lundi 26 octobre 2020 - par Ganimat Zayidov

La paix arrive au Caucase : quel sera l’avenir de l’Azerbaïdjan, de l’Arménie et de la Géorgie ?

Le problème du Karabakh est en cours de résolution. L’armée azerbaïdjanaise libère ses territoires occupés, la campagne militaire touche à sa fin. Cela signifie-t-il l’arrivée de la paix et de la stabilité dans le Caucase du Sud ? Sans aucun doute. 27 ans de négociations de paix pour résoudre le conflit du Karabakh n’ont donné aucun résultat, mais l’armée azerbaïdjanaise a résolu le problème en un mois. À un moment donné, cela devait arriver et c’est arrivé. Bien sûr, ce serait mieux si ce processus pouvait être mené pacifiquement, sans pertes humaines, mais, malheureusement, l’armée devait faire ce que les politiciens ne pouvaient pas et ne voulaient pas faire. Lorsque l’armée intervient dans le processus, ce n’est pas sans pertes. En fait, même si les négociations de paix se poursuivaient pendant encore 27 ans, la question ne serait pas résolue et les pertes humaines continueraient. Je vous rappelle que pendant les 27 ans de cessez-le-feu, le nombre de victimes dans l’armée azerbaïdjanaise et la population civile en raison des violations du cessez-le-feu a dépassé 2 000 !

JPEG

 

Que se passera-t-il après la libération du Karabakh ?
Certains peuvent prétendre que les Arméniens vont rassembler leurs forces et lancer une nouvelle campagne militaire pour récupérer ce qu’ils ont perdu. Mais cette version doit être catégoriquement rejetée. Les politiciens arméniens sont bien conscients que les territoires occupés par l’armée azerbaïdjanaise appartiennent désormais à l’Azerbaïdjan et qu’ils ne pourront jamais faire l’objet de différends. Néanmoins, si un jour les Arméniens voudront déclencher une guerre contre l’Azerbaïdjan avec des revendications territoriales, la guerre s’étendra sur le territoire de l’Arménie ; alors ni la Russie ni les États membres de l’Organisation du Traité de sécurité collective n’interféreront dans cette guerre. Les politiciens arméniens en sont bien conscients et ne constitueront donc plus une menace de guerre dans le Caucase.

Que se passerait-il si le problème du Karabakh n'était pas résolu ?
Après un certain temps, l’Arménie lancerait une campagne militaro-politique pour réaliser ses revendications territoriales contre la Géorgie. (Bien sûr, à ce moment-là, l’Arménie ne serait pas en mesure de la décrire comme une « guerre chrétienne-musulmane », car les Géorgiens sont aussi chrétiens, et peu importe qu’ils se convertissent au christianisme avant ou après les Arméniens).

Publicité

L’Arménie a des revendications passives sur la région de Javakheti en Géorgie et ne l’a jamais cachée.
Plus tard, les revendications territoriales de l’Arménie sur la Turquie resteraient toujours un casse-tête régional. Bien sûr, l’Arménie ne déclarerait pas la guerre à la Turquie, les forces sont remarquablement déséquilibrées. Mais les États intéressés par la région, ainsi que par la « carte arménienne », essaieraient toujours de tirer des avantages politiques de ces revendications.

Que se passera-t-il après le règlement du conflit du Karabakh ?
L’Arménie obtiendra la stabilité politique et il n’y aura pas d’arguments destructeurs dans la vie politique de ce pays comme Karabakh. L’économie du pays va croître. Sa dépendance vis-à-vis de la Russie diminuera. Au contraire, la dépendance de la Russie à l’égard de l’Arménie pourrait même augmenter. En effet, la Russie souhaite développer ses relations commerciales et économiques avec la Turquie, mais il n’existe pas de routes terrestres entre ces pays. La Russie a accès à la Turquie via l’Azerbaïdjan et l’Arménie via le sud du Caucase pacifique.
L’Iran arrêterera d’utiliser le facteur Karabakh pour déstabiliser le Caucase du Sud. Les revendications de l’Iran sur l’Azerbaïdjan prendront fin. L’État chiite iranien devra mettre fin à l’expansion religieuse et politique de la société azerbaïdjanaise.
Les relations entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan ne se réchaufferont pas dans un proche avenir, mais ces relations se stabiliseront.
Mettre fin aux conflits à long terme avec des pays de la région tels que la Géorgie, l’Azerbaïdjan et la Turquie permettra à l’Arménie d’exister en tant qu’État avec des stratégies plus stables. Aujourd’hui, le chiffre d’affaires du commerce de l’Arménie avec un grand potentiel économique régional, comme la Turquie, n’est que de 230 millions de dollars, ce qui n’est pas un chiffre d’affaires légal, mais simplement une relation économique appelée « affaire de valises ». En d’autres termes, les citoyens arméniens qui se rendent en Turquie en tant que touristes transportent des marchandises et des produits à vendre dans leur pays.
À titre de comparaison, le chiffre d’affaires du commerce de l’Azerbaïdjan avec la Turquie est d’environ 220 milliards de dollars, tandis que celui de la Géorgie est d’environ un milliard de dollars.

Publicité

L’Union européenne est devenue l’otage du conflit du Karabakh pour garantir ses intérêts politiques et économiques dans le Caucase du Sud. Désormais, l’UE poursuivra une politique avec les trois pays sans prendre en compte les contradictions, car ces contradictions n’existeront plus.
L’UE a de grands intérêts stratégiques à s’étendre dans la région. Le bassin de Caucase du Sud-Caspien est une région économiquement et politiquement attractive pour l’Union européenne.

Quel rôle l'Union Européenne peut-elle jouer ici ?
Mission de médiation pour la construction et le renforcement de la confiance mutuelle entre les pays du Caucase du Sud ; Renforcer les valeurs européennes dans la région ; Un travail multi-profils doit être fait pour l’intégration du Caucase en Europe. La France peut également être considérée comme exempte de complexes dans ses relations avec les pays du Caucase du Sud. Jusque-là, la France devait faire des manœuvres inutiles entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie. La France, qui entretient des relations très étroites avec l’Arménie, a souvent été forcée de manquer de sincérité pour maintenir des relations avec l’Azerbaïdjan. Désormais, une telle obligation n’existe pas et la France peut mettre en œuvre ouvertement des projets politiques et économiques avec l’Arménie et l’Azerbaïdjan.

 

Ganimat Zahid

(Ganimat Zayidov)



28 réactions


  • sylvain sylvain 26 octobre 2020 16:58

    ben t’en veux de la suffisance de vainqueur autoproclamé !

    Du coup on aurait cette bonne vieille situation d’une région passée sous controle d’un pays , mais habité par la population d’un autre qui s’est faite étriper précisément par les premiers et plus aucun problème . Sachant qu’évidemment maintenant elles se détestent encore plus qu’avant .

    Et il serait censé n’y avoir plus aucun problème . Logique de vainqueur : plus de problème pour vous, plus d’angoisse pour vous


    • Super Cochon Super Cochon 27 octobre 2020 05:31

      .
      .
      .
      Vive les Arméniens !
      .
      .
      .


    • Super Cochon Super Cochon 27 octobre 2020 05:35

      .
      .
      .
      Ganimat Zayidov ....... va faire ta propagande islamique ailleurs qu’ici !
      .
      .
      Les Arméniens Chrétiens sont chez eux !
      .
      .
      .


    • Super Cochon Super Cochon 29 octobre 2020 00:45

      .
      .
      Génocide Arménien par les TURCS en 1915 et 1916
      .
      .

      Le génocide arménien , est un génocide perpétré d’avril 1915 à juillet 1916 , voire 1923 , au cours duquel les deux tiers des Arméniens qui vivent alors sur le territoire actuel de la Turquie périssent du fait de déportations, famines et massacres de grande ampleur. Il est planifié et exécuté par le parti au pouvoir à l’époque, le Comité Union et Progrès (CUP), plus connu sous le nom de « Jeunes-Turcs », composé en particulier du triumvirat d’officiers Talaat Pacha, Enver Pacha et Djemal Pacha, qui dirige l’Empire ottoman alors engagé dans la Première Guerre mondiale aux côtés des Empires centraux. Il coûte la vie à environ un million deux cent mille Arméniens d’Anatolie et d’Arménie occidentale
      .
      .
      https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9nocide_arm%C3%A9nien
      .
      .
      .


  • sylvain sylvain 26 octobre 2020 17:00

    je me demande quand même, qu’est ce qu’il y avait de si capital pour l’azerbaidjan à reprendre ce bout de plateau ou il n’y a quasi personne qui se réclame de l’azerbaidjan ?? Parcequ’à part une logique de fierté et de propriétaire je ne vois pas trop


  • sylvain sylvain 26 octobre 2020 17:01

    La suite logique est une épuration ethnique . Vous y avez pensé, vous voyez une autre issue plausible ??


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 26 octobre 2020 17:09

      @sylvain
      il faut croire que c’est la pax erdogan.

      Après tout, les transferts de population, ça le connait...


    • roman_garev 26 octobre 2020 17:24

      @sylvain
      « La suite logique est une épuration ethnique . Vous y avez pensé, vous voyez une autre issue plausible ?? »
      Mais bien sûr, l’auteur y a pensé et pense toujours. Tout simplement, il préfère appeler cette épuration ethnique « la libération du Karabach ». Une euphémisme, quoi.


    • sylvain sylvain 26 octobre 2020 17:54

      @roman_garev
      ouai, ils laisseront peut être même les fleurs sur le char, va savoir


    • Super Cochon Super Cochon 27 octobre 2020 05:40

      @roman_garev
      .
      .
      Exact ! ....... des Djihadistes qui viennent de Syrie pour aider leurs frères musulmans Azerbaïdjanais !
      .
      .
      .
      Avec cet islamiste d’Erdogan qui est prêt à génocider une nouvelle fois des Arméniens Chrétiens !
      .
      .
      .
      Vive les Arméniens !
      .
      .
      .


    • Super Cochon Super Cochon 29 octobre 2020 00:43

      .
      .
      Génocide Arménien par les TURCS en 1915 et 1916
      .
      .

      Le génocide arménien , est un génocide perpétré d’avril 1915 à juillet 1916 , voire 1923 , au cours duquel les deux tiers des Arméniens qui vivent alors sur le territoire actuel de la Turquie périssent du fait de déportations, famines et massacres de grande ampleur. Il est planifié et exécuté par le parti au pouvoir à l’époque, le Comité Union et Progrès (CUP), plus connu sous le nom de « Jeunes-Turcs », composé en particulier du triumvirat d’officiers Talaat Pacha, Enver Pacha et Djemal Pacha, qui dirige l’Empire ottoman alors engagé dans la Première Guerre mondiale aux côtés des Empires centraux. Il coûte la vie à environ un million deux cent mille Arméniens d’Anatolie et d’Arménie occidentale
      .
      .
      https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9nocide_arm%C3%A9nien
      .
      .
      .


  • roman_garev 26 octobre 2020 17:17

    « La campagne militaire touche à sa fin »

    Trop optimiste, cher auteur. Ne triomphe pas avant d’avoir franchi le fossé.


  • vraidrapo 26 octobre 2020 18:23

    mais l’armée azerbaïdjanaise a résolu


    ’azerbaïdjanaise’ ? Hum !...

    Tu as oublié de nous annoncer qu’Aliyev s’était installé dans le fauteuil d’Erdogaz !

    Nous qui pensions que c’était justement le contraire.

    Rappelle-nous cet Article dans une semaine !

     smiley


  • vraidrapo 26 octobre 2020 18:28

    Renforcer les valeurs européennes dans la région 

     ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?

     smiley smiley smiley smiley smiley


  • vraidrapo 26 octobre 2020 18:57

    La Géorgie laisse passer :

    l’Oleoduc azéri,

    les drones turcs vers l’azerbaidjan

    mais ne laisse pas passer les ambulances vers l’Arménie.

    Georgia does not allow batch of ambulances to enter Armenia


    https://news.am/eng/news/609846.html

    un germe pour les relations futures...


  • vraidrapo 26 octobre 2020 19:08

    La société autrichienne Rotax suspend la livraison de ses moteurs pour les drones turcs Bayraktar TB2

    http://www.armenews.com/spip.php?page=article&id_article=70770

    Après les Canadiens pour la partie optique, l’Autriche pour la propulsion....

    Le Gazier du Bosphore va lancer ses troupes sur Vienne et la 3ème sera la bonne.
    Grâce aux drones d’Israël qui n’a jamais d’état d’âme quand il s’agit de pognon...


  • binary 26 octobre 2020 20:00

    La définition de la paix est très simple pour ces grands justiciers :

    Quand tout le monde est mort, c est le silence, la PAIX FINALE.


    • vraidrapo 26 octobre 2020 20:43

      @binary

      LA PAIX FINALE .

      Pour les familles, pour les mères impuissantes.de ces jeunes de la minorité Lezgy ou Taliche qu’Aliyev faisait enrôler de force, les mains liées dans le dos...pour être lancés au front sans préparation...


  • vraidrapo 27 octobre 2020 08:50

    Quel sera l’avenir de l’Azerbaïdjan, de l’Arménie et de la Géorgie ?

    Avec un tel titre respectueux de l « ordre » alphabétique ?
    C’est déjà un programme assez explicite...

    Si ces musulmans n’avaient pas le couteau (de boucher) facile, on pourrait les trouver amusants...


  • xana 27 octobre 2020 09:34

    Ce qui est marrant, c’est qu’à un article aussi propagandiste que celui-ci (mais qui nous fait au moins connaître le point de vue azéri que personne d’autre ne nous propose), ne répond que la haine anti-musulmane de nos pires racistes.

    Comme s’il n’existait personne de sensé pour s’exprimer sur ce sujet.

    Je n’ai rien contre Zayidov, mais je ne crois pas du tout que l’armée azéri apporte la paix dans le Haut-Karaback. Cet article est certainement mensonger, mais le discours pro-arménien entonné par l’Occident est-il plus véridique ?

    Quant à nos franco-connards (vraidrapo, supercochon etc), qui ne s’intéressent pas à la paix mais veulent juste clamer leur haine des arabes (déguisée en anti-islam parce que la loi française punit le racisme), qu’ils retournent dans leur égoût puant. Un jour il faudra bien que l’Etat s’occupe d’eux, et rouvre Cayenne. Mais pour le moment, du balai !


    • vraidrapo 27 octobre 2020 10:16

      @xana
      Quant à nos franco-connards (vraidrapo, ...
      (déguisée en anti-islam parce que la loi française punit le racisme)

      ca c’est un autre sujet. L’heure est trop grave pour faire diversion.

      Ce que j’ai à proposer pour les lecteurs sérieux  :
      Un Article hyper-intéressant dans le Magazine des non-Alignés des années 70 « Afrique-Asie »

      Extrait :
      ...Dans sa guerre d’extermination contre les Arméniens, Bakou peut compter sur les drones israéliens qui lui confèrent un redoutable avantage technologique. Entre le 22 et le 30 septembre, six Iliouchine IL-76, ces cargos gros-porteurs azéris, se sont posés sur la base militaire d’Ouvda, dans le sud d’Israël. Ils sont tous repartis quelques heures plus tard. Il y a fort à parier que la cargaison comprenait des drones fabriqués par les industries aéronautiques israéliennes....

      Chargement israélien pendant le Yom-Kippour

      ISRAËL — AZERBAÏDJAN : L’AXE DU MAL !

      https://www.afrique-asie.fr/israel-azerbaidjan-laxe-du-mal/?fbclid=IwAR2L2VAVVu6rYmRwUnchR71SsSGa-sDzeoRK6nja_glxJhBXPRsgksGXx78


  • vraidrapo 27 octobre 2020 10:00

    ...Dans sa guerre d’extermination contre les Arméniens, Bakou peut compter sur les drones israéliens qui lui confèrent un redoutable avantage technologique. Entre le 22 et le 30 septembre, six Iliouchine IL-76, ces cargos gros-porteurs azéris, se sont posés sur la base militaire d’Ouvda, dans le sud d’Israël. Ils sont tous repartis quelques heures plus tard. Il y a fort à parier que la cargaison comprenait des drones fabriqués par les industries aéronautiques israéliennes....

    https://www.afrique-asie.fr/israel-azerbaidjan-laxe-du-mal/?fbclid=IwAR2L2VAVVu6rYmRwUnchR71SsSGa-sDzeoRK6nja_glxJhBXPRsgksGXx78


  • Carlo Gallo 27 octobre 2020 20:43

    Quelle image parlante ! L’oxymore parfait ! Après la « victoire » si victoire il y a suivront les pogroms. Les azero-turcs y sont spécialistes ! Vous pouvez faire confiance à Erdogan et Aliev deux parfaits dictateurs pour ça.


  • vraidrapo 27 octobre 2020 20:52

    Un prisonnier de guerre azéri tranquille en Artsakh :

    Il a déclaré que l’armée azérie avait déployé des systèmes d’artillerie de missiles dans les cours des maisons résidentielles derrière des arbres denses. Bakhshaliyev a déclaré que malgré le fait que des civils vivent dans ces maisons, l’armée azérie a mis le feu aux systèmes pendant les actions militaires

    https://www.armenews.com/spip.php?page=article&id_article=70828

    Aliyev se sert de sa population comme bouclier humain !

    Les gens sales font une guerre sale !


  • Français du futur Français du futur 28 octobre 2020 03:00

    @L’auteur

    La guerre ne fait que commencer, qui vivra verra mais vous semblez bien sûr de vous... Et vous savez ce qui arrive en général à ceux qui crient victoire trop vite... Ils se retrouvent à poil en train de signer une reddition sans conditions.

    De plus vous êtes encore plus hautain et méprisant que les zélites françaises, vous ne méritez pas que l’on s’attarde sur vous.


Réagir