dimanche 20 décembre 2020 - par eau-du-robinet

La répression fait une nouvelle victime en frappant le professeur Christian Perronne qui a été démis de ses fonctions

 

Après l’affaire Fourtillan c’est le tour du professeur Christian Perronne, qui a une autorité internationale reconnue, professeur qui est un homme intègre, passionné et courageux, bref un homme qui a le mérite d’afficher ses convictions dans cette période difficile. Il a été convoqué le jeudi matin, le 17/12/2020, par Martin Hirsch directeur général des hôpitaux parisien, l’AP-HP, en lui annoncent l'enlèvement d'une grosse partie de ses prérogatives. A compter de ce jour, le Pr Christian Perronne n'est plus le chef du service des maladies infectieuses de l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches (AP-HP), dans les Hauts-de-Seine.

JPEG

La cabale contre les médecins et les scientifiques continue.

Citation de cette source :
Martin Hirsch, directeur général de l'institution, vient en effet de mettre fin à ses fonctions "après avoir recueilli l’avis favorable du président de la commission médicale d’établissement de l’AP-HP, celui du président de la commission médicale du groupe hospitalier AP-HP Université Paris-Saclay et après avoir consulté le directoire de l’AP-HP", annonce l'institution dans un communiqué.
Fin de citation

On peut se demander sur l'ordre de qui ces personnes ont-elles pris cette décision, voire à se demander s’ils ont subi des pressions pour cautionner cette décision !
Et pourtant le professeur Perronne a le soutien d’un grand nombre de médecins de son groupe hospitalier !

Puis, beaucoup plus nombreux sont les médecins en France de soutenir le professeur Perronne qui a reçu énormément de messages de soutien des médecins généralistes, des médecins hospitaliers qui sont scandalisés par cette décision.
 

Le professeur Perronne vas déposer un recours devant le tribunal administratif contre la procédure de l'enlèvement d’une grosse partie de ses prérogatives.

Comme explique le professeur Perronne dans la vidéo suivante de France Soir :
« Effectivement, Martin Hirsch m’avait remis une lettre comme quoi j’étais démis de mes fonctions de chef de service, donc je ne suis pas démis de mes fonctions de médecin, ni de professeur d’université, mais sur des arguments que j’ai eu des propos publics qui déplaisait. On est rentrée dans un monde politique ou médiatique ou institutionnel qui est terrible. Comment on peut radier un médecin chef de service juste parce qu’il a eu des propos qui déplaisait. Pour moi c’est un grand scandale, c’est une atteinte directe à la liberté d’expression ! Si vous regardez, personne ne peut me mettre en défaut là-dessus, je ne jamais changé de discours depuis le mois de mars (2020) jusqu’à aujourd’hui. J’ai toujours tenu le même discours. Ça, ça dérange beaucoup, parce qu’on veut me faire taire … parce que j’ai conseillé beaucoup de gouvernements, etc. avec des actions très positives, j’ai travaillé à l’OMS, j’ai travaillé dans toutes les institutions françaises médicales, j’ai été président du collège des professeurs des maladies infectieuses… Je sais que ma parole dérange, et comme il n’ont pas d’arguments scientifiques … »
 

Les hommes politiques français et ledit conseil scientifique se substituant aux grands médecins voire professeur français, les méprisent tout comme ils méprisent les français ordinaires, agissent avec arrogance, font primer leur décisions obscurantistes qui mènent à s’interroger sur leur compétences dans la matière médicale.

Sans véritable logique base sur la science, en se substituant aux vrais scientifiques, des médecins de terrain, des professeurs qui ne sont pas corrompu par Big Pharma, ils empêchent ainsi un très grand nombre nombreux médecins de combattre avec efficacité cette crise sanitaire où les médias mainstream nous annoncent quotidiennement, d'heure en heure, depuis des nombreuses mois des chiffres concernant l'évolution du virus Covid-19 qui sont essentiellement basé sur des faux positifs et pas celui des vrais malades, chiffres qui sont très largement inférieurs. Tout ce cinéma politique pour justifier toutes ces mesures ultra-liberticides qui n’ont pas raison d’être. Tout est basé sur le répression et la désinformation voire manipulation de l'information, des français par les médias mainstream avec quelques rares exceptions.

Dans la pratique le pouvoir politique n’est pas du tout intéressé à combattre cette crise sanitaire, bien au contraire, il se nourrit d’elle, l’utilise pour imposer une avalanche de mesures liberticides, pour instaurer un nouvel état d’urgence, cette fois-ci sanitaire mais aussi permanent après celui de l’état d’urgence permanent terroriste, ceci pour resserrer encore plus l’étau sur nos libertés fondamentales.

En même temps l'état renforce la censure en votant des nouveaux décrets par exemple celui permettant à la police un fichage généralisé des français où sont enregistrées les opinons politiques, religieuses, etc. des citoyens.

Le passé historique nous a démontré où ce type de fichiers peut et va nous conduire !!!
Une police de la pensée politique … emprisonnement pour des opinons politiques qui déplaisent au pouvoir en place, internements en cliniques psychiatriques, refus d'emploi, etc.

Et voici une vidéo d’Europe 1

Voici une vidéo exemple qui reflète la médiocratie des médias mainstream français qui bat chaque jour son plein !

Et voilà la machine à broyer les gens, qui disent la vérité, vérité qui déplaît à ceux qui veulent nous enfermer dans la camisole du mondialisme, ceux qui défendent avant tout leurs intérêts financiers, qui s'est mise en route. Elle n’épargne plus personne se trouvent sur son chemin du profit, notamment celui de Big Pharma et du grand RESET.

La chasse aux "sorcières" des pointures scientifiques, qui ne partagent pas la vision anxiogène du gouvernement Macron voire du mouvement mondialiste, se poursuit !

Comme dit justement le professeur Perronne dans la première vidéo de cet article :
« Je pense que maintenant la France d’aujourd’hui est digne de la Russie de Staline. Quand on a plus le droit de s’exprimer ; je rappelle que la liberté de parole d’un professeur d’université est inscrite dans la loi de la république française … il y a une forme de dictature parce-que on vit dans une situation d’état d’urgence permanent, on ne peut plus s’exprimer, tous les collègues qui osent affronter un petit peu ce que racontent les autorités sont condamné, on met Fourtillan en psychiatrie, Raoult on l’attaque pour charlatanisme. On est où aujourd’hui ? On a plus le droit de s’exprimer ?  »

Je compléterai la dernière phrase par : On a plus le droit de s’exprimer .... On a plus le droit de soigner convenablement les gens en les privant de certains médicaments qui ont prouvé leur efficacité dans plein de pays du monde ?

Voici ce qui se passe en France avec les gens internés dans une clinique psychiatrique :

C'est un témoignage choc du fonctionnement des cliniques psychiatrique françaises, témoignage du professeur Jean-Louis Caccomo, docteur en sciences économiques, interné injustement durant 3 ans pour avoir osé dénoncer une affaire de détournement d’argent dans l’université où il avait enseigné ...

La répression est aujourd’hui l'arme essentielle que le pouvoir emploie contre la liberté d’expression.
Je tiens ici à attirer votre attention sur l’inquiétude évoquée dans cette interview de France Soir par le professeur Perronne qui avait dit :
« J’espère que la prochaine étape ce n’est pas que la police va débarquer chez moi pour m’envoyer en hôpital psychiatrique, parce-que avec ce qui s’est passé avec Fourtillan j’ai un peu peur et ma famille a peur aussi, on a plus de droit de parler librement  »
 

Puis on accuse le professeur d’avoir diffamé des personnes. Le professeur Perronne déni cette accusation et met au défi ceux qui portent cette accusation envers lui d’apporter des preuves soit un texte écrit soit une vidéo où il aurait diffamé quiconque.

Il annonce également qu’il va porter plainte au conseil de l’ordre contre un jeune interne, un étudiant de troisième cycle des études médicales, au moment des faits, il y à quelques mois, où l'interne avait publié des propos diffamatoires dans les réseaux sociaux en accusant le professeur Perronne d'avoir accusé ses confrères d'assassins sans aucun fondement.

 

Voilà bien venu dans le monde du grand reset vers lequel le pouvoir oligarchique et les corrompus nous conduisent !
Aucun des opposants des hommes politiques de E. Macron ne s’est prononcé à ce jour sur l’affaire Fourtillan, en tout cas à ma connaissance. Cautionnent-ils silencieusement cet internement en hôpital psychiatrique des gens sains d'esprit ?
Est-que c’est ça leur manière de défendre la démocratie voire les droits de l’homme ?

 

Cela me fait croire que les intérêts politico-financiers de la France priment sur la démocratie sur la liberté des citoyens ! Car si l’accusation du professeur Fourtilian qui avait porté plainte contre l’institut Pasteur pour mensonge et crime contre l'humanité en bande organisée s’avère être vraie, cela portera un préjudice important à la France et cela permettra certainement à dévoiler au grand jour le projet du grand reset ! On lui n'a pas laissé le temps de témoigner devant le tribunal... blocage de son compte bancaire, puis arrestation policière, puis internement en clinique psychiatrique, sa femme a disparu, personne n'a eu des nouvelles d'elle... ça sent mauvais cette histoire !


Je suis écœuré de voire que si peu de français se mobilisant pour défendre les droits de l’homme, ignorent—ils qu’il s’agit aussi de leurs propres droits, droits qu’ils sont en train de perdre !
 

Information importante :
Mardi prochain le 22/12/2020 il y aura une grande manifestation devant l’hôpital de Garches à 13H00 organisée par tous les confrères du professeur Perronne et par tous les services de cet hôpital qui le soutiennent ardemment.

 



69 réactions


  • The White Rabbit The White Rabbit 20 décembre 2020 12:23

    L’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) a annoncé, jeudi 17 décembre, avoir mis fin aux fonctions de chef de service de l’infectiologue Christian Perronne. Il avait notamment affirmé que les malades du Covid-19 représentaient une aubaine financière pour les médecins, propos vivement critiqués par l’AP-HP.

    L’établissement public de santé a par ailleurs fait savoir qu’il avait déposé une plainte devant l’ordre des médecins à l’encontre du professeur, qui officiait jusqu’alors à la tête du service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches (Hauts-de-Seine).

    « Depuis plusieurs mois, dans un contexte de crise sanitaire, le professeur Christian Perronne a tenu des propos considérés comme indignes de la fonction qu’il exerce. Le collège de déontologie avait été saisi et l’avait souligné dans un avis qui avait été remis à l’intéressé, qui n’en a pas tenu compte », explique l’AP-HP dans un communiqué.

    Portrait : Qui est vraiment Christian Perronne, médecin référent des complotistes ?

    Polémiques sur l’hydroxychloroquine

    L’infectiologue est aussi dans le viseur de l’ordre des médecins et de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris depuis des déclarations polémiques autour de l’hydroxychloroquine cet été.

    Il avait notamment affirmé qu’une large prescription de ce traitement, promu par le professeur Didier Raoult mais dont les études ont conclu qu’il n’avait pas d’efficacité contre le Covid-19, aurait permis d’éviter 25 000 morts en France. Il a, par ailleurs, accusé des médecins du CHU de Nantes d’avoir « laissé crever (son) beau-frère » en refusant de lui prescrire ce traitement.

    Au mois d’octobre, il avait aussi provoqué l’indignation en affirmant qu’un « généraliste qui déclare un test Covid positif pour l’un de ses patients (…) touche de l’argent », en plus de la consultation. Il avait, en outre, déclaré que garder « longtemps » des patients Covid serait le « jackpot » pour les services de réanimation.

    Par ailleurs, la commission médicale d’établissement de l’AP-HP s’est prononcée le 1er décembre « par une motion (…) qui a condamné des attaques ad hominem proférées publiquement à l’encontre d’un confrère ». L’établissement public, qui regroupe 39 hôpitaux en Ile-de-France, « a décidé de déposer une plainte auprès du conseil départemental de l’ordre des médecins ».

    Le Conseil national de l’ordre des médecins avait déjà saisi, à la fin de juin, le conseil départemental de l’ordre des Hauts-de-Seine, dont dépend le professeur Perronne, point de départ d’une procédure pouvant aboutir à des poursuites disciplinaires.

    https://www.lemonde.fr/sante/article/2020/12/17/le-professeur-christian-perronne-sanctionne-par-l-ap-hp-apres-des-propos-polemiques-sur-le-covid-19_6063763_1651302.html


    • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 20 décembre 2020 12:31

      @The White Rabbit

      L’ordre des médecins a été créé sous Vichy, par la loi  la loi du 7 octobre 1940., ça marque.

      Ailleurs, en 1937, dans le sillage du discours de Staline devant le Comité central du parti communiste-bolchevik, discours qui appellait à « liquider les trotskistes et les traîtres », la revue Yarovizatsiya mènait une campagne contre les généticiens opposés au lyssenkisme en les qualifiant en les assimilant à des « ennemis du peuple ».


    • The White Rabbit The White Rabbit 20 décembre 2020 12:36

      @Séraphin Lampion

      Quand il dit n’importe quoi (voir ci-dessus), il se fait recadrer par sa hiérarchie.
      Si vous voulez y voir une allusion au régime de vichy, consultez un ophtalmo smiley


    • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 20 décembre 2020 12:42

      @The White Rabbit

      Oui, je sais, les lapins n’ont pas besoin de lunettes parce qu’ils mangent des carottes ! Mais si c’est bon pour le yeux et si ça donne les fesses roses, la consommation de carottes a un effet négatif sur le fonctionnement des neurones. Soyez vigilant !


    • JC_Lavau JC_Lavau 20 décembre 2020 12:49

      @Séraphin Lampion. La petite Charlotte en a un autre usage, de la carotte.


    • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 20 décembre 2020 13:35

      @The White Rabbit

      T’as encore raison white rabbit ce martin hirsch n’est pas clair du tout

      Rappelle-toi quand il était président de Emmaüs France et le très mauvais souvenir qu’il a laissé aux pensionnaires !

      https://lesimpressionsnouvelles.com/lhonneur-perdu-demmaus-et-des-autres/


      https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/l-etrange-martin-hirsch-80359


    • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 20 décembre 2020 13:37

      @JC_Lavau

      elle avait des bottes ?


    • samy Levrai samy Levrai 20 décembre 2020 14:06

      @Séraphin Lampion

      drôle de version musical mais le texte y est...
      https://www.youtube.com/watch?v=Bb7oEOaMsxM&ab_channel=pierredau


    • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 20 décembre 2020 15:28

      @JC_Lavau
      @samy Levrai

      La ballade de Charlotte


    • samy Levrai samy Levrai 20 décembre 2020 15:41

      @Séraphin Lampion
      pas mal


    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 20 décembre 2020 16:25

      @The White Rabbit

      Quand il dit n’importe quoi (voir ci-dessus), il se fait recadrer par sa hiérarchie.

      Personne n’a jamais pu opposer un seul argument scientifique aux écrits ou au déclarations de Peronne.

      Ce licenciement est clairement abusif, et une atteinte grave à la liberté d’expression, mais au point où on en est, je suppose qu’on peut se réjouir qu’il n’ait pas été interné d’office en psychiatrie ?


    • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 20 décembre 2020 17:19

      @Philippe Huysmans

      En plus, le conseil de l’ordre des médecins n’est pas une « hiérarchie », ce n’est pas l’administration hospitalière, d’ailleurs en l’occurrence la hiérarchie, c’est Hirsch et c’est bien lui qui l’a démis de ses fonctions.
      L’« ordre » ? C’est une survivance des corporations remise au gout du jour par Vichy en même temps que celui d’autres « ordres » comme celui des architectes. Le véritable but était d’encadrer idéologiquement des professions « libérales » potentiellement dangereuses parce que sans contôle d’une structure sous-marine de l’état. Logiquement, un tel « ordre » ne devrait d’ailleurs pas concerner les salariés de l’administration qui sont insérés dans une structure, mais seulement les indépendants. Une fois de plus on conserve ce qui arrange quand ça arrange et on mélange tout.


    • tonimarus45 20 décembre 2020 17:32

      @Bendidonè---bonjour ; je peux me tromper mais avez vous compris que les posts concernant le professeur « peronne » de « The Withe Rabbit, sont a charge »«  » ?????????,


    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 20 décembre 2020 17:35

      @Séraphin Lampion

      Oui je sais, même tendance ici avec les ordres professionnels qu’on essaie de transformer plus ou moins en antichambres du cabinet du ministre de tutelle, cela vaut pour les architectes, les médecins, les comptables, les experts-comptables, etc.

      Et le plus mignon dans tout ça c’est qu’au bout du compte l’oligarchie mondiale ne vise qu’une chose : leur disparition pour les mettres directement en concurrence avec un architecte indien ou un comptable chinois.

      Ou comment se tirer dans le pied avec une parfaite constance : faut-il préciser que les instances de ces ordres sont vérolées au plus haut point par des pions à la botte.


    • Adèle Coupechoux 20 décembre 2020 18:39

      @The White Rabbit

      9 mois après toutes ces mesures, nous en sommes où ? 
      Faites le bilan. Tout simplement.
      Votre Martin Hirsch, il est crédible après plus de 7 ans en tant que DG de l’AP-HP ?
      Faites le bilan. Tout simplement.


    • waymel bernard waymel bernard 20 décembre 2020 18:46

      @The White Rabbit L’ordre des médecins a été créé pour épurer la profession des juifs et pour dénoncer les résistants blessés qui tentaient de se faire soigner. Il aurait dû être dissous en 1945. Après s’être fait discret pendant des années il reprend le boulot à la demande de la macronie et des labos pharmaceutiques.


  • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 20 décembre 2020 12:23

    Il fut une époque où on appelait ça « épuration » et, déjà, peu de Français s’étaient mobilisés contre.


  • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 20 décembre 2020 12:40

    La cabale contre les médecins et les scientifiques continue.

    Merci pour votre article.

    J’aimerai cependant ergoter sur un point. On ne peut pas parler de cabale contre les médecins et scientifiques, dans la mesure ou les principaux exécutants de la-dites cabale sont... des médecins et des scientifiques.

    Il faut préciser : « La cabale contre les médecins et les scientifiques intègres continue. »

    Le premier réflexe de défense doit être de déchoir « le scientifique » du piédestal doré que le monde occidental lui a offert. Tout comme nombre de médecins sont aujourd’hui des individus qui tirent des rentes de l’exploitation de la maladie, et n’ont aucun intérêt à soigner. Je renvoie à Albert Jacquard, qui disait que le mode de leur formation les incitaient à être « des tueurs »...

    Il n’y a pas plus de « communauté scientifique » qu’il n’y a de « communauté internationale » lisais-je sur ce site... Le monde scientifique, que je connais assez bien, est un panier de crabe ou tous les trucages, les coups-bas et autres saloperies sont la règle plutôt que l’exception. Dans l’idéologie occidentale contemporaine, la « science », envers et contre sa nature, est dressée en religion de substitution pour les masses. Les champions de l’anti-complotisme oublient que son premier ressort est le scepticisme.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 21 décembre 2020 10:07

      @Opposition contrôlée

      « Dans l’idéologie occidentale contemporaine, la « science », envers et contre sa nature, est dressée en religion de substitution pour les masses. Les champions de l’anti-complotisme oublient que son premier ressort est le scepticisme. »

       

      Oui, Quand on connait et qu’on croit la parole suivante, il est tout à fait prudent de douter de l’histoire et de la science qui irait contre les affirmations de la parole de Dieu.

      « Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin. » (1 Jean 5:19)

      Ceci veut dire que toutes les affirmations scientifiques ou historiques qui sont contraires aux affirmations de la Bible sont suspectes et méritent une recherche pour rectification scientifique ou historique.

      Je vous ai fait voir sur ce site de nombreuses recherches qui ont abouti dans ce sens.


  • Clocel Clocel 20 décembre 2020 13:27

    Les français vont avoir la médecine qui correspond à leur courage politique.


    • Clocel Clocel 21 décembre 2020 10:58

      @Sébastien A.

      Claire Severac et bien d’autres avant elle...

      Va expliquer aux veaux qu’il y a péril en la demeure...


  • Yann Esteveny 20 décembre 2020 14:09

    Message à avatar eau-du-robinet,

    Pourquoi croyez-vous qu’après les humoristes, les chercheurs en histoire, les écrivains, les dissidents politiques, les gendarmes intègres, les médecins ne soient pas à leur tour harcelés ?

    Je vous cite : « Cela me fait croire que les intérêts politico-financiers de la France priment sur la démocratie sur la liberté des citoyens ! »

    « Démocratie et liberté des citoyens » ne sont que des moyens de tromperie du pouvoir pour faire taire le peuple ou le laisser crier ce qui revient exactement au même. Les intérêts financiers de quelques uns priment sur le reste et ils savent redistribuer le nécessaire pour faire taire le peu de conscience de la population. Mamon n’est pas un Dieu jaloux et s’accommode très bien des « Droits de l’Homme ».

    Je vous cite : « Je suis écœuré de voire que si peu de français se mobilisant pour défendre les droits de l’homme, ignorent-ils qu’il s’agit aussi de leurs propres droits, droits qu’ils sont en train de perdre ! »

    Je vous rappelle que les français ont voté très majoritairement pour ce Président de la République et pour cette Assemblée Nationale. Le respect de l’expression de chacun lors de ces élections n’était franchement pas à l’ordre du jour !

    Le professeur François Peronne a tout mon soutien ainsi que les médecins qui se démènent pour la santé de la population française en risquant leur mort sociale ou leur mort tout court. Pour aborder sérieusement les évènements en cours, il est indispensable d’expliquer notre Régime politique et sa métaphysique perverse . Le remplacement de Monsieur Emmanuel Macron à la présidence de la République ne changera strictement rien au projet en cours.

    Respectueusement


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 20 décembre 2020 14:24

      @Yann Esteveny

      les français ont voté très majoritairement pour ce Président 

      Majorité relative (très relative en l’occurrence), l’abstention pas plus que le vote blanc n’étant comptabilisés dans le calcul.

    • lautrecote 20 décembre 2020 14:30

      @Yann Esteveny
      Très respectueusement, écrire Je vous rappelle que les français ont voté très majoritairement pour ce Président de la République, est faux. Factuellement faux.
      Vous avez le droit de dire que les français qui ont votés au deuxième tour ont majoritairement voté pour E. Macron, ou qu’il a été élu à la majorité des voix exprimées au deuxième tour.
      Mais que la majorité des français a voté pour E. Macron, ça, non !
      On devrait pouvoir dire la même chose des élections législatives qui ont suivies...


    • Yann Esteveny 20 décembre 2020 16:38

      Message à avatars Opposition contrôlée et lautrecote,

      Je suis d’accord avec vos remarques.
      Puisque vous le souhaitez, je reconnais pleinement que la phrase « Je vous rappelle que les français ont voté très majoritairement pour ce Président de la République et pour cette Assemblée Nationale. » est un raccourci incorrect que je corrige par les phrase ci-dessous plus exactes.
      Je vous rappelle le résultat de l’expression des français qui ont fait un choix par un vote pour un candidat en 2017. Leur choix s’est très majoritairement porté au second tour pour ce Président de la République. Leur choix a conduit à une très nette majorité en faveur du parti du Président à l’Assemblée Nationale.

      Respectueusement


    • arthes, Britney for ever arthes 20 décembre 2020 18:01

      @Opposition contrôlée

      Majorité relative (très relative en l’occurrence), l’abstention pas plus que le vote blanc n’étant comptabilisés dans le calcul.

      Bin oui, et chaque de ceusses qui ont voté blanc ou bien se son abstenus le savaient.
      Donc ils ont choisis la peste (Macron) plutot que l’expérience du choléra (Le Pen) qui aurait induit une non majorité à la représentativité de l’assemblée des députés.
      Macron élu président, yavait plus qu’à marquer « LREM » sur un sac poubelle, et ça passait, d’ailleurs, s’pour cela qu’il a la majorité absolue à l’assemblée..
      Et à présent, ça chouinne parce que le peuple n’est pas représenté démocratiquement ?
      Ah non, faut assumer ses choix « Macron, blanc ou abstention » c’était kif kif.


    • Adèle Coupechoux 20 décembre 2020 18:18

      @lautrecote

      Son groupe a obtenu la majorité asbsolue des sièges en 2017...Cela laisse quand même songeur. 
      Quoi qu’il en soit, aujourd’hui, il n’y a plus d’opposition pour défendre nos droits à l’assemblée. Alors ce groupe parlementaire depuis mai 2020 n’a plus la majorité.


    • Le421... Résistant Le421 21 décembre 2020 08:44

      @arthes
      Pas tout à fait d’accord... Pour moi, le choix de l’abstention je me suis déplacé au bureau de vote (La Boëtie) pour saluer les membres dont je fais souvent partie a été fait pour prouver de façon imparable que je n’ai voté ni pour Macron, ni pour Le Pen.
      Dire que cela a favorisé l’un ou l’autre est une interprétation trompeuse et je m’inscris en faux contre ça...
      Et je m’autorise des réactions vis à vis de Macron car je peux prouver que je n’ai pas voté pour lui. Ce qui n’est pas le cas de tout un tas de faux-culs !!


    • Gasty Gasty 21 décembre 2020 12:18

      @arthes

      Ça chouine parce que le vote blanc n’est pas représenté démocratiquement comme l’expression d’un refus des candidats. Le résultat final n’est pas une représentation démocratique sur l’un d’entre eux.

      Il n’y a pas à assumer mais à subir un état de faits. Pas le choix.


    • arthes, Britney for ever arthes 21 décembre 2020 17:09

      @Le421
      Allons allons...Tu vois bien comment cela se passe, la politique, au niveau local , genre les dernières municipales à Sarlat, où la liste très composite (qui se déchire actuellement, forcément ) des EELV s’est coalisée, entre les deux tours, (sachant que elle ne passerait pas) avec l’ancien et reélu maire Perreti , si décrié et toussa, dont soi disant personne ne voulait plus, pour que l’outsider LR ne passe pas...Et malgrés tout il ne s’en est pas fallu de beaucoup pour qu’il passe, mais c’est ainsi...Ne me dis pas que à la tête des partis , il n’y a pas des actions pour favoriser l’un ou l’autre des concurrents , soit en tirant sur le candidat honni, soit ’en ne prenant pas parti, de manière à ce qu’il y ait une promesse de compensation après, alors le vote blanc, l’abstention, cela ne consiste qu’à croire que l’on reste les mains propres, quant on est le lambda de base.
      N’importe qui saurait que face à Macron, Le Pen ou Mélenchon, c’était mort.
      Fillon s’est fait flinguer avant, c’était le seul qui pouvait passer devant Macron, mais comme son flingage avantageait les autres prétendants, ces derniers n’ont pas moufté..


    • arthes, Britney for ever arthes 21 décembre 2020 17:25

      @Gasty

      Oui, mais nous le savons, comme nous savons que dès qu’un représentant candidat de la démocratie libérale globaliste chouchou des médias est élu, alors les législatives vont le conforter dans sa position et lui donner la majorité absolue à l’assemblée, donc, le pouvoir absolu.
      Alors oui, nous le subissons, mais faut aussi voir à assumer.

      Maintenant, vu que le covid bouleverse tout, et nous n’en sommes qu’au début, il est très compliqué de définir un scénario pour les prochaines élections présidentielles...Nous sommes assez « au jour le jour », et nos dirigeants aussi il me semble.

      J’aimerais des personnes matures et pas des figures de magazines d’ imbéciles spécialisés qui veulent tous ressembler à des jeunes hommes ou bien de jeunes femmes à coup de liftings. 
      En fait il est difficile de voir « qui ? » devrait remplacer l’actuel banquier que nous avons élu (je dis nous, juste par solidarité avec le peuple français, yen a qui y zont cru, d’autres qui ont pensé pouvoir s’en accommoder)


  • BA 20 décembre 2020 14:40

    Dimanche 20 décembre 2020 :


    Coronavirus : selon le ministre de la Santé britannique, la nouvelle souche est « hors de contrôle ».


    Le ministre de la Santé a justifié le reconfinement d’une partie du pays par la rapidité de la propagation de cette nouvelle souche du virus.


    Une nouvelle souche du coronavirus « hors de contrôle ». C’est ainsi que le ministre de la Santé britannique, Matt Hancock, a justifié le reconfinement de Londres et d’une partie de l’Angleterre.


    « Nous devions reprendre le contrôle, et la seule manière de le faire, est de restreindre les contacts sociaux », a déclaré Matt Hancock sur Sky News. Et d’ajouter : « Ce sera très difficile de la garder sous contrôle jusqu’à ce qu’un vaccin soit déployé. »


    Le gouvernement du conservateur Boris Johnson a annoncé samedi soir le reconfinement de Londres, du sud-est de l’Angleterre et d’une partie de l’est, contraignant plus de 16 millions d’habitants à rester chez eux et à renoncer aux retrouvailles de Noël.


    Les commerces non essentiels ont fermé et tous les déplacements en dehors de ces zones, placées sous le niveau d’alerte le plus élevé, que ce soit pour aller ailleurs au Royaume-Uni ou à l’étranger, sont interdits. Les pubs, restaurants et musées y étaient déjà fermés depuis mercredi.


    « C’est un énorme défi jusqu’à ce que nous ayons déployé le vaccin pour protéger les gens. C’est ce à quoi nous serons confrontés au cours des deux prochains mois », a prévenu Matt Hancock. Le Royaume-Uni a informé l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de la propagation plus rapide de la nouvelle souche, « jusqu’à 70 % » selon le Premier ministre Boris Johnson.


    De précédentes mutations du SARS-CoV-2 ont déjà été observées et signalées dans le monde. Le conseiller scientifique du gouvernement, Patrick Vallance, avait indiqué samedi que cette nouvelle variante, en plus de se propager rapidement, devenait aussi la forme « dominante », ayant entraîné « une très forte hausse » des hospitalisations en décembre. Elle serait apparue mi-septembre à Londres ou dans le Kent (sud-est), selon lui.


    https://www.20minutes.fr/monde/2936515-20201220-coronavirus-selon-ministre-sante-britannique-nouvelle-souche-hors-controle



    • berber 22 décembre 2020 14:48

      @eau-du-robinet

      « Il faut prévenir les hommes qu’ils sont en danger de mort... la science devient criminelle. »

      - Albert Einstein


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 20 décembre 2020 18:01

      Lien(s) entre le gouvernement Macron et Big Pharma

      .

      Selon les révélations de Mediapart, le 8 juillet 2019, un dîner réunissait à l’Elysée Emmanuel Macron, Agnès Buzyn la précédente Ministre de la santé et les émissaires des plus gros laboratoires pharmaceutiques du pays (Sanofi, Roche, etc.)
      .

      Le lendemain de ce dîner, le 9 juillet, Agnès Buzyn annonçait le déremboursement de l’homéopathie, comme par hasard.

      .

      Rappelons que Mme Buzyn a siégé au Conseil d’administration scientifique de deux laboratoires, Novartis et Bristol-Meyers Squibb, et a été fort correctement rémunérée par une filiale de Sanofi de 1998 à 2011.

      .

      Mais ce n’est pas tout !

      Le 20 septembre 2019, un grand professeur de médecine et un grand professeur de pharmacie étaient accusés « d’essai clinique sauvage » par l’Agence Nationale du Médicament pour avoir osé tester, sur des patients volontaires, et après étude de non toxicité chez l’animal, un traitement naturel, à bases d’hormones produites par l’organisme, contre la maladie d’Alzheimer et de Parkinson.
      .

      Le 28 septembre 2019, le Dr Michel Geffard, connu pour ses recherches sur un traitement naturel contre la sclérose en plaques et autres maladie chroniques, était interpellé à son domicile et conduit à la gendarmerie de Bordeaux pour être interrogé, comme un malfaiteur. Son laboratoire perquisitionné, ses produits saisis. Lui-même rayé de l’Ordre des médecins.

      .

      Ces mêmes médecins, ou du moins certains d’entre eux, notamment des spécialistes, qui signaient en mars 2018 dans le Figaro une tribune hostile aux thérapies alternatives, alors même qu’ils reçoivent de larges cadeaux de la part des laboratoires comme l’ont révélé plusieurs médias.

      .

      La presse écrite – Ouest France :
      « Equipements, dîners, hôtels...les petits cadeaux des laboratoires pharmaceutiques pointés du doigt »

      .

      La radio – Europe 1 :
      « Comment les cadeaux des laboratoires influent sur les prescriptions des médecins... »

      .

      La télévision – BFM TV :
      « Les médecins qui reçoivent des cadeaux des labos prescrivent plus et moins bien que les autres.... »

      .

      Ce ne sont pas sont pas les « petits cadeaux » aux médecins généralistes qui posent réellement problème.
      Il suffit de regarder la réalité des sommes dépensées par Big Pharma :

      14 millions seulement de cadeaux pour les médecins généralistes....
      et près de 250 millions pour les médecins spécialistes, soit 18 fois plus !!

      .

      Comment s’étonner, dès lors, de l’offensive généralisée contre les thérapies non conventionnelles, trop innovantes ou basées sur des produits naturels non brevetables ?

      .

      Big Pharma n’admet plus la moindre concurrence, la moindre diminution de ses colossaux bénéfices. On n’hésite donc plus à mettre au “cachot” ceux qui refusent la pression des lobbys du tout médicament chimique ! On utilise même contre eux la législation antiterroriste pour pouvoir agir plus efficacement !
      Une honte !

      .

      Déjà le 28 mars 2018, le rédacteur en chef d’un des plus grands journaux de médecine alternative était placé en garde à vue pendant 48 heures ! Il avait le tort d’informer le public sur des thérapies naturelles qui ne figurent pas dans les manuels de médecine.

      .
      Le 10 janvier 2018, 40 fonctionnaires de police et des douanes effectuaient une “descente” dans un des plus gros laboratoires de plantes et remèdes de médecine chinoise. Perquisition, arrestation de son patron, produits confisqués.
      L’expérimentation du cannabis thérapeutique est enfin envisagée, après des années de tergiversations et un retard abyssal sur nos principaux voisins. Mais, bien évidemment, dans des conditions nettement plus restrictives.

      .

      C’est la dictature de la Pensée Médicale Unique qui est en marche !

      .

      Refusons cette dérive ! La France, comme c’est le cas dans de nombreux autres pays d’Europe, doit pouvoir accepter la cohabitation et la complémentarité entre diverses formes de médecines. Les citoyens doivent pouvoir choisir librement. Les laboratoires pharmaceutiques n’ont pas à dicter la politique sanitaire de la Nation !

      https://www.change.org/p/ministere-de-la-sante-non-a-la-dictature-de-la-pensee-medicale-unique


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 21 décembre 2020 10:32

      @eau-du-robinet

      Ils ont fait place nette en éloignant de toute influence les scientifiques qui critiquent :

      -la théorie de l’évolution, la formation des strates, les datations longues, les dinosaures non contemporains de l’homme.

      -la responsabilité de l’homme sur les variations du climat.

      -La théorie de la relativité et le statut de la terre par rapport au soleil.

      -La méthode Champollion pour déchiffrer les hiéroglyphes.

      -Les lieux historiques d’Alésia et de Gergovie.

      -Les différentes races humaines qui existent évidemment sur terre.

      -La tuerie des bébés dans le sein de leur mère.

      -La réalité des chambres à gaz.

       

      Et maintenant, c’est au tour des médecins de plier à la doxa des grands groupes pharmaceutiques.

      Et tout cal avec la liberté des opinions garantie par les articles 10 et 11 des droits de l’homme de 1789 et par le serment d’Hippocrate.


  • vraidrapo 20 décembre 2020 21:08

    La Vertu n’a jamais droit de Cité... sinon que ferait-on de la CIA ?


  • dr.jambon-beurre dr.jambon-beurre 21 décembre 2020 04:53

    D’accord, bien compris mais les DRH qui ont recruté ces « plaisantins » vont ils êtres sanctionnés ?

    Personne ne s’est aperçu que c’étaient des guignols, après toutes ces années de travail !

    Des têtes en amont qui ont permis cet état de fait doivent tomber !


    • dr.jambon-beurre dr.jambon-beurre 21 décembre 2020 04:58

      @dr.jambon-beurre
      Laissez donc faire le système !

      Il place des gens serviles mais incompétents un peu partout où il en a besoin, mais un jour, ce sont ces mêmes incompétents qui feront dérailler ledit système, le poids des contradictions n’a pas de limite et aime à faire écrouler les empires !

      Voyez Boeing et son interminable descente dans les tréfonds de la médiocrité servile, c’est ce qui nous attend car le poisson pourrit toujours par la tête.


    • Le421... Résistant Le421 21 décembre 2020 08:47

      @dr.jambon-beurre
      Phénomène d’entropie ?

      Ce qui est certain, c’est que les gens qui ont toujours raison finissent toujours par se tromper.
      Et en général, ce n’est jamais sans conséquence...


    • zygzornifle zygzornifle 21 décembre 2020 09:22

      @dr.jambon-beurre
       

      Personne ne s’est aperçu que c’étaient des guignols, après toutes ces années de travail !

      Des têtes en amont qui ont permis cet état de fait doivent tomber !

      C’est comme en politique, quand a les faire tomber hormis le croche pied il sont trop bien incrustés .... 


  • phan 21 décembre 2020 11:23

    Auparavant, en France, l’infectiologie était une sous-spécialité non reconnue.
    Le Pr Perronne a, d’abord en tant que Président du Collège des Professeurs de Maladies infectieuses et tropicales (CMIT), et en tant que Président du Conseil National des Universités pour cette discipline, obtenu du Ministère de la Santé et du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche la reconnaissance nationale par toutes les instances (Universités, Ministère de la Santé, Conseil National de l’Ordre de Médecins) d’une spécialité pleine et entière.
    Le jeune débutant Nathan Peiffer-Majda (fraîchement diplômé, comme le Bac de cette année, avec un taux de réussite record) est présenté comme infectiologue de renommé internationale par les msm.


    « Vous vous rendez compte de la gravité, je (Dr Perronne) pensais que tout allait être réglé quand il y a eu le « Lancet Gate » comme on dit, que ça y est la communauté internationale allait voir qu’il y avait une gigantesque supercherie mondiale. Et bien non les gens ont continué à publier des articles contre la chloroquine totalement délirants comme tout récemment en France (il n’y avait pas que des Français, il y avait des Suisses dans l’affaire), un article a été publié avec notamment Nathan Peiffer Smadja, qui est un interne à Bichat, qui est un élève de Yazdan Yazdanpanah, qui travaille aussi à l’Imperial College à Londres, université à l’origine du plus grand canular disant qu’il allait y avoir plus de 500 000 morts du Covid en Angleterre, même dans d’autres pays européens. Ils ont fait soit disant une méta-analyse, une analyse de tout ce qui a été publié, mais c’est affligeant quand on lit cet article, comment il a pu être publié dans un grand journal ! Qu’on fait les relecteurs de cet article ? Ils ont analysé 800 articles soit disant, ils en ont gardé 29, tout ce qui ne les arrangeait pas ils l’ont écarté, ils ont inclus des donnés qui n’avait pas encore été publiées ! Cette étude est totalement bidon ! Mais elle a fait la « une » des médias pendant trois jours en disant « maintenant ça y est la messe est dite, la chloroquine ne marche pas ». 

  • pierrot pierrot 21 décembre 2020 11:33

    La sanction est tout à fait justifiée pour exercice illégale et clandestine de la médecine et risque pour autrui (les patients Alzheimer trompés).

    Mais ce médecin est largement défendu par une cohorte d’avocats et de pétitionnaires crédules.


    • ETTORE ETTORE 21 décembre 2020 13:01

      @pierrot
      Ca va ? Le pierrot de lune ?
      Pas trop occupé avec la ruine ?
      ( Ruine =votre « esprit », car le Parthénon, semble mieux construit que vous)


    • JC_Lavau JC_Lavau 21 décembre 2020 13:19

      @pierrot. Pour compléter ton tableau clinique, tu es aussi carbono-crédule...


    • Emohtaryp Emohtaryp 21 décembre 2020 14:35

      @JC_Lavau

      Il n’est pas dans une clinique psy, le Pierrot, mais dans une ferme à trolls, son job est de pondre des étrons toute la journée sur la toile, il n’y a pas de sots métiers direz-vous !

      Remarquez, c’est comme un asile de dingues quand même.... smiley


  • tonimarus45 21 décembre 2020 12:42

    martin hirsch se rastignac de premiere qui n’a pas hesite pour ce faire connaitre a ’utiliser le marche pied que fut l"assos de l’abbe pierre ,EMAUS, toujours sachant ce placer servilement du bon cote du manche,me donne envie de gerber des que je le vois et l’entends


  • ETTORE ETTORE 21 décembre 2020 12:58

    La question que nous sommes en droit de nous poser est :

    *Comment se peut il, que des gens intelligents, puissent se faire virer par des gens, moins intelligents qu’eux «  ?

    C’est là qu’il y a manifestement inversion de certaines valeurs, qui ne sont plus du tout de l’ordre, ni du domaine, des capacités purement professionnelles, mais simplement de l’ordre du »dressage de chiens", à ramener la baballe à son maître.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 décembre 2020 16:14

      @ETTORE

      il n’ y a pas « intelligents » et « moins intelligents » :

      il y a juste une épidémie merdique, et une caste de pseudos savants, docteurs, professeurs, médecins, déclassés comme des pékins moyens, qui n’ont pas de solution réélle à donner, paniquent, cherchent à se couvrir, et s’excommunient entre eux.

      La psychologie humaine et ses bassesses... + une bonne dose d’hystérie anti macron (qui n’a rien à voir avec le covid)

      Et ça nous donne l’ambiance actuelle.

      Tout simplement smiley


    • Emohtaryp Emohtaryp 21 décembre 2020 17:16

      @Olivier Perriet

      Oh alors ! si Perrier a compris, nous voilà sauvé !! smiley


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 21 décembre 2020 17:25

      Bonjour ETTORE,
      .
      ’’*Comment se peut il, que des gens intelligents, puissent se faire virer par des gens, moins intelligents qu’eux ’’ ?"
      .
      Ce sont les intérêts financiers qui priment sur l’intérêt général, ce n’est pas une question intelligence.
      .

      ...la puissance démesurée des Big Pharma –’’comparable à celle d’un État’’, selon le professeur François Chast –, les menaces qu’ils font peser sur les systèmes de santé publique, ....
      https://www.arte.tv/fr/videos/085428-000-A/big-pharma-labos-tout-puissants/
      .


    • Francis, agnotologue Francis 21 décembre 2020 17:30

      @ETTORE
       
       
       ’’Comment se peut il, que des gens intelligents, puissent se faire virer par des gens, moins intelligents qu’eux  ?’’
       
      Une réponse là peut-être : Gouvernance et médiocratie ?


  • sylvain sylvain 21 décembre 2020 15:04

    c’est tout de même surréaliste, toutes nos grandes références médicales, raoult, montagnier, perrone... sont traités comme de ridicules charlatans par... principalement des journalistes en fait . Ils sont en train de se faire massacrer, comme tous les lanceurs d’alertes . c’est flippant


  • BA 21 décembre 2020 23:38

    Lundi 21 décembre 2020 :


    Covid-19. La nouvelle variante du coronavirus sème la panique en Europe.


    L’apparition au Royaume-Uni d’une nouvelle souche du coronavirus beaucoup plus contagieuse que les autres inquiète les épidémiologistes. Elle a dans l’immédiat, amené plusieurs pays européens à suspendre les liaisons en provenance du territoire britannique dimanche.


    Depuis l’apparition au Royaume-Uni d’une nouvelle souche du coronavirus beaucoup plus contagieuse que les autres, c’est le branle-bas de combat en Europe.


    Plusieurs pays dont l’Allemagne, la Belgique, la France, l’Italie et l’Irlande, ont annoncé dimanche la suspension de tous les déplacements de personnes, y compris liés aux transports de marchandises, par voie routière, aérienne, maritime ou ferroviaire en provenance du Royaume-Uni. “Plus que jamais, l’Angleterre est une île”, note le Soir.


    Londres redoute maintenant “une crise du fret”, souligne The Independent. Selon le quotidien britannique, “certaines entreprises craignent que les conducteurs ne soient bloqués en Grande-Bretagne et que les marchandises ne puissent ni entrer ni sortir, ce qui entraînerait des pénuries alimentaires et les forcerait potentiellement à cesser leurs activités”.


    En cette pré-période de fêtes, quelque 10 000 camions effectuent chaque jour la liaison entre Douvres et Calais, rappelle la BBC. Downing Street a annoncé dimanche soir que le Premier ministre britannique Boris Johnson allait présider lundi une réunion de crise consacrée aux approvisionnements du Royaume-Uni.


    La fermeture des liaisons avec l’Europe tombe particulièrement mal alors que les ports anglais connaissent actuellement un trafic massif, causant parfois des retards et des bouchons sur les routes y menant, car nombre d’entreprises stockent pour se préparer à la sortie du Royaume-Uni du marché unique européen le soir du 31 décembre. 


    Face aux inquiétudes que suscite ce virus mutant, Emmanuel Macron, lui-même à l’isolement après avoir été testé positif au Covid-19, a présidé dimanche un Conseil de défense sanitaire extraordinaire, convoqué à la dernière minute.


    “Il y a quelques jours, cette découverte” avait pourtant “laissé de nombreux scientifiques indifférents”, remarque la Süddeutsche Zeitung. “Après tout, les virus sont en constante mutation – et cela peut même les rendre plus inoffensifs. Mais le développement actuel de ce pathogène en Angleterre sort clairement du cadre habituel”, car il est notamment 70 % plus contagieux que la forme précédente. “On ne sait pas encore si ce nouveau virus est également particulièrement dangereux, mais il doit être étroitement surveillé”, note le quotidien allemand.


    Par ailleurs, s’il a la capacité de se transmettre plus facilement d’un individu à un autre, “cela pourrait forcer potentiellement le gouvernement irlandais à revoir sa stratégie de contrôle du virus”, a expliqué le professeur de médecine dublinois Paddy Mallon, au quotidien The Irish Times. “Étant donné qu’un plus grand nombre d’infections signifierait que davantage de personnes tomberaient gravement malades à cause du Covid-19, ce qui entraînerait une pression accrue sur les hôpitaux”, l’Irlande, comme d’autres pays, “pourrait être contrainte d’appliquer des restrictions sévères plus longtemps et d’abandonner l’idée de restrictions progressives et d’assouplissement des mesures”.


    https://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/covid-19-la-nouvelle-variante-du-coronavirus-seme-la-panique-en-europe


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 22 décembre 2020 04:01

      @BA
      .
      un extrait de l’article auquel vous faites référence :
      .
      “Il y a quelques jours, cette découverte” avait pourtant laissé de nombreux scientifiques indifférents, remarque la Süddeutsche Zeitung.Après tout, les virus sont en constante mutation – et cela peut même les rendre plus inoffensifs. Mais le développement actuel de ce pathogène en Angleterre sort clairement du cadre habituel”, car il est notamment 70 % plus contagieux que la forme précédente. On ne sait pas encore si ce nouveau virus est également particulièrement dangereux, mais il doit être étroitement surveillé”, note le quotidien allemand.

      .
      fin de citation
      .
      Je soupçonne les médias de semer une panique inutile, pour réalimenter la peur au sein des populations dans le but de pouvoir maintenir voir restaurer les confinements et ainsi le grand RESET !!!
      .
      Je répète la citation du journal Süddeutsche Zeitung :

      On ne sait pas encore si ce nouveau virus est également particulièrement dangereux,
      mais il doit être étroitement surveillé.

      .
      La vaccination contre le Covid-19 me semble inutile du fait que ce virus, comme la déjà constaté le Professeur à déjà muté maintes fois durant cette année.... Si non on ne vaccinera pas toutes les années les gens contre la grippe ...
      .
      On sait que Covid-19 a été fabrique en laboratoire ...
      On peut supposer qu’ils ont certainement fabrique plusieurs souches sur la base du Covid-19 qu’ils rependent volontairement au fur et à mesure dans le monde, cette hypothèse n’est pas prouvé, mais on ne peut pas l’exclure !
      .
      BIG PHARMA est capable de tout !!! !
      .
      Regardez le documentaire suivant :
      Big Pharma, labos tout-puissants
      .


  • pierrot pierrot 12 février 14:48

    Cet individu docteur diffuse de fausses informations.

    Il est souhaitable qu’il soit interdit d’exercer la médecine.


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 13 février 09:01

      @pierrot
      .
      Cet conseil « scientifique » qui conseille le gouvernement est totalement incompétent, il suffit d’ailleurs de regarder sa composition.
      .
      Ce conseil scientifique est composé de 32 membres parmi eu seulement 3 médecins le reste sont des technocrates et bureaucrates en partie liée à Big Pharma, cherchez l’erreur. Leur incompétence est criante et visible !


      .
      Le confinement et le couvre feux sont une pure folie et pas de tout nécessaire, pire encore il créant bien plus de morts, ...

      Les 30000 médecins du terrain qui sont regroupé dans le collectif Coordination Santé libre ont certainement plus d’expérience le les 3 médecins du dit conseil « scientifique » car ils sont journellement en contact avec les patients !
      .

      Écoutez ce message du microbiologiste DR Claude Escarguel un des représentants du collectif
      .
      Enlevez votre lunette BIG-Pharma et vous verrez le monde autrement !


Réagir