jeudi 3 décembre 2015 - par roman_garev

Daech-Turquie : 8500 camions-citernes, 200 000 barils de pétrole par jour (démontre le ministère russe de la défense à 300 journalistes)

 Erdogan exige des preuves de son business pétrolier avec Daech ? Les voici, démontrées à 300 journalistes du monde entier lors du briefing du ministère russe de défense le 2 décembre 2015.

http://syria.mil.ru/news/more.htm?id=12070708@cmsArticle (en russe, mais plein de cartes, de photos et de vidéos)

 

Le rapport du général Serguéy Roudskoy, le chef adjoint de l’EMG russe :

On estime les revenus du business pétrolier daechien à 3 millions de dollars par jour, et cela durant quatre ans.

Les frappes aériennes russes durant deux mois ont détruit partiellement ou entièrement :

- 32 installations de transformation d’huile ;

- 11 raffineries pétrolières ;

- 23 stations de pompage du pétrole ;

- 1080 camions-citernes transportant du pétrole ou de ses produits.

Ceci a permis de réduire le circuit illégal du pétrole en Syrie jusqu’à un million et demi de dollars par jour.

La carte montre trois voies principales de transport du pétrole illégal daechien vers la Turquie.

L’itinéraire de l’ouest mène des champs pétroliers Menbidja près d’Ar-Raqqah vers la région nord-ouest de la Syrie (essentiellement la nuit), puis à partir d’A’zaz syrien vers Kilis et Reyhanli turcs, ensuite vers les ports méditerranéens turcs Dörtyol et Iskenderun (les deux ayant des quais pour des pétroliers, desquels au moins un pétrolier chargé part chaque jour). Malgré les opérations dans le province d’Alep, le flux d’aller et de retour de camions-citernes (parfois déguisés en simples fourgons) est continu, la frontière turco-syrienne étant traversée sans arrêt ni contrôle quelconque.

L’itinéraire du nord mène des champs de Deir ez-Zur (munis de plusieurs installations de transformation). Par exemple, le 18 octobre les dispositifs du renseignement spatial y ont fixé 1722 camions-citernes stationnant. Ces camions partent pour Qamishli syrien - Nusaybin turc, et ensuite vers la grande raffinerie pétrolière turque de Batman, à 100 km de la frontière syrienne.

Enfin, l’itinéraire de l’est mène de la région nord-est de la Syrie (à travers Kara-Choh et Cham-Khaniq syriens) et de la région nord-ouest de l’Irak (à travers Tavan et Zakho irakiens) vers Silopi turc (le 14 novembre on y a fixé 3000 de camions-citernes, voir la photo) et la grande base turque de transbordement Cizre. Comme on n’observe aucune frappe de la coalition étasunienne, en voici des cibles évidentes en Irak.

Au total les terroristes possèdent 8500 camions-citernes qui transportent 200 000 barils de pétrole par jour.

Les forces aérospatiales russes vont continuer leurs frappes sur l’infrastructure pétrolière daechienne. Nos collègues de la coalition y sont aussi invités.



123 réactions


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 3 décembre 2015 09:27

    Jusqu’à ce jour, Erdogan a réalisé un parcours « sans faute » malgré sa forte tendance islamique.
    Mais, s’il s’avère que lui, personnellement, ou/et sa famille sont impliqués dans le trafic de pétrole avec l’état islamique, la « cause de l’islam » prendra un sérieux coup en Turquie.


    • Schrek M de Sourcessure 3 décembre 2015 10:05

      @Jean-Pierre Llabrés

      C’est un être humain : il a perdu son sang froid.
      Et il a en effet du soucis à se faire :


    • eugene eugene 3 décembre 2015 12:47

      @Jean-Pierre Llabrés

      Il avait la baraqua, il a tout perdu, il n’a plus qu’à s’acheter une golf, et tenter de se barrer au bout du monde....L’europe, bonne fille continue de verser à peu près 1 milliard d’euros par an à la turquie, pour l’aider dans son processus de normalisation d’entrée dans l’euro. Une tartuferie invraisemblable, quand on sait que ce pays est un allié objectif de daesh. Pays faciste, anti démocratique, népotisme, islamiste, N’en jetez plus dans les ismes...

    • philouie 3 décembre 2015 13:01

      @eugene
      invraisemblable, quand on sait que ce pays est un allié objectif de daesh.
       
      Comme nous, donc.


    • eugene eugene 3 décembre 2015 13:44

      @philouie

      La turquie n’a aucune raison objective de souhaiter la disparition de Daesh, bien au contraire, d’ailleurs, elle le prouve tous les jours. L’otan, pour elle c’est tout bénéficie, une façon de jouer double jeu.
      Drôle d’allié, avec une main tendue, et l’autre qui tient dans son dos un poignard ; Le tort de la Turquie, c’est d’avoir cru qu’elle pourrait rouler la Russie, comme elle roule l’Europe, entre danse du ventre et menaces sur fond d’exigences... 
      Trop de facilités au bout d’un moment vous nuit.
      Comment supporter ce maitre chanteur à qui on vient de filer trois milliards en pure perte !. 
      Le tort de l’europe c’est d’avoir seulement une politique commerciale, en guise de politique. 

    • philouie 3 décembre 2015 13:57

      @eugene
      La turquie n’a aucune raison objective de souhaiter la disparition de Daesh, bien au contraire, d’ailleurs, elle le prouve tous les jours. L’otan, pour elle c’est tout bénéficie, une façon de jouer double jeu
       
      J’ai du mal à voir le bénéfice que tirerait l’Otan de la disparition de Daesh ?


    • escoe 3 décembre 2015 18:14

      @eugene La plupart des turcs que je rencontre en Turquie me disent qu’Erdogan est finalement le même genre de personnage que Sarkozy. Un arriviste prêt à tout.
      A Moscou Vladimir ça le fait rire, il rit...


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 3 décembre 2015 19:32

      @eugene
      Dans les faux-culs, demandez la France et le Royaume uni... , qui bombardent on ne sait quoi en Syrie et en Irak. Pour les Russes, il s’agit de com’ et de contrer la Russie, pas de combattre Daesh.
      RT : « C’est l’initiative russe en Syrie, la nouvelle cible des frappes britanniques ».


    • HELIOS HELIOS 3 décembre 2015 21:42

      @eugene

      Le tort de l’Europe c’est d’avoir une politique arabe incomprehensible !

      A croire que tous nos dirigeants sont aveuglés par les lumieres de l’islam !

      A moins que ce ne soit par on ne sait quelle contrainte, vraiment puissante pour que l’UE se soumette.

      Au final comment expliquer la mansuétude, la compromission, et l’acceptation mortifère vis à vis du sud de la méditerranée nQue nous ayons des interets commerciaux cela s’entend, mais comment comprendre le suicide de notre civilisation face a la leur ? Sauf si les USA font tout pour détruire l’Europe par un moyen vicieux et détourné avec le bras armé de l’ONU....

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 décembre 2015 07:22

      @HELIOS
      La France est dans l’ OTAN, la défense et sa politique étrangère sont soumises aux décisions de l’ OTAN. Ensuite « l’éclairage » se fait par le gaz qatari et le gazoduc qui devait passer par la Syrie.


      Depuis 2010, quand la France de Juppé -Sarkozy a signé avec le Royaume uni les accords de Lancaster pour détruire la Libye et la Syrie, la France a toujours la même politique : « Assad doit partir ». Je trouve même une certaine constance dans la politique étrangère française, non ?

    • Alice Rupert 4 décembre 2015 17:06

      @Fifi Brind_acier
       
       

      Tiens le troll de l’Union Pour Rien  smiley
       
       
      La campagne électorale c’est pas ici et en plus elle est close  smiley
       
       
      Quand on a comme principale référence un agent iranien au service des ayatollahs, bonjour !! les dégats !!


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 4 décembre 2015 18:35

       @philouie

      et dire que la turquie aurait pu faire partie de l ’ U E  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      qu’ls se tuent entre eux !!!!!! allah reconnaitra les siens il va etre dans la merde vu le nombre de

      « courants » islamistes !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 6 décembre 2015 18:49

      @kader
      sources, concernant cette embauche ?
      merci


  • Le p’tit Charles 3 décembre 2015 09:39

    Obama à toujours refusé de bombarder les camions citernes...Un aveu de plus de la participation des USA (et collabos) pour soutenir les rebelles en Syrie...


  • eric 3 décembre 2015 10:02
    Intéressant mais conjoncturel.

    Intéressant aussi, le nouveau ton de la propagande officielle russe.

    https://youtu.be/As89OKUAX3U

    Une meilleure utilisation d’internet que chez nous à mon avis. Un truc qui devrait pouvoir toucher ceux de nos jeunes qui s’intéresseraient encore vaguement à la politique.

    Une limite, les allusions et expressions du genre « on va leur montrer ou les écrevisses passent l’hiver », montrent que c’est peut être surtout à usage interne ( à peu prêt intraduisible).

    Un message central : arrêter les sanctions occidentales contre la Russie


    • Pierre Pierre 3 décembre 2015 10:48

      @eric
      Conjoncturel !? Vous rigolez, c’est ce trafic qui est l’épine dorsale de DAECH et qui lui permet de payer ses troupes et d’acheter ce qu’il lui faut pour combattre : armes, véhicules etc.

      Propagande ? J’aimerais bien que des messages comme ceux-là soient aussi lancés dans l’autre sens. Je ne vois aucune propagande dans cette vidéo. C’est réellement ce que ressentent les Russes quand vous parlez avec eux. ils voudraient que leurs préoccupations soient aussi entendues chez nous. Rien de plus normal. Pour rappel, leur principale préoccupation est d’éviter une guerre en Europe, celle que certains faucons étasuniens et leurs satellites envisage sans état d’âme.
      Arrêter les sanctions ! La majorité des Russes s’en foutent des sanctions. Les banques russes endettées en devises ont des problèmes mais c’est encore gérable pour le moment. Le jour où elles ne seront plus en mesure de rembourser, l’Etat russe prendra les mesures qu’il faut pour supendre les remboursements (selon Serguei Glasiev) et ce seront les créanciers qui seront dans le pétrin.








    • roman_garev 3 décembre 2015 11:26

      @eric


      « les allusions et expressions du genre « on va leur montrer ou les écrevisses passent l’hiver », montrent que c’est peut être surtout à usage interne ( à peu prêt intraduisible). »
      Faux. En Russie on le savait depuis longtemps. On a invité tous les attachés de presse siégeant à Moscou et le maximum des journalistes étrangers (y compris des chaînes TV majeures). C’était surtout et principalement pour le monde extérieur. Quant aux expressions parfois fortes (du type « les dirigeants turcs n’avoueront jamais leur participation dans ce trafic, même si on leur barbouillent les visages de pétrole »), c’étaient des paroles de militaires, et pas de diplomates, et en surplus on imite le président Poutine qui n’hésite jamais à nommer un chat un chat. Quant aux problèmes de traduction, ce sont ceux de traducteurs, pas d’orateurs.

      « Un message central : arrêter les sanctions occidentales contre la Russie ».
      Ah bon ? Mais c’est démesurément faux, car il n’y avait aucune allusion à cela. En Russie on s’en f... royalement de ces sanctions et on serait plutôt déçu par leur arrêt. Plus l’Occident insiste sur ces sanctions, plus il sert de bouffon pour la Russie et pour le reste du monde.

    • Dom66 Dom66 3 décembre 2015 12:42

      @eric

       

      Et c’est quoi la propagande officielle US, Française ? MerdeKel ?

       

      « Assad partir » ? Gentils terroristes à nous ? Nous pas voir camions citerne ? Attention PA Charles De Gaulle arrive ? Nous frapper fort.

      Et dans tout ça hollandouille à 50% dans les sondages Putain merde !

      Hollandouille content, lui grand homme de guerre !

      Pauvre France


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 3 décembre 2015 19:36

      @Dom66
      Les sondages d’avant les élections sont à prendre avec des pincettes...


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 décembre 2015 07:24

      @Porcu Nustrale
      Mais c’est bien sûr..., d’ailleurs le Ministère de l’ Intérieur doit bien le savoir, non ?


  • Pierre Pierre 3 décembre 2015 10:24

    Bonjour roman_garev,


    Ce qu’il y a de cocasse dans cette affaire de trafic de pétrole, c’est qu’il semble que le président Obama n’en avait pas été informé par ses services secrets. A mon avis, comme il n’est pas con, il devait avoir quelques doutes mais il n’avait aucune idée de l’ampleur du trafic. Cela en dit long sur ceux qui dirigent réellement l’Empire (ou qui ont carte blanche pour le faire).
    C’est Vladimir Poutine en personne qui a mis Barack Obama au courant à Antalaya et à Paris, cartes et photos à l’appui.

    • roman_garev 3 décembre 2015 11:34

      @Pierre

      Bonjour Pierre,

      À mon avis, Obama, de façon générale et depuis longtemps, semble être moins informé que le dernier de clochards russes.
      Cela pourrait être bien le mérite de services secrets, mais desquels au juste ? smiley



    • Pyrathome Pyrathome 3 décembre 2015 11:39

      Obama, de façon générale et depuis longtemps, semble être moins informé que le dernier de clochards russes.
      .
      Obama n’est qu’une marionnette....


    • Dom66 Dom66 3 décembre 2015 12:34

      @Pierre

      Restons sérieux, bien sûr qu’Obamo est au parfum du trafic, mais il est impossible pour lui et l’empire de contrecarrer un membre de l’Otan dans une région en ébullition, et surtout pour ce guignol, de donner raison à la Russie.

      Toujours prêt a mentir comme les autres avant lui.  

      Effectivement il n’est qu’une marionnette qui n’a plus de pouvoir (d’ailleurs je pense qu’il a toujours été aux ordres des …….)


    • Pierre Pierre 3 décembre 2015 12:54

      @roman_garev
      Les services secrets ou les services de renseignements ? Ils connaissaient tous l’ampleur du trafic grâce à leurs satellites et à leurs drones. La question est : qui n’a pas fait remonter le renseignement vers le président ?

      Pyrathome dit que Barack Obama est une marionnette... je ne suis pas loin de le croire mais je dirais plutôt qu’il a laissé trop de pouvoir d’initiative aux différents ministères ainsi qu’aux services de sécurité et qu’à présent, il n’est plus en mesure de reprendre les commandes. 

    • Pierre Pierre 3 décembre 2015 13:34

      @Dom66
      A mon avis, les conseillers de Barack Obama lui donnent des informations fausses, loin de la réalité, sinon il ne dirait pas tant de conneries comme par exemple : la Russie est une puissance régionale de seconde zone dont l’avis n’est pas à prendre en considération. On voit le résultat en Syrie : les avions US vont voler sous la menace des S 400. Il y a un recueil de conneries dites par Obama, lui, le président de la nation indispensable et le bien mérité Prix Nobel de la Paix, mais je m’arrête là, il ne faut pas décevoir ses fans.

      Je maintiens ce j’ai dit : Obama n’est pas correctement informé, pas plus que Hollande et les autres polichinelles qui nous gouvernent. Vladimir Poutine est une rare exception.


    • Pierre Pierre 3 décembre 2015 13:59

      @Pierre


      PS. Pour ne pas laissez croire qu’Obama n’a dit qu’une connerie, j’en rajoute quelques unes.

      - La Russie n’est pas attractive vu qu’elle n’attire pas les migrants comme les Etats-Unis. La Russie accueille un millions de réfugiés ukrainiens et plus de 10 millions de citoyens de l’ancienne URSS. On constate un reflux pour le moment mais il en est de même avec les Mexicains aux Etats-Unis.
      - L’espérance de vie est d’environ 60 ans en Russie. En réalité, elle est de plus de 70 ans. (lien)
      - La population russe est en déclin démographique. En réalité, le déclin démographique est arrêté, le ratio naissance / décès est devenu positif et la population augmente à nouveau depuis quelques années. (Lien
      - Etc... etc

    • Pyrathome Pyrathome 3 décembre 2015 14:12

      @Pierre
      Pyrathome dit que Barack Obama est une marionnette...
      .
      https://blogs.mediapart.fr/jean-louis-legalery/blog/110613/george-w-obama-ou-big-brother-barack
      .
      Le président américain ne serait-il, en fin de compte, qu’une marionnette dirigée, en coulisses, par de puissants groupes, impression déjà amèrement ressentie lorsque des élus aussi ineptes et incultes que Ronald Reagan et George W. Bush ont pu accomplir deux mandats ?
      .
      Qui a financé la campagne d’Obama  ? l’illustre inconnu d’avant les « élections »....
      .
      En gros :
      Les banksters, FED et Goldman Sachs en tête, le pétrole, le complexe militaro industriel....etc...et bien-sûr, leur bras armé, la cia.....
      Tout est dit, et certains osent encore parler de démocratie ?????
      On ne devrait même plus se poser la question tellement c’est d’une évidence patente....
      C’est un empire dictatorial avec ses vassaux.......dont nous-même.....et l’UE....


    • aimable 3 décembre 2015 14:54

      @Dom66
      la place est bonne et il préfère rester vivant pour vivre une bonne retraite !


    • escoe 3 décembre 2015 18:23

      @Pierre La Lettonie par exemple est en train de se vider de sa population qualifiée. Ces gens partent en Russie. On trouve des lettons dans l’aéronautique par exemple jusqu’à Novosibirsk ou Komsomolsk sur Amour.


    • Samson Samson 3 décembre 2015 18:41

      @Pierre
      Je me pose des questions quant à la « mollesse » affichée d’Obama. S’il n’est qu’une marionnette manipulée par ses maîtres - ceux qui financent le show -, on ne peut pas dire que son soutien aux think-thank néo-cons se soit ’avéré particulièrement efficace.
      Incompétence, ou scrupules et manque de conviction personnelle et d’« allant » à la politique impériale et ses bien cruelles stratégies ???
      Les paris sont ouverts : peu de chance qu’on ait un jour la réponse ! smiley


    • Pierre Pierre 3 décembre 2015 20:53

      @escoe
      Vous me l’apprenez. Merci. Je suppose que ce sont surtout des Lettons de langue russe.


    • Pierre Pierre 3 décembre 2015 21:23

      @Samson
      Je pense plutôt qu’Obama est une « marionnette » qui n’est même plus consultée par les néo-cons.

      Quelques constatations.
      - Vous avez, John McCaine, un ancien adversaire néo-con à la présidence qui parcourt le monde et qui décide comme s’il avait un mandat officiel.
      - Vous avez Victoria Nuland et l’ambassadeur Geoffrey Pyatt qui décident qui gouvernera l’Ukraine apparemment sans consultation avec le président. (lien)
      - La chambre et le sénat impose Ashton Carter, un faucon, au secrétariat à la défense. Depuis son arrivée, ce sont les généraux qui suivent la ligne la plus dure qui ont été placés aux commandes.
      Les exemples ne manquent pas. Barack Obama est bien seul.

    • Pierre Pierre 3 décembre 2015 21:33

      @Fifi Brind_acier
      Merci de mettre le lien. L’article du Daily Beast est un de ceux qui ont servi à me forger l’opinion que j’ai sur le pouvoir aux Etats-Unis. 


    • HELIOS HELIOS 3 décembre 2015 21:57

      @Samson
      ... ne pas confondre le « vrai » pouvoir, beaucoup plus occulte qu’on ne l’imagine... d’ailleurs, on peut l’imaginer en se posant la question sur Zuckerberg qui a son tour vient de se defaire de sa fortune qu’il aurait pu « mal employer ».... et tout le bruit qu’il y a autour pour detourner l’attention, comme les « bonnes idées » des Think tank. Si la population accepte, c’est bien, sinon on change les termes, mais on fait pareil !

      Alors COP21 et autres grands barnums plus ou moins planetaires... ceux qui agissent ne s’y deplacent pas, ils sont dans leurs ranch ou leur villa au bor dde mer a Hawai. ou dans les Caraibes.

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 décembre 2015 07:40

      @Pierre
      On parle souvent en ce qui concerne les USA, « de l’Etat profond », la seule description que j’ai trouvé est celle de Thierry Meyssan, à qui je laisse la paternité de l’info, n’ayant pas pu la recouper par ailleurs. C’est dans ce texte « La République française prise en otage », chapitre « qui dirige Daesh ? »


      « Une faction au sein de l’ appareil d’Etat US menait sa propre politique contre celle de la Maison Blanche. Au départ un complot dirigé parle directeur de la CIA, et créateur de Daesh, le général Pétraeus. (...) puis Hillary Clinton, Jeffrey Feltman, John Allen etc (...) »

      « Ce groupe n’a cessé de s’opposer à l’accord avec l’ Iran et à combattre la République syrienne.
      + des sociétés multinationales, comme Exxon Mobil, le vrai propriétaire du Qatar, le fonds de pension KKR et l’armée privée Académy, ex Blackwater »

      C’est aussi l’objet du livre « L’Etat profond américain » de Peter Dale Scott.

    • Pierre Pierre 4 décembre 2015 09:41

      @Fifi Brind_acier
      Je connais cet article de Thierry Meyssan. Mon opinion sur la politique parallèle menée par les néo-cons est la conclusion de recherches personnelle. La constatation des interventions de personnalités indépendantes dans la politique extérieure des Etats-Unis m’a convaincu que Barack Obama a perdu la maîtrise des décisions. Il reste encore le décideur de décisions importantes comme l’entrée en guerre ou du retour de l’Iran par exemple mais les initiatives de déstabilisation du monde sont le fait d’initiatives personnelles de néo-cons notoires ; Nuland, McCaine etc.


  • marmor 3 décembre 2015 12:20

    Selon un connaisseur, Loic Le Floch - Prigent, ancien PDG de ELF et sacrifié au profit de roland Dumas et de l’état, interrogé sur une station de radio :
    « Chaque pétrole possède un ADN spécifique. On peut très bien déterminer d’où il vient et où il va. Pour celà, il suffit de faire une analyse ADN. C’est la seule façon de confondre ou »dédouaner« Erdogan. Encore faut-il le vouloir »


    • escoe 3 décembre 2015 18:27

      @marmor Quand j’avais Le Floch comme patron il ne comprenait déjà rien à la chimie. Un pétrole ça se caractérise par sa composition en hydrocarbures et éventuellement l’a,alyse de ses isotopes.


  • Dom66 Dom66 3 décembre 2015 12:22

     

    Bonjour roman, merci pour l’article,

    Et voici la conférence intégrale, doublée en Français (source RT France) https://www.youtube.com/watch?v=bTCbXKlHzCM

     

    L’aviation Russe fait du bon boulot

    (merde,voila que j’utilise les mots de Fion Fabius) et ce sont les frappes Russes qui emmerdent merdogan.

    Ce qui est fabuleux dans cette histoire c’est que les EU qui voyaient des armes de destructions massives en Irak avec leurs satellites sont incapables de voir le moindre camion de daesh ?

    Ces américons sont de plus en plus rigollots, tristes, minables, dangereux, ou nuls, ou je pense qu’ils prennent vraiment le monde pour des cons.

     

    Quand à Obama il fait l’hypocrite et pour cela il est naturel, bien sûr qu’il est informé du trafic entre la Turquie et daesh, mais ne pas oublier que la Turquie est dans l’Otan et que les USA jouent toujours des pions anti-Russe, aussi bien au M.O qu’en Ukraine.

    Ces mecs sont une grave menace pour la paix dans le monde.

    Heureusement pour la paix, nous avons en Russie un homme comme Poutine, et non un fou genre McCaine.

    Allez, bonne fin de journée roman

    Amic’

     

       

     


  • Loatse Loatse 3 décembre 2015 13:17

    La suite c’est quoi ?

    Outré de ces accusations qui fait offense à son honneur, Erdogan en représailles ferme le détroit du Bosphore...

    Les russes s’y engagent tout de même (casus belli) 
    L’europe apporte son soutien aux turcs... (qui sinon nous envoient TOUS leurs réfugiés syriens ?)
    et on est mal...

    ou alors... l’Europe lâche erdogan, la turquie, (son adhésion évidement est repoussée aux calendes grecques) et se tourne vers la russie qui soutient l’alaouite bachar... Américains et sunnites du coup nous considérent comme des collabos et nous bombardent.... 

    et là on est très mal...

    ou alors... les turcs se débarrassent du « dossier »..... (coup d’état)

    ou... Erdogan s’empresse d’aller bombarder les convoyeurs (turcs ?) et ainsi laver l’affront zé défendre son honneur...(ne pas laisser de témoins gênants ?), et là Parait dans tous les journaux russes en première de couv (et chez nous en moins gros) : « Erdogan bombarde.... daesh ! »

    je penche pour la dernière solution. celle en quelque sorte de l’arroseur arrosé si l’on se place selon la perpective russe...












    • roman_garev 3 décembre 2015 13:56

      @Loatse


      « ou alors... les turcs se débarrassent du « dossier »..... (coup d’état) »

      La CIA doit déjà écrire ce scénario...


    • Pierre Pierre 3 décembre 2015 18:27

      @Loatse
      Personnellement, si le dossier dégénère, je penche sur la même sortie de crise que roman_garev : « les turcs se débarrassent du « dossier..... (coup d’état) ».

      Surtout que je crois que DAECH a échappé au contrôle de ses créateurs et que beaucoup d’acteurs voudraient voir DAECH éliminé : l’Arabie saoudite dont le statut de gardien des lieux saints est directement menacé, les Etats-Unis qui ne doivent pas voir d’un bon œil que DAECH est encadré par l’ancienne armée de Saddam Hussein, le Qatar qui se rend compte que DAECH combat ses très chers protégés, les Frères musulmans, l’Europe, la Russie et les autres pays arabes par crainte d’attentats etc.
      De plus, Erdogan bombarde les Kurdes, les protégés des Etats-Unis qui compte sur eux pour les combats au sol.
      A part l’OTAN et encore seulement de façon formelle, il n’a plus beaucoup d’amis.

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 3 décembre 2015 19:53

      @Pierre
      Je vous trouve très optimiste, après avoir investi des milliards de dollars pour créer cette armée de mercenaires, quelle perte sèche ce serait que de s’en débarrasser...
      L’ OTAN va les déplacer, vers l’ Asie ou vers la Libye, par exemple : 
      ** Daesh renforce ses positions en Libye."


    • jaja jaja 3 décembre 2015 20:25

      @Fifi Brind_acier

      Pierre me semble au contraire très pessimiste puisqu’il a compris que Daesh, né de l’intervention militaire US en Irak et dont la direction militaire est composée d’anciens militaires de Saddam Hussein joue aujourd’hui sa propre partition et s’est détachée de ses sponsors Saoudiens...
      Daesh contrôle aujourd’hui une population de 10 millions d’habitants et ce ne sont pas simplement des bombardements qui suffiront à vaincre cette organisation immensément riche...

      Au contraire cela ne fera que les renforcer comme le fit la guerre US en Irak...


    • Pierre Pierre 3 décembre 2015 21:54

      @jaja
      C’est exactement ce que je pense. Les militaires étasuniens ont atermoyé leur intervention aussi longtemps que possible en espérant que DAECH affaiblirait l’armée arabe syrienne le plus possible. Les interventions aériennes russes et iraniennes au sol sont venues perturber tout ce beau projet diabolique. Les attentats de Paris et les menaces d’autres attentats en Europe et au Moyen-Orient ont obligé le Pentagone à tomber le masque. Je crois aussi que Vladimir Poutine a été convainquant avec Barack Obama et que ce dernier a compris qu’un califat islamique serait un poison pour les intérêts étasuniens.


    • HELIOS HELIOS 3 décembre 2015 22:06

      @Loatse


      Si la menace devient trop forte, selon votre scenario, c’est vraisemblablement l’avant dernière mesure qui sera choisie en concertation généralisée.

      Erdogan sera demis, politiquement ou physiquement (un peu comme le pourri a qui on prete un révolver, même si ce n’est pas lui qui se suicide).
      Objectivement je doute que les turc fassent le travail, parc que justement, ils sont plus nationaliste et homogène culturellement et proche d’Erdogan.
      Il faudra surement un « accident » ou une demission lègèrement conseillée !

      Ensuite, l’Europe paiera le deblaiement du Bosphore que les évènements auront rempli d’épaves, fiancera la reconstruction de ce qui a été trop demoli et assumera les sanctions américaines qui lui auront été infligées... en esperant que les populations turques ( et peut etre nord africaines) sur son sol n’aient pas aussi causé des degats qu’il sera difficile d’effacer.

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 décembre 2015 07:06

      @jaja
      Maintenant qu’apparaît au grand jour que ce sont les pays de l’ OTAN qui ont couvé ce monstre, vite, il faut trouver une parade ! Soudain, Daesh est devenu indépendant des Etats qui l’ont créé..


      Lesquels ont devenus de pauvres victimes, dispensées de rendre des comptes.
      Comme soutien à l’ impérialisme US, vous gagnez le yoyo en bois du Japon !

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 décembre 2015 07:15

      @Pierre
      Vous gobez tout ce que disent les médias ?
      L’OTAN et/ou la CIA n’ont bien sûr jamais fait dans le passé d’attentats sous fausse bannière...


      Le coup d’ état de Kiev, peut-être ?

      Gladio et les réseaux Stay behind pendant la guerre froide et les attentats en Europe de l’ Ouest ??

      Aux USA, le FBI a poussé des musulmans à commettre des attentats.


      Mais vous croyez dur comme fer que Daesh agit indépendamment de ceux qui l’ont créé..

    • Pierre Pierre 4 décembre 2015 09:54

      @Fifi Brind_acier
      Je vous ai répondu plus haut que je crois qu’il y a une politique parallèle au Etats-Unis qui est menée par les néo-cons. Je veux bien admettre que ces derniers veulent encore se servir de DAECH pour mener leurs desseins politiques à terme mais je crois que sur ce dossier, c’est le président Obama avec John Kerry qui veulent reprendre la main.

      En contre-exemple de ce que vous dites, les Etats-Unis ont lutté pendant 10 ans contre les taliban qui étaient aussi une de leurs créatures. 

  • njama njama 3 décembre 2015 13:49

    faut croire que l’entente franco-turque reste très cordiale

    La Turquie autorise la France à utiliser son espace aérien pour frapper Daesh

    "La France nous a demandé notre autorisation pour se servir de notre espace aérien (...) cette autorisation a été accordée à condition que l’on s’aligne sur les principes généraux assortis aux pays de la coalition internationale", a déclaré à l’AFP cette source qui s’exprimait sous couvert de l’anonymat.

    Grâce à ce feu vert turc, la France pourrait déployer des avions de chasse sur des bases de Turquie, notamment celle d’Incirlik déjà utilisée par l’aviation américaine, située dans le sud du pays non loin de la frontière syrienne.

    Des avions de reconnaissance allemands Tornado devraient également être basés prochainement à Incirlik.

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=1&cid=86&frid=86&eid=271216


  • eugene eugene 3 décembre 2015 14:00

    « Je ne comprends pas pourquoi ils ont fait ça. Seul Allah le sait », a ajouté Poutine, suscitant les applaudissements de l’assemblée. 

    Ah la la la, comme on dirait aussi Hollande....
    Les éléments de langage se ressemblent, mais méfiez vous des imitations.

  • Pie 3,14 3 décembre 2015 15:15

    L’estimation de 200000 barils est haute. Il en existe d’autres qui tournent autour de 70000 par jour à comparer aux 84 millions /jour mondiales, soit pas grand chose. Une chose est certaine, le pétrole vendu au tarif clandestin (2 à 3 fois moins cher que le prix du marché alors que les cours sont déjà très bas) n’est plus la première ressource financière de Daesh.

    Les avions américains bombardent les installations pétrolières depuis déjà longtemps. Ce sont eux qui sont responsables de l’affaiblissement des capacités de production, pas les russes qui débarquent et ont passé plus de temps à bombarder les adversaires d’Assad à l’exception notable de Daesh jusqu’à l’attentat égyptien.

    L’auteur qui est la voix de radio Moscou laisse croire que les russes sont les seuls à agir sur le terrain. Il y a pourtant du monde et les russes sont loin d’être majoritaires.

    • Samson Samson 3 décembre 2015 18:20

      @Pie 3,14
      « Les avions américains bombardent les installations pétrolières depuis déjà longtemps. »
      Pour ce que j’en sais, ils n’ont commencé qu’après le début de l’intervention russe ! Quelles sont vos sources ?

      "L’auteur qui est la voix de radio Moscou laisse croire que les russes sont les seuls à agir sur le terrain. Il y a pourtant du monde et les russes sont loin d’être majoritaires.« 
      Ce qui - après quatre ans d’intervention - pose à tout le moins question, soit sur l’efficacité stratégique de Washington et ses alliés, soit sur leurs objectifs réels en Irak et en Syrie. Jusqu’à présent, seule l’intervention russe semble efficace à affaiblir Daesh, au prix de la réduction d’une »opposition modérée" que la diplomatie et les médias occidentaux peinent toujours - et pour cause - à définir.

      Si la propagande russe vaut ce qu’elle vaut, on peut en dire autant de la propagande occidentale. Et pour en démêler l’info, il peut être utile de les comparer sans trop d’a-priori ! smiley


    • Pie 3,14 3 décembre 2015 19:10

      @Samson

      Tapez bombardements américains en Syrie ou bombardement de la coalition en Syrie et vous trouverez une quantité d’articles qui les décrivent. 
      Une fois n’est pas coutume, l’article de wikipédia sur les bombardements de la coalition en Syrie est assez complet et factuel. 

      L’action des russes est loin d’être déterminante, elle s’ajoute à celle des autres et est utile à ce titre mais il ne faut pas se faire trop d’illusions. Les bombardements affaiblissent Daesh et limitent ses capacités d’action sur le terrain mais ne vont pas le faire disparaître. Seule l’action au sol de ses ennemis peut changer la donne mais les belligérants ont tous des objectifs qui divergent.

      Assad veut garder le pouvoir alaouite, Les islamistes non Daesh veulent une théocratie sunnite, les opposants non religieux veulent une démocratie mais ils sont faibles et divisés.

      Les puissances extérieures jouent aussi leur partition. Les russes soutiennent Assad, les monarchies du golfe soutiennent les sunnites si possible wahhabites et plus si affinités, Israël se réjouit du bordel qui fait oublier le conflit palestinien, la Turquie est obsédée par les kurdes, les américains à l’origine du bourbier irakien sont velléitaires mais ont tout de même formé une coalition avec plusieurs pays dont la France. Leur objectif qui visait à l’origine à favoriser une transition politique contre Assad s’est mué en guerre contre Daesh. 

      Bref, l’horizon est loin d’être dégagé et ce ne sont pas quelques camions citerne bombardés par les russes qui vont changer la donne. 

    • roman_garev 3 décembre 2015 19:12

      @Pie 3,14

      « Il y a pourtant du monde »

      Aah, et ça c’est « La Voix d’Amérique », je crois. Bon, il y a du monde, environ 65 pays (surtout sur le papier), mais quels sont les résultats de cette coalition ? Combien de vols effectués, combien de cibles atteintes, et, principalement, quelles cibles ?
      On a déjà l’exemple de CNN, quand des centaines de camions-citernes détruits par les avions russes ont été attribués... aux frappes des glorieux G.I. !!! On a pris les vidéos du ministère russe de la défense. 

      La Grande Bretagne vient de s’associer solennellement aux opérations. Déjà 4 (QUATRE) avions ont parti de Chypre pour destination inconnue. Aucun résultat annoncé. Secret d’état ? DEUX d’eux sont revenus avec leur stock de munitions (bombes, missiles) intact. Faute de cibles ? Donc ils ne savaient pas ou ils allaient ? D’ailleurs, c’est très dangereux, d’aterrir plein de munitions.
      Oui, ce monde s’agite, mais pour rien. En russe ça s’appelle ИБД - имитация бурной деятельности (imitation de l’activité débordante). Un remue-menage sans utilité quelconque.



    • Dom66 Dom66 3 décembre 2015 19:29

      @Pie 3,14

      Excusez moi vous avez un problème d’information. Sûrement la voix de BFM , TF1 ou ANT 2

      En très peu de temps l’aviation Russe a bombardé plus que les EU en deux ans.

      De plus à savoir que l’aviation US a même bombardé l’armée régulière Irakienne.

      Et pour finir rappelez moi qui a foutu la merde en Irak, et qui balance des armes aux coupeurs de têtes.


    • Pie 3,14 3 décembre 2015 19:33

      @roman_garev

      Jouer à celui qui a le plus gros navion est assez puéril.

      Il y a déjà eu des quantités de bombardements de la part de la coalition sur des lieux de commandement, des camps d’entrainement, des complexes pétroliers, des personnes ciblées.
      La contribution de la Russie qui semble cibler désormais Daesh depuis l’attentat d’Egypte est utile mais non déterminante.

      D’une part parce que les forces engagées par la Russie sont modestes, d’autre part parce que les bombardements ne suffisent pas à gagner une guerre.

      L’Allemagne sous les bombes a résisté des années, seule l’action sur le terrain l’a fait tomber. Le Vietnam a reçu des américains autant de bombes que pendant toute la seconde guerre mondiale, voyez le résultat... l’URSS a déversé des tombereaux de bombes en Afghanistan pour déguerpir en 1988.

      Les bombardements sont aujourd’hui la réponse aux attentats. Cela calme la colère des opinions publiques mais ceux qui les font savent bien que la réponse est au sol et que la négociation politique est essentielle. De ce point de vue il va bien falloir que Poutine accepte de lâcher Assad à un moment s’il veut peser dans la balance diplomatique.

    • Pie 3,14 3 décembre 2015 19:42

      @Dom66

      Je regarde rarement les infos à la télé car je préfère lire plutôt qu’entendre. De ce point de vue le net est idéal.

      D’où tenez-vous cette information selon laquelle les russes auraient plus bombardé en 2 mois que la coalition en 4 ans ? A ma connaissance c’est faux même s’il est vrai qu’ils ont tapé tout azimut sans faire toujours attention aux civils (cf : les kurdes). 

      Quant à la responsabilité des américains en Irak, j’en parle dans un post précédent que vous n’avez sans doute pas lu.



    • roman_garev 3 décembre 2015 20:07

      @Pie 3,14


      « les bombardements ne suffisent pas à gagner une guerre. L’Allemagne... »

      Inutile d’argumenter, c’est connu comme deux fois deux font quatre.
      La question capitale, c’est QUI va mener les opérations terrestres.
      Tous (sauf peut-être vous, mais vous ne décidez rien, heureusement) ont déjà reconnu que SANS l’AAS la défaite de Daesh est impossible. Mais pour lui permettre de mener des opérations contre Daesh, il faut D’ABORD éliminer la menace de nombreuses bandes plus ou moins modérées ou immodérées dans la proximité (Damas, Alep, le nord du pays avec ces gentils turcomanes dirigés par les « Loups gris » turcs, etc.). On ne peut pas s’en aller à la guerre en laissant des brigands armés errer près de sa maison. C’est ce que fait la Russie, et les reproches atlantistes de frapper des cibles non-daeshiennes la laisse indifférente. On sait ce qu’on fait, et on le fera autant qu’il faudra.


    • Pie 3,14 3 décembre 2015 20:24

      @roman_garev

      La ficelle est un peu grosse.

      Vous débitez la doxa russe habituelle : il n’y a que Assad face à Daesh, les autres sont réduits au rand de brigands...

      Vous oubliez qu’il y a d’abord eu une guerre civile avec un pouvoir aux abois complètement discrédité avant Daesh.

      Vous oubliez que Daesh a été une aubaine pour le régime.

      Vous oubliez que Assad malgré le soutien de la Russie ne retrouvera jamais une légitimité auprès des syriens.

    • roman_garev 3 décembre 2015 21:01

      @Pie 3,14


      Sincèrement, je vous invite à lire (et surtout comprendre) cette analyse brillante qui vient d’être publiée sur l’AV :


      Cela pourrait vous changer d’idées (pour le moment dignes plutôt d’une maternelle).

    • Dom66 Dom66 3 décembre 2015 21:01

      @Pie 3,14

      Il est facile de commenter votre post.

       

      "D’une part parce que les forces engagées par la Russie sont modestes, d’autre part parce que les bombardements ne suffisent pas à gagner une guerre."

       

      Les forces Russe engagées modestes, certes mais un peu plus importantes que les autres forces.

      Que les bombardements ne suffiront pas, c’est certain, les Russes le savent, et c’est pourquoi il faut redonner espoir à l’armée régulière Syrienne.

          

      "l’URSS a déversé des tombereaux de bombes en Afghanistan pour déguerpir en 1988."

       

      Tombereaux, tombereaux est un bien grand mot comparé aux bombardements US sur le Vietnam qui a été écrasé par un tonnage de bombes supérieurs à toute la deuxième guerre mondiale, et eux aussi on déguerpi

       

      "savent bien que la réponse est au sol et que la négociation politique est essentielle. De ce point de vue il va bien falloir que Poutine accepte de lâcher Assad à un moment s’il veut peser dans la balance diplomatique."

       

      C’est au peuple Syrien de décider si Assad doit partir ou pas, et ne vous inquiétez pas pour Poutine.


    • emphyrio 3 décembre 2015 23:08

      Croire qu’il y a encore en face des forces syriennes gouvernementales une opposition modérée est un déni. Les différentes forces présentées comme Armée Syrienne Libre sont toutes millésimées de cette année et il semble même que dans certains cas, leur création soit une stratégie déguisée des groupes salafistes pour obtenir un armement sophistiqué de la part des occidentaux. Les véritables forces rebelles dans l’ouest de la Syrie sont celles du Front Islamique que bombardent les avions russes. Mêmes les journalistes de grande presse s’y laissent prendre, comme ce reporter allemand qui prétendait témoigner d’un engagement de l’ASL contre l’Etat Islamique dans un de ses tweets. Malheureusement, Julian Röpke du Bild s’appuyait sur une vidéo tournée par les bataillons islamiques Al-Safwa. Le projet politique de ces brigades comme de la majorité des groupes rebelles est un retour à la sharia. Que l’on m’explique alors où va le soutien de nos gouvernements en Syrie, qui ne sont pourtant pas naïfs : à l’instauration d’une démocratie syrienne ou bien aux mêmes fous furieux qui viennent mitrailler des parisiens en terrasse des cafés ? 
      https://twitter.com/JulianRoepcke/status/667445497351806976


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 décembre 2015 07:50

      @Pie 3,14
      Au sol, il y a l’armée syrienne qui avance, aidée par l’Iran et le Hezbollah. La Chine ne va pas tarder... « Avancées de l’armée syrienne » La Russie ne s’y trompe pas :
       « La nouvelle cible des bombes britanniques, c’est l’initiative russe ».


    • roman_garev 4 décembre 2015 10:51

      @Pie 3,14

      « L’estimation de 200000 barils est haute. Il en existe d’autres qui tournent autour de 70000 par jour... »

      Mais bien sûr, il en existe d’autres ! Tenez, par exemple, « L’ImMonde » (certainement un des vos « autres ») avoue :


      « Une petite partie du pétrole serait aussi acheminée vers la Turquie, parfois dans des jerricans, à dos de mulets. Une contrebande qu’Ankara a toujours démentie. »


      Donc Ankara dément même ces pauvres jerricans à dos de mulets. De sorte que vous feriez mieux de garder vos « sources » pour vous-même, ici vous ne faites que rire.

    • roman_garev 4 décembre 2015 11:15

      @Pie 3,14

      « Il en existe d’autres qui tournent autour de 70000 par jour à comparer aux 84 millions /jour mondiales, soit pas grand chose. »


      Ah bon ? Je vous vois déjà clamer la même phrase en remplaçant vos « 70000 par jour » par « 130 tués le 13 novembre » et « 84 millions/jour » par « 7,3 milliards ». Surtout à y retenir votre belle conclusion « soit pas grand chose » ! 


  • .
    Il faut surtout surveiller les acheteurs du pétrole trafiqué de DAESH. Les israéliens ne peuvent tout de même pas consommer tout le pétrole extrait par SES terroristes de l’IS !
    .
     Voila que des blogueurs anglophones ont retrouvé les deux Tankers (loués par la famille Erdogan puis achetés en 2015 ) qui transportent du pétrole de DAESH vers le port d’Ashdod en Israël ! 
    .
    Selon Reuters, le pétrole ferait l’objet d’un transfert de bateau à bateau au large de Malte de manière à masquer sa provenance aux acheteurs finaux et à les prémunir d’actions en justice de la part de la compagnie nationale irakienne SOMO. Ce dernier est ensuite transporté par tankers battant pavillon maltais, vers le port d’Ashdod en Israël.
    .
    Le plus hilarant, c’est que ces blogueurs ont consulté des experts militaires pour connaitre la meilleure façon de ’’neutraliser’’ ces deux Tankers de la famille Erdogan. Pour des raisons environnementales,
    ces experts ne croient pas que les russes vont torpiller les deux Tankers.
    .
    Ces experts croient plutôt que les hélices de propulsion seront visées et sabotées avec précision par la marine russe (sous-marin )....en eau libre.
    .
    Certains de ces experts, du secteur militaire, croient plutôt que les russes voudront créer un effet spectaculaire pour la presse mondiale. Ils s’attendent a ce que un des deux Tankers soit incendié en pleine mer. Ici, les opinions diverges. Plusieurs favorisent un drone armé...et discret. 
    .
    Affaire a suivre, donc. Chose certaine, les couts d’assurance , de ces tankers de la famille Erdogan,
    vont exploser  smiley

    .
     voici le lien d’un des sites de ces blogueurs anglophones :
    Are These The Tankers Bilal Erdogan Uses To Transport ISIS Oil ? | Zero Hedge

    .
    Pour suivre les mouvements des tankers de la famille Erdogan qui transportent le pétrole de DAESH vers Israël et autres destinations :
     
    c’est ici : Live Ships Map - AIS - Vessel Traffic and Positions | AIS Marine Traffic


  • wesson wesson 3 décembre 2015 16:25

    Bon on ne vas pas revenir sur la duplicité des Turcs. Ils se sont livrés allègrement au pillage de tout ce qu’ils pouvaient de Syrie en utilisant leurs amis objectifs de L’OEI. Ce n’est en définitive une surprise pour personne.


    Et c’est là ou je souhaite en venir, ce n’est pas non plus une surprise pour les Russes. Les informations qu’ils ont publiées ont toutes été collectées avant que les Turcs ne leur plombe leur coucou. Et pourtant, depuis les 2-3 mois ou ils sont officiellement en Syrie, ils ont attendu de se faire attaquer avant de révéler tout ceci .

    Pour moi, ces révélations sont un véritable tournant dans la stratégie Russe. Jusqu’à maintenant ils pensaient pouvoir amener tout le monde à un accord honorable sans déballer le linge sale. Mais là je pense qu’ils ont abandonné cet espoir, et par conséquent pensent que aucune solution négociée ne pourra être possible avec la « coalition » amenée par les USA.

    Je pense que la Russie est partie dans un « all in » médiatique, ou ils vont se permettre d’exposer sur la place publique tout ces discours hypocrites et ce double langage, sans oublier de toucher également les USA, qu’ils tiennent pour co-responsables de la mort de leur pilote (pour avoir indiqué précisément aux Turcs où et quand frapper pour que ça puisse ressembler à une violation d’espace aérien).

    De son coté, la Turquie continue d’une certaine manière à « crâner », car elle se pense incontournable. Et en effet, elle possède quelques arguments : Pour les USA elle sert de base pour ses opérations au moyen orient, et pour l’Europe elle sert de camps de concentration à candidats à la migration.Elle se pense soutenu tant par l’EU que par les USA, de la même manière que la corde soutient le pendu. 

    Le jeu de la Russie consistera à rendre le coût politique de ce soutient sans cesse plus élevé.

  • Marius Morin Marius Morin 3 décembre 2015 16:27

    Il est important de dire comment le pétrole islamique arrive en Israël pour être distribué en Europe
    http://lesakerfrancophone.net/les-rockefeller-de-raqqa-comment-le-petrole-de-etat-islamique-arrive-en-israel/.


    • @Marius Morin
      .
      Excellent lien. Attendez que Mademoiselle Fifi Brind’acier en prenne connaissance. On n’a pas finis
       d’en entendre parler !  smiley


    • Samson Samson 3 décembre 2015 17:43

      @Marius Morin
      De toute manière, tous les alliés de l’Occident dans la région ont mis la main dans le pot de confiture ! Ce qui n’a pas suffi à provoquer la chute d’Assad avant la conclusion de l’accord international sur le nucléaire iranien qui prive l’Occident et Israël du « casus belli » perse.

      Mais il n’y a aucun intérêt pour la Russie à dévoiler les turpitudes occidentales sans nécessité, et la « neutralité » de bon aloi affichée par Israël dans un conflit qui se déroule à ses portes et la concerne au premier chef laisse aux Russes toute main libre pour faire le ménage !

      Et quelle que soit la conclusion du conflit syrien, l’affaiblissement durable de son grand voisin garantit à Israël une certaine tranquillité ! Nul doute que Moscou s’attachera à ne surtout pas la perturber ! smiley


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 décembre 2015 08:16

      @https://www.youtube.com/watch?v=CuNdcJx6PLA
      J’ai déjà écrit plusieurs fois qu’ Israël fait partie de fait de l’ OTAN.
      Je fais un prix de gros pour tous les pays de l’ OTAN qui ont sont tous complices.
      Les pays de l’UE en particulier qui achète le pétrole de Daesh.

      C’est comme pour la drogue, sans acheteurs, point de vendeurs.


  • ykpaiha ykpaiha 3 décembre 2015 16:39

    Je suis quelque peu dubitatif :

    En effet que dire des Salamaleks et non-dits dans nos contrées.

    Pas plus que le Kosovo qui sert de déversoir de drogues fabriquées et soutenues en Afghanistan par les US, la Turquie utilise aussi son cota de bons sentiments, rien que de bien normal dans tout c’a.

    S’en offusquer c’est un peu de l’hypocrisie, ne croyez pas que tout cela n’a pas de stratégie, et n’est pas soutenu en tres haut lieu.
    Une preuve le versement de 3 Milliards en compensation de la perte de revenus, par hasard en meme temps que la perte des citernes.

    D’autres ont utilisé drogues et détournements pour financer leurs conquêtes (l’empire anglais avait la palme a ce sujet) Mais ici on a a faire avec une utilisation systématique du « brevet », preuve s’il en est du niveau de corruption de nos républiques devenue baba-nanieres.

    La Russie, probablement tres au fait de la chose (ils peuvent feindre de le découvrir) a été obligée d’attendre un incident pour le révéler, sans lui l’auraient ils fait ?

    Je pense sincèrement que la Mafia, s’est emparée d’un (du) pouvoir qu’elle ne lachera pas sans contrepartie, et plus le temps passe plus la contrepartie sera chère.

    Ps (lorsque je parle de mafia j’évite de parler des Islamistes ou autre connotation extremiste, qui ne sont au demeurant que des cache misère, pour ne pas dire des attrape-c(h)rétin)


    • roman_garev 3 décembre 2015 19:38

      @ykpaiha

      « La Russie, probablement tres au fait de la chose (ils peuvent feindre de le découvrir) a été obligée d’attendre un incident pour le révéler, sans lui l’auraient ils fait ? »

      Vous n’êtes pas au courant. Poutine a révélé « la chose » en montrant quelques-unes de ces photos durant G20 à Antalya (donc AVANT l’incident) en précisant que « certains pays de G20 y participent ».


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 décembre 2015 08:20

      @ykpaiha
      La tactique de la Russie a été de prendre au mot les fanfaronnades des pays de l’ OTAN « pourfendant le terrorisme ». Il a tendu la main à chaque rebuffade, afin de bien démontrer à l’opinion publique que les discours de l’ Occident étaient bien loin de la pratique...
      C’est la réponse de la Russie au « Poutine bashing » de ces dernières années.


  • Samson Samson 3 décembre 2015 17:06

    Si les médias occidentaux restent fort discrets sur le détail des accusations russes, Moscou affiche une grande maîtrise à la diffusion de sa communication sur internet (RT news, Sputnik), vidéos sur google, ....
    S’il apparaît maintenant clair que l’attaque turque était préméditée, et n’a pu se pratiquer sans collaboration de l’état-major U$, je peine à bien comprendre le but d’une telle « erreur » stratégique, qu’elle soit turque ou atlantiqueI

    Un des piliers particulièrement constants de la diplomatie et de la politique russe consiste depuis toujours à ridiculiser l’ennemi, notamment par la mise en exergue des contradictions entre valeurs proclamées et leur application pratique.
    Dans le genre, Moscou avait déjà réussi quelques coups de maîtres : accueil d’Edward Snowden, « suggestion » de sa présence dans l’avion du président Bolivien Evo Morales, ce qui a amené les principaux responsables €uropéens à enfreindre toutes les règles diplomatiques de survol de leur espace, synchronisation d’une intervention de Vladimir Poutine à l’ONU avec l’intervention syrienne non-anticipée par les états-majors occidentaux, destruction massive des arsenaux et infrastructures fournies au Front Al-Nusra par l’Occident , non-invitation de la France et des €uropéens envisagés comme de dociles vassaux des U$A - à Vienne, ...

    Comptait-« on » sur une réaction impulsive de la Russie ? Comptait-« on » qu’elle s’aplatisse ? Ce serait bien mal connaître Vladimir Poutine ! Et la crise ne fait que révéler un peu plus l’affligeant manque de vision et l’amateurisme stratégique et diplomatique des tenants jusqu’au-boutistes - pour ne pas dire fanatiques - du Nouvel Ordre Mondial atlantiste.

    Si l’affaire ne suffit à renverser Erdogan et sa clique, elle étale aux yeux du public occidental la duplicité de ses meilleurs « alliés », et ne peut que questionner un peu plus sur les gages €uropéens (3,5 milliards d’Euros) à la gestion d’une crise migratoire qu’il participe à entretenir. Nul doute que ce n’est qu’un début et que, malgré toutes les assurances du soutien atlantiste et €uropéen, le clan Erdogan a bien du souci à se faire, à commencer par la question Kurde !


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 décembre 2015 08:42

      @Samson
      Je crois surtout qu’au Pentagone, ça panique ferme depuis que les Russes ont lancé des missiles depuis la Mer Caspienne... « Grande trouille au Pentagone, la Russie peut détruire ses armées ».


      Les armes efficaces qu’il leur reste, ce sont leurs mercenaires djihadistes, on n’a pas fini avec les attentats....

    • Samson Samson 4 décembre 2015 22:15

      @Fifi Brind_acier
      Un des grands atouts stratégique - et budgétaire - de Moscou est que l’effort militaire est essentiellement défensif. Si du fait de l’indéniable supériorité technologique U$ je n’avais pas perçu dès l’abord l’ampleur de la débâcle dans les états-majors alliés, c’est maintenant chose faite et j’agrée pleinement à votre point de vue.
      Pour amener encore - s’il en était besoin - du grain à votre moulin, ce lien (en) sur zerohedge.
      Bien sûr, il faut toujours faire la part de l’intox possible, mais un vieux slogan chinois ne déclarait-il pas que "L’impérialisme n’est qu’un tigre un papier’ ? smiley


  • Le421... Refuznik !! Le421 3 décembre 2015 17:48

    En définitive, la politique, c’est assez simple...

    On comprends nettement mieux pourquoi les turcs font les gros yeux, voire plus, aux avions russes qui pilonnent Daesh et ses intérêts.
    Dans la mesure où ce sont les mêmes.
    Et comme Erdogan pensait, à juste titre, que pendant qu’on s’embrouillait avec Poutine, il avait le champ libre...

    Au fait !! C’est quand la Turquie dans l’UE ?? Prochainement, non ??


  • Pyrathome Pyrathome 3 décembre 2015 17:53
    Erdogan affirme avoir des « preuves » d’une implication de la Russie dans le trafic de pétrole de l’EI

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/12/03/97001-20151203FILWWW00134-erdogan-affirme-avoir-des-preuves-d-une-implication-de-la-russie-dans-le-trafic-de-petrole-de-l-ei.php

    Les connards, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît.....

    Il ne manque pas de culot cette ordure....


    • Pierre Pierre 3 décembre 2015 18:45

      @Pyrathome
      C’est malheureusement vrai. La Syrie achète une petite partie du pétrole que DAECH vend. Elle a une raison objective d’agir ainsi mais je pense qu’il aurait mieux valu de s’abstenir de se compromettre avec cette organisation terroriste. 


    • ddacoudre ddacoudre 3 décembre 2015 19:39

      @Pyrathome

      effectivement un connard n’a pas peur, s’il cherche bien il trouvera bien un russe qui nourri des sympathie pour daesh, ça doit bien exister quelque part. même si l’on cherche bien il y aura peut être des acheteur de ce pétrole qui seront français et peut-être en regardant à la loupe hier en faisant mon plein j’ai peut-être mis du gasoil de daesh.
      cordialement.


    • wesson wesson 3 décembre 2015 20:04

      @Pyrathome
      @Pierre


      C’est effectivement vrai que Assad achète du pétrole à l’OEI. Ils en achètent quelque chose comme 15 à 20% de la production illégale dit-on.

      Mais ils faut comprendre l’alternative : la Syrie est un pays totalement ruiné, qui a malgré tout besoin d’une quantité minimale de pétrole pour la survie de ce qu’il reste. Et c’est effectivement auprès de l’OEI que la Syrie achète le pétrole qu’elle lui vole, peut être effectivement par l’intermédiaire d’un homme d’affaire de nationalité Syrienne et Russe.

      Dès lors que les gens crèvent de froid ou n’ont plus du tout d’électricité, les principes d’intégrités et de morales ne valent plus grand chose : Si l’OEI peut leur en vendre, alors c’est bon à prendre.

      Au demeurant, cela ne fait que me renforcer dans ma conviction que toute cette histoire n’est pas une guerre de religion ou de civilisation, mais bel et bien une guerre de ressources et d’influence régionale. 

    • Enabomber Enabomber 3 décembre 2015 20:23

      @wesson
      Ceci va dans le sens de ton idée.


    • wesson wesson 4 décembre 2015 00:34

      @Cassino

      Plus vraiment, effectivement. La production de brut a virtuellement stoppé, car tous les champs pétrolifères Syriens se trouvaient au nord-ouest, qui a été entièrement conquis par les rebelles .

      Pour le Gaz, ils ont 2 gisement : Elba et As-Schaer, dans les régions de Homs et de Hama qui sont absolument cruciaux pour la fourniture en énergie de Damas. Ils ont aussi une production autour de Deir ez-Zor, qui est au mains des rebelles. Il existe d’ailleurs un accord tacite : Les rebelles continuent d’envoyer du gaz au gouvernement, en échange de quoi les installations ne sont pas bombardées. 

      Le gaz est un point crucial pour la Syrie : 45% de l’électricité du pays provient de cette source.


      Dans ces conditions, il me parait difficile de faire des reproches au régime Syrien sur cet aspect là : Il s’agit d’une question de survie, et pas d’enrichissement personnel comme c’est le cas pour les trafics en Turquie.

    • wesson wesson 4 décembre 2015 00:39

      @jaja
      extrait de votre article du « monde », que vous donnez en lien :


      « Une petite partie du pétrole serait aussi acheminée vers la Turquie, parfois dans des jerricans, à dos de mulets. Une contrebande qu’Ankara a toujours démentie.  »

      « Une petite partie à dos de mulets » ben voyons ! 

      « Le Monde » dans toute sa splendeur. Et après on s’étonne que la presse Française aille si mal !

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 décembre 2015 08:46

      @wesson
      Les journalistes du Monde ont dû oublier les chameaux...


    • Pierre Pierre 4 décembre 2015 10:02

      @wesson
      Waouh... C’est magnifique de nous faire partager ce grand moment de journalisme. C’est qui l’auteur de cet article ? Aussi à retenir pour le bêtisier 2015 !


Réagir