vendredi 24 décembre 2010 - par Hieronymus

Assises de l’islamisation : l’imposture des médias !

Le 18 décembre dernier, à peine quelques jours après le buzz médiatique provoqué par les déclarations de Marine le Pen sur l’occupation des rues par les prières musulmanes, le sujet de l’Islam en France étant donc encore brûlant, se sont tenus à Paris à l’espace Charenton les « assises de l’islamisation » qui elles étaient programmées depuis plusieurs mois, en dépit de toutes les tentatives d’interdiction et les menaces dont elles ont fait l’objet ces Assises furent un véritable succès aussi bien au niveau de la qualité des intervenants que du nombre des participants, or malgré cette vraie prouesse la quasi-totalité des médias officiels se sont attachés à fournir une image négative de ces mêmes Assises, à la fois misérabiliste et infâmante, discriminatoire pour tout dire, c’est ce déphasage manifestement scandaleux qui pose gravement question …

En vue d’éclaircir cette interrogation seront exposés d’abord l’examen de la réalité de ces Assises, puis le traitement qui a été effectué par les médias de cet évènement ;

1) la réalité des « assises de l’islamisation », un congrès international et d’ampleur exceptionnelle :

- une présence réellement internationale ;

Un simple coup d’œil sur l’affiche de ces Assises suffit pour s’en convaincre, si la majeure partie des intervenants au Congrès sont français, celui-ci réunit des orateurs venant aussi bien de Belgique, d’Algérie, des Pays Bas, du Danemark, de Russie, de Grande Bretagne, des Etats-Unis et de Suisse !

- de grandes figures intellectuelles et politiques ;

Si le plus illustre et sans doute le plus attendu des intervenants était Oskar Freysinger (intervention très remarquée), député UDC du Valais et héros du référendum sur les minarets en Suisse, il serait injuste de passer pour autant sous silence les souvent très brillants et renommés autres intervenants, l’écrivain Renaud Camus, la romancière Elena Tchoudinova, l’islamologue Anne Marie Delcambre pour ne citer qu’eux, au plan politique les principaux organisateurs étaient Pierre Cassen de Riposte laïque avec Fabrice Robert du Bloc identitaire sans oublier Christine Tasin de Résistance républicaine .. (compilation intégrale des vidéos par JustinTv)

- un évènement exceptionnel car jusqu’alors sans précédent aucun ;

Depuis des décennies que la progression de l’Islam en Occident pose de plus en plus de problèmes aux populations autochtones des sociétés européennes, étant donné le diktat du politiquement correct imposé par leurs pseudo élites des médias et de la politique, il n’a jamais été possible d’aborder que partiellement le problème posé par la religion musulmane comme par exemple à propos du voile à l’école mais jamais sur le fond, dans son ensemble, globalement, car sujet o combien sensible et donc devant rester tabou pour les élites, chacun prévoyant de refiler la patate chaude à son successeur avec pour conséquence l’aggravation perpétuelle des tensions, devant cette démission perpétuelle des pseudo élites, des citoyens courageux ont décidé de s’unir pour porter le problème sur la place publique au vu et au su de tout le monde, d’où les protestations de circonstance des professionnels de l’indignation, il n’empêche .. cette première fera date dans l’histoire des sociétés occidentales même si pour l’instant leurs initiateurs sont bien mal payés en retour !

- le Manifeste de Paris  : acte fédérateur de nombreux mouvements hétérogènes ;

Quels sont parmi les médias officiels (en fait subventionnés) ceux qui auraient fait peu ou prou mention du Manifeste de Paris qui est l’acte écrit essentiel ayant conclu cette journée de travaux du 18 décembre et sur lequel tous les intervenants se sont accordés ?

Ce texte fort court résume pourtant déjà très précisément les axes du « combat » à développer face à l’Islam, contre le prosélytisme agressif, pour l’attachement à nos valeurs civilisationnelles et le refus de tout abandon ou compromission face aux revendications musulmanes : « il faut être capable de résister au totalitarisme islamique, sexiste et homophobe, qui cherche, par la démographie et l‘intimidation, à faire disparaître une civilisation humaniste. Nous refusons l‘obscurantisme, la superstition et la soumission aveugle de l‘homme à des préceptes indignes et mortifères ».

Voilà qui par son franc parler risque fort de déplaire à toutes les bonnes consciences de notre époque qui s’efforcent surtout de ne pas voir la réalité des problèmes, et bien non seulement cela fut dit mais cela fut écrit, dont Acte.

- une participation en nombre d’invités et en connexion Internet encore plus impressionnante ;

A l’espace Charenton c’est plus de 1000 entrées payantes qui ont été comptabilisées, la salle était trop petite et il a fallu refuser du monde mais le plus beau succès était certainement sur Internet (où plusieurs sites proposaient de retransmettre la manifestation en direct) c’est plus de 600 000 connexions qui ont été constatées, un véritable évènement national et même international, or là pareil que pour le Manifeste, les médias subventionnés se sont bien gardés de faire mention de cette très large audience comme elles se gardent bien de faire mention sur un plan général de tout évènement risquant de porter ombrage à leur rente de situation !

Face à cet éclatant succès qui aura passionné le citoyen lambda ne disposant généralement que du seul média internet pour se ré informer, les médias officiels s’efforcent naturellement de faire accroire la thèse d’un non évènement d’où les différents procédés en vue de l’affirmation du déni de réalité sur lequel ils se fondent très souvent ..

2) Entre ignorance, caricature et désinformation, les différentes méthodes de censure des médias :

- une présence médiatique très forte même s’ils font semblant ensuite que non ;

Pourtant ils ne peuvent pas dire qu’ils ne savaient pas car ils ont mis les gros renforts, c’est plus de 100 journalistes accrédités qui étaient présents et les vidéos réalisées en marge des interviews à la tribune montrent à chaque fois une forêt de micros se tendant vers l’intervenant interrogé, ils étaient là tous présents et ils ne savaient que trop bien de quoi ils retournaient simplement ils avaient reçu des consignes précises de ne pas trop en parler ou plutôt d’en parler d’une certaine manière de façon à ce que ensuite les lecteurs ou auditeurs en pensent ce qu’il fallait en penser !

- l’accent mis curieusement de préférence sur l’anti-manifestation à l’extérieur ;

Comment transformer dans l’esprit des citoyens un évènement en non évènement ? En déviant le tir !

Justement cela tombait bien, parallèlement aux assises de l’islamisation qui se déroulait à l’intérieur de l’espace Charenton se produisait à l’extérieur une contre manifestation des « anti-fachos » venus conjurer la « bête immonde » à savoir l’hydre de l’extrême droite aux relents populistes et nauséabonds ! Il ne viendrait jamais à l’esprit de ces braves gens pétris des meilleures intentions que les participants du congrès anti-islam sont juste des gens comme eux qui ont vu clair plus tôt ? Qu’importe puisque ces gens sont « d’extrême droite » donc par essence sur un chemin forcément mauvais, pensez donc l’extrême droite et il y en a même d’extrême extrême droite, c’est dire !

Hormis ces billevesées sémantiques certains « anti fachos » proclamés ne sont pas si innocents que cela, par exemple la très médiatique Caroline Fourest qui déclare (sans rire) : "quand il y a des gens qui se réunissent contre l’islamisation, on peut être sûr que ce ne sont pas des laïcs, ce sont des racistes (sic)“, pas mal pour quelqu‘un qui défendait ardemment les gens accusés d‘islamophobie (voir vidéo), si ce 18 décembre Caroline manifeste contre les „assises de l‘islamisation“ c‘est parce que depuis elle est passée définitivement du côté du manche, de la pensée officielle quoi, pauvre Caroline, encore une qui aura renié ses engagements pour un plat de lentilles ..

Parmi les grands quotidiens ayant préféré accorder la primauté à la contre manifestation, on peut classer sans peine le Figaro d‘ordinaire plus soucieux des tendances de son lectorat réputé conservateur !

- une retransmission médiatique de l’évènement elle même réduite au minimum ;

Un rapide balayage des gros quotidiens suffit à s’en convaincre, pour ces Assises on a fait ce qui s’appelle le service minimum, c’est comme si passant d’un journal l’autre, on lisait le même communiqué, Libération, l’Express, le nouvel Obs, le Monde, les mêmes clichés et formules à l’emporte pièce, en gros circulez y a rien à voir, idem pour la presse en ligne avec Slate qui tient à peu près le même discours et le très politiquement correct Rue89 qui pour échapper à toute polémique n’en parle même pas du tout, comme cela c’est plus simple (il suffisait d’y penser) ..

- les mêmes clichés habituels avec comme leitmotiv : l’hydre de l’extrême droite  ;

Pour pouvoir dominer les choses ou les gens, il suffit souvent de pouvoir les « nommer », car les mots ne sont pas que de simples vecteurs neutres de communication mais ils sont dotés le plus souvent d’une dynamique propre qui peut s’avérer d’une puissance redoutable, la preuve ?

Allez traiter un allemand de nazi, un russe de soviétique, un patron d’esclavagiste, un homme de macho ou un blanc de raciste, comment voulez vous qu’ils se défendent ? Certains termes du fait de circonstances historiques ont acquis une telle charge émotionnelle qu’ils font d’emblée peser un redoutable soupçon de culpabilité sur celui qui en est l’objet de telle sorte qu’il lui sera très difficile ensuite « d’inverser la vapeur », il est comme pris au piège d’office, malheur à lui !

En descendant dans le détail des journaux suscités, on retrouve en gros les mêmes arguments visant à emporter la conviction du lecteur que les participants à ce Congrès anti-islam sont tous à ranger dans la catégorie extrême droite,

=> ce colloque fait suite aux propos de Marine le Pen (pas un hasard)

=> des jeunes aux crânes rasés (plus grave que des vieux chauves)

=> ils font référence aux valeurs d’occident (qui sont si atroces)

N’en jetez plus, le diagnostic est certain, même si beaucoup sont issus de la gauche, les participants à ce colloque sont bien tous d’extrême droite, or vous devez savoir que extrême droite = facho = raciste = la bête immonde, bref des gens infréquentables, fermez le ban !

- quelques trop rares bonnes exceptions dénonçant l’omerta ou la fausseté des médias ;

En dehors des blogs des associations organisatrices (ex. celui de Riposte laïque qui a réalisé une excellente compilation de vidéos de la rencontre) il y a bien sûr l’excellent site de journalisme citoyen dénommé Agoravox (mazette quel blog !) qui a déjà publié quelque article à ce sujet, plus discrètement le site Enquête et débat fait un bon travail de ré information, mais alors n’y a-t-il pu rien à espérer de la presse officielle ? Si un très réputé blogueur fait heureusement exception, l’honnête Yvan Rioufol qui une fois encore ne craint pas d’aller contre le politiquement correct en fournissant un compte rendu positif de ces Assises dénonçant l’hypocrisie des médias ordinaires, hommage lui soit rendu.

Force est de constater que fidèle à son sentiment de « légitime supériorité », la classe politico-médiatique française continue, convaincue de la justesse de ses vues, d’avancer sourde et aveugle face aux cris d’inquiétude proférés par le peuple en raison des menaces que la présence islamique fait peser de plus en plus sur son environnement quotidien, ce peuple dont elle est censée être la représentation a le mauvais goût de ne pas adhérer à son projet multi culturaliste mais de formuler des revendications de défense de son identité, protestations d’ailleurs qualifiables de populistes, c’est tout dire, or le peuple doit être éclairé par nous ses dirigeants et s’il perçoit autre chose c’est qu’il se trompe .. Stop ça suffit, mais c’est fou ce décalage, combien de temps ce scénario absurde de mépris et d’insouciance de la part des (z)élites pourra t il encore perdurer ?

Car ce n’est pas un bulletin dans l’urne tous les 5 ans qui peut régler décemment le problème de représentation populaire !

Comme l’exprime Oskar Freysinger en conclusion de ces Assises : « Y a un malaise terrible, la politique telle qu’elle est pratiquée en France ne prend pas en compte les désirs et les soucis des gens ! » ce sera le mot de la fin.

Hiéronymus, décembre 2010



131 réactions


  • Serpico Serpico 24 décembre 2010 16:37

    C’est vrai, il faut dénoncer cet Islam violent :

    Ezéchiel 9

    9.1  Puis il cria d’une voix forte à mes oreilles : Approchez, vous qui devez châtier la ville, chacun son instrument de destruction à la main !

    9.2  Et voici, six hommes arrivèrent par le chemin de la porte supérieure du côté du septentrion, chacun son instrument de destruction à la main. Il y avait au milieu d’eux un homme vêtu de lin, et portant une écritoire à la ceinture. Ils vinrent se placer près de l’autel d’airain.

    9.3  La gloire du Dieu d’Israël s’éleva du chérubin sur lequel elle était, et se dirigea vers le seuil de la maison ; et il appela l’homme vêtu de lin, et portant une écritoire à la ceinture.

    9.4  L’Éternel lui dit : Passe au milieu de la ville, au milieu de Jérusalem, et fais une marque sur le front des hommes qui soupirent et qui gémissent à cause de toutes les abominations qui s’y commettent.

    9.5  Et, à mes oreilles, il dit aux autres : Passez après lui dans la ville, et frappez ; que votre oeil soit sans pitié, et n’ayez point de miséricorde !

    9.6  Tuez, détruisez les vieillards, les jeunes hommes, les vierges, les enfants et les femmes ; mais n’approchez pas de quiconque aura sur lui la marque ; et commencez par mon sanctuaire ! Ils commencèrent par les anciens qui étaient devant la maison.

    9.7  Il leur dit : Souillez la maison, et remplissez de morts les parvis !... Sortez !... Ils sortirent, et ils frappèrent dans la ville.

    9.8  Comme ils frappaient, et que je restais encore, je tombai sur ma face, et je m’écriai : Ah ! Seigneur Éternel, détruiras-tu tout ce qui reste d’Israël, en répandant ta fureur sur Jérusalem ?

    9.9  Il me répondit : L’iniquité de la maison d’Israël et de Juda est grande, excessive ; le pays est rempli de meurtres, la ville est pleine d’injustice, car ils disent : L’Éternel a abandonné le pays, l’Éternel ne voit rien.

    9.10 Moi aussi, je serai sans pitié, et je n’aurai point de miséricorde ; je ferai retomber leurs oeuvres sur leur tête.

    9.11 Et voici, l’homme vêtu de lin, et portant une écritoire à la ceinture, rendit cette réponse : J’ai fait ce que tu m’as ordonné.

    Ezechiel 21

    21.8 (21:13) La parole de l’Éternel me fut adressée, en ces mots :

    21.9 (21:14) Fils de l’homme, prophétise, et dis : Ainsi parle l’Éternel. Dis : L’épée ! l’épée ! Elle est aiguisée, elle est polie.

    21.10 (21:15) C’est pour massacrer qu’elle est aiguisée, C’est pour étinceler qu’elle est polie... Nous réjouirons-nous ? Le sceptre de mon fils méprise tout bois...

    21.11 (21:16) On l’a donnée à polir, Pour que la main la saisisse ; Elle est aiguisée, l’épée, elle est polie, Pour armer la main de celui qui massacre.

    21.12 (21:17) Crie et gémis, fils de l’homme ! Car elle est tirée contre mon peuple, Contre tous les princes d’Israël ; Ils sont livrés à l’épée avec mon peuple. Frappe donc sur ta cuisse !

    21.13 (21:18) Oui, l’épreuve sera faite ; Et que sera-ce, si ce sceptre qui méprise tout est anéanti ? Dit le Seigneur, l’Éternel.

    21.14 (21:19) Et toi, fils de l’homme, prophétise, Et frappe des mains ! Et que les coups de l’épée soient doublés, soient triplés ! C’est l’épée du carnage, l’épée du grand carnage, L’épée qui doit les poursuivre.

    21.15 (21:20) Pour jeter l’effroi dans les coeurs, Pour multiplier les victimes, A toutes leurs portes je les menacerai de l’épée. Ah ! elle est faite pour étinceler, Elle est aiguisée pour massacrer.

    21.16 (21:21) Rassemble tes forces, tourne-toi à droite ! Place-toi, tourne-toi à gauche ! Dirige de tous côtés ton tranchant !

    21.17 (21:22) Et moi aussi, je frapperai des mains, Et j’assouvirai ma fureur. C’est moi, l’Éternel, qui parle.

    Il faut vomir ce mépris musulman :

    Marc 7

    7.24 Jésus, étant parti de là, s’en alla dans le territoire de Tyr et de Sidon. Il entra dans une maison, désirant que personne ne le sût ; mais il ne put rester caché.

    7.25 Car une femme, dont la fille était possédée d’un esprit impur, entendit parler de lui, et vint se jeter à ses pieds.

    7.26 Cette femme était grecque, syro-phénicienne d’origine. Elle le pria de chasser le démon hors de sa fille. Jésus lui dit :

    7.27 Laisse d’abord les enfants se rassasier ; car il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens.

    7.28 Oui, Seigneur, lui répondit-elle, mais les petits chiens, sous la table, mangent les miettes des enfants.

    7.29 Alors il lui dit : à cause de cette parole, va, le démon est sorti de ta fille.

    7.30 Et, quand elle rentra dans sa maison, elle trouva l’enfant couchée sur le lit, le démon étant sorti.


    • Hieronymus Hieronymus 24 décembre 2010 19:09

      Serpico
      vous faites allusion a l’ancien testament
      qui est effectivement extremement violent
      il y a eu de nombreuses querelles ds les 1ers siecles a ce sujet
      et finalement ds un souci de tradition les Chretiens ont decide
      de le conserver, c’etait p’tet pas une bonne idee ..
      le nouveau testament est tout autre !


    • Serpico Serpico 24 décembre 2010 20:54

      Bantil

      Jusqu’à maintenant ce serait plutôt la ligne de défense des occidentaux...

      Je dis autre chose : on peut renvoyer le même ARGUMENT et non un PRECEDENT.

      Voila pour la nuance (c’est vrai que les esprits binaires...)


  • EricB 24 décembre 2010 16:37

    Excellent article, Hieronymus. 

    Par contre, vous avez oublié de souligner (à moins que je sois passé à coté) que la quasi-totalité des comptes-rendus journalistiques titraient « Assises CONTRE L’islamisation », en lieu et place du titre correct « Assises SUR l’islamisation ». Je ne crois pas une seule seconde que ces titres orientés soient de simples erreurs anodines...


    • Hieronymus Hieronymus 24 décembre 2010 19:11

      Oui ce fait a deja ete souligne par un lecteur + haut
      moi meme je n’ai pas trop fait attention et ai ecrit
      du « assises DE l’islamisation » partout
      comme au milieu quoi ..


  • ali8 24 décembre 2010 17:19

    l’islamisation étant là faut vivre avec

    des politiciens en herbe comme les racistes de chez Agoravox veulent endiguer et supprimer l’islamisation

    mais quand on fait de la politique il faut des projets

    vu le nombre de musulmans français, convertir tous les musulmans de France soit à la laïcité chrétienne soit au christianisme tout court me paraît utopique

    les génocidés entraînerait des représailles

    les parquer dans les Cévennes serait à envisager

    mais voilà, tous ces faux culs de la nlle politique anti-islam ne dévoilent pas leurs projets
    probablement inavouables

    je vous propose d’élire DSK, lui au moins ira se renseigner chez ses amis isrâeliens spécialisés dans la spoliation et la déportation

    c’est votre seule issue raisonnable à bon entendeur salut vite vite à vos moisages lol


  • Yohan Yohan 24 décembre 2010 17:49

    Fort bien écrit Hyéronimus. Félicitation pour votre article clair et concis

    Ce qui est affligeant, c’est la capacité de distorsion des faits et la manipulation mentale exercée par une presse en retard d’un train, qui supporte difficilement d’être pris en défaut sur ce sujet et qui à coup de d’indignations creuses qui se veulent vertueuses, tentent de diaboliser plutôt que d’écouter avec objectivité ce qui s’est dit et passé dans cette réunion et rapporter les faits avec objectivité.

    Ceux qui tentent désespérement de faire l’amalgame avec la droite la plus nauséabonde en seront pour leurs frais, car ce faisant, ils ne font que du terrorisme intellectuel sans répondre à une question qui préoccupe une majorité de concitoyens qui eux n’ont rien à voir avec les extrémistes de tout poil, héritiers du nazisme.


  • diego149 diego149 24 décembre 2010 18:01

    @ redj
    Ok merci pour la réponse. Vu d’ici on a du mal a comprendre


  • adeline 24 décembre 2010 18:39

    donc article de merde po de chance iero


  • bluerage 24 décembre 2010 18:53

    décidément mon pauvre Hadrien, tu vas droit vers le mur...


  • bluerage 24 décembre 2010 19:04

    Dans le monde il y a les religions que l’on peut critiquer : pretres cathos = pédophiles, juifs = radins etc

    et après il y a l’islam : si tu as la moindre critique face à cette religion, tu es catalogué facho, raciste etc

    charlie hebdo publie les caricatures danoises : procès (gagné ouf mais à quel prix), sûr qu’ils ne le referont plus !

    Veronique Sanson ne peut pas chanter en tournée sa chanson « Allah » à cause de menaces de mort

    un americain ultra catho pretend bruler le coran et on a des manifestations de haine de l’occident dans tout le monde arabe

    théo Van Gogh critique l’islam dans ses films : il est assassiné

    j’en passe et des meilleures

    certains ont peur et jouent les autruches, tant pis pour eux mais qu’ils se taisent au lieu de la ramener, ouvrir la bouche sous le sable ça risque de les etouffer, et puis ça raye les dents..


    • Serpico Serpico 24 décembre 2010 19:18

      Avant les caricatures danoises, une publication sur le christ du même journal a été censurée.

      Quand Mel Gibson a sorti « la Passion », il a failli être lynché et on ne lui pardonne toujours pas.

      « La dernière tentation du christ » de Scorses a donné lieu à des attentats à l’espace St Michel et au Gaumont. 14 blessés dont 4 graves.

      etc.

      Maintenant, sortez dans la rue et dites « juif » dans une phrase, même pour dire du bien : vous serez abattu à vue.


    • lolet lolet 26 décembre 2010 13:17

      Hélas oui !
      D’ailleurs, demander le boycott des produits israeliens engendre une forte amende en France.
      Je ne dis pas que c’est bien ou mal : je constate, c’est tout...


  • Serpico Serpico 24 décembre 2010 19:13

    C’est à qui mieux mieux.

    Les dupont-lajoie sont de sortie et ils sont déguisés en agneaux.

    Rendre tous les musulmans comptables des actes de quelques décérébrés, c’est considéré rationnel.

    Essayez d’assimiler la folie du Ku Klux Klan au christianisme et c’est le tollé : comment osez-vous faire cette confusion ?

    Vérité derrière le pois-chiche, mensonge au-delà.

    Renvoyer les musulmans à leur Coran est le dernier cri en matière de démonstration : les musulmans liraient et appliqueraient à la lettre leur texte mais pas les chrétiens leur bible.

    Texte pour texte, que les « identitaires » racistes déguisés en rebelles assument les textes de leur « identité » et laissent les musulmans leur reprocher leur violence religieuse.

    Mais à l’impossible nul n’est tenu : on ne peut demander à un hypocrite fini d’être objectif.

    Par contre, je me demande ce qui fait si peur à ces « inquiets » de l’islamisation « galopante » ?

    Qui a la stupidité ou la malhonnêteté de croire que quelques excités vont « islamiser » l’occident ou au moins l’Europe ? ou même la France ?

    Ça ressemble fortement aux cris d’une vieille p... qui en rajoute des tonnes pour mieux justifier sa haine.

    La grande masse des pays arabes ou arabo-musulmans est incapable, mais alors d’une incapacité totale, de peser en quoi que ce soit sur l’avenir et les sociétés en occident.

    Allez, honnêtement, comment voyez-vous cette islamisation ?

    Par contre, comment jugez-vous l’occidentalisation de pays qui ne veulent pas de la culture occidentale ?

    Un bienfait ? une démocratisation ?

    Bien sûr, quand l’occident fait ce qu’il reproche aux autres, c’est toujours « pas la même chose ».

    L’Occident et l’orient sont finis. Aussi bien le monde musulman et le monde occidental sont en déclin. Qu’ils laissent les autres respirer : la Chine, l’Inde, le Brésil...

    C’est leur tour et c’est inéluctable.


    • courageux_anonyme 24 décembre 2010 19:21

      Quelques décérébrés ?

      tenez, lisez ça :

      Le christianisme est devenu, de loin, la religion la plus persécutée.
      Mais l’Occident fait l’autruche


      Ce n’est rien. Rien que des chrétiens qu’on égorge. Des communautés
      religieuses que l’on persécute. Mais où cela ? - Un peu partout. En
      Inde, au Bangladesh, en Chine, au Vietnam, en Indonésie, en Corée du
      Nord. Là où ils sont minoritaires. Et surtout en pays musulman. Et pas
      seulement en Arabie Saoudite où le culte chrétien est puni de mort. Mais
      en Egypte, en Turquie, en Algérie. Dans le monde actuel, le
      christianisme est de loin la religion la plus persécutée.
      Mais c’est au Proche-Orient, là même où le christianisme a pris
      naissance, que la situation est la plus grave. En Turquie, les
      communautés chrétiennes qui sont les plus anciennes, antérieures à
      l’islam, sont menacées de disparition. En Egypte (coptes), au Liban
      (maronites en particulier), elles se replient sur elles-mêmes ou
      émigrent en Occident. En Irak, la guerre a précipité les chrétiens dans
      le malheur. Près de 2 000 morts, des populations déplacées par centaines
      de mille, notamment vers le Kurdistan turc, plus accueillant. On ne
      compte plus, à travers le Proche-Orient, les communautés attaquées, les
      dignitaires religieux assassinés, les églises brûlées, les interdictions
      professionnelles, de droit ou de fait, dont sont victimes les chrétiens.
      Un génocide religieux à la petite semaine.
      Ajoutez à cela que les divisions internes sont innombrables et donnent
      le vertige, rapportées à la faiblesse des effectifs. Sur environ 14
      millions de chrétiens d’Orient, environ 5 millions sont catholiques. Les
      autres, orthodoxes, monophysites, nestoriens, portent la trace de
      l’immense débat christologique des IVe et Ve siècles de notre ère. Les
      nestoriens affirment la dualité des personnes dans le Christ : une
      personne divine, le logos, une personne humaine, Jésus.
      En sens inverse, les monophysites affirment que l’humain et le divin
      constituent dans le Christ une seule nature. C’est le cas des coptes
      orthodoxes.
      Pendant des siècles, les musulmans, venus ensuite mais devenus
      majoritaires, et les chrétiens ont fait bon ménage. Que se passe-t-il
      donc depuis cinquante ans ? D’abord, le réveil de l’islam sous une forme
      agressive et identitaire, comme si le Proche-Orient appartenait
      exclusivement aux musulmans. Ce sont les Frères musulmans qui mènent les
      attaques contre les coptes égyptiens : à Nag Hammadi, à 60 kilomètres de
      Louxor, en Haute-Egypte, une voiture a mitraillé les fidèles qui
      sortaient de la messe de Noël (6 janvier 2010). Bilan : sept morts. Par
      un paradoxe qui n’est qu’apparent, la démocratisation des régimes
      renforce l’intolérance et l’exclusivisme musulmans : les chrétiens
      d’Irak étaient moins menacés sous la dictature de Saddam Hussein qu’ils
      ne le sont aujourd’hui. Les despotes étaient le plus souvent héritiers
      du pluralisme traditionnel. Dans la quasitotalité de ces pays, l’islam
      est désormais la religion d’Etat. Et le djihad anti-occidental ainsi que
      l’agression américaine en Irak ont transformé les chrétiens en
      représentants de l’Occident maudit.
      C’est à la lumière d’une disparition prévisible à court terme, si rien
      n’est fait, que le pape a convoqué un synode des évêques d’Orient (10 au
      24 octobre 2010) pour tenter d’attirer l’attention sur ces persécutions
      et de passer un nouveau pacte pacifique avec les populations musulmanes.
      Pendant ce temps, l’Occident fait l’autruche. Pour ma part, ayant passé
      la plus grande partie de ma vie militante à défendre des populations
      musulmanes (Tunisie, Algérie, Bosnie, Darfour), j’ai pu constater que,
      chaque fois qu’il fallait le faire pour des chrétiens (Liban,
      Sud-Soudan), on voyait, à quelques exceptions près (Bernard-Henri Lévy
      Bernard Kouchner), les professionnels des droits de l’homme se défiler.
      Une sorte de Yalta culturel d’un type nouveau est en train de
      s’instaurer de fait : en Orient, le monopole d’une religion unique de
      plus en plus intolérante, l’islam. En Occident, le pluralisme, la
      tolérance et la laïcité. Ce Yalta est, comme l’autre, générateur de
      guerre froide, pour ne pas dire davantage. Il faut donc, sans
      arrière-pensée ni faiblesse complaisante, défendre le droit des
      chrétiens d’Orient à l’existence.

      Jacques Julliard

      http://fr.narkive.com/2010/10/25/3407489-la-chasse-aux-chretiens.html


    • bluerage 24 décembre 2010 19:33

      ça y est, comme je le disais plus haut, il suffit que l’on critique l’islam et un serpico (coco ?) vient nous traiter de dupont lajoie, ah ce qu’il ne faut pas entendre

      donc les pays musulmans ne pèsent plus rien ? Pas sûr, sur les 5 millions de musulmans qui vivent en France, pas un n’ira critiquer le manque de démocratie en Tunisie par exemple, ou ça ne chagrinera personne de voir que des mosquées se construisent par milliers à travers le monde grace aux pétro dollars saoudiens, arabie saoudite ou tu ne trouvera pas la moindre église par contre

      L’arabie saoudite qui exporte un islam qui est une caricature de religion, plus obscurantiste que ça à part le taliban je ne vois pas...

      Serpico quand tu ouvriras les yeux et verras que dans notre société déchristianisée l’islam s’agite pour occuper le vide (la nature en a horreur parait il) et promouvoir l’obéissance à des dogmes dingos, toi le libre penseur (sache que c’est un compliment) tu auras la joie d’etre le dernier quand tout le monde louera le gardien de moutons, prophète de qui tu sais.


    • Serpico Serpico 24 décembre 2010 19:50

      courageux-etc. "Ce sont les Frères musulmans qui mènent les
      attaques contre les coptes égyptiens : à Nag Hammadi, à 60 kilomètres de
      Louxor, en Haute-Egypte, une voiture a mitraillé les fidèles qui
      sortaient de la messe de Noël (6 janvier 2010). Bilan : sept morts. Par
      un paradoxe qui n’est qu’apparent, la démocratisation des régimes
      renforce l’intolérance et l’exclusivisme musulmans : les chrétiens
      d’Irak étaient moins menacés sous la dictature de Saddam Hussein qu’ils
      ne le sont aujourd’hui
      .« 

      *************************

      Sans commentaires ?

      L’Occident s’est allié à l’URSS pour faire la guerre aux nazis. A la fin de la guerre, ils ont inauguré le match Est-Ouest.

      Pour combattre le communisme, l’Occident a chauffé la marmite islamiste, alliée. A la fin du bloc soviétique, ils ont commencé le match Islamistes-Occident.

      Quand les islamistes étaient réfigiés en Occident, on chantait la même chanson qu’aujourd’hui : démocratie et patati et patata... pour que les islamistes prennent la place des nationalistes arabes copains des soviétiques.

      L’Occident a fait le mauvais choix, et c’est un arabe laïc (si si) de culture musulmane (mais si mais si) qui vous le dit : les arabes laiques ont été submergés par les islamistes avec l’aide de l’Occident.

      Relisez ce que raconte Julliard et sachez que je suis plus anti-islamiste que vous. Je suis même partisan de ne même pas discuter avec les intégristes islamistes : une balle entre les deux yeux, sans procès ni discussion.

      Le problème est que vos propos, votre tournure d’esprit et ces »Assises contre l’Islamisme" me mettent dans le même sac que ces salopards.

      Et ça me rend furieux.

      C’est simple à comprendre mais vous faites semblant de ne pas comprendre. c’est pourquoi je me dis qu’en réalité c’est un refus de tout arabe ou musulman : l’islamisme n’étant qu’un prétexte bidon.


    • courageux_anonyme 24 décembre 2010 20:05

      « Le problème est que vos propos, votre tournure d’esprit et ces »Assises contre l’Islamisme« me mettent dans le même sac que ces salopards. »

      Je présume donc que vous condamnez aussi l’occupation des rues pour prier, le port du niqab, les médecins hommes qui se font agresser parce qu’ils auscultent des musulmanes, les cantines exclusivement halal et les menaces de mort suite à l’affaire des caricatures ? Parce que pour moi, ce genre de comportement, ça fait partie de ce qu’on appelle l’islamisme, à combattre absolument.


    • Serpico Serpico 24 décembre 2010 20:49

      Courageux : "Je présume donc que vous condamnez aussi l’occupation des rues pour prier, le port du niqab, les médecins hommes qui se font agresser parce qu’ils auscultent des musulmanes, les cantines exclusivement halal et les menaces de mort suite à l’affaire des caricatures ? Parce que pour moi, ce genre de comportement, ça fait partie de ce qu’on appelle l’islamisme, à combattre absolument.« 

      *************************

      Absolument.

      Avec un léger bemol pour le voile parce qu’on ne définit pas de quoi on parle et dans quelle mesure on peut dire que c’est »nuisible« .

      Bien sûr, je ne supporte pas de voir des femmes et surtout des fillettes »ensachées« mais je me dis que chacun son trip (sauf pour les fillettes, c’est plus que criminel).

      Essayez de penser un peu à tous ces musulmans égorgés eux aussi, les bébés brûlés vifs par les intégristes algériens : croyez-vous qu’ils veulent »islamiser" l’Europe ces musulmans ?

      Un peu de sagesse. Un peu d’empathie.


    • courageux_anonyme 24 décembre 2010 21:08

      C’est bien pour ça qu’on ne confond pas islamistes et musulmans. Tout le monde sait que les musulmans sont les premières victimes des islamistes, figurez-vous. Dans la même veine, on sait très bien que la majorité des étrangers ne sont pas des délinquants.

      Mais : la majorité des terroristes sont des musulmans et la majorité des délinquants sont d’origine étrangère.

      Et il y a autre chose : en France, on a une longue tradition de bouffeur de curetons. L’islam a remplacé les cathos, il faudra vous y faire. Il faut dire qu’il y a matière.


    • Hieronymus Hieronymus 25 décembre 2010 10:10

      Serpico, vous ecrivez :
      « vos propos, votre tournure d’esprit et ces »Assises contre l’Islamisme" me mettent dans le même sac que ces salopards. .. C’est simple à comprendre mais vous faites semblant de ne pas comprendre. c’est pourquoi je me dis qu’en réalité c’est un refus de tout arabe ou musulman « 
      Je vous relis plus en detail ce matin,
      en fait je pense comme Courageux- que les musulmans sont les premieres victimes de l’islamisme, les intervenants a ces Assises ne cherchent nullement a mettre tous les arabes ou musulmans »ds le mm sac« , leurs griefs s’adressent en premier lieu a la classe politique occidentale ds son ensemble dont ils denoncent la lachete et la demission sous forme »d’accomodements raisonnables" envers les revendications communautaristes, abandonnant de facto leur devoir premier : la defense des interets de leurs concitoyens qui se sentent de + en + menaces !
      Cette lachete et demission de la classe politique ds son ensemble peut s’expliquer (peur des conflits sociaux, souci du politiquement correct) elles ne peuvent pas etre excusees, le courage est une vertu cardinale en politique, si l’on en est depourvu c’est qu’on est pas digne d’exercer des fonctions de representativite ..
      Mais je le repete, il n’y a aucune volonte raciste ou racialiste ds les organisateurs de ces Assises, simplement l’attachement a un modele de civilisation commun et la volonte de le defendre.


  • Goldored Goldored 25 décembre 2010 06:58

    Le retour de l’antifrance... On avance, les mecs, on avance.
    Et vive la haine, le racisme...
    A quand les appels à déporter les musulmans ? A les exterminer ? A abattre les enfants et violer les femmes ?
    Comment cette merde haineuse peut-elle être acceptée par la modération d’AV ?
    AV n’est pas prêt de recevoir un seul centime de ma part. Qu’AV demande aux identitaires de se cotiser !


  • EricB 25 décembre 2010 19:26

    N’empêche, j’en connais un paquet (entre 5 et 10 millions selon les chiffres - 5 selon la Police, 10 selon les syndicats), qui vont être bien emmerdés en 2012 lorsqu’il faudra choisir entre Marine Le Pen-la-supposée-raciste-xénophobe, et DSK, le-vrai-juif.....


  • elec 42 elec 42 26 décembre 2010 10:42

    stop aux métissages des cultures et des religions imposés par les politiques,la france est un pays libre et laic,chacun à le droit d’y pratiquer sa religion en toute libertée,mais si l’une d’entre elle doit prendre le dessus sur la république,la france pays des droit de l’homme,ne veut plus rien dire,arrètons de parler religion,et parlont avenir,emploi’agriculture,innovation,recherche,parlons des vrais enjeux de demain et de ceux de nos enfants.


  • HAÏFI Abdellah 26 décembre 2010 23:26

    Merci pour cet article travaillé. Enfin un peu d’air...



  • Hieronymus Hieronymus 30 décembre 2010 05:00

    plus de 48h sans nouveau post
    un mot de conclusion sur cet article
    je remercie tous les intervenants qui ont contribue a enrichir la discussion par leurs interventions, je precise que je n’ai pas fait appel une seule fois a la moderation
    la reflexion qui me vient suite a l’observation de toute cette deferlante mediatique bien pensante visant a condamner moralement ces « assises de l’islamisation » est :
    combien de temps encore le debat public sera t il autorise en France ?
    c’est presque miracle que ce congres ait pu se tenir et pacifiquemment sans heurt violent quand on pense a la coalition d’elements officiels (dont la mairie de Paris au 1er rang) qui ont tente de s’opposer par tout moyen a sa tenue !
    merci a Tous de votre attention


Réagir