samedi 7 janvier 2017 - par Pierre-Gilles Bellin

Aux Primaires de gauche, tout sauf Manuel Valls

Tout sauf Manuel Valls : aux primaires de la gauche opposez lui votre propre 49.3

Non, Monsieur Manuel Valls, personne ne vous croit lorsque, soudain, vous vous imaginez en porte-étendard de la suppression du 49.3 ; car, lorsqu’à deux reprises, vous l’opposiez à votre propre majorité parlementaire, vous faisiez bien plus que régler le problème « de discipline » que vous posaient les Frondeurs du Groupe socialiste ; vous prolongiez l’état d’urgence qui, de ponctuel, devenait permanent, niant dans tous les termes possibles l’état de droit ; vous faisiez mine de nous croire en « guerre » (pensez-vous que nous ignorons ce qu’est une « guerre » ??) pour accepter avec colère les grandes manifestations de juin 2016, lançant les troupes de CRS contre le million de manifestants pacifiques, scindant le cortège, violentant – sans cause, sans raison – les citoyens bien au-delà des seuls casseurs, jusqu’à leur imposer de tourner en rond autour du Bassin de l’Arsenal de Paris, les matraques emplissant chaque débouché de rues, d’avenues, pour bien signifier qu’on ne manifeste pas en « état d’urgence » ; si une relève de gauche était possible, vous décidiez que vous feriez tout pour qu’elle n’ait pas lieu, et NUIT DEBOUT par exemple se trouvait gênée, infiltrée, comptée, criminalisée parfois, surveillée toujours dans ses moindres manifestants. Forcément, puisque nous sommes en « état d’urgence », puisque nous sommes en « guerre ». Mais vous, vous seriez « le seul » à pouvoir faire front, avec « l’autorité, l’expérience », « autorité » et « expérience » qui vous permettaient d’inventer la superposition administrative là où elle n’était pas encore, dans les Services de Renseignements où 22 structures (22 !) cherchent, se cherchent elles-mêmes, coordonnent, se re-coordonnent, sous le contrôle infime de juges et de parlementaires, donnant à l’arbitraire et à l’échec valeur de règles fondatrices.

Et si encore, vous, Manuel Valls, aviez mobilisé les moyens du l’Etat sur le terreau des 10 000 personnes où le terrorisme actuel se nourrit (200 000 en Italie lors de années de plomb du terrorisme d’extrême-gauche, pour relativiser). Eh bien, non, là encore : hors de Paris et des grandes villes, les gendarmes, traquent, comptent, numérisent, écoutent, archivent le militant écologiste, et il en est encore ainsi des x structures de renseignement (dont la DGSI, ex « RG ») déjà existantes, créées récemment, ou qui seront créés, « redondés », tandis que l’on manque de personnel pour les aspirants au djihadisme ; mais qu’importe, puisqu’on a créé une définition extensive du « secret défense », qu’on n’aura aucun compte à rendre. Je me souviens… lors d’une innocente réunion sur la destruction du bocage, nous avions eu droit à un agent infiltré, à une demi-brigade de gendarmerie sur le trajet de nos voitures. Mais comment étaient-ils au courant ? Déjà, lisaient-ils nos mails, nous écoutaient-ils ?? Gâchis de toutes natures.

Publicité

Mieux encore : à coup de posture de coq gaulois, vous avez fabriqué des opposants déterminés à Notre-Dame-des-Landes, des « Zadistes » qui se répandent car, partout en France, les lois permettent de s’essuyer les pieds sur ce qu’il reste de nature. La nature : oui, ça ne vote pas. Ou, du moins, autrement. En balayant une centrale nucléaire en bord de mer, par exemple. Ce sont vos postures qui donnent l’autorisation morale de la violence politique et physique, comme au barrage de Sivens. Là encore, les polices se mobilisent sur les problèmes que vous avez créés, ou que vous n’avez pas su régler. Pour quoi faire ? Puisque ce n’est pas pour régler nos problèmes, à l’évidence ? Régler le vôtre, en imaginant que pour cela vous pourriez devenir Président de la République ? Parce que la population serait (serait) en attente « d’autorité » (en langage vrai, d’efficacité, ce qui n’est pas la même chose), deviendrait (deviendrait) raciste, « laïciste » (tout en restant « socialiste », et que vous incarneriez la seule force morale, etc., héritée (imaginez-vous peut-être) de Georges Clémenceau, en oubliant que lui a « gagné » une vraie guerre et fondé une démocratie républicaine. Vous êtes le vide de la pensée, de la pratique. Un néant moral, obsédé par la conquête du pouvoir, qui ne se gouverne pas lui-même.

Alors, partout, manifestants, chômeurs, précaires, femmes sous-payées, militants respectueux de la loi, démocrates de tous partis, de toutes obédiences, de toutes religions non dévoyées, policiers et gendarmes, magistrats, intellectuels, artistes, écrivains, éditeurs, journalistes, réaffirmons tous notre attachement aux Droits de l’homme, à une démocratie tolérante, véritable, ouverte aux autres car sûre d’une identité sereine, en disant : TOUT SAUF MANUEL VALLS. Aux primaires de la gauche, donnez congé à Manuel Valls en brandissant votre propre 49.3.

https://www.change.org/p/tout-sauf-manuel-walls?recruiter=163742139&utm_source=share_petition&utm_medium=email&utm_campaign=share_email_responsive



24 réactions


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 janvier 2017 12:28

      @Tall
      Mélenchon est européiste jusqu’au trognon ! Pour sortir de l’ OTAN il faut avoir dans son programme la sortie par l’article 13 du Traité de l’ Atlantique nord.

      Syriza aussi voulait sortir de l’ OTAN dans son programme...


      Au final Tsipras a nommé un Ministre nationaliste pro OTAN !

      Si vous croyez tout ce que vous racontent les européistes, vous n’êtes pas sorti de l’auberge ...


    • Legestr glaz Ar zen 8 janvier 2017 23:16

      @Durand

      Et à part des insultes vous auriez autre chose à dire ? Vous appelez ça avoir un débat ? Oui, vous avez des « choses » à rattraper. Mais il semble que ceci vous dépasse. Comment voulez vous que je sois touché par quelqu’un qui manie seulement l’insulte ? Je n’ai aucune envie de vous donner le pouvoir de me perturber par des mots grossiers. Votre cadeau d’insultes je vous le laisse. Est-ce que vous comprenez ?





    • Durand Durand 9 janvier 2017 12:35

      @Ar zen


      Tu n’es pas capable de concevoir et d’admettre qu’un chef d’état peut proposer de bon Droit aux 26 une période de discutions sur un enjeu majeur en dehors du cadre de l’article 48, avant de demander aux français de se prononcer sur le frexit par référendum. 

      Tu n’es pas capable de le prouver par la loi mais tu continues à dire qu’il n’en a pas le droit...

      Il est tellement évident qu’à l’upr, vous n’avez plus aucun argument recevable pour dire que vous êtes les seuls à évoquer la sortie de l’UE, que vos commentaire pathétiques, empreints de cette malhonnêteté intellectuelle des plus grossières propre aux mauvais amateurs que vous êtes, finissent par être perçus comme les insultes de ridicules singes bien dressés à l’égard de l’intelligence de chacun. 

      Votre pseudo-élitisme est également une insulte envers tous ces Français qui n’ont ni le temps ni les moyens d’appréhender les contraintes précises que l’UE fait peser sur notre démocratie et sur l’avenir de notre nation. 

      Vous voudriez bien avoir de votre côté ces millions d’électeurs que vous considérerez comme politiquement incultes, mais jamais on ne vous a vu descendre dans leur réalité, celle des champs, des ateliers, des chantiers, des usines, pas plus que celle de leur quartiers, de la misère et de la délinquance et du non-droit, aussi éloignée du 50 avenue de la République que peuvent l’être vos compétences politiques du marigot dans lequel les MLP et autre JLM osent, eux, descendre récupérer cet électorat qui vous échappe et que vous snobez.

      Vous prenez de loin et de haut les remarques sincères qu’on oppose à vos mantras. Vous n’êtes capables d’aucune nuance dans vos répliques, ce qui est le trait commun de ceux qui viennent tout juste de franchir une première étape dans la connaissance mais qui croient déjà tout savoir.

      Alors, devant votre arrogance, votre fatuité et l’affichage répétitif de l’insondable néant de votre imagination, comme vous le voyez, il n’y a pas que l’insulte..., mais à tout prendre, je vous conseille de vous en contenter car à votre égard, toutes les formes plus développées de critiques n’en seront que plus cinglantes. 

      Alors, pour la mémoire collective, contentez-vous d’être des cons et de vous fondre discrètement dans l’indéfinition propre à ce terme car vous concernant, il n’est encore que trop flatteur...









  • leypanou 7 janvier 2017 11:09

    Ce n’est pas primaires de gauche, mais primaires de l’Alliance populaire.

    Il y a 15 millions de retraités en France ; si on enlève ceux qui ont une retraite convenable, il doit en rester plusieurs millions qui n’ont aucun intérêt à ce que la ligne politique actuelle ni celle de F Fillon continue : si ces retraités ont encore du jugement, ne s’abstiennent pas stupidement ou votent mal, ni le PS ni F Fillon n’ont aucune chance de gagner.

    Et M Valls n’est qu’un représentant parmi d’autres de cette ligne réactionnaire.


  • Clocel Clocel 7 janvier 2017 11:23

    Une bonne mise en lumière du piège de l’élection...

    Fuyant la peste, on s’offre le choléra...

    Combien de générations encore avant de comprendre ?

    Ce qui est, est né.

    Ce qui est né doit être alimenté pour prospérer.

    On peut aussi choisir de les laisser crever...

    A vous de voir...


  • eric 7 janvier 2017 12:20

    J’sais pas...Vals pourrait bien être le mieux à même d’assurer une division complète des gauches sans réel vainqueur au premier tour de la présidentielle. Macron, Vals, Mélenchon, ce qui semble à peu prêt acquis aujourd’hui.

    Chacun 10% ou un peu moins.

    L’avantage ? Aucun ne sera à même de servir de pôle de domination pour une reconstruction des gauches. Qui plus est, cela devrait compliquer à l’envie les questions de répartition des circonscriptions aux élections qui suivront.

    Pour bien faire, il faudrait savoir où en sont les négociations occultes entre les différents partis des gauches irréconciliables. Combien de députés le PC négocie avec le PS dans le dos de Mélenchon, son candidat, si les verts sont encore capable de nuire assez au PS pour obtenir quelques rogatons.

    Personnellement, je pense voter pour Hollande parce que : « le changement, c’est maintenant » et que l’on parle d’une primaire de gauche. Mais il est vrai que vals est largement aussi mauvais et pourrait diviser au moins autant...


    • leypanou 7 janvier 2017 14:28

      @eric
      Personnellement, je pense voter pour Hollande : tiens, voilà quelqu’un pour qui 2017 commence très mal !


    • Le421 Le421 7 janvier 2017 18:15

      @eric
      Si vous êtes de gauche, voter Valls ou Macron tiendrait de la débilité profonde...


    • eric 7 janvier 2017 20:07

      @Le421
      Je ne suis pas....Je vote pour les candidats de droite. Pour moi, pas de réelle différence entre ces différents candidats. Les copains et les coquins...Mélench et Poutou, Vals et Hollande,
      Ce que je veux, c’est aider à choisir le plus nul pour enfoncer les gauches et qu’elles nous laissent tranquille sauver notre pays pendant un certain temps.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 janvier 2017 07:47

      @eric
      Quel grand naïf vous faites ... !
      Vous savez qu’il est interdit de faire des politiques intérieures nationales ?!« 
      Vous n’avez toujours pas compris que les décisions essentielles sont prises par Bruxelles ?? C’est l’article 121 du TFUE qui permet à la Commission européenne d’élaborer les Grandes Orientations économiques, les GOPé, pour les 27 pays européens ??


      Les candidats peuvent élaborer tous les programmes qu’ils veulent, au final, comme Hollande, ils devront appliquer les réformes structurelles, qui ne vont pas »sauver « le pays, mais achever de le ruiner !

       » (...) Ce qu’il faut savoir – et que tous les économistes savent – c’est que pratiquer des coupes sombres dans les dépenses publiques lorsqu’un pays est déjà en période de stagnation économique est une politique qui ne peut mener qu’à la récession. Et c’est en outre contre-productif puisque la récession entraîne une baisse des recettes fiscales souvent supérieure aux économies réalisées par la réduction des dépenses. En d’autres termes, cela revient paradoxalement à creuser le déficit que l’on prétendait combler…

      Il faut enfin savoir que l’histoire économique enseigne qu’il n’y a pas de baisse des dépenses publiques réussies sans dévaluation monétaire. Songeons aux exemples récents de l’Allemagne (dévaluation de facto avec l’adoption de l’euro, qui est sous-évalué pour la compétitivité allemande) et de la Suède. Autant dire que la baisse des dépenses publiques est impossible pour la France, du fait que l’euro est très surévalué par rapport à la compétitivité de l’économie française.(...)


    • Le421 Le421 8 janvier 2017 12:05

      @eric
      J’ose espérer que votre compte en banque est à minima à 5 chiffres, ce qui est mon cas, voyez, je ne me cache pas. Argent parfaitement blanc, je précise !!
      Et je vote à gauche... Pas socialiste, hein, j’ai dit « à gauche ».
      Parce que si vous n’avez pas ce minimum de 5 chiffres, alors, vous vous fourvoyez complètement.
      Mais il y en a tellement comme vous que je respecte votre choix.
      Choisirez-vous entre le Baron François de Beaucé avec Henri De La Croix De Castries ou la Comtesse Marion-Anne Perrine de Montretout secondée par son fidèle Wallerand De St Just d’Autingues ??

      Royauté quand tu nous tiens.
      Et le clergé est tout content.

      L’abbaye de Solesmes fera t-elle abolir la loi condamnant les relations homosexuelles avec les mineurs tel qu’elle le demande ? Un Lundi de Pâques, en loucedé, comme pour la loi TES le jour de Toussaint... Mêmes politiques, mêmes résultats.

      Et les moutons... Bêêêêêê Bêêêêê  !!!


    • Le421 Le421 8 janvier 2017 12:07

      @eric
      Pas de différence entre Valls et Mélenchon ?

      Ne le dites pas autour de vous.

      Vous allez passer pour un aveugle...


  • zygzornifle zygzornifle 7 janvier 2017 15:42

    Qu’en pense Dieudonné amateur de quenelles et de liberté devenu le soufre douleurs de Valls .... Veautera t’il pour les primaires ? 


  • zygzornifle zygzornifle 7 janvier 2017 15:43

    je vais voter pour ma machine a laver qui a un programme propre .....


  • clostra 7 janvier 2017 20:26

    depuis jeudi soir, je suis aux prises avec un questionnement qui me revient de l’avoir déjà vécu :

    que peut bien signifier :
    j’ai changé, j’ai grandi, j’ai compris ...

    de la part d’un gouvernant ?

    Est-ce que ça signifie que nous, le peuple, sommes chargés d’éduquer nos gouvernants ?

    Est-ce que ça signifie que ces personnes qui n’écoutent pas - ou pire - ceux qui leur disent ce qu’il serait bien de faire et qu’ils ne font pas, n’ont aucune responsabilité des conséquences de leurs actes ?

    Ce matin, j’étais un peu plus clémente et me disais que finalement la sanction était le vote, pour me reprendre à nouveau la tête avec l’idée que ces personnes qui savent tout bien mieux que nous, méritent une vraie sanction (une mise au coin les mains sur la tête et le bonnet d’âne)

    Franchement, on est très forts à faire changer nos politique pour pas un sou !

    Voilà, on devrait leur faire payer leur formation !


  • xantrius 8 janvier 2017 00:53

    Est-ce que Valls peut être débile à ce point la ? C’est la même question j’ai me posé avec le sortie du fameux livre de F Hollande. A l’époque j’ai avancé que ça fait partie d’une stratégie pour éviter sa candidature pour les présidentielles.
    Aujourd’h
    ui, concernant Valls, je fais le même constat : « ils » créent une situation pour éviter la candidature de Valls qui est voué à l’échec et qui facilitera la tache pour les insoumis et JL Mélenchon.
    Le meilleur candidat pour « eux » est Hamon ou Montebourg, vue qu’ils prennent beaucoup du programme « l’avenir en commun » (Hamon s’exprime pour une constituante pour la 6eme), mais dénoyauté de l’ensemble de la « révolution citoyen ». C’est la construction d’un « digue » ou Valls donne des passe pour faciliter la candidature des autres. Ok, c’est de la spéculation, mais pas que.


  • Vivement ça :
     
    https://francais.rt.com/france/31911-second-tour-macron-le-pen-de-villiers-predit-elimination-fillon
     
     
    Et La Baudruche négrière fera son petit rabattage habituel des colons et des bobos vers Rothschild ...
     
     
    (mon avatar est justement La Baudruche, bobo ne la reconnaît pas ?) 

    SOROS DONNE 500 MILLIONS AUX MIGRANTS ...
     
    http://www.nice-provence.info/blog/2016/09/20/milliardaire-george-soros-sponsorise-immigration-clandestine


  • Le421 Le421 8 janvier 2017 11:49

    "Non, cela ne les concerne pas. On doit donc, une fois de plus, souligner l’ampleur de cette mystification volontaire. Celle-là est énorme. En effet dans cette « primaire de LA gauche », il n’y a ni le PCF, ni EELV, ni le Parti de gauche, ni le MUD de robert Hue, ni « Nouvelle donne » de Pierre Larrouturou, ni le MRC de Jean Pierre Chevènement, alors même que ces trois petits partis de gauche avaient souhaité y participer et qu’ils furent refusés. Il y manque même ce bout du PS qu’incarne au bureau national de ce parti Gérard Filoche, lui aussi empêché de proposer sa candidature. Donc dans cette « primaire de LA gauche » il n’y a aucun parti qui se réclame de cette mouvance sauf le PS, tout nu, tout seul.« 

    Jean-Luc Mélenchon son blog...

    Cette primaire »de gauche" ne l’est que dans la bouche des journaleux à deux balles.
    La grande, l’immense majorité d’ailleurs !!


Réagir