mardi 27 juin - par PRCF

Macron piétiné par Merkel à Bruxelles : la dictature de l’UE décide, Macron exécute !

Le premier sommet européen du président aura démontré que est bien le continuateur de Hollande et Sarkozy. hollandisé piétiné par Merkel. Même causes, mêmes effet qu’en 2012. Le fait est que comme en 2012 d’ailleurs, la presse subventionnée par le pouvoir et détenue par le grand Capital s’échine à masquer la situation.

www.initiative-communiste.fr fait un bilan objectif, s’appuyant sur les faits et rien que les faits de ce sommet européen. Un bilan accablant pour Macron.

Les diktats du Conseil Européen des 22 et 23 juin

Dans ses décisions, le conseil européen des 22 et 23 juin 2017 n’aura repris aucune des propositions françaises portées à grand renfort de propagande en France par Macron, son gouvernement et ses médias aux ordres. A commencer par la directive travailleurs détachés qui ne connaitra aucun durcissement. Face à Trump, comme face à Merkel, en moins de deux mois, Macron a déjà tout cédé.

Sur la question de l’emploi, voici la conclusion du Conseil Européen :

S’appuyant sur les conclusions du Conseil de mai 2017, qui préconisent une stratégie pour l’avenir de la politique industrielle, le Conseil européen insiste sur le rôle essentiel de l’industrie, qui constitue un moteur important pour la croissance, l’emploi et l’innovation en Europe. Dans le prolongement de ses propres conclusions antérieures, il demande que des mesures concrètes soient prises pour que le marché unique dispose d’une base industrielle solide et compétitive.

On entend ici parler le Capital Allemand, défendant la compétitivité de son appareil productif reposant sur son industrie qui exploitent ses chaines de productions à bas cout de l’Europe de l’Est, désormais économiquement annexée à l’Allemagne. l’industrie. En face, Macron demeure dans la communication, tressant des louanges à l’uberisation et au dumping social, se préparant à faire voler en éclat le code du travail. Le fait est que les plans de suppressions d’emplois et de fermetures d’usine – symptomes de d’euro désindustrialisation de la France – se poursuit. En réalité s’il n’y a pas eu de vague En Marche, le tsunami Macron c’est surtout la catastrophe de la désindustrialisation qui de GM&S à Michelin en passant par les chantiers de l’atlantique ou Arc opale, qui se poursuit.

Les mesures anti chinoise évoquées par Macron ? de la com’ sèchement écartée par l’UE.

L’Union Européenne est ultra libérale, libre échangiste. Elle est antisociale, et évidemment elle interdit le protectionnisme solidaire. Bref, on se doutait bien de l’acceuil qui serait réservé aux annonces de proposition de mesure anti chinoise évoquée par Macron. Il est vrai qu’il ne s’agissait là que de communication visant à bercer d’illusions les français. Car il n’y a aucune chance que ce type de mesures soient adoptée par l’UE, alors que le libre échange est l’une des armes de l’UE pour renforcer le dumping anti social et anti écologique à l’échelle mondiale afin de faire gonfler les profits des multinationales tout en effondrant les salaires des travailleurs.

Voici comment le Conseil a retranscrit la demande française :

Le Conseil européen est convaincu que le commerce et les investissements ne peuvent être libres que s’ils sont également équitables et mutuellement bénéfiques. Il invite par conséquent les colégislateurs à parvenir rapidement à un accord sur des instruments de défense commerciale modernes et compatibles avec l’OMC, qui renforceront la capacité de l’UE à lutter efficacement contre les pratiques commerciales déloyales et discriminatoires et les distorsions de marché. Le Conseil européen demande à la Commission de veiller à leur application rapide et effective par des mesures d’exécution non législatives visant à rendre les pratiques commerciales et les instruments de défense commerciale de l’UE plus réactifs et plus efficaces et de proposer, le cas échéant, des mesures complémentaires. Il demande en outre à la Commission et au Conseil d’approfondir et de faire avancer le débat sur la manière d’améliorer la réciprocité dans le domaine des marchés publics et des investissements. Dans ce contexte, il salue l’initiative de la Commission visant à maîtriser la mondialisation et, entre autres, à analyser les investissements réalisés par des pays tiers dans des secteurs stratégiques, dans le plein respect des compétences des États membres.

Traduction : le Conseil Européen rigole poliment des effets de com’ de Macron, qui pourra se glorifier que le sujet soit évoqué. Mais on annonce déjà qu’aucune directive, aucune mesure réglementaire ne sera prise sur le sujet, et qu’en aucun cas, on ne tordra les règles de l’OMC. On notera aussi que le sujet sera repris en main par la Commission et sera discuté ultérieurement. Bref, circulez, y a rien à voir. C’est la commission européenne, qui décide, et le banquier Macron n’est pas là pour décider, mais bien pour exécuter. Le porte flingue du MEDEF est renvoyer à son rôle de petit VRP de la Commission Européenne.

Macron déjà Hollandisé

En réalité, Macron s’est fait humilier, façon Hollande, par Angela Merkel qui lui a infligé une humiliante correction dont elle a l’habitude. L’Union Européenne c’est l’axe Washington Berlin, Paris étant prié de fournir les fonds et le cas échéant les soldats pour aller prendre les coups et les couts.

Lors d’une conférence de presse conjointe, c’est une véritable fessée cul nul que la chancelière allemande a donné au piètre président français annonce qu’il ne fera plus rien à l’avenir sans l’autorisation et le consentement d’Angela Merkel.

je veux dire ici combien à la fois le fait que nous ayons très étroitement préparé ensemble nos remarques à ce Conseil, que nos interventions aient été constamment en ligne et que nous puissions en rendre compte en commun est à mes yeux important. C’est en tout cas ce que je m’attacherai à faire, dans les années à venir, parce que je pense que quand l’Allemagne et la France parlent de la même voix, l’Europe peut avancer ; ce n’est parfois pas la condition suffisante mais c’est en tout cas la condition nécessaire.

Confirmant que les positions françaises au Conseil sont préparées, et même diktées en amont, avec l’Allemagne.

C’est ainsi que le contenu des ordonnances préparées par Macron pour exterminer le Code du Travail durant l’été sans même un débat au parlement ni même un 49.3, le sont en application stricte des ordres données par l’Union Européenne : remise en cause du CDI, libéralisation du droit à licencier, baisse des salaires, attaques contre l’assurance chômage… De fait, comme l’avaient expliqué inlassablement les communistes du PRCF durant la campagne électorale, loin du flou des discours creux de Macron, le programme de En Marche est bien connu, ce sont les GOPE, les fameuses recommandations par pays, édictées par la Commission Européenne, et adressées en anglais s’il vous plait directement à l’Elysée et Matignon pour exécution.

Hypocrisie

Chacun aura pu entendre toute l’hypocrisie de Macron. En bon collaborateur de Merkel, Macron s’est senti obligé de se déclarer solidaire de la politique d’acceuil des migrants dont s’est fait fort Merkel.

nous devons accueillir des réfugiés car c’est notre tradition et notre honneur. Et je le redis ici, les réfugiés ne sont pas n’importe quels migrants. Ce ne sont pas les migrants économiques, ce sont des femmes et des hommes qui fuient leur pays pour leur liberté ou parce qu’ils sont en guerre ou pour leurs choix politiques. Nous devons ainsi faire preuve de solidarité quand un de nos voisins fait face à des arrivées massives de réfugiés ou de migrants.

Comment ne pas remarquer pourtant que l’Allemagne s’est arrangée pour fermer ses frontières, une fois le nombre suffisant de migrant pour reconstituer ses défaillances de main d’oeuvre en raison d’une absence de natalité due à la politique anti sociale allemande ? Et de l’Autriche à la Hongrie, en passant par la France, il est important de rappeler qu’en réalité les frontières sont fermées comme elles ne l’ont jamais été jusqu’à présent, avec des murs barbelés construit partout à travers l’Europe !

Surtout, comment ne pas remarquer l’hypocrisie totale de Macron, lui dont le gouvernement se voit condamné par le défenseur des droits pour le viol des plus élémentaires des droits de l’homme à Calais, lui dont les préfets se font condamner par la justice pour le viol de la loi en raison de la chasse aux migrants indigne et ultra violente qui est livré à la frontière franco italienne dans la Roya et à Menton ?

Faut il également rappeler les discours scandaleux et xénophobes, qui ne déparaillent pas d’ailleurs avec les prises de positions du PS de Vichy aux guerres coloniales, du transfuge du PS Gérard Collomb, devenu ministre de l’intérieur ?

 

La propagande Macron tourne à plein régime.

Sur son blog, le fin connaisseur des politiques de l’UE Eric Verhaege moque la propagande confinant au culte de la personnalité accompagnant la déculottée reçue par Macron à Bruxelles, transformée en quasi victoire triomphale par la titraille d’une presse aux ordres.

Si le Point, titre « Macron au sommet de l’UE : premiers échanges, premier revers », le reste de la presse se montre d’une flagornerie extravagante constate choqué le blogueur :

Ainsi, les Échos, qui ne cachent plus leur soutien complet et acquis au Président, font croire à une victoire française. Plus complaisant encore, Le Monde se fend d’un titre ahurissant : « Conseil européen : avec Macron, l’Europe met en scène son sursaut ». Ils doivent avoir vraiment besoin d’un gros coup de pouce, dans ce canard arrogant, pour sortir des âneries pareilles.

La tonalité est un peu moins obséquieuse au Figaro, qui fait le choix de ne reprendre qu’une dépêche AFP et de centrer son papier sur les questions de défense. Sur le sujet, le quotidien de Serge Dassault en fait beaucoup avec un titre excessif : ” Macron salue une avancée historique pour l’Europe de la défense “

Il est vrai que Macron a à peine élu, mis les rédactions au pas, choisissant de punir les journalistes qui ne chanteraient pas ses louanges en choisissant depuis l’Elysée qui seraient accrédités. Remarquons également que ses ministres, Bayrou, en tête ne se sont pas privés pour donner directement leurs ordres à des rédactions tout à fait prêtes à la recevoir. Dans le même temps, le principal syndicat des journalistes, le SNJ CGT dénonce la censure implacable exercée par Macron, qui par exemple a refusé de diffuser les éléments de l’affaire Ferrand frappant le bras droit au sein du parti Présidentiel En Marche durant la campagne electorale.

JBC pour www.initiative-communiste.fr

https://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/macron-pietinne-merkel-a-bruxelles-dictature-de-lue-decide-macron-execute/



40 réactions


  • alinea alinea 27 juin 12:57

    Oh quelle surprise ! Mince alors.
    Le PRCF, et les autres, vont donc fournir Agoravox en articles, pendant cinq ans, pour dénoncer ce qu’on sait depuis avant l’élection ?
    J’admire votre capacité au ressassement.


    • Alren Alren 27 juin 13:15

      @alinea

      Ce qu’on sait depuis avant l’élection

      Apparemment tout le monde ne savait pas
      Ce qu’on ne savait pas ou ne voulait pas savoir ...

      Tous ceux qui ont combattu Mélenchon, le seul que craignait Merkel obligée de changer de ton avec la France, ont fait le jeu de l’UE en favorisant le tenant de l’extrême-droite économique  !!!

      À commencer, sur Agoravox, par les partisans d’Asselineau qui se sont en quelque sorte tiré une balle dans le pied en affaiblissant au maximum l’adversaire unique de Macron, le toutou européiste.

      Il faut dénoncer la politique de Macron encore et encore, alinea, c’est la seule façon démocratique qu’enfin les Français optent pour un virage politique, social, écologique, à 180°.


    • Leonard Leonard 27 juin 13:34

      @alinea

      Pour quelqu’un qui se fait berner par le charmeur de serpent...

      C’est osé ^^

    • alinea alinea 27 juin 14:22

      @Leonard
      Vous ne vous grandissez pas avec cette phrase !
      Oui, j’ai trouvé positive la rencontre Macron/ Poutine.
      Vous vous dîtes...quoi ? ...qui se fait berner.
      On va aller loin avec des gens comme vous.


    • alinea alinea 27 juin 14:28

      @Alren
      Ma réponse est sûrement très égocentrée, mais je n’ai pas l’impression qu’il y ait encore beaucoup de monde à éclairer sur ce site.
      En revanche, je vois que chacun y va de son article critique, et j’ai bien peur que ce soit la seule manière qu’ils ont d’agir.
      Pour ma part, je rêverais d’une mise en commun d’idées, de réflexions, pour essayer de trouver un chemin qui nous rende vraiment efficace.
      Je ne sais pas pourquoi j’ai cédé ce matin à cette intervention, alors que ces articles se répandent depuis l’élection ; mais, promis, je n’y céderai plus !!
      Mais d’un autre côté, promettez-moi, vous Alren, mais tous les autres, de ne pas tourner en rond dans votre bocal pendant cinq ans ! smiley


    • Leonard Leonard 27 juin 14:50

      @alinea

      Vous voulez dire que le fait que Macron ne reconnaîtra pas la Crimée. Et qu’il cautionne donc le massacre d’Odessa ?

      Ok...

    • alinea alinea 27 juin 14:59

      @Leonard
      Pffff


    • taktak 27 juin 16:09

      @alinea
      Alinea ta critique est injuste
      1°) on ne peut pas reprocher au PRCF de ne pas avoir alerté avant
      2°) on ne peut pas reprocher au PRCF de ne pas agir, partout et tous le temps sur le terrain. Dans les luttes et lors de la campagne électorale. Et donc de ne pas se taire désormais. par ailleurs face à la meute hurlante des « journalistes » aux ordres, il est heureux que agoravox permette un espace de débat
      3°) le prcf a déjà pris des initiatives dès le lendemain des élections pour lancer un appel au rassemblement et à l’action unitiare. L’appel lancé le 17 juin par un collectif de personnalité d’un large arc d’organisation, des communistes aux gaulistes républicain, participe de la construction d’un front populaire commun. Avec justement pour but de ne pas tourner en rond dans son bocal

      Qui plus est, le PRCF est à 100% mobilisé dans l’action de terrain immédiate et urgente pour résister aux euro ordonnance.
      Bref plutôt que de se critiquer et de se manger le foi de dépit en oubliant les immenses progrès qui ont pu être constaté lors de ces élections, avec un parti du pouvoir plus faible que jamais et avec plus de 7 millions d’electeurs déjà prets à la résistance, le moment n’est pas à la chicanerie mais bien au rassemblement et à l’action.

      je sais qu’on pourra compter sur toi Alinea.


    • alinea alinea 27 juin 16:41

      @taktak
      je suis absolument honteuse taktak que mon humeur se soit exprimée sous un article du PRCF. Vraiment.
      Néanmoins je pense sincèrement que tout ceci est vain, mais j’ai bien conscience que c’est moi qui suis saturée, que je n’ai plus rien à apprendre sauf quelques croustillants détails mais qui ne me font pas rire.
      D’un autre côté je ne souhaite pas que l’actualité ait à m’apprendre car je sais bien que rien de bon n’arrivera !
      J’admets que mon intervention était non seulement inutile mais encore blessante, et je vous prie de m’en excuser.


    • RED5 27 juin 18:08

      @alinea
      Bonjour alinea,
      « je n’ai pas l’impression qu’il y ait encore beaucoup de monde à éclairer sur ce site. »
      Il ne faut jamais généraliser.
      Je découvre agoravox depuis l’élection présidentielle pour essayer de trouver un contre-média qui aborde les sujets avec un angle opposé, et je ne me considère pas comme très éclairé.
      Je constate qu’Agoravox ausculte tous les sujets avec un prisme très négatif ou noir et très subjectif (forcément, aucune rédaction ne peut être objective).
      Travaillant beaucoup, comme beaucoup de gens, je n’ai pas souvent l’occasion de m’informer (je ne regarde pas la TV).
      Etant donné qu’aucune information viable ne peut être trouvé dans les médias capitalistes, il est difficile de s’informer précisément, donc je teste Agoravox.


    • Alren Alren 27 juin 18:12

      @alinea

      « Pour ma part, je rêverais d’une mise en commun d’idées, de réflexions, pour essayer de trouver un chemin qui nous rende vraiment efficace. »

      Mais alinea, la mise en commun d’idées, de réflexions a été faite par des milliers de gens « de la société civile » avec des spécialistes notamment en économie, en agronomie, en énergie nucléaire, en techniques innovantes mais aussi par des gens de bon sens !
      Cela a abouti à un livre de poche, rien que ça, du jamais vu pour un programme de gouvernement : L’Avenir en commun.

      La médiacratie a fait peser un silence de plomb sur le contenu de ce programme quand elle ne l’a pas déclaré utopique en l’absence d’un contradicteur de la FI, avec la plus parfaite incompétence économique et une totale mauvaise foi (je pense entre dizaines d’exemple à un Naulleau) tout autant que celui de Macron mais pour des raisons opposées.

      Et non, tout le monde n’en connaît pas le contenu alors que son application changerait leur vie.
      Le faire connaître, encore et encore pour qui veut le bien d’autrui est un devoir moral pour ceux qui savent sa valeur.

      Agoravox n’est pas le seul lieu où cette information doit être diffusée à l’intention des visiteurs occasionnels, les plus nombreux, mais c’est un site important.

      Naturellement, d’autre moyens d’action dans la lutte contre Macron devront être utilisés, mais on ne doit surtout pas négliger internet.


    • Vraidrapo 27 juin 19:31

      @alinea
      PRCF ? Kékecé ?


    • alinea alinea 27 juin 19:35


      Sûrement Alren ; mais je ne suis pas faite pour ça, et c’est pourquoi je dis que mon commentaire est égocentré. Car j’y vois une stagnation.
      On fera ce qu’on pourra, je ne pense pas qu’on puisse me reprocher de ne pas m’investir vers ce but.


    • FreeDemocracy FreeDemocracy 28 juin 00:12
      @alinea

      message typique de personnes qui se sont faites flouées par MACRON et qui ont même voter pour lui ? et qu’est ce que vous saviez d’autres avant les élections, on en parle ? j’adore les gens suffisants comme vous...

      où étiez vous quand il fallait parler ? et maintenant que vous êtes là apprenez nous des choses, votre ton dédaigneux gardez le pour vous car quand on a rien à dire vaut mieux écouter les autres.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 juin 06:35

      @RED5
      Bienvenue sur Agoravox ! Les critiques sont forcément le pendant des articles dithyrambiques sur le « Sauveur Macron », dont les médias nous abreuvent depuis plus d’un an !


      Mais quand on prend connaissance du programme économique et social imposé par la Commission européenne, on se dit que certains commentaires, sont encore en dessous de la réalité !!

      Le vrai programme de Macron est le même que celui appliqué dans tous les pays européens, dont la Grèce ! « La France va subir le même sort que la Grèce »

    • Vraidrapo 28 juin 12:27

      @RED5
      Travaillant beaucoup, comme beaucoup de gens, je n’ai pas souvent l’occasion de m’informer

      Avant de ’prendre’ la Retraite, je suivais les infos internationales car j’avais gardé ma sensibilisation depuis la Faculté des années 70... Lorsque, choqué par l’énormité du 11 septembre, j’ai voulu m’investir pour peser le pour et le contre entre la version officielle et la version conspirationniste, je suis resté indécis.
      Ce n’est qu’après le coup des ADM de Saddam qui n’en étaient pas, l’innocence reconnue de cet homme par rapport à Al Qaeda. Cet homme, pas plus tyran que nos ’amis’ de la Françafrique, a été pendu et sa tête détachée de son corps lors de la chute. Ensuite, nous avons eu l’épisode Abou Ghraïb. C’est alors que je me suis décidé à acheter des ouvrages de l’éditeur Demi-Lune, écouter des conférences vidéo, puis les déclarations de Michel Collon chez Taddéï... Je me suis souvenu que mes compétences professionnelles me permettaient de mettre en doute la fable du Boeing dans le Pentagone... en accord avec mon collègue J-P Petit (Sup Aéro et Dr.Rch.CNRS)
      Tout a convergé pour faire de moi un Conspirationniste ’patenté’.
      Quand j’ai voulu faire profiter mes collègues universitaires ou ingénieurs des articles que je glanais... j’ai compris que ça les laissait indifférent et j’ai vite cessé. L’un d’eux à qui j’avais envoyé un seul lien par m@il m’a déclaré au cours d’un repas post-soutenance : « est-ce que tu continue à emmerder tout le monde avec tes m@ils ? »
      J’ai compris que pour beaucoup la Carrière passe avant tout !
      Alors les noyades en méditerranée et le néo-colonialisme ?... ça ne franchit pas les tours d’ivoire où cogitent nos grands cerveaux. Une fois qu’on a glosé sur le FN pendant la pause repas, il faut pas en demander davantage : mission accomplie !


    • RED5 28 juin 14:34

      @Vraidrapo
      Bonjour,
      « Travaillant beaucoup, comme beaucoup de gens, je n’ai pas souvent l’occasion de m’informer »
      Je souhaitais en fait dire que je cherche à m’informer le plus possible mais que je ne me sens pas pour autant suffisamment éclairé.
      Il est en fait très difficile d’arriver à vérifier les informations ou de se faire une idée précise d’un problème (ex : économique) et d’une solution proposée.
      Je reste aussi indécis pour le 9-11 et, concernant ce point, j’estime qu’il revient à d’autres scientifiques ou corps scientifiques de prendre position, pas un particulier. Ca ne changera rien à l’affaire.
      USA are evil dans certains aspects, mais très bons pour faire la guerre et sécuriser leur pays (au niveau des ressources). Une fois qu’on le sait, on fait avec.

      « J’ai compris que pour beaucoup la Carrière passe avant tout ! »
      La carrière ne passe pas forcément pas avant tout, mais pompe trop d’énergie et de temps. 40h de travail la semaine + les transports, ça ne laisse pas le temps pour s’informer la semaine, et les w-e sont courts.


    • Doume65 28 juin 20:00

      @alinea
      « Oh quelle surprise ! Mince alors. Le PRCF, et les autres, vont [...] pendant cinq ans, pour dénoncer ce qu’on [savait] avant l’élection »
      Si ton favori, Mélanchon, avait eu un discours clair sur l’UE, et non pas ressassé sa liste d’options, davantage gens auraient pu savoir ce que tu savais.
      Si ça t’ennuie que le PRCF et l’UPR (que tu appelles dédaigneusement « les autres », puisqu’il n’y a personne d’autre) dénoncent ce fait « trop » souvent, c’est parce que cela révèle la faiblesse de la pensée (ou de ce qu’il en témoigne) de Mélanchon à ce propos. J’ai bien dit « à ce propos ».


    • Vraidrapo 28 juin 23:18

      @RED5
      Pour le 11.9 croyez-moi, c’est une mystification mise à mal par la fable du Pentagone.
      Une équipe de l’Université de Purdue s’est même tirée une balle dans le pied :
      elle a réalisé un programme de simulation d’impact qui prouverait que :
      - à la condition de supprimer la façade du Pentagone pour ne laisser que les piliers ,
      - supprimer les 2 moteurs qui représentent la bagatelle de 5 tonnes d’acier chacun
      Alors, le Boeing peut se pulvériser en traversant le Pentagone.
      Problème :
       la Façade avait été renforcée l’année précédente en prévision d’un attentat,
      des blocs compacts de 5 tonnes chacun ça ne se désintègre pas en claquant des doigts..

      Il y a des dizaines de laboratoires français qui pourraient modéliser l’impact comparatif d’un missile et d’un avion mais, ce serait se mettre à dos l’Administration US pour ’atteinte à la Sécurité des USA. A la suite de quoi, interdiction de publier les Articles dans les Revues US, interdiction de participer aux congrès US etc... Donc, pertes de crédit, désaffection de jeunes chercheurs et mort du Laboratoire programmée...
      Je pourrais poursuivre avec les paramètres physiques et cinétiques comparés d’un avion et d’un missile... mais ce qui précède est bien suffisant


    • Vraidrapo 28 juin 23:23

      @RED5 (suite)
      Poutine aurait les moyens de mettre à mal la version officielle du 11.9 mais, les bergers ne se battent pas entre eux. Comme quoi, ils ne se détestent pas tant que ça.
      Sauf si quelqu’un qui possède trop d’Hydrocarbure, se permet de menacer la suprématie du Dollar ou du Franc CFA. Là, c’est la mort assuré !!!


  • bernard29 bernard29 27 juin 13:56

    La « renaissance communiste » est en marche, mais elle pris le wagon de queue. il faut courir camarade...


  • Alainet Alainet 27 juin 14:19

    - J’ai parcouru le site de l’UPR en cherchant 1 article similaire sur ce sujet ( et sur le rôle de notre presse subventionnée qui soutient fortement Macron pour son travail (allégeance à Merkel ) au Conseil de l’Europe... ils n’ont pas encore réagi alors que c’est dans leurs cordes .
    D’autres s’en sont chargé à leur place :
    https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/
    https://www.contrepoints.org/2017/06/25/293023-emmanuel-macron-deculottee-sommet-europeen
    @ Alren ... j’ai toujours voté et soutenu les souverainistes aux Présidentielles comme aux législatives - il ne faut pas se tromper d’adversaires politiques - le qualificatif G/D est suranné parce que trop galvaudé hélas ! Je suis oecuménique , j’aime bien le PRCF aussi... Quand je vois la « Nouvelle Gauche » (ex PS) déjà prête voter la confiance aux LREM et les LR se lançant dans des « ateliers de la refondation » pour analyser leur échec avant de voter aussi la confiance... c’est 1 bien triste spectacle que nous offrent ces gens qui deviendront des forces d’appoint de Macron, en ayant perdu toute crédibilité ! Le combat contre le Frexit continue mais sans eux !


    • taktak 27 juin 16:20

      @Alainet
      le PS, recyclé LR ou EM ou en voie de recylage, ce n’est pas la gauche mais la droite. On le voit avec Hollande et maintenant avec Macron


    • Ouallonsnous ? 27 juin 17:53

      @Alainet

      J’espère que c’est ; le combat pour le frexit continue sans eux ! que vous avez voulu écrire ?


    • Alren Alren 27 juin 18:15

      @taktak

      J’allais le dire !


    • Alainet Alainet 27 juin 23:00

      @Ouallonsnous ? excusez-moi : je voulais dire « pour le Frexit »


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 juin 06:22

      @Alainet
      Asselineau a parlé de Macron et du Conseil européen à la fin de son dernier entretien sur Facebook.


      - Macron veut « une Europe qui protège »( de la Chine), alors qu’il a vendu l’aéroport de Toulouse à un Chinois. Qu’en Allemagne, une grande entreprise a été achetée par des Chinois aussi, et que le Portugal et la Grèce vendent leurs biens publics ... aux Chinois.
      Et que l’article 63 du TFUE interdit toute restriction aux mouvements de capitaux...

      - Sur les travailleurs détachés, Macron est en train de découvrir les divisions entre pays européens. Les pays de l’ Est ne veulent pas qu’on touche à la directive sur les travailleurs déplacés.
      Comme il faut l’unanimité, Macron peut toujours attendre ...

      - Sur la Syrie et Assad, il semble que Macron devienne réaliste : « il n’y a pas de successeur légitime à Assad », c’est un changement à 180° par rapport à sa campagne électorale, wait and see ...

    • samy Levrai samy Levrai 28 juin 11:10

      @Fifi Brind_acier

      Salut Fifi, Macron sur la Syrie a dit aussi que Assad était l’ennemi du peuple syrien, il a parlé de ligne rouge « chimique », de la France qui irait bombarder même seul... les médias américains parlent de préparations d’Assad pour un bombardement chimique très bientôt...
      Quand on sait qu’Assad n’est pas à l’origine des deux histoires de bombardement chimique dont il est accusé, je parlerais plus d’une arnaque de la part de Macron qui dira : « j’étais de bonne volonté mais Assad m’a forcé à réagir par la force contre lui... »

    • quid damned quid damned 28 juin 12:09

      @Fifi Brind_acier

      « il semble que Macron devienne réaliste »

      Ou prépare-t-il un coup fourré ? Faire mine de vouloir apaiser les tensions et faire passer Bashar et les russes pour des traitres après une soi-disant attaque chimique...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 juin 19:53

      @samy Levrai
      Oui, vous avez raison, Macron tient des propos contradictoires, mais en Syrie, les carottes sont cuites pour les Occidentaux ! 


      Les OTANIENS essayent de refaire le coup de la fiole de perlimpinpin de Powell, avec « Assad et les armes chimiques »...
      Chaque fois que l’armée syrienne progresse, comme par hasard, on a droit à la « fiole de perlimpinpin chimique d’Assad » ....
      Les contradictions cachent simplement le fait qu’ils sont en mode « panique » !

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 juin 20:01

      @quid damned
      Il faut se souvenir que la Conférence d’ Astana qui est chargée de décider de l’avenir de la Syrie, se mène sans les USA !
      Ce n’est peut-être pas un hasard si Macron a invité Trump au 14 juillet ...


      Cf l’excellent article de Bruno Guigue sur Astana, après la libération d’ Alep :
      « Syrie, Astana et le basculement du monde »

    • Vraidrapo 28 juin 23:38

      @samy Levrai
      Bien sûr qu’ils vont y aller.
      EN 2003, l’ONU avait déclaré illégale l’attaque de l’Irak, Bush ne s’est pas privé de passer outre.
      Saddam HUssein avait même démantelé les batteries de DCA pour prouver sa bonne foi... pour les ’valeureux’ Top-Gun US ce fut une partie de pique-nique de survoler Baghdad pour tout détruire,
      même la tour de Télécoms flambant neuve installée par ALCATEL, du boulot pour les sociétés US.
      Maintenant Grâce à Macron, ALCATEL, Société phare a été cédée aux USA.
      Tout se rejoint.
      Ensuite Bush s’est excusé (1 million de morts selon l’ONU dont la moitié de moins de 5 ans). Si TRUMP savait ça, il enverrait un Tomahawk sur le Ranch de Bush...
      IL y a encore trop de Français que Macron fait rêver.... ces Français sont incorrigibles !


    • lloreen 28 juin 23:43

      @samy Levrai
      « de la France qui irait bombarder même seul.. »
      Vite Dassault, un avion pour Macron et qu’il y aille tout seul. Les « terroristes » apprentis-pilotes armés de cutters (entre les dents ?) ont prouvé le 11 septembre que ce n’est pas si difficile que ça.


  • bonalors 27 juin 21:53

    Entre les Cocos et Macron j avoue que mon cœur balance, il va falloir changer les prises de vue du Potemkin, vous avez dit propaganda ?

    Sinon rêver d’une société plus juste, plus morale, et plus équitable ne peut nuire, a la condition que cela reste une chimère, car nous ne le valons pas.

    Le commerce équitable, une belle idée, et un fiasco sans nom, comme quoi tout idéal et périmé avant même d’acquérir une quelconque primauté.
    L homme est pourri et il le restera, peut-on le sauver malgré lui ? beaucoup s’y sont essayes, et tous ont vendu leurs âmes en cours de route,


  • lionel 28 juin 08:20

    Cette élection présidentielle permettait de s’attaquer pacifiquement au système, avec un ordre du jour sans concession, un véritable coup de semonce pour l’oligarchie : FREXIT. Car il a été maintes fois expliqué qu’il est strictement impossible de réformer les traités.

    De plus, la violence avec laquelle l’oligarchie brise des millions de français et de familles à coup de crise, de chômage, de dettes depuis 30 ans mérite t elle encore que l’on doive « négocier » des traités avec elle ?

    Le seul but de cette élection était que la France reste coûte que coûte dans l’espace européen.
    A quel moment avons nous entendu Mélenchon, le PC ou les syndicats nous parler des GOPE pendant la campagne présidentielle. Jamais. Un vague plan A qui, si il pas, on passera au plan B, et si lui non plus ne marche pas, retour au plan A. L’un des 4 candidats surmédiatisés par les milliardaires détenteurs des médias et des instituts de sondages, serait la terreur de l’oligarchie qui écrase les peuples ?
    J’ai voté à cette élection, non pas pour un homme, un buzz, une tenue vestimentaire ou encore une certaine « fraîcheur » qu’apporterait l’un de ces candidats et encore moins pour d’impossibles «  renégociations des traités » qui ont eues droit, d’ailleurs, à un large espace médiatique. Ce qui à mon sens prouve bien que ce n’était pas un danger pour l’oligarchie. J’ai voté pour dire stop à la casse ! Maintenant ! L’exemple de Chypre, mais plus encore le sort de la Grèce m’en aurait définitivement convaincu si cela n’en avait pas été déjà le cas.


  • Lugsama Lugsama 28 juin 12:17

    J’ai trouvé au contraire les premiers contraire les premiers contacts encourageant, Merkel admettant même qu’elle devra faire des concessions.

    Évidement ça ne va pas dans le sens de votre propagande, mais bon pour ce que représente le PCF en 2017..


  • zygzornifle zygzornifle 28 juin 13:25

    il a été élu pour cela , exécuter sans état d’âme et a n’importe quel prix les ordres de Bruxelles


    Macron n’est que le responsable du rayon France dans l’hypermarché Européen il fera caca mou dans son froc devant Merkel comme Sarkozy et Hollande avant lui ...... 

  • zygzornifle zygzornifle 28 juin 13:35

    L’Union Européenne est ultra libérale, libre échangiste. Elle est antisociale, et évidemment elle interdit le protectionnisme solidaire.... 


    Tout le monde le sait et depuis des lustres donc ceux qui ont veautés pour Macron on veautés pour cela ils veulent l’ultra libéralisme , le libre échange et ils sont anti-sociaux ils veulent l’asservissement des employés et des ouvriers et l’anéantissement des syndicats autrement ce ne sont que des abrutis et ils ne méritent même pas un nerf statique pour penser .... 

  • zygzornifle zygzornifle 29 juin 15:43

    Désolé Macron n’a pas été piétiné, il s’est jeté de lui même sous la botte noire et impitoyable de Merkel .....


Réagir