mercredi 15 juin 2016 - par Alexis Toulet

Interner les fichés S, ou Wauquiez sur les traces de Robespierre

"Pas de liberté pour les ennemis de la liberté", disait Robespierre. A sa suite, Laurent Wauquiez veut emprisonner sans jugement, sur la foi de simples soupçons, et jeter par la fenêtre au passage la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen.

Est-ce bien raisonnable ? La panique peut-elle tenir lieu de politique ?

Suite à l'assassinat d'un couple de policiers le 13 juin à Magnanville dans les Yvelines, la palme de la surréaction irréfléchie et dangereuse revient au ci-devant Laurent Wauquiez, du parti Les Républicains (LR), qui veut une « vraie loi d'exception » contre les fichés S

L'ancien ministre demande une réforme de la Constitution pour permettre « une vraie loi d'exception » pour « les terroristes et tous ceux qui sont complices ou suspectés de rapprochement avec des activités terroristes ».

Concrètement, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes aimerait que les fichés S soient « enfermés » ou « expulsés » de France. (...) Et si les individus concernés ne sont que Français, il prône la création de « centres d'internement » où ils seraient enfermés « avant qu'ils ne passent à l'acte afin de les isoler pour évaluer leur degré de dangerosité ». « Une mesure de police administrative prise sous le contrôle du juge », détaille le député de Haute-Loire qui veut incarner la ligne la plus dure de son parti, quitte à rogner sur les Droits de l'Homme.

De quoi parle le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes ?

Il s'agit de mettre hors d'état de nuire une catégorie de personnes définies uniquement par les soupçons que leur portent les services compétents, ou encore par leurs opinions ou fréquentations, nullement par les actes qui pourraient leur valoir condamnation devant un tribunal. Les étrangers seraient seulement expulsés, les Français quant à eux seraient emprisonnés dans ces "centres d'internement".

S'agissant des fichés S pour islamisme radical, qui sont environ 10 500, une partie d'entre eux des étrangers plutôt que des Français, il s'agit donc de plusieurs milliers de personnes qui feraient l'objet d'un emprisonnement indéfini suite à de simples suspicions, sans qu'ils puissent être poursuivis devant la justice en fonction de faits prouvables en relation avec une loi définie.

Il s'agit de créer un Guantanamo français, sauf qu'il hébergerait jusqu'à 100 fois plus de détenus, et que ceux-ci seraient des Français, non des étrangers - l'Amérique n'a emprisonné sans jugement à Guantanamo que des étrangers, quant à ses nationaux ils sont protégés par l'Etat de droit américain et ne peuvent être emprisonnés sans jugement. 

Wauquiez a rappelé la devise "pas de liberté pour les ennemis de la liberté", qui date de la période la plus extrême de la Révolution.

Pas de liberté pour les ennemis de la liberté

Il ne sera pas suivi, du moins pour l'instant. Mais comme la campagne terroriste anti-occidentale et en particulier anti-française de l'Etat Islamique (Daech) n'est hélas certainement pas terminée, et pourrait très possiblement s'intensifier encore, la proposition de Wauquiez pourrait fort bien resurgir plus tard.

Quoi qu'il en soit c'est sauf erreur la première fois qu'un politicien de premier plan dans un pays occidental a proposé de s'asseoir sur l'habeas corpus, s'asseoir sur la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789, et d'emprisonner des gens sur la foi de simples soupçons ou d'opinions. Le si caricaturé Donald Trump, candidat républicain à la présidentielle américaine, n'a jamais proposé quelque chose d'aussi extrême. Il est permis de douter qu'il oserait.

Un précédent - mais dans des circonstances autrement plus graves et pressantes

La dernière fois qu'une telle politique a été appliquée dans un Etat démocratique, c'était en Grande-Bretagne en 1940, lorsque le parti fasciste britannique le BUF a été interdit, et 741 de ses membres dirigeants y compris son chef Sir Oswald Mosley - que ses partisans appelaient The Leader, la traduction anglaise de l'allemand Der Führer - ont été mis en prison sans jugement pour toute la durée de la guerre, du seul fait de leurs opinions, et en contravention évidente avec le principe du habeas corpus comme avec les droits traditionnellement reconnus aux citoyens britanniques.

Sir Oswald Mosley, chef de la British Union of Fascists, passant en revue ses partisans

En sommes-nous vraiment là ?

Or :

  • Nous ne sommes pas avec la campagne d'attentats djihadistes dans une situation si grave qu'il faille émuler le précédent britannique
  • Robespierre n'est pas le meilleur dirigeant que la France eut jamais, il en est même assez loin
  • La panique n'est pas bonne conseillère
  • Et jeter par la fenêtre l'Etat de droit, avec la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 par-dessus le marché, serait vraiment une très mauvaise idée - à moins d'y être véritablement forcé, comme il est permis de penser que la Grande-Bretagne l'était en 1940

Mais ce n'est absolument pas le cas. Nous ne nous préparons pas à affronter la deuxième puissance industrielle et première puissance scientifique mondiale devenue agressive, ce qu'était l'Allemagne nazie en 1940.

Oui la situation est sérieuse, oui les salafistes djihadistes sont à bien des égards moralement les équivalents des nazis... mais leur puissance totale n'est qu'une minuscule fraction, une fraction ridicule de celle du Troisième Reich.

Et la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen préalable et fondation de notre Constitution, et les droits dont bénéficient tous les citoyens français y compris celui de n'être emprisonné qu'en vue d'un jugement et pour répondre de la violation d'une loi précise, ne doivent pas être traités par-dessous la jambe.



155 réactions


  • César Castique César Castique 15 juin 2016 18:22

    « Concrètement, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes aimerait que les fichés S soient « enfermés » ou « expulsés » de France. (...)... »



    Tout en sachant que c’est matériellement impossible. Prendre ce genre de gesticulations au sérieux, ne l’est pas, sérieux... 


    Tout au plus, dans le cadre d’un sondage, permettraient-elles de connaître la proportion de Françaises et de Français, qui souhaiteraient que l’Hexagone soit, une bonne fois pour toutes, déchu de la paternité des droits-d’l’hom’.

  • Aristoto Aristoto 15 juin 2016 19:55

    La liberté de mes couilles wé !

    Moi tout ce que je vois c’est la liberté du dominant d’exploiter et celle du dominé d’exploser la gueule à coup de bat ( ou lui trancher la gorge avec un rasoir) de celui qui le domine.

    Pour ma part j’astique souvent ma bat de fer et mon rasoir à sa lame bien afuté.


    • gimo 16 juin 2016 07:16

      @Aristoto

      Voter c’est abdiquer votre souveraineté

      Voter c’est signer un chèque en blanc aux oligarques

      Voter c’est cautionner le consensus du statu quo oligarchique

      Voter c’est vous donner de nouveaux maîtres (ou les mêmes… souvent)

      Voter c’est vous mettre les chaines vous-mêmes

      Voter n’est pas une garantie contre l’extrême-droite : guerres, pillage, génocide, colonialisme, austérité et répression politico-sociale sont (aussi) les résultats de républiques « modérées », regardez autour de vous aujourd’hui…

      Voter c’est mettre les pions des banksters en place… Comme d’hab, rappelez-vous ; Mon ennemi c’est la finance…

      Voter c’est être complice des guerres déclenchées en votre nom (pas du mien)


    • Alren Alren 16 juin 2016 09:34

      @gimo

      Ne pas voter c’est être sûr(e) que votre pire ennemi social sera au pouvoir !!!

      L’abstention des travailleurs, c’est ce qu’ils veulent ... comme vous !!!

      Votre intervention doit leur faire bougrement plaisir !!!


    • gimo 16 juin 2016 10:23

      @Alren
      Voter, dans ce Système, pour ce Système, pour moi est inutile, inopérant. Si les abstentionnistes avaient voté pour des nombreux petits partis. Cela n’aurait servis à rien. Puisque ces petits partis sont dans le Système. Et pour moi, il n’y a pas de solutions 


    • papakill papakill 16 juin 2016 16:46

      @gimo

      Il y a des candidats hors parti dont le programme est justement de renverser tout le système.
      Il faut que la majorité vote pour un candidat comme cela si nous voulons changer les choses en ayant une légitimité.

      sinon, si comme toi les gens ne votent pas, alors il va falloir faire une révolution...


    • gimo 16 juin 2016 17:43

      @papakill
       BONJOUR Certes !!  ou sont ils ??? qui ils sont !!! , ces candidats ??,   .

        >De plus le systheme  electoral est verrouille pip
       LE VOTE de 2005 ?? RE du non   a quoi a t’il servit  !!!?
       
       Pour qu’on ne puisse pas abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses,
      UN pouvoir arrête le pouvoir.
       Montesquieu

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 juin 2016 18:17

      @gimo
      Ils sont ICI. Avec le référendum d’initiative populaire dans le programme.
      Ne pas voter, c’est voter pour celui qui gagne.


    • gimo 16 juin 2016 20:40

      @Fifi Brind_acier
       ils ont telement trafiquer le mode electotal  qui n ont pas besoins des votes des abstentionnistes 

       ils valident le vote pour etre elu 51% DE 10% DE VOTANT DE 20% d’inscrit
      soit 5% DES VOTANT et ils sont elu
       le vote est une mascarade en une escroquerie dans l’etat actuel des dispositions 
      bientot ils vont etre elu sans vote quand vous allez comprendre cette duperie ils ont verrouillent
      le systheme depuis 40 ans et cela pantant que vous dormiez et cela sans jamais un controle
      veritable et payer un prix fou pour garder le pouvoir pour eux

      les petits parties comme Asselineau (UPR) ne passeront jamais et autres petite
      c’est fait pour il faut se rendre a la realite

    • berry 16 juin 2016 21:14

      @gimo
      Les petites parties d’Asselineau ne sont pas à la hauteur de la situation.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 juin 2016 08:54

      @gimo
      Bien sûr qu’ils ont verrouillé le système, et vous comptez le changer sans sortir de l’ UE ?


    • gimo 17 juin 2016 12:26

      @Fifi Brind_acier
       Jai déjà dis mille fois que je suis pour la sortie de euroooooope


      faut lire mes postes

  • Pere Plexe Pere Plexe 15 juin 2016 20:09

    Cette déclaration fait de son auteur un type dangereux.

    Le genre de type, qui si l’on suit sa logique, il faut embastiller de toute urgence.
    Sans procès avocat et autre recours qui font de nos états de droit de trop fragiles cibles.


    La primaire à droite s’annonce d’un niveau rarement atteint....


    • covadonga*722 covadonga*722 15 juin 2016 21:40

      @Pere Plexe
      s’agissant de droite ou de gauche moi je suis pour que l’on prenne exemple 

      des grands anciens de Pere Plexe


      Pour ceux qui ne sont pas de notre avis, quatre murs c’est trois de trop.
      Félix Djerjinski

    • Fergus Fergus 16 juin 2016 09:36

      Bonjour, Pere Plexe

      « Cette déclaration fait de son auteur un type dangereux »

      En effet, et cela vaut également pour Eric Ciotti qui soutient les mêmes revendications.

      Bien sûr que cela fait penser à Robespierre que son idéal de purification de la société a conduit à guillotiner tant de Français alors qu’il se prononçait contre la peine de mort quelques années plus tôt.

      Mais cette ignoble déclaration fait également penser au régime nazi lorsque, dans les années 30, il a ouvert ses premiers camps pour mettre à l’écart tout ceux qui, parmi ses propres nationaux, avaient un mode de vie non approuvé par le parti nazi ou s’opposaient à lui.

      Ciotti et Wauquiez sont effectivement des individus dangereux.


    • Julien30 Julien30 16 juin 2016 10:48

      @Fergus
      « Mais cette ignoble déclaration fait également penser au régime nazi lorsque, dans les années 30, il a ouvert ses premiers camps pour mettre à l’écart tout ceux qui, parmi ses propres nationaux, avaient un mode de vie non approuvé par le parti nazi ou s’opposaient à lui. »


      Comparaison bien excessive et grotesque, laissez les nazis où ils sont et trouvez des moyens plus honnêtes et pertinents pour combattre vos adversaires politiques plutôt que d’agiter paresseusement la croix gammée devant les naïfs et les influençables, c’est limite pathétique.

    • Fergus Fergus 16 juin 2016 11:59

      Bonjour, Julien30

      Je parle de l’avant-guerre, lorsque les caciques du NSDAP ont créé ce qui s’apparentait à des Guantanamo pour écarter tous ceux qui, de leur point de vue, nuisaient à leur politique. A Dachau ont notamment été internés dans les années 30 des intellectuels opposants au régime.

      On ne sait jamais où peut mener une justice d’exception lorsqu’elle est mise en œuvre sur de telles bases. Qui plus est, l’on pourrait interner des salafistes dans un premier temps, puis des autonomistes basques ou corses, puis des zadistes et autres militants alternatifs au motif qu’ils sont fichés « S ».


    • Pere Plexe Pere Plexe 16 juin 2016 18:12

      @Pere Plexe
      C’est fou comme les esprits simple aiment les discours simplistes.

      Et si possible musclé.
      Que le fou furieux annonce de fait la fin de l’état de droit, la mise aux orties de quelques dizaines de traités internationaux, qu’il prône ouvertement le règne de l’arbitraire et le fait du Prince érigé en principe ne les rebutent pas...
      Les mêmes qui vous assurent, sans rire, que nous vivons en dictature !

  • panpan 15 juin 2016 20:55

    « S’agissant des fichés S pour islamisme radical, qui sont environ 10 500, une partie d’entre eux des étrangers plutôt que des Français »


    « Oui la situation est sérieuse, oui les salafistes djihadistes sont à bien des égards moralement les équivalents des nazis... mais leur puissance totale n’est qu’une minuscule fraction, une fraction ridicule de celle du Troisième Reich. »

    «  le BUF a été interdit, et 741 de ses membres dirigeants y compris son chef Sir Oswald Mosley »

    Vous attendez qu’ils soient combien pour les trouver vraiment dangereux ?



    • Alexis Toulet Alexis Toulet 16 juin 2016 00:44

      @panpan

      Il est évident que les djihadistes sont vraiment dangereux.

      Il est tout aussi évident qu’ils ne menacent ni la survie de l’Etat, ni la liberté de la Nation.

      Ce n’est pas qu’ils ne le voudraient pas, c’est qu’ils ne le peuvent pas. L’idéologie salafiste djihadiste est du même niveau que le nazisme... mais bon leurs groupes armés ce n’est pas exactement la Wehrmacht.

      Et si on commence à s’asseoir sur les codes les plus fondamentaux, sauf quand c’est littéralement salus patriae, le salut de la patrie qui est en jeu... alors il n’y aura plus de limite.


    • Taverne Taverne 16 juin 2016 02:57

      @Alexis Toulet

      Wauquiez parle d’une loi d’exception. Rappelons que la loi d’exception a été appliquée à l’enfant orphelin puisqu’il a été déclaré pupille de la nation et non pupille de l’Etat. Le statut de pupille de la nation est donné aux enfants des victimes de guerre. Par parallélisme, on devrait appliquer aussi la loi d’exception (de guerre) au criminel s’il était en vie.

      Il y a deux cas à prendre en compte : la prévention et la répression. Pour la répression de faits commis ou fomentés, il faudrait appliquer une justice d’exception (exemple : pas de voie de recours, aucun aménagement de peine). Le terrorisme de guerre exige une justice d’exception.

      Pour les cas les plus nombreux de fiches S où il n’y a pas d’activisme constaté, il convient de prévoir des mesures de prévention renforcées. Par exemple, regarder à la loupe les gens qui ont été recrutés dans les transports publics.

      Une forte collaboration de toutes les composantes de la société et entre pays, pour le renseignement et la prévention des actes.

      Si loi d’exception il doit y avoir, il vaut mieux que les mesures attentatoires aux droits soient ciblées aux individus avérés dangereux plutôt qu’à l’ensemble des citoyens, ce qui risquerait de se produire si l’on n’agit pas assez fermement : restrictions de toutes les libertés (liberté de manifester - on en parle -, liberté d’expression - on commence à l’évoquer aussi).

      Passer par la voie constitutionnelle signifie enterrer le projet et montre davantage l’intention de faire parler de soi que d’agir réellement. Des mesures concrètes doivent pouvoir être prises par la loi seule avant d’envisager un processus constitutionnel lourd et très aléatoire.

      Enfin, il est évident que l’on ne peut donner aux mesures d’exception l’étendue que prône Wauquiez sinon il faudra aussi s’attaquer aux groupes qui expriment des opinions dangereuses, comme le néo nazisme, l’anarchisme, écologistes excités, pour de nombreux individus qui ne seraient très probablement jamais passés à l’acte. Puisque la part de fantasme est importante dans ces groupuscules.


    • Iren-Nao 16 juin 2016 10:42

      @Alexis Toulet
      Certes Alexis, mais la notion de Patrie devient étrangère aux collabos au pouvoir.
      Il est très intéressant de noter que le problème commence a se poser de plus en plus clairement.
      Quant aux codes fondamentaux les collabos les détricotent assidument depuis longtemps déjà.
      Comment ne pas être sérieusement Réac ?
      Iren-Nao


    • panpan 17 juin 2016 14:37

      @Alexis Toulet
      Il est tout aussi évident qu’ils ne menacent ni la survie de l’Etat, ni la liberté de la Nation.
      En êtes-vous si sûr ?

      leurs groupes armés ce n’est pas exactement la Wehrmacht.
      Certes, mais la Wermacht, on savait elle était...

      si on commence à s’asseoir sur les codes les plus fondamentaux...alors il n’y aura plus de limite.
      L’adversaire s’est déjà assis sur les codes fondamentaux et il n’aura bientôt plus de limite...
       Cf : ce qui se passe au Moyen-Orient...


  • Phalanx Phalanx 15 juin 2016 21:18

    « jeter par la fenêtre au passage la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen. »


    Ce serait une trés bonne chose, je connais les droits des francais, les droits des allemands, mais pas les droits de l’homme.
    Les droits de l’homme sont aujourd’hui utilisés pour détruire la société occidentale, alors vous pouvez les gardez.

    Concernant les « fichés S » ils n’ont, comme beaucoup d’autres français de papier ou immigrés non assimilés, rien a faire en France. Les renvoyer (poliement) est bien la moindre des choses, aucune haine la dedans.


    Mais n’ayez crainte, les banquiers, les médias, le gouvernement, les multinationales etc .. veillent à leur agenda, aucune de mes propositions de bon sens ne sera jamais appliquée, il est probablement déjà trop tard.

    Les banquiers ont gagné, et la naïveté des gens comme l’auteur n’y est pas pour rien.

    • Alexis Toulet Alexis Toulet 16 juin 2016 00:48

      @Phalanx
      « Les droits de l’homme sont aujourd’hui utilisés pour détruire la société occidentale, alors vous pouvez les gardez »

      Voici le début du préambule de la Constitution de la République :
      "Le peuple français proclame solennellement son attachement aux Droits de l’homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu’ils ont été définis par la Déclaration de 1789 (...)"

      Oui, je garde la Constitution, tout spécialement ce qui était présent dès l’origine, pas qui y a été inséré ensuite pour complaire à l’Union européenne et sans référendum.


    • Alexis Toulet Alexis Toulet 16 juin 2016 00:52

      @Phalanx
      « Les droits de l’homme sont aujourd’hui utilisés pour détruire la société occidentale, alors vous pouvez les gardez »

      Voici le préambule de la Constitution française :
      "Le peuple français proclame solennellement son attachement aux Droits de l’homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu’ils ont été définis par la Déclaration de 1789"

      Il ne s’agit pas là de rajouts effectués depuis pour complaire à l’Union européenne et sans s’embarrasser de référendum. Il s’agit là du fondement de la Constitution, présent naturellement dès l’origine.

      Et oui je le garde.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 juin 2016 11:07

      @Alexis Toulet
      « La stratégie du Golpe global », par Manrio Dinucci. ( Golpe = révolutions colorées« ) Le chaos en France et en Europe est à l’ordre du jour, vagues migratoires, attentats, casseurs, casse sociale, toussa toussa...
      Je crois que vous confondez la fin et les moyens.


      L’objectif est de provoquer, ou de profiter, d’évènements traumatisants, pour faire suffisamment peur aux citoyens, afin qu’ils acceptent la mise en place d’ un Patriot Act, applicable à toute la population européenne, et à vous aussi. C’est la stratégie du choc décrite par Naomi Klein.

      Au lieu de lire Robespierre, mieux vaut lire Soros :
       »L’ Europe doit devenir comme l’ Ukraine", une zone de non droit, et la fin des libertés publiques.

    • Pere Plexe Pere Plexe 16 juin 2016 18:17

      @Phalanx
      ...vous voulez les déporter ou les Français quine vous plaisent pas ?

      La réponse m’intéresse je suis sans doute concerné...

      C’est une vrais manie chez les « patriotes » de vouloir déporter les Français.

    • panpan 17 juin 2016 14:44

      @Pere Plexe
      Il paraît qu’aux îles Kerguelen, y’a pas grand monde. Ils attendent des migrants...


  • alinea alinea 15 juin 2016 21:35

    Le côté positif, c’est qu’on pourra se débarrasser du petit voisin qui nous gonfle avec sa mobylette, ou bien ce fichu nul dont s’est entiché notre fille, en faisant juste une déclaration de suspicion, anonyme, en composant le numéro vert !


    • Ouam2 (---.---.41.186) 16 juin 2016 00:05

       @alinea : Tchik Tchick tchic tchik ... (composition du no vert)

      beep... beep..beep... croiikkk (bruit du décrochage)

      (chuchotetement) Allo, je connait une campagnarde avec un comportement étrange, elle à des chevaux, elles est bizarre, j’vous dis, pt« tre anar (ceux qui cassent les magazins pour faire tomber la Cgt), en pluuussse elle écrit des trucs chelou sur un site bizarre qui s’appelle agoravoxxxe,

      Son addresse c’est.....blablabla

      L’interlocuteur »et qui estes vous ?"

      Un de ses voisins, je passe souvent devant chez cette folle avec ma mobylette

       smiley   smiley   smiley   smiley   smiley 


    • alinea alinea 16 juin 2016 00:14

      @Ouam2
      Ah c’est donc toi chenapan qui passe tous les matins à quatre heures en pétaradant ? j’va faire le numéro vert, tu vas voir smiley ( c’est pour faire plus vrai !)


    • gimo 16 juin 2016 07:25

      @alinea

       

      Mode d’emploi

      Prise de conscience individuelle => prise de conscience collective=> boycott et organisation parallèle => désobéissance civile =>réorganisation politico-sociale => changement de paradigme.

      Pour l’essentiel, nous (les peuples), sommes coincés entre les phases 1 et 2 ou 2 et 3.
      Pourquoi ? Parce que le formatage propagandiste a la vie dure et le matraquage idéologique néfaste continue, cela change, mais lentement.
      Le plus dur est toujours de vaincre l’inertie de départ : Prenons un grand portail d’usine coulissant en fer/acier. Il est lourd et il faut s’arque bouter pour le mettre en branle initialement, une fois en mouvement, si on atteint une certaine vitesse, on peut pousser le portail qui coulisse avec deux doigts et maintenir la vitesse d’ouverture relativement constante.
      Dans notre schéma, les phases 1 et 2 sont la poussée initiale, c’est dur… en phase 3 et 4 c’est bien plus facile car le momemtum est créé, les dernières phases se font avec deux doigts…
      Le but de l’oligarchie est de maintenir la masse en phase 1 et 2 de façon à ne jamais atteindre le momentum nécessaire pour l’ouverture du portail en grand.
      De l’autre côté du portail, c’est l’émancipation !…

      Servons-nous des réflexions menés par d’autres personnes par le passé ;


    • Dupont (avec un T) (---.---.89.43) 16 juin 2016 08:43

      @gimo

      J’ai lu sur ce site des centaines d’articles et des milliers de commentaires.

      Et bien je tire mon chapeau à ce commentaire qui est de mon point de vue l’intervention la plus intelligente sur ce site depuis plusieurs années !

    • Fergus Fergus 16 juin 2016 09:40

      Bonjour, alinea

      En effet, et c’est ce qui s’est passé avec la Stasi, grâce au zèle de types comme Ciotti ou Wauquiez.


    • alinea alinea 16 juin 2016 13:17

      @gimo
      J’approuve ce mode d’emploi, plus, un programme ; je crois qu’on en est encore à croire que le portail s’ouvre de gauche à droite, vers l’intérieur, qu’on pousse et qu’on n’a pas vu encore les glissières !


    • alinea alinea 16 juin 2016 13:21

      @gimo
      On dit que c’est comme ça qu’on fait enfermer en HP, les aïeux ou autres gêneurs dans la famille, l’épouse acariâtre qui ne supporte plus vos infidélités, ou autres trucs du genre...humain !


    • gimo 17 juin 2016 10:20

      @Dupont (avec un T)


      MERCI   dupont  c’est encourageant !!! " grace a dieu ’’ sur ce site il y a au moins plus de 10 de bons
      commentateurs eveilles lucides et conscients des societes de duperie
      Le reste helas !!!! des sots   A qui il manque de jugement de bon sens d’esprit !!
      par vanite par ignorence ? PAR ORGEUIL , ?? PEUT ETRE 
      ET CECI DANS Le seul but et desir de Se faire valoir  fatuite et contre dire a tous prix meme si c’est faux   Esperont  q’ils comprendront UN JOUR  MERCI

      PS ; l’etre humain peut etre son propre sauveur ou son propre ENNEMI   A+

    • gimo 17 juin 2016 10:25

      @alinea
       MERCI TU AS tout a fait compris   (qu’on n’a pas vu encore les glissières !


    • gimo 17 juin 2016 10:56

      @gimo

       Jai oublier de dire QUE LA PEUR est maivaise conseiller qui engendre la LACHETE
       et DE ce fait la TRAHISON  DE SOI ET DES AUTRES 

      dU pain beni pour les politiques et autres mafieux Car  La politique est l’art de capter à son profit les peurs et la lachete  DES CITOYENS

    • gimo 17 juin 2016 11:37

      @Fifi Brind_acier
      FIFI tu es d’une naivete extreme tu me fais penser a la chevre de MSeguin qui saute sur

      tout ce qui ce dit dommage 
      desole de le dire.  Naomi Klein dénonce ce que elle meme fait
      la manipulation des foules faibles par  leurs peurs
       Ce qui est une malhonnetete intelectuelle
      et une escroquerie morale pour se faire du fric avec son book au dos des imbeciles
       D’ailleur il n’a pas bien marcher avec un titre pompeus qui ne veut rien dire d’enude de sens 
       pour defonser des portes ouvertes Le ultralibéralisme on sais de la a mettre
       Naomi Klein dénonce les  désastres naturel  debile tout ça, dans La stratégie du choc, l’existence d’opérations concertées dans le but d’assurer la prise de contrôle de la planète par les tenants d’un ultralibéralisme tout puissant. Ce dernier met sciemment à contribution crises et désastres pour substituer aux valeurs démocratiques, auxquelles les sociétés aspirent, la seule loi du marché et la barbarie de la spéculation.


         vas  voir  ton copain   a part de sortire de eurooope il y a d’autre chose 

  • Taverne Taverne 15 juin 2016 22:12

    La question est très complexe. Il est difficile pour les commentateurs de ne pas tomber dans la caricature. Mais la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen ne nous sauvera pas des terroristes. Elle peut être invoquée pour la protection de tout citoyen français non terroriste, tout individu qui respecte les autres. Mais elle est devrait être rendue inopérante en cas de terrorisme ou de simple tentative avérée de terrorisme. Je ne vois pas pourquoi on accorde des aménagements de peine et du sursis à ce genre d’individus ni pourquoi nos impôts doivent servir à leur payer de avocats ou des psychiatres qui pourraient les déclarer irresponsables.


    • Taverne Taverne 15 juin 2016 22:31

      Si la peine de mort n’avait pas été abolie, la solution existerait. Mais nous avons supprimé ce dernier rempart, pensant naïvement que notre démocratie et notre république ne pourraient plus jamais être menacés en temps de paix. Nous sommes bien contraints aujourd’hui d’imaginer des réponses nouvelles pour faire face à ces cas que notre droit n’a pas prévus, sans quoi notre société est dangereusement menacée.


    • Taverne Taverne 15 juin 2016 22:36

      Dernière précision : si la question de la peine de mort avait été soumise à référendum, elle n’aurait pas été abolie totalement et définitivement. Elle aurait pu être mise en œuvre dans ce cas précis, comme recours ultime. Comme quoi vox populi, vox dei.


    • alinea alinea 15 juin 2016 22:38

      @Taverne
      Vous parlez des suspectés ? Les autres meurent sans jugement !


    • Taverne Taverne 15 juin 2016 23:46

      @alinea

      Dans toute démocratie appliquant la peine de mort, il existe des garde-fous : peines de mort pouvant être commuées en peine de prison longues, grâce présidentielle, etc. Une simple suspicion ne justifie pas l’application de la peine capitale. Autrement dit, on ne passerait pas tous les fichés S à la guillotine !

      De toute façon, ce débat est clos : il ne peut plus y avoir de peine de mort en France. Il faut donc envisager autre chose : un système exorbitant du droit commun avec des peines plus lourdes et des conditions de sûreté renforcées à la sortie. Pas un « stage de citoyenneté » comme on l’a vu pour le tueur du couple de policiers. Un tribunal d’exception éventuellement (moins « tendre » que les juges civils). Je verrais bien un jury exclusivement composé de femmes : le cauchemar de tout islamiste !


    • Fergus Fergus 16 juin 2016 09:48

      Bonjour, Taverne

      « Un tribunal d’exception »

      Et c’est ainsi que l’on en revient à Robespierre et à la Terreur, avec des milliers de morts à la clé, dont de nombreux amis devenus des ennemis du Peuple et de la Révolution pour des peccadilles.

      Sais-tu au moins que Robespierre était farouchement opposé à la peine de mort à l’aube de la Révolution avant que se folie de purification de la société ne s’empare de lui ?

      Il n’est nul besoin de tribunaux d’exception, mais d’appliquer les lois existantes dans toute leur rigueur, et de renforcer les moyens de la police en matière de renseignement et de surveillance.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 juin 2016 11:14

      @Taverne
      Pour le juger, faudrait les attraper vivants, vous n’avez pas remarqué, aussi bien aux USA qu’en Europe, qu’il y en a plus de morts que de vivants .... ??
      Visiblement, il existe plein de moyens pour neutraliser les manifestants, mais aucun pour les terroristes et les casseurs...


    • Taverne Taverne 16 juin 2016 11:38

      @Fergus

      L’application des lois existantes, c’est les « stages de citoyenneté » (le tueur de flics en avait fait un), les travaux d’intérêt général, un avocat compréhensif éloquent pour minimiser la peine, un psychiatre pour éventuellement faire déclarer le tueur irresponsable, une sortie après une courte peine d’emprisonnement sans aucun contrôle contraignant (il faut l’accord de l’intéressé).

      Tu écris : « c’est ainsi que l’on en revient à Robespierre et à la Terreur, avec des milliers de morts à la clé » : Fergus, es-tu devenu fou ? Est-ce que c’est dans mes habitudes de prôner ce genre d’excès ?


    • Fergus Fergus 16 juin 2016 12:10

      @ Taverne

      Les mesures que tu cites ne sont pas l’application stricto sensu des lois existantes, mais l’application de possibles aménagements de peine.

      Qui plus est, l’on parle là de personnes mises à l’écart sur des présomptions de possibles passages à l’acte, sans faits avérés justifiant une condamnation.

      « Est-ce que c’est dans mes habitudes de prôner ce genre d’excès ? »

      Non, bien sûr. Et ce n’est probablement pas dans les habitudes de Ciotti ou de Wauquiez. Mais précisément, ce n’était pas non plus dans les habitudes ou les idées des théoriciens de la Terreur aux origines de la Révolution. Je veux dire par là qu’il y a des concepts dangereux à manipuler. Or, les mises à l’écart prônées par ces hommes politiques relèvent de la lettre de cachet, porte ouverte sur tous les excès.


    • Taverne Taverne 16 juin 2016 12:36

      @Fergus

      Si tu lisais mes commentaires, tu aurais vu que je réserve les condamnations aux auteurs d’actes de terrorisme et à ceux qui ont fomenté concrètement ce type d’actes. Nous ne sommes plus aux temps de la Terreur. Et pourquoi pas remonter encore plus loin à Genghis Khan ou à Caligula pour interdire toute aggravation de sanction et tout renforcement de la prévention de la radicalisation ? Cette argumentation est ridicule et surtout d’une totale mauvaise foi car elle prête à l’interlocuteur des intentions abjectes qu’il n’a pas.


    • Taverne Taverne 16 juin 2016 12:59

      De plus, c’est inverser les choses : les partisans d’une répression plus efficace luttent contre la terreur. Ce ne sont pas eux qui répandent la terreur !

      La réforme que propose Wauquiez, que je partage pas complètement, doit passer par la révision de la constitution. Tu en connais beaucoup des Robespierre et des Danton parmi les membres du conseil constitutionnel ?

      Enfin nous sommes en face de tueurs qui commettent des actes de guerre. Quel est le mot que tu ne comprends pas ici : ’tueurs« ou »guerre" ?


    • PakMat PakMat 16 juin 2016 14:05

      @Taverne

      « Enfin nous sommes en face de tueurs qui commettent des actes de guerre »

      Cela ne copncerne pas les terroristes, vous en connaissez bcp qui se sont fait attrapé vivant ? Abdeslam et ? Donc lui oui en prison et qu il ne resorte jamais.

      Mais dans le cas présent, il ne s’agit pas de coupables mais de suspicion, donc vous pouvez pas le mettre indéfiniment en prison pour rien.

      « Tu en connais beaucoup des Robespierre et des Danton parmi les membres du conseil constitutionnel » Je sais pas on a pas eu l’occasion de voir, par contre des truands menteurs qui ne respecte pas la voix du peuple, ça l’assemblé en est pleine. Vous faites encore confiance aux politiques ? Vous pensez qu’ils travaillent pour le bien commun ?


    • julius 1ER 16 juin 2016 14:19
      Enfin nous sommes en face de tueurs qui commettent des actes de guerre. Quel est le mot que tu ne comprends pas ici : ’tueurs« ou »guerre" ?

      @Taverne

      et Bush qui a lancé une guerre illégitime avec de fallacieux prétextes qui a créé tout ce chaos au moyen-orient .... y compris Daesh 
      est-ce qu’on ne devrait pas selon ta bonne conscience sélective le condamner à mort même par contumace ???????

    • Taverne Taverne 16 juin 2016 15:29

      @PakMat

      Allez donc avec Fergus jouer un concerto de harpe. Je suis sûr que s’il arrive un kamikaze, il s’arrêtera dans son élan vengeur en vous écoutant et, ému, posera ses armes. Alors, vous danserez tous ensemble la farandole. smiley


    • Fergus Fergus 16 juin 2016 16:15

       Taverne

      J’avoue que j’ai réagi aux commentaires intermédiaires (ton échange avec Alinea), et en restant positionné sur le sujet de l’article : l’internement des potentiels djihadistes. Toutes mes excuses, encore que, comme indiqué plus haut, je ne t’aie pas prêté d’intentions particulièrement ignobles, mais souligné qu’il y avait dans les solutions proposées par certains de graves risques de dérives. Aucune mauvaise foi par conséquent ni de procès d’intention. La prochaine fois que je passerai par quimper, je t’inviterai à boire une Coreff dans l’un des bars de la place Terre-au-Duc.

      Inutile, n’est-ce pas, de verser dans l’agressivité, particulièrement lorsqu’il peut y avoir un malentendu. smiley


    • Taverne Taverne 16 juin 2016 16:29

      @Fergus

      Bah, c’est normal, nous sommes gaulois. On se met sur la figure pour se rendre compte à la fin qu’on est à peu près d’accord. Heu, du coup, je retire pour la farandole. smiley


    • franc 19 juin 2016 12:30

      @julius 1ER
      -

      pourquoi pas .


  • attis attis 15 juin 2016 22:28

    Wauquiez sur les traces de Robespierre... ou sur celles du général Wesley Clark ?

     

    Est-il plus judicieux de comparer Wauquiez à Robespierre, ou de l’imaginer en perroquet de l’impérialisme américain ?


  • wesson wesson 15 juin 2016 22:39

    Comparer Wauquiez à Robespierre, c’est comme comparer un peintre de biches en sous-bois à Van Gogh. 


    Apprenez l’histoire avant de vous livrer à ces comparaisons foireuses, et en particulier celle qui concerne Robespierre, un personnage exceptionnel qui fut pris dans des événements tout à fait extraordinaires, et finira broyés par eux. Il avait en tout cas une envergure bien plus grande que ce que Wauquiez n’aura jamais.

    • César Castique César Castique 15 juin 2016 22:53

      @wesson

      « Comparer Wauquiez à Robespierre, c’est comme comparer un peintre de biches en sous-bois à Van Gogh. »


      C’est vrai que Wauquiez est à Robespierre, ce que la démagogie opportuniste et au fanatisme pervers.

    • Nowhere Man 15 juin 2016 23:36

      @wesson
      100% d’accord.

      J’ajoute que la citation attribuée à Robespierre par l’auteur décidément peu inspiré est en réalité de Saint-Just !


    • Ouam2 (---.---.41.186) 15 juin 2016 23:56

      @wesson :

      Vu que ca en parles je ne puis m’empercher d’en conseiller deux :

      L’exellente version vue par henry guillemin et surtout la partie des communard vs les versaillais, un pur bonheur.

       

      Et une tres longue serie (sur la révulution francaise) se trouvant certainement toujours sur le net qui datait des années 2000 environ, qui dure par contre 15 heures (un gros paquet d’épisodes) a regarder par morceau, je n’ai pas plus d’infos, vous m’en voyez sincerement désolé, mais google est votre amis, chers lecteurs.


    • Alexis Toulet Alexis Toulet 16 juin 2016 00:57

      @wesson

      Wauquiez est un opportuniste de bas étage quand Robespierre était un personnage tragique et fascinant, nous sommes d’accord. C’est bien pourquoi j’ai écrit « sur les traces de » Robespierre, je n’ai pas parlé d’identité.

      @Nowhere Man

      De fait elle est de Saint-Just, au temps pour moi.


    • gimo 16 juin 2016 07:33

      @Ouam2
      Les révolutions passées ont échoué nous dit Kropotkine, parce que le peuple n’a pas directement et immédiatement pris le contrôle de la production et de la distribution des nécessités quotidiennes de la vie. Elles ont échoué en d’autres termes, à “conquérir le pain” et la satisfaction des besoins du peuple, dans toute son acceptation, fut déléguée à des leaders révolutionnaires… Pour Kropotkine, l’État moderne est le produit à la fois du capitalisme et des “révolutionnaires” qui sont piégés au sein de cette logique capitaliste et ne peuvent pas ou ne veulent pas penser au-delà de cela. L’anarchisme appelle à une société post-révolutionnaire sans gouvernants ni gouvernés… Ainsi ce sont les gens eux-mêmes qui devront prendre les décisions et agir ensemble, et si, comme les anarchistes le croient, le peuple ne sait pas encore ce qu’il veut, alors la question doit être suspendue, car autrement, la révolution sociale, une fois de plus, sera usurpée par une petite minorité d’intellectuels qui pensent avoir les réponses… Charles Weigl, 2007 


    • César Castique César Castique 16 juin 2016 09:08

      @gimo

      « ...le peuple ne sait pas encore ce qu’il veut... »


      Et comme il ne le saura jamais... Le peuple n’est pas un corps homogène susceptible d’exprimer une pensée unique. Le peuple, ce sont des millions de personnes qui, en fonction de leurs différences de caractères, de mentalités, de sensibilités, de croyances et de convictions, veulent tout et son contraire. Le cas échéant, les uns contre les autres.


      Il suffit déjà de considérer les divergences qui divisent les différentes chapelles de la gauche de la gauche, et qui, parfois, les conduisent à s’entre-tuer, pour comprendre à quel point est chimérique, la notion d’un peuple unanime. 


      Souvenons-nous que lors de la présidentielle de 2002, la gauche, plus ou moins marginale, présentait Arlette Laguillier (Lutte ouvrière), Robert Hue (parti communiste), Olivier Besancenot (Ligue communiste révolutionnaire) et Daniel Gluclstein (Parti des travailleurs), auxquels on pourrait, sans trop forcer, adjoindre Noël Mamère (Les Verts) et Christiane Taubira (parti radical de gauche).


      Si on n’a pas la possibilité de faire parler les morts, on reste en droit de se demander ce que Kropotkine penserait d’un boxon aussi absurde et déconcertant pour ceux qui le considèrent de l’extérieur. 


      Peut-être en viendrait-il, remettant les pieds sur terre, à conclure qu’en définitive sans un chef qui commande et une masse qui suit, on ne va nulle part, pour cette raison toute simple qu’on fout le camp dans toutes les directions.

    • Alibaba007 Alibaba007 16 juin 2016 10:18

      @Alexis Toulet « au temps pour moi. »



      Grâce à vous, j’ai aussi appris autre chose, mais il est clair que pour ma part, je préfère cent-mille fois les propos d’un personnage comme Robespierre, Jean-Jacques Rousseau, Henri Guillemin, Etienne Chouard ou encore Jean-Paul Marat que ce vulgaire politicien « démago-terroriste » qu’est Wauquiez.

      J’adore voir Etienne Chouard être révolté et dégoûté par la prise de conscience de la morale ignominieuse de Voltaire, lors de cet interview (environ entre 4 minutes 30 et 4 min 44) 
       smiley

      merci smiley


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 juin 2016 11:17

      @Alexis Toulet
      Wauquiez est surtout un Young Leader, fournée 2006.
      Rien à voir avec la révolution française....


    • julius 1ER 16 juin 2016 14:08

      @César Castique


      toi tu es vraiment un cas de fanatique pervers !!!

    • Ouam2 (---.---.41.186) 16 juin 2016 17:21

      @gimo :

       Tu à completement raison (bref je vais dans ton sens)

      Ce n’est pas pour rien mes deux références mises smiley

      Je remercie aussi par la meme occasion le posteur du lien de chouard (qui reprends une partie des travaux de guillemin, enfin si c’est la meme chose que j’ai écouté il y à longtemps sur R.I.M.)

      bonne journée,


    • gimo 17 juin 2016 11:59

      @Ouam2
      merci  bien !!! 


       a propos ( la notion d’un peuple unanime ) .impossible 
      déjà a 70% Cest bien a+

    • gimo 17 juin 2016 12:16

      @gimo
      @César Castique 
       

      excuse myQuam2    ce poste etait pour @César Castique merci !!

    • gimo 17 juin 2016 12:43

      @Ouam2
       MERCI DE COMPRENDRE et  ta vision des choses

       escuse moi pour le poste anterieur  une confusion de poste du a mon ordi

  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 15 juin 2016 23:22

    «  »Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen«  » ?


    Tant que ceci tient lieu de référence à la lutte humaine, les sociétés s’achemineront inexorablement vers la déchéance ! 

    Cette déclaration faussement universelle est contre productive, elle appelle les individus et les peuples à quémander leurs droits au lieu de contraindre les gouvernants à remplir leur devoir  : C’est plus que pernicieux, c’est un appel à l’esclavage consenti et durable, c’est un appel à la déchéance et à l’avilissement !

    On ne peut pas demander ses droits a celui qui cultive et pratique l’idéologie de la domination, de l’esclavage et de la soumission ! 1789 a été une contre-révolution et elle avait instauré un Monde à l’envers qui commence a montrer toutes ses lacunes !
    Se les anciens avaient proclamé la « DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DEVOIRS HUMAINS », on n’aurait pas aujourd’hui à subir le dictât des individus malades et irréductibles qui se croient investis pour gouverner à vie !

    LA VÉRITABLE DÉMOCRATIE DOIT CONTRAINDRE LE GOUVERNANT A BIEN REMPLIR SON DEVOIR ; QUI NE VEUT PAS GOUVERNER AINSI DOIT DÉGAGER !




  • Ouam2 (---.---.41.186) 15 juin 2016 23:49

    On court a grand pas vers le national socialisme.

    On veut emprisommer des gens sur leurs idées politiques ou religieuses,

    meme si ils sont musulmans extrémistes fiché S 

    (et dieu sait à quel point je les méprises, ces islamos fachos, ces profonds deumeurés !)

     

    Mais de la à les embastiller sans aucune forme de procès, la nous devenons pire qu’eux.

    La prochaine idéee c’est quoi ?, de les fusiller ou les lapider direct ???

     

    Wauquiez , faut t’interner la, c’est super grave !!!

    Maintenant les faire archi chier (leur pourrir la vie) matin midi et soir, jusqu’à qu’ils n’en peuvent plus de nous et ailles « pourrir ailleurs » ou « se pourrir entre eux » dans un autre pays ou leur leur extremisme crapoteux règne en maitre (cf : théocratie, charia & co), et, accessoirement éviter encore d’autres et d’autres éternels innocents achevés par ces fous qui haissent clairement notre système de vie, la par contre je dirai pas non smiley


    • César Castique César Castique 16 juin 2016 11:51

      @Ouam2

      « Maintenant les faire archi chier (leur pourrir la vie) matin midi et soir, jusqu’à qu’ils n’en peuvent plus... »



      ... et se fassent exploser au milieu de la plus grande concentration de gens à laquelle ils auront accès dans l’instant. 


      Elle est choucarde ta solution smiley et/ou smiley

    • Ouam2 (---.---.41.186) 16 juin 2016 17:17

      @César Castique :

      bonjour, 

      avant de répondre à un post, j’ai une regle simple :

      je réfléchis à ce que j’écris ou ce que je réponds, c’est pas le cas de tout le monde visiblement smiley

      informe toi allez 5mn et tu va comprendre le plein sens de mes propos ci dessus ou pas (ca dépends de ton courage à rechercher de l’info et de la vérifier)

      bref....


    • César Castique César Castique 16 juin 2016 17:51

      @Ouam2

      « ...informe toi allez 5mn et tu va comprendre le plein sens de mes propos... »


      Je n’ai pas de temps à perdre, parce qu’il me suffit de comprendre la pleine direction que vont prendre des types que tu proposes de harceler jusqu’à ce qu’ils craquent pour toi, et jusqu’à ce qu’ils explosent de toute évidence.

    • Ouam2 (---.---.41.186) 16 juin 2016 20:13

      @César Castique :

      wai wouaii ouais...

      Sauf que les faits donnent  gravement tord à ton shéma de pensée smiley


    • César Castique César Castique 16 juin 2016 22:59

      @Ouam2

      « Sauf que les faits donnent... »


      Les seuls faits qui m’intéressent sont ceux qui sont à venir. Les autres appartiennent à l’histoire et ils ne se reproduiront jamais.

  • foufouille foufouille 16 juin 2016 00:01

    "Concrètement, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes aimerait que les fichés S soient « enfermés » ou « expulsés » de France. (...) Et si les individus concernés ne sont que Français, il prône la création de « centres d’internement » où ils seraient enfermés « avant qu’ils ne passent à l’acte afin de les isoler pour évaluer leur degré de dangerosité ».
    ça sent la grosse dictature. je doute que trump soit mieux vu qu’il n’a rien contre atomiser l’europe ........... ;


  • Dany romantique 16 juin 2016 02:09

    Comparer Vauquiez à Robespierre c est nul de chez nul. 

    L ’action de Robespierre est plus complexe que ce que les royalistes vendéens en disent. Il n a été qu une année à la tête de la Convention, et en est sorti comme il l avait indiqué, le pouvoir ne l intéressait pas : comme « dictateur » on fait mieux non ?
    Il n ’était pas lui même personnellement un partisan de la guillotine, il en avait horreur c est décrit dans les documents de l’époque récupérés par les historiens ; en outre il a voté contre l exécution du Roi mais à du s’y ranger. C est Max Gallo -qui n est pas particulièrement l’un de ses afficionados - qui l’écrit dans ses deux tomes réservés à la Révolution. 
    Robespierre, comme St Juste et Danton sont tombés car les réseaux contre révolutionnaires de la bourgeoisie on eu leur peau ;ils ont portés le chapeau ; il y avait beaucoup d’intrigues à l’époque. C est d’ailleurs Bonaparte qui va fédérer le peuple qui était dans l’anarchie après 1794, en polarisant contre l’ennemi envahisseur depuis Valmy pour entraîner la France dans la conquête des pays européens tout azimut. La bourgeoisie qui a pris le relais de la Révolution française à laissé nommé Bonaparte 1er Consul qui leur servait bien, pour ensuite l ’aventure désastreuse que l on sait. 
    D’ailleurs le régime de l’épopée napoléonienne débouchera sur la « restauration » du Roi Louis XVIII.
     
    Mais bizarrement Robespierre est resté controversé comparé à Napoléon qui pourtant à détruit des centaines de milliers de vie et bénéficie d’une auréole. 
    Cherchez l erreur. 

    • gimo 16 juin 2016 07:41

      @Dany romantique
      Les révolutions passées ont échoué nous dit Kropotkine, parce que le peuple n’a pas directement et immédiatement pris le contrôle de la production et de la distribution des nécessités quotidiennes de la vie. Elles ont échoué en d’autres termes, à “conquérir le pain” et la satisfaction des besoins du peuple, dans toute son acceptation, fut déléguée à des leaders révolutionnaires… Pour Kropotkine, l’État moderne est le produit à la fois du capitalisme et des “révolutionnaires” qui sont piégés au sein de cette logique capitaliste et ne peuvent pas ou ne veulent pas penser au-delà de cela. L’anarchisme appelle à une société post-révolutionnaire sans gouvernants ni gouvernés… Ainsi ce sont les gens eux-mêmes qui devront prendre les décisions et agir ensemble, et si, comme les anarchistes le croient, le peuple ne sait pas encore ce qu’il veut, alors la question doit être suspendue, car autrement, la révolution sociale, une fois de plus, sera usurpée par une petite minorité d’intellectuels qui pensent avoir les réponses… Charles Weigl, 2007 


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 juin 2016 11:21

      @gimo
      Décider des lois, c’est ce que font les Suisses, ils n’ont pas l’air de s’en porter si mal ...La Suisse caracole parmi les premiers pays dans le classement IDH. Vous avez quelque chose contre le referendum d’initiative populaire ?


    • gimo 16 juin 2016 11:57

      @Fifi

      Je crois que tu as mal lus  et tu va trop vite ce desir idiot
      de vouloi toujours avoir raison REFLEXTION STUPIDE " avez quelque chose contre le referendum ) ,, ??
       voici ce que il est ecrit et dit
      (((( sans gouvernants ni gouvernés… Ainsi ce sont les gens eux-mêmes qui devront prendre les décisions et agir ensemble, )) mieux que un  referendum d’initiative populaire NON !!!
      merci pour info sur la SUISSE  DOMMAGE  J’HABITE à GENEVE
      7 rue muzi les eaux vive a 100m du jet d’eau !!!!!

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 juin 2016 18:13

      @gimo
      Excusez-moi, je n’avais pas compris que la Suisse était un pays anarchiste...


    • gimo 16 juin 2016 21:14

      @Fifi Brind_acier
      je ne suis pas anar c’est pas parce que je donne des infos sur napoleon que je suis bonneapartiste et autres  fifi je te conseille de voir urgent un docteur pour tes neurones axone

      dendrites 

  • Iren-Nao 16 juin 2016 02:24

    La plupart du temps les terroristes ont déjà été retapisses par la police et laisses en liberté faute de moyens techniques et légaux pour pouvoir les pister en permanence.
    Vous souvenez vous d’une certaine bataille d’Alger quand le terrorisme proliférait. ?
    On sait qui a pris le taureau par les cornes et les méthodes employées, avec succès.
    Il ne faudra pas beaucoup plus d’attentats pour que l’on y vienne.
    Vous pariez ?
    Iren-Nao


  • Le p’tit Charles 16 juin 2016 07:01
    Les fichés S, sont les ennemis de la France...donc s’en débarrasser serait le meilleur moyen d’éviter des attentats (Ccds) alors les aboyeurs pro-arabes allez vivre au maghreb avec eux.. !

    • Alexis Toulet Alexis Toulet 16 juin 2016 08:15

      @Le p’tit Charles

      La justice, avec tout son mécanisme de mise en examen sur des charges précises, d’instruction à charge et à décharge, à la fois d’accusation et de défense, et tout cela avec présomption d’innocence et en se basant toujours sur des lois précises, n’est pas faite pour protéger les coupables.

      Elle est faite pour protéger les innocents.

      Avoir une fiche S n’est pas un crime. C’est l’indice de l’intérêt de la police pour vous, parce qu’elle a des raisons de croire que vous pourriez en arriver au djihadisme et au terrorisme. Cela ne signifie pas que les enquêteurs ont toujours raison, et ça fait d’ailleurs partie du processus de l’enquête de suivre de nombreuses pistes, sachant que seulement certaines aboutiront.

      « Se débarrasser » pour reprendre vos mots de toute un groupe de gens dont seulement une partie sont ou deviendront des criminels, ce serait une nouvelle Loi des suspects comme en 1793.

      "sont réputés suspects ceux « qui, soit par leur conduite, soit par leurs relations, soit par leurs propos ou leurs écrits, se sont montrés partisans de la tyrannie ou du fédéralisme et ennemis de la liberté, (...) ceux des ci-devant nobles, ensemble les maris, femmes, pères, mères, fils ou filles, frères ou sœurs, et agents d’émigrés, qui n’ont pas constamment manifesté leur attachement à la Révolution ». Cette loi ordonnait l’arrestation de tous les ennemis avoués ou susceptibles de l’être de la Révolution (nobles, parents d’émigrés, fonctionnaires destitués, officiers suspects de trahison, et accapareurs)."

      Cette loi n’a pas laissé que des bons souvenirs, et c’est une litote.

      A noter que la Convention a au moins une circonstance atténuante à l’erreur tragique qu’était cette loi, c’est que l’ennemi était aux frontières et la Patrie était littéralement en danger. Ils ont paniqué, mais au moins eux avaient une raison de le faire.

      Qui voudrait recréer une Loi des suspects aujourd’hui n’en aurait aucune.


    • Le p’tit Charles 16 juin 2016 08:52

      @Alexis Toulet...Avec ce genre de raisonnement, attendez vous à bien plus de morts..
      Cela fait plus de 30 ans que les politiciens pensent ainsi..on peut voir le résultat aujourd’hui..pas folichon... !


    • PakMat PakMat 16 juin 2016 14:31

      @Le p’tit Charles

      Non les politiciens les financent, les arment, les entrainent. Au bout d’un moment faut se poser les bonnes questions.

      Pourquoi avoir tué khadafi pour mettre les extremiste au pouvoir ? Peut être parce qu’il voulait créer le dinar Or pour toutes l’Afrique, non ?

      Pourquoi tué Saddam ? elle sont où les armes de destruction massive ?

      Pourquoi vouloir tué Bachar ? Ce n’est pas pour une histoire de gazoduc ?


    • Fergus Fergus 16 juin 2016 17:07

      Bonjour, Le P’tit Charles

      « Avoir une fiche S n’est pas un crime. C’est l’indice de l’intérêt de la police pour vous, parce qu’elle a des raisons de croire que vous pourriez en arriver au djihadisme et au terrorisme » écrit Alexis Toulet.

      Il a raison, et cela va même plus loin : es fiches S concernent également de folkloriques autonomistes bretons ou des illuminés qui ont pour habitude de pisser sur les véhicules de police (en exagérant à peine). Bref, il faut savoir qu’une écrasante majorité de fichés S - probablement plus de 95 % - ne commettront jamais d’actes de nature criminelle ou en relation avec des attentats.

      Dès lors, envisager - en contradiction avec la Constitution française et le Droit européen - au seul titre de cette fiche S de les parquer dans des centres de rétention à la Guantanamo est une monstrueuse aberration. A noter que les Américains eux-mêmes ne l’ont jamais fait avec leurs ressortissants surveillés dans le cadre d’un dossier équivalent à la fiche S.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 juin 2016 18:34

      @Fergus
      Aux USA, grâce au Patriot Act, on emprisonne les écologistes.


      Et aussi les témoins gênants ...

      Ce qui mijote au niveau européen, c’est la Directive Terrorisme.
      Pour votre sécurité, vous n’aurez plus de libertés !

    • Milla (---.---.1.10) 16 juin 2016 18:50

      @PakMat

      Exactement !


  • julius 1ER 16 juin 2016 08:04

    Oui la situation est sérieuse, oui les salafistes djihadistes sont à bien des égards moralement les équivalents des nazis... mais leur puissance totale n’est qu’une minuscule fraction, une fraction ridicule de celle du Troisième Reich.

    @l’auteur ;

    Juste constatation ... ce qui rend bien sûr les propos de Wauquier totalement démago et opportuniste, mais ce n’est pas étonnant de la part de ce type qui est ce que la politique produit de pire en ce moment mais cela n’est en rien dû au hasard ...
    cela va dans le sens des désirs des banquiers de Goldman Sachs qui affichaient leurs désirs de dictature après la crise de 2007/8.... on voit que leurs souhaits ont été entendus, les Etats ont des politiques qui vont dans ce sens et les crétins bêlants d’applaudir des deux mains chaque fois que les libertés prennent des coups de couteaux( là on ne parle plus de coups de canif dans le contrat social) ..... 
    chaque jour qui passe rend les propos de B Franklin encore plus pertinents ...
    "Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux”.

    et pour compléter cette sentence historique, j’ajouterai que ce n’est qu’un début car la peur distillée et entretenue par les médias n’est là que pour forcer la main aux peuples pour qu’ils demandent chaque jour encore moins d’Etat de Droit et plus d’autoritarisme ... il y a de nombreux commentaires sur ce forum qui vont dans ce sens !!!!!

  • zygzornifle zygzornifle 16 juin 2016 09:29

    faut pas les interner mais les foutre a la porte du pays ...... avec le gouvernement par exemple suivi Wauqiez et sa bande de bras cassé, on pourrai aussi renvoyer Juppé au Canada ou il s’était taillé après sa condamnation ....


  • gaijin gaijin 16 juin 2016 10:08

    l’internement préventif c’est beau
    et ça a déjà été fait avec les militants écologistes assignés a demeure .....
    je propose de l’étendre a d’autres catégories de malfaiteurs : les politiques
    que tout politique soupçonné de corruption , de malversation , de prise illégale d’intérêts , d’abuts de biens sociaux , de traficotage électoral , de clientélisme , de mensonge soit demis de ses fonctions et interné pour rééducation au respect de la morale républicaine ( cad a vie )


Réagir