lundi 2 décembre 2019 - par Lufete Ferdinand

RDC : Pourquoi le Kivu ?

 RDC:Pourquoi le Kivu ?

JPEG Depuis la prise du pouvoir au Rwanda par la victoire de l’armée patriotique de Paul Kagame[1] sur les forces Rwandaise du pouvoir hutu installé à Kigali[2] depuis l’indépendance, les conflits régionaux se sont déportés à l’est de la RDC, plus précisément dans la province de Kivu[3]. Cette dernière est jalonnée de troubles divers, violences inexprimables qui ont endeuillé plusieurs fois ses habitants, qui n’aspirent, pourtant, qu’à vivre en paix sur le sol de leurs ancêtres. En effet, « le Kivu est connu du fait de ses nombreuses ressources minérales est souvent appelée la capitale du coltant de l’Afrique convoité par les pays frontaliers notamment le Rwanda, l’Ouganda et le Burundi ». A quand la reconnaissance du génocide congolais ? Mais pourquoi voit-on ce sentiment de défiance vis-à-vis de la monusco[4] ?

A-Génocide oublié !

6 millions de morts en RDC[5], mais pourquoi ce silence international ? pourquoi n’a-t-on jamais parlé de génocide ? A en croire, le quotidien français le monde du 26 août 2010 dévoile les extraits d’un rapport du haut commissariat des nations unies aux droits de l’homme sur les massacres commis en RDC entre 1996-2003. « Le document met en cause Kigali et affirme que les attaques menés contre les réfugiés hutus peuvent être qualifiés de génocide » mais pourquoi ce silence jusqu’à présent ? C’est parce que le Rwanda, selon le journal le monde, qui a fait pression sur l’ONU pour que ce rapport ne soit pas publié en l’état. Aussi, « le Rwanda n’a pas hésité à menacer l’ONU si le rapport sortait avait prévenu Kigali, les casques bleus Rwandais seraient retirés des opérations de maintien de la paix »[6]

B- Défiance vis-à-vis de la force onusienne

En effet, « Il y a un regain de violence, dans la province du Kivu, où régulièrement, des civils sont massacrés. La population exprime depuis plusieurs jours sa colère vis-à-vis de la force onusienne. Les manifestants reprochent aux casques blues de la monusco basés dans la province d’assister passivement aux massacrés des civils »[7] en revanche, coté diaspora, surtout en France, certains opposants réclament la fin du nouvel ordre politique issu de l’accord de sun city (en Afrique du sud )[8], selon eux « la plupart des responsables politiques en RDC sont de connivences avec les autorités politico militaires des pays agresseurs » (Rwanda, Ouganda et Burundi). Avec des traites pareils, comment voulez-vous éradiquer les pseudos rebelles de l’ADF NALU. Juste des opérations aériennes pendant quelques jours c’est la fin des aventuriers à l’est. Mais comment expliquer jusqu’à aujourd’hui, l’impuissance de la FARDC et la force onusienne à éradiquer les groupes rebelles dans l’est ? De ce point de vue, « la guerre du Kivu est fondée sur l’exploitation frauduleuse des minerais par des groupes mafieux qui ont certainement des relais à l’intérieur et à l’extérieur de la République Démocratique du Congo. »

Ferdinand LUFETE

Sources :

[1] : Paul Kagame : Né le 23 octobre 1957 , est un homme d’Etat rwandais, Président de la République depuis le 17 avril 2000 ;

[2] : Kigali : Est la capitale du Rwanda et se situe quasiment au centre du pays ;

[3] :Kivu : La province fut divisée en 1988 entre trois provinces, le nord Kivu, le sud Kivu et le maniema ;

[4] : La monusco : La mission de l’organisation des nations unies en République Démocratique devenue en 2010 la mission de l’organisation des nations pour la stabilisation en République Démocratique du Congo ;

[5] :RDC : La République Démocratique du Congo ;

[6] https://www.lemonde.fr/afrique/article/2010/08/26/l-acte-d-accusation-de-dix-ans-de-crimes-au-congo-rdc_1402933_3212.html ;

[7] https://www.lepoint.fr/monde/rdc-emeutes-anti-onu-apres-un-nouveau-massacre-de-civils-25-11-2019-2349479_24.php ;

[8] :L’accord de sun city est un accord signé le 19avril 2002 en Afrique du sud entre certaines parties à la Deuxième Guerre du Congo, à l’issue du dialogue inter-Congolais .




Réagir