vendredi 3 mai 2019 - par Michel DROUET

La violence « légitime »

 

C’est l’expression largement utilisée lorsqu’on veut expliquer les modalités d’intervention des forces de l’ordre. Légitime, veut lire légale, c’est-à-dire qui trouve sa source dans la loi votée par le parlement. Bien sûr, il y aurait beaucoup à redire tant certaines images d’interventions des forces de l’ordre qui tournent en boucle sur les réseaux sociaux donnent une image très particulière de cette légitimité.

Le sentiment qui prévaut aujourd’hui, c’est que la nouvelle doctrine du maintien de l’ordre c’est, quelle que soit la manière, empêcher non seulement des casseurs d’opérer, ce qui est logique, mais de développer un mode violent, dans lequel le discernement n’est plus de mise, et dont la finalité est de dissuader les manifestants de manifester avec comme dommage collatéral la radicalisation de certains manifestants.

Il est clair que les forces de l’ordre dont certaines composantes ou individus ne font pas dans la dentelle, ont perdu aujourd’hui la popularité qu’elles avaient pu avoir lors des attentats de 2005 et on n’entend plus guère la chanson de Renaud : « J’ai embrassé un flic ».

Pourquoi en sommes-nous arrivés à ce stade ? Comme l’indique Alain Bauer, Professeur de criminologie : « Tout gouvernement, confronté à un mouvement social essaye le pourrissement, puis la violence ».

S’agissant du pourrissement on a vu les choses à l’œuvre lors du début du mouvement des gilets jaunes à l’automne dernier. Ne rien voir, ne rien dire (sauf une communication gouvernementale destinée à discréditer le mouvement), et ne rien entendre : le secret du bonheur ! Sauf que la particularité de ce mouvement fait que ça n’a pas marché et que Macron a dû lâcher du lest le 10 décembre.

Depuis, nous sommes revenus au pourrissement avec le grand débat avec, point d’orgue, quelques annonces sorties de nulle part sur les retraites et le temps de travail et le rejet ou le report d’autres mesures, techniques éprouvées des gouvernants pour refiler la patate chaude aux successeurs.

Avec ce retour du pourrissement, mal accueilli, est venu le temps de la répression des manifestants sans distinction avec l’alibi des Black Bloc, avec dommages collatéraux évidents. C’est ce qui s’est passé mercredi. Cette stratégie s’est accompagnée de la manipulation de l’information, avec la complaisance des chaînes d’info en continu au sujet de l’intrusion à l’Hôpital de la Pitié Salpêtrière.

Tout le monde s’accorde à dire que ces « casseurs » ceux « qui s’attaquent aux services publics » comme l’ont si bien dit le Premier Ministre et celui de l’Intérieur n’étaient que des manifestants pris dans une « nasse » policière et qui effarés par la violence de la répression n’ont fait que chercher une échappatoire.

Les propos tenus par ces responsables politiques laissent pantois, surtout en l’absence de conclusions d’une enquête, ce qui dénote la volonté évidente de manipulation de l’information.

Donc, pourrissement permanent, manipulation de l’info et violence croissante de la répression avec dérives individuelles des membres des forces de l’ordre qui ont oublié leurs cours de déontologie.

Pourquoi ne sort-on pas de ce conflit ? Parce que ses sources échappent au cadre habituel. Il ne s’agit pas d’un conflit catégoriel comme une grève dans les hôpitaux dont les effets sont neutres pour le service public. Pas non plus une grève dans le secteur public dont on sait que la force diminue avec le temps et les retenues sur salaires, ni la démonstration de force de salariés d’entreprises lâchés par leurs actionnaires qui trouvent leur bonheur dans des contrées moins fermes sur le droit du travail et des salaires et qu‘on calmera avec un « Plan de sauvegarde de l’emploi ».

Le mouvement syndical totalement discrédité aujourd’hui dont l’objet principal est de sauver les meubles de sa petite entreprise est inaudible soit parce qu’il reste droit dans ses bottes avec la lutte des classes, en appelle à la révolution pour d’autres ou recherche désespérément jouer un rôle que Macron ne veut pas leur donner.

Le mouvement qui émerge et qui accepte de copiner avec les plus extrémistes à cela de singulier qu’il ne rentre pas dans le schéma du discours politique actuel. Les pansements du 10 décembre sortent du cadre traditionnel d’un gouvernement de droite qui ne voit que par l’entreprise pour résoudre une crise qui s’éternise.

Il est en effet paradoxal que les mesures adoptées visent à augmenter le pouvoir d’achat des actifs par le versement de primes à l’emploi, le dégrèvement des cotisations sociales ou la défiscalisation des heures supplémentaires ou primes annuelles, creusant ainsi sans barguigner le déficit de l’Etat. Les bénéficiaires de ces « largesses » ont tort de se réjouir. Cela se paiera avec la baisse des retraites et de la protection sociale. C’est une bombe à retardement.

Le mouvement actuel n’est pas celui des fainéants, des faux chômeurs ou des vieux qui crachent jaune, c’est celui des actifs, qu’ils soient salariés, commerçants, artisans ou agriculteurs qui n’arrivent plus à boucler leurs fins de mois parce que les dépenses contraintes augmentent régulièrement et que l’endettement fait des ravages.

Ils font mine de ne rien comprendre. Ou plutôt, ils comprennent très bien mais ne veulent pas déplaire à leurs commanditaires comme le Medef gavé au CICE ou bien les multinationales et les bonnes âmes de Davos qui font la loi, celle du libre-échange, de la libre circulation des capitaux et des travailleurs qui viennent concurrencer les autres, et de l’évasion fiscale.

Ils refusent d’entendre que le modèle imposé par ces bonnes âmes qui n’hésitent pas à balancer des dizaines de millions dans la corbeille à la quête pour la reconstruction de Notre Dame est considéré comme un crachat à la figure de ceux qui travaillent et de ceux qui voudraient bien travailler si les actionnaires n’étaient pas si rapaces, de ceux qui veulent vivre dignement tout simplement, tout au long du mois.

Il faut donc protéger l’ordre établi, celui de la doxa néolibérale, des bienfaits de la mondialisation avec cette Europe qui devrait protéger et qui se comporte comme le petit commissionnaire de cette nébuleuse qui dirige le monde.

Pour protéger l’ordre établi, il ne faut pas rechigner à abonder les budgets du maintien de l’ordre et de l’armée, même si cela porte préjudice aux budgets sociaux ou à celui de la justice. Pour la culture, on sait déjà qu’il existe des mécènes…

Voilà, c’est nouveau, ça vient de sortir. Le conflit social actuel sorte du cadre traditionnel et s’intéresse à la reprise en mains de la gouvernance par les citoyens. Il est parti pour durer. Les politiques aux ordres sont comme des lapins pris dans les phares d’une voiture.

C’est dire si le pourrissement et la violence « légitime » ont de beaux jours devant eux.



97 réactions


  • zygzornifle zygzornifle 3 mai 2019 14:17

    Macron serait président d’un cimetière peu de temps après son élection les morts sortiraient de leur linceuls pour manifester lui montrant ainsi qu’il l’avait dans l’os .


  • zygzornifle zygzornifle 3 mai 2019 14:34

    Il est clair que les forces de l’ordre dont certaines composantes ou individus ne font pas dans la dentelle

    Ils sont élevés comme des molosses d’attaque en caserne chenil bien a l’abri derrière leur clôtures et leur vidéo surveillance .

    Leur caserne est comme une place fortifiée ou on les dresse a obéir sans état d’âme , on les entraine , on les lâche sur des mannequins , tous ceux qui ne sont pas comme eux sont potentiellement hostiles et dangereux pour eux et leurs maitre et sont considérés comme des cibles potentielles , Castaner est leur Maitre chien , d’un claquement de doigt il les jette sur ce qui fait obstacle a la quiétude de son président .

    N’ayez aucune compassion pour eux ce sont des ARMES ....

    Quand on est un citoyen normal on ne choisit pas ce genre de boulot ....

    Comme le disait Einstein pour les militaires ils n’ont pas besoin de cerveau leur moelle épinière suffit ....


    • Eric F Eric F 4 mai 2019 09:47

      @zygzornifle
      « Quand on est un citoyen normal on ne choisit pas ce genre de boulot ... »
      On ne peut pas généraliser comme ça, de nombreux policiers et gendarmes ont pour motivation d’assurer la sécurité des citoyens, et en période normale il y a peu d’affrontements avec une foule, même dans des manifestations « classiques ». Mais il y a des situations qui pourrissent ou dégénèrent pour diverses raisons, dont les méthodes de répression mais aussi des violences insurrectionnelles.
      Concernant les militaires, le « combat » est par contre leur finalité, mais la motivation de « défense » prédomine, il s’agit souvent d’un milieu de « droite des valeurs » (patrie, gloire, etc.), mais il y a effectivement aussi des aventuriers benallesques...


    • hgo04 hgo04 4 mai 2019 10:01

      @zygzornifle

      lol.. Einstein ?? celui qui a inventé une arme qui emporte la vie de centaines de milliers de personnes en une seconde et qui, un jour peut être, détruira notre humanité ?? On parle bien de celui la ?? Celui qui foutait sur la gueule de sa femme ? Celui dont des proches déclaraient une absence d’émotion ??

      S’il était un génie dans les sciences, c’était un piètre juge des hommes. Et pour son cas, on pourrait également dire que ses activités phalliques ne préconisaient pas non plus de cerveau.. seule sa moelle épinière suffisait.

      Ceci dit, hormis le cas des gilets jaunes que je soutiens sans réserve, et de ce gouvernement que je condamne sans réserve non plus, je ne suis pas pret à soutenir des black blok, des agitateurs, ou autres révolutionnaires de pacotilles, de ces grandes gueules venus se défouler sur des flics, mais si peu prompt à réagir quand une jeune femme se fait agresser dans la rue..
      Oui, certains flics ont un comportement violent, et condamnable. CERTAINS !!!


    • zygzornifle zygzornifle 4 mai 2019 10:45

      @hgo04

       Einstein ?? celui qui a inventé une arme qui emporte la vie de centaines de milliers de personnes en une seconde

      Einstein a inventé mais pas utilisé , qui a inventé l’électricité qui donne la mort et qui est utilisée en torture , qui a inventé le couteau , qui a inventé la voiture qui fait plus de victimes que l’utilisation de l’arme atomique ?
      On peut polémiquer des siècles la dessus ....


    • zygzornifle zygzornifle 4 mai 2019 10:48

      @Eric F
       de nombreux policiers et gendarmes ont pour motivation d’assurer la sécurité des citoyens

      .
      Ce sont avant tout en période de calme les tiroirs caisses de l’état , mon voisin policier me disait qu’ils étaient contraints de mettre des prunes pour leur avancement et leur mutation autrement c’était va voie de garage .....


    • hgo04 hgo04 4 mai 2019 13:28

      @zygzornifle
      Ils on créé cette bombe pendant une guerre et l’ont donné à un pays belligérant.. 
      C’est un peu comme si demain vous inventiez un nouvel explosif trés pratique et que vous le vendiez à l’arabie saoudite.. aux premiers morts yéménites vous diriez que vous n’y etes pour rien ? tiens tiens.. c’est pas la france qui fait ça ?? et pour son autre comportement, on est même à deux doigts d’être impliqués pénalement dans le génocide rwandais !

      On peut polémiquer aussi sur les flics, les cons, les manifestants, les révolutionnaires...


    • zygzornifle zygzornifle 4 mai 2019 16:51

      @hgo04

      aux premiers morts yéménites vous diriez que vous n’y etes pour rien ? tiens tiens.. c’est pas la france qui fait ça ?

      Désolé mais on ne m’a pas demandé mon avis et on ne ma le demandera jamais , la France n’y est pour rien c’est son gouvernement qui est coupable ....


    • hgo04 hgo04 4 mai 2019 19:50

      avez@zygzornifle
      pas faux.. idem pour la guerre et la destruction de la syrie, de la libye oserai je dire du mali puisque de la bas nous n’avons aucune info.

      Mais vous avez raison, c’est le gouvernement. et encore, si ça se trouve c’est juste le président.


  • Pere Plexe Pere Plexe 3 mai 2019 15:58

    Macron/Philippe ont joué le pourrissement et la répression.

    En fait la violence policière justifie celle des manifestants, qui justifie celle des forces dites de l’ordre et ainsi de suite.

    Je serai moyennement étonné qu’une frange des gilets jaunes décide d’autres moyens d’actions voir de la clandestinité s’en prenant ici à une sous préfecture là a un palais de justice ou une mairie LREM.


    • Michel DROUET Michel DROUET 3 mai 2019 16:16

      @Pere Plexe
      Je ne serais pas étonné non plus. Nous sommes dans la surenchère et les pouvoirs publics qui devraient calmer le jeu ne font qu’attiser les braises. Il est vrai que, vu l’enjeu politique, c’est leur seule issue possible, mais elle est mortifère.


    • Dom66 Dom66 3 mai 2019 16:47

      @Pere Plexe

      Les flics ont ordre de frapper alors ils frappent quand ils auront ordres de tirer à balles réelles alors ils tueront etc etc.

      Ils attendent sans doute que quelqu’un flingue un flic, pour justifier ensuite de tirer su les GJ

      Un policier manie sa matraque télescopique dans le pantalon d’un manifestant à Paris

       


    • Fergus Fergus 3 mai 2019 17:04

      Bonjour, Dom66

      « Les flics ont ordre de frapper alors ils frappent »

      Certes ! Mais dans ce cas, pourquoi ne frappent-ils pas partout ? Que ce soit en province ou à Paris, il y a eu des défilés de Gilets jaunes non radicalisés sans incidents. ni dans un sens ni dans l’autre.


    • Michel DROUET Michel DROUET 3 mai 2019 17:16

      @Fergus
      Je mettrais un bémol : le défilé du 1er Mai ne comportait pas uniquement des gilets jaunes radicalisés mais également des gilets jaunes « ordinaires », des syndicalistes et aussi des gens ne se réclamant pas d’une bannière ou d’une idéologie, ainsi que des black bloc.
      La« doctrine » du maintien de l’ordre s’est avérée particulièrement répressive et les débordements individuels ont fait le reste.


    • foufouille foufouille 3 mai 2019 17:35

      @Fergus
      tu es con où tu le fais exprès ?
      tous les flics ne sont pas des ordures.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 6 mai 2019 01:21

      @Michel DROUET

      Je trouve inacceptable que les commentaires de Michel Drouet, et les 4 suivants soient regroupés... comme s’ils ne méritaient pas qu’on les lise et leur accorde toute l’attention qu’ils méritent.

      PJCA


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 6 mai 2019 01:22

      @Michel DROUET

      Je trouve inacceptable que les commentaires de Michel Drouet, et les 4 suivants soient regroupés... comme s’ils ne méritaient pas qu’on les lise et leur accorde toute l’attention qu’ils méritent.

      PJCA


    • JL JL 6 mai 2019 08:24

      @Pierre JC Allard
       
      ce mécanisme imbécile de repliage est en train de casser la mécanique, donc l’ergonomie, donc l’intérêt de ce site.


  • Fergus Fergus 3 mai 2019 17:06

    Bonsoir, Michel

    Bon article. Une petite précision toutefois : la notion de « violence légitime » n’est pas seulement l’apanage des policiers, elle est également revendiquée par les oppositions radicales.


    • keiser keiser 4 mai 2019 16:55

      @Fergus

      « la notion de « violence légitime » n’est pas seulement l’apanage des policiers, elle est également revendiquée par les oppositions radicales. »

      Ah Fergus ...
      Franchement et objectivement, comment veux tu que cela se passe autrement ?
      Je crois que tu n’as pas bien compris.
      Le vent se lève et il ne fera pas de différence entre les bons et les méchants.
      Il n’y a qu’une personne qui peut encore faire son travail.
      Mais le new-préz n’est plus là.
      Il est allé aux fraises. smiley


  • Michel DROUET Michel DROUET 3 mai 2019 17:11

    Bonjour Fergus

    Sauf que ces oppositions ne peuvent pas se prévaloir d’une légitimité qu’on ne peut pas s’auto attribuer.


  • rogal 3 mai 2019 17:47

    « Légitime, veut lire légale, c’est-à-dire qui trouve sa source dans la loi votée par le parlement. »

    C’est là l’un des emplois de « légitime », le sens strict si l’on veut. Souvent la loi à laquelle le mot fait référence n’est pas celle du droit positif, mais celle d’une morale alors jugée supérieure à la précédente. Exemple bien connu : à Pétain la légalité, à De Gaulle la légitimité.


    • Michel DROUET Michel DROUET 3 mai 2019 19:00

      @rogal
      Je me suis effectivement appuyé sur le droit positif pour bien souligner les dérives législatives en matière de maintien de l’ordre avec la multiplication des lois sécuritaires. Je ne méconnais pas pour autant la vision morale qui trouve son sens dans votre exemple, même s’il a fallu du temps à de Gaulle pour acquérir cette légitimité.


    • Coriosolite 3 mai 2019 21:57

      @Michel DROUET
      Bonsoir,
      Ben que « légalité » et « légitimité » proviennent du mot « loi » et aient entre elles un lien fort et évident, il est abusif de les tenir pour identiques.
      Est « légal » ce qui est conforme aux lois, est « légitime » ce qui culturellement et moralement est ressenti par la société comme juste et conforme à des principes supérieurs.
      Ainsi si la légalité d’une élection autorise un chef d’Etat et sa majorité parlementaire a légiférer, la légitimité de ses actes ne sera acquise que si la majorité des citoyens « confirment » par leurs votes ultérieurs, par des sondages etc. le bien fondé de l’action étatique.
      Sinon la seule « légalité » comme instrument de gouvernement n’est rien d’autre qu’une justification a minima de la domination et équivaut à une absence de considération de la communauté nationale et de ses attentes.


    • Michel DROUET Michel DROUET 3 mai 2019 22:22

      @Coriosolite
      Merci pour cette précision.
      Bonne soirée


    • Eric F Eric F 4 mai 2019 09:31

      @rogal & al.
      Dans le cadre d’un état de droit, la légitimité de la violence (au sens de la contrainte et de la répression des délits) est attribuée à l’état (cf Max Weber) 

      Mais lorsqu’ils considèrent que la situation imposée par l’état est inique, des opposants considèrent leur révolte -éventuellement violente- comme étant « légitime » par rapport aux valeurs.


  • marmor 3 mai 2019 18:27

    La violence des forces de l’ordre est montée d’un cran avec l’arrivée du rigide et un peu dingue prefet de police Lallement, et ce n’est pas fini. Il faut se rendre compte que la majorité des condés trouvent un plaisir sadique à cogner à tout va, sans distinction, et pour répondre à Fergus, le fervent défenseur de la politique de la violence d’état, les flics ont cogné à Toulouse, Bordeaux, et autre, et il n’y avait pas trop de black blocs…...


    • Michel DROUET Michel DROUET 3 mai 2019 19:04

      @marmor
      Il y a bien une relation de cause à effet entre l’arrivée d’un nouveau Préfet et la violence constatée un peu partout. Pour le gouvernement, mater la révolte devient une ardente obligation sauf à se déjuger sur sa ligne politique libérale.


    • Fergus Fergus 3 mai 2019 19:28

      Bonsoir, marmor

      « le fervent défenseur de la politique de la violence d’état »

      En aucun cas ! Je réprouve toutes les formes de violences, d’où qu’elles viennent. Et les violences gratuites d’une partie des forces de l’ordre sont insupportables à mes yeux. 

      Oui, il y a eu effectivement des affrontements dans quelques villes de province. Mais pas de manière systématique : la plupart des rassemblements se sont déroulés sans problème là où il n’y avait pas eu de mot d’ordre préalable pour faire de telle out telle ville (ou quartier) un lieu symbolique de l’action des Gilets jaunes.

      Qui de l’oeuf ou de la poule ... ? Vous avez sans doute la réponse. Moi pas !


    • Fergus Fergus 3 mai 2019 19:30

      J’ajoute que l’arrivée de Lallement a bien évidemment été une mauvaise nouvelle, l’image de ce préfet étant celle d’un homme pur qui la répression est l’alpha et l’omega du maintien de l’ordre. Et de fait les actes suivent.


    • Le421 Le421 4 mai 2019 08:57

      @Fergus
      Avec le rétablissement des « voltigeurs à moto » chers à Pasqua et l’utilisation de chiens de guerre contre les manifestants. Sûrement des « bergers Lallement » d’ailleurs.


    • Xenozoid 4 mai 2019 17:46

      @teuf-teuf

      53 pays ?


    • JL JL 6 mai 2019 08:20

      @Pierre JC Allard
       
       ce repliage absurde est généralisé depuis quelques jours sur tous les fils de discussion. On se demande quelle idée les gérants du site ont derrière la tête ou quelle mouche les a piqués.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 9 mai 2019 13:47

      @JL

      « On se demande quelle idée les gérants du site ont derrière la tête »

      Comme Google, Facebook et al : essayer de chasser du Net tout ce qui n’est pas ’« correct » et « payant ».

      PJCA


  • Esprit Critique 3 mai 2019 19:49

    Regroupons les partisans de la violence légitime dans des camps parfaitement bien clos et armons les de manches de pioches, bien solide. Le taux de cons devrait ainsi baisser de façon naturelle.


    • zygzornifle zygzornifle 4 mai 2019 08:28

      @Esprit Critique
       Regroupons les partisans de la violence légitime dans des camps parfaitement bien clos

      ça existe déjà , on appelle cela les gendarmeries , les casernes de CRS , les commissariats ...


    • Fergus Fergus 3 mai 2019 20:05

      @ Dom66

      Des images diffusées à l’instant même par France 2, de même que le lancer de pavé d’un CRS non menacé.


    • pipiou2 3 mai 2019 23:25

      @Positronique
      ça montre toute la lacheté du Français moyen.
      Il y a eu dérapages de manifestants part milliers depuis l’acte1 ; ça dégouline sur les videos de youtube ; près de 2000 policiers blessés.
      Mais ça ne choque personne. C’est normal, acceptable, justifiable.

      Il y a toujours plein de gens pour faire les fiers devant les policiers, pour dénoncer, rappeler « l’état de droit ».
      Et quand je me balade dans le metro parisien, il n’y a plus personne pour remettre à sa place un mec bourré ou un ado qui met sa musique trop fort. ça détourne les yeux.
      Pareil quand une fille se fait malmener voire violer, tout le monde se barre. Fini les bravaches.

      Ben oui, un délinquant c’est pas comme un policier, c’est beaucoup plus dangereux, ça ne se retient pas, ça frappe vraiment.
      Faut pas s’étonner que les policiers se suicident : tout le monde leur chie dessus en permanence pour pleurer le lendemain « mais que fait la police ! »


    • zygzornifle zygzornifle 4 mai 2019 08:08

      @Positronique

       qu’ils n’ont plus de vie de famille

      Qu’ils aillent travailler aux urgences la ils sauront ce qu’est la vrai fatigue et en plus ils répareront les exactions causées par la flicaille .....

      Aux urgences si tu fait une erreur tu te retrouves dans une merde pas possible enfoncé par ta hiérarchie avec un procès au cul qui ruine ta carrière , en tant que flic il y a chat perché et tu est défendu bec et ongles par ta hiérarchie ministre en tête ....


  • troletbuse troletbuse 3 mai 2019 20:44

    Mardi 14 mai, Geoffrey Livolsi et Mathias Destal du media d’investigation Disclose, ainsi que Benoît Collombat de Radio France, seront interrogés par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Ils sont convoqués uniquement pour avoir fait leur travail. Le mois dernier, ils ont publié des documents «  secret défense  » confirmant la présence au Yémen d’armes françaises, britanniques et américaines vendues à l’Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis. Leur enquête permet d’établir avec une forte probabilité que ces armes sont utilisées contre des populations civiles. Pour cela, ils sont maintenant sous le coup de poursuites et ont besoin de notre soutien. Ce qui est en jeu, c’est le droit à l’information du public. 


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 3 mai 2019 23:18

    Bonjour,

    .

    Voici des exemples de violences légitimes à Paris le jours du 1 mai 2019

    .

    https://www.youtube.com/watch?v=hliCkQPHfq8

    Castaner à donné le feux vert pour que des unités de polices puisent se déchainer sur les manifestants ! Incroyable on découvre des policiers fauter de troubles, créant le désordre au lieu de veiller au maintien de l’ordre ! La police agresse même les services de l’ordre de la CGT !

    .

    Honte à cette instrumentalisation de la police politique de CASTANER... Jugez vous même par les images suivantes
    https://www.youtube.com/watch?v=TfGFTI2jvCI


    • pipiou2 3 mai 2019 23:37

      @eau-du-robinet
      Il faut vous renseigner un peu : des manifestants sont venus s’en prendre au service d’ordre de la CGT, en les traitant de « syndicat de merde » ; ils en sont venus au mains.
      Mais forcément ce genre de video ne circule pas beaucoup : elle dérange et y a pas de policiers à accuser !
      Mais ça forcément Martinez n’a pas voulu le dire.

      C’est de la violence quoi ça ???? De la violence « normale » ?


    • Le421 Le421 4 mai 2019 08:59

      @pipiou2
      A Sarlat, manifestation unitaire CGT, FSU, LFI, GJ, etc.


    • Michel DROUET Michel DROUET 4 mai 2019 09:17

      @eau-du-robinet
      Mon article ne parle pas que des violences, qu’elles soient policières ou Black bloc ou gilets jaunes.
      Il ne s’agit pas pour moi de dire qu’il y a que des bons policiers et de mauvais gilets jaunes ou inversement. Il y a suffisamment d’images pour se rendre compte que parfois certaines ne sont pas équivoques et que d’autres laissent la place à l’interprétation mais peuvent parfois enflammer le web si elles sont diffusées sans analyse ou avertissement.
      Il y a toutefois une chose qui me surprend : Il y a plus de deux cents affaires qui ont été transmises à l’IGPN et à ce jour, je n’ai entendu que très rarement parler de mesures conservatoires de suspension et de déferrement auprès de la justice.
      Il ne faut sans doute pas désespérer les commissariats et le casernes.
      Il y a un mot qui tourne en boucle chez les représentants syndicaux des forces de l’ordre : « contextualisation » comme pour excuser des débordements inexcusables.
      La même prudence ne semble pas être de mise pour les gilets jaunes interpelés voire mutilés et surtout pas dans les tribunaux qui jugent à la chaîne.
      Enfin, il ne faut pas oublier d’analyser le « contexte » politique qui nous emmène à marche forcée vers la mondialisation heureuse et le néolibéralisme.
      C’est avant tout cela qui est la cause de l’épisode violent que nous vivons. Il faut donc analyser les causes avant de juger les effets et porter des jugements définitifs sur telle ou telle catégorie d’acteurs des manifestations.


    • JulietFox 4 mai 2019 09:46

      @pipiou2
      Votre péroraison rejoint ceci "Le mouvement syndical totalement discrédité

      « 
      Eh oui, surtout la CGT. Tous les gvts successifs, de fausse gauche, comme de droite, ont foulé aux pieds, les syndicats non collabos.
      Résultats, on a les gilets jaunes
      En plus le roitelet, n’a cessé de pourrir le conflit avec son »grand débat" dont il se torche le popotin.
      Le mécontentement est toujours, là, et ce ne sont pas ses emplâtres sur des jambes de bois, qui y changeront quelque chose.
      Au fait le prix des carburants est plus haut qu’au démarrage des Gilets Jaunes.


    • Pere Plexe Pere Plexe 4 mai 2019 10:58

      @pipiou2
      grâce à la loi du 2019-290 du 10 avril 2019

      les street medics , tous porteurs de masques, sont passible de 15000€ d’amende et un an de zonzon.
      Mais que fait la police ?


  • pipiou2 4 mai 2019 00:04

    Y a celle-là aussi : l’incident de la matraque.

    En fait on ne parle que de cette histoire de la matraque dans le pantalon, alors qu’en fait ça ne dure qu’une seconde et qu’il ne se passe rien.

    Non en fait ce qui est beaucoup mieux, c’est mettre le son fort, bien fort, et là vous allez ressentir toute l’horreur de la violence policière et toute la fraternité de la foule citoyenne pacifique ... ou pas.


    • mac 4 mai 2019 10:01

      @pipiou2
      Si vous y étiez alors émettez un avis sur ce que vous avez vu car pour le reste les images passées en boucle sont souvent des armes de manipulation massives, l’épisode de l’hôpital nous le rappelle largement...
      A moins que vous ne soyez comme quelques éditorialistes grassement payées (et qui ont probablement peur que ça s’arrête) pour qui l’information de terrain pollue le débat...


    • Michel DROUET Michel DROUET 4 mai 2019 12:28

      @mac
      D’un « journaliste » de BFM hier en direct (pour excuser Castaner). « C’est vrai que moi aussi lorsque j’ai vu les images, on pouvait penser que c’était une attaque ».
      Devons nous rappeler que les journalistes, les vrais examinent les sources et font des recoupement avant de « penser ». Bien du côté du manche sur BFM...


  • zygzornifle zygzornifle 4 mai 2019 08:26

    il faudra quand même penser a trépaner ce gouvernement pour diminuer la pression de leurs boites crânienne afin qu’ils se rendent compte de la situation ....


    • Michel DROUET Michel DROUET 4 mai 2019 12:30

      @zygzornifle
      Je crois que ce n’est pas à l’ordre du jour. Ils connaissent la situation et ils ne veulent surtout pas y répondre car cela remettrait en cause leurs fondamentaux idéologique.


  • zygzornifle zygzornifle 4 mai 2019 08:30

    Ce 1er Mai c’était le premier anniversaire de Benalla ....


  • lloreen 4 mai 2019 08:48

    "Légitime, veut lire légale, c’est-à-dire qui trouve sa source dans la loi votée par le parlement.

    "

    Absolument pas. Légitime signifie qui est conforme au droit coutumier, le seul applicable aux relations qui régissent les êtres humains.

    Ce qui est légal est conforme à des dispositions commerciales et le parlement n’est rien d’autre qu’une organisation commerciale dont les interactions avec les gens sont régies par le CCU.


    • Michel DROUET Michel DROUET 4 mai 2019 09:01

      @lloreen
      Voilà une définition de « légitime » :
      "La légitimité est la qualité de ce qui est fondé en droit, en justice, ou en équité. La légitimité repose sur une autorité qui est fondée sur des bases juridiques ou sur des bases éthiques ou morales, et permet de recevoir le consentement des membres d’un groupe".

      Ce qui tend à démontrer que le Parlement n’est pas qu’une organisation commerciale et qu’elle est compétence entre autres pour voter des lois concernant le maintien de l’ordre, le terrorisme, le social, la justice ou bien encore le travail, la fiscalité,......


    • lloreen 4 mai 2019 09:25

      «  »La légitimité est la qualité de ce qui est fondé en droit, en justice, ou en équité. La légitimité repose sur une autorité qui est fondée sur des bases juridiques ou sur des bases éthiques ou morales, et permet de recevoir le consentement des membres d’un groupe".

      Ce sont exactement les dispositions du droit coutumier.

      "

      Ce qui tend à démontrer que le Parlement n’est pas qu’une organisation commerciale et qu’elle est compétence entre autres pour voter des lois concernant le maintien de l’ordre, le terrorisme, le social, la justice ou bien encore le travail, la fiscalité,......« 

      Appliquer les dispositions du droit coutumier au parlement révèle précisément l’entière illégitimité de cet organisme appliquant le CCU.

      Avez-vous déjà vu que la fiscalité permet de recevoir le consentement des membres d’un groupe à part ceux qui ne paient pas d’impôts et le collectent à leur seul profit ?

      On parle de VERITABLE JUSTICE quand le consentement est GENERAL et non pas le fait des membres d’UN groupe...Ce qui est exactement la situation actuelle, débouchant sur le mouvement des »gilets jaunes"...Cela ne semble pas être de la justice ni de l’équité mais de l’imposition...L’imposition sur revenu...semble selon votre définition donc tout à fait consenti...

      Le monde à l’envers.



    • lloreen 4 mai 2019 09:56

      @Michel DROUET
      Je vous saurais gré de me référencer la « loi sur l’impôt sur le revenu »...
      Inutile d’indiquer des codes...qui ne sont pas des lois comme vous le savez pertinemment bien.

      Au cas où vous ne le sauriez pas, l’impôt sur le revenu est totalement illégal. A commencer par les Etats-Unis où il n’a jamais été voté par l’ensemble du Congrès...et consiste en une fraude gigantesque.
      https://www.thelawthatneverwas.com/


    • Eric F Eric F 4 mai 2019 11:07

      @lloreen
      Le texte que vous indiquez porte spécifiquement sur les USA et la ratification -présentée comme incomplète- du 16ème amendement. En France, la loi du 16 juillet 1914 a été ratifiée en toute conformité à la constitution de la 3è république. Les évolutions suivantes notamment la loi du 28 décembre 1959

      ont été également ratifiées conformément à la constitution en vigueur. Pour autant, le système n’est évidemment pas satisfaisant, et on parle régulièrement de réformes en effectuant en fait des replâtrages (lien). Une réforme en profondeur ne pourrait s’effectuer que dans un contexte de réduction des prélèvements obligatoires, particulièrement élevés en France alors qu’ils ont décru ailleurs. La CSG (mi cotisation sociale mi-impôt) initialement très faible a faussé la donne suite à ses augmentations successives et ses petites sœurs CRDS et compagnie (total de 17,5% sur certains types de revenus) ;


    • lloreen 4 mai 2019 11:31

      @Eric F
      Légalement ratifié ne signifie rien du tout sauf un pléonasme.
      Ratifier signifier signer un contrat.

      Or, figurez-vous qu’un contrat est par nature commercial.
      Et si vous n’y comprenez rien, je vous invite à vous instruire.
      https://latromperieducodejustinien.wordpress.com/2017/03/24/le-vatican-detient-legalement-la-propriete-de-toutes-les-ames-depuis-1306/


    • Michel DROUET Michel DROUET 4 mai 2019 12:32

      @lloreen
      Cela s’appelle la loi de finances qui est voté chaque année et qui modifie la loi initiale.


    • Michel DROUET Michel DROUET 4 mai 2019 12:33

      @lloreen
      Vous mélangez tout, la loi et le contrat...


    • lloreen 4 mai 2019 13:13

      @Michel DROUET
      Qui fait le projet de la loi de finance ?
      Le gouverne-ment.
      Est-ce qu’un ramassis d’imposteurs et d’usurpateurs a une quelconque légitimité à édicter des lois ?
      Aucune.
      Ce n’est donc que du commerce entre la City et ses co-contractants à la tête de leurs états (budgets) respectifs .


  • Le421 Le421 4 mai 2019 09:06

    La plus grande peur du gouvernement est de voir les forces de l’ordre tourner majoritairement leur veste, vu qu’ils se rendent compte qu’en définitive, ils se font baiser comme nous.

    Personnellement, l’épisode « suicidez-vous », très opportunément filmé par les caméras TV, m’a semblé plus que « cousu de fil blanc ». Dans les manifs, globalement, et hormis les accrochages avec les sicaires de Castagneur, les relations GJ-Police-Gendarmerie sont correctes.

    Mais, comme je le dis, chez les GJ, il y a parfois quelques sacrés cons, et bien sûr, chez les forces de l’ordre aussi.

    La différence tient essentiellement dans le fait que certains sont toujours impunis, ce qui leur mets la bride sur le cou, d’autres, toujours sévèrement sanctionnés quand ce n’est pas handicapés carrément. Et le côté exemplarité lié à la fonction, je n’en parlerais même pas !!


    • lloreen 4 mai 2019 10:11

      @Le421
      Cette éventualité a été prévue dès le départ par les imposteurs puisqu’ils ont constitué leur milice privée.
      Madame Alliot-Marie, ex-ministre de la défense (des intérêts de ce syndicat international du crime organisé) a créé l’eurogendfor à cet effet et ces troupes,mêlées souvent aux autres effectifs nationaux, ont été systématiquement utilisées pour mater la révolte des peuples.
      "

      La nouvelle milice paramilitaire privée européenne s’est mise en place dans le plus grand secret dont le but est de n’alerter sous aucun prétexte la population – Le citoyen européen d’ailleurs n’en connaît pas l’existence – laissant penser qu’il s’agit d’une police du pays concerné – détrompez-vous le nom a été inventé de l’innovation intellectuelle des Français (Europe gendarmerie force) à s’appelant aussi « Force de gendarmerie européenne » (FGE).

       

      Sachez le cela ne restera pas ainsi. Plus les gens sont poussés dans la misère par la politique de gestion désespérée et erronée de la crise, plus cette troupe nantie de pouvoirs illimités devra « régler » la situation. Son quartier général se tient à Vicence en Italie et comprend plus de 3000 hommes

       

      EuroGendFor est à la fois police, police judiciaire, armée et services secrets.

       

      Les compétences de cette unité sont pratiquement illimitées. Elle doit, en coopération étroite avec les militaires européens, garantir la « sécurité en territoires de crise européens ». Et comme vous avez pu vous apercevoir elle consiste surtout à réprimer les rebellions les plus légitimes.

       

      De plus en plus d’Etats membres de l’UE adhèrent à « EuroGendFor » dans le seul but de ne pas devoir utiliser leurs propres armées contre les citoyens du pays – en clair ils s’en lavent les mains du peuple. L’Espagne – la Grèce – l’Italie et même le Portugal y ont déjà malheureusement gouté – rappelez-vous ces ‘policiers’ équipés de casque bleu – oui ce sont eux – aujourd’hui il semblerait qu’il préfère le noir histoire de tromper un peu plus le peuple !!"

      Source :
      http://rustyjames.canalblog.com/archives/2013/08/20/27859801.html
       


    • Dom66 Dom66 4 mai 2019 15:46

      @Le421

      "globalement, et hormis les accrochages avec les sicaires de Castagneur, les relations GJ-Police-Gendarmerie sont correctes"

       Ha bon !! ??? sont correctes t’as été dans quelle manif ?

      même quand il n’y a pas d’accrochage ce n’est pas amicale


  • lloreen 4 mai 2019 09:40

    La violence est illégitime, c’est un délit...On imagine donc l’ampleur de l’escroquerie intellectuelle d’individus parlant de « violence légitime ».

    Il n’y a que la défense qui est légitime face à des agresseurs.

    Le gouvernement illégitime de ce syndicat international du crime organisé est un amas de mafieux dont les agressions continues ont fini par exaspérer les français à un tel point qu’ils se retrouvent tous les samedis dans les rues.

    De larvée, maquillée par la langue de bois et les manipulations légales constantes d’assemblées privées réunies dans les bâtiments dévoyés pour les besoins de leur imposture , l’agression est devenue publique, estropiant ceux qui leur opposent leur légitime défense.


  • Claire Claire 4 mai 2019 10:09

    Même si politiquement je me sens en accord avec la plupart des idées défendues par LREM, j’ai trouvé la façon dont l’équipe au pouvoir a d’emblée criminalisé le mouvement populaire des gilets jaunes totalement inacceptable. J’ai trouvé d’un cynisme écœurant le fait pour Macron d’utiliser ces pauvres gens naïfs pendant des mois afin simplement de souder son propre électorat. J’ai trouvé incroyablement immoral et dangereux d’utiliser la police comme un pion dans ce jeu de dupe avec les gilets jaunes. Et enfin, j’ai carrément perçu la disproportion de la violence déchaînée contre les gilets jaunes, qu’elle soit policière ou judiciaire, comme une atteinte choquante aux principes démocratiques. Donc, étant en France actuellement et en mesure de voter, le fait est qu’en la circonstance je ne pourrai en aucune façon accorder mon soutien à la liste LREM, la seule chose qui pourrait encore m’y pousser, ce serait de faire barrage à LFI. Mais je regarde les sondages et je vois que les deux premières place sont depuis des mois occupées par LREM et le RN. Et je me dis qu’il ne manque pourtant pas de listes anti-système et si ces dernières sont promises à des scores aussi pitoyables (y compris la liste gilets jaunes) c’est que les salariés, commerçants, artisans, agriculteurs dont vous parlez, ne doivent finalement pas être aussi nombreux que ça, car ils ne pèsent rien électoralement...


    • keiser keiser 4 mai 2019 19:24

      @Claire
      "Même si politiquement je me sens en accord avec la plupart des idées défendues par LREM,

      Donc, étant en France actuellement et en mesure de voter, le fait est qu’en la circonstance je ne pourrai en aucune façon accorder mon soutien à la liste LREM,"

      J’adore ! ...
      Décidément trop fort  smiley


    • Xenozoid 4 mai 2019 19:30

      @keiser

      dans quelqque jours elle sera en israel,elle est allée en écosse, son avatar au sénégale s’est perdu en namibie,sur la côte des zombies,c’est dire la dérive de la pomme


    • keiser keiser 4 mai 2019 20:28

      @Xenozoid

      Et ben ! ...
      Tout cela n’est pas très Claire.  smiley


    • Xenozoid 4 mai 2019 20:30

      @keiser

      un peu de romance ça aide l’imagination


    • keiser keiser 4 mai 2019 20:59

      @Xenozoid

      Sauf que apparemment Claire ne supporte pas cela et replie les commentaires.
      Mais rien que de plus normal.
      Il faut être Claire.  smiley


    • Claire Claire 5 mai 2019 00:34

      @keiser

      Claire ne supporte pas cela et replie les commentaires.
      –––––––––
      Je ne replie rien du tout !!! Je suis bien surprise de voir les commentaires à mes messages se replier d’eux-mêmes. Est-ce que c’est nouveau ?

      Cela dit oui je suis en France jusqu’à la fin du mois.

      Je suis Française figurez-vous et même si je ne suis pas là spécialement pour voter, je compte bien le faire. 


    • sound of sound of 5 mai 2019 09:07

      @Claire

      Tant de bêtise dans une seule et meme personne, ça fait peur ! Et en meme temps ça me réjouis car cela laisse de la marge aux autres ! Ne voyez vous pas cette manipulation fantastiquement absurde ? Etes vous si crédule et inculte que ça ? Ou bien membre du LREM ? Ou les deux ? ! smiley


    • keiser keiser 5 mai 2019 16:13

      @Claire

      Pardon, je pensais que vous aviez replié les commentaires.
      Je me suis donc renseigné et la réponse vient de Carlo Revelli, créateur de Agoravox :

      Par ailleurs, les votes qui permettent de replier un commentaire varient en fonction des profils des commentateurs.

      Alors peut être devriez vous faire un effort pour éviter d’être autant moinssée.  smiley


    • foufouille foufouille 5 mai 2019 16:26

      @keiser
      c’est trop vieux. ça dates de l’époque repliage, moinssage, -140 pour certains comme rocla. ensuite, on a eu aussi le repliage par l’auteur uniquement dont un, lucilio, utilisait un bot pour le faire.
      époque de morice le facho, également.


    • keiser keiser 5 mai 2019 16:48

      @foufouille

      Salut

      Ah oui Rocla, je l’avais oublié celui là.
      Et les autres aussi d’ailleurs, je ne suis pas pour l’entrave.
      Il me semble que j’en avais parlé avec Revelli.
      Si nous sommes une Agora, c’est à nous de juger et chacun doit être lisible.
      A partir du moment où une instance décide pour nous, le débat est intrinsèquement faussé.

      Bon, ce n’est que mon avis et il n’engage que moi.


    • foufouille foufouille 5 mai 2019 17:29

      @keiser
      oui mais internet est soumis aux lois du pays du serveur où le post est écrit donc l’agora est impossible sauf dans les eaux internationales.
      ça n’a jamais existé ici : morice avait le droit d’insulter et de supprimer un post ne lui plaisant pas.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 6 mai 2019 01:34

      @Claire et autres commentateurs

      Je trouve inacceptable que les commentaires de Claire et les10 suivants soient regroupés... comme s’ils ne méritaient pas qu’on les lise et leur accorde toute l’attention qu’ils méritent.

      JE NE LE DIRAI PLUS SUR CE FIL, MAIS J’ESPERE QU’ON EN TIENDRA COMPTE...

      PJCA


    • Claire Claire 6 mai 2019 08:17

      @keiser
      Alors peut être devriez vous faire un effort pour éviter d’être autant moinssée.
      _____________

      Oui mais ce serait dommage, reconnaissez-le ! smiley Ça ruinerait l’ambiance ! Hi Hi Hi !
      Cela dit, je ne comprends pas pourquoi ce sont les commentaires à mon commentaires qui sont repliés alors qu’eux ont de bonnes appréciations. Impossible de lire les réponses que vous me faites sans déplier...


    • keiser keiser 6 mai 2019 16:28

      @Claire

      Oui effectivement, ce n’est pas logique.
      Mais comme le dit foufouille, cela remonte à un temps où AV était un western permanent.
      Et, en rapport à cette époque, tu ferais pale figure ( sans jeux de mot ).
      Bon ... apparemment c’est réparé et c’est tant mieux. smiley


  • covadonga*722 covadonga*722 4 mai 2019 13:32

    quel dommage que nos policiers ne prennent pas de leçon de conduite chez les policiers vénézuéliens , ils ont une façon toute bolivarienne de rouler en blindés sur ces cons de manifestants ......

    la LFI pourrait peut être organiser un échange culturel entre les deux polices , je suis sur que les gilets jaunes apprécieraient 

    je pense d’ailleurs que nous pourrions leurs faire essayer d’autres police

    la Russe

    l’Americaine 

    la chinoise 

    l ’israelienne

    l’algérienne

    la syrienne

     l’iranienne

     celle de corée du nord si chère au cœurs de monsieur Maugis 


  • lloreen 4 mai 2019 18:26

    L’attaque de l’hôpital par les « gilets jaunes »...

    https://www.youtube.com/watch?v=Fa6EUgdmXcU

    A ce point de non-retour il faut se demander si le personnel de Ste Anne ne ferait pas mieux de déménager vers les locaux de l’Elysée, Matignon, le ministère de l’Intérieur et tous ceux qui hébergent les malades mentaux qui font office de gouverne-ment français.


  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 5 mai 2019 08:13

    Je préfère fréquenter les témoins de la vérité que les gens de l’entre-soi puant de la bourgeoisie faussement libérale ainsi que les fonctionnaires de l’état profond .


  • sound of sound of 5 mai 2019 08:56

    @lloreen

     Effectivement, ça pause question .. Mais le personnel hospitalier soit le « petit personnel » n’y est pour rien ... Il est évident que il y a eu « briefing » de la directrice d’établissement de façon à organiser cette mascarade et en rajouter ... A coup de promotion future pour sa carrière ! (a suivre ) Puis c’est curieux mais aucun membre de cet hôpital autre que la directrice ne s’est exprimé !! Tout comme aucun ouvrier ou membre du personnel, travaillant sur le chantier de ND ne s’est exprimé entre autre (c’est fou cette orientation de l’information non ?!)... Et non car se sont les patrons, les chefs qui s’expriment à la place des « petites gens », des « ouvriers » ... Car ceux qui prennent la paroles sans y être autorisés seront « muselé » au bas mot ! Ceux qui ont réussi grâce à ce système pervers de la « magouille »et du « copinage » et de surcroit mangeant une partie du gâteau, ne veulent pas laissé une seule miette ! Puis l’obsession pour eux du pouvoir et de l’argent envers et contre tout est devenu macabre, et sentent le vent tourner car meme et surtout chez les riches il y a des « classes internes » !!!... Ne pas oublier que notre gouvernement à tous les pouvoirs, sauf celui du peuple ... En revanche faut se poser les bonnes questions : Car il est évident que pendant le chaos, la discorde et la violence, il sera très facile d’instaurer toute sorte de choses afin d’asservir, diriger le « petit peuple » et faire profiter au mieux encore et toujours de sa main d’oeuvre à bas coup et le plus longtemps possible pour gaver encore plus l’estomac gangréné béant des lobby’s... Il veulent le chaos et dans ce sens ils ont commencé très fort et suivent un plan de route très précis ... Pour le moment donc tout va bien pour eux ;) Mais cela va t’il durer ? Le peuple prendra t’il conscience et adaptera t’il sa réponse ? Wait and see smiley


    • lloreen 5 mai 2019 10:08

      @sound of
      Cela s’appelle la prostitution ordinaire.Chacun fait des choix dans sa vie dont celui de rester libre. Il semblerait que c’est en train de changer chez les « petits personnels ». Reste à espérer qu’ils ne veuillent pas devenir « grands » à la façon de leurs bourreaux ...


  • jef88 jef88 5 mai 2019 12:40

    c’est, quelle que soit la manière, empêcher non seulement des casseurs d’opérer

    Une grosse blague ! ! ! !

    Les casseurs sont UTILES au gouvernement !

    Pourquoi ?

    Ils dévalorisent les gilets jaunes .......


  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 5 mai 2019 19:42

    Tout est politique, c’est évident que la censure est politique.


  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 6 mai 2019 09:48

    Il n’est pas hétér.... que cela plaise ou non .

    Ils sont tout à fait informés, ils participent volontairement à dissimuler la vérité et à répandre d’autres mensonges qu’ils soient en marche,insoumis, républicains, nationales, écolos,soces.....ect !

    Localement ça se voit, ça s’entend.....
    La France est plus morcelée et irriguée par les réseaux de toute nature, que l’on puisse imaginer.

    Pour cela il suffit de remplir la condition « d’en connaître » et les informations vous arrivent en nombre important pour ne pas vous laisser le temps de respirer tellement il y a de réunion et d’information dans le dos des français.

    Le, la,les personne(s), en France, qui se croient vivre dans une démocratie exemplaire et libre est ou sont des IDIOTS. .

    VOS REPRESENTANTS VOUS MENTENT ET VOUS NIQUENT Hip Hop ---


Réagir