jeudi 3 mai 2012 - par olivier cabanel

Un nucléaire pourtant si sûr...

Alors que l’autocrate président sortant s’évertue à nous vanter les mérites d’un nucléaire français sur, et à l’abri de tout accident, un militant de Greenpeace à survolé la centrale nucléaire de Bugey, dans l’Ain, avant de déposer des fumigènes sur le toit de l’un des réacteurs, afin de démontrer les failles sécuritaires du nucléaire français.

C’est au petit jour, le 2 mai 2012, à 7h40, à bord d’un paramoteur que ce militant a réussi ce coup magistral, atterrissant à l’intérieur du site, après avoir déposé des fumigènes sur le toit du réacteur.

Sur ce lien, une petite vidéo réalisée par un autre militant de Greenpeace en 2011 lequel à survolé l’usine de retraitement de La Hague, site sur lequel sont stockés 10 000 tonnes de combustible nucléaire irradié, et 64 tonnes de plutonium, et sur cet autre lien, l’action du 2 mai 2012.

Le même jour, Hervé Couasnon, surnommé le « poète escaladeur » avait pénétré clandestinement dans la centrale nucléaire de Civaux sans rencontrer la moindre résistance. lien

Il avait profité de la sortie d’un véhicule de livraison, trompant ainsi la vigilance des gardes, et pénétrant dans le site nucléaire à 12h33, avant d’être interpellé plus d’une heure après.

Il comptait ainsi interpeller les deux candidats à la présidentielle, espérant que ce sujet crucial s’invite enfin dans le débat. lien

Nos centrales seraient donc de véritables passoires. lien

Le plus amusant, c’est que Alain Litaudon, le directeur de la centrale de Bugey, a déclaré sans rougir que, comme l’interpellation avait eu lieu 8 minutes après la détection du militant, c’était la preuve que le dispositif mis en place était efficace, sauf que si celui-ci avait été animé de mauvaises intentions, il aurait pu commettre des dégâts irréparables à la centrale.

Cerise sur le gâteau, le même jour, Greenpeace a publié le rapport de John H. Large, expert britannique, portant sur l’évidente vulnérabilité des centrales nucléaires françaises aux chutes volontaires, ou pas, d’avions.

Le rapport complet est sur ce lien.

Mais il y a mieux avec les révélations d’un certain « mr Atome » agent d’EDF, lequel a fourni au réseau "sortir du nucléaire" des documents internes à l’entreprise démontrant que certains composants (robinets, clapets, et vannes) du circuit primaire (c’est celui qui est le plus problématique), sont particulièrement sujets à l’usure due à la dégradation thermique des métaux et pourraient se rompre brutalement.

Ces « robinets » sont des clapets anti retours de gros diamètre, permettant l'isolement du circuit primaire. lien

Dans ces documents EDF on découvre que cette rupture, si elle avait lieu sur certains robinets affectés par ce vieillissement, provoquerait une carence de liquide de refroidissement primaire, et de l’eau ajoutée pour compenser ce manque ne suffirait pas à refroidir le cœur du réacteur, lequel commencerait carrément à fondre.

On serait alors, dans le pire scénario, face à un accident majeur, puisque la rupture de la cuve surviendrait en moins de 90 minutes.

Pourtant, EDF, consciente du problème n’envisage pas pour l’instant le remplacement des 118 pièces concernées, se limitant à un simple campagne de mesures des robinets, laquelle finirait seulement en 2015.

Ce scénario inquiétant concerne 31 réacteurs de 900 Mw installés sur notre territoire.

C’est ce que l’on peut lire dans un communiqué de presse publié par le réseau « sortir du nucléaire  ». lien

La totalité des documents est sur ce lien.

Il y a en France 34 réacteurs, dont ceux de Bugey, particulièrement vulnérables aux agressions extérieures en raison d’un confinement primaire en béton simple, doublé seulement d’une paroi métallique intérieure, laissant penser que n’importe quel engin militaire perforant n’aurait aucune difficulté à provoquer un accident grave.

Dans la catégorie « armes aériennes », évoquons les roquettes perforantes, qui peuvent pénétrer profondément dans les blindages les plus épais, provoquant des dommages considérables, et l’on ne peut que s’inquiéter de ce qui se serait passé, si au lieu d’une inoffensive fumigène, une personne mal intentionnée avait utilisé une arme pareille. lien

Certaines centrales ont passé les 30 ans d’âge, avec une moyenne d’âge de 27 ans pour ces 34 réacteurs, et l’ASN (autorité de sureté nucléaire) envisage sérieusement de prolonger de 10 ans, voire plus, leur fonctionnement. lien

Ces derniers temps, les accidents à répétition se sont succédés dans les centrales nucléaires françaises : de Penly, au Tricastin, en passant par Fessenheim, aucune centrale ne semble être capable d’échapper aux risques divers liés en grande partie au vieillissement.

La liste des accidents nucléaires les plus graves s'étant produits en France, hors des 1000 incidents ou anomalies qui se produisent chaque année en France est sur ce lien.

Plus grave, dans le site de La Hague, les matériaux radioactifs ne sont protégés par aucun renforcement spécifique. lien

On se souvient qu’en 1982, un militant suisse, Chaïm Nissim, ancien député écologiste genevois avait tiré au bazooka sur le bâtiment en chantier de la centrale nucléaire de Malville, appelée bien à tort « superphénix  », afin de prouver sa vulnérabilité à une attaque terroriste. lien

Personne non plus n’a oublié l’action spectaculaire due aussi à Greenpeace, leur permettant, début décembre 2011, de pénétrer clandestinement dans l’enceinte de 2 centrales nucléaires, celle de Nogent et celle de Cruas-Meysse, malgré les barbelés, et la « vigilance » des forces spéciales, démontrant ainsi la fragilité, et l’insécurité de ces installations. lien

Pourtant, les responsables politiques sont encore nombreux à faire confiance à cette énergie si dangereuse, comme l’ont prouvé les catastrophes de Tchernobyl et de Fukushima.

Faudra-t-il un accident majeur dans notre pays, pour qu’enfin, un président de la république responsable, se décide à tourner la page nucléaire française.

Car comme dit mon vieil ami africain : «  il vaut mieux arriver en retard qu’en corbillard  ».

L’image illustrant l’article provient de « enrgie-climat.greenpeace.fr »

Merci aux internautes de leur aide efficace.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Fukushima, l’en pire Japonais

Tchernobyl, drôle d’anniversaire (12 mars 2011)

Fukushima, mon amour

Fukushima, Sarko pète les plombs

Fukushima, et maintenant ?

Fukushima, nuages noirs à l’horizon

Entre fusion et confusion

Fukushima, le monde du silence

Au pays du soleil, le Vent !

Fukushima, le syndrome Japonais

Fukushima, la fuite en avant

Fukushima, plus jamais ça

C’est foutu…shima

L’exode nucléaire

Ça fume à Fukushima

Nucléaire, la cible terroriste

Fukushima, le mensonge organisé

Faire reculer le crabe

Le Japon bientôt inhabitable ?

Le silence des salauds

On a retrouvé le corium de Fukushima

Ce cher nucléaire

La France a peur

Fukushima, tragédie en sous sol

Fukushima, tournée mondiale

Fukushima, un silence inquiétant

Fukushima, le début de la fin

Fukushima, les limites du cynisme

Nucléaire, explosion des prix



341 réactions


    • Ni naïf Ni Crédule dede 4 mai 2012 13:17

      Des stat officielles sur le jumpers en particulier ? Bien sur que c’est dangereux et c’est pour cela que les jumpers s’entraînent à froid pour optimiser les temps d’intervention.


    • Ni naïf Ni Crédule dede 4 mai 2012 13:19

      Il faut poser la question à l’ANDRA. Je vous donne le lien : http://www.andra.fr/pages/fr/menu2/formulaire-de-contact-1113.html


    • Ni naïf Ni Crédule dede 4 mai 2012 13:28

      Vous pouvez attendre longtemps car je ne travail pas à l’Andra !


    • Ni naïf Ni Crédule dede 4 mai 2012 14:12

      Mais qui le sait exactement actuellement ? Moi non ! Vous peut-être ?


    • Ni naïf Ni Crédule dede 4 mai 2012 14:57

      Le démantèlement représente plusieurs milliards vu la position des industriels depuis une dizaine d’années sur ce marché.


      Mais pour le savoir exactement, il faut chiffrer. Et pour l’instant il y a beaucoup d’inconnues technico-économiques. Donc s’avancer sur un chiffre précis est pure spéculation.


    • Ni naïf Ni Crédule dede 4 mai 2012 15:38

      Je ne suis pas économiste, mais quelque soit les voies choisies en matière énergétique, cela ne change rien aux problème du coût du démantèlement...il se fera à un moment donné.

      Prédire des modèles économiques (pour en améliorer l’efficience) ne sont valables que pour des démantèlements similaires et pour un même contexte réglementaire, et pour l’instant il n’y a pas assez de retour d’expérience.
      Pour comparer, il faut le faire à choses égales, en prenant en compte tous les paramètres et là c’est plus du domaine des politiques et des économistes.
      Désolé si je ne peux rentrer plus dans le détail, je ne suis ni politique ni économiste.

    • Pyrathome Pyrathome 4 mai 2012 15:47

      Je ne suis pas économiste, mais quelque soit les voies choisies en matière énergétique, cela ne change rien aux problème du coût du démantèlement...il se fera à un moment donné.

      Alors si personne ne connait le coût d’un démantèlement et encore moins si cela est faisable, tous les calculs sur le nucléaire sont totalement faux et mensongers, mais ça, on le savait déjà...
      CONCLUSION
      Le nucléaire est une ineptie qui n’enrichit qu’une poignée de crapules....


    • Ni naïf Ni Crédule dede 4 mai 2012 16:14

      C’est un raccourci facile ça, non ?


      Les questions qu’il faut se poser sont plutôt : 
      - A-ton déjà démanteler en France ? : oui, pour une certaine technologie de réacteur ainsi que pour des installations diverses et variées.
      - A-ton déjà démanteler dans d’autre pays ? : oui, mais pas selon la réglementation Française.
      - Connait-on toutes les techniques de démantèlement : oui
      - Avons-nous toutes le technologies : non, sont-elles toutes éprouvées (techniquement et financièrement) : non, pas toutes
      - Ces technologies sont-elles transposables : oui et non, selon les cas
      - Il y aura-t-il d’autres technologies, d’autres méthodologies ? : oui, sans aucun doute
      - Les réglementation vont-elles évoluer ? : oui, selon les avancées technologiques
      - Connait-on toutes les flux de déchet ? : oui et non, car cela dépendra de tout ce qui est évoquez plus haut, des méthodes d’assainissement et des capacités d’accueil de l’ANDRA.

      Et bien d’autres questions encore...
      Donc, dire que tous les calculs sont faux et mensonger, c’est un sacré raccourci. Ils sont incomplet compte-tenu de ce que l’on sait pour l’instant.

  • joletaxi 4 mai 2012 12:11

    est-ce que la modération est déjà aux horaires socialiste ?

    ces commentaires de désinformation sont insupportables


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 mai 2012 12:39

      mon petit jo

      mettez un « s » à socialistes, puisque vous évoquez « des » horaires.
      bon, mais comme manifestement la fréquentation des bancs d’écoles ne vous a pas été profitable, n’insistons pas.
      ceci dit, je comprend que certaines réalités vous soient insupportables,
      mais j’ai une autre explication.
      comme vous fréquentez régulièrement les bacs à sable, possible que vous vous soyez mis du sable dans les portugaises, et les portugaises ensablées ne permettent pas de bien comprendre, 
      c’est peut être la raison de votre réaction.
       smiley

    • SergeL SergeL 4 mai 2012 12:55

       

      En attendant le Socialisme :

      http://www.jeuxpourenfants.org/ete/jeu-ete.html


    • joletaxi 4 mai 2012 13:03

      je suis impardonnable.
      je vous remercie de me faire remarquer cette faute élémentaire.
       
      et je comprendssssssssssssss,que si mettre au pluriel est élémentaire,et aurait du être à ma portée, la conjugaison est déjà bien plus compliquée.

      Comme vos progrès en physique mobilisent tous vos efforts, vains apparemment ,au vu de vos théories sur la gravitation,je comprendsssssssss donc que vous ayez postposé cette partie de l’étude de la grammaire.

      vous comprenez ?


    • joletaxi 4 mai 2012 13:19

      moi depuis que j’ai cessé de lire pif gadget, j’adore lire vos commentaires, c’est un régal, ne changez rien pour moi


    • Soi Même 4 mai 2012 13:52

      @ joletaxi, tu confirme bien le ridicule ne tue pas, franchement quelle est la valeur de tes commentaires, nul, et pourquoi, par ta complaisance à être au raz des pâquerettes.
       Et se n’est pas te rendre service de te répondre, car les jours passant, tu te révèles non seulement avoir un pois chiche conne cerveaux, et que tu as aussi une rareté qui est en train de devenir une généralité, t’es un infirme du cœur. Si tu semble rire de tous, c’est que sens doute que tu colles trop bien au fait, les cons sa osent tous !

       


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 mai 2012 14:14

      jo

      pif gadget me parait tout à fait indiqué pour vous, je n’en suis pas surpris.
       smiley

    • joletaxi 4 mai 2012 14:24

      mauvais joueur cabanel ?
      cela ne m’étonne pas

      soi même apprenez à écrire et à vous exprimer en français et je répondrai peut-être à vos insultes puériles.
      je vous l’ai déjà dit, cela fait mal aux yeux.


  • Soi Même 4 mai 2012 13:10

    Bonjour Olivier, figure toi, je loin d’être enchanté par les actions de Greenpeace, car je ne suis pas certain que leurs actions vont apporter les fruits escomptes, et que l’on n’est par contre que l’on va assisté à des mesures encore plus radicale pour le maintient du lobby nucléaire en France.

    Car qu’elle en réalité la situation, je vais utilisé une image, la situation est la même que celui d’un usine sinistré économique qui n’a plus les moyens de changer le matériel obsolète de production, et qui investie dans un matériel inovant qui n’a pas encore fait ses preuves de fiabilité.

    En claire, Hollande est entre le marteau Nucléaire et l’enclume de la nécessité de concilié les réalités politiques et économique de la situation.

    Car si il admet, Hollande que notre parc est en fin de course, je ne l’es pas entendue remoncé au EPR, qui s’avère être une sacré usine à gaz. Et un gouffre financier !

    Il faut bien reconnaître que Cécile du Flans, à bien plombé le sujet, en faisant un accord politique avec le PS, et je ne crois pas à part une fermeture symbolique, Hollande déterminé à renoncé au nucléaire. 

    Il y a fort à parié, que d’ici quel que mois, il va révèle sa véritable nature, et qui ne va pas nous décevoir conne successeur de notre autocrate de président.

     Oter une pièce maîtresse d’un puzzle, et possible, que si y a une refonde en profondeur de l’ensemble, si cela n’est pas le cas cela revient à faire la même farce que le Sarkozysme.

    Réformé sans réformé, transmettre ses étrons à son successeur. 

     


  • Soi Même 4 mai 2012 14:04

    Cela se confirme, que la bataille va se situé ailleurs, quand on lit cet article.
    Alerte ! Pendant que tout le monde est affairé avec les élections, les pétroliers ont ouvert la France à l’exploitation du Gaz de Schiste .

    http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/l-exploration-du-gaz-de-schiste-116140


  • SergeL SergeL 4 mai 2012 14:29

    Samedi 5 Mai, 10h ( heure Française) arrêt de la centrale de Tomari : le Japon sera sorti du Nucléaire en production en 14 mois.


  • Lou Lou 4 mai 2012 14:33

    Il est pénible le zorglub lui et ses copains arrivistes mafieux de la sarkozy ...
    Dans le nucléaire juste des bon gars ...
    C’ est sur c’ est comme au Japon et leur « village nucléaire » un lobby pro nucléaire près à tous ( mensonges, discrédit d’ hommes politiques qui s’ y opposent etc etc etc ...) pour continuer à promouvoir le nucléaire ...
    Ce documentaire allemand de 30mn montre à qui on a affaire, des menteurs et des ( plus grave ) des incompétents !!!!!
     
    http://www.dailymotion.com/video/xq02ff_le-mensonge-de-fukushima-zdf-07-03-2012_news#from=embediframe
     

     


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 mai 2012 18:19

      très bonne idée, écureuil bleu,

      je vais m’y coller très vite.
       smiley
      y en plus que marre de ce manipulateur, champion de la désinformation.
       smiley

  • krolik krolik 4 mai 2012 14:48

    Enfin Hollande déclare laisser tomber l’accord PS-EELV :

    http://snd.sc/ILyrSa hier sur France-Inter

    @+


    • krolik krolik 4 mai 2012 15:08

      Oh, il y a trente ans que je ne travaile pus dans le nucléaire.. Je m’intéresse à la physique.

       Sarko a annoncé 8000 éoliennes pour remplacer Feissenheim..

      8000 éoliennes ? Sarkosy a exagéré.Pour avoir une puissance à peu près égale à Fessenheim qui soit assez probablement disponible le jour où on en a besoin il faut installer disons 8 GW d’éoliennes soit 1600 « seulement » de la taille géante de 5 MW pièce Elles produiront 13 TWH comme Fessenheim.
      Elles occuperont une surface de 500 Km2 soit un beau morceau de l’Alsace et coûteront la bagatelle de 20 milliards d’Euros ......
      Et tout le monde sera d’accord pour payer le surcoût à travers sa facture d’électricité..
      @+

    • SergeL SergeL 4 mai 2012 15:12

      @krolik (xxx.xxx.xxx.130) 4 mai 14:48

      Ni F hollande, ni Eva Joly n’ ont signé l’ accord de mandature entre le PS et EELV ( c’ est M Aubry & C Duflot qui sont signataires)

      F Hollande et Eva Joly n’ ont été d’ accord avec ce texte : donc rien de nouveau.


      Un accord de mandature n’ engage que les partis en question, la mise en œuvre sera de la responsabilité du futur gouvernement.




    • joletaxi 4 mai 2012 15:14

      alors là, plus faux cul tu meurs !!!

      mais plus rien ne m’étonne avec les pastèques


    • SergeL SergeL 4 mai 2012 15:38

      @krolik (xxx.xxx.xxx.130) 4 mai 15:08

      13 Twh est un chiffre théorique ( 80% du taux d’ utilisation de la production d’ un réacteur neuf, par convention de 8Twh )

      la réalité est différente : pendant les visites décennales ( n° 1 durant 5 mois & n° 2 durant 11 mois ),EDF n’ a pas installé 500 km2 d’ éoliennes !

      Quand au coût du kwh, l’ arrêt de Fessenheim ne changera pas la hausse des prix du Kwh ( prévision à 20 ctes d’ € le kwh )

      Quand à l’ investissement de 20 Milliards € : procès d’ intention sans fondement.




    • krolik krolik 4 mai 2012 15:43

      C’est de l’ordre de 500Meuros pour un REP. Il y en a eu eu quatre de déjà démantelées aux USA et AREVA en termine une en Allemagne, avec succès et dans le budget.

      Ne pas me resortir Brennilis qui est une exception de conception.

      @+


    • Jr.Bupp Jr.Bupp 4 mai 2012 15:43

      Bonjour M.Krolik

       

      Je me souviens qu’un posteur sur AV avait eu une formule tres juste car il expliquait que pour comparer une puissance installée nucléaire par de l’éolien, il fallait multiplier cette puissance nucléaire par 16. Son explication tenait au coéf. de charge d’une part et aux durées de fonctionnement d’autre part. Si la centrale nucléaire de Fessenheim est de 2 x 900 MW, il faut donc installer 29 GWe.... soit 5760 eoliennes de 5 MWe ! Effectivement Sarko ne maitrise pas le sujet !


    • Jr.Bupp Jr.Bupp 4 mai 2012 15:53

      M. KroliK

      500M€ me semble tres excessif ! Ne pensez-vous pas qu’EDF se gave sur ce sujet ? En même temps, on en parle tellement à tord et travers.... Exemple l’auteur ! Peut-être est-il rémunéré par EDF ??? allez savoir !


    • krolik krolik 4 mai 2012 16:04

      @Bupp,

      Mais tout dépend de la façon dont vous calculez l’équivalence, là c’était simplement en TWh produits à l’année, ce qui n’implique pas une continuité de la fourniture..

      Si vous voulez une cointinuité de la fourniture vous répartissez les éoliennes que vous proposez sur le territoire français de façon à avoir un max de chance de fourniture, et bien sûr vous construisez les réseaux de transport HT entre ces points..

      A côté de cela on peut installer un nombre plus petit d’éoliennes, mais on construit des centrales à charbon ou à gaz pour pouvoir substituer rapidement le manque de fourniture. Et j’avais précisé que c’était uniquement sur le territoire alsacien donc pas sur le territoire national et là cela n’assure pas la continuité de fourniture..Alors effectivement c’est plus cher si ’on veut un service stable.

      @+

       


    • SergeL SergeL 4 mai 2012 16:06

      http://energie.sia-conseil.com/20090717-le-demantelement-nucleaire-en-france-six-fois-moins-cher-qu’au-royaume-uni/


      devis au Royaume unis pour démanteler : 2,9 Milliards € par réacteur.

      ( rappel EDF est présent en GB et a fourni ces chiffres )


    • Jr.Bupp Jr.Bupp 4 mai 2012 16:12

      Vous etes sur ???? c’est pas plus ?

      Ben dites moi... c’est la surenchère ! A ce prix là, je vais monter une boite de dementellement !

      la prechaine surenchère, c’est un tarif supérieur au prix de la centrale....

      Y en a qui parle d’enclume... moi je dirai plutot « Bourrin »...


    • krolik krolik 4 mai 2012 16:20

      @sergei.

      mais en Angleterre ce ne sont pas des REP.. des Magnox...c’est plus proche de brenniis..

      @+


    • SergeL SergeL 4 mai 2012 16:25

       

      @Jr.Bupp (xxx.xxx.xxx.64) 4 mai 16:12

      Adressez vos remarques à EDF qui ont fourni les devis

      450 millions d’ € pour la France

      2,9 milliards d’ € pour la GB



      C’ est EDF que vous qualifiez de « bourrin ! ».

      Je ne fais que citer les propos d’ EDF et aucune opinion personnelle.




    • Jr.Bupp Jr.Bupp 4 mai 2012 16:33

      @Krolik

      Oui, j’avais bien compris, mais le K16 prend en compte les coefss de charges, ce qui revient au même que parler en TWh et donc des aléas de production...

      C’est plus simple de chiffrer le coût après en MWe installés, que de refaire le calcul inverse.

      Pour ce qui concerne la répartition dans le territoire, J’attends avec impatience un plantage général dû au transit de charge dès que l’on atteindra des variations de 1500 MW dus aux errements de l’éolien (limite de sécurité théorique du réseau, en tout point).

      Mais je suis d’accord, tout est possible y compris de recréer un réseau HT bis pour l’interconnexion. On le fera en CC comme cela, il pourra être enterré. Par contre, dur l’addition ! J’en connais plein qui vont hurler lorsqu’ils vont voir leur facture multipliée par 2 ou 3 .

      Oui... pour les centrales gaz, pas d’autres choix ! Mais quand même, avec un indice de charge de 23% des éoliennes, cela implique avant même de commencer à tourner, une charge d’exploitation inutile de la même valeur (23%)... Sans compter les surcoûts de maintenance dus aux innombrables variations de l’éolien. Je pense qu’EDF laissera ces centrales tourner en permanence...


    • SergeL SergeL 4 mai 2012 16:47

       

      @krolik (xxx.xxx.xxx.130) 4 mai 16:20

      En Suisse, le démantèlement des 5 réacteurs (REP) a été revu à la hausse, soit à 17 Milliards d’€.

      La technologie du réacteur n’ est pas en cause pour la différence de coût.


      http://www.2000watts.org/index.php/energytrend/nucleaire/nucleaire-prix/724-nucleaire-20-milliards-pour-desaffecter-les-5-centrales-suisses.html


    • Jr.Bupp Jr.Bupp 4 mai 2012 16:48

      Salut Sergel

      Ce que je dis, c’est que l’on se fout de nous. 450 millions et puis quoi encore ...

      Peut-être faudrait-il une instance neutre et compétente qui analyse les chiffrages EDF pour en diminuer très largement les coûts. ?
      Il faut rappeler que le gros du dementellement, c’est la cuve puisqu’elle est scellée dans le béton, mais pour le reste, ce n’est pas le cas.

      Les échangeurs sont par construction démontable puisque à certains arrêts, on en démonte les épingles.

      Les pompes idem quant aux tuyauteries, je ne vois rien d’insurmontable !

      Il reste bien sûr à mettre au point les robots qui feront ce travail, mais plus on attend et plus ils seront performants et moins le rayonnement sera destructeur.

      450 millions ???? le patron d’EDF exagère vraiment !

      M.CABANEL faites nous un article sur les abus de chiffrage d’EDF. Trouver les emplois fictifs que nous payons tous et vous deviendrez mon idole !


    • Bulgroz 4 mai 2012 17:39

      Ce que vous dites, Krolik est faux.

      Le coefficient de disponibilité d’une éolienne n’est pas celui d’une centrale nulcéaire. Loin s’en faut.

      Refaites vos chiffres.


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 mai 2012 18:23

      henri

      vos chiffres sont totalement faux, mais on commence à s’y habituer.
      vous avez une vision moyenageuse de l’énergie.
      l’un des problèmes lié au nucléaire est le gigantisme des installations, obligeant l’exploitant a transporter l’énergie sur des centaines de kilomètres, provoquant un gaspillage considérable d’énergie.
      dans le projet écologique, on consommera sur place, chaque fois que possible, l’énergie produite, provoquant ainsi une sérieuse économie, et l’énergie éolienne n’est qu’une petite partie du projet.
      mais depuis le temps que je vous l’explique, je pensais que vous aviez compris ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 mai 2012 18:30

      dites Bupp

      si c’était si simple expliquez moi pourquoi le démantèlement de la centrale de malville, commencé il y a plus de dix ans n’est toujours pas terminé ?
      il parait qu’il faudrait compter encore une quinzaine d’années ? mais on n’est pas à l’abri de surprises.
       smiley

    • Ni naïf Ni Crédule dede 4 mai 2012 18:48

      Bupp,


      Sur un GV on ne démonte pas les épingles, on les bouches lorsqu’elles ne sont plus opérationnelles.
      Au bout d’un certains nombre d’épingle bouchées (et sur d’autres critères de vieillissement) on remplace le GV en entier.

      Nota : on dit « épingle » pour les GV des surgénérateur tel Phénix, et « tube » pour les réacteurs REP.

    • Ni naïf Ni Crédule dede 4 mai 2012 18:57

      Pour la disponibilité des éoliennes on peut s’en rendre compte sur ce schéma.


    • Ni naïf Ni Crédule dede 4 mai 2012 19:40

      Olivier, 

      Le décret d’autorisation de démantèlement de superphénix date du 20 Mars 2006 (partie nucléaire).
      Ce qui a été démantelé de 2000 à 2006, c’est toute la partie conventionnelle.

    • ThierryCH 5 mai 2012 16:48

      Olivier,

      Le transport THT ne provoque pas des gaspillages « considérables » d’énergie, la perte est de 2,5%, comme indiqué dans mes commentaires précédents.


    • SergeL SergeL 5 mai 2012 17:11

      @ThierryCH (xxx.xxx.xxx.200) 5 mai 16:48

      Pertes entre les vecteurs de productions et l’ usage final pour l’ énergie électrique en France 2010

      37 Twh soit 7% de la production brute ou la production de 6 réacteurs nucléaires. 

      Les 2,5% ne sont pas des pertes physiques mais la production supplémentaire d’ électricité pour équilibrer le réseau.


    • ThierryCH 5 mai 2012 18:59

      SergeL,

      Avez vous des sources qui expliquent tout cela ?

      Je vous remercie.


    • ThierryCH 5 mai 2012 20:04

      Bonne nouvelle SergeL, je pense avoir retrouvé vos chiffres ; voir en page 15 :

      http://www.rte-france.com/uploads/Mediatheque_docs/vie_systeme/annuelles/Statistiques _energie_electrique/statistiques_annuelles_2010.pdf

      Les 37 TWh correspondraient donc aux pertes tous réseaux, (THT, HT, MT, BT). Les pertes RTE sont de 12 TWh.

       


    • SergeL SergeL 5 mai 2012 20:14

       

      @ThierryCH (xxx.xxx.xxx.200) 5 mai 18:59

      http://www.rte-france.com/fr/developpement-durable/les-engagements/indicateurs/volet-economique-2/pertes-electriques-du-reseau

      Consommations d’électricité pour compenser les pertes sur le réseau

      2010 12 Twh 2,24%


      Pour les pertes en ligne :
       p330 Manifeste négaWatt Acte Sud janvier2011 T Salomon …

      La perte en ligne est la différence entre la production brute en sortie des vecteurs primaires et la consommation finale.


    • ThierryCH 5 mai 2012 20:42

      SergeL,

      Et bien voilà, on est d’accord non ?


    • krolik krolik 4 mai 2012 15:57

      Revoyez votre table de multiplication par 10...

      @+


    • Jr.Bupp Jr.Bupp 4 mai 2012 16:06

      Pas bien grave.... On avait compris !


  • Bulgroz 4 mai 2012 16:18

    Cabanel,

    Maitrisons nos nerfs et soyons pédagogique.

    Etant donné qu’un gramme d’uranium produit grosso merdo au minimum 792 KWh, quel est son rendement. ?

    792%,
    L’infini 
    66%,
    -125%
    bien moins que l’éolien,
    moins que l’énergie musculaire ?

    Attention, plusieurs réponses sont possibles.


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 mai 2012 18:24

      zorglub, 

      je ne retiens qu’un mot dans votre commentaire, c’est « grosso merdo »
      ça me parait tout a fait indiqué de l’utiliser pour évoquer l’énergie nucléaire.
       smiley

  • Laulau Laulau 4 mai 2012 16:49

    Messieurs et dames écologistes

    Vous cherchez à démontrer quoi ? Que l’on peut pénétrer dans l’enceinte d’une usine nucléaire ? J’aimerais savoir ce que vous diriez si, la vigilance étant de type militaire, et vos zozos avaient reçu des rafales de mitrailleuses en guise d’accueil !


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 mai 2012 18:25

      laulau

      dites, vous ne seriez pas du genre à condamner à mort une homme qui s’est garé en stationnement interdit ?
       smiley

    • roro46 5 mai 2012 10:38

      Messieurs et dames nucléaires

      Vous cherchez à démontrer quoi ? Qu’il est sans importance de savoir qu’on peut rentrer dans l’enceinte d’une usine nucléaire comme dans un moulin ?

      J’aimerais savoir ce que vous diriez si, au lieu d’un fumigène, c’est une bombe que vos zozos avaient laissé se faire déposer sur le toit  !


  • joletaxi 4 mai 2012 17:26

    bonjour Mr. Bupp

    ravi de vous revoir parmi nous.

    je vous signale, sans vouloir être désagréable, ou ternir cette belle journée, que j’ai fait un très beau -23 sur le dernier opus de reopen.

    non non, ne me félicitez pas, ma modestie en souffrirait


    • Jr.Bupp Jr.Bupp 4 mai 2012 17:37

      Alors là, je dis... Respect, Monsieur Jo !!!

      A mon avis, vous avez des arguments trop sérieux pour la communauté de l’enclume.

      Vous méritez bien moins que cela ! Disons -50 ?

      En fait, je ne fais que passer... je repars tout de suite !

      À bientôt la communauté de l’enclume !


  • Soi Même 4 mai 2012 17:50

    @ Olivier, exemple chinois, rien à voir avec le sujet.

    http://fr.scribd.com/doc/91832500/Made-in-China


  • olivier cabanel olivier cabanel 4 mai 2012 18:39

    @ tous

    un physicien nucléaire avait projeté un attentat contre une centrale nucléaire.
    merci à greenpeace de nous avoir alerté !

  • Ni naïf Ni Crédule dede 4 mai 2012 19:23

    ça recommence, mais pas pour la même cause.

    Erreur de navigation ou méconnaissance des règles ?

    France 3 révèle qu’un hélicoptère et un Mirage 2000 de l’armée ont été mobilisés pour intercepter un homme en parapente motorisé qui était entré dans la zone d’interdiction de vol, rayon de 5 kilomètres autour de la centrale et moins de 1000 mètres d’altitude, de la centrale de St Alban. Obligé d’atterrir sur l’aérodrome de Reventin-Vaugris, l’homme n’a revendiqué aucune action anti-nucléaire. Un simple rappel à la loi lui a été fait.



  • Soi Même 4 mai 2012 19:52

    Dede tu devais changer de piscine, t’es lourd comme une barre d’uranium !
    Tu irradie le site avec ta mauvaise fois !


    • Ni naïf Ni Crédule dede 4 mai 2012 20:56

      Merci de me dire où il y a de la mauvaise fois ?

      Il est quand même rassurant de savoir cela, non ?

    • joletaxi 4 mai 2012 21:50

      combien de fois , faudra-t-il dire à soi même de faire un minimum pour nous éviter les maux de tête ?
      une fois, deux fois, trois fois..... mais j’ai foi en l’avenir, il va s’y mettre.


    • JL JL1 5 mai 2012 11:21

      joletaxi a foi en l’avenir ! ça nous rassure !!!

       smiley  smiley  smiley


    • Ni naïf Ni Crédule dede 5 mai 2012 13:02

      Alors Olivier, ça avance votre repenti au sujet de vos accusations à mon encontre, ou bien dois-je me plaindre auprès d’AV ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 5 mai 2012 13:23

      dede

      je vous encourage vivement à vous plaindre
       smiley

  • Emmanuel Aguéra LeManu 4 mai 2012 23:39

    Petite info : le nain a encore menti. Au débat il nous a affirmé avec son air de donner des leçons habituel, que la « Suisse (qu’il citait en contre-exemple) continuait d’utiliser des centrales nucléaires de 60 ans ». Petite précision entendue cet am sur « là-bas si j’y suis » par un interlocuteur suisse : la plus vieille centrale suisse a 41 ans et ce pays a signé un moratoire pour la sortie du nucléaire. Le foutage de gueule, jusqu’au bout.


  • JUILLARD MICHEL 5 mai 2012 08:55

    je pense malheureusement qu’il en va du nucléaire, comme des accidents de la route ! à certains endroits accidentogènes il a fallu des années et pas mal de victimes pour que les pouvoirs publiques réagissent et modifient les dits endroits ; je pense que sans catastrophe majeur il sera très difficile de sortir du nucléaire, car il faudrait une prise de conscience beaucoup plus radicale hors nous sommes loin du compte, et ce n’est pas la campagne présidentielle que l’on vient de vivre avec les thèmes abordés bien éloignés des problèmes fondamentaux (la répartition des richesses, l’emploi, la cohésion de la société, l ’énergie, la cohérence de l’utilisation des ressources) qui va me faire penser le contraire !


  • SergeL SergeL 5 mai 2012 09:38

    Un forum scientifique et citoyen sur la radioprotection intitulé « De Tchernobyl à Fukushima » se tiendra les 12 et 13 mai 2012 à Genève. http://fukushima.over-blog.fr/article-forum-scientifique-et-citoyen-sur-la-radioprotection-de-tchernobyl-a-fukushima-102843070.html


  • JL JL1 5 mai 2012 11:20

    Le plus ignare en matière de centrales nucléaire c’est Nicolas Sarkozy qui ne comprend pas que l’ancienneté d’une centrale soit un motif de fermeture.

    Tout être sain d’esprit et qui s’est un peu intéressé à la chose, sait bien que les tuyauteries, ça vieillit. Dans tous les organismes vivants, ça entraine la mort. Une centrale nucléaire n’y échappe pas, toutes sont appelées à mourir, et pour beaucoup d’entre elles c’est bientôt, et c’est inéluctable. Le drame, c’est qu’une panne de tuyauterie dans une centrale nucléaire c’est une catastrophe à suivre dans les 90 minutes.

     N’attendons pas qu’elles explosent : il faut les « euthanasier », désolé pour les âmes sensibles telles Sarkozy, joletaxi et autres idôlatres de la technologie à laquelle visiblement, ils ne comprennent pas grand chose.


  • olivier cabanel olivier cabanel 5 mai 2012 17:44

    @ tous

    next up nous informe que la piscine du réacteur n°4 de cruas meysse connait une perte de refroidissement.
    ’l’incident" a commencé le 11 avril, mais il est probable que suite à la campagne présidentielle, il a été volontairement caché.

  • olivier cabanel olivier cabanel 5 mai 2012 20:18

    @ tous

    un plan secret pour fermer 20 réacteurs nucléaires en france

Réagir