mardi 7 septembre - par Sylvain Rakotoarison

Élysée 2022 (2) : et Arnaud Montebourg entra dans la course !

« La remontada de la France vient de l’idée que par la politique, les Français ont le pouvoir de faire de grandes choses ensemble pour la France et pour eux. Dans le fracas du monde et le brouhaha politicien, pour comprendre la nécessité d’un tel projet et le rendre possible, il faut faire preuve de courage, de constance, de lucidité et tendre l’oreille. » (Arnaud Montebourg, 2021).



Alors, tendons l’oreille ! Et jaugeons la constance. La grande nouvelle du week-end, pour ceux qui auraient mal suivi, c’est la venue de l’ancien ministre Arnaud Montebourg dans sa ville natale de Clamecy, dans la Nièvre, et sa déclaration de candidature à l’élection présidentielle de 2022. On l’avait oublié, celui-là. Ce n’est pas nouveau : il se réveille tous les cinq ans. Une fringale présidentielle, sans doute.

En fait, je ne l’avais pas tout à fait oublié, j’avais bien suivi que les chevènementistes l’appréciaient. Le 29 août 2021, Jean-Luc Laurent, maire du Kremlin-Bicêtre et président du Mouvement républicain et citoyen (MRC) qui avait été créé par Jean-Pierre Chevènement, avait apporté « un soutien enthousiaste » à Arnaud Montebourg dont la candidature, ce samedi 4 septembre 2021, serait « une décision salutaire pour la France ». Le MRC avait déjà appelé à la candidature de l’ancien Ministre du Redressement productif le 14 avril 2021. Et ce mouvement sera présent à la fête de la rose à Frangy-en-Bresse le 25 septembre 2021, où Arnaud Montebourg devrait rassembler tous les montebourgeois de France et de Navarre. Arnaud Montebourg est aussi l'invité de la matinale de France Inter ce mardi 7 septembre 2021.

Ces affinités chevènementistes n’étaient pas nouvelles. Déjà, le 16 décembre 2015 dans la (fameuse) Salle Colbert de l’Assemblée Nationale, Jean-Pierre Chevènement avait organisé un colloque avec, à la tribune, notamment l’écrivain Régis Debray. Dans l’assistance, on pouvait apercevoir Arnaud Montebourg et Marie-France Garaud, qui étaient intervenus au cours de la soirée. Ainsi que le communiste Jean-Paul Brard. Beaucoup des auditeurs, dont la moyenne d’âge paraissait élevée, voyaient alors en Arnaud Montebourg un futur Chevènement bis.

Le maître mot de la déclaration de candidature d’Arnaud Montebourg est "la remontada". C’est étrange de vouloir prendre un mot espagnol pour montrer son amour de la France, mais je suis mauvaise langue puisque ce mot a été inclus dans l’édition 2021 du dictionnaire Larousse. Si on va voir sur son site Internet, soit j’ai eu une omerta contre moi, soit les liens permettant d’obtenir des informations ont été tout simplement oubliés. Le seul lien qui fonctionne, c’est bizarrement celui qui renvoie vers son livre sur l’engagement. Enfin, un livre-parti, on ne sait pas trop bien.

À tout le moins, on peut dire qu’Arnaud Montebourg, qui va avoir 59 ans dans quelques semaines, ne jouit pas d’un trésor de guerre faramineux. Même l’éclairage de son estrade laissait à désirer, et je salue les quelques journalistes venus dans la Nièvre profonde pour entendre l’un des arrivistes les plus connus de France.

Car arriviste, il l’est. Il l’a toujours été, avec un cynisme qui se sent à longue portée, des serrages de mains (même en période covid-19, bonjour les gestes barrières) qui ont un goût de faux et d’artificiel. Sa stature très grande l’avantage physiquement (car oui, le physique compte dans une campagne électorale, même si on n’élit pas un gendre ou un beau-frère, d’autres sont moins bien pourvus et cela peut être un handicap), son intelligence qu’il a sans aucun doute aussi, mais son arrivisme emporte tout sur son passage.

Rappelons d’ailleurs celui qui lui a mis le pied à l’étrier, étrier d’avocat comme étrier d’homme politique, Roland Dumas, le 29 novembre 2013 dans "Le Nouvel Obs" : « Jeune avocat, il était venu me voir. Il était très révérencieux. Je (…) l’ai aidé à trouver une circonscription. ». Mais quelques années plus tard, comme un ingrat, Arnaud Montebourg a réclamé la démission de l’ancien Président du Conseil Constitutionnel pour se donner une réputation de chevalier blanc : « C’est un garçon qui a besoin de se faire de la publicité. À l’époque, n’en trouvant pas par lui-même, il s’en est fait sur le dos de plus connus que lui. C’est malheureusement banal. ».

_yartiMontebourgArnaudF02

Le PS sera bien en peine d’y voir une concurrence à la non-candidature d’un socialiste pour 2022. Arnaud Montebourg part seul, en dehors du microparti MRC, de trois sénateurs socialistes (dont Laurence Rossignol), d’Emmanuel Todd et de Thomas Guénolé, et n’aura aucune caisse de résonance. Pourquoi celui qui, depuis dix ans, veut être candidat à l’élection présidentielle a-t-il voulu partir alors qu’il est sous les radars des sondages (moins de 2%) ? Un ego ? un livre ? une sincère volonté d’apporter sa contribution au débat démocratique ? Sans doute un peu les trois. Ce sont des questions qu’on pourrait d’ailleurs poser à tous les candidats déclarés ou potentiels. Candidat aux deux primaires du PS, en octobre 2011 et en janvier 2017, il n’a pas dépassé le seuil des 20% et surtout, le seuil du premier tour. Parfois, je me dis que les électeurs ont du bon sens que les journalistes n’ont pas toujours. Cette fois-ci, occupés à des affaires bien plus importantes, l’écho médiatique de cette déclaration a fait flop ! Personne ne l’attendait. À part le président du MRC.

Parler de remontada, c’est dire que la France est dans un piteux état et que lui, homme providentiel (qui, pourtant, avait commencé sa carrière sur la détestation de ce régime d’homme présidentiel qu’est la Cinquième République), serait capable de remettre la France à sa place, en haut du tableau. Pourtant, il faut bien dire qu’Arnaud Montebourg fait partie de ces politiciens qui pensent que les électeurs ont la mémoire courte.

Par exemple, qu’ils ont oublié que le Ministre de l’Économie et de l’Industrie, c’était lui entre 2012 et 2014, et que ses déclarations publiques avaient particulièrement dégradé la réputation économique de la France aux yeux des investisseurs étrangers. Heureusement, grâce à l’élection du Président Emmanuel Macron, la France est devenue le pays européen le plus attractif des investisseurs français, mais ce n’est certainement pas grâce à Arnaud Montebourg. La remontada, c’est Emmanuel Macron qui l’a faite.

Le patriotisme, c’est d’être fier de son pays, d’être fier de son attractivité économique, et pas être défaitiste en affirmant mollement et sans conviction : « La France est à un moment crucial de son histoire, où elle risque une élimination lente, insensible mais douloureuse et fatale. ». Il se croit encore en 2016, à la fin du quinquennat de François Hollande qui a considérablement dégradé la France, au point de ne même pas pouvoir se représenter.

Pour dire à quel point il a été un Ministre de l’Économie "léger", c’est la première fois qu’un tel ministre suit des cours d’économie après avoir été ministre, pas avant, pour savoir ce qu’est une entreprise (à l’INSEAD en automne 2014 à Fontainebleau). Du reste, il s’est pris au jeu et a créé sa propre entreprise de fabrication de miel après avoir été vice-président du groupe Habitat. Après avoir annoncé qu’il quittait la vie politique le 30 décembre 2014, il est revenu à la politique en déclarant sa candidature le 2 août 2016, puis a requitté la vie politique après son échec à la primaire du PS du 22 janvier 2017 (il a aussi quitté le PS), pour revenir une nouvelle par la porte de service pour déclarer de nouveau sa candidature.

Il pourrait presque inspirer de la pitié tant il avait un boulevard au sein du parti socialiste, mais son égoarrivisme l’a politiquement meurtri. Car la question reste toujours la même : comment peut-il convaincre qu’il est capable de rassembler les Français alors qu’il n’a même pas eu la possibilité de créer un courant au PS pour rassembler ses propres amis ?

Quant aux déclarations contre Emmanuel Macron, puisque le point commun de tous les candidats moins un de l’élection présidentielle de 2022, ce sera évidemment de tirer sur l’action, le bilan et le projet d’Emmanuel Macron (c’est de bonne guerre quand on est sortant, mais il faudra que ses opposants se rappellent qu’il a dû gérer probablement la crise la plus grave depuis la dernière guerre mondiale), il faudra que les électeurs potentiels d’Arnaud Montebourg se rappellent que si Arnaud Montebourg, ministre, n’avait pas manqué de respect à François Hollande, Président de la République, Emmanuel Macron ne serait pas devenu son successeur à la suite de son éviction du gouvernement et qu’il n’aurait jamais été question de la candidature d’Emmanuel Macron et encore moins de l’élection de ce dernier en 2017.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (04 septembre 2021)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Élysée 2022 (2) : et Arnaud Montebourg entra dans la course !
Arnaud Montebourg éliminé le 22 janvier 2017 à la primaire du PS.
Arnaud Montebourg plonge la France dans la fange.
Arnaud Montebourg contre les moulins marseillais.
Montebourg en primaire.
Vous avez dit démondialisation ?

_yartiMontebourgArnaudF03



65 réactions


  • jocelyne 7 septembre 10:18

    Ne parler des « candidats » que lorsque leur candidature esr enregistrée au Conseil avec leur 500 signatures, en parler avant c’est parler de candidat à la candidature.


  • Docteur Faustroll Séraphin 7 septembre 10:18

    « ... il se réveille tous les cinq ans. »

    et comment il fait pour gagner sa vie entre temps ?

    il a fait des économies quand il était petit ?


    • jocelyne 7 septembre 10:31

      @Séraphin
      « À partir de 2017, retiré de la vie politique, il crée plusieurs entreprises dans le domaine de l’agro-alimentaire. »


  • Clocel Clocel 7 septembre 10:29

    Les fonds de poubelle de Solférino.

    On boira le calice jusqu’à la lie, bordel...

    Les français sont accros à la pilule bleue.

    Ceux qui ne vont pas vouloir se taper Macron cinq ans de plus vont devoir calter rapidement.


  • Pierre Régnier Pierre Régnier 7 septembre 10:40

    @ l’auteur

    Peut-être qu’Emmanuel Macron a dû, comme vous le dites, “gérer probablement la crise la plus grave depuis la dernière guerre mondiale”.

    Il l’a fait très mal, mais il lui est toujours possible de ne pas s’entêter, et de mettre fin au terrible processus mortifère qu’il continue d’imposer

    https://rumble.com/vlxw0z-covid-19-vaccins-et-autopsies-dr.-ryan-cole.html


  • ZenZoe ZenZoe 7 septembre 10:40

    Ah, je croyais qu’il avait trouvé le bonheur avec son miel made in France ! Faut croire que non.


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 7 septembre 10:46

    Le coup de grâce, le mot de trop. grâce à Macron...


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 7 septembre 10:49

    Oui mon coco. Sauf que Macron sort de l’écurie de Hollande et que pour le moment la France est à genoux. Grâce à qui...Sarkozy, Hollande..


  • tonimarus45 7 septembre 10:57

    bonjour---Et allez les « banderilleros »sont de sorti avec en tete « rakototo » ; on ne connait pas encore son programme mais qu’importe il faut le deglinguer


    • Captain Marlo Captain Marlo 7 septembre 19:25

      @tonimarus45
       ; on ne connait pas encore son programme mais qu’importe il faut le deglinguer

      Montebourg promet de réindustrialiser la France, tout en restant dans l’UE & l’euro.
      C’est comme les promesses de Mélenchon et de toute la Gauche depuis 40 ans : ce sont des éoliennes à l’envers. Ils brassent de l’air pour faire du vent.


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 7 septembre 10:58

    D’après ce qui est écrit sur google. Au moins Montebourg est opposé à la .P.M.A. Un peu moins pervers que Macron..


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 7 septembre 11:05

    En plus il n’est pas associé au fameux club du Siècle... OUi, vous avez bien lu...l’affaire Olivier Duhamel.. allez, un petit effort de mémoire...


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 7 septembre 11:17

    Avec Marine, vous aurez peut-être les mains sales. Mais avec Macron, ce sera de la boue.


  • bernard29 bernard29 7 septembre 11:22

    ce qui m’étonne c’est qu’il’ na pas eu un mot sur la sauvegarde des abeilles et l’extinction des espèces. Peut être a t’il jugé que l’avenir dans le domaine du « miel made in France » est plus qu’incertain. Il avait déjà commencé à se reconvertir dans les glaces, je crois l’avoir lu quelque part. 

    De fait on attend encore la déclaration de candidature de Hamon et le bal pourra commencer, sinon les diners en ville.


  • Captain Marlo Captain Marlo 7 septembre 12:00

    L’auteur se fait des illusions sur l’état économique de la France « grâce à Macron ». Le pays est dans les choux et pas qu’un peu !


  • Furax Furax 7 septembre 12:01

    « Heureusement, grâce à l’élection du Président Emmanuel Macron »

    Article de merde comme d’hab’,


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 7 septembre 12:39

    Je déteste parler économie m’en fous un peu des dettes qui ne sont que des jeux entre financiers. Mais les menteurs m’insupportent par contre. La dette de la France est à 118%. En 2015 : 98%


    • Jeekes Jeekes 7 septembre 19:02

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
       
      ’’Je déteste parler économie’’

       
      Ben alors tais-toi.
      Si tu savais comme ça nous ferait des vacances, de ne plus voir tes pissages de posts débiles qui ne veulent rien dire !
       


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 7 septembre 19:05

      Vos toilettes sont bouchées ?


    • Jeekes Jeekes 7 septembre 19:22

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
       
      Depuis que j’ai confondu mes toilettes avec ta grande gueule ?
       


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 7 septembre 19:34

      @Jeekes
      Quel poète vous faites ! Vous finirez dans la Pléiade .


    • Captain Marlo Captain Marlo 7 septembre 19:37

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      m’en fous un peu des dettes qui ne sont que des jeux entre financiers.

      La dette vous concerne directement, c’est vous qui la remboursez chaque jour avec vos impôts ! Et soyez contente si votre banque ne fait pas faillite, ou que le gouvernement ne pioche pas dans vos comptes bancaires...

      Grâce à Hollande et à une directive européenne, depuis 2015, votre banque en faillite peut siphonner vos comptes bancaires....

      Il y a eu un précédent, le racket général sur les comptes bancaires à Chypre en 2013, qui peut donner des idées à bien des Ministres des Finances...

      "(...) En fait d’aide, les bailleurs de fonds (Union européenne, Banque centrale européenne et FMI) sont en réalité convenus d’un plan de secours de 10 milliards d’euros dont le volet essentiel consiste en un véritable racket sur les comptes bancaires détenus par des particuliers à Chypre.

      Le racket, qualifié de « prélèvement » ou de « taxe exceptionnelle » dans la langue de bois des dictateurs qui ont mis la main sur le continent européen, va être opéré directement par les banques chypriotes sur chaque compte bancaire de particulier. C’est-à-dire sur à peu près chaque Chypriote adulte et chaque étranger disposant d’un compte bancaire dans l’île.etc


    • Durand Durand 7 septembre 19:38

      @Aita Pea Pea

      J’aurais dit dans les anales !...

      ..


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 8 septembre 13:52

      @Captain Marlo quand je dis je m’en fouts, c’est pour sous entendre que tout cela est manipulé.... Et la dette de l’après de l’Allemagne. ? On l’attend toujours. Effacée. Il ne fallait pas briser la relance...


  • scorpion scorpion 7 septembre 13:44

    Il est mort le Boubourg pour que la hyène Rakototo vienne nous en beurrer la tartine ?


  • Octave Lebel Octave Lebel 7 septembre 14:07

    Montebourg candidat : Amour propre blessé de voir ses qualités non reconnues ni employées à leur valeur et sa propre lucidité prise en défaut dans un combat précédent qui le mène maintenant étonnamment dans un nouveau combat à contretemps dont il ne peut ignorer l’effet en raison des mécanismes électoraux .Dommage, le pays a besoin de toutes les compétences et bonnes volontés et il y a du pain sur la planche. Dans les circonstances que nous vivons il ne sera jamais trop tard pour apporter sa contribution et ne pas se ranger dans le camp de la résignation en lançant une torpille de plus qui pour une accession au second tour affaiblira le rassemblement des voix de la majorité de nos concitoyens qui voulant un véritable changement devenu urgent se considèrent maintenant comme les  non alignés des états majors politiques et des sondeurs en tout genre.


  • Mellipheme Mellipheme 7 septembre 14:37

    Boff, s’il peut se présenter et piquer quelques % de voix à l’Hidalgo, c’est très bien... Sans moi de toutes façons.


  • Ecureuil66 7 septembre 15:45

    pourquoi parle t il en espagnol ? il fait de la concurrence à Valls ? il se présente en Espagne ? 


  • ETTORE ETTORE 7 septembre 16:01

    LA REMONTADA  !!!! LOL !

    Déjà un slogan politique qui commence par LAREM.....

    Je comprend que le sieur Râkotonanobis, se sente un peu perturbé.

    Alors que l’abeille laborieuse se sente à MONTER sur un DAda...Electoraliste....

    Franchement, si c’est tout ce qui pousse après le passage de Macronibus LE Démontada, cela ne sert à rien d’être HUN Nain, à dada sur une bourrique.


  • zygzornifle zygzornifle 7 septembre 16:18

    C’est le dernier « socialiste » a avoir quelques neurones de connectées, les autres sont devenus nases depuis belle lurette ..... 

    Par contre la remondata c’est vraiment au raz des pâquerettes ... 


  • phan 7 septembre 16:27

    Rakoto redéfinit la notion de patriotisme économique, il suffit de regarder l’histoire d’ Alstom - une affaire d’État
    Rachat d’Alstom par General Electric : « Macron n’a pas dit la vérité », dénonce un élu : Olivier Marleix, député LR d’Eure-et-Loir et président de la commission des Affaires économiques estime que l’actuel chef de l’État était au courant d’un éventuel rachat bien avant 2014.
    Laurent Izard : L’industrie française vendue à la découpe


  • Akerios Akerios 7 septembre 17:06

    Prochaines élections :

    Pourquoi garder les mêmes règles ?

    En 2022 au premier tour au lieu de Macron/Marine Le Pen les deux premiers candidats......

    ..................au deuxième tour tous les candidats du premier tour sont éligibles et les électeurs choisissent leur président a la simple majorité des suffrages.

    Au lieu du : Macron ou Marine Le Pen le moins mauvais choix reste possible comme le bon choix.

    Un électeur qui ne souhaite pas voter Macron/Marine Le Pen pourra exprimer son suffrage au lieu de devoir s’abstenir ou voter blanc.

    Si plus de 50% des français ne veulent pas de « Macron/Marine Le Pen » pourquoi les forcer à accepter le mode de notre scrutin actuel avec ses effets pervers ?


  • Initiativedharman Initiativedharman 7 septembre 17:19

    J’ai toujours aimé Montebourg, son originalité et son franc-parler. Et puis, c’est un véritable socialiste qui aurait mérité plus d’égards. Dommage qu’il ne soit pas le candidat officiel du PS.


  • Durand Durand 7 septembre 18:11

    C’est Flan bis !... Et en plus il comprend rien aux abeilles...

    ..


  • charly10 7 septembre 18:28

    Si j’étais militant social-démocrate, c’est peut être lui qui aurait ma voix. Dans la mouvance de gauche, il a déjà montré sa différence en osant sortir d’une certaine doxa sociale démocrate.

    Mais je ne milite pas, dans ou pour un parti, surtout pour un parti qui a renié ses convictions sociales, au profit de décisions sociétales absolument pas urgentes ; genre mariage homo, pma etc…

    J’aimais bien la vision du monde de Chevènement, mais il est trop vieux aujourd’hui. Il faudrait  trouver un prétendant qui ait la stature d’un De gaulle, et la classe d’un Obama, la sagesse d’un Mandela. Je n’en perçois pas sur la palette politique actuelle.



  • tonimarus45 7 septembre 20:13

     bonjour«  »«  »«  »Heureusement, grâce à l’élection du Président Emmanuel Macron, la France est devenue le pays européen le plus attractif des investisseurs français, mais ce n’est certainement pas grâce à Arnaud Montebourg. La remontada, c’est Emmanuel Macron qui l’a faite.«  »«  »« dit »RAKOTOTO« .Au moins on sait maintenant pour qui roule le comique auteur et surtout pourquoi il a ete place là ou ses articles contre vents et marees et surtout contre des appreciations au niveau du zero, sont si souvent presentes sur »aggogovox« . comme le l’ai deja dit a mesure que l’on s’approche de la presidentielle, »les loups sortent du bois"


  • Lucorient 8 septembre 00:19

    « Laremontada »

    « Larem » 

    après jadot le macron vert, montebourg le macron rouge

    en plus ce cuistre dégénéré est pour le pass.

    Adieu et pas cordialement.


  • zygzornifle zygzornifle 8 septembre 09:01

    La politique c’est comme les plats cuisinés, on en mange, on en mange ensuite on fait un bilan sanguin et on file chez le toubib et on se bourre de cachetons....


  • egos 8 septembre 13:40

    A peine sa candidature déclarée, Arnaud Montebourg croule déja sous les louanges.

    Didier Lallement, lui aussi issu de la nébuleuse chevènementiste, aurait il démérité bien que n’étant pas candidat ?


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 8 septembre 13:45

    Zemmour a raison sur de nombreux points. Mais décréter que l’homme a un cerveau reptilien, c’est aller un peu loin..


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 8 septembre 13:46

    J’avoue apprécier l’homme. Mais sera-t-il de taille à affronter l’avenir ???? C’est l’homme qu’il faut au français...


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 8 septembre 13:49

    Montebourg pour la pass. Attention à la pression.. Je suis certaine qu’il aimerait revenir sur le mariage homosexuel, mais la pression contraire serait risquée..


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 8 septembre 13:56

    Je me souviens avoir lu un excellent livre sur la psychologie du pouvoir. Pourquoi les chimpanzés plus intelligente et empathiques que les gorilles n’’arrivent pas au sommet. allusion à Rocard et Mythe Errant... Parce que pour arriver au sommet, il faut avant être un TUEUR.


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 8 septembre 14:05

    Profil du macroniste : https://www.causecommune-larevue.fr/le_profil_des_macronistes. en résumé, des personnes qui craignent de perdre leurs avantages, sentant que leur modèle est celui de l’ancien monde...et qui bientôt s’écrouler. Les Forsythe.. Toujours de l’avant, sinon la chute..


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 8 septembre 14:06

    Bientôt va s’écrouler...


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 8 septembre 14:11

    Mouvement en marche : Profil : ce sont les soixante-huitard qui ont réussis. Pas les jeunes comme nous pourrions le penser. Les jeunes ont compris qu’il n’y a pas de place pour eux dans ce monde futuriste....et en déclin..


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 8 septembre 14:25

    Je dis aux jeunes, car cela sera difficile pour vous. Vous avez raison de critiquer le modèle de vos parents. Il est nul. Trouvez votre propre route. Il y a des sentiers à découvrir.. Faites preuves d’originalité. L’homo-oeconomicus, c’est comme le dirait Freud : de la merde..


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 8 septembre 14:39

    Je connais très bien le milieu de l’entreprise. Quelle déception pour leurs enfants quand ils apprennent que leur parents ont réussi en connaissant parfaitement la manière de tromper le fisc et en jouant à la bourse.... Quelle image... 


  • Tesseract Tesseract 8 septembre 15:56

    Je ne parierai pas quatre sous sur ce cheval.


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 8 septembre 17:19

    Il y a deux urgences. Revenir sur le sociétal et faire primer le qualitatif sur le quantitatif...autrement, ce sera le chaos final.


  • Ecométa Ecométa 12 septembre 17:32

    Rakoto,

    je sais que vous ne répondrez pas ; mais vous la placez où votre « intégrité intellectuelle » ?


Réagir