jeudi 6 septembre - par VICTOR Ayoli

Gauche : Un vent de fraîcheur et de renouveau souffle d’Allemagne

Elle est belle, elle sait parler, elle séduit, elle a des idées qui tranchent avec la doxa rabougrie des gauches en pleine crise existentielle. Elle allie la générosité avec le réalisme en osant regarder autrement qu’avec une désolante naïveté les problèmes de l’immigration et n’hésite pas à dénoncer "l’ouverture incontrôlée des frontières".

« Elle », c’est « la belle Sarah » comme disent les Allemands. Sahra Wagenknecht, fille d’une artiste allemande et d’un étudiant iranien « disparu » lors d’un voyage fatal dans son pays… Tôt immergée en politique, elle est une des fondatrices et coprésidente du groupe Die Linke au Bundestag, et épouse d’Oscar Lafontaine, une des plus brillantes figures de la gauche outre-Rhin.

Elle vient de lancer, le 4 septembre, le mouvement politique « Aufstehen » (« Debout » ou « Levez-vous »). « Nous comptons près de 80 initiateurs de tous bords, des politiques mais aussi des artistes et des écrivains, ainsi que plus de 100 000 membres qui se sont déjà inscrits, via une plate-forme internet participative nommée Po.lis » assure fièrement Sahra Wagenknecht. Le but de ce mouvement : tenter de réunir les diverses composantes de la gauche allemande, le SPD, Die Linke et les Verts.

Elle brocarde la politique du gouvernement fédéral, considérant que la politique de Mme Merkel est délibérément au service des intérêts des super-riches et des sociétés et non des intérêts de tous. Ses propos donnent des boutons au Gouvernement autant qu’au patronat lorsqu’elle assène que ce que la droite et le patronat aiment dans ce pays, c’est une politique d’ouverture des frontières. Parce qu’amener beaucoup de gens qui travaillent pour deux ou trois euros de l’heure, c’est formidable pour eux ! « Ce n’est pas sans raison que la Fédération des industries allemandes se bat pour une loi sur l’immigration depuis des années. La migration de main-d’œuvre se traduit par une concurrence accrue pour les emplois, en particulier dans le secteur des bas salaires. »

Sa position face au problème des migrants est nouvelle en Allemagne, surtout dans les rangs de la gauche : « Nous sommes pour le droit d’asile et le défendons. Il doit y avoir des frontières ouvertes pour les personnes qui sont persécutées. Mais l’ouverture des frontières pour tous n’est pas réaliste. La perte de contrôle, qui a eu lieu à l’automne 2015, a changé ce pays, et pas pour le mieux. Cela ne doit pas se reproduire.

./… Ma position est, que plus d’immigration signifie de plus en plus de concurrence pour les emplois, en particulier dans le secteur des bas salaires. Nous ne rendons pas non plus le monde plus juste en promouvant l’émigration ; au contraire, elle appauvrit encore plus les pays pauvres. Parce que c’est toujours la classe moyenne qui migre, les plus pauvres ne sont même pas en mesure de le faire. C’est pourquoi nous devons aider sur le terrain.

./… J’ai toujours défendu le droit d’asile, qui a été mis à mal ces dernières années. Je suis convaincue que les personnes persécutées ont besoin de protection - mais que le problème de la pauvreté dans le monde ne peut être résolu par une immigration sans frontières. Au contraire, nous devons tout faire pour que l’Allemagne et l’Europe ne continuent pas à détruire les perspectives de vie dans les pays pauvres. Les gens ont besoin d’une perspective dans leur pays d’origine.

/… Une frontière ouverte à tous, c’est naïf. Ce n’est surtout pas une politique de gauche », a-t-elle ainsi déclaré, expliquant que les milliards dépensés par le gouvernement pour accueillir les demandeurs d’asile en 2015 « auraient pu aider beaucoup plus de nécessiteux en Allemagne ». Enfin, pour elle, « plus de migrants économiques signifient plus de concurrence pour décrocher des jobs dans le secteur des bas salaires. Le nombre de logements sociaux n’est pas non plus illimité ».

Si elle ose s’attaquer à ce tabou qui est de prôner la limitation de « l’immigration économique », c’est pour récupérer des voix parties à l’extrême droite faute de trouver dans les partis de gauche une réponse lucide et pas d’une naïveté bêlante à l’immigration incontrôlée.

Depuis des années les électeurs de gauche abandonnent les partis ouvriers d’inspiration marxistes pour se réfugier – le plus souvent à leur corps défendant – dans les partis dits « populistes ». Pourquoi ? Voilà la question que se pose Mme Wagenknecht. Elle a compris, elle, que la gauche se suicide avec des idées qui ont eu leur succès et leur utilité, mais au siècle dernier : internationalisme prolétaire, ouverture des frontières, rejet du fait national, culpabilisation pour des fautes collectives comme le colonialisme et l’esclavage, etc. Mais ça ne marche plus… Parce que les électeurs de la gauche se sentent oubliés, à tort ou à raison, au profit de nouveaux venus qui viennent sur un marché du travail déprimé. Pour la plus grande satisfaction du patronat, les migrants acceptent n’importe quel travail à n’importe quel prix. A cette concurrence s’ajoutent des problèmes de logement, d’école. Mais aussi un fossé culturel profond entre notre mode de vie fondé sur la liberté, l’égalité entre homme et femme, la laïcité, la séparation entre l’État et les religions et des traditions archaïques voire sanguinaires. Enfin beaucoup de ces nouveaux venus non seulement ne se sentent pas, ne se veulent pas Français, Allemand, Suédois, etc. mais ils prétendent imposer leur mode vie à l’opposé de nos valeurs essentielles. Avec pour résultat un communautarisme porteur d’affrontements à venir. Sous peu, hélas.

Mais ces réalités sont tues, cachées, éliminés du débat par la collabobosphère des crétins utiles qui se prosterne devant tout ce qui vient « d’ailleurs » et crache sur cette civilisation dont ils sont issus, qui les a élevés, qui les nourrit, qui leur garantit leur liberté de s’exprimer et de sévir.

Eh ! L’ami Méluche, si tu allais faire un tour auprès de la belle Sarah ?

 

Photo X - Droits réservés.



127 réactions


  • Zolko Zolko 6 septembre 12:06
    « Eh ! L’ami Méluche, si tu allais faire un tour auprès de la belle Sarah ? »
     
    En France, il y aura bientôt la belle Marion (Maréchal, ex-Lepen).

    • Alren Alren 6 septembre 17:44
      @Zolko

      Je crois qu’il y a erreur sur la personne !!! Marion Maréchal n’a aucune des idées de l’Allemande !

      Quant à l’article de l’auteur qui s’extasie sur des idées qui sont celles la FI mais sans que cette personne ait défini le plus important, le plus quotidien, le volet social de son programme, c’est un rigolo : on le voit à sa façon d’interpeller Jean-Luc Mélenchon en déformant son nom très démagogiquement pour plaire à ses adversaires, et de ne pas s’adresser au NPA, AU PCF, au groupuscule d’Hamon ou même au « PS », dont les positions sont beaucoup moins claires que les nôtres.

    • Legestr glaz Ar zen 6 septembre 17:54

      @Alren
       Aucun « volet social » n’est possible dans le cadre des traités européens ! Il faut vraiment habiter ailleurs pour ne pas le comprendre.


      En France, comme en Grèce, comme en Italie, la Constitution a intégré la « supériorité » des traités. Les articles 5, 55 et 88-1 de la Constitution française interdisent toute désobéissance aux traités.

      Il faut être particulièrement aveugle, ou soumis à une certaine idéologie, pour refuser de lire et de comprendre 3 articles de la Constitution. 

      Alors Alren, vous allez vous y mettre à la lecture de ces articles au lieu de bâtir sur des chimères ?

    • Alren Alren 6 septembre 19:11
      @Ar zen

      La France, deuxième puissance européenne mettra en route le volet social dès la victoire de la FI.

      Si la Commission de Bruxelles déclare que ce volet social et en contradiction avec les traités UE, la FI venant de gagner les élections, demandera au peuple de trancher par référendum : Frexit ou capitulation à la Tsipras ?

      Personnellement je ne doute pas de sa réponse !

    • Legestr glaz Ar zen 6 septembre 19:25

      @Alren

      Le Conseil constitutionnel a la supériorité sur les actes du Président élu et du gouvernement. Les lois et les règlements votés en France doivent respecter la Constitution française. Vous ne le savez pas ? Il suffit de vous renseigner.

      Il n’est pas possible, d’un point de vue constitutionnel, d’aller à l’encontre des dispositions des traités européens. C’est écrit et acté dans la Constitution française.

      Il vous suffit de lire les articles 5, 55 et 88-1 de celle-ci. Vous pouvez compléter par l’article 62. 

      C’est tout ce que je dis. La Constitution est la loi fondamentale de la France et elle s’applique au Président élu, comme au gouvernement, comme à l’assemblée nationale. 

      Comment se fait-il que vous refusiez de voir la réalité qui s’impose à la France ?

    • Legestr glaz Ar zen 6 septembre 19:29

      @Ar zen

      J’ajouter, contrairement à ce que vous écrivez, que ce n’est pas la Commission européenne qui s’opposera au volet social que vous annoncez mais simplement le Conseil constitutionnel si ce volet social est contraire aux traités européens. Il n’y a rien de plus clair. Le Grec, Tsipras en sait quelque chose. Il vous suffit d’observer la Grèce. Et ce n’est pas parce que la France est la 2ème puissance de l’UE que les élus de la République française ne respectent pas la Constitution. (qui a d’ailleurs été modifiée en catimini pour rendre la « désobéissance » impossible). L’UE est une nasse, un piège absolu !

    • izarn izarn 6 septembre 19:41

      @Alren
      Marion sur la base non, mais sur le fond de l’immigration, oui...
      Vous ne pouvez pas le nier...
      A moins d’etre psychopathe...


    • Zolko Zolko 6 septembre 21:29
      @Alren : « Je crois qu’il y a erreur sur la personne !!! Marion Maréchal n’a aucune des idées de l’Allemande ! »
       
      ben si, elles sont au moins d’accord sur le refus de l’immigration de masse venu d’Afrique et du Moyen-Orient.

    • Paul Leleu 6 septembre 22:31

      @Zolko


      Marion Maréchal a été adoubée à New-York par les néoconservateurs américains... et a mystérieusement trouvé (à 28 ans !) les fonds pour son école de formation politique... Sans doute veut-elle rallier l’organe de Steve Banon, qui se propose de réunir sous la houlette des USA les populismes européens... joli programme...

      par ailleurs, humainement, je pense que c’est typiquement occidental de mettre sur le même plan une Wagenknecht agée de 49 ans, née en RDA et membre (jamais renié) du SED, le parti communiste est-allemand... et la dernière greluche de la famille Le Pen, dont le patriarche promu par Mitterrand fut financé par la CIA (via la secte Moon). 

      Mettre sur le même plan ces deux personnalités, montre l’étendue de la décadance de la France et des peuples occidentaux en général... franchement, le vieux Le Pen passé par les bavures de la Légion étrangère, ça passe encore dans le genre facho viril, mais ses petites nièces mièvres et défraichies, c’est franchement abusé. 

    • Oceane 6 septembre 23:10

      @Zolko

      Il parait qu’un général se dit prêt pour aller bombarder une nouvelle fois la Syrie.

      Marion ferait bien de rameuter tous les Zolko et l’auteur de l’article pour se rendre à St-Dizier afin d’expliquer au général qu’il se prépare à organiser un nouvel aflux de migrants. C’est à la source que la question des migrants doit être résolue et la France est partie de cette source.

      https://francais.rt.com/international/53742-etat-major-francais-se-dit-pret-frapper-syrie-arme-chimique-idleb?utm_source=browser&utm_medium=push_notifications&utm_campaign=push_notifications


    • Garibaldi2 7 septembre 02:43
      @Zolko

      Il faut être complètement débile pour penser que les immigrés ne sont que des violeurs, des analphabètes ou des traîne patins. Nombreux sont les diplômés, médecins, ingénieurs, ... venant par exemples de Syrie, des pays de l’Est, et même d’Afrique. Et faute de faire suffisamment d’enfants, les Européens ’’de souche’’ ont besoin des immigrés. Il faut des toubibs (en France 20% des médecins des hôpitaux sont des étrangers) et des bras pour certains travaux que les populations ’’de souche’’ ne veulent plus faire. Pensez-vous que les Italiens ’’de souche’’ sont ok pour aller ramasser des tomates pour un ’’salaire’’ de merde ? Bien sûr que non. Et si vous payez un bon salaire, la boîte de sauce tomates sera trop chère.

      Vous oubliez tous (presque) que l’Allemagne était confrontée (elle l’est toujours) à un problème majeur : elle perdait des habitants à cause d’une démographie catastrophique. Pour payer des retraites, il faut des actifs. Idem pour l’Italie et surtout l’Espagne.

      ’’Certes, ce n’est qu’un frémissement. Mais en 2015, et ce pour la troisième année d’affilée, l’Allemagne a connu une augmentation de son taux de fécondité, selon les statistiques officielles publiées lundi. La coûteuse politique nataliste mise en place au début de l’ère Merkel semble commencer à porter ses fruits. Le taux de natalité du pays le plus vieux d’Europe est passé en 2015 à 1,5 enfant par femme, contre 1,47 en 2014. De ce point de vue, 2015 est ainsi la meilleure année depuis 1982 (1,51 enfant par femme). L’an passé, 715 000 bébés sont nés dans le pays, 33 000 de plus qu’en 2014, soit une progression de 4,8 %.../...

      L’évolution positive constatée depuis trois ans en Allemagne est essentiellement due aux mères issues de l’immigration. En 2015, le taux de fécondité moyen des étrangères était de 1,95 enfant (1,86 en 2014), alors que le nombre de bébés par mère allemande a, lui, quasiment stagné, à 1,43 au lieu de 1,42. Les différences régionales restent également importantes. Globalement, en ex-RDA - dont la natalité très dynamique du temps du régime communiste s’est effondrée à la chute du Mur - le taux de fécondité demeure toujours supérieur à celui de l’ouest du pays.’’

      source : article de 2016


      ’’ L’Espagne a perdu 310 000 habitants en deux ans

      En revanche, l’évolution du taux de fécondité apparaît plus significative au démographe. Il repart à la hausse, à 1,32 enfant par femme (1,27 en 2013), pour la première fois depuis six ans. « Même avec la crise, la fécondité augmente. Ce qui veut probablement dire que les femmes ne peuvent pas non plus attendre indéfiniment pour avoir des enfants, même avec une mauvaise situation économique », analyse Julio Pérez.

      Une augmentation grâce aux migrants

      Le taux de fécondité reste faible en Espagne, par rapport à la moyenne européenne (1,55 en 2013) et loin de la France (1,99 en 2013). Il n’avait augmenté qu’après la vague d’immigrations en Espagne durant les années du boom immobilier.

      En 2007, le solde net entre les entrées et les sorties d’Espagne s’élevait ainsi à 700 000. « Il s’agissait d’une population jeune migrante qui a permis d’augmenter le taux de fécondité et qui, depuis, est redescendu », rappelle Julio Perez. De fait, en 2008, 519 779 naissances avaient eu lieu, un record en trente ans. Depuis cette date, leur nombre a diminué de 18 %.

      source : article de 2015

      https://www.la-croix.com/Actualite/Europe/La-natalite-a-cesse-de-reculer-en-Espagne-2015-06-29-1328982


      Le problème n’est même pas l’accroissement du nombre d’habitants de l’Allemagne mais simplement le maintien de ce nombre. Idem pour les autres pays. Si vous voulez une immigration ’’choisie’’, c’est à dire composée exclusivement de profs, médecins, ingénieurs, ouvriers qualifiés, il faut le dire, mais ça ne changera pas le fond du problème. Si vous pensez que les autres pays vont continuer à former gratos des cadres sup prêts à l’emploi chez nous, vous vous mettez le doigt dans l’oeil. Il n’y a que nous, les Français, assez cons pour le faire et voir nos doctorants, élevés et formés avec vos impôts, se barrer au Canada avec leur diplôme en poche !


    • Ouam Ouam 7 septembre 04:17

      @Garibaldi2

      "...Il n’y a que nous, les Français, assez cons pour le faire et voir nos doctorants, élevés et formés avec vos impôts, se barrer au Canada avec leur diplôme en poche !« 

        » Nombreux sont les diplômés, médecins, ingénieurs, ... venant par exemples de Syrie, des pays de l’Est, et même d’Afrique.« 
       
      Si j’ai bien suivi votre raisonnement ?
      Vous vous insurgez gravement lorsque nous, pays encore pas trop dans la merde par rapport a certains pays que vous citez, CAD l’Afrique, La syrie etc... laissons partir notre populaton la plus qualifiée...
       
      Mais vous etes pour le pillage des autres , cad le pillage des élites de ces pays de ces pays en plus pas tres riches et souvent plutot dans la misère...qui euxs onts pourtant formés ces gens...
       
      Finalement entre un completement débile cad »Zolko« ici que vous affublez de ce qualificatif », et un négrier eslavagiste qui reve de retourner à l’époque des gallions pour y faire ses rafles....


      Concernant votre laius a deuxs balles sur la décroissance dans la natalité, et ou vous etes fier de vous de la maintenir grace au pillage, parlons en aussi
       
      Si on ne réfléchis pas trop en abruti niveau 1...
      Oui la décroissance des peuples est importante, simplement pour laisser un peu de matieres premieres auxs générations futures, au lieu de penser court termiste comme bfm à l’unique but de votre petite retraite dorée...
      Je sais que le grand patronnat reve d’une planete infinie, mais ce n’est pas le cas, enfin à ma connaissance, à la votre ?

      Les différents peuples EUXS et en grande majorité n’onts pas besoin d’immigration extra européenne massive, ou d’autres zones défavorisées que vous adorez piller.
      C’est vous les patrons ou ceuxs qui en onts cette idéologie / et les possèdans ou ceuxs qui y onts bénéfices qui EUXS onts beson d’esclave pour s’enrichir encore plus éhontément.

      Dans le passsé vous avez raflé, et dans le présent cela vous démange de la meme manière,
      aucune lecon de l’histoire n’a porté ses fruits, c’est déséspérant...

    • Ouam Ouam 7 septembre 04:21
      @Oceane
      « ..Il parait qu’un général se dit prêt pour aller bombarder une nouvelle fois la Syrie. »

      Et qui à voté Macron ou quels partis onts appellés à voté pour lui ? ..

      Eh oui c’est le genres de questions qu’il faut se poser AVANT pas APRES

    • Ouam Ouam 7 septembre 04:31

      @Garibaldi2

      Vous etes géant vous !
      "Il faut des toubibs (en France 20% des médecins des hôpitaux sont des étrangers)« 
      Oui et qui voulait des quotas restrictifs pour limliter le nombre de toubibs ?
      Cette question bien sur vous ne la soulevez pas, Isnt’it !

       »et des bras pour certains travaux que les populations ’’de souche’’ ne veulent plus faire."
      Et pourquoi ces populations de souche ne veulent plus les faire ?
      Parce que c’est SUPER MAL PAYE, et en plus super dévalorisant...
      Carv le grand patronnat que vous soutenez qui est pro immigration (genre Macron One et ses potes) pensent que en raflant dans les pays pauves on aura des candidats...
       
      Quitte à génocider à plus ou moins long termes une population , ou la déstructurer, en appauvrir et déraciner d’autres...
      Non on s’en fous, seul le bénéfice compte (et une idéologie d’abutis finis) pour une certaine frange gauchiste qui ne possede plus que quelques neurones dans un sale etat.
       
      Alors oui die linke, enfin sa représe,tante à 100% raison, elle souhaites comme poutine et accessoirement trump ou de nombreuxs autres dirigeants, ne pas lacher sa population dans la compétition infinie du moins disant qui ne profite qu’a une frange minime d’oligraches et de grands possédants...
       
      Bref die linke est de gauche, contrairment à la gôôgôôche Francaise qui ne l’est plus et depuis tres longtemmps (cad depuis la fin de G Marchais au PCF)
       
      Elle est devenue l’idiote utile ET/OU la collaboratrice du grand capital avec son no-borderisme et son open-bar .


    • germon germon 7 septembre 08:52

      @Ar zen

      (( En France, comme en Grèce, comme en Italie, la Constitution a intégré la « supériorité » des traités. Les articles 5, 55 et 88-1 de la Constitution française interdisent toute désobéissance aux traités. ))

       Bon sang ! Alors il n’y a que Trump qui à le droit de s’assoir ( pour ne pas dire autre chose smiley ) sur les traités ?

       J’en ai marre de lire cette connerie de gens qui n’ont rien dans le pantalon.

       Tous à l’Elisé et on voit si ont les déchire ces p..... de traités

    • JL JL 7 septembre 08:58
      @Ar zen, Asselineau,


      il n’est pas possible, l’UE, blablabla !
       
       
       Les nations ne sont pas des enfants, les Français n’ont pas besoin de dirigeants immatures.

    • foufouille foufouille 7 septembre 11:55

      @Garibaldi2

      bon commentaire d’esclavagiste surtout que ceux qui bossent dans les champs ne cotisent absolument pas et rentrent chez eux une fois le travail terminé.


    • microf 7 septembre 11:57
      @Garibaldi2

      Bravo @Garibaldi pour votre commentaire, cependant, vous n´allez pas vous faire des amis avec un tel commentaire, toutefois, vous avez dit la vérité, que celui qui veut l´entendre, l´entende,sinon...

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 septembre 13:34

      @Oceane

      Arrêtez de vous plaindre avant d’être battus, les poutiniens.

      Ce n’est pas une frappounette annoncée 48h à l’avance qui va changer quoi que ce soit, et si un bain de sang a lieu, il sera de la responsabilité de Assad, Vladimir et Cie.

      En vérité on s’en fiche, de la Syrie en particulier, et des Zarabes qui ne savent que pleurer en général.


    • Zolko Zolko 7 septembre 15:21
      @Garibaldi2 : « faute de faire suffisamment d’enfants, les Européens ’’de souche’’ ont besoin des immigrés.  »

      « l’Allemagne est à un problème majeur : elle perdait des habitants »
       
      oui oui oui, on entend souvent ça. Moi ce que j’entends aussi est que nous consommons trop, que si tout le monde vivait comme nous méchants occidentaux on aurait besoin de 2 Terres : donc une baisse de la population - de notre population si terrible pour notre planète - devrait être une bonne chose, non ? Car si nous ne faisons pas assez d’enfants et que nous - vous ! - les remplacez par d’autres, qui vont consommer et polluer autant, en quoi résolvons-nous ce problème ? Ah mais j’y suis, ces immigrés sont gentils, eux, et consommeront raisonnablement et préserveront la planète, c’est ça ?
       
      Et en quoi la baisse démographique pose-t-il un problème ? Pour la retraite ? Eh bien, il va falloir bosser plus longtemps. La retraite à 65 ans était valable quand l’espérance de vie était de 75 ans, mais si on vit plus longtemps et en meilleure santé, eh ben on travaillera plus vieux. Et ce d’autant plus si on fait des études plus longtemps. Simple logique.
       
      Et la question n’est pas de savoir si vous trouvez ça bien ou pas : la question est démocratique. Chiche qu’on pose la question à référendum : préférez-vous repousser l’âge de la retraite à 70ans, ou préférez-vous qu’on accueille 1 million de migrants d’Afrique et du Moyen-Orient ?

    • Zolko Zolko 7 septembre 15:37
      @Garibalid2 : "en 2015, et ce pour la troisième année d’affilée, l’Allemagne a connu une augmentation de son taux de fécondité"
       
      c’est curieux, je ne pense pas que ça enchante un autre auteur d’AgoraVox : La Terre : une planète en souffrance logeant des Hommes qui n’ont pas compris grand chose
       
      Ils sont si nombreux qu’ils ont besoin d’espaces toujours plus vastes pour vivre, se nourrir, et surtout produire. Ainsi, ils détruisent tes forêts pour étendre leurs cultures. Ils construisent leurs habitats, leurs réseaux, et leurs usines sur les terres les plus fertiles. Ils polluent l’atmosphère, les sols, les lacs, les rivières, les océans. Ils modifient le climat...
       
      Donc finalement, si je comprends bien, une baisse démographique est une bonne chose pour les écologistes, et s’en est une mauvaise pour les capitalistes. Choisis ton camp, camarade !

    • Attila Attila 7 septembre 20:00

      @Ar zen
      « Comment se fait-il que vous refusiez de voir la réalité qui s’impose à la France ? »
      Parce que le peuple français est complètement américanisé :
      d’une part, divisé en groupes qui ne partagent plus rien en commun,
      d’autre part, complètement infantilisé. Un peuple qui vit dans ses rêves d’une France et d’un monde qui n’existe pas.
      Regarder la réalité en face est le propre de l’adulte.

      .


    • Legestr glaz Ar zen 7 septembre 20:32

      @Attila

      Je disais ça parce que j’imaginais que sur un site comme Agoravox, les différents intervenants tentaient d’aller un peu plus loin que ce qui est dit et écrit dans les médias dominants. 

      Contrairement à ce qu’écrivent des supporters de la F.I, je ne cherche nullement à « dézinguer » ni à cracher sur Mélenchon. Une bonne partie de son programme me va comme un gant. En revanche, ce que je dénonce, c’est l’impossibilité « constitutionnelle » de mettre en place un tel programme au sein de l’UE dans une Constitution française qui place la supériorité des traités avant le dispositif national.

      Alors je vois fleurir des étoiles négatives sous mon commentaire, sans aucune explication, et je me dis qu’il n’y a pas d’échange. Comment les « notateurs » en négatif peuvent-ils se justifier s’ils ont pris connaissance des articles 5, 55, 62 et 88-1 de la Constitution ? Je me dis qu’il y a vraiment anguille sous roche. Il existe, par conséquent, des personnes qui ne peuvent plus utiliser leur intelligence à leur profit. Dans ces conditions les Macron, Hollande ou autre Sarkosy ont de très beaux jours devant eux et nous de bien mauvais !

    • Attila Attila 7 septembre 20:42

      @Ar zen
      " Alors je vois fleurir des étoiles négatives sous mon commentaire, sans aucune explication, et je me dis qu’il n’y a pas d’échange "
      Les étoiles négatives fleurissent dès que l’on brise un rêve d’enfant attardé, même lorsqu’on s’appuie sur des preuves.

      .


    • Oceane 8 septembre 00:45

      @Ouam



      L’impérialisme n’est ni de gauche ou de droite, il est dans l’esprit des gens de gauche et de droite. 

    • Garibaldi2 8 septembre 03:43
      @Ouam

      Où ai-je dit que j’étais pour le pillage des ressources humaines des pays dont sont originaires les émigrés ?

      Bien sûr que je m’indigne quand nos étudiants sont livrés, élévés et éduqués, à des pays tiers. Donc, quand il va devenir rentable, notre investissement se barre à l’étranger sans qu’on lui demande de payer pour les soins, de toutes sortes, dont les études, qu’il a reçus pendant des décennies. Vous savez quel est le taux d’endettement des étudiants US ?!

      article 2016 :

      ‘’Lors d’un discours à Boston, la secrétaire adjointe au Trésor, Sarah Bloom Raskin, a tiré la sonnette d’alarme : les Américains ont contracté plus de 1 200 milliards de dollars de dettes pour payer leurs études, plus du double d’il y a 10 ans. Ce montant, sans rivaliser avec les prêts immobiliers, dépasse l’encours des cartes de crédit et des prêts automobile.

      Environ 70 % des étudiants diplômés en 2014 ont obtenu un prêt et l’endettement moyen est de 29 000 dollars.’’

      http://www.rfi.fr/ameriques/20160320-etats-unis-le-niveau-endettement-etudiants-menace-il-C’est vous qui pillez ces zones car economie

      ‘’Oui la décroissance des peuples est importante, simplement pour laisser un peu de matieres premieres auxs générations futures, au lieu de penser court termiste comme bfm à l’unique but de votre petite retraite dorée...

      Je sais que le grand patronnat reve d’une planete infinie, mais ce n’est pas le cas, enfin à ma connaissance, à la votre ?’’

      J’adore les teuteus comme vous qui parlent des gens sans les connaître ! J’étais déjà un jeune homme quand je lisais les articles de Gébé (On arrête tout, on réfléchit et c’est pas triste) sur la nécessité de la décroissance organisée pour éviter l’épuisement des ressources naturelles. J’étais aussi lecteur de Pierre Fournier (La gueule ouverte), et je m’engueulais en 1978 avec le fils du président de la république portugaise qui estimait que son pays devait construire des centrales nuléaires pour entrer dans la modernité. 40 ans après, le Portugal produit 1/4 de sa consommation électrique avec des éoliennes, et ça ne cesse de progresser. Au Danemark c’est plus de 41 %.

      Vous voulez qu’on parle de Claude et Lydia Bourguignon, de puits canadien, du compostage du broyage des déchets végétaux ?

      Je produis moins de 50 kilo de déchets ménagers ultimes par an (et c’est parce que certaines filières de recyclages ne sont pas mises en place), et vous ?

      ‘’à l’unique but de votre petite retraite dorée’’. N’oubliez pas que ce sont les ‘’retraités’’ qui vous ont livrés un pays clé en main. Quand ils partiront aux paradis ils n’iront pas avec leurs appart ou leurs maison sous le bras, ils vous les laisseront, comme les livrets d’épargne. Le transfert de richesses entre les papy- boomer et leurs enfants et petits enfants sera le plus grand transfert de richesses de tous les temps. Il a déjà commencé :

      article de 2013 :

      ‘’Mais souvent les grands-parents vont au delà. Ceux qui ont de l’épargne, ou qui perçoivent une retraite complémentaire, n’hésitent pas à apporter une aide financière à leurs enfants. Leur capacité de don est importante. Le montant annuel des aides et donations des grands-parents à leurs enfants s’élève à 106 milliards d’euros soit 5,5 % du PIB national. Là encore, les chiffres sont vertigineux. Une situation diamétralement opposée à celle que la société française proposait il y a encore 70 ans avant la création des systèmes de retraite : jusqu’en 1945, c’est plutôt les jeunes générations qui subvenaient aux besoins des plus âgés.
      Aujourd’hui, les seules aides financières directes des grands-parents à leurs petits-enfants s’élèvent à plus de 1,4 milliard d’euros, cette somme ne prenant pas en compte les dépenses non quantifiables comme l’achat de nourriture ou l’argent de poche, le fameux « petit billet  » glissé avec un regard complice !

      Les aides sont naturellement plus importantes dans les familles où les revenus sont élevés. Mais ailleurs, ces aides peuvent prendre d’autres formes, un prêt de matériel ou des petits services rendus à la famille, des cours d’histoire ou de maths par exemple pour les anciens enseignants... Chacun fait en fonction de ses moyens !’’

      ‘’23 millions  ! C’est le nombre d’heures consacrées par les grands-parents à leurs petits enfants, soit autant d’heures de travail que la totalité des assistantes maternelles en France ! Un chiffre colossal qui montre la place essentielle prise par les grands-parents dans le mode de garde de leurs petits enfants.’’

      source  : https://www.complement-air.com/quand-les-grands-parents-retraites-aident-leurs-enfants-debordes/

      ‘’La décroissance des peuples’’ est une calamité car elle signifie un vieillissement de la population, donc des difficultés pour produire de la vraie richesse, et donc pour assurer des soins médicaux à toute la population, payer la formation des jeunes, les retraites … Seule est vertueuse la décroissance de l’impact de la production sur les ressources non renouvellables et la qualité de l’environnement.

      ‘’Les différents peuples EUXS et en grande majorité n’onts pas besoin d’immigration extra européenne massive, ou d’autres zones défavorisées que vous adorez piller’’.

      Parce que vous ne pillez pas vous ? Vous vivez hors sol ? En autarcie ? Vos tomates ne sont pas marocaines ? Pas les miennes.

      Si j’ai bien compris les ‘’blacks’’, les ‘’bougnoules’’ c’est pas bon, les Européens c’est bon ? Les Kosovars, les Albanais, les Roms, ça passe quand même ?! Peut-être pas.




    • Anatine 8 septembre 10:17

      @Ar zen

      C’est un peu comme dans une multinationale quand les salaires dans un pays sont indexes aux resultats globaux. Qui en profite ?


    • jakem jakem 8 septembre 15:13

      @Ar zen

      Vous avez raison... Mais il-y-a, je pense, une chose que vous n’avez pas comprise.
      F. Asselineau fait appel à la Raison, à la Compréhension des choses institutionnelles et politiques ; il tient un discours rigoureux, très cohérent et logique.

      Je crois que beaucoup de gens connaissent maintenant les aspects catastrophiques de l’eurokratur.
      Pourtant Asselineau ne sera jamais président ; je pense même qu’il ne dépassera jamais 10% des suffrages.

      Parce qu’il lui la passion, le mensonge, une certaine mauvaise foi, la romance ...
      Mélenchon joue là-dessus, il n’attire pas les voix parce que les gens sont collectivistes ou socialistes. Ils ont vu que ça ne marche pas, nulle part. Mais parce qu’il les fait rêver.

      Et ils veulent bien se laisser berner par « le plan B ». Qui ne sera / ne serait jamais mis en oeuvre.

      Quant au plan A, celui d’Asselineau, il leur fait peur, et ce d’autant plus qu’ils ont des infos contradictoires venant de nos cousins rosbif.

    • jakem jakem 8 septembre 17:12

      @jakem

      rectification 3ème § : il lui MANQUE la passion ..... ( tournure impersonnelle donc pas de marque du pluriel ; vu ?)

      je tiens à le préciser pour les nombreux contributeurs qui me font l’honneur d’apprécier mes commentaires.

      ça me fait sourire et je me demande comment on peut être ... azimuté au point d’évaluer systématiquement de façon négative ; on dirait « l’école des fans » à l’envers.

      Oh ! Stanley, tu me fay bôcoup wrigoley !

    • mmbbb 9 septembre 11:21

      @Garibaldi2 l Allemagne est capable de degager de « kolossal » benefice ; Son commerce exterieur est positif mais ce pays comme d autres pays europeens sont incapables d avoir une politique nataliste Sur ce point je suis OK L Allemagne deviendra une province turque Quant a nous , ne me dites pas que cette immigration est positive , Hollande dans son dernier bouquin craint une sécession de certains territoires une balkanisation en quelques sortes . ARTE a diffuse ce commentaire https://www.arte.tv/fr/videos/075214-000-A/dans-la-tete-d-un-flic/
      Beaux resultats ARTE un medai d extreme droite cela va de soit 


    • mmbbb 9 septembre 11:24

      @Olivier Perriet la guerre est ce Poutine qui l a initiée Arrete de raconter n importe connard et je ne me plaint pas Vas lecher les couilles a BUSH junior et a FABIUS , tu n es bon qu a faire cela


    • Alren Alren 9 septembre 16:24

      @Zolko

      "le refus de l’immigration de masse venu d’Afrique et du Moyen-Orient."

      Parce que l’immigration venue des pays de l’Est, c’est bien ?

      La situation de l’immigration est très différente entre la France et l’Allemagne !

      En Allemagne à la population laborieuse vieillissante et insuffisante en nombre, le patronat tient absolument à trouver le personnel pour ses usines. Et Merkel est à ses ordres.

      Naturellement ce patronat recherche une main d’œuvre bon marché et qui surtout ne demandera pas un salaire égal à celui des Allemands de naissance, une fois la phase d’intégration terminée.

      Cette main d’œuvre à différents niveaux de qualification, elle l’a trouvée en partie parmi les réfugiés Syriens, victimes d’une abominable guerre d’agression. Parmi eux, en effet, il y avait des ingénieurs, des techniciens, des médecins.

      En France, la main d’œuvre est jeune ; l’avenir démographique est assuré, d’autant mieux qu’avec un niveau et un cadre de vie de qualité, on sait que les Françaises satisferont leurs désirs d’enfants.

      L’immigration en France n’est pas une nécessité pour le patronat sinon de peser sur les salaires, plutôt les bas salaires. C’est pourquoi le nombre d’immigrés nécessaires est beaucoup plus faible d’autant plus que le patronat chrétien ne voit pas d’un si bon œil l’arrivée de personnes majoritairement musulmanes.

      Au regard de l’Allemagne, l’immigration en France est totalement secondaire.

      Mais l’extrême-droite donne à haïr les immigrés (son truc, à l’extrême-droite, c’est toujours la haine d’une catégorie faible : hier c’est le Juif venu d’Europe Centrale, précédé par le « rastaquouère », par l’Italien et le Polonais. Ceux ci avec une haine moindre car ils étaient catholiques), ceux-ci ayant la fâcheuse tendance à se regrouper dans les quartiers des villes où le loyer est peu élevé.

      En condamnant le souhait de Merkel de faire venir sur son sol un million de « réfugiés », on condamne la politique de Markel en Allemagne. ce qui est justifié.

      En condamnant l’immigration en France, Maréchal (quelle coïncidence de nom !) condamne l’immigré et « oublie » le rôle du MEDEF.

      Quelle différence  !!!


    • Alren Alren 9 septembre 16:39

      @Ar zen

      Le conseil Constitutionnel doit être sollicité pour donner un avis qu’il n’a d’ailleurs aucune force pour faire respecter : il ne peut pas intenter un procès au Gouvernement !

      Et il ne pourra pas s’opposer à la tenure d’un référendum.

      La situation serait neuve dans l’histoire de la République si une assemblée non élue mais choisie sur des critères politiques et destinée comme le Sénat à amortir et même si possible neutraliser un vote du peuple souverain, élections présidentielle et législative, qui déplairait aux puissants, voulait s’opposer au résultats des urnes !!!

      Une telle attitude signerait sa fin prochaine dans le cadre d’une adoption d’une nouvelle Constitution pour une VIème République, une République démocratique, c’est-à-dire laissant le peuple décider de ce qui est bon ou pas pour lui.


    • Zolko Zolko 9 septembre 16:56
      « le refus de l’immigration de masse venu d’Afrique et du Moyen-Orient. »

      @Alren : « Parce que l’immigration venue des pays de l’Est, c’est bien ? »
       
      l’immigration des pays de l’Est est comme l’immigration de l’Italie ou du Portugal : en une génération les enfants sont parfaitement intégrés. Pareil d’ailleurs avec l’immigration des pays Asiatiques. Mais ce n’est pas le cas avec l’immigration du Maghreb ou du Moyen-Orient.
       
      La question qu’il faudrait plutôt poser est : pourquoi les immigrés de ces pays-là s’intègrent-ils si mal ?

    • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 9 septembre 18:12

      @Zolko
      A cause d’une névrose collective archaïque et mortifère appelé islam.


    • JC_Lavau JC_Lavau 9 septembre 18:26

      @VICTOR Ayoli. Non, pas névrose, psychose.

      Le névrosé sait que 2 + 2 font quatre, et ça l’embête bien.
      Le psychotique déclare que 2 + 2 font ce qui l’arrange, et que ceux qui sont d’un avis différent sont complètement fous, et hostiles.

    • Garibaldi2 9 septembre 20:14
      @mmbbb

      Vous rêvez tout éveillé ! Ce que viennent aussi chercher les émigrés chez nous, c’est la liberté de pensée, notre culture, notre mode de vie en général. Et ils contribuent largement à la vie de cette culture. Les chiffres sont clairs : 5 millions de ’’musulmans’’ en France ne changent rien à nos terroirs. Marseille a intégré ses maghrébins (ça ne date pas d’hier) en en faisant des Marseillais avec l’accent de Marseille qui vivent en Marseillais, et c’est pareil dans les autres régions de France.

      J’ai bossé 10 ans en Seine St Denis et dans le RER le vendredi soir, il y avait plus de Beurettes habillées court qu’il n’y aura jamais de porteuses de foulard ! Et je n’ai rien contre les porteuses de foulard islamique, comme je n’ai rien contre les religieuses catholiques porteuses de voile. Il suffit de lire l’explication hypocrite du voile des religieuses catholiques sur ce lien :


      pour comprendre que chez nous c’est ’’normal’’ et chez les autres ’’c’est pas bien’’ ! Le bal des faux culs. Et en plus les religieuses catho ne peuvent pas se marier !!! Qui est le plus réac ?!!!

      Pendant qu’on agite le chiffon rouge anti immigrés, la classe possédante continue de se goinfrer. Elle a tout intérêt à ce que les pauvres se battent entre eux. Quand un émir arrive à Cannes avec son yacht de 50 mètres, personne n’ira lui reprocher que ses femmes soient bâchées ! Et il y aura du gin tonic lors de la réception qu’il donnera pour la jet set locale ! C’est du vécu.
       

    • Pierre Régnier Pierre Régnier 10 septembre 09:36

      @Garibaldi2

      C’est vrai, DES immigrés viennent chercher chez nous « notre liberté de pensée, notre culture, notre mode de vie en général ».

      Mais D’AUTRES immigrés viennent apporter chez nous, comme c’est pour eux, quand ils sont musulmans, un devoir de le faire depuis que l’islam a été créé il y a 14 siècles, la soumission « au seul vrai Dieu Allah », et la violence, voire la tuerie quand des juifs veulent le rester, quand des « égarés » veulent écouter de la musique au Bataclan, quand un prêtre veut continuer à dire sa messe à Saint-Étienne-du-Rouvray, quand, surtout, des journalistes veulent continuer d’exprimer leur liberté de penser comme à Charlie Hebdo...

      La persistance dans LE REFUS DE VOIR LA COMPOSANTE CRIMINOGÈNE DE L’ISLAM, jamais remise en question depuis qu’il existe, est devenue, en France, d’une bêtise elle-même criminogène.


    • Garibaldi2 10 septembre 11:45
      @Pierre Régnier

      C’est quoi la ’’composante criminogène de l’islam’’ ? Vous pouvez expliciter ? Quand les US vont ravager le moyen-orient, ils le font au nom de la ’’composante criminogène’’ de la Bible ?! Quand un dingue tue 59 personnes (+ 527 blessés) à Las Vegas, c’est aussi au nom de la ’’composante criminogène’’ de la Bible ? Quand Sarkozy sème un chaos meurtrier en Libye, c’est au nom de la ’’composante criminogène’’ de quelle religion ? La paille et la poutre.

    • Garibaldi2 10 septembre 12:23
      @Ouam

      J’ai toujours désapprouvé le système des numérus clausus. Et ce système a été mis en place par qui ? Cette question bien sûr vous ne la soulevez pas !

      ’’et en plus super dévalorisant’’, quel aveux de votre part !


      ’’accessoirement Trump’’ .... vous vous foutez de la gueule de qui là ? Ce type est une crapule démago qui surexploite les travailleurs immigrés à Dubaï (entre autres) :

      ’’« Monsieur Trump, les ouvriers qui construisent vos villas se font moins de 200 dollars par mois. Vous en êtes satisfait ? »

      Le public sursaute, avant de rester silencieux. Les agents de sécurité s’approchent de moi. Dans deux heures, je suis censée interviewer Ahmed Mansoor, qui a passé huit mois en prison pour avoir signé une pétition pro-démocratique. Je pense également à Nick McGeehan, un chercheur officiant pour Human Rights Watch qui a été déporté il y a quelques mois pour avoir enquêté sur les mêmes problèmes que moi. 

      Je pense à la coercition généralisée qui empêche certains journalistes américains de poser de vraies questions lors des conférences de presse. Je me demande si les règles sont les mêmes à Dubaï.

      Trump reste silencieux.

      « Ce n’est pas une question ! » s’exclame l’attaché de presse.

      Un journaliste brise le silence qui s’ensuit en posant une autre question : « Dubaï est synonyme de grandeur, d’audace et de beauté. C’est ce qui vous pousse à construire ici ? »

      « Je pense que Dubaï a un futur très prometteur », répond Trump.’’

      source : https://www.vice.com/fr/article/7bnwaq/j-ai-gache-la-journee-de-donald-trump-a-dubai

      Vous êtes en pleine dérive, incapable de voir la réalité en face : les Français n’ont pas envie de se bouger le cul pour changer le système et en particulier les prolos qui ont perdu toute conscience de classe. Ce ne sont pas quelques coups d’éclat ici ou là qui vont changer le cours des choses. Ils ont voté Macro, pas moi.

      Ne vous bercez pas trop d’illusions sur Poutine, si c’est un fait qu’il a rendu sa dignité aux Russes, après la terrible régression sous Eltsine, il n’est pas un démocrate et lutte contre les oligarques quand ils ne sont pas dans son camp. Le seul avantage que nous pouvons tirer de cette situation c’est qu’il tient tête aux USA.

      Et n’oubliez pas : ’’Prolétaires de tous les pays, UNISSEZ-VOUS, Vous n’avez rien à perdre, à part vos chaînes’’.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 10 septembre 16:12

      @Garibaldi2

      Oui, bien sûr, il existe une composante criminogène dans la Bible et, par exemple, quand Georges Bush envoyait les troupes américaines « ravager le moyen-orient » en Irak, il le faisait en prétendant l’appliquer, il prétendait agir en chrétien. Les « chrétiens » le faisaient de la même manière durant l’Inquisition. Mais, dans les deux cas, c’était une monstrueuse tricherie car, il y a 2000 ans, Jésus de Nazareth a consacré sa vie à détruire la composante criminogène de la Bible.

      On peut dire que celle-ci est exprimée dans la Bible, il y a presque 3000 ans, de manière bien pire, et beaucoup plus explicite que celle que contient le Coran. Mais la différence, fondamentale, c’est que le judéo-christianisme, qui continue, hélas, de sacraliser la conception violente de Dieu, le fait en trahissant Jésus, son maître à penser le religieux.

      La dangerosité de la violence prétendument commandée par Dieu dans l’Ancien Testament n’est donc en rien comparable à celle qui est commandée dans l’islam : le Dieu judéo-chrétien commandait de l’exercer sur des populations d’il y a 3000 ans, le Dieu de l’islam la prétendait, il y a 14 siècles, redevenue valable pour le présent de son créateur ET POUR LE FUTUR, JUSQU’À TOTALE SOUMISSION DES PEUPLES DE LA TERRE AU NOUVEAU DIEU.

      Il y a par ailleurs, aussi, des composantes pacifiantes dans l’islam mais, le plus souvent, elles sont présentées comme devant s’appliquer essentiellement au sein de la communauté musulmane.


    • Garibaldi2 15 septembre 02:30
      @Pierre Régnier

      L’Occident cherchait un ennemi, il l’a créé avec les ’’Musulmans’’, il a financé les terroristes, fait un battage maximum qui occupe le devant de la scène pendant que les possédants se goinfrent, eux qui s’entendent très bien au-delà des frontières pour tondre la masse des prolos. A une autre époque c’était les ’’terroristes rouges’’, pilotés par la CIA, la loge P2, le réseau stay-behind, ...

    • Pierre Régnier Pierre Régnier 15 septembre 07:52

      @Garibaldi2

      Votre critique de « l’Occident » où « les possédants se goinfrent » est justifiée, mais il n’a pas « créé les »Musulmans". L’islam et ses conquêtes épouvantables existent depuis 14 siècles.

      Le refus de la réflexion sérieuse sur la religion et sur l’Histoire est une mode - encore aggravée par Macron - qui fait énormément de mal.


  • cathy cathy 6 septembre 12:42

    Elle est là, pour calmer les derniers débordements de ces derniers jours en Allemagne. L’Europe en a peur.


    • izarn izarn 6 septembre 19:42

      @cathy
      Elle a surtout peur de Salvini...


    • Paul Leleu 6 septembre 21:39

      @cathy


      je crois que vous vous trompez... Sarha Wagenknecht est née en Allemagne de l’EST... elle n’a jamais renié son appartenance au SED, le parti communiste de RDA... elle a donc une formation communiste de type soviétique... le peuple, la nation, la culture et l’identité ne lui font pas peur... bien au contraire... 

      c’est l’ouest libéral (et/ou gauchiste) qui a fabriqué une extrême-gauche débile comme ici. 

      Je pense sa démarche sincère... reste à voir ce que ça va devenir. 

    • Ouam Ouam 7 septembre 04:38

      @Paul Leleu

      Vu ce qu’il se passe dans les pays de l’est, je me range sur ta position idéologique qui me emble assez juste.

      Pour la derniere partie
      En revanche Mélenchon ne rejoindra pas cette position, enfin sincerement, Mélenchon est un internationaliste, il est pour l’immigration.
      La semaine derniere il à meme défendu l’abject, il à defendu l’Aquaruis et ses négriers passeurs esclavagistes.
       
      Attendre une veritable alternative (de gauche) en France, un truc sur, elle ne viendra pas de Mélenchon.

      Bref je plussoie encore.

    • Attila Attila 7 septembre 20:16

      @Ouam
      « Attendre une veritable alternative (de gauche) en France, un truc sur, elle ne viendra pas de Mélenchon »
      Plutôt d’accord avec vous. Depuis l’effondrement du Parti Communiste, il n’existe plus de mouvement politique qui représente et défend les intérêts des classes populaires. Si un tel mouvement devait apparaître, même pas sûr qu’il se dise de gauche. Jean-claude Michéa nous a rappelé qu’à l’époque de la révolution industrielle (1850), la gauche parlementaire n’était pas alliée avec le mouvement ouvrier.

      .


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 7 septembre 20:27

      @Attila

      Michea nous rappelle surtout la gauche pré - marxiste. Et de l’inanité du marxisme.


  • Pierre Régnier Pierre Régnier 6 septembre 12:53

    "La collabosphère des crétins utiles" n’existe pas.

    La collabosphère des crétins qui furent de gauche est nuisible.

    Surtout pour les citoyens du monde comme moi, qui furent toute leur vie et qui restent, des militants de gauche.

     

    Merci à Sarah d’apporter, en France aussi, un peu d’espoir.


    • izarn izarn 6 septembre 19:22

      @Pierre Régnier
      Etre citoyen du monde n’a pas de sens civique. Il n’existe aucune république mondiale. Quand a se déclarer de l’espece humaine...
      Oui...Bien sur !
      Et alors ?
       smiley
      Sur, face aux extraterrestres, c’est un concept interessant !
       smiley
      Je vous laisse dans vos délires.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 6 septembre 21:03

      @izarn

      Ma définition du citoyen du monde : celui qui veut, pour tous les peuples de la terre et pour tous les individus, ce qu’il veut pour son propre peuple et pour lui-même.

      Pour un français très républicain comme moi ça peut se résumer ainsi : qui veut pour tous la liberté, l’égalité et la soiidarité.


  • titi 6 septembre 13:14

    Ca fait dix ans que la gauche nous le répète : l’Allemagne et la France n’ont absolument rien à voir, et les politiques menées d’un coté du Rhin ne peuvent absolument pas être transposées de l’autre coté.

    Donc ce que fera cette personne en Allemagne, restera en Allemagne.

    Logique ! Non ?


    • izarn izarn 6 septembre 19:37

      @titi
      La gauche pour les couillons le dit, mais dans les faits cela a été tout le contraire !
       smiley
      Vous n’avez pas remarqué ?


  • aimable 6 septembre 13:43
    peut on appeler gauche une « gauche » qui se flagelle en permanence et fait systématiquement le contraire de celui qu’ils disent qu’il n’est pas de gauche par pur esprit de contradiction ou d’ une idéologie quelque fois malsaine qui est loin d’être utopiste .
    cette dame me parais avoir les pieds sur terre tout en étant de gauche avec un brin d’utopie pour ne pas rester les deux pieds dans le même sabot .

  • Pierre-Yves Martin 6 septembre 13:47

    Un petit détail : l’Allemagne n’est pas un état laïc mais multi-confessionnel, avec notamment un impôt ecclésiastique. C’est pourquoi certains Allemands, en réalité pro-laïcisme, se déclarent zoroastriens, religion reconnue en Iran... et en Allemagne.


    • Paul Leleu 6 septembre 21:45

      @Pierre-Yves Martin


      si Sarah Wagenknecht arrive au pouvoir, c’est l’athéïsme d’état est-allemand qui va revenir à l’honneur... pour sortir les masses de la bêtise et de l’arriération religieuse ....  smiley 

      elle est originaire d’Allemagne de l’Est, et n’a jamais renié son appartenance au SED (parti communiste est-allemand). 

  • loulou 6 septembre 14:07

     Simplement , merci Victor, pour cet article.

     
     ça fait 40 ans, d’engueulades, d’insultes et de mises à l’écart de mes camarades de gauche
     pour en arriver là.
     En attendant, la gauche s’est décrédibilisé. Bravo !...

    • Pierre Régnier Pierre Régnier 7 septembre 15:06

      @loulou

      La gauche s’est décrédibilisée

      Oui mais le combat contre l’islamisation de la France reste néanmoins un combat de gauche. Je vous conseille cette lecture :

      « Mes camarades de gauche vont-ils enfin s’indigner pour cette bonne raison ? »


  • jakem jakem 6 septembre 14:29
    Pourvu qu’elle gagne en popularité ! je me réjouis à l’avance des anathèmes plus ou moins alambiquées que la gôche française déversera sur elle.

    Pétard ! Marion Maréchal et Sahra Wagenknecht ensemble ça me plairait bien.

    • Hector Hector 6 septembre 15:03

      @jakem
      Moi aussi....


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 6 septembre 19:40

      @jakem


      Eh bien, un digne représentant de l’UPR qui fantasme sur Marion, le François Fillon n° bis déjà vendue aux conservateurs US, c’est plutôt marrant smiley

    • Paul Leleu 6 septembre 21:50

      @jakem


      Marion Maréchal a été adoubée à New-York par les néoconservateurs américains... avec Steve Banon qui veut « fédérer les populismes européens » sour l’égide des USA... libre à vous de vous faire berner... demandez vous comment une greluche de 28 ans a décroché des financements pour une école de sciences politiques ???? 

      Sarah Wagenknecht n’a rien à voir. Elle vient d’Allemagne de l’Est, et n’a jamais rénié son appartenance au SED (parti communiste est-allemand). Pendant que vos Le Pen, financés par la CIA et la secte Moon nous promouvaient l’américanisation et le libéralisme... 

      Il faudrait plutôt chercher dans les vieux bataillons staliniens français un équivalent... 

    • jakem jakem 7 septembre 14:41

      @Olivier Perriet
      Je suis un digne représentant de l’UPR ???? je ne le savais pas ! merci de me l’apprendre, je vais tâcher de m’en montrer effectivement digne afin de ne vous point faire mentir.


    • jakem jakem 7 septembre 14:46

      @Paul Leleu

      Heureusement que vous êtes là pour m’apprendre toutes ces choses !

      Comme je vais aller me promener à Utah avec Kim ( mon chien ) je renonce au plaisir de vous expliquer le pourquoi et le comment de cette chose-là.

      Cela dit, je suis content de savoir que vous êtes présent et que vous exercez une vigilance active.

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 septembre 16:17

      @jakem

      Faut vraiment être très clairvoyant (rires enregistrés) pour fantasmer sur Marion (ça vaut pour le cousin d’Ulysse aussi).

      Alors Hue Péhère.... pourquoi pas ?

      Sans rancune, s’il y a eu méprise de ma part,  smiley


    • jakem jakem 8 septembre 08:01

      @Olivier Perriet

      Hé oui, je navigue entre le sérieux et la dérision, la réaction et l’espoir, le réalisme et l’utopie, la colère, l’exaspération et le découragement .... et j’attends avec impatience ces gentilles pluies sous lesquelles j’aime me promener en humant les odeurs de terre et de végétation humide...

      Wagenknecht ne me concerne pas directement puisque l’histoire se déroule en Germanie. Mais elle peut exercer une influence qui me semble a priori bénéfique.
      Elle a le mérite d’avoir « turbulé » son existence au sein de « die Linke » et d’exprimer un point de vue qui non seulement semble réaliste mais qui l’est, et en plus est sain.

      Maréchal a aussi du mérite car elle aurait pu continuer à exploiter la veine creusée par son gd-père et réussir car elle attire beaucoup d’attention et d’espoir.
      Elle a pris un risque réel même si son entreprise est certainement financée par ... qui exactement ? je m’en doute mais je n’en ai pas la preuve. Et personne ici ne l’a.
      Elle a eu raison de s’extirper du panier de crabes, de choisir d’élever sa fille, de vivre sa vie de femme et de se trouver un travail. Non subventionné par l’Etat avec notre argent public.
      Elle a raison de se tenir à l’écart des luttes actuelles, vachement difficiles à mener car les contours sont devenus flous, les repères ont été déplacés, car elle a des sympathisants mais pas de troupes organisées avec des chefs expérimentés acceptant son autorité.

      Est-ce-qu’elle prépare son retour ? possible.

      Elle a aussi raison de permettre l’enseignement, la diffusion d’ autres points de vue, d’inciter à la dissidence dans son école, car il faut redonner du tonus à la société, réactiver une mentalité de looser, acidifier le grand « léchant mou » qui nous tartine de bave nuisible depuis tant d’années.

      Et ... puis blablabla ... je vais acheter du pain, tout frais, tout bon ; avec du jambon et du salami puis du miel.



    • jakem jakem 8 septembre 17:18

      @jakem

      J’ai oublié un truc important : Sahra et Marion présentées ensemble sur scène par Jean-Marie.

      Et dans la salle on trouverait Marine pour vendre des Miko, Karl ( Liebknecht) pour guider les spectateurs à leurs places, Gerd und Traudel pour animer l’entracte.

      J’espère que ce programme enchantera mes admirateurs.

      Ah ! j’oublie Mégret qui a trouvé le moyen de se réconcilier avec J-M par le biais de Marion.

      Matrose, ahoi !

  • Hector Hector 6 septembre 15:01

    Bonjour Victor
    Et merci pour cet article et cette vidéo de la belle Sarah.
    Mais ce ne sont que des mots et les problème teutons ne sont pas les nôtres, hormis peut être celui de ces envahisseurs qui pullulent de maladies et autres joyeusetés sociales et religieuses.
    Cette Europe est pourrie et il faut en sortir dare-dare pour retrouver notre souveraineté, sans l’Otan, sans l’Euro et pas avec des traitres à la patrie et au peuple comme ces trois derniers larbins.
    Bien que tout ait commencé en 73 avec pompidou et giscard.
    50 ans après, rien n’a changé politiquement, mais tout empire socialement.


    • Oceane 6 septembre 23:28

      @Hector

      Les Amérindiens ont été décimés par « ces envahisseurs qui pullulent de maladies et autres joyeusetés sociales et religieuses ». A chacun son tour ?

      A quand la guéguerre contre les patrons, qui sont de...gauche...droite, bénéficiaires de la main d’oeuvre à bas coût ?


  • Habana Habana 6 septembre 15:52

    La gauche anti (comme tout ce qui vient de la gauche) immigration n’est qu’un leurre !

    Montée de toute pièce pour arrêter une hémorragie et stopper la perte de milliers d’électeurs.
    Comme pour Macron monté de toute pièce, les couillons Allemands vont plonger tête baissée.
    Faut pas sortir des grandes écoles pour piger ça !

    • Paul Leleu 6 septembre 21:52

      @Habana


      Sahra Wagenknecht vient de RDA, et n’a jamais renié son appartenance au SED, le parti communiste est-allemand... je ne pense pas que ce soit une opportuniste social-démocrate à la Mélenchon... Rien à voir avec nos gauchistes occidentaux. 

      Après, il faut rester vigilent, et voir ce que ça va devenir. 

  • Cateaufoncel2 6 septembre 16:10

    « Depuis des années les électeurs de gauche abandonnent les partis ouvriers d’inspiration marxistes pour se réfugier – le plus souvent à leur corps défendant – dans les partis dits « populistes ». Pourquoi ?  »

     Parce que l’homme est un animal territorial, et lorsqu’il sent son territoire menacé, ou qu’il se sent menacé sur son territoire, il entre en résistance. Tant que l’on refusera de reconnaître cette réalité, on ne comprendra rien à ce qui se passe en Europe depuis quelques années.

    Et pourquoi sont-ce les ouvriers qui forment les gros bataillons des résistants ? Parce que, comme l’a dit Jaurès « A celui qui n’a rien, la patrie est son seul bien  ». A ce propos,on lira ou on relira avec profit Eloge des frontières, de Régis Debray :

    « Budapest, Prague, Kaboul ; Vietnam, Irak, Afghanistan encore : hier comme aujourd’hui, le malheur des impériaux, qui les mène à leur perte, est de tenir les frontières pour qualité négligeable. » Folio, page 75.

    Il aurait pu ajouter à sa brève énumération, la Finlande 1940, qui tînt si bien en échec l’Armée rouge, que la 13e Demi-Brigade de la Légion étrangère, qui devait renforcer les Finlandais, fut déroutée sur Narvik, l’agression soviétique ayant complètement foiré.

    Je pense, par ailleurs que l’U.E. peut être mise au rang des « impériaux ».

    Revenons à Régis Debray et à son Eloge des frontières :

    « Ce sont les dépossédés qui ont intérêt à la démarcation franche et nette. Leur seul actif est leur territoire, et la frontière, leur principale source de revenus (plus pauvre un pays, plus dépendant est-il de ses taxes douanières). La frontière rend égales (tant soit peu) des puissances inégales.

    « Les riches vont où ils veulent, à tire-d’aile ; les pauvres vont où ils peuvent, en ramant.

    « Ceux qui ont la maîtrise des stocks (de têtes nucléaires, d’or et de devises, de savoirs et de brevets) peuvent jouer avec les flux, en devenant encore plus riches. Ceux qui n’ont rien en stock sont les jouets des flux.

    « Le fort est fluide. Le faible n’a pour lui que son bercail, une religion imprenable, un dédale inoccupable, rizières, montagnes, delta. Guerre asymétrique.

    « Le prédateur déteste le rempart ; la proie aime bien. » Folio, pp. 69-70


    • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 6 septembre 16:25

      @Cateaufoncel2
      J’ai lu moi aussi avec beaucoup d’intérêt ce livre de Regis Debray qui explique simplement des évidences oubliées.


    • Clocel Clocel 6 septembre 18:28

      @VICTOR Ayoli


      Ah... ! Il explique comment il balançait les « tièdes » au régime castriste, comme Maya Surduts par exemple ?

      Regardez donc les vidéos de Jean-Pierre Garnier qui a bien connu l’animal dans son biotope idéologique initial, ça devrait tempérer vos ardeurs pour les ouvrages de ce caméléon de la pensée contemporaine...

      « Dis-moi qui te paie, je te dirais qui je hais... »


    • moderatus moderatus 6 septembre 19:05

      @Cateaufoncel2


      Parce que l’homme est un animal territorial, et lorsqu’il sent son territoire menacé, ou qu’il se sent menacé sur son territoire, il entre en résistance. Tant que l’on refusera de reconnaître cette réalité, on ne comprendra rien à ce qui se passe en Europe depuis quelques années

      D’accord à 100% il faut entrer en résistance, chacun avec ses moyens.
      les Européens commencent à comprendre.

    • Cateaufoncel2 6 septembre 19:11

      @Clocel

      Et de cette phrase - « Le prédateur déteste le rempart ; la proie aime bien. » - il en pense quoi, le Garnier ?


    • Cateaufoncel2 6 septembre 19:20

      @moderatus

      « ...il faut entrer en résistance, chacun avec ses moyens... »


      Il, y a les urnes pour commencer. Et quand le premier ministre tchèque, Andrej Babis déclare « Nous devons défendre ce que nos ancêtres ont édifié pendant plus de 1000 ans », il définit l’axe de la résistance, sans aucune connotation xénophobe, malgré ce qu’en dit la caste politico-médiatiqiue.

    • OMAR 6 septembre 21:13
      Omar9
      .
      Tiens, @moderatus, le censeur de la liberté d’expression qui appelle à la résistance, ha, ha, ha, ha...
      .
      Sinon, ça vous plait d’être lu, commenté et plébiscité uniquement par des aficionados fachos qui écument Agoravox, (sic @blablablietblabla...).
      .
      Si vous pensez qu’en interdisant la publication de commentaires qui vous contredisent, que c’est ainsi que vous allez faire triompher vos idées, vous n’aurez, en vérité montrer que votre véritable visage d’extrémiste en cachant le soleil avec un tamis.......
      .


  • Cateaufoncel2 6 septembre 19:09

    @VICTOR Ayoli


    Si ces évidences sont oubliées, il faudrait en tenir compte, en admettant, explicitement ou implicitement, qu’il y a un seuil de tolérance, dont même Mitterrand reconnaissait l’existence dans les années 80. 

    Ce que ne fait pas Sahra Wagenknecht, parce qu’elle ne peut pas aller si loin. 

    En outre, après avoir lu dans un article traduit de la Neue Osnabrücker Zeitung : « Le mouvement a aussi la faiblesse de ne pas vouloir être un parti. Il sera donc sans élu, on ne sait quelle sera son influence sur ceux qui le seront dans les autres partis », j’avoue ne pas voir où elle veut en venir.

    « ...tenter de réunir les diverses composantes de la gauche allemande, le SPD, Die Linke et les Verts. »

    C’est bien joli, mais elle va perdre les voix de tous ceux qui ne se font pas à l’idée d’être taxés de xénophobie, et de tous ceux qui restent indécrottablement attachés au mythe de l’internationalisme prolétarien.

    Il ne faut pas se laisser impressionner par ses 100’000 inscrits sur une plateforme participative, c’est à peine plus de 2 % des voix recueillies par Die Linke, lors des législatives de l’an dernier. Et on sait ce que valent ces inscriptions « en un clic ».

    • Paul Leleu 6 septembre 21:59

      @Cateaufoncel2


      je suis d’accord avec votre prudence... et je la partage totalement... 

      sur la personne de Sarah Wagenknecht, elle vient de RDA et n’a jamais renié son appartenance au SED, le parti communiste est-allemand... les notions de patrie, de territoire, de nation et d’identité ne lui font pas peur... 

      Elle explique très bien (dans la grande traditon « stalinienne ») que pour qu’il y ait de l’inter-nationalisme, il faut qu’il y ait des nations... 

      Reste à voir (prudemment) ce que va devenir cette initative. Notamment dans le contexte de cette Allemagne réunifiée, où la droite, les socio-démocrates et les conservateurs capitalistes ont généralisé la sous-pensée américaine. 

    • Cateaufoncel2 6 septembre 22:33
      @Paul Leleu

      « Reste à voir (prudemment) ce que va devenir cette initative. »

      Pour le moment, en tout cas, pas grand-chose. Depuis juin, Die Linke se situe entre 8 et 12 % des intentions de vote.

      Pour septembre (4 sondages), le parti est à 10 %, pour les quatre instituts, en dépit des 100’000 inscrits revendiqués, il n’y a donc pas, pour l’heure, d’effet Wagenknecht, malgré une exposition médiatique maximale.

    • Paul Leleu 6 septembre 22:51

      @Cateaufoncel2 


      je suis d’accord avec vous... je reste très prudent... même si je pense qu’il faut essayer de voir le parcours de cette personne dans le contexte allemand, et est-allemand en particulier... c’est d’ailleurs en ex-RDA que les mouvements émeutiers ont lieu : aussi bien Chemnitz récemment que les mouvement Pégida à Dresde il y a quelques années. 

      nous autres occidentaux avons une vision très bornée et caricaturale de l’Europe de l’Est... nous avons grandi à Walt-Disney, et nous ne nous rendons pas compte de l’étendue de notre ignorance... un peu comme ces américains qui n’ont jamais voyagé hors de leur pays. Dans la réalité, ces peuples ont gardé jusqu’à récemment une grande culture politique, alors que nous ça fait longtemps que nous sommes rabaissés dans « l’amércianitude »... 

      Il faut voit les voyages de Mélenchon en Allemagne et à Moscou pour se rendre compte du « gap » culturel... il est juste pas au niveau de ses propres amis politiques dans ces pays... c’est pas de sa faute... il est comme nous tous, trop longtemps vécu dans les certitudes du « monde libre »

      Je dis pas que nous ne faisons pas des efforts individuels pour rester au niveau, mais c’est hyper dur. Ca fait des générations depuis 1945... alors que eux ça ne date que de 1991... Ceci-dit, je ne m’enflamme pas pour le moment. 


    • Cateaufoncel2 6 septembre 23:30
      @Paul Leleu

      « Ceci-dit, je ne m’enflamme pas pour le moment. »

      On y verra plus clair après les européennes du mois de mai, et après les régionales de Saxe, de Thuringe et du Brandebourg, au cours de l’été prochain.

      Quant à Mélenchon, à 67 ans, il est trop ancré dans 50 ans de certitudes internationalistes, pour en sortir

    • Paul Leleu 7 septembre 00:09

      @Cateaufoncel2


      d’accord avec vous sur le fond pour Mélenchon. Même si je ne confondrais pas l’internationalisme bêlant de Mélenchon, avec l’inter-nationalisme des communistes authentiques (c’est à dire, non la négation des nations mais leur dialogue). 

      Quant à Wagenknecht, je suis sceptique sur ses chances de réussir, vu d’ici. Mais je ne sais pas quelles sont ses capacités réelles d’action, ni ses réseaux et soutiens. Et je ne connais pas assez la politique allemande. Et puis il faut lui donner du temps. On verra bien... Je dis juste qu’elle représente un secteur historique du mouvement communiste, et qu’on ne doit pas être surpris de son positionnement. Après, concrétiser cela par des résultats politique est une autre chose

      En France, nous avons d’un côté le FN qui est maintenant complètement réaligné sur l’establishment euro-libéral et la famille Le Pen (et Marion Maréchal directement depuis New-York). Et Mélenchon qui reste sous contrôle européiste. Avec un paquet de bobos de chaque côté, ventre-gras sur le retour aux carrières opulentes. En vérité, la situation n’est guère prometteuse. Dix ans après 2008, 12 ans après 2005, 15 ans après 2002, la contestation organisée à grande échelle est au point mort. 

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 septembre 10:25

      @Paul Leleu
      En France, nous avons d’un côté le FN qui est maintenant complètement réaligné sur l’establishment euro-libéral et la famille Le Pen (et Marion Maréchal directement depuis New-York). Et Mélenchon qui reste sous contrôle européiste. Avec un paquet de bobos de chaque côté, ventre-gras sur le retour aux carrières opulentes. En vérité, la situation n’est guère prometteuse. Dix ans après 2008, 12 ans après 2005, 15 ans après 2002, la contestation organisée à grande échelle est au point mort.

      Malheureusement, je vous suis dans cette analyse pessimiste mais lucide

      Marion ? Une blague : un François Fillon féminin, qui peut faire illusion tant qu’on la connaît mal.

      N’est pas Trump qui veut.

      Je rajouterai pour rire que les vieux staliniens de France sont tous devenus poutiniens maintenant. On ne se refait pas, l’essentiel reste de vendre sa patrie, car l’herbe est plus verte ailleurs.


  • moderatus moderatus 6 septembre 19:10

    Bonjour,

    Sarah est une grande copine de Mélenchon, ils ont fait des réunions tous les deux ensemble.
    Elle a compris que pour exister elle doit prendre en compte les réalités actuelles, les problèmes de l’immigration massive, Mélenchon pas encore.

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 6 septembre 19:38

      @moderatus


      Mais ça peut venir, vous verrez : il est assez malin pour changer.

      Mais pour l’instant il est l’otage des gauchistes, et trop bien cadré par eux.

      Il ne faut pas oublier qu’en 2012, il a épongé tous les électeurs d’Arlette et d’Olivier. Ceci entraîne cela.

    • Zolko Zolko 6 septembre 21:33
      @moderatus : « Elle a compris que pour exister elle doit prendre en compte les réalités actuelles, les problèmes de l’immigration massive »
       
      Georges Marchais, en son temps, l’avait déjà compris : les immigrés prennent en priorité les emplois peu qualifiés, ils sont donc néfastes pour les clients traditionnels de la - vraie - gauche. Pas la gôche caviar.

    • Paul Leleu 6 septembre 22:08

      @moderatus @ zolko 


      le problème c’est que Mélenchon n’a pas du tout le même parcours politique de Wagenknecht... Mélenchon est un ancien trotskyste rapidement acquis au « socialisme » mittérandien... bref, un parfait social-démocrate... qui plus est de culture méditerranéenne... 

      a contrario, Wagenknecht vient de RDA et n’a jamais renié son appartenance au SED (le parti communiste est-allemand). Les notions de frontières, de patrie, de nation et d’identité ne lui font pas peur. Dans la tradition stalinienne, il faut des nations pour qu’il y ait inter-nationalisme

      Les ressources seraient à chercher chez nous plutôt dans les vieux bataillons staliniens français, et les secteurs PCF qui ont été dans la Résistance. Il me semble presque impossible de réconcilier l’électorat PS-euro et l’électorat PC-vieille-école, comme essaye de le faire Mélenchon. Ca va forcément achopper à un moment. 

      Alors que Wagenknecht peut s’appuyer sur de solides bases ouvrières dans l’est de l’Allemagne. Et sur sa propre culture (Mélenchon, malgré son talent authentique, ne comprend rien à la France profonde). Reste à savoir jusqu’où elle va aller, et si tout cela va se concrétiser. 


    • Cateaufoncel2 6 septembre 22:10
      @Olivier Perriet

      « ...il est assez malin pour changer. »

      Mais il n’est pas assez burné pour s’exposer à l’accusation de ralliement aux thèses du Rassemblement national

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 septembre 10:26

      @Cateaufoncel2

      Mais on s’en moque du FNRN en lui même :

      l’essentiel c’est d’avoir 50% des voix plus une, ce à quoi Marine a largement échoué jusqu’ici


  • tusozufego 6 septembre 19:13

    A LA LANTERNE !


    (Principe de précaution pour les prétendu leader d’opposition radicale dont on entend parler)

  • JMBerniolles 6 septembre 19:14
    Plus que belle je dirai que c’est une femme d’une grande dignité.

    Il appartient certainement à une femme de rappeler ce qu’est la dignité en politique.

    Elle a plusieurs fois interpellé Merkel au Bundestag sur les relations avec la Russie.
    Dans la pratique l’Allemagne entretient en sous main des relations commerciales et politique avec la Russie tout en maintenant une façade « atlantiste ». Je pense que c’est précisément cela qui a empêché le régime de Kiev de lancer une opération militaire massive contrer le Donbass.



  • JMBerniolles 6 septembre 19:22

    Comme toujours avec un article de Victor on a droit à des imprécisions, des oublis fâcheux , Sarah Wagenknecht proche des grünen est sans doute anti nucléaire, et des affirmations non étayées ou développées…. Comme le passage sur son père iranien, disparu dans son pays d’origine quand ? sous le Shah ? c’est possible mais il s’agit plutôt de l’époque de la République islamique. Appartenait-il à un mouvement politique iranien.. ? Cela a une certaine importance pour comprendre ses positions. 


    • Paul Leleu 6 septembre 22:22

      @JMBerniolles


      Wagenknecht est née en 1969 en RDA... elle n’a jamais renié son appartenance au SED, le parti communiste est-allemand. 

      Son père appartenait très certainement à un mouvement communiste iranien. Il existe de nombreux enfants comme ça, nés des « amours de l’internationale communiste » dans le bloc de l’est... allemands et iraniens, algériens et tchèques, bulgares et chinois, etc. etc. 

      Née en 1969, son père a pu aussi bien décéder sous les coups du Shah (avant 1979) que sous les coups des islamistes (après 1979). 

      Je ne m’avance pas sur la suite politique de cette personne. Mais je pense qu’il faut arrêter de regarder les gens de l’Est avec nos yeux, notre culture, nos références et notre mémoire d’occidentaux... quoi qu’on en pense, nous sommes tous vermoulus et imbibés de culture et de références otano-américaines, libérales et gauchistes... nous ne connaissons rien au communisme de l’est (sauf les clichés), et rien sur la culture européenne profonde qui y a subsisté (alors que nous sommes complèment déculturés ici depuis plusieurs générations). 

    • JMBerniolles 7 septembre 08:58

      @Paul Leleu



      Merci pour ces précisions….  Le Shah d’Iran, mis en place par la CIA et les services secrets britanniques, a été un dictateur sanglant parmi les plus répressifs. Il a littéralement éradiquer les oppositions, les communistes au premier rang, si bien que lorsque le peuple s’est soulevé (Dans les explications de notre système on dit que cela est du au fait que le Shah s’attaquait aux intérêts fonciers des religieux, mais ce fut une révolte populaire profonde et beaucoup de travailleurs étaient liés à la terre..) il ne restait que les mollah pour encadrer la révolution.

      En termes de tueries et de massacres la révolution iranienne est bien loin de notre révolution… Le modèle iranien de République islamique à charactère social est original et unique. On ne peut que constater qu’il tient le coup dans le cadre de la guerre économique, militaire (guerre avec l’Irak et maintenant guerre en Syrie) et politique qui lui est menée avec férocité.

      Comme pour la Russie les sanctions éloignent l’Iran pour son plus grand bien du modèle économique néo libéral. 



  • JP94 6 septembre 21:10

    Elle est très brillante et très forte lors des débats télévises -comme il n’en existe pas ou plus sur nos chaînes. Aucun représentant des autres partis ne soutient la comparaison. 

    Elle est nettement au-dessus du lot, intellectuellement. 
    Sara Wagenknecht a une capacité à penser et à s’exprimer beaucoup vite que ses adversaires, elle construit en une fraction de seconde raisonnement solide, construite, étayé. 

    Elle est communiste, et même si’ elle est pote avec Mélenchon, elle est marxiste, lui ne l’a jamais été et ceux qui espèrent du changement social avec un non-marxiste se fourrent le doigt dans l’oeil jusqu’à la moelle épinière - et intellectuellement, il n’est vraiment de son niveau à elle. 

    Quant à ceux qui se figurent un tandem de Sara Wagenknecht avec qui que ce soit de l’extrême-droite, ils rêvent. L’une des principales cibles de Sara est le néo-fascisme, et tout ce qui est xénophobe. 
    Ce n’est pas parce qu’on accueille des tas d’immigrés qu’on n’est pas raciste : c’est le patronat qui a fait venir des travailleurs immigrés qui est allé les chercher ! 
    Et c’est le même patronat qui agite la peur de l’Immigré...alors qu’il en a besoin pour augmenter sa marge de profit, et mettre la pression sur les salariés. 

    Le Patronat veut laisser croire que l’ennemi du salarié est le salarié immigré. C’est un concurrent. Mais l’ennemi, c’est bien le patron.

    Naturellement il s’agit du grand patronat , celui qui décide dans l’UE ...

    En fait Sara Wagenknecht rétablit les choses et la vérité.

    Le FN a un discours anti-immigrés par démagogie, comme il a un discours anti-UE, mais il adore les deux et ne vit que par eux. 

    Sara Wagenknecht a une discours qui gêne le patronat et Merkel... d’ailleurs il faut la voir au Bundestag !! elle pourrait être chancelière ... sa couleur politique mise à part...et là, l’UE tremblerait...
    Elle n’est pas une Tsipras en jupon ! elle, elle parle pour la classe ouvrière...



Réagir