vendredi 9 avril - par Michel DROUET

2022, premier état des lieux

Les élections présidentielles se profilent et à un peu plus d’un an du scrutin, il est possible de dresser un premier tableau, déplorable, de la situation. Et cela ne va sans doute pas s’arranger.

Les « forces » en présence

On pourrait parler d’emblée de faiblesses, tant ce qui se profile actuellement ne donne aucune envie d’aller voter.

D’un côté un sortant au bilan minuscule, miné par la pandémie qui lui a ôté ses beaux rêves de « réformes » néolibérales, et dont nous ne sommes pas encore certains qu’il sera en mesure de se représenter.

De l’autre, beaucoup de prétendants, dont la plus célèbre, Mme Le Pen, dont on dit que cela pourrait être son heure. Elle affole les sondages et les commentateurs indignés par l’effritement du fameux front républicain qu’on nous ressert inlassablement depuis 2001 et qui a créé des générations de frustrés qui ne savent même plus pour qui ils voteraient au second tour en l’absence de l’épouvantail Front National. Enfin, épouvantail, le mot est désormais bien fort, compte tenu des différents renoncements, économiques (sur l’euro), politiques (sur l’Europe) et sociétaux (les étrangers), qui font désormais de lui un parti presque comme les autres. Ne reste plus à Mme Le Pen qu’à prôner la légalisation du cannabis, ce qui lui apporterait des voix supplémentaires des habitants les banlieues excédés par les dealers…

A ma droite, le premier déclaré, Xavier Bertrand, l’assureur des Hauts de France, qui fera comme tous les autres en éditant un programme merveilleux pour « redresser la France » avec, en minuscule, au verso, les clauses d’exclusion comme celles des contrats d’assurances qu’on ne lit jamais.

Toujours à ma droite, Edouard Philippe, le Notaire du Havre qui donne à penser en ce moment qu’il aurait fait signer un viager au locataire actuel de l’Elysée et qu’il serait donc le futur propriétaire légitime des lieux, écrasant d’emblée la candidature Bertrand. Il aime bien « être aux manettes », ce qui caractérise plutôt le besogneux que celui qui a une vision pour le pays.

Au fait, a-t-on besoin d’une « vision » quand tout se décide ailleurs, en Chine, aux Etats unis, à Bruxelles ou au Medef et au CAC 40, lorsque Merkel ou Erdogan n’hésitent plus à s’essuyer les pieds sur nous. On l’a bien vu avec la crise sanitaire, de l’épisode des masques à celui de la vaccination en passant à celui des tests, preuves de notre dépendance généralisée.

A ma gauche, rien, de la poussière, de l’émiettement. Même le lider maximo autoproclamé a fait comme une partie du PS ou des verts en s’engouffrant dans les débats identitaires qui ne mènent à rien sauf à diviser entre elles des « communautés » qui s’invectivent désormais entre « traite à ta race » ou « nègre de service » et autres noms d’oiseaux. Le dispositif de noyautage mis en place par les idiots utiles de l’extrême gauche pour faire exploser la République, se retourne désormais contre eux. Ils ne font plus partie des « commerces essentiels » de la politique française et vont se retrouver dans les poubelles de l’histoire, laissant pour vingt ans au moins le champ libre à la droite et ses avatars.

Et le pays, dans tout ça ?

Passées les analyses sur les « forces » en présence, il faut bien se rendre à l’évidence : nous n’avons que peu de prises sur les évènements. Les candidats tentent de nous séduire avec la rigueur, la diminution des dépenses de l’Etat, la reprise économique qui effacera la dette et créera des emplois à foison (air connu), la sécurité, bien entendu, comme d’habitude, à tel point qu’on peut se demander, maintenant que nous sommes bien vacciné contre les promesses qui ne se réalisent jamais, si voter peut encore servir à quelque chose.

Tout se décide ailleurs, la mondialisation, dont nous faisons partie des meilleurs élèves, s’en occupe.

Cela nous permet donc de voir ce qui se passe dans les entrailles de la machine, c’est-à-dire cette fameuse administration que tout le monde nous envie, enfin, nous enviait, la crise sanitaire ayant dévoilé son mode de fonctionnement que l’on peut aisément comparer à l’armée française (pourtant meilleure sur le papier) de la déroute de 1940.

A l’occasion de la pandémie nous avons tous pu constater la faillite des organisations d’Etat de la Santé, pieuvre qui autour du Ministère s’alimente de nombreuses agences, hautes autorités, de Santé Publique France, etc, etc…, autant de décideurs soucieux de leurs prérogatives et qui mettent un temps fou à se mettre d’accord. Outre ce manque « d’agilité », comme on dit, on peut se poser des questions sur le coût de la gestion et se demander comment des Agences Régionales de Santé formatées pour supprimer des lits d’hôpitaux peuvent encore se retrouver en première ligne pour gérer la crise. On peut aussi se demander pourquoi on fait appel à des agences privées pour « aider à la décision »

Si on fait un tour du côté du Ministère de l’Intérieur, on trouvera également des débiles capables de nous concocter des attestations de déplacement Covid faisant deux pages.

Il y a de fortes chances pour que l’on puisse répéter les exemples avec tous les Ministères.

Le mal est ancien, c’est le « pas de vagues » qui prévaut et cette organisation merdique (et très dépensière) a pour arme majeure la technique de la patate chaude (c’est pas moi, c’est l’autre). C’est l’entropie qui signifie un « désordre produit par l’excès d’organisation ».

Il faut dire aussi que la fureur législative et réglementaire n’aide pas beaucoup : à chaque problème, une loi, souvent inutile parce qu’il en existe déjà une mais la production de nos parlementaires a un autre but : celui de rassurer le citoyen, lui dire qu’on s’occupe de lui. Qu’importe si les mesures seront sanctionnées ou non par le Conseil Constitutionnel, l’essentiel, c’est de communiquer pour dire qu’on est le meilleur : votez pour moi !

« La République des territoires »

Quel beau slogan de campagne pour M. X. Bertrand qui nous assène avec force que « la crise du Covid a enterré l’Etat centralisé ». Il prêche pour tous les potentats locaux qui cherchent à se glorifier avec de nouvelles initiatives, de nouvelles compétences prises sur le cadavre de l’Etat jacobin qui a failli. Or, si l’Etat est toujours partant pour refiler aux collectivités locales bonasses la gestion administrative coûteuse de secteurs dont il veut se débarrasser (action sociale, gestion des personnels des collèges et lycées…), il n’est pas question pour lui de faire des cadeaux aux Présidents de ces collectivités qu’il garde sous sa tutelle.

D’ailleurs, à y regarder de plus près, l’organisation de ces collectivités ressemble de plus en plus à celle de l’administration d’Etat décrite plus haut avec ses agences territoriales (on joue la carte de la fausse proximité avec le citoyen), ses établissements publics et autres agences d’urbanisme ou de conseil, sans compter les communicants qui sont là pour chanter les louanges des élus (majoritaires) ou encore les cabinets conseils privés payés fort chers.

On remarquera également que localement mais aussi nationalement, les idéologies et l’universalisme tendent à disparaître au profit de la segmentation des idées dans un gloubi-boulga ni de droite, ni de gauche ou carrément « apolitique », l’essentiel étant de pouvoir trouver sa place parmi les plus de 500 000 élus qui dirigent le pays et le cas échéant, pour les plus chanceux émarger aux indemnités de mandats prévues à cet effet. Un boulot comme un autre par ces temps de chômage…

 

Alors, voilà, avant de voter bêtement lors des prochaines élections présidentielles, régionales ou départementales, savoir si vous aller alimenter les rangs du « front républicain » ou rester chez vous, posez-vous la question de savoir si on ne se foutrait pas un peu de votre gueule. 

 



177 réactions


  • Clocel Clocel 9 avril 08:56

    « Élections, piège à cons ! »

    68 n’a pas laissé que des conneries !


    • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 9 avril 09:04

      @Clocel

      89 non plus, mais juste après, c’était le petit caporal !


    • Fergus Fergus 9 avril 13:18

      Bonjour, Clocel

      Mais « abstention, piège à couillons » !

      N’y a-t-il pas, dans les offres électorales, souvent pléthoriques, des candidats hors système dont le projet est digne d’attention ?


    • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 9 avril 14:39

      @Fergus

      Comme Cheminade ?

      Les candidats, fussent-ils porteurs d’idées géniales et généreuses n’ont aucun intérêt s’ils ne sont pas l’émanation de projets collectifs représentatifs de groupes sociaux conscients. 
      C’est justement ce qui fait la force des gens qui sont au pouvoir : ils représentent des minorités privilégiées qui ont été capables de développer une forte cohésion et s’emploient à anéantir toute tentative d’alternative en divisant leurs rivaux pourtant beaucoup plus nombreux. 
      Non seulement ces candidatures hors-sol (sans base) sont sans ancrage, mais en plus elles servent justement à donner l’illusion de la possibilité d’une alternative. Pour illustrer, il suffit d’observer la carrière de ce brave Sanders aux Etats-Unis.


    • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 9 avril 14:43

      @Fergus

      depuis plusieurs présidentielles en France, les lauréats n’ont pas été élus pour leur projet, mais contre un autre candidat, le duel étant présenté par les médias comme un affrontement personnel et pas comme un choix de société (le Rn (ou FN), c’est avant tout le diable, le mal en soi, on ne se donne pas la peine de creuser, c’es un postulat).


    • troletbuse troletbuse 9 avril 14:44

      @Séraphin Lampion
      Fergus veut vous parler d’Asselineau ou de Philippot  smiley


    • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 9 avril 17:05

      @troletbuse

      Je vais vous parler d’un temps que les moins d55 ans ne peuvent pas connaitre (et encore…), mais en 65, je votais déjà et j’avais bien rigolé avec Marcel Barbu, le candidat des chiens battus (pour qui je n’avais pas voté).


    • Fergus Fergus 9 avril 17:29

      @ Séraphin Lampion

      Le larmoyant Barbu. Souvenirs...


    • adeline 9 avril 17:37

      @Séraphin Lampion
      Lol et Benoit Frappe ! ( cela ne s’invente pas...)


    • charlyposte charlyposte 9 avril 17:43

      @Clocel
      69 est pourtant beaucoup plus érotique... à une année près, c’est bête.


    • gnozd gnozd 9 avril 18:00

      @Fergus

      Certes. Mais comme vous dites : ils sont hors-système !!! Abréviation : H.S.

      Ha ha ha ha ! *

      * Tiens voilà que je me mets à ricaner bêtement comme Pallas !


    • troletbuse troletbuse 9 avril 21:09

      @Séraphin Lampion
      Marcel Barbu
      J’avais un collègue au boulot qui n’utilisait que ce mot pour en parler.

      Il est parfaitement juste que aujourd’hui la mode est à l’épilé.  smiley


    • Arafel Arafel 11 avril 04:26

      @Séraphin Lampion
      A force de voter « contre »...on se retrouve avec des Sarkozy, Hollande et Macron.......


  • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 9 avril 08:59

    « ... posez-vous la question de savoir si on ne se foutrait pas un peu de votre gueule. »

    moi, je me suis même répondu, ma réponse est « oui, en effet, mais à un point que ça en devient pénible, vu qu’ils me prennent carrément pour un con ! »

    et je me suis même posé d’autres questions, mais là, ça ne regarde que moi !


  • devphil30 devphil30 9 avril 08:59

    Isoloir ou illusoire ? 


  • Quelles que soient les forces en présence, a-on-obligation de voter pour un parti. Leur prolifération est signe de plus de divisions des Français. Aucun ne déteint la solution à nos problèmes. Quelque soit l’élu, nous nous enfonçons de plus en plus, avec bientôt comme perspective, le néant.

    l’ élu(e) (quelque soit son sigle) ne pourra rien faire de mieux. Les promesses sont toujours à la marge d’un programme continuateur.

    Vous avez le droit de continuer à désigner votre champion ( mais êtes vous réellement, persuadé qu’il soit le sauveur ?)

    N’est-il pas temps, de finir par donner le pouvoir au Peuple, dirigeant et non esclavagé. Il y a parmi nous des gens compétents et capables, qui seraient à même d’appliquer le programme du Peuple et rien que celui là. Est-on obliger de désigner quelqu’un d’un parti qui ne pense qu’à sa gloire personnelle et appliquer les consignes, non du Peuple mais de son parti soutenu par les tenants de l’économie et de la finance).. Cela a un nom et s’appelle « organigramme-Nations ». Oserez vous en parler avec moi ?

    Mais, bien sûr, vous pouvez continuer à élire votre champion (ou en pourcentage)

    Au show-bizz pronostical :

     

    09/04/2021 – le poids des mots et le choc des analyses (découvrir la situation en matière du « vol d’atteints » ou des couvre-feux justifiés dans le tableau « France au goût du jour », inclus dans le lien à cliquer).

    https://wp.me/p4Im0Q-4Qa-

    • On approche des 6 millions d’atteints. Serait-ce l’annonce de l’holocauste III (souvenez-vous des 6 millions d’arbres et des 6 millions d’âmes. L’air de rien cela progresse en moyenne de 900 000 par mois et 2 148 800 par trimestre. A ce rythme au 11/08/2028, la pandémie sera stoppée, par absence 100% et donc absolue de contaminables possibles. Gardez espoir, de toute façon, nous sommes tous mortels !

    • Parrhesia Parrhesia 9 avril 10:48

      @OrganigrammeNationInternational

      >>> Quelles que soient les forces en présence, a-on-obligation de voter pour un parti.<<<

      Compte tenu de leurs performances passée et présentes, nous avons l’obligation absolue de voter contre tous les partis actuellement en présence !!!

      Et c’est la que la situation se complique car chaque personne honnête et d’expérience (il doit en rester dix-sept sur l’ensemble du pays...) sait bien que nous avons également l’obligation à la fois morale et politique, de voter !!!

      N’en déplaise aux partisans du chaos comme solution salvatrice !!!

      Enfin... Ce n’est pas si grave, car des éléments étrangers à la France qui, eux, ne sont pas bordéliques, sont en train de trouver la solution à notre place et contre nous  !!!


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 avril 10:56

      @OrganigrammeNationInternational
      Aucun ne déteint la solution à nos problèmes.


      .
      Si, si, mais à condition de faire le bon diagnostic :
      « L’Europe n’est pas la solution, mais le problème ! »


    • Parrhesia Parrhesia 9 avril 11:09

      @Captain Marlo

      Constat exact, mais par trop partiel !!!

      Même si la l’Europe constituait un ensemble respectable, ce qui n’est pas le cas, la France indépendante telle qu’elle est devenue après de Gaulle n’en resterait pas moins un ensemble ingouvernable en décomposition !!!
      Et cela, c’est aussi un problème !!!


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 9 avril 14:25

      @OrganigrammeNationInternational 
      Les promesses sont toujours à la marge d’un programme continuateur.

      Ben non, il y a un programme de rupture, c’est celui de l’UPR.
      Quand on quitte l’UE, l’Euro et l’Otan, on peut tout envisager. Sinon, rien n’est envisageable, il faut que ce soit clair pour tout le monde.
      On peut suivre aussi Philippot, qui n’est vraiment plus d’extrême droite (et d’ailleurs il ferait bien de s’associer avec Asselineau, bien que lui n’ait pas vraiment de programme).
      L’auteur a évité de parler de ces deux là, mais vous savez, on peut en parler sans devoir se laver la bouche...
      Tous les deux préconisent d’ailleurs les traitements et pas les vaccins : ce sont donc les bonnes pistes.
      Tous les autres nous enfument et font partie du système pile je t’enfume face je t’encule.
      Que ce soit bien clair.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 9 avril 14:36

      Vaccinodromes ou abattoirs ?

      Un site de vaccination de masse au Dick’s Sporting Goods Park dans le Colorado a été fermé après plusieurs réactions indésirables au vaccin contre le virus CCP de Johnson & Johnson, selon Centura Health, qui gère le site.

      Plus de 600 personnes qui avaient rendez-vous ont été renvoyées de l’événement « Vaccines for All » à Commerce City après que 11 personnes à qui on avait administré le vaccin aient développé des réactions indésirables pendant la période d’observation sur place, a déclaré Kevin Massey, un porte-parole de Centura Health, aux médias locaux.

      « Après l’administration du vaccin J&J et pendant la période d’observation sur place, nous avons constaté un nombre limité de réactions indésirables au vaccin », a déclaré Centura Health dans un communiqué distinct. « Nous avons suivi nos protocoles et, par excès de prudence, nous avons pris la décision - en partenariat avec l’État - de suspendre les opérations pour le reste de la journée. »

      https://www.theepochtimes.com/mkt_morningbrief/mass-covid-19-vaccination-site-shut-down-after-adverse-reactions-reported_3767612.html?utm_source=morningbriefnoe&utm_medium=email2&utm_campaign=mb-2021-04-09&mktids=2c58d6bdff29a0e53461953674e0352a&est=PxkBBXCkOUTB8fFenycxTIC%2BrRFWon2FcZo%2B%2BLBcoK3iYlsJO33m388txjY1yurM


    • @Captain Marlo
      Si il y en a qui détiennent la solution. Et vous en faîtes partie. Vous, moi, et ceux qui veulent, véritablement donner le pouvoir au Peuple.
      Pour cela, il faut élire un candidat compétent, issu du Peuple (et non de partis) parmi ceux qui souhaitent et veulent « le pouvoir au Peuple » (il en existent qui ne sont pas des carriéristes et sont capables d’agir pour le bien-être collectif et non celui des élites. Dans « Organigramme-Nations » on renverse (pacifiquement) la pyramide actuelle du pouvoir et le président se trouve à la base (la pointe de la pyramide et n’a aucun pouvoir. Son rôle, veiller à l’application des volontés du Peuple, par les ministres et les élus. Plus de projets de loi (émanant, actuellement du pouvoir), mais uniquement des propositions de loi présentées par des collectifs de citoyens ( à l’échelon Régional et national). Si vous le souhaitez j’aurais plaisir à vous adresser par mail perso (le mien est sur « launedekeg ») les deux pyramides et si l’idée vous tente nous pourrons approfondir. ....

      en attendant :

      10/04/2021 – le poids des mots et le choc des analyses (découvrir la situation en matière du « vol d’atteints » ou des couvre-feux justifiés dans le tableau « France au goût du jour », inclus dans le lien à cliquer).

      https://wp.me/p4Im0Q-4Qk

      • En quoi consiste la parité (vue de France ? A mon avis cela veut dire que vous êtes égal à moi ou si vous préférez, je suis égal à vous. Cela est la version des cons que nous sommes (si pas vous, moi, oui). Il semble que ce ne soit pas celle du pouvoir qui se dit au-dessus des autres (pays) alors que les chiffres démontrent que l’on est, largement, en dessous. Pour eux : 1+Ꜫ =1 ou 1- Ꜫ = 1, c’est vrai que l’epsilon ne compte pas quand ils brassent nos milliards (qu’on leur donne chaque année de bonne grâce, pour leurs menus plaisirs) aussi maladroitement…

    • @Parrhesia
      D’accord avev vous. Il faut donc élire quelqu’un issu du Peuple et non appartenant à un parti les partis ne font que diviser le Peuple.
      Voir la réponse faite à ; Captain Marlo


    • Captain Marlo Captain Marlo 10 avril 09:26

      @OrganigrammeNationInternational

      issu du Peuple (et non de partis) parmi ceux qui souhaitent et veulent « le pouvoir au Peuple » (il en existent qui ne sont pas des carriéristes et sont capables d’agir pour le bien-être collectif et non celui des élites.

      Si Asselineau avait été carriériste, il serait resté Haut fonctionnaire. Avec son CV il aurait ensuite dirigé une banque et serait parti avec une retraite chapeau de plusieurs millions d’euros.

      Prenons les problèmes dans l’ordre pour retrouver la démocratie :
      1/ Rassemblons nous pour sortir de l’UE.
      2/ Avec L’UPR, vous aurez le RIC.
      3/ Vous pourrez demander au Français s’ils sont d’accord pour le tirage au sort, la fin des Partis et des élections.
      4/ S’ils disent oui, ce sera acté.
      5/ S’ils répondent non, vous ferez avec.

      Après la sortie de l’UE, nous aurons le temps de discuter des réformes et de faire des débats contradictoires. Chouard a mis 10 ans avant de comprendre que la sortie de l’UE était la priorité, il ne faut pas désespérer des gentils virus !


    • @Captain Marlo
      mais il est un parti.
      avec « organigramme-nations » pas besoin de RIC. puisque les décisions sont prises par la base, cad le Peuple...


  • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 9 avril 10:31

    Bon faut voir chat GLOBALEMENT surtout pas franchouillardement ni meme mondialement mais galactiquement parlant

    D’un coté les siths

    De l’autre les jedi

    choisissez votre camp smiley


  • Captain Marlo Captain Marlo 9 avril 10:52

    Et le pays, dans tout

    ça ? Tout se décide ailleurs, la mondialisation, dont nous faisons partie des meilleurs élèves, s’en occupe.

    Très bon constat. Mais pour s’occuper de son pays, de son économie et de ses habitants, il faut vivre dans un pays indépendant et souverain. Sinon, effectivement, les décisions se prennent ailleurs. La Droite est discréditée par son alliance avec LREM, le PS itou, la Gauche est en miettes, et le FN change de programme comme de chemise.

    Pourtant, n’en déplaise à l’auteur, le programme le plus proche d’un programme de Gauche, c’est celui de l’UPR, un copié/coller du Programme du Conseil National de la Résistance.

    Voilà un boulevard pour les patriotes et tous les citoyens qui veulent récupérer la démocratie bafouée par les Mamamouchis européistes/mondialistes !

    Et pour la France, récupérer ses Droits régaliens : gérer sa monnaie, ses lois, ses frontières et son budget mis sous tutelle bruxelloise.

    Et sortir aussi complètement de l’OTAN, pour récupérer sa diplomatie et cesser de participer aux guerres sans fin contre des pays & des peuples qui ne nous jamais déclaré la guerre.

    PS : La souveraineté, c’est comme la grossesse, on n’est pas « un peu souverain », pas plus qu’on est « un peu enceinte ». On est souverain ou on ne l’est pas.


    • Michel DROUET Michel DROUET 9 avril 11:24

      @Captain Marlo
      ... Et l’UPR guérit les plaies et les écrouelles, c’est bien connu !


    • Michel DROUET Michel DROUET 9 avril 16:34

      @cettegrenouilleci
      « L’UPR n’est pas parfaite » : elle est surtout insignifiante avec ses scores électoraux


    • JulietFox 9 avril 16:54

      @Michel DROUET
      +1000000000000000000000000000000000000000000000000000000


    • charlyposte charlyposte 9 avril 17:17

      @JulietFox
      Avec un tel chiffre les impôts vont êtres énormiiiiisssssiiiiime.


    • Eric F Eric F 9 avril 19:22

      @Captain Marlo

      "Voilà un boulevard pour les patriotes et tous les citoyens qui veulent récupérer la démocratie bafouée par les Mamamouchis européistes/mondialistes !"

      Pour cela, le courant du Frexit va devoir trouver un candidat crédible pour 2022

    • Captain Marlo Captain Marlo 9 avril 20:17

      @Michel DROUET
      « L’UPR n’est pas parfaite » : elle est surtout insignifiante avec ses scores électoraux

      Les résultats des élections sont proportionnels aux temps de passages médiatiques, ce sont les médias qui choisissent pour vous.

      Vous n’êtes pas un démocrate, sinon, vous seriez vent debout contre la censure médiatique dont fait l’objet l’UPR depuis 14 ans.

      J’aime bien les belles âmes qui signent des pétitions pour Assange, qui s’offusquent pour Navalny, mais qui ont sous les yeux depuis 14 ans un déni de démocratie dont ils se fichent royalement.
      Et qui refusent de défendre la liberté d’expression politique à l’UPR.
      En dehors des quelques minutes octroyées à chaque élection, l’UPR dispose de 0 heure, 0 minute, 0 seconde dans les médias nationaux.

      C’est contraire à l’article 4 de la Constitution :
      "La loi garantit les expressions pluralistes des opinions et la participation équitable des partis et groupements politiques à la vie démocratique de la Nation.« 

      PS : En Russie, l’opposition dispose de médias financés par Gazprom. Mais bien sûr nos démocrates français en peau de lapin critiquent la Russie : »une dictature ! !" Qu’ils commencent par balayer devant leur porte.


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 avril 20:23

      @Eric F
      Pour cela, le courant du Frexit va devoir trouver un candidat crédible pour 2022


      Vous par exemple, non ?
      En quoi Asselineau n’est-il pas crédible ?
      Vous avez regardez ses conférences ?
      Alors, commencez par là, à vous instruire.
      Et à parler en connaissance de cause, ça vous changera d’Hanouna.

      1/ Il n’y a pas un seul responsable politique français qui lui arrive à la cheville.
      2/ Il n’y a pas un autre mouvement politique qui fasse de l’éducation populaire que l’UPR.


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 avril 20:25

      @Michel DROUET
      Vous-même, à part vos sarcasmes anti-UPR et anti-Asselineau, vous avez quoi de concret à proposer aux Français étranglés par la dictature de l’UE qui tire les ficelles du pantin Macron pour le compte de l’oligarchie euro-atlantique ?


      Merci de votre réponse que nous attendons avec impatience !


    • Michel DROUET Michel DROUET 9 avril 21:12

      @Captain Marlo
      Alleluia !


    • troletbuse troletbuse 9 avril 21:13

      @Captain Marlo
      Tarlouzette Micron


    • Michel DROUET Michel DROUET 9 avril 21:13

      @Captain Marlo
      Vous faites de l’assistance en ligne ?


    • gnozd gnozd 9 avril 21:34

      @Captain Marlo

      "J’aime bien les belles âmes qui signent des pétitions pour Assange, qui s’offusquent pour Navalny, mais qui ont sous les yeux depuis 14 ans un déni de démocratie dont ils se fichent royalement

      "

      Ca fait belle lurette que les pétitions, tout comme le droit de vote, si ça servait à quelque chose, ce serait interdit.


    • Attila Attila 9 avril 21:37

      @Captain Marlo
      « En quoi Asselineau n’est-il pas crédible ? »
      Depuis 2020, il fait exactement ce qu’il reprochait au FN à l’époque : salir l’idée du Frexit en critiquant l’UE d’un côté puis en publiant des déclarations racistes ou extrêmement droites qui disqualifiaient sa parole.
      François Asselineau salit l’idée du Frexit par ses déclarations stupides et mensongères sur la crise du Covid et en s’alliant avec des politiciens classés à l’extrême droite, ce qui en fait un repoussoir pour la majorité des électeurs :
      Lettre commune de Nicolas Dupont-Aignan, François Asselineau et Florian Philippot à Olivier Véran sur la situation sanitaire
      .
      « Qui est à l’origine de la création d’Al Qaeda et de Daesh ?

      Soudain, les matamores de la « lutte contre le terrorisme » deviennent muets.

      Tous les Lagarde, Lemaire, Fillon, Pécresse, Guaino, Leroux, Chatel, Kosciusko-Morizet, Cambadélis, Macron, Montebourg, Philippot, Maréchal-LePen, Collard, Dupont-Aignan, Cosse, Placé et autres “lieutenants” sont également frappés de mutisme face à cette « question bête ». Lien

      .


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 avril 22:22

      @Michel DROUET
      Vous faites de l’assistance en ligne ?

      Allez au boulot, répondez donc aux questions au lieu de botter en touche.


    • Captain Marlo Captain Marlo 10 avril 08:34

      @Attila
       François Asselineau salit l’idée du Frexit par ses déclarations stupides et mensongères sur la crise du Covid et en s’alliant avec des politiciens classés à l’extrême droite, ce qui en fait un repoussoir pour la majorité des électeurs :

      Et oui, depuis Mars 2020, l’UPR défend les traitements de l’IHU de Marseille.

      Ce qui vous contrarie fortement. Vous qui défendez pied à pied BigPharma et la gestion merdique du Gouvernement, qui interdit aux médecins de soigner les malades, je comprends que ça vous défrise que 3 personnalités politiques se distinguent des autres !!

      En quoi s’associer sur 1 point précis avec des personnalités, signifie qu’on approuve l’ensemble de leurs prises de position politique ? Vous croyez que les signataires du programme du CNR étaient d’accord sur tout ? Ils étaient en désaccord sur tout, sauf sur le fait qu’il fallait s’unir pour libérer le pays.

      Merci quand même, je viens grâce à vous, de découvrir que soigner les malades avec des traitements efficaces et pas chers, est une idée de fachos !!
      Et le serment d’Hippocrate, par la même occasion, c’est facho aussi !
      C’est sans doute « le progressisme » version Macron, non !?


    • Attila Attila 10 avril 10:46

      @Captain Marlo
      C’est la majorité des électeurs qu’il faut convaincre, pas seulement le petit groupe des rebelles de pacotille.
      Comparer l’alliance de Phillipot, Dupont-Aignan et Asselineau avec le CNR, merci de ce moment comique. Ces trois là se ridiculisent de jour en jour en agitant leurs petites pattes de mouche du coche pour tenter désespérément d’exister politiquement et médiatiquement. C’est de la magouille politique, je n’aurais pas cru que FA puisse descendre aussi bas.
      Sophisme de l’attaque ad personam : « Vous qui défendez pied à pied BigPharma »
      Sophisme de l’homme de paille : « Vous qui défendez pied à pied . . . la gestion merdique du Gouvernement »
      Quand on n’est pas capable de défendre son point de vue autrement que grâce à des sophismes, on se tire une balle dans le pied.

      .


    • Eric F Eric F 11 avril 10:11

      @Captain Marlo
      Un candidat « crédible » est un candidat pour lequel les électeurs sont susceptibles de voter. Il ne suffit pas de faire des vidéos interminables qui rabâchent les mêmes poncifs pour faire de l’« éducation populaire » (je m’en suis farci bien assez pour le savoir). En terme de crédibilité, il a failli être éjecté par l’appareil du mouvement l’an passé, et a été mis en examen il y a deux mois suite à des accusations d’anciens proches.
      S’il se présente dans son coin, pas sûr qu’il ait cette fois

      les parrainages vues les casseroles.
      Faites donc une primaire souverainiste, on verra s’il émerge face à Philippot, NDA, Zemmour, le général de Villiers ou d’autres.


    • Aristide Aristide 11 avril 10:28

      @Captain Marlo

      Vous devriez vous interroger sur votre postulat à propos de la liberté d’expression bafouée pour l’UPR. Croyez-vous vraiment que c’est le manque de visibilité dans les médias qui détourne les électeurs d’Asselineau ?

      Imaginez une seule fois le contraire, l’inanité du discours provoquant ce manque de mobilisation autour de ses idées ? 

      Je suis sûr que vous ne vous poserez jamais la question, tellement elle vous dérange et que l’explication du complot médiatique contre votre seul homme politique de valeur vous sied !!!

      PS : Rassurez-vous, tous les perdants de la démocratie usent jusqu’à la corde cet argument de circonstance.


    • Attila Attila 11 avril 10:58

      @Eric F
      « S’il se présente dans son coin, pas sûr qu’il ait cette fois

      les parrainages vues les casseroles. »

      Même s’il est innocenté par la justice, cette affaire a révélé aux militants de terrain que pendant qu’ils se défonçaient à coller des affiches, distribuer des tracts, organiser des réunions, se présenter aux élections locales et que l’UPR prétendait ne pas avoir les ressources pour leur rembourser leurs frais, Asselineau et sa petite cour du siège social se payait le restaurant, se torchait la gueule, FA avait droit à un chauffeur et l’UPR avait acheté une voiture.

      Du coup ils sont tous partis et François Asselineau n’a plus personne pour aller voir les maires et obtenir les signatures de parrainage.

      Témoignage de militants de terrain :

      Crise à l’UPR : à qui la faute ?

      .


    • Michel DROUET Michel DROUET 11 avril 11:54

      @Aristide
      Chez Captain marlo, le complot est une seconde nature


    • Michel DROUET Michel DROUET 11 avril 12:02

      @Attila
      Merci pour ce lien


  • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 9 avril 13:10

    Les français voteront pour celui ou celle que l’oligarchie mondialisé aura choisie pour eux que ça soit la marionnette Macron ou une autre via les officines informationnels subventionnés, POINT

    Et même si l’issue ne se présente pas comme souhaité, la diabolisation unanime des lèches-bottes se mettra en branle


  • jymb 9 avril 13:10

    Les grandes manoeuvres manipulatrices ont déjà commencé

    Dimanche soir sur France 2, M. 80 km/h, prince barbu de l’autophobie rance et des coups de triques sur les automobilistes laborieux a eu droit à sa très longue séance de flatterie, d’autovalorisation effrénée sans le moindre contradicteur, d’étalage de ses pseudo qualités, de sa culture foisonnante, bref une ahurissante séance de flagornerie digne du panégyrique servile d’un dirigeant de Corée du Nord .

    Et payé avec notre redevance télé !!!


  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 9 avril 14:04

    « L’adulte ne croit pas au père Noël. Il vote. » Pierre Desproges


    • Fergus Fergus 9 avril 17:34

      Bonjour, Francis, agnotologue

      « « L’adulte ne croit pas au père Noël. Il vote. » » 

      Et bien en prend à certains qui, mandat après mandat, trouvent dans leurs petits souliers électoraux des avantages, notamment au plan fiscal.


    • @Francis, agnotologue
      ... mais pour un père Noël. Et pourtant, il existe... Je l’ai rencontré et j’en parle un peu dans ma réponse à Captain Marlo


  • illiadegun illiadegun 9 avril 14:24

    De même que Mélenchon et son passif politique est contre productif à la FI, Asselineau et son mal incurable de haut fonctionnaire est contre productif à l’UPR.


    • JulietFox 9 avril 16:56

      @cettegrenouilleci
      Vu sa réussite aux élections, ce vieux has been, ferait mieux de rentrer dans les ordres.


    • Michel DROUET Michel DROUET 9 avril 17:13

      @cettegrenouilleci
      C’est beau comme une pub pour « Comme J’aime ». Revenez nous voir lorsque vous aurez dépassé les 1 %


    • Michel DROUET Michel DROUET 9 avril 17:15

      @JulietFox
      Rentrer chez lui, tout simplement. Les ordres n’ont pas besoin de ce type.


    • Parrhesia Parrhesia 9 avril 19:45

      @cettegrenouilleci

      >>> Avec l’UPR, François Asselineau démontre qu’il faut sortir de l’UE, qu c’est juridiquement, politiquement, techniquement possible et nécessaire. <<<

      Parmi les personnalités tant soit peu documentées , personne (ou presque) ne conteste plus cette évidence !
      Et M. Asselineau le démontre très bien.
      Malheureusement, pour mener à bien une telle entreprise dans le contexte de 2021, il est clair qu’il faille un minimum de potentiel humain à la fois compétent courageux et honnête !
      Et le moins que l’on puisse dire est que m. Asselineau ne démontre pas qu’il dispose de ce minimum de potentiel humain !!!
      Pas plus que les autres d’ailleurs.

      Et c’est bien là le problème !!!


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 avril 20:39

      @Michel DROUET & Juliet Fox,
      Revenez nous voir lorsque vous aurez dépassé les 1 %

      Mais c’est fait ! Quand l’UPR est connue des électeurs, elle fait plus de 10% des suffrages, pauvres pommes ! Aux élections Municipales 2020, deux listes UPR ont obtenu plus de 10%.

      "Nos candidats Samir Kherouni à La Courneuve (41 700 habitants) et Laurent Cocheton à Saint-Arnoult-en-Yvelines (6 100 habitants) ont obtenu respectivement 10,14 % (contre 2,07 % aux élections européennes pour l’UPR) et 11,75 % (contre 1,46 % aux élections européennes pour l’UPR) des suffrages exprimés, franchissant le seuil de 10 % qui permet d’avoir des élus."

      Revenez nous voir quand vous serez décidés à combattre la censure et à soutenir la liberté d’expression politique ! Et vous vous plaignez de Macron ?
      Vous êtes comme lui, des ennemis de la liberté et de la démocratie. 


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 avril 20:47

      @Parrhesia
      Et le moins que l’on puisse dire est que m. Asselineau ne démontre pas qu’il dispose de ce minimum de potentiel humain !!!


      Vous ne démontrez rien. Vous préférez Macron ? Quel bel homme ! Jeune, talentueux, manipulateur à souhait, menteur le reste du temps, quelle merveille médiatique ! C’est du marketing pur jus, mais vous aimez ça !

      C’est d’ailleurs pour cette raison que le Directeur de la Banque Rothschild, a désigné Macron, pour ses talents à vous le mettre bien profond !
      Et vous en voulez encore un du même genre ? Vous êtes maso, alors ?

      Asselineau parle à l’intelligence des Français, c’est ce qui doit vous surprendre.
      Un manque d’habitude sans doute... Les autres mentent, ou utilisent l’émotionnel pour vous enfumer, mais visiblement, vous aimez ça.


    • Michel DROUET Michel DROUET 9 avril 21:05

      @Captain Marlo
      Je l’attendais l’exemple des deux communes, mais je parlais des résultats nationaux.
      Alors, aux municipales, au niveau national l’UPR, c’est combien ?


    • Michel DROUET Michel DROUET 9 avril 21:09

      @cettegrenouilleci
      Comment faire pour noyer le poisson... 16 lignes pour détourner l’attention sur la situation réelle de l’UPR, qui statistiquement ne dépasse pas les 1 % de suffrages exprimés.
      Un peu pathétique, non ?


    • Parrhesia Parrhesia 9 avril 21:10

      @Captain Marlo
      Après tout vous avez peut-être raison ! Question de confiance ou de doute raisonnable ! Comme vous voulez.

      Je vois en effet que M. Asselineau dispose d’un renfort de son potentiel humain non négligeable en la personne de Captain Marlo ...
      J’avoue humblement que je n’avais pas vu ceci comme cela.
      Mais les élections approchent .
      Nous n’allons donc pas tarder à voir comment vous allez mener à bien votre politique d’Indépendance Nationale à vous deux !!! 
      Pardon... à vous trois !!! (J’ai failli oublier la sympathique Fifi brin_acier !)
      Allez ! Bonne soirée et bon courage à vous trois !


    • Michel DROUET Michel DROUET 9 avril 21:16

      @Parrhesia
      On peut tout de même rajouter cette grenouille-ci et Doctorix.
      Maintenant qu’ils sont à 4, ils vont pouvoir faire une belote.


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 avril 21:18

      @illiadegun
      De même que Mélenchon et son passif politique est contre productif à la FI, Asselineau et son mal incurable de haut fonctionnaire est contre productif à l’UPR.

      C’est l’Extrême-Droite qui, traditionnellement, attaque ce qu’on appelle « les corps intermédiaires », pour éviter d’attaquer le capitalisme.

      Le FN n’attaque jamais le capitalisme.
      Avec la Gauche mondialiste, c’est le dernier rempart du capitalisme.
      D’ailleurs, le FN, qui défend les travailleurs à Paris, vote à Bruxelles tous les textes en faveur du patronat. Il attaque les énarques pour faire diversion et trouver un bouc émissaire facile.

      Or, le Frexit est l’ennemi du capitalisme européen & mondialisé. Je vous renvoie aux 4 années de diffamations contre le Brexit par les médias et les politiques. 

      Croire que passer par une école formate à vie un étudiant est d’une bêtise rare.
      La preuve, c’est qu’en créant l’UPR, Asselineau a constaté que ses collègues de Bercy préféraient leur carrière, plutôt que de s’occuper de la France et des Français.
      Donc, mettre tout le monde dans le même sac, à cause d’une école, est une bêtise.


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 avril 21:30

      @Michel DROUET
      On peut tout de même rajouter cette grenouille-ci et Doctorix.
      Maintenant qu’ils sont à 4, ils vont pouvoir faire une belote.

      Alors, ça vient, ce programme formidable que vous proposez pour sauver la France et les Français ?

      Et que reprochez-vous au programme de l’UPR ? Jamais la moindre analyse, jamais la moindre citation ! Vous préférez vous attaquer aux personnes, plutôt que d’expliquer ce qui ne vous convient pas dans le programme de l’UPR. 
      C’est trop fatiguant de lire un programme et de le commenter ?

      S’attaquer aux personnes est une forme banale de manipulation pour botter en touche, et ne jamais répondre sur le fond. Allez, faites un effort, abattez vos cartes, qu’on voit enfin ce que vous proposez !  Vous défendez qui et quoi ?


    • gnozd gnozd 9 avril 21:40

      @Parrhesia

      Mais Fifi et le Cap’tain, c’est la même !

      Sont plus qu’deux.


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 avril 22:28

      @Michel DROUET
      Je l’attendais l’exemple des deux communes, mais je parlais des résultats nationaux.
      Alors, aux municipales, au niveau national l’UPR, c’est combien ?


      .
      Vous demandez des résultats au dessus de 1%, je vous les donne.
      Sinon, sur les diffamations contre la sortie de l’UE, vous avez un avis ?
      Sinon, sur la censure médiatique de l’UPR, vous avez un avis ?
      Pourquoi je répondrai à vos questions, alors que vous refusez de répondre aux nôtres, autrement que par des attaques aux personnes ?


    • Parrhesia Parrhesia 10 avril 09:42

      @cettegrenouilleci

      V/Post du 9 à 22H 21 dont je prends acte
      Je comprend et admet la plupart de vos arguments !


      Vous remarquerez toutefois qu’il est très rare que je manifeste une franche hostilité ou une franche agressivité ad hominem dans mes propos.
      Mais là, cette façon affichée par certains porte-parole d’Asselineau, de toiser et de snober les internautes qui ne sont pas entièrement d’accord avec eux devient insupportable !!!
      Lorsque l’on considère la manière dont l’UPR et certains de ses membres qui se la jouent façon « ténors Rassembleurs »ont fait exploser leur propre parti , il est patent qu’ils feraient mieux de se voiler la face et tout ce qui peut se voiler plutôt que de continuer à plastronner, à agresser, et pour tout dire, à la ramener à tort et à travers en se prenant pour le sel de la terre sur la base de l’article 50 !!!

      Tout ce qu’ ils sont parvenus à démontrer à ce jour,  après s’être donné le ridicule du sabordage de leur propre organisation, c’est leur aptitude à diviser activement une opposition nationale déjà atomisée par des media à la botte d’une autorité qu’ils prétendent combattre !!!

      Cela a beau être peu ! Cela commence à devenir beaucoup trop !!!



    • Parrhesia Parrhesia 10 avril 09:43

      @Parrhesia
      Merci de lire : « je comprendS ».
      Mille pardons.


    • Parrhesia Parrhesia 10 avril 09:57

      @gnozd
      Bonjour gnozd !
      Ils ne sont que deux certes ! Mais ils font autant de raffut que tout un corps d’armée !!!


  • tashrin 9 avril 14:59

    Globalement d’accord sur l’inventaire de la situation

    M’enfin à quelques bricoles pres, c’etait déjà à peu aussi encourageant en 2017

    Pis à la réflexion en 2012 aussi

    Voire en fait, 2007, 2002, 1995...

    Et maintenant ?


  • HELIOS HELIOS 9 avril 15:25

    Si l’on regarde sur l’histoire, la France n’est devenue forte, s’est développée et a rayonnée que lorsqu’un dirigeant ayant des convictions de souveraineté et de protection (préférence) pour la nation est arrivé au pouvoir ! ! !

    Alors, parmi la brochette des pingoins que veulent se presenter à la prochaine élection essayez une seconde de determiner quelle personnage a des conviction pour la France elle-même, les français, l’histoire et la’venir de notre pays ...

    Commençons de gauche à droite posez vous la question sur : souveraineté, les français et leur societe, culture et spiritualité, recherche, industrie, histoire ...

    Mais, Globalement, quels sont ceux qui pensent aux français d’abord ??? je les ai mis en gras ... et ceux qui pensent aux autres avant, je les ai mis en italique.

    LO / Arthaud

    LFI / Mélanchon 

    PC / Roussel

    EELV / Jadot

    LR / X Bertand

     ??? / Lassale

     ??? / Asselineau

    CENTRE / Poisson

    DLF / Dupont Aignan

    RN / Le Pen

    Pour Macron, je vous laisse réflechir...

    Sur ces 11 là il n’y en a que trois qui m’interessent mais, compte tenu des règles électorales, il n’y a qu’un seul candidat possible !


  • ribouldingue ribouldingue 9 avril 15:57

    Déjà, une chose est sûre, notre beau pays (ne m’appeler plus jamais France !) est un pays de droite, tendance extrême droite légèrement à la droite d’Hitler. Oh là ! Tout doux. J’entends pousser des cris d’orfraies me dire on a eu la commune frérot ! Oui c’est vrai les bourgeois ont tellement chiés dans leur froc de la liberté qu’ils ont envoyés Thiers faire le ménage bilan : la semaine sanglante aura essuyé plus de 20 000 morts côté communards.

    C’est vrai aussi, que nous avons eu Blum. 2 ans en tout et pour tout.

    Puis nous avons eu Miterrand issu de l’extrême droite des croix de feu.

    Jospin aura tenté une belle envolée de 1997-2002 avant de se ramasser sur le pavé comme une vulgaire merde.

    Vous pouvez chercher dans vos archives tous les autres sont de droite, des rois jusque louis XVI et maintenant une droite à qui il ne manque que la couronne sur la tête. En somme une république monarchique.

    Les jeunes ne votent pas, les vieux votent à droite, ils restent à convaincre la génération de l’entre deux.

    Ceux là ont connus le 21 avril 2002, le 29 mai 2005, le 7 mai 2012 et pour finir le 7 mai 2017.

    Tous ces monarques se sont royalement essuyés les pieds sur le dos du peuple.

    Comme les journalistes ont bien nettoyé les partis de gauche allant jusqu’à comparer méluche à un parti d’extrême gauche. Franchement, c’est à crever de rire.

    Parfois on se demande comment ces journalistes sont arrivés jusque là. ? Ils ont du payer. Bref…Ce sont des journalistes de bouquins de cul recyclés sur les chaînes d’infos pour meubler le décor.

    Remarquez, les électeurs sont tellement blasés de ces charlatans carriéristes qui iront pantoufler dans des boîtes privées ou faire des colloques rémunérés grassement une fois sorti de l’élysée ou des ministères, qu’à la longue même les électeurs de gauche se tournent vers l’extrême droite dans l’espoir de faire barrage à la droite.

    Seulement voilà, que les électeurs votent LR, LREM, RN, UDI et d’autres SE tous ces partis s’entendent copains comme cochons.

    Quand ils se croisent dans les couloirs feutrés des assemblées ils se claquent la bise, picolent ensemble, bouffent des homards...

    En somme, c’est comme mon cul, ma chemise. de toute façon tous défendent le grand capital et leur pré carré.


    En analysant cette situation ubuesque, les électeurs ont tout de suite envie d’aller voter.



    • JulietFox 9 avril 17:01

      @ribouldingue

      " Parfois on se demande comment ces journalistes sont arrivés jusque là. 

      "
      Duhamel... El Kabbash, que des jeunes, et puis les abonnés Lenglet, Saincric, Cayrol, etc
      Ah j’oubliais, le sénile De Closets.


  • Jean Keim Jean Keim 9 avril 16:12

    Donc ne pas voter ou rester chez soi, choix cornélien, nos cœurs balancent, peut-être que le programme télé sera passable.


Réagir