mardi 12 novembre - par PRCF

Contre le coup d’Etat en Bolivie, la solidarité s’organise

La  n’est pas seule face au coup d’état des militaires et de leurs donneurs fascistes à la main de l’impérialisme américain. Tandis que les mouvements sociaux, organisations syndicales et quartiers populaire organisent la mobilisation pour la démocratie face à la répression en , en France la solidarité s’organise. Un appel collectif à la mobilisation pour faire entendre la solidarité internationale, auquel participe évidemment le PRCF, est lancé dès cette après midi depuis Paris. Une manifestation à Paris proposée, une pétition lancée.

SOUTIEN A LA BOLIVIE D’EVO MORALES

Appel de PARIS du Lundi 11 novembre 2019 – Appel de soutien et manifestation

Réunis ce lundi 11 novembre 2019, l’ensemble des organisations politiques et sociales suivantes disent leur inquiétude quand à la situation politique en Bolivie.

Evo MORALES vient de démissionner sous la pression de militaires et d’une opposition illégitime.

Un véritable « coup d’Etat » est en cours en Bolivie.

Nous craignons pour la vie du président légitime de Bolivie.

Nous exigeons la garantie de son intégrité physique ainsi que celles de tous ses soutiens.

Nous demandons au gouvernement Français de s’engager à faire respecter les principes de la Charte des Nations-Unies, les Conventions de Genève et la Constitution de la Bolivie dans toutes ses dispositions.

La situation en Bolivie s’inscrit – bien sûr – dans un contexte régional où les interventions américaines insupportables menacent tous les peuples souverains. Cela suffit.

Nous appelons l’ensemble des Français à se mobiliser et à rejoindre cet appel national.

APPEL NATIONAL A MANIFESTER

DIMANCHE 17 novembre 2019 – 15H00

ESPLANADE DU TROCADERO – PARIS

LISTE des organisations SIGNATAIRES : PRCF, Penser la France, Rédaction de Politique-actu.com, (liste de 30 organisations en cours de publication)

SOLIDARITE AVEC EVO MORALES ET LE PEUPLE BOLIVIEN

Suite au coup d’état en Bolivie, une conférence de presse s’est tenue à l’Ambassade du Venezuela, l’Ambassadeur de Bolivie ayant curieusement démissionné…avant même son président ! Il s’agissait donc, comme Son Excellence Michel Mujica l’a expliqué, d’une opération bien orchestrée, en particulier par les oligarques boliviens, appuyés par l’ambassade des USA, le Brésil, le Paraguay, la Colombie et le Chili.

Une conférence de presse permettant de faire le point sur la situation.

Sur l’Amérique latine, les informations des médias français cachent la vérité :

  • par exemple, ils ne disent rien sur la lourde défaite du président conservateur combien, ou sur les événements en Equateur.
  • En Bolivie, il s’agit bien d’un coup d’état en droite ligne de ceux qui se sont succédés au Chili, au Honduras, au Paraguay et au Brésil. La maison de Evo Morales a été saccagée, tout comme l’Ambassade du Venezuela à La Paz.
  • Evo Morales a démissionné pour éviter toute confrontation armée et arrêter la violence des insurgés de Santa Cruz, fief des oligarques, qui avaient envoyé des délinquants pour s’attaquer physiquement à ses ministres et tenir leurs familles en otages. Une mairesse a même été tondue et peinte en rouge, couleur de l’opposition, pour son soutien à Morales.

Evo Morales est le second président indigène de l’Amérique Latine après Benito Juarez au Mexique en 1860. Les oligarques ne peuvent supporter qu’un indien préside aux destinées de leur pays. Il a délivré son pays de l’illettrisme et fait reculer la pauvreté de façon significative.

Le déclencheur du coup d’état s’est avéré l’étonnement de l’Organisation des Etats Américains que, lors des dernières élections présidentielles, Morales l’ait emporté de plus de 10 pour cent sur son opposant de droite, ce qui suffisait d’après la Constitution bolivienne pour le faire élire. Mais nulle part dans leur rapport est-il question d’une fraude avérée.

Deux camarades boliviennes ont fait part des calomnies les plus farfelues sur Evo Morales répandues sur les réseaux sociaux et de l’encadrement passé par des Nazis (dont Klaus Barbie) de l’armée bolivienne (qui assassina Che Guevara).

Difficile de dire ce qui va se passer maintenant : l’armée qui tient le pouvoir ne s’est pas encore prononcée clairement, et il faudra voir s’ils tiendront la promesse de nouvelles élections faite par Evo Morales, et si les acquis socio-économiques réalisés par lui seront préservés. L’armée bolivienne se situe quelque part entre l’armée populaire vénézuélienne et l’armée « d’élite » chilienne, mais ils semble que ses cadres sont toujours formés aux USA. (rappelons que le chef d’état major qui a imposé la démission de Evo Morales a été attaché militaire aux USA).

Mais Michel Mujica reste optimiste sur l’avenir du socialisme en Amérique Latine, au vu de la résistance des peuples chilien et équatorien, de la libération (quoique provisoire) de Lula et des résultats électoraux en Argentine et au Mexique.

Une délégation du PRCF, emmenée par Aymeric Monville, Hubert C et Jean-Paul B. a participé à la conférence de presse, et a fait part du soutien renouvelé du PRCF aux peuples Boliviens et à leur président légitime Evo Morales.

Les organisations présentes (PRCF, POI, LFI, Parti de Gauche, Penser la France, Cuba Si, Comité Lula Libre, Investig’Action) ont signé un communiqué commun (ci dessus) appelant à la préservation de l’intégrité physique du président légalement élu, au respect de la Charte de l’ONU et de la Convention de Vienne, et à la solidarité avec le peuple bolivien de tous les progressistes.


“On est face à un coup d’état fasciste”

Les explications de Maurice Lemoine, journaliste spécialiste de l’amérique latine, ex rédacteur en Chef du Monde Diplomatique

Un témoignage en direct de Bolivie en forme d’appel à l’aide de la solidarité internationale :

Bolivie : les témoignages confirme qu'il s'agit d'un coup d'état militaire fasciste

#bolivie tous les témoignages le confirment c'est un sanglant coup d'état militiare fascisteIci un témoignage reçu en direct de Bolivie. Ne vous taisez pas, construisons la solidarité internationale.#EvoNoEstasSolo #GolpeDeEstadoBolivia #FranciaConEvo

Publiée par PRCF – Pôle de Renaissance Communiste en France sur Lundi 11 novembre 2019

Communiqué du PRCF

A l’heure où cette première expression publique du PRCF est rédigée à propos de la Bolivie, il semble qu’Evo Morales soit renversé.

Depuis que ce militant indien du MAS (Mouvement vers le Socialisme) aux fortes convictions anticapitalistes est au pouvoir en Bolivie, tout a été fait pour lui nuire, et plus globalement, pour déstabiliser l’alternative bolivarienne des Amériques (Venezuela, Cuba, Bolivie, Nicaragua et, pendant un temps, Equateur) afin, notamment, d’isoler et d’étrangler Cuba socialiste.

La tentative de stranguler les pays progressistes de l’ALBA s’est terriblement accentuée avec l’avènement de Trump, puis du fasciste brésilien Bolsonaro, par lesquels les processus de fascisation, de guerre contre les gauches et d’ingérence impérialistes se sont durcis et ont carrément tendus à ne plus faire qu’un, cette entreprise recevant l’aide traîtresse des oligarchies locales, avides de revanche contre les pouvoirs patriotiques qui remettent en cause l’ordre néocolonial cher à l’Oncle Sam en Amérique latine.

En attendant que des informations plus précises ne nous parviennent, disons clairement que la question n’est nullement ce soir de se demander gravement si Morales a commis des erreurs et lesquelles ; ni de laisser Trump, Bush et Cie, dont les « victoires » électorales aux Etats-Unis mêmes ont toujours été fort suspectes (sans parler de Bolsonaro qui a fait incarcérer Lula pour éliminer son concurrent électoral le plus sérieux !) et qui ont eux-mêmes été « élus » avec une minorité des voix quand ce n’est pas au moyen d’une fraude massive ; le temps de l’analyse viendra au sujet des contradictions rencontrées par le processus bolivarien et avec ce temps, viendra sans doute aussi la nécessité de réaffirmer qu’aucune révolution populaire ne peut durablement triompher sans socialisation en profondeur des grands moyens de production ni pouvoir du peuple (ce que Marx appelait la dictature du prolétariat) ; le rôle dirigeant de la classe ouvrière et l’intervention de son avant-garde, le parti communiste étant imprescriptibles quelles qu’en soient les formes propres à chaque temps et à chaque pays.

Mais à l’heure actuelle notre unique devoir est de soutenir les militants communistes, syndicalistes et progressistes boliviens et de faire connaître l’œuvre considérable en faveur des pauvres et des « indigènes » qu’ont réalisée les pouvoirs bolivariens de l’ALBA dans le sillage de Fidel Castro et d’Hugo Chavez.

Il est aussi de choisir clairement notre camp, celui de la lutte anti-impérialiste, de la solidarité avec les militants populaires, de soutenir encore plus fort les camarades boliviens, vénézuéliens, nicaraguayens, cubains sans perdre l’espoir. Car en même temps que l’impérialisme et ses valets oligarchiques fomentent des coups d’Etat fascisants ou carrément fascistes, le combat de classe a repris au Chili et en Amérique latine, notamment en Equateur et en Amérique latine, à l’initiative des forces populaires et de la classe ouvrière.

Dans l’immédiat, tenons-nous prêts à toutes les initiatives de solidarité nécessaires avec les patriotes boliviens véritables, avec le processus bolivarien en Amérique latine, avec Cuba socialiste.

PRCF – 10 novembre 2019 – 23h30

 

source : https://www.initiative-communiste.fr/articles/international/contre-le-coup-detat-en-bolivie-la-solidarite-sorganise/

Restez informés, restez connectés sur nos réseaux sociaux

Pour suivre au plus près l’actualité et les actions, restez connectés sur nos réseaux sociaux et notamment twitter.com/@PRCF_

PRCF@PRCF_

#FranciaConEvo #ElMundoConEvo #ElMundoEstaConEvo #EvoNoEstasSolo #GolpeDeEstadoEnBolivia #MesaDictador #CamachoDictador https://twitter.com/evoespueblo/status/1193843819575427073 …

Voir l'image sur Twitter

Evo Morales Ayma@evoespueblo

Mesa y Camacho, discriminadores y conspiradores, pasarán a la historia como racistas y golpistas. Que asuman su responsabilidad de pacificar al país y garanticen la estabilidad política y convivencia pacífica de nuestro pueblo. El mundo y bolivianos patriotas repudian el golpe

1

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

Voir les autres Tweets de PRCF

PRCF@PRCF_

Ne vous taisez pas sur ce qui se passe en #Bolivie
brisez la censure et rejoignez la solidarité avec le peuple bolivien contre le coup d'état militaire et la dictature fasciste qui se met en place#GolpeDeEstadoEnBolivia #EvoNoEstasSolo #EvoPresidenteLegitimo #EvoElMundoContigo https://twitter.com/elgtosandinista/status/1193767534513790977 …

El Gato Sandinista@elgtosandinista

Ejército y policía de Bolivia masacrando al pueblo que se manifiesta en contra del golpe de estado a @evoespueblo #EvoNoEstasSolo #GolpeDeEstadoEnBolivia

4

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

Voir les autres Tweets de PRCF

PRCF@PRCF_

Un coup d'état raciste en #Bolivie . Les policiers putschistes, masqués, découpe le drapeau andin des peuples autochtones de leurs insigne. Ce drapeau est pourtant reconnu par la Constitution.#GolpeDeEstadoEnBolivia #Bolivia https://twitter.com/ceciliadiwan/status/1193846596179570691 …

Cecilia Diwan@ceciliadiwan

#GolpeDeEstadoEnBolivia Policías recortando de su escudo la wiphala - bandera que representa a los pueblos originarios- Queda claro el motivo del golpe

Vidéo intégrée

3

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

Voir les autres Tweets de PRCF

Les manifestations spontanées se multiplient en Bolivie

PRCF@PRCF_

Le président @evoespueblo remercie les manifestations de soutien à la démocratie bolivienne contre le coup d'état militaire fasciste, violent et répressif.#NoAlGolpeEnBolivia #GolpeDeEstadoBolivia #EvoElMundoEstaContigo #EvoPresidenteLegitimo https://twitter.com/evoespueblo/status/1193969438808322049 …

Evo Morales Ayma@evoespueblo

Agradezco a nombre de mi pueblo las muestras espontáneas de apoyo a nuestro gobierno democrático que fue derrocado por el golpe cívico-político-policial que ha instaurado en Bolivia un régimen de facto apoyado en la violencia y la represión. #NoAlGolpeEnBolivia

Vidéo intégrée

9

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

Voir les autres Tweets de PRCF

le média bolivien ERBOL révèle des enregistrements qui seraient les conversations entre les putschistes et le ministère des affaires étrangères américains

Filip@Filip__R

 · 

En réponse à @Filip__R

Le peuple bolivien sort ds la rue pr protester contre le coup d'État et défendre le résultat des élections qui a donné @evoespueblo gagnant de loin.

L'auto-défense s'organise. On signale des affrontements à El Alto et La Paz. Rien n'est sous contrôle ni calme. Éteignez la télé.

Vidéo intégrée

Filip@Filip__R

Le média bolivien Erbol à révélé une série de 16 enregistrements audios qui montrent la coordination du coup d'État en Bolivie avec l'ambassade des USA et les sénateurs états-uniens Marco Rubio, Ted Cruz et Bob Menéndez, connus pour leur ingérence en AL.http://hilodirecto.com.mx/divulgan-16-audios-de-golpistas-bolivianos-ligados-a-eu/ …

Divulgan 16 AUDIOS de golpistas bolivianos ligados a EU

El medio digital boliviano Erbol divulgó una serie de 16 audios que involucran directamente a líderes de la oposició orquestando a un golpe de estado contra el gobierno del presidente Evo Morales, …

hilodirecto.com.mx

333

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

528 personnes parlent à ce sujet

Mobilisation dans les quartiers populaires de La Paz à El Alto

teleSUR English@telesurenglish

Bolivia | Thousands of Evo Morales supporters are marching in the city of El Alto as they refuse to accept the president’s resignation amid the right-wing coup.

Vidéo intégrée

4 361

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

2 172 personnes parlent à ce sujet

PRCF@PRCF_

Le peuple en colère, la Bolivie populaire debout contre le coup d'état militiaire et fasciste, la rue crie Evo n'est pas seul , mon vote se respecte
Ces images sont censurées par les médias en France#EvoElMundoEstaContigo #EvoNoEstaSolo #BoliviaResiste #GolpeDeEstadoBolivia https://twitter.com/madeleintlSUR/status/1194012156901105664 …

Madelein Garcia@madeleintlSUR

#UrgenteBolivia| el pueblo está en la calle, los medios no muestran estas imágenes “Evo no está solo carajo, mi #voto se respeta carajo, Evo no está solo carajo” #GolpeDeEstado #Bolivia

7

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

Voir les autres Tweets de PRCF

Ollie Vargas@OVargas52

 · 

En réponse à @OVargas52 @RoseugeH

New reports that the police (loyal to the coup) are attacking the resistance in El Alto. The city is highly strategic, is one of only two exits out of La Paz and holds the city's international airport. The coup will need to take control of that, but will face tough resistance.

Voir l'image sur Twitter

Ollie Vargas@OVargas52

Crowds are attacking a police station in Chasquipampa, La Paz. The police have pledged loyalty to the coup, but they haven't been able to defeat Morales supporters or take full control of the city. https://twitter.com/LaRazon_Bolivia/status/1193914239624323072?s=19 …

La Razón Digital@LaRazon_Bolivia

#VideoNoticias
Una turba enardecida quema las oficinas de la EPI de Chasquipampa, en #LaPaz

Vidéo intégrée

37

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

29 personnes parlent à ce sujet

La répression fasciste est sanglante, la Bolivie a besoin de notre solidarité

PRCF@PRCF_

Partout les mêmes témoignages : la terreur et la violence fasciste, les putschistes font tirer leur police sur le peuple bolivien
Ne vous taisez pas ! Solidarité contre le coup d'état#GolpeDeEstadoBolivia #EvoElMundoEstaContigo #EvoPresidenteLegitimo #BoliviaResite https://twitter.com/OrlenysOV/status/1193984357930807297 …

11

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

16 personnes parlent à ce sujet

teleSUR TV@teleSURtv

#AHORA 🔴 | Se registran a esta hora disturbios y enfrentamientos en la zona Ceja de El Alto en #Bolivia🇧🇴 luego del golpe de Estado contra el expresidente, @evoespueblo http://bit.ly/teleSUR 

Vidéo intégrée

773

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

1 315 personnes parlent à ce sujet

María Noelia Aráuz@noelia_arauz

El pueblo de Bolivia sigue movilizado !

No al golpe de estado !
No al terrorismo !
No al fascismo !
No al imperio injerencista !
No más odio y violencia ! #EvoNoEstasSolo #EvoElMundoEstaContigo

Vidéo intégrée

189

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

168 personnes parlent à ce sujet

Les putschistes s’en s’ont pris aux familles et aux domiciles des élus du MAS, y compris la maison de Evo Morales saccagée et pillée

PRCF@PRCF_

Coup d'état en #Bolivie. L'armée renverse le président #EvoMorales
Les méthodes de l'impérialisme US ne changent pas
Faisons entendre notre solidarité avec le peuple bolivien#EvoNoEstasSolo #EvoPresidenteLegitimo #GolpeDeEstadoBolivia https://twitter.com/jenarovillamil/status/1193651622955692032 …

Jenaro Villamil@jenarovillamil

#ULTIMAHORA. Estas imágenes circularon antes de la renuncia de #EvoMorales. Militares ordenan la detención del ex presidente. #GolpeDeEstadoEnBolivia

Vidéo intégrée

93

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

117 personnes parlent à ce sujet

PRCF@PRCF_

#FranciaConEvo #ElMundoConEvo #ElMundoEstaConEvo #EvoNoEstasSolo #GolpeDeEstadoEnBolivia #MesaDictador #CamachoDictador https://twitter.com/evoespueblo/status/1193843819575427073 …

Voir l'image sur Twitter

Evo Morales Ayma@evoespueblo

Mesa y Camacho, discriminadores y conspiradores, pasarán a la historia como racistas y golpistas. Que asuman su responsabilidad de pacificar al país y garanticen la estabilidad política y convivencia pacífica de nuestro pueblo. El mundo y bolivianos patriotas repudian el golpe

1

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

Voir les autres Tweets de PRCF

Evo Morales Ayma@evoespueblo

Los golpistas que asaltaron mi casa y la de mi hermana, incendiaron domicilios, amenazaron de muerte a ministros y sus hijos y vejaron a una alcaldesa, ahora mienten y tratan de culparnos del caos y la violencia que ellos han provocado. Bolivia y el mundo son testigos del golpe

120 k

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

63 k personnes parlent à ce sujet

Camila@camilateleSUR

Bolivia's guarimbas demolish President Evo Morales' home. We are still trying to tally the number of homes, belonging to lawmakers of the MAS, which have been burned and destroyed in recent days by terrorists of the right.

Vidéo intégrée

4 291

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

3 594 personnes parlent à ce sujet

PRCF@PRCF_

C'est cagoulé et masqué que des policiers putschiste obligent à la démission la présidente du tribunal Electoral de #Bolivie

Un coup d'état fasciste et militaire.#BoliviaResiste #GolpeDeEstadoEnBolivia #EvoPresidenteLegitimo #EvoNoEstasSolo https://twitter.com/diarioeldeber/status/1193674051715289089 …

EL DEBER@diarioeldeber

#Bolivia En el Comando General de la Policía han sido presentados la presidenta del Tribunal Supremo Electoral, María Eugenia Choque y el que fuera vocal del mismo ente, Antonio Costas, que el 23 de octubre había renunciado al cargo

Video : Marco Chuquimia

Vidéo intégrée

13

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

22 personnes parlent à ce sujet

PRCF@PRCF_

C'est cagoulé et masqué que des policiers putschiste obligent à la démission la présidente du tribunal Electoral de #Bolivie

Un coup d'état fasciste et militaire.#BoliviaResiste #GolpeDeEstadoEnBolivia #EvoPresidenteLegitimo #EvoNoEstasSolo https://twitter.com/diarioeldeber/status/1193674051715289089 …

EL DEBER@diarioeldeber

#Bolivia En el Comando General de la Policía han sido presentados la presidenta del Tribunal Supremo Electoral, María Eugenia Choque y el que fuera vocal del mismo ente, Antonio Costas, que el 23 de octubre había renunciado al cargo

Video : Marco Chuquimia

Vidéo intégrée

13

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

22 personnes parlent à ce sujet

PRCF@PRCF_

Contrairement à la propagande de @afpfr @lemondefr &Cie le monde voit se qui se passe en Bolivie
Un coup d'état militaire, fasciste et raciste

ne vous taisez pas.#GolpeDeEstadoEnBolivia #EvoPresidenteLegitimo #EvoNoEstasSolo #Bolivia #FranciaConBolivia #EvoElMundoContigo https://twitter.com/RobertDeNiroUS/status/1193710631649783809 …

Robert De Niro@RobertDeNiroUS

"Bolivia coup backers are burning the Wiphala flag, an symbol of Indigenous resistance. This is more than symbolic. These violent, racist groups want to rollback the historic gains made by Indigenous people. #thisisacoup" https://forum.pictures/ 

Vidéo intégrée

49

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

58 personnes parlent à ce sujet

Louise de Lannoy φ@LoudL

Bolivie : L'ambassade du Venezuela en Bolivie, assiégée et attaquée à la dynamite dimanche, après l'annonce de la démission d'Evo Morales à la suite du coup d'État promu par la droite. Idem pour la légation Cubaine. https://www.telesurtv.net/news/venezuela-cuba-embajada-bolivia-renuncia-evo-morales—20191110-0034.html …

Amenazan embajadas de Venezuela y Cuba en Bolivia

Las delegaciones diplomáticas de Venezuela y Cuba denunciaron ataques y carteles ofensivos en contra de la representación en Bolivia. 

telesurtv.net

20

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

61 personnes parlent à ce sujet

Témoignages de la solidarité internationale des chefs d’état latinos américains

Louise de Lannoy φ@LoudL

Bolivie : L'Alliance Bolivarienne pour les Peuples de Notre Amérique - Traité de Commerce des Peuples (ALBA-TCP) a dénoncé lundi le coup d'Etat contre Evo Morales en Bolivie, par des groupes d'extrême droite.
https://www.telesurtv.net/news/alba-tcp-condena-golpe-de-estado-bolivia-exige-seguridad-evo-morales-20191111-0016.html …

ALBA-TCP condena infame golpe de Estado en Bolivia

"La Constitución y el Estado de Derecho de Bolivia han sido violentados", manifestaron los países del ALBA-TCP en un comunicado.

telesurtv.net

26

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

26 personnes parlent à ce sujet

Rafael Correa@MashiRafael

En Bolivia nunca se discutió si ganó, sino con cuánto ganó Evo, pese a lo cual aceptó repetir elecciones
Es claro que la derecha y sus instrumentos quieren elecciones sin Evo,
como en Brasil sin Lula y en Ecuador sin Correa, por el sencillo hecho de que los volveríamos a derrotar

30,3 k

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

16,5 k personnes parlent à ce sujet

Lula@LulaOficial

Acabo de saber que houve um golpe de estado na Bolívia e que o companheiro @evoespueblo foi obrigado a renunciar. É lamentável que a América Latina tenha uma elite econômica que não saiba conviver com a democracia e com a inclusão social dos mais pobres.

114 k

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

45,8 k personnes parlent à ce sujet

Cristina Kirchner@CFKArgentina

En Bolivia, manifestaciones violentas sin ningún tipo de limitación por parte de las fuerzas policiales, incendian viviendas y secuestran personas mientras las Fuerzas Armadas le “sugieren” al presidente indígena y popular Evo Morales que renuncie.

50,3 k

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

26,5 k personnes parlent à ce sujet

Dilma Rousseff@dilmabr

Manifesto total solidariedade ao presidente legítimo da Bolívia, @evoespueblo, q foi destituído por um golpe militar, teve a casa invadida pela polícia e sofreu um mandado de prisão ilegal. Um atentado gravíssimo à democracia na Am. Latina e uma violência contra o povo boliviano.

36 k

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

13,1 k personnes parlent à ce sujet

Jorge Arreaza M@jaarreaza

#COMUNICADO | Venezuela denuncia el grotesco Golpe de Estado consumado en el Estado Plurinacional de Bolivia contra su Presidente, Evo Morales, y contra la soberanía del pueblo boliviano. La comunidad internacional no debe mantenerse impasible ante este atropello a la democracia.

Voir l'image sur Twitter

2 567

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

3 537 personnes parlent à ce sujet

Juanjo Diaz@JuanjoDiaz1

#EvoNoEstasSolo https://twitter.com/evoespueblo/status/1193843819575427073 …

Voir l'image sur Twitter

Evo Morales Ayma@evoespueblo

Mesa y Camacho, discriminadores y conspiradores, pasarán a la historia como racistas y golpistas. Que asuman su responsabilidad de pacificar al país y garanticen la estabilidad política y convivencia pacífica de nuestro pueblo. El mundo y bolivianos patriotas repudian el golpe

3

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

Voir les autres Tweets de Juanjo Diaz



54 réactions


  • leypanou 12 novembre 14:42

    Quel est votre but en mettant un article aussi long : que les gens lisent tout (en y passant 2 heures)  ?


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 13 novembre 02:01

      @leypanou

      Question et réponse superbement idiote !!
      C’est vrai qu’à une question idiote , ne peut y répondre autre chose qu’une réponse idiote.


    • leypanou 13 novembre 10:33

      @MAUGISMICHEL
      une question est idiote pour ceux qui ne la comprennent/partagent pas, c’est à dire les idiots.


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 13 novembre 12:51

      @leypanou

      Le but est évident pour les gens aillant un QI minimum.
      Il s’agit de démontrer avec amples détails qu’il il y a bien eu un coup d’état. de démontrer aux septiques bien sûr.
      Faire un article long n’a certainement pas pour but qu’il soit lu jusqu’au bout par les imbéciles qui n’ont absolument rien à dire devant telle tragédie

      En ce qui me concerne, je n’ai lu que le début, vu que je connaissais déjà toutes les péripéties de ce complot terroriste menée par les USA. 
      Déjà je m’étonnais que cette ordure fasciste de Trump ne mentionnait pas la Bolivie et Morales dans sa diatribe contre les pays résistant qui n’étaient pour lui que Cuba, Venezuela et Nicaragua !! Il y avait du louche dans cette omission volontaire de l’ordure Trump.

      Maintenant tous les gouvernements faux cul, dont celui de la France, se trouvent enfoncés dans la merde jusqu’au cou. Macron va certainement reconnaître la nouvelle « présidente auto proclamée » de Bolivie, membre de l’opposition fasciste, devant une assemblée dont la grande majorité est fidèle à EVO avec plus des 2/3 de majorité.


  • Buzzcocks 12 novembre 14:53

    2016 : Morales, par referendum, demande à ce qu’il puisse se représenter une 4eme fois. Le peuple vote non à 51.3%.

    2017, comme un Sarkozy de base, il décide que le peuple est idiot, et un juge nommé par Morales proclame que le referendum ne vaut rien et que Morales peut bien se représenter.

    Le peuple Bolivien trouve la ficelle un peu grosse, et commence à en avoir marre de la dérive autoritaire de leur leader. Ce que les français n’ont pas su faire suite au référendum européen.


    • Pere Plexe Pere Plexe 12 novembre 20:16

      @Buzzcocks
      Concernant le référendum de 2016 je vous conseil de lire cet article assez honnête.
      Le résultat ne fait débat.
      En revanche le poids de la campagne de calomnie contre Morales, et par conséquence la régularité du scrutin, sont sujet à polémique.
      Surtout l’ arguments du TCP (qui à de fait modifier la constitution) pour la rendre compatible avec les traités internationaux, en particulier ceux de l’OEA (Organisation des États américains) n’est pas complètement farfelue.
      Même si comme souvent dans cette situation une autre lecture en est possible.


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 13 novembre 01:28

      @Buzzcocks

      L’interdiction de ne pouvoir se représenter à la présidence est une flagrante atteinte aux droits de l’homme.

      Elle a été levée par un jugement.

      Il n’y a que les suppôts du fascisme qui peuvent interdire à un président populaire de ne pouvoir se représenter aux élections.

      Il est évident que JAMAIS un président de l’oligarchie ne pourra être élu une deuxième fois par le peuple. Donc cette interdiction pinochétiste est du pain béni pour les crapules. Au Chili c’est pire ; selon la constitution un président ne peut pas se présenter après la fin de son mandat de 4 ans !!

      Ce qui signifie que le peuple ne peut pas transformer le pays démocratiquement grâce à un président populaire. Il doit le faire en 4 ans !! 

      Le rêve pour les Buzzcocks !!!


    • Buzzcocks 13 novembre 09:05

      @MAUGISMICHEL
      Si la transformation d’un pays ne passe que par un seul homme, c’est bien triste. Votre homme est un surhomme alors.... personne n’est irremplaçable, et un président peut avoir des amis, un parti avec des gens formidables qui peuvent prendre le relais.Un mandat unique de 4 ans, c’est surement trop court, mais des élus, qui le sont à vie, je ne trouve pas ça hyper sain... Balkany élu à vie par clientélisme, c’est donc votre modèle ? (puisque votre petite phrase finale se veut mesquine, je sais faire aussi)


    • leypanou 13 novembre 10:38

      @Buzzcocks
      Le peuple Bolivien trouve la ficelle un peu grosse 

       : le peuple non, les laquais de l’empire, conscients ou non, certainement.

      J’ose espérer que vous êtes au courant des propos de D Trump concernant cette affaire, à moins que vous ne sachiez pas ce que c’est un coup d’état.


    • foufouille foufouille 13 novembre 10:52

      @MAUGISMICHEL

      3 mandat est assez bien, non ?

      pourquoi un de ses amis n’a pas gagné les élections car les électeurs sont trop stupides ?


    • leypanou 13 novembre 11:17

      @foufouille
      tiens pour ta culture.


    • foufouille foufouille 13 novembre 11:27

      @leypanou

      donc ils sont tous débiles, les électeurs ?

      on a bien le cas fillon donc certains sont bien malades ou idiot. Mais les autres ?


    • leypanou 13 novembre 11:44

      @foufouille
      si les électeurs ne voulaient plus de lui pour un 4ème mandat, ils n’auraient pas voté en majorité pour lui.
      Morales s’est assis sur le résultat du référendum car la Cour Suprême l’a autorisé à se représenter ; si le peuple pensait autrement, il n’avait qu’à ne pas voter pour lui en majorité. Après, aux élections, il avait 10% de plus que le 1er rival, qui était suffisant pour être déclaré vainqueur au 1er tour (dans leur constitution, si un candidat a plus de 10% que le second il n’y a pas de 2ème tour), mais là, les laquais de l’empire voulait un 2ème tour¹.
      Et c’est là que l’armée intervient en le poussant à démissionner, avec la police qui ne faisait plus son travail.
      ¹ : maintenant, l’armée ne veut plus qu’il participe au 2ème tour ; donc vouloir un 2ème tour n’est une fable.


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 13 novembre 13:12

      @Buzzcocks

      Non, ça ne passe pas par un seul homme, mais par un mouvement de masse conduite par un homme exceptionnel. vous le savez très bien !L’histoire en est plein d’exemple. 
      Votre argument est démagogique. Les USA et l’Oligarchie Fasciste font tout pour détruire dans leurs berceaux ces hommes exceptionnels.

      Sankara, Lumumba, Allende , Chavez, Kirchner, etc..
      Evo Morales était dans la ligne de mire de l’Oligarchie Capitaliste et raciste bien avant son arrivée au pouvoir.

      Vous n’avez pas répondu à l’article, ni à mon commentaire

      Vous avez sorti un argument propre des ordures fascistes

      « mais des élus, qui le sont à vie, je ne trouve pas ça hyper sain »

      Pauvre petit chou à sa maman, il faudrait que vous aillez un minimum de morale, pour justifier la tentative de meurtre sur MORALES.

      Comment un élu peut il l’être à vie ? C’est le droit de tout peuple de réélire un président si il estime qu’il fait l’affaire !! Le seul moyen c’est de le tuer en exercice de ses fonctions, comme Sankara, Allende, Chavez ... mais ça raté pour EVO. Ça a raté plus de 700 fois pour Fidel.

      Évidemment ce n’est pas un de vos amis qui risque de se faire réélire, même seulement une deuxième fois. Seulement les révolutionnaires.

      Il me semble que seulement Mitterrand a réussi à se faire élire une deuxième fois.

      Cela aurait pu être le cas de de Gaule, si le PCF n’avait pas fait la connerie superbe de mettre la politique intérieure devant celle extérieure, en 1969.

      devriez dire que vous êtes contre toutes idées révolutionnaires, car vous êtes entièrement d’accord avec ce monde de misère et de massacres organisées par votre RACISME patent d’homme blanc .


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 13 novembre 13:30

      @foufouille

      3 mandat est assez bien, non ?

      peut être pour les ordures fascistes et les imbéciles,
      vous êtes d’accord avec eux !!!

      Mais essayez donc de démontrer votre affirmation !

      Evo Morales avait accepté de refaire les élections, mais le plan était d´éviter qu’il soit réélu par le peuple. Et même de le tuer

      Foufouille, je vous conseille de réfléchir au delà de vos quelques neurones encore intactes.


    • foufouille foufouille 13 novembre 14:09

      @MAUGISMICHEL

      on va vachement croire ton histoire surtout que c’est pareil chez nous, les élections ne sont pas truqués le ploutocrate de « gauche » avec 30 ans de PS est pas foutu de se faire élire président.

      en plus, il faut vivre sur place pour savoir ce qui est vrai. Pareil pour Cuba, Corée, Chine, etc.


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 13 novembre 15:37

      @foufouille

      « il faut vivre sur place pour savoir ce qui est vrai. »

      Pour les imbéciles, et encore !!
      Pour ceux ci, ce qui et vrai est ce qui satisfait leur petit orgueil de paumé de ce croire une éminence sur une tour d’ivoire.
      je n’ai pas besoin de vivre à Cuba, venezuela, Bolivie etc.. il suffit de ne pas être du même côté que les CRAPULES, tels les Hitler, Bolsonaro, trump, Moreno, FABIUS Cette merde infecte nommée président du Conseil constitutionnel pour ces bons et loyaux services au bénéfice du Grand Kapital

      Le cas de Evo Morales est vraiment exemplaire pour mettre en évidence les connards de votre espèce qui justifie le coup d’état fasciste et les meurtres qui vont suivre.

      Vous été vraiment un handicapé mental.


    • foufouille foufouille 13 novembre 15:47

      @MAUGISMICHEL

      sans insulte de bobo ce serait mieux.

      sinon oui, il faut effectivement vivre sur place avec le peuple car internet est beaucoup de la propagande.

      Par exemple, en France, on a beaucoup de SDF mais ils ne crèvent pas de faim pour la plus grande partie.


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 13 novembre 17:35

      @foufouille

      Vous ne faites que cela insulter !!!

      pauvre type qui ne sert à rien sur Agoravox


    • foufouille foufouille 13 novembre 17:40

      @MAUGISMICHEL

      je ne t’ai pas insulté mais toi tu l’as fait.

      bobo est ce que tu es.


    • Lugsama Lugsama 13 novembre 17:49

      @foufouille

      J’ai du mal à croire que l’on puisse être aussi bête, à moins qu’il ait 12 ans il viens juste troller, on ne peut pas discuter avec un troll, on ne peut que le nourrir smiley


    • Oceane 13 novembre 19:29

      @foufouille

      Les « Grands Remplaçants » expulsent de son pays un « Indigène ». Tu crois que si ça arrivait en Belgique, tu serais d’accord ? Bien sûr que non, parce que le multikulti est une catastrophe seulement en Occident. Le président Evo Morales est victime des « Grands Remplaçants » qui ne supportent pas de s’assimiler. Dommage qu’ils n’aient pas dans ces pays leur Zineb à eux.


    • Oceane 13 novembre 19:35

      @foufouille

      Faire les poubelles, dormir sous la pluie, le froid, la neige,et tout ça sur le sol, ce n’est pas crever de faim ? Serais-tu un riche qui vient ici se moquer des appauvris ?


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 13 novembre 19:39

      @foufouille

      petit merdeux, veuillez ne pas me tutoyer.


    • foufouille foufouille 14 novembre 17:12

      @Oceane

      j’ai été SDF, pauvre tache donc je sais de quoi je parle. je connais aussi de nombreux SDF.

      ton truc se passe dans ton afrique.


  • lloreen 12 novembre 17:26

    Simple question.

    Que faites-vous pour le retour de l’état de droit en France, pays victime des impérialistes depuis le coup d’état du 5 décembre 2016 où le peuple se rassemble tous les samedis dans les rues depuis un an ?


    • lloreen 12 novembre 20:35

      @kimonovert

      Ou lisez-vous que le décret est annulé ?
      Je lis qu’il place la cour de cassation hors du champ d’application du décret.Nulle part que l’article est annulé.Ce qu’a écrit Libération est totalement faux. Il faudrait peut-être comprendre le français avant d’écrire n’importe quoi.
      L’article 2 est autant moins annulé qu’il est chaque fois remis à jour...Savez-vous ce que signifie une « mise à jour » ?

      https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000033538164&dateTexte=20190324

      L’article 2 est TOUJOURS EN VIGUEUR ET IL VIOLE LA SEPARATION DES POUVOIRS.
      On retrouve l’obsession des imposteurs pour le contrôle, arrivant à placer deux fois le mot dans un article de onze lignes (!)...
      Des idées fumeuses concernant la « manière de servir » dont on imagine le degré de subjectivité en fonction de la courbure de l’échine devant le monarque (monarc)...
      Il est donc absolument indéniable que cet article est constitue une violation caractérisée de la séparation des pouvoirs.

      Article 2 (en vigueur au 12 NOVEMBRE 2019)

      L’inspection générale exerce une mission permanente d’inspection, de CONTROLE, d’étude, de conseil et d’évaluation sur l’ensemble des organismes, des directions, établissements et services du ministère de la justice et des juridictions de l’ordre judiciaire ainsi que sur les personnes morales de droit public soumises à la tutelle du ministère de la justice et sur les personnes morales de droit privé dont l’activité relève des missions du ministère de la justice ou bénéficiant de financements publics auxquels contribuent les programmes du ministère de la justice.

      Elle apprécie l’activité, le fonctionnement et la performance des juridictions, établissements, services et organismes soumis à son CONTROLE ainsi que, dans le cadre d’une mission d’enquête, la manière de servir des personnels. Elle présente toutes recommandations et observations utiles.

      NOTA :

      Conformément à la décision Nos 406066, 406497, 406498, 407474 du 23 mars 2018 (ECLI:FR:CESEC:2018:406066.20180323), article 3 : L’article 2 du décret du 5 décembre 2016 portant création de l’inspection générale de la justice est annulé en tant qu’il inclut la Cour de cassation dans le champ de la mission permanente d’inspection, de contrôle, d’étude, de conseil et d’évaluation exercée par l’inspection générale de la justice

      Ce décrit instaure l’inspection générale de la justice qui est un organisme placé sous le CONTROLE du ministre de la justice et donc sous l’autorité du pouvoir EXECUTIF - donc de Macron en le faisant dépendre de son autorité ce qui est une VIOLATION flagrante de la séparation des pouvoirs dans la mesure où l’exécutif n’a pas à influer ni le législatif ni le judiciaire et que l’indépendance de ces pouvoirs les uns par rapport aux autres est le gage d’une démocratie ce que n’est manifestement plus la France depuis l’adoption de ce décret.

      Il suffit de lire les textes au lieu de croire les déclarations mensongères des journaux dont le journaliste qui a écrit cet article n’a jamais du entendre parler de Montesquieu qui a insisté sur le fait caractère fondamental de la cette séparation des pouvoirs.

      L’article 16 de la DDHC de 1789 stipule précisément que

      "Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n’est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution."


      C’est clair et net.

      Et c’est aussi tout à fait visible au niveau de la violence des décisions rendues par les juges concernant tout particulièrement les gilets jaunes et qui sont conformes aux directives de Castaner, une preuve supplémentaire que la France n’est plus un état de droit et que le pays n’ayant plus de constitution, les élections illégales tout comme le gouvernement tous ceux qu’ils a nommés.


      Pour ceux qui ont des problèmes de compréhension, il reste la vue et l’ouïe pour se rendre compte de la situation...
      « Mon message est clair : toute dégradation, toute agression sera poursuivie et sanctionnée ». En tenant ces propos, jeudi, lors d’une cérémonie aux Invalides, Christophe Castaner s’accorde avec Edouard Philippe, qui avait rejeté la veille la demande d’amnistie réclamée par les gilets jaunes. Selon les chiffres du gouvernement, 1 800 condamnations et 7 500 gardes à vue ont été recensées.

      « 

      Comme confusion des genres, ces imposteurs peuvent difficilement faire mieux !
      Castaner décide de poursuivre et de sanctionner les agressions ce qui est le travail des juges. Le Parquet représentant l’état peut demander une peine mais il ne juge rien du tout car ce sont précisément les juges qui sont indépendants -en vertu précisément de cette séparation des pouvoirs... qui jugent.

      Edouard Philippe qui fait partie de l’exécutif (!) rejette les demandes d’amnistie (!) alors que l’amnistie n’a qu’une seule source qui est la loi, conformément à l’article 34 d’une constitution qui n’existe plus !
      La France est devenue un état totalitaire où les juges sont devenus les exécutants de l’exécutif .
       »« Mon message est clair : toute dégradation, toute agression sera poursuivie et sanctionnée ». En tenant ces propos, jeudi, lors d’une cérémonie aux Invalides, Christophe Castaner s’accorde avec Edouard Philippe, qui avait rejeté la veille la demande d’amnistie réclamée par les gilets jaunes. Selon les chiffres du gouvernement, 1 800 condamnations et 7 500 gardes à vue ont été recensées.

      https://www.cnews.fr/france/2019-02-14/gilets-jaunes-letat-affiche-sa-fermete-face-aux-casseurs-812901


    • Lugsama Lugsama 12 novembre 21:54

      @lloreen

      Toujours à vous inventez un monde parallèle smiley

      Pourtant même legifrance, votre source, est clair à ce sujet.


    • lloreen 12 novembre 22:22

      @Lugsama
      "Pourtant même legifrance, votre source, est clair à ce sujet.

      "

      Claire comme de l’eau de roche en effet.
      L’article 2 du décret Valls est en violation flagrante avec le principe de la séparation des pouvoirs établi dans l’article 16 de la DDHC de 1789.Dès lors il n’y a plus de constitution et sans constitution il ne peut pas y avoir d’élection.

      La DDHC de 1789 figurant dans le bloc de constitutionnalité, les français doivent donc rétablir l’état de droit dans leur pays et suivre la voie tracée par les islandais en 2009 au cours de leur révolution pacifique qui leur a permis de virer les agents de cette corporation étrangère qui étranglait leur pays et de réécrire leur constitution sur les réseaux sociaux
      https://www.telerama.fr/monde/la-constitution-islandaise-s-ecrit-sur-les-reseaux-sociaux,70444.php.

      D’ailleurs des gilets jaunes constituants sont en train de se rassembler dans le même but en France, la preuve qu’ils ont très bien compris où se situait le problème...


    • Lugsama Lugsama 13 novembre 09:28

      @lloreen

      L’article 2 est annulé justement, c’est écrit dans.. L’article 2, et posait des problème concernant l’indépendance de la cours de cassation uniquement et de plus indirectement, il ne donnait même pas le contrôle à l’exécutif, c’est dire.

      La Constitution est toujours en place, que ça vous plaise ou pas n’est que de la littérature sur des forums et ferait bien rire les juristes si c’était assez important pour qu’ils y prêtent attention.


    • lloreen 17 novembre 21:36

      @Lugsama
       Vous n’avez strictement rien compris.Un ministre de la justice ne fait pas partie de l’exécutif peut-être ?
      Depuis quand il décide à la place des juges de comment doivent être les sanctions ?
      Si cela n’est pas une gravissime atteinte à la séparation des pouvoirs et donc la preuve évidente de la fin de la séparation des pouvoirs c’est que vous n’avez rien compris à ce qui est relaté dans tous les articles.


    • lloreen 17 novembre 21:39

      @kimonovert
      Vous ne comprenez pas ce qui est écrit ?
      Il EXCLUT la cour de cassation du champ d’application de cet article PAS les autres organes.


    • lloreen 17 novembre 21:55

      @lloreen
      Un article si bien « annulé » qu’il est remis à jour ?
      Si vous aviez un un minimum d’inspiration vous auriez ouvert le lien et constaté :
      Remis à jour le 17 novembre 2019
      Pour un article « annulé » c ’est très étrange non ?

      Décret n°2016-1675 du 5 décembre 2016
      (Dernière modification : 2 mai 2017)

  • Lugsama Lugsama 12 novembre 21:39

    Bravo aux bolivariens, il n’avait même pas le droit de se présenter selon la constitution et à perdu un referundum pour la changer.. le comble. Espérons que cela donne des idées à l’armée vénézuélienne..


    • Samson Samson 13 novembre 01:52

      @Lugsama

      « Espérons que cela donne des idées à l’armée vénézuélienne. »

      Vous voulez rire ! Orchestré par Washington, le putsch contre Chavez avait duré moins de 48h, l’armée vénézuélienne étant restée loyale à la révolution bolivarienne.

      PS : Bravo de fait aux Bolivariens qui finiront bien par se redresser, Evo Morales tout comme Maduro en sont !!!


    • Lugsama Lugsama 13 novembre 09:20

      @Samson

      L’armée venezuelienne est infesté par la dictature cubaine et les hauts gradés subissent une chasse aux sorcières du pouvoir central, mais maintenant la base crève de faim comme le reste du peuple. L’armée n’obéit plus totalement aux ordres de Miraflores depuis quelques mois, il y a des signes encourageant pour le peuple, la réaction de l’armée Bolivienne pourrait les inspirer, on l’a déjà vu sur d’autres continents.


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 13 novembre 13:19

      @Lugsama
      Vous tournez en rond sur les mensonges des crapules.

      Les officiers de l’armée de Bolivie étaient payée par les USA avant l’arrivée de EVO et le recrutement des officiers supérieurs était parmi les gens de la haute société.
      Ce qui n’était pas le cas du Venezuela, ce qui a permis l’arrivée de cadres ayant de l’empathie pour le peuple


    • Lugsama Lugsama 13 novembre 17:54

      @MAUGISMICHEL

      Non ils étaient payés par les extra-terrestres qui ne voulait pas qu’un reptilien reste à la tête de la Bolivie, ils sont un peu sectaire, je l’ai lu sur Internet.


    • Oceane 13 novembre 19:46

      @MAUGISMICHEL

      Il faut toujours garder à l’esprit que Lugsama ex TAb a toujours défendu et défend toujours les « Grands Remplaçants » hors d’Europe et hait les Résistants à la dictature occidentale et son terrorisme.


    • Oceane 13 novembre 20:06

      @Lugsama

      « ...la réaction de l’armée bolivienne pourrait les inspirer, on l’a déjà vu sur d’autres continents ». Un peuple qui n’apprend rien de son passé se condamne à le revivre. Mais les Vénézuéliens refusent d’oublier « La terreur occidentale » comme l’Asie du Sud-Est. Qu’il en soit de même pour les Boliviens et les autres « Indigènes ».


    • Lugsama Lugsama 14 novembre 12:42

      @Oceane

      « ex TAb » cela signie quoi ? Et quels « Grands Ramplaçants » je supporte ??

      La drogue c’est mal.


    • Oceane 3 décembre 11:12

      @Lugsama

      « La drogue c’est mal » au point d’oublier que ta copine est une « Gande Remplaçante » descendante de conquistadors espagnols et autres chercheurs d’or européens. Au point même d’oublier ce que signifie « Tab ».

      Arrête de te droguer, ça ronge ton cerveau. Triture ce qui te reste de neurones sains et tu t’en souviendras. Tu avais menacé de porter plainte contre un de tes contradicteurs. Ensuite tu es passé à Tab et enfin Lugsama.


  • Samson Samson 13 novembre 00:54

    Merci pour les liens, car absent des réseaux sociaux et ne maîtrisant pas suffisamment la langue espagnole, il est difficile de se faire une idée de l’évolution de la situation sur place en direct.

    Le rétablissement de la « démocratie » en Bolivie devrait sans surprise permettre d’éviter que de les ressources en lithium échappent définitivement à la prédation des entreprises occidentales pour de surcroît prioritairement bénéficier au citoyen bolivien par le développement des infrastructures du pays !

    Ceci dit, si même Evo Morales est maintenant réfugié au Mexique et tant armée que police garantissent le coup d’état, encore faut-il qu’ils arrivent à y soumettre l’ensemble de la population, ce qui est encore loin d’être gagné.

    Si même le putsch a été relativement violent, la réaction de la population risque de l’être bien plus : les citoyens boliviens, et tout particulièrement de souche indienne, sont très attachés tant à Evo Morales - deuxième président indigène du continent depuis la conquista, ce qui constitue déjà un symbole puissant — qu’aux réformes (enseignement, santé, accès à l’énergie, ...) dont a bénéficié une immense majorité de la population qu’elles ont sorti de l’extrême pauvreté.

    Pas sûr qu’ils s’en laissent spolier si aisément, ni de leur liberté, et souhaitons, prions, agissons pour qu’il n’y ait trop de sang versé !

    Solidarité avec Evo Morales et le peuple bolivien !


  • microf 14 novembre 17:06

    Ce qui s´est passé en Bolivie, c´est ce que la France a fait dans plusieurs pays d´Afrique francophone, le dernier en date, la Côte d´Ivoire.

    La France en Côte d´Ivoire a fait chasser un Président élu par le peuple de la Côte d´Ivoire, l´a fait envoyer á la CPI, l´a fait juger, voulait le faire condamner, malheureusement pour la France, ce Président a été acquitté parcequ´on n´avait rien trouvé comme accusations contre lui, il a été libéré.

    Alors que ce Président devait rentrer chez lui, la France le fait maintenir en Belgique, pourquoi, on n´en sait rien.

    L´Afrique francophone est l´espace en Afrique oú il ya eu le plus de coups d´État. Cette partie de l´Afrique étant la plus riche en toutes sortes de matières premières, á chaque fois qu´un soit disant chef d´État de ces pays francophone voulait s´émanciper, c´était un coup d´État soutenu par la France qui faisait dégager ce véléitaire de liberté pour le remplacer par un autre plus docile.

    Pour nous en Afrique, ce qui se passe en Bolivie ne nous étonne pas, l´Empire est á l´oeuvre.


    • foufouille foufouille 14 novembre 17:14

      @microf

      La France n’a aucun pouvoir sur la Belgique.

      Tu fumes trop de merde.


    • Oceane 4 décembre 11:19

      @foufouille

      « La France n’à aucun pouvoir sur la Belgique ». Certes, mais entre complices/partenaires en crimes coloniaux et maintien sous cloche de l’Afrique on se soutient mutuellement.


Réagir