mercredi 4 novembre 2020 - par William Kergroach

COVID, la leçon slovaque

 

 Comme nous, la Slovaquie est « en guerre » contre le COVID. Mais, chez eux, l'armée a réellement pris les choses en main. Les deux tiers de la population ont été testés, jusqu'à 91 % des habitants dans les deux zones les plus infectées. Les 1 % de testés positifs sont confinés et soignés. L'ensemble du pays marche comme un seul homme derrière son gouvernement. La Slovaquie est un bon exemple pour comprendre ce qui ne va pas chez nous.

« Nous sommes en guerre... » Le 16 mars dernier, le président Emmanuel Macron s'adressait à nous théâtralement, comme à son habitude. Il s'agissait de nous avertir que ça allait barder. Nous devions tout sacrifier, l'économie, nos libertés et jeter toutes nos forces dans cette bataille. Le COVID allait voir ce qu'il allait voir. Nous, nous n'attendions plus rien de ces gens.

 Aujourd'hui, c'est déjà la débâcle. Nos services hospitaliers sont à l'agonie, saturés à l'avance. Les infirmiers ont déserté, nous n'avons personne pour soigner. Nos hôpitaux publics et privés ne travaillent toujours pas ensemble, les tests ne sont pas généralisés.

 Notre économie est détruite, livrée aux multinationales, seules bénéficiaires de cette catastrophe politique et économique mondialement planifiée. « Quel que soit le coût » pour nos enfants livrés aux créanciers apatrides, le rouleau compresseur de la haute administration française avance. Aveugles et sourds, sur les débris d'un pays fracassé, au milieu des râles des blessés et des mourants, nos hauts fonctionnaires suivent le plan.

Quand la Slovaquie déclare la guerre, elle...

La Slovaquie est également en guerre. Le pays vient de tester plus de 3,5 millions de personnes - les deux tiers de sa population - en seulement deux jours. L'opération a été coordonnée par l'armée slovaque et a mobilisé plus de 40 000 personnes sur 5 000 sites à travers le pays. C'est le premier test généralisé à grande échelle en Europe.
Un peu plus de 1 % des participants ont été testés positifs. Ils doivent rester en quarantaine à leur domicile ou dans les hôtels réquisitionnés à travers le pays.

Publicité

 Le 23 octobre à Orava et Bardejov, les deux régions les plus touchées, 91 % des habitants avaient déjà été testées, en seulement trois jours.
Le dépistage est « volontaire » : ceux qui décident de ne pas participer ne sont pas autorisés à quitter leur domicile.

Ces tests de masse, pourvu qu'ils soient menés à intervalles réguliers, sont le complément indispensable au confinement pour contrôler la propagation du virus. Une deuxième série de tests de masse doit donc avoir lieu en Slovaquie plus tard dans le mois.

 Le Premier ministre slovaque Igor Matovic a félicité les maires, les fonctionnaires, les soldats, la police, les pompiers et les ambulanciers ; tout un peuple mobilisé. La Slovaquie est un pays homogène, les habitants sont derrière leur gouvernement.
 

En France, la catastrophe

La France du gouvernement Macron nous prévient déjà que la crise pourrait durer « jusqu'à l'été ». Le peuple français ne marche pas derrière ce président imposé par des banquiers. Nous savons tous que ce gouvernement d'énarques hautains a été mis en place à la faveur de stratégies ploutocratiques. Toutes nos questions peuvent être taxées de « complotistes » et des lois peuvent être votées pour fermer nos bouches, nos pensées demeurent.

Publicité

Ce deuxième confinement est donc suivi avec beaucoup de défiance par les Français. 
Les prochaines mesures restrictives que l'on demandera inévitablement à la police de diligenter s'appliqueront aux seuls Français de souche, pas aux « Français de papier » qui n'ont jamais et n'adopteront jamais les « valeurs de la république ». Les instructions sont déjà données, nous le savons, « pas de vagues »...

 Samuel Paty et les 263 victimes d'attentats islamistes morts depuis 2012 ne comptent pour rien dans ce plan mondialiste « en marche ». La France est le pays occidental le plus touché par les attentats islamistes, selon le rapport « Djihadistes de la porte d'à côté » conduit par Lorenzo Vidino, Francesco Marone et Eva Entenmann pour l'ICCT, le Centre du Contre-Terrorisme à La Haye. 74 % des musulmans de moins de 25 ans placent le Coran devant les lois françaises. Mais il n'y a pas de guerre puisqu'il n'y a pas d'ennemis, selon la loi.

Les Français, eux, sont épuisés par quarante ans de ces pitreries politiques. Ils sont désillusionnés, déprimés. Le peuple des Gilets Jaunes ne résistera plus à cette dictature des élites. 
Nous avons tous compris que les erreurs de stratégie de ces petits messieurs de Paris n'en sont peut-être pas et qu'elles ne seront jamais sanctionnées. Ces individus brillants et méprisants sont là pour durer, comme cette pandémie « providentielle », pour tourner définitivement la page d'une « certaine France ».

 

William Kergroach



25 réactions


  • Francis Francis 4 novembre 2020 09:09

    ’’Un peu plus de 1 % des participants ont été testés positifs. Ils doivent rester en quarantaine à leur domicile ou dans les hôtels réquisitionnés à travers le pays.’’

    -> Ils ne sont pas confinés, ils sont isolés. La mise en quarantaine n’est pas un confinement. Nuance.

     

    L’isolement consiste à isoler les personnes possiblement contaminantes.

     

    Le confinement mélange aveuglément en huis clos des personnes saines avec des personnes possiblement contaminantes ou qui seront peut-être infectée sans le savoir pendant leurs sorties sporadiques autorisées durant le confinement. C’est ce qu’il ne faut surtout pas faire pendant une épidémie. Jamais par le passé on n’a précédé de la sorte.

     

    En France, Macron, fort des avis contestables de son Conseil scientifique àla compétence contestée, amalgame confinement et isolement dans l’esprit des Français. C’est doublement criminel.

     

    https://francais.rt.com/opinions/80258-confinement-ou-mythe-apprenti-sorcier-ariel-beresniak
     

     ps. Merci William Kergroach pour le témoignage.


  • troletbuse troletbuse 4 novembre 2020 09:42

    Un peu de détente

    Pareil en France :

    Au JT de 20h sur F Rance 2, une journaleuse a dit :
    « Des tests salivaires vont être mis en place pour désengorger les queues »
    Excellente initiative 

    Je pense qu’il y aura beaucoup de volontaires« Hommes »

     smiley


  • Bendidon Bendidon 4 novembre 2020 10:24

    Bullshit une fois tout le monde testé au COVID19 arrivera un nouveau covid (21, 23 ... ?) et faudra tout recommencer

    « Commence à réfléchir c’est commencer à désobéir » devise des militaires !


    • Francis Francis 4 novembre 2020 10:46

      @Bendidon
       
       ’’« Commence à réfléchir c’est commencer à désobéir » devise des militaires !

      ’’
       
       Dans le même genre : « expliquer c’est excuser »
       
      La novlangue est faite pour empêcher de penser les crimes : tout discours qui n’est pas d’approbation des puissants y est déclaré conspirationniste.


  • Jelena Jelena 4 novembre 2020 11:24

    Afin d’atteindre plus facilement leurs objectifs, les mondialistes souhaitent instaurer une dictature sanitaire. La Slovaquie n’étant pas véritablement un pays « pro-mondialisation », le gouvernement slovaque fait la guerre au virus pour de vrai.


    • izarn izarn 4 novembre 2020 12:49

      @Jelena
      Faire la guerre pour de vrai à un ennemi qui n’existe pas , c’est du fascisme.


    • simir simir 4 novembre 2020 14:08

      @Jelena
      « La Slovaquie n’étant pas véritablement un pays « pro-mondialisation »

      Vous voulez rire....
      Rien que pour la France on compte là-bas 400 entreprises dont les plus grosses sont PSA et Orange.
      Et la France n’est que le 13 ème investisseur dans ce pays.
      Il ne leur reste plus rien ils ont tout vendu si ce n’est pas être pro-mondialisation qu’est ce que c’est !
      D’ailleurs ils ont l’Euro et ils sont obligés de respecter les règles de l’UE de concurrence libre et non faussée.
      Etre dans l’UE c’est être un acteur de la mondialisation.


    • Jelena Jelena 4 novembre 2020 15:12

      @izarn : Comme bien souvent, un commentaire digne d’un pilier de bar.

      @simir : Merci pour la leçon d’histoire, mais je n’ai pas écris « la Slovaquie est un pays anti-mondialisation » mais « un pays pas véritablement pro-mondialisation ».


    • Super Cochon Super Cochon 5 novembre 2020 01:15

      @izarn
      .
      .
      NON ! ....... c’est pas du Fascisme , c’est du Communisme !
      .
      .
      Culpabilisez le peuple pour le rendre paranoïaque ! ........ Les Communistes de Staline l’ont fait sur le peuple russe mis en esclavage , dans les écoles , ils apprenaient aux enfants à dénoncer leurs propres parents .
      .
      .


  • izarn izarn 4 novembre 2020 12:47

    Isoler militairement des personne sur un test foireux, qui n’indique pas que la maladie soit déclarée, c’est du fascisme pur et simple !

    Quel modèle !

    Ya ! Ya ! Mein General !


  • simir simir 4 novembre 2020 13:06

    « 74 % des musulmans de moins de 25 ans placent le Coran devant les lois françaises. »

    On s’en fout, dit comme cela c’est du pipi de chat.

    Par exemple je suis contre la 5ème république et pour une 6ème mais cela ne m’empêche pas de respecter les lois.

    Je suis contre les redécoupages électoraux successifs mais je vais quend même voter.

    Je dis qu’actuellement tout français vraiment révolutionnaire devrait dire j’ai 2 patries La France et Cuba mais je me conforme néanmoins aux lois françaises.

    Et plus de 74 % de musulmans respectent les lois et coutumes françaises.

     « La France est le pays occidental le plus touché par les attentats islamistes, »

    La France est aussi le pays qui a donné le pouvoir aux islamistes en dézinguant Kadhafi, le pays qui occupe illégalement le mali, le pays dont un ministre disait qu’Al Nosra faisait du« bon boulot », le pays qui refuse de coopérer avec les services de renseignements de Bachar el Assad et les services russes...

    Alors arrêtez de chouiner et cherchez les vrais responsables.


  • simir simir 4 novembre 2020 13:14

    De ce que j’ai pu lire les test faits en Slovaquie sont des tests antigéniques.

    Or ces tests au vu de leur moindre sensibilité, les TRA n’ont cependant pas vocation à remplacer les tests par PCR, ces derniers restant « la référence » selon l’AP-HP.

    Alors fausse bonne idée car on peut se croire sain alors que l’on est porteur.


  • simir simir 4 novembre 2020 13:46

    Sur les tests slovaques il y a l’effet d’annonce et la réalité.

    C’est ainsi que l’on peut lire sur le site du journal Ouest France :

    "Le gouvernement compte terminer les tests nationaux en deux jours et effectuer une autre série de tests le week-end prochain. Mais il a eu du mal à trouver du personnel médical pour faire fonctionner tous les sites de dépistage et a été contraint d’offrir des primes en espèces aux médecins.

    Lors de tests pilotes dans quatre régions à haut risque le week-end dernier, les gens ont dû faire jusqu’à deux heures de queue. L’Association slovaque des médecins généralistes (SVLS) a critiqué le plan du gouvernement, le considérant mal préparé.

    Selon l’association «  la concentration de millions de personnes  » sur les sites de dépistage «  reste en contradiction avec les recommandations des experts en maladies infectieuses de réduire autant que possible les contacts publics et la mobilité  ».

    Beaucoup de gens - comme Radovan Babincak, un chômeur vivant dans la capitale Bratislava - veulent éviter l’opération. «  Le gouvernement et le Premier ministre brandissent la menace contre les gens  », déclare cet homme de 40 ans.

    Anton Dubovsky, un opérateur de station-service, âgé de 67 ans, a aussi affirmé que ni lui ni son fils n’iraient se faire tester. «  Je ne suis pas du tout convaincu que ces tests soient une bonne idée  », a-t-il simplement déclaré."

    https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/covid-19-la-slovaquie-teste-l-ensemble-de-sa-population-une-premiere-mondiale-7035566


  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 4 novembre 2020 15:37

    « Nous avons tous compris que les erreurs de stratégie de ces petits messieurs de Paris n’en sont peut-être pas et qu’elles ne seront jamais sanctionnées. Ces individus brillants et méprisants sont là pour durer »

     

    Non, ils ne sont pas là pour durer et ils vont être sanctionnés car ils s’en sont pris aux saints du Très-Haut en blasphémant le Dieu des chrétiens, en laissant leurs églises être détériorées et profanées contrairement aux synagogues et aux mosquées, en avantageant les migrants musulmans par rapport aux Français de France, en favorisant les vices que sont l’homosexualité et la théorie du genre, en favorisant les grandes surfaces par rapport aux petits commerces,

     

    Notre Dieu qui est vivant, lui, va donc les juger comme il est écrit dans Daniel 7 :9-14 et 24-27 en virant la République et en y installant un Grand Roi chrétien qui va faire le ménage.


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 4 novembre 2020 20:57

    Un peux de pédagogie et surtout d’information ce qu’on ne peut pas attendre des médias dominantes !

    .

    L’hydroxychloroquine, du rationnel scientifique au traitement des patients


  • Copain 4 novembre 2020 21:07

    Suède : aucun confinement ni obligation de masque : 58 morts pour 100.000 habitants

    France : obligation de masque, couvre-feu, confinement et re-confinement : 57 morts pour 100.000 habitants.


  • BA 4 novembre 2020 22:49

    Mercredi 4 novembre 2020 :


    Avec les chiffres de Santé Publique France, le point sur le coronavirus avec les quatre courbes mises à jour :


    https://raw.githubusercontent.com/rozierguillaume/covid-19/master/images/charts/france/dashboard_jour.jpeg


    Source :


    https://covidtracker.fr/covidtracker-france/


Réagir