mardi 21 avril - par Michel DROUET

Le virus de la médiocrité progresse dans la classe politique

Il y a tout de même une chose positive dans la crise sanitaire du Coronavirus, c’est qu’elle est un parfait révélateur de la médiocrité politique, de l’hypocrisie qui guide les relations internationales et de l’emprise du néolibéralisme sur nos sociétés occidentales.

Question médiocrité politique, nous aurons été servis

A tout seigneur tout honneur, commençons par Trump et son négationnisme sanitaire entièrement guidé par des considérations économiques et électoralistes. C’est simple, si l’économie s’arrête, il perd son principal argument électoral. « América first », donc, même si les morts continuent de s’entasser et les chômeurs de s’accumuler, il faut une reprise rapide et par conséquent la fin du confinement décrété par des gouverneurs démocrates (et aussi par des républicains…).

Pour cela, il « faut libérer les Etats », que l’activité économique reprenne et, au cas où le message ne serait pas suffisamment explicite, on attise l’extrême droite en suggérant de « sauver le second amendement de la constitution » (celui qui autorise les milices armées) au risque de provoquer une guerre civile…

En tête de gondole, difficile d’oublier le clone brésilien de Trump : j’ai nommé Bolsonaro, exactement dans le même état d’esprit qui consiste à fustiger les gouverneurs qui confinent, avec, cerise sur le gâteau, le limogeage de son Ministre de la santé à la compétence reconnue, et son mysticisme censé régler l’épidémie, comme Modi en Inde.

Dans la catégorie « n’importe quoi », relevons le Président biélorusse Loukachenko qui vante les mérites de la vodka et les matches de hockey sur glace pour contrecarrer la pandémie et bien sûr le Président hongrois Orban (dont le pays fait partie de l’Europe) qui s’est fait octroyer les pleins pouvoirs et dont la première mesure prise aura été de mettre fin à la reconnaissance des personnes transgenres…

Enfin dans le genre « je maîtrise tout » y compris la communication bien verrouillée sur l’étendue de l’épidémie dans mon pays, mention spéciale pour Xi Jinping et Poutine.

Et les relations internationales dans tout ça ?

Chacun joue la carte du repli sur soi en s’appuyant sur un corpus idéologique ou religieux, les deux bien souvent, pour gérer la crise dans son petit coin, avec en ligne de mire la prochaine réélection. Les relations et les coopérations internationales sont souvent réduites à de la communication plus ou moins biaisée, et des aides médiatisées. La Chine, bien connue pour sa politique du panda, s’est convertie à la politique du masque, non dénuée d’intérêt à court terme. Quant aux russes, ils envoient « avec amour » du matériel médical et du personnel de désinfection aux italiens …

Du côté des organismes internationaux, leur efficacité s’est étiolée au fur et à mesure de l’importance prise par la géostratégie et la mondialisation. La Chine a été la première bénéficiaire de ce mouvement, ce qui lui permet de dicter sa loi aujourd’hui à l’Organisation Mondiale de la Santé, obligée de mettre sous le coude les études réalisées sur la pandémie à Taïwan, et soupçonnée de bienveillance avec Pékin sur la gestion de la crise chinoise.

Enfin mention spéciale pour l’Europe, « notre Europe », celle des courants d’air, dont l’absence totale dans la gestion de la crise sanitaire aura été remarquée et dont la gestion économique de cette même crise est réduite à quelques cacahuètes financières concédées par la chancelière allemande.

Chacun pour soi, un peu partout dans le monde, en définitive, pour la gestion de la crise sanitaire et de la crise économique, et par conséquent coup de pouce majeur pour les nationalistes de tout poil.

Le néolibéralisme et la mondialisation appliqués au système français

Gloire au Dieu argent et ses apôtres de la mondialisation ! Hors du commerce international et la course aux prix bas, point de salut ! Les relations internationales sont devenues des relations de boutiquiers : je t’achète ton électroménager si tu me prends mon soja aux OGM et si tu n’es pas d’accord, je taxe ton acier et tes composants. Je te tiens, tu me tiens par la barbichette. Fais donc un effort sur tes coûts de productions, surtout les salaires et les conditions de travail et n’hésite pas à délocaliser si tu trouves moins cher ailleurs.

C’est comme ça que dans notre pays béni des dieux mais par encore assez intégré selon les néolibéraux, le Médef et Dominique Seux, on se retrouve à définir une stratégie de gestion de crise sanitaire en fonction du délabrement de notre système de santé, de l’absence de masques, de tests, de gel hydro alcoolique, de sur blouses, de gants de protection, etc…, en faisant des courbettes aux chinois pour qu’ils nous en procurent. 

Pas de bol, donc. A deux ou trois ans près, après la réforme des retraites, du droit du travail, de la baisse des allocations familiales, qui coûtent un pognon de dingue, et des allocations chômage, sans compter la suppression de l’ISF, de l’intégration du CICE dans la baisse des « charges » des entreprises, de la mise en place d’une flat tax, de la marginalisation définitive des syndicats et de quelques lois liberticides, nous aurions pu jouer dans la cour des grands et avoir un discours martial à la Trump sur la « libération des collectivités territoriales », trop confinées au goût d’un Macron triomphant.

C’est d’autant plus con, que cette crise sanitaire aura remis en lumière les traditionnels oubliés de la mondialisation, ceux qu’on vire à la moindre délocalisation, ceux dont le travail dans l’hôpital public pourrait être fait par des cliniques privées moyennant un dépassements d’honoraires, les guichetiers de la Poste en milieu rural dont les bureaux ferment au nom de la rentabilité, les petites mains qui fabriquaient des masques chirurgicaux en France et les ouvriers licenciés de la dernière fabrique de bouteilles d’oxygène...

C’est encore d’autant plus con que les français auront redécouvert les valeurs de solidarité et de reconnaissance du travail d’autrui. A part cette minorité de couillons dans le déni qui persiste à ne jurer que par la bourse, les chaines de valeur et autres âneries néolibérales colportées par les journalistes des « Echos » ou par C. Barbier, l’homme à l’écharpe rouge, mais aux idées grises, qui considèrent que quelques morts de plus ou de moins ne sont pas importants pourvu que la machine à cash reparte.

On a les décideurs les plus cons du monde

Et ça ne date pas d’aujourd’hui. Tous depuis plus de trente ans se sont évertués à faire des courbettes appuyées devant ces « capitaines d’industrie » qui leur susurraient la mélopée du néolibéralisme et de la mondialisation heureuse à l’oreille. Tous ont élevés dans les mêmes écoles (ENA, Polytechnique, HEC et autres prestigieux établissements de l’entre soi), et se côtoient dans les Ministères avant de rejoindre les multinationales. Il était donc logique qu’il y ait, à terme des problèmes de consanguinité et d’affaiblissement de l’immunité au risque de choper un virus insoignable. C’est un peu l’histoire de la chauve-souris et du pangolin… A force, cela crée des monstres, des moutons à cinq pattes.

Une seule solution : les confiner le temps qu’il faudra et leur faire lire le programme du CNR en boucle.

En route vers l’immunité collective

Le vaccin contre le coronavirus n’existera pas avant plusieurs mois pas plus que celui contre la connerie, ce qui donne de la marge à nos décideurs pour nous entourlouper une fois de plus en nous promettant les lendemains qui chantent.

Il faut changer notre regard sur les choses, ne plus accepter tout et n’importe quoi des « sachants » qui nous assènent leurs vérités, celles qui les arrangent.

Après la crise financière de 2008, celle des gilets jaunes de 2018, voici une crise à laquelle ils ne comprennent rien, qui bat en brèche leurs certitudes apprises dans leurs écoles. En 2008, la sortie de crise s’était faite sur le dos de ceux qui ont manifesté avec leurs gilets jaunes 10 ans plus tard, et que l’on retrouve encore en première ligne de la crise économique en 2020 avec tous les autres invisibles. Le commerce et l’artisanat risquent de payer le prix fort. Plus possible aujourd’hui de jouer la carte du mépris et du clivage ou de la matraque comme le gouvernement l’a fait pour en finir avec le mouvement de 2018. Une conscience collective est peut-être en train d’émerger.

L’occasion ne se représentera sans doute pas avant de longues années…



117 réactions


  • leypanou 21 avril 17:34

    ce qui lui permet de dicter sa loi aujourd’hui à l’Organisation Mondiale de la Santé, obligée de mettre sous le coude les études réalisées sur la pandémie à Taïwan 

     : je ne crois pas que mettre sous le coude les études réalisées sur la pandémie à Taiwan soit plus grave que promouvoir en permanence les idées de la Fondation Bill et Melinda Gates, 2ème si ce n’est 1er contributeur -depuis le retrait des États-Unis- du budget de l’OMS.

    De toute façon, le DG de l’OMS lui-même Tedros a été très lié à la Fondation Gates si je ne me trompe.

    Pour en savoir plus sur l’OMS c’est..


    • Michel DROUET Michel DROUET 21 avril 18:15

      @leypanou
      Vous avez raison pour Billl et Melinda Gates. Je n’ai pas traité le sujet qui à lui seul mériterait un article, maintenant parler de ces personnes et les inclure dans un chapitre traitant des organismes internationaux me semblait pour le moins déplacé, comme de parler de Pinault ou d’Arnaud...


    • vesjem vesjem 22 avril 10:27

      @Michel DROUET
      les cons que tu cites principalement , ce sont ceux qui te gênent et que tu n’aimes pas, n’est-pas
      tu dois savoir de toute façon, qu’ils n’ont presque pas de pouvoir ou même que ce sont des marionnettes dans des mains obscures
      alors, ne t’attarde pas sur leur cas, va à l’essentiel


    • Pere Plexe Pere Plexe 23 avril 18:16

      @leypanou
      ça rejoint un point de détail de l’article par ailleurs très bon.
      L’auteur parle des « sachants » qui nous assènent leurs vérités, celles qui les arrangent.
      Or la réalité est plus la vérité qui arrange leurs commanditaires. 


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 21 avril 18:02

    Si du point de vue des esclaves, ce sont des médiocres, du point de vue des maitres, ce sont de bons larbins ^^

    Tout suit l’agenda du N.O.M smiley


    • Michel DROUET Michel DROUET 21 avril 18:17

      @bouffon(s) du roi
      En l’occurrence, les larbins français ont vocation à devenir des maîtres dans le système de pantouflage que je décris.


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 21 avril 18:25

      @Michel DROUET

      Effectivement, la technique du laisser faire, à coup d’annonces bidons, et derrière ils font leur tambouille ^^


    • vaietsev1 22 avril 10:33

      @bouffons(s) du roi

      ce serai mieux ,pour lui ,qu’il tâte le terrain ; car Boris Johnson veille au grain afin qu’il soit aussi ,fer de lance de son parti.

      Vassily


    • ASTERIX 22 avril 10:56

      @bouffon(s) du roi
      VRAIMENT c’est un diner de cons !!!!!! avec acteurs principaux chirac le croquant sarko bertrand culbutoollande et touraine philippe castagneur et la PALME EST REMISE AU COUPLE MACRON/BUZYN §§§§§§§§§§§§§§§
      NOUS AVONS 90% D’ ELUS NON ZELES EN TROP !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


  • Xenozoid Xenozoid 21 avril 18:36

    les décideurs(qui ne veux rien dire) ne sont que des pions(la classe exploitée supérieure) ,ils appliquent mais ne décident pas


    • Michel DROUET Michel DROUET 21 avril 20:38

      @Xenozoid
      Sauf lorsqu’ils passent dans la catégorie supérieure.


    • Fergus Fergus 22 avril 09:26

      Bonjour, Xenozoid

      Ne rien faire  dans le but évident de tenter de sauver le système néolibéral pour réformer la société sur la base des attentes des peuples en matière de protection des hommes et de l’environnement est aussi une manière de « décider ».

      La pire qui soit car elle est porteuse d’un mépris total des populations. 


    • vaietsev1 23 avril 19:26

      @Fergus
      Et pour ça y’en un paquet qui n’attende que l’offre qui se présente .
      Une façon alors de faire comprendre à ceux qui devenait que s’ils sont envoyer au charbon ,c’est pour mieux les rayer de la carte ,et bien souvent ,ceux qui efface et retire ne sont pas les plus informés mais ceux qui craignent pour leur privilège d’une vie.
      Et parmi ses gens de la gauche qui retire et efface ,y’en à un tas.
      On ne cautionne en rien ,quand plusieurs passe à la catégorie supérieure qu’ils fasse de bonne choses ,sans avoir à vouloir prendre la parole en public ,mais sur les réseaux sociaux ,et
      lorsque j’entend Etienne Klein ,qui fais comprendre que l’anesthesie qui viens est irrémédiable ,et que quand plusieurs prenaient la parole ,c’était pour jurer ,pour insulter ,c’est juste à pisser de rire .
      Encore un pote de Castaner celui là

      La gauche à seulement ,fais comprendre à ceux qui devenaient ,que le savoir était sans importance ,et qu’il était préférable d’avoir des amies à écouter déblaterer leur conneries improvisées tel un match ,car pour ça pas besoin de savoir ,on à juste de l’impro et c’est clair que c’est fort ,mais c’est de la triche ,y’a pas de travail derrière, et c’est à la portée de tout les moins que rien et de n’importe quel vieille poche ou mannequin ou encore de n’importe quel gaulois qui n’a d’interet que ,pour peu de choses,si c’est d’épater son monde ,à parler comme« Chevalier et Laspalès » dans un de leur sketchs sur les communes ,et là encore ,pour ceux là ,c’est encore à leur portée ,quand pourtant ,c’est du travail de faire ce qu’ils font,enfin moi je dis ça ,je parle du point de vue d’un citoyen du mauvais côté ,pour ceux là ,c’est du travail ,pour ses 2 humoristes ,enfin c’est moins évident ; ils font de la télévision donc.

      Voilà voilà ,c’est votre monde ,pas le mien 


  • Jelena Jelena 21 avril 19:26

    >> Le commerce et l’artisanat risquent de payer le prix fort.

    Je dirais plutôt l’hôtellerie et le tourisme...


    • Michel DROUET Michel DROUET 21 avril 20:35

      @Jelena
      L’hôtellerie et le tourisme sont des activités commerciales.


    • Abou Antoun Abou Antoun 21 avril 20:53

      @Michel DROUET
      Jelena, apporte une précision et elle a raison. C’est l’hôtellerie et la restauration qui vont payer le prix fort.
      Le plombier et l’électricien s’en sortiront mieux.
      Votre réponse n’apporte rien. Vous affirmez une généralité (inexacte) que Jelena affine et corrige. Vous lui répondez en ignorant la précision qu’elle apporte.


    • Michel DROUET Michel DROUET 21 avril 21:22

      @Abou Antoun
      Merci pour votre analyse.


    • Jelena Jelena 21 avril 21:23

      @Michel DROUET : Les Carrefour ou Amazon ont explosé leurs chiffres d’affaires durant cette période de confinement. Les artisans se remettront au travail d’ici quelques semaines. Par contre, pour les hotels et restos qui vivent grâce au tourisme, 2020 sera une année morte.

      Merci Abou. smiley


    • Michel DROUET Michel DROUET 21 avril 21:27

      @Jelena
      Oui, mais cela ne change rien au fait que l’hôtellerie et la restauration qui vivent grâce au tourisme sont toutes des activités commerciales. Je ne comprends pas bien le sens de ce débat.


    • Jelena Jelena 22 avril 08:03

      @Michel DROUET >> Je ne comprends pas bien le sens de ce débat.

      On va reprendre à zéro en faisant plus simple...

      > Macron il est méchant.

      C’est bon ? Vous avez compris ça ?... C’est bien, restons en là.


    • Michel DROUET Michel DROUET 22 avril 08:24

      @Jelena
      Merci pour cette synthèse.


    • Fergus Fergus 22 avril 09:33

      Bonjour, Jelena

      L’hôtellerie, le tourisme et le transport aérien. Même si un traitement puis un vaccin sont trouvés pour lutter contre le Covid-19, le nombre des voyages à l’étranger va fortement être réduit dans les prochaines années dans la crainte du retour d’une nouvelle pandémie.

      Cela dit, Michel Drouet n’a pas tort dans la mesure où nombre d’activités commerciales et artisanales induites par le tourisme dans les régions seront également fortement impactées.


    • Abou Antoun Abou Antoun 22 avril 10:02

      @Jelena
      Les artisans se remettront au travail d’ici quelques semaines.
      Et ils rattraperont le temps perdu, parce que le travail à faire a été retardé simplement. Quand à ceux qui ne sont pas allés au restaurant ils ne mangeront pas deux fois plus pour autant (au restau ou ailleurs). Facile à comprendre ...
      En fait, comme le souligne l’analyse de Dmitri Orlov parue plus tôt c’est même le contraire qui va se produire. C’est à dire que même quand les risques auront disparu il restera une certaine défiance pour les lieux ’communautaires’ et la perte de pouvoir d’achat aidant on ne reverra pas grand monde dans les restaus et les hôtels avant longtemps.
      Je le regrette beaucoup pour cette branche d’activité qui utilise, soulignons le, en grande partie un personnel courageux et dévoué mais peu qualifié. Toutes les activités liées au tourisme sont plus ou moins des activités de ’tiers-monde’. Les reconversions seront difficiles.


    • Abou Antoun Abou Antoun 22 avril 10:09

      @Fergus
      Bonjour,
      L’hôtellerie, le tourisme et le transport aérien.
      Exact Fergus ! Nous avions une réservation pour un vol pour Moscou au départ de Bruxelles. La compagnie (Brussels Airlines) a annulé le vol et se dit prête à rembourser.
      Problème : ils n’ont pas la trésorerie pour. Nous sommes sur liste d’attente. Je crois que dans le meilleur cas et faute de dépôt de bilan toujours possible cela va se solder par un avoir.
      J’ai cru comprendre que Air France/KLM était aussi en cessation de paiement. Ils demandent au gouvernement non pas une remise de charges ou une diminution d’impôt mais du cash tout simplement.
      J’imagine que même à la SNCF on ne pavoise pas.


    • arthes arthes 22 avril 10:27

      @Fergus

      La baisse durable du trafic aérien donne raison à l’abandon du projet NDL en fin de compte.

      Plus besoin de désengorger l’actuel aéroport.

      a l’époque j’avais demandé à des amis nantais leur position sur la question, ils m’avaient répondu que c’était assez difficile mais , sur un point de vue pragmatique tant que le trafic augmente (et à l’époque cela était le cas comme partout) il était nécéssaire de désengorger l’actuel aéroport et ils ne comprenaient pas bien le combat des zadistes (tiens, d’ailleurs, c’est devenu quoi cette lande ?) mais si il n’y avait plus d’avions ou que le trafic baisse de manière brutale, il n’y avait aucune raison de faire un autre aéroport.

      C’est aussi simple que cela. 

      Macron avait il anticipé le coup ? smiley

      ...................................................................... ............................................................

      Sinon, oui, tous les commerces ne seront pas logés à la mm enseigne et dans le secteur tourisme cela va impacter de manière particulièrement catastrophique sur toute la France et dans de nombreux domaines ; Hôtellerie de plein air, site à visiter, festivals (quoique bcoup sont subventionnés et à perte, donc on fera des économies mais cela va nuire aux commerces qui profitent des masses de consommateurs ) chômage pour les saisonniers etc...


    • Pcastor Pcastor 22 avril 10:29

      @Abou Antoun
      Il faudra voir dans le temps ce que cela donne, la réalité de ce secteur est plus nuancée, sans parler des autres hébergements : villages de vacances, camping, gîtes , etc...voire des équipements touristiques proprement dits, base de loisirs, etc...
      Il y a hôtel et hôtel, hôtel de luxe (Ritz)et hôtel de base ( n°1), des chaînes et des entreprises familiales, enfin la fréquentation n’est pas exclusivement touristique, faites un tour dans les hôtels de Sochaux ou Montbéliard par exemple, qui ne sont fréquentés que par des hommes d’affaires , représentants,etc... de différentes nationalités, on y rencontre fréquemment des chinois et pas de ceux qui viennent visiter Paris.
      L’analyse pour les hôtels vaut pour les restos, certains vivent exclusivement d’une clientèle locale et ferment pendant la saison touristique.
      Bon, globalement, c’est le secteur qui prend la crise de plein fouet et la fréquentation étrangère risque de diminuer durablement, même si elle est compensée par une fréquentation nationale, les excédents commerciaux habituels dans ce secteur vont connaître une chute sensible, bref c’est clairement une branche d’activité qui va souffrir durablement.


    • dimitrius 22 avril 10:32

      @arthes
      Pas de soucis pour toi , il y a longtemps que t’as déposé le bilan , tu iras pointer chez Mr Paul. Et voui c’est comme çà quand on confond chiffre d’affaire et bénéfices .


    • dimitrius 22 avril 10:35

      @Michel DROUET
      Tu vois que t’es un gros nul pour le monde du privé , toi tu as été habitué à dépenser des budgets , quand à savoir comment gagner un Euro tu repasseras . Un simple faiseur de cocottes en papiers tu es.


    • dimitrius 22 avril 10:38

      @Abou Antoun
      Tout faux , les artisans reprendront les chantiers en cour , mais pour la suite les commandes vont tendre vers zéro , parce que tout le monde à peur , et c’est valable dans tous les domaines.


    • arthes arthes 22 avril 10:46

      @dimitrius

      Le bilan, c’est toi qui l’a déposé mon pauvre vieux, t’es cramé.


    • eau-pression eau-pression 22 avril 10:46

      @arthes de la part de @Fergus

      Pour NDDL, je n’ai jamais dit autre chose. J’ai défendu le résultat du référendum soumis aux gens concernés, sans en ignorer l’imperfection (le public concerné par le référendum ne collait pas assez bien avec le public concerné par le choix sur NDDL).

      La remarque que vous faites sur Mcron est très juste, et prouve finalement que ceux qui s’acharnent sur notre président ont eux aussi une courte vue.

      Au final, je me réjouis que nos institutions aient fonctionné dans le sens de l’histoire, le seul vent qui oriente mes modestes interventions ici.


    • eau-pression eau-pression 22 avril 10:49

      @arthes de la part de @dimitrius

      C’est ça, fais ta belle. T’es au fond comme moi. Sauf que quand y’a besoin de consolations, tu vas voir papa, moi je vais voir maman.


    • eau-pression eau-pression 22 avril 10:50

      @arthes de la part de Self

      Le rapport officiel disait comme tes potes. Tu vois qu’y a pas que des cons dans l’administration. Suffit de s’arrêter au bon niveau de la pyramide.


    • arthes arthes 22 avril 10:51

      @eau-pression

      lol

      C’est bien du Fergus !!! mdr


    • arthes arthes 22 avril 10:53

      @eau-pression

      Pour le @dimitrius, faut que tu fasses un effort par contre, faut faire dans l’ordurier, pas le subtil smiley


    • eau-pression eau-pression 22 avril 10:57

      @arthes
      C’est parce que toi, y’a pas besoin de te l’enfoncer bien profond pour que tu comprennes. J’ai fait un choix ...


    • Fergus Fergus 22 avril 10:58

      Bonjour, Abou Antoun

      Je suis moi-même en attente de décision concertant un vol A/R Nantes-Madrid acheté à Ibéria par l’intermédiaire d’Opodo. Quitte à perdre une partie de l’argent, j’ai opté pour le remboursement plutôt que pour l’avoir, mais je ne sais pas si cela sera accepté par la compagnie. Le plus grand flou règne sur cette question.


    • arthes arthes 22 avril 11:04

      @eau-pression

      Lol

      T’es à fond la (si je puis dire) .

      Nan, encore trop fin et subtil, faut pas rêver.


    • Fergus Fergus 22 avril 11:07

      @arthes

      « La baisse durable du trafic aérien donne raison à l’abandon du projet NDL en fin de compte »

      En effet.

      Mais les données d’avant coronavirus disqualifient complètement cette aberrante décision à caractère politique (Macron avait baissé son froc) : la progression de trafic de l’aéroport de Nantes était d’environ 8 % par an jusqu’en 2018, ce qui avait amené à une complète saturation de l’aérogare et des parkings cette année-là. Or, en 2019, la trafic a progressé de manière vertigineuse : + 19 % ! 

      Merci le virus qui va permettre de donner de l’air à cet aéroport manifestement sous-dimensionné avant le Covid-19. smiley


    • arthes arthes 22 avril 11:11

      @Fergus

      Eh oui, comme quoi, décidément, « que le sort est bouffon !!! »


    • eau-pression eau-pression 22 avril 11:38

      @Fergus
      Macron avait baissé son froc c’est le revers de son côté anti-nature. Pendant qu’Alexandre lui massait la prostate, il entendit des voix : « on ne peut pas faire ça à Dame Nature ! »


    • dimitrius 22 avril 11:47

      @arthes
      Ben quoi , t’en redemandes tous les jours , Madame est servi .


    • arthes arthes 22 avril 11:59

      @dimitrius

      D’insulter quiconque et gratoch pour te prendre des baffes à ton tour, c’est TON trip.
      Si c’est ta seule manière d’exister, enjoy, tu es servi assez copieusement .

      D’ailleurs je suis assez surprise que des Clojac ou San José soient éjéctés quand ta nuisance stérile (si encore t’étais subtil) peut se répandre.

      En fait je ne crois pas en ton personnage....Il y a quelque chose d’hypocrite qui pose question.


    • dimitrius 22 avril 12:11

      @arthes
      Ben tu sais quoi ma grande , j’ai été éjecté d’Avox plus d’une fois et ceci grâce à des loosers dans ton genre qui n’apprécient que modérément qu’on se foute de leurs gueules , l’auteur de ce torchon en est un exemple flagrant . Tu vois moi je roule pour personne , je ne fais partie d’aucun clan politique et c’est çà qui dérange. Quand à ta prétendue Culture , balaye devant ta porte vieux tromblon , quand on fait l’apologie de déviance sexuelles comme les tiennes , on vient pas me faire la morale .


    • eau-pression eau-pression 22 avril 12:19

      @dimitrius

      Quand l’hypocrisie est exagérée, faut bien taper sur un clou, au risque d’être injuste. Tu es ce clou, c’est ton choix.

      Perso, je te l’ai déjà dit, je pense que tu nous racontes la vie de ton voisin le maçon italien. J’espère que tu lui envoies nos amitiés de temps en temps.

      Perso toujours, si t’es la caution des gens de « bon sens » d’un autre italien pour qu’on puisse délirer, je trouve que t’aurais pu venir comme snoopy faire un petit au revoir à Clojac chez le canard d’à côté.


    • Abou Antoun Abou Antoun 22 avril 12:42

      @Pcastor
      Il y a hôtel et hôtel, hôtel de luxe (Ritz)et hôtel de base ( n°1), des chaînes et des entreprises familiales, enfin la fréquentation n’est pas exclusivement touristique
      C’est exact. Pour être plus juste on devrait dire que c’est en fait l’industrie du tourisme qui est durement touchée.


    • dimitrius 22 avril 13:01

      @eau-pression
      Tu crois ce que tu veux hein ma grande , est ce que tu crois réellement que j’ai besoin de m’inventer une vie ??? Perso je crois que tu es connard qui se la joue supérieur avec tes analyses à 2 balles. Clojac est un con comme toi qui se prend pour le centre du monde , et c’est d’ailleurs pour çà qu’il a pété un câble . Mais rassures toi il reviendra assez vite pour étaler son Ego de QI supérieur. Ce qui te dérange c’est que sur moi çà glisse , alors on met les étoiles négatives , à pisser de rire.


    • eau-pression eau-pression 22 avril 13:03

      @eau-pression

      Tiens, une non-réponse, mais un moinssage ! Serait-ce un homosexuel refoulé ? Si c’est un militant homosexuel, qu’il m’explique. Je me suis quand même pas farci tout « Albertine disparue » pour me faire traiter d’homophobe.


    • eau-pression eau-pression 22 avril 13:03

      @dimitrius
      A améliorer. Je ne moinsse quasiment jamais.


    • dimitrius 22 avril 13:30

      @eau-pression
      Je touche jamais le bouton des étoiles Duc , je trouve çà puéril. Quand à ton appréciation sur mes positions sexuelles hein , qu’est ce on en à foutre , à la TV , il n’y plus que des Feujs et des folles , c’est intégré dans les mœurs. Si tu veux jouer au con avec moi t’as pas fini .


    • arthes arthes 22 avril 13:49

      @dimitrius

      Arrêtes un peu ton char...Le fait que tu sois multi pseudo prouve juste que tu n’as aucun soucis pour revenir, et ça fait longtemps que tu es dimitrius.
      Le reste, ton blabla habituel, c’est pour noyer le poisson.

      Ya un truc qui cloche, qui sonne en faux ,des hypocrisies et de l’incohérence dans ton personnage au point que oui, je le trouve fabriqué.


    • arthes arthes 22 avril 13:54

      @eau-pression

      Bin, si on doit partir dans les spéculations, me demande si ce n’est pas une histoire tordue (le dimitri) du boss du site qui voudrait s’amuser avec son propre jouet (avox et la faune) 


    • eau-pression eau-pression 22 avril 15:08

      @dimitrius
      Qui a écrit : Ce qui te dérange c’est que sur moi çà glisse , alors on met les étoiles négatives , à pisser de rire.  ?


    • eau-pression eau-pression 22 avril 15:22

      @arthes

      Le plus étrange est l’éviction de ce webbar du pilier sarcastelle. Lavau a relayé ses explications, mais vu que le loustic ne me répondait plus depuis lurette, son cas ne m’intéresse pas.

      J’ai juste noté qu’il ne donnait pas dans sa description l’url de son site tout à fait honorable. Et qu’il ne nous parlait plus de son livre sur le simulateur de vol.

      En plus général, je trouve souvent explicite de l’état de mort-vivant une non-réponse ou un moinsage, quand ce qu’on a écrit mérite réponse.


    • arthes arthes 22 avril 15:33

      @eau-pression

      @ et de dimitri Ce qui te dérange c’est que sur moi çà glisse (au pays des merveilles) 
      lol

      Moui, encore un zarbi sarcastelle, m’enfin ces deux évictions simultanées le sont tout autant.


    • pemile pemile 22 avril 15:45

      @arthes « Moui, encore un zarbi sarcastelle, m’enfin ces deux évictions simultanées le sont tout autant. »

      Ce qui me chiffonne c’est que sarcastelle n’arrive pas à se créer un nouveau compte, mais c’était pas une lumière (malgré son amour du nucléaire) smiley


    • arthes arthes 22 avril 15:53

      @pemile

      Des lumières...J’en vois pas beaucoup quand même smiley

      Bon, cela dit, bah oui, c’est curieux, même traitement pour Clojac même si ce dernier était aussi zarbi (pis avec le confinement, va y en avoir de plus en plus, faut que je fasse gaffe à me surveillassonner moi même smiley)


    • dimitrius 22 avril 15:56

      @arthes
      ta connerie n’a plus de limite , rien que de penser que le boss de ce site s’amuserait à participer aux commentaires , lui tout ce qui l’intéresse , c’est le tiroir caisse et l’autre abruti de caca pression me confondant avec Snoopy , parce que le doctor Pierre Henri croyait que j’étais lui . Je comprend maintenant pourquoi tous les chtarbés publient sur ce site.


    • eau-pression eau-pression 22 avril 16:02

      @dimitrius

      Je vais arrêter là en pensant que tu sais lire, donc que tu fais exprès d’avoir l’air con.
      Snoopy et Furtif ont fait chacun un commentaire à Clojac chez Huymans, t’as qu’à aller voir. Je te suggérais d’y rajouter tes condoléances.


    • arthes arthes 22 avril 16:04

      @dimitrius
      ’tain, oh, calmos.

      T’es bien au courant toi, dis donc...

      Moi je ne fais que de la spéculation, par rapport à la certitude que tu es un false.
      Pis bon, en matière de tcharbé, t’es un bon, tu pourrais publier, ça passerait.


  • Pcastor Pcastor 21 avril 19:26

    Bonjour à vous,

    Au delà d’un monde structuré par des Etats aux intérêts férocement concurrents, malgré une caste politico- médiatique ( avec les deux affreux jojos que vous citez) gavée par la main invisible ( au passage Adam Smith avait utilisé cette expression dans un ouvrage sur l’astronomie), un possible débouché politique étayé par une prise de conscience inédite due à une saloperie de virus, acceptons en l’augure !

    Faudra violer un peu la BCE pour monétiser les financements nécessaires...


    • Michel DROUET Michel DROUET 21 avril 20:37

      @Pcastor
      Bonjour Pcastor
      Un peu beaucoup, même...


    • Emohtaryp Emohtaryp 21 avril 20:45

      @Pcastor

      Faudra violer un peu la BCE pour monétiser les financements nécessaires...

      La violer ??

      Non, l’envoyer au diable, de l’endroit où elle n’aurait jamais dû sortir.....

      Il faut mettre un terme définitif à cette escroquerie /dictature germée dans la tête de quelques esprit tordus.....


    • Pcastor Pcastor 22 avril 06:49

      @Emohtaryp
      En attendant de mettre un terme définitif à l’existence de la BCE,(merci de m’expliquer comment on fait concrètement et réellement, ici et maintenant),il faudra bien gérer l’endettement lié à la crise, les emprunts du Trésor c’est demain.
      Alors soit on prend une cure d’austérité longue et dure en pleine face et on sait à peu près qui va trinquer, soit on demande à la BCE de faire ce que fait par exemple la banque centrale japonaise, sans qu’on en parle beaucoup, à savoir racheter les obligations du trésor ( les dettes qu’il a contracté sur le marché) pour les transformer en obligations perpétuelles , conservées dans son bilan et non porteuses d’intérêt, c’est à dire en clair d’annuler de fait une partie de la dette publique et en particulier celle liée à la crise actuelle.
      C’est tout à fait possible parce que ce rachat porterait sur le marché secondaire( et ne serait donc pas contraire aux traités européens(notamment le fameux article 123 du TFUE) et que les décisions au sein de la BCE se prennent à la majorité des deux tiers , sans droit de veto ....


    • Fergus Fergus 22 avril 09:36

      Bonjour, Pcastor

      Compte tenu de l’ampleur de la catastrophe économique à venir  on n’en a pas encore totalement pris la mesure —, la monétisation d’une partie des dettes des états semble incontournable. 


    • Fergus Fergus 22 avril 09:40

      Bonjour, Emohtaryp

      « l’envoyer au diable »

      Ne rêvez pas, cela n’arrivera pas. D’autant moins que c’est la BCE qui détient assez largement les clés d’une limitation des dégâts sur les finances des pays de l’euro. Et ce n’est évidemment pas en pleine crise que le moment serait le plus opportun pour détruire une entité hors de laquelle surgirait un chaos monétaire sur le continent.


  • waymel bernard waymel bernard 21 avril 21:18

    "le Président hongrois Orban (dont le pays fait partie de l’Europe) qui s’est fait octroyer les pleins pouvoirs et dont la première mesure prise aura été de mettre fin à la reconnaissance des personnes transgenres". Assez de stupidité, ce n’est aucunement une mesure prise dans le cadre de l’État d’urgence. Mais une loi en préparation qui prévoit d’indiquer dans le livret de famille le sexe à la naissance. Et ce projet sera examiné par le Parlement selon la procédure habituelle.


    • Michel DROUET Michel DROUET 21 avril 21:23

      @waymel bernard
      C’est une info lue dans le Canard Enchaîné.


    • waymel bernard waymel bernard 21 avril 22:08

      @Michel DROUET Ce canard n’a pas vu que parmi les premières mesures d’urgence il y avait un impôt spécial sur les banques et la grande distribution. Quelle horreur !


    • Michel DROUET Michel DROUET 22 avril 08:14

      @waymel bernard
      On ne peut pus faire confiance à personne, mon pauvre monsieur !
      Je vous remercie pour votre sagacité et précise que le Canard fait état « d’une des premières mesures prises... ». Dont acte.
      Et donc, une des secondes mesures prise a consisté pour les autorités hongroises à procéder à l’évacuation de milliers de patients hospitalisés en prévision de l’épidémie. Ce sont donc 11000 personnes qui « ont été mises à la porte des hôpitaux ». Les témoignages de familles désespérées affluent sur les réseaux sociaux...


    • vesjem vesjem 22 avril 10:42

      @waymel bernard
      le sexe à la naissance, ne serait-ce pas du bon sens ?


    • V_Parlier V_Parlier 26 avril 21:03

      @waymel bernard
      Et ce n’est pas le seul raccourci abusif que je lis dans l’article. Telle la Russie qui « dissimulerait » je ne sais quoi alors qu’ils parlent de confinement et d’infections 24h/24 sur leurs TV comme ici. A la différence qu’eux ont construit un hôpital d’urgence en un mois. On ne verrait pas ça ici, hein...


  • ETTORE ETTORE 21 avril 21:52

    Etonnant ce virus quand même.

    Il fixe radicalement la maladie dans le corps des patients......

    MAIS....

    Il est parfaitement, adaptable, conformable, malléable, aux desseins des gouvernants.


  • papat 22 avril 05:41

    si le 14 juillet vous avez 2 ou 3 millions de personnes en marche sur l’élysée pour embastiller macron de Rothschild et sa clique , s’en est fini du nécro libéralisme !

    après si les francais baissent encore leurs frocs , tant pis pour eux !


    • Fergus Fergus 22 avril 09:42

      Bonjour, papat

      Dans le contexte actuel, 200 à 300 000 serait déjà un exploit colossal !
      Pas de quoi inquiéter Macron.


  • rita rita 22 avril 07:17

    Pour Trump, chaque état est indépendant libre de ses choix !

    Lui ne peut qu’allonger les milliards en attendant une reprise du travail qu’une majorité d’Américains souhaitent !

    En fait la planète est aux abonnés absents, après les dirigeants abordent la crise selon leur degré de connerie !

    Chez nous nous sommes gâtés, grâce aux électeurs nous avons une classe dirigeante dans les méandres de l’absurde, c’est à celui qui sera le plus con !

     smiley


    • nono le simplet nono le simplet 22 avril 07:21

      @rita
      Pour Trump, chaque état est indépendant libre de ses choix !

      ça ne l’empêche pas de touiter « libérez le Michigan », état démocrate qui applique le confinement, incitant les habitants à enfreindre la loi ... même dans son camp ça commence à s’énerver grave .


    • rita rita 22 avril 08:27

      @nono le simplet
      Ses délires sont connus depuis longtemps !


  • Qui est le dindon de la farce, au four ?

    Le nouveau jeu des zélites va faire führeur….
    C’est d’une simplicité biblique…. On a connu Noé et son déluge, Sodome et Gomorrhe et son feu nucléaire, … le génocide tzigane et homosexuel des camps de conservation nazis….
    Nous (du moins, eux) innovons. C’est moins coûteux d’éradiquer ceux qui ne savent résister aux causes de la mort que les causes elles – mêmes.
    Il fallait y penser. C’est fait on ne peut que leur dire merci. Grâce à eux ceux qui survivrons seront alors esclaves, non consentants (aujourd’hui, nous le sommes consentants. La preuve le « gouv.fr » fait ce qu’il veut - même ce qu’il n’a pas le droit de faire - en toute quiétude… Ce serait le moment, justement de ne rien lâcher. Qu’attendez-vous ?

     

    22/04/2022 – https://wp.me/p4Im0Q-3DJ
    – Ne serait-il pas plus logique d’éradiquer les causes plutôt que les victimes desdites causes ? Tel serait le projet fou et génocidaire que quelques bonnes fortunes du monde mettraient en place, histoire de nettoyer le monde entier de ses ‘fragiles : arbeit ou four (on n’en sort décidément pas et plus). Qui connaissait 1984 ?


  • dimitrius 22 avril 09:04

    Voilà , voilà , t’as gagné , hourra , le monde Occidental part en sucette , les visions apocalyptiques que t’avais même pas prévu se réalisent , et maintenant ??? T’as pensé aux millions de chômeurs à venir , aux familles dans la pauvreté , des TPE et PME en faillite ??? T’as pensé que ta mirifique retraite allait en prendre un sacré coup dans les gencives ??? T’as pensé que arrivé dans le 3eme âge on va bouffer de la merde comme jamais. Parce que si t’attend l’homme providentiel pour nous sortir de la mouise , tu peux rêver . Voilà , voilà , belle victoire.


    • gaijin gaijin 22 avril 09:23

      @dimitrius
      «  et maintenant »
      ben justement et maintenant peut être qu’on pourrait non pas en effet attendre un homme providentiel mais cesser de coopérer avec cette technocratie hallucinée ...


    • dimitrius 22 avril 09:37

      @gaijin
      Voui , voui si le système économique s’effondre , que la monnaie dévisse , hyper inflation , chômage de masse ect… Que du bonheur , notre principale activité sera de trouver de la bouffe , la politique passera au dernier plan. Peu importe à qui la faute maintenant , c’est demain après le confinement que lon va voir comment çà va tourner. Les gros eux ils s’en foutent , ils prennent un avion et vont sous des lieux plus cléments. Bref on sera tous d’accord pour cracher sur le système , mais dans la pauvreté , belle victoire.


    • Michel DROUET Michel DROUET 22 avril 09:57

      @dimitrius
      Et toi, t’as gagné le prix du commentaire le plus con, comme d’habitude...


    • dimitrius 22 avril 10:06

      @Michel DROUET
      Tu n’apprécies pas mes observations sur tes pleurnicheries de vieille gauchiasse dont tu nous abreuves toutes les semaines. Moi ce que je veux savoir c’est tes propositions pour éviter une catastrophe humaine , et ne me sors pas le programme de LFI , c’est à pisser de rire.


    • V_Parlier V_Parlier 26 avril 21:09

      @dimitrius
      Quand durant 30 ans on ignore les principes les plus élémentaires en balayant d’un revers de la main toutes les critiques de la « mondialisation heureuse », on ne feint pas ensuite de vouloir trouver une solution contre une « catastrophe humaine ». Ca me fait penser aux fomenteurs de guerres civiles qui viennent après faire les chouineurs sur les plateaux parce-que là où ils ont mis la merde il y a des gens qui meurent. Mince alors...


    • V_Parlier V_Parlier 26 avril 21:12

      @V_Parlier
      (Je faisais allusion aux guerres civiles « sponsorisées » à l’étranger, mais sur notre propre territoire de la propagande néo-terroriste est déjà en marche : Bondy Blog, l’Huma et trucs racaillo-troskystes de ce genre...)


    • Cadoudal Cadoudal 26 avril 21:19

      @V_Parlier
      Quand deux copains de l’Inverti Macron, un pédophile Allemand et un colon Algérien causent de l’Histoire de France sur le service public :

      « Comme on a régularisé tous les étrangers qui ont participé à la libération de la France, faisons la même chose pour les combattants de la France contre le virus »

      https://twitter.com/CPolF5/status/1254459209170726913

      Vu les commentaires, la cote du pédophile Allemand est en baisse, va bientot migrer en Algérie...lol....


    • V_Parlier V_Parlier 26 avril 21:37

      @Cadoudal
      Je ne pense pas qu’il serait bien accueilli là-bas. Ou alors il faudra qu’il fasse un très gros chèque.


  • julius 1ER 22 avril 09:19

    @ll’auteur,

    Bon résumé de la situation Mr Drouet, je mettrai juste un bémol sur l’Europe taxée de tous les maux .....

    il faut rappeler que le secteur de la Santé n’entre pas dans les prérogatives européennes ......ce secteur est laissé à chaque Etat .....

    ce qui au vu de ce qui se passe aujourdhui .... on aurait préféré une gestion de la Crise du Covid19 à l’allemande, car là y a pas photo, chez-nous c’est un désastre !!!!

    hormis cela les ventes d’armes continuent l’Allemagne vient d’acheter des eurofighters, çà c’est normal mais aussi des F 16 ou F18 je ne suis pas sûr de l’identité ... par contre suite à la Pologne qui en avait aussi acheté on est loin de la préférence européenne ???????

    je trouve que le monde d’aujourdhui et de demain ressemble de plus en plus au mondes des années 30 .... et ce n’est pas un progrès !!!!


    • Fergus Fergus 22 avril 09:45

      Bonjour, julius 1ER

      « la Santé n’entre pas dans les prérogatives européennes ......ce secteur est laissé à chaque Etat »

      Merci de rappeler cette importante disposition des traités qui semble ignorée de beaucoup d’intervenants du web.


    • Michel DROUET Michel DROUET 22 avril 09:56

      @julius 1ER
      Vous avez raison pour la santé. Ce n’est pas une prérogative de l’UE. et on peut tout de même le regretter quand on constate la gestion désastreuse de la crise sanitaire en France.
      Pour le reste, en ce qui concerne l’Allemagne ou de la Pologne, cela illustre clairement le manque de colonne vertébrale politique de l’UE et son insignifiance, voire sa soumission, face aux puissances économiques et militaires mondiales.


    • V_Parlier V_Parlier 26 avril 21:22

      @Fergus
      Il est vrai que l’UE se contente de dire : « Démerdez vous pour liquider ce qui vous coûte... » Nuance (mais je ris un peu quand même). Etant donné qu’il ne faut pas compter sur la hiérarchie administrative bureaucratique pour se restreindre en quoi que ce soit, le choix est tout fait. Mais ce n’est pas là que je fais le plus de reproches à l’UE. Tout sauvetage de l’économie réelle est inévitablement bloqué par ses diktats libre-échangiste. Là est le principal problème. Ainsi, au fur et à mesure que les entreprises et l’emploi disparaitront, les recettes diminueront et il faudra sabrer encore et encore dans les dépenses publiques utiles (car attention, on ne touche pas aux administrations intouchables ni aux subventions qu’elles versent à tout un tas d’associations parasites. On liquide les opérationnels en bas. En ce sens le public en France est peut-être pire que le privé).


  • zygzornifle zygzornifle 22 avril 09:40

    Quand on vote pour des médiocres on est autant responsables qu’eux .....


  • ticotico ticotico 22 avril 09:43

    Une suggestion, si vous avez du temps... 50 minutes, c’est pas si long.

    Regardez le film 1984, rien que les 5 premières minutes devraient éveiller un écho assez troublant sur ces formidables jours heureux du monde d’après qu’on nous prépare, à coup d’applications et de drones.


    • Michel DROUET Michel DROUET 22 avril 09:47

      @ticotico
      J’ai lu le livre et je confirme votre impression. Je conseille également le visionnage de « Soleil Vert ».


    • dimitrius 22 avril 09:47

      @ticotico
      Moi je verrais plutôt un mélange de « Mad Max » et « soleil vert »
       avec nos banlieues bien chauffées au rouge , çà va pas être triste.


  • Julot_Fr 22 avril 10:16

    Mauvaise lecture de l’auteur, tout ce que la gestion de crise revele est la conspiration de l’elite bancaire globale contre les peuples.

    Pour preuve, seuls les gouvernement populistes (excepte la suede totalitaire qui aura une autre raison comme le fait de ne plus controler une partie du territoire occupe par les migrants) opposent la sequestration etatique : Trump, Bolsonaro, Putin font leur possible pour limiter le lockdown malgre les resitances internes des agents de la finance.

    Note : la Chine est aujourd’hui le pays des globalistes puisqu’elle a introduit ce mauvais modele de gestion d’epidemie (sequestration etatique) au reste du monde. La bonne reponse aurait ete de proteger les personnes a risque pendant qu’on laisse l’immunisation de masse se faire.


  • troletbuse troletbuse 22 avril 10:22

    Mais non, notre classe politique prend les bonnes décisions : Regardez ils viennent d’autoriser le fleuron de la gastronomie française à ré-ouvrir. Regardez un peu, les files de patriotes qui ont fait la queue, certains disent avoir attendu 3 heures, pour avoir leur Big-Mac et leur paquet de frites. Ils étaient en manque.

    D’un autre côté, les petits restaurateurs vont pouvoir se la couler douce avant la faillite.  smiley


Réagir