lundi 2 novembre 2009 - par Carlo Revelli

Pourquoi il faut aider la Fondation AgoraVox

La presse est en pleine crise. Le constat n’est pas nouveau, mais la situation s’aggrave et touche désormais Internet. Le marché de la publicité s’effondre. Où en est AgoraVox ? Pourquoi avons-nous besoin de votre aide ?

a) Le constat
Les « pure player », ces journaux d’information présents uniquement sur la Toile, n’échappent plus à la crise. Ils sont même touchés de plein fouet. Actuellement, même si certains semblent s’en sortir mieux que les autres, aucun journal en ligne n’est réellement à l’équilibre : ni Rue89, ni LePost, ni Bakchich, ni Médiapart, ni Arrêt sur images, ni Slate. Certains sont au bord du dépôt de bilan tandis que d’autres voisins sont même obligés de fermer définitivement les portes...

Parmi les « pure player », AgoraVox est le seul qui soit 100 % participatif, 100 % citoyen. Les grands médias traditionnels ne font pas seuls l’information. Vous pouvez aussi la construire. L’information est l’expression de tous.

Agoravox permet de vous informer autrement. C’est un média participatif, reflet de la diversité des avis des citoyens, qui se bat pour une information riche et débattue sans censure, avec comme seule limite le respect de la dignité humaine et bien entendu de la loi.

Agoravox permet de vous exprimer et de vous faire écouter. Votre parole peut avoir un impact car AgoraVox est souvent lu par des hommes politiques, des journalistes, des professionnels ou d’autres décideurs qui parfois font même partie de nos rédacteurs ou commentateurs.

Notre liberté de ton et la diversité de nos angles d’approche de l’actualité sont probablement sans équivalent en France. AgoraVox est devenu, au fil du temps, le lieu de rendez-vous de tous les citoyens avides de débats, d’échanges et de polémiques, passionnés d’information et souvent insatisfaits de ce qu’en ont fait les médias traditionnels. Sur AgoraVox, les citoyens « portent » véritablement leurs voix, bigarrées et discordantes, tout au long de l’année, et, par leurs prises de parole quotidiennes, font émerger le contre-pouvoir ultime de notre démocratie si souvent malmenée.

Or, AgoraVox lui-même est en danger aujourd’hui. Le modèle publicitaire, en perte de vitesse, ne permet plus d’assurer la survie du média, bien que l’audience du site soit toujours au rendez-vous. D’ailleurs, nous avons récemment été obligés d’ajouter un serveur supplémentaire afin de pallier aux lenteurs dues aux pics d’audience à certaines heures de la journée.

Puisque nous sommes intimement convaincus qu’AgoraVox doit poursuivre son aventure et même se développer, nous devons imaginer des solutions compatibles avec son idéal…


b) Quelles solutions adopter ?
Certains éditeurs privilégient les contenus payants. Pour AgoraVox imposer le modèle payant à ses lecteurs serait antinomique avec l’esprit gratuit et libertaire d’Internet même si ponctuellement cette formule peut s’avérer intéressante pour des sites ou des services capables de délivrer des informations confidentielles ou à forte valeur ajoutée.

D’autres éditeurs misent sur les aides publiques pour s’en sortir. Le gouvernement, conscient de cette situation de crise, a en effet prévu une enveloppe de 20 millions d’euros dans le budget de 2010. Mais nous ne savons pas encore comment ces aides seront distribuées, selon quelles règles et avec quelles contraintes, ni si AgoraVox pourra en bénéficier le cas échéant. Mais d’une manière générale, nous pensons que les médias ne doivent pas dépendre des subventions de l’Etat, sauf s’il s’agit d’une aide de transition ponctuelle versée sans critères discriminatoires. Les médias ne doivent pas vivre sous perfusion permanente.

Quelques éditeurs de la presse en ligne ont décidé d’ouvrir leur capital à de nouveaux investisseurs. Mais nous sommes persuadés que pour un média ouvrir son capital c’est aussi perdre un peu de son indépendance. Car quoi qu’on dise, les investisseurs orientent toujours de près ou de loin la ligne éditoriale. En effet, quel éditeur se risquerait à enquêter ou à critiquer ceux-là mêmes qui lui permettent de vivre ? Quel journaliste risquerait, en ces temps moroses, son poste pour enquêter, pour informer sur celui qui le nourrit ? On ne parle pas de censure, on parle de cette censure muette, rampante, qui gangrène aujourd’hui tous les médias généralistes : l’auto-censure. La logique est implacable, on ne peut pas la blâmer, c’est humain.

C’est notamment par soucis d’indépendance qu’AgoraVox a souhaité se transformer en Fondation dès 2008. D’ailleurs, le Ministre de la Justice belge a récemment signé l’arrêté qui reconnaît le caractère d’utilité publique de la Fondation Agoravox ! Il s’agit d’une reconnaissance très prestigieuse. A ma connaissance, AgoraVox est le premier média à être officiellement reconnu d’utilité publique.

Depuis peu aux Etats-Unis, de nombreux médias envisagent le passage au statut de Fondation à but non lucratif pour assurer leur développement et garantir leur indépendance. En janvier 2009, une tribune parue sur le New York Times et publiée par deux financiers de l’Université de Yale explicitait ce phénomène :

 « En faisant passer les sources de nos informations les plus précieuses sous le statut de Fondations, nous les libèrerons des structures obsolètes de modèles d’affaires que ne fonctionnent plus, et nous leur donnerons une place permanente au sein de notre société, au même titre que nos universités (...) leur permettant aussi de servir le bien public plus efficacement. Finies les pressions des actionnaires ou des annonceurs ».

D’ailleurs, le New York Times a mis en pratique ces préconisations puisqu’ils viennent de lancer une édition à Chicago, dont le contenu local sera fourni par des anciens journalistes regroupés au sein d’une Fondation à but non lucratif. Persuadé qu’il faut trouver de nouvelles solutions d’indépendance et inventer un nouveau modèle médiatique, AgoraVox a été l’un des premiers médias à initier ce mouvement.

Nous devons inventer un modèle qui soit cohérent avec l’ADN même de notre média. AgoraVox, avec ses limites et ses faiblesses, est un média citoyen qui lutte quotidiennement pour la liberté d’expression et d’information en donnant à chacun la possibilité de faire entendre sa voix. C’est un média pour les citoyens, fait par les citoyens.

Il nous a donc paru logique, dans notre souci d’indépendance, de faire appel à vous, chers AgoraVoxiens, qui faites vivre jour après jour ce média à nul autre pareil.


c) Une solution moderne et innovante : un réseau de solidarité basé sur le don
Nous avons besoin d’un mouvement d’aide. AgoraVox, média novateur, a besoin de se renforcer et de grandir. Nous avons besoin d’innover.

Nous avons besoin de vous.
Pour votre liberté d’expression et d’information, faites un don à la Fondation AgoraVox. C’est grâce à vous qu’AgoraVox existera.

Les dons servent à améliorer la qualité du site, à financer les serveurs, les ressources humaines, techniques et juridiques, ainsi qu’à financer des enquêtes, pour que le site se renforce et se développe. Bien entendu, nous vous tiendrons régulièrement informés sur la destination des fonds récoltés. En attendant, chaque contribution donnera droit à un petit badge « Je soutiens AgoraVox » qui s’affichera à côté de votre profil dans votre fiche auteur. 

Deux moyens pour soutenir AgoraVox :

1- Don défiscalisé de 10€ ou plus (paiement en ligne par carte de crédit)

Il s’agit d’un don défiscalisé à hauteur de 66% pour les particuliers (60% pour les entreprises). Par exemple, pour un don d’un particulier de 10 €, le coût réel après réduction fiscale de 66% sera de 3€40. Une grande aide pour un petit coût ! Grâce à notre partenariat avec l’excellent IZI-collecte, vous pouvez faire un don de 10€, 15€, 20€ ou plus en utilisant votre carte de crédit en ligne en mode sécurisé. Un e-reçu fiscal vous sera fourni automatiquement pour votre déclaration d’impôt annuelle. Profitez-en ! 

A titre d’exemple, un don de 10 euros vous permettra d’obtenir votre badge pendant 6 mois. Si vous souhaitez faire apparaître ce badge sur votre fiche auteur, n’oubliez pas d’indiquer dans le formulaire de don l’adresse email avec laquelle vous vous êtes inscrit sur AgoraVox.

Si vous êtes vraiment allergique aux paiements en ligne, vous pouvez également envoyer un chèque à l’ordre de la Fondation AgoraVox (pour l’adresse cliquez sur le lien). Vous recevrez votre reçu par courrier classique. D’ailleurs, je remercie de tout mon cœur, tous ceux qui jusqu’ici spontanément ont envoyé des dons via notre compte Paypal avant même qu’on ne lance cette campagne qui démarre aujourd’hui (ceux qui souhaitent un reçu fiscal sur leurs anciens dons, peuvent nous contacter via le site).

2- Effectuer l’achat immédiat du badge « Je soutiens AgoraVox » par SMS ou téléphone

Si vous êtes pressé, vous pouvez faire un achat immédiat par SMS ou par téléphone. Celui-ci vous coûtera entre 2 et 3 euros en fonction de l’option choisie. Pour la France, il vous suffit d’envoyer le mot CODE par SMS au 81038 (3 €) ou d’appeler le 08 99 78 46 66 (1.91 € / appel). Entrez ensuite le code qui vous a été envoyé pour obtenir votre badge sur votre fiche auteur pendant 2 mois. Dans ce cas, il ne s’agit pas d’un don défiscalisé pour vous et l’opérateur télécom percevra environ 50% de cette somme. L’avantage c’est que c’est extrêmement simple et rapide. Pas besoin de carte de crédit : un simple SMS ou un appel suffisent !


d) Annonces finales
Je profite de cet article aussi pour faire passer un certain nombre d’annonces :
 
  • Tout d’abord, nous recherchons des volontaires pour optimiser le fundraising en ligne et aussi quelqu’un d’expérimenté pour nous aider à aller chercher des mécènes. Contactez-nous si vous êtes intéressé. Il faut savoir, par exemple, que les fortunés qui paient l’ISF pourraient réduire de 75% leur impôt (au lieu de verser cette somme à l’état, ils la verseraient à la Fondation). Ces actions de mécénat auraient pour but de relancer et faire revivre en ligne le journalisme d’investigation et nos enquêtes participatives comme le font si bien le Huffington Post ou ProPublica aux Etats-Unis.
     
  • Nous cherchons également des jeunes développeurs motivés et intéressés à expérimenter, sur large échelle, la création et la diffusion d’applications innovantes autour de notre site, des réseaux sociaux et de la téléphonie mobile. Contactez-nous si vous êtes intéressé.
     
  • Par ailleurs, nous inaugurons aussi une nouvelle barre des tâches en bas de votre écran qui comprend de nombreux raccourcis utiles (un nouveau moteur de recherche, le flux des derniers articles, une galerie des dessins du jour, l’abonnement au flux RSS, la possibilité de partager un article en un clic sur les différents réseaux sociaux, la Fan Page AgoraVox sur Facebook où l’on pourra suivre l’actualité de la Fondation, un panneau Twitter qui permet de suivre les tweets des agoravoxiens en continu ou d’envoyer vos articles sur ce réseau, les dernières notifications du site AgoraVox…etc.). Toutes ces nouvelles fonctions vous seront utiles au quotidien mais vous serviront également pour faire connaître et mieux diffuser vos articles en dehors de notre site. Et bien entendu vous pouvez les utiliser aussi pour promouvoir la Fondation et notre campagne de dons (Facebook offre une fonction intéressante pour relayer ce type d’initiative en utilisant l’application « Causes » que je vous invite à utiliser).

e) En guise de conclusion…
Nous espérons vous avoir convaincu que l’information ne doit pas dépendre de sociétés d’investissement ou d’industries, qu’elle ne doit pas dépendre non plus de l’Etat.

L’avenir de l’information passera sans doute par des formes de solidarité et de coopération nouvelles. AgoraVox est devenu une Fondation dans ce but puisque nous sommes persuadés que le combat pour la liberté d’expression et d’information est un combat de tous les jours qui concerne chacun d’entre nous.

Un grand merci pour votre aide afin qu’AgoraVox puisse continuer à exister.



683 réactions


  • Gabriel Gabriel 2 novembre 2009 11:09

    Bonjour puis je savoir pourquoi mon commentaire est systématiquement enlevé ? Merci


  • sisyphe sisyphe 2 novembre 2009 11:09

    Bon, Carlo, j’ai fait un versement ; parce que j’estime que, malgré les abus et les trolls, AVox est un espace indispensable de liberté citoyenne, mais, please ; pas de ce macaron horrible ; merci.


  • morice morice 2 novembre 2009 11:10

    Je propose un album de chansons pour financer le projet Agoravox


    on pourra choisir la liste des titres, Paul ?

  • Montagnais .. FRIDA Montagnais 2 novembre 2009 11:13

    Paiement accepté.. Selon l’Internet, qui ne se trompe jamais.

    Même si Lapa, Bigre... ont largement raison (mais on sait que dans les nouvelles organisations, un type est forcément désigné pour être totalement le seul visible... Et fusible), soutenir AV est un acte militant contre l’oligarchie, ses sicaires et ses séides.

    AV, jusqu’ici, laisse encore une place aux ressortissants de l’Archipel de la Dissidence..

    Pour mieux les manger ? 

    Mene frego.


    • L'équipe AgoraVox L’équipe AgoraVox 2 novembre 2009 11:24

      En principe depuis quelques jours nous avons sécurisé le processus de vote en le rendant plus restrictif. Les fraudes devraient donc être réduites


    • Antoine Diederick 2 novembre 2009 13:33

      moi, je veux le « point ball » en prime.....


    • Francis, agnotologue JL 2 novembre 2009 11:46


      Bonjour à tous. Je n’ai pas encore pris position sur le fond. Je veux me faire une idée en lisant les commentaires et suis tombé sur celui de chantecler, notamment ceci : « régler quelques disputes improductives , et prendre des décisions fermes , justifiées et compréhensibles , après discussion... »

      Un troll triste avait dit : « grâce à nous AV fait du clic ». J’aimerais connaître la position de l’équipe AV sur ce point.

      Je suis peut-être hors sujet, mais je voudrais dire que ces disputes sont en effet un problème récurrent sur certains sujets sur lesquels on voit se dessiner un clivage qui se radicalise, notamment sur le 11/9 et le H1N1. Cela ne serait pas grave s’il s’agissait de sujets mineurs, mais ce n’est pas le cas, ceci expliquant probablement cela. Cela fait du tort à AV qui ne peut débattre sainement de ces sujets importants. Or, faute d’avoir ici pléthore de grandes plumes, les articles selon moi ne valent souvent que par la discussion.


    • ZEN ZEN 2 novembre 2009 11:47

      En accord avec Chanteclerc


    • Francis, agnotologue JL 2 novembre 2009 12:30

      chantecler, ai-je dis que j’étais exempt de reproches ? D’autre part, j’aimerais effectivement qu’un tiers objectif puisse en juger. Je ne pensais pas à toi, mais au plus, comment dire, « gros » ! si tu vois ce que je veux dire. Ceci dit, si tu l’as dit alors ça s’applique à toi aussi. Je trouve cela assez lamentable : ça s’appelle cracher dans la soupe non ?

      C’est d’ailleurs pourquoi je réitère ici ma question à l’équipe AV.


    • L'enfoiré L’enfoiré 2 novembre 2009 20:04

      Chantecler,
       Je n’ai pas toujours été d’accord avec vous, mais sur ce coup-ci. 100% d’accord.
       Je l’ai dit un peu plus tard dans un autre commentaire avec d’autres mots.
       Peut-être encore plus précis.
       J’aurais préféré avoir une cotisation à payer d’entrée avec toutes les données du « jeu » en main dans la transparence comptable complète que de voir ce genre d’article quelques 5 ans après.
       Savoir où on va et avec qui, rassure bien mieux.
       J’ai eu les mêmes constatations que vous sur Carlo en demandant s’il y avait encore un pilote dans l’avion.
       Après De Rosnay qui avait déserté depuis longtemps... cela faisait beaucoup.
       Du soin, ce n’est pas uniquement sur la forme. Il y a aussi le fond.
       « rebelle de qualité », j’aime beaucoup cette allusion.
      Merci et bonne soirée


    • Francis, agnotologue JL 2 novembre 2009 20:19

      chantecler obscur, je crois qu’on va reprendre le vouvoiement, hein !? Je préfère. D’ailleurs, je pens e qu’on pourrait même s’ignorer, vu que je n’aime pas l’ambiguïté.

      J’ai été berné pendant deux ans par une équipe qui se révèle aujourd’hui à l’opposé exact de mes opoinions. Hypocrisie de leur part ? Naïveté de la mienne ? Ambiguïté surement.

      Oui, vraiment je déteste l’ambiguïté.  smiley


    • claude claude 3 novembre 2009 13:48
      • Je suis peut-être hors sujet, mais je voudrais dire que ces disputes sont en effet un problème récurrent sur certains sujets sur lesquels on voit se dessiner un clivage qui se radicalise, notamment sur le 11/9 et le H1N1. Cela ne serait pas grave s’il s’agissait de sujets mineurs, mais ce n’est pas le cas, ceci expliquant probablement cela. Cela fait du tort à AV qui ne peut débattre sainement de ces sujets importants. Or, faute d’avoir ici pléthore de grandes plumes, les articles selon moi ne valent souvent que par la discussion.
      serait-ce l’hôpital qui se foutrait de la charité ? smiley

      ce qui fait polémique n’est pas tant l’objet des articles, que la manière dont ils sont formulés : la raison fait trop souvent place à l’irrationnel, aux commérages, aux amalgames, aux légendes urbaines et aux oui(?s)-dires. 

      l’expérience prouve que l’emballement est mauvais conseiller. il exacerbe les réactions de peur qui se muent en colère, puis en lynchage : "tout ce qui n’est pas de mon fait, est contre moi."

      les partisans de la twinling zone sont parmi les plus virulents, n’ayant pas la possibilité de démontrer que 1+1 font bien 2, et non 3 ou 92...

      il serait souhaitable que les articles soient plus rigoureux, à la fois dans le fond et dans la forme ; qu’ils s’appuient sur des sources vérifiées et vérifiables.

      il faut qu’agora vox reste un espace de liberté, pour cela, un minimum de courtoisie, de savoir vivre, d’ouverture d’esprit et d’humour serviraient cette entreprise.

      et nul besoin de mesurer 2m12 pour être une grande plume !
       smiley


  • eratosthène 2 novembre 2009 11:20

    Je suis étonné par les commentaires qui parlent de censure car je ne crois pas qu’il y ait réellement de filtre sur agoravox. Si ce serait vrai, je ne vois pas en faveur de qui ça serait.

    Je serais plutôt d’accord avec bluelight, il y a trop d’articles de mauvaise qualité qui passent et font la une. La modération des messages a toujours tendance à tarder, ce qui laisse beaucoup de temps aux trolls pour agir.
    A chaque article que je publie, je reçois des insultes.


    • Francis, agnotologue JL 2 novembre 2009 11:54

      eratothène, demandez-vous pourquoi !


    • eratosthène 2 novembre 2009 12:10

      JL, dois-je te rappeller que tu t’es mis à m’insulter sans raison simplement parce que je te contredisais et quand péripate est venu, tu t’en es aussi pris à lui.


    • Francis, agnotologue JL 2 novembre 2009 12:23

      Et voilà, ça recommence : ce jeune rustre me tutoie, j’ai bientôt 4 fois son âge ! et pour dire des choses désagréables. Chacun peut aller voir sur son article ce qu’il en est : monsieur n’apprécie probablement que les commentaires laudateurs ...

      Je le soupçonne d’être un « torpilleur ». Je développe pour qui me le demande.


    • eratosthène 2 novembre 2009 13:17

      Il est de règle de se tutoyer sur internet.
      Et j’ai encore moins de raison de tutoyer quelqu’un qui m’insulte.
      Ici le rapport adulte/enfant ne marche pas donc tu aurais beau être le doyen de la planète ou posséder la pierre philosophale, je te tutoierai quand même.


    • Francis, agnotologue JL 2 novembre 2009 13:21

      tu sais, je ne crois pas que tu sois celui que tu dis, et je m’en fout. Ceci dit c’est la denière fois que je t’adresse la parole. J’espère que nous serons nombreux à faire ainsi.


    • Francis, agnotologue JL 2 novembre 2009 13:23

      Ah ! j’ai oublié ceci : « Si ce serait vrai » (eratothène, sic, celui qui se dit « premier de la classe »)  smiley


    • Antoine Diederick 2 novembre 2009 23:47

      cette règle, c’est vous qui l’avez inventée , non ?

      allez, faites un tour sur le net et rapportez-nous les régles de la « netiquette », lorsque Internet prenait son essor....


  • snoopy86 2 novembre 2009 11:31
    • Bonjour Carlo

      Lorsque vous avez lancé cette initiative il y a un an, j’étais plutôt pour. Il me semblait légitime de donner ma part au financement d’un site sur lequel je trouvais un certain plaisir y compris dans la polémique. Je m’étais néanmoins laissé le temps de la réflexion avant d’apporter ma contribution, souhaitant voir quelle allait être l’évolution d’AV

      Que puis-je constater aujourd’hui ?

      - Baisse de la qualité tant littéraire qu’informationnelle du site et départ de nombreux auteurs parmi les meilleurs.

      - Développement d’une censure sélective, manifestement soumise à un groupuscule mené par une tronche de muppet parano-hystérique

      - Montée en puissance de groupes de pression tels que :
      frappadingues reopenistes : truffiers, soucoupistes, hologrammistes
      prosélytes enturbannés
      défenseurs des charlatans rebouteux, anthroposophes et fakirs
      partisans de l’ultra-gauche violente
      antisémites de tous poils

      J’ai aujourd’hui l’impression de vous voir faire la manche comme Olivier Bonnet alors qu’il me semble que vous devriez commencer par remettre de l’ordre dans la maison

      Je ferai néanmoins un don minimum dans la journée mais vous prie de me dispenser d’afficher ce badge horrible




    • ZEN ZEN 2 novembre 2009 12:37

      Bien vu, Chantecler, pour le « coucou »  smiley


    • snoopy86 2 novembre 2009 13:05

      Chanteclerc

      Je n’ai rien oublié

      L’extrême droite est trés présente chez les réopenistes, les antisémites de tous poils voire les fakirs...

      Quant aux prosélytes enturbannés, vouloir construire une société fondée sur l’intégrisme religieux n’est-ce pas d’extrême-droite ? 


    • Francis, agnotologue JL 2 novembre 2009 13:18

      « Casse toi alors, pauv’con » (Nicolas Sarkozy, président de la République)


    • Antoine Diederick 2 novembre 2009 13:30

      Snoopy, j’adore votre humour !


    • Nobody knows me Nobody knows me 2 novembre 2009 13:51

      Vouloir qu’un média dise ce que l’on veut entendre sous prétexte qu’on est donateur ne me paraît pas être une solution très efficace en matière d’indépendance...

      M’enfin bon, c’est pas le premier, c’est pas le dernier à se faire acheter.


    • TSS 2 novembre 2009 13:54


      a tous ceux que vous citez il faut aussi ajouter les lobotomisés obsessionnels dans votre

       genre-votre haine des medecines douces et notamment de l’homéopathie est risible à en

      pleurer-(peut être preferez vous le vaccin poison obligatoire et officiel)... !!


    • Nobody knows me Nobody knows me 2 novembre 2009 13:55

      L’extrême droite est trés présente chez les réopenistes, les antisémites de tous poils voire les fakirs...

      L’extrême droite est présente sur tous les sujets, comme tous les autres courants politiques puisque leur but est de rassembler, d’aguicher et de convaincre.
      Elle le sera aussi sur des débats comme l’identité nationale ou autre sujet de merde que nous lancent les ministres et les députés - en manque d’idées pour « relancer le pays » - en guise de miettes.
      Mais dormez, tout va bien...


    • Arcane 2 novembre 2009 16:59


      Entierement d’accord avec le commentaire de Snoopy de 11h31.

      Les arguments qui y sont exposes sont la raison pour laquelle je ne ferai pas de don .

      De plus, on nous parle de situation financiere delicate mais qui connait les comptes d’agoravox pour cette annee et pour les annees precedentes ?

      Quels sont les principaux actionnaires de Cybion et a combien se chiffre son budget et celui de la fondation.

      Combien faudra-t-il de dons afin de revenir a une situation equilibree ?

      Concernant la pub qui clignotent de partout, est-il raisonnable d’imaginer en voir moins (ou plus du tout) a l’avenir grace aux dons ?

      J’ai l’impression que face a un passage financier difficile, Agoravox privilegie des papiers et videos « attrape-buzz ». Si ces derniers amenent une nouvelle clientele, pardon, un nouveau lectorat smiley ; n’en laissent-ils pas echapper une autre ?
      Des articles comme celui narrant l’atterrissage d’extra-terrestres poilus ou celui racontant que le SIDA resulterait de la consommation de « Poppers » (pour ne prendre que deux exemples...) ou des videos montrant un assassinat, ou une femme electrocutee en direct par du 10000V n’aggravent-ils pas le probleme ?

      Je ne crois pas que les adeptes de tels papiers ou videos soient forcement les premiers a faire des dons. Par contre, les lecteurs soucieux d’une certaine deontologie et d’une ligne editoriale possedant une certaine ethique journalistique peut-etre plus ...

      Et que penser du complexe probleme de la moderation citoyenne qui fut souleve il y a maintenant plusieurs annees et dont on attend toujours de voir les evolutions promises ?


    • Arcane 2 novembre 2009 17:01


      La fin de mon post a bugge . Il fallait lire :

      Et que penser du complexe probleme de la moderation citoyenne qui fut souleve il y a maintenant plusieurs annees et dont on attend toujours de voir les evolutions promises ?


    • Pyrathome pyralene 2 novembre 2009 17:14

      Par snoopy86 (xxx.xxx.xxx.29) 2 novembre 13:05

      Chanteclerc

      Je n’ai rien oublié

      L’extrême droite est trés présente chez les réopenistes, les antisémites de tous poils voire les fakirs...

      Quant aux prosélytes enturbannés, vouloir construire une société fondée sur l’intégrisme religieux n’est-ce pas d’extrême-droite ?

      Heureusement que c’est totalement faux.....on retrouve toutes les courants de pensée parmis tous ceux qui doutent de la Vo 911 , arrêtez de réduire ce mouvement à l’extrème droite , c’est de la diffamation pure et simple...

       Personnellement , je suis bien loin des faschos et des antisémites ....

      À l’équipe d’agoravox :

      J’ai fait un don , ça à marché en apparence , mais pas de macaron !...


    • Philippe D Philippe D 2 novembre 2009 22:23

      Je viens de le chercher, idem : Erreur 404.

      Une explication Msieur Avox ?


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 2 novembre 2009 22:25

      Voilà qui est dit, Léon. Et ce à quoi je souscrits intégralement.


    • Carlo Revelli Carlo Revelli 2 novembre 2009 22:50

      Léon l’article est toujours là. Le serveur aujourd’hui a été très sollicité par les visites (plus de 70.000 je crois) et a planté à plusieurs reprises dans la journée. Je pense que l’erreur que vous avez venait de là. Je ne rentre pas dans le mérite de cet article que je n’ai pas lu. S’il est passé c"est qu’une majorité de rédacteurs l’ont fait passer (je viens de voir 7 votes positifs). Si la tribune est mauvaise comme vous dites, ceci normalement devrait se voir dans les commentaires. L’article, une tribune libre en réalité, ne peut être supprimé que s’il contrevient à la loi. Dans ce cas, signalez-le via le formulaire et cela sera étudié.

      Pour le reste, je ne comptais absolument pas sur votre générosité. Heureusement pour AgoraVox tous ne raisonnent pas comme vous et je remercie dés maintenant les nombreux généreux donateurs. La plupart d’entre eux je ne les connais même pas car il s’agit de simples lecteurs sur le site qui interviennent rarement. Je le remercie sincèrement.

      Ce que vous appelez de tous vos voeux, c’est un site bien rangé avec une politique éditoriale bien définie avec son petit comité de rédaction. C’est aux antipodes de ce que je veux pour AgoraVox qui pour moi n’est rien d’autre qu’un baromètre de la société.

      Ce que vous voudrez faire on le retrouve dans tous les autres médias mais ici c’est impossible. Totalement impossible.

      J’ai du mal à vous comprendre au final tant vous que Le Furtif ou d’autres dans le même cas de figure. Depuis des années vous ralez, vous trouvez que ça va de pire en pire, que le site est abominable, qu’il court à la catastrophe...etc. Et pourtant vous êtes toujours ici. Pourquoi vous aimez tant souffrir ? Pourquoi vous ne vous créez pas votre propre site avec votre politique éditoriale bien définie et vos propres modérateurs ? La technologie est à la disposition de tous et le temps ne semble pas vous manquer. Je suis sûr que vous seriez plus épanouis comme acteur d’une telle expérience plutôt que comme specteur aigri de quelque chose que vous détestez. Ne le prenez pas mal, mais si je me permets de vous écrire c’est après plusieurs années que j’observe vos critiques. 

      AgoraVox a de nombreux défauts bien entendu. Certains peuvent être résolus facilement. Pour d’autres c’est plus compliqué. Mais pourquoi continuer à rester dans quelque chose de si mauvais ?


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 2 novembre 2009 22:58

      Carlo,

      Merci d’éviter les procès d’intention, surtout à l’encontre de Léon par exemple, dont les articles et la personnalités - quels que soient mes désaccords avec lui - ont fait vivre AV depuis ses débuts.

      Critiquer est le droit le plus absolu dans un système démocratique. Et les critiques émises ont, n’est-il pas, toujours contribué positivement à cette plateforme, et ce en toute générosité et gratuité.

      Et voici que ce soir vous semblez proposer à ces mêmes critiques de s’exprimer ailleurs.

      N’est-ce pas irréductiblement contradictoire ?

      En outre, 70 000 visiteurs//jour attirent immanquablement les annonceurs.

      Je proposais récemment, Carlo, de m’entretenir avec vous et de faire un reportage sur AV. Qu’en pensez-vous ?


    • kalon kalon 2 novembre 2009 23:34

      Ben oui, Léon, devenir la voix de son maitre, en quelque sorte !
      Et puis, pourquoi pas supprimer les papillons bleus parce qu’on aime que les rouges ?


    • Philippe D Philippe D 2 novembre 2009 23:58

      Carlo,

      Il y a belle lurette que ce site vous a échappé, en ce sens qu’il appartient un peu à chacun de nous.
      Nous qui avons tous un Avox idéal en tête, personne ne pensant à la même chose.

      Les critiques sont peut-être un peu dures à avaler pour vous, qui ne voyez plus le site que de loin. Elles vous semblent certainement injustes, mais prenez le temps de regarder certains des problèmes qui vous sont signalés, multipliez les par tous les jours de l’année, vous comprendrez peut-être certaines exaspérations.


    • Arcane 3 novembre 2009 00:04


      Philippe D.

      Commentaire plein de bon sens. Puissiez-vous être entendu .


    • Yohan Yohan 3 novembre 2009 00:11

      Léon
      Je plusse


    • lord_volde lord_volde 3 novembre 2009 00:20

      100 % d’accord avec les propos de Carlo. Il a parfaitement raison et bénéficie du soutien d’une grande majorité d’Agoravoxiens. Ce média est appelé à grandir et connaitra certainement une réussite fulgurante dans les années à venir. Les analyses honnêtes et subtiles de Carlo concernant tant la politique journalistique suivie par ce média que les sempiternelles rebuffades de Léon et ses amis bellicistes qui ont pourtant toutes oportiunités pour éviter les Agoravoxiens et pour se prendre un bol de soupe soucoupiste dans des contrés lointaines sont justes et équilibrées. 


    • Philippe D Philippe D 3 novembre 2009 00:25

      Shaw,

      En bon cartésien, je suis partisan d’une idée à la fois.
      Et là je répondais au post de Carlo.

      Sinon Oui, on peut continuer sur ce que tu rappelles, ça va tout brouiller sous cette réponse de Carlo, mais bon.

      Alors Quid des questions suivantes ?
      Qu’avox ait pu sciemment jouer avec le 11 septembre ? (chapitre spécial et mots de recherche ciblés sur Google...)
      Qu’Avox ait pu essayer d’en profiter pour faire de l’audience ?
      Qu’Avox ait ainsi attiré toute une flopée de personnes assez loin des désirs initiaux de réflexion des premiers rédacteurs ?
      Qu’une partie des problèmes actuels soient une conséquence directe de cela ?

      C’est dit, c’est redit, c’est re-redit ici.

      Si Carlo voulait y répondre, autrement qu’en nous disant simplement « C’est passé en sélection » il me semble qu’il y a longtemps qu’il aurait pu le faire.
      Mais ça sera peut-être aujourd’hui.


    • lord_volde lord_volde 3 novembre 2009 00:34

      C’est totalement inexact et même mensonger : Il n’y a aucun propos raciste écrit dans cet article contrairement à l’islamophobie rompante qui suinte et dégouline des écritures de léon, de Renève et de la clique sioniste vagabondant chaque jour sur ce média citoyen..


    • lord_volde lord_volde 3 novembre 2009 00:58

      @ cosmique dancer.
      Waououhhhh, comment peux-tu ajouter un t à « je souscris » ?


    • Philippe D Philippe D 3 novembre 2009 01:00

      Shaw,

      Si tu fais un don pour chacun de tes pseudos, Avox est sauvé.  smiley

      Et nous te remercions.


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 3 novembre 2009 01:22

      Je le peux par distraction, Lord.

      Et je me suis, malgré l’importance que j’accorde aux conditions de communication, toujours abstenue de me montrer désobligeante envers les internautes fautant sur l’orthographe, la syntaxe ou le Code typographique.

      Estimant, sans doute à tort, étant donné ta précipitation bien peu originale, qu’il ne fallait juger le discours au faciès des fautes de frappe.


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 3 novembre 2009 01:29

       smiley 


    • lord_volde lord_volde 3 novembre 2009 01:39

      @ Cosmic dancer.

      tu es belle et presque magnifique quand tu écris en dehors de toutes idéologies politiques mercantiles. Tu as des expressions ravissantes et charmantes qui te rendent agréable à bien des égards. On pourrait ensemble ou séparément auditionner Carlo dans l’intérêt d’un article futur composé à deux mains géniales. Tu m’expliqueras la doctrine que tu défends au son de la marche militaire et je te convaincrai lentement et sûrement d’y renoncer à tous prix. 


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 3 novembre 2009 01:46

      Quand tu accepteras l’idée de deux peuples-deux Etats, Volde.


    • lord_volde lord_volde 3 novembre 2009 01:58

      Je n’ai pas mon mot à dire sur le problème Israëlo-Palestinien, n’étant d’ailleurs pas ressortissant de ces deux entités géographiques. Il y a de la place pour toute l’humanité sur terre, et des solutions existent pour mettre fin à ce conflit insupportable qui s’éternise dans le sang et la honte. Je considère que l’Etat sioniste est responsable des troubles qui meurtrissent la population palestinienne abondonnée à son triste sort par la communauté internationale des puissants. 


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 3 novembre 2009 02:01

      Tout problème du siècle concerne les vivants du siècle.

      Tout problème ayant en France des répercussions considérables concerne les Français dont je suis.

      Tu tripes trop la littérature politique, Lord. Lis les historiens, et vas.


    • lord_volde lord_volde 3 novembre 2009 02:04

      Bonne nuit soeurette.


    • lord_volde lord_volde 3 novembre 2009 02:07

      Au fait, cet impératif ne prend pas de s final (vas-y, va-t-en et va en paix)


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 3 novembre 2009 02:09

      Vérifie, Lord. « Vas » à l’impératif prend un S. ’night


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 3 novembre 2009 02:17

      Au temps pour moi après vérifs. Thks.


    • Francis, agnotologue JL 3 novembre 2009 08:07

      « vas-y, va-t-en et va en paix » (Lord-Volde) 

      Mais il est vrai que le besoin d’avoir raison rend les piafs mirauds. Ne dit-on pas : piaffer d’impatience ?  smiley


    • Francis, agnotologue JL 3 novembre 2009 08:12

      « ON EN A TOUS MARRE » de beaucoup de choses. Est-ce qu’on appelle maman papa, la police ? Vous êtes des gamins. Changez ce qui ne vous plait pas si vous pouvez, sinon assumez votre malheureuse condition. Pragmatiques et rationnels, vous ? Laissez moi rire : opportunistes et immatures seulement ! 


    • Francis, agnotologue JL 3 novembre 2009 08:29

      Bonjour renève, c’est bien ce que disait Lod-Volde, un « s » à « vas-y » !


    • Paul Anka Paul Anka 3 novembre 2009 12:18

      Elisabeth,

      j’attends ta réponse.

      Tu as bien reçu le dernier bulletin, n’est-ce pas ?


    • ZEN ZEN 3 novembre 2009 12:25

       « le patron lui-même s’avère être un truffeur. »

      Non !!?
      Il faut traduire pour Carlo ce néologisme, inventé par qui vous savez...
      Se poser des questions que beaucoup d’Américains sérieux se posent eux-mêmes ne convient pas à Léon-Quirant-je-connais-la -vérité
      Sinon, il y a beaucoup de vrai dans ce que dit Léon


    • Philippe D Philippe D 3 novembre 2009 13:04

      Je ne souhaitais pas intervenir à cet endroit pour ne pas compliquer le fil et la réponse éventuelle de Carlo Revelli.

      Je partage pleinement l’avis de Chantecler.

      Je note que ce sont ceux qui ont le plus d’exigence pour le site qui se retrouvent le plus attaqués par la direction.
      Formuler des critiques circonstanciées et constructives deviendrait un défaut ici ?
      J’en suis de ceux qui critiquent, et pourtant je soutient ce site qui malgré ses défauts (et il en aura toujours aux yeux des uns ou des autres) reste un lieu rare et parfois très intéressant.


    • ZEN ZEN 3 novembre 2009 14:06

      Léon
      « la question de la ligne éditoriale. »

      Cette question est récurrente
      J’ai posé le problème depuis plus de deux ans
      En vain...
      Mais cela ne pourrait se définir que contractuellement ,par choix négocié , ce qui semble difficile (impossible ?) dans le cadre actuel
      En venir à un Rue 89 bis, non, merci !
      Un site « caisse de résonance » ou « tam-tam médiatique » montre vite ses limites


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 3 novembre 2009 19:50

      J’ ai téléphoner a la cadémie ,

      il ont dis vasi sa prend la porte ... smiley


  • Freebird 2 novembre 2009 11:33

    Toute l’incohérence d’AgoraVox est résumée dans cet article : les 3/4 du contenu du site (articles et commentaires confondus) sont dédiés à insulter les riches, glorifier les pauvres, s’opposer au capitalisme et faire la promotion des « paradis » cubain et vénézuelien...mais ça n’empêche pas le patron de chercher des volontaires pour aller faire l’aumône auprès des ultra-riches, avec l’argument imparable que ça pourra faire baisser leur ISF grâce à une niche fiscale bien sentie (et sans doute instaurée par un de ces gouvernements de droite honnis par l’immense majorité des intervenants du site). C’est marrant de voir comment les grands « principes » de nos amis gauchistes s’évanouissent dès que l’argent entre en jeu.


    • abdelkader17 2 novembre 2009 11:48

      @Freebird
      Tout le monde pourra désormais constater ou mène votre paradis ultra libérale,non seulement il détruit les emplois et la nature,il a mis en place un vaste système de délinquance financière, comble du cynisme avec l’organisation de la mascarade écologique, il voudrait faire porter le chapeau à la plèbe.


    • Montagnais .. FRIDA Montagnais 2 novembre 2009 11:53

      Vous pensez qu’on est gouverné par un gouvernement de droite vous.. ?

      Les pays ne seraient-ils pas gouvernés plutôt par la Haute finance, l’oligarchie, l’industrie de la réclame à outrance, la médiacratie, le matérialisme (même pas dialectique), l’intolérance, l’hypocrisie.. ?

      « insulter les riches » dites-vous. Tiens persistons : Bouton, Tapie, Pape Diouf, Fabrice Boé, la horde des chasseurs de gros.. et leurs milliards de « parachutes dorés » sont des salauds. Surtout ceux qui ont le pouvoir de les laisser casher (’encaisser en américain’..).

      « glorifier les pauvres » dites-vous. Faudra vraiment les glorifier beaucoup et longtemps les 4 milliards de pauvres à 4 dollars par jour, pour qu’ils ne mettent pas fin aux nôtres.


    • Freebird 2 novembre 2009 12:30

      chanteclerc : je viens ici justement parce que je ne suis pas de gauche et qu’il m’intéresse beaucoup de me familiariser avec la rhétorique gauchiste ; ça peut être utile de bien connaître son ennemi. Et puis j’aime être dans la position de l’entomologiste en train d’observer des fourmis.

      Montagnais : vous êtes l’illustration parfaite de mon commentaire. Malgré votre blabla sur la haute finance, l’oligarchie et compagnie, vous ne voyez aucun problème à ce qu’AgoraVox aille quémander auprès de ces mêmes oligarques pour que le site puisse survivre et que vous puissiez continuer à les vilipender. Un peu comme un chien, qui aboie après son maître mais ne le mord jamais car il sait que c’est lui qui le nourrit. Pathétique.

      abdelkader, permettez-moi d’utiliser votre arme favorite (non, pas la kalach, la diversion) : et votre paradis islamique à Gaza, il se porte bien ?


    • abdelkader17 2 novembre 2009 12:42

      @Freebird
      Mon paradis islamique n’a toujours pas capitulé devant les forces criminelles sionistes, là est tout l’important.


    • Freebird 2 novembre 2009 13:30

      C’est la règle du jeu, chantecler, non ? Nous sommes tous l’observateur de quelqu’un d’autre, ce qui fait que nous sommes tous, à notre tour, observés. C’est d’ailleurs la logique-même de Cybion et d’AgoraVox (extrait de la page « historique du projet » d’AgoraVox, que l’on peut aussi retrouver sur la page AgoraVox de Wikipédia) :

      "Aujourd’hui, notre objectif est de prouver que la recherche d’informations et la veille individuelle vont se développer et évoluer grâce à Internet. En d’autres termes, il s’agit de démontrer qu’Internet constitue un « accélérateur » qui favorise le développement de l’intelligence individuelle (et non pas uniquement de l’intelligence stratégique). En effet, au-delà des entreprises, ce qui va révolutionner les comportements individuels sur Internet, c’est justement cette « attitude de veilleur » qui consiste à garder les yeux ouverts pour se cultiver et s’enrichir à tout niveau : que ce soit pour dénicher une information inédite, vérifier une rumeur, enrichir ses connaissances, forger ses croyances, comparer les prix d’un livre, identifier le chirurgien qui a mis en place la dernière technique pour soigner une maladie rare...etc. "

      Ne nous voilons pas la face, nous sommes tous des rats de laboratoire de Cybion ici. Comme dirait cette chère Nadine, libre à nous de l’accepter ou de dégager. Ce qui me gène plus, c’est qu’il n’est fait mention nulle part de ces objectifs (ni de l’appartenance d’AgoraVox à Cybion) sur la page dédiée à la Fondation, celle où on demande aux gens de passer à la caisse et où on se contente de mettre en avant les efforts pour la liberté d’expression, l’indépendance des médias et tout le blabla habituel. Libre à vous de payer, chantecler ; mais savez-vous exactement à qui vous vous apprêtez à donner de l’argent ?


    • sisyphe sisyphe 2 novembre 2009 13:42

      Par Freebird (xxx.xxx.xxx.69) 2 novembre 11:33

      Toute l’incohérence d’AgoraVox est résumée dans cet article : les 3/4 du contenu du site (articles et commentaires confondus) sont dédiés à insulter les riches, glorifier les pauvres, s’opposer au capitalisme et faire la promotion des « paradis » cubain et vénézuelien...mais ça n’empêche pas le patron de chercher des volontaires pour aller faire l’aumône auprès des ultra-riches, avec l’argument imparable que ça pourra faire baisser leur ISF grâce à une niche fiscale bien sentie (et sans doute instaurée par un de ces gouvernements de droite honnis par l’immense majorité des intervenants du site). C’est marrant de voir comment les grands « principes » de nos amis gauchistes s’évanouissent dès que l’argent entre en jeu.

      Lol de lol !

      De toutes façons, cher Freebird, ce sera comme d’habitude, comme dans toutes les actions de solidarité ; les riches trouveront un prétexte pour ne rien donner (comme vous, d’après ce vous donnez à comprendre), et les plus pauvres donneront ...

      Caramba ; encore raté !


    • Montagnais .. FRIDA Montagnais 2 novembre 2009 14:57

      Vous croyez qu’AV est le seul véhicule ? C’est bien.. Continuez.

      AV semble vous soulever un peu d’adrénaline. Quelques promenades sur l’Océan Internet (ou dans nos immenses forêts, nos immenses déserts) devraient vous apaiser.

      Quant à Blabla, que vous utilisez avec délectation.. Vous connaissez l’origine de l’expression ?

      Vous voyez bien qu’on se nourrit aux sources les plus diverses..


    • Freebird 2 novembre 2009 15:59

      sisyphe, je n’en attendais pas moins venant d’un pseudo révolutionnaire qui met ses principes de côté dès qu’il s’agit d’aller chercher son chèque chez Disney ou chez Lagardère.

      Montagnais, je crois plutôt que c’est AgoraVox qui se croit seul au monde, seul capable de laisser les gens s’exprimer (relisez l’article de Revelli, il y confond allègrement le cas particulier d’AgoraVox avec l’information dans son ensemble). Mais je suis totalement d’accord avec vous là-dessus : si AgoraVox disparaît, ce ne sera un drame que pour ceux à qui le site rapporte de l’argent. Les autres (nous, modestes intervenants) iront simplement voir ailleurs ; ce ne sont pas les lieux de discussion qui manquent sur le net. Et sachez qu’en ce qui me concerne (puisque ça semble vous intéresser), AgoraVox est très marginal dans le temps que je passe en ligne (honte suprême ! il m’arrive même parfois de passer plusieurs semaines d’affilée sans venir lire les derniers « scoops » sur Cuba ou le 11/9).


    • Montagnais .. FRIDA Montagnais 2 novembre 2009 23:22

      Toute jeune femme qui a du talent a une mission..


    • kalon kalon 2 novembre 2009 23:39

      Agoravox fait comme les vrais troubadoures, il ne présente son chapeau qu’aprés le spectacle, quoi de plus honnéte !


    • ZEN ZEN 3 novembre 2009 12:26

      Freebird
      Le Figaro manque de lecteurs...


  • roquetbellesoreilles roquetbellesoreilles 2 novembre 2009 11:41

    Pour ceux qui veulent envoyer un chèque :

    - à quel ordre,
    - à quelle adresse ?


  • jako jako 2 novembre 2009 11:44

    Voilà c’est fait, pour vous soutenir vous et les auteurs ,


  • Mohammed MADJOUR Mohammed 2 novembre 2009 11:46

    Oui, il faut soutenir la Fondation AgoraVox tant qu’elle respecte fidèlement sa ligne éditoriale !

    Une masse importante d’informations utiles transiste chaque jour sur le site AgoraVox ! Sachez tout de même que ces informations servent à la foi les intérêts des Gouvernants qui veulent bien le rester et ceux des populations du Monde qui espèrent améliorer leur condition, mais c’est ça le jeu politique on y peut rien !

    Le résultat sera alors l’issue du duel entre les pouvoirs en place et les contre-pouvoirs honnêtes au service des citoyens et si le meilleur sera un jour obtenu ce sera en grande partie grace aux sites comme AgoraVox qui auront permi la plus grande fluidité à la Vérité et à la Justice !

    Faisons tout pour que vive durablement AgoraVox, non pas pour notre profit à nous les anonymes virtuels mais pour le bien de l’humanité et donc légitimement le notre à tous !

    Mohammed.


  • Paul Villach Paul Villach 2 novembre 2009 11:49

    @ Carlo Revelli

    Quelle douche froide !
    Merci de me préciser à quelle adresse précise envoyer mon chèque ?
    Paul Villach


    • Carlo Revelli Carlo Revelli 2 novembre 2009 12:02

      On va s’en sortir  smiley
      Comme je dis plus haut, les chèques c’est à l’ordre de la Fondation AgoraVox. L’adresse est indiqué dans le lien de l’article. Soit en Belgique ou en France.


    • Paul Villach Paul Villach 2 novembre 2009 12:34

      @ Cher Carlo,

      Ton article est tout de même réfrigérant. Mais tu as raison ! Regardons les choses en face !
      Il reste que la liberté d’expression sans AGORAVOX en prendrait un sacré coup ! Paul Villach


    • kalon kalon 2 novembre 2009 23:42

      Carlo, pouquoi pas un N° de compte IBAN ?


  • Gabriel Gabriel 2 novembre 2009 11:54

    Idem,

    Merci de me préciser à quelle adresse précise envoyer mon chèque ?
    Gabriel

    • roquetbellesoreilles roquetbellesoreilles 2 novembre 2009 12:13

      Il me semble que faire un don n’est pas une obligation, pas plus que consulter cet excellent site d’information...


  • rocla (haddock) rocla (haddock) 2 novembre 2009 12:23

    Je peux envoyer une Rolesque ?


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 2 novembre 2009 12:42

      Ca tombe bien , j’ ai un modèle avec réveil à l’ aube par coq chante clair  smiley


      Ben putain , on peut pas dire qu’ on l’ a pas vu , le panneau , c ’est Voir ce message avant de poster OU faire un don .

      Ferait fortune sur les marché ce Carlo  smiley


    • Gabriel Gabriel 2 novembre 2009 13:51

      Salut capitaine,

      Le fait de le voir évite que l’on y tombe dedans ! Moi j’envoi des raille-bannes !

    • rocla (haddock) rocla (haddock) 2 novembre 2009 16:03

      Pas besoin de Bolloré , il y en a assez ici qui me gonflent  smiley


    • Le péripate Le péripate 2 novembre 2009 13:11

      Pour le pouvoir, je ne suis pas sûr qu’un simple don soit suffisant : il faut aussi assumer les risques de l’entreprise.

      Mais le don introduit une idée de marché : faites dépendre votre contribution de quelques desiratas... Il est possible que, si vous êtes assez nombreux, vous soyez écouté. Le marché c’est de la démocratie. smiley


    • Nobody knows me Nobody knows me 2 novembre 2009 14:33

      Un don est désintéressé. Il ne donne droit à rien. C’est fait pour aider sans attendre en retour.
      Difficile à concevoir de nos jours hein ?? Naaa, vous en faîtes pas, on est tous comme ça, on est tombés dedans étant petits...

      Si vous voulez les gains (et les risques comme le signale judicieusement le Péripate), il vous reste la bourse il doit y avoir pas mal de périodiques dont vous pourrez être actionnaires.
      De plus, ces périodiques vous chanteront à l’oreille la douce mélodie que vous voulez entendre.


    • Le péripate Le péripate 2 novembre 2009 14:57

      Oui monsieur le Curé. Je ne le referais plus.


    • Nobody knows me Nobody knows me 2 novembre 2009 17:39

      Oui monsieur le Curé. Je ne le referais plus.

      Gnééé ??? Ecoutez, je sais que je ne suis qu’une vermine inculte par rapport à un puit de science tel que vous mais vous pourriez pas me faire une réponse à la « old school Péripate », plutôt qu’une pseudo-victimisation genre « un soviet m’interdit de parler » ?
      Vous savez comme vous faisiez avant, avec des arguments, des exemples, et tout et tout. J’aimais bien moi, je sais pas pourquoi vous avez arrêté...

      Je donne juste ma vision d’un don. La seule chose qu’on puisse en exiger à mon avis, c’est que les fonds soient effectivement utilisés pour la cause à laquelle on a participé...


    • Le péripate Le péripate 2 novembre 2009 17:59

      Si vous y tenez.

      Il existe des économies du don. Vous pouvez vous reportez aux travaux de Mauss ou de Godelier. Ces dons sont tout sauf désintéressés, car il y a une circulation, le don et le contre-don.

      Plus près de nous, les pères de l’Église ont distingué trois types d’amour, qui porte au don.
      Eros, philia, et agapé. Les dons faits sous influence de eros et phyllia ne peuvent être considérés comme désintéressé. Seul, l’agapé, coeur de la doctrine chrétienne est réellement désintéressé.

      D’où le monsieur le Curé.... smiley


    • Nobody knows me Nobody knows me 3 novembre 2009 10:12

      He ben voilà, ça c’est doux, tendre et fondant sous la rétine.
      Merci

      Cdlmt


Réagir