mercredi 15 septembre - par Sylvain Rakotoarison

Élysée 2022 (3) : le virus Zemmour

« La société française ne semble plus capable de secréter en son sein des sauveurs. L’école de la République n’enseigne même plus leur histoire. Comme des sales gosses nihilistes, nous prenons plaisir à casser le moule de notre grandeur passée. » (Éric Zemmour, le 7 mars 2012 dans "Le Bûcher des vaniteux", éd. Albin Michel).



Depuis quelques semaines, une nouvelle question torture le cerveau des éditorialistes politiques : l’un de leurs collègues, Éric Zemmour sera-t-il candidat à l’élection présidentielle de 2022 ? Et si oui, pourrait-il être élu ?

Cela semble s’accélérer pour Éric Zemmour. D’où l’emploi du mot "virus" dans mon titre, parce que c’est une candidature typiquement virale. Il fait partie des candidats possibles dans les sondages d’intentions de vote, ce qui permet de voir qu’il représente une part non négligeable de l’électorat dit de droite.

L'un des derniers sondages, réalisé par Ispos-Sopra Steria pour franceinfo et "Le Parisien/Aujourd’hui" publié le 3 septembre 2021, a montré un score flatteur pour celui qui n’a pas encore déclaré sa flamme. Il obtiendrait 8% d’intentions de vote, ce qui, pour une candidature "à froid" serait déjà un socle remarquable.

On pensait au départ qu’il irait manger sur l’électorat de Marine Le Pen, puis on s’est dit qu’au contraire, ils rognerait sur l’électorat de LR. En fin de compte, et quel que soit le candidat soutenu par LR, du moins les deux principaux, Xavier Bertrand et Valérie Pécresse (j’y reviendrai), Éric Zemmour handicaperait autant Marine Le Pen que LR, mais plus encore Nicolas Dupont-Aignan qui se verrait reléguer à un score de microcandidat (de l’ordre de 2%). En effet, Éric Zemmour prendrait 2% d’intentions de vote tant à Marine Le Pen qu’au candidat LR et 4% à Nicolas Dupont-Aignan, disparaissant ainsi du paysage présidentiel.

Un autre sondage réalisé par Harris Interactive pour "Challenges" publié le 14 septembre 2021 place même le polémiste à 10% en prenant 3 points à Marine Le Pen et 1 point au candidat LR.

Répétons-le, ce ne sont que des sondages, c’est-à-dire des photographies furtives et immédiates d’une "opinion publique" particulièrement hésitante et instable, mais on voit à quel point ce sont des outils indispensables aux partis et aux candidats hésitants pour déterminer leur stratégie. Surtout lorsque l’idée de primaire peut être synonyme d’échec et de divisions.

Pour Éric Zemmour, ce sondage, comme les autres qui donnent à peu près les mêmes enseignements du moment, c’est plutôt encourageant. À 63 ans, c’est en effet la dernière occasion sérieuse de participer au débat électoral. Éric Zemmour a des idées, et voudrait contribuer à élargir la campagne présidentielle. D’un point de vue politique, l’électorat ne semble pas surpris de cette perspective.

Des jeunes zemmouriens avaient étonné au lendemain des dernières élections régionales en collant des affiches pour souhaiter la candidature d’Éric Zemmour : que cela fût concerté ou à la propre initiative de ces jeunes zélateurs (qui se font du coup appeler la génération Z, ce qui fait un tantinet Zorglub !), cette action a permis de diffuser très progressivement l’idée d’une candidature Zemmour.

_yartiZemmourEricB02

Il y a aussi une autre caractéristique qui compte : Éric Zemmour déteste Marine Le Pen et pour lui, elle ne gagnera jamais une élection présidentielle car elle a montré ses limites lors du débat de second tour le 3 mai 2017. Il serait ainsi partisan plutôt du TSMLP : tout sauf Marine Le Pen ! Donc Éric Zemmour.

Laurent Wauquiez, qui n’était déjà plus président de LR, doit se mordre les doigts d’avoir laissé entendre à Éric Zemmour qu’il avait toute sa place dans la grande famille de la droite, lors de la "Convention de la droite" organisée le 28 septembre 2019. Car aujourd’hui, Éric Zemmour pourrait lui répondre qu’il a tout sa place dans la planète Zemmour. Encouragés par Laurent Wauquiez, les électeurs traditionnels de LR pourraient considérer que le journaliste est un membre de la droite comme un autre.

Dans un certain nombre de médias, il n’est pas du tout qualifié de droite, mais d’extrême droite, placé bien plus à droite que Marine Le Pen (qui fait figure de gauchiste comparée à lui). C’est cela qui est un peu paradoxal. La personnalité est plus "modérée" que les idées.

Quand, il y a quelques mois, François Bayrou, dont on ne pourra pas soupçonner un seul doute sur ses idées contre l’extrême droite, fut interrogé sur l’éventualité d’une candidature d’Éric Zemmour, il ne l’a pas chargé comme un méchant extrémiste. Il était resté assez neutre, assez discret, refusant d’entrer dans la polémique. C’est qu’Éric Zemmour est bien connu des centristes, il était même chargé de couvrir le parti centriste il y a une trentaine d’années et des sympathies se sont nouées. Comme d’ailleurs Nicolas Dupont-Aignan, qui a voté pour François Bayrou en 2007 et qui avait été son chef de cabinet lorsqu’il était ministre.

Ce qui est certain, c’est que l’éditorialiste jouit d’une belle culture historique, mais il la met au service d’une idéologie qui en fait des interprétations erronées, ce que de nombreux historiens ont dit ou au contraire refusé de dire car la loi de Brandolini s’applique aussi à lui. Napoléon, Pétain, De Gaulle… revisités à en faire froid dans le dos.

Qu’importe ! Éric Zemmour a trouvé son lectorat. Il l’avait testé dans les médias : sa notoriété a grimpé lors de sa participation à l’émission de Laurent Ruquier le samedi soir sur France 2, une émission à forte audience. Bon "produit" de communication, il a été recruté par d’autres chaînes après son éviction du service public et déjà quelques affaires en justice, aujourd’hui encore, il est sur CNews et comme ses idées sont clivantes, il provoque soit une forte détestation, soit au contraire un soutien très fort, selon l’opinion des uns et des autres. Le journaliste Éric Dupin l’a défini ainsi le 2 février 2017 : « Enivré par ses succès télévisuels, le gaulliste anticonformtiste qu’il était il n’y a pas si longtemps s’est mué en démagogue d’extrême droite. ». Au point que certains le comparent maintenant à Charles Maurras !

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) a décidé le 8 septembre 2021 que son temps de parole serait décompté à partir du lendemain pour maintenir tous les candidats dans une situation d’égalité. Éric Zemmour a pour l'occasion quitté temporairement "Le Figaro" pour faire sa future campagne (électorale ou de promotion éditoriale) et CNews vient, le 13 septembre 2021, de le renvoyer provisoirement pour se conformer au CSA. Imagine-t-on Jean-Luc Mélenchon ou Yannick Jadot ou Anne Hidalgo tenir une chronique quotidienne dans un grand média à forte audience et trouver cela normal alors qu'ils sont candidats à l'élection présidentielle ? La conséquence, c'est qu'Éric Zemmour n'est plus sur CNews mais il est partout ailleurs, France 2, RTL, LCI, BFM-TV, etc. Il y a même gagné en couverture médiatique !

Il est donc assez risible de voir comment Éric Zemmour se victimise à cet égard, évoquant la liberté d'expression dévoyée, alors qu'il est juste que tout candidat potentiel puisse jouir d'une exposition médiatique sensiblement équivalente. Du reste, un polémiste doit toujours s'attendre à des réactions hostiles, mais ici, c'est la simple règle de l'égalité entre les candidats qui est en cause. D'ailleurs, il avait déjà habitué son public à cette défense de la liberté d'expression lorsqu'il avait dû rendre des comptes à la justice pour certaines déclarations publiques (que je ne détaille pas ici, le lecteur intéressé saura où trouver). Et la défense de la liberté, elle n'est que dans un sens, pour sa liberté à lui, pas pour la liberté des parents par exemple à choisir le prénom de leur enfant (j'y reviendrai).

Ce qui est incontestable, c’est qu’Éric Zemmour vend beaucoup d’exemplaires de ses livres. "Le Suicide français", sorti le 1er octobre 2014 chez Albin Michel, a été un grand succès, qui s’est autoalimenté par la polémique, parce qu’Éric Zemmour est avant tout un polémiste, ce qui est nécessaire dans une vie intellectuelle saine. Entre 300 000 et 400 000 exemplaires du livre auraient été vendus en deux ans, peut-être plus.

Extrait du pamphlet : « L’idéologie de la mondialisation, antiraciste et multiculturaliste, sera au XXIe siècle ce que le nationalisme fut au XIXe siècle et le totalitarisme au XXe siècle, un progressisme messianique fauteur de guerres ; on aura transféré la guerre entre nations à la guerre à l’intérieur des nations. ».

Le 22 novembre 2014, Alain de Benoist commentait ce succès ainsi : « L’un [des sondages] révèle que 37% des Français (20% à gauche, 53% à droite) sont d’accord avec Zemmour, qu’ils se reconnaissent dans ce qu’il dit, qu’ils découvrent dans son livre ce qu’ils n’osaient dire tout haut ou qu’ils ne formulaient que de façon confuse. (…) Ceux qui méprisent le peuple y verront la confirmation que l’ouvrage n’est qu’une accumulation de lieux communs et de propos de bistrots. Mais il ne faut pas s’y tromper ; cet adoubement populaire, c’est une consécration. ».

Qui gênerait Éric Zemmour à l’élection présidentielle ?

À l’évidence, aucun candidat se réclamant de gauche. C’est un bon point pour ces candidats de gauche : ils ont tous intérêt à renforcer la confusion à droite et à l’extrême droite. Éric Zemmour pourra donc compter sur des maires divers gauche si jamais il manquait de parrainages. Ces 500 parrainages, répartis de manière homogène sur tout le territoire, a un avantage : ils obligent le candidat à avoir une force de frappe locale, des équipes un peu partout en France pour collecter ces signatures. Pas la peine de se présenter si on n’est même pas capable de ce travail qui implique surtout de l’organisation militante.

Est-ce que son éventuelle candidature avantagerait Emmanuel Macron ? Oui et non, à l’heure actuelle. D’une part, en affaiblissant la principale adversaire, Marine Le Pen, Éric Zemmour valoriserait la candidature d’Emmanuel Macron… sauf si l’effet est amplifié et permet, d'autre part, au candidat LR de prendre la place du second tour promise à la candidate RN. Auquel cas, l’issue du duel LREM vs LR serait beaucoup plus incertaine et il n’y aurait plus le risque du RN, donc, plus de vote utile au second tour. Ni vote utile, ni vote forcé pour éviter l’extrême droite.

Du côté du RN, la candidature d’Éric Zemmour recentrerait radicalement celle de Marine Le Pen. Elle ne pourrait plus être la candidate de la transgression, mais elle s’en moquerait car son socle "transgressif" est solide et fidèle. En revanche, la quête de nouveaux électeurs ne pourraient se faire que parmi des plus modérés, et donc, le recentrage aurait l’avantage de rassurer ces électeurs que le vote Marine Le Pen ne serait plus un vote extrémiste. En d’autres termes, Éric Zemmour jouerait une sorte d’épouvantail qui rabattrait les électeurs modérés vers Marine Le Pen. Un peu comme Georges Marchais avait finalement réussi à faire de François Mitterrand le meilleur barrage, le plus rassurant, contre le communisme.

Enfin, Les Républicains sont partagés sur les conséquences d’une candidature d’Éric Zemmour. Lui-même candidat à la candidature LR, le député niçois Éric Ciotti a annoncé très stupidement qu’il choisirait Éric Zemmour face à Emmanuel Macron. En clair, il n’est plus candidat, car lorsqu’on est candidat, même si on ne pèse pas très lourd, la moindre des choses, c’est d’abord de vouloir voter pour soi. Si ce n’est pas le cas, pourquoi demander aux autres de faire ce qu’on ne ferait pas soi-même ?

Mais c’est un épiphénomène. Comme je l’ai écrit plus haut, la candidature d’Éric Zemmour pourrait réduire les chances de Marine Le Pen d’accéder au second tour, donc augmenter celles du candidat LR. Toutefois avec une condition qui risque d’être fatale lors du combat du second tour où le choix des électeurs centristes un peu en déshérence va beaucoup compter : la présence dans le débat présidentiel d’Éric Zemmour va hystériser les candidats LR vers des positions assez dures contre l’immigration. On le voit déjà, même le mesuré et posé Michel Barnier a demandé un gel total de l’immigration pendant plusieurs années, et lui-même sait très bien que c’est une mesure impossible à appliquer pour beaucoup de raisons et pas seulement humanitaires.

Dans son nouveau livre "La France n'a pas dit son dernier mot", Éric Zemmour cite une Américaine qui lui aurait dit : « Il faudrait en France la même chose que chez nous. Il vous faudrait le même que le Donald pour donner un grand coup de balai. (...) Le Trump français, c'est vous. ». Pas sûr que ce soit très flatteur pour un prétendu intellectuel !

Et il faut le croire sur parole, car c'est typiquement le genre d'information invérifiable puisqu'il ne donne pas le nom de la dite Américaine qui pourrait confirmer ...ou pas. Procédé classique des propos de bistrot. Le frère du voisin de l'ami qui a vu l'ours. Café du commerce. Ce genre d'extraits, publiés par "Le Figaro" le 9 septembre 2021, n'a rien à voir avec une analyse fouillée et rigoureuse de la société française. Un pilier de bar ferait aussi bien. Dommage car il peut mieux (ce que j'exprime vaut sauf si l'extrait est trompeur et que le nom de la personne est effectivement indiqué).

Dans la réflexion, il faut bien comprendre qu’Éric Zemmour, qui a dû changer d’éditeur à cause des perspectives militantes de sa candidature, va sortir ce livre programme (à l'extrait cité) ce jeudi 16 septembre 2021. Or, l’objectif est de réussir cette sortie éditoriale, plus il y aura d’attente avec une candidature associée, plus le livre se vendra. C’est d’ailleurs devenu un réel business, avant chaque élection présidentielle, tel leader plus ou moins connu qui laisse miroiter sa candidature pour vendre son bouquin. Il y a cela, et il y a en plus le business Zemmour lui-même qui fonctionne à fond.

Je crois néanmoins en la sincérité d’Éric Zemmour à vouloir réellement influer sur les débats et les thèmes de la campagne présidentielle. Ce serait même comme le morceau de sparadrap du capitaine Haddock, les débats seraient pollués par les propositions controversées du polémiste et on ne parlerait pas des choses les plus importantes (par exemple, comment avoir un emploi ? un logement ? une école qui apprend ?). Des propositions controversées et dérisoires quand on songe aux enjeux et aux attentes.

En revanche, je ne suis pas encore convaincu que cette éventuelle candidature irait jusqu’au bout. Pourquoi ? Parce que si Éric Zemmour est un bon débatteur sur un plateau de télévision, il est un très médiocre orateur dans un meeting. Il suffisait de l’écouter à la Convention de la droite le 28 septembre 2019 pour s’en rendre compte. Il lassera vite les éventuels électeurs intéressés. Éric Zemmour est un homme d’idées, pas un homme d’action. Il serait assez nul à gérer un établissement public, et surtout, cela ne l’intéresserait pas. Alors, gérer la France…

Une autre raison, c’est qu’un candidat à l’élection présidentielle ne peut pas être un candidat monomaniaque qui n’est obsédé que par un seul thème (ici l’immigration, mais cela peut être le climat pour le futur candidat EELV). Un candidat à l’élection présidentielle doit développer une vision globale de la société et avoir son avis sur tout, tant sur ses sujets de prédilection que tous les autres, jusqu’à la stratégie sanitaire contre la pandémie de covid-19.

Enfin, en dernière remarque, je rappelle qu’avoir des centaines de milliers de lecteurs (ce qui est un exploit éditorial dont peu d’auteurs peuvent s’enorgueillir) ne signifie pas savoir capter des dizaines de millions d’électeurs. Nicolas Sarkozy en a fait l’amère expérience lors de la primaire LR de novembre 2016, lui qui était pourtant une bête de scène, un homme politique aguerri plus qu’un écrivain célébré (et "cérébré").

Ce sera aux autres candidats de ne pas se faire préempter les thèmes de la campagne présidentielle. Après tout, Éric Zemmour n’est qu’un citoyen comme un autre, et il n’y a pas lieu que ses éventuels adversaires se mettent au garde-à-vous devant lui pour faire de la surenchère. Chers autres candidats, n’oubliez jamais la fameuse règle d’or de Jean-Marie Le Pen : les électeurs préfèrent toujours l’original à la copie…


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (14 septembre 2021)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Le virus Zemmour.
Le chevalier Zemmour.
Élysée 2022 (1) : un peuple d’ingouvernables ?
Les Républicains et la tentation populiste.

_yartiZemmourEricB03



61 réactions


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 septembre 11:25

    Je suis absolument d’accord avec lui. Excepté sur un point essentiel. Non les hommes ne sont pas tous des prédateurs avec un cerveaux reptilien... Là, il a dérapé grave..


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 septembre 11:28

    Quoiqu’il en soi, c’est virage à droite Toute. Seuls valables : Montebourg et Aignan.. Mais supporter Macron encore quatre ans. Autant partir rejoindre Brel aux Marquises..


  • Lonzine 15 septembre 11:30

    un personnage de la diaspora... aucune chance


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 septembre 11:35

      @Lonzine ah, parce que les ROTHSHILD NE SOUTIENNENT PAS MACRON. Plus malins : ils ont avancé leur pion...


    • Docteur Faustroll Séraphin 15 septembre 11:37

      @Lonzine

      Et Mendès-France ? Il avait une chance ?


    • Lonzine 15 septembre 11:40

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      @seraphin
      oui ou Leon Blum etc vous voulez insinuer « ils sont par...t ? »


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 septembre 11:47

      @Séraphin Mendes France. Voilà un homme que j’ai longtemps admiré..... Mon modèle. Hélaas , son petit fils Tristan ne lui vient pas à la cheville. Je lui ai écrit. J’espère que mes propos l’ont touche. Monsieur ; vous n’êtes pas digne de votre ancêtre.... Un véritable régionaliste qui défendait la bio-diversité. Ne dissociant pas l’humain de la nature comme ces imbéciles d’écolos..


    • Docteur Faustroll Séraphin 15 septembre 14:53

      @Lonzine

      c’est pas moi qui insinue, c’est vous qui parlez de « diaspora »... 
      Zemmour n’est pas Rom, que je sache !


    • Lonzine 15 septembre 16:42

      @Séraphin
      Non , je ne pense pas qu’il soit Rom, ni Inuit, ni Libanais....


    • ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ cyrus 15 septembre 16:43

      @Séraphin

      En fait il est un peut trop vrai juif(mizhraim/sepharade) pour les allemand askhenaze smiley ....

      l’ antisemitisme de certain juif khazar n’ est pas as sousestimé ...


    • ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ cyrus 15 septembre 16:44

      @Lonzine

      encore un fufu , vous vous etes donner rendez vous ? 
      il pleut trop fort au jardin ?


    • Lonzine 15 septembre 17:46

      @Séraphin
      2/20 correction :
      vous vous êtes donné rendez vous ?


    • Lonzine 15 septembre 17:55

      @cyrus
      bon pas grave mais post ci dessus pour cyrus bien sur.


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 septembre 11:32

    Et en bon pervers narcissique-vampire suceur d’idées. Macron retournera encore sa veste. Autant de fois qu’il est possible. Quoique faire du Zemmour, cela devient compliqué. Quelle entourloupe va-t-il encore tenter...On peut se trahir cent fois, mais à un moment, il y a des limites..


  • Docteur Faustroll Séraphin 15 septembre 11:32

    « Éric Zemmour jouerait une sorte d’épouvantail qui rabattrait les électeurs modérés vers Marine Le Pen. Un peu comme Georges Marchais avait finalement réussi à faire de François Mitterrand le meilleur barrage, le plus rassurant, contre le communisme. »

    Attention Rototo ! Si tu commences à écrire des trucs intelligents, tu prends des riques pour le contenu de ta gamelle.


    • Docteur Faustroll Séraphin 15 septembre 11:36

      @Séraphin

      Et comme Marine Le Pen joue le rôle d’épouvantail inauguré par son père en rabattant au deuxième tour vers le candidat adoubé par le cénacle du « réflexe républicain », ça fait un coup de billard à trois bandes : « votez utile », qu’ils disaient.


  • uleskiserge uleskiserge 15 septembre 11:42

     

    « , Zemmour... quitte à faire gagner macron ! »

    On reconnaît les médiocres au fait qu’ils ne s’interdisent aucune ambition ; les locataires de l’Elysée de ces trois derniers quinquennats peuvent leur donner à penser, il est vrai, que tout est possible et permis en ce bas monde dont l’affaissement se confirme jour après jour.

     

    Zemmour n’est que le fils de ses parents car Zemmour ce n’est que la continuation de la guerre d’Algérie par d’autres moyens ; transmission de génération en génération de la haine, on peut déjà prévoir un 3è Zemmour petit-fils de ses grands-parents (son père y aura travaillé d’arrache-pied, pour sûr !)..........

    La France de Hugo, Voltaire, Dierot, Rousseau, Jaurès, Jeanne d’arc, Jean Moulin, de Gaulle mérite tellement mieux. Surprenant que ce média qui est le vôtre ne l’est pas encore réalisé : la décadence touche toutes les familles idéologiques manifestement.

    Quatre médias d’ « information » se partagent la majorité de l’audience : C-news, BFM-TV, le Monde, le Figaro... trois de ces médias mangent dans la main de Zemmour. 


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 septembre 11:51

    En plus, renier ses origines et sa filiation arabe... Sur un plan mental,.... Je suis pour une immigration très contrôlée : ouvrir les frontières à de futurs Salman Rushdie ou Commandant Massoud, d’accord.. Mais il faudra montrer patte blanche...Ouuuh délit de sale gueule. Ouaih, c’est pas gagné..


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 septembre 11:59

    Personne aujourd’hui ne peut nier que le mariage homosexuel a assassiné la gauche...


    • Armelle Armelle 15 septembre 14:55

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Si. Moi !!!
      C’est avant tout sa bêtise, son incompétence crasse mais surtout l’idéologie débile sur laquelle elle puise ses actions qui l’a assassinée !!!


  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 15 septembre 12:03

    « Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) a décidé le 8 septembre 2021 que son temps de parole serait décompté à partir du lendemain pour maintenir tous les candidats dans une situation d’égalité. »

     

    Mais alors, il faut que Macron subisse le même sort parce qu’il est dans le même cas que Zemmour : Probable candidat non déclaré.


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 septembre 12:08

    La crème de la gauche était opposée au mariage homosexuel : Rocard dont le modèle était Pierre Mendes France, Chevènement,... Le PAC AURAIT SUFFIT...Attention, avec le Covid, la roue tourne...


  • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 15 septembre 12:58

    En revanche, je ne suis pas encore convaincu que cette éventuelle candidature irait jusqu’au bout. Pourquoi ? Parce que si Éric Zemmour est un bon débatteur sur un plateau de télévision, il est un très médiocre orateur dans un meeting.

    Certes, mais nous avons changer d’époque aujourd’hui. Il ne suffit plus d’être un bon orateur quand les carences sont couvert par le montage médiatique à sa botte.

    Il aurait été encore impensable il y a 10 ans que des personnes comme Macron ou Trump puissent occuper le poste de chef d’état, mais avec la dépendance des médias aux subventions et avec la mainmise des milliardaires sur l’ex 4éme pouvoir, c’est maintenant possible. Même un humoriste en la personne de Zelensky a pu être élu en Ukraine.

    Nul doute qu’un Bolloré sera trouver la bonne formule pour vendre le produit Zemmour à des personnes qui n’ont pas su résister à leur pulsion de boire une bière sur une terrasse. 


  • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 15 septembre 16:01

    Zemmour est la clé de la prochaine élection !

    La candidature de Zemmour offre l’intérêt de tuer la présence au 2eme tour de Marine Le Pen, et ouvre la possibilité d’un autre postulant en face de Macron.

    Si cet autre postulant est le gagnant de la primaire LR, cela coupe aussi les possibilités d’augmentation de l’électorat de Macron.

    Le pouvoir va tout faire pour tuer "électoralement, financièrement, judiciairement Zemmour qui met a mal la stratégie de l’adversaire facile a dégommer, Le Pen.


    • ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ cyrus 15 septembre 16:18

      @Spartacus Lequidam

      On peut le voir différemment smiley
      Zemmour ramasse les voix LR pendant que marine ramasse les voix d’ ouvrier du RN , mais finalement se desiste au profit de Zemmour ...

      Qui va hurler au nazisme et au fascisme face a un juif/arabe natio-souverainiste ???.
      ca peut etre une bonne maniere de contourner le plafond de verre ...

      de plus zemmour est bien plus apte a gagner un debat que la marine smiley
      se contenter de la place de premier ministre et former un gouvernement ouvert au LR souverainiste (ciotti , mariani , etc ) serais de bonne politique .

      Enfin macron est tellement detester que melanchon pourrais lui passer devant , et subir lui meme le plafond de verre face a zemmour ...

      ca risque d’ etre passionant ...sort les cacahouette et la bierre 


    • Fergus Fergus 16 septembre 13:48

      Bonjour, Spartacus Lequidam

      Bien analysé.

      Mais pour le moment Zemmour sert incontestablement les intérêts de Macron.
      D’une part en ringardisant Le Pen et en diminuant de ce fait ses chances du qualification au 2e tour.
      D’autre part, en mordant également sur la frange ultra-droitière de l’électorat LR.

      A terme, il est évident que l’intérêt de Macron est d’affronter au 2e tour une Le Pen affaiblie. 


  • zygzornifle zygzornifle 15 septembre 16:33

    Au moins Zemmour est en train de réveiller toute cette classe politique avachie comme des sénateurs de retour de la cantine .....


    • ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ cyrus 15 septembre 16:38

      @zygzornifle

      tout a fait , mais il part avec l’ handcap des 25% de musulman qui jamais ne voterais pour lui et qui eux peuvent se tourner vers meluche .... 


    • zygzornifle zygzornifle 16 septembre 10:53

      @cyrus

       Bof je ne pense pas que Mérluche ni un autre les intéressent (on a bien vu lors des manifs on ne les voyaient pas défendre notre quotidien), ils se bougeront quand un des leurs se présentera et la on aura des surprises ..... 


  • ETTORE ETTORE 15 septembre 17:12

    Ah ! RakotoAnubis en travail commandé. ;...... lol

    Quand ce n’est pas le déterrage de Ben Anouille, histoire de tester les invertis macronicide........

    De décorer comme un sapin de Noël, le Bi coulouré from Bén et Thon HAVRAIS....Histoire de remplir le panier à crabe....LaREM, en branchies pas fraiches.....

    Une fois terminé ses ablutions, dans le monde du show bizz......

    Ne voiIà t’il pas qu’il oeuvre, également, à l’enterrement prématuré, d’un type, bien qu’il ne se soit pas déclaré formellement, et qui semble déjà, bouffer les pissenlits par la racine.

    C’est qu’il est rapide au coup de pelle, RakotoAnubis .

    Ces derniers jours il exhume, il déterre, il ensevelis, à grand coups de manche de pioche.

    Bon, je sais, sorti de sa spécialisation mortifère, on pourrait croire qu’il n’as plus d’utilité...

    Que nenni, son habituelle maitrise des disparus défunts, est décliné, sur ordre, et à tous les temps......Décomposés.


  • roby roby 15 septembre 17:41

    Suis étonné que personne ne parle de la haine provoquée par son passage chez le cycliste Ruquier et l’opportuniste Salamalèque 


  • Jonas 15 septembre 17:58

    Que l’on soit pour ou contre, E.Zemmour a beaucoup de talents , et une bonne culture historique de la France. 

    Je pense que, s’il faut décompter E.Zemmour , il faut également décompter les journalistes politiques qui sévissent sur France Inter , Le Monde ,Libération et d’autres qui sont tous de gauche , sans compter les amuseurs publics qui avec courage s’attaquent au Pape , aux chrétiens ,mais baissent l’échine devant la religion de la haine , de la violence , des égorgements , des massacres , et de l’asservissement des femmes. 

    Le CSA fait mine de s’étonner , mais E.Zemmour , voilà plusieurs décennies , qu’il pense que la France aura des problèmes en recevant des immigrés sans contrôle , qui ont des moeurs , coutumes , traditions et valeurs contraires aux nôtres , 

    Même si Zemmour n’existait , il faut l’inventer , car il réveille une classe politique , lâche , qui n’ose pas regarder la vérité , en face. Pourtant plus de 70% de Français sont d’accord avec les idées de Zemmour concernant, l’immigration , l’islam et l’insécurité. Il suffit de regarder les actualités de nos banlieues islamisées pour avoir le coeur net. C’est un peu Beyrouth , irak , Syrie en France. 

    Cela ne veut pas dire que les 70% de Français voteront pour lui , s’il commet l’erreur de se présenter aux présidentielles. Une chose est de commenter les événements politiques, autre chose d’avoir les mains dans le cambouis . 


    • Buzzcocks 15 septembre 18:52

      @Jonas
      Quelle culture effectivement, le mec qui sort de faux chiffres sur l’immigration, des fausses lois Bonapartiennes, et qui arrive à sortir que les verts se sont appelés les verts à cause de l’islam.... ou alors que le foot féminin n’est pas du foot.
      Une lumière... à part Moderatus, je ne vois pas bien qui peut trouver ce mec intelligent et cultivé.


    • Jonas 16 septembre 10:03

      @Buzzcocks
      Si je comprends bien les bons chiffres sont ceux de minimiser le nombre d’immigrés d’arabo-musulmans en France et le foot féminin ? 
      C’est là et là seulement où réside votre culture . ? Avec une telle argumentation , vous donnez raison à E.Zemmour.  
       


    • zygzornifle zygzornifle 16 septembre 11:01

      @Buzzcocks

      Si les vrai chiffres sont ceux annoncés par le gouvernement alors ils prêtent a caution ....


    • Buzzcocks 16 septembre 11:14

      @Jonas
      Quand il dit qu’un retraité sur deux est un immigré, il est dans le délire total. Ce type est un escroc. 
      Quand à vous, vous êtes un benêt de classe international, je crois qu’en terme de culture, ce n’est pas vous qui m’apprendrez grand chose.


    • Buzzcocks 16 septembre 11:15

      @zygzornifle
      Vu le niveau de vos commentaires, évitez moi... je fais pareil avec les votres qui n’ont aucun intérêt.


    • Jonas 16 septembre 17:23

       @Buzzcoks. 

      C’est vrai que les arabo-musulmans de par le monde ( 450 millions de personnes ) brillent par leur savoir , leurs connaissances ,leurs recherches , innovations , découvertes et leurs universités tant recherchées par tous les étudiants du monde.
      C’est d’ailleurs pour cela que les ambassades des pays arabo-musulmans sont pris d’assaut , pour obtention d’un visa. 
       La grande maladie qui frappe les arabo-musulmans( a part une minorité ) est le manque de savoir , de connaissance et d’éducation. 
      Je vais répéter ici , ce que l’égyptien , Mohamed ElBaradei , ancien directeur de l’AIEA et détenteur du prix Nobel de la Paix en 2005 avait déclaré lors d’une interview au quotidien Al-Hayat. de Londres. 

      << Je crains beaucoup pour l’avenir du monde arabe, car la moitié du monde Arabe souffre d’analphabétisme c-à-d plus que dans les pays africains subsaharienne. Et sur un autre chapitre Mohamed ElBaradei , signale : « ce que traduit comme livres l’Espagne ( plus de 40 millions d’habitants ) en une année équivaut à ce que nous avons traduit en 1000 ans. Ce qui se traduit à la langue arabe représente à peine le tiers des traductions grecs . Or la langue helléniste est parlée par 15 millions de personnes et nous ( Arabes ) nous sommes 450 million>> Et de conclure : »« Nous n’avons pas de système d’enseignement et en manque de bonne gouvernance ». A méditer @Buzzcoks !

       


  • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 15 septembre 20:14

    « Le Bûcher des vaniteux » ???

    Pour qui ?

    Pour lui ?

    Qu’il le veuille ou non, le progrès s’en fout de lui.

    Tout évolue quoi qu’on fasse.


  • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 15 septembre 20:22

    En 2013, en visite à Bruxelles ;

     interviewé à l’occasion de la sortie de son livre « Le bûcher des vaniteux 2 ». (Interview au complet)

    L’interview se termine par : 

    -La vanité est-elle un mal typiquement français ?

    -Oui. Quand on a été si grand et qu’on ne l’est plus, il ne nous reste que la vanité du passé qu’on a eu. En plus, c’est un mal qui a été aggravé par notre système de cour. À partir du XVIe siècle, on a imité les cours italiennes, en le faisant en grand, et on a développé la vanité. Défaut encore accru aujourd’hui parce qu’il n’y a plus la puissance qui existait auparavant. C’est tout ce qu’il nous reste, la vanité.

    - Et en même temps, il y a un gros courant en France de « France bashing »…

    - Absolument. Et, je ne dis pas France bashing, je dis haine de soi. Mais c’est un courant qui date. Déjà au XVIIIe siècle, Voltaire tape sur la France en permanence, mais ça a pris des proportions énormes depuis la défaite de 1940 et surtout à partir des années 70. Toutes les élites bien-pensantes passent leur temps à vomir la France. Si on les écoute, on a du retard sur tout. Le fond de tout ça a pris corps au XIXe avec la domination de l’Angleterre, c’est « ah qu’est-ce que c’est dommage que la France soit un pays catholique et non pas protestant », on aurait été un pays de commerçants et non pas d’agriculteurs. Après, ça a été « qu’est-ce que ça aurait été bien si on avait été Américains ». D’où l’introduction du modèle multiculturaliste alors qu’on avait à mon sens, avec le modèle assimilationniste, le meilleur modèle d’intégration des étrangers au monde, et je pèse mes mots. On a abandonné tout ça pour un mythe anglo-saxon. Après, on a voulu être Suédois, maintenant on veut être Allemand car « ils font tout mieux que nous ».

    - En Belgique, le mariage gay est passé comme une couque. Est-ce que ça vous interpelle ?

    - Les Belges n’ont peut-être pas la culture du débat idéologique qu’on a en France. Et cette histoire de mariage homosexuel n’est effectivement pas une question qui concerne beaucoup de monde, mais une question idéologique majeure. Je pense que les Belges n’ont pas ce goût des querelles purement théoriques. Ce n’est ni une qualité, ni un défaut à mes yeux, c’est comme ça. J’aime les querelles idéologiques et je pense qu’elles sont importantes car ce sont les idées qui font avancer le monde. 


    TOUT DEPEND DE QUELLES IDEES IDEOLOGIQUES...il parlait


  • cétacose2 15 septembre 21:29

    Zemmour est trés efficace ,du moins son image pour faire fuir ,dans votre jardin , les corbeaux , par contre ça attire les pigeons.........


  • Hurricane Hurricane 16 septembre 07:36

    J aurais aimé entendre Zemmour sur l’ histoire du petit écolier privé de cantine .

    On a pu voir la maman du petit chéri qui ne paye pas la cantine à Saint-Médard-de-Guizières, mais pas son nom , les statistiques ethniques - sa -mère sont interdites par la loi .

    On a bien le nom de la mairesse Mireille Conte-Jaubert , une blanche au nom trop gaulois pour nos islamos gauchistes donc une maire raciste bien entendu , elle doit trop écouter Zemmour sans aucun doute .

    La maman du pôv’ petit a tout le soutien(électoral , chuuut !)des hordes et meutes gauchiasses haineuses , et désignée victime du bien évidemment facho-racisme zemmourien toujours selon nos islamos gauchistes . 

    Les bienpensants tous de gauche toujours aussi indécrottables et faux derches s’émeuvent , toujours très électoralement , et crient honte à l’école . 

    Moi j’estime que c’est la mère qui doit avoir honte , mais c est très facho raciste de dire çà , il est vrai que je suis d ‘ ultra droite ,bientôt méga ,et fan de Zemmour , c ‘est grave docteur ?  

    J’ai vu sa photo : elle doit manger dans trois cantines en même temps , mais c ’ est pas électoral çà ! 

    Zemmour , taisez vous !


  • Hurricane Hurricane 16 septembre 07:39

    La semaine passée nous avons eu droit à une chasse à courre impitoyable contre Zemmour , une curée diabolique , une inquisition terrible digne des grands procès soviétiques .

    Liste nauséabonde des délateurs inquisiteurs anti Zemmour , cette semaine là , qui ont sévit en toute impunité sur les merdias acquis à la cause islamo gauchiste :

     

    Bouchez vous le nez !

     

    Ruquier le procureur inquisiteur soviétique islamo gauchiste , le pire , Léa Salamé la hyène , Rolland Cayrol rageux hargneux sur LCI , TPMP l ‘ émission du lèche babouche Hanouna avec l ‘ horrible et ignoble Mémona Hinterman , les yeux révulsés de sang , le faciès déchiré par la haine , des cris odieux , des propos fachos calomnieux caricaturaux , une tête de femme kapo SS d ‘ un camp de concentration , l ‘ horreur , la haine absolue . 

     

    Les méthodes infectes des ennemis de Zemmour nous rappellent de plus en plus cette idéologie nauséeuse de ces nazis qui envoyaient dans les camps tous les résistants qui refusaient de se soumettre .

     

    Toutes ces ligues de la haine alliés macroniens vont ils bruler les livres de Zemmour comme faisaient leurs semblables nazis avec les juifs ? c est bien parti pour . 

     

    Le fascisme à l’ état pur contre Zemmour .


  • Hurricane Hurricane 16 septembre 07:45

    Zemmour a seulement oublié que tout ce qu ’ il dit et écrit est autorisé dans n ’ importe quelle démocratie , il a juste oublié que nous sommes en France , nouvelle diktature culturelle , littérature bienpensante seule autorisée , liberté d ’ expression condamnée . 

    Zemmour a dit LA vérité , il a été exécuté .

    Zemmour gène la macronie et la gauche , les inquisiteurs islamos gauchistes l ’ ont éliminé .

    Les faits ? 

    Ils existent bel et bien mais l’ omerta imposée par le pouvoir pétainisto collabo islamo gauchiste macronien et sa chape de plomb les camoufle.

    Criminalité record due à l ’immigration et aux communautés arabos africaines , houlà , c est raciste !

    Prisons pleines de délinquants criminels arabos africains , houlà c est encore raciste !

    Grand remplacement organisé par les mafias UE MACRON MERKEL et ses alliés complices de gauche PS PCF EELV LFI LR collabo girouette , les ONG mafieux , les associations dites « humanistes » , houlà c est encore et toujours raciste !

    Tout ces vérités sont interdites à révéler par les tribunaux islamos gauchistes complices des envahisseurs arabos africains ; çà c est ma zemmourade personnelle !

    C est LA VERITE mais la loi et l inquisition macronienne ont instauré une chape de plomb sur ces faits réels prouvés chiffrés et avérés ; çà c est ma petite comploterie !

    Le seul résistant à ces charias gauchistes , c est ZEMMOUR il a donc payé très cher sa liberté de penser et de révéler des faits réels . 

    Triste époque similaire aux années 40 , Zemmour le Jean MOULIN et ses résistants condamnés et massacrés par les mêmes tribunaux collabos que nous avons chez nous aujourd hui en macronie islamo gauchiste .


  • ZenZoe ZenZoe 16 septembre 10:47

    Zemmour attise les haines parce qu’il brandit des miroirs dans lesquels les gens se voient tels qu’ils sont, avec toute leur hypocrisie ou leur sincérité. Certains n’aiment pas se regarder, et haïssent le bonhomme, d’autres sont à l’aise avec eux-mêmes et l’écoutent, ou pas, mais sans s’énerver.


  • troletbuse troletbuse 16 septembre 10:50

    Comme c’est bizarre, il y a eu un temps où Zemmour n’était pas considéré comme un virus. Mais le pouvoir ayant la possibilité de créer des variants extrémement contagieux et toxiques comme le delta par exemple, aurait-il décidé de le faire muter ?  smiley


  • troletbuse troletbuse 16 septembre 10:56

    Ainsi, ils ont réussi à virer Christine Kelly, l’excellent Marc Menant et Zemmour, des mal-pensants je vous dis.

    Mais ils ont ménagé les bien-pensants Eric de Riedmatten et Dimitri Pavlenko.


  • zygzornifle zygzornifle 16 septembre 10:58

    En ce moment LaREM doit éplucher la vie de Zemmour de l’état se spermatozoïde dans les bouses a papa a ce jour cherchant pas tous les moyens légaux voir illégaux de quoi le détruire, Macron a la trouille pas de zemmour mais de ne plus avoir LePen en face de lui car si un pisse vinaigre de droite se retrouve en face de lui il n’y aura plus de sursaut républicain et il se fera bouffer ..... 


    • Fergus Fergus 16 septembre 16:26

      Bonjour, zygzornifle

      « cherchant pas tous les moyens légaux voir illégaux de quoi le détruire »

      Ce genre de pratique, c’est plutôt emblématique de la droite LR (ex UMP ex RPR).

      « si un pisse vinaigre de droite se retrouve en face de lui il n’y aura plus de sursaut républicain et il se fera bouffer »

      Disons que les jeux seraient plus serrés que face à l’incompétente Le Pen.
      Mais pas perdu pour autant par Macron car il ne perdrait probablement pas les électeurs de droite qui l’ont rejoint en 2017 et pourrait, dans un tel cas de figure, bénéficier d’apports de voix venues de l’ex-PS.


  • ETTORE ETTORE 16 septembre 11:43

    Pourtant, pourtant, un mec qui a des couilles, il devrait plaire au poudré ? Non ?

    Ahhhhh ! C’est pas pour mettre au même endroit ? Sory !!!


  • cétacose2 16 septembre 19:56

    Zemmour peut tout dire et on l’écoute ( quelle chance ! ),mais pourquoi ? ben ,parce qu’il est juif .


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 19 septembre 11:10

    Deux juifs totalement aux antipodes. Alain Minc (pote à Sarkozy et Balladur) et ZEmmour...Mais Minc ferait bien de la boucler. Condamné pour plagiat...Amusant l’échange mi-figue mi-raisin entre Charline Van Hoenacker et Alain Minc. Un moment de pure joie : https://www.youtube.com/watch?v=X0np7mgLdBA. Dernier livre d’Alain Minc : il participe à l’ouvrage de Welinski : Comment bien vivre la fin d’un monde. Edition Guy TREDANIEL. DANIEL LE PROPHETE. Comment Alain Minc s’étant totalement gouré. Peut-être que cette fois, il voit un peu plus clair..


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 19 septembre 11:14

    Et un troisième juifs : Alain Minc confronté à Finkelkraut..https://www.youtube.com/watch?v=X0np7mgLdBA


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 19 septembre 11:29

    Tiens tiens : comment bien vivre la fin d’un Monde. Je retiens les participant qui me frappent : Jöel de Rosnay (Agora). Surtout Annick de Souzenelle...

    Dans Comment bien vivre la fin de ce monde, paru en mars 2021, il interroge 15 personnalités du monde scientifique et intellectuel sur leur vision de l’avenir, et notamment leur attitude vis-à-vis de la Collapsologie et des thèses relatives à l’effondrement de notre civilisation. Le livre, écrit sous la forme de dialogues, se présente comme une quête, à partir de l’angoisse de la fin du monde ressentie par l’auteur, de différents points de vue, appuyés sur différents savoirs scientifiques. Les protagonistes de cet ouvrage sont : Sophie PétersFranck FerrandAnne Dambricourt-MalasséÉtienne KleinMarc HalévyAlain MincIsaac GetzJoël de RosnayFrédéric Taddeï, Marc Luyckx Ghisi, Françoise Russo-Marie, Annick de SouzenelleMichel Maffesoli, Philippe Guillemant, et Catherine Bensaïd. Commençant par une sorte de psychothérapie consécutive à une crise d’angoisse face à l’avenir, la confrontation des différents points de vue laissent apparaitre un avenir peut-être moins sombre qu’il n’y parait20.


Réagir