lundi 21 décembre 2020 - par PETINOS

Bolsonaro : « Le vaccin contre le coronavirus pourrait transformer les humains en… alligators »

Même ses partisans les plus fanatiques ont été choqués par le président brésilien Jair Bolsonaro avec son incroyable sortie contre les vaccins contre le coronavirus, arguant peu ou prou du fait que le vaccin pourrait transformer les gens en… alligators.

A l'heure où la pandémie fait rage au Brésil avec plus de 7,2 millions de cas, Bolsonaro insiste sur le fait que la ruée vers les vaccins n'est pas justifiée car la crise sanitaire « touche à sa fin ». « La pandémie touche vraiment à sa fin, les chiffres le prouvent, nous faisons face à de petites augmentations maintenant », a déclaré Bolsonaro. « Mais la ruée sur le vaccin n'est pas justifiée parce que vous jouez avec la vie des gens. »

Le président d'extrême droite, qui voit sa popularité grimper malgré le nombre élevé de morts dans le pays, minimise la gravité de la pandémie depuis le début, qualifiant le Covid-19 de « petite grippe ».

Publicité

Rappelons néanmoins, que le ministère brésilien de la Santé a annoncé samedi que dans les 24 heures, 555 patients atteints de Covid-19 étaient décédés, tandis que dans la même période 37 730 cas avaient été enregistrés. Le plus grand pays d'Amérique latine, avec une population de plus de 212 millions d'habitants, a enregistré un total de 186 205 décès dus à la pandémie et 7 200 708 cas d'infection.

« Je ne vais pas recevoir le vaccin », a réitéré Bolsonaro. « Certains disent que je donne le mauvais exemple. Ce sont des imbéciles. J'ai déjà attrapé le virus. J'ai déjà des anticorps. Pourquoi devrais-je être vacciné ? », a-t-il déclaré à la foule de Porto Seguro. Il a ensuite attaqué la société pharmaceutique américaine Pfizer et son vaccin : « Encore une chose que nous devons clarifier. Le contrat de Pfizer [pour la fourniture de vaccins] stipule clairement qu'il n'est pas responsable des effets secondaires. Si vous devenez un alligator, c'est votre problème. » « Et le pire de tout, ils jouent avec le système immunitaire des gens. »

Son alter ego étatsunien, Donald Trump, a également attrapé le virus et s’en est sorti, tant mieux. Cependant, en bon théoricien du complot, comme Bolsonaro, il a minimisé la pandémie. Résultat : le nombre de morts aux États-Unis approche allègrement les 300 000 et il a perdu les élections tout en s’accrochant tant bien que mal à son fauteuil et ne reconnaissant pas sa défaite.

Lorsque deux des plus grands pays du monde sont dirigés par de tels personnages …



37 réactions


  • samy Levrai samy Levrai 21 décembre 2020 11:20

    Si on a besoin d’un condensé de propagande oligarchique de base, nous savons maintenant où recevoir sa dose journalière sans aucun masque.


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 21 décembre 2020 11:50

      @samy Levrai

      Le problème, c’est d’avoir l’immunité collective face à la propagande ^^


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 21 décembre 2020 12:16

      @bouffon(s) du roi

      Pour ça, il suffit d’être diplomate : pendant que les pays de l’UE coupent leurs communications territoriales avec le Royaume-Uni pour cause de mutation du virus dont la nouvelle forme circule 70% fois plus vite que l’ancienne (dixit un « spécialiste » qui a mesuré ça vite fait dès que le machin est sorti en kiosques), les ambassadeurs européens (dont le Royaume-Uni) décident de se réunit à Bruxelles (sans doute pour discuter de l’équipement du virus en ABS pour qu’il arrête de déraper).
      Le sigle CD assure sans doute l’immunité diplomatique sanitaire ?


    • amiaplacidus amiaplacidus 21 décembre 2020 13:16

      @bouffon(s) du roi

      Contrairement à beaucoup d’intervenants sur les forum et réseaux dits sociaux, je ne me suis pas transformé en quelques semaines en un spécialiste des virus et pandémies. Je suis resté un simple ingénieur qui a l’habitude d’examiner les faits à l’aide de ce que lui apprennent les sciences dites exactes.

      En ce qui concerne l’immunité collective je note deux exemples :

      1) En 1965, aux États-Unis, les complications vaccinales font débat.
      Les tenants de l’immunité naturelle et du nihilisme thérapeutique en profitent pour faire entendre leur voix. Une épidémie de rubéole éclate.
      Le Time Magazine relaie les antivax et partisans de l’immunité naturelle en prônant les « rubéoles-parties » : garçons et filles s’embrassent, tout le monde est infecté, it’s fun !
      Résultat : 50 000 femmes enceintes infectées, 5000 avortements (pas des IVG, des avortements non voulus), 10 000 fausses couches et 25 000 bébés nés avec des malformations.

      2) Plus récent, la « stratégie » suédoise et le covid19. Ce pays a misé, lors de la première vague sur l’immunité collective en ne prenant pratiquement aucune mesure. Résultat : 789** morts par million d’habitants* et une deuxième vague catastrophique. Catastrophe à un point tel que le roi, qui ne prend pourtant jamais la parole sur des sujets politiques s’est exprimé lors d’une intervention télévisée : « Je crois que nous avons échoué. Beaucoup de gens sont morts, et c’est terrible. C’est quelque chose qui nous fait tous souffrir  ».

      Cette pandémie a mis en avant l’incroyable pauvreté des connaissances scientifiques d’une large partie de la population française et, plus dramatique, cette pauvreté de connaissances devient une quasi ignorance de la part de la majorité du personnel politique français. Ignorance qui a pour corollaire des mesures absconses, stupides, prises à contre-temps, avec pour résultat un chiffre de 927** morts par million d’habitants.

      Peut-être le résultat de ne considérer comme cultivés que les « lettreux », « philosophes » et autre « psy » qui se retrouvent aux leviers de commande.
      Il est vrai, que l’on ne peut pas, « en même temps », s’instruire et magouiller dans le marécage politique.

      .

      * Pays voisins ayant même densité de population et mêmes conditions climatique, qui ont pris des mesures de confinement et de port du masque :
      Finlande : 91** morts par million d’habitants
      Norvège : 74** morts par million d’habitants

      ** Chiffres worldometer 21/12/22020 à 12 h.


    • amiaplacidus amiaplacidus 21 décembre 2020 13:27

      @amiaplacidus

      Je complète :

      Si je parle de l’épidémie de rubéole de 1965, c’est que j’y ai été confronté personnellement.
      Cette épidémie n’a pas seulement sévi aux USA, mais également en Europe. À l’époque, ma compagne était enceinte de notre aîné. J’étais devenu ce que l’on appelle maintenant un cas contact, c’est à dire que j’avais côtoyé une personne qui était malade. J’ai alors appliqué ce qui me semblait le simple bon sens, je suis allé vivre pour 2-3 semaine chez mes parents, ne parlant avec ma compagne que par téléphone, bref, ce que l’on préconise maintenant et qui soulève des protestations que je trouve ridicules.

      Notre fils a maintenant 54 ans, nous nous parlons et voyons par skype, et cela ne pose aucun problème.


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 21 décembre 2020 13:34

      @amiaplacidus

      Ne dit-on pas que « comparaison n’est pas raison » ? ^^

      Prenons l’exemple 1),
      -ns ne parlons pas de même virus et puis il aurait été intéressant de faire une autre « rubéole-partie » mais avec des vaccinés. Aurions-nous eu les mêmes résultats ? Quid de celles et ceux qui ont été vaccinés, des conséquences, des séquelles ?
      Quant à « l’incroyable pauvreté des connaissances scientifiques d’une large partie de la population française » , ça ...


    • samy Levrai samy Levrai 21 décembre 2020 13:54

      @amiaplacidus
      « Plus récent, la « stratégie » suédoise et le covid19. Ce pays a misé, lors de la première vague sur l’immunité collective en ne prenant pratiquement aucune mesure.  »
      Ce qu’il y a d’important avec la Suède c’est qu’un pays qui n’a pris aucune précaution n’a pas plus de morts qu’un pays qui a pris des mesures extrêmes et complètement absurde comme la France.
      Le nombre de morts de la deuxieme « vague » si terrible, a bien du mal a décoller en Suede quand meme , tu devrais regarder l’evolution de la mort par million pour savoir quelle politique semble meilleure.


    • amiaplacidus amiaplacidus 21 décembre 2020 16:09

      @samy Levrai

      Mais son économie est tout aussi à la ramasse que celle de la France.

      Les seuls pays qui tirent leur épingles du jeu, à la fois sur les plans sanitaire et économique, ce sont les pays qui ont très rapidement pris des mesures drastiques, bien plus sévères que les mesures européennes souvent contradictoires : Nouvelle-Zélande, Japon, Taïwan, Chine, Vietnam, etc.


    • julius 1ER 22 décembre 2020 08:50

      @amiaplacidus
      rien à redire, tu es lucide au contraire de beaucoup sur ce forum !!!!


    • pemile pemile 22 décembre 2020 11:03

      @samy Levrai « Le nombre de morts de la deuxieme « vague » si terrible, a bien du mal a décoller en Suede quand meme »

      Non, le nombre de morts décolle bien et pour avoir une idée des semaines à venir c’est le nombre de contaminés qu’il faut aussi observer.


    • Lugsama Lugsama 22 décembre 2020 11:10

      @samy Levrai

      Le nombre de mort en Suède est gigantesque pour un pays scandinave, leur stratégie fur un échec total et le Roi de Suède à du s’en excuser publiquement..


    • Francis, agnotologue Francis 22 décembre 2020 11:32

      @Lugsama
       
      ’’Le nombre de mort en Suède est gigantesque pour un pays scandinave’’
       
       « Rapportés au nombre d’habitants dans chaque pays, cela donne des taux de mortalité respectifs de 589 morts par million d’habitant pour la Suède et 613 pour la France. »
       
      « À titre de comparaison, le Portugal, pays discipliné dont le nombre d’habitants s’approche de celui de la Suède possède un taux de mortalité presque trois fois moindre : 282. »
       
      Conclusion : on a bien affaire à un virus vengeur, doté d’une volonté manifeste de sévir contre les pays dissidents : la Suède qui n’a pas appliqué les directives des maîtres du virus ; la France dont le peuple est réticent à se faire piquer.
       
       A bon entendeur...
       


    • nono le simplet nono le simplet 22 décembre 2020 13:58

      @pemile
      salut
      les admirateurs du « laisser faire » suédois ont oublié les leçons du printemps ... le masque y est dorénavant fermement recommandé sans parler d’un durcissement des mesures comme la fermeture des écoles jusqu’au 24 janvier ...
      leur taux d’incidence est dans les 460 ... 4 fois celui de la France actuellement ...


  • Giordano Bruno 21 décembre 2020 11:39

    Le président brésilien a beaucoup moins de pouvoir que le président français. Le Brésil n’est pas une monarchie déguisée.

    https://www.ouest-france.fr/monde/bresil/covid-19-vaccination-obligatoire-au-bresil-un-camouflet-pour-bolsonaro-7094153


  • Sergeant Pepper Sergeant Pepper 21 décembre 2020 11:40

    Bolsonaro est un gros con. La chose est amplement documentée. Mais pourquoi transformer son propos ? Il y a tout de même une grosse différence entre les paroles que vous lui prêtez dans votre titre putaclic et ce qu’il a réellement dit, non ?


    • pierrot pierrot 21 décembre 2020 11:48

      @Sergeant Pepper
      Tout à fait, mais heureusement le Brésil est un Etat fédéral et les autorités sanitaires de Sao Paulo n’écoutent plus Bolsonaro mais préconisent la vaccination de masse.


    • sylvain sylvain 21 décembre 2020 12:36

      @Sergeant Pepper
      parfaitement d’accord . dans le même genre un article du monde titrait il y a peu :
      « si on l’avait voulu, l’affaire aurait été menée à son terme » . Propos tenus par poutine sur « l’empoisonnement » de navalny .

      Poutine a voulu dire : si on l’avait vraiment fait, on s’y serait pas aussi mal pris, on le transforme en ce n’était qu’un avertissememnt, nous pouvons faire bien pire

      c’est grossier, c’est le même procédé que ces petite pubs de merde qui défilent à droite de votre écran



    • sylvain sylvain 21 décembre 2020 14:35

      @pierrot
      et le rapport entre ce que vous dites et le message au dessus, c’est quoi ??


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 21 décembre 2020 11:44

    On sait que Bolsonaro va valser avec Trump. Les trolls mondialistes n’ont pas besoin de se fatiguer autant.

    Comme par hasard, les « reportages » sur la déforestation de l’Amazonie (au demeurant catastrophique) ont fait leur réapparition aux JT de ces derniers jours, comme si elle s’était arrêtée pendant qu’on parlait d’autre chose.

    Ça signifie simplement que Bolsonaro est dans le collimateur. C’est pas moi qui pleurerai si Biden le dégage, mais le pantin qui le remplacera ne sera pas mieux. Peut-être un peu plus poli avec les couguars épouses de présidents ?


    • amiaplacidus amiaplacidus 21 décembre 2020 13:20

      @Séraphin Lampion

      Couguars ? Dans un cas particulier, on doit plutôt utiliser le terme pédophile.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 21 décembre 2020 16:05

      @amiaplacidus

      L’un n’empêche Melba, c’est une question de dosage !


    • Lugsama Lugsama 22 décembre 2020 11:14

      @amiaplacidus

      La pédophilie c’est avoir des relations sexuelles avec un enfant sexuellement mineur, avec ou sans consentement, soit en dessous de 15 ans en France.


    • amiaplacidus amiaplacidus 22 décembre 2020 11:27

      @Lugsama

      C’est ce qui s’est passé, à quelques mois près, dans le cas cité.

      Mais quand on fait partie de la haute bourgeoisie, il y a « moyen de moyenner ».


  • Francis, agnotologue Francis 21 décembre 2020 11:46

    ’’A l’heure où la pandémie fait rage au Brésil avec plus de 7,2 millions de cas’’

     

     Vous aussi vous considérez que les « cas » ça craint ?

     

    Les « cas » sont peut-être le signe que l’immunité collective est en passe d’être atteinte, au grand dam de Big Pharma.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 21 décembre 2020 11:52

      @Francis

      ... et plus il y aura de « tests », plus il y aura de cas !


    • Emohtaryp Emohtaryp 21 décembre 2020 17:12

      @Séraphin Lampion

      ... et plus il y aura de « tests », plus il y aura de cas !

       

      Et oui, avec des tests dont on augmente le coefficient d’amplification jusqu’à plus soif et même détecter des débris de conardovirus dans une compote de pomme... 

      Il y a donc bien une volonté évidente de nuire en trompant !


  • Bendidon Bendidon 21 décembre 2020 12:00

    Ah ben à choisir je préfère les GROS CONS genre Bolso ou Donald que les PETITS CONS qui nous gouvernent ici smiley


  • Ecureuil66 21 décembre 2020 15:14

    titre de l’article mensonger, c’est l’exemple même de propos sortis de leur contexte pour décrédibiliser leur auteur mais pour moi ça décrédibilise l’article tout entier

    d’autre part le nombre de cas comme ça a été dit et redit ici , on s’en fout, ce qui importe c’est le nombre de mort rapporté à la population totale de chaque état......


    • Emohtaryp Emohtaryp 21 décembre 2020 17:03

      @Ecureuil66

      ce qui importe c’est le nombre de mort rapporté à la population totale de chaque état

      Ben oui, et ça fait en moyenne sur une population entière 0,05 % de mortalité potentielle, dépenser des milliards pour un pseudo vaccin dont on ne sait rien est de l’absurdité la plus totale...

      Prendre sa voiture ou sa moto vous expose à des risques plus grands, à quand un vaccin contre les accidents de la route ?


    • binary 21 décembre 2020 18:26

      @Ecureuil66
      Bien sûr, le titre suffit à comprendre.


  • ahtupic ahtupic 21 décembre 2020 17:24

    Bolsonaro a bien raison. Vivement que Nonos, Mimilr, Pierrot soit transformes en crocodile. On ira les voir au zoo.  smiley


  • Traroth Traroth 22 décembre 2020 10:44

    Il est caïman fou, ce type ! smiley


  • zygzornifle zygzornifle 22 décembre 2020 11:09

    Il doit être reptilien pour croire a cela ....


  • zygzornifle zygzornifle 27 décembre 2020 13:02

    A force de forniquer avec les lapins crétins on devient comme eux .....


  • Le Panda Le Panda 27 décembre 2020 15:28

    Bonjour à tout un chacun

    Ce qui se passe sous nos yeux, ne permet en ce moment la justification ou pas de l’effet du vaccin. Les faits démontrent une fois de plus que les engagements prit par le gouvernement ne sont pas ou que partiellement respectés. Meilleurs vœux pour 2021 dans tous les sens.

    Le Panda


Réagir