jeudi 7 novembre - par Darth Walker

11-Septembre : Tulsi Gabbard appelle Donald Trump à déclassifier tous les documents sur le rôle de l’Arabie saoudite

Tulsi Gabbard est candidate à l'élection présidentielle de 2020, dans le cadre des primaires du Parti démocrate. Elle a récemment appelé le président Donald Trump à déclassifier tous les documents qui pourraient prouver un éventuel lien entre l'Arabie saoudite et les attentats du 11 septembre 2001, soupçonnant une action de dissimulation de la part du gouvernement américain. Elle a été accusée par Salon et le Huffington Post de promouvoir une théorie du complot pour relancer sa campagne. La représentante pourrait néanmoins être entendue par Donald Trump, qui a déclaré, en juin dernier sur ABC News, savoir qui était derrière les attaques terroristes d'al-Qaida contre les États-Unis en septembre 2001.

Tulsi Gabbard défend la théorie de la dissimulation du rôle de l'Arabie saoudite le 11-Septembre (New York Post, 5 novembre 2019) [traduit en français]

La candidate démocrate à la présidence, Tulsi Gabbard, a avancé mardi l’argument selon lequel le gouvernement américain couvrait activement le rôle de l’Arabie saoudite dans le 11-Septembre.

La membre du Congrès d’Hawaï a envoyé un e-mail de campagne avec l’objet « Nous méritons toutes les informations sur le 11-Septembre », faisant allusion à un complot visant à empêcher le public de connaître pleinement le rôle joué par Riyad dans l’attentat terroriste le plus meurtrier sur le sol américain, selon le Huffington Post.

"Le peuple américain n’a toujours pas accès à la vérité sur l’Arabie saoudite et sur les personnes qui ont aidé Al-Qaïda à mener à bien ces attaques meurtrières", indique le message.

"Il est absolument inacceptable que l'enquête de notre gouvernement sur les liens avec l'Arabie saoudite ait été dissimulée à ces familles du 11-Septembre et au peuple américain."

Un lien vers une pétition demandant au président Trump de déclassifier « toutes les informations relatives au 11-Septembre » était également inclus.

Gabbard n’a pas précisé les informations qu’elle voulait voir rendues publiques. Il n'y a pas d'enquête en cours sur les liens saoudiens avec le 11-Septembre.

Une partie de l'enquête initiale du Congrès sur les attaques - baptisée « Les 28 pages » - a été classée par l'administration de George W. Bush. Elle a été publiée, avec des expurgations, en 2016 par le président Barack Obama.

Les enquêtes ultérieures n'ont révélé aucune preuve que le gouvernement saoudien ou de hauts responsables saoudiens aient sciemment soutenu ceux qui avaient orchestré les attaques.

L'Arabie saoudite a nié à plusieurs reprises toute implication dans les attaques, bien que 15 des 19 pirates de l'air aient été des Saoudiens.

Le Congrès a adopté en 2016 un projet de loi autorisant les familles des victimes du 11-Septembre à poursuivre le royaume en justice.

La semaine dernière, Gabbard a plaidé en faveur des proches des victimes du 11/9 qui ont engagé une action en justice fédérale demandant la divulgation de documents qui, selon eux, lient les assaillants à des responsables du gouvernement saoudien.

« Nous sommes distants de 18 ans de ce crime terrible, et les victimes de ce crime, les familles qui sont ici aujourd’hui, le peuple américain méritent que toutes les preuves soient pleinement révélées », a déclaré Gabbard lors d’un événement à New York avec le plaignants.

Là, elle a dit qu'elle cherchait "non pas une version très expurgée de cette information qui n'a aucun sens, mais une version déclassifiée qui dit réellement la vérité sur ce qui a conduit à l'attaque du 11-Septembre".

Joignez-vous à moi pour exiger la vérité - Tulsi Gabbard sur les attaques du 11-Septembre (YouTube, 31 octobre 2019)

Quelle a été la participation de l’Arabie saoudite à l’attaque du 11-Septembre ? Les Américains méritent une réponse à cette question. Joignez-vous à moi pour demander à l'administration Trump de déclassifier et de publier toutes les informations concernant l'attaque du 11-Septembre.

Tulsi Gabbard demande la fin du secret sur les Saoudiens et le 11-Septembre (Fox News/YouTube, 1er novembre 2019)

Les familles qui ont perdu des êtres chers lors des attaques du 11-Septembre veulent la vérité et la méritent. Rejoignez-moi pour exiger toutes les informations concernant l'implication saoudienne dans les attentats du 11-Septembre.

Selon le Huffington Post, le nouveau courrier électronique de la représentante d'Hawaï s'inscrit dans la lignée de ses théories du complot et de son instrumentalisation de la peur. Le journaliste Akbar Shahid Ahmed met ainsi en contexte l'action de Tulsi Gabbard :

Le nouveau message de Gabbard sur l’Arabie saoudite doit être compris dans le contexte de son message politique plus large. Elle a voté pour rendre plus difficile l’accès des réfugiés syriens aux États-Unis. Elle a félicité le président égyptien Abdel Fattah El Sisi, qui a dirigé une campagne de répression sans précédent en décrivant une grande partie de sa population comme des extrémistes musulmans. Elle a travaillé en étroite collaboration avec les partisans des nationalistes hindous en Inde, qui considèrent la minorité musulmane du pays, forte de plusieurs millions, comme un problème majeur.

Maintenant, elle tente de faire de la terreur islamiste l’un des piliers de la primaire démocrate - rappelant aux électeurs, s’ils avaient oublié, qu’il y avait quelque chose à craindre.

Des centaines d'autres membres du Congrès, dont beaucoup sont beaucoup plus haut placés et plus influents que Gabbard, ont eu tort de soutenir des théories toxiques sur le 11-Septembre en bénissant le projet de loi de 2016 qui impliquait que des questions subsistaient quant aux liens saoudiens avec les attaques. Gabbard a tort de le faire maintenant.

Quant à Salon, il explique que si Tulsi Gabbard met en avant une théorie du complot sur le 11-Septembre, c'est pour essayer de relancer sa campagne qui bat de l'aile. Le Washington Post note en effet qu'elle plafonne actuellement à 3% dans la plupart des sondages.

Il y a quelques mois, le président Trump avait accordé un long entretien au journaliste George Stephanopoulos, de la chaîne ABC News. Il fut diffusé le 16 juin 2019. Comme un article de The Independent, publié le 17 juin, l'a noté, le président américain a alors fait une curieuse déclaration sur le 11-Septembre :

Donald Trump a déclaré qu'il savait qui était derrière les attaques terroristes d'al-Qaida contre les Etats-Unis en septembre 2001 et a ajouté que "l'Irak n'a pas abattu le World Trade Center".

"Ce n'était pas l'Irak", a déclaré le président à ABC News. “C'étaient d'autres personnes. Et je pense savoir qui étaient les autres. Et vous pourriez aussi.”

Voici la déclaration originale dans son contexte :

Our military was totally depleted between President Bush with the Middle East and, you know, just— it was a terrible decision to go into the Middle East. Terrible, terrible. I— I happen to think it was the worst decision made in the history of our country, going into the Middle— it's like quicksand. And, by the way, Iraq did not knock down the World Trade Center. It was not Iraq. It were other people. And I think I know who the other people were. And you might also. But— it was a terrible decision—

C'est-à-dire, en français :

Nos forces militaires étaient totalement épuisées entre le président Bush et le Moyen-Orient et, vous savez, c'était… une décision terrible d'aller au Moyen-Orient. Terrible, terrible. Je pense que c'est la pire décision prise dans l'histoire de notre pays, aller au Moyen-Orient, c'est comme des sables mouvants. Et, soit dit en passant, l’Irak n’a pas abattu le World Trade Center. Ce n'était pas l'Irak. C'était d'autres personnes. Et je pense savoir qui étaient les autres. Et vous pourriez aussi. Mais c'était une décision terrible.

Au vu de cette déclaration récente de Donald Trump, certes fort allusive, faite en passant, l'appel de Tulsi Gabbard pourrait peut-être trouver un écho favorable.



180 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 7 novembre 09:40

    « - Nos ennemis ont installé dans la place tant de chercheurs de scandale qu’un de plus n’y changera rien. (Alexandre VI)

    - Mais tu pourrais les mettre hors d’état de nuire. (César)

    Alexandre prit un air pensif et répondit après un silence :

    - Rome est une ville libre, mon fils, et je chéris la liberté. »

    Le sang des Borgia - Mario Puzo


    • Paul Leleu 8 novembre 18:53

      @Séraphin Lampion

      si déjà ils pouvaient nous donner une explication sur l’assassinat du Président Kennedy, dans la première démocratie du monde, ce serait pas mal smiley


    • JC_Lavau JC_Lavau 8 novembre 19:05

      @Paul Leleu. Dans les romans d’Agatha Christie, Hercule Poirot s’attache à identifier le style du criminel, ou de l’équipe de criminels.
      Or entre les deux coups d’état qui ont réussi le 22 novembre 1963 et le 11 septembre 2001, les similitudes sont nombreuses.
      Presque les mêmes mobiles, au profit de l’industrie de guerre, de la FED (banque privée, on ne le rappellera jamais assez), et des guerres indiennes d’israël.
      Temps de préparation similaires, plus deux ans. Minutieuse confection de leurres, confection de la biographie officielle de Lee Harvey Oswald par la C.I.A. et préparation de la biographie truquée des leurres saoudiens. Confection de nombreuses fausses pistes, pour égarer les enquêteurs plus passionnés que méthodiques.

      En revanche, technologie de pointe pour la télécommande intégrale des avions, en 2001. Seuls deux pays possédaient la technologie à ce moment là, et aucun des deux n’est l’Arabie Saloprite.
      ...


    • Eric F Eric F 8 novembre 20:55

      @JC_Lavau
      « avions télécommandés », et pourquoi pas des ovnis, ce sont là de pures extrapolations.


    • JC_Lavau JC_Lavau 8 novembre 21:41

      @Eric F. Et dans ton hypothèse à toi que tu cramponnes, bien télécommandé par la propagande, comment fais tu pour aller frapper le Pentagone du côté le moins accessible, et comment tu réussis l’acrobatie de te faufiler entre immeubles, antennes et grues, pour aller frapper avec autant de précision les pièces comptables fâcheuses, et les enquêteurs et comptables fâcheux ?
      Si tu n’étais pas complice du ministre Rumsfeld, ne préférerais tu pas frapper de son côté ? Non ? Accès nettement plus facile.
      Pourquoi l’objectif de frapper précisément le rez-de chaussée, au lieu de frapper à travers le toit, manoeuvre largement moins difficile ?
      Il faudra que tu nous expliques aussi la stupéfiante agilité en roulis du Boeing 757 ce matin là. En principe, il aurait dû avoir du carburant pour aller jusqu’à Los Angeles, donc plein les ailes. En principe, en principe... Et dans ce cas, il y aurait eu un feu de kérosène sur toute la façade impactée. Or rien de tout cela... Aucun feu de kérosène.

      Tu ne nous as pas non plus expliqué comment le FBI avait organisé à l’avance la confiscation de toutes les bandes vidéo de surveillance de toutes les caméras ayant pu filmer la trajectoire d’approche  hôtels, station-service... Dans le quart d’heure suivant l’impact, ils avaient tout confisqué, et on n’a plus jamais revu ces vidéos. Vas y explique ! Ce sont les saoudiens qui ont confisqué ? Ou les afghans ? Ou tes extraterrestres préférés ?


    • Tall Tall 8 novembre 21:56

      @Eric F

      Il paraît même que le Boeing du Pentagone s’est arrêté aux feux rouges pour ne pas se faire repérer par les flics.
      Mais comment est-ce qu’un Boeing pourrait faire du sur-place en l’air ? Hein ?
      Surtout avec le plein de kérosène !
      La VO ne tient pas la route, c’est clair


    • JC_Lavau JC_Lavau 8 novembre 22:12

      @Eric F. En revanche, au temps où il vivait dans un quartier reculé d’Oslo  quand en sortant de chez lui, il n’avait qu’à tourner à droite pour chausser les skis pour aller avaler des kilomètres à travers l’Oslomarka  côté ville, Rolf Vige m’a conté qu’une famille d’élans avait pris ses quartiers, l’hiver 67 ou l’hiver 68, et traversait prudemment au feu rouge. Piétons disciplinés, ou à tout le moins, observateurs.


    • agent ananas agent ananas 8 novembre 23:18

      @Eric F
      « avions télécommandés », et pourquoi pas des ovnis, ce sont là de pures extrapolations.

      Au lieu de faire part de votre ignorance vous ferez mieux de la boucler.
      La technologie de pilotage par télécommande existe depuis au moins 1984.
      https://en.wikipedia.org/wiki/Controlled_Impact_Demonstration

      Cette vidéo est encore plus parlante ...
      https://www.youtube.com/watch?v=vVyZeSgxmsw

      Cette technologie de pilotage à distance à depuis été améliorée par la firme Raytheon qui permet une précision de vol à 5 mètres près grâce entre autres au couplage de différents instruments : GPS, JPALS, LAAS, WAAS, etc ...


    • Eric F Eric F 9 novembre 10:44

      @JC_Lavau
      je n’ai pour ma part construit aucune certitude sur les points pas clairs dans cet épisode (WT7, pentagone...), il peut y avoir eu des bavures de défense et des exploitations opportunistes de la situation. Par contre le déroulement général de détournement d’avions de ligne et attaque d’objectifs par un commando terroriste de mouvance jihadiste me parait clair.
      A propos des points « pas clairs », les tours (et notamment WT7) avaient des carences de construction et se sont révélées plus destructibles que si les normes avaient été respectées.
      Concernant les points de détail concernant les vidéos, je n’en sais pas plus ni moins que toi ; dans de tels évènements, il y a collecte de toutes les preuves, et classification « secret défense ».
      Il y a eu dans ces évènements des carences dans la défense du territoire, ce qui est une humiliation sans précédent pour les étasunis, gouvernants et services de sécurité en tête. Ils évitent de trop disserter pour éviter de montrer les carences.


    • Eric F Eric F 9 novembre 10:52

      @agent ananas
      L’existence d’une technologie (je ne l’ai pas mise en cause) n’est pas une preuve de son utilisation dans cette situation. C’est ainsi que font les romanciers, ils inventent des scénarios utilisant des lieux et moyens existants, et ajoutent parfois de l’imaginaire. Mon rapprochement avec les ovnis était une ironie sur l’inventivité des scénaristes.


    • JC_Lavau JC_Lavau 9 novembre 11:44

      @Eric F. Pour l’invasion du Koweit aussi, ils ont joué les idiots. Sur le moment, en juillet 1990, je m’y étais laissé prendre aussi. J’avais cru à de la bêtise naturelle.
      Le 17 septembre 2016, les américains dirigent une attaque sur l’armée Syrienne sur le mont Tardeh, en parfaite coordination avec les troupes ISIS. Lorsqu’ils jouent encore une fois les idiots, qui ont fait près de cent morts juste par erreur, ça ne prend plus.
       
      Dans un dessin animé pour enfants, un « inspecteur » comme toi, aussi clairvoyant et perspicace que Mister Magoo, ferait drôlement rigoler les enfants.

      Aucun général d’aviation soviétique n’a fait exprès que Mathias Rust les ridiculise en posant son Piper sur la Place Rouge. Mais aucun n’a été récompensé, euphémisme. Le général Myers, qui a organisé la paralysie totale du NORAD, a été immédiatement promu. Et là, il y avait pas loin de trois mille morts.


    • agent ananas agent ananas 9 novembre 12:54

      @Eric F
      Si cette technologie était opérationnelle en 2001, il est fort probable qu’elle fût utilisée lors des attaques du 11/9 ; ce que je crois.
      S’il est difficile de trouver un kamikaze, alors imaginez 19 prétendants au suicide et qu’il aurait fallu de surcroît former au pilotage... Cela prend plusieurs années pour devenir pilote d’aviation.
      Pourquoi donc se compliquer la vie quand on peut faire plus simple ?


    • JC_Lavau JC_Lavau 9 novembre 13:01

      @agent ananas. La technologie de télécommande intégrale pour annihiler tout highjacking n’a été généralisée que trois ans plus tard. Ces quatre Boeing ont servi, en quelque sorte, à valider la valeur opérationnelle du binz.
      Mais les pilotes ignoraient que cette fois, le détournement bien prévu serait détourné, et ferait d’eux des cadavres en mille miettes.


    • agent ananas agent ananas 9 novembre 14:02

      @JC_Lavau
      Quatre Boeing ? Perso, j’en ai vu que deux... sur les tours du WTC
      Celui du Pentagone et de Shanskville n’ont jamais existé ... Le peu de dégâts et de débris sur ces deux sites sont inconsistant avec un crash aérien.
      Reste à savoir si ces avions étaient pleins ou vides. Je penche plutôt pour la seconde hypothèse. Soit les passagers n’ont jamais existé soit ils ont fait l’objet d’un programme WITSEC (programme fédéral des États-Unis pour la protection des témoins).
      Vous avez vu le nombre de passagers des avions du 11/9 ? A peine un quart ou un tiers de la capacité normale, alors que les avions sont généralement surbookés aux US ... Cela faisait probablement trop de personnes à inventer ou à protéger ...


    • Luc24 Luc24 9 novembre 14:38

      @agent ananas
      C’est dingue, en 2019, de sortir encore des âneries de ce genre. Ça frise même le négationnisme. De très nombreuses pièces des vols 77 et 93 ont été retrouvées, au point que les avions ont pratiquement pu être reconstitués. Sans parler des très nombreux témoignages de gens qui ont vu ces deux avions en vol. Quant aux dégâts, ils sont parfaitement compatibles avec la nature des crashs, ainsi que des experts l’ont expliqué.
      De plus en plus, je me dis que les conspis (ceux qui rabâchent d’un article à l’autre les mêmes fadaises) souffrent d’une pathologie mentale. Besoin de se sentir unique, plus intelligent que la masse, propension à inventer des histoires extraordinaires, pensée réfractaire... Une étude mériterait d’être menée sur ces individus, très peu nombreux, mais très visibles en ligne, compte tenu de leurs obsessions, qui les poussent à une forme de militantisme pour le moins pathétique.


    • agent ananas agent ananas 9 novembre 15:29

      @Luc24
      Vous travaillez même le week-end à Conspiracy Watch ?
      Je ne me sens ni unique, ni plus intelligent que la moyenne ou doté de la propension à inventer des histoires ... Je me base sur des faits vérifiables !
      Vous dites que les avions des vols 77 et 93 ont été reconstitués. Des liens vérifiables peut être ? Je suis preneur ... Sinon abstenez vous des anathèmes et autres formules gratuites sans « biscuit ».

      PS : A ma connaissance, seule la carlingue du vol TWA 800 qui s’était crashé en mer près de la côte est en 1996 a été reconstitué.


    • JC_Lavau JC_Lavau 9 novembre 18:09

      @agent ananas. Concernant les passagers du vol 77, le seul où j’ai les données sous les yeux, le plus gros avaient un profil très très particulier : ils étaient directement impliqués dans la technologie de détournement et télécommande des avions. Témoins gênants à faire taire à jamais.
      J’ai donné le lien, il faut t’en servir.


    • JC_Lavau JC_Lavau 9 novembre 18:21

      @agent ananas. Le vol 93 a été désintégré en vol. Probablement par un missile ?
      Les débris s’étalent sur 14 km.
      Parti trop tard, alors que Bush avait finalement opéré sa reddition aux conditions des conjurés, il n’était plus utile. Il n’a donc pas été dirigé jusqu’au Capitole, sa destination normale.


    • Eric F Eric F 9 novembre 21:19

      @JC_Lavau
      "... Bush avait finalement opéré sa reddition aux conditions des conjurés

      «  Bush avait finalement opéré sa reddition aux conditions des conjurés... »
      Dommage que le Goncourt ait déjà été attribué, ton imagination romanesque est bien plus fertile que Guillaume Musso et Marc Levy réunis !


    • JC_Lavau JC_Lavau 9 novembre 21:24

      @Eric F. Il était une fois un auvergnat à qui on ne la fait pas.

      Il est invité par son cousin qui est monté à Paris, et qui a plutôt bien réussi - je ne sais pas moi, dans les vins-bois-charbons ?
      Son cousin veut vraiment l’éblouir par sa réussite parisienne et par la vie parisienne, mais on ne la lui fait pas, à lui ! Rien ne l’éblouit.

      On l’emmène alors au zoo de Vincennes. Près de la porte, le grand rocher au singes, et les enclos des rhinocéros. On lui fait admirer les deux cornes sur le nez pour le rhino d’Afrique, et l’unique corne pour le rhino blanc d’Asie, les énormes plis de la peau... Mais on ne la lui fait pas, à lui !
      L’auvergnat riposte :
      - Des bêtes comme cha, cha egjichte pas !


    • Luc24 Luc24 9 novembre 21:39

      @agent ananas
      Les débris de l’avion au Pentagone, et la nature du crash expliquée : ici et .

      Pour le crash de Shanksville, il y a aussi tellement de sources qui évoquent les débris de l’avion retrouvés : ici, , ou encore ceci (in english) :

      The first responders described the crater as about 15 feet deep and about 30 feet across. It was irregularly shaped. The wreckage around and inside the crater consisted of largely unrecognizable pieces of twisted metal, pieces of the landing gear of the plane, a tire, the frames of some of the seats, bits of charred paper, and remnants of luggage and clothing. Most of the pieces of wreckage were quite small, the size of a notebook or smaller. Many more pieces of wreckage, also quite small, were recovered during the investigation when the crater was excavated. Extensive searches through the wooded area south of the crash site, and even arborists in the tree tops found more debris from the crash. A pond about 900 feet southwest of the crater was partially drained to recover debris. Debris was collected from the yards of nearby homes, farmer’s fields, and from around a nearby residential lake. The largest and heaviest pieces recovered were parts of the plane’s two engines and a piece of fuselage with several window openings. This fuselage piece measured about six feet by seven feet and was found near the woods south of the crater. Lightweight paper items were found as far away as New Baltimore, eight miles away.


    • Eric F Eric F 9 novembre 21:48

      @JC_Lavau
      Encore une fois, le fait qu’une technique existe (le pilotage automatique sur cible ou à distance par exemple) cela n’implique pas ipso facto qu’elle ait été utilisée dans le cas des détournements du 11 Septembre. Mais le scénario du chantage envers Bush qui sort comme ça d’un chapeau relève de l’imaginaire le plus débridé, on peut inventer n’importe quoi, et l’affirmer avec véhémence, ça n’établit pas la véracité (tu ne le présentes même pas comme une hypothèse possible, mais comme une certitude avérée).

      Ces évènements sont un camouflet sans précédent pour les USA et leurs services de sécurité, c’est la première attaque contre leur territoire et elle n’a pas pu être contrée, ce sont donc les derniers qui puissent en être les instigateurs. Ce drame a été exploité après coup, mais sans cette attaque les USA n’auraient eu aucune raison d agir en Afghanistan (aucun intérêt stratégique), et pour l’Irak ils ont surtout inventé les histoires d’ADM il s’agissait pour Bush jr de « finir le job » que son père avait interrompu. Ces attentats représentent donc beaucoup de morts, dégâts et humiliations sans qu’il se trouve d’avantage significatif à en tirer pour le gouvernement et les services secrets américains (hormis éventuelles exploitations opportunistes collatérales).


    • JC_Lavau JC_Lavau 9 novembre 22:51

      @Eric F. La C.I.A. avait un intérêt particulier à reprendre l’Afghanistan : reprendre le contrôle des champs de pavots, qui étaient étranglés par les Talibans
      Israël a un intérêt particulier à faire détruire l’Iraq par leur exécutant habituel, les Tazunis.


    • Lucadeparis Lucadeparis 10 novembre 02:38

      @agent ananas
      Il est plus vraisemblable que les passagers aient été réellement tués, que ce soit sur les lieux officiels ou ailleurs.
      La victime la plus célèbre était Berry Berenson : https://fr.wikipedia.org/wiki/Berry_Berenson.


    • Lucadeparis Lucadeparis 10 novembre 09:55

      @Eric F
      Affirmer que les États-Unis n’avaient « aucune raison d agir en Afghanistan » montre que vous ne connaissez pas grand chose au dossier et que cos certitudes reposent sur vos ignorances :
      — Les Talibans avaient interdit l’agriculture du pavot, et en 2001, la production d’héroïne du premier pays producteur planétaire d’héroïne s’est effondrée, avant d’augmenter considérablement dès 2002 « grâce » à l’intervention militaire atlantiste : https://fr.wikipedia.org/wiki/Narco-%C3%A9conomie_en_Afghanistan#/media/Fichier:Opium_afghanistan.svg.
      — Le refus par les Talibans de laisser construire un oléoduc pour amener le pétrole des ex-colonies soviétiques vers l’océan : https://www.liberation.fr/planete/2002/01/05/sous-le-conflit-afghan-des-pipelines_389449 (est étrangement mentionné dans cet article « le trafic d’opium », sans que ce soit développé...).


    • files_walQer files_walQer 10 novembre 10:01

      @JC_Lavau

      Je trouve l’hypothèse selon laquelle Il n’y a pas eu d’avion, ni au Pentagone, ni dans les 2 tours jumelles, plûtôt crédible.

      Je ne fait pas référence à l’hypothèse des hologrammes à laquelle je ne crois pas du tout. Je n’y crois pas parce que déjà je ne connais pas l’état de l’art de ces techniques et je ne peux donc pas juger et me faire une opinion.

      Non, je fait référence à l’incrustation d’avions dans les vidéo de l’explosion avant de les rendre publiques.
      L’aile gauche passe derrière un bâtiment au second plan.
      https://www.youtube.com/watch?v=P3NtaDC_ZEo&feature=player_embedded

      Il y a sur une autre vidéo du même avion prise d’un autre angle, une autre preuve de l’incrustation mal faite de l’avion.
      Regardez à 15,3 minutes de la vidéo ci-dessous :

      https://www.youtube.com/watch?v=NumvlZj9wC8

      Extrait de la vidéo « Great American Psy Opera ». Outre les erreurs de layers prouvant un mauvais montage vidéo, les vortex au bout des ailes de chaque avion en vol qui ne s’inscrivent pas dans la fumée de l’explosion de la tour sud constituent une autre preuve.
      Les explications concernant les vortex à 4,10 minutes de la vidéo ci-dessous.

      https://www.youtube.com/watch?v=59qtMPK_-BU

      Cette hypothèse expliquerait certains points comme la vitesse trop élevée des avions à cette altitude ou le fait que les boites noires n’ont jamais été retrouvées.
      Des gens pensent sans doute, oui mais si quelqu’un voit l’explosion sans avion en temps réel, il va parler et le pot aux roses sera découvert.
      Que vaudrait ce genre de témoignage

      s alors que des milliards de gens ont vu les avions à la télé ?

      D’une manière générale, ce genre de raisonnement qui consiste à dire, « oui mais quelqu’un va parler » est faux car les mêmes ne sont pas capable d’écouter et de réfléchir à des arguments contraires aux VO lorsque des chercheurs de vérité leur explique pourquoi ces VO sont fausses.

      Etude des témoignages d’un avion approchant du Pentagone. Sa trajectoire était incompatible avec l’endroit de l’explosion qui est survenue lorsque cet avion est passé à l’aplomb du Pentagone avant de continuer sa route. Cet avion était là pour qu’on s’en souvienne.

      https://vimeo.com/7007193

      Même si l’hypothèse de l’incrustation d’avions dans les vidéos avant de les rendre publics se révélait fausse, il reste les vidéos des trois effondrements.

      Concernant ces effondrements, si une vidéo montre les caractéristiques d’une démolition contrôlée (vitesse, et symétrie), alors il est impossible qu’il puisse s’agir d’autre chose.
      Or, les trois vidéos d’effondrement des 2 tours jumelles et de la tour 7 montrent clairement vitesse et symétrie même si à l’évidence les effondrements des 2 tours et de la tour 7 sont très différents visuellement.


    • pemile pemile 10 novembre 10:31

      @files_walQer « des milliards de gens ont vu les avions à la télé ? »

      Pour les twin towers, des milliers les ont vu en vrai et se sont pris leurs débris sur la tronche, l’auteur de la vidéo « Great American Psy Opera » vous a roulé dans la farine smiley


    • files_walQer files_walQer 10 novembre 10:52

      @pemile

      Je ne pense pas que beaucoup les aient vu en vrai, si tant est qu’il y en ait eu, parce que dans une ville comme New York, la vue est largement bouchée par les buildings même si on est touriste et qu’on se balade le regard vers le haut.

      Si à l’inverse quelqu’un a ou avait dit : « je regardais justement cette tour au moment précis de l’explosion et je n’ai vu aucun avion », pensez-vous que son témoignage aurait été pris en compte.

      Sinon, ils n’ont retrouvé aucun débris d’avions, même pas les moteurs.
      Cela reste pour moi une hypothèse.

      Les 19 arabes, le passeport retrouvé quasi intact et les tours qui s’éffondrent grace au kérosène, plus la tour 7 qui s’éffondre sans avion, le tout en parfaite symétrie à la vitesse proche de la chute libre, c’est aussi une hypothèse, non ? Crédible ?


    • nono le simplet nono le simplet 10 novembre 10:58

      @pemile
      à signaler que le premier avion qui percute la tour 1 a été filmé par un caméraman français qui faisait un reportage avec son frère dans la caserne de pompiers la plus proche des Twin Towers ... les frères Naudet ... poignant ...


    • JC_Lavau JC_Lavau 10 novembre 11:45

      @files_walQer : « Etude des témoignages d’un avion approchant du Pentagone. Sa trajectoire était incompatible avec l’endroit de l’explosion qui est survenue lorsque cet avion est passé à l’aplomb du Pentagone avant de continuer sa route. Cet avion était là pour qu’on s’en souvienne.

      https://vimeo.com/7007193  »

      Ne pas oublier qu’il y avait deux avions : le 757-drone, et son pilote, plus petit (un gulstream ?). 
      Qu’on ait vu l’avion-pilote au nord de la station service n’empêche pas que le drone soit passé au sud.


    • pemile pemile 10 novembre 12:17

      @files_walQer « Je ne pense pas que beaucoup les aient vu en vrai »

      Au lien de « penser », renseignez vous ?

      « Sinon, ils n’ont retrouvé aucun débris d’avions, même pas les moteurs. »

      Ignorance ou mauvaise foi ? smiley


    • agent ananas agent ananas 10 novembre 13:13

      @Luc24
      Je persiste à croire que l’attaque du Pentagone est inconsistante avec celui d’un crash d’avion et les explications de vos liens (Les Crises) sont aisément réfutables.
      Pour expliquer la désintégration d’un avion, Les Crises montre plusieurs exemples de crashes d’avion de chasse. Or il y a une différence de taille entre un avion de chasse et un avion commercial. La masse et la vélocité ne sont pas les mêmes et certains matériaux non plus... Quid des moteurs en titane, indestructibles.
      Donc l’avion se serait désintégré à l’impact (comme celui de l’avion de chasse) mais aurait tout de même laissé un trou énorme à l’intérieur du Pentagone ? Hein ?
      L’article de Les Crises est toutefois intéressant. Certaines photos montrent aucun dégâts structurels sur le bâtiment (à se demander où est passé l’avion) et les débris de moteurs ne correspondent pas à celui d’un Boeing. Quelque chose de plus petit a donc percuté le Pentagone ...
      Comparez les photos de débris de moteur (photo1, photo2) avec celle ci et celle là. Avouez que ce n’est pas la même échelle ...
      De surcroît un avion n’aurait jamais pu se crasher dans le Pentagone horizontalement. J’ai habité 2 ans dans la banlieue de Washington (North Bethesda) et suis passé à plusieurs reprises devant le Pentagone (pour aller à Pentagon City Shopping Mall acheter des fringues pour ma fille). La forêt de lampadaires et de panneaux de signalisation sur South Washington Blvd (State Route 27) rend impossible tout vol en rase motte à moins de perdre une aile ou deux et de dévier de la trajectoire. De plus il est impossible pour un avion commercial de faire du rase motte à grande vitesse pour des raisons d’aérodynamisme (effet de sol).
      Par ailleurs par quel miracle les passagers ont ils été identifiés par leur ADN si le Boeing 77 s’est désintégré ?
      Enfin, si un avion avait vraiment percuté le Pentagone, les autorités auraient fait diffuser les multiples vidéos des caméras alentours au lieu de les confisquer.


    • JC_Lavau JC_Lavau 10 novembre 13:51

      @agent ananas. Que les zautorités aient gros à cacher ne prouve pas que tu aies découvert quoi au juste. Imagine par exemple, que les enregistrements révèlent DEUX avions : le 757-drone, et son avion pilote, conduisant son drone jusqu’à ce que le « homing » caché dans la paroi ait pris le relais. Là aussi, ils sont impatients de tout confisquer et détruire.


    • agent ananas agent ananas 10 novembre 14:05

      @JC_Lavau
      Je n’ai rien découvert...
      Je voulais seulement signaler qu’au vu des éléments disponibles, l’attaque du Pentagone est inconsistante avec un crash aérien et ressemble fort à l’explosion d’un missile ou d’un drone équipé d’une bombe. Point barre !


    • files_walQer files_walQer 10 novembre 15:03

      @nono le simplet

      Effectivement, tous ceux qui s’intéressent à ce triste événement ont cette vidéo à l’esprit.
      Eh oui, si la théorie des incrustations d’avions après coup est vraie, cela signifie que la vidéo des frères Naudet à subit un montage. Je suis d’accord, c’est difficile à croire.

      Mais lorsque voir le 2ème avion entrer dans la tour sud, c’est aussi difficile à croire. Je connais l’histoire du brin de paille capable de pénétrer plus ou moins le béton, si la vitesse est suffisante, mais là on parle d’un avion, des morceaux auraient dû logiquement tomber à l’extérieur de la tour.

      Maintenant, cette vidéo à des problèmes. L’aile passe derrière un élément d’arrière plan. Et l’autre vidéo montre quelque chose ressemblant au nez d’un avion du dépasse de l’autre côté comme sur un montage mal fait.

      Les hypothèses sont plus ou moins crédibles et , à mes yeux les théories officielles sont tout ce qu’on veut sauf crédibles.


    • files_walQer files_walQer 10 novembre 15:19

      @pemile

      Ah toujours ce petit ton condescendant de la part des PèreNoelistes qui avalent la version officielle, mais qui ne considèrent pas un millième de seconde les questions et remarques argumentées de ces cons de conspirationnistes

      Sur le Pentagone, on a vu des pièces d’avion n’appartenant pas à celui qui s’est soi-disant planté là et au WTC, ils n’ont rien retrouvé.

      On a bien vu que quasiment tout à part les poutres d’acier à été transformé en poudre aux alentour du WTC ce qui ouvre la voie à d’autres hypothèses concernant la chute.

      Une chute par gravité, outre le fait qu’on aurait pas constaté symétrie et vitesse, ne pouvait pas broyer les objets de cettes façon.

      La démolition contrôlée qui est une certitude, eu égard à la symétrie et la vitesse (signature), ne peut pas non plus produire cette poudre.

      L’acier fondu qui a été constaté jusqu’à 5 semaines (de mémoire) après le 11 aurait pu peut-être avoir été entretenu par la thermite ou autre chose.

      Ignorance de certains faits peut-être, mauvaise foi certainement pas, ce n’est pas le genre de la maison.


    • alexis42 alexis42 10 novembre 16:21

      @files_walQer
      Ancien pilote de Boeing, je n’ai trouvé rien d’anormal dans les trajectoires des avions, et j’ai vu en direct à la télé le 2e percuter l’autre tour du WTC. Suis resté devant le poste jusqu’aux effondrements des 2 tours, qui m’ont paru vachement réalistes.
      En fait, il y avait qqchose d’anormal : le génie du metteur en scène des effets spéciaux, qui aurait mérité plusieurs oscars.
      Qu’il soit capable de tromper des centaines de millions de personnes en modifiant leur perception des événements, en substituant des pièces et en introduisant des missiles et autres ovni, montre un talent rare qui doit être souligné.
      Habitué à regarder les films montrant des effets spéciaux sophistiqués, en essayant de déceler les subterfuges, comme je le fais en regardant un bon spectacle de magie, je n’ai absolument rien vu d’anormal, ce qui prouve le complot sophistiqué.


    • JC_Lavau JC_Lavau 10 novembre 16:37

      @alexis42. 
      Hanjour et les autres comparses pointés du doigt sans apporter la moindre preuve, je l’ai déjà évoqué, où ont-ils été entraînés ? Quelle compagnie a laissé ces inconnus sans pedigree « jouer » un certain nombre d’heures avec une machine coûtant plusieurs millions de dollars ? Pour Hanjour, il semblerait qu’il s’agisse de la Pan Am International Flight Academy. Il y aurait pratiqué 21 heures d’entraînement sur un simulateur de Boeing 737. Sans doute une des seules vérités du rapport, dans la relation de ces faits, Miami ne possédait effectivement pas de simulateur de 757. Globe-trotter Hanjour ! Il fait partie des quatre installés à San Diego, Californie, passe ses diplômes en Arizona et fait ses séances de simulateur en Floride. Si les « enquêteurs » de la VO pensaient rassurer leurs lecteurs avec cette précision, l’erreur est de taille. Le 737, biréacteur de la génération précédente, possède des caractéristiques de vol, un poste de pilotage en général et un tableau de bord en particulier reflétant bien son âge. Au lieu du style « enfants de la télé » ou « glass cockpit » des écrans numériques que Hanjour découvrira dans le 757, il se retrouva face à une profusion de compteurs à l’ancienne, ne pouvant que mieux le perdre le jour J, où il ne les retrouvera pas devant lui. Pour mieux cerner l’étendue de ces différences, le chapitre 10 comporte les photos des deux cockpits, elles se passent de commentaires. Comme si vous travailliez sur un simulateur de 2 chevaux Citroën pour vous préparer à piloter une Formule 1, dans les temps d’une qualification sur un circuit ! Parcourons les programmes de passage au simulateur de cette entreprise. Les différents stages existants sur Boeing 737-200, puisque la VO nous indique cet avion pour son entraînement, exigent, comme qualités requises minimales pour y accéder, un brevet de pilotage sur avions multimoteur et de vol aux instruments. Cette imposition étant bien sûr valable quelque soit le type de simulateur choisi. Cela semble d’ailleurs tout à fait normal, que viendrait faire un débutant sur des machines et des programmes d’entraînement au vol qu’il est incapable de maîtriser ? Comment alors expliquer que ce même débutant, à peine capable de faire voler un petit avion de tourisme à vue et ne possédant pas ces qualifications, même aux dires du rapport, puisse accéder à ces machines ? Comment espérer voir du personnel hautement compétent perdre son temps avec des clients ne possédant pas la moindre parcelle des formations exigées ? Comment même espérer qu’une école telle que celle citée, une des plus cotée dans cette spécialité, accepte ce genre de candidat ne répondant à aucun des critères exigés ? Sinon, pourquoi émettre des critères ?

       
      Pages 255-256.


    • pemile pemile 10 novembre 17:23

      @files_walQer « au WTC, ils n’ont rien retrouvé. »

      Menteur ! smiley


    • pemile pemile 10 novembre 17:25

      @files_walQer « Ignorance de certains faits peut-être, mauvaise foi certainement pas, ce n’est pas le genre de la maison. »

      Ignorance des faits, c’est évident, alors avant de me mettre dans le sac des « PèreNoelistes qui avalent la version officielle » renseignez vous ! smiley


    • files_walQer files_walQer 10 novembre 17:59

      @pemile

      montrez moi des sites, articles on l’on peut voir des morceau d’avion au WTC.


    • alexis42 alexis42 10 novembre 18:04

      @JC_Lavau
      Je n’ai jamais prétendu qu’il n’y avait pas de zones d’ombre. Je me rappelle – entre autres – le « Well, it’s good ! » de Netanyahou interviewé le lendemain.
      En revanche, sur la partie pilotage – domaine où j’ai quelques compétences –, je me rappelle avoir examiné toutes les données publiées (en particulier les relevés radars avec trajectoires et paramètres) sans y trouver rien d’anormal.
      Sans entraînement (avec la seule capacité de lire la vitesse), vous seriez capable de mettre n’importe quel avion de ligne dans une tour dès lors qu’il est en l’air, car cela n’a rien à voir avec tout ce que doit savoir un vrai pilote pour décoller et atterrir un avion en toute sécurité, et traiter tous les cas de pannes. Vous n’auriez qu’à utiliser les manettes pour accélérer ou ralentir, et le manche qui se manipule avec 2 doigts. Par bonnes conditions météo, tous les autres instruments étaient inutiles.
      Le seul point délicat était la descente en virage sur le Pentagone, à cause du risque bien connu de « virage engagé. » Mais les apprentis pilotes (sans doute 2) pouvaient avoir été prévenus de ce seul problème potentiel, voire un peu entraînés, par des pilotes de compagnies « musulmanes » (j’ai très bien « connu » une Marocaine dont le cousin, islamiste, était pilote à la RAM).
      On peut m’objecter qu’un certain nombre de pilotes mettent en doute la V.O. ; mais compte tenu du nombre de pilotes de ligne dans le monde à l’époque, ceux-ci ne représentent qu’un pourcentage minime de professionnels particulièrement concernés.


    • pemile pemile 10 novembre 18:07

      @files_walQer « montrez moi des sites, articles on l’on peut voir des morceau d’avion au WTC. »

      Vous déconnez ??!!!

      google wtc plane parts


    • alexis42 alexis42 10 novembre 18:19

      @pemile
      Vous êtes bien naïf !
      Il s’agit de ballons aux formes intelligemment conçues, peints pour ressembler à de vrais morceaux, et amenés et gonflés sur place par de faux pompiers.


    • JC_Lavau JC_Lavau 10 novembre 21:10

      @alexis42. Tu sais à quel moment le 757 fait son grand virage pour retourner à Vaginshton. A aucun moment le pilote n’a envoyé le code d’alerte de détournement. Ni aucun autre des trois autres pilotes, du reste. A quel moment situes-tu la prise de pouvoir avec tous les égorgements nécessaires, par les guignols armés de X-Actos ? De combien de temps a disposé le fantômatique Hani Hanjour pour prendre possession du pilotage du 757 ? De son tableau de bord ?
      Quand et où aurait-il pu apprendre à piloter CET appareil ?
      Comment se fait-il qu’aucun des contrôleurs aériens n’a trouvé bizarre que cet appareil civil vole transpondeur éteint ? Ou alors c’était juste un détournement normal et bien prévu, mais dont ils ne savaient pas qu’il était re-détourné ?


    • agent ananas agent ananas 11 novembre 06:19

      @Lucadeparis
      La victime la plus célèbre était Berry Berenson.

      Le décès de Berry Berenson a été rapporté par sa soeur, Marisa. Personne ne mettrait en doute la parole de ce « membre de l’élite mondiale ».
      Outre d’être une célèbre actrice, Marisa fût dans les années 70 la petite amie de David de Rothschild et récemment de Mort Zuckerman, un richissime promoteur immobilier new-yorkais et propriétaire de médias.
      En 1972, Marisa avait participé à la fête surréaliste (« illuminati » ?) organisée par Marie Hélène de Rothschild, qui inspira sans doute Stanley Kubrick pour son Eyes Wide Shut. film qui effleurait les turpitudes et dépravations de l’élite et qui aujourd’hui sont exposées sous une lumière plus accrue par l’affaire Epstein dont le mystère reste entier.


    • agent ananas agent ananas 11 novembre 06:39

      @JC_Lavau
      Concernant les passagers du vol 77, le seul où j’ai les données sous les yeux, le plus gros avaient un profil très très particulier

      Etrangement, parmi les 58 passagers du vol 77, il y en avait une forte proportion qui était liée au complexe militaro industriel (Boeing, Raytheon, Lockheed Martin, BEA System, Verizon)


    • alexis42 alexis42 11 novembre 08:43

      @JC_Lavau
      D’après les infos dont je dispose, le virage a été commencé environ 30 mn après le décollage, avion arrivé à son altitude de croisière.
      Le boitier de commande du transpondeur se trouve sur le pylône central, donc en vue des terroristes. On peut imaginer l’intrusion d’un de ces mecs dans le cockpit, tenant devant lui une hôtesse avec un cutter sur la gorge, et hurlant « que personne ne bouge ! ». Cela devrait être suffisant.
      Ce qui me paraît moins net est la suite : comment les 2 pilotes ont pu accepter de quitter leur poste sans tenter quoi que ce soit (un cockpit n’est pas large) ; et s’ils ont été égorgés sur place (donc l’un après l’autre) pourquoi le survivant n’a pas tenté une manœuvre brutale (mettre l’avion en piqué ou sur le dos)
      J’ai déjà expliqué qu’un gamin de 12 ans doit pouvoir manœuvrer un avion de ligne dès lors qu’il est en l’air. D’après sa bio, Hani Hanjour avait des connaissances bien supérieures.
      En plus des commandes à connaître que j’avais évoquées (manettes, manche), on peut ajouter position/aspect du transpondeur, et les aérofreins, dont la commande est très visible.
      Pour la réaction des contrôleurs, elle peut s’expliquer de plusieurs façons :
      – le Vol 77 et les 2 du WTC ont volé moins de 40mn sans transpondeur.
      – Les appels des centres à ces avions ont été nombreux.
      – Les USA sont le pays avec le plus important trafic aérien, trafic qui, dans la grande majorité des cas, se déroule sans anicroche ; on peut penser que les contrôleurs ont sans doute expliqué l’absence de réponse des pilotes par une panne radio ou une panne plus sérieuse ; ils ont dû contacter les avions dans le voisinage des appareils muets, puis en ont référé à leurs superviseurs, puis ont appelé les centres voisins, puis l’USAF, etc. De très nombreuses minutes pendant lesquelles les avions avançaient.
      Si on ajoute que les USA n’avaient jamais été attaqués sur leur sol, on peut comprendre que les contrôleurs, pas plus que l’USAF, ne s’attendaient à la suite.
      Il n’en demeure pas moins qu’il y a des zones d’ombre, en particulier sur l’implication de pays étrangers ou, du moins, de certains de leurs citoyens.


    • Eric F Eric F 12 novembre 09:45

      @JC_Lavau
      « La C.I.A. avait un intérêt particulier à reprendre l’Afghanistan : reprendre le contrôle des champs de pavots »
      Alors ils ont affrété des avions télécommandés bourrés de passagers et d’explosifs pour foncer sur les tours jumelles et faire des milliers de victimes, afin de faire un chantage contre GW Bush, tout ça pour cultiver du pavot en Afghanistan. Très intéressant point de vue !


  • rogal 7 novembre 10:23

    On est bien content d’apprendre que ce n’est pas l’Irak qui a détruit le WTC. Ça fait une théorie du complot en moins.


    • JC_Lavau JC_Lavau 9 novembre 18:11

      @rogal. En revanche qui a le mobile pour contraindre les Tazunis à envahir l’Iraq ?
      Politique fort constante depuis des décennies, dans la caste d’élite, sûre d’elle-même et dominatrice.


    • Eric F Eric F 9 novembre 22:02

      @JC_Lavau
      Le prétexte n°1 contre l’Irak était la détention [faussement] allégué d’ADM, la connivence supposée avec al quaida a été un point supplémentaire non déterminant. Tout cela sur la base d’un rapport qui a été ensuite déclassifié et qui ne démontre en aucun cas ces éléments. Le gouvernement yankee voulait liquider Saddham quel que soit le prétexte, affirmer qu’il menace les états voisins -et les approvisionnements pétroliers- était le prétexte le plus adéquat pour réunir une coalition. Les intérêts pétroliers sont certainement le vrai mobile, la « sécurité » d’alliés locaux entre également en ligne de compte.


  • JC_Lavau JC_Lavau 7 novembre 11:13

    Seuls les leurres était saoudiens.

    Sont : au moins un est toujours vivant, n’a jamais été embarqué dans les avions télécommandés.


  • doctorix doctorix 7 novembre 13:02

    Elle ferait mieux de demander une enquête sur le rôle de la CIA, de l’armée américaine et de l’Etat profond.

    D’ailleurs, Trump semble prêt à coopérer... Je crois qu’il voudrait bien leur foutre sur la gueule, à ces trois-là.

    Nous, on aimerait.


    • Andy Capp Andy Capp 7 novembre 13:55

      @doctorix

      C’est un peu plus compliqué que ça. En fait, aux Etats-Unis, les forces occultes regroupent trois séries de personnes très différentes :

      • 1. les hommes de l’ombre et de pouvoir, l’état Profond ou « Deep State » en anglais, et qu’Eisenhower appelait les hommes du complexe militaro-industriel : plus de 17 agences de renseignements qui se tirent dans les pattes. Il n’y a aps que la CIA, le FBI et la NSA, censée chapeauter tout ça, il y en a bien d’autres tels les services de renseignement de l’armée ou des « marines », de l’aviation, de la navy etc. Et chacun de ces organismes défend les intérêts et des petits chefs de ces organisations mais encore plus à ceux qui les ont fait nommer là, et en tirent profit, ce qui aboutit à ce qu’une même bande de mercenaires armé par les uns ou les autres peut être un allié en Syrie et un ennemi en Irak.... Nombre des élus Républicains font partie de cet Etat Profond, ce qui ne facilite pas la tâche de Trump (Le Sénateur McCain, ancien candidat à la Présidence par exemple).
      • 2. les grands media, New-York Times, Washington Post, CNN, NBC, CBS, tous dépendants des grandes puissances d’argent. Leur rôle est de « relayer » des informations soi-disant confidentielles fournies par des informateurs à l’intérieur des services de renseignements cités plus haut, toujours sous condition d’anonymat, ces « renseignements » visant à mettre gravement en cause le Président ou son entourage ou les organisations rivales.
      • 3. Des juges mis en place par des très gros notables, élus ou influents, qui bloquent un certain nombre de décisions prises et instituent des procédures futiles freiner l’action des gouvernements en place.

      On peut noter au passage la même composition sociologique de ceux qui nous ont autorisés à voter pour Macron et pour lui seul, en éliminant d’office tous les autres candidats. Trump n’est pas sorti de l’auberge, mais nous non plus.


    • @Andy Capp

      « Ne facilite pas la tâche à Trump ( le sénateur McCain par exemple ) »
       

      Sauf erreur de ma part c’est pas le roi de la frite qui doit trop le gêner actuellement !
      Ou alors on nous fait le même coup que al Bagadadi..... (de Lann-Bihoué ) 


    • JPCiron JPCiron 7 novembre 22:20

      @Andy Capp
      .
      Trump n’est pas sorti de l’auberge, mais nous non plus. >
      .
      Si nous voulons vivre dans des démocraties,
      Nous devons vite en changer sa définition.
      .


    • agent ananas agent ananas 8 novembre 09:25

      @doctorix
      Elle ferait mieux de demander une enquête sur le rôle de la CIA, de l’armée américaine et de l’Etat profond.

      Avant cela il faudra que Trump draine le marigot.
      L’enquête de John Durham sur l’origine du Russiagate et qui a le soutient de Bill Barr l’équivalent du ministre de la justice, devrait être terminée prochainement et plusieurs personnalités du Deep State pour être incriminées :
      James Comey, John Brennan, James Clapper, Andrew McCabe, Rod Rosenstein, Hillary Clinton, Barack Obama, Loretta Lynch, Suzan Rice ...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 novembre 10:19

      @agent ananas
      Avant cela il faudra que Trump draine le marigot.

      C’est plus facile à dire qu’à faire...
      Normalement, c’est la CIA qui devrait enquêter en Ukraine, non ?
      Si Trump a demandé des renseignements au Président ukrainien, sur la famille Biden, c’est qu’il ne pouvait pas compter sur la CIA.

      Mais ça commence à s’agiter au sein même du Deep State.
      « Liquider complètement la CIA et le FBI ? »


    • agent ananas agent ananas 8 novembre 10:59

      @Fifi Brind_acier
      C’est plus facile à dire qu’à faire...

      Tout à fait. Trump avance en terrain miné.
      Une partie de bras de fer est engagée avec le Deep State qui essaie de le faire destituer, car les conclusions de l’enquête Durham-Barr pourraient être un séisme politique et pourraient déboucher sur l’emprisonnement de certaines personnalités citées dans mon com’ précédent.


  • Cadoudal Cadoudal 7 novembre 14:08

    Je reprends ici, à la fois prétexte et occasion d’aller au fond, une chronique de James Howard Kunstler du 22 octobre, sous le titre « Enter, the Dragon  », consacrée à la passe d’armes Clinton-Gabbard, qui marque le retour d’Hillary dans l’arène folle de “D.C.-la-folle”

    https://www.dedefensa.org/article/tulsi-g-et-la-grande-sorciere


  • Hijack Hijack 7 novembre 15:58

    Lol ! Les saoudiens seraient incapables technologiquement, militairement parlant de réaliser une telle opération ... comme les américains ne peuvent se laisser avoir à ce point, pas plus que la physique ne peut être ridiculisée, comme a vainement tenté de le prouver la version rigolote, dite originale.

    Cela étant ... il n’y a rien de pire que les saoudiens, responsables de toutes les tares qui se sont introduits dans la fausse compréhension de l’Islam ... principalement, le wahhabisme, dont se sont servis et servent encore les anglo/américains.


    • leypanou 8 novembre 12:15

      @Hijack
      les saoudiens, responsables de toutes les tares qui se sont introduits dans la fausse compréhension de l’Islam ... 

       : c’est une idéologie, il n’y a pas de fausse compréhension.

      Allez dire à un illuminé d’Al-Qaeda ou Daesh qu’ils ont une fausse compréhension de l’Islam.

      Et cela est valable pour toute religion : vous croyez qu’un Témoin de Jehovah va accepter qu’il a une fausse compréhension de la Bible ?


    • Paul Leleu 8 novembre 18:55

      @leypanou

      en tous cas, depuis Lawrence d’Arabie, les services secrets de Sa Très Gracieuse Majesté (et leurs successeurs américains) jouent très clairement une carte saoudienne pour maitriser les ressources en pétrole du Moyen-Orient...


    • Dudule 9 novembre 13:31

      @leypanou

      Les versions de l’islam sont très dissemblables. Le souffisme, n’a rien à voir avec le wahhabisme, par exemple. Wahhabisme promu à coup de milliard de $ par les saloperie de théocraties médiévales que sont l’Arabie des Saoud et la Qatar.

      C’est comme assimiler le crétinisme des sectes évangéliques à la chrétienté en général.

      Il semble que ça marche plutôt bien, puisque vous même pensez que l’Islam
      est représenté par l’idéologie des saloperies saoudienne. C’est bien le but, l’argent n’a pas été dépensé en vain. Cette propagande touche autant les musulmans que les autres.


  • Samson Samson 7 novembre 18:02

    Un peu comme dans la théorie des dominos, lever un coin du voile sur le rôle de l’Arabie Saoudite risquerait d’éclairer d’autres aspects fort embarrassants et déplaisants de la machination. Se limitant à signaler qu’il n’était pas dupe, Trump lui même ne s’y est pas plus avant risqué !

    Et ce n’est jamais que la dernière saillie de Tulsi Gabbard, qui a un certain art de mettre le souk dans la fiction du récit de la presse-système et n’épargne en rien le clan démocrate !

    Le plus étonnant est encore que l’establishment U$ qui y est pourtant accoutumé ne l’ait encore définitivement fait taire, se limitant pour l’instant à l’accuser d’être une taupe soviétique !

    Ambiance ! smiley smiley smiley


    • Paul Leleu 8 novembre 18:57

      @Samson

      dans un pays où l’on peut tranquillement assassiner le président de la république (Kennedy), on peut comprendre que les uns et les autres fassent attention à leur peau...


  • Réago 7 novembre 19:47

    Je suppose que la piste israélienne est sans intérêt pour Tulsi Gabbard car il faut toujours rester politiquement correct surtout si on veut devenir président des États Unis.

    Des agents du Mossad auraient été vu devant le World Trade Center avant que la première tour soit percutée.

    https://www.mintpressnews.com/newly-released-fbi-docs-shed-light-on-apparent-mossad-foreknowledge-of-9-11-attacks/258581/

    Arrêtés ensuite parce qu’ils se réjouissaient de ce qui se passait l’analyse de leur fourgon a montré des résidus d’explosifs. Après un court séjour en prison ils ont été libérés. L’un d’entre eux a déclaré à la télévision israélienne qu’ils étaient présents sur les lieux pour documenter l’évènement. Je suppose qu’il n’y a rien d’anormal dans tout cela.

    https://www.youtube.com/watch?v=rStJ5BgadPs

    C’est un peu comme l’officiel US présent dans les environs du pentagone, le matin du 11 septembre, qui savait que non seulement le pentagone allait être percuté à la suite des tours jumelles mais qui connaissait aussi l’endroit précis où le pentagone serait « percuté ». Il y a toujours des gens qui se débrouillent pour être bien informés. Il ne faut pas chercher à comprendre.

    https://www.youtube.com/watch?v=ndA2N7ZbKas


    • Darth Walker Darth Walker 7 novembre 22:10

      @Réago
      Dites-moi si je me trompe, mais dans le long article de Mint Press, la question qui se pose est de savoir si ces probables agents du Mossad avaient une connaissance anticipée des attentats du 11-Septembre, dans la mesure où ils menaient une opération de surveillance de groupes islamistes dans la région de New York. On questionne l’hypothèse selon laquelle ils auraient pu garder leurs informations pour eux et ne pas les partager avec les Américains, car ils pensaient que ces attentats profiteraient à leur cause. A aucun moment, on ne suggère qu’ils seraient responsables des attaques, que ce serait eux les coupables. C’est donc très différent de la piste saoudienne, où l’on soupçonne de hauts dignitaires et des agents du renseignement d’avoir aidé directement des membres du commando d’Al Qaïda. Cela dit, ces informations sur les « Israéliens dansants » auraient évidemment mérité d’être creusées (au même titre que celles touchant l’Arabie saoudite).


    • Eric F Eric F 7 novembre 22:21

      @Darth Walker
      « ils pensaient que ces attentats profiteraient à leur cause »
      Je ne sais pas si c’est le cas pour les agents en question, mais de manière générale il y a certainement eu des actes opportunistes dans la périphérie des attentats du 11 septembre, c’est pourquoi il existe des « zones d’ombres » à partir desquelles sont extrapolées des théories d’une grande inventivité romanesque smiley


    • pemile pemile 7 novembre 22:50

      @Darth Walker " On questionne l’hypothèse selon laquelle ils auraient pu garder leurs informations pour eux et ne pas les partager avec les Américains"

      Non le Mossad a prévenu les USA le 23 aout de la préparation des attentats et leur ont fourni une liste contenant l’identité de 4 des pirates, dont Atta.


    • JC_Lavau JC_Lavau 7 novembre 23:35

      @Réago. Merci pour le lien sur le quizz.
      https://www.youtube.com/watch?v=ndA2N7ZbKas


    • agent ananas agent ananas 8 novembre 09:33

      @Darth Walker
      On questionne l’hypothèse selon laquelle ils auraient pu garder leurs informations pour eux et ne pas les partager avec les Américains, car ils pensaient que ces attentats profiteraient à leur cause.

      Argument tiiré par les cheveux ...
      A quoi bon de surveiller des terroristes si c’est de les laisser agir ?
      En fait cette histoire de surveillance des terroristes par le Mossad n’est qu’une façon d’infirmer une probable implication israélienne dans les attaques du 11/9.


    • leypanou 8 novembre 12:33

      @Réago
      Je suppose que la piste israélienne est sans intérêt pour Tulsi Gabbard car il faut toujours rester politiquement correct 

       : sans intérêt, probablement pas mais au-delà de ses forces actuelles, certainement, déjà qu’elle n’a pas osé contrer le vote sur le BDS à la Chambre des Représentants.

      Et puis, un politicien aux États-Unis qui ose défier le lobby, il faut bien chercher pour en trouver.


    • JC_Lavau JC_Lavau 8 novembre 13:29

      @Eric F. Grâce à ton « inventivité romanesque », prière de nous expliquer :

      Le trou rond dans le EA Drive, celui dont Rumsfeld a dit qu’il avait été pratiqué par le radôme du 757, et dont Meyssan a dit qu’il a été pratiqué par une charge creuse d’un perce-bunker ?

      C’est un saoudien ou un afghan qui l’a fait ?

      Et qui en aurait eu le mobile ?


    • Eric F Eric F 8 novembre 18:14

      @JC_Lavau
      Il y a des éléments « questionnables » dans l’ensemble des évènements du 11 septembre (notamment concernant WT7 ou le pentagone), à partir desquels certains ont bâti des extrapolations, n’en sachant pas plus que les autres. J’ai évoqué de probables exploitations opportunistes des évènements. Ce qui est connu ce sont les avions détournés, qui sont des vols avec leurs passagers enregistrés, et pour lesquels l’identité des terroristes a pu être établie.


    • JC_Lavau JC_Lavau 8 novembre 18:24

      @Eric F. Certes les auteurs du crime te disent qu’ils ont établi la liste des criminels embarqués.
      Toutefois l’un d’entre eux a protesté être toujours vivant, à grande distance des Tazunis. Donc jamais embarqué dans un des quatre cercueils volants.
      Et les auteurs du crime n’ont pu produire aucun enregistrement de caméras de surveillance, embarquant l’un des leurres saoudiens.
      Jamais aucune porte de cabine de pilotage n’a été ouverte.
      Détournements il y a eu, mais jamais de la façon dont les auteurs du crime nous l’ont présenté.


    • Le Sudiste Le Sudiste 8 novembre 23:37

      @Eric F
      « Il y a des éléments « questionnables » dans l’ensemble des évènements du 11 septembre notamment concernant WT7... bla bla bla »

      Lol.Il n’y a aucune question, aucun mystère sur la Tour 7.
      Ça tient en 2,3 secondes de chute libre. La chute libre démontre la complexe et nécessairement très préparée démolition contrôlée du bâtiment. Il n’y a pas d’autre explication à la chute libre. Fin du débat sur le 11 septembre : c’est une embrouille.
      Si au bout de 20 ans t’arrives pas à l’admettre, faut que tu regardes du côté du déni, de la dissonance cognitive...

      Et oui, le 11 septembre ça bousille tout tes idéaux à la con mais comme ils sont bien faciles à vivre tu t’y accroches.
      C’est quoi ton problème ? Tu te dis qu’à toi on aurait pas osé mentir sur un truc comme ça ? Eh ! Mais t’es qui ? T’es qui face à des mecs qui organisent le massacre de millions sur la planète ?

      Allez, avoue ! Au plus profond de toi, tu es aussi persuadé que l’homme à fait de la Jeep sur la Lune. C’est parce que tu crois à des trucs comme ça que les mecs n’ont plus de limites !
      C’est les mecs comme toi qui sont dangereux et mettent nos sociétés en danger.
      Le bruit des bottes VS Le silence des pantoufles.

      Dans 20 ans tu vas nous dire quoi ? « Il y a des éléments »questionnables« dans l’ensemble des évènements du Vendredi 13 notamment concernant la photo du Bataclan...
      Le problème c’est qu’il va falloir attendre 20 ans, et encore dans 20 ans tu ne feras que semblant de douter. Le confort passe par le déni. Tes lignes sont d’ailleurs assez pathétiques à lire.

      C’est les mecs comme toi qui sont dangereux et mettent nos sociétés en danger.
      Le bruit des bottes VS Le silence des pantoufles.

      Au passage tu écris plus bas :  »Al Quaïda avait déjà [donc le 11 septembre c’est Al Quaïda] commis plusieurs attentats contre les intêrets étasuniens bien avant 2002 (dont une contre le WTC dès 93).
      Je vais pas relevé toutes tes conneries mais celle-là elle est bien. Elle est magnifique.
      C’est toujours les plus ignorants et/ou les plus crétins qui parlent le plus.
      T’as déjà remarqué ça Eric ?


    • Eric F Eric F 9 novembre 11:04

      @Le Sudiste
      Ah,encore un expert mondial qui sait avec certitude absolue, tout sur la question. Ils lisent reopen et y adhèrent comme les témoins de Jéhovah à l’Ancien Testament.
      A part ça, il y avait déjà eu des attentats contre le WTC, https://www.liberation.fr/evenement/1995/04/21/en-fevrier-93-le-precedent-du-world-trade-center_129587
      ( c’est un article datant de 95, relatant cet attentat de 93)


    • Luc24 Luc24 9 novembre 21:19

      @Le Sudiste
      Vous pourriez donner des sources sérieuses à votre affirmation : "La chute libre démontre la complexe et nécessairement très préparée démolition contrôlée du bâtiment. Il n’y a pas d’autre explication à la chute libre" ?
      Pour ma part, j’ai lu qu’il n’y avait JAMAIS de CHUTE LIBRE lors d’une démolition contrôlée. J’aimerais donc savoir où les conspis vont, tous à l’unisson, chercher cette idée qu’une DM s’accompagnerait de chute libre.
      Pour rappel, ce n’est PAS le WTC 7 tout entier qui est tombé pendant 2 secondes à la vitesse de la chute libre, mais la façade externe de la face Nord, alors même que l’intérieur du bâtiment était déjà en train de s’écrouler depuis près de 10 secondes (la chute du WTC 7 a duré 18 secondes, comme en attestent les relevés sismiques, ainsi que la simple observation, si l’on prend en compte la chute du penthouse, 8 secondes environ avant la chute de la façade externe, qui dure, elle, près de 7 secondes).


    • pemile pemile 9 novembre 21:32

      @Luc24 « la chute du WTC 7 a duré 18 secondes, comme en attestent les relevés sismiques »

      Vous avez des sources de ces relevés sismiques de l’effondrement du WTC7 ?


    • Luc24 Luc24 9 novembre 21:48

      @pemile
      https://www.firehouse.com/home/news/10539288/times-of-sept-11-attack-wtc-collapse

      "...the precise moments eventually were established by a seismograph at Columbia University’s Lamont Doherty Earth Observatory in Palisades, N.Y., 21 miles north of the World Trade Center.

      (...)

      Here are the Eastern Daylight times, duration of impact and Richter scale magnitude :

      • 8:46.26 : American Airlines flight 11 hits north tower, 12 seconds, 0.7.
      • 9:02.54 : United Airlines flight 175 hits south tower, 6 seconds, 0.9.
      • 9:59.04 : South tower collapses, 10 seconds, 2.1.
      • 10:28.31 : North tower collapses, 8 seconds, 2.3.
      • 17:20.33 : WTC building 7 collapses, 18 seconds, 0.6."

    • Eric F Eric F 9 novembre 22:10

      @Luc24
      Pour le WTC7, il est indiqué 18 secondes, il y a donc eu ébranlements avant l’effondrement, du reste une vidéo montre qu’un des pans s’est d’abord écroulé, juste avant la chute globale qui est très rapide (la magnitude indiquée est probablement le pic de l’effondrement final).
      On relève que l’ébranlement sismique lié aux choc des avions est enregistré, il s’est donc répercuté en sous sol au voisinage, et plus encore l’effondrement des grandes tours.


    • pemile pemile 9 novembre 22:15

      @Luc24 « 17:20.33 : WTC building 7 collapses, 18 seconds, 0.6 »

      Dans le rapport du NIST, le début de l’enregistrement par Palisades est à 17:20 :42.

      17:20:33, c’est la vibration de la caméra sur West Street ?


    • Luc24 Luc24 9 novembre 22:26

      @Eric F
      La version « officielle » de l’effondrement du WTC 7 n’est pas celle que vous dites (voir cette vidéo). Il n’y a pas un ébranlement avant l’effondrement (ou la chute « globale »). Il y a un effondrement d’abord interne (ce qu’indique la chute de la structure sur le toit, qui tombe à l’intérieur) suivi de l’effondrement de la façade externe. C’est bel et bien 18 secondes d’effondrement. J’ai l’impression que la plupart des gens n’ont toujours pas compris cela. Ils confondent l’effondrement de la façade externe avec l’effondrement global. Il faut se représenter une chute qui commence à l’intérieur, aux étages inférieurs, sur le colonne 79. Dans le prolongement de cette colonne, il y a la structure sur le toit, que l’on voit tomber sur les vidéos. Puis la chute interne se poursuit de gauche à droite. Jusqu’au moment où la structure externe, très rigide, n’est plus suffisamment soutenue en interne et tombe ensuite très vite.


    • pemile pemile 9 novembre 22:36

      @Luc24 "Puis la chute interne se poursuit de gauche à droite. Jusqu’au moment où la structure externe, très rigide, n’est plus suffisamment soutenue en interne et tombe ensuite très vite."

      Que aucun logiciel de modélisation n’accepte cet effondrement interne qui laisse debout les façades (structure vide de 100x75m sur 200m de haut) pose question, non ?


    • pemile pemile 9 novembre 22:54

      @Luc24 « Jusqu’au moment où la structure externe, très rigide »

      PS : Comment la structure externe, sans contreventement des planchers sur une telle hauteurs, peut être considérée comme « très rigide » .


    • Eric F Eric F 9 novembre 23:00

      @Luc24
      en fait je voulais surtout relever au vu de la durée sismique que l’effondrement ne se limite pas aux dernières secondes qui sont les plus « visibles ». Comme vous l’indiquez, l’intérieur a pu commencer à s’effondrer avant les façades, mais le décalage ne peut pas être d’une dizaine de secondes ; Par contre effectivement compte tenu de l’incendie (et/ou explosions) des réserves de carburants de la centrale électrique à la base, le bas a pu s’effondrer entrainant les étages supérieurs affaiblis, en « tirant » depuis le centre.


    • pemile pemile 9 novembre 23:04

      @Eric F « compte tenu de l’incendie (et/ou explosions) des réserves de carburants de la centrale électrique à la base »

      Non, le rapport du NIST n’implique aucun de ces réservoirs.


    • pemile pemile 9 novembre 23:18

      @Eric F "Comme vous l’indiquez, l’intérieur a pu commencer à s’effondrer avant les façades, mais le décalage ne peut pas être d’une dizaine de secondes"

      L’effondrement interne débute un peu avant que le penthouse s’effondre et durerait 8 secondes avant que les façades s’effondrent. smiley


    • Eric F Eric F 12 novembre 10:06

      @pemile
      « Non, le rapport du NIST n’implique aucun de ces réservoirs »
      vous avez raison sur ce point, dans le résumé du rapport NIST https://www.nist.gov/news-events/news/2008/08/nist-wtc-7-investigation-finds-building-fires-caused-collapse l’hypothèse de l’embrasement des réserves de carburant en bas du bâtiment n’est pas retenue, car les flammes auraient été visibles aux étages inférieurs. C’est du reste la crainte que ceux-ci s’enflamment qui aurait poussé à l’évacuation des pompiers. Notons toutefois qu’il y avait des réservoirs de plus faible contenance pour les générateurs de secours des services secrets plus haut dans le bâtiment.


  • files_walQer files_walQer 7 novembre 22:02

    Le tmpes éitat bein mdasusae aj’uourhudi

    Glogoe Lrunaet Gynouent 11 smrpebtee


    • JC_Lavau JC_Lavau 8 novembre 16:09

      @files_walQer. Les 2e et 3e mots de ton anagramme me résistent encore.


    • files_walQer files_walQer 8 novembre 21:26

      @JC_Lavau

      Si c’est sur la deuxième ligne, cela doit être normal, car il s’agit du prénom et du nom d’une personne. Laurent Guyennot

      Pour le reste en vertu d’une étude, nous sommes tous capable de lire des mots dont les lettres sont en désordre sauf la première et la dernière lettre.

      Mon message était donc :

      Le temps était bien maussade aujourd’hui.
      Google Laurent Guyennot 11 septembre

      sleon une édtue de l’Uvinertisé de Cmabrigde, l’odrre des ltteers dnas un mot n’a pas d’ipmrotncae, la suele coshe ipmrotnate est que la pmeirère et la drenèire lteetrs sinoet à la bnnoe pclae. Le rsete peut êrte dnas un dsérorde ttoal et vuos puoevz tujoruos lrie snas porblmèe. C’est prace que le creaveu hmauin ne lit pas chuaqe ltetre elle-mmêe, mias le mot cmome un tuot.


    • JC_Lavau JC_Lavau 8 novembre 21:42

      @files_walQer. Quel est ton intérêt à crypter ?


    • files_walQer files_walQer 8 novembre 21:53

      @JC_Lavau

      Je sais pas une idée comme çà. J’ai revu récemment cette étude, je voulais peut-être attirer l’attention sur le message. Mais bon sur un nom qui n’est pas connu par tout le monde on voit que cela ne fonctionne pas.


    • Eric F Eric F 9 novembre 11:08

      @files_walQer
      intéressant, ce cryptage, on peut en effet lire presque couramment. Cela irait donc dans le sens de l’apprentissage de la lecture par la méthode globale ?


    • JC_Lavau JC_Lavau 9 novembre 12:18

      @files_walQer et Eric F. Thèse merdique : on ne peut éventuellement reconnaître que les mots connus, en contexte familier.
      Tarataboum pour découvrir que c’est un mot nouveau, ou utilisé de façon inhabituelle.


    • files_walQer files_walQer 9 novembre 21:15

      @Eric F

      Je ne sais pas.

      Sinon, ce n’est pas un cryprage puisqu’on peut lire.


    • Eric F Eric F 9 novembre 21:26

      @JC_Lavau
      il s’agit effectivement des mots déjà connu, mais il est intéressant de voir que l’on « reconnait » les mots même si les lettres sont dans le désordre sauf la première et la dernière lettre.

      @files_walQer

      Ce n’est effectivement pas un cryptage étanche, mais une mise en désordre dont on aurait ou s’attendre qu’elle rende le texte quasi-illisible, or on le lit presque couramment. Il semble y avoir un lien avec la méthode globale qui est une reconnaissance des mots « à leur physionomie générale » plus que par déchiffrement littéral.


Réagir