lundi 2 novembre 2009 - par Carlo Revelli

Pourquoi il faut aider la Fondation AgoraVox

La presse est en pleine crise. Le constat n’est pas nouveau, mais la situation s’aggrave et touche désormais Internet. Le marché de la publicité s’effondre. Où en est AgoraVox ? Pourquoi avons-nous besoin de votre aide ?

a) Le constat
Les « pure player », ces journaux d’information présents uniquement sur la Toile, n’échappent plus à la crise. Ils sont même touchés de plein fouet. Actuellement, même si certains semblent s’en sortir mieux que les autres, aucun journal en ligne n’est réellement à l’équilibre : ni Rue89, ni LePost, ni Bakchich, ni Médiapart, ni Arrêt sur images, ni Slate. Certains sont au bord du dépôt de bilan tandis que d’autres voisins sont même obligés de fermer définitivement les portes...

Parmi les « pure player », AgoraVox est le seul qui soit 100 % participatif, 100 % citoyen. Les grands médias traditionnels ne font pas seuls l’information. Vous pouvez aussi la construire. L’information est l’expression de tous.

Agoravox permet de vous informer autrement. C’est un média participatif, reflet de la diversité des avis des citoyens, qui se bat pour une information riche et débattue sans censure, avec comme seule limite le respect de la dignité humaine et bien entendu de la loi.

Agoravox permet de vous exprimer et de vous faire écouter. Votre parole peut avoir un impact car AgoraVox est souvent lu par des hommes politiques, des journalistes, des professionnels ou d’autres décideurs qui parfois font même partie de nos rédacteurs ou commentateurs.

Notre liberté de ton et la diversité de nos angles d’approche de l’actualité sont probablement sans équivalent en France. AgoraVox est devenu, au fil du temps, le lieu de rendez-vous de tous les citoyens avides de débats, d’échanges et de polémiques, passionnés d’information et souvent insatisfaits de ce qu’en ont fait les médias traditionnels. Sur AgoraVox, les citoyens « portent » véritablement leurs voix, bigarrées et discordantes, tout au long de l’année, et, par leurs prises de parole quotidiennes, font émerger le contre-pouvoir ultime de notre démocratie si souvent malmenée.

Or, AgoraVox lui-même est en danger aujourd’hui. Le modèle publicitaire, en perte de vitesse, ne permet plus d’assurer la survie du média, bien que l’audience du site soit toujours au rendez-vous. D’ailleurs, nous avons récemment été obligés d’ajouter un serveur supplémentaire afin de pallier aux lenteurs dues aux pics d’audience à certaines heures de la journée.

Puisque nous sommes intimement convaincus qu’AgoraVox doit poursuivre son aventure et même se développer, nous devons imaginer des solutions compatibles avec son idéal…


b) Quelles solutions adopter ?
Certains éditeurs privilégient les contenus payants. Pour AgoraVox imposer le modèle payant à ses lecteurs serait antinomique avec l’esprit gratuit et libertaire d’Internet même si ponctuellement cette formule peut s’avérer intéressante pour des sites ou des services capables de délivrer des informations confidentielles ou à forte valeur ajoutée.

D’autres éditeurs misent sur les aides publiques pour s’en sortir. Le gouvernement, conscient de cette situation de crise, a en effet prévu une enveloppe de 20 millions d’euros dans le budget de 2010. Mais nous ne savons pas encore comment ces aides seront distribuées, selon quelles règles et avec quelles contraintes, ni si AgoraVox pourra en bénéficier le cas échéant. Mais d’une manière générale, nous pensons que les médias ne doivent pas dépendre des subventions de l’Etat, sauf s’il s’agit d’une aide de transition ponctuelle versée sans critères discriminatoires. Les médias ne doivent pas vivre sous perfusion permanente.

Quelques éditeurs de la presse en ligne ont décidé d’ouvrir leur capital à de nouveaux investisseurs. Mais nous sommes persuadés que pour un média ouvrir son capital c’est aussi perdre un peu de son indépendance. Car quoi qu’on dise, les investisseurs orientent toujours de près ou de loin la ligne éditoriale. En effet, quel éditeur se risquerait à enquêter ou à critiquer ceux-là mêmes qui lui permettent de vivre ? Quel journaliste risquerait, en ces temps moroses, son poste pour enquêter, pour informer sur celui qui le nourrit ? On ne parle pas de censure, on parle de cette censure muette, rampante, qui gangrène aujourd’hui tous les médias généralistes : l’auto-censure. La logique est implacable, on ne peut pas la blâmer, c’est humain.

C’est notamment par soucis d’indépendance qu’AgoraVox a souhaité se transformer en Fondation dès 2008. D’ailleurs, le Ministre de la Justice belge a récemment signé l’arrêté qui reconnaît le caractère d’utilité publique de la Fondation Agoravox ! Il s’agit d’une reconnaissance très prestigieuse. A ma connaissance, AgoraVox est le premier média à être officiellement reconnu d’utilité publique.

Depuis peu aux Etats-Unis, de nombreux médias envisagent le passage au statut de Fondation à but non lucratif pour assurer leur développement et garantir leur indépendance. En janvier 2009, une tribune parue sur le New York Times et publiée par deux financiers de l’Université de Yale explicitait ce phénomène :

 « En faisant passer les sources de nos informations les plus précieuses sous le statut de Fondations, nous les libèrerons des structures obsolètes de modèles d’affaires que ne fonctionnent plus, et nous leur donnerons une place permanente au sein de notre société, au même titre que nos universités (...) leur permettant aussi de servir le bien public plus efficacement. Finies les pressions des actionnaires ou des annonceurs ».

D’ailleurs, le New York Times a mis en pratique ces préconisations puisqu’ils viennent de lancer une édition à Chicago, dont le contenu local sera fourni par des anciens journalistes regroupés au sein d’une Fondation à but non lucratif. Persuadé qu’il faut trouver de nouvelles solutions d’indépendance et inventer un nouveau modèle médiatique, AgoraVox a été l’un des premiers médias à initier ce mouvement.

Nous devons inventer un modèle qui soit cohérent avec l’ADN même de notre média. AgoraVox, avec ses limites et ses faiblesses, est un média citoyen qui lutte quotidiennement pour la liberté d’expression et d’information en donnant à chacun la possibilité de faire entendre sa voix. C’est un média pour les citoyens, fait par les citoyens.

Il nous a donc paru logique, dans notre souci d’indépendance, de faire appel à vous, chers AgoraVoxiens, qui faites vivre jour après jour ce média à nul autre pareil.


c) Une solution moderne et innovante : un réseau de solidarité basé sur le don
Nous avons besoin d’un mouvement d’aide. AgoraVox, média novateur, a besoin de se renforcer et de grandir. Nous avons besoin d’innover.

Nous avons besoin de vous.
Pour votre liberté d’expression et d’information, faites un don à la Fondation AgoraVox. C’est grâce à vous qu’AgoraVox existera.

Les dons servent à améliorer la qualité du site, à financer les serveurs, les ressources humaines, techniques et juridiques, ainsi qu’à financer des enquêtes, pour que le site se renforce et se développe. Bien entendu, nous vous tiendrons régulièrement informés sur la destination des fonds récoltés. En attendant, chaque contribution donnera droit à un petit badge « Je soutiens AgoraVox » qui s’affichera à côté de votre profil dans votre fiche auteur. 

Deux moyens pour soutenir AgoraVox :

1- Don défiscalisé de 10€ ou plus (paiement en ligne par carte de crédit)

Il s’agit d’un don défiscalisé à hauteur de 66% pour les particuliers (60% pour les entreprises). Par exemple, pour un don d’un particulier de 10 €, le coût réel après réduction fiscale de 66% sera de 3€40. Une grande aide pour un petit coût ! Grâce à notre partenariat avec l’excellent IZI-collecte, vous pouvez faire un don de 10€, 15€, 20€ ou plus en utilisant votre carte de crédit en ligne en mode sécurisé. Un e-reçu fiscal vous sera fourni automatiquement pour votre déclaration d’impôt annuelle. Profitez-en ! 

A titre d’exemple, un don de 10 euros vous permettra d’obtenir votre badge pendant 6 mois. Si vous souhaitez faire apparaître ce badge sur votre fiche auteur, n’oubliez pas d’indiquer dans le formulaire de don l’adresse email avec laquelle vous vous êtes inscrit sur AgoraVox.

Si vous êtes vraiment allergique aux paiements en ligne, vous pouvez également envoyer un chèque à l’ordre de la Fondation AgoraVox (pour l’adresse cliquez sur le lien). Vous recevrez votre reçu par courrier classique. D’ailleurs, je remercie de tout mon cœur, tous ceux qui jusqu’ici spontanément ont envoyé des dons via notre compte Paypal avant même qu’on ne lance cette campagne qui démarre aujourd’hui (ceux qui souhaitent un reçu fiscal sur leurs anciens dons, peuvent nous contacter via le site).

2- Effectuer l’achat immédiat du badge « Je soutiens AgoraVox » par SMS ou téléphone

Si vous êtes pressé, vous pouvez faire un achat immédiat par SMS ou par téléphone. Celui-ci vous coûtera entre 2 et 3 euros en fonction de l’option choisie. Pour la France, il vous suffit d’envoyer le mot CODE par SMS au 81038 (3 €) ou d’appeler le 08 99 78 46 66 (1.91 € / appel). Entrez ensuite le code qui vous a été envoyé pour obtenir votre badge sur votre fiche auteur pendant 2 mois. Dans ce cas, il ne s’agit pas d’un don défiscalisé pour vous et l’opérateur télécom percevra environ 50% de cette somme. L’avantage c’est que c’est extrêmement simple et rapide. Pas besoin de carte de crédit : un simple SMS ou un appel suffisent !


d) Annonces finales
Je profite de cet article aussi pour faire passer un certain nombre d’annonces :
 
  • Tout d’abord, nous recherchons des volontaires pour optimiser le fundraising en ligne et aussi quelqu’un d’expérimenté pour nous aider à aller chercher des mécènes. Contactez-nous si vous êtes intéressé. Il faut savoir, par exemple, que les fortunés qui paient l’ISF pourraient réduire de 75% leur impôt (au lieu de verser cette somme à l’état, ils la verseraient à la Fondation). Ces actions de mécénat auraient pour but de relancer et faire revivre en ligne le journalisme d’investigation et nos enquêtes participatives comme le font si bien le Huffington Post ou ProPublica aux Etats-Unis.
     
  • Nous cherchons également des jeunes développeurs motivés et intéressés à expérimenter, sur large échelle, la création et la diffusion d’applications innovantes autour de notre site, des réseaux sociaux et de la téléphonie mobile. Contactez-nous si vous êtes intéressé.
     
  • Par ailleurs, nous inaugurons aussi une nouvelle barre des tâches en bas de votre écran qui comprend de nombreux raccourcis utiles (un nouveau moteur de recherche, le flux des derniers articles, une galerie des dessins du jour, l’abonnement au flux RSS, la possibilité de partager un article en un clic sur les différents réseaux sociaux, la Fan Page AgoraVox sur Facebook où l’on pourra suivre l’actualité de la Fondation, un panneau Twitter qui permet de suivre les tweets des agoravoxiens en continu ou d’envoyer vos articles sur ce réseau, les dernières notifications du site AgoraVox…etc.). Toutes ces nouvelles fonctions vous seront utiles au quotidien mais vous serviront également pour faire connaître et mieux diffuser vos articles en dehors de notre site. Et bien entendu vous pouvez les utiliser aussi pour promouvoir la Fondation et notre campagne de dons (Facebook offre une fonction intéressante pour relayer ce type d’initiative en utilisant l’application « Causes » que je vous invite à utiliser).

e) En guise de conclusion…
Nous espérons vous avoir convaincu que l’information ne doit pas dépendre de sociétés d’investissement ou d’industries, qu’elle ne doit pas dépendre non plus de l’Etat.

L’avenir de l’information passera sans doute par des formes de solidarité et de coopération nouvelles. AgoraVox est devenu une Fondation dans ce but puisque nous sommes persuadés que le combat pour la liberté d’expression et d’information est un combat de tous les jours qui concerne chacun d’entre nous.

Un grand merci pour votre aide afin qu’AgoraVox puisse continuer à exister.



683 réactions


    • Nobody knows me Nobody knows me 3 novembre 2009 15:26

      Cependant, je n’arrive pas à distinguer la différence entre votre don/contre-don et un achat/vente ?? Finalement, ce n’est que détourner le sens initial du mot « don ».
      M’est avis que ces Mauss et Godelier se sont pris la tête pour pas grand chose... Suffisait d’employer le terme « vessies » et non « lanternes ».


    • Le péripate Le péripate 3 novembre 2009 15:56

      La différence est énorme : vous ne pouvez pas refuser un don, ce qui est considéré comme une offense, et non plus rendre immédiatement pour la même raison. Le don vous lie alors plus surement qu’une chaine.


  • kitamissa kitamissa 2 novembre 2009 12:52

    bon ,eh bien moi aussi,je vous fais parvenir un chèque ......

    faut -t-il préciser au dos de ce chèque le pseudo d’utilisateur ?

    je demande par contre de ne pas afficher le logo de donateur ,merci .





  • kalon kalon 2 novembre 2009 12:54

    Cher Carlos,
    Ce serait avec un trés grand plaisir que je contribuerais au soutien d’AGORAVOX car c’est mon média d’information préféré.
    Seulement, par mesure de précaution, je ne fais aucun paiement par internet ou par téléphone.
    Peux tu nous renseigner un N° de compte IBAN et j’y souscrit immédiatement mais n’oublie pas de m’envoyer l’attestation fiscale, J’y tiens smiley
    PS/ en Belgique, il n’existe quasiment plus de paiement par chéque.


  • Philippe D Philippe D 2 novembre 2009 12:57

    Evidemment,
    Si Avox n’existait plus, je ne pourrais plus venir le critiquer.
    Mes journées perdraient de leur intérêt.
    Ma colère n’aurait plus d’exutoire.
    Ma famille en pâtirait.
    ...

    Alors face à ce désastre personnel, payer n’est pas bien cher payé.


  • plancherDesVaches 2 novembre 2009 13:01

    Je connais le monde associatif depuis de nombreuses années. Et je reste, évidemment, persuadé que dépendre d’une source d’argent trop puissante lie (du verbe lier) et asservit toute personne ou organisation.
    D’où la nécessité d’avoir de nombreux donateurs ET d’avoir peu de frais.

    Parlons de frais, tiens...
    Une assoc peut rémuner du personnel, rembourser des frais,.. (et je ne vous parle pas d’organisation de conférences, voyage à l’étranger,...) les astuces sont nombreuses.

    POURQUOI ne pas exposer COMPLETEMENT ICI votre situation financière.. ????
    Quelque chose à cacher... ????
    Je provoque, mais c’est en essayant d’avoir une critique constructive. (je sais trop bien qu’il est toujours facile de critiquer alors que l’on est incapable de faire... mais... écouter les autres, de temps en temps, ça peut servir.)
    C’est vous qui voyez.

    Autre chose. Et je rejoins quelque part Le Furtif ci-dessus.
    La « nouvelle barre de la mort qui tue ».
    Ca a couté combien pour ce gadget technologique... ???
    Une étude sérieuse a-t’elle été faite pour prouver sa nécessité.. ???
    De mon coté, si c’est pour faire du gogole..., non, merci. Trop de mode fait revenir aux fondamentaux.


  • bluelight 2 novembre 2009 13:05

    Un autre problème d’AgoraVox, recruter des rédacteurs de qualité, qui n’ont pas envie de dépenser beaucoup d’énergie pour avoir le sentiment de n’avoir aucune reconnaissance voire de voir leur article suivi de commentaires de trolls .

    La solution, que chaque participation financière à AgoraVox de la part d’un lecteur d’AV donne le droit au lecteur de donner une partie de cette participation aux rédacteurs des articles qui l’ont le plus intéressé .

    Il pourrait y avoir un classement, les articles qui ont reçu le plus de dons .




    • bluelight 2 novembre 2009 13:22

      L’argent n’est pas le problème, c’est un intermédiaire, c’est ce qui en est fait qui est le problème .

      Quelle meilleure manière d’avoir une notation fiable des articles que celle indiquée dans le commentaire précédent ... il n’y en a pas !


    • bluelight 3 novembre 2009 08:30

      Justement non !
      Car les articles sur les thématiques les moins publiées sont souvent les seuls dans leur catégorie, alors que dans les catégories surpubliées du conspirationnisme, de l’anti-capitalisme, de l’anti bling bling, du publi-rédactionnel, etc, il y a tellement d’articles que le ’vote financier’ des lecteurs contributeurs financiers d’AV qui apprécient ces articles se partagerait entre ces articles, au final seuls les articles les plus appréciés de leur catégorie recevraient une contribution financière significative .
      J’ai écrit quelques articles, suivant le temps dont je dispose, j’y ai mis plus ou moins de soin, car à chaque fois se pose le même problème : à quoi bon mettre beaucoup plus de temps pour écrire un article de meilleure qualité, si c’est pour au final n’avoir aucune reconnaissance ?
      Le problème est différent pour les rédacteurs qui ont un blog et le diffusent par AV . 


  • FLORILEGE1975 FLORILEGE1975 2 novembre 2009 13:06

    "Mr Revelli s’il vous plait, dans les minutes qui suivent supprimez ce logo, et créez à la place, si vous jugez que c’est nécessaire, un liste des donateurs accessible sur le site par un lien, pour ceux qui veulent savoir.
    merci« dixit sampiero

    Tout à fait d’accord avec sa demande légitime et objective...
    Ne pointons pas du doigt untel ou untel, car nécessairement, cela arrivera hélas, compte tenu des »règlements de compte« qui apparaissent sans cesse sur les différents articles !
    C’est pathétique ce constat mais bien réel...
    Mais on ne change ni les gens ni les genres du jour au lendemain....

    Ceci dit j’adhère à l’idée » de réseau de solidarité sous forme de dons" à défaut de trouver mieux, pour que Agora PUISSE GARDER SA LIBRE EXPRESSION SANS PLIER SOUS LA BOTTE D’ÉVENTUELS FINANCEURS QUI DEMANDERONT UNE CONTRE PARTIE !

    Le Combat pour une presse libre est de plus en plus indispensable...
    Tant pis si les piques se mêlent aux répliques qui débattent d’un article :ceux là finiront par se lasser...
    Alors construisons ensemble Agora, mais avant de revendiquer, faisons en sorte que la Fondation puisse continuer à vivre...
    Des mécontents, des agressifs, des refoulés, il y en a partout mais ils ne font pas le poids face à ceux qui cherchent, informent,s’interrogent,veulent un maximum d’infos pour exercer leur libre arbitre et agir en conséquence.
    Les médias officiels sont muselés, par notre omni président !
    Npus avons besoin de la prese libre sur la toile...
    Et ne me parlez pas de conspirationisme abusif, devenu l’ultime argument : CONSCIENCE ET VIGILANCE SONT INDISPENSABLES, + que jamais...
    A chacun d’exercer son esprit critique pour ne pas se laisser enfumer...
    Nous sommes des êtres pensants, non ? Pas des moutons !



  • barbouse, KECK Mickaël barbouse, KECK Mickaël 2 novembre 2009 13:33

    Bonjour M. Revelli,

    je fais parti de ceux qui ne peuvent pas faire de don, avec 400 euro par mois, même 3 euro on les sent, mais sachez que cela aurai été de bon coeur.

    je profite de l’occasion pour vous demandez si le club des rédacteurs existe ? cela fait plusieurs fois sur des mois que j’envoi un mail pour y rentrer et aucune réponse.

    pour poursuivre votre opération recherche de mécène, vous pensez organiser une soirée ? Ce serai amusant, a l’ère du web 2.0 naissant, de faire un pareil événementiel, une smart mob de journalistes citoyens.

    sinon vu d’ici, le problème d’agoravox, c’est la promo irl et la reprise des articles sur les blogs sans liens ou visuel vers le journal.

    Il n’y a aucune manière de vendre ( avec un % agora/ auteur) ou donner les articles sous le logo agoravox sur des supports papiers ? Notamment les journaux solidaires aux contenus toujours très limité et la presse gratuite ? un encart de 2 pages agoravox diffusé de cette manière ne serait il pas une bonne opération de marketing, presque virale ?

    Il ne serai pas utile selon vous de proposer un format de logo inclus dans l’article qui permet aux blogger de récupérer les articles en copie colle, mais aussi le logo du site inclus dans l’article ?

    Jusqu’a maintenant la plupart mettent juste un lien rarement cliqué en bas de la page copié collée, puisque l’article est déjà lu sur place, et que si on est sur ce blog c’est par intérêt pour la thématique qu’il propose, mais si on est tenté d’aller cherchez d’autres news vers un journal, et non l’article « au complet » ou original, on n’y est pas incité par ce moyen, alors qu’un logo complet, c’est plus attractif.

    voilà, avec tout mon estime pour votre démarche, à laquelle j’espère contribuer positivement, même sans argent

    amicalement, barbouse


    • Marc Bruxman 2 novembre 2009 13:51

      Effectivement le fait de syndiquer les articles vers d’autres publications serait une voie intelligente.

      Mais il faut pour cela que les auteurs soient d’accord. Un partage de revenus entre l’auteur de l’article et agoravox lorsque cet article est « vendu » pourrait être une voie intéréssante.

      Genre un deal avec un article AV par jour dans le 20 minutes. Cela encouragera les auteurs à écrire des articles de qualité et permettra à AV de se rémunérer au passage.


    • Carlo Revelli Carlo Revelli 2 novembre 2009 22:57

      Merci pour vos conseils Barbouse. Je contrôle pour le club s’il y a pas un bug sur votre adresse. La syndication n’est pas une mauvaise idée mais elle a plusieurs contraintes. C’est quelque chose qu’on étudie également. Bien à vous


  • Antoine Diederick 2 novembre 2009 13:40

    Bonjour Carlos,

    Ce que vous rencontrez comme difficultés, je n’ai déjà connu dans le projet des « télés communautaires et participatives » ....

    Que dire ou écrire —je n’ai pas trop le temps à l’instant—, que dire sinon que votre projet rencontre un réel succès qu’il serait en effet dommage d’abandonner.....

    Pour faire un travail sérieux tout en respectant « l’éthique et les valeurs » que l’on désire défendre ou tout simplement maintenir, il faut des moyens, c’est sûr....

    La presse va mal (le Monde Diplo demande aussi le soutien de ses lecteurs) , exact.

    Bien à vous.


  • Antoine Diederick 2 novembre 2009 13:41

    « je l’ai dejà connu », correction merci.


  • Marc Bruxman 2 novembre 2009 13:43

    Question toute bête : Que coûte le statut de fondation ?

    En France ca coute un bras. Aux US aussi. J’avais l’habitude de donner tous les ans à Wikipedia, mais j’avoue être échaudé à la lecture des comptes par tout ce qui part dans des missions non essentielles. (Maintenance des serveurs). Dans le cas de Wikipedia, l’administratif (imposé par le statut de fondation) semble finir par couter très cher.

    Dans le cas d’AV a t’on justement accès aux comptes de la fondation ? Ca aiderait je pense beaucoup de monde à se décider. Il faut également insister sur le fait que le don est anonyme puisque certains ne voudront pas lier leur pseudo à leur véritable identité.

    Concernant les frais techniques, ils semblent que ceux ci soient au minimum vu que vous avez recours à OVH. Il est clair que la personalisation du CMS a du vous couter de l’argent à condition que cela ne soit pas fait par des stagiaires.

    De façon générale, on arrives sans trop de problèmes à faire vivre un site de la publicité mais à condition que la structure légale qui existe derrière soit très légére.

    Concernant la pub enfin, je pense que vous devriez avoir recours à des deals d’affiliation qui sont en général générateur de recettes.

    Enfin (mais ce n’est que mon avis) je pense qu’il aurait été largement préférable de constituer une société en rendant les donnateurs actionnaires (et donc en permettant le versement de dividendes). Il est tout à fait possible de prévoir dans les statuts une clause interdisant qu’un actionnaire unique fasse plus d’un certain pourcentage du capital.


    • Antoine Diederick 2 novembre 2009 13:50

      je crois me souvenir que le statut de fondation en Belgique est une formule très ouverte et favorable.


    • Carlo Revelli Carlo Revelli 2 novembre 2009 23:09

      Le statut de fondation ne coûte pas grand chose en Belgique. Ce qui coûte sur AgoraVox ce sont les salariés pour la modération et la maintenance du site, la correction d’orthographe des articles, l’hébergement des serveurs, le loyer, les frais juridiques...etc De toute façon, nous allons prochainement détailler ces coûts et expliquer comment nous allons investir les fonds recueillis.


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 2 novembre 2009 23:14

      Je ne voudrais pas faire la mauvaise tête, Carlo, mais pour ce qui concerne la modération et les fautes d’orthographe il y a encore fort à faire. Si, comme dans ces brasseries parisiennes où un seul serveur doit répondre aux demandes de vingt tables, il manque à AV de quoi offrir un service convenable étant donné ses moyens financiers insuffisants, pourquoi ne pas, comme auparavant dans ce cas, solliciter les compétences des intervenants en attendant de pouvoir financer ces postes, à priori élémentaires ?

      Mais la question de la correction de coquilles, pour essentielle qu’elle soit, n’est pas la somme des questions de fond posées.

      Je sais, je suis...


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 2 novembre 2009 23:22

      Ah Shaw-Shaw, la bonne étoile des donateurs...


  • Antoine Diederick 2 novembre 2009 13:48

    Il serait bien de voir le projet Avox comme un lieu de « facilitation » orienté infos.

    C’est pour cette raison, que je pense que l’expression populaire y a sa place, tout comme des articles parfois curieux ou discutables, qui ont cependant la qualité de conforter et d’encourager le débat.

    Bonne journée à tous, dois quitter.


    • Montagnais .. FRIDA Montagnais 2 novembre 2009 23:31

      Diederick : "C’est pour cette raison, que je pense que l’expression populaire y a sa place, tout comme des articles parfois curieux ou discutables, qui ont cependant la qualité de conforter et d’encourager le débat."

      Très-juste fine et pertinente observation, largement partagée. Jusqu’ici, AV n’a jamais rien trahi par rapport à son objectif initial semble-t-il.


  • AJA-4U AJA-4U 2 novembre 2009 13:58

    Bonjour à tous, à l’équipe d’AV,

    et bien je suis plus réservé sur le principe du don et surtout sur la frilosité à être subventionné par des fonds publics. Où est le problème, si ce sont des citoyens qui écrivent les articles ? l’autocensure ne s’applique que pour des gens dont c’est le métier.
    La plupart de ceux qui écrivent n’ont rien à gagner et rien à perdre en terme financier donc l’indépendance de leurs écrits n’est pas en cause.
    Avoir des fonds publics vous aiderait à faire vivre votre site sans trop de publicité.

    Radio-France possède une grande part de fonds publics dans leur budget et on y trouve encore des émissions à contre-courant de la société. La plupart des journaux écrits ont des investisseurs privés et la censure n’y est pas moins présente qu’ailleurs (voir parfois même un peu plus).
    TF1, M6 ou Canal + n’ont pas une ligne plus « libre » que France Télévision.

    Être subventionné, c’est être reconnu d’utilité publique, on vous donne le droit d’exister car on vous reconnait un rôle.

    Combien de salariés y a t’il à Agora Vox ? serait-il possible de repasser au bénévolat ?


    • Montagnais .. FRIDA Montagnais 2 novembre 2009 23:37

      « Être subventionné ».. Oui, mais pas stipendié.

      Ce qui, éventuellement, est immoral, ce n’est pas la façon de s’emparer de l’argent.. C’est la façon de le dépenser.

      Dommage que vous n’en disiez pas plus sur l’engagement qu’évoque votre représentation. La décroissance.. Dites-en plus.


    • AJA-4U AJA-4U 3 novembre 2009 17:43

      Les médias actuels avec leur financement privés semble également stipendiés, à base d’informations choisies, et bien souvent pour « arrondir » certaines informations.

      En fait , l’État n’a même plus besoin de subventionner pour que les médias soit à sa solde, les amis de la finance qui gèrent ces groupes s’en occupent.

      L’immoralité n’est pas seulement dans la dépenses mais aussi dans la manière dont on gagne de l’argent.
      Légalement, on peut surendetté les gens, enregistrer son entreprise dans un paradis fiscal, faire semblant d’habiter en suisse, se faire rembourser un investissement immobilier par la location puis devenir rentier, dire qu’on est agriculteur pour ne pas payer l’ISF...

      Légalement, on peut faire beaucoup de chose mais les débat sur la moralité de tout cela est autre.

      L’État, et les fonds publics, comme beaucoup de choses sont un moyen, un outil pour faire des choses, pas une fin en soi.


  • Nobody knows me Nobody knows me 2 novembre 2009 14:15

    Moi, le premier qui me sort le très clientéliste « j’ai le droit de l’ouvrir car j’ai payé », je lui rappelle de suite qu’il vient de faire un don, et non d’acheter une action....
    Un don est désintéressé et donc ne donne aucun droit spécial par rapport à l’entité bénéficiaire, ainsi qu’aucun objectif de rentabilité particulier de cette dernière.

    Je ne sais pas si c’est précisé dans l’article mais il faudrait clairement mettre les points sur les i afin d’éviter tout emballement.


  • olivier cabanel olivier cabanel 2 novembre 2009 14:22

    Carlo,
    j’ai voulu faire un don, et mon adresse mail a été rejetée,
    vous devriez donner une adresse postale,
    le cheque au moins ne sera pas rejeté
    cordialement


    • Carlo Revelli Carlo Revelli 2 novembre 2009 14:31

      Bonjour, ça veut dire quoi que votre adresse mail a été rejetée ?? Par quel mode de don ? Le 1 ou le 2 ? A quel moment ?

      Sinon, pour le chèque l’adresse de la Fondation est indiquée ici http://www.agoravox.fr/qui-sommes-nous/la-fondation-agoravox/article/la-fondation-agoravox-156#don


    • FLORILEGE1975 FLORILEGE1975 2 novembre 2009 16:21

      @ Carlo, bonjour :
      lol....Aurions nous déjà été entendu ?lol....( voir plus haut au sujet du logo ! )
      J’ai fait mon don de solidarité en ligne par carte et je n’ai pas le logo ???
      Je veux bien ne pas l’avoir, juste savoir si c’est normal ! Merci


    • Carlo Revelli Carlo Revelli 2 novembre 2009 19:39

      @Florilege : avez-vous bien indiqué l’adresse mail dans le formulaire de don ? Et surtout avez-vous indiqué la même adresse que celle de votre compte agoravox ? Sinon impossible de faire le lien.


    • FLORILEGE1975 FLORILEGE1975 2 novembre 2009 20:57

      @ CARLO :
      "@Florilege : avez-vous bien indiqué l’adresse mail dans le formulaire de don ? Et surtout avez-vous indiqué la même adresse que celle de votre compte agoravox ? Sinon impossible de faire le lien"

      non je n’ai pas mis la même adresse que celle mon compte agora vox, du fait que je payais en ligne.
      Comment puis-je vous communiquer personnellement l’autre adresse et la confirmation de paiement ?
      Heu désolée, je suis blonde et fatiguée !
      MERCI


    • FLORILEGE1975 FLORILEGE1975 2 novembre 2009 21:48

      CARLO je vous ai envoyé un message via « nous contacter »...
      Lol c’est le dawa...
      Pas grave si j’ai pas le logo, juste que le lien soit fait si possible.


  • Krokodilo Krokodilo 2 novembre 2009 14:23

    La vraie indépendance, c’est celle du Canard enchaîné, ni pub, ni grand groupe privé, ni subventions publiques ; mais c’est une situation rare.
    La vie est pleine de paradoxes : s’il est vrai que les investisseurs essaient tôt ou tard d’influer sur le contenu, AJA-4U dit vrai que les médias subventionnés par l’Etat sont parfois assez libres de ton. A la naissance de la chaîne parlementaire du Sénat, j’ai pensé que c’était encore un gaspillage de plus, pour quelques postes de planqués, pourtant, à plusieurs reprises j’y ai vu d’excellents reportages sur des sujets difficiles (la torture pendant la guerre d’Algérie notamment).
    Pas encore d’avis sur ce macaron, sinon comme l’a dit quelqu’un que la rédaction d’articles est déjà un soutien qui demande pas mal de temps et d’efforts.
    Personnellement, je regrette la sobriété de l’ancienne présentation d’AV, je trouve beaucoup plus difficile aujourd’hui de parcourir la « une ».
    Et surtout, il faudrait absolument un système pour éviter le multipseudo. S’il est possible de crééer sans cesse des IP, au moins cela compliquerait-il la tâche des trolls qui sévissent.
    Par ailleurs, même si l’accusation d’autocensure des médias est souvent justifiée par leur dépendance financière et les tentatives de les museler, que resterait-il d’AV sans les infos et les articles des journalistes ? Nous nous basons souvent sur leur travail de fond, moi comme d’autres.


    • sisyphe sisyphe 3 novembre 2009 02:32

      @ kronfi-securitate


      quand a nous pauvres commentateurs, qu’avons nous a gagner de cet espace de non liberte..

      Ben alors, casse toi ; tu soulageras tout le monde de ton fascisme ordinaire.

      Bon vent


    • Nobody knows me Nobody knows me 2 novembre 2009 16:02

      si je cherche la petite bete , je ne suis pas monsieur flitox traquant des dizaines de petites betes qui comme des cancrelats bouffent la charpente de l’interieur d’un site,
      et qui un jour s’ecroule alors que personne avait apparavant vu que ces memes termites etaient bien au chaud a l’interieur de cette charpente a en bouffer la structure.....

      Oh le cuistre !! Comment osez-vous parler des institutions financières et de leurs effectifs de cette manière ???!!!
      xD


    • joelim joelim 2 novembre 2009 19:01

      Je crois que Nobody évoque les trolleurs salariés. xD


  • LeGus LeGus 2 novembre 2009 15:13

    [MODE IRONIQUE:ON]
    Maintenant on va pouvoir faire gober aux trolls que le macaron de soutient apporte une immunité contre la modération pour insultes.....Mouarf.
    [MODE IRONIQUE:OFF]


    • Philou017 Philou017 2 novembre 2009 15:43

      Il est vrai que ce logo pose un problème. Est-ce que les modérateurs seront aussi impartials avec les porteurs de logo que les autres ?

      Non, non, je ne fais pas de mauvais esprit...

      Personnellement, je préférerais que les intervenants disposent du moyen d’afficher (ou pas) un logo intitulé « soutenez Agoravox » sous leur avatar.


    • Philou017 Philou017 2 novembre 2009 15:43

      Qu’ils soient enregistrés comme donateurs ou pas.


  • pseudo 2 novembre 2009 15:14
    Il y a que les cons qui ne changent pas d’avis !
    Nous apprenons à nos dépends que l’axe du bien à ces limites celle du côté obscur loin des médias et de l’information officielle. 
    Maintenant que j’ai compris comment fonctionne les médias, je suis plus septique.
     La plupart des journalistes sont des personnes honnêtes. Mais ils sont que les rapporteurs des dépêches de l’afp et réagissent à chaud sans le recul et la mémoire d’internet. 
     Merci à l’équipe d’agoravox, je vous encourage à poursuivre.

    • Nobody knows me Nobody knows me 2 novembre 2009 16:04

      Double tranchant de l’anonymat.


    • italiasempre 2 novembre 2009 16:21

      Salut papy, smiley tout le monde a joué à ça. 

      Même aux faux articles.




    • Nobody knows me Nobody knows me 2 novembre 2009 16:40

      Tout le monde ? Non

      Mais tous les « camps » (les pro et les anti de tous sujets) l’ont fait, tous l’ont critiqué, tous l’ont refait...
      On croirait voir une bande de députés cumulards à propos du cumul des mandats. Tous à critiquer « celui d’en face ».
      C’est pareil avec ces notations bidons et la censure.
      Tout le monde pleure quand ça lui nuit, et jubile quand ça l’arrange.

      Ca ferait un bon article pour Villach d’ailleurs.
       smiley


    • sentinelle 2 novembre 2009 16:45

      @ PAPY

      VOUS ETES UN MENTEUR ET UN MANIPULATEUR

      je n’ai que faire de pseudo multiple, vous et vos amis trolls si, faire croire que vous etes nombreux , vous etes aussi comme vos collegues un cosmopolite apatride qui se fait passé pour un français...etc


    • sentinelle 2 novembre 2009 16:54

      @ papy

      menteur, moi c’est moi et lui c’est lui......

      quel interet d’avoir plusieurs pseudos ?

      le but de poster un commentaire ou une idée est qu’ elle soit lue et reprise en resonnance....je suis antisioniste pas besoin de plusieurs pseudos pour le faire passer...

      je suis pro palestinien...idem, pro dieudo, pro soral pas besoin de plusieurs pseudos, il est parcontre vrai que je le rapelle aussi souvent que possible pour que cela resonne le plus possible...


    • sentinelle 2 novembre 2009 17:17

      @ papy

      juste les faits......

      ok alors j’attends.....ou sont vos faits ? juste une affirmation a l’emporte piece....

      donc un menteur papy un manipulateur papy....jamais d’argument, juste des trolls.....

      soutenez donc agoravox...envoyez quelques shekels....

      simple remarque aucun sioniste qui squatte vox toute la journée et toutes les nuits ne fait de don aussi infime soit il......je crois qu’il y a une reputation qui elle n’est pas usurpée.....


    • sentinelle 2 novembre 2009 18:08

      @papy

      «  »Les faits : je les ai donnés, faudrait lire un peu «  » ???

      j’attends fait nous un petit copié/collé....

      il ne suffit pas d’affirmer....encore faut il prouver....mais je crois que tu n’es qu’une petite trompette parmis quelques autres....

      j’attends aussi de voir tes shekeels....ou aurais tu peur d’etre fiché...euh fauché.. ?

      .






    • Yohan Yohan 2 novembre 2009 23:18

      Exact Kronfi.
      Abdel17 a fait d’énormes progrès en orthographe et syntaxe d’une part et modéré ses écarts de langage, avec des picts plus fleuris d’autre part, il a . Diable, il a dû se faire remonter les bretelles par l’Imam Abaslasmoul qui lui a dit « Avox, faut y aller en douceur, faut pas gâcher une telle tribune »


    • sisyphe sisyphe 3 novembre 2009 02:45

      Par kronfi (xxx.xxx.xxx.230) 2 novembre 15:32
      kronfi

      avant de donner le moindre LEI, faudra que notre ami carlos, regarde par exemple l’evolution extremement rapide du pseudo abdelkader17 dans sa facon de s’exprimer dans la langue francaise .... en UN AN.....

      Aïe !

      Gaffe ; la securitate est aux aguets !
      C’est vrai que de la part de philbrasov-kronfi, on n’a constaté, depuis le début, strictement aucune évolution ; du coup, il se pose des questions, le pôôôôvre...

      Enfin, comme tous les rats, un prétexte pour ne pas donner.
      Pourtant, d’après tout ce que tu nous a dit de ta vie, tu as largement les moyens, non, securitate ?

      Ben ouais ; riche et rat ; la plupart du temps, ça va de pair...


    • abdelkader17 3 novembre 2009 10:34

      @Papy
      Je dois répéter combien de fois à l’inspecteur gadget que j’ai un seul pseudo,ces techniques ce sont celles de vos amis qui multiplient les pseudos ,je ne suis plus à la maternelle pour me livrer à ces activités d’enfants.


  • Le péripate Le péripate 2 novembre 2009 15:41

    La presse irai mal. Pourtant c’est un secteur massivement aidé. Donc, non seulement ça ne marche pas, mais en plus, ces aides massives (dont ne profite pas Avox, malgré l’aveu de ne pas s’en désintéresser) mettent en difficulté tout autre modèle économique. C’est de la concurrence déloyale.
    Il y a eu un exemple récemment de lecteurs qui ont repris une librairie en difficulté, ruinée par le prix unique du livre qui empêche le libraire indépendant de valoriser la plus-value qu’il amène par rapport à une Fnac.


    • Philou017 Philou017 2 novembre 2009 15:49

      Pour une fois, nous sommes d’accord.

      L’aide à la presse traditionnelle est assez scandaleuse, car c’est une presse qui n’est pas neutre, ni objective. C’est une concurrence parfaitement déloyale, spécialement vis à vis des nouveaux médias Internet, même si Agoravox n’a pas de but lucratif et n’est donc pas vraiment en concurrence.


    • Antoine Diederick 2 novembre 2009 16:24

      mais c’est pas vrai, qu’il devient « kas couilles » de rectifier parfois....la presse reçoit des aides de l’Etat pour des motifs de démocratie qui garantit le débat démocratique....

      vous savez que les journalistes sont en principe tenu au droit de réponse.....

      est-ce que vous mesurez bien parfois dans quel jeu nous sommes ?

      je sens que je vais jurer en flamand..... smiley)


    • Le péripate Le péripate 2 novembre 2009 16:39

      des motifs démocratiques qui garantissent le débat démocratique... Est-ce que ça a plus de sens en flamand ? En quoi le régime d’exception fiscal des journalistes, pour ne citer qu’un exemple, aide au débat démocratique ? Non, décidément, dîtes le en flamand, car là, je n’y entends rien.


    • Antoine Diederick 2 novembre 2009 16:48

      a la Girafe,

      il y a sans doute un problème avec la presse en général et avec le public, c’est sûr.....

      qu’en concluez-vous et par rapport à l’initiaive Avoxienne , qu’en pensez-vous ?

      Pourquoi êtes-vous là , enfin, ici.....et pas forcement ailleurs ?


    • Nobody knows me Nobody knows me 2 novembre 2009 17:04

      Péripate, en quoi l’objectivité des médias peut-elle être assurée quand ce ne sont que des sociétés privées qui détiennent les principaux médias ?
      Exemple tout simple, comment un magazine appartenant à la société A peut-il critiquer un livre édité par la société B, sachant qu’elle détient elle-même la société A ???


    • Philou017 Philou017 2 novembre 2009 17:11

      "a la Girafe,

      il y a sans doute un problème avec la presse en général et avec le public, c’est sûr.....

      qu’en concluez-vous et par rapport à l’initiaive Avoxienne , qu’en pensez-vous ?"

      Je pense que si la presse doit être aidée, cela doit se faire dans un sens conforme à l’intérêt général. Si la presse à des difficultés, c’est que sa qualité baisse depuis longtemps (et d’avant la crise). Pourquoi aider de façon inconditionnelle des entreprises désavouées par le public ?

      Les médias Internet devraient recevoir aussi une aide. Internet, n’est-ca pas l’avenir ? Internet est en pleine croissance et on aide les entreprises de presse qui sont le plus critiques vis-à-vis d’internet. Quelle logique ?

      Ca ne peut être en aucun cas au gouvernement, qui défend des objectifs politiques, de décider qui aider ou pas. Seule une commission indépendante devrait le décider, avec des objectifs de qualité journalistique à respecter.

      Ca me fait penser aux banques. On les aide et surtout on ne change rien.

      Si Agoravox doit rester indépendant, une aide inconditionnelle aux médias internet qui ont fait la preuve de leur sérieux et de leur popularité serait bienvenue et intelligent.

      « Pourquoi êtes-vous là , enfin, ici.....et pas forcement ailleurs ? »

      Parce qu’Agoravox est un lieu d’information et de débat d’une qualité évidente.


    • Le péripate Le péripate 2 novembre 2009 22:57

      Et bien Nobody"s ! Vous avez raison : on ne mord pas la main qui nourrit. Que la main soit privée, ou publique... il n’y a que la différence du monopole.


    • Antoine Diederick 2 novembre 2009 23:07

      Filou, merci d’avoir répondu.


    • Le péripate Le péripate 2 novembre 2009 23:29

      Je crois que vous ne comprenez pas. Alors, je résume l’argument : les aides à la presse stérilisent toutes innovations. Elles empêchent la destruction créative (Shumpeter). C’est tout.


    • Le péripate Le péripate 2 novembre 2009 23:50

      Merci de ne pas vous écarter à trois kilomètres : il est question de la possibilité d’un modèle économique basé sur le gratuit (Avox, internet en général) face à une presse subventionnée.


  • W.Best fonzibrain 2 novembre 2009 15:58

    payer pour se faire ficher !!!!

    elle est bonne celle la !!!


    • Antoine Diederick 2 novembre 2009 23:09

      Fonzi, toi pas avoir compris, tu payes t’es fiché ET tu payes pas , t’es quand même fiché....t’as pas le choix, mon grand. smiley


  • Philippe D Philippe D 2 novembre 2009 16:04

    Carlo,

    Pourrait-on avoir une idée du budget de fonctionnement d’un site comme Agoravox ?

    Recettes de pub,
    Dépenses,
    investissements et immobilisations
    Frais de fonctionnement ...
    ...

    Publiez-vous des comptes ?
    Sont-ils séparés des autres entités du groupe, SportVox, Ago TV, CareVox....

    Combien de cotisants seraient nécessaires pour équilibrer le budget ?


    • Carlo Revelli Carlo Revelli 2 novembre 2009 19:45

      Le premier exercice va se terminer le 31/12. Oui les comptes seront publiés. La Fondation s’occupe uniquement des sites AgoraVox (.fr, .com, .it et .tv).


    • Carlo Revelli Carlo Revelli 2 novembre 2009 23:18

      Comme je l’ai précisé plus haut, ce qui coûte sur AgoraVox ce sont les salariés pour la modération et la maintenance du site, la correction d’orthographe des articles, l’hébergement des serveurs, le loyer, les frais juridiques...etc. De toute façon, nous allons prochainement détailler ces coûts et expliquer comment nous allons investir les fonds recueillis.


    • Philippe D Philippe D 2 novembre 2009 23:26

      Carlo,

      J’ai laissé ce post, plus loin :

      Un site qui s’est élargi, qui a tendance à rameuter des foules assez loin d’une idée plus élitiste de départ, un tel site n’est pas rentable.
      Pourtant il faut plus de dépenses, plus de serveurs (Carlo nous l’a dit) plus de modération pour expurger le plus grand nombre de conneries qui s’inscrivent... Plus de moyens.
      A quoi rime cette course vers plus d’audience pour pas plus d’autonomie financière ?
      Pourquoi faudrait-il que le site s’élargisse encore et toujours, se retrouvant loin de ses idées originales, et pourtant toujours aussi incertain quant à son financement.

      Qui pourrait m’expliquer cette logique ?
      Une entreprise peut très bien contrôler sa croissance, décourager les clients qu’elle ne souhaite pas servir, et rester sur son marché de niche.
      Un site comme Avox a-t-il le besoin de grossir éternellement en quantité, et malheureusement dans le même temps de baisser inexorablement en qualité.

      Même en restant dans une pure logique financière ce choix est contestable.

      Je comprends que vous soyez dans une logique d’entreprise, donc de croissance. Mais un site comme Avox n’aurait-il pas intérêt à cultiver sa différence, à rester sur sa niche.
      Quitte à créer un petit frère plus « Grand public »


    • kalon kalon 2 novembre 2009 23:53

      Carlo,
      change de comptable, il était nettement plus intérressant de faire courir ton premier exercice social sur les deux premiéres années, soit une premiére présentation de bilan en Octobre 2011 ! smiley


    • L'enfoiré L’enfoiré 3 novembre 2009 08:35

      Philippe D,

       Je lis Carlo "Le premier exercice va se terminer le 31/12. Oui les comptes seront publiés. La Fondation s’occupe uniquement des sites AgoraVox (.fr, .com, .it et .tv)."

       Serions-nous la première année d’exercice ? Le premier 31/12 ?
       Les comptes peuvent être déjà publiés pour le passé, à mon avis.
       Peut-être en avez-vous déjà vu. Si oui, oubliez ma question.


  • L'enfoiré L’enfoiré 2 novembre 2009 16:20

    Bonjour,
     Les commentaires m’ont plus amusé que l’article lui-même.
     Les déviances du sujet sont tellement rafraichissantes avec le recul.

     Carlo a reçu mon mail sur le sujet et mon avis.
     J’attends sa réponse avant d’aller plus loin.

     « Moi, y en vouloir des sous ».
     Une vieille chanson toujours à la mode.
     Alors la question de base : « pourquoi en faire et avec qui ? ».
     Une Fondation à la belge pour raison fiscale.. tiens, tiens.
     Arriverait-on à créer un « Resto du cœur pour anciens d’AV repentis ? »
     Donnerait-on de la transparence, là, où elle manque ?
     La finance a toujours mené les instincts les plus ardents. 
     La pub rapportait jusqu’ici. Combien ? Personne ne s’est intéressé à ce point.
     Elle ne le fait plus. Malade, elle aussi.
     Google travaille pourtant avec cette seule technique.
     Et vu les résultats financiers, cela n’a pas l’air de chavirer.
     Alors, cherchez l’erreur...

    Bonne journée
     


    • Antoine Diederick 2 novembre 2009 16:54

      eh ben oui, exactement le même débat que la télévision libre en Belgique, jusqu’au moment du décret....

      il y a presque 20 ans....alors quand je lis le stuff , ici, je crois retourner en arrière...

      Et, je pense alors qu’il faut maintenant Internet pour ouvrir, ce qui n’a pas pu bien voir le jour jadis...

      Ce qui est assez pénible, c’est de voir, que finalement , Enfoiré, vous futes, comme bien d’autres tellement pris par votre job pour ne pas allez voir ailleurs, ce que vous pouvez faire aujourd’hui et tant mieux pour vous.

      Evitez moi, de faire des charges tout azimuth confondus.


    • L'enfoiré L’enfoiré 2 novembre 2009 17:05

      Salut Antoine,

       Je sens que l’on fait partie de la même fournée. De mon temps, on n’a jamais fait ou réaliser quelque chose sans parler d’argent. Maintenant, on veut tout gratuit. On n’assume plus. On aime la générosité. Le bénévolat, ça c’est chouette. C’est « in ». Papa et maman assument. L’argent, c’est tellement laid.
       On oublie, par la même que cela fait quelques petits anciens qui sont là et comptent la récolte. Mon tout premier blog « Nous sommes tous responsables » n’a pas pris une ride. 


       "Ce qui est assez pénible, c’est de voir, que finalement , Enfoiré, vous futes, comme bien d’autres tellement pris par votre job pour ne pas allez voir ailleurs, ce que vous pouvez faire aujourd’hui et tant mieux pour vous."

      Absolument. J’ai pris mon bâton de pèlerin très tard. Merci pour l’avoir remarqué. J’aime beaucoup les jeunes, mais, il faut remettre les pendules à l’heure.


    • Antoine Diederick 2 novembre 2009 17:19

      contrairement à ce que vous pensez, au risque de vous provoquer, je suis de mon temps, et plus jeune, je ne parlais pas d’argent uniquement.....et en plus même pas.....

      l’argent est un moyen pas un but en soi....


    • L'enfoiré L’enfoiré 2 novembre 2009 20:16

      Shawford,
       Pour moi ce sera un pousse café. Je ne suis pas exigent.


    • L'enfoiré L’enfoiré 2 novembre 2009 20:17

      Vilistia,
       Un Belge n’est jamais gratos et surtout pas en moules et frites.


    • Carlo Revelli Carlo Revelli 2 novembre 2009 23:22

      Bonjour Enfoiré Jedi...  smiley

      Merci pour le mail et les commentaires ici mais je ne vois pas ce que tu proposes. Passer à un modèle payant pour le site ? Ca marchera jamais sur AgoraVox et c’est contre l’esprit libertaire du net. J’ai mal compris ?

      Carlo


    • kalon kalon 2 novembre 2009 23:58

      Tu sais, l’enfoiré, je gagne trés bien ma vie en aidant les gens pauvres !
      On sait construire du social de trés bonne qualité à des prix trés bas.
      Il suffit de ne pas engager trop d « ingénieur » smiley


    • L'enfoiré L’enfoiré 3 novembre 2009 09:02

      Carlo bonjour,

       La réponse à mon mail m’est resté ... disons, en travers de la gorge.
       La répétition de l’article, ce n’était pas vraiment ce que j’espérais.
       Mais voyons la question.

       "mais je ne vois pas ce que tu proposes. Passer à un modèle payant pour le site ? Ca marchera jamais sur AgoraVox et c’est contre l’esprit libertaire du net. J’ai mal compris ?"
       
       Suis cette adresse. C’est un blog, donc même pas un forum. Pourtant, la fréquentation est bien là. Les rentrées suivent. Que l’on choisisse la pub comme moyen de survie, c’est un autre choix, mais alors, il faut rester constant et ne pas essayer de pomper sur deux sources.
       Le côté libertaire peut exister dans les deux manières de travailler.
       Je rappelais Google comme exemple qui malgré la crise, a des résultats plus qu’honorables.
       Je parle en tant que Belge. Il y a encore de l’argent par ici.
       Je suis content de constater que c’est aussi le cas chez vous.
       Je rappelle mon mail. (je peux l’ajouter ici) . L’argent est le nerf de la guerre.
       Faire semblant que tout est gratuit n’est qu’un leurre. Je répète.
       Désolé, pour cela.
       Je n’ai jamais travaillé pour les c... du Pape.
       J’ai dit aussi que ce qui intéresse le public (en opposition avec le privé et AV en fait partie) doit être payé par le public. Le public s’est trop souvent laissé berné par le privé.
       Sur Cybion, il n’y a aucune mention des difficultés d’AV. J’ai été voir.
       Suis-je assez clair ?


    • L'enfoiré L’enfoiré 3 novembre 2009 09:41

      Kalon,
       Absolument. J’en suis convaincu. Cela fait partie des sciences humaines. Il y a aussi les autres. Les sciences exactes, celles plus numériques, qui en font le complément.


    • Francis, agnotologue JL 3 novembre 2009 09:42

      « Vain dieu pour une fois que je comprends : on ajoute de l’opacité à ce qui était obscur » (furtif, phare obscur de la pensée)


  • denis84 2 novembre 2009 16:23

    Bonjour à tous et toutes
    Je suis parfois en profond désaccord avec les propos de certains,mais j’accepte de payer pour que subsiste au moin UN média leur permettant de les exprimer (et me permettant d’en débattre)
    Quand on a la chance ,en tant que simple quidam (que je suis) ,de disposer d’un espace pour s’exprimer et débattre en toute (ou presque) liberté ,on se DOIT de l’aider à exister (dans la mesure de ses moyens évidemment)
    Et le logo ne signifie pas pour moi « bravo,tu es un bon petit soldat »,mais me permet d’afficher ma fierté de soutenir Agoravox
    Voilà,c’est dit !!


  • Antoine Diederick 2 novembre 2009 16:32

    en lisant les commentaires, vu mes expériences personnelles, bcp de personnes ne saisissent pas les enjeux.....

    presse = ou pas enjeu économique
    presse = ou pas enjeu social
    presse citoyenne = quoi .....QUI TENTERA UNE DEFINITION AUDACIEUSE ?

    encore que : « En faut-il une de définition ? »

    Pourquoi venez-vous lire et publiez sur Avox ?

    Avec cette réponse en poche, ce serait un début ....

    a moins de réinventer la roue ?


  • Antoine Diederick 2 novembre 2009 16:32

    « publier » merci de corriger.....


  • Antoine Diederick 2 novembre 2009 16:38

    et pour aller plus loin :« Pourquoi même y déposer un commentaire, après tout ? »

    donc , est-ce qu’Avox répond à un besoin ?

    si oui, reconsidérez votre position ...si non, oubliez, et prenez des vacances ?


    • Antoine Diederick 2 novembre 2009 16:57

      eh , bien, cette provocation faite, ce dit de dérision que vous entretenez, ici, montre qu’elle s’applique plus à vous qu’au reste des participants ici , surement....

      mais ou vous avez le droit de votre insouciance provocatrice, heureusement.


  • A. Nonyme A. Nonyme 2 novembre 2009 16:48

    Etonnant !

    Mon post qui apportait une vue différente du fil - en gros, pourquoi je ne donnerai pas au carlorevellithon - et auquel répondait de façon « virile mais correcte » Krokodilo ou Sempiero, je ne sais plus, et bien ce post a disparu.

    Merci de nous montrer par l’exemple le vrai visage d’Agoravox, où, c’est bien connu, règne en maître la liberté d’expression !


    • A. Nonyme A. Nonyme 2 novembre 2009 19:12

      Cher Sempiero,
      vous vous trompez de post. Celui auquel je fais référence à bien pris un coup de ciseau.

      Sinon, si votre clairvoyance vous honore, je ne vois nul besoin à écrire un article ici. en tout cas, pas sans réelle motivation. Ça me rappelle l’inénarrable Allain Jules qui renvoie ses contradicteurs à coup de « et vous, quand est-ce que vous nous pondez un article ? ». Agoravox serait donc réservé aux seuls « auteurs » ? Amusez-vous bien alors...


    • kalon kalon 3 novembre 2009 00:03

      Je pense que le vrai visage d’Agoravox, tu le vois tout les matins en te rasant !


  • COLRE COLRE 2 novembre 2009 16:49

    Salut à tous,

    Je trouve cocasse que l’on se mettre à exister pour la direction quand elle a besoin de nous ! il y a eu, depuis un an, de multiples conflits et de demandes d’information à la modération qui sont toujours restées lettre morte. Les seules réponses d’en haut furent la suppression de commentaires (sans explication ni logique) et la suppression sauvage de comptes (sans plus d’explications ni même de logique).

    J’en suis arrivée à imaginer par moi-même 3 explications : 

    - arrive à ses fins celui qui gueule le plus fort et assaille la modération d’exigences réitérées et de menaces (suivez mon regard)

    - ou celui qui est dans la ligne idéologique du site (par ex 20 % de pro PAS sur les sondages pendant les municipales, 85% de pro-conspi sur les innombrables articles sur la question, autant sur tous les articles traitant d’Islam, de laïcité, de burqua ou voile, de morale religieuse, des USA, du Moyen Orient et toutes ces sortes de choses...)

    - ou ceux qui sont arrivés à noyauter une direction dépassée par les événements et qui laisse faire en espérant tirer les marrons du feu du buzz et de l’audience (= « puisque nous ne pouvons rien faire, feignons d’en être les organisateurs… »)

    A vrai dire, je pense que les 3 hypothèses sont justes et s’additionnent…

    Il n’empêche, ces CENSURES à la hache, et le mauvais traitement infligé aux citoyens-lecteurs-payeurs (de pub) ne peuvent que générer un sentiment d’injustice et de révolte. De 2 choses l’une : soit on agresse et on participe de fait et contre son gré à la déliquescence médiatique et psychologique de la société ; soit on se barre.

    Vous remarquerez que les contributeurs parmi les plus lucides, réfléchis, informés et pertinents se sont éclipsés. Restent… je vous laisse qualifier le public de ce site. Le cahier des doléances d’AV serait immense, à la hauteur de l’espérance qu’avait fait naître cette idée révolutionnaire d’un « journalisme citoyen », et que l’on retrouve 3 ans plus tard par terre, pour ne pas dire dans le caniveau, comme le Service Public et tant d’autres institutions ou valeurs républicaines auxquelles je tiens tout particulièrement.

    Alors ? c’est la faute à qui ? Moi, j’ai mon idée…


    • Philou017 Philou017 2 novembre 2009 16:58

      Que pensez-vous des interventions systématiquement trollesques, hors-sujet, avec insultes à la clé, de vos petits copains sur tous les sujets concernant le 11 Septembre ?
      Je trouve que la modération d’Agoravox est bien tolérante sur ce sujet.


    • Τυφῶν בעל Perkele Hermann Rorschach 2 novembre 2009 17:09

      Vos remarques de bon sens vont malheureusement tomber dans l’oreille des pires sourds qui soient : ceux qui ne veulent pas entendre, et qui le sont devenu par abus de masturbation mentale.

      Typhon


Réagir