samedi 9 novembre - par Roland Gérard

Osons intervenir dans la crise climatique -1-

L’idée que l’on peut faire quelque chose est là, ancrée profond en certain.e.s d’entre nous. C’est ainsi ! Peut-être sommes nous directement relié à Spinoza qui déjà en son temps disait. « On ne peut rester inactif quand nous sommes menacés de destruction ». Alors on bouge. En fait on peut toutes et tous bouger. Et cette crise qui vient quand même par le nombre, nous pourrons l’arrêter par le nombre.

Une conviction

Pluies diluviennes, sécheresses, ouragans, canicules… montée des eaux… certes la nature est terrible, mais également la natures est belle, la nature est grande, la nature est merveilleuse et forte, elle est complexe et résiliente, elle est souvent équilibrée et productive, inspirante – et nous sommes de la nature - et comme elle, nous sommes imprévisibles et capables du meilleur.

Deux bonnes nouvelles

La crise a deux sources. D’une part nous ne savons pas nous entendre avec la nature, nous ne faisons pas attention à elle, nous l’exploitons, la négligeons et d’autre part les affaires humaines sont mal conduites, nous sommes en particulier bien trop peu nombreux à participer à la vie politique et sociale de nos territoires. Nous avons donc deux choses à faire : nous rapprocher de la nature pour donner réalité au principe d’interdépendance, tout premier principe de l’écologie et participer davantage à la vie de la cité. Et là deux bonnes nouvelles : nous sommes toutes et tous des passeurs de nature et deuxième bonne nouvelle, la participation citoyenne ça s’apprend par le biais de pédagogies actives et elles sont très faciles à mettre en œuvre donc à la porté de nous toutes et tous.

Nous sommes passeurs de nature

A propos de notre relation à la nature le sujet est des plus simples : il suffit d’arriver à un sentiment d’accord. Oui c’est bien d’expliquer, de raisonner, de comprendre… mais là n’est pas l’essentiel, cela ne provoque pas forcément le changement d’attitude. Or la crise écologique nous impose un changement qui s’inscrit concrètement dans les faits. Ce changement demande de nous des connaissances et ces connaissances découlent d’expériences. Les expériences de nature que nous pouvons vivre dès le plus jeune âge, comme marcher en forêt ou pique-niquer au bord de la rivière vont nous permettre de faire la connexion avec les bêtes, les herbes, les arbres, les rivières, le vent… et naturellement de sceller l’accord. Nous aurons alors le même destin que les bêtes, les herbes, les arbres, les rivières. Il s’agit d’écoute souvent, il s’agit de se mettre en retrait, il s’agit d’humilité et d’attention. Lever les yeux vers une hirondelle dans le ciel devant un enfant, c’est être passeur de nature. On signifie ainsi à l’enfant – l’hirondelle compte – ça suffit, c’est gagné. Suivant les individus elles sont plus ou moins nombreuses ces expériences de nature que nous avons vécues, mais toutes et tous nous avons vécu des expériences positives en nature ne serai-ce que d’apprécier la grâce d’un soir d’été au bord de la rivière. Il suffit de le partager, par la communication (et nous les humains nous sommes experts de cela) et de la transmettre à d’autres. Toutes et tous nous pouvons nous appuyer sur nos bonnes expériences de nature pour initier un enfant, c’est urgent. Des livres peuvent nous y aider comme «  L’enfant dans la nature  » (Pour une révolution verte de l’éducation) qui vient de sortir et fait un remarquable tour de la question.

L’inverse des pommes empoisonnées des contes de fées

Les pédagogies actives nous permettent de faire ensemble. Or au pied du mur où nous nous trouvons aujourd’hui, nous sommes obligés maintenant de faire ensemble. L’éducation populaire, elle veut juste développer l’esprit critique, l’autonomie et la créativité des individus, tout cela va ensemble. Nous pouvons faire de bons débats mouvants c’est marrant et des boules de neige y compris en plein été, des world café et encore des porteurs de parole… des élections sans candidat… il y a le choix. Cela fait plus de cent ans que l’éducation populaire travaille à la question du changement collectif. Elle a produit des fruits qui sont l’inverse des pommes empoisonnées des contes de fées. Ce sont des fruits qui réveillent, des fruits qui nous sortent de l’anesthésie, ils nous aident à bouger. Mûris par Freinet, Montessori, Steiner, Neills, Decroly… et tant d’autres, hélas ces fruits sont restés à l’arrière boutique, ils ont été relégués à l’arrière plan, ils constituent pourtant un immense trésor. C’est l’heure d’aller le chercher. Nous en avons besoin. Certains s’en chargent : Lepage, l’Université du nous, les Colibris

Intelligence collective

Cette éducation populaire elle repose sur trois piliers. Elle nous aide à prendre conscience. Prendre conscience que quelque chose ne va pas. Prendre conscience à quelle sauce nous sommes mangés. Se rendre compte des choses qui sont sous nos yeux depuis des années ou que nous faisons depuis des années sans en percevoir les conséquences… Notre alimentation qui est souvent toxique et favorise une agriculture toxique, peut beaucoup s’améliorer par exemple, pour notre bien, le bien de notre territoire, le bien de la Terre et de tous les humains. L’éducation populaire nous aide à nous émanciper. Il s’agit de se libérer de ses peurs, de s’affranchir de ses représentations et de ses aprioris. Sortir de nos conditionnements, c’est aller vers la liberté. Enfin cette éducation populaire elle donne les moyens d’agir. Débat mouvant, boule de neige, porteur de parole… sont autant d’outils qu’il est facile de maitriser, on peut facilement en apprendre le maniement, puis prendre l’initiative de les mettre en œuvre.

Où se fonde le sentiment d’accord

Ce que nous demandons à l’éducation populaire c’est de mettre en œuvre l’intelligence collective – rien d’autre – Créer du lien entre nous. Tant dans notre relation à la nature que dans notre relation aux autres nous avons évidement raison d’impliquer la dimension intellectuelle dans les apprentissages, mais nous devons impliquer le corps aussi, la dimension physique, impliquer la dimension affective et la dimension spirituelle là où se fonde le sentiment d’accord tant avec la nature qu’avec les autres nos semblables. Qu’est-ce qu’une éducation réussie ? L’urgence climatique nous invite à le redéfinir. L’urgence n’est pas de s’interroger sur les contenus des enseignements, mais plutôt sur la démarche, sur la façon, sur la méthode. Dans le niveau de crise où nous sommes une éducation réussie nous aide à participer à la résolution de la crise climatique. L’éducation de Greta Thunberg est particulièrement réussie. Elle et nombreuses autour d’elle prennent des initiatives… c’est vital ! Osons !



64 réactions


  • Old Dan Old Dan 9 novembre 18:40

    Nous rapprocher de la Nature...

    Alors dépêchons-nous !

    A 120 km de chez moi, une ligne de feu de 1000 km incontrôlable vers Brisbane, à travers forêts sèches (hier réserves botaniques et animales), les cacatoès grillés sur les fils électriques et des chevaux pris au piège...

    .

    [ Ouais, dépêchons-nous avec l’Attention et la Conscience qui nous a manqué depuis 75 ans... ]


    • Le421 Le421 10 novembre 17:22

      @Old Dan
      Comme dit l’auteur, on peut toutes et tous bouger...
      Mais c’est tellement mieux de tout saloper en toute bonne conscience.


    • JC_Lavau JC_Lavau 10 novembre 17:29

      @Le421. Ouaip ! Tu ne mépriseras jamais assez tous ces goyim tellement inférieurs !


    • Le421 Le421 11 novembre 13:21

      @JC_Lavau
      J’adore faire du second degré dans un monde d’abrutis...
      Mon p’tit plaisir à moi, en somme !!


  • Waspasien Waspasien 9 novembre 19:34

    Pftt... nous sommes 28 pays qui n’arrivons même pas à nous entendre pour quoi que ce soit, sinon nous créer des « incitations » pour dans 25/30 ans...

    Comment voulez-vous que tous les pays de la planète arrivent à un accord pénible à réaliser pour tout le monde ?


  • JC_Lavau JC_Lavau 9 novembre 19:37

    Ah ! Comme c’est chouette la dictature de l’émotion !

    Du point de vue du dictateur.


  • CLOJAC CLOJAC 9 novembre 19:38

    Chez moi une écolotte a voulu se rapprocher de la nature, en allant défendre les gentils requins si malheureux dans leur lagon (où ces pélagiques ne font que passer, mais bon...) Quand un squale s’est approché d’elle, elle a eu peur de lui faire mal en utilisant le bâton ad hoc et l’a repoussé avec les mains comme elle aurait fait avec un petit chien. Depuis elle est manchotte. Vive la nature !


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 novembre 21:31

    Urgence climatique ? C’est quoi un climat « réglé » ?

    Ou urgence à prendre les citoyens pour des gogos ?

    La fabrication de Gréta Thunberg.


    • exol 10 novembre 10:10

      @Fifi Brind_acier
      Au cas ou tu l’aurais pas vu , les verts ont cartonné aux Européennes contrairement à ton parti Merdique qui n’a rien fait . Continuez à traiter les gens d’imbéciles , d’ignorants etc... et vous stagnerez toujours à 1%. C’est beau d’avoir raison contre le reste du monde , mais pas productif en politique.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 novembre 13:08

      @exol

      Avec tous les médias qui nous font bouffer du réchauffement climatique 24/24h, les Verts auraient du faire 30% et pas 13% !

      « Les résultats électoraux pour les Nuls »


    • Le421 Le421 10 novembre 17:24

      @exol
      Heu, exol, je t’y prends !!
      D’habitude, en bon agace-cul, tu sors des conneries pour énerver le monde...
      Et là, je suis entièrement d’accord avec toi.
      Mais, entre nous, casser les UPR, c’est petit bras !!  smiley
      Trop facile...


    • Eric F Eric F 11 novembre 11:32

      @Fifi Brind_acier
      Enfin, c’est comme l’histoire de l’œuf et la poule : les courants politiques qui recueillent le plus de suffrages passent plus souvent à la télé, quelle est la cause, quel est l’effet ? Le FN a été longtemps snobé par les médias, et reste bien moins présent que la majorité (on a vu tous les ministres tour à tour chez Bourdin), il a pourtant désormais plus d’électeurs que LR+PS+LFI réunis.


    • Le421 Le421 11 novembre 13:25

      @Eric F

      il a pourtant désormais plus d’électeurs que LR+PS+LFI réunis.

      On verra ça aux présidentielles...  smiley


    • Eric F Eric F 11 novembre 13:41

      @Le421
      je parlais effectivement des européennes, le score des présidentielles pourra être tout autre, mais les partis mentionnés sont pour l’instant en déclin électoral, au profit d’une « autre bipolarisation », eurolibéraux vs souverainistes.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 novembre 08:34

      @Le421
      Mais, entre nous, casser les UPR, c’est petit bras !! 

      Surtout que l’UPR est capable de démonter en 3 minutes la stratégie de la France Insoumise, vous devriez avoir un peu plus de modestie.


    • generation désenchantée 12 novembre 09:10

      @Fifi Brind_acier
      Greta est au chili , pour la COP 25 qui y était prévu mais celle ci a été délocalisée a Madrid , et elle est bloquée pas de voilier pour le retour
      Maintenant elle cherche un moyen pour revenir , sans exploser son bilan carbone


      http://www.leparisien.fr/societe/cop25-en-espagne-comment-greta-thunberg-peut-elle-rejoindre-proprement-l-europe-04-11-2019-8186094.php


    • JC_Lavau JC_Lavau 12 novembre 09:49

      @generation désenchantée. Ces carbocentristes sont capables de faire surgir un nouveau premier avril à tout moment de l’année.


    • generation désenchantée 12 novembre 12:59

      @JC_Lavau
      ce qui est marrant avec cette histoire de délocaliser la COP 25 , c’est que Greta se retrouve bloquée aux Amériques et que pour revenir en Europe , elle n’a pas de voilier disponible
      C’est soit bateau de croisière , cargo porte containers mais elle risque d’arriver après la COP ;)


    • JC_Lavau JC_Lavau 12 novembre 15:20

      @generation désenchantée. Ce qui n’est pas marrant du tout est qu’une propagande forcenée a fait croire tous les gogos :

      • que les fluctuations climatiques, c’est vachement nouveau, qu’on n’a jamais vu ça auparavant,
      • que les pires fluctuations sont quand ça se réchauffe, et pas l’inverse,
      • que le CO2 et d’autres gaz polyatomiques ont un « effet de serre »,
      • que la nébulosité et la compression adiabatique, pfft ! Les climastrologues de carnaval les ont supprimées.
      • Qu’il faut éradiquer la population humaine car elle fait du feu, et tous ces salauds de pauvres consomment trop.
      • Que les faits de photosynthèse qu’on étudie en physiologie végétale, c’est juste des mensonges élaborés par des incroyants, qu’il faut tous brûler.
      • Que les climastrologues de carnaval sont les gourous auxquels il faut obéir  tandis qu’ils servent d’hommes de paille aux véritables dictateurs mondialistes.


  • JC_Lavau JC_Lavau 9 novembre 23:18

    Tant qu’à faire de recruter les enfants comme militants supplétifs, autant les mobiliser aussi contre les accidents de terrain.


  • doctorix doctorix 10 novembre 17:04


    Ce que nous demandons à l’éducation populaire c’est de mettre en œuvre l’intelligence collective – rien d’autre

    Ce que vous demandez à l’éducation populaire, c’est de prendre les enfants au berceau et à la maternelle pour que plus jamais aucun doute ne puisse les écarter du bon chemin du carbocentrisme.

    Hitler avait bien compris ça, avec ses jeunesses hitlériennes. Plus on les prend tôt, et plus on peut les façonner.

    Mais pour les adultes en capacité de s’instruire et de comprendre, ça va être beaucoup plus difficile.

    Quant à l’intelligence collective, c’est plutôt la bêtise collective et l’esprit moutonnier qu’on voit à l’oeuvre.

    Ici, un peu de science intelligente :

    http://co2thetruth.e-monsite.com/pages/francais/le-giec-utilise-une-definition-fausse-de-l-effet-de-serre-et-ne-tient-pas-compte-de-la-vapeur-d-eau.html


  • Alain 10 novembre 19:15

    Encore une fois, sortir un article avec le mot « climatique » nous amène les géniaux Jc_laveau (le plus grand scientifique français) et FifiBrinDacier (la reine de l’histoire du thermomètre). 

    Bref, se mettre sur son canapé et laissez le temps passer... A part çà, qu’attendre de plus d’eux. Qui dès que tu parles climat te répondent...pollution, mais n’avancent jamais rien pour réduire la pollution.

    Pour te résumer,

    Toi, auteur de cet article, n’as tu pas pris conscience qu’il existe un complot mondial né des têtes de Thatcher et Reagan dans les années 80 pour nous faire consommer du pétrole plutôt que du charbon ? ne sais-tu pas que les moines du XIIème connaissaient mieux le climat que tous les carottages des scientifiques qui ne sont que des incapables ? N’as tu pas compris que le complot est repris par tous les médias et qu’il existe un chercheur belge qui a une page internet et qui a tout compris même si il s’est trompé et qu’une lettre est parvenue dans les années 70 pour dire à un président (Nixon) que la terre ne se réchauffait pas mais que c’était le contraire ? Que le GIEC racontait des conneries et que pour te prouver que la terre se refroidissait, on pouvait te fournir un JPG qui provient du GIEC ?

    Auteur de cet article, bienvenue sur Agoravox, le média citoyen qui (si tu n’as pas de bloqueur de pub) te balance des quantités de pub qui te pollue ton écran...


  • zygzornifle zygzornifle 11 novembre 09:25

    Maintenant le matin je bois mon café froid .....


  • floyd floyd 11 novembre 10:21

    Je suis un amoureux de la nature, mais cela ne m’empêche pas de réfléchir. Nous sommes passés du règne absolu de la rationalité au règne absolu de l’émotionnel. Dans les deux cas, ce sont des extrêmes.

    Les écologistes ont une vision romantique de la nature, alors qu’il y règne surtout la lutte pour la survie. Nous vivons principalement dans les villes et nous sommes totalement déconnectés de la réalité. Grâce à la technologie, nous n’avons plus à lutter pour assurer nos besoins de base. Quand nous allons dans la nature pour contempler sa beauté, nous sommes simplement des spectateurs sans vraiment être conscient de sa dureté.

    Les romantiques promeuvent toujours le mythe de l’âge d’or. Selon eux, avant les premiers êtres humains vivaient dans un état de communion parfaite entre eux et avec la nature. C’est vraiment une vision naïve du monde et de l’être humain. Chaque période a eu ses qualités et ses défauts, mais l’être humain a toujours été pleins de contradictions, avec ses qualités et ses défauts. Il y a quelques siècles, les colonisateurs occidentaux faisaient du racisme envers les étrangers, en pensant être supérieurs, mais maintenant nous faisons du racisme à l’envers en pensant que nous avons tous les défauts et que ceux qui ne vivent pas dans la modernité sont des anges, tellement supérieurs à nous. C’est tellement manichéen.

    Cela dit je ne nie pas les graves problèmes de notre société. Mais ce n’est pas en idéalisant la nature et le passé que nous irons de l’avant.


    • Eric F Eric F 11 novembre 10:51

      @floyd
      Il y a certes une exploitation émotionnelle, mais le constat factuel est angoissant : on assiste bien à une dégradation cumulative de l’environnement naturel. Et il y a, comme le relève l’article, une coupure croissante avec la nature, ainsi j’ai entendu un enfant de 4 ans dire, en voyant un papillon : « j’en avais vu en image, c’est le premier que je vois en vrai ».
      On peut nier tel ou tel aspect, ou le juger surinterprété, mais tout est lié : réduire les rejets et combustions est le seul moyen de réduire les nuisances dans l’environnement, et si même cela devait avoir peu d’impact sur le climat, du moins cela en aura sur l’empoisonnement des airs, eaux et terres.


    • JC_Lavau JC_Lavau 11 novembre 13:03

      @Eric F. DONC tu as tout compris, et il faut filer les clés de la dictature mondiale aux escrologistes aux ordres, qui sont propangandés 365 jours par an dans tous les media aux ordres des mêmes marionnettistes.


    • Eric F Eric F 11 novembre 13:43

      @JC_Lavau
      Cela na pas le commencement de l’once du début du moindre rapport avec ce que j’ai écrit. Ce genre d’extrapolation relève de la paranoïa.


    • JC_Lavau JC_Lavau 11 novembre 13:45

      @Eric F. Je ne réponds pas à ce que tu crois savoir, mais à ce que tes marionnettistes ont programmé, en parfaite connaissance des idiots utiles.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 novembre 08:40

      @Eric F
      C’est sûr, réguler le climat avec le bouton du CO2, ça va supprimer les pollutions du plastique, la malbouffe, les pollutions de l’eau par les médicaments, réduire les emballages, rendre les sols vivants et la santé aux agriculteurs !

      C’est déjà en cours, Monsanto s’appelle désormais Bayer...


    • JC_Lavau JC_Lavau 12 novembre 09:55

      @Fifi Brind_acier. D’autant que l’optimum minoéen, l’optimum romain, l’optimum du Moyen-âge, les invasions barbares, le vin qui gelait dans les carafes sur la table de Louis XIV, les glaciers qui ont rasé des villages alpins, tout ça c’est la faute du dioxyde de carbone...
      Car enfin, du moment qu’une propagande est localement hégémonique, elle ne peut ni se tromper ni nous tromper, c’est vrai quoi à la fin !


  • Eric F Eric F 11 novembre 10:38

    Il y a quelques temps, certains nous affirmaient que le réchauffement climatique s’était arrêté dans les années 90, or les plus nombreuses périodes de canicule ont eu lieu postérieurement à ces dates, la température moyenne a augmenté dans la plupart des pays ces dernières années, et les glaciers voient leur fonte accélérée. Vu tout ce que l’activité industrielle, les transports, et le chauffage d’humains en nombre exponentiel rejettent dans l’atmosphère, la seule impossibilité ...c’est que cela n’ait aucune incidence. Cela peut certes s’ajouter à une évolution naturelle, mais l’ampleur est plus forte et soudaine que les fluctuations précédentes -sans compter que l’on attendait plutôt un refroidissement naturel-. Donc tout ce qui peut être fait pour réduire les rejets, que ce soit dans les airs, mais aussi dans les eaux et sur les terres ayant d’autres effets, ne peut être que bénéfique à tous points de vue.

    Pour ce faire il y a deux voies : -le volontarisme public d’une part coordonné au niveau international (les COP, etc...), -le changement des mentalités d’autre part. Mais les politiques publiques tout comme les mentalités collectives sont imprégnées de l’« impératif » de croissance économique perpétuelle via le consumérisme. Les gouvernants ont donc une attitude schizophrène en appuyant à la fois sur l’accélérateur de la mondialisation et le frein de la réduction des combustions (les pubs reflètent bien cette aporie : l’argument écolo-éthique est instrumentalisé pour faire consommer, avec des images idylliques). Ces incohérences induisent le doute dans une partie de la population. Par ailleurs la « communication » est inconséquente, ce qu’on fait isolément en France n’a qu’une incidence quasi-négligeable si les grands états vont dans le sens opposé.

    Une des bonnes approches me parait être le retour aux « circuits courts » et aux produits durables et réparables. Mais cela nécessite de remettre en cause le dogme de l’économie mondialisée or le « système » économico-politique y est opposé. Pour l’usager, cela coute plus cher au départ que le jetable low cost transporté par conteneur entre continents. L’isolation thermique relève d’une même approche : l’investissement est élevé, et la rentabilisation lente pour le particulier, mais collectivement bénéfique. A quoi s’ajoute de renouer avec une certaine frugalité , par exemple, on économise en chauffant à 18° au lieu de 21, contrairement aux grandes surfaces surchauffées en hiver et surréfrigérées en été, et cela relève bien de comportements individuels. Mais là encore, cela va au rebours de la croissance consumériste (la vente de climatiseurs explose, les vols touristiques intercontinentaux aussi). Le secteur touristique s’opposera aux campagnes de restrictions sur le transport aérien, etc. c’est pourquoi là encore on est face à un double discours.


    • Alain 11 novembre 11:34

      @Eric F
      Oula !!! Je suis entièrement de ton avis mais attend-toi à une volée de bois vert dans les heures à venir. On va te dire que tu fais partie de la grande escroquerie, que tu es pour les guerres civiles, que tu mènes une guerre de religion et que tu prônes un génocide. On va te dire que tu as besoin d’un psychiatre, que tu regardes trop la télé et que tu n’as aucune formation scientifique.
      Puis, on t’expliquera que les pluies acides sont bonnes et utiles, que le CO2 n’est pas un gaz à effet de serre et que nous en n’avons même pas assez dans l’atmosphère. Enfin, tu auras droit aux moines du moyen-age qui notaient tout et mieux que nos thermomètre. On t’apprendra ensuite que le thermomètre est une invention récente et qu’en plus, les relevés ne sont fait qu’en ville donc que c’est normal que c’est plus chaud (même si on te dira aussi que c’est pas fiable à l’échelle du temps....). Et enfin, on te dira que tu confonds climat et pollution et on t’enverra un graphique du GIEC pour te prouver que nous allons vers une ère de 90000 ans de glaciation tout en te disant que le GIEC est un organisme géré par les pétroliers, et qu’il ment. On te dira que les glaciers ne fondent pas, que le pole nord non plus vu qu’on ne le mesure pas depuis assez longtemps pour en être sûr, on te prouvera aussi que les îles gagnent en superficie. Et pour finir, on te dira que tous les scientifiques sont des incapables et que c’est de la faute à l’UE.


    • JC_Lavau JC_Lavau 11 novembre 13:07

      @Alain. Ah ? « tous les scientifiques sont des incapables » ? Et moi alors ?
      On me l’a assez reproché, d’être beaucoup trop scientifique, et d’oser m’opposer à la dictature de l’émotion.
      Qui ça « on » ? Disons pour rester poli, ceux qui mènent une féroce guerre civile contre les instruits et contre tout esprit analytique.


    • Eric F Eric F 11 novembre 13:57

      @Alain
      La tendance générale au réchauffement est une certitude vécue au quotidien, l’influence de l’activité humaine sur celui-ci est plus qu’une forte présomption, pour autant le catastrophisme me semble parfois excessif, ainsi les « pluies acides » n’ont pas eu l’impact de déforestation que ce qui avait été annoncé. Je considère qu’il faut une action globale pour réduire toutes les émanations et rejets, ce qui devrait dépasser toute polémique, du reste je ne comprends pas les motivations des négateurs du réchauffement s’ils reconnaissent par ailleurs

      les méfaits de la pollution.
      Pour en revenir au catastrophisme excessif de la communication officielle, il me semble contre-productif, puisqu’il instille le doute dans une partie de la population, du fait de la schizophrénie des détenteurs de pouvoir politique, économique et financier -et ses relais médiatiques- qui poussent par ailleurs les feux de la mondialisation consumériste


    • JC_Lavau JC_Lavau 11 novembre 16:58

      @Eric F : « du reste je ne comprends pas ». J’avais remarqué, sans difficultés.
      Tu ne comprends pas qu’on comprenne que la propagande hégémonique ment à 200 %.


    • Alain 11 novembre 17:22

      @JC_Lavau
      Et hop, nous y voilà. La guerre civile est de retour grâce à notre plus grand scientifique.
      Allez, encore un effort, svp. Peux-tu nous sortir tes mots favoris : psychiatre, génocide, règne de la terreur, GIEC ?
      C’est tellement un plaisir de lire tes « émotions » (dictature de l’émotion, quand tu nous tiens....) !


    • Alain 11 novembre 17:26

      @JC_Lavau
      Au fait, tu es au courant du vaste complot mondial ? car non seulement, le CO2 est un vaste complot mondial et n’a aucun effet sur le climat (sic) mais en plus, on nous ment : la terre est plate. Encore un coup des écologistes pour nous faire croire que la terre est ronde et nous pondre des taxes à nous faire tourner en rond ?
      https://www.20minutes.fr/insolite/2646467-20191107-bresil-va-accueillir-premiere-convention-mondiale-ceux-pensent-terre-plate


    • JC_Lavau JC_Lavau 11 novembre 17:34

      @Alain. N’hésite pas à démontrer que tu aurais quelques compétences, acquises antérieurement à ton adhésion à la secte hégémonique : ton parcours académique, tes diplômes, tes travaux personnels....


    • Alain 11 novembre 18:16

      @JC_Lavau
      Mes oui, on a tous compris qu’à part toi, on était tous des incapables et des imbéciles.
      Malheureusement, le temps ne joue pas en ta faveur et dès qu’on te demande de nous donner ton avis sur les gaz à effet de serre (1) et leur influence sur l’atmosphère, tu es aux abonnés absents pour la réponse...
      (1) hydrocarbure halogénés, Methane, protoxyde d’azote...

      Peux-être que tu n’as pas le temps de répondre, trop occupé à nous faire des articles sur le taux de meurtre et de méfaits après avoir mangé du pain....

      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-pain-est-il-dangereux-179398


    • Eric F Eric F 11 novembre 18:22

      @JC_Lavau
      Complot sur le 11 septembre, complot sur le réchauffement climatique, complot des physiciens quantique, complot pour t’assassiner, complot sioniste, complot ci, complot ça... conclusion : ceux qui n’adhèrent pas à ces thèses sont des cons.


    • Alain 11 novembre 18:40

      @Eric F
      En fait JC_Laveau voit des complots partout, parce qu’il a trop écouté Don Carlo de Verdi. 


    • JC_Lavau JC_Lavau 11 novembre 18:45

      @Alain. Menteur ! Je suis déjà intervenu sur l’effet anti-serre diurne une demi-douzaine de fois.
      Hélas uniquement en commentaires.
      En effet,

      1. pour un article il faut tout réexpliquer la physique de l’atmosphère pour des ignares  le public standard de Gorgonavox  : La totalité de la convection, la totalité des condensations et vaporisations, les lois de compression adiabatique avec condensation, les lois du rayonnement du corps noir, et des corps gris réels dans l’infrarouge, les lois de la désexcitation des états vibratoires, le spectre solaire et les spectres terrestres jour et nuit selon le climat en dessous, l’humidité dans l’air et la nébulosité, ...
      2. Gorgonavox est détenu par des gorgones Méduses, qui veillent à ce qu’aucun article prenant parti contre les guerres civiles, les guerres de religion ou la guerre sexiste, ne puisse paraître. J’ai plus d’articles bloqués que d’articles passés. De quoi inciter à donner la priorité à d’autres priorités.

      Force reste donc à l’imposture, ici.


    • JC_Lavau JC_Lavau 11 novembre 18:47

      @Alain : « @Eric F
      En fait JC_Laveau voit des complots partout, parce qu’il a trop écouté Don Carlo de Verdi
      . »
      Le genre de fulgurances que tu devrais réserver au secret professionnel de ton psychiatre.


    • JC_Lavau JC_Lavau 11 novembre 18:49

      @Eric F. Conclusion déjà donnée par George Orwell : 2 + 2 = 5.


    • Alain 11 novembre 19:13

      @JC_Lavau
      Bref, ca ne répond absolument pas à ce que je demande :
      Méthane, CFC..... Conséquences.....
      Et ca crie au mensonge et à l’imposture alors que çà ne répond même pas à la question....


    • JC_Lavau JC_Lavau 11 novembre 19:14

      @Alain. On ne répète pas la messe pour les sourds.


    • Alain 11 novembre 19:16

      @JC_Lavau
      Ha bon ? Tu n’écoutes pas d’opéra ? Moi qui pensais que tu était le plus grand scientifique qu’on puisse connaitre. Une culture qui va de l’atmosphère à la géopolitique, en passant par le pain et la syrie, les pluies acides, la connaissance des complots mondiaux... Verdi n’est pas à ton répertoire de savoir... Désolé. j’espère ne pas avoir blessé dans son égo sa sainteté.


    • Alain 11 novembre 19:17

      @JC_Lavau
      Encore une fois, la messe pour les sourds et rien sur les conséquences de l’activité humaine en matière d’atmosphère et sur le sujet du méthane et des CFC. Un sourd d’un côté et un muet de l’autre ? 


    • JC_Lavau JC_Lavau 11 novembre 19:20

      @Alain. Gorgonavox est ton ami. Faciles à retrouver, ces messages.
      Mais c’est vrai que tu es si nul...


    • Alain 11 novembre 19:31

      @JC_Lavau
      tiens, bizarre. On retrouve en réponse le mot « nul » mais pas « humain », « hydrocarbures halogénés », « méthane », « conséquence » et « atmosphère ».
      Remarque que ce n’est pas la première fois que je pose cette question sans que tu ne répondes et que ta réponse ne soit qu’un hors-sujet. 
      Bon, tu peux toujours te rattraper, vu ta grande connaissance scientifique. Mais mets les bons mots (humain,  hydrocarbures halogénés, méthane, conséquence« et atmosphère) et évite si possible les mots »guerre civile« , »guerre de religion« , propagande », « complot », « psychiatre ».
      Merci d’avance


    • Eric F Eric F 11 novembre 20:48

      @JC_Lavau
      Eh bien si on lit attentivement Orwell, les thèses opposées à la communication officielle sont également écrites par le Grand Frangin. Alors Reopenserait une grosse manipulation de la synarchie pour égarer ceux qui pensent échapper à la manipulation. Mieux vaut alors sauter au troisième degré smiley


  • JC_Lavau JC_Lavau 15 novembre 01:00

    Neige en plaine le 14 novembre, 180 m d’altitude. Donc ça se réchauffe !
    Ha ma bonne dame, le climat est tout déréglé ! C’est tout de la faute à la bombe
    anatomique !


    • JC_Lavau JC_Lavau 15 novembre 10:25

      @JC_Lavau.  Ce matin les abeilles ne butineront pas les fleurs d’éléagnus : inaccessibles sous la neige. Peut-être cette après-midi ?
      Puisque les zautorités zautorisées vous disent que ça se réchauffe !


Réagir