samedi 15 décembre 2018 - par PETINOS

Ni « gilets jaunes », ni « rêves jaunes » en Turquie

Le quotidien turc Hurriyet Daily News[1] rapporte que le président du Parti nationaliste (MHP), Devlet Bahceli, a qualifié de « terrorisme » les manifestations des gilets jaunes en France, avertissant que ceux qui pourraient vouloir les imiter en Turquie paieraient un lourd tribut.

« Je précise d’avance que s’il existe des aspirants au terrorisme des gilets jaunes, ils en paieront un lourd tribut. Ceux qui portent un gilet jaune devraient se préparer à dormir nu, et ce n'est pas une blague », a-t-il déclaré dans un communiqué du 12 décembre.

Bahceli a, en outre, souligné qu'il continuait à soutenir l'alliance de son parti avec le Parti de la justice et du développement (AKP, le parti du président Erdogan, au pouvoir depuis 2002) pour les élections locales du 31 mars 2019.

« Nous allons agir avec sincérité. Nous ne resterons pas coincés sur des problèmes mineurs. Ceux qui tenteront de comploter contre la Turquie le matin du 1er avril [au lendemain des élections locales] et ceux qui feront des rêves jaunes nous trouveront devant eux », a ajouté Bahceli.

Que pouvons-nous dire de plus quant à la liberté d’expression en Turquie ?



2 réactions


  • sls0 sls0 15 décembre 2018 16:14

    Mon père disait : à chaque cul sa crotte.

    Il me semble que la Turquie sort d’une tentative de punch.

    Que sa classe moyenne évolue au contraire de la notre.

    Difficile de faire des parallèles entre deux mondes différent.

    J’aimerai bien qu’en Turquie ce soit plus démocratique.

    On a l’apparence d’être démocratique mais le peuple n’est plus entendu. Le gilet jaune est nécessaire dans une bonne partie des pays Européens, la Turquie est un autre monde avec d’autres problèmes et surtout ne fait pas partie de l’Europe.

    Je suis émerveillé par l’explosion des gilets jaunes, j’y croyais plus. Quel beau sursaut, je voyais repartir la société vers la description de Marx. Je vis dans un pays un peu en dessous de la Turquie coté revenus, les attentes sont différentes.

    On a tendance à regarder le monde extérieur avec des lunettes hexagonales, la forme de la France. Ca marche bien pour regarder la France, un peu moins bien nos voisins et franchement déformantes lorsqu’on s’éloigne.

    Je ne dis pas que Bahceli a raison bien au contraire.

    Mais depuis que j’entends les mots de référendum d’initiative populaire chez les gilets jaunes je suis sur un nuage sociologique. Que ça réussissent en France et dans d’autres pays d’Europe, ensuite l’exemple sera à suivre.

    Le pouvoir au peuple, une première depuis la cité d’Athène hormis la Suisse.


  • Julien S 15 décembre 2018 19:10

    Quelle malchance que l’adhésion à l’UE soit en panne. 


Réagir