mardi 9 mai 2017 - par Laurent Simon

Après le pire, Xavier Bertrand Premier Ministre ?

Emmanuel Macron a dit qu'il avait choisi son Premier Ministre, même si celui-ci (celle-ci) ne le sait pas encore.

Les caractéristiques qu'il a données seraient compatibles avec Xavier Bertand, qui selon nous a toutes les qualités nécessaires, et en particulier :

- positionnement à droite (alors que de nombreux ralliements récents sont plutôt marqués à gauche), sans être sectaire, et capable de coopérer avec d'autres personnes de différents horizons

- qualités de pédagogie, essentielles pour traiter des questions délicates, très nombreuses dans le proche avenir,

- capacité à traiter les dossiers en profondeur, pour trouver de vraies solutions, et non s'arrêter à l'écume des choses, ou aux difficultés envisageables

- capacité à affronter les réalités telles qu'elles sont, à affronter les lobbys, les catégories de personnes concernées, malgré tous les avertissements reçus par ses 'amis' politiques, qui voulaient le dissuader de prendre une bonne décision. Un des meilleurs exemples : sa décision sur l'interdiction de fumer dans les lieux publics. Il a tenu bon, et a pu faire passer cette loi, et la faire appliquer.

Même les fumeurs reconnaissaient la pertinence de la décision, de la démarche, de la loi !

De plus, il a été élu Président des Hauts de France, en décembre 2016... avec le soutien de la gauche, qui s'était retirée pour empêcher l'accession du FN à la Présidence de cette grande région.

Surtout, il est un des rares dirigeants politiques à avoir travaillé dans l'entreprise (dans Wikipedia). Et cela compte énormément : chaque fois que je constate apprécier les paroles et les actes d'un dirigeant politique, je constate par la suite qu'il a travaillé longtemps dans l'entreprise auparavant, par exemple Bernard Cazeneuve, ou Thierry Mandon, qui a superbement agi en tant que secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé de la Réforme de l'État et de la Simplification le dans le gouvernement Valls I et confirmé à ce poste dans le gouvernement Valls II.

Ou connait très bien l'entreprise, Geneviève Fioraso par exemple, qui a su réunir les entreprises françaises derrière le nouveau projet Ariane 6, et obtenir l'accord de tous en Europe pour réussir ce proejt très mal parti initialement.

Xavier Bertrand, dont les proches semblaient dire récemment qu'il serait prêt à coopérer avec Emmanuel Macron si son score au second tour serait largement supérieur à celui de MLP... Ce qui est fait !

De son côté, "Xavier Bertrand (LR) appelle Emmanuel Macron à "ne pas oublier la colère et l'inquiétude du peuple français"...

 

"La France qui souffre ne peut plus attendre". "C'est une certaine idée de la France et de la République qui s'est encore une fois imposée aujourd'hui. Mais beaucoup de Français ont choisi de voter pour l'extrême droite. Ils sont nombreux aussi à avoir décidé de ne pas aller voter ou de voter blanc ou nul", souligne Xavier Bertrand dans un communiqué. "La France qui souffre ne peut plus attendre. Le résultat de ce (dimanche) soir oblige chacun à rester humble."

 

... avec raison !

 



13 réactions


  • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 9 mai 2017 15:55

    Le premier ministre provisoire en attendant les législatives (si Cazeneuve démissionne, ce qu’il n’aurait pas fait en cas d’élection de MLP) sera Sylvie Goulard. Elle a déjà été intronisée comme telle auprès de médias européens comme ARTE : il suffisait d’observer le comportement obséquieux des présentateurs de 28’ hier pour comprendre ce qu’elle représente pour eux.


  • HELIOS HELIOS 9 mai 2017 17:26

    « La France qui souffre ne peut plus attendre. Le résultat de ce (dimanche) soir oblige chacun à rester humble. »


    Paroles, paroles et paroles (avec la voix de Dalida...)

    • devphil devphil 9 mai 2017 17:51

      @HELIOS

      Oui mais il ne faut regarder la photo de Xavier Bertrand car tout le charme disparait 

      Philippe


    • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 9 mai 2017 17:56

      @devphil

      C’est pourtant un beau bébé, non ?
      Bien nourri, propre, et il a l’ait gentil, poli, non ?

    • devphil devphil 9 mai 2017 18:16

      @Jeussey de Sourcesûre

      Il faut vider la baignoire avec le bébé ....

      Il est nourri par les Français depuis trop longtemps celui qui retourne sa veste au gré du vent dominant , celui est passé de pro Palestiniens à pro Israéliens.

      Celui qui en voulait à mort à Macron mais qui va manger dans sa main.

      Les politiques me dégoutent mais encore plus ceux qui n’ont aucune estime d’eux même , ceux qui ne pensent qu’à la soupe ministériel ou parlementaire.

      Philippe


  • sweach 9 mai 2017 18:32
    Moi je penche pour un camarade Enaque de la promotion Senghor

    Gaspard Gantzer
    Boris Vallaud
    Jean-Jacques Urvoas
    Thomas Andrieu
    Amélie Verdier
    Etienne Grass
    Nicolas Namias
    Mathias Vicherat
    Sébastien Proto
    Marguerite Bérard-Andrieu


    Perso j’épluche le net à la recherche d’information sur la triche électorale qu’on vient tous de subir, Macron n’aurait jamais pu faire 24% au premier tour, malgré le matraquage médiatique, la rédaction d’un procès-verbal centralisateur est le talon d’Achille de notre System électoral.

    • sweach 15 mai 2017 18:44

      @sweach
      Edouard Philippe un énarque de la promotion Marc-Bloch


      Je n’étais pas si loin que ça :-P

  • Ange gardien 9 mai 2017 20:04

    ha oui ... celui qui s’est octroyé 30% d’augmentation sur les impôts locaux des gens du nord en supprimant un de ses moults mandats ... toucher plus en travaillant moins !!!! En plus c’est un fossoyeur des retraites 2003 à 2010 !!!!


  • Samson Samson 9 mai 2017 20:08

    « La France qui souffre ne peut plus attendre ».
    Maintenant qu’en marche vers nulle part pour prolonger et accentuer encore cette même politique de démantèlement de l’état et du service public qui plonge toujours plus massivement « la France qui souffre » dans la précarité et la colère, la fusion de l’ex UMPS - soit des programmes ripoublistes et $ocialicains - est enfin officialisée, il devient urgent de passer d’une politique de soins qui n’a déjà plus grand chose de palliative au volontarisme de l’euthanasie.
    On est « progressiste » ou on ne l’est pas !


    • devphil devphil 10 mai 2017 17:44

      @Samson

      « La France qui souffre ne peut plus attendre ».

      La suite de la phrase est

      « Il faut l’achever pour abréger ses souffrances ».


  • pierrot pierrot 10 mai 2017 08:22

    Bonjour,
    je n’ai aucune prévision sur le futur premier ministre, probablement une femme ?


  • Odin Odin 10 mai 2017 13:14

    Fonction des législatives, François Baroin a des chances.

    Il est, lui aussi, young leader (FAF) et était présent avec Fleur Pellerin au côté de notre nouveau président à la réunion Bilderberg de Copenhague en 2014.

    Cas contraire, il ou elle viendra de la rue Cadet .*. 


  • scorpius scorpius 11 mai 2017 09:32

    Vous avez oublié le surnom de bertrand à l’UMP ... Tullius Detritus !

    En référence à l’album d’astérix : la zizanie 

    Pour son action à la tête de la région ... pour l’instant ... rien !

     smiley

Réagir