lundi 29 avril - par Fergus

Gilets jaunes : Macron est-il sorti du guêpier ?

La conférence de presse donnée par Macron le jeudi 25 avril à l’Élysée a été scrutée avec une grande attention par les observateurs de tous bords, français et étrangers. Dans le contexte de conflit social qui, sous l’impulsion des Gilets jaunes, agite notre pays depuis le mois de novembre, l’exercice s’annonçait délicat, voire périlleux pour la capacité du président à garder la main sur l’agenda politique…

Photo L'usine nouvelle {JPEG}

Un exercice d’autant plus difficile, et potentiellement hasardeux, que de fortes attentes avaient été exprimées par nos compatriotes dans les cahiers de revendications et lors des très nombreux débats organisés par les municipalités et les associations sur l’ensemble du territoire national. Quelques jours après son « grand oral » élyséen, Macron peut-il s’estimer tiré d’affaire ou, au contraire, doit-il encore craindre une paralysie de sa capacité d’action ? À ce jour, nul ne peut le dire. Mais le fait est que, dans l’entourage du chef de l’État, les crispations qui prévalaient avant la conférence de presse, ont laissé la place à des attitudes nettement plus confiantes et détendues. 

Sur la forme, force est de reconnaître que Macron, après un discours liminaire trop dilué et, de ce fait, quelque peu soporifique, a été plutôt bon durant la longue séance de questions-réponses à laquelle il s’est prêté face aux représentants des médias, présents en grand nombre dans la salle des fêtes rénovée de l’Élysée. Il est vrai que le président, constamment animé par une feinte empathie, affectionne tout particulièrement ces échanges qui en réalité n’en sont pas, faute de possibilité de relance de la part des questionneurs. À cet égard, les 80 heures de « débat » auxquelles Macron, dans des conditions le plus souvent similaires, s’est soumis lors de ses rencontres avec les maires de France ont été pour lui autant de profitables séances de média-training.

Sur le fond de sa prestation, Macron – en bon héritier de ses prédécesseurs – nous a fait du Sarkozy ou du Hollande en affirmant droit dans les yeux des téléspectateurs qu’il avait non seulement écouté mais entendu les revendications émanant des classes populaires et moyennes. Un désir de changement si fortement exprimé par nos compatriotes – qu’ils soient ou non porteurs d’un gilet jaune – que le chef de l’État a, par nécessité pour le bien de notre pays, décidé au terme d’une intense réflexion de… garder le même cap ! Ce même cap néo-libéral, émaillé de régressions sociales et de détricotage insidieux des acquis des salariés et des retraités, qui a conduit au blocage des ronds-points et suscité un très fort soutien des Français au mouvement des Gilets jaunes.

Certes, il y a eu de la part d’un président au pied du mur quelques avancées positives ici et là, notamment en matière de fiscalité pour les classes moyennes. Merci les Gilets jaunes et tous ceux qui ont apporté leur contribution au Grand débat ! Mais le compte n’y est pas et l’on reste évidemment très loin des attentes exprimées par les Français, tant sur le plan socio-économique que sur le plan institutionnel. Et que dire de l’écologie, presque totalement absente de cette grand-messe élyséenne, exception faite de la création d’un « Conseil de défense écologique » dont l’influence risque d’être anecdotique ?

Faut-il être surpris des insuffisances criantes qui caractérisent les annonces de Macron ? Non, car l’on n’attendait pas grand-chose de cet exercice, et l’on n’a par conséquent pas été surpris du contenu étique de l’emballage présidentiel. Manifestement, le président n’a pas entendu les Français dans leur diversité, ou du moins ne leur a prêté qu’une oreille délibérément sélective. La réalité qui se dégage de sa prestation est en effet évidente de cynisme : Macron a choisi de brosser dans le sens du poil son électorat et ses soutiens oligarchiques de 2017 en ne cédant qu’à la marge aux revendications de nos concitoyens. 

Dans de telles conditions, les manifestations du samedi 27 avril ont, pour Macron et ses amis, pris une allure de test. Rejoint par de nouvelles troupes, le mouvement des Gilets jaunes aurait démontré que le chef de l’État a perdu son pari. Cela n’a pas été le cas : le ministère de l’Intérieur a dénombré 23 600 manifestants sur le territoire national, dont plus de la moitié à Paris étaient venus des rangs cégétistes. Quant aux Gilets jaunes, ils ont eux-mêmes évalué la participation à 60 000, autrement dit très en-deçà des cohortes attendues de Français mécontents des annonces présidentielles.

Macron n’a donc pas perdu son pari, mais il est évident qu’il ne l’a pas gagné non plus car les frustrations sont vives chez nos concitoyens, et la colère d’une partie significative d’entre eux n’est pas retombée, quoi que l’on puisse en penser dans les sphères du pouvoir. Ces sentiments à l’égard de l’exécutif s’exprimeront-il dans les manifestations du 1er mai sous la forme d’une participation massive ? Rien n’est moins sûr, et c’est plus probablement le 26 mai dans les urnes du scrutin européen que le mécontentement s’exprimera, malheureusement sans la moindre chance que le résultat soit de nature à changer ce fameux cap néolibéral. À moins que les Français ne saisissent cette opportunité de sanctionner Macron ? On n’ose y croire…



205 réactions


  • troletbuse troletbuse 29 avril 13:45

    Fergus

    Toujours en train de ménager la chèvre et le chou

    http://intellection.over-blog.com/-m%C3%A9nager-la-ch%C3%A8vre-et-le-chou


    • Fergus Fergus 29 avril 13:50

      Bonjour, troletbuse

      Je ne cherche à « ménager » personne, et surtout pas Macron dont la politique me donnerait de l’urticaire si j’étais allergique (je ne réagis quasiment pas aux chenilles processionnaires ni aux orties, c’est dire ! smiley )

      Mon propos : tenter de mettre par écrit la vision la moins subjective possible de l’actualité politique.


    • tiers_inclus tiers_inclus 29 avril 16:09

      @troletbuse

      Pertinent votre lien. Avec les GJs dans le rôle du chou.


    • machin 29 avril 17:43

      @troletbuse

      Fergus, c’est le consensus mou...
      C’est dans ses gènes.


    • Le421 Le421 29 avril 19:33

      @machin
      La première des choses à faire, si on est démocrate, c’est de respecter son point de vue.
      C’est vrai qu’à LFI (je ne sais jamais clairement où se positionne Fergus !!), on nous reproche parfois d’être trop consensuels. Ceci dit, il y a aussi les médias pour nous traiter d’extrémistes.
      Personnellement, je suis fermement de gauche, viscéralement, indiscutablement, mais je ne suis pas extrémiste. Même si je comprends ceux qui le deviennent à force d’exaspération et de foutage de gueule.
      Par contre, j’ai le respect de l’être humain.
      Le cassage de gueule en règle, je ne l’excuse pas chez le manifestant envers les forces de l’ordre, mais de même, pour moi, une personne qui porte l’uniforme et se comporte comme certains le font, ce serait direct au trou sans passer par la case départ.
      J’ai connu une époque où le port de l’uniforme donnait des droits, et surtout des devoirs, dont le premier est l’exemplarité.
      Alors je comprends que l’exemplarité peut être comprise pour certains comme une réponse violente à une agression violente...


    • Fergus Fergus 29 avril 20:19

      Bonsoir, machin

      Si le mot « consensus » s’oppose à position radicale sectaire, alors oui, j’en suis partisan. Mais de même que vous n’êtes pas sectaire  sauf erreur de ma part smiley —, je ne suis pas adepte du consensus, a fortiori mou. 


    • Fergus Fergus 29 avril 20:22

      Bonsoir, Le421

      « je ne sais jamais clairement où se positionne Fergus »

      C’est pourtant facile : « je suis fermement de gauche, viscéralement, indiscutablement, mais je ne suis pas extrémiste  » !


    • machin 30 avril 03:52

      @Fergus

      De gauche...

      Sémantiquement de gauche.
      Socialiste en fait...

      Moralement de gauche, mais économiquement de droite.


    • Fergus Fergus 30 avril 07:37

      Bonjour, machin

      Vous racontez vraiment n’importe quoi ! Si j’ai toujours voté pour des partis à gauche du PS (du PC à LFI) croyez-vous sérieusement que cela soit pour les valeurs économiques droitières de ces partis ?

      La raison pour laquelle vous et quelques autres me cherchez régulièrement des poux dans la tête ; c’est uniquement parce que, contrairement à moi, vous êtes proche des sectaires pour qui tout est soit noir soit blanc. Or, la vie ce n’est pas cela, et aucun domaine n’échappe à cette réalité d’un dégradé de gris.


    • Jean-Luc 30 avril 11:50

      @Fergus
      Bonjour,
      La vision que l’on a des choses quelles soient politiques ou pas,
      est de fait en totalité subjective puisqu’elle est le résultat d’une opinion induit par nos affects !


    • Fergus Fergus 30 avril 17:14

      Bonjour, Jean-Luc

      D’accord avec vous. Et c’est pire quand ces affects sont de surcroît subordonnés à une idéologie monolithique ! 


    • machin 1er mai 07:59

      @Fergus
      vous n’y êtes pas du tout...

      En fait,nous voyons en vous la caricature du petit parvenu frimeur comiquement donneur de leçon.

      Vous avez une bien trop haute opinion de vous même...


    • Fergus Fergus 1er mai 09:14

      Bonjour, machin

      « nous voyons en vous »

      Parlez pour vous, d’autres ne pensent manifestement pas comme vous !
      Et sachez qu’en ce qui me concerne  et en l’occurrence, contrairement à vous, je n’appelle personne à la rescousse —, je vois en vous un individu sectaire qui ne supporte pas que l’on puisse apporter la moindre nuance à une idéologie ou à une discipline partisane ! Ce n’est pas mon avis, et c’est pour cela que, bien que constamment fidèle aux idées de la gauche de progrès, je n’ai jamais été encarté nulle part. 


    • machin 1er mai 11:49

      @Fergus
      « D’autres ne pensent manifestement pas comme vous ! »

      manifestement
      ....
      Oui... oui... Il y a le Panda... et un ou deux autres un peu moins atteint...
      C’est désopilant.

      « gauche de progrès »
      un pléonasme bien digne de vous...

      « un individu sectaire »
      C’est en partie vrai, j’abhorre les collabos, mais ça, vous le savez.
      Forcément.


    • Fergus Fergus 1er mai 11:57

      @ machin

      Allez, tâchez de ne pas perdre de temps en ce 1er mai à tenter de me convaincre, c’est peine perdue. Profitez plutôt de cette journée chômée !  smiley 


    • machin 2 mai 05:49

      @Fergus


  • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 29 avril 13:52

    C’est sûr que 60.000 manifestants, y compris la CGT, les insoumis et toute l’ultra-gauche c’est peanuts ...

    C’est aussi le signe que ceux qui croyaient récupérer ce mouvement se sont royalement plantés ...


    • Fergus Fergus 29 avril 13:57

      Bonjour, Sharpshooter - Snoopy86

      Que la « récupération » du mouvement ait échoué est une excellente chose. Sur ce plan-là au moins les Gilets jaunes ont eu raison. Ils ont en revanche eu tort de ne pas se structurer sur une plateforme commune aux principaux groupes.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 avril 14:36

      @Fergus

      pourquoi vous dites que la récupération a « échouée » ?

      Les gilets jaunes sont maintenant les porte paroles officiels de la France insoumise. C’est tellement évident qu’on a même plus besoin de le dire.


    • Fergus Fergus 29 avril 15:24

      Bonjour, Olivier Perriet

      Je ne suis pas d’accord avec vous. Très peu de Gilets jaunes ont été « récupérés » par LFI. La preuve en est qu’actuellement pas moins de 5 groupes de Gilets jaunes se concertent pour mettre sur pied une liste au Européennes. 


    • gruni gruni 29 avril 15:26

      @Olivier Perriet

      Vous n’êtes pas juste, disons plutôt que les GJ ont récupéré le programme de la FI... mais ne veulent pas de Mélenchon. Seulement le bougre s’infiltre dans leurs manifs.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 avril 15:30

      @gruni

      ils n’en veulent pas vous dites ?

      Le problème n’est plus là, il n’y a plus le choix.

      à part Mélenchon, et Macron, vous voyez qui d’autre ?


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 avril 15:32

      @Fergus

      vous êtes vraiment un excellent faux naïf. Qu’il y en ait « très peu » sera bien suffisant.


    • gruni gruni 29 avril 15:58

      @Olivier Perriet

      « vous voyez qui d’autre ? »

      Le mouvement finira bien un jour et certains leaders des GJ trouveront à se recaser aux extrêmes. Mais les purs continueront la lutte sur les réseaux sociaux. 


    • arthes arthes 29 avril 16:03

      @Olivier Perriet

      Oui qui ?

      Et bien pourquoi pas un acteur ?
      Les USA l’ont fait avec Reagan, les ukrainiens nous montrent la voie à leur tour.
      Macron aussi, avec sa bande de comiques communicants (Marlène la nouvelle Galilée et Hanouna, Sibeth qui se trouve déja hissée au top du jamais vu niveau look contrastant avec Loiseau dans un autre style bizarrement amnésique, rien que pour citer ces cas ) et que dire de ses joyeux fêtards comme notre hilarant ministre de l’intérieur....Et les fêtes sur le perron de l’Elysée , notre Jupiter en phase avec  de gays lurons bondissants et frétillants au rythme saccadés de ziques aux paroles si audacieuses....Et notre petit Bilal nationnal qui va représenter nos couleurs à cet exécrable concours d’Eurovision où« Que le plus bizarre au texte le plus gnan gnan et démago gagne » ...

      Et bien il faut aller plus loin encore....Dans l’audace et la créativité : 
      Bon, Danny Boom par exemple ?
      (Non, pas Coluche, il n’y en a eu qu’un, je ne lui ferai pas insulte de le comparer à un comique servile et arriviste de seconde zone que je viens de hisser au rôle de prétendant au trône)


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 avril 16:20

      @arthes

      Vu la pesanteur de notre système, l’arrivée d’un inconnu complet sorti de nulle part est peu probable, mais pourquoi pas.

      Naturellement, le favori peut aussi être empêché par un scandale crapoteux à la façon DSK.


    • Fergus Fergus 29 avril 16:30

      @ Olivier Perriet

      Ou façon Fillon, certes dans un autre genre, mais tout aussi répugnant !


    • arthes arthes 29 avril 17:09

      @Olivier Perriet

      Il y a la pesanteur du système mais...Une sorte de destruction de valeurs associée à une destruction des institutions , qui sont le cap de Macron avec durcissement de la répression et complicité décomplexée et abusive de l’appareil médiatique  , , dans une UE où pratiquement tous les pays membres regimbent, dans un climat insurrectionnel, et interdépendant nous sommes d’ un changement de cartes qui s’opère durement au niveau de la mondialisation .

      ça fait beaucoup pour croire que la pesanteur du système suffira à endiguer une véritable crise qui déstabilise profondément le pays , mais surtout que l’on puisse sortir par le haut, sans trop de casse, quoiqu’il arrive. ..Mais , de toutes manières, on y est.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 avril 17:34

      @arthes

      n’oubliez pas que nous sommes dans un pays de vieux rentiers qui ont permis à François Fillon de faire 20% des voix (NB : dans un pays « normal », il aurait fait le score de Benoit Hamon, ou il n’aurait tout simplement jamais existé).

      Alors la révolution...
      par des sexygénaires qui ne veulent pas même remettre en cause l’euro.....

      J’y crois pas une seconde smiley

      Elle aura lieu virtuellement, sur internet smiley

       smiley smiley


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 avril 17:35

      @Fergus

      N’oubliez pas que François Fillon était nul, et n’aurait pas existé dans un pays normal.


    • arthes arthes 29 avril 18:05

      @Olivier Perriet

      J’ai voté Fillon  mais voyez vous, le système il n’en voulait pas de Fillon , sans quoi jamais cette casserole ne serait sortie., non, l’élu du système était Macron...Et la, ce fut sans moi et résolument contre lui puisque j’ai voté FN.

      Que les FI qui ont voté blanc , pour Macron où se sont abstenus me jettent la première pierre smiley
      Il y aurait eu Mélenchon en face, j’aurais voté FI pour surtout : Pas Macron.

      J’ai pas dit que la révolution aurait lieu, je parle juste du bordel ambiant, je fait un état des lieux, et fatalement, je constate aussi en ce moment que les GJ commencent à se fiche sur la g. et mettent en péril leur belle fraternité dès qu’il s’agit de ...Parler politique et de vouloir convaincre chacun de voter pour le candidat de son choix...


    • Fergus Fergus 29 avril 18:57

      @ Olivier Perriet

      Croyez-vous qu’il n’y ait que des aigles qui accèdent au pouvoir dans les autres pays ? Hélas, non ! La faute à une réalité universelle : ce ne sont pas les meilleurs qui parviennent au sommet, mais le plus souvent ceux qui, sans le moindre état d’âme, sont capables de piétiner la concurrence dans leur propre parti.


    • Fergus Fergus 29 avril 19:06

      Bonsoir, arthes

      A mon avis, vous commettez une grosse erreur d’appréciation : ce n’est pas « le système » qui ne voulait pas de Fillon  pourquoi puisqu’il aurait conduit le même type de politique que Macron ?  mais ses opposants en interne à LR qui ont fait fuiter les premiers éléments de l’affaire.

      Et même après que cette affaire ait éclaté, il était encore possible aux dirigeants de LR de débrancher Fillon pour remettre en selle Juppé qui, lui aussi, aurait conduit le même type de politique que Macron ! Cela ne s’est pas fait uniquement parce que Sarkozy ne l’a pas voulu tant il détestait le maire de Bordeaux ! La réalité est souvent beaucoup plus triviale qu’on ne le croit !

      Sur les Gilets jaunes, il y a ceux qui « se fichent sur la gueule » et ceux qui tentent d’oeuvrer à la constitution d’une liste aux Européennes. Bref, la confusion règne.


    • Le421 Le421 29 avril 19:36

      @Sharpshooter - Snoopy86
      C’est ça...
      Et ceux qui restent hors du mouvement pour raison de travail, de famille ou de soucis divers, on les zappe consciencieusement.
      Mais c’est pas grave.
      Vous ne faites que répéter ce qu’on vous apprends à la télé.
      Il y a les friqués, les révoltés, et les larbins...
      Je vous laisse choisir votre camp.
      En même temps, si j’ose dire, si vous êtes friqué, Agoravox, y’a mieux à faire...  smiley


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 avril 09:23

      @arthes et fergus

      Je ne suis pas mélenchonniste, ça ne m’enchante pas particulièrement, mais force est de constater qu’il n’y a plus que lui.

      Le Pen ne veut pas du pouvoir, seulement (si je puis dire) d’une bonne planque dans l’opposition. C’est clair pour tous depuis son « débat raté », ce qu’elle a elle-même reconnu.

      Le reste à droite a été coulé par Fillon et son programme sénile.

      NDA part de trop loin pour les années à venir. Et pour faire quoi, là est la question.

      Je rejoins Fergus sur les « qualités » nécessaires pour parvenir au pouvoir, la médiocrité des arguments à utiliser, tout comme l’habileté dans les jeux de pouvoir en coulisse.

      François Hollande, après l’empêchement de DSK, a pu être élu sans autre programme que « battre Sarkozy ». C’est dire qu’ à ce jeu, Mélenchon est supérieurement armé et a toutes ses chances.

      Pour quel résultat, là est maintenant la question essentielle.
      Et j’ai bien peur que la réponse ne soit pas très rassurante.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 avril 10:19

      @Cyclope

       plutôt les gros sourcils, et l’air austère je crois smiley


    • arthes arthes 30 avril 14:30

      @Fergus

      Hello Fergus

      La politique exacte copie de Macron c’était plutot Juppé le progressiste européiste non ?
      Fillon représentant la droite conservatrice .
      Et ce qui déplaisait au système c’était entre autre « sens commun », grâce auxquels il a remporté les primaires..
      On aurait pas tous les PD que nous avons en place au gouvernement et le règne audiovisuel des LGBD.
      Donc les juppeistes ont fichu le dawa, les sarkosistes ont enquillé le pas, bref, panier de crabe habituel, et à l’arrivée, Fillon s’est si mal défendu que je ne vais pas le plaindre.
      Et les médias, bien grassement payés ont fait de Macron Jupiter, comme les poètes ont chanté les louanges de Néron en en faisant un deml Dieu.

      Et quoi en face ? Rien, le néant, un village de gaulois avec des petits chefs opportunistes égoïstes querelleurs qui ont bien du mal à rassembler leur troupe et qui descendent dans la rue pour rejoindre afin de le faire entrer dans quelque bergerie , un peuple perdu qui voudrait prendre son destin en main et se faire entendre enfin en son nom , et hurler sa colère et son désespoir et dont les cris sont ettoufés sous le mépris, les coups et la froide répression de l’impérium 
      décadent.

      Allez, ne voyez vous pas que tout s’écroule ?
      Et qu’est ce qui s’écroule sous nos yeux ? La France, dans une sorte de spasme grotesque .


    • arthes arthes 30 avril 14:41

      @Olivier Perriet

      Hélas, voir ma réponse à Fergus, elle vaut aussi pour vous, car pas un seul trouve grâce, et à chaque fois que l’un, et quelqu’il soit de l’opposition s’exprime je dis : Oh, comme il a raison, je vais voter pour lui tiens !!! (avec une énorme ironie).

      S’pas brillant, et en fin de compte, il sortira des urnes quelque chose qui ressemblera à la France d’aujourd’hui, mais je ne veux me quereller avec quiconque pour ses choix : voter pour untel, blanc ou s’abstenir reste un geste qui procède d’une volonté individuelle respectable et complexe dans une situation extrêmement compliquée où nous sommes manipulés de toutes parts.


    • arthes arthes 30 avril 15:23

      @Positronique

      Et tu me verrais moins ici, et je suis sure que je te manquerais .


    • arthes arthes 30 avril 15:42

      @Positronique

      ça me fait penser à une chanson de cloclo que je trouve géniale, à prendre au 2 ème degré hein, ou au 40 12ème , bon, je suis une grande romantique aussi, faut dire et il n’y a pas , et il ne faut pas chercher d’explication à tout cela  :https://youtu.be/eD1hOU6Zktc


    • arthes arthes 30 avril 16:59

      @Positronique

      Bien résumé pour cloclo, ça force quand même le respect.

      Pour le reste : Oh non ????? Un peu comme à l’époque soviétique où la production littéraire devait correspondre à une sorte d’uniformité de pensée tu veux dire ? S’pas possible !!!!


    • arthes arthes 30 avril 17:34

      @Positronique

      Tu as poussé ma curiosité , et donc j’ai bien vu, mouarfffff...Trop marrant de citer « au non respect de la Charte » qui aurait du alors censurer l’article mais on sait pas où se trouve le non respect , conformément à la charte, en vérité ? .
      Bin, mon pove poème, il est mal barré si je le représente dans sa mouture finale....Ce que je ferai peut être d’ailleurs.


    • arthes arthes 1er mai 16:27

      @Positronique

       Mais la poésie s’adresse directement au coeur des hommes, pas à la culture .... Et puis il faut savoir ce tu appelles culture ; si il s’agit d’intellectualisme et de (re)productions par la mécanique cérébrale, , c’est fichu, ça tue le vivant ça.

      Or, je me sens trés vivante, surtout en ce moment, justement, c’est très enthousiasmant 
      cette envie de retrouver pour peut être modifier un peu et finir ce « diable » de poème.
      Et puis de toutes manières , je ferai assez de bruit (chuuuutttt)
      .
      Ton idée me plait aussi : Sur un parchemin et en lettres gothiques tiens, avec un joli cadre et des enluminures, ce serait charmant.


    • Fergus Fergus 29 avril 14:01

      @ troletbuse

      A son âge, je croyais Bayrou rangé des hallucinogènes. La preuve que non. Ou alors, il avait abusé du floc !


    • Fergus Fergus 29 avril 14:03

      @ troletbuse

      Rodomontade ! Macron n’osera pas. A juste titre : il risquerait d’être débouté ce qui ferait très mauvais effet.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 avril 14:22

      @troletbuse

      des ventes d’arme au Yémen. Mon Dieu. Et alors ?

      Quand ton maître Poutine vend des armes c’est très bien.
      Quand il défend Assad contre les rebelles c’est très bien.

      Mais au Yémen, les poutiniens imbéciles, vous quoi, défendent....les rebelles contre le gouvernement légal.

      La définition même de la troll, et du buse

       smiley


    • troletbuse troletbuse 29 avril 14:25

      @Olivier Perriet
      Tiens, t’es toujours aussi con  smiley


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 avril 14:32

      @troletbuse

      Tu m’expliques la différence entre Syrie et Yémen ?

      Enfin, la différence de la troll et du buse, expliquée par Vladimir Poutine et par Israël, bien sûr.

      Allons, cherchons un peu :

      Israël n’aime pas Assad, donc Assad = gentil.
      Israël est allié de l’Arabie séoudite, et les rebelles yéménites sont anti séoudiens, donc Houtis = gentils ?

      Quand Poutine vendre armes, Poutine gentil.
      Quand Macron vendre armes, Macron très très méchant.

      j’ai juste ? Ou alors t’es encore plus c.... ?


    • troletbuse troletbuse 29 avril 14:48

      @Olivier Perriet
       smiley


  • JL JL 29 avril 14:11

    ’’ Il est vrai que le président, constamment animé par une feinte empathie’’

     

    Selon Serge Tisseron, il y a deux sortes d’empathie : l’empathie cognitive, et l’empathie affective. L’empathie populiste est essentiellement cognitive.

     

    L’empathie cognitive est borgne quand l’empathie affective est aveugle.


    • Fergus Fergus 29 avril 15:31

      Bonjour, JL

      N’étant pas spécialiste de la question, je m’en remets à votre avis. smiley


    • JL JL 29 avril 17:31

      @Fergus, bonjour,
       
      L’empathie cognitive est borgne quand l’empathie affective est aveugle.
       
      C’est pour ça qu’on dit : on ne voit bien qu’avec le cœur.


  • nono le simplet nono le simplet 29 avril 14:12

    le chômage augmente ? c’est la faute aux GJ ... il diminue ? c’est grâce au gouvernement ...

    les investisseurs quittent la France ? c’est la faute aux GJ ... ils reviennent ? c’est grâce au gouvernement ...

    les accidents de la route augmentent ? c’est la faute aux GJ ... il diminuent ? c’est grâce au gouvernement ...

    le PIB diminue ? c’est la faute aux GJ ... il augmente ? c’est grâce au gouvernement ...

    les borgnes sont plus nombreux ? euh ... c’est la faute à pas de chance ...


    • Fergus Fergus 29 avril 15:36

      Bonjour, nono le simplet

      Et si le PSG a perdu face à Rennes en finale de la Coupe de France, c’est la faute aux Gilets rouge et noir !  smiley

      NB : Pinault, le propriétaire du club, a encore du fric malgré son million d’euros pour Notre-Dame et ses 150 000 euros pour l’église de La Beaussaine (35) : il va mettre la main à la poche pour renforcer l’équipe bretonne. Il y a bien de la misère, mon bon monsieur, mais pas pour tout le monde !


    • nono le simplet nono le simplet 29 avril 16:27

      @Fergus
      Et si le PSG a perdu face à Rennes en finale de la Coupe de France

      j’ai failli l’écrire mais je ne connaissais ni l’équipe qui avait battu le PSG ni la couleur du maillot ...


  • Macron a agit dans le sens du vent qui lui, était loin d’être clair du côté des Gilets jaunes. Combien de Décroissant et d’écolos parmi les opposants à Macron ? Il est temps de passer au Gilet émeraude,....Un article de La Libre en Belgique prévoit une marée verte aux élections européenne,...


    • Fergus Fergus 29 avril 15:40

      Bonjour, Mélusine ou la Robe de Saphir.

      « Il est temps de passer au Gilet émeraude » *

      C’est juste. Mais il y a encore beaucoup de travail à faire pour mobiliser en nombre sur cette question malgré le récent succès de la pétition en ligne.

      Pour ce qui est de la « marée verte » aux Européennes, je crains qu’elle ne touche la France que de manière marginale.


  • Columbo Chantecler 29 avril 14:15

    L« ’exercice du pouvoir » en France ressemble de plus en plus à un rituel et les conférences de presse à des grand messes

    les fidèles aimaient bien dire « amen » quand l’ascenseur social existait et qu’ils priaient Marianne pour que leurs enfants trouvent leur place dans la nation à un échelon au moins égal, sinon supérieur au leur

    cette foi en l’avenir u en la providence est mise en cause par les évidences

    la messe ne suffit plus : les naïfs ont compris qu’il ne s’agissait que d’un spectacle et que les leviers étaient ailleurs

    Macron aura beau lisser la liturgie et rivaliser avec Bossuet pour les sermons, il est grillé

    non seulement il n est pas sorti du guépier parce qu’il a perdu toute crédibilité, mais il faudra que son successeur ne se contente pas de manier lui aussi le goupillon et le lanceur de balles pour que le « guépier » se calme

    il risque même de s’envenimer


    • Fergus Fergus 29 avril 15:45

      Bonjour, Chantecler

      Macron est « grillé », dites-vous. Pas si sûr. Je dirais plutôt « affaibli ». Et pour peu que son parti réussisse à aligner aux Européennes son score sur celui de son socle électoral du 1er tour de la présidentielle, rien ne sera joué pour la suite en l’absence d’une opposition élargie capable de le contrer. 


    • baldis30 29 avril 19:15

      « @Chantecler
      bonsoir
       »il n est pas sorti du guêpier
       Et du guêpier on passe plus facilement au merdier qu’à la salle de soins pour soigner les piqûres !


  • Les socialistes sont des ultra-libéraux qui se cachent. Seuls les Décroissants forment un rempart contre l’ultra-libéralisme.


  • gruni gruni 29 avril 15:46

    Bonjour Fergus

     « Et que dire de l’écologie, presque totalement absente de cette grand-messe élyséenne »

    Il semble que Sarkozy influence Macron. Un Sarko qui disait que l’écologie ça commençait « à bien faire ». Le président de la République ne pouvait tout de même pas ressusciter la taxe carbone... enfin pas tout de suite.


    • @gruni

      Pour votre info, Sarkozy s’est tourné du côté de Orban et a pris la tangente et franchement ses distances par rapport à Macron.


    • Fergus Fergus 29 avril 15:52

      Bonjour, gruni

      Manifestement, les convictions écologiques de Macron ne t’ont pas plus convaincu que moi.


    • gruni gruni 29 avril 16:07

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Pour votre info Sarkozy sait très bien dans quel sens va le vent. D’autre part, que Sarkozy s’éloigne de Macron n’empêche pas leur ressemblance.


    • @gruni

      L’écologie (pas dans le sens végan, mais authentique façon J.P. Coffe) avance. Dans mon quartier, toutes les vieilles enseignes vendant de l’industriel disparaissent petit à petit pour être remplacées par de la qualité. Un boucher vient de s’ouvrir qui vend de la pure Salers. Un marocain, des tomates de dix couleurs différentes,...ET CA MARCHE.


    • Fergus Fergus 29 avril 16:36

      @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

      « ET CA MARCHE. »

      Oui, mais attention au faux bio, au prétendu cuisiné maison qui ne l’est pas, et à la viande de race non certifiée...

      Répondre


    • @Fergus

      Cela se juge au nez, à l’oeil, à l’odeur,...vieille habituée des brocantes, je savais toujours où aller à la pêche,...Mais cela s’apprend dès le jeune âge,....


    • troletbuse troletbuse 29 avril 17:02

      @grounichou
      Tiens, vous êtes de sortie.
      Vous demandez l’augmentation du carburant et des clopes ?
      Mais vous allez chercher les clopes et l’essence au Luxembourg, non ?
       smiley


    • baldis30 29 avril 19:20

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      bonsoir,
       « Sarkozy s’est tourné du côté de Orban et a pris la tangente et franchement ses distances par rapport à Macron. »
       dans l’espoir intime et inavoué d’être le recours ...
      Attention dans le rôle du « recours » il y a de nombreux candidats spécialistes du croche-pattes ...
      recours, recours, recours..... cours toujours !


  • tiers_inclus tiers_inclus 29 avril 15:59

    « Gilets jaunes : Macron est-il sorti du guêpier ? »

    On aurait presque une larme pour le petit président sauf

    que ce sont plutôt les GJS qui cherchent à se tirer du guêpier ourdi par Macron.


    • Fergus Fergus 29 avril 16:16

      Bonjour, tiers_inclus

      Disons que le guêpier est double. Et que ni Macron ni les Gilets jaunes ne me paraissent en mesure de s’imposer aux dépens du camp adverse. 


  • tiers_inclus tiers_inclus 29 avril 16:27

    « Dans de telles conditions, les manifestations du samedi 27 avril ont, pour Macron et ses amis, pris une allure de test. »

    Personnellement j’aurais attendu le 2 mai pour conclure sur le test.


    • Fergus Fergus 29 avril 16:48

      @ tiers_inclus

      Disons que le 1er mai sera également un test. Il n’empêche que les Gilets jaunes  du moins ceux que j’ai rencontrés ou entendus à la radio  croyaient dur comme fer que la « vacuité » (sic) des annonces de Macron relanceraient le mouvement dès samedi.


  • L'apostilleur L’apostilleur 29 avril 17:10

    « ...Ces sentiments à l’égard de l’exécutif s’exprimeront.... plus probablement le 26 mai dans les urnes du scrutin européen.... malheureusement sans la moindre chance que le résultat soit de nature à changer ce fameux cap néolibéral. » C’est bien le problème. En France on vote pour ce qu’on veut (montrer son désaccord avec Macron ) et pas pour ce qu’il faut (donner une orientation à l’Europe).

    Ce qui peut poser la question de l’intérêt de ce scrutin.


    • Fergus Fergus 29 avril 17:21

      @ L’apostilleur

      « Ce qui peut poser la question de l’intérêt de ce scrutin »

      Le manque d’intérêt ressenti par les Français pour ce scrutin tient à mon avis à deux choses : 1) une carence de pédagogie des médias ; 2) le rôle marginal du parlement de Strasbourg : le jour où celui-ci pourra disposer de l’initiative des lois, le regard sur le fonctionnement de l’UE changera.


    • GrandGuignol GrandGuignol 29 avril 19:48

      @Fergus
      "2) le rôle marginal du parlement de Strasbourg : le jour où celui-ci pourra disposer de l’initiative des lois, le regard sur le fonctionnement de l’UE changera."

      C’est pas demain la veille....je dirai même plus ; : cela n’arrivera jamais !!


    • Fergus Fergus 29 avril 20:26

      @ GrandGuignol

      Je comprends votre position car un élargissement des prérogatives du parlement serait un mauvais coup porté à votre propagande.  smiley


    • GrandGuignol GrandGuignol 29 avril 22:07

      @Fergus
      Vous rêvez mon ami, mais bon qu’est ce que la vie si on n’est pas libre de rêver, d’espérer, hein.... ? de doux rêveurs qui s’envolent dans des délires stratosphériques ou la raison s’évapore comme lorsque l’on s’enfile 3 verres d’absinthe cul sec smiley

      Il y a aussi ceux qui rêvent mais qui gardent aussi les pieds sur terre...

      Enfin moi ce que j’en dis ce réfère au TFUE, vous savez c’est ce truc qui ne peut être changer qu’à l’unanimité des états membres et qui conditionne la bonne marche du machin européen


    • GrandGuignol GrandGuignol 29 avril 22:53

      @Fergus
      ben alors comment on fait pour obtenir un élargissement des prérogatives du parlement européen ? j’aimerai bien savoir ?


    • Fergus Fergus 29 avril 23:04

      @ GrandGuignol

      Mise en oeuvre de l’article 48 du Traité de Lisbonne.


    • GrandGuignol GrandGuignol 29 avril 23:10

      @Fergus
      Mdr.... smiley


  • GrandGuignol GrandGuignol 29 avril 19:38

    Est il utile de lire cet article ?

    sans même le lire, je réponds : Non Macron n’est pas sorti du guêpier des GJ, loin de là, je dirais même qu’il s’enfonce.


    • Aristide Aristide 29 avril 19:49

      @GrandGuignol

      Pour ma part, je ne connais que deux victimes la démocratie et la politique.


    • GrandGuignol GrandGuignol 29 avril 19:57

      @Aristide
      Pour la démocratie : Cela ne date pas d’hier, quand a t’on connu une réelle démocratie ?
      Pour la politique : Avec tous les crevards qui en font un métier et qui retournent leurs vestes à la moindre brise, dur dur pour ceux qui proposent un vrai programme de se faire entendre...


    • Aristide Aristide 29 avril 20:31

      @GrandGuignol

      Il me semble que nous vivions sous un régime faillible mais qui avait tout de même des qualités démocratiques. Depuis l’abandon à NDDL, c’est la rue qui fait la « politique ». On voit le résultat.

      Pour ces histoires de programme et de catalogue de mesures, tous les partis sont tombés dans la vision d’une politique de consommation, chacun piochant ce et seulement ce qui l’intéresse sur l’étalage des programmes ... De l’UPR à LFI, les mêmes postures ...


    • GrandGuignol GrandGuignol 29 avril 20:47

      @Aristide
      , « chacun piochant ce et seulement ce qui l’intéresse sur l’étalage des programmes ... De l’UPR à LFI, les mêmes postures ... »

      je ne dirai pas le contraire, mais certains proposent de sortir du carcan européen en proposant un peu plus de démocratie comme : la prise en compte du vote blanc, les referendums d’initiative populaire, la révocation des élus, le contrôle de ces mêmes élus, la fin d’une carrière politique ( seulement 2 mandats et hop à la trappe), l’obligation d’un casier judiciaire vierge pour les élus, etc..
      je ne dirai pas qui propose cela, on m’accuserai de prosélytisme.


    • Aristide Aristide 29 avril 21:06

      @GrandGuignol

      Arrêtez, toutes ces mesures révolutionnaires ont aucune influence sur la vie de la quasi-totalité de la population. 

      Si la personne qu’il ne faut pas nommer propose cela, c’est la démonstration éclatante qu’il ne dépareille pas dans cette bande de technocrates ...


    • GrandGuignol GrandGuignol 29 avril 21:16

      @Aristide
      « Arrêtez, toutes ces mesures révolutionnaires ont aucune influence sur la vie de la quasi-totalité de la population. »
      vous avez raison continuons dans le chemin actueln mais alors ne nous plaignons pas, ne demandons pas plus, je dirai même ne demandons rien, acceptons notre triste sort et amen.

      je vous sens dans la mouvance : je veux tout tout de suite sinon rien !!
      Moi je suis dans le trip : petit à petit l’oiseau ( pas Loiseau hein !) fait son nid.

      Comme l’oligarchie qui nous la joue stratégie des petits pas, l’émancipation elle aussi devra emprunter ce chemin. A moins bien sur d’un éveil de conscience général au niveau mondial, dû, peut être, à l’arrivée imminente de la planète X dans le système solaire.. ; smiley


    • Aristide Aristide 30 avril 11:01

      @GrandGuignol

      je vous sens dans la mouvance : je veux tout tout de suite sinon rien !!

      Vous devez bien mal lire mes messages, je suis profondément réformiste et humaniste, je ne crois pas à la théorie de la rupture. Toutes les révolutions ont abouti à des situations pires que celles qu’elles avaient renversées.

      Nous sommes d’accord sur la méthode, pas à pas, jour après jour, ... Mais pour moi c’est le contraire des propos de tribunes où les solutions indiscutables remplacent ce que je nomme la politique.


    • GrandGuignol GrandGuignol 30 avril 15:22

      @Aristide
      Il est vrai que je ne viens plus que rarement sur ce site où l’on discute toujours avec quasiment les mêmes personnes et donc je ne vous ai lu que trop rarement.
      je suis dans cet esprit : Si tu veux que le monde change commence par changer toi même.
      En parallèle de politiques qui pourrait nous apporter un peu de répit, je partage aussi cette vision. le soucis c’est que très peu de monde s’investit pour changer les choses et se changer soi même, du moins ceux qui se bougent on ne les voit pas ( TV et autres médias d’infos traditionnels) et on ne les entends pas assez.


  • Aristide Aristide 29 avril 19:48

    Une politique n’a jamais été seulement un catalogue de mesures. 

    Répondre à une crise sociale par une liste de mesures à la Prevert, encore qu’il faudrait en connaitre les vrais contours de cette prétendue crise, ne pouvait qu’insatisfaire tous et bien au delà des GJ.

    Dans cette affaire un seul résultat : c’est la fin de la politique, la vraie, celle qui propose des axes majeurs de décisions. En place on se retrouve avec des discussions de boutiquiers. 


    • GrandGuignol GrandGuignol 29 avril 20:05

      @Aristide

      "c’est la fin de la politique, la vraie, celle qui propose des axes majeurs de décisions. En place on se retrouve avec des discussions de boutiquiers. "


      Fergus excelle dans cet art, cet article que je n’ai pas lu en est la preuve.
      Rien que le titre et on a tout compris.


    • Fergus Fergus 29 avril 20:13

      Bonsoir, GrandGuignol

      « Fergus excelle dans cet art, cet article que je n’ai pas lu en est la preuve »

      Commenter un article que vous n’avez pas lu, quel art ! 
      Pourquoi ne suis-je pas étonné ?  smiley


Réagir