mardi 23 février 2010 - par John Lloyds

Iran : craintes d’embrasement mondial

C’est officiel depuis hier, statué par une dépêche AFP, en dépit des gesticulations internationales, l’Iran est entré dans le club très fermé des pays capables d’enrichir leur uranium à échelle industrielle (1). En Mars, Téhéran pourrait lancer deux nouveaux sites d’enrichissement, en plus de celui en exploitation actuellement à Natanz, concrétisant le projet de construction de 10 centrales qui avait créé la polémique avec l’AIEA. Ali Akbar Salehi, chef de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique, a indiqué « que l’Iran veut arriver au stade où il sera capable de fabriquer entre 250 et 300 tonnes de combustible par an pour ses futures centrales nucléaires ».

 

C’est l’enrichissement de l’Uranium à 20%, à destination et usage médical, qui a suscité les craintes de la communauté internationale. Les propositions occidentales visant à un échange d’uranium contre du combustible enrichi à 20%, bien qu’acceptées par les deux parties sur son principe, ont traînées sur les formalités de mise en œuvre, ce qui a conduit Téhéran à faire son propre enrichissement, et conduit la Russie, les Etats-Unis et la France a exprimer leurs préoccupations par lettre commune à l’AIEA : « Si l’Iran poursuit cette escalade, cela soulèvera des inquiétudes sur ses intentions nucléaires » (2)

La réelle préoccupation se focalise non pas sur l’enrichissement à 20%, taux très insuffisant pour la création d’une arme nucléaire, mais sur la rapide extension de la capacité à fabriquer de l’uranium hautement enrichi, que permettraient les 2000 centrifugeuses déjà en place, par adjonction d’autres batteries à venir. Selon le Jérusalem Post, 1000 centrifugeuses supplémentaires et 6 mois suffiraient à passer d’un enrichissement de 20% à 90% (3). Des conclusions identiques, avec pourtant des tenants différents, émanent d’une dépêche Reuters, qui elle, n’hésite pas à accuser Téhéran de travailler sur des ogives nucléaires, se basant sur un chiffre très différent – et en régression, par rapport à celui du Jérusalem Post : Ce n’est pas 2000 centrifugeuses qu’auraient l’Iran mais 4000, 3772 pour être précis (4). Une curieuse cacophonie d’annonces sur l’arsenal de centrifugeuses iraniennes, variant du simple au double, mais convergeant vers la même conclusion, l’imminence de l’arme nucléaire.

Quelle crédibilité accorder à ces conclusions identiques, mais issues de données hétéroclites, alors qu’il y a un an, le gouvernement américain disait déjà que l’Iran était en mesure de créer une bombe nucléaire ? (5) Un même refrain servi depuis longtemps, pour lequel une petite rétrospective historique pourra apporter un éclairage qui prêterait à rire s’il n’avait pas la dimension dramatique que prend la tournure de l’actualité (6) :

« 24 février 1993 : le directeur de la CIA James Woolsey affirme que l’Iran était à huit ou dix ans d’être capable de produire sa propre bombe nucléaire, mais qu’avec une aide de l’extérieur, elle pourrait devenir une puissance nucléaire plus tôt. »

« Janvier 1995 : le directeur de l’agence américaine pour le contrôle des armements et le désarmement John Holum témoigne que l’Iran pourrait avoir la bombe en 2003. »

« 5 janvier 1995 : le secrétaire à la défense William Perry affirme que l’Iran pourrait être à moins de cinq ans de construire une bombe nucléaire, bien que "la rapidité... dépendra comment ils travaillent pour l’acquérir" (‘how soon…depends how they go about getting it.’) »

« 29 avril 1996 : le premier ministre israélien Shimon Peres affirme qu’"il croit que d’ici quatre ans, ils (l’Iran) pourraient avoir des armes nucléaires". »

« 21 octobre 1998 : le général Anthony Zinni, chef de l’US Central Comand affirme que l’Iran pourrait avoir la capacité d’envoyer des bombe nucléaires d’ici cinq ans. "Si j’étais un parieur, je dirais qu’ils seront opérationnels d’ici cinq ans, qu’ils auront les capacités." »

« 17 janvier 2000 : Une nouvelle évaluation de la CIA sur les capacités nucléaires de l’Iran affirme que la CIA n’exclut pas la possibilité que l’Iran possède déjà des armes nucléaires. L’évaluation se fonde sur la reconnaissance par la CIA qu’elle n’est pas capable de suivre avec précision les activités nucléaires de l’Iran et ne peut donc exclure la possibilité que l’Iran ait l’arme nucléaire. »

Selon les incontestables conclusions du meilleur service de renseignements au monde, la CIA, ou d’autres experts américains, cela fait déjà entre 7 et 10 ans que l’Iran aurait du posséder l’arme nucléaire. Mais les effets d’annonce étant plus percutants que l’analyse technique objective, c’est le prochain pallier du nucléaire médical iranien qui vient relancer cette antique propagande médiatique qui traversa les périodes clintonienne et bushienne.

Le général Petraeus, chef du commandement central américain, appelle à des pressions (7). Paris « exhorte le monde à agir d’urgence » (8).

 Problème : de nombreuses rumeurs d’origines diverses semblent indiquer qu’un point de non retour – une attaque de l’Iran - risque d’être franchi, et de nombreuses voix préviennent du drame que serait cette folie.

C’est l’Iran qui a commencé cette valse de craintes d’un conflit programmé, sans toutefois que l’objet en soit connu, selon une dépêche AFP : « Selon nos informations, ils [les Israéliens] se préparent à déclencher une guerre au printemps ou à l’été » (9)

 Selon le général Leonid Ivachov, président de l’Académie des problèmes géopolitiques, « Une frappe contre l’Iran est actuellement à l’ordre du jour, elle sera très probablement portée par les Etats-Unis et Israël […] Si Israël se décide à l’usage d’arme nucléaire, si limité soit-il, il déliera les mains à tous les pays solidaires de l’Iran et condamnant le dictat israélo-américain. Ces pays pourront riposter en recourant aux armes de destruction massive, notamment à l’arme biologique » (10).

Selon le ministre italien des Affaires étrangères Franco Frattini, une attaque contre l’Iran serait « une catastrophe pour le monde entier […] Rien que la menace d’une opération militaire pourrait avoir les conséquences les plus négatives » (11)

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré hier : « Une attaque d’Israël contre des installations nucléaires en Iran constituerait une "catastrophe pour la région » (12), ajoutant : « cela aurait des conséquences imprévisibles que je ne souhaite pas même imaginer » (13)

Michel Chossudoski, dans une vidéo, parue sur Russia Today, intitulée « l’Otan va-t-il commencer la troisème guerre mondiale en attaquant l’Iran ? » (14), pense que la guerre contre l’Iran est préparée depuis 2004, et qu’il ne reste à la coalition qu’à conquérir l’opinion publique.

Multipliant les prétextes iraniens, l’Otan a mis en oeuvre une telle politique d’installation de bases de missiles en Europe, la Roumanie dernière en date, que la Russie en est venu a adopté en quelques mois sa nouvelle doctrine militaire, rendant la gâchette nucléaire beaucoup plus sensible. La principale préoccupation de cette nouvelle doctrine étant précisément l’Otan (15) :

“La doctrine détaille 11 menaces militaires externes à la Russie, dont sept venant de l’Ouest. L’expansion vers l’est de l’OTAN et son insistance pour un rôle mondial sont identifiées comme la menace numéro un pour la Russie […] Les U.S.A. sont la source d’autres menaces majeures répertoriées dans la doctrine, même si le pays n’est jamais mentionné dans le document. Celles-ci incluent les tentatives visant à déstabiliser les pays et régions et à saper la stabilité stratégique ….”

Outre pour contrer l’étranglement progressif dont elle fait l’objet - on constatera sur une carte avec quelles lentes mais progressives avancées elle s’est faite encerclée -, la Russie s’est réservée quelques belles définitions de « Principales menaces externes de guerre », parmi elles :

-L’objectif qu’a l’OTAN de s’arroger l’exercice de fonctions mondiales en violation du droit international

- Les revendications territoriales à l’encontre de la Russie et de ses alliés et l’ingérence dans leurs affaires intérieures.

L’Iran étant, énergétiquement parlant, un allié important de la Russie. Pourrait-on en douter, puisque Moscou vient de confirmer qu’il livrera bien le système anti-missiles S-300 (16) en dépit des protestations du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, et après avoir annoncé qu’elle reporterait la livraison ? Pourquoi Netanyahu s’inquiète-t-il tant de la performance du système de défense iranien ?

Urgence de fournir l’Iran en S-300 ? Force est de constater que l’Otan se rapproche dangereusement de la frontière iranienne. 15000 soldats envoyés à Marjah dans le Helmand (17), bien à l’ouest de l’Afghanistan, pour officiellement « casser du Taliban », alors que le général de l’armée afghane avoue lui-même « Il n’y a pas de résistance contre nous à Marjah ». L’encerclement final de l’Iran ? Qui peut encore croire que l’Otan s’étend en Afghanistan à la recherche du fantôme Ben Laden, ou pour éradiquer la culture du pavot ?

L’Iran a pleinement conscience de son encerclement. Répondant aux rumeurs concernant une éventuelle agression, « M. Ahani, interviewé à l’occasion de son déplacement en Croatie où il a assisté la semaine dernière à l’investiture du nouveau président croate Ivo Josipovic, a mis en garde contre la présence "à presque toutes les frontières" de l’Iran de "forces militaires étrangères, dont l’Otan. Les puissances occidentales vendent par ailleurs d’énormes quantités d’armes aux pays voisins et aux pays de l’ensemble de la région. Vu cette situation, je pense que nous avons le droit d’être prêts à réagir à tout moment ». (18)

 

 LIENS

 

(1) http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hJEYRBblQRgffaK943zffcw6X—Q

(2) http://fr.rian.ru/world/20100216/186070169.html

(3) http://fr.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1265631171671&pagename=JFrench%2FJPArticle%2FShowFull

(4) http://www.aerocontact.com/actualite_aeronautique_spatiale/ac-l-aiea-craint-que-l-iran-travaille-sur-une-ogive-nucleaire 09637.html

(5) http://www.america.gov/st/peacesec-french/2009/February/20090223155551liameruoy0.4148065.html

(6) http://blog.mondediplo.net/2006-09-04-Quand-l-Iran-aura-t-il-l-arme-nucleaire

(7) http://fr.rian.ru/world/20100221/186102834.html

(8) http://fr.rian.ru/world/20100219/186093927.html

(9) http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/02/16/01011-20100216FILWWW00625-israel-va-declencher-une-guerre-iran.php

(10) http://fr.rian.ru/onlinenews/20100216/186069418.html

(11) http://fr.rian.ru/world/20100211/186039062.html

(12) http://www.alterinfo.net/Erdogan-Une-attaque-d-Israel-contre-l-Iran-serait-une-catastrophe_a42967.html

(13) http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/121764,erdogan-met-en-garde-contre-une-attaque-israelienne-sur-l-iran.php

(14) http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=17720

(15) http://rickrozoff.wordpress.com/2010/02/15/expansion-de-lotan-deploiements-de-missiles-et-nouvelle-doctrine-militaire-de-la-russie/

(16) http://www.lexpress.fr/actualites/2/la-russie-livrera-des-missiles-antimissiles-a-l-iran_850128.html

(17) http://www.lexpress.fr/actualites/1/afghanistan-combats-sporadiques-a-marjah-l-operation-progresse-au-6e-jour_849758.html

(18) http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=125664&language=fr

 

 



152 réactions


  • FALCO FALCO 23 février 2010 16:28

    Ce lundi 15 février le Conseil des droits de l’homme à Genève a consacré une séance spéciale sur la situation des droits de l’homme en Iran, plus exactement sur les violations des droits de l’homme dans ce pays. Ce débat intervient à la suite d’un certain nombre de résolutions et de déclarations internationales importantes concernant la situation des droits de l’homme en Iran. Pour ne citer que quelques unes, il y a eu une résolution de l’Assemblée générale des Nations-Unies cette année (sous parrainage canadien) qui exprime sa profonde préoccupation d’une série de violations des droits de l’homme en Iran.

    Tous les dossiers sur l’Iran en français
    Violation des Droits de l’Homme en Iran
    Déclarations israéliennes sur l’Iran
    Juifs d’Iran : entre soumission et adaptation
    Déclaration commune des Etats-Unis et de l’Union européenne qui condamne les violations continues des droits de l’homme en Iran depuis les élections présidentielles de juin dernier.


    • franchamont franchamont 23 février 2010 18:19

      ATTENTION !

      Ce message est celui d’un troll actif.

      Agoravox devrait interdire cette pratique et éliminer automatiquement tout lien qui procède de cette manière. Je signale un abus par la voie officielle.

      Les liens proposés sont sous une adresse d’espionnage trc.emv2.com qui récupère vos informations par le biais du numéro complexe qui suit le point d’interrogation (?a=). Voyez la barre d’état en bas à gauche de votre fenêtre de navigateur lorsque vous survolez le lien.

      Lorsque vous prenez le risque de cliquer sur ce lien vous n’arrivez pas à trc.emv2.com mais êtes renvoyés à une page qui ressemble à de la propagande israélienne.


  • finael finael 23 février 2010 16:44

    Et encore une prophétie de guerre avec l’Iran et d’holocauste généralisé !

    Combien y en a-t-il eu sur ce site depuis 3 ans au moins ?

    Au fait, pour rejoindre le rappel de Le Naïf :

     - Qui l’Iran aurait déjà attaqué ?
     
    - Si vous savez lire une carte :
    ..... Voyez-vous où se trouve le détroit d’Ormuz, passage obligé despétroliers, et qu’il n’est pas besoin de haute technologie pour bloquer ?

    ..... Voyez-vous qui serait susceptible de recevoir des retombées ?

    Tout ces va-t-en guerre (du moment qu’ilsne risquent rien) semblent préférer la SAVAK

    Allez, une fois encore je prends les paris !!!!


  • Barrous Barrous 23 février 2010 17:00

    @ John Loyd

    Très bel article, avec cependant un petit bémol : « C’est l’enrichissement de l’Uranium à 20%, à destination et usage médical, qui a suscité les craintes de la communauté internationale »
    Au nom de qui parle-t-on au juste ? La communauté internationale comprend le Venezuela ? smiley
    Les médias n’éprouvent aucune gêne à utiliser cette expression, le but étant bien sûr de donner l’impression que le monde entier s’inquiète, et puisque le monde entier ne peut pas avoir tord, donc... il faut attaquer l’Iran.
    Au lieu de l’appeler « communauté internationale » il faudrait plutôt dire le G7, le G20 ou encore les francs-massons du monde, ça serait plus précis.
    Une vraie bande de chacals, ces soit disant journalistes cireurs de chaussures des hommes de pouvoir. Le pire est à crainde ! smiley


    • John Lloyds John Lloyds 23 février 2010 20:06

      « Au lieu de l’appeler »communauté internationale« il faudrait plutôt dire le G7 »

      Absolument, on pourrait même dire les Etats-Unis et sa pute l’Europe (La Russie et la Chine faisant dans l’absention ou le véto).


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 23 février 2010 17:03

    @FALCO (xxx.xxx.xxx.126) 23 février 13:15

    Pour moi, c’est clair. Les pays irresponsables sont ceux qui ont développé l’arsenal de fin du Monde ! Il est inutile de chercher midi à zéro heure et d’utiliser le « prétexte de l’Iran » pour déclencher l’apocalypse.

    La dissuasion aura sa conrétisation un jour ou l’autre, alors qu’en on finisse si tel est le voeu occidental. Les super héros ont leurs malettes et le code secret du déclenchement du feu nucléaire. A savoir juste si les Maisons du sondage sont arrivées à convaincre les peuples des pays décideurs...

    Mohammed MADJOUR.


  • Hijack Hijack 23 février 2010 18:16

    Les soi disant menaces iraniennes sont aussi ridicules que les menaces US à l’Iran ... qui n’a rien à se reprocher.
    Je rappelle qu’Ahmadinejad n’a jamais dit « vouloir rayer Israël de la Carte » ... c’est un mensonge vérifiable, de multiples traductions même d’opposants existent. Quand des présidents, Obwana, Sarko le répètent ... il y a de quoi s’inquiéter, soit ils nous mentent, soient ils ne mentent pas et sont mal informées dans ce dossier sensible... dans les 2 cas, c’est grave.

    Soulever la haine envers un pays avec comme seul mobile un mensonge grossier est inquiétant ... pour ceux qui diffusent le mensonge et ceux qui le croient.

    L’Iran doit se développer, même son nucléaire ... y compris le militaire comme arme dissuasive, tout comme Israël ... L’Iran n’a jamais agressé, jamais envahi, jamais colonisé, Israël si.


  • franchamont franchamont 23 février 2010 18:26

    @ FALCO

    @ la modération

    Vous utilisez des liens inacceptables sur ce forum. J’ai cliqué sur « Signaler un abus » mais je n’ai pas l’impression que cela ait atteint la modération. Il y a eu d’autres symptômes étranges dont je vous parlerai. Merci à la modération de me contacter.

    Agoravox devrait interdire cette pratique et éliminer automatiquement tout lien qui procède de cette manière. Je signale un abus par la voie officielle.

    Les liens proposés sont sous une adresse d’espionnage trc.emv2.com qui récupère vos informations par le biais du numéro complexe qui suit le point d’interrogation (?a=). Voyez la barre d’état en bas à gauche de votre fenêtre de navigateur lorsque vous survolez le lien.

    Lorsque vous prenez le risque de cliquer sur ce lien vous n’arrivez pas à trc.emv2.com mais êtes renvoyés à une page qui ressemble à de la propagande israélienne.


    • John Lloyds John Lloyds 23 février 2010 20:21

      « A force, il finira par avoir raison »

      Non !!!!!!!!!!! Léon qui glisse sur la pente apocalyptique !? smiley Ben oui, quand tu finiras par comprendre que j’avais raison depuis le début, ça sera tellement grave que toutes ces conneries n’auront plus d’importance.


  • sadri sadri 23 février 2010 18:31

    Posséder l’arme nucléaire ne veut pas dire s’en servir. Cela signifie la possibilité de s’en servir, nuance. il s’agit ici d’une force de dissuasion, c’est tout. D’abord, plus personnes n’ira faire ch***er les iraniens chez eux. (qui aujourd’hui ose faire ch***er la Corée du Nord).
    et ensuite, vu la persécution des palestiniens depuis 60 ans par un État qui ne respecte rien et qui est soutenu par les puissants couards de ce monde, et auquel il n’existe aucun interlocuteur de force équivalent dans la région, il est plus qu’urgent qu’une force de dissuasion puisse émerger dans cette région afin de tempérer les ambitions annihilistes et impérialistes de l’État juif a l’encontre des palestiniens.
    Alors moi je dis, l’Iran doit se doter de l’arme. Ben oui, c’est quoi cette hypocrisie lourde et insupportable couplée à un impérialisme insoutenable qui consiste a ce que certains possèdent la force de la terreur et refusent que les autres y accèdent pour ne pas rivaliser avec eux.
    Il faut permettre l’équilibre de la terreur, selon l’expression de Vedrine.
    ben oui, c’est comme Israel État surarmé et qui refuse avec la communauté internationale que le peuple palestinien possède des armes pour résister à la persécution qui lui est infligé depuis 60 ans ou même qu’il ait un État et une armée., même que quand ce peuple essaye de résister à la colonisation rampante, le monde dit que ce sont des terroristes.
    Y en a vraiment marre de cet impérialisme hautain et de cette bull shit des deux poids deux mesures pratiquée par l’Occident depuis des lustres.
    Alors oui, vivement que l’Iran l’ait cette saleté de bombe.



  • franchamont franchamont 23 février 2010 18:33

    NOTE :

    Si vous ne voulez pas vous faire piéger par les liens insidieux placés par FALCO, ne cliquez pas dessus, copiez-collez les en faisant attention de ne pas cliquer. placez les dans un éditeur de texte, copiez l’adresse en éliminant le ? et tout ce qui suit, collez dans votre navigateur.

  • Yohan Yohan 23 février 2010 18:55

    Qui peut croire encore que ce pays a besoin de combustible alternatif ?. La bombe ils la veulent depuis longtemps, et Amadinejad l’a suffisamment promise à mot couvert, soigneusement emberlificotés, que les voeux d’Allah s’accompliraient bientôt. Quand les occidentaux verront la foule en délire hurler sa victoire et sa vengeance divine, ils regretteront amèrement d’avoir laissé faire....


  • fonzibrain fonzibrain 23 février 2010 19:00

    Les juifs extrémistes tentent de rallier les chinois à la guerre contre l’Iran, les pauvres, ils sont mal barrés avec les chinois…février 22, 2010 par fonzibrain

    « Une délégation israélienne de haut niveau quittera Israël à la fin du mois pour Beijing pour des discussions politiques, économiques et sécuritaires avec d’importants responsables chinois. La question centrale des discussions sera le programme nucléaire iranien et la demande israélienne de sanctions contre Téhéran.

    La délégation, dirigée par le ministre des affaires stratégiques Moshe Yaalon, et le gouverneur de la Banque Centrale d’Israël Stanley Fischer, a été décidée par le premier ministre Benyamin Netanyahou alors que les discussions s’intensifient entre les six puissances sur la possibilité de nouvelles sanctions contre l’Iran. La Chine est considérée comme l’adversaire le plus ferme à des sanctions, suivie par la Russie. Fischer et Yaalon seront accompagnés par des représentants du ministère des affaires étrangères et de la défense. La délégation rencontrera des responsables du ministère des affaires étrangères chinois et du ministère du trésor.

    Les délégués mettront l’accent auprès de leurs homologues sur l’importance d’arrêter les efforts iranien d’acquérir des armes nucléaires, en vue d’éviter une déstabilisation du Proche Orient et une course aux armes nucléaires à travers la région. La délégation discutera aussi des possibilités d’accroître la coopération économique entre Israël et la Chine.

    Le gouvernement Netanyahou a jusqu’ici quelque peu négligé la Chine dans ses efforts diplomatiques pour stopper le programme nucléaire iranien. Netanyahou et le ministre des affaires étrangères Avigdor Lieberman n’ont pas visité la Chine, et n’ont pas tenu de discussions significatives avec des responsables chinois sur la question iranienne, se concentrant sur les Etats-Unis, la Russie, la France, le Royaume Uni et l’Allemagne.

    La Chine a d’importants intérêts économiques en Iran, une grande partie du marché énergétique chinois étant tributaire des importations de pétrole iranien. D’un autre côté, Israël a demandé à plusieurs reprises des sanctions sur le pétrole iranien et la vente de pétrole raffiné à l’Iran.

    Entre temps, l’administration américaine tente de convaincre des autres états du Golfe de fournir la Chine en pétrole à des prix inférieurs à ceux demandés par l’Iran. Une offre a déjà été faite par l’Arabie Saoudite mais n’a pas encore été acceptée par les chinois.

    Plus tôt ce week-end, le ministère des affaires étrangères a publié une déclaration en réponse au dernier rapport de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique, qui déclarait soupçonner l’Iran de tenter de produire des armes nucléaires. La déclaration dit : « l’Iran continue de violer systématiquement les résolutions du Conseil de Sécurité des Nations Unies et de l’AIEA. La communauté internationale et ses institutions doivent commencer à imposer des sanctions effectives sur l’Iran aussi tôt que possible, pour lui faire comprendre le prix lourd qu’il y aurait à payer pour continuer à développer son programme nucléaire. »
    anti-imperialisme.com

    C’est une info importante, c’est tout de même étrange que ces tarés de juifs extrémistes déplacent une délégation jusqu’en Chine pour tenter de manipuler les chinois.
    En plus c’est du beau monde, j’aimerai bien être une mouche pour entendre les conversations entre les sionistes et les communistes.
    Je crois me souvenir avoir lu dans un bouquin de gordon thomas que les services secrets israéliens et chinois avaient volé ensemble des secrets nucléaires américains, mais à part cela je ne connais absolument pas la nature des contacts entre la Chine et israel, j’espère que la presse chinoise ou israélienne nous relatera ces dicussions.

    http://fonzibrain.wordpress.com/


  • Charles Martel Charles Martel 23 février 2010 19:06

    la troisième va arriver et j’ai rien à me mettre, c’est la catastrophe.


  • furio furio 23 février 2010 19:08

    Donnons la bombe aux Iraniens : un excellent gage de sécurité dans cette partie du monde. L’inde et le Pakistan ne peuvent pas se sentir. Y a t’il eu un conflit nucléaire ? Non !


  • Arcane 23 février 2010 21:48

    A l’auteur,

    Au fait , c’est encore repoussé l’apocalypse ?

    Pouvez-vous me donner la nouvelle date svp, j’aimerais pas être en retard. smiley

    • steve steve 23 février 2010 22:12

      d’après une revue des témoins de jehova que j’ai trouvée dans une brocante, ça serait pour le 25 décembre 1919 ...


  • crazycaze 24 février 2010 00:58

    « Selon les incontestables conclusions du meilleur service de renseignements au monde, la CIA... »

     smiley

    Tout d’abord un grand merci à Sadri pour son excellent article qui remet les choses en place.

    Il me semble que tout ceci n’est iren d’autre qu’une guerre de communication, à apprécier aussi bien au niveau des relations internationales qu’au plan national de chacun des pays concernés, soit en considérant l’auteur de la délcaration, soit en considérant le lieu de diffusion et donc les destinataires de ces informations ou déclarations.

    Lorsqu’on analyse inforamtions ou déclarations sous ces deux angles on apprécie mieux le jeu de dupes qu’on nous propose. Agiter l’épouvantail du conflit, de la menace d’une agression, doit être apprécié dans ses conséquences sur la scène internationale et en particulier dans leur effet de contrainte ou de levier dans les tractations commerciales parallèles entre les différents protagonistes, mais plus encore dans son effet interne, sur ce qu’elles induisent au niveau de l’opinion publique de chacun des pays impliqués.

    Aucun des états mentionnés n’a intérêt ni même les moyens d’entrer dans un conflit ouvert. Tout ceci n’est qu’une guerre de propagande, dont la cible est plus la crédulité des populations, et l’objectif le contrôle de l’opinion publique en la détournant de différentes problématiques internes voire internationales bien réelles en la focalisant sur une problématique virtuelle, hypothétique.

    Le procédé n’est pas nouveau.

    D’où ma question cher John Lloyds, en tant que participant à la diffusion de cette problématique en l’étayant de nombreuses références, sur quel plan situez-vous votre intervention : en tant que relayeur abusé ou ayant pêché par un manque de distanciation dans cette analyse, ou en acteur participant consciemment à attiser les braises de l’enfumage ?


    • John Lloyds John Lloyds 24 février 2010 10:44

      « Aucun des états mentionnés n’a intérêt ni même les moyens d’entrer dans un conflit ouvert. »

      Sorti d’un coma hier, cher ami ? Y en a qui ont touours pas remarqué qu’on était au bord d’un effondrement financier ... Les zombis, des bovins indécrottables.


    • John Lloyds John Lloyds 24 février 2010 10:35

      Mais personne t’oblige à venir lire du soucoupisme, pauvre tache, si t’es là, c’est bien pour une chose, alors t’étonne pas à trouver du troll smiley


  • John Lloyds John Lloyds 24 février 2010 10:39

    « Le principe même des catastrophes annoncées est de ne jamais arriver car du fait qu’on l’annonce on se prépare pour l’éviter. »

    Jamais entendu une connerie aussi grotesque. Rappelez-moi combien de temps ont mis les allemands pour arriver à Paris, la 1ere GM ?

    Le principe même de la connerie est de toujours croire qu’aucune catastrophe n’arrivera parce qu’on est devenu un petit parvenu de merde.

    Je la préfère comme ça smiley


    • John Lloyds John Lloyds 24 février 2010 13:09

      Les mouches à merde et les lapsus ! Facile à mettre en évidence, ces insectes. Tu devrais aller lire plus bas, au cas où le fond t’interesserait.


  • Martin D 24 février 2010 11:08

    il y a des gens qui sont véritablement aveugles (pour ne pas utiliser un mot plus insultant)....

    ils voient que chaque jour nous allons vers un monde de + en + chaotique, que anée après année, mois après mois, jour après jour, on nous rabache à longueur de journée que l’Iran est méchant, que les states sont gentils, qu’israel est gentil, que l’europe est gentil et que le reste du monde est méchant...

    pourquoi ?

    déjà, nous mettre dans notre inconscient collectif qu’il faut attaquer l’Iran dans 1 premier temps, puis le reste de l’agenda maconnique suivra.....

    qui fabrique les armes ? quel etat dispose de puissant lobby dans le secteur du complexe militaro-industriel ? qui a installé des bases militaires partout dans le monde ? qui est capable de déployer 10 000 soldats avec toute la logistique en moins de 24 heures chrono ?

    et après, on va accuser l’Iran, on va accuser une nébuleuse dite alqaida, on va accuser les palestiniens, etc....


    • signolab signolab 24 février 2010 11:50
      bien dit.
      et j’en ai plus qu’ assez d’être exposé à cette propagande grossière.
      le jour où tout va calancher, et il approche manifestement, ceux qui dans le bloc EU/UE pensent avoir le contrôle vont se retrouver avec des troubles incalculables. Feraient bien d’y réfléchir encore avant de pousser plus avant leur ignominie et de déclencher le chaos


  • crazycaze 24 février 2010 12:01

    @ John Lloyds : J’ai du mal à vous croire si bien informé que ça... Les allemands sont arrivés à Paris lors de la première guerre mondiale ?? Ah bon ??? Vous êtes sûr de vos sources ???...

     smiley

    Bon, vous confondez avec la seconde, passons. Enfin, les origines de la seconde sont moins les conséquences directes de la crise de 29 (qui dura jusqu’en 32), que le règlement de 14-18 qui avait d’un côté privé l’Allemagne de son nerf économique vital par l’annexation de la Rurh, et établi des sanctions qui ont eu un impact psychologique important sur la population, en particulier sur le sentiment d’identité nationale.

    Par ailleurs, je pense que vous avez besoin d’un cours de géopolitique accéléré, au moins des bases...

    L’Iran n’est pas l’Irak, la situation Iranienne n’est pas du tout celle de l’Irak même lors du premier conflit. 

    Les forces engagées par les USA dans d’autres conflits coûtent énormément au budget américain, et c’est pas vraiment le moment. 

    Les israëliens pourraient tenter de refaire un petit bombardement ciblé comme naguère, mais il n’est pas certain que son précieux allié les soutiendrait. De plus, ça embraserait la région, et je ne pense pas que les israëliens seraient plus en sécurité après, et eux non plus. 

    Enfin, les tensions internes en Iran sont bien plus intéressantes à attiser et à soutenir que se risquer dans un conflit ouvert qui aurait pour effet de souder la population autour de son pouvoir, et de souder une grande partie des pays arabes et tous les chiites du monde entier. N’oublions pas que les chiites contribuent à lutter contre les wahhabistes, et sont dans une période plutôt d’entente avec leurs ennemis de toujours les sunnites. Une attaque contre l’Iran pourrait bien se solder par des alliances contre nature entre ces trois obédiences.

    Par ailleurs Ahmadinejad serait mis illico en difficulté si d’aventure il tentait de mettre à exécution une attaque contre Israël.

    Mieux vaut sortir du coma, que sortir des platitudes...


    • John Lloyds John Lloyds 24 février 2010 12:37

      Evidemment qu’il fallait lire la 2° GM, les allemands entrèrent en France comme dans du beurre, et y progressèrent sans rencontrer la moindre résistance. Ceci pour répondre à votre débilité du jour (je me la note, celle-là) : "Le principe même des catastrophes annoncées est de ne jamais arriver car du fait qu’on l’annonce on se prépare pour l’éviter."

      « L’Iran n’est pas l’Irak, la situation Iranienne n’est pas du tout celle de l’Irak même lors du premier conflit. »

      Oui, sinon ça fait longtemps que l’affaire aurait été réglée

      "Les forces engagées par les USA dans d’autres conflits coûtent énormément au budget américain, et c’est pas vraiment le moment. "

      C’est vous qui avez besoin d’un cours de géopolitique. Prenez une carte, et regardez, l’Iran est assiégée, de l’Irak à l’Afghanistan. Y a pas vraiment besoin de budget, tout est déjà en place, et l’Otan casquera en grosse partie.

      « Enfin, les tensions internes en Iran sont bien plus intéressantes à attiser et à soutenir »

      Effectivement, mais tout a foiré. Je pense que vous allez avoir un réveil difficile, jeune ami. Je comprends que chacun cherche à se rassurer en s’imaginant que les guerres mondiales sont d’un autre temps. Mais le monde financier étant devenu une gigantesque pyramide de Ponzi, il n’y aura que 2 alternatives : une 3° guerre mondiale, ou une période d’austérité combinée à un régime totalitaire sur 2 ou 3 générations. Les évènements concernant les PIIGS seront un excellent thermomètre les prochaines semaines ...


  • John Lloyds John Lloyds 24 février 2010 13:14

    A rajouter à ce dossier cette info d’hier :

    La Chine est encerclée par le système anti-missiles américain


  • crazycaze 24 février 2010 13:52

    @ John Lloyds :
    La phrase que vous jugez débile n’est pas de mon fait. Bon, vous avez aussi des problèmes de lecture en plus des problèmes de compréhension.

    Vous pouvez citer tout ce que voulez, la CIA (qui en matière de renseignement au Moyen et Proche-Orient ont fait preuve de leur compétence, mais ça aussi, vous l’avez déjà oublié), le Jérusalem Post, et toutes les déclarations d’autorités reprises et traduites par qui vous voulez, il n’en demeure pas moins que je suis convaincu que vous prenez pour argent comptant ce qui constitue une guerre de communication, à laquelle vous contribuez largement, consciemment ou naïvement.

    Vous, vous deviez être persuadé que les Russes allaient attaquer les USA quand ils ont implanté des missiles à Cuba, non ? Et que les chars soviétiques défileraient sur les champs élysées à peine les socialo-communistes au pouvoir en France ?





  • vinvin 24 février 2010 21:37

    Vu que mon précédent post a disparu, ce qui est grave ce n’ est pas l’ Iran ni l’ arme nucléaire, mais le fait que la liberté d’ expression n’ est plus de mise en France.


    Donc, ou. Cette troisième guerre mondiale je la souhaite, de tout mon coeur, et je l’ attend avec impatience. Comme ça tous les compteurs seront remis a zéro, et nous pourront peut-être reconstruire une nouvelle société sur de nouvelles bases, et ou les liberté, et la liberté d’ expressions pourront être respecté.

    A-VOX est en train de devenir comme TF-1 et LCI, c’ est a dire acheté par la bien pensance des néo-cons.



    VINVIN.

  • FALCO FALCO 24 février 2010 22:58

    Je demande à REVELLI de laisser VINVIN s’exprimer.
    faisez pas les cons, il va appuyer sur le champignon


    • vinvin 25 février 2010 05:19

      (@FALCO).


      Merci d’ intervenir en ma faveur pour que je puisse m’ exprimer.

      ce que je voulais dire ( a ma manière,....) dans mon premier post, c’ est que les pays Occidentaux veulent toujours êtres les gendarmes du monde, et imposer leur supériorité, avec leur semi-démocratie, ( qui n’ en est pas une ).

      Il faudrait peut-être balayer devant notre porte avant de critiquer les autres pays, comme l’ Iran, la Syrie, La Corée du Nord, etc, etc...

      Et je disais que soit le programme nucléaire iranien n’ est pas militaire, ( mais on veut nous le faire croire en prétextant une guerre préventive,) comme on l’ a fait en Irak, Soit les Iranien veulent l’ arme nucléaire, mais ce ne serait pas plus mal.

      Explication :

      Si l’ Iran avait l’ arme nucléaire, ( vu qu’ Israël et sensé l’ avoir également,) cela permettrais dans le meilleur des cas de rétablir un équilibre des forces comme c’ était le cas entre les USA et l’ URSS il y a quelques décénies, Soit dans le pire des cas, ses deux pays de l’ axe du mal s’ auto-détruiraient, ce qui n’ est en aucun cas notre problème. 

      Arrêtons d’ être les gendarmes du monde, et laissons les autres pays régler leurs différents.

      Est-ce que nous nous sommes mêlé du génocide Rwandais de 1993/1994 ? NON !

      Alors faisons de meme avec les autres pays.

      (Oui, je sais bien qu’ en Iran il y a du pétrole, alors qu’ il n’ y en a pas au Rwanda. Mais cela ne doit pas être un prétexte pour nous entrainer dans une guerre).



      Merci de lire mon post.




      VINVIN. 

  • lapin blanc 25 février 2010 14:03

    l’Iran ne sera jamais attaqué car les états-unis seront ruinés, les travaillistes du gouvernement hollandais ont démissionnés car ils refusait la prolongation de leur mission d’un an en afganistan. le colonialisme de l’occident va finir en eau de boudin d’ici quinze ans, laissons l’Irak, l’Iran, la corée du nord tranquille, que veulent les politiciens faire de ces gens des esclaves comme nous. à partir du moment ou l’on ne peut pas avec ce qu’on gagne mettre de l’argent de côté, alors je ne vois pas la différence qu’il y a avec les esclave égyptien qui travaillaient en échange du gite et du couvert. je remercie tous les personnes qui débattent avec respect c’est comme ça que la toile peut nous liberer du rouleau médiatique à la solde des médias et un peu plus. est un travail réflectif je remercie ceux qui en produisent.
    cordialement


  • yesman yesman 25 février 2010 20:48

    faire la difference entre le peuple iranien et le pouvoir e place est selon moi essentiel pour comprendre le problemme. l’iran est une grande nation de part sa culture et son age. ce regime est ephemere, une frappe serait une grosse connerie. malgres tout je suis quasi certain que le pouvoir iranien ne frapperas pas israel. mon pote russo/armenien, correspondant pour un grand journal us m’a dit qu’il faut ne faut pas se mefié de ceux qui cris fort( les menace de l’iran sur israel) mais de ceux qui se taisent !. si l’iran voulait reelement frappée israel, ils ne vocifererais pas comme ca !. jy vois plus un complot a la sauce irakienne qu’autre chose.
    ce qui est visé a travers ca c’est l’slam en general car l’islam fait peur et inquiete les occidentaux.


  • Branck2012 28 février 2010 01:50

    Les US ouvrent des fronts sans jamais résoudre aucun conflit.

    La logorrhée guerrière leur tient lieu de politique étrangère car plus personne ne veut d’eux nulle part. S’ils bâtissent des bases c’est contre l’avis des peuples et avec l’assentiment d’une poignée de corrompus. Les instances internationales n’ont plus aucune crédibilité. C’est une crise de confiance, une faillite du système.

    L’Iran n’est pas une menace de l’avis des chinois, des russes qui voient dans ce pays un facteur d’équilibre .

    Seule la réthorique des ploutocrates européens fait de ce pays un ennemi.

    Ils sont aux abois les partisans de la grande fratrie occidentaliste et prédatrice des peuples...

    De l’Amérique du Sud en passant par l’Asie on assiste au suicide des USA. On applaudit des 2 mains....

    L’attaque contre L’Iran ne ferait qu’accélérer cette chute ... Cette attaque ne fait pas peur aux iraniens qui n’attendent que cet instant pour embraser la région .

    Que celà soit les israëliens qui bombardent ne ferait qu’ajouter au chaos. Et, la France ne finirait pas de payer son alignement sur Usraël.


  • Free Palestine Free Palestine 28 février 2010 10:52

    Il suffit de lire le dernier discours de Hassan Nasrallah le valeureux dirigeant du mouvement de résistance islamique Hezbollah pour comprendre que la donne dans cette région a changé,beaucoup ont tiré les leçons du passé se sont armés en conséquence ont formé leurs hommes aux techniques de la guerre moderne,seuls les laquais arabes corrompus sont encore couché devant le diktat atlanto sioniste.

    "Il ne s’agit pas, comme l’a rappelé Sayyid Nasrullah, d’occasionner des trous dans quelques maisons de Tel Aviv, si c’est à cela que les dirigeants israéliens pensent, non, il s’agit de bombarder plusieurs immeubles de Tel Aviv si un seul immeuble de la banlieue sud de Beyrouth est bombardé.« 

    On peut aussi constater l’évolution idéologique du gouvernement Turque,un des nouveaux chefs de file de la contestation acteur majeur dans cette région qui refusa lors de l’agression américaine contre l’Irak l’utilisation de son territoire comme base de lancement à cet acte de piraterie international,les purges récentes de certains cadres de l’armée pour tentative de coup d’état il y a quelques années en sont une autre démonstration.
    Les gesticulations lamentables de Sarkozy visant à faire de la Syrie un nouveau laquais du pouvoir criminel occidental après des années d’ostracisme masquent mal la volonté des dirigeants occidentaux de couper l’axe Damas, Téhéran, Hezbollah,l’axe de la non capitulation .
    Tous nos amis prophètes du catastrophisme,les faux experts qui pullulent sur les plateaux TV tentant de vendre la menace comme dans le précédent Irakien (Heisbourg,Tertrais....., Frédéric Encel ancien membre responsable du bétar France curieusement devenu expert en question géopolitique pour la région du proche orient,une spécificité bien Française) je disais donc que tous ceux qui veulent nous entrainer dans une nouvelle guerre d’agression se remémore la guerre civile du Liban (1975 1990)conflit dans lequel un à un les acteurs régionaux et internationaux ont du battre en retraite de façon honteuse.
    Ceux qui pensent faire tomber l’Iran comme un fruit mur se trompent lourdement.

     »LE HILTON DE BEYROUTH
    « Nous sommes des soldats de Dieu et nous aspirons à la mort. Nous sommes prêts à faire du Liban un nouveau Vietnam. »

    Parmi les centaines de martyrs et de héros confessionnels qui ont arrosé de leur sang la terre libanaise, Sheik Ahmed Qassir, un militant chiite du village de Dair Qanoun al-Nahr, au Sud-Liban, est l’un des plus adulés. Le Hezbollah rend ainsi un culte au premier combattant suicide embarqué au volant d’une voiture piégée. Le 11 novembre 1982, ce guerrier implacable réussit à tuer ou blesser cent quarante et un Israéliens dans une attaque contre le quartier général de Tsahal à Tyr. (Un an plus tard, une autre voiture piégée par le Hezbollah démolit de nouveau le bâtiment, faisant soixante morts, dont plusieurs hauts responsables du Shin Bet.) Cet attentat reste à ce jour «  la catastrophe la plus meurtrière de l’histoire d’Israël ». Même si le conducteur anonyme du véhicule piégé qui avait détruit l’ambassade irakienne près d’un an auparavant pouvait en fait revendiquer le privilège d’être le premier, c’est Sheik Qassir qui est passé au panthéon de la culture moyen-orientale comme le Edison ou le Lindbergh de l’attaque suicide à la voiture piégée. Cette célébrité doit beaucoup à l’ingénieuse innovation publicitaire du Hezbollah, qui a entrepris de filmer en vidéo ces opérations. L’anniversaire de l’attentat est aujourd’hui la principale festivité politique du Parti de Dieu, le « Jour des martyrs », qui est célébré dans tout le Sud-Liban et dans les quartiers pauvres de Beyrouth"


    http://www.editions-zones.fr/spip.php?page=lyberplayer&id_article=20#chapitre12
    http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=8216


  • FALCO FALCO 28 février 2010 12:33
    L’acquisition, le développement et le stockage d’armes de destruction massive par les mollahs       vendredi, 27 mai 2005
    La doctrine militaire

    Frapper au cœur de l’ennemi

    L’acquisition, le développement et le stockage d’armes de destruction massive est une caractéristique permanente de la politique de défense du régime des mollahs depuis le tout début, et encore aujourd’hui.

    Khatami a présidé une série de réunions du Conseil suprême de sécurité nationale à la fin de son mandat afin de réviser la doctrine militaire du régime. Lors de ces réunions, le CSSN a adopté la « doctrine de guerre assymétrique ».

    Les stratèges des mollahs prétendent que les forces armées du régime n’ayant aucune chance en cas de confrontation conventionnelle en cette ère de technologie militaire très avancée et d’armes ultra modernes, ils doivent recourir à d’autres tactiques, y compris les attaques terroristes, et l’utilisation d’armes de destruction massive et de leurs vecteurs balistiques.

    Le général Mohammad-Ali Jaafari, commandant du corps des pasdarans, a annoncé à l’agence de presse IRNA le 9 octobre 2004 : « Etant donné que l’ennemi potentiel possède une technologie bien plus avancée que la nôtre, nous avons utilisé ce que l’on appelle les méthodes de la « doctrine de guerre asymétrique. Nous avons fait les exercices nécessaires, et nos forces sont maintenant bien préparées pour cela. »

    Le 16 juillet 2004, Hachemi Rafsandjani déclarait : « Nous devons nous préparer à faire face à une nouvelle agression de l’ennemi. Nous répondrons à cette agression en le frappant au cœur de son territoire. »

    Khatami avait déclaré le 1er août 1998 que « l’Iran ne demandera à personne l’autorisation de développer ses capacités de défense ».

    http://www.ncr-iran.org/fr/content/view/43/68/

    • Branck2012 28 février 2010 13:10

      On ne peut que féliciter les généraux iraniens de leur clairvoyance....

      A l’abri de leur parapluie nucléaire, les iraniens pourront mener la politique étrangère qui mèneront les peuples de la région à l’indépendance.

      L’avantage que les occidentaux possèdent dans le domaine de l’armement classique sera ruinée. C’est cela que craignent les contempteurs de la bombe iranienne. Ce n’est pas la bombe elle même. Comment faire manoeuvrer les chars de Tsahal et ceux de L’OTAN quand ils menaceront le territoire ’ sanctuarisé ’ de L’Iran ? Cette stratégie a été mise au point en France : C’est la riposte du faible au fort....

      Ensuite il ne restera plus qu’un facteur de destabilisation au proche-orient : La politique d’Israël....mais là gageons que les ’ frères ’ occidentaux feront leur possible pour éviter que Tel-Aviv joue avec les allumettes à côté du baril de poudre....c’est ca que craigne les israëliens...pas la bombe .

      La bombe c’est la garantie de la paix et cela gêne les bellicistes dans leurs entreprises impérialistes.


  • FALCO FALCO 28 février 2010 13:57

    Un conflit mondial ?

    Allons, allons... personne ne veut un conflit mondial.
    Les nations qui comptent (USA, Chine, Russie, Angleterre, France, Israel) sauront dépasser une éventuelle crise.
    Le commerce est le moteur de la paix. Les économies sont dépendantes les unes des autres.
    Les mollahs c’est peanuts


    • Branck2012 28 février 2010 14:50

      On rappelera pour mémoire l’échec du coup d’état en Turquie, qui visait à contrer la politique pro-iranienne d’Erdogan....au chapître des alliances présentées comme improbables et qui finirent par se réaliser . Effectivement les chiites et sunnites ont des intérêts communs ...par exemple la paix, entre autres.


  • FALCO FALCO 28 février 2010 14:52

    Les Chinois comme les Russes n’ont pas intérêt à voir émerger une région dans laquelle les USA auraient pour carte l’islam.
    mieux vaut négocier.
    L’islam est aux portes de la Russie et en Chine (ouighours)
    Quant à Israel...ben, c’est une puissance militaire incontournable, tout simplement.


  • FALCO FALCO 28 février 2010 15:24

    tout à fait, d’autant plus difficile que les mollahs sont au pouvoir.
    Imaginons un instant un état Iranien avec à sa tête un régime qui s’inscrirait dans une autre perpective...
    Un régime qui n’utiliserait pas le hezbollah et le hamas, qui laisserait la Syrie et Israel négocier.qui vendrait ses ressources pour développer la prospérité pour tous les Iraniens...qui abandonnerait la théocratie, la dictature, la répression...
    Le conseil national de la résistance Iranienne et d’autres peuvent ouvrir la voie.
    Aidons les ! 


  • FALCO FALCO 28 février 2010 18:46

    Je croyais que l’iran des mollahs ne courrait pas aprés l’atome ??? 
    En quoi est il dangereux de bombarder des installaltons qui ne représentent qu’un devenir nucléaire ???

    Le « centre de recherche sur la mondialisation » est il une officine qui a pour but de propager la peur ???

    Il faut bombarder au plus vite AVANT que cela ne devienne dangereux.

    l’iran des mollahs c’est le hezbollah, le hamas, les frères musulmans, les talibans ou al qaida puissance ...X
    Avec la bombe...attention, danger !

     


    • MCM 28 février 2010 18:55

      Eh oui comme c’est bizarre !!!

      Au début ce n’était que pure calomnie de prétendre que les mollahs voulaient l’arme atomique.

      Mais maintenant, ils sont si avancés dans leurs travaux que les attaquer nous mettrait en danger.

      Menteur un jour, menteur toujours !


    • John Lloyds John Lloyds 28 février 2010 19:14

      @Vili

      Merci pour les liens. Les grosses pointures commencent à mesurer l’ampleur du danger, voir aussi ce superbe article de Paul Craig Roberts : « L’hégémonie américaine menace la vie sur terre »

      @Falco

      Pour l’instant, la seule nation qui a montré qu’elle était capable de raser la population civile d’un camp de concentration à ciel ouvert à coups d’armes non conventionnelles (DIME etc ...), c’est Israël. La seule également qui possède, dans la région, un armement nucléaire non déclaré.


    • Philippe D Philippe D 28 février 2010 19:19

      Justement, avant qu’il ne soit trop tard, j’ai une paire de pompes à échanger,
      Un petit 43.

      C’est quoi votre pointure, Johnny ?


    • Branck2012 28 février 2010 19:31

      MCM dans vos rêves , quantité de gens ont toujours été pour la bombe iranienne.

      Victime de votre propre propagande ?


    • Branck2012 28 février 2010 19:37

      FALCO : « Il faut bombarder au plus vite AVANT que cela ne devienne dangereux. »

      Bombarder, bombarder...comme vous y allez !

      Ne pourrait-on ne pas bombarder pour une fois ?

      Un conseil changez d’avatar...vous serez moins prévisible !!


  • bonnes idées 28 février 2010 19:32

    « Absolument, on pourrait même dire les Etats-Unis et sa pute l’Europe (La Russie et la Chine faisant dans l’absention ou le véto). »

    J’ai repris cette phrase de vous John LIoyds. Je m’incline devant le maître.

    L’ Amérique se consume dans sa passion hégémonique. Ses intérêts passant avant ceux des autres peuples, morale et justice peuvent aller en enfer. Jusqu’à ce que l’Amérique se précipite elle-même dans l’abîme, s’aliénant le reste du monde, isolée et mondialement méprisée


  • FALCO FALCO 28 février 2010 20:43

    John, Israel a rasé quelle population ?
    gaza ?
    Soyons sérieux. Un coup d’oeil sur la situation réelle, non partisane comme tu l’a décrite, indique tout le contraire.
    En tant que journaliste du jour tu devrais prendre un peu de recul


  • FALCO FALCO 28 février 2010 20:58

    J’ai car même l’impression que beaucoup oublient le pouvoir de nuisance de tous ces frappadingues islamisés.
    Nos soldats sont sur le terrain pour combattre le terrorisme qui a ensanglanté nos rues.
    Ils payent le prix de notre liberté.
    Certains ici se disent Français, mais être Français ne se résume pas à une carte d’identité.
    PAS DE CITOYENNETE SANS LOYAUTE


  • Diva Diva 1er mars 2010 02:59

    Bah que l’Iran s’arme « nucléairement » n’est pas ce qui me dérange le plus !
    Qui n’a pas la bombe actuellement ?

    Sans compter que les seuls à l’avoir jamais utilisée, à ce jour et sur des civils, ça reste ces nouilles d’américains ; cette grande démocratie chrétienne !
    Si si, chrétienne !
    Oui ce pays à qui on vient de décerner le prix Nobel de la paix alors qu’il est en guerre, de son fait, presque partout sur le globe !

    Ce qui me dérange le plus, c’est que aucune nation possédant ces satanées bombes, ne songent à s’en défaire définitivement !


Réagir