages nuageux. Or les nuages et le Soleil sont exclus de la théorie carbocentrique.

    La théorie carbocentrique exige des ciels perpétuellement clairs, et sans aérosols.


     Les diagrammes spectraux reproduits au dessus ont l’avantage de ne permettre de calculer aucun ordre de grandeur. Or la pratique quotidienne et surtout quotinucte démontre et redémontre qu’une base de nuage, surtout s’il est bas, rayonne beaucoup plus d’énergie vers la Terre que n’en balance un ciel clair, surtout un ciel clair et sec. Au Sahara, on grelotte la nuit par ciel clair.
    Ce qui est escamoté par les militants carbocentriques. Fidélité à l’escroquerie et à la meute d’escrocs oblige !
    https://www.agoravox.fr/commentaire5942696



    • JC_Lavau JC_Lavau 1er janvier 04:44

      @JC_Lavau & @Popov. J’ai construit une table qui hélas est impossible à reproduire en commentaire, mais que je pourrais mettre en ligne.

      Colonnes successives :
      T en °C du sol, T en K, émission par le sol si albedo nul, nuage à 500 m (T, W/m²), idem pour nuages à 1000 m, 2000 m, 3000 m du sol.
      Lignes en dessous, par T au sol en Celsius :
      -5
      0
      5
      10
      15
      20
      25
      30
      35

      Les bases de nuages sont atteintes par un gradient adiabatique sec, soit respectivement à -5°, -10°, -20°, -30° par rapport au sol.
      Extrait : sol à 10°C, émet 364,5 W/m².
      Le nuage à 1000 m, donc à 0°C lui renvoie 315,6 W/m². Différence nette : -48,9 W/m².
       Tâche de t’aligner avec ton ciel clair, quand bien même il aurait « la signature caractéristique de tel GES » avec 1% de puissance réémise sur 100% de puissance captée.

      Corrections à faire : le coefficient d’absorbance et d’émissivité infrarouge a été pris à 1. Or 0,96 serait plus réaliste, y compris pour la base des nuages, tant qu’elle est d’eau liquide.


    • popov 1er janvier 13:02

      @JC_Lavau

      Pour faire passer un tableau en commentaire, il suffit de l’écrire ligne par ligne, en séparant les valeurs avec des virgules et en utilisant le point décimal plutôt que la virgule décimale.
      Le lecteur peut alors copier coller, de AV vers un tableur.


    • JC_Lavau JC_Lavau 1er janvier 13:07

      @popov.












      Stefan-Boltzmann, W/m²/K^4


      5,67E-08





      Gradient adiab. clair :
      10°/km







      Terre

      (m)






      °C K Watt/m² 500 Watt/m² 1000 Watt/m² 2000 Watt/m² 3000 Watt/m²

      -5 268,15 293,15 263,15 271,89 258,15 251,81 248,15 215,00 238,15 182,38 0 273,15 315,64 268,15 293,15 263,15 271,89 253,15 232,86 243,15 198,19 5 278,15 339,39 273,15 315,64 268,15 293,15 258,15 251,81 248,15 215,00 10 283,15 364,46 278,15 339,39 273,15 315,64 263,15 271,89 253,15 232,86 15 288,15 390,89 283,15 364,46 278,15 339,39 268,15 293,15 258,15 251,81 20 293,15 418,74 288,15 390,89 283,15 364,46 273,15 315,64 263,15 271,89 25 298,15 448,05 293,15 418,74 288,15 390,89 278,15 339,39 268,15 293,15 30 303,15 478,87 298,15 448,05 293,15 418,74 283,15 364,46 273,15 315,64 35 308,15 511,25 303,15 478,87 298,15 448,05 288,15 390,89 278,15 339,39

    • JC_Lavau JC_Lavau 2 janvier 20:12

      Echanges radiatifs Terre-Nuages             
      Constante de Stefan-Boltzmann, W/m²/K^4      5,67E-08       
      Gradient adiabatique clair :   10°/km          
      T Terre       altitude (m)   Débit         
      °C K Watt/m²  500 m.  Watt/m² 1000 m.   Watt/m²  2000 m.  Watt/m² 3000 m.

       Watt/m²

      - 5 268,15 293,15  263,15 271,89  258,15 251,81  248,15 215,00  238,15 182,38

      0 273,15 315,64  268,15 293,15  263,15 271,89  253,15 232,86  243,15 198,19

      5 278,15 339,39  273,15 315,64  268,15 293,15  258,15 251,81  248,15 215,00

      10 283,15 364,46  278,15 339,39  273,15 315,64  263,15 271,89  253,15 232,86

      15 288,15 390,89  283,15 364,46  278,15 339,39  268,15 293,15  258,15 251,81

      20 293,15 418,74  288,15 390,89  283,15 364,46  273,15 315,64  263,15 271,89

      25 298,15 448,05  293,15 418,74  288,15 390,89  278,15 339,39  268,15 293,15

      30 303,15 478,87  298,15 448,05  293,15 418,74  283,15 364,46  273,15 315,64

      35 308,15 511,25  303,15 478,87  298,15 448,05  288,15 390,89  278,15 339,39


  • popov 31 décembre 2020 09:17

    @JC_Lavau

    Invariance d’échelle ? Ce mythe provient peut-être de la géométrie d’Euclide où les propriétés des objets ne dépendent pas de la taille.

    Mais en physique, une des premières choses à comprendre, c’est justement l’importance de la taille, du fait que le volume d’un objet augmente comme le cube de sa taille tandis que sa surface extérieure n’augmente que comme le carré.

    Cela aide à comprendre pourquoi il n’y a pas d’organismes unicellulaires gros comme des baleines, pourquoi une planète doit être suffisamment massive pour développer une activité volcanique, ou pourquoi on a plus chaud à deux dans un lit, même sans s’y livrer à une quelconque activité physique.

    Bonne année à vous


    • JC_Lavau JC_Lavau 31 décembre 2020 09:41

      @popov. Oui, c’est un mythe ahurissant, typiquement matheux. Alors que Galileo s’était bien aperçu, au contact de l’arsenal de Venise, que la résistance des matériaux n’est pas du tout invariante avec l’échelle. Moi c’était en détaillant le traité de charpente navale d’Henri Dervin, que ça m’avait frappé combien la charpente d’un dundet de commerce caboteur était autrement plus contrainte que la charpente d’un petit yacht, elle même bien plus contrainte que celle d’un canot.

      Quand j’étais ado, Science et Vie détaillait combien les fusées de proximité dans les têtes d’obus, qui à l’époque fonctionnaient avec des tubes à vide subminiatures, exigeaient la miniaturisation pour résister à l’accélération de départ.

      L’autre genre d’expérience frappante est la suite d’un tamisage à la façon des laboratoires des Ponts et Chaussées. Plus c’est fin et plus les forces électrostatiques dominent.

      Deux par sac de couchage, tête-bêche : telle était une des astuces techniques de Fridtjof Nansen et de ses compagnons, quand ils ont traversé le Grønland à skis. 

      Exception : on nous dit que les nummulites étaient unicellulaires. Or leurs coquilles sont grandes comme des pièces de monnaies. Il y en a pas mal en forêt de Saint-Gobain, des lambeaux de buttes tertiaires.


  • JC_Lavau JC_Lavau 20 janvier 12:11

    Je suis éberlué de la constante progression des lectures, environ cinquante par jour, sur mes deux derniers articles, de décembre 2020 :

    Maître Panisse t’a vendu le Pitalugue, et tu admires ta perspicacité...

     

    La flèche du macro-temps ne découle que de la thermodynamique, et pas des lois de la microphysique

     

    Or les derniers commentaires sont taris depuis plusieurs semaines : 1er et 2 janvier d’une part, 3 et 8 janvier d’autre part.


    Cela ne s’explique pas par des curiosités internes à Agoravox, mais par des robots de recherche, extérieurs. Plutôt une bonne nouvelle.


Réagir