jeudi 29 avril - par Laurent Herblay

La révoltante interview de Macron à CBS

Il y a quelques jours, en pleine pré-campagne pour sa réélection, le président, pourtant avare d’interviews en France, a accordé trente minutes à la chaine étatsunienne. Comme trop souvent, il a dérapé en évoquant un « besoin de déconstruire notre histoire  », suscitant une vague d’indignations. Malheureusement, il n’y a pas que cette phrase qui pose problème dans cette interview.

 

Publicité

L’agent étatsunien politiquement correct

Cette interview est un extraordinaire révélateur de bien des choses qui ne vont pas avec Macron. D’abord, il est tout de même pénible qu’un président si avare des interviews en France, au point d’avoir poussé Piketty à souligner que Trump, au moins, se confrontait aux journalistes, accorde trente minutes à une chaine de télévision étatsunienne. C’est par des journalistes français qu’il devrait pouvoir être questionné sur sa stratégie sanitaire, pas par une journaliste étrangère  ! Décidément, Macron choisit toujours la voie de la facilité dans ses confrontations. En effet, la journaliste n’est pas allée très loin dans son questionnement, ce qui semblait l’intéresser princpalement étant de savoir si les touristes de son pays pourraient venir passer leurs vacances cet été en France dans de bonnes conditions…

Voici le verbatim complet qui a mené au passage sur la déconstruction : « Je crois que les Etats-Unis et l’Europe affrontent des challenges communs : augmentation des inégalités, discours de haine et tensions dans la société. La question raciale arrive en plus de cela parce que nous n’avons pas réglé les problèmes. Dans votre société, vous aviez la ségrégation et vous avez réagi en réorganisant votre société dans les années 60 avec la discrimination positive et de nouvelles politiques pour gérer ce phénomène. Notre histoire est très différente parce que nous avions de colonies et en même temps, nous sommes des pays d’immigration avec beaucoup de personnes qui viennent de nos anciennes colonies, notamment des pays africains. Et nous avons cette question raciale au cœur de notre société qui créé beaucoup de tensions quand les gens sont victimes de discrimination. Ma conviction est que nous devons traiter ce problème d’abord par la transparence et une évaluation juste. Ensuite, nous devons mener un dialogue apaisé et ouvert pour comprendre comment cela a pu arriver, et, dans une certaine mesure, déconstruire notre propre histoire, sans la moindre confusion, nos histoires étant très différentes  ».

 

Publicité

Sur la forme, outre un anglais tout juste passable, qui dénote probablement d’un manque de préparation, le discours est totalement révoltant : le croisement improbable d’un consultant peu inspiré et d’un étudiant médiocre de Sciences Po. Du premier, le résident de l’Elysée reprend un plan d’action impersonnel et sans aucune vision, décrit dans un jargon insipide qui pourrait être utilisé pour n’importe quelle réorganisation d’entreprise, entre transparence et dialogue. Du second, on a la thèse et l’anti-thèse, fusionnées dans un « en même temps » illisible, entre les « challenges communs  » des deux côtés de l’Atlantique et le rappel d’une histoire différente. Et encore, l’étudiant en sciences politiques devrait en réalité se voir corrigé en rouge une copie aussi indigente tant les parallèles sont des raccourcis abusifs. Les discours de haine et les tensions dans les sociétés ne sont pas du tout de la même force et de la même nature aux Etats-Unis et dans les pays européens, où il y a aussi bien des différences.

En effet, le satisfecit accordé aux Etats-Unis sur la question raciale est totalement aberrant. Dans les grandes villes, le taux d’homicide des noirs est dix fois plus élevé que pour les non-noirs, au point qu’ils représentent 50% des victimes pour 10% de la population. Ils représentent 40% de la population carcérale. Pire, la mixité raciale recule puisqu’alors qu’à la fin des années 80, plus de 40% des élèves noirs étaient dans des écoles où ils n’étaient pas majoritaires, aujourd’hui, ce chiffre a été divisé par deux  ! Même s’il ne faut pas fermer les yeux sur les actes racistes, qui existent en France, la situation n’a absolument rien à voir de part et d’autre de l’Atlantique, où la ségrégation semble s’être réinventée. On rappellera ici qu’il y a un siècle, bien des noirs étasuniens qui venaient en France (Joséphine Baker, les soldats de la première guerre mondiale) étaient émerveillés par l’indifférence des Français à leur couleur, chose qui perdure largement aujourd’hui, même si cela contredit le discours de certains activistes.

Bref, il est totalement ridicule de faire le moindre parallèle sur la question raciale entre les deux côtés de l’Atlantique, qui n’ont absolument rien à voir sur le sujet. En outre, il est particulièrement révoltant d’entendre notre président dire à une journaliste étatsunienne qu’il faudrait « déconstruire notre histoire  » pour traiter la question raciale. Par-delà l’aspect choquant de ces déclarations qui mériteraient d’être faites face à un journaliste français qui pourrait le questionner, comme l’a bien pointé Sonia Mabrouk, ce faisant, il reprend la dialectique communatariste d’un pays qui n’a rien à voir avec le nôtre. Au moins, Macron monte de quel côté il penche. Il est aussi assez effarant de voir le président français embrayer de la sorte avec la position des Etats-Unis sur la Russie, dans un suivisme qui rappelle Tony Blair.

Ce faisant, Macron montre bien qu’il n’est que l’expression la plus décomplexée et irréfléchie de ces élites françaises totalement fascinées par l’Allemagne et les Etats-Unis. Il est tellement nulle part qu’il se contente d’adapter des schémas importés de l’étranger, de préférence outre-Rhin ou outre-Atlantique pour gérer notre pauvre pays. Son analyse est aussi fausse que ses propositions.



100 réactions


  • nenecologue nenecologue 29 avril 17:54

    Salut, je pose juste ça là :

    97% des noirs tués aux états unis le sont par des noirs...

    80 % des blancs tués aux us le sont par des noirs.

    Voili voilà


    • V_Parlier V_Parlier 29 avril 23:18

      @nenecologue
      C’est pour ça que Biden vient de déclarer que le pire des terrorismes est le suprémacisme blanc.


    • tashrin 30 avril 11:45

      @nenecologue
      Corrélation, causalité, tout ça...
      Je pose ça là, voili voila...
      Si on part du postulat que les meurtres sont plus nombreux dans les endroits / populations les moins favorisés, et que statistiquement on y trouve une majorité de noirs, de fait vous aurez une majorité de noirs comme auteurs d’homicides...
      Tout comme la proportion de mausulmans dans nos prisons : c’erst pas parce qu’ils sont musulmans qu’ils sont en prison, c’est parce que les musulmans ont statistiquement plus de chances de s’y retrouver, c’est mécanique. C’est pas pour autant qu’ils y sont prédestinés par leurs croyances religieuses
      Terrible qu’on en soit encore à devoir expliquer ce genre de choses... je parle pas du coté raciste de votre commentaire, mais de l’interprétation de statistiques...


    • facta non verba 30 avril 12:00

      @tashrin

      « les meurtres sont plus nombreux dans les endroits / populations les moins favorisés »

      Donc, d’après votre « raisonnement, » des Noirs tuent d’autres Noirs tout aussi peu favorisés...

      « c’erst pas parce qu’ils sont musulmans qu’ils sont en prison, c’est parce que les musulmans ont statistiquement plus de chances de s’y retrouver, c’est mécanique »

      Cette remarque prouve que vous ne connaissez pas le milieu musulman, dans lequel je vis immergé depuis près de 50 ans : aucun des musulmans (dans leur grande majorité, « musulmans de papier ») de ma connaissance n’a jamais été emprisonné, et tous ont des situations sociales comparables – voire supérieures – à celles des Français. Mais tous ont accepté les règles de vie françaises, pas celle des « cités ».


    • tashrin 30 avril 12:17

      @nenecologue
      Donc, d’après votre « raisonnement, » des Noirs tuent d’autres Noirs tout aussi peu favorisés..

      Ben oui pourquoi ca vous pose un souci ? Si c’etait pas le cas ca signifierait quoi, qu’ils tuent des blancs parce qu’ils sont blancs ? Si deux noirs s’embrouillent dans une banlieue merdique et finissent par se tirer dessus, pourquoi un blanc serait tué ? Et vous vous permettez de mettre le mot ’raisonnement’ entre guillemets en sortant une remarque aussi dénuée d’interet et de fondement ? ok

      Cette remarque prouve que vous ne connaissez pas le milieu musulman

      Cette remarque prouve que vous ne comprenez pas le français. J’ai jamais dit que la majorité des musulmans était en prison, mais que la majorité des prisonniers était de religion musulmane, ce qui n’est pas du tout la même chose. Un peu comme « tous les islamo terroristes sont musulmans, ce qui ne signifie pas que tous les musulmans sont des terroristes... » Mais j’imagine que la nuance c’est pas votre truc
      Bref, si vous voulez jouer la condescendance, au moins faites le bien sinon vous passez juste pr un tebé...


    • tashrin 30 avril 12:17

      @tashrin
      commentaire destiné à facta, évidemment


    • nenecologue nenecologue 30 avril 13:11

      @tashrin
      Il faut arrêter avec votre paternalisme post colonial de gauchiste dès lors que l’on parle des africains (arabes ou noirs).

      Le racialisme qui veut que à partir du moment ou ils sont noirs , ils sont défavorisés, est d’une stupidité sans nom et ne mènera qu’a la haine entre les races.


    • facta non verba 30 avril 13:30

      @tashrin
      Ben oui pourquoi ça me pose un souci smiley
      À la limite, on pourrait admettre que les meurtriers Noirs tuent pour voler, pas pour une simple « embrouille ».
      S’ils tuent pour une raison aussi futile, il faudrait approfondir...

      Je dois admettre que la nuance n’est pas mon truc puisque ce reproche m’est adressé par un grand « intellectuel » d’AVox smiley
      En écrivant que la majorité des prisonniers est de religion musulmane, vous sembliez en déduire que la religion était la seule cause de leur incarcération, ce qui n’est évidemment pas le cas. Là encore, il faudrait approfondir...


    • tashrin 30 avril 13:50

      @nenecologue
      Le racialisme qui veut que à partir du moment ou ils sont noirs , ils sont défavorisés, est d’une stupidité sans nom et ne mènera qu’a la haine entre les races.

      Suis entièrement d’accord pour ne pas generaliser à outrance
      M’enfin là juste ouvrez vos yeux. Dans les cités de Seine Saint Denis, les italiens sont pas majoritaires hein. Ne pas nier l’évidence factuelle c’est être paternaliste ?


    • tashrin 30 avril 13:53

      @facta non verba
      vous sembliez en déduire que la religion était la seule cause de leur incarcération, ce qui n’est évidemment pas le cas. Là encore, il faudrait approfondir...

      Je vous mets au défi de prouver ce que vous venez d’écrire. J’ai meme précisé le contraire
      Soit vous êtes d’une mauvaise foi qui frise la stupidité, soit juste vous comprenez pas ni ce que vous lisez ni ce que vous écrivez
      Encore une fois, si vous voulez jouer au clash de commentaire, commencez par au moins essayer d’avoir l’air d’avoir compris le sujet :)
      Des fois vaut mieux ne rien dire et passer pour un con que l’ouvrir en grand et ne laisser aucun doute à ce sujet. Parole d’intellectuel d’agoravox ! (vous noterez l’oxymore !)


    • facta non verba 30 avril 14:07

      @tashrin

      Vous avez écrit « LES musulmans ont statistiquement plus de chances de s’y retrouver, » pas « DES ».
      Il serait bon de préciser pourquoi ils ont « plus de chances, » et de distinguer ceux qui sont bien intégrés et bossent correctement, de ceux qui préfèrent le « travail » cool de trafiquant de drogue, qui n’a aucun rapport avec la religion.
      Ceci étant précisé, je ne cherche pas de clash de commentaire, surtout avec un auto-proclamé intelligent.


    • roby roby 30 avril 14:34

      @facta non verba
      Commentaire pas très honnête les statistiques Ethniques des prisonniers sont interdites en France !


    • tashrin 30 avril 15:18

      @facta non verba
      Lol c’est pas moi qui m’autoproclame, et c’est bien vous qui êtes venu disserter, je suis pas allé vous chercher
      Bref, encore une fois, c’est du francais. Si vous n’êtes pas en capacité de comprendre, on va pas passer l’apres midi à sous titrer


    • sylvain sylvain 30 avril 18:03

      @nenecologue

      97% des noirs tués aux états unis le sont par des noirs...

      80 % des blancs tués aux us le sont par des noirs.

      Ces chiffre sont complètement faux . Il y a un bon dossier du monde diplo là dessus, je ne sais plus de quel mois par contre .
      En 2018 : 80% des blancs tués par des blancs
       89% de noirs tués par des noirs
       8% de Noirs tués par des Blancs

       15,5% de Blancs tués par des Noirs

      On peut en dire que les « communautés » se tuent entre elles principalement. Que les noirs commettent beaucoup plus de meurtres que les blancs ( et que les hispaniques aussi d’ailleurs ) . Que le nombre de noir tués par la police est, en quantité, insignifiant par rapport au nombre total de mort .

      Un autre fait ressortait de ce dossier, si on établit un classement des races, premièrement ceux qui ont fais le plus d’études ont les plus hauts revenus, subissent le moins de violence policière, et sont moins assassinés . Et les blancs ne sont pas la race la plus « privilégié », dans l’ordre c’est : asiatiques, blancs, hispaniques, noirs

      .


    • mmbbb 1er mai 10:45

      @nenecologue c est du Tashrin Il est inutile de discuter avec cette buzze
      Je lui ferais remarquer que les tenants de la mixité sociale sont les premiers à ne pas appliquer ce qu ils promeuvent à eux mêmes 
      M Brighelli dans ce medai a exposé et a eu un réquisitoire sévère contre l educ 
      Il est agrégé de lettre , Il tînt ce propos , la demande de changement de la carte scolaire pour les mioches de Bo Bo est répandue On fait jouer ses relations De la mixité dans les discours oui mais à mettre son mioche dans des classes trop colorées non ! 
      Il a l honnêteté de dénoncer cette hypocrisie 

      Quant a Macron il est soit con ou cynique pour ne pas s apercevoir que la société française souffre des maux importés comme la malbouffe des USA : racialisme, théorie du genre a la con ( l écolo de Lyon a établi un budget « genré » dans la connerie la plus aboutie ) , féminisme hystérique ( écriture inclusive ) , indigénisme . radicalisme religieux et violence . 
      In fine , un excellent résultat de nos diverses politiques depuis des décennies .


  • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 29 avril 18:02

    Salut, mais quelles élites ? je vois bien des truands qui dirigent, avec l’acquiescement des masses qui en plus les élisent..

    Je vois des masses qui depuis des millénaires jouent à tout pour ma gueule, ,à chacun sa merde, au monopoly, à la compétition entre humains qui élimine et à la société verticale qui écrase..

    Je sais ça ferait presque croire que les truands du sommet y sont grâce à cette masse ?

    Truands qui eux coopèrent sur leur essentiel qui est de niquer les masses

    et masses ou chacun refuse de coopérer sur un essentiel ...

    Quand à l’interview de machin, je ne le regarde jamais ni ne l’écoute....en soi je le trouve aussi bon qu’un vrp L’Oréal...travail prémâché chez L’Oréal.

    Pour moi il est impossible que ce clown est négocié un énorme contrait chez Mr R....., et empoché 3 million d’euro , totalement impossible..

    cela dit et alors...ben rien.. !!

    PS:il y a 500 ans il avait environ 18 ans..

    Discours de la servitude volontaire de Étienne de La Boétie

    Ce maître n’a pourtant que deux yeux, deux mains, un corps, et rien de plus que n’a le dernier des habitants du nombre infini de nos villes. Ce qu’il a de plus, ce sont les moyens que vous lui fournissez pour vous détruire. D’où tire-t-il tous ces yeux qui vous épient, si ce n’est de vous ? Comment a-t-il tant de mains pour vous frapper, s’il ne vous les emprunte ? Les pieds dont il foule vos cités ne sont-ils pas les vôtres ? A-t-il pouvoir sur vous, qui ne soit de vous-mêmes ? Comment oserait-il vous assaillir, s’il n’était d’intelligence avec vous  ? Quel mal pourrait-il vous faire, si vous n’étiez les receleurs du larron qui vous pille, les complices du meurtrier qui vous tue et les traîtres de vous-mêmes ?


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 29 avril 18:04

      @Géronimo howakhan

       « ait négocié » au lieu de « est négocié »..
      tel est pris qui croyait prendre.. !


    • Mooney 30 avril 07:02

      @Géronimo 
      Remplacez juste le mot « Elites » par Privilégiés. Cela donnera un meilleur sens.
      Un de nos problème est que nous n’avons pas d’elite en charge de decisions publiques , nous avons une caste de privilégiés composés soit d’oligarques d’état soit d’oligarques du monde de la finance.


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 30 avril 11:02

      @Mooney

      Salut, merci, je préfère le mot truand...c’est ce qu’ils sont..certes auto privilégiés mais ça c’est logique, la masse désire la compétition entre tous qui élimine pour avoir plus, ce désir majeur des humains ne donne que ce qu’il doit donner..
      nous fumes différents ......


  • amiaplacidus amiaplacidus 29 avril 18:03

    @ l’auteur qui dit : "Sur la forme, outre un anglais tout juste passable, qui dénote probablement d’un manque de préparation, le discours est totalement révoltant : le croisement improbable d’un consultant peu inspiré et d’un étudiant médiocre de Sciences Po. « 

    Sur la forme, ce n’est pas un manque de préparation, c’est tout simplement que Macron ne sait pas l’anglais. Il parle uniquement les quelques 400-500 mots de globish. J’ai fait une partie de mes études dans un pays anglophone, alors, je pense pouvoir juger de la capacité de Macron à parler anglais.

    Souvenez-vous que, lors d’une visite en Australie, il avait pratiquement traité l’épouse du premier ministre de fille légère (on va dire ça comme ça) en ignorant la signification du mot »delicious" dans ce contexte.

    .

    Sur le fond, vous attendiez-vous à autre chose de cette baudruche gonflée aux gaz des médias ?


    • troletbuse troletbuse 29 avril 18:57

      @amiaplacidus
      Pour sa bévue en Australie : normal, il n’a jamais séduit une femme. Il ne connaît pas la vraie signification de délicious


    • Pauline pas Bismutée 29 avril 19:41

      @troletbuse
      @ amiaplacidus

      Bon, c’est sur qu’il aurait du faire relire son discours par quelqu’un de vraiment compétent en anglais mais la faute est facile a faire avec un ’faux ami’ (delicious et délicieux)..si seulement il n’y avait que ça, son anglais approximatif....


    • @Pauline pas Bismutée

      C’est juste mieux que d’écrire « You have a nice corpse »

      Braaaah smiley


    • Pauline pas Bismutée 29 avril 19:48

      @Philippe Huysmans, Complotologue

      Ou : « I am septic » smiley

      Je l’ai faite une fois celle-la, il y a très longtemps...c’est comme ça qu’on apprend le mieux !


    • troletbuse troletbuse 29 avril 22:39

      @Pauline pas Bismutée
      Ben justement, on les apprend les faux amis. Exactement comme si on disait actuellement d’une fille en français « Elle est bonne ».. Je ne sais pas si c’était un discours ou le fait de rajouter une flatterie malheureuse ? Il a fait un stage aux Etats-Unis . Tout est flou dans sa fiche Wikipedia. . Braucoup d’affabulations entretenus par ses maîtres.


    • Pauline pas Bismutée 29 avril 23:17

      @troletbuse

      Il a sans doute voulu être extra charmeur au dernier moment...une chance que les Australiens, bien que plutôt cons, se prennent moins au sérieux que les Français...(the tall poppy syndrome)

      PS Il parait que Shiappa recommande Hanouna pour animer le prochain débat présidentiel....aie, aie, aie...
      https://www.youtube.com/watch?v=EjZpP_3hThc


    • amiaplacidus amiaplacidus 30 avril 11:20

      @Pauline pas Bismutée

      Remarquez, j’ai aussi pratiqué une fois l’une de ces calamités. C’était, il y a bien longtemps, j’avais 18 ans, c’est dire.
      Au début d’un séjour linguistique en Angleterre, j’avais, bien entendu, un anglais relativement sommaire.
      Je suis invité à une « party », à l’époque les Français avaient une certaine cote auprès des petites anglaises (je ne sais pas ce qu’il en est maintenant), je me vois donc rapidement bien entouré.
      L’une d’elle me pose la question : « what do you think of english girls », je veux répondre que je les trouve plus réservées que les filles françaises et comme j’entendais souvent autour de moi « expensive », je fais le faux rapprochement avec expansive et je réponds sans rougir : « I think they are less expensive than French girls ».

      Je ne vous raconte pas ma confusion lorsque, quelques jours plus tard, j’ai compris le sens du mot « expensive ».


    • pemile pemile 30 avril 11:24

      @amiaplacidus « I think they are less expensive than French girls »

      Vous l’avez payé cash cette erreur ou pas ? smiley


    • Abou Antoun Abou Antoun 30 avril 12:02

      @Pauline pas Bismutée
      Ou : « I am septic »
      Oui encore une fosse amie.


    • Abou Antoun Abou Antoun 30 avril 12:30

      @amiaplacidus
      On dit parfois des vérités par accident.
      Au Royaume Uni on peut espérer ’emballer’ avec un fast food, tradition oblige.
      En France, difficile de conclure après un Mc Do.


    • agent ananas agent ananas 30 avril 13:17

      @Philippe Huysmans, Complotologue
      C’est juste mieux que d’écrire « You have a nice corpse »

      Vous voulez dire un « cadavre exquis » ?


    • @agent ananas

       smiley


    • amiaplacidus amiaplacidus 30 avril 14:45

      @pemile

      Pas payé, comme je vous l’ai dit, à l’époque (1960), les Frenchies avaient la cote en Angleterre.
      C’est l’une de mes interlocutrices, qui, quelques jours après, alors que nous avions noué des relations plus étroites, m’avait signalé ma bévue.

      En fait, mon auditoire avait été beaucoup plus amusé que choqué de ma remarque.


    • Pauline pas Bismutée 30 avril 15:50

      @amiaplacidus

      En général, et partout, les gens sont très sympas quand on essaie de baragouiner une autre langue..au pire ils tournent le dos, mais la grande majorité se décarcasse pour essayer de vous comprendre, corriger, ou trouver quelqu’un pour traduire.. il suffit d’être humble et de pouvoir rire de ses propres erreurs...


    • Pauline pas Bismutée 30 avril 20:34

      @Abou Antoun

      ’Oui encore une fosse amie’
      Heureusement la fosse amie ne m’a pas mise dans la m...e !.

      (lu trop vite j’avais raté l’orthographe !)


    • Pauline pas Bismutée 2 mai 22:14

      @troletbuse

      Franchement le Daily Telegraph est un journal de m.... on peut difficilement trouver pire en Australie... !
      Il y a aussi le teneur de troquet dans « Allo allo », une caricature de français qui passerait sûrement très mal en France, vu qu’ils se foutent de la résistance...(de la gestapo aussi mais quand même !)


    • troletbuse troletbuse 2 mai 22:20

      @Pauline pas Bismutée
      Le journal n’a aucune importance dans ce que je dis : J’ai pris le premier trouvé. C’était dans la presse australienne
      En voilà un autre.
      https://www.lefigaro.fr/politique/2018/05/03/01002-20180503ARTFIG00012-macron-depeint-en-pepe-le-putois-dans-la-presse-australienne.php
      Pour le second lien, pareil. J’ai pris TF1 car il parle de « supprimer »


    • Pauline pas Bismutée 2 mai 22:45

      @troletbuse

      Sa bévue était effectivement dans la presse australienne.
      La où elle a été la plus mal prise (ou du moins moquée) c’était dans le « Daily Telegraph », un journal absolument nul. Prendre une bévue de haut est très « unaustralian ».
      Les autres journaux ont été moins durs, comme ils sont moins cons, ils ont compris que ce n’était pas une insulte délibérée, mais une ’erreur’ de langage.
      Macron a voulu faire frétiller ses plumes de coq gaulois et s’est ramassé.
      Franchement, y’a plus grave (et si même des australiens l’ont compris, c’est que.....c’est compréhensible !)


  • sirocco sirocco 29 avril 18:19

    L’Histoire est l’Histoire, elle restera telle et continuera à être enseignée, même si elle a été écrite par les vainqueurs. Elle n’a pas à être déconstruite. Mais on peut publier des ouvrages, éventuellement critiques, sur les événements qui l’ont façonnée.

    Ce qui doit être déconstruit, ou plutôt démoli et renvoyé dans les poubelles de l’Histoire, c’est le dictateur qui voudrait s’en prendre à notre culture.


    • V_Parlier V_Parlier 29 avril 23:20

      @sirocco
      Et ce sont les sbires de ce gars là qui traitent d’autres de « factieux contre la république »... rien ne les arrête !


  • Jonas Jonas 29 avril 20:57

    Ces trente dernières années, nos élus républicains ont fait construire des milliers de mosquées pour les musulmans afin qu’ils se sentent ici comme chez eux, mettant à leur tête les pires imams misogynes, antichrétiens et antisémites, appelant à rejeter la culture et l’identité de la civilisation européenne.
    La République a accueilli des millions d’Arabes, de Noirs, d’immigrés ces quarante dernières années, diluant et anéantissant progressivement notre ethnicité, notre culture, notre patrimoine, avec un mépris total pour notre Histoire et nos ancêtres, sans nous demander notre avis et contre notre gré.

    Non content de nous imposer une mondialisation mortifère destructrice, Macron se permet ensuite de se soumettre aux Américains en faisant l’apologie de l’idéologie progressiste woke et de la cancel culture ; la France serait un pays raciste dont il faudrait « déconstruire l’Histoire » pour mieux intégrer les populations immigrées !

    Ce type est une honte pour la France, une véritable insulte à notre patrie.


  • Jonas Jonas 29 avril 20:58

    Le président Macron méprise la France et les Français, en expliquant dans ses meetings « qu’il n’y a pas de culture française »« l’art français, je ne l’ai jamais vu ». Pour lui et pour toute une bande de profiteurs, de banquiers et d’industriels, ce pays n’est qu’une gigantesque entreprise qui ne sert qu’à faire de l’argent (économie, croissance, bénéfices, etc...), destinée à devenir à terme une succursale de l’oligarchie mondialiste, la gouvernance mondiale, prônant une immigration de masse pour satisfaire les besoins du capitalisme, dont huit personnes sur la planète détiennent autant de richesse que la moitié la plus pauvre de la population mondiale, détruisant l’harmonie et l’identité culturelle, cultuelle, morale et ethnique du pays.

    Il n’y a pas de direction, pas de repères dans la république, ses militants sont incapables de discerner l’héritage catholique de la France et préfèrent par exemple magnifier l’Islam, une religion étrangère, incompatible avec notre mode de vie et notre culture.

    Macron a par exemple le 8 mai 2016 à Orléans, réussi le tour de force de prononcer un discours de 18 minutes sur Jeanne d’Arc, sainte martyre de l’Église catholique ayant offert la France au roi Charles VII au nom de la Foi et la vérité en Christ Jésus, sans prononcer le mot « Dieu », « Jésus Christ », « chrétien », « christianisme » « Église » ou « catholique »mais est capable de tenir un discours politique où il glorifie la grandeur de l’Islam à Abu Dhabi !


  • ETTORE ETTORE 29 avril 21:51

    Bah ! C’est juste la permission de visite au parloir US, pour le gentil toutou à sa mémère Rotechien.

    L’air de la maison, renifler le lieu de naissance, y sentir encore son accouchement PItoyable, mais au combien réaliste, sur cette chaleur qui semble bien lui manquer .

    La proximité du maître, son odeur, même altéré par le pognon, chercher la confirmation, encore et encore de son dressage, pour avoir le droit de mordre les moutons !

    Quant à son attirance pour l’Allemagne.....

    Faut croire que cette visée, n’est pas partagée par Mam Merkel.

    Zorg, est le type un peu Beauf, qui fait partie de la famille, mais qu’on aimerait ne pas inviter, de peur qu’il vous foute la honte, devant vos amis !

    Pour preuve, le dernier contrat d’armement Allemand, passé avec l’Italie, et à la barbe, pubère de Zorg ! 

    Etrange toutefois, que cela n’ait fait aucun bruit dans la presse.....

    qui n’aboie que sur..... commande !


    • @ETTORE

      Zorg, est le type un peu Beauf, qui fait partie de la famille, mais qu’on aimerait ne pas inviter, de peur qu’il vous foute la honte, devant vos amis !


      Excellent smiley

      Oui, Zorg c’est le vieil oncle un peu taré qui lorsqu’il est bourré, à la fin du repas, se met à chanter à tue-tête « Maréchal nous voilà ».


  • Quand un élu(président de la république ) choisi être le meneur de la « cancel culture ». Là ce n’est plus de la gouvernance c’est un affront fait à l’histoire, à la fonction qu’il occupe .

    Bien évidemment protégé par la chape de plomb d’un dispositif de lois d’exceptions actuelle , cette planche pourrie se permet toutes les provocations et tous les saloperies .

    Statu quo total .


  • Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques

    https://www.les-crises.fr/condamnation-castaner-porno/


  • zygzornifle zygzornifle 30 avril 10:20

    Macron est un traitre il transforme la France en Rance .....

    Dire qu’il y en a qui le suivent le groin dans son derrière ....


  • Les Allemands affichent l’opinion suivante : Lügenpresse

    Les Français et Françaises sont ils débiles au point de ne être pas capable d’afficher majoritairement, ouvertement une opinion similaire à « Lügenpresse »...


  • Abou Antoun Abou Antoun 30 avril 12:07

    Que diriez-vous si un individu formé au FSB (ex KGB) se faisait élire à la présidence en France, et aille déblatérer des conneries en russe sur R.T. ?

    Maintenant vous avez des ’young leaders’ totalement soumis à la CIA et tout le monde trouve cela normal .

    Où est l’erreur ?


  • Taverne Taverne 30 avril 12:29

    Etant cartésien et donc partisan des concepts clairs et distincts, je suis resté perplexe devant cette phrase « We have in a certain way to deconstruct our own history. »

    J’ai donc consulté le dictionnaire historique de la langue française d’Alain Rey :

    « Déconstruire » est un principe philosophique attribué à Jacques Derrida qui signifie « analyser critiquement un système en défaisant ses éléments. »

    Ce qui veut dire que Macron est tombé dans le piège classique qui est de plaire aux Américains pétris par la nouvelle pensée issue du charabia de Deleuze et Derrida (campus universitaires des années 80 aux USA). En français, le verbe déconstruire« est souvent employé comme une litote pour dire »détruire« . Alors, forcément cela fait peur.

    Originellement (étymologie latine), construire, c’est constituer par couches (strates). S’agit-il d’analyser critiquement » l’Histoire en tant que système en examinant strate par strate«  ?

    On espère que Macron va vite sortir de ce que Larem appelle la »pensée complexe« et qui est souvent du charabia tout sauf cartésien. Imaginez si Marine le Pen avait dit »je vais déconstruire notre histoire"...

    J’attends les explications avec grande vigilance….


    • Abou Antoun Abou Antoun 30 avril 12:34

      @Taverne
      Ce qui veut dire que Macron est tombé dans le piège classique qui est de plaire aux Américains
      Depuis toujours E.M. essaie de plaire à tout le monde, dit à chacun ce qu’il veut entendre et laisse le rétro-pédalage à son staff.
      A chaque fois qu’il l’ouvre il manque une belle occasion de se taire.
      Enfin il est sorti des urnes, les Gaulois ont ce qu’ils méritent.
      Le voyou Sarko, l’imbécile Hollande, le gaffeur Macron, who’s next ?


    • Silence, on pique ! Silence, on pique ! 30 avril 12:51

      @Abou Antoun

      Enfin il est sorti des urnes,

      Il n’est jamais sorti des urnes, il est sorti tout droit des écrans télé avec un score de moins de 20 % au premier tour et une majorité d’abstentionnistes. 
      Prochain épisode : 2022.


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 30 avril 15:46

      @Taverne Bonjour,
        Bien dit. Il faut faire très attention quand on traduit le français en anglais.
        Le mot à mot est dangereux.
        lapsus linguae
        Il faut remonter aux sources des deux langues et détecter les faux-amis.
        Il faut comme tu dis, "« analyser critiquement un système en défaisant ses éléments. ». Cela se fait naturellement même si cela peut sortir du contexte. 

       
        Je l’ai déjà raconté dans un commentaire mon lapsus quand j’avais un chef direct pur british avec lequel j’avais des relations écrites.
        J’avais traduit mot à mot « Se mettre au diapason » qui se traduit « to get in tune ».
        Il ne m’a pas demandé ce que je voulais dire à quelqu’un d’autre.
        Si on traduit la même expression en espagnol cela donne : « estar en sintonia »
        Les traductions automatiques de langue en langue, Google le fait de mieux en mieux.
        Qui sait un jour prochain, au téléphone avec un étranger, il y aura une traduction automatique intermédiaire. Mais quand c’est lors d’un interview, cela craint.
        Il était amusant de voir la vidéo et les mimiques interrogatives de l’intervieweuse. smiley 


    • @Réflexions du Miroir

      J’ai la berlue ou tu as bien oublié de mettre le lien vers le dernier opus sur ton blog à toi que t’aime bien être le seul lecteur et intervenant en-dessous, ce qui garantit la qualité des interventions ?

      Bisou smiley


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 30 avril 15:56

      @Philippe Huysmans, Complotologue
       Bisou : -O  smiley


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 30 avril 16:01

      Quelques citations avec le mot « langue »
      Les langues sont les premières actrices de la ségrégation entre les hommes, d’après moi. 


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 30 avril 16:19

      @Silence, on pique !
       Que pensez-vous qu’il arrivera en 2022 ?
       Une évolution ou une révolution ?
       Pour que les urnes parlent autrement, d’après les sciences reflétées dans un S&V, il faut obtenir 75% d’intentions de vote de changement.
       Les populations dans notre monde occidental qui devient plus instruit et qui entrent souvent dans des cycles gauches-droites en alternance. La social-démocratie a été adopté par les classes moyennes. 
       En France, vous n’avez pas d’obligation d’aller voter. Vous avez besoin de deux tours. Il y a plusieurs pays qui observent le vote obligatoire.
       Regardez ce qui s’est passé en 2002 avec Chirac... 
       Puis, il y a aussi les résultats qui se rapprochent des 100% et là, les questions se posent...


    • @Réflexions du Miroir

      notre monde occidental qui devient plus instruit


      Toujours le mot pour rire, cher Enfoiré.


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 30 avril 16:32

      @Philippe Huysmans, Complotologue,
       L’humour et la parodie, j’ai toujours aimé, cher Philippe...


    • @Réflexions du Miroir

      L’humour et la parodie, j’ai toujours aimé, cher Philippe...


      Wiwi, pour paraphraser pemile...


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 30 avril 16:34

      Si l’humour n’existait pas, il y aurait encore plus de suicides...


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 30 avril 16:39

      @Philippe Huysmans, Complotologue,
       Ne prend pas tes ennemis de pensée en les paraphrasant.
       Grosse erreur...
       Encore une série de citations sur le mot « ennemi » qui viennent bien à propos
       On apprend beaucoup plus de choses de ses ennemis que de ceux qui applaudissent hypocritement et qui se disent des amis.


    • @Réflexions du Miroir

      Si l’humour n’existait pas, il y aurait encore plus de suicides...

      T’as eu ta dose d’Astrazinneke, finalement ? Tu peux leur dire que je t’offre la mienne, comme ça t’auras direct un système immunitaire en béton (et ton sang aussi d’ailleurs).

      Bisou smiley


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 30 avril 17:00

      @Philippe Huysmans, Complotologue

        Non seulement tu bégayes en répétant plusieurs fois les mêmes questions avec tes dons généreux. smiley 
       Je te réponds une nouvelle fois, 2 doses de Pfiser.
       Mais on sort du cadre de cet article.
       Les réponses de Macron à une journaliste américiane.


    • charlyposte charlyposte 30 avril 17:43

      @Réflexions du Miroir
      L’on peut aussi mourir de rire !


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 30 avril 18:43

      @charlyposte,

       Tout à fait, le philosophe stoïcien du III e siècle av. J. -C. serait mort de rire après avoir vu un âne manger ses figues ; il avait demandé à un esclave de donner à l’âne de l’alcool pur afin de faire passer les figues, et…« en rit tellement, qu’il en mourut. ».
       El Risitas, star espagnole du web au célèbre fou rire, est mort

       Mais c’est plus gai pour soi et pour les autres...
       Soyons solidaire jusqu’aux derniers moments. smiley 


  • Taverne Taverne 30 avril 13:07

    Je suis pour ce que je nomme « le principe de clarté ». Par exemples :

    Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement.
    Ce qui n’est pas clair et distinct est plus ou moins obscur ou embrouillé.

    Ce qui porte autant de sens qu’il y a de paires d’oreilles où dont le sens s’adapte aux lieux ou circonstances n’a pas de valeur. 

    Quand un message concerne quelqu’un (ici : le peuple français), il doit être exprimé à ce quelqu’un et non à quelqu’un d’autre (les médias américains).

    Si le président Macron estime que certaines parts de notre histoire sont mal construites (manipulées par les vainqueurs, mal connues ou déformées), qu’il charge les experts en sciences sociales de débattre ainsi que les parlementaires. Mais là j’ai envie de dire (et tant pis pour le politiquement correct) : n’a-t-il pas autre chose à foutre en ce moment avec le virus, l’insécurité, la crise ?

    En résumé, un président ne devrait pas faire du Jacques Derrida. Il devrait parler aux Français d’abord et surtout les avertir avant d’aller clamer des concepts fumeux à l’Etranger.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 30 avril 15:47

      @Taverne

       « Ce qui porte autant de sens qu’il y a de paires d’oreilles où dont le sens s’adapte aux lieux ou circonstances n’a pas de valeur. »

       

      Grosse erreur, chantez par exemple dans un tribunal le couplet IV de notre Marseillaise et vous verrez si cela n’a pas de valeur.


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 30 avril 15:54

      @Taverne
       Tout à fait. Les interviews de l’étranger peuvent être refusés.
       Il existe des porte-paroles dans ce but.
       C’est leur travail et pas celui du dirigeant d’un pays.
       Son anglais est compréhensible pour un français.
       Il y a eu bien pire que Macron.
       Jacques Delors m’a souvent fait sourire quand il parlait en langage de Shakespeare. 
       Aznavour chantait « you are the one for me formidable »
       Stromae enchainait peut-être avec « Formidable et fort minable » sur laquelle on a tellement brodé quand elle est sortie...
       smiley


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 30 avril 16:31

      @Taverne,
       La phrase de Boileau : « Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément. » est devenu faux dans un monde multilingue. Pourquoi ? Parce que toutes les langues n’ont pas de relation « one by one », « un par un ». Parfois, il faut les accorder d’artifices complémentaires explicatifs. 
       Il ne faut pas oublier que jusqu’à la fin du 19ème siècle, la langue française était parlée comme langue véhiculaire diplomatique dans les hautes sphères des pouvoirs européens. Plus de synonymes, plus de mots analogiques très proches. 
       Voltaire était passé par là.
       A partir du 20ème siècle, l’anglais a pris la relève. Plus adapté au monde du pragmatisme commercial et de l’argent, qui avait besoin de mots techniques. Internet a accentué la mutation vers un globish compréhensible par la plupart.
       A partir de combien de mot et d’expressions peut-on dire « je connais une langue » ?
       On peut être très bon dans un secteur d’activité et très mauvais dans d’autres cas.


  • ETTORE ETTORE 30 avril 13:24

    Taverne i@

    Ce que je constate, c’est que selon la langue dans laquelle on s’exprime, il peut y avoir des « ressentis d’expressions » différents, parfois, selon les langues, une impossibilité de matérialiser une idée, avec les mêmes mots en traduction pure.

    MAIS, quand on est chef d’état ( pitoyable ou pas) il faut s’attendre à ce que les paroles prononcées dans une autre langue, que celle de SON pays, avec un autre esprit, bien différent, soit « lues et traduites » dans tous les pays, y compris dans le sien ! ( Et je dirais même, d’autant plus dans le sien, car on est en droit de se demander, ce qu’il vas raconter aux autres, qu’il ne nous dit pas à nous .)

    Ce n’est quand même pas faire montre de grande diplomatie que de demander à un président de trouver un langage (de compréhension) universel pour s’exprimer ?

    Ben non ! Avec Micron, c’est, je parle comme je veux le paraître, et tant pis pour les autres !

    Ce qui ne lui réussit pas trop bien, apparemment, car subjectivement, il a des

    « incontinences verbales », qui lui jouent des tours....

    Mais reste à comprendre, comment son « autosatisfaction » arrive à édulcorer, toute les bourdes qu’il enchaîne .

     


  • agent ananas agent ananas 30 avril 13:41

    Une interview en anglais à un média US en pré campagne électorale ?

    Doit on en déduire qu’en définitive il est plus important de séduire les king makers mondialistes que les électeurs français, et qu’il était urgent pour Macron de faire son oral avant la prochaine sauterie de l’état profond du Bilderberg ? ...


  • troletbuse troletbuse 30 avril 14:32

    Micron est un inculte. Et là où il n’y a pas de problèmes, il en crée un. Une stratégie de détournement. C’est à peu près tout ce qu’il sait faire.


  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 30 avril 15:43

    Déconstruire notre pays ? Les couplets II, III et IV de Notre Merveilleuse Marseillaise sont là pour vous en dissuader.

     

    Couplet II

    Que veut cette horde d’esclaves,

     De traîtres, de rois conjurés ?
     Pour qui ces ignobles entraves,
     Ces fers dès longtemps préparés ? (Bis)
     Français ! Pour nous, ah ! Quel outrage !
     Quels transports il doit exciter ;
     C’est nous qu’on ose méditer
     De rendre à l’antique esclavage !


    Couplet III

    Quoi  ! Des cohortes étrangères
     Feraient la loi dans nos foyers !
     Quoi ! Des phalanges mercenaires
     Terrasseraient nos fiers guerriers ! (Bis)
     Dieu ! Nos mains seraient enchaînées !
     Nos fronts sous le joug se ploieraient !
     De vils despotes deviendraient
     Les maîtres de nos destinées !


    Couplet IV

    Tremblez, tyrans et vous, perfides,
     L’opprobre de tous les partis !
     Tremblez ! Vos projets parricides
     Vont enfin recevoir leur prix. (Bis)
     Tout est soldat pour vous combattre.
     S’ils tombent, nos jeunes héros,
     La terre en produit de nouveaux
     Contre vous tout prêts à se battre.


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 30 avril 16:09

      @Daniel PIGNARD
       Me permettez-vous quelques remarques, sans vouloir vous blesser.
       En France, j’ai remarqué que s’appuyer sur son passé est un moyen d’échapper à son présent et encore plus à son futur. Le rappel du bicentenaire de la mort de Napoléon, n’est qu’un exemple parmi d’autres.
       Il y a longtemps que j’ai appris qu’il n’y a souvent qu’un moyen de survivre, c’est de s’adapter au mieux avec son présent, en essayant de l’extrapoler dans son futur qui arrive à notre époque bien plus rapidement qu’on le pense.
        Le passé est là pour l’exemple et pour déterminer comment il faut réagir aux événements en évitant les erreurs flagrantes du passé.
        Etre proactif est évidemment plus difficile qu’être rétroactif.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 1er mai 11:06

      @Réflexions du Miroir
      N’auriez-vous pas remarqué que j’ai éclairci plusieurs prophéties de Daniel et de l’Apocalypse qui concernent notre présent et aussi notre futur ?

      https://www.vie-nouvelle.net/quel-est-le-but-de-ce-site#message_1933998702


  • Esprit Critique 30 avril 16:27

    « Déconstruire notre Histoire », c’est a dire détruire avec méthode, de la part d’un guignol normalement chargé de l’incarner. La signature du pervers ne fait pas de doute. En outre il affirme que les français serait naturellement et fondamentalement raciste. Il parle sans doute de sa famille et ses amis. Je me porte garant des miens et des gens que je fréquente.


    • charlyposte charlyposte 30 avril 17:50

      @Esprit Critique
      Macron vit pourtant avec le passé.... Brigitte.


    • ETTORE ETTORE 30 avril 19:05

      @charlyposte
      Macron vit pourtant avec le passé.... Brigitte.

      Exellent !
      Qui a rajouté « passé dé Composé » ?

      Avec lui l’IMPARFAIT, les CONjugaisons font florès !


  • Olivier 30 avril 17:09

    Cette entrevue est tout à fait dans la logique de Macron, qui est un mondialiste et un immigrationniste acharné.

    La volonté de « déconstruire » l’histoire de France, et donc la France elle-même au final, est dans la logique du mondialisme et de l’immigration de remplacement qu’il a mis en place, par l’intermédiaire des politiciens à sa solde style Macron.

    Le « problème racial » qu’évoque Macron, c’est lui-même qui a contribué à le mettre en place, à la suite de ses prédécesseurs depuis 1976 et le regroupement familial de Giscard et Chirac. 


  • Jean Keim Jean Keim 30 avril 18:01

    Je ne porte pas le roi des français et son premier valet dans mon cœur, néanmoins ce n’est pas tellement l’histoire de la France qui a besoin d’être réécrite mais celle du monde en général.

    L’Histoire, comme l’a dit je ne sais plus qui, a été écrite par (et pour) les vainqueurs, bien évidemment ce n’est pas de ce point de vue que le roi se place, mais l’Histoire fait la par belle à de soi-disant grands hommes qui s’avèrent pour la plupart être des psychopathes et des exploiteurs.


  • ETTORE ETTORE 30 avril 19:02

    Abou Antoun

    @


    « Enfin il est sorti des urnes »


    Euh,...... Sauf votre respect, je crois qu’il serait judicieux, pour rétablir une vérité incontournable, de changer la première lettre de « Urnes », par un b !

    Vous avez pu constater, comme beaucoup de gens dans ce pays, que son arrivé

    « rapide » au pouvoir était digne d’une personne sous traitement de PRILIGY.

    Alors si il faut bien rendre à Hollandouille, le fait qu’il ait couvé une vipère, il faut

    bien rendre à Rotechien, le fait .....de l’avoir pondu !

    En fait, c’est le mode de reproduction qui est incertain, parce que pour quelqu’un qui se dit ETRE « JUPY TERRE » ( donc, même pas né, de la cuisse de Jupiter), on peut se demander, sur quelle excitation malfaisante, il a bien pu s’échapper ?

    Un tas de dollars ? Qui aurait servi de lingettes intimes d’essuyage ? La mémoire de la première caresse, qui servirait encore de repère existenciel ?


  • charlyposte charlyposte 30 avril 20:29

    Afin de stopper l’épidémie, des populations entières doivent se conformer à certaines directives. Il existe deux principaux moyens d’y parvenir. Une méthode consiste pour le gouvernement à surveiller les gens et à punir ceux qui enfreignent les règles. Aujourd’hui, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, la technologie permet de surveiller tout le monde en permanence.

    Il y a cinquante ans, le KGB ne pouvait pas suivre 240 millions de citoyens soviétiques 24 heures sur 24, et le KGB ne pouvait pas non plus espérer traiter efficacement toutes les informations recueillies. Le KGB comptait sur des agents humains et des analystes, et il ne pouvait tout simplement pas placer un agent humain pour suivre chaque citoyen. Mais maintenant, les gouvernements peuvent compter sur des capteurs omniprésents et des algorithmes puissants au lieu de fantômes de chair et de sang. 

    Dans leur combat contre l’épidémie de coronavirus, plusieurs gouvernements ont déjà déployé les nouveaux outils de surveillance. Le cas le plus notable est la Chine. En surveillant de près les smartphones des gens, en utilisant des centaines de millions de caméras de reconnaissance faciale et en obligeant les gens à vérifier et à signaler leur température corporelle et leur état de santé, les autorités chinoises peuvent non seulement identifier rapidement les porteurs de coronavirus suspectés, mais également suivre leurs mouvements et identifier toute personne avec laquelle ils sont entrés en contact. Une gamme d’applications mobiles avertit les citoyens de leur proximité avec les patients infectés.....



    Guillaume FONTENEAU


  • Une série télé de science-fiction inventée en 2017 , diffusée en 2018 porte d’étrange ressemblance avec ce que l’on vit aujourd’hui notamment le port du masque obligatoire ,un virus grippale, un vaccin ..etc .. ????

    COUNTERPART ....



    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 1er mai 15:18

      @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
      Est-ce qu’ils interdisent de se soigner avec certains médicaments efficaces dans cette série ?


  • Et oui, le miroir d’Apollon commence à se fissurer de partout. LE PORTRAIT DE DORIAN GREY. Quand Dionysos revient à THèbes qui lui appartenait de fait (également fils de Zeus et de Sémélé. la mère d’Apollon fut chassée du fait de la jalousie d’HERA (enfant sans père), gérée comme une entreprise. FROID ET PRECIS. Ses textes sonnent comme le verbe du chirurgien qui coupe dans la chair du peuple français. A suivre... Dionysos lui fut l’enfant aimé de Zeus, Très amoureux de Sémélé...Le vin réchauffe,...


  • 7 dégré aujourd’hui. Quelle différence avec MAI 2005,...Après la mort du PAPE...Pour qui se souvient. C’était un dimanche (jour du soleil). Aujourd’hui samedi : Saturne...


  • Aimable 1er mai 15:11

    Ce type est un traitre a la patrie et je crois qu’il y en a beaucoup dans notre France qui vont tenter de le réélire pour finir le travail .


  • 88 ème commentaire. Amusant...Le huitième jour de PTAH.


  • ETTORE ETTORE 1er mai 22:26

    MAI ! Le joli mois de MAI !

    Un mois ou....« Fais ce qu’il te plait »....

    MAI ! La terreur des présidents  !

    MAI ! Le mois où les gens se regroupent en bouquets, plus ou moins.....Pour le bonheur, mais beaucoup.... pour le récupérer .

    MAI ! Voilà un mois qui MAIttrait bien, les clochettes de l’Elysée, au parfum subtil d’une allégorie, bien révolutionnaire !

    MAI ! MAI ! MAI ....MAIntenant, ou jaMAIs !


  • Samson Samson 2 mai 01:56

    Hi, hi, ...

    Si en matière de wokenisme et de déconstruction de l’histoire, il est bien connu que tant notre très immature et narcissique petit Monarc que l’ensemble de nos sommités €urocrates n’ont de cesse, en bons vassaux, de lécher le cul de leur maîtres et saigneurs outre-atlantique, il est un constat proclamé lors du bilan des 100 premiers jours de présidence de Sleepy Joe qui ne peut que les plonger dans l’embarras le plus absolu : « L’économie du ruissellement (tricke dow economics) n’a jamais fonctionné » !

    Si nul ne doute de la véracité de cette affirmation frappée du plus élémentaire bon sens hors nos experts médiatiques En Marche vers Nulle Part, le plus abruti des Gilets Jaunes était depuis belle lurette déjà avisé de l’arnaque du « ruissellement » -, elle n’en jette pas moins à bas un des piliers les plus sacrés de la doxa proclamée par la Pensée Unique néo-libérale : TINA,

    Quoi, quoi, va-t-il donc maintenant falloir se résoudre comme des « communistes » à taxer les grandes fortunes ??? Et puis quoi encore ???

    Car c’est tout le credo de Mutilator 1er et ses pairs en €urocratie qui part en couille d’une simple phrase, prononcée non par l’infâme Vladimir, Jean-Luc Mélenchon ou quelque autre nuisible, mais par Sleepy Joe soi-même. smiley smiley smiley

    Comme quoi, il y a bien du pain sur la planche en matière de « déconstruction de l’histoire », et avec des « amis » pareils, inutile même d’encore se chercher un ennemi !!!

    Curieux de voir comment notre petit Monarc et ses pairs en €urocratie vont gérer cette bien cruelle avanie : vont-ils faire mine de n’avoir rien entendu, ou mal compris, ou vont-ils devoir censurer les discours de Sleepy Joe, ... ??? smiley smiley smiley


  • troletbuse troletbuse 3 mai 06:56

    Grace auc Contoutcourts le communisme à la chinoise arrive

    https://infovf.com/video/covid-grand-bond-avant—9164.html

    A 28 mn, la propagande de nos journaputes pour le passeport sanitaire comme si il était acquis


  • placide21 3 mai 08:51

    La seule chose que ce type propose est le suicide de la nation France (laquelle n’est plus à la mode car patrie de blancs) et ils vont y arriver :" Il n’y a qu’une seule figure sérieuse de rhétorique  : La répétition (Bonaparte)  : https://lesakerfrancophone.fr/psychologie-des-foules-et-religion-vaccinale-par-le-dr-gustave-le-bon


  • Les suiveurs et criminels Macronistes

    Une petite nuée d’intelligence de Maître Fabien Di VIZIO

    https://www.youtube.com/watch?v=n8M65n9Yp8s&t=8s

    00:00​ - Intro
    02:13​ - La mise en danger de la vie d’autrui
    11:58​ - Les BTS et les examens en présentiel
    23:38​ - Le cabinet McKinsey


Réagir