mercredi 17 août 2011 - par pas perdus

Non à la propagande religieuse dans les médias !

Parmi les marronniers chers aux médias dominants, la religion occupe une place de choix. Ces derniers jours, les téléspectateurs et les auditeurs subissent des reportages et des micro-trottoirs, plus insipides les uns que les autres, sur le Ramadan et les JMJ.

dieu.jpg

A force de subir ce spectacle pro-religieux, on en arrive à comprendre pourquoi, aux temps des révolutions, les édifices religieux subissent quelques dégradations.

Il est particulièrement édifiant, aux heures d'information, d'observer et d'entendre des bandes d'illuminés, triés sur le volet, généralement jeunes et bien mis, se répandre sur leur Dieu, le plaisir de vivre ensemble, l'amour de l'autre, la tolérance et autres fadaises de bisounours ! Tout le monde il est beau tout le monde il est gentil...

Un discours en total décalage avec la réalité et l'Histoire qui, hélas, mille fois hélas, n'est jamais nuancé... On aimerait que la voix Off du journaliste ou l'intervention d'un tiers (philosophe, historien ou sociologue) remette en perspective cette propagande obscurantiste.

ciel.jpg

On regrette que l'information soit tronquée, et finalement réduite à une sorte de prosélytisme. Il serait utile qu'il soit rappelé que la religion monothéiste a régulièrement été le prétexte à l'exclusion, à l'intolérance, au conflit et à la guerre... Bref, que la religion a souvent propagé le malheur.

Nos journalistes distingués devraient également rappeler, qu'hier comme aujourd'hui, la religion a ses fascistes, ses intégristes, ses fanatiques qui usent de la violence pour imposer leurs vérités aux autres.

Ils pourraient faire remarquer que la religion s'invite régulièrement sur le terrain politique et dans l'espace public, à coup de discours sur l'identité nationale, de tentatives de censure d'œuvres d'art, de pressions sur les individus, de ports de signes religieux très ostentatoires ou de cérémonies religieuses publiques... alors qu'elle ne devrait pas sortir de la sphère privée et intime de chaque individu.

Faute de quoi, ces reportages qui ont toutes les apparences de l'information, ne sont que des clips publicitaires religieux. Des publireportages à sens unique parce que jamais la parole laïque ou athée n'a droit de cité. Étonnant non, dans un pays laïc... ?

Aussi, peut-on toujours rêver, qu'aux heures de grande écoute, un journaliste cite B. Traven :

« la foi déplace les montagnes mais c'est l'incroyance qui détruit les chaines des esclaves. »



112 réactions


  • Talion Talion 17 août 2011 12:52

    Tiens ?!... Un athée fanatique et intégriste vient ici nous expliquer qu’il ne peut pas encadrer les religions et qu’elles devraient être interdites...


    Encore un nostalgique de Staline j’imagine...
    (Au passage je rappel que le fait que ce charmant personnage ait été athée ne l’a nullement empêché de devenir le plus grand criminel de l’histoire... C’est ma petite façon de d’adresser un joli « merde » aux athées qui auraient tendance à trop vite vouloir jeter la pierre aux croyants)

    Tu sais, les athées eux aussi ont leurs fanatiques et leurs intégristes qui n’hésiteront pas une seule seconde à user de violence pour détruire ces religions auxquelles ils ne comprennent rien et dont ils fantasment le message.

    La Franc-maçonnerie (une autre église qui ne dit pas son nom et qui se cache derrière le masque de la laïcité) est friante de ces idiots utiles.

    • Octavarium Octavarium 17 août 2011 13:54

      Tiens ?!... Un mec qui nous ressort Staline, qui est pas foutu de faire la différence entre athée et dictateur communiste, ou entre athée et anticlérical, ou qui sait pas que la FM n’est pas une communauté athée et qu’il y a pas mal de croyants chez eux (oui, vous confondez aussi athée et laïque, hein ?).

      Bon, ils sont où ces fanatiques de l’athéisme prêts à tuer ? Et ne dites pas « Staline », il s’est battu pour l’idéologie communiste et pas pour l’athéisme !
      Alors ils sont où ?

      PS : Cool ton pseudo, la loi qui dit qu’il faut combattre la violence avec la violence, le feu avec le feu...


    • missionaryman missionaryman 17 août 2011 15:27

      Si je ne m’abuse, Staline était ancien séminariste je crois ?


    • Talion Talion 17 août 2011 16:14

      Non, non, je persiste... Staline était athée et à bâtit avec ses petit copain un empire athée du style intégriste et qui y a persécuté pendant plus d’un demi siècle l’ensemble des croyants en les empêchant de pratiquer leur foi en paix...


      L’athéisme aussi dans le fond est une conviction religieuse... Et elle aussi elle possède ses propres intégristes intolérants...

      « ...qui sait pas que la FM n’est pas une communauté athée et qu’il y a pas mal de croyants chez eux... »

      Tu voulais certainement dire « qui se prétendent croyants »... Parce que lorsque tu pratiques le culte du secret (et donc du mensonge), voire celui du trafic d’influence entre personnes du même milieu et de la même caste sociale, au fond de ton âme tu est alors tout sauf chrétien.

      Enfin en tout cas t’es tout sauf catholique...

      Vous savez les mecs... Nous autres chrétiens, nous n’allons pas le nier, avons dans nos rangs de vrais idiots qui confondent la bible (qu’ils n’ont souvent jamais lu au passage... Vu qu’ils sont trop paresseux) avec une excuse clef en main pour laisser libre court aux pulsions les plus sadiques qu’ils ont accumulées.

      Mais bon... On sait aussi faire le ménage dans nos rang et écraser de temps en temps la tête d’un chrétien intégriste sur la bible en lui demandant de mieux la lire afin de voir si oui ou non elle peut-être interprétée comme un appel aux pogromes.

      Les musulmans ce sera pareil... Vous en aurez trop idiots, faux-cul ou manipulables qui vont vous expliquer que le Coran les autorise à tabasser leur voisin ou leur femme.

      En gros eux aussi n’ont rien compris...

      ...

      Mais dans la grandissante communauté des athées - je vous rassure - vous allez également trouver quantité de crétins qui nom du principe de la laïcité, des droits de l’homme, ou de la fraternité universelle entre les peuples vont se trouver des excuses afin d’aller bombarder un pays voisin, ratonner un arabe dans la rue, mettre le feu à une église, ou tabasser un gosse de quinze ans au fin fond d’une geôle afghane...

      Bref... Des crétins vous en aurez partout, mais ce n’est pas pour autant que la communauté des croyants (ou des non-croyants) à laquelle ils appartiennent devront être considérées comme collectivement responsables de leurs conneries.

      C’est en effet avec ce genre d’idéologie qu’une certaine communauté aveuglée par sa haine et son mysticisme en a envoyée une autre aux fours crématoires.

      Bref... Message aux athées de ce forum : Soyez modestes fasse à vos convictions (ou « non-convictions » en l’occurrence), tolérants vis à vis de ceux qui ne les partagent pas et foutez la paix aux communautés chrétiennes et musulmanes car on en a marre d’être montré du doigt par des athées intégristes et intolérants qui du haut de leur ignorance (il y en a souvent pas un qui a lu la Bible ou le Coran) déclarent doctement que « la religion c’est de la merde ».

    • 65beve 65beve 17 août 2011 20:58

      @missionaryman

      C’est raspoutine qui était séminariste.


    • Ouallonsnous ? 17 août 2011 22:35

      @ missionaryman, ce qui prouve pour Staline et bien d’autres, anciens éléves des jésuites par exemple, que l’on peut sortir de l’obscurantisme, si l’on a suffisamment de personnalité.

      Tout le problème étant de ne pas retomber dans d’autres excés !


    • Talion Talion 18 août 2011 01:11

      @Congo3 : Tolérance et respect doivent aller dans les deux sens...


      Si vous n’attaquez pas mes convictions, pas de raisons que j’attaque les vôtres... Chacun reste dans son coin et les vaches sont bien gardées.

      Après par contre, si un idiot vient le plus tranquillement du monde cracher sa bile sur les catholique sous prétexte que sa chère et tendre lui a expliqué que c’était la mauvaise période du mois et qu’il lui faut trouver en urgence un autre moyen d’évacuer sa frustration, je ne vais pas le laisser s’essuyer les pieds sur ma gueule sans réagir.

      Simple question de bon sens...

    • Octavarium Octavarium 18 août 2011 09:39

      Quelle agressivité Talion ! Elle est où la « sagesse » religieuse ?

      Bon, et d’un , Staline a créé un empire basé sur l’idéologie communiste, et pas sur l’athéisme.
      Oui, il était athée, et oui, il avait une moustache. Peut-on dire que les moustachus sont génocidaires ?

      Et de deux, de quel droit te permets-tu de déclarer que les croyants FM sont de faux croyants ?
      Il n’y a plus de « secret », même si c’est vrai qu’ils ont du par le passé se protéger des « fous de dieu », des fascistes ou des communistes qui ne leur voulaient pas que du bien.
      Aujourd’hui, ils sont bien plus transparents que les membres de l’Opus Dei, ces croyants qui ont l’aval du Pape et de sa clique.

      De plus, quand je parle des croyants, je parle des croyants, pas des catholiques, ya pas qu’eux !

      Bon, entièrement d’accord sur le fait que des gens biens et des imbéciles, il y en a dans toutes les « communautés », mais je ne vois pas en quoi les athées n’auraient pas le droit de critiquer les religions. On a bien le droit de critiquer le PS ou l’UMP si on est en désaccord, non ?


    • Talion Talion 18 août 2011 09:55

      « Quelle agressivité Talion ! Elle est où la »sagesse« religieuse ? »


      Elle est présente lorsque le respect n’est pas inexistant en face.

      Le fait d’avoir un interlocuteur chrétien n’est pas forcément une invitation à le traîner lui et les seins dans la boue en toute impunité.

      Le premier athée venu frustré pour une raison X ou Y n’a pas à venir nous cracher à la gueule histoire de se soulager à bon compte.

      On ne force personne à croire, on ne va pas se répandre en terme de prosélytisme, mais la seule chose qu’on demande, c’est que le respect soit sincère et mutuel.

      Bref... Nous ne sommes pas des chiens.

    • Talion Talion 18 août 2011 10:18

      « Et de deux, de quel droit te permets-tu de déclarer que les croyants FM sont de faux croyants »


      Ben... Déjà leur petit club n’est ouvert qu’aux seules personnes ayant de l’influence... Ou du fric...

      Cette structure reste encore aujourd’hui des plus opaques dans son fonctionnement et dans son histoire...

      C’est donc un magnifique creuset pour le trafic d’influence et la corruption...

      Dès le départ, vu son mode de fonctionnement cette « secte » était condamnée à se voir progressivement gangrenée de l’intérieur par l’argent.

      Ah oui !... Et accessoirement depuis deux siècles, elle n’a eu de cesse que de s’efforcer de détruire l’Eglise catholique.

      Tout ceci explique peut-être pourquoi l’Eglise interdit formellement aux catholiques d’appartenir à la moindre loge sous peine d’être excommunié... (Petit détail confirmé par le Pape à l’époque ou il était encore Cardinal contrairement à ce que certains FM essaient de faire croire histoire de rassurer les pigeons).

      Cherches pas... L’Église et la FM sont des ennemis mortels qui ne prêchent absolument pas les mêmes valeurs et qui ne pourront jamais s’encadrer.

      L’une est transcendantale, l’autre est purement matérialiste (malgré un pseudo masque religieux de folklore).

      ...

      Quant à l’Opus Déi chez les catholiques... C’est effectivement un réseau d’influence créer au sein de l’Eglise, justement pour pouvoir s’opposer et contre-balancer l’influence des loges Franc-Maçonnes.

      J’en ai côtoyé et ce n’est pas exactement ma tasse de thé... Mais eux au moins ne ferment la porte à personne et sont beaucoup plus transparents dans leur fonctionnement.

      Après, on peut se désoler de les avoir vu supplanter les Jésuites et d’avoir pris le pouvoir au Vatican, mais faute d’une structure à même de contrebalancer efficacement l’influence néfaste d’une Franc-Maçonnerie et de loges qui veulent ouvertement faire la peau au Catholicisme, alors l’Eglise sera condamnée, laissant ainsi une communauté de croyants chaque jour plus démoralisés à la merci du premier serpent venu (suivez mon regard...).

      Si tu poses la question au moindre catholique authentique, aucun d’entre eux ne portera plus la FM dans son coeur.
      On la classe au même niveau que le Satanisme à peu de chose près.

    • docdory docdory 18 août 2011 10:24

      @ Talion 

      A aucun moment l’auteur de l’article ne préconise l’interdiction des religions, ce qu’il ne supporte pas, c’est l’ahurissante propagande cléricale des médias, en particulier du service public, que l’auteur décrit parfaitement.

    • Talion Talion 18 août 2011 10:25

      « Bon, et d’un , Staline a créé un empire basé sur l’idéologie communiste, et pas sur l’athéisme.
      Oui, il était athée, et oui, il avait une moustache. Peut-on dire que les moustachus sont génocidaires ?
       »


      Mais je n’ai rien contre les athées mon ami !... Qu’il croient ce qu’ils veulent ces braves gens !...

      ...Dès l’instant bien entendu ou il ne crachent pas sur l’Eglise et n’essaient pas de faire croire que la religion porte la responsabilité du moindre des malheurs que les hommes ont subi à travers l’histoire.

      L’auteur commence du haut de sa sagesse athéiste à explique que les religions c’est de la merde et que tous les grands crimes de l’histoire l’ont été au nom de la foi... Il est bien gentil, mais je vais lui rappeler que les pires étaient des athées, ça devrait le calmer !...

      Après je m’en fous moi qu’une personne soit athée !... Elle est libre de penser ce qu’elle veut du moment ou elle lâche la grappe aux croyants.

      C’est ce que j’appelle le respect mutuel... Et justement on exige qu’il soit mutuel  !

      Capito ?!...

    • Talion Talion 18 août 2011 10:32

      @Doctory :


      Ouais, ben que je sache nous on fout bien la paix aux adeptes des films pornos d’Anal+, ou aux fans d’émissions pourries de TV réalité qui viennent gangrener chaque jour un petit peu plus les ondes, alors pourquoi vous venez aujourd’hui nous emmerder lorsque l’on vient évoquer un petit peu le sujet de la religion et des JMJ ?...

      La tolérance est censée être à sens unique, c’est ça ?!...

      Putain, mais vous allez nous lâcher la grappe, bordel... Déjà qu’on est suffisamment emmerdé dans la vie de tous les jours par des anti-cléricaux fanatiques qui ne peuvent pas entendre le mot « religion » sans virer berserk ou se foutre de notre gueule...

      L’intolérance dans la vie de tous les jours n’est exactement là ou on le croit...

    • docdory docdory 18 août 2011 11:33

      @ Talion

      Je ne prétend pas interdire aux médias de parler de religion, ce que je critique, c’est qu’il n’y ait aucune distanciation par rapport à ce qui est relaté : on a entendu encore cette année France inter et France info parler du « mois sacré du ramadan », alors que ce « mois » , d’une part n’est sacré que pour la fraction des un milliard et demi de gens théoriquement musulmans qui croit réellement à l’islam, et d’autre part, n’est même pas considéré comme un mois par les 4/5 ème de l’humanité qui utilise des calendriers solaires et non lunaires...
      Il serait aussi utile que les JMJ soient présentées comme ce qu’elles sont , c’est à dire les « journées mondiales de la jeunesse catholique » ( les jeunes protestants, bouddhistes, athées, agnostiques, musulmans, raëliens, shintoïstes vaudous et hindouistes ne se reconnaissent absolument pas dans ces journées mondiales ).
      Enfin, lorsque les médias parlent de Pâques, il ne devraient pas parler de commémoration de la résurrection du Christ sans préciser qu’il s’agit d’un élément de la mythologie chrétienne, faute de quoi ils donnent l’impression de considérer ladite résurrection comme un fait avéré...

    • sisyphe sisyphe 18 août 2011 11:36

      Par Talion (xxx.xxx.xxx.211) 17 août 12:52

      Tiens ?!... Un athée fanatique et intégriste vient ici nous expliquer qu’il ne peut pas encadrer les religions et qu’elles devraient être interdites...


      Un « athée fanatique et intégriste » !!!

       smiley smiley 

      Vous nous ferez le décompte, Monsieur Talion, du nombre de morts, provoqués ;

       d’une part par les religions, 

      et d’autre part par l’athésme 

      pour venir oser parler d’athéisme « fanatique et intégriste » !!!!

      Faut vraiment être con comme une grenouille (de bénitier) pour venir avancer de telles âneries, et , en plus, prendre Staline comme exemple : comme si Staline était le représentant d’une « doctrine » athéiste !!

      Il y en a à qui la croyance en une religion enlève décidément tout sens de la réalité, toute lucidité, et tout sens de l’analyse ; vos commentaires en sont la preuve flagrante. 

      Que le bon dieu vous patafiole ! smiley 


    • Octavarium Octavarium 18 août 2011 12:03

      « Ah oui !... Et accessoirement depuis deux siècles, elle n’a eu de cesse que de s’efforcer de détruire l’Eglise catholique. »
      Détruire l’Eglise catholique, surement pas. Par contre, la freiner dans ses desseins hégémoniques, oui, et c’est une bonne chose, tu ne trouves pas ? Les théocraties ne me font vraiment pas envie...

      « L’une est transcendantale, l’autre est purement matérialiste (malgré un pseudo masque religieux de folklore). »
      Elle a quoi de transcendantal l’ECAR ? Franchement... Des rituels neuneus, on voit la vierge partout, le Vatican bombarde avec ses déclarations réac pendant qu’il blanchit l’argent sale...

      "Quant à l’Opus Déi chez les catholiques... C’est effectivement un réseau d’influence créer au sein de l’Eglise, justement pour pouvoir s’opposer et contre-balancer l’influence des loges Franc-Maçonnes.« 
      Ah ! La FM et l’Opus Dei, c’est pareil, mais l’Opus Dei c’est mieux parce qu’ils sont de ton côté...

       »Mais je n’ai rien contre les athées mon ami !... Qu’il croient ce qu’ils veulent ces braves gens !« 
      Ça me parait légèrement ironique... Enfin, pour ta culture, sache que les athées ne »croient« pas, c’est ce qui les caractérisent.

      @ Calmos
      D’accord, avec toi. J’ai pris quelques raccourcis qui »le font pas".


    • Talion Talion 18 août 2011 12:13

      « ...mais l’Opus Dei c’est mieux parce qu’ils sont de ton côté »


      Non... Parce qu’ils ne pratiquent pas le culte du secret et ne se réunissent pas qu’entre gens riches, influents et de bonne naissance dans le seul but de maintenir leur influence à des fins purement matérialistes.

    • Talion Talion 18 août 2011 12:20

      « Elle a quoi de transcendantal l’ECAR ? Franchement... Des rituels neuneus, on voit la vierge partout, le Vatican bombarde avec ses déclarations réac pendant qu’il blanchit l’argent sale... »


      Je te la fait courte...
       
      D’un côté tu as le catholicisme dont le crédo est la croyance en Dieu, en l’esprit sein, dans le pardon des péchés et en l’immortalité de l’âme...

      De l’autre tu as la FM dont le crédo est la seule croyance dans le pognon, l’influence et le pouvoir matériel...

      Cherches pas, on n’a pas les même valeurs.

    • Talion Talion 18 août 2011 12:27

      « Détruire l’Eglise catholique, surement pas. Par contre, la freiner dans ses desseins hégémoniques, oui, et c’est une bonne chose, tu ne trouves pas ? Les théocraties ne me font vraiment pas envie... »


      L’Eglise la plus influente en France c’est la Franc-Maçonnerie... Et concernant les visées hégémoniques, c’est plutôt de son côté qu’il faut chercher.

      Pour rappel, c’est au nom des idéaux humanistes de la Franc-Maçonnerie que ce bon vieux Jules Ferry a voulu civiliser « les sauvages » et « les races inférieures » lors de l’épopée coloniale qui fut un pur projet Franc-Maçon.

      Tu veux qu’on continue sur ce terrain glissant ?...

    • Talion Talion 18 août 2011 12:39

      Bien d’accord... Mais que veux-tu...


      Quand en face tu as des fanatiques aveuglés par leurs dogmes anti-cléricaux, la seule réponse que tu peux leur adresser c’est une réplique cinglante et bien sentie...

      Je préférerai un discours posé, mais quand tu as affaire à des athées totalement intégristes, intolérants et qui confondent le principe de laïcité avec un appel à brûler les églises ou les mosquées, il faut se mettre à leur niveau pour leur répondre.

    • sisyphe sisyphe 18 août 2011 13:05

      Par Talion (xxx.xxx.xxx.211) 18 août 12:20



      Je te la fait courte...
       
      D’un côté tu as le catholicisme dont le crédo est la croyance en Dieu, en l’esprit sein

       smiley smiley 
      Ah, d’accord ! 

      Ne pas oublier non plus la Sainte Verge !
      .... et la capote mise à l’index ! 

      Sacrées grenouilles ; leur inconscient les trahit toujours ! 
       smiley 

    • sisyphe sisyphe 18 août 2011 13:10

      Par Talion (xxx.xxx.xxx.211) 18 août 12:27



      L’Eglise la plus influente en France c’est la Franc-Maçonnerie... Et concernant les visées hégémoniques, c’est plutôt de son côté qu’il faut chercher.

      Ben voyons ! 

      « l’église des francs-maçons » !! smiley 

      Et puis les juifs, aussi...

      ...sans oublier les fonctionnaires....

      ... et les immigrés, of course ! 

      p.s. : ici, la liste des franc-maçons célèbres ; qui montre bien qu’ils ont tous participé au complot mondial contre la liberté ! 
       smiley 

    • Talion Talion 18 août 2011 13:16

      Attend, attend !... Je vais te rebalancer le discours du plus illustre des Franc-Maçon qui je le pense résume assez bien leur idéologie...


      « On peut rattacher le système [d’expansion coloniale] à trois ordres d’idées : à des idées économiques, à des idées de civilisation… à des idées d’ordre politique et patriotique. 

      Ce qui manque à notre grande industrie… ce qui lui manque le plus, ce sont les débouchés… La concurrence, la loi de l’offre et de la demande, la liberté des échanges, l’influence des spéculations, tout cela rayonne dans un cercle qui s’étend jusqu’aux extrémités du monde… Or, ce programme est intimement lié à la politique coloniale… Il faut chercher des débouchés. 

      Il y a un second point que je dois aborder… : c’est le côté humanitaire et civilisateur de la question… Les races supérieures ont un droit vis-à-vis des races inférieures. Je dis qu’il y a pour elles un droit parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures. 

      Il n’y a pas de compensation pour les désastres que nous avons subis… Mais est-ce que le recueillement qui s’impose aux nations éprouvées par de grands malheurs doit se résoudre en abdication ?… je dis que la politique coloniale de la France s’est inspirée d’une vérité sur laquelle il faut rappeler votre attention : à savoir qu’une marine comme la nôtre ne peut se passer, sur la surface des mers, d’abris solides, de défenses, de centres de ravitaillement. 

      Rayonner sans agir, en regardant comme un piège, comme une aventure toute expansion vers l’Afrique ou vers l’Orient, vivre de cette sorte pour une grande nation, c’est abdiquer. » 

      Jules Ferry. Discours sur la colonisation du 28 Juillet 1885

      Aaaahhh !... Ce bon vieux Jules Ferry... Un mondialiste avant l’heure smiley

      ...


      Quant à la petit erreur d’orthographe... Tu sais ce que l’on dit à propos de l’idiot qui regarde le doigt... Merci pour cette brillante illustration ! smiley  


    • sisyphe sisyphe 18 août 2011 13:20

      Par Talion (xxx.xxx.xxx.211) 18 août 12:13

      « ...mais l’Opus Dei c’est mieux parce qu’ils sont de ton côté »


      Non... Parce qu’ils ne pratiquent pas le culte du secret et ne se réunissent pas qu’entre gens riches, influents et de bonne naissance dans le seul but de maintenir leur influence à des fins purement matérialistes.

      Pétard, rien ne nous sera épargné par le sieur Talion (c(’est Achille, votre prénom ? ) 

      Juste, quelques infos sur l’Opus Dei .. : franquiste en Espagne, Salazariste au Portugal Pinochetiste au Chili, reconnue comme secte en Belgique, liée à la mafia, propriétaire de banques ; des agneaux, qu’y vous dit Monsieur Talion ! 
       smiley smiley 

    • sisyphe sisyphe 18 août 2011 13:26

      Le discours de Jules Ferry sur la colonisation ; et alors ? 


      Jules ferry était UN franc-maçon, parmi des milliers d’autres ; son discours est à replacer dans le contexte de l’époque, et il a fait bien d’autres choses par ailleurs ; entre autres :  il est l’auteur des lois de la IIIe République rendant l’instruction obligatoire et l’enseignement laïc. Considéré comme le promoteur de l’« école gratuite, laïque et obligatoire », il est devenu plusieurs décennies après sa mort, une figure emblématique de la laïcité française et l’un des pères fondateurs de l’identité républicaine. 

      On comprend que ce soit resté en travers la gorge des petites grenouilles.... smiley 

      Quant à la lune et le doigt, quand le doigt est merdeux, tu m’excuseras mais je regarde plutôt à qui il est que ce qu’il montre ! 
      Serviteur ! 
       smiley 

    • sisyphe sisyphe 18 août 2011 13:35

      Ici, juste un témoignage d’une ancienne membre de l’Opus Dei  :


      Ici , une description de leurs méthodes et de leur fonctionnement....... 

      Il est certain que l’Opus Dei emploie des méthodes sectaires comme par exemple :

      1) des moyens de financement peu clairs et inavoués ; 

      2) la pratique du secret. A part pour les responsables, le fait d’être membre est secret. Les prêtres affiliés par la société sacerdotale de la Sainte-Croix ne sont pas obligés de faire connaître à leur évêque leur appartenance.

      3) « Cronica », l’organe interne de l’Opus Dei est secret et ne peut être lu que par les numéraires 

      4) L’Opus Dei est considérée par ses membres comme infaillible : « sacrée, sans tache, immuable ». 

      5) Tout ce qui est en dehors de ’Opus Dei relève du « pourrissement » (sic). Elle est le « reste qui constitue la véritable Église ». 

      6) Les jeunes doivent décider à 16 ans s’ils veulent rester célibataires ou se marierdécision qui doit êtreratifiée par les chefs. 

      7) L’Opus Dei cherche à noyauter toutes les institutions sociales et politiques en vue d’instaurer un nouvel ordre catholique. Ses préférences pour les partis d’extrême-droite sont connues. 

      8) Le mariage est systématiquement décrié et le célibat exalté. « Le mariage est réservé à la piétaille et non à l’état-major général du Christ » 
      (Escriva).


      On continue ?? 
       smiley 

    • sisyphe sisyphe 18 août 2011 13:43

      Pour les liens avec les politiques ; La troublante ascension de l’opus dei 


    • Talion Talion 18 août 2011 13:55

      Personne n’a dit que c’était des agneaux...


      Pour moi c’est l’aile droite du Vatican et je leur reproche leur côté trop traditionaliste, voire intégriste par certains côtés...

      Ils n’ouvrent pas suffisamment leurs rangs aux femmes et ont une vision trop traditionaliste, voire rétrograde, de la famille...

      Je me dispense également de souligner les liens entre l’Opus Dei et le Franquisme, vu que tu t’es chargé de le faire.

      Je peux en parler vu que j’ai passé un an durant mes études dans un foyer tenu par l’« oeuvre » (ils m’avaient proposé de rejoindre leurs rangs, mais je n’ai pas voulu... C’était pas trop ma tasse de thé).

      Par conséquent je pense m’y connaitre mieux que toi et pouvoir affirmer qu’effectivement il s’agit bel et bien d’un réseau d’influence trans-national mis en place par le père Escriva de Balaguer (Dont je pense avoir entendu tous les discours... Ce qui m’a d’ailleurs valu une belle migraine) et sur lequel l’Eglise Catholique se repose ouvertement aujourd’hui.

      Par contre, ce n’est en rien une secte, ou une mafia, étant donné qu’il s’agit d’une prélature personnelle répondant de ses agissement auprès du Pape qui lui a néanmoins conféré une certaine autonomie par rapport au reste des institutions catholiques.

      Si tu veux connaitre exactement son rôle, il est de reconstituer les réseaux d’influence catholique que la Franc-Maçonnerie s’est évertuée à détruire afin de pouvoir reconstituer un « front de la foi » uni dans le but de pouvoir enfin écraser cette tumeur.

      Bref... Un réseau pour combattre un autre réseau qui souhaite la peau de l’Eglise.

      Alors évidement ce combat à mort, qui ne pourra se terminer que par la disparition de l’un des deux protagonistes, nécessite bien évidement des moyens financiers que pourvoient les « numéraires » et « sur-numéraires » membres de l’oeuvre... Des genre de diacres en quelque sorte qui vont verser une partie de leurs revenus (10%) à l’Opus Dei afin de pouvoir l’aider à se financer et se développer.

      Alors après, oui ça peut faire secte... Oui effectivement l’Opus Dei s’est appuyé sur les franquistes pour se développer et oui effectivement leurs idées sont très hum... « traditionalistes » (rétrogrades) en ce qui concerne les femmes...
      Mais il faut comprendre que nous sommes en plein coeur d’une guerre opposant l’Eglise Catholique d’un côté et une autre église à visée hégémonique en face dont la déchristianisation de nos sociétés est un des objectifs avéré.

      Bref... Etant donné que je suis pour la liberté de conscience de chacun et non pas pour l’imposition d’un athéisme dogmatique, qui avancerait caché derrière le masque de la laïcité, je ne peut bien évidement que me ranger du côté de l’Opus Dei bien que leurs méthodes et leur traditionalisme (lire bigoterie) me pèse sur le système...

      Mais quand on a affaire à deux maux, il est préférable de choisir le moindre...

    • Octavarium Octavarium 18 août 2011 14:10

      Que de clichés, Talion... Tu veux que je réduise les cathos à Torquemada ?
      La FM, c’est pas un groupe, c’est des milliers de loges. Ils ont pas un chef, ou un projet uniques...
      Puis, je le répète, ils sont aujourd’hui plus transparents que l’Opus Dei.
      Réduire la FM au pognon et au pouvoir, en plus, c’est carrément faux. Et je suis pas un « pote » des FM, ils ont aussi des rituels « neuneus », comme les cathos, très peu pour moi...

      Tu préfèrerais un discours posé, dis-tu, alors que dès ta première intervention, tu balances pêle-mêle athéisme, intégrisme, fanatisme , violence, Franc-Maçons et Staline ? Tu plaisantes ?

      Au fait, un athée intégriste ou fanatique, ça n’existe pas.
      On n’a pas de chef à suivre aveuglement, on a pas de verset anachronique à mettre en pratique, on n’a pas d’idéologie, pas de représentant, pas de voie, pas de crédo.


    • sisyphe sisyphe 18 août 2011 14:14

      Mais quand on a affaire à deux maux, il est préférable de choisir le moindre...


      Là, je pourrais être d’accord ; sauf que .............

      il y a de multiples loges maçonniques ; tout autant orientées à droite qu’à gauche, et, que je sache, les loges franc-maçonnes ne sont pas des sectes ..

      La seule chose pour laquelle l’opus dei, comme l’Eglise catholique, mènent ce combat contre elles, est leur RELATIVISME religieux : 

      La principale opposition religieuse date des origines de la franc-maçonnerie et provient de l’Église catholique qui considère qu’elle propage le relativisme en matière religieuse, c’est-à-dire l’idée selon laquelle aucune religion ne serait plus vraie que les autres.

      « (Pour le franc-maçon), la ferme adhésion à la vérité de Dieu révélée dans l’Église devient une simple appartenance à une institution considérée comme une forme particulière d’expression, à côté d’autres formes d’expression, plus ou moins également possibles et valables par ailleurs, de l’orientation de l’homme vers ce qui est éternel52. »

      Ensuite, politiquement, elles sont attaquées parce que : 


      Oppositions politiques

      La franc-maçonnerie a été l’objet de nombreuses attaques de partis politiques catholiques, d’extrême droite, antisémites, antiparlementaires, communistes, ou simplement anti-maçonniques, par exemple sous forme d’accusation de complot maçonnique. La plupart des pouvoirs totalitaires l’ont combattue.

      Aujourd’hui encore, elle est généralement très mal vue par les extrêmes de droite ou de gauche57. Réciproquement, le fait d’avoir tenu des propos extrémistes est incompatible avec l’entrée dans de nombreuses obédiences maçonniques de plusieurs pays


      Il ne s’agit donc pas de « deux maux » ; la franc-maçonnerie n’a jamais nui à la démocratie, à la liberté, et ne s’est jamais insérée dans un pouvoir politique totalitaire, contrairement à l’opus dei. 

      Donc, pas photo ; de « mal » en l’occurrence, il n’y en a qu’un ; l’intégrisme religieux mafieux. 


    • Talion Talion 18 août 2011 14:18

      « il est l’auteur des lois de la IIIe République rendant l’instruction obligatoire et l’enseignement laïc. Considéré comme le promoteur de l’« école gratuite, laïque et obligatoire » »


      L’école gratuite existait déjà sous l’ancien régime mon ami... L’objectif de Jules Ferry a été moins d’apporter l’éducation à tous, que de s’assurer que l’enseignement soit retiré à un réseau d’influence (l’Eglise catholique) concurrent du sein...

      Bref !... Un plan en or pour pouvoir récupérer la responsabilité de former nos charmantes têtes blondes et ainsi s’assurer de leur endoctrinement dont les ravages se feront sentir dans les tranchées de la grande guerre.

      Bien entendu, inutile d’espérer de cette école qu’elle forme des individus politiquement émancipés et à même de comprendre le fonctionnement de leurs institutions politiques, ou pire !... Celui des institutions bancaires...

      Mais bon... Les « braves gueux » du peuple français ont besoin de mythes fondateurs inscrits dans le marbre de l’éducation nationale afin de croire que leurs responsables ont toujours oeuvré pour le plus grand biens de leurs concitoyens, et non pas celui de leur cercle d’« amis »...

      Ce qu’il y a, c’est qu’aujourd’hui la mascarade est devenu évidente grâce à ce brave Sarkozy qui a su jeter le masque en s’affichant avec ses amis du Fouquet.

      Maintenant on comprend mieux la notion de « réseau d’influence » et de « mafia », ou de « loge » si tu préfères...

      Alors bien évidement... Maintenant que ces « crétins de français » commencent à comprendre combien il se sont fait baiser par les réseaux de pouvoir et parmi eux les réseaux maçonniques, il est urgent que des pompiers dans ton genre viennent tenter d’éteindre l’incendie qui menace de s’étendre.

      Et si dans le même temps en plus d’ancien adversaires qu’on pensait définitivement à terre commence à retrouver un second souffle, il convient là aussi de crier au loup... On ne sait jamais, il pourrait encore y avoir quelques idiots suffisamment décérébrés par l’école républicaine pour venir hurler en coeur « Ouais !... Sales catho intégristes ! ».

      Ah !... Si seulement il n’y avait pas ce foutu réseau internet qui permet au bas peuple de s’émanciper du dogme officiel...

      Mais bon... Comme notre ami David Cameron l’a montré, la censure peut également être un excellent outil parfaitement en phase avec « l’idéologie démocratique ».  smiley 

    • Talion Talion 18 août 2011 14:27

      « ...c’est-à-dire l’idée selon laquelle aucune religion ne serait plus vraie que les autres. »


      Oui... Et c’est effectivement ce qui traduit leur volonté de détruire l’ensemble des autres religions...

      Traduction : Aucune religion n’est plus vraie que les autres => Toutes sont fausses => L’athéisme est la seule vraie voie à suivre => Les seuls vrais apôtres sont nos responsables financiers, politiques et industriels => Nous remercions ces crétins de français d’accepter de se placer sous l’aile bienveillante et paternaliste de la Franc-Maçonnerie => Vive le fric, le veau d’or et le Dieu pognon !

      Mais bon c’est normal dans le fond !... Pour la Franc-Maçonnerie, l’Eglise représente un réseau concurrent qu’il convient de détruire vu qu’elle ouvre ses portes non pas aux seuls nantis, mais à l’ensemble du peuple... Y compris celui de basse naissance !... Te rends-tu compte de l’hérésie ultime que cela représente pour nos dirigeants et capitaines d’industrie ?!!...  smiley 

      Et en plus elle ose dire qu’il est plus difficile pour un riche de rentrer au ciel que pour un chameau de passer par le chat d’une aiguille !... Mais quelle insulte inacceptable pour les « princes » de cette planète !  smiley 

    • Talion Talion 18 août 2011 14:33

      « Tu préfèrerais un discours posé, dis-tu, alors que dès ta première intervention, tu balances pêle-mêle athéisme, intégrisme, fanatisme , violence, Franc-Maçons et Staline ? Tu plaisantes ? »


      T’as bien lu l’article ?!... C’était pas une attaque en rêgle peut-être ?...

      Quant aux athées fanatiques et intégristes, bien évidement qu’ils existent !... Leur crédo c’est d’affirmer que toutes les religions c’est de la merde, que les croyants sont tous des cons et des illuminés et que du haut de leur logique cartésienne eux seuls sont détenteurs de la vérité (là ou au contraire les croyants se définissent par le doute).

      Ah oui !... Et surtout ils vont souvent affirmer de manière péremptoire que la religion est responsable de l’ensemble des maux de l’histoire... Ceci afin de mieux appuyer et justifier leur propre dogme.

      Ça ne te rappelle personne ?...

    • Talion Talion 18 août 2011 14:41

      « Il ne s’agit donc pas de »deux maux«  ; la franc-maçonnerie n’a jamais nui à la démocratie, à la liberté, et ne s’est jamais insérée dans un pouvoir politique totalitaire, contrairement à l’opus dei.  »


      C’est marrant, mais l’immense majorité des africains et des asiatiques ne sont pas d’accord...

      Mais il est vrai que lorsque l’on est dans la peau du colonisateur et non pas celle du colonisé, il est délicat de saisir que l’on ne considère pas les démocraties occidentales de l’épopée coloniale comme autre chose que des nations d’esclavagiste très éloignées du concept de démocratie.

      Quant aux régimes totalitaires, ils ont sur-tout combattu la Franc-Maçonnerie parce qu’elle représentait un réseau d’influence concurrent qu’ils souhaitaient remplacer par une autre forme de « Franc-Maçonnerie », mais cette fois-ci sous leur contrôle.

    • Talion Talion 18 août 2011 14:48

      « Puis, je le répète, ils sont aujourd’hui plus transparents que l’Opus Dei. »


      Si c’était vrai, je ne saurai alors rien de leur structure ni de leur fonctionnement vu que je n’en ai pas fait partie...

      Or... J’ai pu découvrir leur fonctionnement dans la plus parfaite transparence.

    • sisyphe sisyphe 18 août 2011 14:55

      Blabla .... 


      Le « complot maçonnique » est une vieille antienne de la pensée religieuse intégriste, totalement démentie par les faits, et, comme dit plus haut, 
      les athées n’ont pas de maître, pas de dogme, pas d’église qui leur dise quoi penser ; ils conservent leur propre pouvoir de réflexion et d’analyse, ce qui a toujours, évidemment, emmerdé les religieux de tous ordres. 

      Et la franc-maçonnerie n’a rien d’une religion. 

      Mettre le colonialisme sur le « dos » des francs-maçons est une contre-vérité historique absolue. 

      Quant au couplet sur l’école, quelle rigolade !! 
      L’école est devenue, grâce à Jules Ferry ; laïque, obligatoire, et, surtout (fait que tu ne relèves évidemment pas) GRATUITE ; parce que prise en charge par l’état ; contrairement aux écoles religieuses qui, tout en bénéficiant des subsides de l’état, sont..... payantes ! 
      Eh oui ; c’est toute la différence. 
      Et l’Education Nationale française est un exemple pour le monde entier, quoi que tu puisses en dire... si elle se délite, actuellement, c’est sous les assauts du libéralisme, qui aimerait bien la privatiser (y a pas de raison de laisser échapper cette source de revenus, pas vrai ?) ; d’où la suppression de dizaines de milliers de postes ; de professeurs, d’instituteurs, de surveillants, etc.....

      L’école de la République a permis, depuis qu’elle a été instituée par Jules Ferry, d’avoir, POUR TOUS LES ENFANTS, de quelque milieu qu’ils soient, l’éducation et l’enseignement parmi les meilleurs du monde ; véritable exemple mondial d’un exercice démocratique au service des citoyens et du peuple. 

      On t’a appris la franc-maçonnerie, toi, à l’école ? 
      Perso, je n’en ai jamais entendu ^parler, de toute ma scolarité.
      Alors que dans toutes les écoles privées, il y a des cours d’instruction religieuse, que je sache.... 
      Alors, pour la désinformation, il faudra repasser.... 

      Ecole et République laïques ; séparation de l’Eglise et de l’état, et basta ! 

    • Talion Talion 18 août 2011 15:10

      « L’école est devenue, grâce à Jules Ferry ; laïque, obligatoire, et, surtout (fait que tu ne relèves évidemment pas) GRATUITE »


      Laïque et obligatoire... Oui...

      Gratuite... Non !

      L’école gratuite existait déjà sous l’ancien régime... Mise en place par le biais de l’église et donc des prêtres, mais néanmoins gratuite...

      Les rois de France se sont rendu compte qu’une population éduquée était plus rentable qu’une population d’illettrés.

      Elle n’était pas obligatoire, ni dispensée à tous, mais néanmoins l’école gratuite existait.

      ...

      Ensuite, dire qu’il y a séparation entre le religieux et l’état n’est pas non plus tout à fait exact étant donné l’influence de la Franc-Maçonnerie en France qui constitue un véritable corps intermédiaire et plafond de verre au delà duquel ne peut s’élever celui qui n’en fait pas partie ou qu’elle n’a pas coopté.

      On est revenu exactement à la même situation qu’en 1789... Seulement les réseaux de la noblesse ont été remplacés par ceux des loges et l’Eglise Catholique a été remplacé par la FM.

      Mais après, je comprend qu’il te faille défendre à tout prix ta « vérité historique » afin d’éviter que le bas peuple ne se rende compte qu’il s’est fait baiser.

    • Talion Talion 18 août 2011 15:14
      « Et la franc-maçonnerie n’a rien d’une religion. »

      Hum hum...

      Et le rite de vénération du « grand architecte de l’univers », c’est quoi ?...

    • Talion Talion 18 août 2011 15:22

      « Mettre le colonialisme sur le »dos« des francs-maçons est une contre-vérité historique absolue. »


      Lorsque Jules Ferry a prononcé son discours infâme sur le colonialisme, cela faisait déjà près de dix ans qu’il était devenu un séide et donc l’âme damnée du Grand-Orient...

      Mais bon, c’est sûr... C’était pas un projet Franc-Maçon...

      C’est marrant comment vous revendiquez l’appartenance à la FM de certains « grands hommes », jusqu’à ce qu’on révèle qu’ils étaient en fait moins grands qu’on ne le pensait...

      Tu veux qu’on parles d’Henry Ford peut-être ?... Lui aussi un grand homme... A moins que...

    • Talion Talion 18 août 2011 15:28

      « On t’a appris la franc-maçonnerie, toi, à l’école ?  »


      Enfin... L’école républicaine de Jules Ferry (Franc-Maçon, rappelons-le) ne va bien évidement pas révéler aux masses certaines « vérités dérangeantes »... Son rôle n’est pas d’émanciper le peuple voyons... Juste de le rendre plus productif.

      Après pour s’informer il n’y a heureusement pas que l’école... De nos jours, le moindre document, article, reportage d’investigation, ou livre est accessible en quelques clics de souris et permet au moindre citoyen d’avoir accès à plus de connaissances que celles à la disposition d’un « intellectuel » du siècle dernier.

    • sisyphe sisyphe 18 août 2011 16:29

      Par Talion (xxx.xxx.xxx.211) 18 août 15:28

      « On t’a appris la franc-maçonnerie, toi, à l’école ?  »


      Enfin... L’école républicaine de Jules Ferry (Franc-Maçon, rappelons-le) ne va bien évidement pas révéler aux masses certaines « vérités dérangeantes »... Son rôle n’est pas d’émanciper le peuple voyons... Juste de le rendre plus productif.

      Ben voyons.... 
      Comment noyer le poisson, et parler d’autre chose... smiley 
      L’école laïque destinée à rendre le peuple « plus productif » ; celle là, je ne l’avais jamais lue... ;

      A propos, il n’était pas franc-maçon, par hasard Jules Ferry ? 
       smiley 

    • sisyphe sisyphe 18 août 2011 16:37

      Talion, bonne petite grenouille de bénitier intégriste, qui défend l’opus dei, essaie de nous faire croire au grand complot maçonnique, et s’insurge contre les « athées intégristes et fanatiques » smiley 


       ; franchement, à reprendre tous les thèmes si chers à l’extrême-droite, c’est très éclairant sur les accointances poissardes entre la mafia intégriste religieuse et les partis soi-disant simplement « nationalistes ». 

      Merci de la démonstration. 

    • Talion Talion 18 août 2011 16:41

      Si, il était franc-maçon... C’est d’ailleurs ce que je te dis depuis tout à l’heure... D’ailleurs il est dans ta liste mon ami...


      C’est le fondateur de l’école laïque et obligatoire (mais certainement pas gratuite) AINSI QUE de l’idéologie coloniale française... Sujet sur lequel il s’est d’ailleurs frité à mort avec un certain Clemenceau.

      Quant au rôle de l’école, ça fait peut-être mal de l’admettre, mais si son rôle était véritablement d’émanciper le peuple et de lui donner une conscience politique, elle nous enseignerait alors l’histoire de la monnaie et le principe de fonctionnement des institutions bancaires... Et préciserait au passage que Roosevelt n’a pas uniquement été le vainqueur de la seconde guerre mondiale, mais également celui qui a volé l’or des citoyens américains afin de sauver ses amis banquiers (sympa, pas vrai ?!...).

      Tiens lui aussi d’ailleurs c’était un Franc-Maçon... C’est bizarre, n’est-ce pas ?...

      L’école forme des individus productifs... Pas des citoyens émancipés... Sauf bien entendu dans certains établissements réservés à une certaine élite disposant des bonnes connexions.

    • Talion Talion 18 août 2011 16:44

      « Talion, bonne petite grenouille de bénitier intégriste, qui défend l’opus dei »


      Hum, hum... Tiens ?... Il me semblait pourtant avoir clairement expliqué que je ne partageais pas leur idéologie...

      J’avais pourtant été assez clair il me semble...

      Ah mais bien sûr !... J’ai compris ! En fait j’ai affaire à un gros sophiste !

      Tout s’explique d’un seul coup !  smiley 

    • sisyphe sisyphe 18 août 2011 16:48

      Et pour ce qui est du « grand architecte de l’univers » ; quelques précisions : 


      Croyances religieuses

      L’esprit de tolérance fait partie des valeurs affichées par la franc-maçonnerie.

      La spiritualité étant omniprésente autant dans le symbolisme que dans la démarche philosophique sur laquelle repose l’ensemble de la franc-maçonnerie, la très grande majorité des loges (sauf en France qui est une exception) requiert la croyance en un « Être Suprême » ou « Grand Architecte de l’Univers ». Mais le terme de « Grand Architecte » peut être interprété de façon très diverse d’une loge à l’autre. Il est parfois entendu de manière symbolique, en incluant des visions traditionnelles de « Dieu » ou de la Nature, dans le sens de Baruch Spinoza et Goethe, ou des visions athées de « réalité ultime », ou d’unité cosmique comme on peut en trouver dans certaines religions orientales et dans l’idéalisme occidental. D’autres loges, principalement nord-américaines, récusent les acceptions dérivées des religions naturalistes et humanistes. Depuis le début du xixe siècle, certaines obédiences ont des exigences religieuses supplémentaires, comme le théisme ou la croyance en l’immortalité de l’âme. La franc-maçonnerie qui prédomine en Scandinavie accepte uniquement les chrétiens.

      Dans les branches dérivées de la franc-maçonnerie dite « libérale », cette croyance en un « Être Suprême » est facultative et les agnostiques ou les athéessont acceptés sans problème, ce qui est devenu la principale cause des mésententes entre les obédiences traditionnelles et libérales.

      Il y a donc plusieurs obédiences maçonniques, aux croyances et pratiques radicalement différentes, dont beaucoup sont athées. 


    • Talion Talion 18 août 2011 16:51

      « tous les thèmes si chers à l’extrême-droite »


      Pardon ?!!... Quelle extrême droite ?... L’UMP ?... L’extrême droite mondialiste ?... Le FN ?...

      Précises parce que ce n’est pas clair et qu’en France tu as plusieurs extrêmes droites !

      T’as celle qui a laissé le débat sur l’identité nationale (bref, l’UMP si tu préfères)...
      T’as celle qui est représentée par les souverainistes...
      T’as celle qui se revendique comme royaliste...
      T’as l’extrême droite néo-nazie...
      T’as l’extrême droite ultra-sioniste de la LDJ...
      T’as les réseaux salafistes d’extrême droite...

      Bref... Des réseaux d’extrême droite en France tu en as plein et ils se détestent tous mutuellement. Duquel tu parles ?!...

    • Talion Talion 18 août 2011 16:55

      « Et pour ce qui est du »grand architecte de l’univers«  ; quelques précisions


      Blablabla... »

      Bon... Donc c’est bien une église qui a connu ses schismes... Merci de la démonstration.

      Après il reste l’évidence... A savoir les costumes, les symboles ésotérique, l’initiation aux mystères maçonniques, le temple, les rituels et j’en passe...

      C’est marrant comment t’essais de nier les faits.

    • sisyphe sisyphe 18 août 2011 16:59

      Par Caton (xxx.xxx.xxx.17) 18 août 16:47

       Intervention honteuse de Sisyphe... Bien évidemment que le communisme était une doctrine athée et qui a fait de l’athéisme un axe prioritaire de lutte dans l’élaboration d’un« homme nouveau ».

      Non, mon gars. 

      Le communisme n’a rien d’une « doctrine athée » ; d’ailleurs, il n’existe pas de « doctrine athée » ; il existe l’athéisme et l’agnosticisme, qui sont le contraire de « doctrines », et qui prêchent contre la religion en tant « qu’opium du peuple ». 

      Le communisme est un courant de pensée de philosophie politique qui prône l’instauration d’une société sans classe, ainsi qu’une organisation sociale sans État basée sur l’abolition de la propriété privée des moyens de productions et d’échange au profit de la propriété collective et fondée sur la mise en commun des moyens de production.

      D’un point de vue politique, le communisme est un courant du socialisme, et s’inspire majoritairement des théories politiques, économiques et sociales exposées par Karl Marx et Friedrich Engels (par exemple dans le Manifeste du Parti communiste de 1848). Cette alternative au capitalisme y est décrite comme « une association où le libre développement de chacun est la condition du libre développement de tous »L1 1.


      Le communisme désigne une variété de mouvements qui affirment chercher à établir une telle société. Parmi les communistes, on trouve une considérable variété d’interprétations, principalement portées par les courants marxistes, mais aussi anarchistes, et de façon marginale chrétiens. La première division s’est opérée entreanarchisme et marxisme au sein de l’Association internationale des travailleurs


      « L’homme nouveau », c’est, justement celui débarrassé des dogmes, doctrines, qui imposent une croyance et une SOUMISSION aux dogmes imposés par les religions. ET débarrassé de la tyrannie des classes dirigeantes et oppressives. 

      Que Staline, en Russie, ait entrepris un travail de démolition d’églises, et d’éradication de la religion, n’a strictement rien à voir avec le communisme ; philosophie politique. 

      En Chine, par exemple, les religions sont acceptées et pratiquées. 
      C’est assimiler le communisme au stalinisme qui est « honteux » ; tant d’un point de vue moral, philosophique, historique, que politique. 

    • sisyphe sisyphe 18 août 2011 17:06

      Par Talion (xxx.xxx.xxx.211) 18 août 16:55
      B

      « Et pour ce qui est du »grand architecte de l’univers«  ; quelques précisions




      Bon... Donc c’est bien une église qui a connu ses schismes... Merci de la démonstration.

      Après il reste l’évidence... A savoir les costumes, les symboles ésotérique, l’initiation aux mystères maçonniques, le temple, les rituels et j’en passe...

      C’est marrant comment t’essais de nier les faits.

      Non ; démonstration est faite que c’est toi qui est dans le déni de réalité, puisque les extraits que j’ai posté montrent bien qu’il ne s’agit pas d’une église, mais d’un ordre mystique et spiritualiste ; et que certains Ordres sont athées . 

      La spiritualité, ce n’est pas la religion ; si tu ne sais pas faire la différence, c’est que tu es encore totalement conditionné par ton appartenance religieuse. 

      A cet égard, je peux te conseiller loe livre d’André Comte Sponville : 
       »L’esprit de l’athéisme" ; ça éclairera peut-être ton chandelier... 

    • sisyphe sisyphe 18 août 2011 17:10

      .. et pour l’extrême-droite, je parle de l’intégriste ; celle de Saint Nicolas du Chardonnet, de l’opus dei, du Front National, de la célébration de Sainte Jeanne d’Arc, celle derla dénonciation des complots « juif » (dans un temps), puis « franc-maçon », puis aujourd’hui « islamique/immigré » ; celle dont, manifestement tu fais partie.


    • Talion Talion 18 août 2011 17:13

      « mais d’un ordre mystique et spiritualiste »


      Donc d’une église... Ou d’une secte si tu préfères... Avec ses rituels initiatiques, son temple et ses mystères.

      Le reste c’est de la sémantique...

    • Talion Talion 18 août 2011 17:18

      « Celle dont, manifestement tu fais partie. »


      Non... Je suis croyant, catholique et pratiquant. Point, ça s’arrête là.

      Je t’ai demandé si tu étais Franc-Maçon ?...

      Accessoirement... Juste une question que je me pose : Pourquoi tu me parles des juifs d’un seul coup ?... C’est quoi le rapport avec le contenu de notre discussion ?... Personnellement il ml’échappe, mais tu vas très certainement m’éclairer smiley 

      Non, je dis ça parce que personnellement je n’ai pas évoqué le sujet, alors forcément je me pose la question de savoir ou tu veux en venir...

      Bref... C’est quoi le rapport entre les juifs et la Franc-Maçonnerie ?...

    • Talion Talion 18 août 2011 17:34

      « Je peux en faire autant tu vois. »


      Bof !... Ça manquaient d’argumentation... J’aurais respecté une réponse plus construite.

    • sisyphe sisyphe 18 août 2011 17:50

      Dis moi, le dénommé caton ; non seulement tu ne sais pas lire, mais de plus, tu fais dans la désinformation, tu embrouilles et amalgames tout pour coller avec tes préjugés de merde, et tu me traites de pauvre type : c’est à dire qu’en plus d’être un imbécile, tu t’essaies vainement à la manipulation et à l’injure : c’est pas beau, mon garçon ; en religion, tout est paix, tolérance, et amour de son prochain, isn’t it ? smiley 


      Allez, dégage, et que le diable te patafiole, dugenou.. 

    • sisyphe sisyphe 18 août 2011 18:36

      Oui ; et je persiste et signe. 


      Une fois de plus, si vous ne savez pas faire la différence entre le communisme ; philosophie politique, et analyse du capitalisme, 

      et 

      la façon dont Staline et ses successeurs l’ont appliqué en URSS, c’est soit que vous n’y comprenez rien, soit que vous vous plaisez à entretenir les amalgames. 

      Dans les deux cas, c’est tout faux. 

      Quant à la Chine, où UNE CERTAINE FORME DE COMMUNISME s’applique, oui, il n’y a pas eu, comme en URSS, d’éradication des religions ; c’est un fait. 

      Le communisme, outre une philosophie politique, c’est une forme d’organisation du travail, et de la répartition de ses fruits ; ce n’est pas un système d’état tel qu’il fut pratiqué en URSS ou l’est en Chine ; dans le communisme, c’est le peuple qui dirige l’état, pas une nomenklatura ; ça, ce sont des dévoiements du communisme. 

      Et tout le monde le sait, sauf les ignorants, ou ceux qui jouent à l’être. 

    • Talion Talion 19 août 2011 00:21

      Concernant l’intervention du tiers qui a insulté Sisyphe, je suis assez d’accord avec ce dernier...


      Ce n’est pas parce que l’on n’est pas d’accord avec quelqu’un qu’il faut s’estimer en droit de le traiter de « pauvre type ».

      On peut ne pas être d’accord et pour autant se respecter et rester courtois.

    • Rounga Roungalashinga 19 août 2011 08:15
      Quant à la Chine, où UNE CERTAINE FORME DE COMMUNISME s’applique, oui, il n’y a pas eu, comme en URSS, d’éradication des religions ; c’est un fait. 

      Heureusement que vous avez bien écrit « comme en URSS », parce que le fait, c’est qu’en Chine à partir de 49 toutes les ordinations ont été interdites, de même que les pratiques jugées superstitieuses ou rétrogrades (la divination, et même...les arts martiaux !), et que les lieux de cultes ont été réquisitionnés.
      Donc pas d’éradication, mais un sérieux tour de vis quand même.

  • bingofuel 17 août 2011 13:40

    Les fascistes sont aussi du côté des formes d’athéismes. Cet article est bien révélateur d’un faux débat (typiquement français par ailleurs) sur la laïcité qui a été nourrie par la renaissance de l’idéologie républicaine à la fin du XIXième siècle.

    De mon point de vue, il existe une seule forme existentielle nocive qui s’appelle le terrorisme idéologique. Que cette forme ait emprunté des formes religieuses est une chose, mais se borner à attaquer la religion, reste un faux débat.

    Le terrorisme idéologique consiste à émettre une doctrine qui doit être martelée, enseignée et adoptée comme vraie par tous moyens. Il faut pour cela écarter les « empêcheurs de penser en rond » : Il y a des moyens grossiers comme ceux de brûler sur la croix des hérétiques, mais aussi des moyens plus subtiles comme ceux de jeter le discrédit ou d’empêcher l’accès aux ressources vitales (comme celui d’avoir un boulot et de recevoir un salaire).

    Le terrorisme idéologique s’appuie sur le fait que nos sociétés humaines ont besoin d’un référentiel du « bien pensé » et que notre nature humaine est éduquée à condamner ou à apprécier des idées. Bon nombre de tartuffes, surfeurs adroits du terrorisme idéologique, y trouvent leur compte.

    Alors ouvrons les yeux et détectons les terrorismes idéologiques que l’on nous impose, qui se sont introduits à plusieurs niveaux et parfois très subtilement. Regardez et réfléchissez par vous même, je vous en donne des exemples :

    • les sectes (facile cela va dans le sens de l’auteur)
    • le marxisme-léninisme (facile aussi car aujourd’hui discrédité par le terrorisme idéologique ambiant)
    • la relativité d’Einstein (aïe, là je prends des risques, mais perso je ne crois pas en une vitesse constante universelle, ou alors j’achète immédiatement de l’eau bénite et je m’en asperge 4 fois par jour en récitant un ave maria)
    • le libre-échangisme seule forme économique possible proclamée pour l’humanité (on m’y reprendra plus en 2012).
    Restez éveillés, n’acceptez rien que l’on tente de vous imposer sans tourner 7 fois votre cervelle dans votre tête et restez ouvert aux propositions de tout détracteur, voici ma religion !

    Je crois en Dieu, mais je ne l’impose pas aux autres. Je me réunis parfois avec des personnes partageant approximativement les mêmes idées, mais je n’impose rien aux autres ; la communion m’apporte du point de vue émotionnel. Faites-en l’expérience par vous-mêmes, constatez, mesurez, adoptez ou cherchez ailleurs, peu m’importe. Que vous partagiez ou non ma doctrine ne change pas ce que j’ai forgé dans mon intimité depuis plusieurs années. Je suis prêt à en discuter, car toute objection m’apporte un nouvel angle de vue qui va me permettre d’évoluer et de progresser. A tous égards, nous conservons le droit de ne pas être d’accord.

    Voici les bases de ma résistance contre le terrorisme idéologique, elles sont profondément mystiques et pour certains « religieuses ».


    • docdory docdory 18 août 2011 10:36

      @ Bingofuel

      Vous ne « croyez pas » à la théorie d’Einstein et à une « vitesse constante universelle » .
      Vous faites sans doute allusion au fait qu’un observateur, quelle que soit la vitesse à laquelle il se déplace, voit la lumière se déplacer à la même vitesse dans le vide.
      Il ne s’agit pas d’une croyance, mais d’une constatation expérimentale issue , entre autres , de l’expérience faite avec l’interféromètre de Michelson et Morley.
      J’ajoute que le GPS que vous utilisez peut-être dans votre voiture tient compte, pour ses calculs, des phénomènes relativistes ( écoulement plus lent du temps dans un satellite se déplaçant à grande vitesse par rapport au sol ). S’il n’en tenait pas compte, la position qu’il vous donnerait serait totalement erronée !

  • K K 17 août 2011 15:11

    La couverture médiatique des JMJ n’est pas énorme et il semble normal que les journalistes s’intéressent à une manifestation qui fait bouger 50 000 de leurs concitoyens et concerne aussi les familles de ces jeunes. D’ailleurs, quand un grand concert de rock ou de pop réunit autant de personnes, ils en parlent aussi.
    D’ailleurs la couverture des JMJ est bien inférieure à celle du début de Ramadan, que j’estime aussi justifiée car intéressant un grand nombre de téléspectateurs (pas moi, ni vous, mais il faut savoir être tolérant dans la vie pour vivre en société).
    Ce programme ne vous intéresse pas ? Prenez un livre ou sortez dix minutes prendre l’air, ce n’est pas mal non plus.


  • Zorro-04 17 août 2011 15:31

    Vous avez bien raison !

    Les médias ne devraient pas parler de ce qu’ils ne connaissent pas. Les âneries qu’ils répandent sur les catholiques laissent augurer le pire sur l’Islam, et en particulier sur sa tolérance....

    Quant aux athées, ils n’en parlent même pas !!! Sans doute parce qu’il n’y a rien à en dire ou que cela n’intéresse personne. Si j’en faisais partie je me poserais des questions......

    Bon courage quand votre heure sera venue, car n’en doutez pas, elle viendra.


  • LE CHAT LE CHAT 17 août 2011 15:42

    C’est vrai que en tant qu’athée je m’en tampone des JMJ , mais ni plus ni moins que les foules de platitudes et autres faits divers sans interêt diffusé au JT , genre les touristes bloqués dans les bouchons , les touristes à la plage , les touristes sur les aires d’autoroutes etc etc 


  • Pierre Régnier Pierre Régnier 17 août 2011 16:15

    @ Talion, @ K , @ d’autres...

    Il n’est pas anormal que les médias s’intéressent aux religions puisqu’elles rassemblent des centaines de millions de terriens.
    Il est par contre totalement anormal qu’elles ne s’intéressent pas au CONTENU de l’enseignement des religions.
    Il est regrettable que vous ne soyez vous-mêmes pas plus curieux.
    Pour les médias comme pour vous, compte tenu de la relance -au XXIe siècle après JC ! - de la criminalité religieuse, c’est plus qu’inquiétant.

    • K K 17 août 2011 16:53

      Le message principal des catholique est : aimez vous les uns les autres et aimez vos frères de tous pays de la terre, prions pour ceux qui souffrent et pour ceux qui sont persécutés pour leur foi. Message entendu lors de la visite d’une cathédrale pendant un office religieux (je marche mal et il était pls simple de s’assoir et ne pas bouge pendant l’office que de déranger tout le monde en sortant).
      Pas de quoi casser trois pattes à un canard et à défaut d’efficacité, c’est plutot sympa comm message.
      Pour les musulmans, et les juifs, la grande majorité n’aspire aussi qu’à la paix.


    • K K 17 août 2011 19:17

      Tout à fait d’accord avec vous Cogno3.


    • Ouallonsnous ? 17 août 2011 22:40

      Le contenu des religions est écrit d’avance, figé, et va à l’encontre de l’évolution de l’humanité.

      L’étudier n’a qu’un seul intérêt, pour les combattre (les religions) et essayer de ramener vers l’humanité les aliénés aux différentes dictatures théocratiques !


  • jullien 17 août 2011 17:19

    @pasperdus
    Si la télévision vous déplait tant que ça, faites comme moi : n’ayez pas de téléviseur.


  • Dolores 17 août 2011 18:37

    Vous remarquerez que les athées n’ont pas de papa qui se déplace à grand frais en faisant payer les états (c’est à dire tout le monde) pour assurer sa sécurité.
    Que les déplacements du pape fassent partie de l’actualité, d’accord mais point n’est besoin de se montrer dithyrambique sur le sujet.
    Est-il nécessaire que les journalistes l’appellent le « saint père » ou le « très saint père », quand ils s’expriment sur des médias publics alors que des téléspectateurs juifs, musulmans et athées ne reconnaissent pas le pape comme le père - saint- de leur religion ?Pourquoi ne pas dire seulement « le pape », mot beaucoup plus neutre ?
    Pourquoi si peu de neutralité, si ce n’est pour propager ses propres convictionset donc faire du prosélytisme ?

    Quand à l’amour de l’autre, ce n’est que pure hypocrisie ; à part les bonnes paroles, ils ne font pas grand choses pour leur « frères » souffrants.
    Quand on vit dans le luxe, dire au monde qu’il faut penser à l’autre n’entraîne pas de grandes conséquences.

    Les « confits » en religion, plein de nobles sentiments quand ils sont interrogés, seront peut-être demain les premiers en train de spéculer pour appauvrir leurs « frères » tant aimés !
    N’avez-vous jamais remarqué que les plus rapaces se prétendent pour la plupart de fervents croyants ; mais à qui dieu aurait donner le talent d’escroquer leurs frères trop naïfs ?!


    • King Al Batar King Al Batar 17 août 2011 19:05

      Perso je suis juif, et ca me choque pas qu’on l’appelle Saint Père. C’est un titre.
      Ca me choque plus qu’on appelle un notaire, un avocat et pir un huissier « maitre » que le pape saint père. Le seul maitre que j’ai eu c’était à l’école ! et ma maitresse, elle n’est qu’à moi et à personne d’autre....
      On appelle bien la Reine d’Angleterre son altesse et pourtant c’est pas notre Reine. Je ne comprend pas, mais alors pas du tout l’argument, hormis si vous me dites que de toute facon vous êtes anti christianisme...
      Et pour le deuxième arguments, entre les hommes et les religions, je crois sincèrement que le plus pourri, le plus malhonnete le plus fourbe, c’est l’homme et pas la religion. C’est l’homme qui a perverti les religion pour faire des guerre, la preuve c’est que c’est uniquement un pretexte puisqu’il y a d’autres guerres qui ne sont pas religieuse.


    • K K 17 août 2011 19:22

      Maitre pour les avocats, les huissiers et les notaires signifie seulement qu’ils ont (au moins) une maitrise en droit. J’imagine que ceux qui ont des doctorats préfèreraient qu’on les appelle docteur, mais en France, ce titre n’est utilisé que pour les professions médicales en général. En Allemagne, Autriche etc... les docteurs en tout domaine annoncent « docteur » avant leur nom.


    • Ouallonsnous ? 17 août 2011 22:46

      @King Al Batar, je suis d’accord avec vous, les pourris sont les hommes qui ont inventé ce qui n’existait pas, les religions, pour diviser les autres hommes et qu’il se fasse la guerre pour des foutaises !


    • docdory docdory 18 août 2011 11:13

      @ King Al Batar

      Une religion est un concept crée par l’homme et non un être vivant.
      Lorsqu’une religion se révèle malhonnête et fourbe, elle ne fait que refléter la malhonnêteté et la fourberie de celui ou ceux qui en sont les concepteurs.
      Certains de ces concepteurs sont bien connus ( Joseph Smith pour la religion mormonne, L. Ron Hubbard pour la scientologie , Mahomet pour l’islam, Gilbert Bourdin pour la religion aumiste du mandarom, Claude Vorhilion pour la religion raëlienne, Ngo Van Tchieu pour le caodaïsme, Mirza Husayn Ali pour le bahaïsme )
      La réalité historique de certains autres concepteurs est sujette à discussion ( Jésus Christ )
      Enfin, certains concepteurs sont des personnages purement mythologiques dont rien ne vient attester la réalité historique ( Abraham, Moïse ). Il est probable que l’ancien testament est une création mythologique collective dont la rédaction s’est étalée sur plusieurs siècles .
      Une religion, c’est avant tout un texte, que l’immense majorité des adeptes va prendre au sens littéral, sans la moindre interprétation ou distanciation.
      Certains de ces textes fondateurs sont beaucoup plus violents que d’autres, et donneront des religions particulièrement dangereuses ou nocives


    • King Al Batar King Al Batar 18 août 2011 12:10

      Bonjour Doc,
      Vous avez votre point de vue, et en tant que personne que j’estime intelligente je le respecte même si je ne suis pas d’accord avec vous.
      Vous dites que les religions sont des inventions humaines, et que les « prophetes » n’ont jamais existé. Votre point vue tient effectivement en compte le fait que vous n’avez (visiblement) pas la foi du tout.
      La foi est un concept qui me parait tellement difficile à expliquer, que je vais simplement vous expliquer mon ressenti. C’est quelque chose au fond de soi, qu’on ne controle pas, qui n’est pas forcément rattaché à une religion, mais qui fait que l’on a conscience que nous ne sommes que des hommes et qu’un D.ieu nous a crée, nous, la vie dans sa globalité, et qu’il nous a a permis d’avoir des élèments pour nous guider dans nos comportements (ce sont, pour le coup, les livres saints). Visiblement vous n’avez pas la foi, et moi je l’ai. Peut être me considérerez vous comme crédule... Je ne pense pas, je pense que vous êtes suffisemment instruit pour ne pas avoir de préjugés.
      En ce qui concerne les religions, on remarque toujours (en tout cas ceux qui la méprise) le côté négatif de ce qu’elle apporte. Mais il faut bien voir, et cela me parait difficile a contester, l’apport tant au niveau spirituel que de comportement humain dont nous avons bénéficier.
      Si vous êtes un peu patriote (ce que je suis), vous admetterez facilement que Liberté, Egalité, Fraternité dans leur principes (et non dans les application) sont des principes d’une grande richesse humaine et comportemental.
      Que diriez vous si je vous expliquait que chacune de ses trois notions ont été des notions que les trois grandes religions nous ont apporté.
      La liberté, c’est l’histoire des juifs... Ne rigolez pas, je suis sérieux. Sans être capable, puor un athée, d’établir la date exacte de l’ecriture de la Thorah, on peut attester historiquement que sa première traduction fut en grece en -200 avant JC. Donc pour eviter de parler avec des elements implicant la foi, je vais uniquement parler sur des faits.
      Connaissez vous un texte de plus de 2200 ans minimum qui vous parle de liberté. Sans parler de mer qui s’ouvre et autre illustration, l’histoire est assez simple. On a un peuple d’esclaves (les hébreux) qui subit la pression d’un peuple tyran, les egyptiens. Ce peuple bénéficie de l’intervention divine qui lui permet de se liberer de ses chaines. Et la ce peuple par en exil pour trouver une terre. En chemin, leur guide spirituel va chercher quelquechose (Dieu en fait) et pendant ce temps ce peuple libéré se perd en vice, et orgies etc... Le mec se repointe (moise) constate la déchéance de son peuple, les punit et les informe qu’« Il n’y a pas de liberté sans loi ». Alors vous aurez beau pensez ce que vous voulez sur l’apport ou non des religion, mais qu’il y a plus de 2200 ans, un texte vous raconte une histoire qui vous dit qu’il n’y a pas de liberté sans se contraindre a respecter des regles de vie en société. Ben c’est déjà pas mal !
      Pour la religion chretienne c’est pareil. Si on part d’un point de vue athé, c’est à dire si on dit, je en crois pas en Jesus, ni toute l’histoire, mais qu’on part d’un point de vue historique, de quand date les premières traces du nouveau testament ? j’en sais rien , mais je pense au moins 1900 ans. Bon ben qu’il y ait 1900, on nous raconte une histoire, celle d’un homme qui veut transmettre un principe fondamental chez les hommes, celui de la fraternité, et qu’il soit pret à ce sacrifier pour servir de guide. la celbre phrase « Pardonne leur car ils ne savent pas ce qu’ils font » et quand même d’un point de vue spirituel et philosophique, une des plus belle lecon de vie que l’on peut vous enseigner...
      Pour l’Islam, je suis moins expert, un musulman intelligent saura certainement mieux vous l’expliquer que moi... Mais si je suis bien rensegner, la religion musulman, qui je crois a 1200 ans, la aussi je me base uniquement sur les dates à laquelle nous avons retrouvé des ecrits. Il me semble que l’Islam est la première religion égalitaire. Alors vous me direz, et c’est vrai, que c’st une égalité uniquement entre les hommes musulmans. Certes, mais enfin, on est en l’an 2000, soit disant dans un des pays les plus évolué, et on a toujours pas réussi a mettre en place, entre les Francais par exemple, de réelle égalité. Le principe est quand meme plus que louable.

      Je pense que vous avez un avis de toute facon négatif à l’encontre des religions, car vous constatez les dégats, mais pas les apports. Les dégats étant toujours plus facile a constater car ils sont souvent chiffrable, que les apports nettement mois.
      Mais je vous prie de croire que d’un point de vue d’un mec qui a une pratique molle de sa religion (quelqu’elle soit) il y a une vrai richesse dans la religion, en terme de leçon de vie, si l’on prend le temps de la lire intelligement.
      Après les dogmes, je pense que ce sont pour beaucoup des choses décidés par les hommes effectivement et qu’ils n’ont rien de divins... en ce qui concerne ma religion, les fetes par exemple sont des commémorations d’évenements, ont ils existé j’en sais rien , mais ils ont une symbolique spirituelle.
      Personnellement, je pense qu’une personne vertueuse, respectueuse des individus, qui n’est pas animée par une haine quelqconque envers d’autres personnes, mais qui ne respecte pas forcément sa religion, n’est pas moins saint qu’un homme de religion. Je préfererai d’ailleurs etre comme le premier individus décrit qu’un religieux, et c’est ce vers quoi je tend.
      Bien cordialement,


    • docdory docdory 18 août 2011 13:05

      @ King Al Batar 

      Je ne dis pas que les « prophètes » ( i.e. les créateurs de religions ) n’ont pas existé, certains d’entre eux ont existé ( ceux que je cite dans mon commentaire ) d’autres ont possiblement existé ( Jésus ) et d’autres sont purement mythologiques. Il en est encore parmi eux certains qui sont en vie ( Claude Vorilhon, parmi ceux que j’ai cité, mais il en existe certainement d’autres ).
      Pour le reste de votre commentaire , j’y répondrais , si cela vous intéresse, en fin d’après midi ou en soirée, car cela nécessite des développements trop longs pour que je vous réponde cet après midi !

  • King Al Batar King Al Batar 17 août 2011 19:00

    C’est n’importe quoi cet article.
    Sous pretexte qu’il est athée, et que les religions ne l’interesse pas on ne devrait pas en parler ni parler des evenements qui les concerne...
    HEy l’auteur, t’es pas tout seul en France, on est à peu près 60 millions.
    Ca me fait marrer ces mecs qui ne cessent de clamer l’intransigeance et la dureté des religions, mais qui sont pour interdire tout ce qu’ils n’aiment pas...
    Futur dictateur en puissance cet auteur.
    Bientot il nous ecrira un article pour interdire le foot, si ca se trouve c’est déjà fait.
    Laisse donc ces jeunes faire ce qu’il veulent, croire en ce qu’ils ont envie, et découvrir le monde après avoir été naif, gentil, aimant et généreux. Mieux vaut aller au JMJ qu’en boite de nuit. Et de toute facon y a des nenettes quand meme.


    • Png persona-nongrata 17 août 2011 20:46


       Si tu savais mon beau cousin combien ces extrémistes laicistes me gonflent avec leur négation de tout...

      Ce sont les pires fondamentalistes , la preuve ce pseudo article...

      Bon Ramadan , Bonne Hanouka et joyeux Noel à tous !


    • King Al Batar King Al Batar 18 août 2011 12:17

      Bonjour Cogno, c’est toute la différence entre donner son avis et proner l’interdiction de l’autre.

      VOus avez le droit de donner votre avis. Maintenant lorsque vous combattez quelque chose, la religion ici, d’autre personne ont aussi le droit de dire que votre combat n’est pas juste.

      Concreteme,nt ce que je dis, c’est que je trouve marrant que les mecs qui trouvent que les religions sont aliénantes (et c’est vrai d’un certain point de vue) sont pour leur interdictions, c’est à dire pour une restriction des libertés de l’autre en pronant eux aussi des interdictions.

      Je trouve cela assez contradictoire, de dire « la religion c’est scnadaleux, ca interdit tout, interdisons la ! »

      Salut PNG,
      Quel bonheur de te relire un peu sur ces forums, ca manque !
      Tu sais moi je reste peace alors je tchatche avec tout le monde, ceux qui n’aime pas ce que je fais, ce qui me deteste pour ce que je suis, ceux qui sont d’accord avec moi etc... Tant qu’on ne me manque pas de respect, c’est cool !
      J’aime bien entendre et comprendre les avis qui sont en opposition aux miens, je trouve cela instructif, surtout quand l’interlocuteur en face est intelligent. Pour ca que j’aime bien les video de Soral. Je ne suis pas du tout de son avis, mais comme il est bien construit et raisonné, il m’entraine intellectuellement à defendre mon opinion !
      Peace mon zinc !


    • Png persona-nongrata 18 août 2011 15:01

      @ Cogno ,

       Pas plus puant que ce torchon et puis vous pouvez croire en ce que vous voulez je m’en tape royalement , je tolére et je réspecte les gens qui me réspecte , ce que je suis ainsi que ma religion . Et sachez aussi que je pense que la négation de Dieu est d’une connerie infinie et alors ?

      Oui le fondamentalisme laiciste est omni présent en France et je le combat tout comme je combat toutes les formes d’extrémisme !!!

       L’athée matérialiste n’est pas au dessus de cette régle !

      @ Albatar ,

      Le plaisir de te relire est pour moi et je te rejoins à 90% et la plupart du temps sur tes interventions , ta tolérance n’a d’égale que ta grande culture .

      Peace fréro.


    • Png persona-nongrata 18 août 2011 21:00

      (...) On dira que ces hommes sont peu nombreux aujourd’hui, et on se croira autorisé par là à les tenir pour quantité négligeable ; là comme dans le domaine politique, la majorité s’arroge le droit d’écraser les minorités, qui, à ses yeux, ont évidemment tort d’exister, puisque cette existence même va à l’encontre de la manie « égalitaire » de l’uniformité. Mais, si l’on considère l’ensemble de l’humanité au lieu de se borner au monde occidental, la question change d’aspect : la majorité de tout à l’heure ne va-t-elle pas devenir une minorité ? Aussi n’est-ce plus le même argument qu’on fait valoir dans ce cas, et, par une étrange contradiction, c’est au nom de leur « supériorité » que ces « égalitaires » veulent imposer leur civilisation au reste du monde, et qu’ils vont porter le trouble chez des gens qui ne leur demandaient rien  ; et, comme cette « supériorité » n’existe qu’au point de vue matériel, il est tout naturel qu’elle s’impose par les moyens les plus brutaux. Qu’on ne s’y méprenne pas d’ailleurs : si le grand public adopte de bonne foi ces prétextes de « civilisation », il en est certains pour qui ce n’est qu’une simple hypocrisie « moraliste », un masque de l’esprit de conquête et des intérêts économiques : mais quelle singulière époque que celle où tant d’hommes se laisse persuader qu’on fait le bonheur d’un peuple en l’asservissant, en lui enlevant ce qu’il a de plus précieux, c’est-à-dire sa propre civilisation, en l’obligeant à adopter des moeurs et des institutions qui sont faites pour une autre race, et en l’astreignant aux travaux les plus pénibles pour lui faire acquérir des choses qui lui sont de la plus parfaite inutilité ! Car c’est ainsi : l’Occident moderne ne peut tolérer que des hommes préfèrent travailler moins et se contenter de peu pour vivre ; comme la quantité seule compte, et comme ce qui ne tombe pas sous le sens est d’ailleurs tenu pour inexistant, il est admis que celui qui ne s’agite pas et qui ne produit pas matériellement ne peut être qu’un « paresseux » ; sans même parler à cet égard des appréciations portées couramment sur les peuples orientaux, il n’y a qu’à voir comment sont jugés les ordres contemplatifs, et cela jusque dans les milieux soi-disant religieux. Dans un tel monde, il n’y a plus de place pour l’intelligence ni pour tout ce qui est purement intérieur, car se sont là des choses qui ne se voient ni ne se touchent, qui ne se comptent ni ne se pèsent : il n’y a de place que pour l’action extérieure sous toutes ses formes, y compris les plus dépourvues de toute signification. Aussi ne faut-il pas s’étonner que la manie anglo-saxonne du « sport » gagne chaque jour du terrain : l’idéal de ce monde, c’est l’« animal humain » qui a développé au maximum sa force musculaire ; ses héros, ce sont les athlètes, fussent-ils des brutes ; ce sont ceux-là qui suscitent l’enthousiasme populaire, c’est pour leurs exploits que les foules se passionnent ; un monde où l’on voit de telles choses est vraiment tombé bien bas et semble bien près de sa fin. (...)


    • Png persona-nongrata 18 août 2011 21:02


      Extrait de « la crise du monde moderne » de René Guénon un de mes maitre à penser et ne m’en voulez pas mais ce genre d’échange je l’ai déjà eu mille fois sur le net donc un peu saoulant à la longue car purement profane.


    • King Al Batar King Al Batar 18 août 2011 22:50

      Ah si tu cite René Guenon, tu me prend par les sentiments là...
      Un poil antimoderniste absolu, ce qui me gène mais tellement dans le vrai !


  • Dominique Dominique 17 août 2011 20:23
    Non à la propagande religieuse dans les médias ????Il se moque lui.
    Je suis chrétienne et du 01 janvier au 31/12 je suis envahie de programmes plus débiles les uns que les autres, je supporte des émissions vantant le capitalisme débridé, les pires crimes commis par de purs athées, je supporte dans la rue la propagande athée qui consiste à se balader le string en bas des fesses, ce qui pour moi est aussi violent à regarder que le port de la burqa. On me gonfle sur tous les médias avec les frasques sexuelles des hommes politiques alors que je m’en contrefous. Je supporte le Mensonge, la Forfaiture, la Manipulation institutionnalisés par notre caste politique laïque et là pour les JMJ certains nous font un caca nerveux et parlent de propagande religieuse ????

    Il se fout de qui le bonhomme là ?

    Talion a dit : « L’athéisme aussi dans le fond est une conviction religieuse... Et elle aussi elle possède ses propres intégristes intolérants... »

    C’est on ne peut plus vrai. L’athéisme, les athées ont tué plus de monde que ne pourra le faire les religieux y compris les plus extrémistes.

    Ce n’est pas le Religieux, la Religion, avoir la Foi, qui est à critiquer c’est l’humain et ce qu’il en fait. Tout est Pouvoir, Cupidité, Égocentrisme et Vanité.

    En attendant ce qui est en train de détruire les peuples là maintenant ce n’est pas les JMJ, ni le musulman, c’est une autre religion que l’on nomme l’ARGENT. Chacun son dieu, celui là je vous le laisse.

    La religion « de l’Argent » qui comprend des adeptes par milliards à travers la planète a ses fascistes, ses intégristes, ses fanatiques et moi chrétienne je le supporte tout le temps et sur tous les médias et je n’en fais pas un fromage, je zappe.



    • bingofuel 17 août 2011 20:55

      Je suis bien d’accord avec vous Dominique, même si les string bas des fesses ne me choquent pas outre-mesure - mais c’est ici plutôt la doctrine ambiante de la sexualité qu’il faut souligner.

      Le culte de l’ARGENT est totalitarisme idéologique ; au point qu’on se permette d’annoncer dans la presse que la réussite d’une vie se résume à la possession d’une montre de luxe à 40 ans...

      Trop de bling-bling va tuer le bling-bling, c’est en route...


  • COVADONGA722 COVADONGA722 17 août 2011 20:59

    yep , perso je me déclare athé et laique ça veux juste dire que bien que ne croyant pas j’ai intégré le fait que beaucoup de ceux qui m’entoure croit en Dieu. Tant qu’il ne me colle pas
    ce que je considere comme une « béquille morale » dans la gueule je pense que cela les regardent .Je n’ai pas remarqué une prédominance de reportages religieux du moins pas plus que des articles sur la gay pride sur les défilés de modes et de l’usage du string.
    A contrario les bondieuseries « simulées » de celui chargé de nous faire vire laiquement
    tous ensembles « croyants et non croyants » me préocuppent plus qu’un reportage sur des milliers de jeunes heureux de se retrouver ensemble que cela soit pour ecouter de la musique ou prier si bon leur semble.In fine il me semble que les reportages qui provoquent l ’ire de l’auteur comportaient une importante partie consacrée à leurs détracteurs des « indignés ».


    • Ouallonsnous ? 17 août 2011 22:53

      Tu vois juluch, tu as compris, dans le fond tu n’est pas aussi con et bas du front qu’ils disent !


    • flesh flesh 18 août 2011 08:21

      C’est vrai que ça fait bizarre, c’est comme si un singe se mettait à parler


    • flesh flesh 18 août 2011 19:54

      Désolé si j’ai pu être blessant, mais on est pas habitué à une telle lucidité de ta part smiley


  •  C BARRATIER C BARRATIER 17 août 2011 21:19

    Les médias adorent le bling bling, les prétendus rois, le prétendu père de tous (que les catholiques appellent pape), bref, l’or, l’argent, le fric, le fric.

    C’est vrai que les médias en font trop, mais ça plaît ! C’est cela aussi la démagogie.

    Les lecteurs de magazines « people » achètent, achètent ! Lourdes est une somptueuse affaire de fric. Ces rencontres jouent avec un petit délai un rôle de rabattage.

     Ces rencontres internationales catholiques ont cependant le mérite de faire se rencontrer des jeunes de nombreux horizons.

    Là où les espagnols se plaignent, c’est de devoir payer une partie de la dépense alors que dans leur situation c’est la pape si richissime qui devrait les subventionner. La pub catholique a produit une contre pub, - c’est bien et habituel.

    Je note qu’aucun manifestant anti pape n’a envisagé de tuer des jeunes catholiques du monde. Je note que dans les rangs de cette jeunesse là qui se « fait voir » en faisant la promo de sa religion comme elle ferait celle de saucisses, il y avait un mec équipé pour tuer et qui a été neutralisé.

     Avec les musulmans intégristes, on a eu l’habitude d’en voir un se mêler à la foule adverse pour se faire sauter. On a eu l’assassin d’OSLO difficile à classer mais certainement plus évangélistes que musulman. On a eu avec ces « papistes » (le mot est de Rabelais) un dingue du même genre qui voulait s’en prendre au défilé des croyants et non croyants unis contre leur pape.

    C’est cela qui m’indispose, - bien plus que l’ostentation catholique à laquelle nous sommes habitués, même si c’est lassant car ces pubs gratuites ne passent pas dans les moments de pubs où on zappe.

     Il en est de même de la diffusion permanente et insidieuse de la propagande libérale, pour la loi du marché, etc...Ceux là sont des voyous et leurs méthodes ne devraient pas être reprises par la jeunesse catholique, qui, comme d’autres jeunesses du monde a un idéal de justice sociale.

    Au fait, cette éventuelle ponction de fric par l’église est une goutte d’eau par rapport à ce qui se passe en France, où des élus qui mesurent les crédits pour leur service public scolaire en déversent sans compter pour l’école catholique
    Voir l’article « Ecole privée, toujours plus de taxation du contribuable »

    http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=182


  • Lorelei Lorelei 17 août 2011 21:24

    perso tant que la liberté de conscience existe je ne vois pas au nom de quoi on ne parlerait pas religion..


    • Ouallonsnous ? 17 août 2011 22:56

      Oui, sauf que les religions, c’est avant tout, l’anti liberté de conscience et d’opinions !

      Ca ne vous pose pas de problème Lorelei ?


    • Talion Talion 18 août 2011 01:21

      En matière de religion bonhomme il n’y a pas de contrainte pour la bonne et simple raison qu’il est impossible de forcer quelqu’un à croire en quelque chose.


      Je pense par conséquent que tu as dû te planter quelque part en chemin car il y a comme une erreur dans ta logique.

    • PapySkoot 18 août 2011 11:51

      @ talion « En matière de religion bonhomme il n’y a pas de contrainte pour la bonne et simple raison qu’il est impossible de forcer quelqu’un à croire en quelque chose. »

      Elle est marrante celle la :). Et t’expliques comment que 99% des enfants se déclareront de la religion de leur « parent ».

      Evidemment qu’on est tous « forcé » à croire. Tu serais né en terre musulmane, dans une famille musulmane, tu serais musulman (tu peux remplacer musulman par juif/mormon/athée/protestant/cathos)

      C’est ca la plus grande hyprocrisie de tous ces croyants. Persuadé qu’il sont fait « un choix » alors qu’ils n’ont fait que suivre la voie toute tracée pour eux par la société dans laquelle ils sont nés :p

      Tu as eu autant de choix d’être catholique que Ben Laden d’êre musulman.

      Cdlt


    • Krokodilo Krokodilo 18 août 2011 12:15

      La plupart des religions édictent en devoir le prosélytisme, la nécessité de convertir les autres pour sauver leur âme...


    • Talion Talion 18 août 2011 16:30

      @Congo3 : Je défend mes positions, c’est tout... Et je réponds aux agressions de certains. Point.


      « La plupart des religions édictent en devoir le prosélytisme, la nécessité de convertir les autres pour sauver leur âme... »

      C’est exact... Ça je ne vais pas le nier. Mais le principe c’est que cela ne doit pas se faire par la contrainte, mais par l’adhésion volontaire et dans le respect des positions et idéologies de l’autre. Pas dans la raillerie, ni dans la moquerie.

      Ceci étant, il est toujours très enrichissant d’échanger ses convictions avec d’autres personnes qui ne les partagent pas. Ça enseigne la tolérance et le respect.

      Mais avec quelqu’un qui vous affirme doctement que votre religion c’est de la merde il n’y a rien à échanger.

    • Talion Talion 19 août 2011 00:31

      J’imagine que cela dépend du point de vue... Mais bon, je ne suis pas là pour juger la position des non-croyants, ni même pour les critiquer.


      Chacun est libre de croire ou pas... La foi n’est pas censée être contrainte.

    • Krokodilo Krokodilo 19 août 2011 09:23

      "mais par l’adhésion volontaire et dans le respect des positions et idéologies de l’autre. Pas dans la raillerie, ni dans la moquerie."
      Ca c’est en théorie, et durant les périodes les moins fanatiques. Mais le prosélytisme entraîne souvent un lobbyisme musclé pour une conquête de part de marché en somme, une volonté de contrôle des consciences, des opinions, des médias.


    • Ouallonsnous ? 20 août 2011 00:15

      a @talion, renseigne toi donc « trouduc » avant d’affirmer de telles contre-véritées historiques !


  • captain beefheart 18 août 2011 08:30

    Merci de citer le grand écrivain Ben Traven ,complètement occulté du public depuis des années.

    Je suis d’avis que dans un pays laique les actes et opinions de monsieur le pape n’ont pas besoin d’être relayées dans les médias . Il a les chaires des églises pour ça ,et les bulletins de paroisse.


Réagir